Emploi et formation dans

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Emploi et formation dans"

Transcription

1 CARIF-OREF Réunion - DROMAS Emploi et formation dans l animation et le sport Résultats de l enquête sur les structures de l animation et du sport 2010 mars 2011

2 Sommaire Objectif... 3 Méthodologie... 3 Population cible... 3 Dispositif d enquête et structure du questionnaire... 3 Taux de réponse... 3 Les résultats de l enquête... 4 Les activités... 4 Les ressources humaines mobilisées pour ces activités... 4 Les intervenants extérieurs... 4 Les salariés... 4 Intervenants, salariés et bénévoles... 5 Les anticipations pour Les anticipations 2011 : plutôt à la hausse mais entravées par un manque de moyens... 5 Des besoins en formation continue importants... 6 Annexes... 7 Annexe 1 : Liste des activités... 7 Annexe2 : Tableaux détaillés... 9 Annexe 3 : Détail des activités principales (développées par plus de 20 structures) Carif-Oref Réunion - Résultats de l enquête sur les emplois et les activités des structures du sport et de l animation en 2010

3 Objectif Dans le cadre du Dispositif Régional d Observation des Métiers de l Animation et du Sport (DROMAS), le CARIF OREF a mené une enquête auprès des clubs de sport et des associations de Jeunesse et d Education Populaire (JEP) sur les conditions d exercice des activités socio-éducatives et sportives. L objectif de l enquête est d apporter des éléments d éclairage sur l emploi et les qualifications des salariés et des intervenants extérieurs tout autant que sur les perspectives de recrutement et les besoins en formation continue pour Les résultats de l enquête serviront d aide à la décision au comité de pilotage du Contrat d Objectif Sport et Animation (COSA) dans la définition de son programme d actions d accompagnement et de formation en Méthodologie Population cible Les structures enquêtées sont celles qui ont fait une demande d agrément jeunesse et sport auprès des services de la jeunesse et des sports de La Réunion (DJSVA). Cet agrément est une marque de reconnaissance de la qualité de l action de l association et lui permet de recevoir une aide financière, technique et pédagogique du ministère de la jeunesse, des sports et de la vie associative. L association doit être déclarée depuis un an au moins. Cette cible a été choisie du fait de sa bonne représentativité des structures animation et sport (la majorité des structures actives font cette démarche d agrément) et des possibilités de contact téléphonique. La base de données de la DJSVA compte structures actives, qui se partagent en clubs sportifs et 469 associations jeunesse et éducation populaire (JEP). Dispositif d enquête et structure du questionnaire Le questionnaire a été administré par téléphone auprès des responsables des structures, entre le 30/11/2010 et le 22/12/2010. Il comprend 75 questions réparties en deux volets : Volet 1 : les activités questions sont consacrées au repérage des activités exercées dans ces structures. Il s agit de répondre aux questions suivantes : Quelle est l activité principale de la structure en 2010? Pour réaliser ces activités sportives et socio-éducatives en 2010, les structures font-elles appel à des salariés, des intervenants extérieurs ou des bénévoles? Dans quelle mesure? Une différence est en effet à préciser entre l intervenant et le salarié : l intervenant n est pas salarié mais est un prestataire auprès de la structure. le salarié est lié à l employeur par un contrat de travail. Dans l enquête, les bénévoles identifiés sont les bénévoles qualifiés qui participent aux activités. Les données sont collectées sur le nombre total de salariés et d intervenants par activité, mais l analyse du type d emploi et la fonction porte uniquement sur les deux premiers emplois salariés et/ou les deux premiers intervenants affectés à ces activités, afin de ne pas alourdir le questionnaire. Dans la suite de l analyse, les termes de «Salarié 1» et «Intervenant 1» renvoient aux données collectées sur ce premier salarié ou intervenant qui a en charge l activité principale de la structure. Volet 2 : GPEC Les questions permettent de repérer les anticipations suivantes : Projets de recrutement sur 2011 Besoins en formation continue de l équipe dédiée à la réalisation des activités socio-éducative et sportive Taux de réponse 20 des structures de la population cible ont répondu à l enquête : les structures de l animation et du sport restent difficilement joignables (numéros erronés du fait de changement de bureau, absence de fonction accueil, ). Parmi les 354 structures enquêtées, les clubs de sport représentent la grande majorité (89 ), les associations d éducation populaire seulement 11. Structures enquêtées Type de structures Nbre de structures recensées dans la base Enquêtes réalisées Taux de réponse Club Jeunesse éducation populaire ENSEMBLE Carif-Oref Réunion - Résultats de l enquête sur les emplois et les activités des structures du sport et de l animation en

4 Les résultats de l enquête Les activités La principale fonction des structures : l entrainement 60 des structures ont pour fonction principale l entrainement sportif (tableau 1). Ce taux s explique par la participation des clubs sportifs aux compétitions locales (championnat, coupe, tournois ). mais pas seulement! En effet, 23 répondent que l entrainement n est pas la fonction la plus importante, au profit de l accompagnement - encadrement. Cette fonction fait davantage référence à une pratique de loisir encadrée, à des activités proposées autour de sorties, de stages ou d animations. Des activités de proximité A la question du lieu de pratique des activités (tableau 2), 58 des structures ont un rayon d action qui se situe au niveau du quartier dans lequel elles sont implantées (20 ) ou de la commune (38 ). Les activités les plus ancrées dans le quartier : ce sont les activités pugilistiques et gymniques, attachées à la présence d un CASE, gymnase ou d une salle de sport. Les activités qui rayonnent au niveau communal : 92 des clubs de natation proposent leurs activités uniquement au sein de leur commune, alors qu elles auraient pu en proposer dans d autres lieux (plages, autres bassins, ). L activité des clubs est en très grande majorité associée à la piscine municipale. Six communes ne disposent pas de piscines (Saint Philippe, Petite Ile, St Leu, La Plaine des Palmistes, Salazie, Sainte Rose) et sont pour la plupart dépourvues de clubs de natation. Les activités qui rayonnent au niveau régional : ce sont celles du domaine culturel et des sports de nature. Elles sont moins liées à un équipement de quartier ou communal, recherchent du public sur l ensemble de l ile. Des structures pour tous les publics 75 des structures n ont pas de cible générationnel. Les structures doivent donc s adapter à ces différents types de public : découverte, loisir, compétitions, entretien, En matière de qualification, les spécialités activité physique pour tous et la réforme en cours de suppression des brevets d état au profit des BP JEPS (domaines d intervention plus larges) sont adaptés à ces publics. 16 seulement des structures s adressent prioritairement aux ans (principalement clubs multisports et les activités gymniques). Les ressources humaines mobilisées pour ces activités Les structures de l animation et du sport peuvent faire appel à des intervenants extérieurs (prestataires non-salariés des structures), des emplois salariés ou des bénévoles pour la bonne marche des activités. Les intervenants extérieurs : 29 des structures sollicitent des intervenants extérieurs pour des fonctions d animateur ou d éducateur sportif 29 des structures font appel à des intervenants extérieurs- sport de raquettes, de nature; natation en tête (tableau 4). Les structures les plus «utilisatrices» d intervenants extérieurs sont les sports de raquette, la natation et les sports de nature (plus d un tiers à avoir recours à ce type de ressources). Mais le nombre d intervenants sollicités reste faible en 2010, avec la moitié des structures utilisatrices qui ont recours à un maximum de deux intervenants (tableau 5). A noter que les structures qui ont recours à un intervenant ont également un profil davantage employeur que l ensemble des structures : il s agit des clubs et associations qui sont structurés pour le recrutement ou la gestion d une activité avec intervenant. Des intervenants extérieurs affectés aux activités sportives et socio-éducatives (tableau 6) 89 des structures qui ont recours à un intervenant lui confient les activités d animation, d éducation ou de formation. Les autres structures (11 ) l affectent à des charges plus techniques ou administratives. Le recours au prestataire va souvent de pair avec l assurance de disposer d une ressource formée pour la conduite de Emploi salarié et intervenant l activité : 75 des intervenants disposent d un diplôme en lien avec le secteur animation et sport (BE, DE) et sont donc spécialisés dans l enseignement et/ou l encadrement d une discipline. Les salariés : un peu moins d une structure sur deux dispose de salariés en des structures ont au moins un salarié Les sports de raquette, la natation ont davantage recours à l emploi de salariés puisque 66 de ces structures en ont au moins 1. Ce chiffre est important, comparé aux clubs de sports collectifs, sports individuels et de nature, activité de combat et art martial (tableau 8). Parmi les structures employeurs, 54 ont 1 ou 2 salariés (32 un seul emploi). En pourcentage de structures Oui EMPLOI Non Total Oui INTERVENANT Non Carif-Oref Réunion - Résultats de l enquête sur les emplois et les activités des structures du sport et de l animation en 2010

5 61 des salariés sont affectés aux activités socio-éducatives et sportives Le premier salarié est en charge d une fonction directement liée à l activité (animation, éducation, formation, ) pour 61 des structures. Le tiers des structures l affecte à des tâches plus techniques ou administratives (telles que la direction, le secrétariat ou des tâches techniques). 63 des salariés 1 disposent d un diplôme dans l animation et le sport Ce résultat indique que les structures font peu appel à des faisant fonction, mais recrutent des personnes diplômées. Seuls 5 des personnels sont sans diplôme (tableau 11) et il s agit alors de postes plus administratifs. Le code du sport impose les niveaux de qualification pour l encadrement des pratiques sportives. et 62 sont en CDI En effet, 62 des salariés ont un contrat de travail sous forme de CDI. La part des salariés 1 embauchés à l aide de contrat aidé est de 26 (tableau 12) 36 des structures employeurs font également appel à un intervenant extérieur pour réaliser leur activité principale : l emploi se conjugue avec un recours accru aux intervenants (par rapport au profil moyen de l ensemble des structures). Intervenants, salariés et bénévoles La part des structures employeurs est supérieure à celle qui font appel à un intervenant. Les fonctions qui sont attribuées au salarié et à l intervenant sont différentes : en effet, l intervenant est très rarement affecté à des fonctions techniques ou administratives pour le fonctionnement de la structure (11 ), tandis que le salarié occupe plus fréquemment cette fonction (32 ). Les structures n embauchent pas que des éducateurs-animateurs, mais également des directeurs, secrétaires et agents techniques. Qu est-ce qui oriente le choix sur le statut de son personnel? L arbitrage intervenant/employé fait intervenir différents paramètres, comme l accès aux contrats aidés, la possibilité de mobiliser des ressources propres, la saisonnalité de l activité (cas des sports de nature qui privilégient l intervenant). La question des bénévoles : un enjeu de taille Les deux tiers des structures ont recours à des bénévoles qualifiés pour la bonne marche des activités (cf tableau 13). La place du bénévolat ne s exprime pas uniquement au niveau des fonctions du bureau mais également dans la pratique et le bon fonctionnement des activités. Les disciplines en tête en matière de recours au bénévolat sont : les sports collectifs et individuels, les sports mécaniques, les sports nautiques et les activités culturelles (musique, théâtre, danse, photos, littérature). La place importante du bénévolat dans la bonne marche des activités fait écho à la forte utilité sociale du tissu associatif et aux difficultés de financement des postes d animateurs. Les anticipations pour 2011 Les anticipations 2011 : plutôt à la hausse, mais entravées par un manque de moyens 83 des structures envisagent une stabilité des équipes, pour des motifs différents Les deux motifs les plus souvent exprimés en faveur de la stabilité des équipes sont : Des équipes suffisantes en nombre et en compétences pour 46 d entre elles. Ces structures sont majoritairement sans salarié. Un manque de moyens global : financier, humain, matériel (local exigu, ) pour 42 d entre elles. Si 83 des structures interrogées parient sur une stabilité de leurs effectifs en 2011, seul 5 des structures, essentiellement celles liées aux activités culturelles (musique, théâtre, danse, photos, littérature) pensent réduire leurs effectifs avec pour principal motif la diminution des contrats aidés et des subventions. En revanche, 12 des clubs anticipent une croissance de leur équipe. 153 actifs de plus possibles dans les structures en 2011, surtout dans le pugilistique, les sports collectifs petits terrains et les sports de raquette Telle est la tendance exprimée par les 12 des structures qui envisagent de recruter (soit 44/354), parmi lesquelles la moitié sont déjà employeur. Sur l ensemble des structures non employeur en 2010, 10 envisagent un recrutement en Projet d évolution de l équipe en 2011 Baisse Stable Hausse Baisse Stable Hausse En Carif-Oref Réunion - Résultats de l enquête sur les emplois et les activités des structures du sport et de l animation en

6 Ces moyens humains supplémentaires se répartissent en 128 salariés et 25 intervenants extérieurs. Par discipline, ce sont les activités pugilistiques, les sports collectif petit terrain, les activités gymniques, les sports de raquette, les activités culturelles (musique, théâtre, danse, photos, littérature) qui formulent le plus d anticipation positive. Des recrutements pour répondre à la demande (73 ) 73 de ceux qui envisagent de recruter indiquent qu ils sont soumis à des demandes d adhésions plus fortes, et ce notamment dans les activités de sports collectifs petit terrain et sport de raquette où respectivement 19 et 14 xdes structures envisagent de recruter. Principalement localisés dans l Est de l île Le quart des structures de l Est projettent une possibilité d embauche ou de recours à un intervenant, contre seulement 10 des structures des autres micros régions. Des besoins en formation continue importants 62 des employeurs expriment un besoin de formation pour leurs salariés Ces besoins concernent dans la moitié des cas les métiers liés aux activités principales des clubs et un tiers des thématiques liées au fonctionnement et au management de la structure. Thématiques des besoins en formation Formations au métier d animateur, éducateur (diplôme, brevet fédéral ) Part des besoins exprimés Autres formations : informatique, gestion, RH, langue, réglementaire, 35 secourisme ou juridique Multiple (métier et autre) Carif-Oref Réunion - Résultats de l enquête sur les emplois et les activités des structures du sport et de l animation en 2010

7 Annexes Annexe 1 : Liste des activités ACTIVITE ACCOMPAGNEMENT SCOLAIRE DETAIL Gymnastique Trampoline ACTIVITES GYMNIQUES Fitness Gymnastique volontaire Haltérophilie ANIMATION Aïkido Hong Quan Khi Dao ART MARTIAL Bouddhiste Zen Judo Karaté CULTUREL Musique, théâtre, danse, photos, littérature et lecture DECOUVERTE MILIEU NATUREL FORMATION PROFessionnelle Dont formations professionnelles contre l illettrisme Animations scientifiques et techniques Spectacles pour enfants LOISIR Billard, billard indien Echecs MULTISPORTS Omnisport, multisports Natation NATATION Natation synchronisée Aquagym ORGANISATION EVENEMENT (RANDO, CROSS, SEJOURS), GESTION DES INFRASTRUCTURES PROTECTION ENVIRONNEMENT Lutte éducative Boxe anglaise Boxe française PUGILISTIQUE Kick boxing Lutte Muay Thaï SANTE, PREVENTION, INSERTION PROFESSIONNELLE, INSERTION PERSONNES A MOBILITE REDUITE Football SPORTS COllectif GRAND TERRAIN Rugby Basketball Handball SPORTS CO PETIT TERRAIN Hockey sur gazon Volley ball Carif-Oref Réunion - Résultats de l enquête sur les emplois et les activités des structures du sport et de l animation en

8 Apnée SPORTS DE NATURE SPORTS DE RAQUETTE SPORTS INDIVIDUELS SPORTS MECANIQUES SPORTS NAUTIQUES Vol libre Plongée, exploration sous-marine Canyoning Parachutisme Parapente Randonnée pédestre Badminton Pelote basque Squash Tennis Tennis ballon Tennis de table Athlétisme Roller, roller in line hockey Majorette, bâton, twirling Skateboarding Escalade Duathlon, triathlon Bicross, BMX Cyclisme Equitation Escrime Golf Haltérophilie Javelot tir sur cible Pétanque Tir à l arc, tir sportif Aéromodélisme, modélisme volant Ecole de pilotage Aéroclub Moto cross et endurance Motocyclisme Voile, kayak Pêche en mer Surf Voile 8 Carif-Oref Réunion - Résultats de l enquête sur les emplois et les activités des structures du sport et de l animation en 2010

9 Annexe 2 : Tableaux détaillés Tableau 1 : Fonction principale des structures Tableau 2 : Aire d intervention par activité Tableau 3 : Public cible Tableau 4 : Recours à un intervenant par activité Tableau 5 : Répartition des structures par nombre d intervenants Tableau 6 : Fonction principale de l intervenant Tableau 7 : Diplôme de l intervenant Tableau 8 : Recours à l emploi salarié Tableau 9 : Répartition des structures employeurs par nombre d emplois Tableau 10 : Fonction principale du salarié Tableau 11 : Diplôme salarié Tableau 12 : Type et durée du contrat Tableau 13 : Recours au bénévolat Tableau 14 : Prévision de croissance des équipes en 2011, selon l activité principale Carif-Oref Réunion - Résultats de l enquête sur les emplois et les activités des structures du sport et de l animation en

10 Tableau 1 : Fonction principale des structures Entrainement (logique de championnat) Accompagnement, encadrement Eveil éducatif Organisation d événements Prévention et environnement Formation professionnelle Autre nombre de structures Tableau 2 : Aire d intervention par activité Tableau 3 : Public cible < 12 ans ans ans ans tout public 10 Carif-Oref Réunion - Résultats de l enquête sur les emplois et les activités des structures du sport et de l animation en 2010

11 Tableau 4 : Recours à un intervenant selon l activité principale de la structure Sports individuels Sports co grand terrain Sport de raquette Art martial Sport de nature Sports co petit terrain Pugilistique Culturel (musique, théâtre,...) Natation Activités gymniques Organisation événement... Sports nautiques Sports mécaniques Multipsports Loisir Animation Protection environnement Découverte milieu naturel Formation professionnelle Intervenant Pas d intervenant Accompagnement scolaire Santé, prévention, insertion nombre de structures Tableau 5 : Répartition des structures par nombre d intervenants Nombre d intervenants 20 à à 19 4 à 9 Tableau 6 : Fonction principale de l intervenant Autre Technique (agent d entretien, responsable...) 11 Responsable administratif Directeur Coordonateur Formateur Educateur sportif spécialiste d une APS 89 Animateur Sportif Animateur Socioculturel Assistant animateur Animateur centre de loisir Carif-Oref Réunion - Résultats de l enquête sur les emplois et les activités des structures du sport et de l animation en

12 Tableau 7 : Diplôme de l intervenant 1 BAFA BAFD Diplôme intervenant 1 Brevet fédéral BP JEPS 83 BE BE2 DE Autre bac et plus Autre 17 Ne sait pas Tableau 8 : Recours à l emploi salarié selon l activité principale de la structure Tableau 9 : Répartition des structures employeurs par nombre d emplois Nombre d emplois 50 à à à 19 4 à des structures employeurs 12 Carif-Oref Réunion - Résultats de l enquête sur les emplois et les activités des structures du sport et de l animation en 2010

13 Tableau 10 : Fonction principale du salarié 1 Autre Technique (agent d entretien, responsable,...) Secrétaire 1/3 Responsable administratif Directeur Chargé de développement Coordonnateur Formateur Educateur sportif spécialiste d une APS Animateur sportif 2/3 Animateur socioculturel Assistant Animateur Directeur centre de loisir Animateur centre de loisir Tableau 11 : Diplôme salarié 1 Sans diplôme BAFA BFAD 5 Brevet fédéral BP JPES BE 62 BE2 DE STAPS Autre inf bac Autre bac et plus Autre Ne sait pas 33 Tableau 12 : Type et durée de contrat Type de contrat Type de durée et du contrat CDI CAV, CAE, CUI, Adultes relais CDD Plan sport emploi Contrat de professionnalisation Temps partiel Temps complet Nombre de salarié 1 Carif-Oref Réunion - Résultats de l enquête sur les emplois et les activités des structures du sport et de l animation en

14 Tableau 13 : Recours au bénévolat (nombre de structures) selon l activité principale de la structure Sports co grand terrain Sports individuels Sports de raquette Sports de nature Art martial Sports co petit terrain NON Pugilistique OUI Culturel (musique, théâtre, danse...) Natation Activités gymniques Sports nautiques Sports mécaniques Organisation événements (rando, cross...) Multisports Loisir Animation Protection environnement Découverte milieu naturel Formation professionnelle Accompagnement scolaire Santé, prévention, insertion Nombre de structures 14 Carif-Oref Réunion - Résultats de l enquête sur les emplois et les activités des structures du sport et de l animation en 2010

15 Tableau 14 : Prévision de croissance des équipes en 2011, selon l activité principale (pour les activités qui rassemblent plus de 10 réponses à l enquête) Activité principale Part de structures qui envisagent d augmenter les équipes Total structures enquêtées Art martial 6 32 Sports de nature 6 32 Sports collectif grand terrain 9 43 Sports individuels Culturel (musique, théâtre, danse, photos, littérature) Sports de raquette Activités gymniques Sports collectif petit terrain Pugilistique TOTAL GENERAL Carif-Oref Réunion - Résultats de l enquête sur les emplois et les activités des structures du sport et de l animation en

16 Annexe 3 : Détail des activités principales (développées par plus de 20 structures) Attention : la discipline du club peut être différente de l activité principale déclarée, cf. club de judo qui propose des sports de raquette. Sports individuels Sports collectifs grand terrain Sports de raquette Art martial Sports de nature Sports collectifs petit terrain Carif-Oref Réunion - Résultats de l enquête sur les emplois et les activités des structures du sport et de l animation en 2010

17 Discipline du club Nbre de structures Athlétisme 16 Bicross 1 BMX 1 Club hippique 1 Cyclisme 3 Duathlon 1 Equitation 2 Escalade 2 Escrime 4 Golf 3 Haltérophilie 2 Javelot tir sur cible 1 Majorette 1 Pétanque 14 Roller Skating 6 Tir à l arc 2 Tir sportif 1 Triathlon 3 TOTAL GENERAL 64 Poids dans l ensemble des enquêtes 12 de l emploi salarié 8 intervenants Localisation des structures par bassin (proportion en nombre de structures et en emploi salarié) Ouest Sud Est Nord Nombre de structures Emploi salarié Recours à l emploi, intervenants extérieurs et bénévoles Sports individuels Part structures employeurs Part structures avec intervenants Part bénévoles Qualification du salarié 1 et type de contrat Sports individuels Poids des salariés 1 issus qualification jeunesse et sport Poids des salariés 1 sans diplôme 0 5 Fonction exercée par le salarié 1 et type de contrat 38 animateur sportif 35 contrats aidés (25 sur ensemble des salariés 1 de l enquête) 50 à temps partiel (43 sur ensemble des salariés 1 de l enquête) Activité sports individuels Carif-Oref Réunion - Résultats de l enquête sur les emplois et les activités des structures du sport et de l animation en

18 Projets et besoins en formation Baisse Evolution des effectifs salariés et intervenants en 2011 Stable Hausse Sports individuels Principal motif de hausse : augmentation de la demande Principale fonction : animation et éducation sportive Activité sports individuels 58 des structures expriment un besoin en formation. Parmi les demandes, premier besoin identifié : Type formation Part des besoins exprimés Sports individuels Formations au métier animateur, éducateur_ type JS ou fédérale Autres formations (informatique, gestion, RH, langue, réglementaire, secourisme ou 8 35 juridique) Multiple (métier et autre) Carif-Oref Réunion - Résultats de l enquête sur les emplois et les activités des structures du sport et de l animation en 2010

19 Ouest Disciplines du club Nbre de structures Football 39 Rugby 3 Tennis 1 TOTAL GENERAL 43 Sud Est Nord Poids dans l ensemble des enquêtes 3 de l emploi salarié 9 intervenants Localisation des structures par bassin (proportion en nombre de structures et en emploi salarié) Emploi salarié Nombre de structures Recours à l emploi, intervenant extérieur et bénévoles Sports co gd terrain Part structures employeurs Part structures avec intervenants Part bénévoles Qualification du salarié 1 et type de contrat Sports co gd terrain Poids des salariés 1 issus qualification jeunesse et sport Poids des salariés 1 sans diplôme 17 5 Fonction exercée par le salarié type 1 50 Educateur Sportif spécialiste d une APS 33 contrats aidés (25 sur ensemble des salariés 1 de l enquête) 67 à temps partiel (43 sur ensemble des salariés 1 de l enquête) Activité principale sports collectifs grand terrain Carif-Oref Réunion - Résultats de l enquête sur les emplois et les activités des structures du sport et de l animation en

20 Projets et besoins en formation Activité principale sports collectifs grand terrain Baisse Stable Hausse Evolution des effectifs salariés et intervenants en Sport co grand terrain Principal motif de hausse : augmentation de la demande Principale fonction : animateur sportif 61 des structures expriment un besoin en formation. Parmi les demandes, besoin identifié : Type formation Part des besoins exprimés Sports co grand terrain Formations au métier animateur, éducateur_ type JS ou fédérale Autres formations (informatique, gestion, RH, langue, réglementaire, secourisme ou juridique) Multiple (métier et autre) Carif-Oref Réunion - Résultats de l enquête sur les emplois et les activités des structures du sport et de l animation en 2010

21 Discipline du club Nbre de structures Badminton 4 Football 1 Judo 1 Pelote basque 1 Tennis 21 Tennis ballon 1 Tennis de table 6 TOTAL GENERAL 35 Poids dans l ensemble des enquêtes 2 de l emploi salarié 7 des intervenants Ouest Sud Est Nord Localisation des structures par bassin (proportion en nombre de structures et en emploi salarié) Nombre de structures Emploi salarié Recours à l emploi, intervenant extérieur et bénévoles Sports raquette Part structures employeurs Part structures avec intervenants Part bénévoles Qualification du salarié 1 et type de contrat Poids des salariés 1 issus qualification jeunesse et sport Sports de raquette Poids des salariés 1 sans diplôme 0 5 Fonction exercée par le salarié 1 et type de contrat 50 Educateur Sportif spécialiste d une APS 23 contrats aidés (25 sur ensemble des salariés 1 de l enquête) 41 à temps partiel (43 sur ensemble des salariés 1 de l enquête) Activité principale sports de raquette Carif-Oref Réunion - Résultats de l enquête sur les emplois et les activités des structures du sport et de l animation en

22 Projets et besoins en formation Evolution des effectifs salariés et intervenants en 2011 Baisse Stable Activité principale sports de raquette Hausse Sport raquette Principal motif de hausse : augmentation de la demande 56 des structures ont exprimé un besoin en formation. Parmi les demandes, premier besoin identifié : Type formation Principale fonction : animateur sportif Part des besoins exprimés Sports de raquettes Formations au métier animateur, éducateur_ type JS ou fédérale Autres formations (informatique, gestion, RH, langue, réglementaire, secourisme ou juridique) Multiple (métier et autre) Carif-Oref Réunion - Résultats de l enquête sur les emplois et les activités des structures du sport et de l animation en 2010

23 Discipline de la structure Nbre de structures Judo 14 Karaté 8 Taekwondi 3 Aikido aikibudo aff 1 Aikido budo 1 Gymnastique volontaire JEP 1 Karting 1 Omnisports 1 Quan ki do 1 Total général 32 1 Poids dans l ensemble des enquêtes 2 de l emploi salarié 4 des intervenants Localisation des structures par bassin (proportion en nombre de structures et en emploi salarié) Ouest Sud Est Nord Nombre de structures Emploi salarié Recours à l emploi, intervenant extérieur et bénévoles Art martial Part structures employeurs Part structures avec intervenants Part bénévoles Poids des salariés 1 issus qualification jeunesse et sport Qualification du salarié 1 et type de contrat Art martial Poids des salariés 1 sans diplôme 11 5 Fonction exercée par le salarié 1 et type de contrat 44 Educateur sportif spécialiste d une APS 0 contrats aidés (25 sur ensemble des salariés 1 de l enquête) 78 à temps partiel (43 sur ensemble des salariés 1 de l enquête) Activité principale art martial Carif-Oref Réunion - Résultats de l enquête sur les emplois et les activités des structures du sport et de l animation en

24 Projets et besoins en formation Evolution des effectifs salariés et intervenants en 2011 Baisse Stable Hausse Art martial Principal motif de hausse : augmentation de la demande Activité principale art martial 67 des structures ont exprimé un besoin en formation. Parmi les demandes, premier besoin identifié : Type formation Formations au métier animateur, éducateur_ type JS ou fédérale Autres formations (informatique, gestion, RH, langue, réglementaire, secourisme ou juridique) Principale fonction : éducateur sportif Part des besoins exprimés Art martial Carif-Oref Réunion - Résultats de l enquête sur les emplois et les activités des structures du sport et de l animation en 2010

25 Discipline de la structure Sports de nature Plongée 10 Canyoning 4 Parapente 4 Randonnée pédestre 4 Parachutisme 3 Vol libre 3 Basketball 1 Cyclisme 1 Handisport 1 Omnisports 1 Total général 32 Poids dans l ensemble des enquêtes 2 de l emploi salarié 15 des intervenants Ouest Sud Est Nord Localisation des structures par bassin (proportion en nombre de structures et en emploi salarié) Nombre de structures Emploi salarié Recours à l emploi, intervenant extérieur et bénévoles Sport de nature Part structures employeurs Part structures avec intervenants Part bénévoles Qualification du salarié 1 et type de contrat Poids des salariés 1 issus qualification jeunesse et sport Sport de nature Poids des salariés 1 sans diplôme 0 5 Fonction exercée par le salarié 1 et type de contrat 30 Directeur 10 contrats aidés (25 sur ensemble des salariés 1 de l enquête) 10 à temps partiel (43 sur ensemble des salariés 1 de l enquête) Activité principale sport de nature Carif-Oref Réunion - Résultats de l enquête sur les emplois et les activités des structures du sport et de l animation en

26 Projets et besoins en formation Evolution des effectifs salariés et intervenants en 2011 Baisse Stable Hausse Activité principale sport de nature Sport de nature Principal motif de hausse : augmentation de la demande 30 des structures ont exprimé un besoin en formation. Parmi les demandes, premier besoin identifié : Type formation Formations au métier animateur, éducateur_ type JS ou fédéral Autres formations (informatique, gestion, RH, langue, réglementaire, secourisme ou juridique) Principale fonction : éducateur sportif Part des besoins exprimés Sport de nature Carif-Oref Réunion - Résultats de l enquête sur les emplois et les activités des structures du sport et de l animation en 2010

27 Discipline de la structure Sports co petit terrain Handball 10 Volley-ball 9 Basketball 5 Hockey sur gazon 2 Gymnastique 1 Total général 27 Poids dans l ensemble des enquêtes 7 de l emploi salarié 4 des intervenants Ouest Sud Est Nord Localisation des structures par bassin (proportion en nombre de structures et en emploi salarié) Nombre de structures Emploi salarié Recours à l emploi, intervenant extérieur et bénévoles Sport co petit terrain Part structures employeurs Part structures avec intervenants Part bénévoles Qualification du salarié 1 et type de contrat Poids des salariés 1 issus qualification jeunesse et sport Sport co petit terrain Poids des salariés 1 sans diplôme 0 5 Fonction majoritaire exercée par le salarié 1 et type de contrat 50 éducateur sportif 33 contrats aidés (25 sur ensemble des salariés 1 de l enquête) 33 à temps partiel (43 sur ensemble des salariés 1 de l enquête) Activité principale sport co petit terrain Carif-Oref Réunion - Résultats de l enquête sur les emplois et les activités des structures du sport et de l animation en

28 Projets et besoins en formation Evolution des effectifs salariés et intervenants en 2011 Baisse Stable Activité principale sport co petit terrain Hausse Sport co petit terrain Principal motif de hausse : augmentation de la demande Principale fonction : éducateur sportif 67 des structures ont exprimé un besoin en formation. Parmi les demandes, premier besoin identifié : Type formation Formations au métier animateur, éducateur_ type JS ou fédérale Autres formations (informatique, gestion, RH, langue, réglementaire, secourisme ou juridique) Part des besoins exprimés Sports de raquettes Multiple (métier et autre) Carif-Oref Réunion - Résultats de l enquête sur les emplois et les activités des structures du sport et de l animation en 2010

29

30 Carif-Oref Réunion Directeur de publication Jean-René HOAREAU Rédaction Olivier DEBRAY Mise en page Samuelle GRONDIN Valérie MOUTOUSSAMY Adresse Physique 190, rue des Deux Canons Imm. Futura, RDC Sainte-Clotilde Tél. : Fax : Courriel : Site web : Portail grand public :

DATES D ABROGATION DES BEES, BAECPC, BEATEP, BPJEPS, DEDPAD et DEFA

DATES D ABROGATION DES BEES, BAECPC, BEATEP, BPJEPS, DEDPAD et DEFA S D DES BEES, BAECPC, BEATEP, BPJEPS, DEDPAD et DEFA DIPLOMES ABROGES DIPLOMES DE NIVEAU IV BEATEP BEATEP «Activités culturelles et d expression» 1 er janvier 2008 BP JEPS Spécialité ANIMATION CULTURELLE

Plus en détail

La pratique sportive en France, reflet du milieu social

La pratique sportive en France, reflet du milieu social La pratique sportive en France, reflet du milieu social Lara Muller* En 2003, 71 % des personnes de 15 ans ou plus pratiquent une activité physique ou sportive, même occasionnellement. Les jeunes gens

Plus en détail

Diplômes délivrés par la Direction de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Sociale (DJSCS, volet sport/animation)

Diplômes délivrés par la Direction de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Sociale (DJSCS, volet sport/animation) DJSCS Sport/Animation Diplômes délivrés par la Direction de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Sociale (DJSCS, volet sport/animation) Ministère des Sports, de la Jeunesse, de l'education populaire

Plus en détail

G1204 - Éducation en activités sportives

G1204 - Éducation en activités sportives Appellations Animateur sportif / Animatrice sportive Assistant éducateur / Assistante éducatrice d'activités sportives Cadre technique sportif / sportive Chef de bassin Coach sportif Conseiller sportif

Plus en détail

Les métiers de l animation et du sport

Les métiers de l animation et du sport Livret d information Les métiers de l animation et du sport Les métiers de l animation et du sport Pour celles et ceux qui sont attirés par les champs professionnels de l animation et du sport, les nombreux

Plus en détail

SYNThèSE DE LA 2 e ENQUÊTE AUPRèS DES ENTREPRISES DE LA BRANChE DU SPORT

SYNThèSE DE LA 2 e ENQUÊTE AUPRèS DES ENTREPRISES DE LA BRANChE DU SPORT LA LETTRE N 2 DE LA CPNEF DU SPORT COMMISSION PARITAIRE NATIONALE EMPLOI FORMATION OBSERVATOIRE DES MéTIERS DU SPORT SYNThèSE DE LA 2 e ENQUÊTE AUPRèS DES ENTREPRISES DE LA BRANChE DU SPORT Décembre 2010

Plus en détail

Des entreprises s engagent pour le sport de haut niveau en Maine-et-Loire. www.meceneliteanjou.fr. initié par :

Des entreprises s engagent pour le sport de haut niveau en Maine-et-Loire. www.meceneliteanjou.fr. initié par : Des entreprises s engagent pour le sport de haut niveau en Maine-et-Loire www.meceneliteanjou.fr initié par : Le Fonds de dotation Mécèn Elite Anjou souhaite favoriser l accompagnement extrasportif et

Plus en détail

Réglementation sportive à destination des collectivités organisant des Activités Physiques et Sportives (APS). DDCS des Côtes d Armor.

Réglementation sportive à destination des collectivités organisant des Activités Physiques et Sportives (APS). DDCS des Côtes d Armor. Réglementation sportive à destination des collectivités organisant des Activités Physiques et Sportives (APS). DDCS des Côtes d Armor. Juin 2014 Votre collectivité est-elle un établissement d Activités

Plus en détail

Le club au cœur du dispositif

Le club au cœur du dispositif Le club au cœur du dispositif L emploi : Un véritable enjeu pour le sport Lot-et-Garonnais Comité Maison Départemental des Sports Olympique 997 A, avenue et Sportif Jean 47 Bru / Profession 47000 Agen

Plus en détail

Cet objectif a été partiellement atteint

Cet objectif a été partiellement atteint 22 avril 2015 La loi n 2012-1189 du 26 octobre 2012 portant création des emplois d avenir a institué un nouveau dispositif de soutien à l emploi en réponse au taux de chômage important des jeunes (22,7%

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Lundi 25 août 2014-11 h

DOSSIER DE PRESSE Lundi 25 août 2014-11 h DOSSIER DE PRESSE Lundi 25 août 2014-11 h Salle Maurice-Faure Département du Lot Avenue de l Europe Regourd 46 005 CAHORS COMMUNIQUÉ DE PRESSE Cette année, et pour la première fois, le Département du Lot

Plus en détail

Les emplois d avenir dans le champ du sport

Les emplois d avenir dans le champ du sport Les emplois d avenir dans le champ du sport Postes pertinents et compatibles EAV 2 types de besoins : Administratif / gestion / développement des activités Encadrement des activités physiques et sportives

Plus en détail

LES ENJEUX DU MOUVEMENT SPORTIF FRANCAIS

LES ENJEUX DU MOUVEMENT SPORTIF FRANCAIS LES ENJEUX DU MOUVEMENT SPORTIF FRANCAIS Historique La volonté gouvernementale de développement du sport en France est enracinée depuis plus de 50 ans. En effet, il faut savoir qu en 1960, les athlètes

Plus en détail

Le Ministre des Sports André Antoine, à la rencontre du monde. sportif.

Le Ministre des Sports André Antoine, à la rencontre du monde. sportif. Le Ministre des Sports André Antoine, à la rencontre du monde sportif. Table des Matières 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 1 2 Les subsides Adeps Communauté française Wallonie-Bruxelles www.adeps.be Subvention

Plus en détail

Les emplois «sports nature» en Bretagne. Juillet 2010

Les emplois «sports nature» en Bretagne. Juillet 2010 Les emplois «sports nature» en Bretagne Juillet 2010 Sommaire 1. Les données 2. Les emplois sports nature 3. Zoom sur les emplois «activités» sports nature 3.1. Répartition des emplois par taille de structure

Plus en détail

PROJET STAGE MULTISPORTS en vacance scolaire

PROJET STAGE MULTISPORTS en vacance scolaire LARNACK Coralie 06.98.49.84.45 coralielarnack@yahoo.fr www.slconstantia.com PROJET STAGE MULTISPORTS en vacance scolaire ASSOCIATION SPORTS ET LOISIRS CONSTANTIA LARNACK Coralie I. Description du projet

Plus en détail

CARIF-OREF Réunion - DROMAS. LES BESOINS EN FORMATION DANS LE SPORT Le baromètre 2015 des ligues et comités

CARIF-OREF Réunion - DROMAS. LES BESOINS EN FORMATION DANS LE SPORT Le baromètre 2015 des ligues et comités CARIF-OREF Réunion - DROMAS LES BESOINS EN FORMATION DANS LE SPORT Le baromètre 2015 des ligues et comités Novembre 2015 L emploi dans les clubs Cette année, l enquête baromètre est intégrée aux travaux

Plus en détail

CARIF-OREF Réunion - DROMAS

CARIF-OREF Réunion - DROMAS CARIF-OREF Réunion - DROMAS besoins en formation dans le sport Le baromètre 2012 des ligues Janvier 2013 L enquête L enquête sur l évaluation des besoins en formation a été envoyée en novembre 2012 à l

Plus en détail

PRESENTATION BPJEPS BREVET PROFESSIONNEL DE LA JEUNESSE, DE. www.cfa-adasa.com L EDUCATION POPULAIRE ET DU SPORT

PRESENTATION BPJEPS BREVET PROFESSIONNEL DE LA JEUNESSE, DE. www.cfa-adasa.com L EDUCATION POPULAIRE ET DU SPORT PRESENTATION BPJEPS BREVET PROFESSIONNEL DE LA JEUNESSE, DE L EDUCATION POPULAIRE ET DU SPORT www.cfa-adasa.com DÉFINITION DU BPJEPS GÉNÉRALITÉS Créé en 2001, le BPJEPS atteste de la possession des compétences

Plus en détail

Fiche ville phare Sentez-Vous Sport 2014 - n 10 NANTES

Fiche ville phare Sentez-Vous Sport 2014 - n 10 NANTES Fiche ville phare Sentez-Vous Sport 2014 - n 10 NANTES 1/ EVENEMENT Date : 27 et 28 Septembre 2014 Cible concernée par l opération «Sentez-Vous Sport» (et estimation du public) : GRAND PUBLIC (2 500 à

Plus en détail

Observation et statistiques. L insertion professionnelle des diplômés de niveau IV des secteurs du sport et de l animation en Île-de-France

Observation et statistiques. L insertion professionnelle des diplômés de niveau IV des secteurs du sport et de l animation en Île-de-France Observation et statistiques L insertion professionnelle des diplômés de niveau IV des secteurs du sport et de l animation en Île-de-France Analyse des enquêtes 2013 et 2014 L insertion professionnelle

Plus en détail

Enquête sur les Besoins en Formation des TPE dans le secteur du BTP

Enquête sur les Besoins en Formation des TPE dans le secteur du BTP Enquête sur les Besoins en Formation des TPE dans le secteur du BTP Déroulement de l enquête Objectif de l enquête Cette enquête vise à connaître les besoins en formation des entreprises du BTP de la micro

Plus en détail

OFFICE DES SPORTS de REIMS. N d affiliation DEMANDE DE REAFFILIATION 2014 DEMANDE D'ADHESION COMPOSITION DU BUREAU AFFILIATIONS

OFFICE DES SPORTS de REIMS. N d affiliation DEMANDE DE REAFFILIATION 2014 DEMANDE D'ADHESION COMPOSITION DU BUREAU AFFILIATIONS OFFICE DES SPORTS de REIMS N d affiliation DEMANDE DE REAFFILIATION 2014 DEMANDE D'ADHESION cocher la case NOM DE L'ASSOCIATION SPORTIVE : ADRESSE DU CORRESPONDANT : ces coordonnées seront mentionnées

Plus en détail

DIPLOMES PROFESSIONNELS DU CHAMP SPORTIF

DIPLOMES PROFESSIONNELS DU CHAMP SPORTIF DIPLOMES PROFESSIONNELS DU CHAMP SPORTIF Diplômes délivrés par le ministère chargé des sports INTITULÉ DU DIPLÔME CONDITIONS D'EXERCICE LIMITES DES CONDITIONS D'EXERCICE BAPAAT, option " loisirs du jeune

Plus en détail

Observatoire du Sport Périgourdin Synthèse de l étude sur la pratique sportive fédérale en Dordogne Données 2011

Observatoire du Sport Périgourdin Synthèse de l étude sur la pratique sportive fédérale en Dordogne Données 2011 Emploi Sport Loisirs Dordogne 44, rue du sergent Bonnelie 24000 Périgueux Observatoire du Sport Périgourdin Synthèse de l étude sur la pratique sportive fédérale en Dordogne Données 2011 Rapport final

Plus en détail

CARIF-OREF Réunion - DROMAS. BESOINS EN FORMATION DANS LE SPORT Le baromètre 2011

CARIF-OREF Réunion - DROMAS. BESOINS EN FORMATION DANS LE SPORT Le baromètre 2011 CARIF-OREF Réunion - DROMAS BESOINS EN FORMATION DANS LE SPORT Le baromètre 2011 Septembre 2011 L enquête L enquête sur l évaluation des besoins en formation a été envoyée en Juillet 2011 à l ensemble

Plus en détail

Ordonnance de l OFSPO concernant «Jeunesse et sport»

Ordonnance de l OFSPO concernant «Jeunesse et sport» Ordonnance de l OFSPO concernant «Jeunesse et sport» (O OFSPO J+S) Modification du 26 octobre 2015 L Office fédéral du sport (OFSPO) arrête: I L ordonnance de l OFSPO du 12 juillet 2012 concernant «Jeunesse

Plus en détail

Sport. Les Dispositifs Locaux d Accompagnement :

Sport. Les Dispositifs Locaux d Accompagnement : Sport Les Dispositifs Locaux d Accompagnement : ADDEL 75 Association omnisport (1 100 adhérents) : analyse organisationnelle et appui à la valorisation des activités. Association de tennis de table : appui

Plus en détail

L E.P.S AU LYCEE CASSIN

L E.P.S AU LYCEE CASSIN L E.P.S AU LYCEE CASSIN OBJECTIFS Proposer une formation polyvalente et une programmation équilibrée : Un maximum d activités en seconde, réparties sur 5 cycles d environ 6 semaines. 3 cycles de 9 séances

Plus en détail

ENQUÊTE BESOINS EN MAIN-D ŒUVRE EN 2016

ENQUÊTE BESOINS EN MAIN-D ŒUVRE EN 2016 ÉCLAIRAGES ET SYNTHÈSES REUNION Avril 2016 N 21 SOMMAIRE P2. Les établissements P3. Les profils recherchés et les difficultés de recrutement P5. Les recrutements par type d établissement P8. Les recrutements

Plus en détail

NOTE FILIERE PETITE ENFANCE

NOTE FILIERE PETITE ENFANCE NOTE FILIERE PETITE ENFANCE Octobre 2013 Table des matières Rappel de la commande... 3 I - Eléments de contexte... 3 1.1 Faible taux d équipement de La Réunion en structures de garde, malgré la croissance

Plus en détail

Formacode 11.0 Thésaurus de l offre de formation

Formacode 11.0 Thésaurus de l offre de formation Thésaurus de l offre de formation Champs sémantiques Listes annexes Des types de certifications/diplômes/titres Des pays Des logiciels Des publics Des mots-outils Correspondances Formacode Formacode Présentation

Plus en détail

LICENCE. Sciences et techniques des activités physiques et sportives (STAPS)

LICENCE. Sciences et techniques des activités physiques et sportives (STAPS) LICENCE Sciences et techniques des activités physiques et sportives (STAPS) Que sont les sciences et techniques des activités physiques et sportives? Construites autour de quatre champs de connaissances

Plus en détail

AVIGNON DOJO 44 : 44 rue Thiers 84000 AVIGNON

AVIGNON DOJO 44 : 44 rue Thiers 84000 AVIGNON AVIGNON DOJO 44 : 44 rue Thiers 84000 AVIGNON 04 90 16 94 31 Sommaire Groupe de travail... 03 Fiche d identité... 03 Diagnostic... 12 Objectifs de développement... 14 Indicateurs d évaluation... 15 Facteurs

Plus en détail

BILAN SOCIAL 2015 BRANCHE MUTUALITÉ

BILAN SOCIAL 2015 BRANCHE MUTUALITÉ BILAN SOCIAL 2015 BRANCHE MUTUALITÉ SYNTHÈSE SYNTHESE DU BILAN SOCIAL 2015 Définition Le Bilan social de la branche Mutualité constitue la source d information statistique reconnue par les partenaires

Plus en détail

POLITIQUE DE SOUTIEN À L EXCELLENCE POUR LA JEUNESSE PIÉMONTAISE

POLITIQUE DE SOUTIEN À L EXCELLENCE POUR LA JEUNESSE PIÉMONTAISE POLITIQUE DE SOUTIEN À L EXCELLENCE POUR LA JEUNESSE PIÉMONTAISE Volet sportif POLITIQUE DE SOUTIEN À L EXCELLENCE POUR LA JEUNESSE PIÉMONTAISE Cette politique a pour mission de reconnaître la participation

Plus en détail

Annexe 2 CONDITIONS DE RECEVABILITE DE LA DEMANDE D'EQUIVALENCE BEES DE JEPS spécialité "perfectionnement sportif"

Annexe 2 CONDITIONS DE RECEVABILITE DE LA DEMANDE D'EQUIVALENCE BEES DE JEPS spécialité perfectionnement sportif CONDITIONS DE RECEVABILITE DE LA DEMANDE D' BEES DE JEPS spécialité "perfectionnement sportif" Hand-ball Rugby au crs des 3 dernières années précédant la demande Affiliée FFHB pôle figurant sur la liste

Plus en détail

Enquête. Occupation Future de la Maison des Sports

Enquête. Occupation Future de la Maison des Sports Enquête Occupation Future de la Maison des Sports Réalisée par le CDOS de Savoie 11/2011 I. Méthodologie - Questionnaire : Cf. Annexe - Une dizaine de questions : - Identité du Comité - Besoins - Utilisation

Plus en détail

< apasse 10 > Simplifier l emploi sportif et socioculturel

< apasse 10 > Simplifier l emploi sportif et socioculturel association profession animateur sportif et socioeducatif de l Aube Simplifier l emploi sportif et socioculturel Conseiller, informer, accompagner vers l emploi Conseils à l emploi Mise à disposition Accompagnement

Plus en détail

GUIDE POUR L ELABORATION D UN PROJET EPS «OUTIL» DANS CHAQUE ECOLE DE LA CIRCONSCRIPTION

GUIDE POUR L ELABORATION D UN PROJET EPS «OUTIL» DANS CHAQUE ECOLE DE LA CIRCONSCRIPTION GUIDE POUR L ELABORATION D UN PROJET EPS «OUTIL» DANS CHAQUE ECOLE DE LA CIRCONSCRIPTION UNE PROGRAMMATON Un volet du projet d'ecole Un travail d'equipe (enseignants, CPC, partenaires...) Un CONTRAT -

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANÇAISE 2014/... DCM N 14-12-18-15

REPUBLIQUE FRANÇAISE 2014/... DCM N 14-12-18-15 REPUBLIQUE FRANÇAISE 2014/... MAIRIE DE METZ CONSEIL MUNICIPAL DE LA VILLE DE METZ REGISTRE DES DELIBERATIONS Séance du 18 décembre 2014 DCM N 14-12-18-15 Objet : Attribution de subventions aux clubs sportifs

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE SOMMAIRE. Novembre 2012 : le mois de l économie sociale et solidaire P.2

DOSSIER DE PRESSE SOMMAIRE. Novembre 2012 : le mois de l économie sociale et solidaire P.2 Visite à Montpellier de Benoît HAMON, Ministre délégué auprès du ministre de l'economie et des Finances, chargé de l'economie sociale et solidaire et de la Consommation DOSSIER DE PRESSE SOMMAIRE Novembre

Plus en détail

Branche Aide à domicile - Rapport de branche 2014

Branche Aide à domicile - Rapport de branche 2014 Branche Aide à domicile - Rapport de branche 2014 QUESTIONNAIRE A RETOURNER AVANT LE 15 MARS 2014 3 possibilités de réponse : 1. Par courrier, grâce à l enveloppe T ci-jointe adressée à Infraforces Rapport

Plus en détail

Niveaux minimums d analyse pour les sports et disciplines de Fédérations internationales olympiques, reconnues par le CIO et non reconnues 1

Niveaux minimums d analyse pour les sports et disciplines de Fédérations internationales olympiques, reconnues par le CIO et non reconnues 1 Annexe 1 Niveaux minimums d analyse pour les sports et disciplines de Fédérations internationales olympiques, reconnues par le CIO et non reconnues 1 SPORT DISCIPLINE ESA % GH & GHRF % Aïkido Aïkido 5

Plus en détail

Notice d information Couverture d assurance RC

Notice d information Couverture d assurance RC Notice d information Couverture RC A compter du 1er janvier 2016, la Fédération UNSA SPORT a souscrit auprès de la compagnie AXA France IARD un contrat visant à couvrir les conséquences pécuniaires de

Plus en détail

MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3613 Convention collective nationale IDCC : 7017. PERSONNEL DES PARCS ET JARDINS ZOOLOGIQUES PRIVÉS ACCORD

Plus en détail

TABLE RONDE DES METIERS

TABLE RONDE DES METIERS TABLE RONDE DES METIERS SECTEUR DE L ANIMATION Jeudi 28 mai 2009 Salle saint Antoine à Etampes ANIMER C EST QUOI? Réunir un groupe autour d une activité, lui donner envie de participer, proposer des idées

Plus en détail

Questionnaire pour le sport

Questionnaire pour le sport City Questionnaire pour le sport Consultation des habitants de la ville d Angoulême 2007 6, RUE DES BATISSEURS 91350 G RIGNY Présentation Axe 1 Etat Civil 1. Êtes vous? Une femme Un homme 2. Dans quelle

Plus en détail

L emploi dans l animation socio-culturelle, sportive et sociale en Champagne-Ardenne

L emploi dans l animation socio-culturelle, sportive et sociale en Champagne-Ardenne L emploi dans l animation socio-culturelle, sportive et sociale en Champagne-Ardenne Cahier de l OPEQ n 204 Décembre 2011 OPEQ Chambre de Commerce et d'industrie de région Champagne-Ardenne 10 rue de Chastillon

Plus en détail

Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) Résumé descriptif de la certification

Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) Résumé descriptif de la certification Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) Résumé descriptif de la certification Intitulé BP : Brevet professionnel de la jeunesse, de l'éducation populaire et du sport, spécialité

Plus en détail

Organiser la programmation en E.P.S. : un outil pour l équipe pédagogique et l école

Organiser la programmation en E.P.S. : un outil pour l équipe pédagogique et l école Circonscription de Tours-centre 2009-2010 Organiser la programmation en E.P.S. : un outil pour l équipe pédagogique et l école Laurent MASSE, CPC EPS. «LA PROGRAMMATION» Un volet du Projet d'ecole Un travail

Plus en détail

DEUST ANIMATION DES LOISIRS SPORTIFS «MILIEUX URBAINS»

DEUST ANIMATION DES LOISIRS SPORTIFS «MILIEUX URBAINS» UNIVERSITE RENNES HAUTE BRETAGNE DEUST ANIMATION DES LOISIRS SPORTIFS «MILIEUX URBAINS» ETUDE DE L'INSERTION PROFESSIONNELLE DE LA PROMOTION 00/004 Observatoire des Parcours Etudiants et de l'insertion

Plus en détail

Découvrir notre offre de formation

Découvrir notre offre de formation Se préparer aux métiers du sport et de l animation Découvrir notre offre de formation Une personne avec un projet Obtenir un diplôme professionnel PROJET Un accompagnement personnalisé pour une meilleure

Plus en détail

22 ème Enquête annuelle sur les besoins en emplois et en formations dans la logistique

22 ème Enquête annuelle sur les besoins en emplois et en formations dans la logistique DOSSIER DE PRESSE Le 10 Mars 2016 22 ème Enquête annuelle sur les besoins en emplois et en formations dans la logistique Synthèse Pour la 22 ème année consécutive, l enquête logistique 2015-2016 de l AFT

Plus en détail

Des compétences au service de l animation sportive. Les formations et diplômes aux métiers du sport. Les formations du CDOS

Des compétences au service de l animation sportive. Les formations et diplômes aux métiers du sport. Les formations du CDOS 64P_TerritoireRural_Mise en page 1 04/07/12 11:26 Page17 c h a p it r e 4 Des compétences au service de l animation sportive Les formations et diplômes aux métiers du sport Les formations du CDOS L aide

Plus en détail

Faites du sport. ÉCOLE MUNICIPALE DES SPORTS Saison 2013-2014

Faites du sport. ÉCOLE MUNICIPALE DES SPORTS Saison 2013-2014 Faites du sport ÉCOLE MUNICIPALE DES SPORTS Saison 2013-2014! MULTISPORTS CENTRES d accueil ÂGES HORAIRES 1 er TRIMESTRE 18 sept > 18 déc 2013 2 e TRIMESTRE 8 janvier > 2 avril 2014 3 e TRIMESTRE 9 avril

Plus en détail

Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) Résumé descriptif de la certification

Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) Résumé descriptif de la certification Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) Résumé descriptif de la certification Imprimer Intitulé BP : Brevet professionnel de la jeunesse, de l'éducation populaire et du sport

Plus en détail

Licence professionnelle Assistant de gestion administrative

Licence professionnelle Assistant de gestion administrative Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Assistant de gestion administrative Université Jean Moulin Lyon 3 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour

Plus en détail

DONNEES GENERALES DONNEES METIER ET QUALIFICATIONS

DONNEES GENERALES DONNEES METIER ET QUALIFICATIONS ENQUETE METIER : les moniteurs de Parachutisme DONNEES GENERALES 1. Vous êtes : Femme Homme 2. Age : ans 3. Commune de résidence principale : 4. Code postal : 5. Avez-vous plusieurs lieux de résidence

Plus en détail

Chiffres Clés Juin 2014. Les personnes handicapées et l emploi

Chiffres Clés Juin 2014. Les personnes handicapées et l emploi Chiffres Clés Juin 2014 Les personnes handicapées et l emploi L OBLIGATION D EMPLOI La loi fi xe à tout établissement privé ou public d au moins 20 salariés une obligation d emploi de personnes handicapées

Plus en détail

UN PROJET EPS «OUTIL» DANS CHAQUE ECOLE

UN PROJET EPS «OUTIL» DANS CHAQUE ECOLE UN PROJET EPS «OUTIL» DANS CHAQUE ECOLE A partir des travaux réalisés par l équipe départementale EPS 22. «L organisation des activités physiques résulte d un projet réalisé par l ensemble des enseignants

Plus en détail

Les résultats statistiques

Les résultats statistiques 7 Les résultats statistiques Les communes et leurs installations sportives Près de trois quarts des communes de Picardie disposent d au moins une installation sportive 4. La Picardie se situe légèrement

Plus en détail

RAPPORT FINAL. Enquête sur la formation professionnelle dans les ETI. 13 mars 2013

RAPPORT FINAL. Enquête sur la formation professionnelle dans les ETI. 13 mars 2013 Enquête sur la formation professionnelle dans les ETI RAPPORT FINAL 13 mars 2013 Version finale 13/03/2013 RÉSULTATS DE L'ENQUÊTE ÉLECTRONIQUE 2 Introduction Le questionnaire diffusé par l ASMEP-ETI auprès

Plus en détail

Les éducateurs spécialisés En région Centre

Les éducateurs spécialisés En région Centre Les éducateurs spécialisés En région Centre La profession en quelques mots «L éducateur spécialisé, dans le cadre des politiques partenariales de prévention, de protection et d insertion, aide au développement

Plus en détail

Depuis 11 ans, l Agence pour l Education par le Sport (APELS) recense les initiatives locales d éducation,

Depuis 11 ans, l Agence pour l Education par le Sport (APELS) recense les initiatives locales d éducation, Analyse des projets «Fais-nous rêver» lauréats 2006 et 2007 : «SPORT, EDUCATION ET SOCIALISATION» Depuis 11 ans, l Agence pour l Education par le Sport (APELS) recense les initiatives locales d éducation,

Plus en détail

Enquête régionale sur l emploi des éducateurs déclarés en sports de nature en Franche-Comté

Enquête régionale sur l emploi des éducateurs déclarés en sports de nature en Franche-Comté Enquête régionale sur l emploi des éducateurs déclarés en sports de nature en Franche-Comté AVANT-PROPOS Pour affiner la connaissance du champ professionnel dans le secteur du sport, il est nécessaire

Plus en détail

Université Paul Sabatier 2011/2016

Université Paul Sabatier 2011/2016 Université Paul Sabatier 2011/2016 Domaine Sciences, Technologies, Santé (STS) Mention Sciences du Sport et du Mouvement Humain (SSMH) Objectifs généraux du master Formation à la recherche, formation par

Plus en détail

liste des activites sportives ufolep Saison 2015/2016

liste des activites sportives ufolep Saison 2015/2016 liste des activites sportives ufolep Saison 2015/2016 Activités relevant du Risque 1 Sports individuels : 22001-Billard (6) 27004-Boules (6) 24001-Boomerang (6) 22002-Bowling (6) 24002-Cerf-volant (6)

Plus en détail

Nouveau en Normandie : un CFA des Métiers du Sport et de l Animation. Des formations inédites dans un secteur qui recrute

Nouveau en Normandie : un CFA des Métiers du Sport et de l Animation. Des formations inédites dans un secteur qui recrute Nouveau en Normandie : un CFA des Métiers du Sport et de l Animation. Des formations inédites dans un secteur qui recrute DOSSIER DE PRESSE Contacts presse : Vie publique - Nathalie cassagnes - Adeline

Plus en détail

L emploi dans les associations du champ Sport et Loisirs

L emploi dans les associations du champ Sport et Loisirs L emploi dans les associations du champ Sport et Loisirs état des lieux et prospective Région Guadeloupe 2013 Synthèse 1 sommaire INTRODUCTION 3 Profession Sport & Loisirs Guadeloupe 4 Les objectifs de

Plus en détail

Le financement public des associations entre subventions et commandes

Le financement public des associations entre subventions et commandes Le Ministère des Sports, de la Jeunesse, de l Éducation populaire et de la Vie associative www.associations.gouv.fr Le financement public des associations entre subventions et commandes État des lieux

Plus en détail

SPECIALITES ET MENTIONS DU DE JEPS + CS et /ou UCC. DS C2 1 er juin 2011 Page 1 sur 10

SPECIALITES ET MENTIONS DU DE JEPS + CS et /ou UCC. DS C2 1 er juin 2011 Page 1 sur 10 + et /ou Page 1 sur 10 SPECIALITE PERFECTIONNEMENT SPORTIF Art. A.212-49 à A.212-74 du code du sport (référence à l arrêté du 20 novembre 2006 JO du 22 novembre 2006 abrogé par l arrêté du 28 février 2008).

Plus en détail

Le référentiel mission et Profil de Poste de. l d et de contre les. Animateur Insertion Lutte. Exclusions

Le référentiel mission et Profil de Poste de. l d et de contre les. Animateur Insertion Lutte. Exclusions Le référentiel mission et Profil de Poste de l d et de contre les Animateur Insertion Lutte Exclusions Préambule 1. La jeunesse, le Département du Nord et la Fédération des centres sociaux du Nord : Une

Plus en détail

Etat des lieux et enjeux pour l emploi en Animation et Sport Sauveterre de Guyenne 15 octobre 2014

Etat des lieux et enjeux pour l emploi en Animation et Sport Sauveterre de Guyenne 15 octobre 2014 Etat des lieux et enjeux pour l emploi en Animation et Sport Sauveterre de Guyenne 15 octobre 2014 1 Les tendances du secteur Animation Sport - Attractif et en croissance - Culture historique du bénévolat

Plus en détail

Evaluation des Accords Seniors : Enquête auprès des employeurs Aquitains

Evaluation des Accords Seniors : Enquête auprès des employeurs Aquitains aria direccte a q u i t a i n e Collection «Études» N 21 Mars 2013 DIRECTION RÉGIONALE DES ENTREPRISES, DE LA CONCURRENCE, DE LA CONSOMMATION, DU TRAVAIL ET DE L EMPLOI service études, statistiques, évaluation

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Management et conduite de projet en PME-PMI de l Université Lille 2 - Droit et Santé Vague E 2015-2019 Campagne

Plus en détail

La réalisation de ce panorama de l emploi territorial est le fruit d un travail collectif, impulsé au cours. Avant-propos

La réalisation de ce panorama de l emploi territorial est le fruit d un travail collectif, impulsé au cours. Avant-propos Avant-propos en vigueur de la loi du 19 février 2007 a confirmé et conforté les centres de gestion comme les partenaires privilégiés de l ensemble des collectivités en matière d emploi public local. Au

Plus en détail

Licence STAPS mention Entraînement Sportif

Licence STAPS mention Entraînement Sportif CARTE PROFESSIONNELLE D EDUCATEUR EN ACTIVITES SPORTIVES Pour enseigner, animer, entraîner ou encadrer contre rémunération dans une activité physique ou sportive, l Educateur Sportif doit : 1. Etre diplômé

Plus en détail

Refondation de l él. école Réforme des rythmes scolaires

Refondation de l él. école Réforme des rythmes scolaires Refondation de l él école Réforme des rythmes scolaires 1 Réforme des rythmes scolaires Textes de référence Loi n 2013-595 du 8 juillet 2013 d orientation et de programmation pour la refondation de l école

Plus en détail

Le 17 Décembre 2009, l'assemblée générale de l'association Sportive des étudiants de l INSA Toulouse s'est tenue au gymnase de l INSA.

Le 17 Décembre 2009, l'assemblée générale de l'association Sportive des étudiants de l INSA Toulouse s'est tenue au gymnase de l INSA. Association Sportive COMPTE RENDU DE L ASSEMBLEE GENERALE 2009 (17/12/2009) Le 17 Décembre 2009, l'assemblée générale de l'association Sportive des étudiants de l INSA Toulouse s'est tenue au gymnase de

Plus en détail

LES FORMATIONS 2016. Médiateurs sociaux Encadrants d équipes Directions Élus, professionnels de l action sociale

LES FORMATIONS 2016. Médiateurs sociaux Encadrants d équipes Directions Élus, professionnels de l action sociale PROFESSIONNALISER LES ACTEURS DE LA MÉDIATION SOCIALE LES FORMATIONS 2016 Médiateurs sociaux Encadrants d équipes Directions Élus, professionnels de l action sociale w w w. f r a n c e m e d i a t i o

Plus en détail

DÉCOUVREZ LES LAURÉATS DES TROPHEES SPORT & MANAGEMENT 2014 REMIS À L ASSEMBLÉE NATIONALE

DÉCOUVREZ LES LAURÉATS DES TROPHEES SPORT & MANAGEMENT 2014 REMIS À L ASSEMBLÉE NATIONALE COMMUNIQUE DE PRESSE DÉCOUVREZ LES LAURÉATS DES TROPHEES SPORT & MANAGEMENT 2014 REMIS À L ASSEMBLÉE NATIONALE Prix de la meilleure reconversion professionnelle : Marie Collonvillé, ancienne heptathlonienne

Plus en détail

PROJET d Association Sportive 2015-2016

PROJET d Association Sportive 2015-2016 Association Sportive Lycée Polyvalent Pablo PICASSO 120 avenue Général Jean Gilles 66000 Perpignan PROJET d Association Sportive 2015-2016 Sommaire : 1- Présentation 2- Objectifs de l Association Sportive

Plus en détail

20 ème Enquête annuelle sur les besoins en emplois et en formations dans la logistique

20 ème Enquête annuelle sur les besoins en emplois et en formations dans la logistique DOSSIER DE PRESSE LE 13 MAI 2014 20 ème Enquête annuelle sur les besoins en emplois et en formations dans la logistique Synthèse Pour la 20 ème année consécutive, l enquête logistique 2013-2014 de l AFT-IFTIM

Plus en détail

Diplôme d Etat Supérieur Spécialité «Performance sportive» Mention «Handball»

Diplôme d Etat Supérieur Spécialité «Performance sportive» Mention «Handball» INSEP Formation / FFHB Service Formation Diplôme d Etat Supérieur Spécialité «Performance sportive» Mention «Handball» Présentation du DESJEPS mention handball Année 2013/2014 Ce document précise les principaux

Plus en détail

Enquête Besoins en Maind'Œuvre

Enquête Besoins en Maind'Œuvre ÉCLAIRAGES ET SYNTHÈSES REUNION Avril 2015 N 12 SOMMAIRE P2. Les établissements P3. Les métiers recherchés et les difficultés de recrutement P5. Les recrutements dans les associations et le secteur public

Plus en détail

q Surveillant / Surveillante de baignade

q Surveillant / Surveillante de baignade G1204 - Éducation en activités null sportives IAEC : s Appellations Animateur sportif / Animatrice sportive Entraîneur sportif / Entraîneuse sportive Assistant éducateur / Assistante éducatrice d'activités

Plus en détail

Bilan Social 2013 Données du 01/01/2012 au 31/12/2012

Bilan Social 2013 Données du 01/01/2012 au 31/12/2012 Bilan Social 2013 Données du 01/01/2012 au 31/12/2012 Observatoire de l Emploi et des Métiers en Mutualité 1 Introduction Le bilan social existe depuis 1992. il constitue la source d information statistique

Plus en détail

Management Santé Éducation. École Supérieure des Métiers du Sport

Management Santé Éducation. École Supérieure des Métiers du Sport Management Santé Éducation École Supérieure des Métiers du Sport Le Sport, une passion, des métiers L ILEPS forme ceux qui ont en commun la passion du sport et le goût du professionnalisme. Enseignement,

Plus en détail

Circonscription Douai - Cuincy DES OUTILS POUR ELABORER UNE PROGRAMMATION EPS COMPLETE ET EQUILIBREE

Circonscription Douai - Cuincy DES OUTILS POUR ELABORER UNE PROGRAMMATION EPS COMPLETE ET EQUILIBREE Circonscription Douai - Cuincy DES OUTILS POUR ELABORER UNE PROGRAMMATION EPS COMPLETE ET EQUILIBREE UNE PROGRAMMATION EPS Un travail d'equipe (enseignants, CPC, partenaires...) La mise en œuvre d'une

Plus en détail

LES FORMATIONS DANS L ANIMATION ET LE SPORT DANS L AIN

LES FORMATIONS DANS L ANIMATION ET LE SPORT DANS L AIN BUREAU INFORMATION JEUNESSE 4 Bis Boulevard De Brou 01000 BOURG EN BRESSE Tel 04 74 24 69 49 Mail bij@mife01.org Site Internet http://bijbourg.free.fr 2009-2010 LES FORMATIONS DANS L ANIMATION ET LE SPORT

Plus en détail

Social. Un document réalisé par le SIOU-BAIP

Social. Un document réalisé par le SIOU-BAIP Septembre 2015 Social - Se former aux métiers du social à l URCA - Qui recrute dans le secteur social? - Exemples d offres d emploi dans le secteur social - Quelques métiers du Social - L Economie Sociale

Plus en détail

II - Les spécialités de formation du commerce et de la vente

II - Les spécialités de formation du commerce et de la vente II - Les spécialités de formation du commerce et de la vente La population des sortants des formations des spécialités du commerce et de la vente (cf. méthode) est à dominante féminine que la formation

Plus en détail

DELEGATION DE Madame Arielle PIAZZA

DELEGATION DE Madame Arielle PIAZZA DELEGATION DE Madame Arielle PIAZZA 1131 Séance du lundi 15 décembre 2014 D-2014/702 Associations sportives bordelaises. Aide en faveur du développement du sport. Année 2015. Conventions d'objectifs. Adoption

Plus en détail

Situé dans un cadre de verdure au cœur de Metz, le collège Arsenal profite ainsi d un accès aisé grâce au réseau autoroutier et routier de Metz.

Situé dans un cadre de verdure au cœur de Metz, le collège Arsenal profite ainsi d un accès aisé grâce au réseau autoroutier et routier de Metz. Le Collège Metz Arsenal Les Sections Sportives Scolaires et les Pôles Espoirs 1. Le collège 1.1 Une situation géographique favorable Situé dans un cadre de verdure au cœur de Metz, le collège Arsenal profite

Plus en détail

Complexe Sportif de Sainte-Croix

Complexe Sportif de Sainte-Croix INSTALLATIONS SPORTIVES SAISON 2011-2012 Complexe Sportif de Sainte-Croix Complexe de pelote, tennis et escalade 1 mur à gauche 1 structure artificielle d escalade (382 m²) 1 trinquet 2 courts de tennis

Plus en détail

Ainsi qu au Certificat de Spécialisation athlétisme et disciplines associées* et à l Unité Complémentaire Capitalisable vélo tout terrain*

Ainsi qu au Certificat de Spécialisation athlétisme et disciplines associées* et à l Unité Complémentaire Capitalisable vélo tout terrain* Madame, Monsieur, Nous vous remercions de l intérêt que vous portez à notre structure. Vous trouverez dans ce dossier tous les éléments vous permettant de nous adresser votre demande d inscription. Pour

Plus en détail

Partenariat «efformip RéPPOP» : Accompagnement en Activité Physique

Partenariat «efformip RéPPOP» : Accompagnement en Activité Physique Partenariat «efformip RéPPOP» : Accompagnement en Activité Physique «Premiers pas vers L Activité Physique au sein des Journées Obésité Education» 1 fil conducteur : la GESTION DE L EFFORT Travail sur

Plus en détail

Réussir son parcours sportif et scolaire au plus haut niveau

Réussir son parcours sportif et scolaire au plus haut niveau Direction de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale (DJSCS) Réussir son parcours sportif et scolaire au plus haut niveau Signature de la convention tripartite Académie-DJSCS-Université Accueil

Plus en détail

«MALLETTE PEDAGOGIQUE HANDISPORT»

«MALLETTE PEDAGOGIQUE HANDISPORT» PRESENTATION DE LA «MALLETTE PEDAGOGIQUE HANDISPORT» La Fédération Française Handisport (F.F.H.) Conformément à sa mission de promotion et d organisation des activités physiques et sportives pour les personnes

Plus en détail