Communiqué annuel de BSB sur l exercice 2010

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Communiqué annuel de BSB sur l exercice 2010"

Transcription

1 Communiqué annuel de BSB sur l exercice 2010 REVENUS EN HAUSSE DE 26% EBIT DE 2,2 MILLIONS EUR PROPOSITION D UN DIVIDENDE DE 0,36 EUR/ACTION Louvain-la-Neuve, le 30 mars 2011, 18h00 Information réglementée

2 1. ANNÉE 2010 RÉUSSIE : REVENUS EN HAUSSE DE 26%, EBIT DE 2,2 M EUR ET DIVIDENDE DE 0,36 EUR L année 2010 est une bonne année pour BSB. Les revenus progressent de 26% pour atteindre 30,9 millions EUR, l entreprise est bénéficiaire avec un EBIT qui s établit à 2,2 millions EUR et le cashflow d exploitation (EBITDA) est positif à 3,5 millions EUR. Le conseil d administration proposera le paiement d un dividende de 0,36 EUR/action. Nous constatons une progression de 56% de nos activités logiciels qui croissent tant sur nos marchés domestiques que sur le marché européen. L activité services est en progression plus modeste de 3%. Toutes les activités sont bénéficiaires. Nous attribuons ces bonnes performances aux éléments suivants : Nos clients sont sortis de la crise et veulent rattraper le temps perdu en 2008 et 2009 ; Nos investissements antérieurs ont positionné nos produits parmi les meilleurs en Europe, ce qui met BSB en position favorable pour profiter de cette reprise ; Notre business modèle, axé sur une industrialisation du métier du logiciel et sur la coexistence des activités services et logiciels, est pertinent. De janvier à décembre, notre effectif a augmenté de 23%. Tous les départements de l entreprise sont concernés. Nous considérons que la formation de nos nouveaux collaborateurs représente un effort financier de 2 millions EUR environ. Cela grève évidemment la rentabilité 2010 mais nous permet d aborder 2011 avec une capacité bénéficiaire renforcée. Par ailleurs, la rotation du personnel est approximativement de 10%, ce qui est raisonnable. Le coût moyen des ressources a légèrement diminué en Nous avons créé au second semestre à Dublin un troisième centre de développement pour nos logiciels. Cette disposition nous permet de recruter plus facilement et de réduire nos coûts de fabrication. Dublin agit en support de Louvain-la-Neuve pour SOLIAM, le logiciel de gestion des investissements financiers, et de Luxembourg pour SOLIFE, le logiciel de gestion des polices d assurance vie. A terme, les équipes seront réparties pour un tiers dans chaque centre de développement. En 2010, nous avons gagné 12 nouvelles références en SOLIAM et 7 en SOLIFE. C est un résultat plus que satisfaisant qui nous semble un bon indicateur des progressions attendues dans les prochaines années. Nous avons désormais des clients en Belgique, au Luxembourg, en France, au Royaune-Uni, en Russie, en Suisse, au Liechtenstein, en Tunisie et des perspectives très concrètes en Egypte, au Maroc, à Monaco, en Ukraine, en Pologne, en Turquie et à Chypre. Les perspectives 2011 sont favorables. La croissance devrait se poursuivre à un rythme similaire à celui vécu en Nous restons sur le même business modèle avec quelques mesures complémentaires pour en amplifier les effets : renforcement de nos équipes commerciales et de presales, création de nouvelles filiales en Europe pour étoffer notre réseau de distribution et nous rapprocher de nos clients, renforcement conséquent de nos capacités de fabrication et d intégration. Notre effectif devrait à nouveau fortement augmenter. COMMUNIQUE ANNUEL DE BSB SUR L EXERCICE

3 2. CHIFFRES CLÉS 1 Chiffres consolidés en K EUR 12/ /2009 Chiffre d'affaires Cash flow d exploitation (EBITDA) Résultat d exploitation (EBIT) Résultat consolidé avant amortissement du goodwill et après impôt Résultat net Placements de trésorerie et valeurs disponibles Dettes financières (LT et CT) Capital Capitaux propres (après affectation) FAITS MARQUANTS PROGRESSION DU CHIFFRE D AFFAIRES Le chiffre d affaires a augmenté de 26 % par rapport à L activité liée aux logiciels SOLIAM et SOLIFE, licences, maintenances et prestations, est en croissance de 56% passant de 8,5 millions EUR en 2008 à 10,5 millions EUR en 2009 et à 16,4 millions EUR en Les services ont également progressé de 3% par rapport à 2009 (de 14,0 millions EUR en 2009 à 14,5 millions EUR en 2010). NETTE AMÉLIORATION DE L EBIT ET DU RÉSULTAT L EBIT et le résultat se redressent nettement en comparaison de 2009 ; Deux éléments expliquent cette amélioration : o o Les investissements réalisés les années précédentes ont sensiblement amélioré le positionnement concurrentiel de nos produits ; Le retour à une situation moins tendue pour nos clients qui a facilité les cycles de vente. Ces faits sont en ligne avec le communiqué annuel de 2009 et le communiqué semestriel Les comptes ont été établis sur base du référentiel comptable belge. 2 Résultat net + amortissement sur écarts de consolidation positifs. COMMUNIQUE ANNUEL DE BSB SUR L EXERCICE

4 ÉVOLUTION DES MARCHÉS DOMESTIQUES (BELGIQUE, FRANCE ET LUXEMBOURG) Le chiffre d affaires réalisé sur le marché belge représente 38% du chiffre d affaires total tandis que celui réalisé sur les marchés français et luxembourgeois représente respectivement 37% et 19%. Les 6% restant sont relatifs aux nouveaux marchés. L activité en France a donc poursuivi son développement, avec une forte progression du chiffre d affaires par rapport à 2009 (de 6,6 millions EUR en 2009 à 11,8 millions EUR en 2010). ÉVOLUTION DES NOUVEAUX MARCHÉS («EMEA» - «EUROPE, MIDDLE EAST AND AFRICA») En 2009 malgré la crise, BSB a maintenu sa décision de créer une équipe de vente à l international ; Cette décision nous a permis : o o D acquérir en 2010 deux nouvelles références complémentaires en Russie, de même qu en Suisse ; De pénétrer deux nouveaux marchés avec une nouvelle référence au Royaume-Uni et en Tunisie. L entité «EMEA» réalise 6 % du chiffre d affaires consolidé 2010 de BSB (contre 4% en 2009). SIGNATURE DE NOUVEAUX CONTRATS BSB a signé des contrats pour ses logiciels SOLIAM et SOLIFE avec 16 nouveaux clients en Douze nouvelles références ont acquis le logiciel SOLIAM en 2010 tandis que sept nouveaux clients ont acquis le logiciel Solife en 2010, certains clients ayant acquis les deux logiciels. PERSONNEL La croissance du personnel s est poursuivie en 2010 au sein de BSB. L effectif du groupe est passé de 252 collaborateurs à fin 2009 à 309 personnes au 31 décembre 2010, ce qui représente une augmentation de 23 %. Depuis le 31 décembre 2010, l effectif du groupe BSB a continué de croître puisque le nombre de collaborateurs atteignait 337 personnes au 28 février 2011, ce qui correspond à une croissance de 9 %. Ces recrutements ont permis l agrandissement de l équipe française mais également la constitution et le renforcement du nouveau centre de développement irlandais. COMMUNIQUE ANNUEL DE BSB SUR L EXERCICE

5 4. PERSPECTIVES 2011 Nous estimons avoir aujourd hui un business modèle pertinent. Quelques améliorations y seront apportées, mais l organisation 2011 restera globalement la même. Nous entamons 2011 avec un carnet de commandes bien rempli et des perspectives complémentaires favorables. En conséquence, nous prévoyons une forte croissance de nos effectifs qui devraient augmenter de plus de 30% au cours de cette année. Nous poursuivons notre politique d investissements importants dans nos produits. C est un axe majeur pour réussir notre objectif stratégique d arriver dans le top 5 européen pour Nous constatons que les investissements conséquents réalisés au cours des dernières années nous ont permis d améliorer sensiblement notre positionnement concurrentiel et nous souhaitons amplifier cet effet. Par ailleurs, nous avons recruté début 2011 un directeur commercial groupe pour développer un réseau de distribution mondial. Le business modèle prévoit la constitution de plusieurs filiales de commercialisation, une par grand secteur géographique. Nous prévoyons en 2011 la création de deux ou trois nouvelles filiales de commercialisation, dont la première en Suisse. Enfin, nous lancerons au premier semestre 2011 une initiative SaaS. Nos clients pourront ainsi utiliser SOLIAM ou SOLIFE sans avoir à se préoccuper ni des infrastructures, ni de certaines fonctions opérationnelles simples. Ce service aura pour effet de renforcer rapidement les revenus récurrents de BSB. BSB devra être attentif à gérer sa croissance de manière harmonieuse en maintenant le haut niveau de qualité de ses logiciels et de ses services. C est sans doute le défi majeur du management. 5. DIVIDENDE Le Conseil d Administration de BSB proposera à l Assemblée Générale du 16 mai prochain l approbation d un dividende de ,32 EUR, soit 0,36 EUR/action. En cas d approbation, l agenda du paiement serait le suivant : o Ex-date 17 mai 2011 ; o Record date 19 mai 2011 ; o Payment date 20 mai Pour l exercice 2009, la société n avait pas distribué de dividende, alors qu un dividende de 0,28 EUR/action avait été distribué pour l exercice CONTRÔLE EXTERNE Le commissaire, ERNST & YOUNG Réviseur d Entreprises SCCRL, a confirmé que ses travaux de révision des comptes consolidés sont terminés quant au fond et n ont pas révélé de correction significative qui devrait être apportée aux données comptables reprises dans le communiqué annuel. COMMUNIQUE ANNUEL DE BSB SUR L EXERCICE

6 ANNEXE COMPTE DE RÉSULTATS CONSOLIDE 3 COMPTE DE RESULTATS CONSOLIDE - En K EUR 12/ /2009 Var % VENTES ET PRESTATIONS (+) % Chiffre d affaires % Production immobilisée % Autres produits d exploitation % COUT DES VENTES ET PRESTATIONS (-) % Approvisionnements et marchandises % Services et Biens divers % Rémunérations, charges sociales et pensions % Amortissements et réductions de valeurs sur actifs immobilisés % Réduction de valeur (dotations +, reprises -) 0 0 0% Provisions pour risques et charges (dotations +, utilisations et reprises -) % Autres charges d exploitation % BENEFICE (+) / PERTE D EXPLOITATION (-) % PRODUITS FINANCIERS (+) % Produits des immobilisations financières 0 0 0% Produits des actifs circulants % Autres produits financiers % CHARGES FINANCIERES (-) % Charges de dettes % Amortissements sur écarts de consolidation positifs % Autres charges financières % BENEFICE COURANT (+) / PERTE AVANT IMPOT (-) % PRODUITS EXCEPTIONNELS (+) 0 0 0% CHARGES EXCEPTIONNELLES (-) 0 0 0% BENEFICE (+) / PERTE DE L EXERCICE AVANT IMPOT (-) % Prélèvement sur les impôts différés et latences fiscales (+) % Impôts (-) % Régularisation d impôts et reprises de provisions fiscales (+) % Transferts et prélèvements sur impôts différés 0 0 0% BENEFICE CONSOLIDE (+) / PERTE CONSOLIDEE (-) % Parts des tiers % Part du groupe % Résultat net par action au nombre de ,43-0,25 272% Par rapport à 2009, le périmètre de consolidation au 31 décembre 2010 s est élargi à BSB Ireland Ltd, filiale à 100% de BSB International constituée le 25 juin Les comptes ont été établis sur base du référentiel comptable belge. COMMUNIQUE ANNUEL DE BSB SUR L EXERCICE

7 CHIFFRE D AFFAIRES Le chiffre d affaires s élève à 30,9 millions EUR, soit une augmentation de 26% par rapport à La part des revenus liés à l activité «logiciels» représente environ 54% contre 46% pour l activité «services», en augmentation significative par rapport à L augmentation du chiffre d affaires s explique notamment dans la sphère logicielle par la vente de licences, de développements complémentaires et de services périphériques (l activité logicielle progresse de 56%), tandis que l activité services progresse de 3%. Le chiffre d affaires réalisé sur les marchés belge et luxembourgeois représente 57% du total contre 69% en L activité en France poursuit quant à elle son développement, avec une forte progression du chiffre d affaires par rapport à 2009 (de 6,6 millions EUR à 11,8 millions EUR). L activité en France représente 37% du chiffre d affaires consolidé 2010 contre 27% en 2009). Les 6 % restant du chiffre d affaires consolidé 2010 correspondent au chiffre d affaires réalisé hors Belgique, Luxembourg et France, soit une augmentation en chiffres absolus de 67% par rapport à PRODUCTION IMMOBILISÉE BSB a poursuivi ses investissements dans le développement et l amélioration continue des logiciels. Cet investissement, qui génère plusieurs millions d euros de revenus par an, renforce son patrimoine technologique. Conformément aux règles d évaluation, une partie de ces charges de développement a été activée à concurrence de 789 K EUR à fin AUTRES PRODUITS D EXPLOITATION Ils sont principalement composés de subsides et de refacturations de frais, dont les avantages en nature liés à la mise à disposition de voitures au personnel. Ces produits sont donc, pour l essentiel, liés à l évolution des activités et du nombre d employés en particulier. La variation observée entre 2010 et 2009 s explique principalement par l utilisation des subsides octroyés sur 12 mois en 2010 par rapport à 6 mois en 2009 (le montant pour 2010 s élève à 1,4 millions EUR). APPROVISIONNEMENT ET MARCHANDISES Il s agit des sous-traitants et autres frais refacturés aux clients. L augmentation de ce poste reflète l internationalisation de la société avec l augmentation de sous-traitants locaux et de frais à refacturer. SERVICES ET BIENS DIVERS L augmentation de ce poste est de 13%. La croissance du volume d activité explique principalement l augmentation des charges de services et biens divers. Les principales augmentations de ce type se situent au niveau des frais de location, de voyage, de carburant ou de matériel roulant. COMMUNIQUE ANNUEL DE BSB SUR L EXERCICE

8 RÉMUNÉRATIONS, CHARGES SOCIALES ET PENSIONS L accroissement des activités de BSB se traduit par une augmentation importante des rémunérations (+19% par rapport à 2009), liée à l augmentation du personnel de BSB (de 252 personnes fin 2009 à 309 personnes fin 2010). BSB entend poursuivre la croissance significative de ses effectifs à l avenir. Le coût moyen du personnel reste stable. AMORTISSEMENTS L augmentation de la charge d amortissement est principalement liée à l augmentation en 2009 des immobilisations incorporelles composées essentiellement des coûts relatifs aux développements des logiciels (cf. supra, «production immobilisée»). Les amortissements liés aux développements de nos logiciels s élèvent à 759 K EUR tandis que les amortissements liés à l IPO s élèvent à 100 K EUR. COMMUNIQUE ANNUEL DE BSB SUR L EXERCICE

9 ANNEXE BILAN CONSOLIDÉ 4 ACTIF CONSOLIDE - En K EUR 12/ /2009 Var % ACTIFS IMMOBILISES % Frais d établissement % Immobilisations incorporelles % Ecart de consolidation % Immobilisations corporelles % Immobilisations financières % ACTIFS CIRCULANTS % Créances à un an au plus % Placements de trésorerie et Valeurs disponibles % Comptes de régularisation % TOTAL ACTIF % FRAIS D ÉTABLISSEMENT Ce poste comprend les frais relatifs à l IPO, activés et amortis prorata temporis depuis le 18 juillet 2008 conformément aux règles d évaluation. IMMOBILISATIONS INCORPORELLES L évolution de ce poste est liée à : o Des investissements en matière de recherche et développement pour les logiciels SOLIAM et SOLIFE (acquisitions 2010 : 789 K EUR ) ; o Des investissements en matière d informatique interne ; o Compensés par les amortissements actés. ECART DE CONSOLIDATION Il s agit de la différence positive entre la valeur d acquisition et la fraction correspondante des capitaux propres des filiales à leur entrée dans le périmètre de consolidation. Les amortissements sont conformes aux normes comptables en la matière et aux règles arrêtées par le conseil d administration, soit un montant de 368 K EUR par an. IMMOBILISATIONS CORPORELLES L augmentation de cette rubrique est principalement liée à des investissements associés à l aménagement de nos nouveaux bureaux en France. 4 Les comptes ont été établis sur base du référentiel comptable belge. COMMUNIQUE ANNUEL DE BSB SUR L EXERCICE

10 CRÉANCES À UN AN AU PLUS L augmentation de ce poste d environ 2,5 millions EUR est principalement liée à l augmentation du chiffre d affaires qui impacte le poste «factures à établir» et l encours client. Le solde au 31 décembre 2010 est composé : o D encours client pour 5,7 millions EUR ; o De factures à établir pour un montant de 4,7 millions EUR, dont 2,1 millions EUR relatifs aux prestations de décembre qui ont été facturées dans le courant du mois de janvier 2011 ; o De postes divers pour 0,5 million EUR. PLACEMENTS DE TRÉSORERIE ET VALEURS DISPONIBLES La situation de trésorerie s est significativement améliorée par rapport à la clôture de l exercice précédent (+ 123 %). Outre les valeurs disponibles, BSB jouit d une ligne de crédit négociée de 2 millions EUR, non utilisée au 31 décembre COMPTES DE RÉGULARISATION Ce poste est principalement constitué de charges reportées. COMMUNIQUE ANNUEL DE BSB SUR L EXERCICE

11 PASSIF CONSOLIDE - En K EUR 12/ /2009 Var % CAPITAUX PROPRES % Capital % Primes d émission 0 0 0% Réserves consolidées % Subsides en capital % INTERETS DE TIERS % PROVISIONS, IMPOTS DIFFERES % DETTES % Dettes à plus d un an % Dettes à un an au plus % Dettes à plus d un an échéant dans l année % Dettes financières 0 0 0% Dettes commerciales % Acomptes reçus sur commandes Dettes fiscales, salariales et sociales % Autres dettes % Comptes de régularisation % TOTAL PASSIF % CAPITAUX PROPRES La société jouit toujours de capitaux propres importants à fin 2010, avec un degré global d indépendance financière de 105% 5. L augmentation des capitaux propres (160 K EUR) est liée au résultat net part du groupe de l année (909 K EUR), déduction faite du dividende (769 K EUR) qui sera proposé à l assemblée générale du 16 mai 2011, et dans une moindre mesure à l augmentation du poste de subsides en capital (20 K EUR). DETTES À PLUS D UN AN ET DETTES À PLUS D UN AN ÉCHÉANT DANS L ANNÉE L augmentation de ces deux postes (373 K EUR) est principalement liée à : o L augmentation du financement subordonné pour assurer le financement de la succursale irlandaise (150 K EUR) ; o La conclusion d un emprunt et d un leasing financier destinés à financer les investissements corporels (221 K EUR) ; o La conclusion d un emprunt destiné à financer les versements anticipés d impôts (400 K EUR) ; o Compensés par des remboursements opérés durant l année pour un montant global de 398 K EUR. DETTES COMMERCIALES L évolution de ce poste est mineure. 5 Poids des capitaux propres par rapport au reste du passif. COMMUNIQUE ANNUEL DE BSB SUR L EXERCICE

12 DETTES FISCALES, SALARIALES ET SOCIALES L évolution de ce poste est principalement due à une augmentation des dettes fiscales (TVA et impôt des sociétés) et à une provision pour les rémunérations variables du personnel. AUTRES DETTES Le solde de ce poste (1.595 K EUR) est composé, d une part, du dividende (769 K EUR) qui sera proposé à l assemblée générale du 16 mai 2011 et, d autre part, du fond de roulement reçu de la Région Wallonne (826 K EUR) dans le cadre du financement de la R&D. COMPTES DE RÉGULARISATION Cette rubrique est essentiellement constituée de produits reportés relatifs à la maintenance des activités et aux projets. La variation s explique par un montant plus élevé d avances client dans le cadre de différents projets et par une anticipation de la facturation des maintenances COMMUNIQUE ANNUEL DE BSB SUR L EXERCICE

Communiqué annuel de BSB sur l exercice 2009

Communiqué annuel de BSB sur l exercice 2009 Communiqué annuel de BSB sur l exercice 2009 Louvain-la-Neuve, le 18 mars 2010, 18h00 Information réglementée 1. CROISSANCE ET INVESTISSEMENTS Nous clôturons 2009 de manière contrastée. Tout d abord, les

Plus en détail

Rapport financier semestriel au 30 juin 2013 de BSB Rapport financier. Ajustement de l offre commerciale. Extension de l empreinte métier

Rapport financier semestriel au 30 juin 2013 de BSB Rapport financier. Ajustement de l offre commerciale. Extension de l empreinte métier Rapport financier semestriel 2013 Solife EBIT et EBITDA en hausse Nouveaux contrats majeurs Nouveau centre de développement Ajustement de l offre commerciale Extension de l empreinte métier Lancement d

Plus en détail

annuel de BSB Ajustement de l offre commerciale Modification du business model Contexte économique complexe

annuel de BSB Ajustement de l offre commerciale Modification du business model Contexte économique complexe Communiqué Solife Extension de l empreinte métier Lancement d une offre Closed Books Augmentation de capital Contexte économique complexe sur l exercice Nouveaux contrats majeurs Nouveau centre de développement

Plus en détail

Communiqué de presse S1 2014-2015

Communiqué de presse S1 2014-2015 Communiqué de presse 27 novembre 2014 Huizingen, Belgique Communiqué de presse S1 2014-2015 (Résultats pour le premier semestre clôturé le 30 septembre 2014) Le chiffre d affaires semestriel a connu une

Plus en détail

GROUPE ZWAHLEN & MAYR SA

GROUPE ZWAHLEN & MAYR SA GROUPE ZWAHLEN & MAYR SA RAPPORT SEMESTRIEL AU 30 JUIN 2005 A nos actionnaires et partenaires financiers (chiffres clés en milliers de CHF) INTRODUCTION Malgré les difficultés conjoncturelles principalement

Plus en détail

RÉSUMÉ DES ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS RETRAITÉS DU PREMIER SEMESTRE DE L EXERCICE 2005/2006, CLÔTURÉ LE 30 SEPTEMBRE 2005

RÉSUMÉ DES ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS RETRAITÉS DU PREMIER SEMESTRE DE L EXERCICE 2005/2006, CLÔTURÉ LE 30 SEPTEMBRE 2005 Hal, le 11 décembre 2006 RÉSUMÉ DES ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS RETRAITÉS DU PREMIER SEMESTRE DE L EXERCICE 2005/2006, CLÔTURÉ LE 30 SEPTEMBRE 2005 Par rapport aux chiffres publiés précédemment (le 19

Plus en détail

Communiqué de presse FY 2014-2015

Communiqué de presse FY 2014-2015 Communiqué de presse du 29 mai 2015 Huizingen, Belgique Confidentiel jusqu au 29 mai 2015 Communiqué de presse FY 2014-2015 (Résultats pour l exercice clôturé le 31 mars 2015) 1,8 de croissance du chiffre

Plus en détail

CREDIT AGRICOLE CIB FINANCIAL SOLUTIONS. Etats financiers de la période intermédiaire

CREDIT AGRICOLE CIB FINANCIAL SOLUTIONS. Etats financiers de la période intermédiaire Etats financiers de la période intermédiaire Comptes semestriels non audités au 30 juin 2014 ETATS FINANCIERS DE LA PERIODE INTERMEDIAIRE AU 30 JUIN 2014 TABLE DES MATIERES Page Bilan actif... 2 Bilan

Plus en détail

Eléments financiers résumés

Eléments financiers résumés Résultats H1, 2008 IBt Information Règlementée EMBARGO jusqu'au 29 août 2008 17h40 - Heure de Bruxelles Résultats opérationnels en forte progression grâce à l'intégration de BEBIG GmbH o Ventes + 61 %

Plus en détail

ALES GROUPE ETATS FINANCIERS CONSOLIDES AU 30 JUIN 2012. Comptes non audités

ALES GROUPE ETATS FINANCIERS CONSOLIDES AU 30 JUIN 2012. Comptes non audités ALES GROUPE ETATS FINANCIERS CONSOLIDES AU 30 JUIN 2012 Comptes non audités COMPTES CONSOLIDES AU 30 JUIN 2012 Bilan Actif Montants en milliers d'euros Montants Amortissements Montants Montants Bruts et

Plus en détail

Les résultats du premier semestre 2007 sont encore totalement affectés par la situation stratégique antérieure et les charges du passé.

Les résultats du premier semestre 2007 sont encore totalement affectés par la situation stratégique antérieure et les charges du passé. De Rouck Geomatics poursuit la mise en œuvre de son plan de réorientation stratégique. Les résultats du premier semestre sont encore affectés par la situation stratégique antérieure. Au cours du premier

Plus en détail

Priorité au développement : Korian accélère. Résultats semestriels 2015

Priorité au développement : Korian accélère. Résultats semestriels 2015 Priorité au développement : Korian accélère PARIS 17 SEPTEMBRE 2015 1 Un leader européen bien en place Leader du Bien Vieillir implanté dans des pays à fort potentiel BELGIQUE 55 établissements 6 176 lits

Plus en détail

Résultats Semestriels 2008. Paris, le 1er octobre 2008

Résultats Semestriels 2008. Paris, le 1er octobre 2008 Résultats Semestriels 2008 Paris, le 1er octobre 2008 ALTEN ALTEN reste fortement positionné sur l Ingénierie et le Conseil en Technologie (ICT), ALTEN réalise des projets de conception et d études pour

Plus en détail

Etats Comptables et Fiscaux 2012

Etats Comptables et Fiscaux 2012 Etats Comptables et Fiscaux 2012 Assemblée Générale 2013 BILAN 2012 Bilan Actif RUBRIQUES BRUT Amortissements Net (N) 31/12/2012 Net (N-1) 31/12/2011 CAPITAL SOUSCRIT NON APPELE IMMOBILISATIONS INCORPORELLES

Plus en détail

ETATS FINANCIERS 30 juin 2004 IFRS

ETATS FINANCIERS 30 juin 2004 IFRS ETATS FINANCIERS 30 juin 2004 Définition de la dette nette économique En millions Ouverture 2004 Clôture S1 2004 Dette Nette au bilan 674.5 651.2 IAS 39 : Impact sur la dette nette + 30.1 + 28.7 IAS 32

Plus en détail

RESULTATS DU PREMIER SEMESTRE 2002 : JCDecaux maintient sa rentabilité malgré un marché publicitaire difficile

RESULTATS DU PREMIER SEMESTRE 2002 : JCDecaux maintient sa rentabilité malgré un marché publicitaire difficile RESULTATS DU PREMIER SEMESTRE 2002 : JCDecaux maintient sa rentabilité malgré un marché publicitaire difficile - Maintien de l EBITDA à 200,2 millions d euros (199,6 millions d euros) - Résultat net part

Plus en détail

SATIMO SITUATION CONSOLIDEE AU 30.09.2008

SATIMO SITUATION CONSOLIDEE AU 30.09.2008 SATIMO SITUATION CONSOLIDEE AU 30.09.2008 2. 1. PRESENTATION DE LA SITUATION CONSOLIDEE 30.09.2008 1.1. BILAN Le bilan consolidé au 30 septembre est le suivant : LIBELLES (EN K ) 30.09.2008 31.03.2008

Plus en détail

Préface 3. Avant-propos 5. Cadre général du droit comptable en Belgique 15

Préface 3. Avant-propos 5. Cadre général du droit comptable en Belgique 15 Table des matières Préface 3 Avant-propos 5 Cadre général du droit comptable en Belgique 15 1. Le professionnel comptable et fiscal, le réviseur d entreprises : intervenants privilégiés de la société à

Plus en détail

2014 : VALIDATION DE LA STRATEGIE

2014 : VALIDATION DE LA STRATEGIE 2014 : VALIDATION DE LA STRATEGIE Pôle B to B : - Croissance continue du chiffre d affaires - Runrate signé de 2 Mds pour Be2bill Pôle B to C : - EBIT conforme aux attentes Bruxelles, le 17 février 2015,

Plus en détail

Documents de synthèse Regroupements

Documents de synthèse Regroupements Documents de synthèse Regroupements Pré-requis : o Connaitre les documents de synthèse (bilan et tableau de résultat) selon les trois systèmes : Système de base, Système abrégé, Système développé. Objectif

Plus en détail

Rapport de gestion consolidé

Rapport de gestion consolidé GROUPE EVADIX (Société-mère : Evadix S.A.) Rapport de gestion consolidé Rapport du Conseil d Administration à l Assemblée Générale Ordinaire du 9 mai 2011 Messieurs les actionnaires, Conformément à l article

Plus en détail

Emakina Group : chiffre d affaires en progression de 3% sur l année 2013

Emakina Group : chiffre d affaires en progression de 3% sur l année 2013 Information règlementée (communiqué de presse) Emakina Group : chiffre d affaires en progression de 3% sur l année 2013 BRUXELLES, 14 MARS 2014 (EMBARGO 17H30) Emakina Group (Alternext Bruxelles : ALEMK)

Plus en détail

Résultats annuels 2013 en forte croissance

Résultats annuels 2013 en forte croissance Communiqué de presse - Clichy, 25 mars 2014, 18h Résultats annuels 2013 en forte croissance Chiffre d affaires en hausse de 5,3% à 420,7 M Résultat opérationnel en hausse de 31,7% à 43,4 M Résultat net

Plus en détail

Chiffre d affaires 2014 pro forma : 3 370,1 M Résultat Net Part du Groupe pro forma : 92,8 M

Chiffre d affaires 2014 pro forma : 3 370,1 M Résultat Net Part du Groupe pro forma : 92,8 M Communiqué de presse Chiffre d affaires pro forma : 3 370,1 M Résultat Net Part du Groupe pro forma : 92,8 M Paris, le 19 mars 2015 Le Conseil d administration du Groupe Sopra Steria, réuni le 17 mars

Plus en détail

I. Commentaires des comptes consolidés

I. Commentaires des comptes consolidés Comptes consolidés 2005 I. Commentaires des comptes consolidés 1. RESULTATS FINANCIERS En 2005, le groupe a réalisé un bénéfice net consolidé (part du groupe) de 33 millions. Les immobilisations corporelles

Plus en détail

Information financière pro forma 2012 consolidée Icade-Silic

Information financière pro forma 2012 consolidée Icade-Silic COMMUNIQUE DE PRESSE Paris, le 27 mars 2013 Information financière pro forma 2012 consolidée Icade-Silic Conformément à ce qui avait été annoncé lors de la publication des comptes annuels, Icade publie

Plus en détail

COMPTABILITE : NOTIONS DE BASE

COMPTABILITE : NOTIONS DE BASE Fiche technique réglementaire Version du 18 juillet 2008 COMPTABILITE : NOTIONS DE BASE 1. DEFINITION La comptabilité peut être définie comme une technique normalisée d enregistrement des flux (achats

Plus en détail

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES ETATS FINANCIERS CONSOLIDES 31 DECEMBRE 2002 BILANS CONSOLIDES Avant répartition ACTIF Note au 31 décembre au 31 décembre au 31 décembre en millions d'euros 2002 2001 2000 Immobilisations incorporelles

Plus en détail

UN CHIFFRE D AFFAIRES ANNUEL DE 900,5 M

UN CHIFFRE D AFFAIRES ANNUEL DE 900,5 M COMMUNIQUE DE PRESSE - 7 JUIN 2012 FAIVELEY TRANSPORT : RESULTATS ANNUELS 2011/12 Gennevilliers, le 7 juin 2012, Normes IFRS, en millions d euros 31/03/2012 31/03/2011 % Chiffre d affaires 900,5 913,9-1,5%

Plus en détail

RÉSULTATS ANNUELS 2008

RÉSULTATS ANNUELS 2008 RÉSULTATS ANNUELS 2008 SOMMAIRE Carte d identité L année 2008 2008 : des résultats en croissance Une situation financière solide Les atouts du groupe face à la crise Perspectives et conclusion 2 CARTE

Plus en détail

1 er trimestre 2014-2015 : Résultats en ligne avec les objectifs annuels

1 er trimestre 2014-2015 : Résultats en ligne avec les objectifs annuels COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 10 mars 2015 1 er trimestre : Résultats en ligne avec les objectifs annuels Solide croissance organique de 3,3% EBITDA en hausse de 1,5% Résultat net multiplié par 3,3 Perspectives

Plus en détail

ETATS DE SYNTHESES CONSOLIDÉS AU 31 DÉCEMBRE 2005

ETATS DE SYNTHESES CONSOLIDÉS AU 31 DÉCEMBRE 2005 ETATS DE SYNTHESES CONSOLIDÉS AU 31 DÉCEMBRE 2005 1 - BILAN CONSOLIDÉ 2 - COMPTE DE RESULTAT CONSOLIDÉ 3 - TABLEAU DE FLUX DE TRÉSORERIE CONSOLIDÉ 4 - TABLEAU DE VARIATION DES CAPITAUX PROPRES 5 IMMOBILISATIONS

Plus en détail

Chiffre d affaires + 9,1 %; bénéfice (quote-part du Groupe) + 14 %; bénéfice par action + 15,7 %; dividende proposé +17,4%

Chiffre d affaires + 9,1 %; bénéfice (quote-part du Groupe) + 14 %; bénéfice par action + 15,7 %; dividende proposé +17,4% *************************************************** Exercice 2006/2007, clôturé au 31 mars 2007 Groupe COLRUYT: croissance exceptionnelle des résultats ********************************************** Chiffre

Plus en détail

(en millions d euros) 2013-2014 2014-2015 Ventes 247,1 222,9 Marge brute (55,7) (30,8) En pourcentage du chiffre d affaires -22,5 % -13,8 %

(en millions d euros) 2013-2014 2014-2015 Ventes 247,1 222,9 Marge brute (55,7) (30,8) En pourcentage du chiffre d affaires -22,5 % -13,8 % RESULTATS ANNUELS 2014-2015 Chiffre d affaires 2014-2015 consolidé : 222,9 millions d euros Perte opérationnelle courante 2014-2015 : 125,9 millions d euros Poursuite du recentrage stratégique sur le cœur

Plus en détail

Carrefour : Résultats annuels 2012 Hausse du chiffre d affaires et du résultat net part du Groupe Renforcement de la structure financière

Carrefour : Résultats annuels 2012 Hausse du chiffre d affaires et du résultat net part du Groupe Renforcement de la structure financière Carrefour : Résultats annuels 2012 Hausse du chiffre d affaires et du résultat net part du Groupe Renforcement de la structure financière Chiffres clés 2012 Croissance des ventes du Groupe : +0,9% à 76,8

Plus en détail

REALISER L ETUDE FINANCIERE

REALISER L ETUDE FINANCIERE REALISER L ETUDE FINANCIERE Cette étape va vous permettre de mesurer la viabilité de votre projet, ainsi que sa pérennité sur le long terme. Le plan de financement vous aidera à déterminer les ressources

Plus en détail

Résultats semestriels au 30 juin 2010 SYSTEMAT S.A.

Résultats semestriels au 30 juin 2010 SYSTEMAT S.A. CONTACTS Martin Detry SYSTEMAT Tél.: +32 2 352 85 04 martin.detry@systemat.com SOUS EMBARGO JUSQU AU JEUDI 26 AOUT 2010, 17H40 Frédérique Jacobs Tél.: +32 479 42 96 36 frederique.jacobs@systemat.com Lasne,

Plus en détail

GROUPE ADTHINK MEDIA COMPTES CONSOLIDES SEMESTRIELS AU 30 JUIN 2008

GROUPE ADTHINK MEDIA COMPTES CONSOLIDES SEMESTRIELS AU 30 JUIN 2008 GROUPE COMPTES CONSOLIDES SEMESTRIELS AU 30 JUIN 2008 Page 1 - SOMMAIRE - Bilan consolidé 2 Résultat consolidé 4 Page 2 Bilan Consolidé - Actif Rubriques Montant Brut Dépréciation 30/06/2008 30/06/2007

Plus en détail

Cash-flow et résultat d exploitation en forte hausse

Cash-flow et résultat d exploitation en forte hausse IMAGE RECOGNITION INTEGRATED SYSTEMS GROUP S.A. (en abrégé I.R.I.S.GROUP) COMMUNIQUE SUR LES COMPTES SEMESTRIELS Cash-flow et résultat d exploitation en forte hausse Chiffre d affaires stable (-1,0 %)

Plus en détail

2ème Comptabilité Exercice récapitulatif Mars 2009

2ème Comptabilité Exercice récapitulatif Mars 2009 2ème Comptabilité Exercice récapitulatif Mars 2009 FISCALITE DES ENTREPRISES - UF 661 - IMPOT DES SOCIETES 1. Il s agit d une SPRL comptant deux associés gérants dont l un n est pas rémunéré. 2. La société

Plus en détail

Communiqué de presse. Paris, le 15 février 2012

Communiqué de presse. Paris, le 15 février 2012 Communiqué de presse RESULTATS ANNUELS 2011 Solides résultats 2011 et accroissement du patrimoine Paris, le 15 février 2012 Résultats 2011 o Progression de +14% du cash-flow courant par action à 2,14 o

Plus en détail

Index. 1. Rapport d activité. 2. Etats financiers. Présentation générale du Groupe. Faits marquants. Chiffre d affaires. Résultats semestriels

Index. 1. Rapport d activité. 2. Etats financiers. Présentation générale du Groupe. Faits marquants. Chiffre d affaires. Résultats semestriels Rapport intermédiaire pour la période de 6 mois se terminant le 30 juin 2007 Index 1. Rapport d activité Présentation générale du Groupe Faits marquants Chiffre d affaires Résultats semestriels Evènements

Plus en détail

Résultats intérimaires pour le semestre clôturé le 30 septembre 2011

Résultats intérimaires pour le semestre clôturé le 30 septembre 2011 Communiqué de presse 25 novembre 2011-07:30 Huizingen, Belgique INFORMATION REGLEMENTEE Résultats intérimaires pour le semestre clôturé le 30 septembre 2011 Hausse de 14 % du chiffre d affaires total au

Plus en détail

La société mère : Rapport de gestion exercice clos le 31 décembre 2010 (dont

La société mère : Rapport de gestion exercice clos le 31 décembre 2010 (dont La société mère : Rapport de gestion exercice clos le 31 décembre 2010 (dont résultats et autres renseignements caractéristiques de la société au cours des cinq derniers exercices) La société mère : Comptes

Plus en détail

Emakina Group : croissance des activités de 12% et rentabilité opérationnelle en progression de 33% en 2014

Emakina Group : croissance des activités de 12% et rentabilité opérationnelle en progression de 33% en 2014 Information règlementée (communiqué de presse) Emakina Group : croissance des activités de 12% et rentabilité opérationnelle en progression de 33% en 2014 BRUXELLES, 20 MARS 2015 (EMBARGO à 17H30) Emakina

Plus en détail

SOMMAIRE RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL 2013

SOMMAIRE RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL 2013 SOMMAIRE RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL 2013 Faits marquants du premier semestre 2013 2 Structure et gouvernance 3 Comptes consolidés VISION IT GROUP 4 Attestation du responsable du document 14 Contrôle

Plus en détail

ANNEXE N 13 : Bilan et compte de résultat M4

ANNEXE N 13 : Bilan et compte de résultat M4 409 ANNEXE N 13 : Bilan et compte de résultat M4 Les tableaux suivants présentent les éléments nécessaires à la confection des documents de synthèse figurant au compte de gestion. Ils permettent d associer

Plus en détail

COMPTE DE RESULTATS SEMESTRIEL (EUR) 30/06/2015 30/06/2014 30/06/2013

COMPTE DE RESULTATS SEMESTRIEL (EUR) 30/06/2015 30/06/2014 30/06/2013 COMPTE DE RESULTATS SEMESTRIEL (EUR) 30/06/2015 30/06/2014 30/06/2013 Ventes et prestations 32.462.191 27.132.701 25.330.565 Charges opérationnelles (avant amortissements) (30.008.601) (25.484.549) (23.969.001)

Plus en détail

ACTIF. Scmact2.doc [14]

ACTIF. Scmact2.doc [14] ACTIF I. Frais d'établissement... 20 II. Immobilisation incorporelles... 21 III. Immobilisations corporelles... 22/27 A. Terrains et constructions...22 B. Installations, machines et outillage...23 C. Mobilier

Plus en détail

CONSO 4.8.2 CONCESSIONS, BREVETS, LICENCES, SAVOIR-FAIRE, MARQUES ET DROITS VALEUR COMPTABLE NETTE AU TERME DE L'EXERCICE... 211 21.

CONSO 4.8.2 CONCESSIONS, BREVETS, LICENCES, SAVOIR-FAIRE, MARQUES ET DROITS VALEUR COMPTABLE NETTE AU TERME DE L'EXERCICE... 211 21. CONSO 4.8.2 CONCESSIONS, BREVETS, LICENCES, SAVOIR-FAIRE, MARQUES ET DROITS SIMILAIRES Valeur d'acquisition au terme de l'exercice... 8052P xxxxxxxxxxxxxxx 54.544 Acquisitions, y compris la production

Plus en détail

GROUPE TXCOM 10 AV DESCARTES ZI DU PETIT CLAMART 92350 LE PLESSIS ROBINSON

GROUPE TXCOM 10 AV DESCARTES ZI DU PETIT CLAMART 92350 LE PLESSIS ROBINSON Tel : 33 (0)1 30 83 91 70 Fax : 33 (0)1 30 83 91 71 7, rue du Parc de Clagny 78000 Versailles FRANCE 10 AV DESCARTES ZI DU PETIT CLAMART 92350 LE PLESSIS ROBINSON COMPTES CONSOLIDES Arrêté au 30 juin 2012

Plus en détail

PLAN DE FINANCEMENT. ECART = Total Ressources - Total Besoins 0 0 0 0 TOTAL DES RESSOURCES 0 0 0 0 CAF

PLAN DE FINANCEMENT. ECART = Total Ressources - Total Besoins 0 0 0 0 TOTAL DES RESSOURCES 0 0 0 0 CAF PLAN DE FINANCEMENT BESOINS (durables) DEBUT ACTIVITE 1ère ANNEE 2ème ANNEE 3ème ANNEE IMMOBILISATIONS INCORPORELLES Frais d'immatriculation Frais honoraires Brevets Licences Logiciels Droit au Bail Achat

Plus en détail

BILAN CONSOLIDE ACTIF IMMOBILISE 6 605 2 009 4 596 3 960 CAPITAUX PROPRES DE L'ENSEMBLE 18 825 16 232

BILAN CONSOLIDE ACTIF IMMOBILISE 6 605 2 009 4 596 3 960 CAPITAUX PROPRES DE L'ENSEMBLE 18 825 16 232 GROUPE TRILOGIQ BILAN CONSOLIDE En KEuros ACTIF 30/09/2007 31/03/2007 PASSIF 30/09/2007 31/03/2007 Note Brut Amortis. Net Note Annexe et provisions Annexe ACTIF IMMOBILISE 6 605 2 009 4 596 3 960 CAPITAUX

Plus en détail

COMPTES CONSOLIDES DU GROUPE BOUYGUES

COMPTES CONSOLIDES DU GROUPE BOUYGUES BILAN CONSOLIDE AU 30 SEPTEMBRE 2008 ACTIF 09/2008 12/2007 09/2007 Net Net Net Immobilisations corporelles 5 948 5 564 5 271 Immobilisations incorporelles 1 166 1 073 1 013 Goodwill 5 164 5 123 5 086 Entités

Plus en détail

2013 : UN VIRAGE STRATEGIQUE REUSSI. - Chiffre d affaires annuel supérieur aux objectifs : 71,9 M, + 2,7% vs. 2012

2013 : UN VIRAGE STRATEGIQUE REUSSI. - Chiffre d affaires annuel supérieur aux objectifs : 71,9 M, + 2,7% vs. 2012 : UN VIRAGE STRATEGIQUE REUSSI - Chiffre d affaires annuel supérieur aux objectifs : 71,9 M, + 2,7% vs. - Maintien du taux de marge brute à un niveau élevé : 57,5% - Amélioration sensible du résultat opérationnel

Plus en détail

Le Conseil d Administration propose de nouveaux administrateurs

Le Conseil d Administration propose de nouveaux administrateurs Le Conseil d Administration propose de nouveaux administrateurs Comme annoncé précédemment, la société a publié aujourd'hui son Rapport Financier Annuel pour l'exercice 2013. Le Conseil d Administration

Plus en détail

EURO DISNEY S.C.A. Annonce ses résultats de l'exercice 2014

EURO DISNEY S.C.A. Annonce ses résultats de l'exercice 2014 EURO DISNEY S.C.A. Annonce ses résultats de l'exercice 2014 Dans un contexte économique toujours difficile, tout particulièrement en France, le chiffre d affaires du Groupe diminue de 2 % à 1,3 milliard

Plus en détail

Résultats Semestriels 2011

Résultats Semestriels 2011 Résultats Semestriels 2011 9 Juin 2011 Sandpiper Bay Floride Faits marquants du 1 er semestre 2011 Forte progression de l activité Croissance à deux chiffres du Volume d Activité Villages Croissance sur

Plus en détail

Rapport Financier Semestriel

Rapport Financier Semestriel Rapport Financier Semestriel au 31 décembre 2010 Sommaire Eléments financiers du premier semestre 2010-2011 Rapport d activité 1 Comptes consolidés intermédiaires résumés 3 Rapport des commissaires aux

Plus en détail

Etats Comptables et Fiscaux

Etats Comptables et Fiscaux M.G.I S.A 4 RUE DE LA MERIDIENNE 94260 FRESNES +33 (0) 1 45 21 06 60 Etats Comptables et Fiscaux 31/12/2014 Téléphone : Bilan Actif M.G.I S.A Période du 01/01/14 au 31/12/14 Edition du 17/04/15 RUBRIQUES

Plus en détail

2013 Comptes de Bouygues et de ses filiales

2013 Comptes de Bouygues et de ses filiales Présentation des RÉSULTATS ANNUELS 2013 Comptes de Bouygues et de ses filiales 26 février 2014 32 Hoche - Paris Table des matières GROUPE BOUYGUES...2 Bilan consolidé...2 Compte de résultat consolidé...3

Plus en détail

SOFT COMPUTING TRANSITION AUX IFRS 3- PRESENTATION DES NORMES ET INTERPRETATIONS APPLIQUEES

SOFT COMPUTING TRANSITION AUX IFRS 3- PRESENTATION DES NORMES ET INTERPRETATIONS APPLIQUEES SOFT COMPUTING TRANSITION AUX 1- CONTEXTE DE LA PUBLICATION 2- ORGANISATION DU PROJET DE CONVERSION 3- PRESENTATION DES NORMES ET INTERPRETATIONS APPLIQUEES 4- TABLEAU DE RAPPROCHEMENT DES CAPITAUX PROPRES

Plus en détail

DEMANDE D INTERVENTION DE LA SNCI EN FAVEUR D UN PROJET DE CREATION / REPRISE D UNE ENTREPRISE

DEMANDE D INTERVENTION DE LA SNCI EN FAVEUR D UN PROJET DE CREATION / REPRISE D UNE ENTREPRISE DEMANDE D INTERVENTION DE LA SNCI EN FAVEUR D UN PROJET DE CREATION / REPRISE D UNE ENTREPRISE 1 INFORMATIONS RELATIVES A L ENTREPRISE REQUERANTE IDENTIFICATION DE L ENTREPRISE Raison sociale Adresse Activité

Plus en détail

DOSSIER DE GESTION. Sommaire

DOSSIER DE GESTION. Sommaire 102 Allée de Barcelone 31000 TOULOUSE Forme juridique : ENTREPRISE INDIVIDUELLE Régime fiscal : R. Simplifié Date exercice : 01/07/2012 au 30/06/2013-12 DOSSIER DE GESTION Sommaire Présentation de l'exploitation

Plus en détail

RAPPORT SEMESTRIEL. Le résultat exceptionnel est négatif de 0,5 million d euros.

RAPPORT SEMESTRIEL. Le résultat exceptionnel est négatif de 0,5 million d euros. SPIR COMMUNICATION Société Anonyme au capital de 23 971 292 Euros Siège Social: Domaine de Collongue, Rte de Vauvenargues, St Marc Jaumegarde 13100 AIX EN PROVENCE RCS AIX EN PROVENCE: B 317 082 675 RAPPORT

Plus en détail

Comptes Consolidés Logic Instrument au 31 décembre 2010 1

Comptes Consolidés Logic Instrument au 31 décembre 2010 1 GROUPE Comptes consolidés Au 31 décembre 2010 1 SOMMAIRE SOMMAIRE... 2 BILAN CONSOLIDE... 3 COMPTE DE RESULTAT... 4 TABLEAU DES FLUX DE TRESORERIE... 5 PRINCIPES ET METHODES... 6 PRINCIPES ET METHODES

Plus en détail

Comptes statutaires résumés Groupe Delhaize SA

Comptes statutaires résumés Groupe Delhaize SA Comptes statutaires résumés Groupe Delhaize SA Le résumé des comptes annuels de la société Groupe Delhaize SA est présenté ci-dessous. Conformément au Code des Sociétés, les comptes annuels complets, le

Plus en détail

Bureau Veritas : résultats du premier semestre 2015 Performance solide dans un contexte de marché globalement difficile Perspectives 2015 confirmées

Bureau Veritas : résultats du premier semestre 2015 Performance solide dans un contexte de marché globalement difficile Perspectives 2015 confirmées COMMUNIQUE DE PRESSE 1 er septembre 2015 Bureau Veritas : résultats du premier semestre 2015 Performance solide dans un contexte de marché globalement difficile Perspectives 2015 confirmées Chiffre d affaires

Plus en détail

RESULTATS ANNUELS 2013. IMMOBEL annonce un résultat en léger bénéfice, malgré le report début 2014 de la vente du projet Belair 1

RESULTATS ANNUELS 2013. IMMOBEL annonce un résultat en léger bénéfice, malgré le report début 2014 de la vente du projet Belair 1 Bruxelles, 27 mars 2014 17h40 Information réglementée COMMUNIQUÉ DE PRESSE RESULTATS ANNUELS 2013 IMMOBEL annonce un résultat en léger bénéfice, malgré le report début 2014 de la vente du projet Belair

Plus en détail

ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS

ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS PERIODE DU 1 ER AVRIL AU 31 DECEMBRE 2004-1 - COMPTE DE RÉSULTAT CONSOLIDÉ Période du 1 er avril au 31 décembre 2004 2003 2003 Exercice clos le Notes Pro forma 31 mars 2004

Plus en détail

PARTIE 1 Les principes. fondamentaux de la modélisation comptable

PARTIE 1 Les principes. fondamentaux de la modélisation comptable PARTIE 1 Les principes fondamentaux de la modélisation comptable THÈME 1 Les notions de patrimoine et d activité de l entreprise Sujet 1 Bilan de départ simplifié Question 1 Question 2 Le 1 er octobre

Plus en détail

Communiqué de presse 5 mars 2015

Communiqué de presse 5 mars 2015 RESULTATS ANNUELS 2014 : DYNAMIQUE DE CROISSANCE CONFIRMEE Accélération de la croissance organique des ventes Nouvelle progression du résultat opérationnel courant de +10,6% Hausse du résultat net des

Plus en détail

GTT annonce un excellent premier semestre 2014 avec un résultat net en hausse de 18 % Confirmation des objectifs 2014

GTT annonce un excellent premier semestre 2014 avec un résultat net en hausse de 18 % Confirmation des objectifs 2014 GTT annonce un excellent premier semestre 2014 avec un résultat net en hausse de 18 % Confirmation des objectifs 2014 Forte croissance du chiffre d affaires semestriel qui reflète les prises de commandes

Plus en détail

Communiqué de presse 31 août 2011

Communiqué de presse 31 août 2011 31 août 2011 GFI INFORMATIQUE : RESULTATS SEMESTRIELS 2011 RETOUR A LA CROISSANCE ET CONFIRMATION DE L AMELIORATION DE LA PROFITABILITE Progression de la marge opérationnelle du Groupe à 6% Forte progression

Plus en détail

LE GROUPE COLRUYT : PASSAGE AUX NORMES COMPTABLES IFRS - INFORMATIONS FINANCIERES PRELIMINAIRES

LE GROUPE COLRUYT : PASSAGE AUX NORMES COMPTABLES IFRS - INFORMATIONS FINANCIERES PRELIMINAIRES LE GROUPE COLRUYT : PASSAGE AUX NORMES COMPTABLES IFRS - INFORMATIONS FINANCIERES PRELIMINAIRES Informations relatives au passage aux normes IFRS pour l'établissement des états financiers Introduction

Plus en détail

Plan Comptable simplifié Elaboration sur base de l A.R. du 12 septembre 1983 fixant la classification minimale d un plan comptable général

Plan Comptable simplifié Elaboration sur base de l A.R. du 12 septembre 1983 fixant la classification minimale d un plan comptable général Deloitte Fiduciaire Kortrijksesteenweg 1146 9051 Gent Belgium Tel. + 32 9 393 75 85 Fax + 32 9 393 75 80 www.deloitte-fiduciaire.be Plan Comptable simplifié Elaboration sur base de l A.R. du 12 septembre

Plus en détail

RESULTATS ANNUELS 2013 PRESENTATION SFAF

RESULTATS ANNUELS 2013 PRESENTATION SFAF RESULTATS ANNUELS 2013 PRESENTATION SFAF JEUDI 27 FEVRIER 2014 SOMMAIRE 01 - FAITS MARQUANTS 2013 02 RÉSULTATS ANNUELS 2013 03 PERSPECTIVES 1 LE GROUPE LINEDATA UN GROUPE MONDIAL 3 nouveaux bureaux en

Plus en détail

Rapport semestriel sur les comptes consolidés

Rapport semestriel sur les comptes consolidés Rapport semestriel sur les comptes consolidés www.concoursmania.com 1 Référentiel comptable, modalités de consolidation, méthode et règles d évaluation 1.1. Principes comptables En vue d apporter une information

Plus en détail

ASSOCIATION FRAGIL LA FABRIQUE DES DERVALLIERES 19 RUE JEAN MARC NATTIER 44100 NANTES COMPTES ANNUELS. du 01/09/2009 au 31/08/2010

ASSOCIATION FRAGIL LA FABRIQUE DES DERVALLIERES 19 RUE JEAN MARC NATTIER 44100 NANTES COMPTES ANNUELS. du 01/09/2009 au 31/08/2010 ASSOCIATION FRAGIL Numéro SIRET : 48206926700029 LA FABRIQUE DES DERVALLIERES 19 RUE JEAN MARC NATTIER 44100 NANTES COMPTES ANNUELS du 01/09/2009 au 31/08/2010 Sommaire Attestation de Présentation 1 Bilan

Plus en détail

GROUPE. Comptes consolidés. Au 31décembre 2013

GROUPE. Comptes consolidés. Au 31décembre 2013 GROUPE Comptes consolidés Au 31décembre 2013 1 SOMMAIRE SOMMAIRE... 2 BILAN CONSOLIDE... 3 COMPTE DE RESULTAT... 4 TABLEAU DES FLUX DE TRESORERIE... 5 PRINCIPES ET METHODES... 6 PRINCIPES ET METHODES DE

Plus en détail

ANNEXE 1 SITUATION COMPTABLE BREIZH ALAGAE INVEST

ANNEXE 1 SITUATION COMPTABLE BREIZH ALAGAE INVEST ANNEXE 1 SITUATION COMPTABLE BREIZH ALAGAE INVEST BREIZH ALGAE INVEST SAS Période du 25/11/214 au 31/3/215 BILAN ACTIF ACTIF du 25/11/214 au 31/3/215 Brut Amort & Prov Net Capital souscrit non appelé Actif

Plus en détail

PRINCIPAUX INDICATEURS

PRINCIPAUX INDICATEURS 30 juin 2006 RESULTAT DE L DE L EXERCICE 2005 2005-200 2006 (Période du 1 er avril 2005 au 31 mars 2006) PRINCIPAUX INDICATEURS Chiffres Chiffres Chiffres En millions d euros consolidés consolidés consolidés

Plus en détail

1. Fonds propres, provisions et impôts différés, dettes à plus d un an

1. Fonds propres, provisions et impôts différés, dettes à plus d un an Plan Comptable Minimum Normalisé (PCMN) des services résidentiels, d accueil de jour et de placement familial pour personnes handicapées Mise à jour au 01.01.2002 1. Fonds propres, provisions et impôts

Plus en détail

NORME IAS 01 LA PRÉSENTATION DES ÉTATS FINANCIERS

NORME IAS 01 LA PRÉSENTATION DES ÉTATS FINANCIERS NORME IAS 01 LA PRÉSENTATION DES ÉTATS FINAIERS UNIVERSITE NAY2 Marc GAIGA - 2009 Table des matières NORME IAS 01 : LA PRÉSENTATION DES ÉTATS FINAIERS...3 1.1. LA PRÉSENTATION SUCCITE DE LA NORME...3 1.1.1.

Plus en détail

Numericable Group. Informations financières consolidées sélectionnées au 31 mars 2014. (Non auditées)

Numericable Group. Informations financières consolidées sélectionnées au 31 mars 2014. (Non auditées) Informations financières consolidées sélectionnées au Tour Ariane 5, place de la Pyramide 92088 Puteaux La Défense Cedex Informations financières consolidées sélectionnées au COMPTE DE RESULTAT CONSOLIDE

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE 19 août 2010

COMMUNIQUÉ DE PRESSE 19 août 2010 EMBARGO 19 août 2010 à 7h30 COMMUNIQUÉ DE PRESSE 19 août 2010 TRIPLEMENT DU RÉSULTAT D EXPLOITATION, À 29,8 MILLIONS D EUROS Roularta Media Group affiche, en dépit d une stabilisation du chiffre d affaires

Plus en détail

SOMMAIRE COMPTES CONSOLIDES SUR LE DERNIER ARRETE INTERMEDIAIRE

SOMMAIRE COMPTES CONSOLIDES SUR LE DERNIER ARRETE INTERMEDIAIRE SOMMAIRE COMPTES CONSOLIDES SUR LE DERNIER ARRETE INTERMEDIAIRE - Bilan consolidé - Compte de résultat consolidé - Tableau de flux - Annexe simplifiée 1 SOMMAIRE DE L ANNEXE SIMPLIFIEE 1 EVENEMENTS SIGNIFICATIFS

Plus en détail

Les ratios de rentabilité d une entreprise

Les ratios de rentabilité d une entreprise IPCF Institut Professionnel des Comptables et Fiscalistes agréés SOMMAIRE p. 1/ Les ratios de rentabilité d une entreprise p. 6/ Visite du fisc : le fisc peut-il entrer chez un contribuable comme bon lui

Plus en détail

webconférence mieux comprendre les données financières d Orange web conférence mardi 10 juin

webconférence mieux comprendre les données financières d Orange web conférence mardi 10 juin webconférence mieux comprendre les données financières d Orange 1 recommandations pratiques penser à bien régler le son de votre ordinateur en cas de souci technique, vous pouvez nous contacter aux numéros

Plus en détail

Rapport annuel 2012. Soliam SAP. Solife. Solfia. Modification du business model. Nouvelle offre gestion des sinistres en soins de santé

Rapport annuel 2012. Soliam SAP. Solife. Solfia. Modification du business model. Nouvelle offre gestion des sinistres en soins de santé Solife Rapport annuel 2012 Nouveaux contrats majeurs Nouveau centre de développement Nouvelle offre gestion des sinistres en soins de santé Lancement d une offre Closed Books Augmentation de capital Extension

Plus en détail

Résultats du 1er Trimestre 2009 Une bonne performance financière dans un environnement difficile

Résultats du 1er Trimestre 2009 Une bonne performance financière dans un environnement difficile Résultats du 1er Trimestre 2009 Une bonne performance financière dans un environnement difficile PARIS, France le 14 mai 2009 CGGVeritas (ISIN: 0000120164 NYSE: CGV) annonce ce jour les résultats consolidés,

Plus en détail

Société Anonyme au capital de 289 462,50 euros réparti en 2 894 625 actions de 0,10 euro de valeur nominale chacune

Société Anonyme au capital de 289 462,50 euros réparti en 2 894 625 actions de 0,10 euro de valeur nominale chacune Société Anonyme au capital de 289 462,50 euros réparti en 2 894 625 actions de 0,10 euro de valeur nominale chacune Siège social : 126 rue Emile Baudot 34 000 Montpellier 425 014 180 RCS Montpellier RAPPORT

Plus en détail

COURS 470 Série 09. Comptabilité Générale

COURS 470 Série 09. Comptabilité Générale COURS 470 Série 09 Comptabilité Générale Administration générale de l'enseignement et de la Recherche scientifique Direction de l'enseignement à distance REPRODUCTION INTERDITE Communauté française de

Plus en détail

Nom de l Association : Direction Sports et Nautisme. ANNEXE de l IMPRIME n 1 DOCUMENTS FINANCIERS ET COMPTABLES

Nom de l Association : Direction Sports et Nautisme. ANNEXE de l IMPRIME n 1 DOCUMENTS FINANCIERS ET COMPTABLES Nom de l Association : Ville de Brest Direction Sports et Nautisme ANNEXE de l IMPRIME n 1 DOCUMENTS FINANCIERS ET COMPTABLES Vous trouverez à compléter : Un Compte de résultat et budget prévisionnel Un

Plus en détail

Cegedim : Un semestre prometteur pour l avenir

Cegedim : Un semestre prometteur pour l avenir SA au capital de 13 336 506,43 euros R. C. S. Nanterre B 350 422 622 www.cegedim.com COMMUNIQUE DE PRESSE Page 1 Information Financière Trimestrielle au 30 juin 2015 IFRS - Information Réglementée - Auditée

Plus en détail

Des résultats annuels conformes aux objectifs Une force de frappe renforcée avec une trésorerie nette de 9,5 M

Des résultats annuels conformes aux objectifs Une force de frappe renforcée avec une trésorerie nette de 9,5 M Communiqué de presse Paris, le 31 mai 2011, 18h00 Résultats annuels 2010/11 : 11,7% de marge opérationnelle courante «Solucom 2015», une nouvelle ambition pour Solucom Lors de sa réunion du 30 mai 2011,

Plus en détail

COMPTABILITE D ENTREPRISE METHODE COMPTABLE

COMPTABILITE D ENTREPRISE METHODE COMPTABLE COMPTABILITE D ENTREPRISE METHODE COMPTABLE Qu est ce que la comptabilité? La comptabilité est un ensemble d enregistrement, de traitement, au niveau interne elle permet aux dirigeants de faire des choix.

Plus en détail

Communiqué de presse. Tereos Europe 500 000 000 d emprunt obligataire à 6 3/8 % dus à 2014. Pour le semestre clos au 31 mars 2012.

Communiqué de presse. Tereos Europe 500 000 000 d emprunt obligataire à 6 3/8 % dus à 2014. Pour le semestre clos au 31 mars 2012. Communiqué de presse Lille, le 29 juin 2012 Tereos Europe 500 000 000 d emprunt obligataire à 6 3/8 % dus à 2014 Pour le semestre clos au 31 mars 2012. L Entreprise organise une conférence téléphonique

Plus en détail

Rapport intermédiaire au 30 juin 2015 Groupe Vaudoise Assurances

Rapport intermédiaire au 30 juin 2015 Groupe Vaudoise Assurances Rapport intermédiaire au 30 juin 2015 Groupe Vaudoise Assurances Groupe Vaudoise Assurances Rapport intermédiaire au 30 juin 2015 3 Siège social Vaudoise Assurances Place de Milan Case postale 120 1001

Plus en détail

EXPOSE SOMMAIRE DE L ACTIVITE 2013

EXPOSE SOMMAIRE DE L ACTIVITE 2013 GENERALE DE SANTE SOCIETE ANONYME AU CAPITAL DE 42.320.396,25 EUROS SIEGE SOCIAL : 96, AVENUE D IENA 75116 PARIS RCS PARIS 383 699 048 EXPOSE SOMMAIRE DE L ACTIVITE 2013 Mesdames, Messieurs les Actionnaires,

Plus en détail