NEWSLETTER. SIAM 2014 La 9 ème édition du salon international de l Agriculture au EDITORIAL N 30. Servir les Pauvres Parmi les Pauvres

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "NEWSLETTER. SIAM 2014 La 9 ème édition du salon international de l Agriculture au EDITORIAL N 30. Servir les Pauvres Parmi les Pauvres"

Transcription

1 NEWSLETTER Servir les Pauvres Parmi les Pauvres N 30 SIAM 2014 La 9 ème édition du salon international de l Agriculture au Maroc s est tenue à Meknès pour une période de 10 jours. Le SIAM a été lancé le 24 Avril pour finir par une remise de trophées le 3 Mai Organisé par le ministère de l agriculture et de la pêche maritime en partenariat avec le commissariat général, le SIAM continue de confirmer son statut de tribune privilégiée pour le secteur agricole au Maroc et d émetteur de solutions. Placée sous le thème du commerce agricole, cette édition avait pour objectif de promouvoir des échanges commerciaux dans les meilleures conditions d équité et de solidarité avec plusieurs pays, notamment l'union Européenne, pays à l honneur cette année. Plusieurs participant (e)s ont prouvé par leurs présences, une distinction effective dans leurs domaines respectifs en présentant leurs produits qui font partie des différents pôles du SIAM. Cinq clientes de notre association ATTADAMOUNE Micro Finance ont eu l opportunité de participer parmi des centaines de client(e)s à l exposition et la vente de leurs produits et ceci dans le cadre de l appui à la commercialisation. EDITORIAL Ces articles reflètent les moments clés de l Association ATTADAMOUNE Micro Finance durant l année 2014, et met en valeur ses actions d accompagnement en faveur de sa clientèle dans le but de la satisfaire au maximum et contribuer ainsi à son développement socio économique Page 1

2 2 ème VERSION DE L ACTION COMMERCIALE Dans le but de servir le plus possible de client(e)s et afin de mettre en valeur l image de l Association, ATTADAMOUNE Micro Finance a lancé sa 2 ème version de l action commerciale de l année 2014 qui s est déroulée du 02 au 25 juin dans l ensemble des entités régionales. Des offres promotionnelles avantageuses ont été proposées aux client(e)s pour aller au-devant de leurs besoins dans la mesure du possible. Soucieux du confort et de l épanouissement des client(e)s le déroulement de l action sur le terrain et dans les entités, a été piloté par une organisation planifiée minutieusement. Pour assurer un bon accueil dans les entités locales, une réception animée a été mise à la disposition des client(e)s désireux (ses) de se renseigner ou de souscrire à un prêt. Ainsi en dehors des entités, l association a eu recours aux Guichets Mobiles pour animer l action commerciale dans les endroits populaires où le flux des client(e)s, est estimé important. Pour une bonne harmonisation des travaux de proximité vis-à-vis de sa cible et afin de mettre en valeur ses Agents de Développement dans l exercice de leur fonction sur le terrain, ATTADAMOUNE Micro Finance a doté l ensemble de son personnel du réseau, de casquettes blanches portant le logo de l association, lors des actions de prospection ou de recouvrement. Ainsi, pour transmettre toutes informations et standardiser le savoir-faire, une réunion à titre informatif a été tenue le 30 Mai 2014 en présence de tous les Managers. Page 2

3 Chiffres en Fin Décembre 2014 Adresse Nombre de prêts Nombre de clients Montants bruts des Nombre de clients dont femmes crédits AGOURAI AGUELMOUS AIN LEUH AIN TAOUJDATE AKNOUL AZROU BENI MELLAL BOUFAKRANE EL HAJEB RACHIDIA GUICHET MOBILE RACHIDIA FES AOUINAT EL HAJAJ FES BEN DEBBAB FES BEN SOUDA FES FES JDID FES JNANAT FES SAHRIG GNAWA FES ZOUAGHA GUICHET MOBILE FES TAZA GUERCIF KASBAT TADLA KENITRA KHABAZATE KHNEFRA Mekenes ZITOUNE Meknes EL BORJ Meknes EL MECHOUAR Meknes WISLANE MIDELT MISSOUR M'RIRT NADOR OUAZZANE OUJDA OUTAT EL HAJ RABAT TAKADOUM ER RICH SALE KARYA TAZA TEMARA HAY NAHDA TIMEHDIT ZAIDA LAOUAMRA OUJDA ZITOUNE RABAT G SALE NBIAAT BAB TAZA TOTAL Page 3

4 PARTICIPATION DE ATTADAMOUNE MICRO FINANCE A LA RENCONTRE REGIONALE D ELHAJEB Dans le cadre de l appui à la commercialisation, à la promotion de la Micro Entreprise et aux activités d accompagnement, le Centre Mohammed VI de Soutien à la Micro finance Solidaire (CMS), a organisé sa 15 ème rencontre régionale du Micro entrepreneur à la ville d Elhajeb du 12 au 17 juin Cet événement avait pour objectifs : Sensibilisation sur l avantage d une meilleure organisation des clients (Réseautage, Échange, Partage d'expérience, et Achalandage des Produits) Formations managériales des Micro entrepreneurs sur les modules de l Éducation financière Formation en Marketing Promotion et vente des produits des Micro entrepreneurs de la région De ce fait, 7 Clients (es) ont eu l opportunité d exposer leur produits de diverses activités telles que : Ø Produits de terroirs, Artisanat local, Couture traditionnelle et moderne, Cuir, Tissage, Tapisserie, Poterie, et Pâtisserie. Page 4

5 LA FOIRE DE MOHAMMADIA Une foire a été organisée à la ville de Mohammedia par la direction de l artisanat -Grand Casablanca du 15 au 30 Août 2014 sur 2 périodes comme suit : Six clientes de notre association - 1 ère période du 15 au 22 Août 2014 ATTADAMOUNE Micro Finance ont - 2 ème période du 23 au 30 Août 2014 participés à la foire et ont eu l opportunité d exposer leurs produits La 16 ème RENCONTRE REGIONALE DES MICRO ENTREPENEURS NADOR ATTADAMOUNE Micro Finance a organisé en collaboration avec le Centre Mohammed VI de Soutien à la Micro finance Solidaire (CMS), la 16 ème rencontre régionale du Micro entrepreneur dans le cadre de sa mission d accompagnement et d appui à la commercialisation des produits et services des bénéficiaires, du 30 octobre au 02 novembre 2014 dans la ville de Nador. Page 5

6 Activités de la Rencontre : Une session de sensibilisation sur l avantage d une meilleure organisation des clients (Réseautage, Échange, Partage d'expérience, et achalandage des produits). Des sessions de Formations managériales des micros entrepreneur (e)s sur les modules de l Éducation financière Promotion et vente des produits des micros entrepreneur (e)s de la région. La sélection des micros entrepreneur(e)s a privilégié les activités suivantes : Produits de terroirs. Artisanat local. Couture traditionnelle et moderne. Cuir. Tissage. Tapisserie. Poterie. Page 6

7 Le Prix National du/de la Micro entrepreneur(e) ème édition La Fédération Nationale des Associations de Micro - Crédit Marocaine (FNAM) et le Centre Mohammed VI de soutien à la Micro finance solidaire (CMS) ont organisé la troisième édition du Prix national du/de la Micro entrepreneur(e) de 2014 le 09 Décembre 2014 à Tanger. Cet événement s inscrit dans le cadre d accompagnement et de mise en valeur des produits et services des bénéficiaires des associations de microcrédit, afin de récompenser le dynamisme et les idées originales et innovatrices des projets de développement des Micro entrepreneur(e)s. Les meilleurs projets ont été récompensés selon les catégories suivantes : 1. «Prix spécial CMS» : Passage d un projet informel (Micro entreprise) au Projet formel TPE ou PME. 2. «Microfinance et développement humain» : Micro entrepreneur qui a réussi à transmettre son savoir-faire dans son environnement ou ayant participé au développement de son entourage. 3. «La micro-entreprise innovatrice»: La réussite été basée sur une invention, une idée originale, un nouveau processus de fabrication ou d'organisation. 4. «Micro-entreprise féminine» : L entreprise féminine ayant pu s imposer dans un environnement autre que celui traditionnellement réservé aux femmes. 5. «La micro-entreprise jeune»: La meilleure initiative jeune de création d une AGR permettant un savoir-faire et une autonomie financière. 6. «Microfinance et Tourisme responsable» : Micro entrepreneur(e) qui est parvenu à investir et réussir dans le tourisme responsable ou la promotion de l artisanat local et des produits de terroir. Page 7

8 Majda EL Massaoudi «CameraWomen». Majda est la Cliente Gagnante de l Association ATTADAMOUNE Micro Finance passionnée par l audiovisuel. La rigueur de son travail lui a fait gagner une bonne réputation dans son domaine. Notre cliente Majda a pu participer à cet événement et d exposer ses produits et ses équipements. Une deuxième cliente de l association ATTADAMOUNE Micro Finance HAYAT EL KAZKAZ de la ville d Ouazzane qui a une Coopérative de production des galettes a bénéficié de cette espace d exposition. Page 8

9 Page 9

10 BROCHIRE NOUVEAUX PRODUITS Dans le cadre de sa stratégie , ATTADAMOUNE Micro Finance a décidé de perfectionner et de diversifier sa gamme de produits afin de répondre aux besoins d une nouvelle niche de Marché : Produit «Coopérative» : C est un Produit conçu spécialement pour les coopératives œuvrant dans tout secteur d activité, avec un plafond d octroi de DH par coopérative, répartis parmi les membres, où chacun ne dépassant pas DH, comme plafond maximum, avec des calendriers de remboursement allant jusqu à 48 mois. Produit «Transfert d Argent»: Dans le cadre du développement de ses services, ATTADAMOUNE Micro Finance, a signé une convention de partenariat avec UA Exchange et a lancé le Produit Transfert d Argent dans le but d assurer une proximité de services de transfert en faveur des Clients(es). Produit «Jeunes Actifs» : C est un Produit destiné aux Jeunes âgés de 18 à 35 ans diplômés et non diplômés, avec ou sans expériences, désirant créer ou développer une Activité Génératrice de Revenu. Page 10

11 Page 11

12 PROJETS DE DEVELOPPEMENT SOCIO ECONOMIQUE Lancement du Projet SAWA (Supportive Action For Women of the arabic world) Dans le cadre de la protection et la promotion des droits et de l émancipation sociale et économique des femmes, une deuxième version du projet GEPE est lancé à partir d Avril 2014, sous le nom «Supportive Action For Women of the arabic world», en partenariat avec l Agence Française de Développement et BATIK International,une Association française qui met en œuvre des projets internationaux dans les domaines de l emploi, la formation professionnelle et la création d activité, et dont les résultats sont les suivants : La reproduction des inégalités économiques hommes-femmes, au sein des familles et du monde économique est réduite Les revenus et les conditions de vie des femmes dans les zones rurales et urbaines sont améliorés L inclusion de la dimension GENRE dans le processus de décision des acteurs économiques publics et privés est renforcée Le tissu économique local est dynamisé Ce qui est attendu à travers cette initiative : Les leaders d'opinion, les autorités locales, les chefs d'entreprises, sont sensibilisés et favorables à la culture de l'égalité Les femmes sont encouragées à investir des secteurs d'activité porteurs y compris masculinisés Les capacités des organisations partenaires et locales à informer, sensibiliser, conseiller et former les acteurs économiques et les femmes sont renforcées S étalant sur une période de 2ans, le projet a pour objectif global de réduire les inégalités économiques liées au genre en favorisant l insertion socio-économique de femmes en zone urbaine et rurale par la mise en œuvre d'un programme de sensibilisation et d accompagnement des parties prenantes. Réalisations : Accompagnement des chercheures d emploi Organisation d un atelier de techniques de recherche d emploi, en faveur de 23 Jeunes étudiantes de l ISTA, en Collaboration avec l Office de Formation Professionnelle et de Promotion de Travail et l ANAPEC. Le but de cet atelier, est la formation de ces filles diplômées sur les techniques de recherche d emploi, la préparation aux entretiens d embauche, l élaboration d un bon CV professionnel, afin de les préparer au marché de travail et les accompagner à intégrer le domaine professionnel, soit à travers l emploi ou bien la création de micro entreprise. Page 12

13 Page 13

14 Sensibilisation des Clientes Bénéficiaires sur les Droits Socioéconomiques : Des sessions de sensibilisation ont été organisées dans plusieurs entités locales d ATTADAMOUNE Micro Finance, regroupant des Micro entrepreneures dans différents secteurs d activité économique, dans le but de les sensibiliser sur leurs droits socioéconomiques, et les encourager à les défendre, afin de mieux se positionner au sein de leurs familles et leurs communautés. Jusqu à ce jour, près de 400 Clientes ont bénéficié de ces sessions et plus encore Le projet continue ses actions d accompagnement, et envisage d autres activités en faveur de ces femmes telles que les formations professionnelles et techniques, la sensibilisation des acteurs du monde économique sur l approche Genre et Egalité BROCHURE DE SENSIBILISATION Page 14

15 Page 15

16 Le système d information SI RMS : Stabilisation et Fiabilisation De plus en plus, la survie des entreprises repose sur leurs systèmes d information, le dysfonctionnement ou la perte de ces derniers peut coûter cher à l entreprise et peut causer l arrêt partiel ou total de ses activités. Dans le domaine du Micro-Crédit, la qualité des systèmes d information reste un enjeu majeur, qui constitue une interface entre le système de pilotage et le système opérant. Après la généralisation du SI RMS, en avril 2013, au niveau de toutes nos entités locales, nous avons continué l année de 2014 à stabiliser et fiabiliser les données du SI RMS à travers un ensemble des chantiers, tout en maintenant le processus du parallélisme entre le SI RMS et l ancienne base de données du SIG métier. Ce processus de parallélisme, arrêté en fin janvier 2015, nous a permis de continuer à travailler sur la stabilisation du SI RMS, la correction des anciens et nouveaux incidents, le développement des rapports et les améliorations des modules du SI RMS, ainsi s assurer de la fiabilité et la pertinence des informations produites du SI RMS, pour une exploitation des données, la gestion et le pilotage de l activité crédit. Ces chantiers liés au système d Information métier SI RMS, ont permis de contribuer au renforcement du contrôle interne, ainsi le contrôle et suivi des données du SI RMS. Ainsi, tout utilisateur, pourra accéder à toute information utile à sa tâche dès lors que cet accès est autorisé par les règles de confidentialité, intégrité et disponibilité, c est pourquoi qu ATTADAMOUNE Micro-finance s attèle davantage au renforcement de ses capacités en la matière des systèmes d information. Dans ce sens, la DOSI, Direction d Organisation et des Systèmes d Information de l association, a réalisé en 2014 un ensemble de chantiers et projets informatiques, en visant, à renforcer la qualité des données produites par le système d information métier, ainsi contribuer au renforcement du contrôle interne au sein de l association. Page 16

17 Le système de gestion de la relation client CRM Lancement de la phase pilote L objectif global de ce projet, est la nomadisation informatique du personnel commercial d ATTADAMOUNE Micro-Finance et de le doter d un moyen fiable d enregistrement de données commerciales et opérationnelles afin d apporter plus de services sur le terrain aux prospects et aux clients ainsi que, d éviter les ressaisies génératrice d erreurs. Les objectifs spécifiques sont de trois natures : Implémentation d un CRM pour le management de la relation client, qui permettrait aux forces commerciales terrain (Managers des entités régionales et Agents de développement) de renforcer leur pénétration dans leurs secteurs géographiques, d appréhender avec plus de pertinence les besoins et les attentes des prospects et des clients, de renforcer la valeur des services apportés par ATTADAMOUNE Micro-Finance auprès de ses clients et d avoir enfin une vision plus pragmatique des chiffres d affaires réalisés et réalisables sur le terrain. La dématérialisation des documents de contacts prospects et de compte rendu de visite clients et des documents administratifs relatifs au montage des dossiers de crédit. La nomadisation informatique des Managers des entités régionales et Agents de développement, qui exercent leurs activités le plus souvent sur le terrain et qui ont besoin des informations relatives à la relation entre les clients et l association ATTADAMOUNE MF ainsi que, la saisie de toutes les informations produite par cette même relation (compte rendu, identification des besoins, historisation des visites et des rencontres, recueil des données nécessaires au montage des dossiers de crédit...) Le lancement de la phase pilote du déploiement du système de gestion de la relation client CRM, a été réalisé en janvier 2015, au niveau de 2 entités locales, après avoir réalisé des sessions de formation pour l exploitation de ce nouvel outil au profit des utilisateurs du CRM. Toutefois, un accompagnement est assuré pour ces utilisateurs. Un travail est en cours de réalisation par la Direction d Organisation et des Systèmes d Information, à travers la préparation de la généralisation de ce nouveau système au niveau de toutes les entités locales, prévue durant l année 2015 ; Un ensemble de chantiers et actions accompagnant le déploiement du CRM sont prévues à réaliser durant l année 2015, en implémentant l outil CRM, industrialisant les processus, et aussi une exploitation efficiente des équipements informatiques. Page 17

18 Photos Descriptives Page 18

19 Assemblée Générale Annuelle du 21 Juin 2014 Présentation du Rapport de Gestion Présentation du Bilan Social 2013 : o Perspectives 2014 Analyse des rapports de contrôle interne des CAC 2012 et 2013 Présentation des Rapports de commissaires aux comptes pour l exercice 2013 : o Rapport Financier au 31 décembre 2013 o Rapport sur le contrôle Interne Les membres de l Assemblée ont procédé à l arrêt définitif des comptes de l Association au 31 décembre Ces comptes font ressortir un montant de fonds associatifs de Kmad, dont un bénéfice net de l exercice de 859 KMAD. o Le choix des CAC pour les exercices 2014, 2015 et 2016 : l AG valide la présélection des commissaires Coopers & Audit pour les exercices 2014, 2015 et 2015 Page 19

Le CMS : Acteur majeur de soutien & d accompagnement des Microentrepreneurs. www.cm6-microfinance.ma

Le CMS : Acteur majeur de soutien & d accompagnement des Microentrepreneurs. www.cm6-microfinance.ma Le CMS : Acteur majeur de soutien & d accompagnement des Microentrepreneurs au Maroc www.cm6-microfinance.ma Plan de l intervention Deux grands axes : Axe 1 : Vue d ensemble sur l offre actuelle des produits

Plus en détail

Editorial. L Entrepreneuriat Féminin! Dans ce numéro. Page 1. Éditorial. Gouvernance. Ressources Humaines. Partenariat. développement.

Editorial. L Entrepreneuriat Féminin! Dans ce numéro. Page 1. Éditorial. Gouvernance. Ressources Humaines. Partenariat. développement. Editorial L Entrepreneuriat Féminin! A l occasion de la Journée Internationale de la Femme, AMSSF/ MC a placé le mois de Mars sous le thème «D Encouragement à l Initiative Entrepreneuriale Féminin». En

Plus en détail

Notre Mission. La FONDEP Micro-Crédit (Fondation pour le Développement local et le Partenariat) est une organisation non gouvernementale,

Notre Mission. La FONDEP Micro-Crédit (Fondation pour le Développement local et le Partenariat) est une organisation non gouvernementale, Notre Mission 2 La FONDEP Micro-Crédit (Fondation pour le Développement local et le Partenariat) est une organisation non gouvernementale, à but non lucratif, qui s investit depuis 1996 dans l action du

Plus en détail

Promoteur de l Education Financière des Micro-entrepreneurs au Maroc

Promoteur de l Education Financière des Micro-entrepreneurs au Maroc Promoteur de l Education Financière des Micro-entrepreneurs au Maroc L Education Financière représente un enjeu de toute première importance pour le renforcement des capacités des microentrepreneurs, jeunes

Plus en détail

Rôle des banques centrales dans la promotion de l inclusion financière : référence au cas de l Algérie

Rôle des banques centrales dans la promotion de l inclusion financière : référence au cas de l Algérie Rôle des banques centrales dans la promotion de l inclusion financière : référence au cas de l Algérie Intervention de Mohammed Laksaci Gouverneur de la Banque d Algérie 21 e Conférence des Gouverneurs

Plus en détail

L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE

L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE L économie sociale et solidaire désigne une manière d entreprendre qui place l être Humain au cœur de la démarche économique - Elle regroupe des milliers d initiatives pour

Plus en détail

Al Amana Microfinance

Al Amana Microfinance 1 Secteur de la Microfinance au Maroc Depuis sa création : Plus de 40 milliards de DH de micro crédits accordés 4,55 millions de bénéficiaires dont : 55,28% de femmes 36,57% dans le rural 6 000 emplois

Plus en détail

La perspective du secteur privé sur l accès au financement des TPE et des PME en croissance

La perspective du secteur privé sur l accès au financement des TPE et des PME en croissance 5 ème RÉUNION DU GROUPE DE TRAVAIL SUR LES POLITIQUES EN FAVEUR DES PME, DE L ENTREPRENARIAT ET DU CAPITAL HUMAIN ACCOMPAGNER LA CROISSANCE DES MICRO ET PETITES ENTREPRISES : RÉSOUDRE LES OBSTACLES FINANCIERS

Plus en détail

Principaux faits marquants de l activité FCE:

Principaux faits marquants de l activité FCE: Principaux faits marquants de l activité FCE: 1. Appel à projet innovants ; 2. Programme ACEDIM; 3. Programme PACEIM 4. Convention FCE/ Ministère MRE 5. Convention FCE/RAM 1 08/08/2012 Date de lancement

Plus en détail

«Un emploi, un avenir» en Équateur Projet d aide à l insertion économique des jeunes

«Un emploi, un avenir» en Équateur Projet d aide à l insertion économique des jeunes «Un emploi, un avenir» en Équateur Projet d aide à l insertion économique des jeunes Proposition de projet Localisation: Début du projet : Durée du projet : Objectif : Nombre de bénéficiaires : San Carlos

Plus en détail

CHARGE (E) DE LA GESTION DE L ASSOCIATION TOURISTIQUE DES OASIS DU SUD (ASTOS)ET SES ACTIVITES

CHARGE (E) DE LA GESTION DE L ASSOCIATION TOURISTIQUE DES OASIS DU SUD (ASTOS)ET SES ACTIVITES CHARGE (E) DE LA GESTION DE L ASSOCIATION TOURISTIQUE DES OASIS DU SUD (ASTOS)ET SES ACTIVITES 1. Contexte général Par sa situation géographique et ses potentialités naturelles, historiques et culturelles,

Plus en détail

PRESENTATION. HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63

PRESENTATION. HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63 PRESENTATION HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63 Zone aéroparc2 Contact : M Jean-Claude REBISCHUNG 3 rue des Cigognes Email : info@hrexcellium.fr 67960 Strasbourg-aéroport Site web : www.hrexcellium.fr (en

Plus en détail

Management des Ressources Humaines et réformes: les engagements mutuels. Présenté par M. Driss KARIM, DAGL 26 mars 2011

Management des Ressources Humaines et réformes: les engagements mutuels. Présenté par M. Driss KARIM, DAGL 26 mars 2011 Management des Ressources Humaines et réformes: les engagements mutuels Présenté par M. Driss KARIM, DAGL 26 mars 2011 1 Sommaire - Management des RH : orientations et principes - Management des RH : réalisations

Plus en détail

PERFORMANCE DES IMF SOCIALE. MOHAMED ALLOUCH Directeur Général Attawfiq Micro-Finance

PERFORMANCE DES IMF SOCIALE. MOHAMED ALLOUCH Directeur Général Attawfiq Micro-Finance PERFORMANCE SOCIALE DES IMF MOHAMED ALLOUCH Directeur Général Attawfiq Micro-Finance SOMMAIRE Performance sociale : Définition et principes Comment mesurer la performance sociale? Performance sociale en

Plus en détail

Atelier sur l investissement des migrants en milieu rural au Sénégal

Atelier sur l investissement des migrants en milieu rural au Sénégal Atelier sur l investissement des migrants en milieu rural au Sénégal Session plénière : Séance introductive De l'importance de l'investissement productif des migrants en milieu rural Stéphane Gallet (Ministère

Plus en détail

INSTRUMENTS DE FINANCEMENT DE L INNOVATION

INSTRUMENTS DE FINANCEMENT DE L INNOVATION Les Rencontres PACEIM INSTRUMENTS DE FINANCEMENT DE L INNOVATION Marseille, 14 avril 2014 Abdelkrim Zemmita Chef du Service Coordination des Programmes de Financement de l Innovation DTAIRD - MICIEN Stratégie

Plus en détail

Amélioration de l environnement des affaires dans la région sud de la Méditerranée Pour: le Maroc

Amélioration de l environnement des affaires dans la région sud de la Méditerranée Pour: le Maroc Amélioration de l environnement des affaires dans la région sud de la Méditerranée Pour: le Maroc Un projet financé par l Union Européenne Réunion de Travail des Coordonnateurs du SBA et des Conseillers

Plus en détail

GESTIONNAIRE D UNITÉ COMMERCIALE

GESTIONNAIRE D UNITÉ COMMERCIALE GESTIONNAIRE D UNITÉ COMMERCIALE GÉNÉRALISTE OU DISTRIBUTION OBTENIR UN : BAC+2 (NIVEAU III) DIPLÔME INSCRIT AU RÉPERTOIRE NATIONAL DES CERTIFICATIONS PROFESSIONNELLES (RNCP) PUBLIC CIBLE PUBLIC Jeunes

Plus en détail

Étude du portefeuille de crédit des

Étude du portefeuille de crédit des Étude du portefeuille de crédit des caisses du réseau ANACAPH PROJET : «RENFORCEMENT DU RESEAU DE L ANACAPH DANS L ACCOMPAGNEMENT DU CREDIT ORIENTE VERS LES MPE» Mai 2009 Dorlus Jackson MBA, Comptable

Plus en détail

L emploi rural et l emploi informel : Précarité et vulnérabilité au travail

L emploi rural et l emploi informel : Précarité et vulnérabilité au travail Policy Brief Employment Royaume du Maroc Ministère de l Emploi et des Affaires ociales International Labour Office Note synthétique de politique L emploi rural et l emploi informel : Précarité et vulnérabilité

Plus en détail

DISPOSITIFS DE LA CCG EN FAVEUR DES TPME POUR L ACCES AU FINANCEMENT. Avril 2015

DISPOSITIFS DE LA CCG EN FAVEUR DES TPME POUR L ACCES AU FINANCEMENT. Avril 2015 DISPOSITIFS DE LA CCG EN FAVEUR DES TPME POUR L ACCES AU FINANCEMENT Avril 2015 POURQUOI LA GARANTIE INSTITUTIONNELLE? Situation A Primauté du marché le marché est parfait se régule par lui-même Situation

Plus en détail

PLATEFORME INTERACTIVE MOBILE

PLATEFORME INTERACTIVE MOBILE PLATEFORME INTERACTIVE MOBILE PLATEFORME INTERACTIVE MOBILE Ecosystème de Développement Economique et Social www.jaida.ma Platforme Interactive Mobile SOMMAIRE OPPORTUNITE DU PROJET CADRE GÉNÉRAL ET OBJECTIFS

Plus en détail

CONVENTION POUR LA FORMATION PAR APPRENTISSAGE DE 60 000 JEUNES (51 000 LAUREATS) DANS LE SECTEUR DE L ARTISANAT

CONVENTION POUR LA FORMATION PAR APPRENTISSAGE DE 60 000 JEUNES (51 000 LAUREATS) DANS LE SECTEUR DE L ARTISANAT ROYAUME DU MAROC Ministère du Tourisme et de l Artisanat Secrétariat d Etat chargé de l Artisanat Ministère de l Emploi et de la Formation Professionnelle CONVENTION POUR LA FORMATION PAR APPRENTISSAGE

Plus en détail

Expert International en Marketing et Commercialisation MAROC

Expert International en Marketing et Commercialisation MAROC Agence belge de développement, la CTB mobilise ses ressources et son expertise pour éliminer la pauvreté dans le monde. Contribuant aux efforts de la Communauté internationale, la CTB agit pour une société

Plus en détail

UNIR NOS EFFORTS POUR FACILITER L ACCES AU CREDIT BANCAIRE PAR DES CREATEURS D ENTREPRISE ET DES ENTREPRISES SOLIDAIRES

UNIR NOS EFFORTS POUR FACILITER L ACCES AU CREDIT BANCAIRE PAR DES CREATEURS D ENTREPRISE ET DES ENTREPRISES SOLIDAIRES UNIR NOS EFFORTS POUR FACILITER L ACCES AU CREDIT BANCAIRE PAR DES CREATEURS D ENTREPRISE ET DES ENTREPRISES SOLIDAIRES Convention de partenariat entre la Fédération Bancaire Française et France Active

Plus en détail

EXPERIENCE DU MAROC POUR PROMOUVOIR LA CROISSANCE ET L INNOVATION DES PME P A R I S, 2 6 O C T O B R E 2 0 0 9

EXPERIENCE DU MAROC POUR PROMOUVOIR LA CROISSANCE ET L INNOVATION DES PME P A R I S, 2 6 O C T O B R E 2 0 0 9 EXPERIENCE DU MAROC POUR PROMOUVOIR LA CROISSANCE ET L INNOVATION DES PME P A R I S, 2 6 O C T O B R E 2 0 0 9 PLAN Situation de la PME au Maroc : Définition, PME en chiffres Forces et faiblesses de la

Plus en détail

Plan d affaire :Maison d hôte

Plan d affaire :Maison d hôte Sommaire 1. Présentation des membres de l équipe entreprenante 2. présentation du produit ou du service proposé 3. le marché 4. la concurrence 5. le plan marketing 5.1-la stratégie de mise en marché 5.2-la

Plus en détail

COOPERATION DECENTRALISEE. CESR 5 octobre 2007

COOPERATION DECENTRALISEE. CESR 5 octobre 2007 COOPERATION DECENTRALISEE CESR 5 octobre 2007 La coopération internationale et décentralisée S insère dans le cadre plus large de l action extérieure des collectivités Regroupe les actions de coopération

Plus en détail

Parcours développement stratégique commercial

Parcours développement stratégique commercial P01 Parcours professionnalisant de formation Parcours développement stratégique commercial Partenaires : Avec le soutien de : P02 Parcours professionnalisant de formation INTERVENANTS Sophie DESCHAMPS

Plus en détail

LA MAISON RÉGIONALE DES ENTREPRISES

LA MAISON RÉGIONALE DES ENTREPRISES LA MAISON RÉGIONALE DES ENTREPRISES I. Présentation de l action La Région Guadeloupe a créé en 2007 une Agence régionale de développement économique (ARDE) afin de se doter d un outil performant capable

Plus en détail

Parcours de Formation du Directeur d Agence IMF. Le parcours de formation est proposé au choix :

Parcours de Formation du Directeur d Agence IMF. Le parcours de formation est proposé au choix : Parcours de Formation du Directeur d Agence IMF Le parcours de formation est proposé au choix : sous la forme de cours en Présentiel en intra dans les IMF par e-learning. A qui s adresse cette formation?

Plus en détail

Dossier de Partenariat

Dossier de Partenariat L Entrepreneuriat des jeunes en milieu rural Partenaire officiel Sponsor officiel Dossier de Partenariat CONTEXTE Au niveau mondial, l Organisation Internationale du Travail publia le 12 août 2010, jour

Plus en détail

Colloque Rabat : 9-10 décembre 2013 Mohamed KAANICHE

Colloque Rabat : 9-10 décembre 2013 Mohamed KAANICHE La Micro finance au Maghreb,quelles perspectives pour le développement économique et social et la lutte contre le chômage des jeunes Colloque Rabat : 9-10 décembre 2013 Mohamed KAANICHE Le rôle de la BTS

Plus en détail

Rôle des stratégies nationales de financement du développement durable

Rôle des stratégies nationales de financement du développement durable REPUBLIQUE DU SENEGAL UN PEUPLE - UN BUT - UNE FOI ****** MINISTERE DE L ECONOMIE, DES FINANCES ET DU PLAN PROCESSUS PREPARATOIRE DE LA TROISIEME CONFERENCE INTERNATIONALE SUR LE FINANCEMENT DU DEVELOPPEMENT

Plus en détail

Et si votre carrière s inventait avec. mc 2 i Groupe? 5 RAISONS DE NOUS REJOINDRE - www.mc2i.fr

Et si votre carrière s inventait avec. mc 2 i Groupe? 5 RAISONS DE NOUS REJOINDRE - www.mc2i.fr Et si votre carrière s inventait avec mc 2 i Groupe? 5 RAISONS DE NOUS REJOINDRE - www.mc2i.fr mc 2 i Groupe Des missions de conseil en systèmes d information, à forte valeur ajoutée Depuis sa création

Plus en détail

Quartier Jeunes. 9h30-11h. Projet : «Réhabilitation Ecole nationale de police de Nîmes» Porteur : Association SPAP - Maison de la Main Nîmes

Quartier Jeunes. 9h30-11h. Projet : «Réhabilitation Ecole nationale de police de Nîmes» Porteur : Association SPAP - Maison de la Main Nîmes Quartier Jeunes 9h30-11h Projet : «Réhabilitation Ecole nationale de police de Nîmes» Porteur : Association SPAP - Maison de la Main Nîmes Le porteur LA SPAP : Société des Amis des Pauvres Fondée en 1847

Plus en détail

POLITIQUE DE COHÉSION 2014-2020

POLITIQUE DE COHÉSION 2014-2020 DÉVELOPPEMENT LOCAL MENÉ PAR LES ACTEURS LOCAUX POLITIQUE DE COHÉSION 2014-2020 Les nouvelles règles et la législation régissant le prochain financement de la politique européenne de cohésion pour la période

Plus en détail

MISELINI FINANCEMENT DE LA GOMME ARABIQUE. Bamako, du 11 au 13 mai 2010. Boubacar DIAKITE

MISELINI FINANCEMENT DE LA GOMME ARABIQUE. Bamako, du 11 au 13 mai 2010. Boubacar DIAKITE MISELINI FINANCEMENT DE LA GOMME ARABIQUE. Bamako, du 11 au 13 mai 2010 Boubacar DIAKITE Contexte de création des IMFs. Extrême pauvreté de certaines couches de la population active, Banque: une activité

Plus en détail

SAVOIRS EN ACTION. Établissement supérieur privé de commerce

SAVOIRS EN ACTION. Établissement supérieur privé de commerce Établissement supérieur privé de commerce Autorisé par le Ministère de l Enseignement Supérieur par décision n 25/88 du 18/10/1988 SAVOIRS EN ACTION Guide d admission Bac + 5 Administration et Stratégie

Plus en détail

Rapport de Gestion 2013

Rapport de Gestion 2013 Rapport de Gestion 2013 ATTADAMOUNE Micro-finance Sommaire I.Editorial Mot de Madame la Présidente Fondatrice. II. Présentation de ATTADAMOUNE/ Micro-Finance (AMSSF/MC) 1. Convenance a. Conseil Administration

Plus en détail

Ensemble mobilisons nos énergies

Ensemble mobilisons nos énergies Ensemble mobilisons nos énergies «Lancé en Juin 2005, SIRIUS est désormais un projet au cœur de notre entreprise, au service des ambitions et des objectifs qui s inscrivent dans le cadre de notre stratégie

Plus en détail

République Tunisienne Ministère du Commerce et de l Artisanat Unité de Mise à Niveau des services. Mise à Niveau des Services et Ingénierie Conseil :

République Tunisienne Ministère du Commerce et de l Artisanat Unité de Mise à Niveau des services. Mise à Niveau des Services et Ingénierie Conseil : République Tunisienne Ministère du Commerce et de l Artisanat Unité de Mise à Niveau des services Mise à Niveau des Services et Ingénierie Conseil : Journée de l Ingénieur Tunisien Tunis, 30 octobre 2010

Plus en détail

Du CLD de L Érable. Adopté par le conseil d administration le 18 décembre 2012.

Du CLD de L Érable. Adopté par le conseil d administration le 18 décembre 2012. * Du CLD de L Érable Adopté par le conseil d administration le 18 décembre 2012. 2 *Pour le CLD de L Érable, le développement économique et social passe par la réalisation concrète de projets menés par

Plus en détail

Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville. Août 2014

Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville. Août 2014 Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville Août 2014 2014, année de la nouvelle loi de programmation pour la ville et la cohésion

Plus en détail

Editorial. Réseautage RMS. Dans ce numéro. Page 1. Éditorial 1. Cliente 2. Gouvernance 2. Ressources Humaines 3. Partenariat 3-5.

Editorial. Réseautage RMS. Dans ce numéro. Page 1. Éditorial 1. Cliente 2. Gouvernance 2. Ressources Humaines 3. Partenariat 3-5. Editorial Réseautage RMS Depuis fin 2010, 7 Associations AMSSF/MC, INMAE, ARDI, AMOS, TAWADA, ATIL, ACN, avaient consenti de se regrouper sous la bannière du Crédit Agricole du Maroc est de former le Réseau

Plus en détail

La gestion de la clientèle pour le commerce et l artisanat : vos clients et leurs besoins

La gestion de la clientèle pour le commerce et l artisanat : vos clients et leurs besoins Qu une entreprise cherche à s adapter à son environnement et/ou à exploiter au mieux ses capacités distinctives pour développer un avantage concurrentiel, son pilotage stratégique concerne ses orientations

Plus en détail

DOSSIER Du Salon africain du Web et de L intelligence économique www.saawie.com

DOSSIER Du Salon africain du Web et de L intelligence économique www.saawie.com DOSSIER Du Salon africain du Web et de L intelligence économique www.saawie.com 1 La 1 ère Edition du Salon du Web et de l Intelligence Economique, c est : Un RDV pour analyser l impact du Web sur l économie

Plus en détail

La micro assurance est au service du développement de l économie au Maroc

La micro assurance est au service du développement de l économie au Maroc La micro assurance est au service du développement de l économie au Maroc Mme Saadia Nouri Directeur Général Adjoint Assurances de personnes et Partenariats Axa Assurance Maroc 1 Sommaire Préambule : Micro

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. www.vu-du-web.com

DOSSIER DE PRESSE. www.vu-du-web.com DOSSIER DE PRESSE www.vu-du-web.com 1 SOMMAIRE PRESENTATION DE VU DU WEB LES METIERS VU DU WEB Stratégie Web Référencement naturel Autres solutions de référencement Référencement payant Référencement social

Plus en détail

Royaume du Maroc DIRECTION DU BUDGET

Royaume du Maroc DIRECTION DU BUDGET Royaume du Maroc DIRECTION DU BUDGET Dialogue économique avec les Conseillers Économiques près des Ambassades des pays partenaires et les bailleurs de fonds bilatéraux et multilatéraux 1 SOMMAIRE I RENFORCEMENT

Plus en détail

Sommaire. 03 Introduction. 03 Quelles sont les Entreprises ciblées? 03 Quel est le champ d application du programme?

Sommaire. 03 Introduction. 03 Quelles sont les Entreprises ciblées? 03 Quel est le champ d application du programme? 1 Sommaire 03 Introduction 03 Quelles sont les Entreprises ciblées? 03 Quel est le champ d application du programme? 04 Quelles sont les actions éligibles? 04 Quelles sont les modalités de financement

Plus en détail

Lafarge Maroc. Rencontre avec les Médias et les Analystes Financiers

Lafarge Maroc. Rencontre avec les Médias et les Analystes Financiers Lafarge Maroc Rencontre avec les Médias et les Analystes Financiers > Le 13 mai 2014 Notre matinée d échanges Résultats de l exercice 2013 Projets d avenir de Lafarge Maroc Construire des villes meilleures

Plus en détail

Contribution de la Microfinance au Développement Humain au Maroc Bilan et perspectives

Contribution de la Microfinance au Développement Humain au Maroc Bilan et perspectives UNIVERSITE HASSAN II JOURNEES D ETUDES Faculté des Sciences Juridiques, 20 Mars 2015 Economiques, et Sociales Casablanca Contribution de la Microfinance au Développement Humain au Maroc Bilan et perspectives

Plus en détail

Projet : 00061946 Plateformes Solaires Multifonctionnelles pour la lutte contre la pauvreté en Mauritanie : Phase II.

Projet : 00061946 Plateformes Solaires Multifonctionnelles pour la lutte contre la pauvreté en Mauritanie : Phase II. Projet : 00061946 Plateformes Solaires Multifonctionnelles pour la lutte contre la pauvreté en Mauritanie : Phase II. 1. L objectif du projet : Le programme s inscrit dans le programme pays du PNUD, dans

Plus en détail

QUI VISITE? POURQUOI EXPOSER AU SALON VOYAGES TOURISME & LOISIRS?

QUI VISITE? POURQUOI EXPOSER AU SALON VOYAGES TOURISME & LOISIRS? CONTEXTE Le secteur du tourisme mondial, après avoir connu un léger déclin en temps de crise connait ces quatre dernières années une reprise certaine. A titre indicatif, le secteur a connu une phase d

Plus en détail

ROYAUME DU MAROC COUR DES COMPTES

ROYAUME DU MAROC COUR DES COMPTES ROYAUME DU MAROC COUR DES COMPTES Synthèse du rapport relatif au contrôle de la gestion de L Office marocain de la propriété industrielle et commerciale (OMPIC) Janvier 2016 SYNTHESE Présentation L Office

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE. www.europe-en-aquitaine.eu POUR LES ENTREPRISES DEVELOPPEMENT DURABLE GUIDE DES ENTREPRISES INNOVATION

GUIDE PRATIQUE. www.europe-en-aquitaine.eu POUR LES ENTREPRISES DEVELOPPEMENT DURABLE GUIDE DES ENTREPRISES INNOVATION DEVELOPPEMENT DURABLE GUIDE DES ENTREPRISES GUIDE PRATIQUE POUR LES ENTREPRISES Programme compétitivité régionale et emploi 2007-2013 INNOVATION www.europe-en-aquitaine.eu 1 2 3 L Aquitaine avance, l Europe

Plus en détail

REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre certifié de Niveau II (J.O du 09 Août 2014 - code NSF : 312)

REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre certifié de Niveau II (J.O du 09 Août 2014 - code NSF : 312) REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre certifié de Niveau II (J.O du 09 Août 2014 - code NSF : 312) REFERENTIEL DE FORMATION CHEF(FE) DE PROJETS MARKETING ET COMMERCIAL TITRE CERTIFIE

Plus en détail

L offre de service de l ANAPECl pour une gestion efficace «De la migration de la main» Par: M.Abdelali TAZI Directeur Placement à L international

L offre de service de l ANAPECl pour une gestion efficace «De la migration de la main» Par: M.Abdelali TAZI Directeur Placement à L international L offre de service de l ANAPECl pour une gestion efficace «De la migration de la main d œuvre» Par: M.Abdelali TAZI Directeur Placement à L international Genève 8 et 9 octobre 2007 Objectifs Employeurs

Plus en détail

L expérience des Hommes

L expérience des Hommes L expérience des Hommes audia est un cabinet d expertise comptable et de commissariat aux comptes, fort d une équipe qualifiée et experte installée au Maroc à Casablanca. Notre cabinet vous apportera l

Plus en détail

Dossier de presse SAITEC

Dossier de presse SAITEC Dossier de presse SAITEC 2013 Version du 29/10/2013 1 Table des matières I - SAITEC, éditeur de logiciels... 3 1. Carte d identité... 3 2. Historique... 3 II - Les solutions... 4 III - CODIAL, un PGI orienté

Plus en détail

Salon de la création d entreprises

Salon de la création d entreprises Salon de la création d entreprises Tunis 17 octobre 2008 «Comment mettre l innovation au cœur de l entreprise» soutient l innovation et la croissance des PME oseo.fr 2 OSEO Soutient l innovation et la

Plus en détail

Pour qui? 30 établissements de santé accompagnés par l ANAP et les ARS. Activités réalisées jusqu à fin 2010

Pour qui? 30 établissements de santé accompagnés par l ANAP et les ARS. Activités réalisées jusqu à fin 2010 2010 11 projets de l ANAP Dans le cadre de son programme de travail 2010, l ANAP a lancé onze projets. Cette brochure présente un point d étape sur ces projets à fin 2010. METTRE EN ŒUVRE DES PROJETS PERFORMANCE

Plus en détail

Programme de formations

Programme de formations Programme de formations Member of Group LES DEFIS DE LA QUALITE Pourquoi mettre en place un Système de Management de la Qualité? Faire évoluer les comportements, les méthodes de travail et les moyens pour

Plus en détail

Conformité et efficience de la délégation de gestion : vers une norme de marché

Conformité et efficience de la délégation de gestion : vers une norme de marché INFO # 28 Conformité et efficience de la délégation de gestion : vers une norme de marché CONTEXTE ACTUEL DE LA DÉLÉGATION DE GESTION Une accélération sensible des mutations autour de l activité de délégation

Plus en détail

Action de soutien à la mobilité

Action de soutien à la mobilité UNION EUROPÉENNE Fonds social européen Investit pour votre avenir PROGRAMME DEPARTEMENTAL D INSERTION 2012-2016 APPEL A PROJETS 2015 Action de soutien à la mobilité Date de lancement de l appel à projets

Plus en détail

Aide au développement sur le Marché Américain CHAMBRE DE METIERS DES HAUTS DE SEINE / ALTIOS INTERNATIONAL

Aide au développement sur le Marché Américain CHAMBRE DE METIERS DES HAUTS DE SEINE / ALTIOS INTERNATIONAL Aide au développement sur le Marché Américain CHAMBRE DE METIERS DES HAUTS DE SEINE / ALTIOS INTERNATIONAL Comment assurer le développement de vos activités aux Etats-Unis? Vous pouvez développer vos activités

Plus en détail

ETUDE SECTORIELLE SUR LES MICROCREDITS - 2011. Étude réalisée par le bureau d étude :

ETUDE SECTORIELLE SUR LES MICROCREDITS - 2011. Étude réalisée par le bureau d étude : ETUDE SECTORIELLE SUR LES MICROCREDITS - 2011 Étude réalisée par le bureau d étude : 1 SOMMAIRE Introduction A. CARACTERISTIQUES ET ATTENTES DE LA POPULATION DU MICROCREDIT B. COMMERCIALISATION DES PRETS

Plus en détail

NOUS AVONS BESOIN DE VOUS, venez innover avec l Anticafé!

NOUS AVONS BESOIN DE VOUS, venez innover avec l Anticafé! NOUS AVONS BESOIN DE VOUS, venez innover avec l Anticafé! L ANTICAFÉ EN QUELQUES CHIFFRES EN DEUX ANS : - 4 espaces - Plus de 230 000 visites - 4* sur Yelp - 1 million de fois recherché sur Google Edition

Plus en détail

Chargé d'etudes - Risques de Contrepartie (H/F)

Chargé d'etudes - Risques de Contrepartie (H/F) Chargé d'etudes - Risques de Contrepartie (H/F) Ile-de-France Stage Chargé d'etudes - Risques de Contrepartie (H/F) Direction :Risk and Permanent Control Type de Métier :Engagement et Risques Date de prise

Plus en détail

La participation au Trophée des Audacieuses

La participation au Trophée des Audacieuses Réglement du concours A ÉDITION 2013 Article 1 : Objet et catégories du Trophée A La création d entreprise par les femmes est encore insuffisante. Les femmes ne représentent, en effet, que 30 % créateurs

Plus en détail

Expérience du Royaume du Maroc Présentée par M. El Hassane BENMOUSSA, Secrétaire Général du Ministère de la Formation Professionnelle

Expérience du Royaume du Maroc Présentée par M. El Hassane BENMOUSSA, Secrétaire Général du Ministère de la Formation Professionnelle Séminaire organisé par la Banque Européenne d Investissement les 18 et 19 Novembre 2008 sur le thème: Adaptation des compétences aux besoins du marché Expérience du Royaume du Maroc Présentée par M. El

Plus en détail

- Secteur : Administration Gestion et Commerce - Filière : Technicien Comptable d Entreprises - Niveau : Technicien

- Secteur : Administration Gestion et Commerce - Filière : Technicien Comptable d Entreprises - Niveau : Technicien - Secteur : Administration Gestion et Commerce - Filière : Technicien Comptable d Entreprises - Niveau : Technicien Direction de la Recherche et de l Ingénierie de Formation Mars 2012 1. Description générale

Plus en détail

Le Groupe Crédit Agricole du Maroc Accompagnement du Plan Maroc Vert 2009-2013

Le Groupe Crédit Agricole du Maroc Accompagnement du Plan Maroc Vert 2009-2013 Le Groupe Crédit Agricole du Maroc Accompagnement du Plan Maroc Vert 2009-2013 Novembre 2008 Introduction : CONTEXTE ET CONJONCTURE national et international l augmentation des cours des matières premières

Plus en détail

AKERYS vous ouvre ses portes, BIENVENUE

AKERYS vous ouvre ses portes, BIENVENUE AKERYS vous ouvre ses portes, BIENVENUE Qui sommes nous? La franchise AKERYS : AKERYS Immobilier SOMMAIRE Le Marché de l immobilier en France Devenez «courtier en immobilier» Toute une vie à construire

Plus en détail

LEADER... LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : UN OBJECTIF FORT : LEADER ACCOMPAGNE : LES 4 THÉMATIQUES : POUR VOUS ACCOMPAGNER

LEADER... LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : UN OBJECTIF FORT : LEADER ACCOMPAGNE : LES 4 THÉMATIQUES : POUR VOUS ACCOMPAGNER LE DISPOSITIF DE FINANCEMENT EUROPÉEN LEADER AU SERVICE DE L ATTRACTIVITÉ TERRITORIALE LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : Le programme LEADER est un outil au service de la mise en œuvre du projet de territoire

Plus en détail

I. Le Forum mondial de l eau

I. Le Forum mondial de l eau Evénements soutenus par le 6 ème Forum Mondial de l Eau I. Le Forum mondial de l eau Historique Co-organisé tous les trois ans par le Conseil Mondial de l Eau d une part, un pays et une ville hôte d autre

Plus en détail

Animation de la manifestation de remise des prix de la 10 ème édition du concours «Initiative au Féminin»

Animation de la manifestation de remise des prix de la 10 ème édition du concours «Initiative au Féminin» 1er réseau de financement des créateurs d entreprise 228 plateformes d accompagnement dans toute la France 16 200 entreprises et 38 500 emplois créés ou maintenus en 2014 CAHIER DES CHARGES Animation de

Plus en détail

Renforcer un environnement des affaires propice pour les femmes dans les économies arabes Conclusions de la Conférence

Renforcer un environnement des affaires propice pour les femmes dans les économies arabes Conclusions de la Conférence Renforcer un environnement des affaires propice pour les femmes dans les économies arabes Conclusions de la Conférence Beyrouth, Liban, 24 novembre 2010 CONCLUSIONS DE LA CONFÉRENCE «RENFORCER UN ENVIRONNEMENT

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. 8 mars 2010 Journée des femmes. Entreprendre au féminin : les femmes actrices de la reprise économique

DOSSIER DE PRESSE. 8 mars 2010 Journée des femmes. Entreprendre au féminin : les femmes actrices de la reprise économique DOSSIER DE PRESSE 8 mars 2010 Journée des femmes Entreprendre au féminin : les femmes actrices de la reprise économique Un dispositif géré par ; UN FONDS DE GARANTIE DESTINÉ AUX FEMMES Grace au FGIF plus

Plus en détail

OPTIMISATION DE LA FONCTION FINANCIERE

OPTIMISATION DE LA FONCTION FINANCIERE OPTIMISATION DE LA FONCTION FINANCIERE Janvier 2012 Créateur de performance économique 1 Sommaire CONTEXTE page 3 OPPORTUNITES page 4 METHODOLOGIE page 6 COMPETENCES page 7 TEMOIGNAGES page 8 A PROPOS

Plus en détail

Le rôle de l ingénieur dans l entreprise

Le rôle de l ingénieur dans l entreprise Rôle de l ingénieur dans l entreprise de BTP Le rôle de l ingénieur dans l entreprise EMETTEUR DATE Rôle de l ingénieur dans l entreprise L ingénieur joue un rôle important dans la réussite de l entreprise.

Plus en détail

Dossier de presse. 100 000ème Prêt à la Création d Entreprise. 14 avril 2008 1

Dossier de presse. 100 000ème Prêt à la Création d Entreprise. 14 avril 2008 1 Dossier de presse 100 000ème Prêt à la Création d Entreprise 14 avril 2008 1 OSEO ET LA CREATION D ENTREPRISE..3 PRET A LA CREATION D ENTREPRISE....4 L objectif.. 4 Caractéristiques....4 PREMIERE ETUDE

Plus en détail

monnaie Dar As-Sikkah, entité appartenant à Bank Al-Maghrib, fabrique les pièces de Et les billets de banque en circulation

monnaie Dar As-Sikkah, entité appartenant à Bank Al-Maghrib, fabrique les pièces de Et les billets de banque en circulation Monnaie Un peu d histoire... Avant l apparition de la monnaie, il y avait le troc, qui constitue l échange d un produit contre un autre d une valeur équivalente Mais celui-ci posait de nombreuses contraintes

Plus en détail

Plateforme IRM. Intelligence, Reporting & Monitoring. www.jaida.ma

Plateforme IRM. Intelligence, Reporting & Monitoring. www.jaida.ma LA PLATEFORME IRM Plateforme IRM Intelligence, Reporting & Monitoring www.jaida.ma SOMMAIRE LA PLATEFORME IRM UNE VUE 360 SUR L ACTIVITÉ LE MANAGEMENT PROACTIF......... 03 05 06 LA MAITRISE DES RISQUES...

Plus en détail

Cahier des charges pour le recrutement du binôme de consultants du Comité Opérationnel de l action Santé & Performance Rhône-Alpes 2013-2014

Cahier des charges pour le recrutement du binôme de consultants du Comité Opérationnel de l action Santé & Performance Rhône-Alpes 2013-2014 Cahier des charges pour le recrutement du binôme de consultants du Comité Opérationnel de l action Santé & Performance Rhône-Alpes 2013-2014 0. Préambule THESAME centre de ressources de la région Rhône-Alpes,

Plus en détail

Amélioration de l environnement des affaires dans la région Sud de la Méditerranée

Amélioration de l environnement des affaires dans la région Sud de la Méditerranée Amélioration de l environnement des affaires dans la région Sud de la Méditerranée Exemples d observatoires économiques par Mickaël LE PRIOL 24 juin 2014 Projet EBESM 2 Le Crocis (Paris, Ile-de-France,

Plus en détail

Accélérer les projets de géoservices des PME

Accélérer les projets de géoservices des PME ign.fr En partenariat avec Accélérer les projets de géoservices des PME 1 ère ÉDITION JUILLET 2014 Nicolas Lambert (IGN) Carlos Cunha (Cap Digital) LE CONTEXTE GÉNÉRAL L INNOVATION À L IGN UNE HISTOIRE

Plus en détail

Arts Plastiques et visuels

Arts Plastiques et visuels Royaume du Maroc Ministère de la Culture Appel à projets culturels Arts Plastiques et visuels 2015 Arts plastiques et visuels 1 2 Arts plastiques et visuels Appel à projets culturels Arts Plastiques et

Plus en détail

LE SOCIAL CLUB, BIEN PLUS QU UN SITE WEB...

LE SOCIAL CLUB, BIEN PLUS QU UN SITE WEB... LE SOCIAL CLUB, BIEN PLUS QU UN SITE WEB... SOCIAL CLUB la rencontre des expertises ... 5 ANS D EXPÉ- RIENCE, DE SER- VICES, 5 ANS D ÉCHANGES Le site du Social Club a 5 ans. Ces cinq années de partenariat

Plus en détail

BROCHURE DE PRESENTATION Centre de Formation du Cabinet ELESYST

BROCHURE DE PRESENTATION Centre de Formation du Cabinet ELESYST BROCHURE DE PRESENTATION Centre de Formation du Cabinet ELESYST CADRE La formation aux métiers de banque que nous proposons épouse le contexte actuel de l environnement économique du Cameroun et spécifiquement

Plus en détail

SYSTÈME DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE AU MAROC. Présenté par : La Délégation Régionale de la Formation Professionnelle - Fès-

SYSTÈME DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE AU MAROC. Présenté par : La Délégation Régionale de la Formation Professionnelle - Fès- Royaume du Maroc Ministère de l Emploi et de la Formation Professionnelle Département de la Formation Professionnelle SYSTÈME DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE AU MAROC Présenté par : La Délégation Régionale

Plus en détail

ILE-DE-FRANCE. Fiche d analyse PROGRAMME OPÉRATIONNEL RÉGIONAL FEDER-FSE : QUELLE PLACE POUR L ESS?

ILE-DE-FRANCE. Fiche d analyse PROGRAMME OPÉRATIONNEL RÉGIONAL FEDER-FSE : QUELLE PLACE POUR L ESS? Fiche d analyse PROGRAMME OPÉRATIONNEL RÉGIONAL FEDER-FSE : QUELLE PLACE POUR L ESS? Version étudiée : version adoptée par la Commission européenne le 18/12/2014. ILE-DE-FRANCE PRÉSENTATION GÉNÉRALE Les

Plus en détail

PROGRAMME DE CERTIFICATION EN MICROFINANCE

PROGRAMME DE CERTIFICATION EN MICROFINANCE PROGRAMME DE CERTIFICATION EN JUSTIFICATION ET OBJECTIFS DU PROGRAMME La micro finance ayant atteint une certaine maturité, il apparaît clairement que seules les institutions efficaces, compétentes et

Plus en détail

Présentation JAIDA Partenaire de la Micro Finance au Maroc

Présentation JAIDA Partenaire de la Micro Finance au Maroc Présentation JAIDA Partenaire de la Micro Finance au Maroc 20/12/2013 1 >>> PROFIL >> JAIDA, Société de Financement au Capital de 330 Mdhs détenue par la CDG, la KFW, la CDC, l AFD et Poste Maroc >> JAIDA,

Plus en détail

Ensemble pour faire échos à vos projets d ESS en lien avec l Afrique

Ensemble pour faire échos à vos projets d ESS en lien avec l Afrique Ensemble pour faire échos à vos projets d ESS en lien avec l Afrique Dossier de candidature à l attention des porteurs de projet UN DISPOSITIF INNOVANT POUR ACCOMPAGNER L ENTREPRENEURIAT SOCIAL DES DIASPORAS

Plus en détail

Les opportunités de collaborations et de business à l international avec le pôle Eurobiomed

Les opportunités de collaborations et de business à l international avec le pôle Eurobiomed Les opportunités de collaborations et de business à l international avec le pôle Eurobiomed Eurobiomed: qui sommes-nous? Les Missions La Valeur Ajoutée - Développer et fédérer un réseau d acteurs dans

Plus en détail

RAPPORT DE TRANSPARENCE Exercice clos le

RAPPORT DE TRANSPARENCE Exercice clos le RAPPORT DE TRANSPARENCE Exercice clos le Exco. Reproduction interdite sans autorisation écrite préalable. Sommaire Préambule 11 Présentation du réseau EXCO et de KRESTON INTERNATIONAL LTD 22 Présentation

Plus en détail

Présentation des PARTENARIATS possibles entre. L Education Nationale et le Monde Professionnel

Présentation des PARTENARIATS possibles entre. L Education Nationale et le Monde Professionnel 1 G MADELIN 25 Mai 05 Présentation des PARTENARIATS possibles entre L Education Nationale et le Monde Professionnel Les grands débats autour de l école et de la formation professionnelle. La récente loi

Plus en détail

Responsabilité sociale et protection des clients. Casablanca 16 Septembre 2015

Responsabilité sociale et protection des clients. Casablanca 16 Septembre 2015 Responsabilité sociale et protection des clients Casablanca 16 Septembre 2015 1 Affirmer la mission sociale du secteur. Mission: Mission sociale de la microfinance Combiner création d activités, lutte

Plus en détail