Agenda. 14h00 - Mot d'accueil. 14h10 - Les fondamentaux de l éco-conception logicielle

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Agenda. 14h00 - Mot d'accueil. 14h10 - Les fondamentaux de l éco-conception logicielle"

Transcription

1

2 Agenda Joël Courtois Epita 14h00 - Mot d'accueil Frédéric Bordage GreenIT.fr Erwan Bouvier Blueight 14h10 - Les fondamentaux de l éco-conception logicielle 14h40 - L éco-conception à toutes les étapes du cycle de vie d une application Thierry Leboucq Kaliterre 15h30 - Code vert : détecter les «patterns consommant» dans le code source Pierre Carrio, Beveod Yann Azoury, Faveod 16h10 - Industrialisation de l éco-conception logicielle grâce à un outil dédié Animée par Frédéric Bordage, GreenIT.fr 17:00 - Table ronde 18:00 - Cocktail

3 Agenda Joël Courtois Epita 14h00 - Mot d'accueil Frédéric Bordage GreenIT.fr Erwan Bouvier Blueight 14h10 - Les fondamentaux de l éco-conception logicielle 14h40 - L éco-conception à toutes les étapes du cycle de vie d une application Thierry Leboucq Kaliterre 15h30 - Code vert : détecter les «patterns consommant» dans le code source Pierre Carrio, Beveod Yann Azoury, Faveod 16h10 - Industrialisation de l éco-conception logicielle grâce à un outil dédié Animée par Frédéric Bordage, GreenIT.fr 17:00 - Table ronde 18:00 - Cocktail

4 Les fondamentaux de l éco-conception logicielle Frédéric Bordage expert green IT et éco-conception logicielle

5 Agenda Constats clé du Green IT Le rôle du logiciel Définition de l éco-conception logicielle Potentiel écologique et économique de l éco-conception logicielle Retours d expérience

6 Constats clés du Green IT

7 Empreinte écologique L empreinte écologique se concentre dans la fabrication la fin de vie des composants électroniques et des écrans plats Impact environnemental des différents composants de l UC d un PC fixe, exprimé en points Eco-Indicator 99 source : Eugster et al, 2007 Contribution des différentes phases du cycle de vie d une UC de PC coréen à chaque catégorie d impact, avec un taux de recyclage de 46% - source : Choi et al, 2006

8 Solution clé : allonger la durée de vie active Fabrication et fin de vie des composants électroniques Fabricants Éco-concevoir Re-conditionner plutôt que recycler Réduire les volumes fabriqués et en fin de vie Utilisateurs Allonger la durée de vie active Allonger la durée de vie active Power Management Éco-conception logicielle Collecter les DEEE après de prestataires certifiés Source :

9 Durée d utilisation Durée de vie électronique 10 à 15 ans Durée de vie active divisée par 3 en 20 ans Durée de vie électronique 3 à 12 ans ,7 ans Source : 5,5 ans 3,6 ans 2,5 ans 4 ans Facile à upgrader, réparer, reconditionner, recycler Difficile ou impossible à upgrader, réparer, reconditionner, recycler

10 Le rôle clé du logiciel dans l obsolescence accélérée des équipements

11 Le rôle clé du logiciel Les ordinateurs ne sont pas remplacés par ce qu ils ne fonctionnent plus mais parce qu ils ne sont plus assez puissants pour exécuter les nouvelles versions de logiciels stocker les données (x69 en 10 ans) Constat valable pour postes de travail serveurs 71x + de mémoire vive en 12 ans Durée d utilisation du matériel est directement liée aux besoins en ressources de la couche logicielle Source : Puissance matérielle nécessaire x2 tous les 3 ans

12 Exemple de Windows et Office

13 Exemple de Mac OS X

14 Pourquoi est-ce un sujet clé? Arrivée à maturité de la couche matérielle Loi de Koomey : The number of computations per joule of energy dissipated has been doubling approximately every 2 years. (40x moins d énergie qu en 1946) Mais aucun progrès notable pour la couche logicielle Loi de Wirth : Le logiciel ralentit plus vite que le matériel n'accélère. (71x + de RAM en 12 ans) Source : Les plus gros effets de levier économiques techniques, environnementaux sont sur la couche logicielle car c est elle qui dimensionne l infrastructure matérielle qui concentre l empreinte écologique et qui conditionne la durée de vie active des équipements.

15 Potentiel?

16 L obésiciel n est pas une fatalité Conception 45 % des fonctionnalités demandées par les utilisateurs ne sont jamais utilisées (obésiciel) Empilement de frameworks et de composants pour raccourcir les temps de développement (obésiciel) Non optimisation du code et du contenu (images, etc.) (obésiciel) Utilisation 10 à 50 % des applications sont redondantes 25 % des applications ne sont plus utilisées depuis 3 ans! 15 % de serveurs zombies dans les data centers (parce qu on ne sait plus quel logiciel fonctionne dessus) Source : Standish Group, 2006

17 Eco-conception : définition

18 Eco-conception logicielle : définition L éco-conception vise à «trouver l équilibre entre le niveau de performance à atteindre et la quantité de ressources nécessaires au fonctionnement d un logiciel». C est une démarche d efficience. L éco-conception porte également sur la dimension sociale (accessibilité notamment). L éco-conception porte sur l ensemble du cycle de vie du logiciel Conception fonctionnelle et technique Développement Utilisation Mise à jour / maintenance évolutive Fin de vie (dé-provisionning) Elle ne se limite pas au code Limiter les impressions Limiter les déplacements physiques pour la maintenance des logiciels

19 Retours d expérience

20 Algorithme Retour d expérience IBM IBM Suisse 9 To de données à lire et valider (data warehouse) Costas Bekas et Alessandro Curioni Choix d un algorithme de validation différent et optimisation poussée Avant Temps : 33 heures Consommation : plusieurs MWh Après Temps : 20 minutes (100x plus rapide) Consommation : 700 kwh (1% de l énergie dépensée avant)

21 Retour d expérience choix socle dév. : Evernote Evernote 4 Some bugs were unfixable in v3.5: blurry fonts, slow startup times, large memory footprint, poor support for certain graphics cards..net 3.5 (WPF) -> C++ natif Résultat Temps de démarrage de l application divisé par 5 Consommation mémoire divisée par 2 Runtime

22 Cahier des charges fonctionnelles Retour d expérience - Microsoft Microsoft Research Moteur de recherche Bing Etude sur l impact de la Qualité de Service (QoS) sur la consommation énergétique des fermes de serveurs LiveSearch sur lesquelles fonctionne le moteur de recherche Bing. Réduction du nombre de liens (résultats) : 10 % => réduction de la consommation électrique de 65 %. 20 % => réduction la consommation électrique de 80 %.

23 Optimisation Retour d expérience - BCF Banque Cantonale de Fribourg (BCF) Eco-conception de son site web Intégration de 45 bonnes pratiques d éco-conception web (sur un référentiel de 104) au cahier des charges 3 à 4 % de surcoût par rapport à un site traditionnel Exemple Optimiser le poids des images (page d accueil) Avant : 5,8 Mo Après : 1,9 Mo Bénéfices potentiels Temps d affichage divisé par plus de 2 pour l internaute Trafic économisé : 17 Go / jour, Go / an Bande passante quotidienne (largeur du tuyaux) : divisée par 3 3 fois plus d internautes avec la même infrastructure

24 Retour d expérience web : Facebook Facebook Eco-conception de son site web Compilation du code PHP en C++ (Hip-Hop for PHP) Résultats 2 fois moins de serveurs (CPU, mémoire) nécessaires Bénéfices Cost avoidance : data center à 100 millions de $ Coût de fonctionnement 2x moins de kwh 2x moins d émissions de GES Runtime

25 Pour aller plus loin Sites GreenCodeLab.fr GreenIT.fr/tag/eco-conception-logicielle Livres Green Patterns, Manuel d éco-conception des logiciels Green Code Lab (collectif) Lulu.com Eco-conception web : les 100 bonnes pratiques Frédéric Bordage & al. Eyrolles

26 Agenda Joël Courtois Epita 14h00 - Mot d'accueil Frédéric Bordage GreenIT.fr Erwan Bouvier Blueight 14h10 - Contexte et enjeux 14h40 - L éco-conception à toutes les étapes du cycle de vie d une application Thierry Leboucq Kaliterre 15h30 - Code vert : détecter les «patterns consommant» dans le code source Pierre Carrio, Beveod Yann Azoury, Faveod 16h10 - Industrialisation de l éco-conception logicielle grâce à un outil dédié Animée par Frédéric Bordage, GreenIT.fr 17:00 - Table ronde 18:00 - Cocktail

27 L éco-conception à toutes les étapes du cycle de vie d une application Erwan Bouvier Co-fondateur et responsable technique

28 Agenda Les étapes du cycle de vie d une application Conception fonctionnelle et technique Développement Utilisation Mise à jour et maintenance évolutive Fin de vie

29 Les étapes du cycle de vie d une application

30 Les étapes du cycle de vie d une application Conception fonctionnelle et technique Développement Mise à jour et maintenance évolutive Utilisation Fin de vie

31 Les étapes du cycle de vie d une application Phase de conception et développement Conception Développement 45 % des fonctionnalités demandées par les utilisateurs ne sont jamais utilisées Utilisation de l application 10 à 50% des applications sont redondantes Gestion de la fin de vie Empilement de frameworks et de composants pour raccourcir les temps de développement Mise à jour et maintenance évolutive Utilisation Mise à jour et maintenance évolutive Mise à jour et maintenance évolutive Mise à jour et maintenance évolutive 25% des applications ne sont plus utilisées depuis plus de 3 ans Fin de vie t0 Quelques mois à 1 an Plusieurs années Plusieurs mois

32 Conception fonctionnelle et technique

33 Conception fonctionnelle et technique Etape primordiale dans un projet qui permet de cadrer la mise en place de l application afin de répondre au besoin exprimé Définition des fonctionnalités à intégrer dans le développement de l application Définition des choix techniques Quelles fonctions mettre en œuvre pour répondre au besoin exprimé? Comment intégrer les nouvelles fonctionnalités dans les processus existants? Quels référentiels utiliser? Quelle architecture doit être déployée pour permettre d assurer le niveau de service demandé? Le développement et l hébergement de l application doivent-ils être réalisés par un partenaire? Quelle plate-forme technique doit être utilisée? Quel langage de programmation choisir?

34 Conception fonctionnelle et technique Les bonnes pratiques Réutiliser au maximum les ressources existantes Optimiser l usage de nouvelles ressources Définir des solutions durables Utiliser les bonnes pratiques Répondre au plus d urbanisation juste au besoin : 10% Service à 50% oriented des applications sont exprimé architecture redondantes (SOA) Veiller Cartographier à ne pas le SI et La recréer identifier virtualisation des les référentiels permet une réduction fonctionnalités Avoir un de inventaire 80% des déjà du consommations existantes matériel et de 90% du Utiliser nombre des de machines ressources Virtualiser les matérielles disponibles environnements physiques Formaliser les SLA pour chaque Définir application une plate-forme 90% technique des applications en ont un SLA Ne cohérence mettre défini sans place avec analyse de les la des redondance risques niveaux métier de que services lorsque nécessaire demandés et uniquement sur En recompilant les briques techniques son le application Réduire nécessitant PHP les en C++, Facebook consommations a divisé par 2 ses besoins Utiliser énergétique des en ressources environnements des peu équipements gourmands en ressources Veiller à réaliser des Enjeu autour de la pérennité choix fonctionnels et de Utiliser la technologie des architectures Java logicielles depuis techniques son et rachat techniques permettant par modulaires Oracle de répondre à Eviter l évolution des plates-formes des besoins techniques Les Choisir banques des exotiques et industries ou en fin peinent technologies de vie à trouver et des développeurs solutions pérennes en COBOL

35 Développement

36 Développement Réalisation du développement applicatif, basé sur les choix et directives de l étape précédente Ecriture et intégration des différents modules de l application Validation de la conformité de la réalisation avec le cahier des charges Utilisation d outils de développement intégrés Fournir un cadre standard de développement (framework) Automatiser la production des fonction les plus utilisées en s appuyant sur des librairies standards

37 Développement Les bonnes pratiques Réduire les besoins en ressources Adopter des méthodes de travail durables Utilisation intelligente des différentes techniques de cache et de proxy Utilisation Optimiser des les capacités accès techniques distants, les des équipements accès aux disques ou à la mémoire Parallélisation des accès aux CPU L utilisation multi-core des caches sur le navigateur du Simplifier poste client les (proxy-client) calculs demandés permet au diviser processeur de 3 à 10 la charge des serveurs Intégration systématique des «Green Patterns webs» dans le code de l application Réutiliser au maximum les objets et fonctions créés Intégrer la notion de contexte d exécution : Arrêter le rafraichissement de l interface client lorsque celle-ci est réduite en icône Réaliser une documentation ad-hoc permettant la reprise du projet par de Automatiser nouvelles la équipes rédaction de de travail la documentation en intégrant également les tests unitaires à réaliser Documenter les API et modules Utiliser proposés un formalisme pour faciliter standard la réutilisation pour la description nécessite une du développement des charge objets, de méthodes travail supérieure par projets APIs à la réécriture complète de l application tiers La reprise d une application non documentée Modèle UML (Unified Modelling Language) Privilégier des méthodes de travail «zéro Veiller à réaliser des choix d outils papier» permettant un travail ultérieur sur le développement produit

38 Utilisation

39 Utilisation Etape comprenant l ensemble de la durée de vie de l application une fois son exploitation démarrée L utilisation dépend des processus en place mais également des comportements L utilisation de l application a été formalisée lors des étapes précédentes, notamment au travers de processus : interactions avec d autres applications, usage par les utilisateurs L éco-usage de l application dépend de l utilisateur

40 Utilisation Les bonnes pratiques Respecter la logique de fonctionnement de l application Utiliser l ensemble des fonctionnalités proposées Corriger les processus inadaptés Dans les GED, présence de documents standards sur L usage inadapté de une Mettre architecture l application en place peut un haute accompagnement disponibilité réservée amener à une au aux changement documents classés avec une stratégiques surconsommation des et ressources des formations Le nécessaires mail est régulièrement campagne de sensibilisation utilisé pour transférer des fichiers volumineux Les fonctionnalités non utilisées représentent des ressources inutiles Définir 10% à 50% mises des à évaluations des applications disposition manuelles sont redondantes ou automatiques pour identifier les Certaines fonctionnalités En moyenne, uniquement inutilisées, redondantes 10% fonctionnalités à 20% des ou peuvent manquantes fonctionnalités être recréées de dans Word sont utilisées d autres applications, par méconnaissance de l application Dans une application éco-conçue, le processus métier peut Réaliser Lors de l ajout à intervalles d un nouveau réguliers document demander des papier cheminements aux dans usagers un de dossier de processus réaliser dématérialisé, pour plusieurs identifier les impression fois leviers la même d optimisation de l ensemble tâche, éco-responsable du annulant dossier pour ainsi le et scanner tout proposer de effet nouveau bénéfique des en optimisations intégrant de la le adaptées nouveau conception document écoresponsable de l application

41 Mise à jour et maintenance évolutive

42 Mise à jour et maintenance évolutive Faire évoluer l application en fonction des nouveaux besoins et contraintes apparaissant tout au long de son utilisation Définition des cahiers des charges techniques et fonctionnels, décrivant les évolutions à apporter Ecriture et intégration des différents modules de l application avec l existant Validation de la conformité de la réalisation avec le cahier des charges Les équipes de maintenance ne sont pas forcément celles du développement initial! Importance de la formalisation des travaux Des contraintes de comptabilité d outils et de continuité de méthodes de développement peuvent alors apparaître

43 Mise à jour et maintenance évolutive Les bonnes pratiques Maintenir un usage optimisé des besoins en ressources Optimiser les accès distants, les accès aux disques ou à la mémoire Réutilisation des techniques de développement L utilisation de serveurs utilisées plus lors puissants de la création Simplifier les calculs demandés au de peut processeur l application permettre de diviser le nombre d équipements utilisés sur une infrastructure Modifier les fonctionnalités ou de supprimer disponibles des en Réutiliser au maximum les objets fonction couches des d équilibrage nouveaux de besoins charge et fonctions créés Adapter Les fonctionnalités l architecture d HTML5 technique permettent aux de remplacer l usage de Flash dans les sites nouveaux Prendre usages en compte et aux les nouvelles évolutions technologies web des besoins en termes de fonctionnalités, disponibilités ou volume d utilisation Adopter des méthodes de travail durables identiques à celles de l étape du développement Réaliser une documentation ad-hoc permettant la reprise du projet par de nouvelles équipes de travail et les mises à jour ultérieures Automatiser la rédaction de la documentation en L utilisation intégrant du également modèle standard les tests UML unitaires (Unified à Documenter les API et modules réaliser Modelling proposés Language) pour faciliter pour la la documentation réutilisation de Utiliser du développement développement un formalisme standard par des pour projets la description tiers des objets, méthodes et APIs technique permet d utiliser n importe quel outil description des objets, méthodes et APIs Utiliser des outils compatibles avec ceux utilisés lors du développement du produit

44 Fin de vie

45 Fin de vie L étape de fin de vie démarre lorsque l application a été remplacée par une nouvelle Migration de son contenu vers les nouvelles applications ou archivage des données Arrêt de l application Suppression ou réattribution des équipements et ressources dédiés à cette application Étape importante pour éviter une croissance incontrôlée des Systèmes d Information tant au niveau logique que physique

46 Fin de vie Les bonnes pratiques Prendre en compte l arrêt de l application Réutiliser ou recycler les infrastructures techniques Les anciennes applications et les une infrastructures stratégie de migration techniques des données doivent sur pouvoir la les être nouvelles retirées applications, dès que une stratégie de modification des processus possible Mettre en place un plan de migration avec métiers et un plan de communication à destination 25% des applications des utilisateurs en place ne sont pas utilisées depuis plus de 3 ans Les infrastructures techniques doivent pouvoir être décommissionnées Procéder à une consolidation régulière des ressources 15% des serveurs pour pouvoir dans les désengager datacentres des équipements sont des serveurs sous-utilisés zombies Les services associés (exploitation, Maintenir un inventaire des applications pour maintenance, détecter les contrats licences) liés doivent à l arrêt être d une résiliés application d une application Sélectionner, en s appuyant sur l expertise des éco-organismes, les prestataires qualifiés pour Les réaliser serveurs la gestion usagés des ne déchets doivent pas électroniques Seuls être 30% mis des au rebut DEEE ou sont disparaître aujourd hui dans collectés par la filière de recyclage la nature Mettre en place un processus d évaluation de la réutilisation des équipements désengagés

47 Agenda Joël Courtois Epita 14h00 - Mot d'accueil Frédéric Bordage GreenIT.fr Erwan Bouvier Blueight 14h10 - Contexte et enjeux 14h40 - L éco-conception à toutes les étapes du cycle de vie d une application Thierry Leboucq Kaliterre 15h30 - Code vert : détecter les «patterns consommant» dans le code source Pierre Carrio, Beveod Yann Azoury, Faveod 16h10 - Industrialisation de l éco-conception logicielle grâce à un outil dédié Animée par Frédéric Bordage, GreenIT.fr 17:00 - Table ronde 18:00 - Cocktail

48 Code vert : détecter les «patterns consommant» dans le code source Thierry Leboucq Fondateur

49 Positionnement / Philosophie Jeune Entreprise Innovante nantaise créée en 2010 Des valeurs humaines et environnementales Le travail en réseau et le partage de connaissance Des convictions : «Les changements seront subis s ils ne sont pas anticipés, les petits gestes ne suffisent plus, il faut agir en profondeur et reconstruire»kali, déesse hindou de la reconstruction Conseil et Système d Information au service du Développement Durable

50 KaliTerre : Conseil et Système d Information au service du Développement Durable AMO Projets DD Conseil formation RSE Conseil formation Green IT

51 Notre implication sociétale et associative Membre d ACCENT 21 : accompagnement à la mise en œuvre de la RSE dans les entreprises Pilote de la filière Informatique Durable pour la région Pays de la Loire dans le cadre de Ouest Numérique Membre du conseil d administration et responsable Forum Informatique Durable ADN Ouest Membre fondateur de la Chaire du Développement Durable de l EMN Membre fondateur du Green Code Lab Membre de l AGIT (Alliance Green IT) Membre du réseau Atlanpole Membre Pôle Images et Réseaux Membre participant DIAG26000 à l outil d évaluation en ligne pour les entreprises

52 KaliTerre et l écoconception Vulgarisation de la consommation logicielle KaliTerre informe le grand public via le site e-learning en ligne en partenariat avec le CNAM pays de Loire KaliTerre participe à des séminaires Green IT pour vulgariser l éco-conception des logiciels auprès des entreprises : SPR PAYS DE LA LOIRE, table ronde Eco-conception du SI Accent 21 forum logicielle Durable Pôle Images et Réseaux sur l éco-conception et animation GT. KaliTerre forme les étudiants à l éco-conception Polytechnique Nantes, CNAM PAYS DE LA LOIRE, ESAIP KaliTerre participe aux initiatives sur l éco-conception logicielle Porteur du projet de label du logiciel durable au sein du Groupe EcoInfo (CNRS, ) Membre fondateur du Green Code Lab, laboratoire agrégateur en ligne de bonnes pratiques d éco-conception pour les architectes et développeurs. Co-auteur du livre «Green Pattern : Manuel d écoconception des logiciels Membre du GT Ecoconception logicielle au sein de l AFNOR pour l ISO. Organisation du premier colloque sur l éco-conception des logiciels à Nantes

53 Offre en écoconception des logiciels Une démarche en 4 étapes Sensibilisation Ecoconception Diagnostic d un site, d une application Elaboration conjointe d un référentiel éco-conception Mise en œuvre référentiel sur un Projet Pilote Les points clés de la démarche Un référentiel générique de 100 règles et de bonnes pratiques de l écoconception logicielle Une étude des impacts sur tout le cycle de vie du produit Une étude qui porte sur les thématiques de consommation, performance, sans remettre en question les référentiels existants sur la sécurité, qualité, ergonomie-accessibilité. Une expertise adjointe par langage / plateforme Une étude pragmatique et collaborative avec mesure Une démarche d ancrage dans le processus d ingénierie logicielle de l organisation

54 Association Green Code Lab Groupe de travail formé en mai 2011, association créée en août 2012 Fédérer les experts autour de l éco-conception des logiciels Experts du développement durable et du green IT, Développeurs Organisations et individus A pour objectif de : Généraliser ses bonnes pratiques par un référentiel Sensibiliser et former les développeurs à l éco-conception Favoriser des échanges entre développeurs et partenaires Travailler avec les autres communautés internationales

55 Le projet Code Vert : présentation Objet Développer un logiciel permettant d établir une évaluation de la maturité en écoconception d un code logiciel par l analyse statique du code informatique Appel à projet PME Collaboratif Accompagnement projet Labellisation Projet labellisé par le pôle en décembre 2011 Financement p.an Coût (K ) Durée(mois) 13, mois

56 Le projet Code Vert : Phasing Phasing et mode collaboratif KaliTerre en porteur du projet Une R&D partagée avec l ICAM Une technologie emprunté à TOCEA Un client SIGMA dans le projet

57 Organisation du projet

58 REFERENTIEL Répartition des règles sources : forum, mémoire, référentiel performance, Objectif de rendre les règles génériques et de les décliner par langage Couverture cible : Java, puis référentiel Web (css, html, js, images, php) A date : 185 règles candidates, 12 règles mesurées

59 GREEN PATTERNS Bonne pratique de programmation pour réduire l impact des logiciels sur l environnement, Eviter l obscolescence Réduire la consommation Limiter les exclusions Green Patterns vont dans le sens de la performance, Mais pas tout le temps

60 REFERENTIEL : EXEMPLE DE GREEN PATTERN Prendre en compte le contexte Minimiser une fenêtre, un onglet traitement non utilisé = Eviter le gaspillage

61 LE REFERENTIEL CANDIDAT Règle Explication Intitulé (Fr) Exemple (Fr) AvoidP rimitive Types Wrappe rrule S hould use a primitive type ins te ad of a wrappe r in orde r to re duce the me mory ove rhe ad due to an obje ct he ade r in the J VM. This type s hould be initialized with ExpandableTypeCons tructorwithoutinitialsizerule an initial s ize to avoid a dynamic expans ion. AvoidTimerPeriodReductionRule Le s type s primitifs doivent ê tre privilé gié s aux wrappe rs pour é vite r un s urcoût de la ge s tion des objets. Ce type doit être initialis é avec une taille initiale pour éviter une expans ion dynamique May reduce the s ys tem timer period. La fréquence du timer doit être réduite. It s hould be activated only if required Le timer doit de plus être uniquement in a given runtime context. activé si le contexte le demande. Avec wrapper : Map<Integer, Integer> counters = new Has hmap<integer, Integer>(); int runs = 20 * 1000; for (Integer i = 0; i < runs ; i++) { Integer x = i % 12; Integer y = i / 12 % 12; Integer times = x * y; Integer count = counters.get(times ); if (count == null) counters.put(times, 1); els e counters.put(times, count + 1); } Avec primitive : int[] counters = new int[144]; int runs = 20 * 1000; for (int i = 0; i < runs ; i++) { int x = i % 12; int y = i / 12 % 12; int times = x * y; counters [times ]++; } Sans initialisation: StringBuffer newstring = new StringBuffer(""); for(int i=0;i<500000;i++){ newstring.append("abcdeabcde"); Criticité (Info, Minor, Major, Critical, Blocker) Domaine (Efficacity, Evolutivity, Fiability, Maintainability, Security, Tes tability) Impact du refactoring (Local, File, Project) Temps de refactoring manuel pour une violation (en minutes ) Majo r Effic ac ity Lo c al 1 Automatis ation du refactoring avec Scertify (Manual, Partially automatic, Automatic) Partially auto matic Environnemental Gain Avec initialis ation : StringBuffer newstring2 = new StringBuffer( ); for(int i=0;i<500001;i++){ newstring2.append("abcdeabcde"); } Info Efficacity Local 5 Manual C Par exemple pour java : - Sys tem.currenttimemillis () utilis e GetSys temtimeas FileTime s ous Windows. Le temps courrant es t utilis é ce qui es t moins couteux (6 cycles processeurs ) - Sys tem.nanotime() utilis e QueryPerformanceFrequency qui s era implémentée de différente manière en fonction du hardware. Dans tous les cas, des IO lentes (ACPI, PIT...) s ont utilis ées. Elles s ont coûteuses (plus de 100 cycles ) - Les API utilis ants le temps peuvent potentiellement demander un timer plus précis par exemplethread.s leep(integer.max_value), Object.wait(millis, nanos )... - En dehors du code il faut éviter de forcer l'utilis ation de timer précis : lancement de la VM avec - XX:+ForceTimeHighRes olution ou /us epmtimer dans boot.ini Critical Efficacity Project 30 Manual A C

62 LA MESURE Importance de la mesure pour valider l intuition et apporter la robustesse du référentiel pour donner un niveau d efficacité à la règle Difficultés de la mesure Mesure physique unitaire : très faible mesure Répétitivité des résultats des mesures complexe Mesure par modèle de consommation via PowerAPI, Qualitune travail sur du microbenchmarking initialement contextes variés de mesure (arhitecture, langage, matériel, )

63 LA MESURE

64 LA MESURE

65 LA MESURE

66 LA MESURE

67 LA DETECTION : SCERTIFY

68 LA DETECTION : RESULTATS

69 LA DETECTION sur APPLICATIONS

70 L OUTIL CIBLE L outillage Mode SaaS Mode PlugIn SONAR, ECLIPSE, Périmètre Analyse Statique du code Bibliothèque de framework marché check-list de pratiques non détectable par le code Evaluation de la dette environnementale Mesure physique sur scénario entre 2 versions

71 L OUTIL CIBLE

72 REJOIGNEZ- NOUS

73 Agenda Joël Courtois Epita 14h00 - Mot d'accueil Frédéric Bordage GreenIT.fr Erwan Bouvier Blueight 14h10 - Contexte et enjeux 14h40 - L éco-conception à toutes les étapes du cycle de vie d une application Thierry Leboucq Kaliterre 15h30 - Code vert : détecter les «patterns consommant» dans le code source Pierre Carrio, Beveod Yann Azoury, Faveod 16h10 - Industrialisation de l éco-conception logicielle grâce à un outil dédié Animée par Frédéric Bordage, GreenIT.fr 17:00 - Table ronde 18:00 - Cocktail

74 Pour en finir avec l opposition entre les développeurs et les serveurs Pierre Carrio Fondateur BeVEOD Créateur d entreprises Nouvelles technologies Yann Azoury Fondateur Faveod Directeur Technique de BeVEOD

75 Changer de paradigme

76 Pierre CARRIO Profil 80 s Ingénieur des Pétroles (Offshore) réalisation de systèmes informatiques pour le positionnement dynamique de navires réalisation de systèmes robotiques pour les travaux sous-marins en très grande profondeur création d un centre de calcul et de simulation de structures en dynamique 90 s Directeur au sein de SII et Clients CAP SOGETI ATOS Directeur Général Groupe Siemens Arche EQUANT groupe SITA Directeur Informatique GIE Informatique AXA Depuis 2003 Créateur de sociétés IT Fondateur BeTHINK société de Conseil en Gouvernance des Systèmes d Information BeVEOD société de Services pour la réalisation d Applications Logicielles BeSAT société spécialisée dans les infrastructures Informatiques, Réseaux et Telecoms

Eco-conception logicielle. Frédéric Bordage expert green IT et éco-conception logicielle

Eco-conception logicielle. Frédéric Bordage expert green IT et éco-conception logicielle Eco-conception logicielle Frédéric Bordage expert green IT et éco-conception logicielle Clé du green IT: allonger la durée de vie active Fabrication et fin de vie des composants électroniques Réduire les

Plus en détail

Groupe d étude et d accompagnement sur l éco-conception des logiciels. Olivier PHILIPPOT Thierry LEBOUCQ. Colloque du 18 octobre 2012 Etat de l Art

Groupe d étude et d accompagnement sur l éco-conception des logiciels. Olivier PHILIPPOT Thierry LEBOUCQ. Colloque du 18 octobre 2012 Etat de l Art Groupe d étude et d accompagnement sur l éco-conception des logiciels Olivier PHILIPPOT Thierry LEBOUCQ Colloque du 18 octobre 2012 Etat de l Art Sommaire Qu'est-ce que le Green Code Lab? Quel est l impact

Plus en détail

Efficience énergétique du SI par l écoconception des logiciels - projet Code Vert

Efficience énergétique du SI par l écoconception des logiciels - projet Code Vert Efficience énergétique du SI par l écoconception des logiciels - projet Code Vert 31 mars2015 Thierry LEBOUCQ tleboucq@kaliterre.fr @tleboucq Jeune entreprise innovante depuis 2011 Spécialisée dans le

Plus en détail

Vers une Gestion Ecologique du Parc Informatique. Pierre et Sophie CHOPLAIN, Société PCI CUME ET Groupe Logiciel, 24/03/2011

Vers une Gestion Ecologique du Parc Informatique. Pierre et Sophie CHOPLAIN, Société PCI CUME ET Groupe Logiciel, 24/03/2011 Vers une Gestion Ecologique du Parc Informatique Pierre et Sophie CHOPLAIN, Société PCI CUME ET Groupe Logiciel, 24/03/2011 Programme 1. PCI : la présentation 2. Green IT : la définition 3. GEPI : la boîte

Plus en détail

CA Server Automation. Vue d ensemble. Avantages. agility made possible

CA Server Automation. Vue d ensemble. Avantages. agility made possible FICHE PRODUIT : CA Server Automation CA Server Automation agility made possible La solution intégrée CA Server Automation permet d automatiser le provisioning, la correction et la configuration des composants

Plus en détail

Vupar : une démarche d entreprise au service de nos clients. Olivier MICHAUD VUPAR Nicolas PANAU UMAN IT

Vupar : une démarche d entreprise au service de nos clients. Olivier MICHAUD VUPAR Nicolas PANAU UMAN IT Vupar : une démarche d entreprise au service de nos clients Olivier MICHAUD VUPAR Nicolas PANAU UMAN IT Vupar : une entreprise responsable engagé Présentation Agence web créative création d expériences

Plus en détail

Tivoli Endpoint Manager Introduction. 2011 IBM Corporation

Tivoli Endpoint Manager Introduction. 2011 IBM Corporation Tivoli Endpoint Manager Introduction Enjeux pour les départements IT Comment gérer : l inventaire la mise à jour la sécurité la conformité Sur des environnements hétérogènes OS : Windows, Mac, UNIX, Linux,

Plus en détail

D une part, elles ne peuvent faire table rase de la richesse contenue dans leur système d information.

D une part, elles ne peuvent faire table rase de la richesse contenue dans leur système d information. PACBASE «Interrogez le passé, il répondra présent.». Le Module e-business Les entreprises doivent aujourd hui relever un triple défi. D une part, elles ne peuvent faire table rase de la richesse contenue

Plus en détail

répondre aux défis de l ingénierie logicielle déploiement et mise en œuvre opérationnelle : l'industrialisation au service de la compétitivité

répondre aux défis de l ingénierie logicielle déploiement et mise en œuvre opérationnelle : l'industrialisation au service de la compétitivité répondre aux défis de l ingénierie logicielle déploiement et mise en œuvre opérationnelle : l'industrialisation au service de la compétitivité philippe.ensarguet@orange.com directeur technique Orange Business

Plus en détail

Code Vert. Projet de recherche collaboratif sur l éco-conception des logiciels. Colloque Éco Conception Logicielle jeudi 18 octobre 2012

Code Vert. Projet de recherche collaboratif sur l éco-conception des logiciels. Colloque Éco Conception Logicielle jeudi 18 octobre 2012 Code Vert Projet de recherche collaboratif sur l éco-conception des logiciels Colloque Éco Conception Logicielle jeudi 18 octobre 2012 Code Vert 18/10/12 1 / 21 Le consortium Thiery Leboucq François Morin

Plus en détail

IT2D : Une expertise globale pour un système d information éco responsable

IT2D : Une expertise globale pour un système d information éco responsable IT2D : Une expertise globale pour un système d information éco-responsable Présentation IT2D 1 IT2D : Une expertise globale pour un système d information éco-responsable IT2D : Information Technologie

Plus en détail

e need L un des premiers intégrateurs opérateurs Cloud Computing indépendants en France

e need L un des premiers intégrateurs opérateurs Cloud Computing indépendants en France e need L un des premiers intégrateurs opérateurs Cloud Computing indépendants en France Sommaire Cloud Computing Retours sur quelques notions Quelques chiffres Offre e need e need Services e need Store

Plus en détail

Green it consulting nouveau leader de l informatique écologique

Green it consulting nouveau leader de l informatique écologique green it consulting Green IT Consulting est née d une réflexion fondamentale Comment peut-on améliorer un système d information tout en participant à la lutte contre le réchauffement climatique? 01 / green

Plus en détail

La virtualisation par Stéphane Dutot, Chef de produit de Internet Fr

La virtualisation par Stéphane Dutot, Chef de produit de Internet Fr Communiqué de Presse Massy, le 31 Mars 2009 La virtualisation par Stéphane Dutot, Chef de produit de Internet Fr Depuis quelques années, une nouvelle technologie révolutionne l informatique : la virtualisation.

Plus en détail

Le Cloud Computing et le SI : Offre et différentiateurs Microsoft

Le Cloud Computing et le SI : Offre et différentiateurs Microsoft Le Cloud Computing désigne ces giga-ressources matérielles et logicielles situées «dans les nuages» dans le sens où elles sont accessibles via Internet. Alors pourquoi recourir à ces centres serveurs en

Plus en détail

réduisez la facture électrique

réduisez la facture électrique réduisez la facture électrique et l empreinte carbone de votre parc informatique LE CONSTAT La consommation électrique liée aux TIC représenterait 13% de la consommation totale*. Cette dernière serait

Plus en détail

La reconquête de vos marges de manœuvre

La reconquête de vos marges de manœuvre La reconquête de vos marges de manœuvre Libérez vos applications critiques Bull ouvre de nouvelles portes à votre patrimoine applicatif. Bull LiberTP fait passer simplement vos applications transactionnelles

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES D IMPLANTATION

CAHIER DES CHARGES D IMPLANTATION CAHIER DES CHARGES D IMPLANTATION Tableau de diffusion du document Document : Cahier des Charges d Implantation EVRP Version 6 Etabli par DCSI Vérifié par Validé par Destinataires Pour information Création

Plus en détail

Managed Services Comment décliner la gamme en mode Cloud. Fabienne Druis Offering leader

Managed Services Comment décliner la gamme en mode Cloud. Fabienne Druis Offering leader Managed Services Comment décliner la gamme en mode Cloud Fabienne Druis Offering leader Les services d infogérance autour du Data Center DE APPLICATIONS DES SYSTEMES D INFRASTRUCTURE Intégration en pré

Plus en détail

Qu est-ce que le Green IT? 2 Pourquoi le Green IT? 2 Le Conseil Green IT, quelle démarche? 3

Qu est-ce que le Green IT? 2 Pourquoi le Green IT? 2 Le Conseil Green IT, quelle démarche? 3 www.e-greenit.com SOMMAIRE Le Green IT, notre approche. Qu est-ce que le Green IT? 2 Pourquoi le Green IT? 2 Le Conseil Green IT, quelle démarche? 3 fiche service Audit Green IT L audit énergétique du

Plus en détail

Elasticité logicielle pour optimiser l empreinte énergétique

Elasticité logicielle pour optimiser l empreinte énergétique Ecole des Mines de Nantes Elasticité logicielle pour optimiser l empreinte énergétique Thomas Ledoux (équipe Ascola, INRIA-EMN, LINA) direction des études décembre 2010 page 1 Relation logiciel empreinte

Plus en détail

Cloud Computing. La révolution industrielle informatique. 2015 - Alexis Savin

Cloud Computing. La révolution industrielle informatique. 2015 - Alexis Savin Cloud Computing La révolution industrielle informatique 0 2015 - Alexis Savin Qui je suis Alexis Savin (asavin@integra.fr) Formation : Diplômé Ingénieur de l EPITA Spécialités : Architecture Réseau / Sécurité

Plus en détail

CONSOTEL : Leader de l édition TEM grâce aux performances des solutions Oracle

CONSOTEL : Leader de l édition TEM grâce aux performances des solutions Oracle CONSOTEL : Leader de l édition TEM grâce aux performances des solutions Oracle Interview «CONSOTEL» du 11 Octobre 2011, postée sur : http://www.itplace.tv Christian COR, Directeur Associé Brice Miramont,

Plus en détail

Offre Supervision OF. mercredi 17 septembre 2014. Groupe CGI inc. CONFIDENTIEL

Offre Supervision OF. mercredi 17 septembre 2014. Groupe CGI inc. CONFIDENTIEL Offre Supervision OF mercredi 17 septembre 2014 Groupe CGI inc. CONFIDENTIEL Agenda 1 2 3 4 5 6 7 Pourquoi cette solution? Principes et enjeux de la solution Les modules & fonctionnalités Architecture

Plus en détail

GIMI Green-IT. PCI reçoit le Trophée de l Innovation SISEG 2010 pour son logiciel GIMI Green-IT Gestion de la consommation d énergie

GIMI Green-IT. PCI reçoit le Trophée de l Innovation SISEG 2010 pour son logiciel GIMI Green-IT Gestion de la consommation d énergie GIMI Green-IT PCI reçoit le Trophée de l Innovation SISEG 2010 pour son logiciel GIMI Green-IT Gestion de la consommation d énergie Entrez dans une démarche de gestion des coûts et de maîtrise de l environnement

Plus en détail

Experts efficience informatique

Experts efficience informatique Experts efficience informatique Date 3 février 2014 Martin Dargent Dirigeant EasyVirt Martin.dargent@easyvirt.com 06 69 55 75 18 Présentation d EasyVirt EasyVirt Jeune Entreprise Innovante issue de 7 ans

Plus en détail

virtualisation et consolidation des infrastructure: comment amèliorer la performance du SI

virtualisation et consolidation des infrastructure: comment amèliorer la performance du SI virtualisation et consolidation des infrastructure: comment amèliorer la performance du SI intervenants : Papa Djibril GUEYE Manager Système d exploitation windows Brutus Sadou DIAKITE Directeur du Système

Plus en détail

1 er concours international étudiant 48h au cœur de l éco-conception des logiciels DOSSIER DE PRESSE. Contacts presse : #gclchallenge

1 er concours international étudiant 48h au cœur de l éco-conception des logiciels DOSSIER DE PRESSE. Contacts presse : #gclchallenge 1 er concours international étudiant 48h au cœur de l éco-conception des logiciels DOSSIER DE PRESSE Contacts presse : Olivier PHILIPPOT GREEN CODE LAB info@greencodelab.fr - 06.63.09.06.90 LES ORGANISATEURS

Plus en détail

Avant de commencer Au sommaire de ce chapitre

Avant de commencer Au sommaire de ce chapitre 1 Avant de commencer Au sommaire de ce chapitre Configuration requise pour utiliser Visual Basic 2010 Les différentes versions de Visual Basic 2010 Installation de Visual Studio 2010 Premier contact avec

Plus en détail

Modèle de cahier des charges pour un appel d offres relatif à une solution de gestion des processus métier (BPM)

Modèle de cahier des charges pour un appel d offres relatif à une solution de gestion des processus métier (BPM) LA BOITE A OUTILS DE L ACHETEUR DE BPM Modèle de cahier des charges pour un appel d offres relatif à une solution de gestion des processus métier (BPM) La boîte à outils de l acheteur de solution BPM -

Plus en détail

DataStudio. Solution d intégration des données et de diffusion de l information

DataStudio. Solution d intégration des données et de diffusion de l information DataStudio Solution d intégration des données et de diffusion de l information L ETL, cœur de la performance des entreprises La forte intégration des applications est désormais une condition indispensable

Plus en détail

Quels enjeux? 4. Quels bénéfices pour qui? 5. Les économies réalisables 6. Les caractéristiques et fonctionnalités en bref 7

Quels enjeux? 4. Quels bénéfices pour qui? 5. Les économies réalisables 6. Les caractéristiques et fonctionnalités en bref 7 SOMMAIRE Quels enjeux? 4 Quels bénéfices pour qui? 5 Les économies réalisables 6 Les caractéristiques et fonctionnalités en bref 7 L exploitation de la solution 8 L accompagnement à la mise en place et

Plus en détail

Hébergement MMI SEMESTRE 4

Hébergement MMI SEMESTRE 4 Hébergement MMI SEMESTRE 4 24/03/2015 Hébergement pour le Web Serveurs Mutualités Serveurs Dédiés Serveurs VPS Auto-Hébergement Cloud Serveurs Mutualités Chaque Serveur héberge plusieurs sites Les ressources

Plus en détail

Architectures informatiques dans les nuages

Architectures informatiques dans les nuages Architectures informatiques dans les nuages Cloud Computing : ressources informatiques «as a service» François Goldgewicht Consultant, directeur technique CCT CNES 18 mars 2010 Avant-propos Le Cloud Computing,

Plus en détail

Etude d architecture de consolidation et virtualisation

Etude d architecture de consolidation et virtualisation BOUILLAUD Martin Stagiaire BTS Services Informatiques aux Organisations Janvier 2015 Etude d architecture de consolidation et virtualisation Projet : DDTM Table des matières 1. Objet du projet... 3 2.

Plus en détail

FICHE CONCEPT 01 ETL (EXTRACT TRANSFORM & LOAD)

FICHE CONCEPT 01 ETL (EXTRACT TRANSFORM & LOAD) FICHE CONCEPT 01 ETL (EXTRACT TRANSFORM & LOAD) BIEN GERER SES REFERENTIELS DE DONNEES : UN ENJEU POUR MIEUX PILOTER LA PERFORMANCE DE SON ETABLISSEMENT octobre 2008 GMSIH 44, Rue de Cambronne 75015 Paris.

Plus en détail

Retour d expérience RATP. Intégrer le test de performance au cœur du processus de développement agile. Challenges, techniques, résultats.

Retour d expérience RATP. Intégrer le test de performance au cœur du processus de développement agile. Challenges, techniques, résultats. Retour d expérience RATP Intégrer le test de performance au cœur du processus de développement agile. Challenges, techniques, résultats. Les intervenants Alexis Bourgeois Chef de projet MOE (front web)

Plus en détail

WEB15 IBM Software for Business Process Management. un offre complète et modulaire. Alain DARMON consultant avant-vente BPM alain.darmon@fr.ibm.

WEB15 IBM Software for Business Process Management. un offre complète et modulaire. Alain DARMON consultant avant-vente BPM alain.darmon@fr.ibm. WEB15 IBM Software for Business Process Management un offre complète et modulaire Alain DARMON consultant avant-vente BPM alain.darmon@fr.ibm.com Claude Perrin ECM Client Technical Professional Manager

Plus en détail

S7 Le top 10 des raisons d utiliser PHP pour moderniser votre existant IBM i

S7 Le top 10 des raisons d utiliser PHP pour moderniser votre existant IBM i Modernisation IBM i Nouveautés 2014-2015 IBM Power Systems - IBM i 19 et 20 mai 2015 IBM Client Center, Bois-Colombes S7 Le top 10 des raisons d utiliser PHP pour moderniser votre existant IBM i Mardi

Plus en détail

Laurent JUTIGNY. Chef de projet MOE-MOA. Expérience : 20 ans. Nationalité : Française

Laurent JUTIGNY. Chef de projet MOE-MOA. Expérience : 20 ans. Nationalité : Française Chef de projet MOE-MOA Expérience : 20 ans Age : 42 ans Nationalité : Française Pilotage de projets (planification, gestion des risques, estimation des charges ) Encadrement d équipe Réalisation d études

Plus en détail

Offre FlowUnit by CGI Tests automatisés de flux de données inter-applicatifs

Offre FlowUnit by CGI Tests automatisés de flux de données inter-applicatifs Offre FlowUnit by CGI Tests automatisés de flux de données inter-applicatifs CGI Group Inc. 2013 Agenda 1 2 3 4 5 6 7 Problématiques et enjeux Solutions et fonctionnalités Concepts Exécution et rapport

Plus en détail

OPTIMISER SON PROCESSUS DE TEST AVEC UNE APPROCHE BOITE GRISE

OPTIMISER SON PROCESSUS DE TEST AVEC UNE APPROCHE BOITE GRISE OPTIMISER SON PROCESSUS DE TEST AVEC UNE APPROCHE BOITE GRISE Retour d expérience Benjamin Boutin QA Manager S2E www.s2e-services-epargne-entreprise.com Marc Rambert Director Dynamic Testing Solution Coverity/Synopsys

Plus en détail

Vers une IT as a service

Vers une IT as a service Vers une IT as a service 1 L évolution du datacenter vers un centre de services P.2 2 La création d une offre de services P.3 3 La transformation en centre de services avec System Center 2012 P.4 L évolution

Plus en détail

Calendrier des Formations

Calendrier des Formations Systèmes et Réseaux IPV6 980,00 HT Jan. Fév. Mar. Avr. Mai Juin Jui. Août Sept. Oct. Nov. Déc. Comprendre IPV6 et explorer les méthodes pour migrer 14-15 23-24 1-2 26-27 Configuration et Maintenance des

Plus en détail

Réussir le choix de son SIRH

Réussir le choix de son SIRH Réussir le choix de son SIRH Pascale Perez - 17/09/2013 1 L évolution du SI RH 1960 à 1970 : le progiciel de paie. Le système d information RH apparaît dans les années soixante avec la construction des

Plus en détail

Entreprise. Gestion énergétique de votre parc informatique

Entreprise. Gestion énergétique de votre parc informatique Entreprise Gestion énergétique de votre parc informatique AVOB Energy Saver 5, c est l opportunité pour votre entreprise de réduire drastiquement le coût énergétique et l empreinte carbone de son parc

Plus en détail

L'efficacité par l'optimisation et la virtualisation des infrastructures et des plateformes de tests

L'efficacité par l'optimisation et la virtualisation des infrastructures et des plateformes de tests IBM Software Group L'efficacité par l'optimisation et la virtualisation des infrastructures et des plateformes de tests IBM Rational Test Lab Manager Juin 2009 Michel Speranski Responsable Marketing Rational

Plus en détail

Thomas GENNBURG Microsoft Practice Manager Sogeti Benoit HAMET Senior Enterprise Architect Capgemini

Thomas GENNBURG Microsoft Practice Manager Sogeti Benoit HAMET Senior Enterprise Architect Capgemini Préparation à la migration Lotus Notes vers SharePoint (PAR 219) Thomas GENNBURG Microsoft Practice Manager Sogeti Benoit HAMET Senior Enterprise Architect Capgemini 1 Agenda Contexte du projet Présentation

Plus en détail

VMWare Infrastructure 3

VMWare Infrastructure 3 Ingénieurs 2000 Filière Informatique et réseaux Université de Marne-la-Vallée VMWare Infrastructure 3 Exposé système et nouvelles technologies réseau. Christophe KELLER Sommaire Sommaire... 2 Introduction...

Plus en détail

Celerio Accélérateur de développements Java

Celerio Accélérateur de développements Java Celerio Accélérateur de développements Java Décembre 2007 Version 2.0 Contact info@jaxio.com Tous droits réservés 2005-2008 Jaxio Celerio de Jaxio page 1 / 7 Préambule Celerio de Jaxio permet d injecter

Plus en détail

Release Notes POM v5

Release Notes POM v5 Release Notes POM v5 POM Monitoring http://www.pom-monitoring.com Ce document est strictement réservé à l usage de la société POM Monitoring. Il ne peut être diffusé ou transféré sans l autorisation écrite

Plus en détail

Intervenants. Thomas d'erceville Project Manager. Christian NGUYEN Practice Manager IT Quality

Intervenants. Thomas d'erceville Project Manager. Christian NGUYEN Practice Manager IT Quality Intervenants Thomas d'erceville Project Manager Christian NGUYEN Practice Manager IT Quality 2 14/04/2015 De l'assurance qualité à l'ingénierie des tests logiciels 1. Contexte général des tests mobiles

Plus en détail

Genèse de l orchestration chez CA-CIB et trajectoire vers le Cloud

Genèse de l orchestration chez CA-CIB et trajectoire vers le Cloud Genèse de l orchestration chez CA-CIB et trajectoire vers le Cloud Julien SOUBIEN Responsable Outillage et Automatisation Espace Grande Arche Paris La Défense Sommaire 1 - Contexte CA-CIB 2 - La genèse

Plus en détail

Agenda. Le problème -> La réponse : NADAP Les limites. NADAP pour les MOA, les MOE et les bénéficiaires

Agenda. Le problème -> La réponse : NADAP Les limites. NADAP pour les MOA, les MOE et les bénéficiaires Présentation NADAP Nouvelle Approche Dédiée aux Processus MAJ 17/10/2014 Rafael Gutierrez Agenda Le problème -> La réponse : NADAP Les limites NADAP pour les MOA, les MOE et les bénéficiaires Guides et

Plus en détail

Présentation NADAP Nouvelle Approche Dédiée aux Processus-V1 MAJ 20/01/2015. Rafael Gutierrez

Présentation NADAP Nouvelle Approche Dédiée aux Processus-V1 MAJ 20/01/2015. Rafael Gutierrez Présentation NADAP Nouvelle Approche Dédiée aux Processus-V1 MAJ 20/01/2015 Rafael Gutierrez Agenda Le problème -> La réponse : NADAP Les limites NADAP pour les MOA, les MOE et les bénéficiaires Guides

Plus en détail

PRÉSENTE SES SERVEURS L ESPACE LE PLUS INNOVANT POUR FAIRE TRAVAILLER VOS DONNÉES EN TEMPS RÉEL

PRÉSENTE SES SERVEURS L ESPACE LE PLUS INNOVANT POUR FAIRE TRAVAILLER VOS DONNÉES EN TEMPS RÉEL PRÉSENTE SES SERVEURS L ESPACE LE PLUS INNOVANT POUR FAIRE TRAVAILLER VOS DONNÉES EN TEMPS RÉEL La solution simple et efficace aux 3 défis majeurs de la direction informatique. Des bénéfices concrets,

Plus en détail

en version SAN ou NAS

en version SAN ou NAS tout-en-un en version SAN ou NAS Quand avez-vous besoin de virtualisation? Les opportunités de mettre en place des solutions de virtualisation sont nombreuses, quelque soit la taille de l'entreprise. Parmi

Plus en détail

Spring IDE. Mise en œuvre. Eclipse

Spring IDE. Mise en œuvre. Eclipse A Spring IDE Bien que Spring mette à disposition d intéressants mécanismes afin d améliorer l architecture des applications Java EE en se fondant sur l injection de dépendances et la programmation orientée

Plus en détail

WEB ENERGY ARCHIVE (WEA)

WEB ENERGY ARCHIVE (WEA) WEB ENERGY ARCHIVE (WEA) Constituer une base de référence internationale de l évolution de la consommation électrique des sites Web Avec le soutien de Convention 1204C0002 suivi par Alain Anglade Version

Plus en détail

Etude des outils du Cloud Computing

Etude des outils du Cloud Computing Etude des outils du Cloud Computing Sommaire : Présentation générale....2 Définitions. 2 Avantage 2 Critères de sécurité du cloud...3 Inconvénients. 4 Types d offres de service Cloud.. 4 Différent types

Plus en détail

Etude des outils du Cloud Computing

Etude des outils du Cloud Computing Etude des outils du Cloud Computing Sommaire : Présentation générale.. 2 Contexte... 2 Définitions. 2 Avantage.. 2 Inconvénients. 3 Types d offres de service Cloud.. 3 Comparaison des services Cloud 4

Plus en détail

Aligner Stratégie d Entreprise et Infrastructure Informatique

Aligner Stratégie d Entreprise et Infrastructure Informatique Logiciels IBM Rational Janvier 2005 Aligner Stratégie d Entreprise et Infrastructure Informatique IBM Rational Software Development Platform & Business-Driven Development Page 2 Table des matières 1 L

Plus en détail

Faire cohabiter plusieurs mondes

Faire cohabiter plusieurs mondes CHAPITRE 2 Faire cohabiter plusieurs mondes Pourquoi installer plusieurs systèmes d exploitation sur un seul ordinateur Il existe de nombreux systèmes d exploitation (Operating System ou OS, en anglais)

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES D IMPLANTATION D EvRP V3

CAHIER DES CHARGES D IMPLANTATION D EvRP V3 CAHIER DES CHARGES D IMPLANTATION D EvRP V3 Tableau de diffusion du document Document : Cahier des Charges d Implantation EVRP V3 Version 42 Etabli par Département Accompagnement des Logiciels Vérifié

Plus en détail

INDUSTRIALISATION ET RATIONALISATION

INDUSTRIALISATION ET RATIONALISATION INDUSTRIALISATION ET RATIONALISATION A. LA PROBLEMATIQUE La mission de toute production informatique est de délivrer le service attendu par les utilisateurs. Ce service se compose de résultats de traitements

Plus en détail

Qu est ce que le Cloud Computing?

Qu est ce que le Cloud Computing? Qu est ce que le Cloud Computing? Makhlouf Hadji Ingénieur de Recherche Qu est ce que le Cloud Computing? Agenda: Virtualisation des Ressources Introduction au Cloud Computing Caractéristiques du Cloud

Plus en détail

INGÉNIEUR LOGICIEL JAVAEE / GROOVY 8 ANS D EXPÉRIENCE

INGÉNIEUR LOGICIEL JAVAEE / GROOVY 8 ANS D EXPÉRIENCE INGÉNIEUR LOGICIEL JAVAEE / GROOVY 8 ANS D EXPÉRIENCE Igor Rosenberg 30 ans DEA «Image-Vision» de l Université de Nice Sophia-Antipolis POSTES PRECEDENTS MMA: Développement Web/Grails sur démonstrateur

Plus en détail

Visual Studio Ultimate 2013

Visual Studio Ultimate 2013 Ultimate 2013 Microsoft Ultimate 2013 Des outils sophistiqués pour transformer vos idées en applications performantes et de grande qualité. Microsoft Ultimate 2013 vous offre l environnement de développement

Plus en détail

Logiciel EIME V5 : Définitions

Logiciel EIME V5 : Définitions Logiciel EIME V5 : Définitions Analyse du Cycle de Vie (ACV) Compilation et évaluation des intrants, des extrants et des impacts environnementaux potentiels d un système de produits au cours de son cycle

Plus en détail

Historique. Évolution des systèmes d exploitation (à travers les âges)

Historique. Évolution des systèmes d exploitation (à travers les âges) Historique Évolution des systèmes d exploitation (à travers les âges) Historique L histoire des systèmes d exploitation permet de dégager des concepts de base que l on retrouve dans les systèmes actuels

Plus en détail

Sideal vous accompagne pour la mise en place de systèmes d information évolués et intelligents, ainsi que pour la mise en

Sideal vous accompagne pour la mise en place de systèmes d information évolués et intelligents, ainsi que pour la mise en JANVIER 2010 [Concepteur Sideal vous accompagne pour la mise en place de systèmes d information évolués et intelligents, ainsi que pour la mise en œuvre et l optimisation i de votre stratégie té de communication

Plus en détail

Présentation. Logiciels libres. Open Source. Clinkast 4 Avenue du Général de Gaulle F 92360 Meudon (+33) 6 20 44 86 95 (+33) 1 46 30 24 13

Présentation. Logiciels libres. Open Source. Clinkast 4 Avenue du Général de Gaulle F 92360 Meudon (+33) 6 20 44 86 95 (+33) 1 46 30 24 13 Présentation Logiciels libres et Open Source Description Un logiciel libre* est en général gratuit. Il est utilisable et modifiable sans notification préalable à son auteur, qui a renoncé à ses droits

Plus en détail

Gestion Projet : Cours 2

Gestion Projet : Cours 2 Gestion Projet : Cours 2 Le Système d Information «Ensemble d acteurs humains et/ou applicatifs en interaction les uns avec les autres ayant pour but de traiter, diffuser, persister l information afin

Plus en détail

Création et Administration d un Site Web

Création et Administration d un Site Web Création et Administration d un Site Web Notions diverses RAYAR Frédéric frederic.rayar@univ-tours.fr Année 2011-2012 Sommaire 1 Introduction 2 3 4 5 6 Sommaire 1 Introduction 2 3 4 5 6 Introduction Introduction

Plus en détail

Webinar. Découvrez Rubedo, la première solution CMS open-source tirant profit des atouts de Zend Framework et du NoSQL. avec la participation de

Webinar. Découvrez Rubedo, la première solution CMS open-source tirant profit des atouts de Zend Framework et du NoSQL. avec la participation de En partenariat avec Webinar Découvrez Rubedo, la première solution CMS open-source tirant profit des atouts de Zend Framework et du NoSQL avec la participation de 19 mars 2013 Qui sommes-nous? INTRODUCTION

Plus en détail

Engager une démarche d efficacité énergétique dans les bâtiments SYSTÈMES D INFORMATION ÉNERGÉTIQUE. Recommandations pour les décideurs

Engager une démarche d efficacité énergétique dans les bâtiments SYSTÈMES D INFORMATION ÉNERGÉTIQUE. Recommandations pour les décideurs Engager une démarche d efficacité énergétique dans les bâtiments SYSTÈMES D INFORMATION ÉNERGÉTIQUE Recommandations pour les décideurs 2 Agir, une nécessité Le contexte réglementaire, les factures d énergies

Plus en détail

Projet 2. Gestion des services enseignants CENTRE D ENSEIGNEMENT ET DE RECHERCHE EN INFORMATIQUE. G r o u p e :

Projet 2. Gestion des services enseignants CENTRE D ENSEIGNEMENT ET DE RECHERCHE EN INFORMATIQUE. G r o u p e : CENTRE D ENSEIGNEMENT ET DE RECHERCHE EN INFORMATIQUE Projet 2 Gestion des services enseignants G r o u p e : B E L G H I T Y a s m i n e S A N C H E Z - D U B R O N T Y u r i f e r M O N T A Z E R S i

Plus en détail

Panorama des solutions analytiques existantes

Panorama des solutions analytiques existantes Arnaud LAROCHE Julien DAMON Panorama des solutions analytiques existantes SFdS Méthodes et Logiciels - 16 janvier 2014 - Données Massives Ne sont ici considérés que les solutions autour de l environnement

Plus en détail

Roland MERGOIL L UTĔS Service Général TICE UPMC Paris Universitas

Roland MERGOIL L UTĔS Service Général TICE UPMC Paris Universitas Roland MERGOIL L UTĔS Service Général TICE UPMC Paris Universitas 1.Contexte(s) et Problématique(s) 2.Tests, Dimensionnement et Développements 3.Production et retour d expérience 4.Futur CICRP (Centre

Plus en détail

Le groupe CSS. La société CEGI intervient depuis la Martinique au cœur des systèmes de gestion de nos clients. La société existe depuis 1973!

Le groupe CSS. La société CEGI intervient depuis la Martinique au cœur des systèmes de gestion de nos clients. La société existe depuis 1973! La Virtualisation 1 Le groupe CSS La société CEGI intervient depuis la Martinique au cœur des systèmes de gestion de nos clients. La société existe depuis 1973! La société SASI est la filiale technologique

Plus en détail

MANAGEMENT PAR LA QUALITE ET TIC

MANAGEMENT PAR LA QUALITE ET TIC Garantir une organisation performante pour satisfaire ses clients et ses partenaires, telle est la finalité d une certification «qualité». On dénombre de nombreux référentiels dont le plus connu et le

Plus en détail

SOLUTIONS APCT. Fiabiliser, Sécuriser et Réduire le TCO de votre environnement PC. APCT SA - Burospace 13 91572 Bièvres cedex www.apct.

SOLUTIONS APCT. Fiabiliser, Sécuriser et Réduire le TCO de votre environnement PC. APCT SA - Burospace 13 91572 Bièvres cedex www.apct. SOLUTIONS APCT Fiabiliser, Sécuriser et Réduire le TCO de votre environnement PC APCT SA - Burospace 13 91572 Bièvres cedex www.apct.net Qui sommes-nous? Éditeur de logiciels fondé en 1995 par André Truong

Plus en détail

L offre Oracle Complete Hardware + Software

L offre Oracle Complete Hardware + Software L offre Oracle Complete Hardware + Software Interview de Jean-Yves Migeon du 13 mars 2012 Postée sur http://itplace.tv Jean-Yves Migeon, Business Development Manager, BU Hardware Stephan Schreiber, Journaliste

Plus en détail

Cisco Unified Computing Migration and Transition Service (Migration et transition)

Cisco Unified Computing Migration and Transition Service (Migration et transition) Cisco Unified Computing Migration and Transition Service (Migration et transition) Le service Cisco Unified Computing Migration and Transition Service (Migration et transition) vous aide à migrer vos applications

Plus en détail

MANAGEMENT PAR LA QUALITE ET TIC

MANAGEMENT PAR LA QUALITE ET TIC MANAGEMENT PAR LA QUALITE ET TIC Lorraine Garantir une organisation performante pour satisfaire ses clients et ses partenaires, telle est la finalité d une certification «qualité». On dénombre de nombreux

Plus en détail

Wyse WSM. L informatique légère, économique, flexible et fiable. Wyse WSM. Tout ce que vous devez savoir. Cliquez ici

Wyse WSM. L informatique légère, économique, flexible et fiable. Wyse WSM. Tout ce que vous devez savoir. Cliquez ici Wyse WSM L informatique légère, économique, flexible et fiable Wyse WSM. Tout ce que vous devez savoir. Cliquez ici Présentation de Wyse WSM et des Clients Zéro Wyse La puissance d un PC. Sans sa complexité.

Plus en détail

Offre Référentiel d échange

Offre Référentiel d échange Offre Référentiel d échange mardi 1er juillet 2014 Groupe CGI inc. CONFIDENTIEL Agenda 1 2 3 4 5 6 7 8 Pourquoi cette solution? Les enjeux et principes de la solution Les acteurs & business case Sa place

Plus en détail

1 Actuate Corporation 2012. + de données. + d analyses. + d utilisateurs.

1 Actuate Corporation 2012. + de données. + d analyses. + d utilisateurs. 1 Actuate Corporation 2012 + de données. + d analyses. + d utilisateurs. Actuate et BIRT Actuate est l Editeur spécialiste de la Business Intelligence et le Reporting qui a créé le projet Open Source BIRT

Plus en détail

Etude d architecture de consolidation et virtualisation

Etude d architecture de consolidation et virtualisation BOUILLAUD Martin Stagiaire BTS Services Informatiques aux Organisations Janvier 2015 Etude d architecture de consolidation et virtualisation Projet : DDPP Table des matières 1. Objet du projet... 3 2.

Plus en détail

Solution IT Power Management Gérer la consommation électrique de toute votre infrastructure IT

Solution IT Power Management Gérer la consommation électrique de toute votre infrastructure IT Solution IT Power Management Gérer la consommation électrique de toute votre infrastructure IT Executive Summary Contenu Introduction à JouleX Energy Manager... 3 Contexte client et enjeux... 4 Un enjeu

Plus en détail

Vérifier la qualité de vos applications logicielle de manière continue

Vérifier la qualité de vos applications logicielle de manière continue IBM Software Group Vérifier la qualité de vos applications logicielle de manière continue Arnaud Bouzy Kamel Moulaoui 2004 IBM Corporation Agenda Analyse de code Test Fonctionnel Test de Performance Questions

Plus en détail

Présentation de la gamme des PGI/ERP modulaires Wavesoft

Présentation de la gamme des PGI/ERP modulaires Wavesoft Solutions ouvertes pour esprits ouverts Présentation de la gamme des PGI/ERP modulaires Wavesoft Sommaire WaveSoft en quelques chiffres Positionnement des Éditions (Gammes) Standard Professionnelle Entreprise

Plus en détail

Refonte front-office / back-office - Architecture & Conception -

Refonte front-office / back-office - Architecture & Conception - Refonte front-office / back-office - Architecture & Conception - GLG204 - Architectures Logicielles Java 2008/2009 Nom : Cédric Poisson Matricule : 06-49012 Version : 1.0 Jeudi 28 mai 2009 1 / 23 Table

Plus en détail

CLOUD PRIVÉ GENERALI - ACCOMPAGNEMENT AU CHANGEMENT - DU «POC» À LA RÉALITÉ. Alain ROY Generali Logo Société

CLOUD PRIVÉ GENERALI - ACCOMPAGNEMENT AU CHANGEMENT - DU «POC» À LA RÉALITÉ. Alain ROY Generali Logo Société CLOUD PRIVÉ GENERALI - ACCOMPAGNEMENT AU CHANGEMENT - DU «POC» À LA RÉALITÉ Alain ROY Generali Logo Société AGENDA Introduction Couverture du risque organisationnel identifié Le risque projet (du POC à

Plus en détail

Optimisez vos environnements Virtualisez assurément

Optimisez vos environnements Virtualisez assurément Optimisez vos environnements Virtualisez assurément Présenté par Jean-Steve Shaker Architecte de solutions - Virtualisation Une approche unique et simplifiée Solutions en Solutions d infrastructure infrastructure

Plus en détail

Cloud Computing et SaaS

Cloud Computing et SaaS Cloud Computing et SaaS On a vu fleurir ces derniers temps un grands nombre de sigles. L un des premiers est SaaS, Software as a Service, sur lequel nous aurons l occasion de revenir. Mais il y en a beaucoup

Plus en détail

La solution pour gérer vos connaissances techniques et scientifiques

La solution pour gérer vos connaissances techniques et scientifiques La solution pour gérer vos connaissances techniques et scientifiques La solution pour gérer, sécuriser et réutiliser vos connaissances techniques et scientifiques TEEXMA est le premier outil collaboratif

Plus en détail

Le Réseau Social d Entreprise : Y-avezvous bien pensé?

Le Réseau Social d Entreprise : Y-avezvous bien pensé? Le Réseau Social d Entreprise : Y-avezvous bien pensé? Retour d expérience d un Intégrateur Octobre 2010 Edifixio : Michel Bolze Président Directeur Général Rodolphe Magnin-Feysot - Directeur du Pôle Portail

Plus en détail

Design. Search. Cloud AMOA ECM. Intégration. IT Solutions. Formation. Développement. Mobilité. Open source. Infogérance. Ergonomie

Design. Search. Cloud AMOA ECM. Intégration. IT Solutions. Formation. Développement. Mobilité. Open source. Infogérance. Ergonomie IT Solutions offrez plusieurs vies à vos contenus TM Formation Open source Search Infogérance Design Intégration Développement Mobilité Ergonomie AMOA ECM Cloud Conseiller, Accompagner, Former Proximité

Plus en détail

Pilot4IT Tableaux de Bord Agréger et consolider l ensemble de vos indicateurs dans un même portail.

Pilot4IT Tableaux de Bord Agréger et consolider l ensemble de vos indicateurs dans un même portail. Pilot4IT Tableaux de Bord Agréger et consolider l ensemble de vos indicateurs dans un même portail. Comment exploiter au mieux l ensemble de vos indicateurs? Avec la solution agile Pilot4IT Tableau de

Plus en détail