CLIMATISATION TRANQUILLE 12.MONTAGE Montage des nattes sur plaque Placoplâtre

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CLIMATISATION TRANQUILLE 12.MONTAGE. 12.2 Montage des nattes sur plaque Placoplâtre"

Transcription

1 12.2 Montage des nattes sur plaque Placoplâtre La mise en place de plafonds chauffants en plaque de plâtre est considérée comme traditionnelle et régie par le DTU depuis septembre Les plafonds rayonnants KARO ont une mise en oeuvre qui rentre dans le cadre de ce DTU Les dispositions prévues par ce DTU, notamment la pose sur ossature métallique, ont permis d éliminer tout risque de déformation et de fissuration de ces ouvrages. (Placoplâtre est une marque déposée de PLACOPLATRE) Description La plaque Placoplâtre BA13 est une plaque de plâtre cartonnée de dimensions 2,4 m x 1.2 m clouée ou suspendue sous solivage ou vissée sur ossature métallique Placostil. La plaque est le support qui permet d agrafer les nattes KARO sur la partie interne. Les nattes seront enduites de plâtre adhésif ADH ou de mortier adhésif MAP par application manuelle au pinceau. L'épaisseur de l'enduit doit être de 1 à 2 cm, le pare vapeur peut être soit fixé sur l'enduit soit faire partie intégrante de la laine de roche. Les plaques utilisées en plafond peuvent être : Placo Ba10 où Ba13mm et Stucal 10 où 13mm. L'entraxe des profilés est limité à 0.50m ( est une marque déposée de PLACOPLATRE) Domaine d emploi Les nattes KARO sur plaques Placoplâtre sont utilisées pour climatiser les locaux résidentiels, les bureaux et les hôtels dans les constructions neuves ou dans les rénovations. Seule l'association exclusive des produits Placoplâtre est la garantie de résultats conformes aux procès-verbaux. 25/07/01 Manuel technique Page 1

2 Réception des nattes et préparation avant pose Les nattes sont livrées en couronne de 400 mm et emballées dans des cartons de 1,30 m de long. Afin de conserver les nattes propres, celles-ci ne seront retirées de leur carton qu au moment de la mise en œuvre. Chaque natte KaRo est repérée individuellement par une étiquette qui reprend les éléments suivants : - nom du chantier - étage - type de natte et dimensions - contrôle test en pression à 14 bars Chantier : XXX Etage : Kama B1 L x B cm Test en pression le A la réception des cartons, comparer les quantités reçues avec celles notées sur le bon de livraison soit : - type de natte (Kama, Kara 10, Kara 20 ) - longueur et largeur des nattes - quantités des nattes Les cartons contenant les nattes adéquates peuvent alors être apportés sur le lieu de la mise en œuvre. L ouverture des cartons d emballage doit se faire avec précaution, en faisant attention de ne pas endommager le contenu, en utilisant un outil adapté. Climatiser naturellement......avec KaRo! Page 2

3 Une surface au sol correspondant à celle d une natte doit être nettoyée et débarrassée de tout objet pouvant gêner la manipulation. A la sortie du carton, les nattes sont enroulées sur elles-même, par groupe de cinq unités. Pour être séparées, le groupe de nattes doit être déroulé, puis une par une, les nattes doivent être enroulées sur elle-même de manière à présenter le collecteur de capillaires en surface. Les nattes doivent toutes avoir leur étiquette qui définie les caractéristiques, la position et la date du test. Une natte sans étiquette ne doit pas être installée. Les nattes doivent être attachées au moyen de liens ne risquant pas d endommager les capillaires, pour demeurer enroulées Construction La plaque Placoplatre est fixée directement par clouage au support ou vissée sur une ossature Stil Prim Pause de l ossature Stil Prim et tuyauterie d alimentation. Les ossatures Stil Prim ayant été installées par le lot faux-plafond, elles sont utilisées comme repère pour la mise en place des tuyauterie d alimentation sur lesquelles seront reliées les plaques par l intermédiaire des flexibles. Climatiser naturellement......avec KaRo! Page 3

4 Il faut repérer les emplacement réservés par les autres corps d état, ainsi que les endroits du plafond où il n est pas possible de mettre en place des nattes. (cloisonnement, luminaires, bouches de soufflage ) Construction L agrafage des nattes se fait au niveau des omégas par des agrafes Inox. Les sondes de point de rosée seront installées près des tubes DN 15 de l alimentation principale DN /07/01 Manuel technique Page 4

5 Intégration des luminaires Suivant leurs dimensions, les luminaires peuvent être encastrés dans les plaques elles -mêmes; les nattes seront alors déviées pour laisser un espace de fixation Réception de l ouvrage Avis technique AC D. Avant la pause de la première plaque de plâtre, une épreuve de pression sera faite sur la tuyauterie spécifique en bouchant les raccords «Clik en cool» avec les bouchons rouge "CestoDN8". Avant la pause de la dernière plaque de plâtre non active, une première épreuve de pression à l air sera faite sur l ensemble de l ouvrage pendant une période de deux heures. Si le test à l air est satisfaisant un test de pression à l eau sera effectué Les tubes et les nattes KaRo sont généralement utilisés avec une pression située entre 0 et 4 bar. Les tubes et les nattes installés doivent être testés à l eau avec une pression de 10 bar et doivent être maintenus durant tout le temps du chantier à une pression de 2 à 3 bar. Pression nominale des armatures Avant le test il faut veiller à ce que tous les raccords et vannes de régulation, installés dans les conduites mises sous pression, soient appropriés à la pression maximale du test. Tous les raccords et vannes de régulation de diamètre 8 à 25/07/01 Manuel technique Page 5

6 20 de KaRo peuvent être mis sous pression pour un temps très court à un maximum de 16 bar, et pendant 24 heures à 10 bar. Protocole d essai Il est indispensable que la fiche de protocole d essai soit dûment remplie et transmise ensuite au Chef de projet. Le protocole réglementaire est la condition pour la garantie du fabricant! Règles générales Ces règles générales pour la mise en pression sont données pour des systèmes dans lesquels de l eau circule. Les points suivants en font partie : 1. Opérer par tranche. Tranche à choisir de telle sorte que le contrôle puisse être bien maîtrisé pendant la mise en pression. 2. Ne jamais mettre en pression avec un réseau d eau de ville. Utilisez exclusivement les pompes de pression. En mettant en pression avec de l eau de ville, le danger est, qu en cas de fuites, l eau de ville s écoule dans le bâtiment! 3. Toutes les sections, qui plus tard ne seront pas accessibles doivent être mises en pression, avec succès, à 10 bar avec de l eau avant la fermeture définitive. Pré-test à l air Juste après le raccordement des nattes au réseau de tubes, les nattes sont testées à une pression de 6 à 10 bar avec de l air. On peut ainsi tout de suite détecter d éventuelles fuites aux raccords. Test principal Le plafond monté est mis en pression avec de l eau par tranche, avant la livraison au Maître d Oeuvres. Pour des nattes plaques de plâtre, le test principal doit être réalisé avant l enduit et la peinture, à la fermeture du plafond. Le système est rempli d eau et l air est chassé. Par la dilatation élastique des tubes, la pression peut s abaisser d environ 1 bar au moment de la mise sous pression. Le test principal sera effectué ensuite en deux étapes : Pré-test avec de l eau Le système est rempli sous une pression de 10 bar. Une heure après, on peut commencer le test principal. Test principal avec de l eau La pression est à nouveau portée à 10 bar. Elle doit être maintenue au moins Climatiser naturellement......avec KaRo! Page 6

7 pendant 4 heures à 10 bar. Après le test réussi, la pression est réduite à une pression normale puis de service (2 bar). Il est impératif de compléter la fiche de protocole Q55 et de la transmettre plus tard au chef de projet avec les débuts et fins de tests dûment remplis pour chaque tranche. La fiche doit être signée par le monteur responsable. Le protocole réglementaire est la condition de garantie du fabricant. Le test principal achevé avec succès, le système d eau peut être mis de nouveau sous une pression normale. Informations générales : Les lignes directives d usage sont données pour l utilisation et l installation de la tuyauterie et des nattes KaRo selon le degré de technique. La température de la pièce minimum pour les travaux d installation est de 5 C. Projet: Numéro de projet: Sections Pression Heure Date Signature Pré-test Début Pré-test Fin Test principal Début Test principal Fin Je confirme avoir effectué avec succès un essai en pression avec eau selon les directives TIM: K 55 pour les sections citées ci-dessus. Le système d eau a été mis en place avec une pompe de pression à 10 bar. La pression a été maintenue pendant au moins 4 heures à 10 bar. Nom / Signature :... Date : Réception de l'ouvrage plâtre. Climatiser naturellement......avec KaRo! Page 7

8 Conformément au DTU et à l'avis technique AC D, les plafonds sur ossature métallique doivent répondre aux spécifications suivantes: -Planéité générale : Une règle de 2m appliquée à la sous -face de l'ouvrage et promenée en tous sens, ne doit pas faire apparaître, entre le point le plus saillant et le plus en retrait, un écart supérieur à 5mm -Planéité locale : Une règle de 0.20m appliquée à la sous -face de l'ouvrage ne doit faire apparaître, un écart supérieur à 1mm entre le point le plus saillant et le point le plus en retrait. -Horizontalité : L'écart de niveau avec le plan de référence doit être inférieur à 3mm par mètre, sans dépasser 2 cm Chauffage par rayonnement. La mise en place de nattes sur les plafonds en plaques de plâtre peut-être à l'origine de désordres ( fissuration des joints). Il convient de limiter la température de chauffe et des puissances installées aux valeurs figurant sur les avis techniques : ( T <45 C, P< 125w/m²) Utilisation du Pare-Vapeur. Sous comble perdu te sous rampant, dans le cas de volume ou de lame d'air faiblement ou moyennement ventilé, le pare-vapeur est systématiquement associé aux isolants fibreux. Ce pare-vapeur peut être soit solidaire de l'isolant, soit solidaire de la natte Photos de Montage et de réalisation. Climatiser naturellement......avec KaRo! Page 8

9 25/07/01 Manuel technique Page 9

Plafonds en plaques Gyplat à enduire

Plafonds en plaques Gyplat à enduire A04 Plafonds à enduire au plâtre Plafonds en plaques Gyplat à enduire Travaux préparatoires et dispositions générales Les travaux ne doivent être entrepris que dans les constructions dont l état d avancement

Plus en détail

Créer ou rénover un plafond

Créer ou rénover un plafond Plafonds Novembre 2004 Code : F3820 Photo : Nomades. Créer ou rénover un plafond Plafonds suspendus Placostil, Plafonds enduits au plâtre Perfoplaque Vous voulez : remettre à neuf un plafond abîmé, réduire

Plus en détail

DTU de la série 40 : couvertures (ardoises et matériaux divers ; tuiles etc),

DTU de la série 40 : couvertures (ardoises et matériaux divers ; tuiles etc), MISE EN ŒUVRE (ISONAT FACILE A POSER ) ISOLATION DES TOITURES Le produit Isonat se pose conformément aux règles de l art et aux DTU tels que : DTU 25-41 : ouvrages en plaques de parement en plâtre, DTU

Plus en détail

MAPA N 01 2015 MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX. Extension du réseau de chauffage de l hôtel d entreprises

MAPA N 01 2015 MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX. Extension du réseau de chauffage de l hôtel d entreprises MAPA N 01 2015 MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Extension du réseau de chauffage de l hôtel d entreprises PROCEDURE ADAPTEE ART 28 CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP) MAITRE D'OUVRAGE COMMUNAUTE

Plus en détail

Cahier des clauses techniques particulières

Cahier des clauses techniques particulières Cahier des clauses techniques particulières Remplacement des chaudières pour la Mairie, l école Roger Salengro et le Gymnase Raymond Joly, ainsi que le remplacement du générateur d air chaud au gymnase

Plus en détail

UNE CHALEUR RAYONNANTE COMME CELLE DU SOLEIL

UNE CHALEUR RAYONNANTE COMME CELLE DU SOLEIL UNE CHALEUR RAYONNANTE COMME CELLE DU SOLEIL Panneau climatisant WEM pour construction récente Habitation individuelle près de Coblence, Allemagne Tuyau préformé WEM pour rénovation Musée Paulinzella,

Plus en détail

Chauffe-eau cuve inox

Chauffe-eau cuve inox Avec régulation de température Fiche technique CALIPRO ft 0060-1 INSTRUCTIONS GENERALES Nous vous conseillons de lire attentivement la notice avant d installer et d utiliser ce chauffe-eau. L installation

Plus en détail

LOT N 02 CLOISONS, DOUBLAGES, FAUX-PLAFONDS

LOT N 02 CLOISONS, DOUBLAGES, FAUX-PLAFONDS Nota : Les entreprises répondant au présent appel d offres sont tenues d avoir pris connaissance de l intégralité du présent C.C.T.P. LOT N 02 CLOISONS, DOUBLAGES, FAUX-PLAFONDS 1 SOMMAIRE 2. LOT N 02

Plus en détail

Doublages - cloisons - plafonds - peinture

Doublages - cloisons - plafonds - peinture PREMIERE TRANCHE. DESCRIPTIF QUANTITATIF ESTIMATIF : LOT n 4 Doublages - cloisons - plafonds - peinture Adresse des travaux Centre Montée Technique du cimetière Municipal ZI 42330 GavéSaint Galmier 42330S

Plus en détail

Ce document est une aide à la rédaction d un CCTP et ne doit en aucun cas être considéré comme un modèle de CCTP.

Ce document est une aide à la rédaction d un CCTP et ne doit en aucun cas être considéré comme un modèle de CCTP. IDE A LA REDACTION D UN CCTP : Prescriptions particulières PLANCHERS BAS Allotissement SE 26/07/2013 REAMBULE Ce document est une aide à la rédaction d un CCTP et ne doit en aucun cas être considéré comme

Plus en détail

présente Les radiateurs infrarouges en verre, les radiateurs d art, les miroirs chauffants, les radiateurs ardoise LH

présente Les radiateurs infrarouges en verre, les radiateurs d art, les miroirs chauffants, les radiateurs ardoise LH présente Les radiateurs infrarouges en verre, les radiateurs d art, les miroirs chauffants, les radiateurs ardoise LH Des radiateurs avec cadre et des radiateurs sans cadre dos métal. Merci de votre confiance,

Plus en détail

deltarock mb rock CONSEIL ROCKWOOL Isoler les planchers bois en sous-face

deltarock mb rock CONSEIL ROCKWOOL Isoler les planchers bois en sous-face deltarock ou MB ROCK DELTAROCK et MB ROCK sont des panneaux de laine de roche mono densité rigide utilisés pour l isolation thermique entre éléments de structure (solives, poutrelles ) avant la pose du

Plus en détail

CCH 2004-01. CAHIER DES CHARGES AFG Novembre 2006

CCH 2004-01. CAHIER DES CHARGES AFG Novembre 2006 CAHIER DES CHARGES AFG Novembre 2006 Edition : 3 Dispositifs indémontables robinet de sécurité à obturation automatique intégrée / tuyau flexible métallique onduleux XP E 29-140 / NF D 36-121 Sommaire

Plus en détail

Gaines techniques verticales Placostil

Gaines techniques verticales Placostil 01 Cloisons sur ossature métallique Placostil Gaines techniques verticales Placostil Description Les gaines techniques verticales peuvent être réalisées avec les mêmes produits et systèmes Placo que ceux

Plus en détail

La meilleure source de chaleur vient d en haut!

La meilleure source de chaleur vient d en haut! 1 DOCUMENTATION TECHNIQUE MONTAGE DE FILMS CHAUFFANTS POUR PLAFOND RAYONNANT PLÂTRE Edition juin 2013 La meilleure source de chaleur vient d en haut! efilm conseil: 06 62 38 05 41 SOS maison et bâtiment

Plus en détail

solutions techniques pour les cloisons en fonction de la distance d installation du poêle à bois par rapport au mur.

solutions techniques pour les cloisons en fonction de la distance d installation du poêle à bois par rapport au mur. règle 1 = Toujours vérifier si il y a une amenée d air extérieure (idéale près du poêle) le diamètre doit être au minimum de 1/4 du diamètre du conduit du poêle soit pour un conduit de Diamètre 200mm au

Plus en détail

Plafonds PRF (Pose Rapide Feu) Stil F 530

Plafonds PRF (Pose Rapide Feu) Stil F 530 A01 Plafonds sur ossature métallique Placostil Plafonds PRF (Pose Rapide Feu) Stil F 530 Travaux préparatoires et dispositions générales Les travaux ne doivent être entrepris que dans les constructions

Plus en détail

Montage sur Fourreaux metalliques F 530

Montage sur Fourreaux metalliques F 530 DOCUMENT TECHNIQUE Montage des Films Chauffants Page 1/8 Les films chauffants sont composés de deux parties distinctes : La bande active au centre du Film chauffant bordée de deux électrodes. Les bandes

Plus en détail

Instructions de pose - FRANCE

Instructions de pose - FRANCE Instructions de pose - FRANCE Bardage fibre de bois Ce manuel est un guide de pose simplifié destiné aux poseurs. Pour plus de précisions, se référer à l Avis Technique CSTB en vigueur téléchargeable sur

Plus en détail

De Dietrich T H E R M I Q U E

De Dietrich T H E R M I Q U E NOTICE D INSTALLATION, D UTILISATION, D ENTRETIEN DES CHAUFFE-EAU BLOCS 10 L sous-évier 10 L sur-évier 15 L sous-évier 15 L sur-évier 30 L sur-évier De Dietrich T H E R M I Q U E INSTRUCTIONS GENERALES

Plus en détail

DESCRIPTION TECHNIQUE DU PLAFOND CLIMATISANT

DESCRIPTION TECHNIQUE DU PLAFOND CLIMATISANT DESCRIPTION TECHNIQUE DU PLAFOND CLIMATISANT TYPE DE PLAFOND : JB COOL PLASTERBOARD 1. Spécifications techniques plafond Le plafond climatisant comprend les éléments suivants : - La structure portante

Plus en détail

Notice d'installation

Notice d'installation Série Brighten Up 60 DS (Ø 25 cm) 290 DS (Ø 35 cm) Notice d'installation Merci d avoir choisi ce Système d éclairage zénithal Solatube, qui provient non seulement des inventeurs originaux de ce type d

Plus en détail

ROTEX Monopex : Le chauffage par le sol basse température. Confort thermique avec chauffage par le sol.

ROTEX Monopex : Le chauffage par le sol basse température. Confort thermique avec chauffage par le sol. ROTEX Monopex : Le chauffage par le sol basse température. ROTEX Monopex : Confort thermique avec chauffage par le sol. Confort thermique avec chauffage par le sol. Une décision fondamentale Quel émetteur

Plus en détail

Montage du chauffage au plafond Principes pour le projet et pour l installation des feuilles chauffantes ECOFILM C

Montage du chauffage au plafond Principes pour le projet et pour l installation des feuilles chauffantes ECOFILM C Montage du chauffage au plafond Principes pour le projet et pour l installation des feuilles chauffantes ECOFILM C les bandes de feuille chauffante sont installées parallèlement aux poutres de la construction

Plus en détail

Conception du projet 1. GROS-ŒUVRE. Fondation. Semelles et radier en béton armé. Parking collectif

Conception du projet 1. GROS-ŒUVRE. Fondation. Semelles et radier en béton armé. Parking collectif Le Hameau des Neiges Descriptif général Dumas SA Juin 2010 Descriptif général Conception du projet Chalet à l authenticité suisse construit au cœur des Alpes. Bois vieilli et toit de pierres naturelles,

Plus en détail

Isolation murs maisons à ossature bois:

Isolation murs maisons à ossature bois: Isolation murs maisons à ossature bois: La mise en œuvre consiste à poser l isolant Magripol entre une ossature bois sur laquelle sera fixé un parement en plaque de plâtre ou en bois. Prescriptions de

Plus en détail

REFROIDISSEMENT DIRECT DCP

REFROIDISSEMENT DIRECT DCP REFROIDISSEMENT DIRECT Unités de refroidissement direct Direct Cooling Package Un agent liquide circulant dans les plaques de montage assure le refroidissement des composants électroniques avec une grande

Plus en détail

DESCRIPTIF TECHNIQUE. HÔPITAL DE JOUR CARDIOLOGIE Location de bâtiments modulaires I.U.R.C. site ILLKIRCH GRAFFENSTADEN

DESCRIPTIF TECHNIQUE. HÔPITAL DE JOUR CARDIOLOGIE Location de bâtiments modulaires I.U.R.C. site ILLKIRCH GRAFFENSTADEN DESCRIPTIF TECHNIQUE HÔPITAL DE JOUR CARDIOLOGIE Location de bâtiments modulaires I.U.R.C. site ILLKIRCH GRAFFENSTADEN 1/5 La construction sera conforme à toutes les réglementations liées aux bâtiments

Plus en détail

Dossier Consultation des Entreprises

Dossier Consultation des Entreprises MAITRISE D OUVRAGE: Mairie de Champagnole Pl. Charles de Gaulle BP 109 39302 CHAMPAGNOLE cedex PHASE 2 : Aménagement Etat civil 1, attente et police municipal POUR L HOTEL DE VILLE DE CHAMPAGNOLE Dossier

Plus en détail

MANUEL UTILISATEUR POUR POMPE A CHALEUR. 1. Application du produit

MANUEL UTILISATEUR POUR POMPE A CHALEUR. 1. Application du produit MANUEL UTILISATEUR POUR POMPE A CHALEUR 1. Application du produit Les säries de pompes Å chaleur s appliquent au chauffage de l eau de piscine et Å son maintien Å une tempärature confortable de faéon Äconomique.Selon

Plus en détail

CREDIT MUNICIPAL DE PARIS

CREDIT MUNICIPAL DE PARIS MAÎTRE DE L OUVRAGE CREDIT MUNICIPAL DE 75004 - OPERATION AMENAGEMENT DE DEUX SALLES INFORMATIQUES DOCUMENT CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) LOT 8 TRAVAUX DE CLIMATISATION DOSSIER

Plus en détail

COMMUNE DE LIMERZEL Mairie 56220 LIMERZEL C.C.T.P.

COMMUNE DE LIMERZEL Mairie 56220 LIMERZEL C.C.T.P. MAITRE D OUVRAGE : COMMUNE DE LIMERZEL Mairie 56220 LIMERZEL PROJET : CONSTRUCTION D'UN RESTAURANT SCOLAIRE ET D'UNE GARDERIE D'ENFANTS 12 rue de la Mairie 56220 LIMERZEL C.C.T.P. Lot N 6 : CLOISONS SECHES

Plus en détail

1, Esplanade François Mitterrand CS 20033 69269 LYON Cedex 02. Réfection des noues des verrières. LYCEE VICTOR HUGO à VALENCE (26)

1, Esplanade François Mitterrand CS 20033 69269 LYON Cedex 02. Réfection des noues des verrières. LYCEE VICTOR HUGO à VALENCE (26) 1, Esplanade François Mitterrand CS 20033 69269 LYON Cedex 02 Maîtrise d'œuvre 12, rue Nicolas Chaize 42100 SAINT-ETIENNE Réfection des noues des verrières LYCEE VICTOR HUGO à VALENCE (26) DESCRIPTIF QUANTITATIF

Plus en détail

PLAFOND CHAUFFANT - REFROIDISSANT

PLAFOND CHAUFFANT - REFROIDISSANT PLAFOND CHAUFFANT - REFROIDISSANT Avantages Plafonds métalliques Dalles perforées - Design - Luminosité - Démontabilité - Lavabilité - Intégration des équipements - Résistance à l humidité - Durabilité

Plus en détail

Caractéristiques techniques

Caractéristiques techniques ROCKMUR KRAFT Panneau semi-rigide, revêtu d un pare-vapeur kraft polyéthylène. Le + produit : Large gamme d'épaisseurs, disponibles de 45 à 225 mm. Caractéristiques techniques DIPLÔMES acermi KEYMARK 02/015/025

Plus en détail

Remplissage d installations à sondes géothermiques

Remplissage d installations à sondes géothermiques Août 2014 ImmoClimat Suisse Remplissage d installations à sondes géothermiques 2 ImmoClimat Suisse Sommaire 1. Points importants pour le remplissage d installations à sondes géothermiques 1.1. Impuretés

Plus en détail

LOT n 6 PLATRERIE - STAFF

LOT n 6 PLATRERIE - STAFF DOMFRONT EGLISE ST JULIEN Lot n 6 Plâtrerie - Staff - Page 1 Maître d'ouvrage VILLE DE DOMFRONT Hôtel de Ville Place Roirie 61700 DOMFRONT --------------------- EGLISE ST JULIEN RESTAURATION DU CLOCHER

Plus en détail

4 systèmes en double couche de laine de roche à poser entre chevrons en combles aménagés.

4 systèmes en double couche de laine de roche à poser entre chevrons en combles aménagés. combles aménagés double couche NOUVEAU 4 systèmes en double couche de laine de roche à poser entre chevrons en combles aménagés. Système EXPERT DELTAROCK + ROCKPLUS Pour isoler tous les écarts entre chevrons

Plus en détail

mb rock mb rock + 0,40

mb rock mb rock + 0,40 MB ROCK & MB ROCK + mb rock mb rock + MB ROCK est un panneau rigide avec bord flexible pour l isolation des constructions à ossature bois entre montants structurels. MB ROCK + est un panneau rigide double

Plus en détail

Descriptif de travaux. BREST SOUS-PREFECTURE Local permis de conduire MAÎTRE D OUVRAGE

Descriptif de travaux. BREST SOUS-PREFECTURE Local permis de conduire MAÎTRE D OUVRAGE BREST SOUS-PREFECTURE Local permis de conduire MAÎTRE D OUVRAGE PREFECTURE DU FINISTERE 42 boulevard Dupleix 29320 QUIMPER Cedex Lot Libellé 03 PLAFOND ACOUSTIQUE BET ELECTRICITE - FLUIDES - SSI Rédacteur

Plus en détail

C.C.T.P. LOT N 02 - PLATRERIE - CLOISONS SECHES - ISOLATION - FAUX PLAFOND. L Entrepreneur : Le Maître d'ouvrage : Le Maître d'oeuvre :

C.C.T.P. LOT N 02 - PLATRERIE - CLOISONS SECHES - ISOLATION - FAUX PLAFOND. L Entrepreneur : Le Maître d'ouvrage : Le Maître d'oeuvre : DEPARTEMENT DE LA HAUTE-GARONNE COMMUNE DE SAINT-JORY PROJET D'AMENAGEMENT D'UN CENTRE SOCIAL DANS UN BATIMENT EXISTANT C.C.T.P. vvv LOT N 02 - PLATRERIE - CLOISONS SECHES - ISOLATION - FAUX PLAFOND L

Plus en détail

Matière : Corps Laiton

Matière : Corps Laiton Dimensions : Raccordement : Température Mini : Température Maxi : Calibre 15 et 20 Fileté mâle BSP + 5 C + 90 C Pression Maxi : 16 Bars Caractéristiques : Turbine à jet unique Comptage chauffage ou climatisation

Plus en détail

NOTICE DE MONTAGE Châssis prémonté pour porte coulissante intégrée Pour cloison à ossature métallique de 100 mm

NOTICE DE MONTAGE Châssis prémonté pour porte coulissante intégrée Pour cloison à ossature métallique de 100 mm NOTICE DE MONTE Châssis prémonté pour porte coulissante intégrée Pour cloison à ossature métallique de 00 mm RTENS-09- B Rail haut + coulisse butée Nomenclature : profils +B : ensemble rail haut complet

Plus en détail

DEUXIEME TRANCHE. DESCRIPTIF QUANTITATIF ESTIMATIF : LOT n 4 Doublages - cloisons - plafonds - Peinture - revêtement de façades

DEUXIEME TRANCHE. DESCRIPTIF QUANTITATIF ESTIMATIF : LOT n 4 Doublages - cloisons - plafonds - Peinture - revêtement de façades DEUXIEME TRANCHE. DESCRIPTIF QUANTITATIF ESTIMATIF : LOT n 4 Doublages - cloisons - plafonds - Peinture - revêtement de façades Adresse des travaux Centre Montée Technique du cimetière Municipal ZI 42330

Plus en détail

PHOTO DU PRODUIT. Radiateur sèche-serviettes électrique Jani chromé NOTICE D UTILISATION ET CONSEILS DE MONTAGE

PHOTO DU PRODUIT. Radiateur sèche-serviettes électrique Jani chromé NOTICE D UTILISATION ET CONSEILS DE MONTAGE PHOTO DU PRODUIT Radiateur sèche-serviettes électrique Jani chromé NOTICE D UTILISATION ET CONSEILS DE MONTAGE Nous vous recommandons de lire attentivement la notice d emploi avant d utiliser votre radiateur

Plus en détail

Instructions de pose

Instructions de pose Instructions de pose Bardage en Panneaux Ce manuel est un guide de pose simplifié destiné aux poseurs. Avis Technique CSTB 2/13-1554 Pour toutes questions, n hésitez pas à nous contacter : contact@scbsas.com

Plus en détail

LOT 03 PLATRERIE, ISOLATION, FAUX-PLAFONDS

LOT 03 PLATRERIE, ISOLATION, FAUX-PLAFONDS LOT 03 PLATRERIE, ISOLATION, FAUX-PLAFONDS 1 1. ÉTENDUE DES TRAVAUX - REGLEMENTATIONS - NORMES 1.1 ÉTENDUE DES TRAVAUX Les travaux à réaliser par l'entreprise dans le cadre de son marché sont essentiellement

Plus en détail

BF-08-22 - ISOLATION THERMIQUE INTERIEURE

BF-08-22 - ISOLATION THERMIQUE INTERIEURE www.voscctp.fr 1/12 1. ISOLATION THERMIQUE INTERIEURE... 1 1.1 ISOLATION THERMIQUES EN PLAFOND DE LOCAUX NON CHAUFFES SS LOCAUX CHAUFFES...2 1.1.1 Installations électriques et/ou autres existantes en plafond...2

Plus en détail

FERMACELL cloisons non porteuses Parement double

FERMACELL cloisons non porteuses Parement double Des systèmes reconnus dans la construction sèche présentant des qualités coupefeu et d isolation phonique. Descriptif : Les cloisons FERMACELL double peau sont des cloisons distributives non porteuses

Plus en détail

Thermomètre à dilatation de gaz combiné avec signal de sortie électrique Pt100 Type 76, version tout inox

Thermomètre à dilatation de gaz combiné avec signal de sortie électrique Pt100 Type 76, version tout inox Mesure mécatronique de température Thermomètre à dilatation de gaz combiné avec signal de sortie électrique Pt100 Type 76, version tout inox Fiche technique WIKA TV 17.01 Applications Contrôle et régulation

Plus en détail

Isolation pour plafond avec sous-construction bois où métal et panneaux. Système 3.3.5. avec cahier des charges à partir de la page 3

Isolation pour plafond avec sous-construction bois où métal et panneaux. Système 3.3.5. avec cahier des charges à partir de la page 3 Systèmes d isolation intérieure Isolation pour plafond avec sous-construction bois où métal et panneaux Plaques FOAMGLAS avec colle à froid PC 56 Coupe système Système 3.3.5 1 2 3 4 1 Dalle en béton 2

Plus en détail

Article 53. Installations de chauffage, de cuisine ou de production d eau chaude par combustion.

Article 53. Installations de chauffage, de cuisine ou de production d eau chaude par combustion. REGLEMENT SANITAIRE DEPARTEMENTAL DU VAL-DE-MARNE TITRE II LOCAUX D HABITATION ET ASSIMILES CHAPITRE III AMENAGEMENT DES LOCAUX D HABITATION Section 5 INSTALLATIONS D ELECTRICITE ET DE GAZ, DE PRODUCTION

Plus en détail

CCTP LOT 5 MUR VEGETAL

CCTP LOT 5 MUR VEGETAL PROJET DE REAMENAGEMENT DE L OFFICE DE TOURISME DE BOURG SUR GIRONDE COMMUNAUTE DE COMMUNE DE BOURG CCTP LOT 5 MUR VEGETAL CCTP lot n 5 Mur végétal 1 Lot n 5 : Mur Végétal I - Etendue des travaux Les travaux

Plus en détail

micro-station d épuration à boues activées

micro-station d épuration à boues activées Ministère de l écologie, du développement durable, des transports et du logement des transports durable, et du développement logement du l écologie, de Ministère micro-station d épuration à boues activées

Plus en détail

Plafonds PRÉGYMÉTALTM. Plafonds PRÉGYMÉTAL sur fourrures S47. Plafonds PRÉGYMÉTAL sur montants. Plafonds PRÉGYMÉTAL 2 Plus (avec ossature primaire)

Plafonds PRÉGYMÉTALTM. Plafonds PRÉGYMÉTAL sur fourrures S47. Plafonds PRÉGYMÉTAL sur montants. Plafonds PRÉGYMÉTAL 2 Plus (avec ossature primaire) s 18 Pose des plaques joints alignés 19 Entraxe des ossatures 20 Pose des plaques joints décalés 21 Pose des plaques parallèle à l ossature 21 Trappes de visite 22 Comment prévenir les désordres et les

Plus en détail

Pompe haute pression PUMP4000.0,2L Kit de pompe haute pression PUMP2500.0,2L.SET. Notice d utilisation

Pompe haute pression PUMP4000.0,2L Kit de pompe haute pression PUMP2500.0,2L.SET. Notice d utilisation Pompe haute pression PUMP4000.0,L Kit de PUMP500.0,L.SET Notice d utilisation Page Caractéristiques Consignes de sécurité... 3 Pompe haute pression... 3 Kit de... 3 Mise en service de la pompe haute pression

Plus en détail

Documentation technique Module de cogénération au gaz naturel Liebherr ENL936 EG207 Température du mélange air/gaz 50

Documentation technique Module de cogénération au gaz naturel Liebherr ENL936 EG207 Température du mélange air/gaz 50 Documentation technique Module de cogénération au gaz naturel Liebherr ENL936 EG207 Température du mélange air/gaz 50 ENL 936 EG207 - GMT 50 06/2012 Page 1 / 6 Sommaire page 1 Données techniques 3 2 Configuration

Plus en détail

Doublages isolants. Description. 02 Doublages isolants C02 001 a

Doublages isolants. Description. 02 Doublages isolants C02 001 a 02 Doublages isolants Doublages isolants Description Les plaques techniques pouvant être utilisées en parement des complexes sont : Placomarine, PlacoPremium, Placomarine Premium, Placo Phonique et Placo

Plus en détail

Cloisons et contre-cloisons PRÉGYMÉTALTM

Cloisons et contre-cloisons PRÉGYMÉTALTM PRÉGYMÉTAL 70 Fixation des rails au sol, Locaux secs 72 Jonction au sol - Locaux humides 74 Cloison en bord de dalle 76 Fixation des rails sous plancher 77 Fixation des rails sous plafond PRÉGYMÉTAL 78

Plus en détail

Guide d Installation Système de Trame pour Plancher Chauffant

Guide d Installation Système de Trame pour Plancher Chauffant Guide d Installation Système de Trame pour Plancher Chauffant WarmFeet 119A Sir Wildfrid Laurier Saint-Basile-Le-Grand, Québec, J3N 1A1 Canada Tél: 1-450-482-1919 Sans Frais: 1-866-994-4664 Téléc: 1-450-482-1920

Plus en détail

CODE DE BONNE PRATIQUE LORS DE LIVRAISON EN VRAC DE PRODUITS CHIMIQUES LIQUIDES

CODE DE BONNE PRATIQUE LORS DE LIVRAISON EN VRAC DE PRODUITS CHIMIQUES LIQUIDES BELGIAN ASSOCIATION OF CHEMICAL DISTRIBUTORS CODE DE BONNE PRATIQUE LORS DE LIVRAISON EN VRAC DE PRODUITS CHIMIQUES LIQUIDES RESPONSIBLE CARE Rédigé par la commission «Sécurité et Environnement» Table

Plus en détail

GUIDE D INSTALLATION CITERNE ENTERREE. L énergie d un leader

GUIDE D INSTALLATION CITERNE ENTERREE. L énergie d un leader GUIDE D INSTALLATION CITERNE ENTERREE L énergie d un leader Sommaire - Choix de l emplacement de la citerne 3 - Fosse de pose de la citerne 4 - Mise en place de la citerne 5 Pose de la citerne Remblayage

Plus en détail

Juillet 2010. POSSIBILITÉS DE MONTAGE DES BÂTI-SUPPORTS QFx

Juillet 2010. POSSIBILITÉS DE MONTAGE DES BÂTI-SUPPORTS QFx Juillet 2010 POSSIBILITÉS DE MONTAGE DES BÂTI-SUPPORTS QFx BÂTI-SUPPORTS QFx - SITUATIONS DE MONTAGE page 1 TYPES D'INSTALLATIONS COMPATIBLES DEVANT LA CLOISON / LE MUR DANS LA CLOISON DERRIÈRE LA CLOISON

Plus en détail

Prescriptions relatives au montage d installations temporaires de gaz de pétrole liquéfié à l extérieur, dans des chalets et sous chapiteaux

Prescriptions relatives au montage d installations temporaires de gaz de pétrole liquéfié à l extérieur, dans des chalets et sous chapiteaux Note préliminaire : La norme NBN D 51-006 est d application et sert de document de base pour notre examen. Les prescriptions ci-après reprennent certains points de la NBN D 51-006. Cependant, dans un but

Plus en détail

Systèmes Solaires Thermiques

Systèmes Solaires Thermiques Systèmes Solaires Thermiques Sommaire Systèmes Solaires Thermiques TARIF Capteur Heliostar 252 S4 > > Capteur & accessoires... 124 Capteur Piscine HELIOPOOL > > Capteur & fixations...127 Régulation solaire

Plus en détail

Deux qualités de plaques de plâtre disponibles sur le marché français avec le marquage CE

Deux qualités de plaques de plâtre disponibles sur le marché français avec le marquage CE Recommandations de mise en œuvre en France des plaques BA 13 non marquées NF Juin 2011 Deux qualités de plaques de plâtre disponibles sur le marché français avec le marquage CE La substitution de la nouvelle

Plus en détail

ISOLATION PAR L INTERIEUR DES MURS

ISOLATION PAR L INTERIEUR DES MURS ISOLATION PAR L INTERIEUR DES MURS Maryse SARRE CSTB Expérience française dans le domaine de l isolation par l intérieur en construction neuve ou en rénovation Journée 16 septembre 2010 PAGE 1 Techniques

Plus en détail

Le vase d expansion d une installation solaire thermique collective

Le vase d expansion d une installation solaire thermique collective Le vase d expansion d une installation solaire thermique collective Fiche technique sur le rôle et l importance du dimensionnement du vase d expansion d une installation solaire thermique collective. Cette

Plus en détail

1.- SYSTÈME ENVELOPPE...

1.- SYSTÈME ENVELOPPE... INDEX.- SYSTÈME ENVELOPPE.....- Dallages et planchers sur vide sanitaire......- Dalles.....- Murs de façades......- Partie opaque des parois verticales extérieures......- Baies de façade.....- Couvertures...

Plus en détail

Lot n 6 - DOUBLAGES / CLOISONS SECHES / FAUX PLAFONDS

Lot n 6 - DOUBLAGES / CLOISONS SECHES / FAUX PLAFONDS Lot n 6 - DOUBLAGES / CLOISONS SECHES / FAUX PLAFONDS 6.1 PRESCRIPTIONS TECHNIQUES PARTICULIERES 6.1.1 Généralités Les présentes prescriptions techniques particulières au lot doublages-cloisons sèches,

Plus en détail

DN 3/8" à 4" Femelle BSP - 10 C + 110 C Pression Maxi : 16 Bars jusqu au 2 Caractéristiques : Tamis inox démontable Femelle / Femelle Filtration fine

DN 3/8 à 4 Femelle BSP - 10 C + 110 C Pression Maxi : 16 Bars jusqu au 2 Caractéristiques : Tamis inox démontable Femelle / Femelle Filtration fine Dimensions : Raccordement : Température Mini : Température Maxi : DN 3/8" à 4" Femelle BSP - 10 C + 110 C Pression Maxi : 16 Bars jusqu au 2 Caractéristiques : Tamis inox démontable Femelle / Femelle Filtration

Plus en détail

Documentation Technique Chauffage solaire Sunny Flex pour piscines

Documentation Technique Chauffage solaire Sunny Flex pour piscines Documentation Technique Chauffage solaire Sunny Flex pour piscines SUNNY FLEX : SUNNY FLEX S : Sommaire : Sunny Flex Page 1 : -Fonctionnement (avec schéma explicatif) Page 2 : -Principe de fonctionnement

Plus en détail

PMT BATTANTES MISE EN OEUVRE DES ADAPTABLOC

PMT BATTANTES MISE EN OEUVRE DES ADAPTABLOC NOTICE DE POSE PMT BATTANTES MISE EN OEUVRE DES ADAPTABLOC 1 - RECOMMANDATIONS SOMMAIRE 2 - POSE DU BATI A VISSER SUR MACONNERIE 2-1 - Pose en tunnel (Standard) 2-2 - Pose en angle (Variante) 3 - MONTAGE

Plus en détail

INSTRUCTIONS DE POSE DURASID CLINS DE BARDAGE

INSTRUCTIONS DE POSE DURASID CLINS DE BARDAGE 01/2013 v1 1/6 Généralités Durasid est un système complet de clins de bardage parfaitement adaptés pour l habillage de murs extérieurs de nouveaux ou d anciens bâtiments : ils sont idéals pour l installation

Plus en détail

Les 2 Rencontres Nationales. 25 & 26 juin 2013

Les 2 Rencontres Nationales. 25 & 26 juin 2013 Les 2 Rencontres Nationales 25 & 26 juin 2013 DTU 25.41 et 25.42 DTU 25.41 Définition de la constitution des cloisons et contre-cloisons selon le type de local Ce paragraphe précise la constitution des

Plus en détail

Ce faisceau laser ne doit pas être regardé en face

Ce faisceau laser ne doit pas être regardé en face Détecteur linéaire 406 74 R Présentation Ce détecteur de fumée optique linéaire à réflexion est conçu pour décéler la présence de fumées noire ou blanche dans les endroits où l installation des détecteurs

Plus en détail

Bordereaux des prix LOT 5

Bordereaux des prix LOT 5 MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX SECOTEM - - PK 6.5 Rte de Montjoly 97354 REMIRE MONTJOLY Tél: 0594252100 AMÉNAGEMENT DU BOULEVARD EDMARD LAMA Bordereaux des prix LOT 5 Page : 1/5 L5.500 Fourniture et pose de

Plus en détail

"OPTION 2 FEUX VIFS " LAG 020 R LAG 024 R

OPTION 2 FEUX VIFS  LAG 020 R LAG 024 R "OPTION 2 FEUX VIFS " LAG 020 R LAG 024 R LAG 020 R - 024R - Ft 127_ - FR - Rév 01 - Modifié le : 01/06/2012 1/13 Sommaire FICHE TECHNIQUE, COTES ET DIMENSIONS 3 5 IMPLANTATION 7 RACCORDEMENT GAZ 8 CHANGEMENT

Plus en détail

Cloisons de distribution PRÉGYMÉTAL Cloisons séparatives PRÉGYMÉTAL Cloisons de très grande hauteur PRÉGYMÉTAL Cloisons de distribution PRÉGYBOIS

Cloisons de distribution PRÉGYMÉTAL Cloisons séparatives PRÉGYMÉTAL Cloisons de très grande hauteur PRÉGYMÉTAL Cloisons de distribution PRÉGYBOIS Cloisons de distribution PRÉGYMÉTAL Cloisons séparatives PRÉGYMÉTAL Cloisons de très grande hauteur PRÉGYMÉTAL Cloisons de distribution PRÉGYBOIS SOMMAIRE CLOISONS DE DISTRIBUTION PRÉGYMÉTAL NOS SYSTÈMES

Plus en détail

Conseils de pose : isolation des murs

Conseils de pose : isolation des murs MISE EN ŒUVRE - FACILE A POSER Conseils de pose : isolation des murs Le produit se pose conformément aux règles de l art et aux DTU tels que : DTU 20-1 : Parois et murs en maçonnerie de petits éléments,

Plus en détail

DISTRIBUTION D AIR CHAUD

DISTRIBUTION D AIR CHAUD GROUPE DE DISTRIBUTION 9 Groupe 400 et 600 m /h Variateur et thermostat GAINES FLEXIBLES Gaine semi-rigide Flexor 94 Gaine flexible isolée phonique Sonovac Gaine semi-rigide isolée phonique Isovac Accessoires

Plus en détail

Sensibilisation Qualité de la mise en œuvre et étanchéité à l air

Sensibilisation Qualité de la mise en œuvre et étanchéité à l air Sensibilisation Qualité de la mise en œuvre et étanchéité à l air 1 Nouvelles exigences 2 Nouvelles exigences 50 KWh/an/m² BEPOS (Bat Energie positive) Bâtiment passif RT 2012 (ex niveau BBC) RT 2005 Moyenne

Plus en détail

! DTU 21 : exécution des travaux en bois. ! DTU 24-2 : cheminées. 3.1 Distribution. BATIPLUM TOITURE. Elle s appuie sur un réseau de distributeurs

! DTU 21 : exécution des travaux en bois. ! DTU 24-2 : cheminées. 3.1 Distribution. BATIPLUM TOITURE. Elle s appuie sur un réseau de distributeurs ! Sur chaîne de fabrication en continu : pourcentage des composants, aspect, épaisseur, poids par rouleau.! Un rouleau est prélevé pour contrôle épaisseur, largeur, longueur et masse volumique à chaque

Plus en détail

SOMMAIRE. C. C. T. P. - Lot n 2 - Etanchéité

SOMMAIRE. C. C. T. P. - Lot n 2 - Etanchéité SOMMAIRE C. C. T. P. - Lot n 2 - Etanchéité 2.0 - GENERALITES :...3 2.0.1 - OBLIGATIONS GENERALES :...3 2.0.2 - OBJET DES TRAVAUX :...3 2.0.3 - NORMES ET REGLEMENTS :...3 2.0.4 - ORIGINE ET CARACTERISTIQUES

Plus en détail

Vanne d équilibrage automatique (motorisable) AB-QM

Vanne d équilibrage automatique (motorisable) AB-QM Vanne d équilibrage automatique (motorisable) AB-M Description La vanne AB-M est un limiteur automatique de débit assurant un équilibrage automatique des réseaux. Domaines d application types : Equilibrage

Plus en détail

MICRO CANAL 2014.FR FR - 11/12/13 FR - 11/12/13

MICRO CANAL 2014.FR FR - 11/12/13 FR - 11/12/13 FR - 11/12/13 MICRO CANAL 2014.FR MICRO CANAL Des dimensions minimales pour une chaleur maximale Le nouvel élément de Jaga encastrable dans le sol affiche une hauteur de 6 cm à peine et une largeur de

Plus en détail

Notice d utilisation. Ensemble absorbeur. Aperçu et dimensions d installation. 47 cm. Vase d expansion 18 litres Diamètre 30 cm Hauteur 40 cm

Notice d utilisation. Ensemble absorbeur. Aperçu et dimensions d installation. 47 cm. Vase d expansion 18 litres Diamètre 30 cm Hauteur 40 cm Notice d utilisation Ensemble absorbeur Aperçu et dimensions d installation 47 cm 27 27 cm cm Vase d expansion 18 litres Diamètre 30 cm Hauteur 40 cm Sommaire Installation du T-Box. 3 Schéma hydraulique

Plus en détail

SUNTUF 3700 Industriel

SUNTUF 3700 Industriel SUNTUF 3700 Industriel INSTRUCTIONS POUR L INSTALLATION Des plaques ondulées SUNTUF 3700 en Polycarbonate pour lucarnes de toits et de bardages de structures industrielles, commerciales et agricoles. A.

Plus en détail

Recoh-drain RD1-700C. 1. Général. Notice d'installation

Recoh-drain RD1-700C. 1. Général. Notice d'installation Notice d'installation Recoh-drain RD1-700C Nous vous félicitons pour votre achat du Recoh -Drain. Du point de vue économique le Recoh -Drain est un des appareils les plus intéressants. Le temps de récupération

Plus en détail

Servomoteurs électriques

Servomoteurs électriques 4 864 Servomoteurs électriques pour petites vannes VVP47, VXP47 et VMP47 SSP31... SSP81... SSP61... SSP31... alimentation 230 V~, signal de commande 3 points SSP81... alimentation 24 V~, signal de commande

Plus en détail

Installation hydraulique

Installation hydraulique Modèles: GX-0...00-D/DEC/S Installation verticale Recyclage - Groupe de sécurité sanitaire - Clapet anti-retour - Pompe de recyclage (en option) - Robinet d'isolement - Purgeur - Vidange Modèles: GX-0...00-D/DEC/S

Plus en détail

POSER UN ISOLANT MINCE SUR TOITURE

POSER UN ISOLANT MINCE SUR TOITURE POSE TOITURE SUR CHEVRONS : Prévoir un vide d air d au moins 20 mm entre les voliges et l isolant. Prévoir aussi une bonne ventilation de la lame d air avec chatière, closoir et ouverture en bas de pente.

Plus en détail

VERSION 2. Notice de pose

VERSION 2. Notice de pose VERSION 2 Notice de pose Les profilés Inno-Wood s utilisent pour réaliser des ossatures en bois pour les cloisons intérieures et le doublage des murs extérieurs. Ils sont fabriqués en bois massif abouté

Plus en détail

Plafonds chauffants. Le confort thermique par le plafond. Plafond chauffant Placowatt PRP

Plafonds chauffants. Le confort thermique par le plafond. Plafond chauffant Placowatt PRP Plafonds chauffants Novembre 2004 Code : F3830 Le confort thermique par le plafond Plafond chauffant Placowatt PRP Vous voulez : maintenir une température confortable dans une pièce, refaire le système

Plus en détail

1 Charpente et travaux préparatoires

1 Charpente et travaux préparatoires COMMUNE DE SAINT-PIERRE Page 8 1 Charpente et travaux préparatoires 1-1 - Etendue des travaux - Réglementations 1-1-1 - Etendue des travaux Les travaux à réaliser par l'entreprise dans le cadre de son

Plus en détail

Règlement Local de Publicité secteur ZPR1 - Vitré

Règlement Local de Publicité secteur ZPR1 - Vitré Règlement Local de Publicité secteur ZPR1 - Vitré V : DISPOSITIONS PARTICULIERES RELATIVES AUX ENSEIGNES Préambule Les enseignes doivent s intégrer aux caractéristiques des architectures commerciales sur

Plus en détail

REHABILITATION D UN LOGEMENT - RUE D ILLIERS MONTIGNY LE CHARTIF

REHABILITATION D UN LOGEMENT - RUE D ILLIERS MONTIGNY LE CHARTIF MAITRE D OUVRAGE MAIRIE DE 28 RUE DE NOGENT 28120 REHABILITATION D UN LOGEMENT 24 RUE D ILLIERS 28120 C C T P LOT : 2 MENUISERIE CLOISONS DOUBLAGE FAUX PLAFONDS 1 1) PRESENTATION DES OFFRES Le devis estimatif

Plus en détail

Les 2 produits se découpent facilement au cutter. La découpe ne génère pas de poussières et permet de garder un chantier propre.

Les 2 produits se découpent facilement au cutter. La découpe ne génère pas de poussières et permet de garder un chantier propre. GÉNÉRALITÉS DE POSE La pose en toiture par l extérieur nécessite uniquement : - La pose du TRISO HYBRID - La pose du BOOST R HYBRID Découpe facile Les 2 produits se découpent facilement au cutter. La découpe

Plus en détail

PARA Un Système très résistant à l impact utilisant un isolant de polystyrène extrudé

PARA Un Système très résistant à l impact utilisant un isolant de polystyrène extrudé Devis d installation Système de revêtement thermique avec enduit de finition PARA Un Système très résistant à l impact utilisant un isolant de polystyrène extrudé 1-Généralités : 1.1 Travaux connexes précisés

Plus en détail

Manuel d entretien. Brûleur fioul. Fonctionnement à 1 allure CODE MODELE TYPE 3744530 G5 445T30 2902091 (6)

Manuel d entretien. Brûleur fioul. Fonctionnement à 1 allure CODE MODELE TYPE 3744530 G5 445T30 2902091 (6) Manuel d entretien Brûleur fioul Fonctionnement à allure CODE MODELE TYPE 3744530 G5 445T30 9009 (6) DONNEES TECHNIQUES Puissance thermique débit 8 60 kw,3 5 kg/h Combustible F.O.D., viscosité max. à

Plus en détail