Un peu d histoire sur la famille Escoffery

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Un peu d histoire sur la famille Escoffery"

Transcription

1 Un peu d histoire sur la famille Escoffery Compilé par E. Michon

2 Table des matières - P 2 La famille Escoffery - P 7 Gloria Escoffery - P 9 Les Blasons de la famille Scofferi - P10 Alassio, ville de Ligurie - P 19 Ex voto - P 22 La République de Gênes - P 28 La Corse - P 29 St Domingue, une colonie française avant P 32 La situation à St Domingue en 1791 et la naissance d Haïti - P 36 La Jamaïque au début du XIXème siècle - P 40 Louis Celeste Lecesne le beau frère de John Escoffery - P 45 Le Procès à Londres de John Escoffery et Louis Céleste Lecesne - P 61 Apports bibliographie et credits photos 2

3 La Famille Escoffery I Au commencement connu, il y eu Jean Marie Scofferi ( ) qui est né en Corse. Mais nous supposons que sa famille provient de la Ligurie où nous pouvons retrouver traces du nom Scofferi à Alassio. Ce nom «Scofferi di Nizza» est associé principalement aux familles Scoffier, Excoffier et Escoffier d origine de la Provence. Le blason de la famille Scofferi comte de Castellar est le suivant : The original Escoffery that came to Jamaica was Jean Marie Escoffier, and he came to Jamaica from Haiti at the time of the Haitian Revolution (about 1792 to 1798)! We believe he was not actually French as there appears to be a connection to an Italian family "Scofferi" from Genoa & Sicily. In Jamaica, he lived in Kingston and anglicized his name to John M. Escoffery. All Escoffery family descends from this individual. There are a LOT of Escofferys descended from the original John Escoffery! Perhaps he fled the first massive organized revolt of slaves in the french colony of Saint-Domingue. He was married to Eulaslie Savary (Savarie?). He died Christian in Jamaica (S.H) John and Louisa Eulalie Savarie had the following child.: John Escoffery. His tombstone is listed in Lawrence-Archer"The Monumental Inscriptions of the British West Indies, as being buried at the Kingston Parish Church (text from Stephen Hopwood) There was a flow of refugees and French prisoners of war from St. Domingue. The newly-appointed Lieutenant Governor, Lord Balcarres, wrote to England that on his arrival in Jamaica, in April, 1795, he found a vast number of French emigrants, who had recently fled from the horrors of Saint Domingue. They were people of all ranks and colors. Many were of the French nobility. Some of the aristocratic ladies had lost all their fortunes, but their female slaves and a few trusty male domestics had saved their lives while endangering their own. There was a multitude of slaves and of handicraft men of color, with great numbers of brown women. On ships anchored near the shore there was also a large number of French prisoners of war of the most alarming description, some of them being bands of incendiaries who were held responsible when on August 2, 1795 Montego Bay was destroyed by fire. (text from Stephen Hopwood). II Puis son fils John Escoffery s allia avec son beau-frère Louis Céleste Lecesne pour prendre part à une révolte anti-esclavagisme en 1823 ce qui lui valu une déportation vers Haïti et un séjour à Londres pour faire établir par la justice sa nationalité britannique étant né en Jamaïque A free mulatto, according to the Anglican marriage register. He was actually 3/8 black 3

4 Himself and John Jr's brother-in-law Louis Celeste LECESNE (also business partners as liquor merchants in Kingston, Jamaica) were accused of hatching a plot against the government and arrested as being foreigners and do stirring up "the people of colour" in anti-slavery sentiments. They were deported to Haiti about At Jacmel, they were taken by a British's ship captain to England, where an Advocate Member of Parliament, Stephen Lushington, took their case to the British Parliament, there established they could not be deported as both young men were born in Jamaica. There were compensated and returned to Jamaica. (text from Stephen Hopwood). Louis Celeste Lecesne and John Escoffery were arrested on 7 October, 1823 under the Alien Act by a warrant of the Duke of Manchester, the Governor of Jamaica. They were considered by the Attorney General, William Burge to be of a dangerous character and to be aliens as they were clained to be Haitians. Luckily they had time to raise a writ of Habeas Corpus in the Supreme Court of Jamaica III Le fils de John, John Escoffery a vécut une partie de sa jeunesse à Londres en Angleterre où il s est marié avec Eliza Western Evans le 16 Mai 1840 et a eu son premier enfant John Walter Evans Ils sont rentrés ensuite en Jamaïque où ils ont eu les 6 autres enfants IV Nous commençons à mieux connaître la vie de la famille Escoffery en Jamaïque avec Charles Septimus Escoffery marié avec Caroline Louisa Mattos native aussi de Jamaïque et dont le père était notaire public ; La famille Mattos était issue des communautés juives shefarades expulsées d Espagne en 1492, d abord réfugiée au Portugal et qui se retrouverons en particulier dans les Caraïbes sur l Ile de Curaçao et nous pensons que cette famille Mattos a probablement ses origines à Curaçao V Charles Septimus et Caroline Louisa ont eu 7 enfants dont certains ont formé des familles en Amérique du Nord dont Charles Joseph et Madeleine Rose qui se sont installés au Canada 4 Charles Joseph Escoffery Madeleine Rose Escoffery

5 Et en Amérique Centrale, dont Albert Leopold et Francis Everard installés respectivement au Nicaragua et à Panama Albert Leopold Escoffery Francis Evrard Escoffery Les familles de Cyril Alexander, William Ignatus et Georges Septimus sont restés en Jamaïque et ont formé des familles de medecins et aussi d artistes Cyril Alexander Escoffery William Ignatus Escoffery VI Georges Septimus Escoffery Parmi les enfants de Charles Joseph installés au Canada, sa fille Marie Louise Annette Escoffery qui s est marié avec Thomas Clarke Scott (de la famille du Pasteur Presbytérien James Scott venu d Ecosse en Jamaïque au milieu du XIX ème siècle) et Lucille Ernestine Escoffery marié avec Charles Muirhead Smith Marie Louise Annette Escoffery 5 Thomas Clarke Scott

6 Lucille Ernestine Escoffery Les enfants de Madeleine Escoffery marié avec Arnold Scott qui était l oncle de Thomas Clarke sont aussi restés au Canada en particulier en Ontario et à Vancouver avec les descendants de Philip Vernon Madeleine Escoffery Arnold Scott Parmi les enfants restés en Jamaïque, nous pouvons relever la fille de William Ignatus et Sylvia Sowley en l occurrence Gloria ( ), honorée en Jamaïque en tant qu artiste 6

7 GLORIA ESCOFFERY ( ) Jamaican artist, poet, teacher art critic and journalist who retained her public spiritedness and vision Gloria Escoffery, who has died aged 78, was an important Jamaican artist, poet, teacher, art critic and journalist. Her work as an artist and writer evolved as part of the burgeoning Jamaican art movement of the 1940s and 50s. Later she became - partly, but not completely, by choice - somewhat of an outsider but retained her creativity, proud to call herself "something of a rootswoman". For more than half a century she produced intellectually demanding literary and visual work. Full of social satire, symbolism and mythology, her more recent work, in particular, was a celebration of the "rootsmen", the self-taught, rural artists of her beloved island. Escoffery came from the Jamaican professional class and was trained as a classical artist, but her work reflected rural life and was expressive of Jamaican folk culture. Indeed, her collection of wood carvings by her friend Brother Everald Brown, perhaps Jamaica's leading intuitive artist and a self- ordained minister of the Ethiopian Orthodox church, and his son Joseph, held the inspiration for much of her important later work. These carvings were reborn - like nursery animals coming alive at night - as a cast of richly tragi-comical characters in her illustrated and privately published book of poetry, Rootsman Adam Reincarnates For The Millennium (2000). It deserved a larger audience. The work is typical Escoffery: a sure hand, wise and humorous, calling on all the traditions that made her such an invigorating and inquiring artist. Always critical of her society, she was never aloof from it - even if she sometimes felt excluded by ethnic origin and education, and then by distance from the Kingston-based art and literary establishment. The youngest of three children, she was born in Gayle, in the agricultural parish of St Mary, but spent most of her childhood in Brown's Town, a market community inland from Jamaica's glittery north coast. Her doctor father was descended from white Haitians who had fled its revolution. Her mother's family were English and Jewish Jamaican. She was educated at St Hilda's High School, Brown's Town, and in 1942 won the "island scholarship" and went to McGill University in Montreal, Canada. She returned, at a time of political and artistic stirrings, and she was invited by Edna Manley, wife of Norman Manley, leader of the People's National Party and future post-independence prime minister, to become literary editor of the PNP's weekly, Public Opinion. She also designed sets for Jamaica's Little Theatre. From 1950 to 1952 she studied at London's Slade School of Art where Lucian Freud taught and where Unity Spencer, daughter of Stanley, was a student. When Edna Manley, who became a close friend, visited Escoffery's studio on the latter's return to Jamaica, she commented: "You really are an artist, not just a journalist." At first, in works such as Banana Plantation Workers (1953), she identified with Jamaica's early nationalist realists. 7

8 Classical in composition, these paintings drew on Cézanne and Poussin, according to David Boxer, emeritus director of the National Gallery of Jamaica, who always promoted her work. He included her superbly composed acrylic, The Old Woman (1955), in Jamaican Art , the landmark exhibition at the Smithsonian Institution, Washington DC. Later, her work became more experimental, dreamlike and at times surreal, full of literary allusion and often incorporating decorative friezes. One of her most ambitious works, dating from the 1980s, was Mirage, on five panels, celebrating her love for the land, in this case the desert landscape of the Middle East - a tribute to her Jewish grandmother - turned into a battlefield for cultural dominance. She had left Kingston in the late 1950s and moved to Rio Bueno where she painted, ran an art gallery and taught in local schools. In 1967, she adopted her son, Fabian, before returning to Brown's Town where she was to live for the rest of her life, in a cottage and studio, in the grounds of her old family home. There, from 1975 she taught English literature to sixth formers at the Brown's Town community college, having gained a teacher's diploma at the University of the West Indies. It was the start of a richly creative period: apart from painting, poetry and teaching, she wrote for the Jamaica Journal and had a weekly column in the Gleaner newspaper. She retired from teaching in Sometimes her immensely long, engrossing letters expressed a sense of intellectual isolation, but never of despair. They often contained vivid descriptions of mishaps. On one trip to Kingston, her portfolio, stuffed with illustrations for a children's book, was left on top of her car. When the car drove away, the portfolio fell off and was lost. But her energy and imagination meant that there was always more creativity to come. In the last few years, she had become enthralled by the computer: drawing with the mouse and creating layouts for her poems. It offered a new way to design - always one of her passions. There were two published collections of poems: Mother Jackson Murders The Moon (1998), and Loggerhead (1988). The latter was dedicated to, among others, David Boxer and Edna Manley. Escoffery wrote that these were friends who saw that "I was waving, not drowning, and waved back." Courageous, determined, outspoken, "Miss G", as she called herself, raged against what she saw as the apathy of Jamaican society (though few could match her energy) and its violence (she launched a campaign against corporal punishment in schools). In her last years, she also wrote a blueprint for the development of Brown's Town. Her public spiritedness, generosity and vision is perhaps best encapsulated in the dreams she had for a Brown's Town cultural centre, based around her library of 1,000 art books, in the grounds of her home. She is survived by her son, Fabian. 8

9 Gloria Blanche Escoffery, artist and poet, born December ; died April Polly Pattullo from the Guardian 9

10 Blasons possibles de la famille Scoffery Escoffier (Scoffier, Scofferi) (di Nizza) conti di Castellar D azzurro, allo scaglione accompagnato da tre covoni, il tutto d oro; con il capo del campo, sostenuto d oro, carico di tre stelle d argento, male ordinate [Rabino] "Dazur, le groupe accompagné de trois gerbes, tout en or, avec la tête du domaine, avec l'appui de l'or, chargé de trois étoiles d'argent" Escoffier (Excoffier, Scoffier) (di Nizza) signori di Boione D azzurro, alla fascia, accompagnata in capo da tre gigli, ordinati in fascia, il tutto d oro, in punta da un cuore di rosso, cucito [Manno] [Rabino considera una sola famiglia i signori di Boione e i conti di Castellar, assegnandole l'arma di questi ultimi, vedi nel seguito] (Excoffier, Scoffier) (da Nizza signori di Lessolo D argento al decusse (d'azzurro), accompagnato in capo e punta da due gigli, dello stesso, ai fianchi da due rose di rosso [Manoscritto Mella, citato da Manno] 10

11 Alassio (arasca en Ligurie) est une ville italienne de habitants [1] de la province de Savone en Ligurie. ( compilé de Wikipedia) Alassio Etat: Région: Province: Italie Ligurie Savona Coordonnées: Altitude: N E N E : 44 0'28.50 "N 8 10'22.96" E Coordonnées: 44 0'28.50 "N 8 10'22.96" E 6 m Taille: 17,3 km ² Population: (ISTAT) Densité: 653 ab. / Km ² Fractions: Sq mi: Caso, Moglio, Solva Albenga, Andora, Laigueglia, Villanova d'albenga Code postal: Pref Téléphone: 0182 Code ISTAT:

12 Géographie physique La ville est située sur la côte de la Riviera Ligure di Ponente entre Capo Mele et Capo Santa Croce et est connu comme un des installations touristiques centre et le port de plaisance "Luca Ferrari". Est d'environ 51 km de la capitale. Le territoire de la commune a fait partie de la Communauté de Montagne Ingauna jusqu'au 1 Janvier 2009 quand, avec les règles de la réorganisation des communautés de montagne, régies par la loi régionale n 24 de Juillet [2] et en vigueur depuis le 1 Janvier 2009, la courant a été exclu en déléguant la même chose pour les fonctions administratives liées à l'agriculture, développement rural, les forêts et la lutte contre les incendies de forêt. Histoire Alassio en La fondation d'alassio [3] remonte au Xe siècle sur le moment, près de l'église de Sant'Anna ai Monti, a été construit dans le noyau et d'autres familles s'installèrent près de la colline derrière le canton présente Madonna delle Grazie, au lieu-dit Depuis lors, comme un plâtre. Ici, vous pouvez encore voir l'une des plus anciennes couches d'alassio. La rivalité dans le «siècle onzième était en possession des moines, des moines bénédictins venant de 'île Gallinara et plus tard est venu sous le contrôle d'albenga, qui administrait la ville jusqu'à ce que le siècle seizième. En 1521 à la suite des raids en continu par des pirates ont été construits les premiers murs pour être placée comme une défense du logement. Puis pénétré une partie du territoire de la République de Gênes a participé à 1528, avec les galères dix-huit, guerre contre la France en obtenant de gènes d'une large autonomie en particulier dans le domaine économique. En 1540, il devint le siège local de la Podesta et la République d'entreprises favorise le commerce de Gênes avec la France, l'espagne, le Portugal, la Sicile, la Sardaigne et les Pays-Bas, rendant ainsi le Alassino village de pêcheurs, un centre commercial important, comme d'autres pays côtiers de Ligurie a été très actif collecte et le commerce du corail rouge. Il participa à la bataille de Lépante de 1571 avec une flotte entière. En 1625 est entré en possession de la Savoie, mais bientôt retrouvé la République de Gênes. En 1797, Napoléon Bonaparte a occupé la ville pendant la campagne d'italie et, après la chute de la République de Gênes, il touche le territoire de la République nouvelle ligure annexée par l'empire français d'abord. En 1815, il rejoint le royaume de Sardaigne, comme indiqué dans le Congrès de Vienne de 1814 pour les autres villes de la République ligurienne, et en 1861 le royaume d'italie. Dans la fin du XIXe siècle, comme c'est arrivé dans d'autres villes côtières des deux côtes de la Ligurie, est devenu un centre touristique majeur et merci de résidence à une présence visible de vacanciers de nationalité anglaise - avec les visiteurs de la famille Hanbury, les créateurs de jardins botaniques homonymes de Ventimiglia - qui ont contribué au développement économique national. 12

13 A cheval sur les années cinquante et soixante, qui coïncide avec le boom économique, il a été stations à la mode avec Portofino et San Remo. C'est durant ces années que l'initiative du peintre Mario Berrino Alassino née l'initiative de la paroi d'alassio. Places La légende veut que le nom provient du nom d'alassio Adelasia, fille de l'empereur Othon I, qui a fui avec un écuyer nommé Aleramo du couple allaient s'installer dans les collines de Alax - maintenant Alassio - qui donne naissance à la lignée des Aleramicis. Au blason municipal illustre la figure d'une tour avec Adelasia les stands. Le fait est que déjà dans les siècles XIII et XIV parlait d'une Albertus Alaska [citation nécessaire] (1236) et le territoire de Alax. Il n'est donc pas exclure l'hypothèse selon laquelle la ville tire son nom de la noble dessus, ou que le noble dérivé d'un endroit appelé l'alaska, plus tard transformée en Alassio. [Edit] Symboles "Venez sur fond bleu, une tour de coloré rouge, murs noirs, soit cinq de créneaux de Guelph, avec une femme au sommet, passant de la tour elle-même, vêtu de rouge et d'hermine col avec sa main droite serrant un sceptre lis, comptant de l'or dans le groupe. Ornements extérieur à partir de commune et crénelés couronne» (Descriptif manteau héraldique des armes) La figure féminine qui apparaît dans les bras ou dépeint Adelasia Alasia - fille de l'empereur Otton I, empereur romain germanique - qui selon la légende locale, fonda avec Aleramo Monferrato ville d'aujourd'hui d'alassio. La plus ancienne des armoiries, peintes à la gouache, a été découverte par les historiens de l'église locale et le sanctuaire de Notre-Dame de Grace dans la région homonyme. Monuments et lieux d'intérêt L'église paroissiale de Sant'Ambrogio. 13 Bâtiments religieux Sanctuaire de Nostra Signora della Guardia. Construit dans le siècle, douzième, sur le mont Tirasso a été partiellement remodelé dans le siècle, seizième et septième. Eglise de Saint-Ambroise [4]. Datant de la «XIe siècle avec le clocher de haute cusped romaine - gothique avec des fenêtres à meneaux et de trèfles, l'église a été reconstruite et agrandie entre

14 1455 et La façade de la Renaissance de 1896 conserve un portail plus ancien en ardoise central de Eglise de Sant'Anna ai Monti. L'église a été la première paroisse d'alassio jusqu'en 1507 et le bâtiment est l'un des premiers lieux de culte dans la région. Chiesa di Santa Maria Immacolata. L'église est liée à un vœu fait par le peuple Alassio à Madonna lors d'un pirate raid. Eglise de Santa Maria degli Angeli. Institut salésien. Eglise de la Charité. Eglise Sainte-Croix à Santa Croce. Église de St. Vincent Ferrer [5]. Erigé le long de l'aurelia antique Via a été construit en A l'intérieur, il contient trois tableaux datant du XVIIe siècle et un autel contemporain en marbre polychrome. Église de St. John the Baptist [6]. Construit dans un style moderne a été consacrée dans les années quatre-vingt de l'e siècle XX. Le sanctuaire de Nostra Signora della Guardia. Église de St. Anne. Erigée en 1730 par les habitants de la Barusso Village conserve quelques œuvres d'art du XVIIIe siècle et un crucifix en bois sculpteur Anton Maria Maragliano-dessus de la 'autel plus grand. Chiesa della Madonna della Neve. La construction de l'église à Notre-Dame des Neiges, décrit comment la date gravée sur le portail était en 1757 par la famille de "Boggiano. L'église, située dans le village de Chance, c'était en 1880 acheté par la famille "ramassa-t-il utilisé le petit bâtiment comme une chapelle privée et que plus tard transformé en une église publique. Après d'importants travaux de restauration dans les années soixante-dix du XIXe siècle a été consacrée par le prêtre d'alassio Mgr De Ferrari en Église de l'annunziata Santissima. Situé dans le village de Solva a été construit en 1382 et reconstruit en 1480, le clocher a été construit plus récemment, en La façade est décorée dans des ardoises ainsi que les secours présents sur la loggia. L'intérieur sont conservées des fresques de la fin des Ages Orient, représentant les Sept Péchés capitaux et le 'Inferno, ainsi que d'autres peintures et sculptures de l'siècle septième. Eglise de San Sebastian dans le village de Moglio. Eglise de Notre-Dame de Lorette. Situé dans la région du même nom a été construit dans la seconde moitié du XVIe siècle avec sa cour intérieure caractéristique pavées blanc-gris datant de Récemment restauré dispose de deux porches et à l'intérieur d'une peinture à l'huile 14

15 sur toile représentant la Madone de Lorette avec la plage arrière-plan Alassio. Il ya aussi trois tableaux de l'école de peinture Genovese. Chiesa della Madonna del Popolo du siècle neuvième. Chiesa della Madonna delle Grazie, situé près de "Château" a été érigée en 1266 et partiellement reconstruite en A ensuite été modifié à des dates ultérieures. Église de San Bartolomeo est situé sur une colline rocheuse et a été construit avec vue sur le village de cas en Couvent de Saint-André du siècle neuvième. Oratorio di Santa Caterina d'alessandria, datant du siècle seizième, conserve à l'intérieur des statues de plusieurs de bois par le sculpteur Anton Maria Maragliano. Oratoire de Saint-Erasme. Situé dans le village a été construit grâce à la dépense Cuisse de pêcheurs Alassio de corail en En face, sur la porte centrale, et placer une statue de marbre du siècle, septième, représentant la Madonna del Popolo, une autre statue, faite de bois, vous devez tenir dans la représentation du saint titulaire de l'oratoire du XVIIIe siècle et de la facture espagnole et est toujours dédiée au saint de l 'fresque au centre du plafond. Maisons autel Nell 'le plus grand retable du peintre Giovanni Andrea De Ferrari à Gênes. Dans le porche sous le plancher est composé de galets de mer représentant les bateaux et le thon de Oratoire de Notre-Dame du Vent. Erigé par l'équipage d'alassio au XIIIe siècle et reconstruite plus tard d'abord dans le XV e siècle et, enfin, au XVIIe siècle, est situé le long du sentier muletier qui mène hors du parc éolien dans les régions côtières. Chapelle de San Rocco. À l'origine dédié à Notre-Dame de Consolation de la date de sa construction a modifié la dénomination aujourd'hui à propos du seizième siècle. Selon les notes historiques à travers cette désignation, après l'arrêt de Pauperum Ospitium San Rocco», l'eglise de la Charité. À l'intérieur il ya une pelle, un autel de marbre, l'école génoise du siècle, septième, représentant la Vierge à l'enfant et sur les côtés des saints Sébastien et Rocco. Autres représentations de saints sont présents dans les parois latérales. Le Muretto d'alassio. Chapelle à la tombée de la mer. Appelée La chapelle est située sur un éperon rocheux sur les ruines d'un garde de la tour antique ou Lookout. Situé à côté de la marina "Luca Ferrari" a été béni et inauguré l '8 Septembre de

16 édifices civils Palazzo Ferrero de Gubernatis Ventimiglia, datant du XVIIIe siècle a été restauré récemment, selon des sources historiques ici ont passé la nuit de Napoléon Bonaparte pendant l'occupation française de la fin du XVIIIe siècle. Palazzo Brea. Le palais Scofferi du XIXème siècle A l intérieur est un crucifix attribué au sculpteur flamand Jean de Boulogne, dit Giambologna. Bonfante palais de l'e siècle septième. Le Muretto d'alassio Compté parmi les plus célèbres monuments de la ville [7], tant pour le tourisme et dans les arts, il a été jusqu'à la Seconde Guerre mondiale, juste un mur pour endiguer le jardin public Alassio. Avec l'avènement du boom économique, un événement qui s'intéressent à la cinquante et soixante et aussi la Ligurie, et particulièrement les villes côtières des deux côtes, le mur a commencé à être orné de tuiles différentes de forme irrégulière. Le premier panneau a été placé en 1951 par l'écrivain américain Ernest Hemingway, résidant dans la ville, à laquelle on ajoute les tuiles décorées de Quartetto Cetra et Cosimo Di Ceglie. Le rite se poursuit encore aujourd'hui, et nombreux sont les signatures de personnages célèbres - environ qui ornent le mur Alassino: Michele Alboreto, Marisa Allasio, Jose Altafini, Angelillo, Maurizio Arena, Christian Barnard, Gino Bartali, Isa et Barzizza Pippo, Pippo Baudo, Loredana Berte, Roberto Bettega, Max Biaggi, Alfredo Binda, Mike Bongiorno, Fred Bongusto, Giampiero Boniperti, Liam Breìady, Bubba George, Edy Campagnoli, Loris Capirossi, Ivan Capelli, Nicholas Carosio, Renato Carosone, Adriano Celentano, Gino Cervi, Piero Clare, Walter Chiari, Bruce Reid, Jean Cocteau, Licia Colò, Febo Conti, Fausto Coppi, Corrado, Aviero Cugat, Lucio Dalla, Charles de remplissage, Fabrizio De Andrè, Lorella De Luca, Vittorio De Sica, Adriano De Zan, Pedro Paulo Diniz, Emilio Giuseppe Dossena, Anita Ekberg, Sergio Endrigo, Aldo Fabrizi, Franco Fasano, Nunzio Filogamo, Salvatore Fiume, Lucio Flauto, Dario Fo, Giorgio Gaber, Beniamino Gigli, Gilberto Govi, Giovanni Guareschi, Grok, Thor Heyerdhal, Ezo Avitabile, Gorni Kramer, Gino Latilla, Carlo Levi, Duilio Loi, Erminio Macario, Paoletta Magoni, l'équipe nationale championne du monde en 1982, Nino Manfredi, Nando Martellini, David Mengacci, Milena Milani, Mina, Domenico Modugno, Sandra Mondaini, Silvio Noto, Wanda Osiris, Adriano Panatta, Gino Paoli, Fausto Papetti, Raymond Peynet, Paola Pezzo, Nilla Pizzi, Platinette, Jacques Prévert, Salvatore Quasimodo, Franca Rame, Bryan Johnson, Teddy Reno, Antonio Ricci, Valentino Rossi, Antonio Rossi, Maria Teresa Ruta, Nantas Salvalaggio, Delia Scala, Tino Scotti, Enrico Simonetti, Omar Sivori, Luisito Suarez, Tetsuya Harada, Tiberio Timperi, Achille Togliani, Ugo Tognazzi, Alberto Tomba, Tonino Torielli, Enzo Tortora, Raf Vallone, Antonello Venditti, Simona Ventura, Claudio Villa, Ezio Zerniani. Bâtiments militaires Le «tour sarrasine» ou «les jambes». Alassio sur le territoire il ya deux tours Watch, dont la plus célèbre est le "Tour Saraceno" ou "Tour de la cuisse. Construit par la République de Gênes au XVIe siècle, près de la mer dans la Coscia Village, a été construite principalement pour défendre la côte de tout et les incursions fréquentes des pirates. 16

17 Une grande partie d'origine plus ancienne est la tour de Vegliasco où le premier propriétaire était Aleramo Monferrato. Représenté dans le blason montre une forme conique dont le sommet est orné d'une couronne de trous d'homme. Site archéologique Au cours de la restauration de l'église de Sant'Anna ai Monti, a joué autour de la soixantaine du siècle vingtième, ont été découverts sur la colline, ancienne voie romaine reliant Alassio et Albenga diverses expositions archéologiques. Selon une première étude, réalisée par des historiens locaux, ces résultats peut être datée à un plan d'urbanisme premier du dix neuvième siècle. Notes 1. ^ Depuis Istat au 31/12/ ^ Texte de la loi régionale n 24 du 4 Juillet, ^ Les notes historiques sur le pays ont été comparés avec le site de la ville d'alassio - Section d'histoire 4. ^ Plus sur le site Internet de la paroisse de Saint-Ambroise 5. ^ Plus sur le site de la paroisse de St. Vincent Ferrer 6. ^ Plus sur le site de la paroisse de St. Vincent Ferrer 7. ^ À la source et le point sur l'muretto Alassio 8. ^ Source du site de Feeitalia.org Voir aussi Sanctuaire de Nostra Signora della Guardia (Alassio) 17

18 Villa Scofferi avec la chapelle, le jardin et ses dépendances The Scofferi Villa is located in San Bartolomeo al Mare and appears to have been from time immemorial, owned by the Scofferi Family coming from Provence and inurbatasi in Alassio since 1346 with Jacques Scofferi. The Villa is facing south-east, as is often the buildings are "important" of the Riviera and is presented as one body on the side of the main facade, while the north-west and regrouped portion rustica, probably the oldest, which overlooks what was the old barnyard of farm. The building is composed, to the front of the entrance plaza - restored in recent times by using existing materials in pebbles - three floors: ground floor, once used as a water mill and warehouse - the first and second floor residential accommodation. The main facade is simple, only marked by string-courses, fourteen are typical Genoese shutters and windows inside the first floor lead curious custom grips with the initials CS (Scofferi Charles, who died in 1885). Also on the apron, incorporated on the ground floor, opens a chapel dedicated to St. Joseph, about 50 square meters in area, with vaulted ceiling, which has more than two storeys in height, which can also be accessed from the first floor housing, through the gallery. The room most representative of the first floor is the lounge which overlooks the landing after the second flight of stairs, which looks like a typical salon Genovese, with slate flooring and from which you access the gallery of the chapel. The white walls are decorated with portraits of ancestors and Scoffera under the galleon "Saint Nicholas" for which "Gio Antonio Scofferi and fellow Alessio enjoyed safe conduct by Honoré Grimaldi dated XXIII in February The area surrounding the property, once a larger, has a definite interest, particularly the persistence of ancient artifacts in agriculture, in support of farming, already quite prosperous, some of these artifacts are now destined for lodgings, but It should indicate the presence of ancient water pipe that served the mill, consists of a multi-arched stone bridge, now in disuse. Freely adapted from acts of Superintendence for Architectural Heritage and Landscape of Liguria 18

19 Fecit Votum, gratiam accepit PROMESSES D EQUIPAGE! "# $ $% &'()* % $"# + $, +- # $!$.%, /"# 0#$ &(12 $ +%3 % $-4 05/% 5!! 6%57 +#8 &9:)$ - ; - - $ 07 < )11911 # * * %.. 19

20 =- >3 &?)) *;!% ()+ &?9(0 8-< + $ %$* -- %-+%, $ *, % *! $*$*.5% 5=&?'?>3$%$ ;5$;-5 65%, $ *; %!&()&!!#! - %! 3,#%.5 / 4 5 *. &?2:%$.! < 5&?):5 %, $! ;7 # %!!5$! % ! %- 4 %! -. # ;.3#- /*.% % 5 /%A5!% 7! $. ;-*&?)'8 5. # <B=&?C)>% /,!*, #! %$, 20

Venez tourner aux Gobelins

Venez tourner aux Gobelins enez ourner ux obelins Le site du Mobilier national se compose de deux ensembles architecturaux distincts, disposés de chaque côté de la rue Berbier-du-Mets dont le tracé suit celui de la Bièvre recouverte

Plus en détail

THE JOHN LYON SCHOOL. MODERN LANGUAGES DEPARTMENT 13+ ENTRANCE EXAMINATION January 2011

THE JOHN LYON SCHOOL. MODERN LANGUAGES DEPARTMENT 13+ ENTRANCE EXAMINATION January 2011 THE JOHN LYON SCHOOL MODERN LANGUAGES DEPARTMENT 13+ ENTRANCE EXAMINATION January 2011 Section 1: Reading (20 mins) Section 2: Writing (25 mins) Important: Answer all the questions on the question paper

Plus en détail

1.The pronouns me, te, nous, and vous are object pronouns.

1.The pronouns me, te, nous, and vous are object pronouns. 1.The pronouns me, te, nous, and vous are object pronouns.! Marie t invite au théâtre?!! Oui, elle m invite au théâtre.! Elle te parle au téléphone?!! Oui, elle me parle au téléphone.! Le prof vous regarde?!!!

Plus en détail

Le passé composé. C'est le passé! Tout ça c'est du passé! That's the past! All that's in the past!

Le passé composé. C'est le passé! Tout ça c'est du passé! That's the past! All that's in the past! > Le passé composé le passé composé C'est le passé! Tout ça c'est du passé! That's the past! All that's in the past! «Je suis vieux maintenant, et ma femme est vieille aussi. Nous n'avons pas eu d'enfants.

Plus en détail

Grammaire raisonnée 2 anglais : Niveau supérieur, C1 S. PERSEC, J.C. BURGUE. Editions OPHRYS.

Grammaire raisonnée 2 anglais : Niveau supérieur, C1 S. PERSEC, J.C. BURGUE. Editions OPHRYS. Voici un ensemble de recommandations pour vous permettre de préparer la rentrée prochaine. Il ne s agit pas bien sûr de tout faire mais de travailler selon vos goûts, en veillant à consolider vos connaissances

Plus en détail

CAPES externe d histoire et de géographie

CAPES externe d histoire et de géographie Cette banque de données a été réalisée initialement avec la participation de Laurent Carroué, Rachid Azzouz, Martin Fugler, Claire Mondollot, Claude Ruiz et Jean-Louis Leydet. Son objectif est de disposer

Plus en détail

that the child(ren) was/were in need of protection under Part III of the Child and Family Services Act, and the court made an order on

that the child(ren) was/were in need of protection under Part III of the Child and Family Services Act, and the court made an order on ONTARIO Court File Number at (Name of court) Court office address Applicant(s) (In most cases, the applicant will be a children s aid society.) Full legal name & address for service street & number, municipality,

Plus en détail

ENGLISH WEDNESDAY SCHOOL ENTRY TEST ENROLMENT FORM 2015-2016

ENGLISH WEDNESDAY SCHOOL ENTRY TEST ENROLMENT FORM 2015-2016 CHECKLIST FOR APPLICATIONS Please read the following instructions carefully as we will not be able to deal with incomplete applications. Please check that you have included all items. You need to send

Plus en détail

BILL S-1003 PROJET DE LOI S-1003 S-1003 S-1003 SENATE OF CANADA SÉNAT DU CANADA

BILL S-1003 PROJET DE LOI S-1003 S-1003 S-1003 SENATE OF CANADA SÉNAT DU CANADA S-1003 S-1003 First Session, Forty-first Parliament, Première session, quarante et unième législature, SENATE OF CANADA SÉNAT DU CANADA BILL S-1003 PROJET DE LOI S-1003 An Act to authorize Industrial Alliance

Plus en détail

STATUTES OF CANADA 2011 LOIS DU CANADA (2011) CHAPITRE 28 CHAPTER 28 ASSENTED TO SANCTIONNÉE

STATUTES OF CANADA 2011 LOIS DU CANADA (2011) CHAPITRE 28 CHAPTER 28 ASSENTED TO SANCTIONNÉE First Session, Forty-first Parliament, 60 Elizabeth II, 2011 Première session, quarante et unième législature, 60 Elizabeth II, 2011 STATUTES OF CANADA 2011 LOIS DU CANADA (2011) CHAPTER 28 CHAPITRE 28

Plus en détail

Tex: The book of which I'm the author is an historical novel.

Tex: The book of which I'm the author is an historical novel. page: pror3 1. dont, où, lequel 2. ce dont, ce + preposition + quoi A relative pronoun introduces a clause that explains or describes a previously mentioned noun. In instances where the relative pronoun

Plus en détail

C est quoi, Facebook?

C est quoi, Facebook? C est quoi, Facebook? aujourd hui l un des sites Internet les plus visités au monde. Si tu as plus de 13 ans, tu fais peut-être partie des 750 millions de personnes dans le monde qui ont une page Facebook?

Plus en détail

AUTUMN/WINTER 2013-2014 PARIS COLLECTION

AUTUMN/WINTER 2013-2014 PARIS COLLECTION AUTUMN/WINTER 2013-2014 PARIS COLLECTION RED CARPET/Realistic Style Collection Automne-Hiver 2013-2014 Rynshu, avec cette nouvelle collection, veut permettre à chacun de se révéler par un style qui lui

Plus en détail

Némo Tral Dessinateur - Plasticien

Némo Tral Dessinateur - Plasticien Némo Tral Dessinateur - Plasticien www.nemo-tral.com contact@nemo-tral.com +33(0)7 61 75 52 27 Né en 1983, je vis et travaille à Paris. Diplômé de l Ecole Spéciale d Architecture en 2008, j ai une formation

Plus en détail

MAT 2377 Solutions to the Mi-term

MAT 2377 Solutions to the Mi-term MAT 2377 Solutions to the Mi-term Tuesday June 16 15 Time: 70 minutes Student Number: Name: Professor M. Alvo This is an open book exam. Standard calculators are permitted. Answer all questions. Place

Plus en détail

Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships. A project under the Intelligent Energy Europe programme

Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships. A project under the Intelligent Energy Europe programme Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships A project under the Intelligent Energy Europe programme Contract Number: IEE/10/130 Deliverable Reference: W.P.2.1.3

Plus en détail

Stress and Difficulties at School / College

Stress and Difficulties at School / College Stress and Difficulties at School / College This article will deal with the pressures and problems that students face at school and college. It will also discuss the opposite - the positive aspects of

Plus en détail

The assessment of professional/vocational skills Le bilan de compétences professionnelles

The assessment of professional/vocational skills Le bilan de compétences professionnelles The assessment of professional/vocational skills Le bilan de compétences professionnelles 03/06/13 WHAT? QUOI? Subject Sujet The assessment of professional/vocational skills (3 hours) Bilan de compétences

Plus en détail

RULE 5 - SERVICE OF DOCUMENTS RÈGLE 5 SIGNIFICATION DE DOCUMENTS. Rule 5 / Règle 5

RULE 5 - SERVICE OF DOCUMENTS RÈGLE 5 SIGNIFICATION DE DOCUMENTS. Rule 5 / Règle 5 RULE 5 - SERVICE OF DOCUMENTS General Rules for Manner of Service Notices of Application and Other Documents 5.01 (1) A notice of application or other document may be served personally, or by an alternative

Plus en détail

Instructions Mozilla Thunderbird Page 1

Instructions Mozilla Thunderbird Page 1 Instructions Mozilla Thunderbird Page 1 Instructions Mozilla Thunderbird Ce manuel est écrit pour les utilisateurs qui font déjà configurer un compte de courrier électronique dans Mozilla Thunderbird et

Plus en détail

Utiliser une WebCam. Micro-ordinateurs, informations, idées, trucs et astuces

Utiliser une WebCam. Micro-ordinateurs, informations, idées, trucs et astuces Micro-ordinateurs, informations, idées, trucs et astuces Utiliser une WebCam Auteur : François CHAUSSON Date : 8 février 2008 Référence : utiliser une WebCam.doc Préambule Voici quelques informations utiles

Plus en détail

S-9.05 Small Business Investor Tax Credit Act 2003-39 RÈGLEMENT DU NOUVEAU-BRUNSWICK 2003-39 NEW BRUNSWICK REGULATION 2003-39. établi en vertu de la

S-9.05 Small Business Investor Tax Credit Act 2003-39 RÈGLEMENT DU NOUVEAU-BRUNSWICK 2003-39 NEW BRUNSWICK REGULATION 2003-39. établi en vertu de la NEW BRUNSWICK REGULATION 2003-39 under the SMALL BUSINESS INVESTOR TAX CREDIT ACT (O.C. 2003-220) Regulation Outline Filed July 29, 2003 Citation........................................... 1 Definition

Plus en détail

CINEMA FRANCAIS SUR LPB

CINEMA FRANCAIS SUR LPB DEUX HOMMES DANS LA VILLE Fiche n 3 CINEMA FRANCAIS SUR LPB Réalisateur: Jose Giovanni Producteur : Jose Giovanni, Daniel Boulanger Avec : Jean Gabin (Germain Cazeneuve), Alain Delon (Gino Strabliggi),

Plus en détail

Stéphane Lefebvre. CAE s Chief Financial Officer. CAE announces Government of Canada participation in Project Innovate.

Stéphane Lefebvre. CAE s Chief Financial Officer. CAE announces Government of Canada participation in Project Innovate. Stéphane Lefebvre CAE s Chief Financial Officer CAE announces Government of Canada participation in Project Innovate Montreal, Canada, February 27, 2014 Monsieur le ministre Lebel, Mesdames et messieurs,

Plus en détail

Charlemagne Roi des Francs et empereur d'occident (768-814).

Charlemagne Roi des Francs et empereur d'occident (768-814). Charlemagne Roi des Francs et empereur d'occident (768-814). Carolus Magnus (dit Charles «le grand») plus connu sous le nom de Charlemagne. 1. En 768, Charlemagne devient roi des Francs et remplace son

Plus en détail

UNIVERSITY OF MALTA FACULTY OF ARTS. French as Main Area in an ordinary Bachelor s Degree

UNIVERSITY OF MALTA FACULTY OF ARTS. French as Main Area in an ordinary Bachelor s Degree French Programme of Studies (for courses commencing October 2009 and later) YEAR ONE (2009/10) Year (These units start in and continue in.) FRE1001 Linguistique théorique 1 4 credits Non Compensatable

Plus en détail

First Nations Assessment Inspection Regulations. Règlement sur l inspection aux fins d évaluation foncière des premières nations CONSOLIDATION

First Nations Assessment Inspection Regulations. Règlement sur l inspection aux fins d évaluation foncière des premières nations CONSOLIDATION CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION First Nations Assessment Inspection Regulations Règlement sur l inspection aux fins d évaluation foncière des premières nations SOR/2007-242 DORS/2007-242 Current to September

Plus en détail

PHOTO ROYAUME DE BELGIQUE /KINDOM OF BELGIUM /KONINKRIJK BELGIE. Données personnelles / personal data

PHOTO ROYAUME DE BELGIQUE /KINDOM OF BELGIUM /KONINKRIJK BELGIE. Données personnelles / personal data 1 ROYAUME DE BELGIQUE /KINDOM OF BELGIUM /KONINKRIJK BELGIE Service Public Fédéral Affaires Etrangères, Commerce et Coopération au développement Federal Public Service Foreign Affairs, External Trade and

Plus en détail

UNIVERSITE DE YAOUNDE II

UNIVERSITE DE YAOUNDE II UNIVERSITE DE YAOUNDE II The UNIVERSITY OF YAOUNDE II INSTITUT DES RELATIONS INTERNATIONALES DU CAMEROUN INTERNATIONAL RELATIONS INSTITUTE OF CAMEROON B.P. 1637 YAOUNDE -CAMEROUN Tél. 22 31 03 05 Fax (237)

Plus en détail

13+ SCHOLARSHIP EXAMINATION IN FRENCH READING AND WRITING

13+ SCHOLARSHIP EXAMINATION IN FRENCH READING AND WRITING ST GEORGE S COLLEGE LANGUAGES DEPARTMENT 13+ SCHOLARSHIP EXAMINATION IN FRENCH READING AND WRITING The examination is separated into two sections. You have this answer booklet with the questions for the

Plus en détail

MODERN LANGUAGES DEPARTMENT

MODERN LANGUAGES DEPARTMENT MODERN LANGUAGES DEPARTMENT Common Assessment Task 3 YEAR 9 Je m appelle Ma classe Mark 20 10 19 22 16 13 Total Effort Instructions For this extended piece of homework, you are going to learn and write

Plus en détail

DIPLOME NATIONAL DU BREVET TOUTES SERIES

DIPLOME NATIONAL DU BREVET TOUTES SERIES DIPLOME NATIONAL DU BREVET SESSION : 2014 Feuille 1/7 SUJET DIPLOME NATIONAL DU BREVET TOUTES SERIES Epreuve de Langue Vivante Etrangère : ANGLAIS SESSION 2014 Durée : 1 h 30 Coefficient : 1 Ce sujet comporte

Plus en détail

Module Title: French 4

Module Title: French 4 CORK INSTITUTE OF TECHNOLOGY INSTITIÚID TEICNEOLAÍOCHTA CHORCAÍ Semester 2 Examinations 2010 Module Title: French 4 Module Code: LANG 6020 School: Business Programme Title: Bachelor of Business Stage 2

Plus en détail

Les églises et chapelles anciennes en voiture

Les églises et chapelles anciennes en voiture I D E E D E V I S I T E VILLE ET CULTURE Les églises et chapelles anciennes en voiture Niederbronn les Bains Reichshoffen Uttenhoffen avec la plus petite église à colombages d Alsace Pfaffenhoffen Bouxwiller

Plus en détail

Tammy: Something exceptional happened today. I met somebody legendary. Tex: Qui as-tu rencontré? Tex: Who did you meet?

Tammy: Something exceptional happened today. I met somebody legendary. Tex: Qui as-tu rencontré? Tex: Who did you meet? page: pro10 1. quelqu'un, quelque chose 2. chacun vs. aucun 3. more indefinite pronouns A pronoun replaces a noun which has been mentioned or is obvious from context. An indefinite pronoun refers to people

Plus en détail

France with an OIB. Updated January 2014

France with an OIB. Updated January 2014 France with an OIB Updated January 2014 The French system May appear complicated Not too expensive Good opportunities if you look carefully 2 European harmonisation of higher education - LMD system Licence

Plus en détail

ONTARIO Court File Number. Form 17E: Trial Management Conference Brief. Date of trial management conference. Name of party filing this brief

ONTARIO Court File Number. Form 17E: Trial Management Conference Brief. Date of trial management conference. Name of party filing this brief ONTARIO Court File Number at (Name of court) Court office address Form 17E: Trial Management Conference Brief Name of party filing this brief Date of trial management conference Applicant(s) Full legal

Plus en détail

APSS Application Form/ Intermediate level Formulaire de candidature au PEASS/ Niveau intermédiaire

APSS Application Form/ Intermediate level Formulaire de candidature au PEASS/ Niveau intermédiaire APSS Application Form/ Intermediate level Formulaire de candidature au PEASS/ Niveau intermédiaire This application form may be submitted by email at candidater.peass@egerabat.com or sent by mail to the

Plus en détail

RENÉ CHARBONNEAU. 131,Bourget Montréal QC Canada H4C 2M1 514-946 - 4885 r e n. c h a r b o n n e a u @ s y m p a t i c o. c a

RENÉ CHARBONNEAU. 131,Bourget Montréal QC Canada H4C 2M1 514-946 - 4885 r e n. c h a r b o n n e a u @ s y m p a t i c o. c a RENÉ CHARBONNEAU C o n s u l t a t i o n e t f o r m a t i o n C o n s u l t i n g a n d T r a i n i n g 131,Bourget Montréal QC Canada H4C 2M1 514-946 - 4885 r e n. c h a r b o n n e a u @ s y m p a t

Plus en détail

BIBLIOGRAPHIE Le domaine colonial français

BIBLIOGRAPHIE Le domaine colonial français BIBLIOGRAPHIE Le domaine colonial français Ouvrages généraux ESCLAVAGE, TRAITE, ABOLITION Julia. Ferloni, Marchands d esclaves, de la traite à l abolition, édition de conti, 2005 Gilles Gauvin,Abécédaire

Plus en détail

Les Éditions du patrimoine présentent Le palais de Saint-Cloud

Les Éditions du patrimoine présentent Le palais de Saint-Cloud Les Éditions du patrimoine présentent Le palais de Saint-Cloud Par Bernard Chevallier Collection «Regards» > La résurrection en images du palais incendié en 1870 > Les superbes clichés du reportage photographique

Plus en détail

Cette Leçon va remplir ces attentes spécifiques du curriculum :

Cette Leçon va remplir ces attentes spécifiques du curriculum : Dev4Plan1 Le Plan De Leçon 1. Information : Course : Français Cadre Niveau : Septième Année Unité : Mes Relations Interpersonnelles Thème du Leçon : Les Adjectifs Descriptifs Date : Temps : 55 minutes

Plus en détail

Interest Rate for Customs Purposes Regulations. Règlement sur le taux d intérêt aux fins des douanes CONSOLIDATION CODIFICATION

Interest Rate for Customs Purposes Regulations. Règlement sur le taux d intérêt aux fins des douanes CONSOLIDATION CODIFICATION CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Interest Rate for Customs Purposes Regulations Règlement sur le taux d intérêt aux fins des douanes SOR/86-1121 DORS/86-1121 Current to August 4, 2015 À jour au 4 août

Plus en détail

www.machpro.fr : Machines Production a créé dès 1995, le site internet

www.machpro.fr : Machines Production a créé dès 1995, le site internet www.machpro.fr : www.machpro.fr Machines Production a créé dès 1995, le site internet www.machpro.fr destiné à fournir aux lecteurs de la revue et aux mécanautes un complément d'information utile et régulièrement

Plus en détail

Lesson Plan Physical Descriptions. belle vieille grande petite grosse laide mignonne jolie. beau vieux grand petit gros laid mignon

Lesson Plan Physical Descriptions. belle vieille grande petite grosse laide mignonne jolie. beau vieux grand petit gros laid mignon Lesson Plan Physical Descriptions Objective: Students will comprehend and describe the physical appearance of others. Vocabulary: Elle est Il est Elle/Il est Elle/Il a les cheveux belle vieille grande

Plus en détail

LOI SUR LA GESTION DES FINANCES PUBLIQUES MANDAT SPÉCIAL FINANCIAL ADMINISTRATION ACT SPECIAL WARRANT

LOI SUR LA GESTION DES FINANCES PUBLIQUES MANDAT SPÉCIAL FINANCIAL ADMINISTRATION ACT SPECIAL WARRANT SPECIAL WARRANT LOI SUR LA GESTION DES FINANCES PUBLIQUES MANDAT SPÉCIAL Pursuant to subsections 19(2) and (3) of the Financial Administration Act, the Commissioner in Executive Council hereby issues this

Plus en détail

Voici, ci dessous les 4 nations qui composent le Royaume Uni.. C est l union des drapeaux de 3 nations qui compose le drapeau du Royaume Uni.

Voici, ci dessous les 4 nations qui composent le Royaume Uni.. C est l union des drapeaux de 3 nations qui compose le drapeau du Royaume Uni. Voici, ci dessous les 4 nations qui composent le Royaume Uni.. C est l union des drapeaux de 3 nations qui compose le drapeau du Royaume Uni. Le Royaume Uni est un archipel (un ensemble d iles). Il est

Plus en détail

Application Form/ Formulaire de demande

Application Form/ Formulaire de demande Application Form/ Formulaire de demande Ecosystem Approaches to Health: Summer Workshop and Field school Approches écosystémiques de la santé: Atelier intensif et stage d été Please submit your application

Plus en détail

L'ENTREPRISE À L'ŒUVRE

L'ENTREPRISE À L'ŒUVRE L'ENTREPRISE À L'ŒUVRE Rapprocher la culture et le monde du travail en offrant aux salariés une rencontre au quotidien avec l art, tel est le but de L Entreprise à l œuvre, opération organisée sous l égide

Plus en détail

Dans une agence de location immobilière...

Dans une agence de location immobilière... > Dans une agence de location immobilière... In a property rental agency... dans, pour et depuis vocabulaire: «une location» et «une situation» Si vous voulez séjourner à Lyon, vous pouvez louer un appartement.

Plus en détail

Fiche d Inscription / Entry Form

Fiche d Inscription / Entry Form Fiche d Inscription / Entry Form (A renvoyer avant le 15 octobre 2014 Deadline octobrer 15th 2014) Film Institutionnel / Corporate Film Film Marketing Produit / Marketing Product film Film Communication

Plus en détail

Canal Latéral à La Loire Région Centre, Département du Cher

Canal Latéral à La Loire Région Centre, Département du Cher Figure 1 : arbre tombé au niveau de la passerelle de Cuffy, PK112 PK113 Fallen tree by the Cuffy footbridge, Km marker 113 Crédit Photo : Michèle et Gérard B. D B A / E n t e n t e d e s C a n a u x d

Plus en détail

DIPLOME NATIONAL DU BREVET TOUTES SERIES

DIPLOME NATIONAL DU BREVET TOUTES SERIES DIPLOME NATIONAL DU BREVET SESSION : 2015 Feuille 1/7 SUJET DIPLOME NATIONAL DU BREVET TOUTES SERIES Epreuve de Langue Vivante Etrangère : ANGLAIS SESSION 2015 Durée : 1 h 30 Coefficient : 1 Ce sujet comporte

Plus en détail

LOI SUR LES AUXILIAIRES DENTAIRES. DENTAL AUXILIARIES REGULATIONS R-053-2010 In force July 1, 2010. R-053-2010 En vigueur le 1 er juillet 2010

LOI SUR LES AUXILIAIRES DENTAIRES. DENTAL AUXILIARIES REGULATIONS R-053-2010 In force July 1, 2010. R-053-2010 En vigueur le 1 er juillet 2010 DENTAL AUXILIARIES ACT LOI SUR LES AUXILIAIRES DENTAIRES DENTAL AUXILIARIES REGULATIONS R-053-2010 In force July 1, 2010 RÈGLEMENT SUR LES AUXILIAIRES DENTAIRES R-053-2010 En vigueur le 1 er juillet 2010

Plus en détail

Support Orders and Support Provisions (Banks and Authorized Foreign Banks) Regulations

Support Orders and Support Provisions (Banks and Authorized Foreign Banks) Regulations CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Support Orders and Support Provisions (Banks and Authorized Foreign Banks) Regulations Règlement sur les ordonnances alimentaires et les dispositions alimentaires (banques

Plus en détail

Judge Group: P Title: Quel est meilleur: le compost ou le fertilisant chimique? Student(s): Emma O'Shea Grade: 6

Judge Group: P Title: Quel est meilleur: le compost ou le fertilisant chimique? Student(s): Emma O'Shea Grade: 6 Project No.1114 Title: Quel est meilleur: le compost ou le fertilisant chimique? Level: Student(s): Emma O'Shea Grade: 6 This progect compares the results of compost, chemical fertilizer and normal earth

Plus en détail

MELTING POTES, LA SECTION INTERNATIONALE DU BELLASSO (Association étudiante de lʼensaparis-belleville) PRESENTE :

MELTING POTES, LA SECTION INTERNATIONALE DU BELLASSO (Association étudiante de lʼensaparis-belleville) PRESENTE : MELTING POTES, LA SECTION INTERNATIONALE DU BELLASSO (Association étudiante de lʼensaparis-belleville) PRESENTE : Housing system est un service gratuit, qui vous propose de vous mettre en relation avec

Plus en détail

Biographie. ARTY FURTADO, la nouvelle voix Electro/Pop

Biographie. ARTY FURTADO, la nouvelle voix Electro/Pop Biographie ARTY FURTADO, la nouvelle voix Electro/Pop Né le 14 juin 1998 en Suisse d une mère originaire de Guinée Bissau et d un père Russe. Touché par la grâce musicale depuis sa plus tendre enfance,

Plus en détail

I. COORDONNÉES PERSONNELLES / PERSONAL DATA

I. COORDONNÉES PERSONNELLES / PERSONAL DATA DOSSIER DE CANDIDATUREAPPLICATION FORM 2012 Please tick the admission session of your choice FévrierFebruary SeptembreSeptember MASTER OF ART (Mention the subject) MASTER OF SCIENCE (Mention the subject)

Plus en détail

Certificate of Incorporation Certificat de constitution

Certificate of Incorporation Certificat de constitution Request ID: 017562932 Province of Ontario Date Report Produced: 2015/04/27 Demande n o : Province de l Ontario Document produit le: Transaction ID: 057430690 Ministry of Government Services Time Report

Plus en détail

Le château de Versailles Architecture et décors extérieurs

Le château de Versailles Architecture et décors extérieurs Le château de Versailles Architecture et décors extérieurs Les rois de France viennent régulièrement chasser à Versailles à partir du XVI ème siècle. Henri IV y amène son fils, le futur Louis XIII. Devenu

Plus en détail

Contents Windows 8.1... 2

Contents Windows 8.1... 2 Workaround: Installation of IRIS Devices on Windows 8 Contents Windows 8.1... 2 English Français Windows 8... 13 English Français Windows 8.1 1. English Before installing an I.R.I.S. Device, we need to

Plus en détail

LOI SUR L AMÉNAGEMENT RÉGIONAL AREA DEVELOPMENT ACT DÉCRET 1980/257 LOI SUR L'AMÉNAGEMENT RÉGIONAL O.I.C. 1980/257 AREA DEVELOPMENT ACT

LOI SUR L AMÉNAGEMENT RÉGIONAL AREA DEVELOPMENT ACT DÉCRET 1980/257 LOI SUR L'AMÉNAGEMENT RÉGIONAL O.I.C. 1980/257 AREA DEVELOPMENT ACT Pursuant to the provisions of the Area Development Act, the Commissioner in Executive Council is pleased to and doth hereby order as follows: 1. The annexed regulations for the orderly development of part

Plus en détail

STATUS VIS-Av -VIS THE HOST STATE OF A DIPLOMATIC ENVOY TO THE UNITED NATIONS (COMMONWEALTH OF DOMINICA v. SWITZERLAND)

STATUS VIS-Av -VIS THE HOST STATE OF A DIPLOMATIC ENVOY TO THE UNITED NATIONS (COMMONWEALTH OF DOMINICA v. SWITZERLAND) 9 JUNE 2006 ORDER STATUS VIS-Av -VIS THE HOST STATE OF A DIPLOMATIC ENVOY TO THE UNITED NATIONS (COMMONWEALTH OF DOMINICA v. SWITZERLAND) STATUT VIS-Av-VIS DE L ÉTAT HÔTE D UN ENVOYÉ DIPLOMA- TIQUE AUPRÈS

Plus en détail

APPENDIX 6 BONUS RING FORMAT

APPENDIX 6 BONUS RING FORMAT #4 EN FRANÇAIS CI-DESSOUS Preamble and Justification This motion is being presented to the membership as an alternative format for clubs to use to encourage increased entries, both in areas where the exhibitor

Plus en détail

Le jugement de Pâris et la pomme Par A. Labarrière 2 2

Le jugement de Pâris et la pomme Par A. Labarrière 2 2 Le jugement de Pâris et la pomme Par A. Labarrière 2 2 I. Origine et Protagonistes Cette légende fut narrée pour la première fois par Homère, un poète grec du 9 e siècle avant J.-C. ayant écrit l Iliade

Plus en détail

MAXI SPEED-ROLL Course à boules

MAXI SPEED-ROLL Course à boules Course à boules Notice de montage 1. Posez le jeu à plat sur une table. 2. A l aide de la clé de service, dévissez les vis qui maintiennent la plaque de plexiglas et déposez la. 3. Dévissez les 4 vis fixant

Plus en détail

Bill 69 Projet de loi 69

Bill 69 Projet de loi 69 1ST SESSION, 41ST LEGISLATURE, ONTARIO 64 ELIZABETH II, 2015 1 re SESSION, 41 e LÉGISLATURE, ONTARIO 64 ELIZABETH II, 2015 Bill 69 Projet de loi 69 An Act to amend the Business Corporations Act and the

Plus en détail

IDENTITÉ DE L ÉTUDIANT / APPLICANT INFORMATION

IDENTITÉ DE L ÉTUDIANT / APPLICANT INFORMATION vice Direction des Partenariats Internationaux Pôle Mobilités Prrogrramme de bourrses Intterrnattiionalles en Mastterr (MIEM) Intterrnattiionall Mastterr Schollarrshiip Prrogrramme Sorrbonne Parriis Ciitté

Plus en détail

A l'avenir, chacun aura son quart d'heure de célébrité.. Andy WAHROL

A l'avenir, chacun aura son quart d'heure de célébrité.. Andy WAHROL A l'avenir, chacun aura son quart d'heure de célébrité.. Andy WAHROL trough the In the " trough the mirror " work, the question of the value of a video image as reflection of reality arises and in this

Plus en détail

Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110. http://www.adam-europe.eu/adam/project/view.htm?prj=5095

Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110. http://www.adam-europe.eu/adam/project/view.htm?prj=5095 Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110 1 Information sur le projet Titre: Code Projet: Année: 2008 Type de Projet: Statut: Accroche marketing: Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110 Projets de transfert

Plus en détail

AMESD-Puma2010-EFTS- Configuration-update-TEN (en-fr)

AMESD-Puma2010-EFTS- Configuration-update-TEN (en-fr) AMESD-Puma2010-EFTS- Configuration-update-TEN (en-fr) Doc.No. : EUM/OPS/TEN/13/706466 Issue : v3 Date : 7 May 2014 WBS : EUMETSAT Eumetsat-Allee 1, D-64295 Darmstadt, Germany Tel: +49 6151 807-7 Fax: +49

Plus en détail

Networking Solutions. Worldwide VSAT Maintenance VSAT dans le Monde Entretien. Satellite Communications Les Communications par Satellite

Networking Solutions. Worldwide VSAT Maintenance VSAT dans le Monde Entretien. Satellite Communications Les Communications par Satellite www.dcs-eg.com DCS TELECOM SAE is an Egyptian based Information Technology System Integrator company specializes in tailored solutions and integrated advanced systems, while also excelling at consulting

Plus en détail

Médicaments approuvés : Les Canadiens veulent y avoir accès sans tarder

Médicaments approuvés : Les Canadiens veulent y avoir accès sans tarder Médicaments approuvés : Les Canadiens veulent y avoir accès sans tarder (Ottawa, Canada Le 17 mars 2008) Selon une enquête menée récemment auprès des citoyens canadiens à l échelle nationale, la grande

Plus en détail

Initiative d excellence de l université de Bordeaux. Réunion du Comité stratégique 17-19 décembre 2014. Recommandations

Initiative d excellence de l université de Bordeaux. Réunion du Comité stratégique 17-19 décembre 2014. Recommandations Initiative d excellence de l université de Bordeaux Réunion du Comité stratégique 17-19 décembre 2014 Recommandations 2/1 RECOMMANDATIONS DU COMITE STRATEGIQUE Une feuille de route pour le conseil de gestion

Plus en détail

Persée. http://www.persee.fr. Conversion ou reniement? Modalités d'une adhésion ambiguë des chrétiens à l'islam (XVIe-XVIIe siècles)

Persée. http://www.persee.fr. Conversion ou reniement? Modalités d'une adhésion ambiguë des chrétiens à l'islam (XVIe-XVIIe siècles) Persée http://www.persee.fr Conversion ou reniement? Modalités d'une adhésion ambiguë des chrétiens à l'islam (XVIe-XVIIe siècles) Bartolomé Bennassar Benassar Bartolomé. Conversion ou reniement? Modalités

Plus en détail

Pourquoi venir en classe verte dans l Oise? Parce que notre département proche de Paris possède un patrimoine historique très riche et varié.

Pourquoi venir en classe verte dans l Oise? Parce que notre département proche de Paris possède un patrimoine historique très riche et varié. Pourquoi venir en classe verte dans l Oise? Parce que notre département proche de Paris possède un patrimoine historique très riche et varié. Quelques exemples de visites et découvertes : Chantilly (22

Plus en détail

Cheque Holding Policy Disclosure (Banks) Regulations. Règlement sur la communication de la politique de retenue de chèques (banques) CONSOLIDATION

Cheque Holding Policy Disclosure (Banks) Regulations. Règlement sur la communication de la politique de retenue de chèques (banques) CONSOLIDATION CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Cheque Holding Policy Disclosure (Banks) Regulations Règlement sur la communication de la politique de retenue de chèques (banques) SOR/2002-39 DORS/2002-39 Current to

Plus en détail

INVESTMENT REGULATIONS R-090-2001 In force October 1, 2001. RÈGLEMENT SUR LES INVESTISSEMENTS R-090-2001 En vigueur le 1 er octobre 2001

INVESTMENT REGULATIONS R-090-2001 In force October 1, 2001. RÈGLEMENT SUR LES INVESTISSEMENTS R-090-2001 En vigueur le 1 er octobre 2001 FINANCIAL ADMINISTRATION ACT INVESTMENT REGULATIONS R-090-2001 In force October 1, 2001 LOI SUR LA GESTION DES FINANCES PUBLIQUES RÈGLEMENT SUR LES INVESTISSEMENTS R-090-2001 En vigueur le 1 er octobre

Plus en détail

INDIVIDUALS AND LEGAL ENTITIES: If the dividends have not been paid yet, you may be eligible for the simplified procedure.

INDIVIDUALS AND LEGAL ENTITIES: If the dividends have not been paid yet, you may be eligible for the simplified procedure. Recipient s name 5001-EN For use by the foreign tax authority CALCULATION OF WITHHOLDING TAX ON DIVIDENDS Attachment to Form 5000 12816*01 INDIVIDUALS AND LEGAL ENTITIES: If the dividends have not been

Plus en détail

La vie de cour au château de Versailles avant la Révolution Française (1789)

La vie de cour au château de Versailles avant la Révolution Française (1789) La vie de cour au château de Versailles avant la Révolution Française (1789) Avant la Révolution*, la France est une monarchie avec à sa tête un monarque, le Roi de France. Lorsque Louis XIII décède en

Plus en détail

Credit Note and Debit Note Information (GST/ HST) Regulations

Credit Note and Debit Note Information (GST/ HST) Regulations CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Credit Note and Debit Note Information (GST/ HST) Regulations Règlement sur les renseignements à inclure dans les notes de crédit et les notes de débit (TPS/ TVH) SOR/91-44

Plus en détail

CHIFFRES CLÉS. IMport

CHIFFRES CLÉS. IMport 2014 CHIFFRES CLÉS IMport La presse étrangère Magazines : des lancements réussis En volume, le marché des magazines étrangers a reculé de 7 % en 2014 par rapport à 2013, mais l augmentation moyenne de

Plus en détail

Assembly Instructions Stratton Premier Combo Plus Instructions Pour Assembler Collection Stratton Premier Combo Plus

Assembly Instructions Stratton Premier Combo Plus Instructions Pour Assembler Collection Stratton Premier Combo Plus W westwood design Assembly Instructions Stratton Premier Combo Plus Instructions Pour Assembler Collection Stratton Premier Combo Plus ! WARNING: FALL HAZARD TO PREVENT DEATH OR SERIOUS INJURY, ALWAYS

Plus en détail

Most-Favoured-Nation Tariff Rules of Origin Regulations. Règlement sur les règles d origine (tarif de la nation la plus favorisée) CONSOLIDATION

Most-Favoured-Nation Tariff Rules of Origin Regulations. Règlement sur les règles d origine (tarif de la nation la plus favorisée) CONSOLIDATION CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Most-Favoured-Nation Tariff Rules of Origin Regulations Règlement sur les règles d origine (tarif de la nation la plus favorisée) SOR/98-33 DORS/98-33 Current to September

Plus en détail

Small Businesses support Senator Ringuette s bill to limit credit card acceptance fees

Small Businesses support Senator Ringuette s bill to limit credit card acceptance fees For Immediate Release October 10, 2014 Small Businesses support Senator Ringuette s bill to limit credit card acceptance fees The Senate Standing Committee on Banking, Trade, and Commerce resumed hearings

Plus en détail

El Tres de Mayo, GOYA

El Tres de Mayo, GOYA Art du visuel / «Arts, ruptures, continuités» Problématique : «Comment l expression du sentiment surgit-elle dans l art au XIX è siècle?» El Tres de Mayo, GOYA Le Tres de Mayo, Francisco Goya, huile sur

Plus en détail

Fiche L. Les temps et aspects du présent. - une vérité générale. Ex : Water boils at 100'C. - une caractéristique. Ex : Jenny is tall and blonde.

Fiche L. Les temps et aspects du présent. - une vérité générale. Ex : Water boils at 100'C. - une caractéristique. Ex : Jenny is tall and blonde. Fiche L Les temps et aspects du présent I. Le présent Le temps présent s'exprime par I'emploi du présent simple et du présent progressif (présent à la forme en ING). 1. Le présent simple Le présent simple

Plus en détail

Natixis Asset Management Response to the European Commission Green Paper on shadow banking

Natixis Asset Management Response to the European Commission Green Paper on shadow banking European Commission DG MARKT Unit 02 Rue de Spa, 2 1049 Brussels Belgium markt-consultation-shadow-banking@ec.europa.eu 14 th June 2012 Natixis Asset Management Response to the European Commission Green

Plus en détail

Formulaire de candidature pour les bourses de mobilité internationale niveau Master/ Application Form for International Master Scholarship Programme

Formulaire de candidature pour les bourses de mobilité internationale niveau Master/ Application Form for International Master Scholarship Programme Formulaire de candidature pour les bourses de mobilité internationale niveau Master/ Application Form for International Master Scholarship Programme Année universitaire / Academic Year: 2013 2014 A REMPLIR

Plus en détail

Campus Biotech. Colliers International Suisse Romande SA

Campus Biotech. Colliers International Suisse Romande SA Campus Biotech Introduction L Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne, l Université de Genève, M. Hansjörg Wyss, la Fondation Wyss et la famille Bertarelli ont uni leurs forces pour offrir à la Suisse

Plus en détail

LOI SUR LA RECONNAISSANCE DE L'ADOPTION SELON LES COUTUMES AUTOCHTONES ABORIGINAL CUSTOM ADOPTION RECOGNITION ACT

LOI SUR LA RECONNAISSANCE DE L'ADOPTION SELON LES COUTUMES AUTOCHTONES ABORIGINAL CUSTOM ADOPTION RECOGNITION ACT ABORIGINAL CUSTOM ADOPTION RECOGNITION ACT ABORIGINAL CUSTOM ADOPTION RECOGNITION REGULATIONS R-085-95 In force September 30, 1995 LOI SUR LA RECONNAISSANCE DE L'ADOPTION SELON LES COUTUMES AUTOCHTONES

Plus en détail

Appointment or Deployment of Alternates Regulations. Règlement sur la nomination ou la mutation de remplaçants CONSOLIDATION CODIFICATION

Appointment or Deployment of Alternates Regulations. Règlement sur la nomination ou la mutation de remplaçants CONSOLIDATION CODIFICATION CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Appointment or Deployment of Alternates Regulations Règlement sur la nomination ou la mutation de remplaçants SOR/2012-83 DORS/2012-83 Current to August 30, 2015 À jour

Plus en détail

Orthographe. Majuscules/minuscules. Sa/ça Se/ce

Orthographe. Majuscules/minuscules. Sa/ça Se/ce Orthographe Majuscules/minuscules Un Américain, un Français Le gouvernement américain, le gouvernement français La langue française, le français Sa/ça Se/ce Emploi des prépositions Avec les noms de lieu

Plus en détail

FÉDÉRATION INTERNATIONALE DE NATATION Diving

FÉDÉRATION INTERNATIONALE DE NATATION Diving QUALIFICATION SYSTEM - 2 ND SUMMER YOUTH OLYMPIC GAMES - NANJING 2014 FÉDÉRATION INTERNATIONALE DE NATATION Diving A. Events (5) MEN S EVENTS (2) WOMEN S EVENTS (2) MIXED EVENTS (2) 3m individual springboard

Plus en détail

INSTITUT MARITIME DE PREVENTION. For improvement in health and security at work. Created in 1992 Under the aegis of State and the ENIM

INSTITUT MARITIME DE PREVENTION. For improvement in health and security at work. Created in 1992 Under the aegis of State and the ENIM INSTITUT MARITIME DE PREVENTION For improvement in health and security at work Created in 1992 Under the aegis of State and the ENIM Maritime fishing Shellfish-farming Sea transport 2005 Le pilier social

Plus en détail

AFFAIRE DE LA FRONTIÈRE TERRESTRE ET MARITIME ENTRE LE CAMEROUN ET LE NIGÉRIA

AFFAIRE DE LA FRONTIÈRE TERRESTRE ET MARITIME ENTRE LE CAMEROUN ET LE NIGÉRIA COUR INTERNATIONALE DE JUSTICE RECUEIL DES ARRÊTS, AVIS CONSULTATIFS ET ORDONNANCES AFFAIRE DE LA FRONTIÈRE TERRESTRE ET MARITIME ENTRE LE CAMEROUN ET LE NIGÉRIA (CAMEROUN C. NIGÉRIA) ORDONNANCE DU 30

Plus en détail

Dossier de Presse 5 juin 2008 20. L Oeuvre de Vauban à Besançon

Dossier de Presse 5 juin 2008 20. L Oeuvre de Vauban à Besançon Dossier de Presse 5 juin 2008 20 L Oeuvre de Vauban à Besançon Dossier de Presse 5 juin 2008 21 Besançon : des défenses façonnées par un méandre dominé > 21 27 La citadelle Historique La position stratégique

Plus en détail

Please find attached a revised amendment letter, extending the contract until 31 st December 2011.

Please find attached a revised amendment letter, extending the contract until 31 st December 2011. Sent: 11 May 2011 10:53 Subject: Please find attached a revised amendment letter, extending the contract until 31 st December 2011. I look forward to receiving two signed copies of this letter. Sent: 10

Plus en détail

GAME CONTENTS CONTENU DU JEU OBJECT OF THE GAME BUT DU JEU

GAME CONTENTS CONTENU DU JEU OBJECT OF THE GAME BUT DU JEU GAME CONTENTS 3 wooden animals: an elephant, a Polar bear and an African lion 1 Playing Board with two tree stumps, one red and one blue 1 Command Board double sided for two game levels (Green for normal

Plus en détail