TRAVAUX D OPTION 3 ème ANNÉE JUIN - JUILLET

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "TRAVAUX D OPTION 3 ème ANNÉE JUIN - JUILLET 2015. www.mines-paristech.fr"

Transcription

1 TRAVAUX D OPTION 3 ème ANNÉE JUIN - JUILLET 2015

2 3 SOMMAIRE/TABLE OF CONTENTS Présentation de l École Our school 5 Le mot de la Direction Messsage from the General Director 7 Qu est-ce qu une option What is an option 9 Calendrier Schedule 11 Liste des sujets par option Projects by option 13 LES OPTIONS Biotechnologie Biotechnolgy 24 Économie industrielle Industrial economics 31 Génie atomique Nuclear engineering 44 Géosciences Geosciences 51 Géostatistiques Geostatistics 57 Gestion scientifique Scientific management 67 Ingénierie de la conception Engineering design and management 71 Innovation et entrepreneuriat Innovation & entrepreneurship 77 Machines et énergie Mechanical engineering and energy 83 Management des systèmes d information Information, systems and management 97 Mareva* Mareva* 101 Procédés et énergie Energy and process engineering 109 Sciences et génie des matériaux Materials sciences and engineering 115 Sol et sous-sol Underground engineering and management 125 Systèmes de productions et logistique Production systems and logistics 137

3 4 présentation de l école L École des Mines a été fondée en 1783, à l époque où l exploitation des mines était l industrie de haute technologie par excellence et concentrait les problèmes de sécurité des personnels et de planification économique, voire les enjeux géopolitiques (l accès aux matières premières rares ou stratégiques). Tout naturellement, les compétences de l École ont suivi le développement de l industrie et l École des Mines étudie, développe et enseigne aujourd hui l ensemble des sciences et techniques utiles aux ingénieurs y compris les sciences économiques et sociales pour former des ingénieurs généralistes polyvalents aptes à répondre aux besoins d une économie en mutation rapide et à les anticiper. Les jeunes ingénieurs de l École des Mines de Paris se tournent vers presque tous les secteurs de l entreprise : production, recherche, gestion, ressources humaines, ingénierie, finances ; ils sont présents dans tous les domaines : industrie lourde, industries de transformation, secteur tertiaire, services, banques, conseil, etc. Missions Les missions principales de l École sont : former : - des Ingénieurs du Corps National des Mines et d autres grands corps techniques de l État, - des Ingénieurs Civils, - des Docteurs, - des Ingénieurs étrangers, en France et hors de France. conduire des actions de recherche, gérer certaines activités de service public telles que bibliothèque et collection de minéralogie. Recherche Parmi les toutes premières, l École des Mines a compris la nécessité d appuyer la formation des ingénieurs sur une recherche dynamique et concernée par les problèmes industriels. Ce type de recherche, dite orientée, s est notablement développée au cours des trente dernières années, dans des disciplines qui font traditionnellement partie des préoccupations de l École, à savoir : - les géosciences, - l énergétique, - les matériaux, - les mathématiques appliquées et l informatique - les sciences économiques et sociales. L École comprend 18 centres de recherche répartis principalement à Paris, Evry, Fontainebleau, Sophia-Antipolis. Son personnel compte plus de 700 personnes employées à temps plein, dont 70% de scientifiques ; plus de la moitié (30 M ) des ressources contractuelles de recherche provient du secteur concurrentiel. Formation Pour l année , l École des Mines de Paris accueille plus d un millier d étudiants dans plusieurs cycles : Formation d ingénieurs Cycle des ingénieurs civils (3 ans) étudiants, recrutés : - par concours en 1 ère année - sur titres en 2 ème année - visiteurs en 2 ème ou en 3 ème années dans le cadre d échanges internationaux Cycle de l institut supérieur des techniques - 2 ans de formation en alternance pour des techniciens ayant 5 ans d expérience professionnelle (une quinzaine d étudiants par an) Formation continue de courte durée Séminaires, stages, journées d études Cycles interentreprises ou réalisés à la demande d une entreprise, en France ou à l étranger Formations spécialisées de 3 ème cycle pour des ingénieurs ou niveau équivalent, débutants ou expérimentés Formation des ingénieurs des corps de l État (3 ans) (20 étudiants par an) Cycles de formation spécialisée et mastères (1 an) (environ 300 étudiants par an) Études doctorales (Master Recherche, puis 3 ans de thèse) Environ 400 élèves-chercheurs préparent une thèse à l École des Mines (une centaine de diplômes de docteur de l École des Mines par an).

4 5 our school The Ecole des Mines was founded in 1783 at a time when mining was a high technology industry par excellence focusing on staff safety, economic planification and even geopolitical stakes (the strategic access to raw materials). Quite naturally, the skills and practices of the School followed the industrial development.today, the Ecole des Mines studies, develops and teaches all of the sciences and technologies used by engineers, including the economic and social sciences,in order to train polyvalent general engineers who are able to respond to and anticipate the needs of a rapidly progressing economy. The young engineers from the Ecole des Mines are drawn to almost every corporate sector : production, research, management, hyman resources, engineering, finance : they are present in every domain : heavy industry, transformation industries, the services, banking, consulting, etc. Missions The principle missions of the School are : To train : - Engineers from the Ecole des Mines National Corps and other major National Corps for senior Civil Servants. - General Engineers - PhDs - Foreign Engineers, in France and abroad Conducts reserarch projects Manages other public service activities, such as the library and the minerology collection. Research The Ecole des Mines was among the first to understand the fundamental necessity to focus engi eering training on dynamic, industrial research. This kind of research, called «directional» developed mainly over the last thirty years in disciplines which are traditionally among the main preoccupations of the School, namely : Geosciences Energy Materials Mathematics applied to computer science Economic and social sciences The School consists of 18 research centres distributed mainly in Paris,Evry,Fontainebleau and Sophia-Antipolis. The total staff is of more than 700 people employed full-time, 70% of whom are scientists ; more than half (30 M ) of all contractual resources for research come from the competitive sector. Training In the year , the Ecole des Mines de Paris received more than a thousand students in different cycles of studies : Engineering training 3 year General Engineering studies 453 students, recruited : - Via a highly-selective entrance examination for the 1 st year of studies - Direct access into 2 nd year, based on academic record - Visiting students in 2 nd and 3 rd year in the framework of international exchange programmes Higher Technical Institute students : consists of a 2-year sandwich course for technicians with 5 years work experience ( around 15 are admitted per year) Short-term Continuing Education Seminars, study days Intercompany training or undertaken by demand from a company, in France or abroad Postgraduate specialized training programmes for engineers or the equivalent, beginners or experienced Training for National Corps Engineers (3 year programme) Post-graduate specialized Masters (1 year course) ( around 300 students per year) Doctoral Studies (Research Master then 3 years thesis programme) Around 400 researcher students prepare their thesis at the Ecole des Mines ( around PhD diplomas per year)

5 6 Le mot de la direction Les 29 et 30 juin et 1 er juillet, les élèves de la promotion sortante feront une présentation publique de l étude personnelle qu ils ont menée dans le cadre de leur option. Cette présentation, qui couronne un travail important et original, constitue un des actes pédagogiques majeurs de la scolarité. Nos élèves seront ainsi les principaux acteurs d un véritable colloque, qui présentera quelques unes des préoccupations actuelles des entreprises et des évolutions attendues dans un avenir immédiat, et ceci dans des domaines aussi divers que les mathématiques appliquées, le génie des procédés et les matériaux, les sciences de la terre, les sciences économiques et sociales, la gestion, l énergie, etc. Chaque sujet est d origine industrielle : il est mis au point dans le cadre des relations de coopération anciennes et confiantes qu entretiennent les membres du corps enseignant avec les milieux économiques. C est dire qu il s agit de problèmes difficiles pour lesquels nos partenaires attendent des solutions, que nos élèves élaborent avec l aide de l encadrement fourni par nos centres de recherche et nos correspondants industriels. Les résultats obtenus donnent souvent lieu à des publications dans des revues professionnelles et à des distinctions scientifiques. A ce colloque participeront les élèves bien sûr, mais aussi les enseignants, les chercheurs et la direction de l école, ainsi que de nombreux ingénieurs et responsables d entreprises. Ce sera l occasion pour l auditoire d apprécier non seulement les compétences de nos élèves et leur créativité, mais aussi leur enthousiasme et leur aptitude à transmettre un message, qualités dont ils auront le plus grand besoin dans leur carrière future. Nous espérons vivement que vous serez des nôtres pour prendre part à cette réunion et apporter votre contribution aux débats. Ce document en présente le programme mais il est aussi la galerie de portraits de la totalité des élèves de la promotion et d une partie de l équipe pédagogique qui les a suivis pendant leur scolarité. Il vous permettra de poursuivre la relation ainsi initiée. Et, sous réserve de l accord de nos partenaires, les rapports écrits qui vous intéressent plus particulièrement pourront être mis à votre disposition. n Romain SOUBEYRAN

6 message from the General director 7 On the 29 th and 30 th June and 1 st July, this year s final-year students will give a public presentation of the personal projects they have completed in the framework of their Options. This presentation is the crowning achievement for an important and original project and comprises one of the main pedagogical features of their cursus. Our students will therefore be the principle actors of a real symposium which will present some of the current corporate preoccupations and the progress expected in the immediate future, in domains as diverse as applied mathematics,the engineering of processes and materials, earth sciences,economic and social sciences,managemen t, energy etc. Each subject is linked to industry : it is developed in a framework of long-standing cooperation and trust between members of the teaching staff and the economic sectors.that is to say, these are difficult issues our partners are expecting answers to and that our students undertake with the help of the supervision provided by our research centres and industrial correspondents. This symposium will be attended by the students, of course but also the professors, researchers and the Executive Office of the Sc hool as well as numerous engineers and Heads of Companies. It will be the occasion for the audience to appreciate not only the skills and creativity of our students but also their enthusiasm and their ability to transmit a message, qualities which they will greatly need in their future careers. We sincerely hope that you will able to attend, to participate in this event and to contribute to the debates. This document describes the programme but it is also the «portrait gallery of the whole of this final year of students and part of the pedagogical team which has accompanied them during their student years here. It will enable you to continue the relationship initiated. Furthermore and pending authorisation from our partners, you will be able to have copies of the written reports which particularly interest you. n Romain SOUBEYRAN

7 8 qu est-ce qu une option Dans la pédagogie voulue par MINES ParisTech, l option constitue un élément essentiel. Elle permet l apprentissage du travail personnel ou en petite équipe dans un domaine où toutes les ressources et toutes les connaissances d une personne doivent être sollicitées et où les solutions ne sont jamais évidentes et sont rarement uniques. Elle constitue une excellente formation pour des jeunes conduits à connaître les difficultés, les limites et aussi les joies de ceux qui sont appelés à assumer des responsabilités dans le monde industriel. Les activités d option n ont pas pour but de former des spécialistes dans une branche industrielle donnée ou dans tel ou tel aspect de la recherche, mais de fournir à chaque élève l occasion de mobiliser l ensemble de ses connaissances pour obtenir une solution au problème industriel concret qui lui a été posé dans le cadre de son stage d option. Ces travaux reflètent toujours les préoccupations actuelles des entreprises. Aussi les élèves sont-ils toujours en contact durant leur période d option avec les entreprises ou les organismes qui ont posé les problèmes étudiés, tout en gardant un contact pédagogique étroit avec les enseignants responsables et le centre de recherche de l école associé à l option. Ces travaux font l objet en fin de troisième année d un rapport écrit et d un exposé public où sont invités les élèves, les enseignants, la direction de l école, les industriels et les représentants des organismes intéressés. Déroulement de l option Les élèves de première année choisissent leur option avant la fin de l année scolaire. Les élèves admis sur titres en deuxième année sont affectés dans les options en tenant compte de leurs préférences. Les effectifs de chaque option sont volontairement limités afin d assurer un taux d encadrement optimal. Les activités au sein des options sont, en règle générale, les suivantes En deuxième année, et essentiellement au début de la troisième année, les élèves reçoivent une formation complémentaire et spécifique les préparant aux études particulières qui leur seront confiées. Ils se familiarisent également avec les données humaines et techniques de la branche industrielle ou scientifique concernée aussi bien dans les centres de l école que dans les centres et entreprises associés à travers le monde (Allemagne, Argentine, Australie, Brésil, Canada, Japon, Chine, Guyane, Maroc, Pays-Bas, Grande-Bretagne, Inde, Mexique, Malaisie, Russie, USA, Vénézuéla par exemple). Au cours de la troisième année, les élèves entreprennent le travail personnel que nous avons déjà évoqué. Deux cursus différents sont proposés. Une première formule commence en janvier avec une période d un mois de stage dans l organisme qui a fourni le sujet. De février à mars, une journée par semaine peut être consacrée à l option ; enfin les mois d avril à juin permettent d effectuer la deuxième partie du stage au sein de l entreprise et la préparation de la soutenance et du rapport. Une deuxième formule associe une période préparatoire en janvier à une période bloquée de stage de mi-mars à fin juin, qui permet de traiter des sujets s accommodant mal d une interruption, étude à caractère international ou expérimental par exemple. Durant toute la période d option, les élèves ont un encadrement de tout premier plan qui mobilise toutes les compétences utiles au déroulement du sujet. Chercheurs, ingénieurs, professeurs d option apportent leur soutien et leur aide méthodologique pour mener à bien le travail d option. Grâce à ce tutorat, les étudiants non seulement apprennent à mobiliser toutes leurs connaissances mais à résoudre des problèmes réels et à affronter des projets de grande envergure.

8 9 What is an option? In the education provided by Mines ParisTech, the Option is an essential component. It enables the students to learn how to work alone or in a small team in a domain where his/her resources and knowledge must be solicited and where the solutions are never obvious and rarely unique. It provides an excellent training for students in confronting difficulties,limits and also the pleasures they will be called upon to assume in their responsibilities in the world of industry. The activities of the Option do not aim to train specialists in a specific branch of industry or in such and such an aspect of research but rather to provide each student with the opportunity to mobilise his knowledge to obtain a solution to a concrete industrial problem, in the framework of a training course. These projects always reflect the current preoccupations of companies. Thus,the students maintain permanent contact with the companies or the organisations in question during their Option period, as well as regular contact with the professors and the research centres associated with their Options.At the end of the third and final year, these Option projects are the subject of a written report and a public oral presentation in front of students, professors, the Executive Office, industrialists and delegates from the Organisations in question. The running of the Option First-year students choose their Option before the end of that academic year. Students who are admitted to the School in 2nd year, based on record and interview are assigned to Options, according to their preferences. The numbers in each Option are limited intentionally to ensure optimal supervision. The activities within the Options are,in general, the following In 2nd year, and principally, at the beginning of 3rd year, the students receive a complementary and specific training course which prepares them for the particular studies they will be undertaking. They will also be made familiar with the human and technical factors of of the industrial or scientific branch in question, both in the different centres of the School and in the associated centres and companies worldwide (Germany,Argentina,Australia,B razil,canada,japan,china,guyane,morocc o,the Netherlands,Great Britain,India,Mexi co,malaysia,russia,the USA,Venezuela, for example) During the 3rd year, the students undertake the personal work already mentioned. Two different cursuses are proposed. In the first situation, the activities begin in January with a one-month internship in the organisation which provided the subject.from February to March, one day a week can be devoted to the Option ; finally, from April to June the students carry out the second part of their internship in-company and the preparation of their report and oral presentation. The second cursus combines a preparatory period in January with an internship period from mid- March to end of June to undertake the treatment of subjects ill-suited to a period of interruption subjects of an international or experimental nature, for example. Throughout the whole Option period, the students benefit from top quality supervision which mobilises all the useful competences adapted to the topic. Researchers,engineers andoption professors provide their support and methodological aid to complete the Option project successfully. Thanks to this tutoring, the students learn not only how to mobilise their knowledge but also to solve real issues and confront far-reaching projects.

9

10 11 Calendrier/Schedule n jeudi 24 juin / thursday 24 th june Génie atomique Nuclear Engineering... L218 n Lundi 29 juin / Monday 29 th june Économie industrielle Industrial economics... L218 Géosciences Geosciences... L106 Génie atomique Nuclear engineering... L224 Gestion scientifique Scientific management... L109 Ingénierie de la conception Engineering design and management... L118 Machines et énergie Mechanical engineering and energy... V107 Sciences et génie des matériaux Materials sciences and engineering... V213 Systèmes de production et logistique Production systems and logistics... V334 n mardi 30juin / TUesday 30 th june Géostatistique Geostatistics... L106 Innovation et entrepreneuriat Innovation & entrepreneurship... L226 Machines et énergie Mechanical engineering and energy... V107 Management des systèmes d information Information systems and management... L224 Procédés et énergie Energy and process engineering... L118 Sciences et génie des matériaux Materials sciences and engineering... V213 Sol et sous-sol Underground engineering and management... L109 Systèmes de production et logistique Producyion systems and logistics... V334 n MERCREDI 1 ER JUILLET / WEDNESDAY 1 ER july Biotechnologie Biotechnogy... L226 Géostatistique Geostatistics... L106 Machines et énergie Mechanical engineering and energy... V107 MAREVA* MAREVA*... L218 Sol et sous-sol Underground engineering and management... L109 * mathématiques appliquées : robotique, vision, automatique/ * applied mathematics : robotics, vision & control systems theory)

11

12 Liste des sujets par option PROJECTS BY OPTION 13 n BiotechnologiE/Biotechnology Mercredi 1 er juillet - Wednesday 1 st July n L226 10h-11h 15h-16h 16h-17h 17h-18h Lia BAYON de NOYER Outils d évaluation et d amélioration de la performance des filiales de SUEZ environnement Evaluation and performance evaluation tool for SUEZ envrionnement Lezin GALIBERT Développement d une source vibratoire marine pour l acquisition sismique Vibratory marine source development for seismic acquisition Maxime SKAÏKI Modélisation et analyse biomécanique du cintrage de tiges pour l instrumentation chirurgicale de scoliose Evaluation and biomechanical analysis of the bending of stalks for the surgical instrumentation of scoliosis Blandine BOURGOIN La médecine personnalisée aux États-Unis Personnalized medecine in the United States Septembre September Benoît REY Influence des conditions de culture cellulaire en bioréacteur sur la qualité d un anticorps produit Influence of cell culture parameters in bioreactor on the quality of a produced antibody Elise SIOUVE Développement de nouveaux phagemides pour optimiser la vectorisation d outils génétiques in vivo Development of new phagemid scaffolds for efficient DNA payload delivery in vivo n ECONOMIE INDUSTRIELLE/INDUSTRIAL ECONOMICS Lundi 29 juin - Monday 29 June n L218 9h-10h 10h-11h 11h-12h 12h-13h ` 14h-15h 15h-16h Daphnée BALDASSARI Fondements économiques d un micro-système énergetique où se combinent besoin d électricité, de chaleur et de flexibilité Economic groundwork of combined heating, power and flexibility Sacha BARRY Étude du marché de l assemblage spécialisé de batteries lithium-ion Study of lithium-ion battery assembly economics Thibault BERLIZOT Faisabilité économique des projets d énergie solaire Feasibility studies on projects in solar energy François BERTIN Suivi bancaire d opérations de fusions-acquisitions en Oil&Gas Investment banking advisory in Oil&Gas mergers and acquisitions André BORDJI Etude du modèle économique lié à l utilisation des objets connectés comme vecteur de modernisation des infrastructures SI des entreprises Analysis of the economic model related to the use of connected objects as a vector of infrastructure modernization for Information Systems businesses Dmitri BORISSOV Étude de la relation bancaire de Sanofi Study of Sanofi s banking relationship

13 14 16h-17h 17h-18h 17h-18h Charles FOUCAULT Analyses économiques de sociétés et d actifs pétroliers dans le secteur de l Exploration- Production Economic analysis of assets and companies in the Oil & Gas upstream sector Thomas GALVAIN (PUBLIC RESTREINT/RECTRITED AUDIENCE) Revue de la stratégie Granulats dans le cadre de la fusion entre Lafarge et Holcim Review of Lafarge Aggregates strategy in the context of the merger with Holcim Mouad HADJI Études industrielle et financière d un cas de croissance externe Business case : external growth opportunity for a SME Mardi 30 juin - Tuesday 30 June n L218 9h-10h 10h-11h 11h-12h 12h-13h 14h-15h 15h-16h 16h-17h 17h-18h 18h-19h VIctor JOLLY Analyses stratégique et financière des acteurs du service à l énergie Strategic and financial analysis of the energy services players Magdalena KOCIOLEK L impact des bâtiments à énergie positive sur le développement du solaire photovoltaïque The impact of energy positive buildings on the photovoltaic development Florent MELIS Etudes économique et financière d un projet d investissement industriel Economic and financial study of an industrial investment project Brice MOULY Étude marketing d un nouveau produit Marketing study for a new product Nassima RBII (PUBLIC RESTREINT/RECTRITED AUDIENCE) Étude de la rentabilité d un segment RMX (Ready-Mix) Study of the profitability of the RMX segment (Ready-Mix) Dorra SASSI (PUBLIC RESTREINT/RECTRITED AUDIENCE) Planification et allocation des appareils de mesures pétrophysiques Planning and Sharing of petrophysical measurement devices Mamoun TAHRI Calcul économique sur des projets de centrales éoliennes et solaires et comparaison du système de financement des énergies renouvelables en France et en Suède Economic calculus on wind farm and PV plants and comparison of power purchase system in renewable energy in France and Sweden Matthieu ULIVIERI Création d une offre d équilibrage pour les Systèmes Électriques Insulaires Creation of a smart grid offer for island electric systems Camille VANDENBEUCK Planification de projets photovoltaïques résidentiels Financing of residential photovoltaic projects n génie ATOMIQUE/NUCLEAR ENGINEERING Mercredi 24 Juin - Wednesday 24 th June n L218 17h-18h Victor de CACQUERAY Optimisation de systèmes de détection à temps de vol autour du Large Hadron Collider (LHC) Optimization of time of flight experimental systems for the Large Hadron Collider (LHC) Lundi 29 Juin - Monday 29 th June n L224 8h-9h Guillaume GIUDICELLI Critères de sûreté et extrapolation à l échelle industrielle de cœurs hétérogènes de Réacteurs à Neutrons Rapides Safety criterias and extrapolation of heterogeneous cores of Fast Neutron Reactors to the industrial size

14 15 9h-10h 10h-11h 11h-12h Charles LEDUC Etudes des scénarios industriels d évolution du parc nucléaire français Long term Scenario studies of the French nuclear fleet Yi WANG Interprétation avec la chaîne SCIENCE V2 de données mesurées sur les réacteurs industriels allemands Interpretation with the code SCIENCE V2 of neutronics data obtained in the German power reactors Clément LELOUP Études en vue de poser des contraintes expérimentales sur les modèles avec champ scalaire léger en cosmologie et physique des particules (expériences eboss et CMS auprès de LHC) Cosmology and particle physics models for 2 Large Hadron Collider experimenets: eboss and CMS 18h30-19h30 Seav Er HUY Calculs déterministes et de Monte-Carlos d un cœur de réacteur industriel en évolution Deterministic and MonteCarlo caculations for a PWR core during cycle progression n Géosciences/Geosciences Lundi 29 juin - Monday 29 th June n L106 10h-11h Clément JAKYMIW Modélisation de l impact géochimique des eaux souterraines en conditions d exploitation ISR de gisements d uranimum Geochemical impact modelling applied to underground water under ISR exploitation conditions for uranium deposits Septembre September Pauline LE BOUTEILLER Analyse des signaux sismiques générés par des éboulements sur le site du Piton de la Fournaise : caractérisation d évènements à partir d enregistrements continus, modélisation et simulation Analysis of seismic signals generated by rockfalls on the Piton de la Fournaise volcano (La Réunion Island) : event characterization from continuous seismic records, modelling and simulation Alexandre KAZANTSEV Extraction de l anomalie sismique basse fréquence au-dessus d un site de stockage de gaz Extracting the low-frequency anomaly from seismic data over a natural gas storage facility Romain DUPERRAY Étude géophysique du détroit de la Sonde IPGP Geophysical study of the Sunda strait, IPGP n Géostatistique/Geostatistics Mardi 30 juin - Tuesday 29 th June n L106 9h-10h 10h-11h 11h-12h Ricardo CARRIZO VERGARA Modèles de fonctions de covariance spatio-temporelles multivariées non-symétriques pour des variables climatologiques Multivariate asymmetrical models of spatiotemporal covariance functions for climatological variables François PACAUD Analyse de séries temporelles de production de puits pétroliers Time-series analysis of production of oil wells Lotfi SLIM Estimation des ressources récupérables multi-variables par Krigeage Disjonctif discret Estimation of multivariate recoverable resources by Discrete Disjunctive Kriging 13h30-14h30 Goël AMAR Machine learning et architecture des réseaux de neurone Machine learning and architecture of neural networks

15 16 14h30-15h30 Olivier DOLLE Analyse du comportement de navigation sur un site web Browsing behavioral analysis 15h30-16h30 Jean-Bernard EYTARD Optimisation de la distribution de catalogues de promotion par des méthodes statistiques Optimization of the distribution of promotional catalogues by statistical methods 16h30-17h30 Mehdi GMIRA Classification automatique avec effets spatiaux pour la valorisation de prix de marché de véhicules Automatic classification of spatial effects for car market price valuation Mercredi 1 er Juillet - Wednesday 1 st July n L106 9h-10h 10h-11h 11h-12h Driss AHMIDOUCH Optimisation de portefeuille avec des fonds de Private Equity Portfollio optimization with private equity funds Hamza BAZI Développement d outils d estimation des risques de marché Development of tools for market risk estimation Grégoire MAIN de BOISSIERE Mise en place de stratégies de trading de volatilité Implementation of trading strategies on volatility 13h30-14h30 Kassem BENABDERRAZIK Etude quantitative du risque systémique de marché Quantitative study of systemic market risk 14h30-15h30 Valeriy GUSMAN Méthodes récentes de calcul de sensibilités pour différentes classes d actifs Recent methods of sensibilities calculation for various classes of products 15h30-16h30 Wenyao ZHANG Structuration d indices : développement de stratégies quantitatives d investissement dans les actifs croisés Index Structuring: development of cross-asset quantitative investment strategies 16h30-17h30 Céline JACKSON Analyse de données clients issues des réseaux sociaux Data analysis for client information gathered from social networks n Gestion scientifique/scientific management Lundi 29 juin - Monday 29 June n L109 10h-11h 11h-12h Olivier REY Amélioration du couplage vente-production dans la personnalisation de cartes bancaires Enhancement of production/sales linkage in banking cards personalization activity Stéphane COQUET - Arthur VOLETTI Comment gagner en efficacité sur la maintenance des infrastructures du tramway? How to improve the efficiency of the tramway infrastructure s maintenance? n Ingénierie de la conception/ingeneering design and management Lundi 29 juin - Monday 29 June n L118 10h-11h Julien LEGRAND Conception de services valorisant les données des box internet Design of services valuing data from home gateways

16 17 11h-12h 14h-15h 15h-16h Olivier FOURNIER - Pierre GILFRICHE Méthodologie pour reconstruire une stratégie de conception pour des objets connectés pour la santé à partir de résultats de projets pionniers A methodology to rebuild a design strategy for connected health devices based on results from lead projects Emmanuelle GUYOT - Jose Miguel ARROYO RODRIGUEZ Le Pilotage de consortiums innovants : la traction de navire par Kite How to conduct innovative consortium : the case of ship traction by kite Laure-Anne PARPAPLEIX - Romain WEIGEL Réseaux de conception et stratégies de conception : le cas des stations service Design networks and design strategies: service station case n Innovation et entrepreneuriat/innovation and entrepreneurship Mardi 30 juin - Tuesday 30 th June n L226 10h-11h 11h-12h 12h-13h 14h-15h 15h-16h 16h-17h Quentin IPREX-GARCIA La course à l innovation dans le hardware : le développement d un nouveau produit en position de second entrant The hardware innovation race: new product development as a fast follower Guillaume BENTAIEB L intrapreneuriat au sein d un grand groupe audiovisuel Entrepreneuship within a large broadcasting group Xavier GODRON L émergence d une start-up porteuse d un projet de synthèse d ADN The emergence of a start up in DNA synthesis Yolande CHAVANE Création d une start-up d informatique médicale Inception of a startup in medical informatics Camille LAÏLY Mangaki : site de recommandation de mangas et d animations japonaises Mangaki: website whose purpose to recommend of manga and Japanese animations Johan AMAR Repenser la recommandation de films à travers une application smartphone Rethinking movie recommendation through a smartphone application n MACHINES ET ÉNERGIE/MECHANICAL ENGINEERING AND ENERGY Lundi 29 juin - Monday 29 th June n V107 10h-11h 14h-15h 15h-16h 16h-17h Marine LAHOUD (PUBLIC RESTREINT/RECTRITED AUDIENCE) Stratégie et compétitivité du secteur onshore line pipe Strategy and competitiveness of the onshore line pipe market Pauline DE LA TOUR (PUBLIC RESTREINT/RECTRITED AUDIENCE) Développement d un outil d analyse de coûts et bénéfices générés par la mise en place d un système électrique local doté de moyens de production et de flexibilité Development of a cost-benefit analysis tool modeling local electric networks including production storage and demand side management systems Zoé DURAND (PUBLIC RESTREINT/RECTRITED AUDIENCE) Analyse des appels d offres en stockage d énergie Analysis of energy storage call for tenders worldwide Jérémy FOGLIA Audit et optimisation énergétique dans le tertiaire et l industrie Audit and energy optimization in the tertiary and industry

17 18 Mardi 30 juin - Tuesday 30 th June n V107 9h-10h 10h-11h 14h-15h 15h-16h Georges SALIBA (PUBLIC RESTREINT/RECTRITED AUDIENCE) Support à la transformation de l ingénierie par une approche Systems Engineering et suivi d un portefeuille de projets d amélioration Support to the transformation of engineering practices by integrating a Systems Engineering approach, and reporting on internal improvement projects Shen HUANG (PUBLIC RESTREINT/RECTRITED AUDIENCE) Evaluer et anticiper les effets d effacement diffus sur le réseau local ERDF Evaluate and anticipate effects of residential load shedding on the local network ERDF Quentin JULLIAN Adaptation des moyens de production hydraulique d EDF au nouveau mécanisme d ajustement européen Adapting EDF s hydro power to the new European balancing system Jean CASTAING (PUBLIC RESTREINT/RECTRITED AUDIENCE) Réalisation d une cartographie de la filière nucléaire Mapping of the nuclear industry in France Mercredi 1 er Juillet - Wednesday 1 st July n V107 9h-10h 10h-11h 11h-12h 14h-15h Florian MORIN Optimisation des fréquences de surveillance du réseau de transport de gaz naturel Optimization of the surveillance frequency of the natural gas transport grid Alice HOLVOET Modélisation du véhicule partagé et typologie des nouveaux moyens de transport Modelling of a one-way Vehicle Sharing System and typology of the new means of transportation Philip POLACK (PUBLIC RESTREINT/RECTRITED AUDIENCE) Optimisation énergétique de la ligne à grande vitesse Paris-Lyon Alstom Transport Energy Optimization of the high-speed railway line Paris-Lyon Alstom Transport Mathilde BIBAL (PUBLIC RESTREINT/RECTRITED AUDIENCE) L Energie solaire dans les activités de Cegelec Défense Solutions & Services (étude de marché, analyses technico-économiques, solutions duales) Solar energy in Cegelec Défense Solutions & Services activities (market research, technical and economic analysis, dual solutions) En septembre - On September Youssef ABDO (PUBLIC RESTREINT/RECTRITED AUDIENCE) Modélisation CFD / MHD & Contribution au Design d un réacteur plasma triphasé pour le craquage du méthane CFD/MHD Modeling of a three-phase alternating current plasma reactor design for methane cracking Laetitia de SALVE de BRUNETON (PUBLIC RESTREINT/RECTRITED AUDIENCE) Performances et pré-dimensionnement de turbines à vapeur Steam turbines preliminary sizing and performances Lesia MITRIDATI Inférence Bayésienne des offres de prix marginal sur les marchés de l électricité Revealing rival marginal offer prices on an electricity market Nicolas JUDALET Efficacité énergétique dans l Industrie par l Implémentation de Technologies de Machine Learning Industrial Energy Management with Machine Learning Algorithms Quentin LAUDEREAU Étude d une contribution généralisée des charges au maintien de la fréquence d un système éléctrique européen décarboné à fort taux de pénétration d énergies renouvelables Study of a generalized contribution of loads to frequency control in a context of high penetration of renewable energy in a low carbon european grid

18 19 Arthur ROLLAND (PUBLIC RESTREINT/RECTRITED AUDIENCE) Modélisation et optimisation d un champ solaire pour une centrale à tour avec récepteur ouvert Simulation and optimization of a solar field for solar thermal central receiver plants Cédric ROMMEL (PUBLIC RESTREINT/RECTRITED AUDIENCE) Etudes trajectoire/performance pour des concepts de lanceurs avancés Advanced launch vehicle concepts trajectory optimization and performance studies Edouard MULLIEZ Etude de rentabilité économique et optimisation de projets de développement de centrales de cogénération Study of the economic profitability and optimization of CHP plants development projects Kevin FORTIN (PUBLIC RESTREINT/RECTRITED AUDIENCE) Analyse des pistes d économies d énergie, études de faisabilité et analyses économiques sur le chantier naval basé à Cherbourg-Octeville Energy saving analysis, feasibility studies and economic analysis on DCNS Cherbourg s shipyard Ariel LOPEZ Optimisation des investissements en éolien on-shore au Royaume-Uni Investments optimisation of on-shore wind projects in the United Kingdom n Management des systèmes d information/information systems management Mardi 30 juin - Tuesday 30 th June n L224 9h-10h 10h-11h 11h-12h 12h-13h Adrien DEGRANGE Audit de sécurité de code applicatif Android Android security code review Arnaud de BERGH Modèle de tarification en assurance habitation avec intégration de données géographiques Pricing model for home insurance with integration of geographical data Anthony DESORMIERE Enrichissement par la cartographie et la vue «Z» du banc de test d un logiciel de tracking Improvement by cartographic data and a Z view of a tracking software test bench Hoang-Chuong TRAN Haute disponibilité pour bases de données distribuées en mémoire High availability for in-memory distributed databases n MAReVA*/MAREVA* Mercredi 1 er Juillet - Wednesday 1 st July n L218 9h-10h 10h-11h 11h-12h 14h-15h Jean AURIOL Contrôle de la pression dans les forages pétroliers Pressure control in drilling Romain CAMPILLO Etude de l interaction entre la boucle d asservissement d un viseur et la structure mécanique de son support Study of interactions between control loop of inertially stabilized platforms and mechanical structure of their mount Guillaume CANER Modélisation en 3D de la boule de Reeds & Shepp 3D-modeling of the Reeds & Shepp s ball Jean-Maurice LEONETTI (PUBLIC RESTREINT/RECTRITED AUDIENCE) Corrélation des consommations énergétiques basée sur les ondelettes Correlation of energy consumption based on wavelets * mathématiques appliquées : robotique, vision, automatique/ * applied mathematics : robotics, vision & control systems theory)

19 20 15h-16h 16h-17h 17h-18h Marie SCOAZEC (PUBLIC RESTREINT/RECTRITED AUDIENCE) Quantification des caractéristiques de bâtiments à partir d images Images analysis techniques for the quantification of building characteristics Marine PETRIAUX (PUBLIC RESTREINT/RECTRITED AUDIENCE) Modélisation des frottements dans une chaîne d actionnement. Mise en place d un terme de compensation Friction modeling within an actuators chain. Design and implementation of a compensation term Oksana TOVSTOLYTKINA (PUBLIC RESTREINT/RECTRITED AUDIENCE) Réalité augmentée en projection mapping Projection mapping-based augmented En septembre - On September Samuel MACKEOWN (PUBLIC RESTREINT/RECTRITED AUDIENCE) Modélisation tel que construit à partir de scans 3D As-built 3D modeling from scan data robin ROUSSEL (PUBLIC RESTREINT/RECTRITED AUDIENCE) Reconstruction 3D d objets manufacturés 3D Reconstruction of Manufactured Goods Darya TALANINA Reconstruction de surface de routes avec passage à l échelle Scalable road surface reconstruction Changmin WU (PUBLIC RESTREINT/RECTRITED AUDIENCE) Traitement du signal et analyse statistique - Demande d interprétation des données pétro-physiques et minéralogiques Signal processing and statistical analysis - Application for petro-physical and mineralogical data interpretation n Procédés et énergie/energy and process engineering Mardi 30 juin - Tuesday 30 th June n L118 10h-11h 11h-12h 14h-15h 15h-16h 16h-17h 17h-18h Coralie LEMAITRE Contribution au conseil en stratégie d une entreprise du secteur de l énergie Contribution to strategy consulting for a company in the energy sector Olivier DUFREIX Modélisation prospective de la consommation d énergie des bâtiments tertiaires Forecast of energy consumption of buildings for the French tertiary activity until 2050 Sara BOUCHIKHI Positionnement stratégique d une grande entreprise de l énergie dans la transition énergétique Strategic positioning of a large European utility in the energy transition François GRAFFIN Gestion de la qualité et aspects énergétiques de l assainissement d eau Management of water quality and energy performance of water treatment Saad OULHAJ (PUBLIC RESTREINT/RECTRITED AUDIENCE) Analyse de business models pour les marchés résidentiels et commerciaux Business model analysis for residential and commercial markets Aminata SEYE (PUBLIC RESTREINT/RECTRITED AUDIENCE) Optimisation technico-économique de production plâtrière en zones Europe et Amérique du Sud Industrial optimization and process of plaster production in Europe and South America n Sciences et génie des matériaux/materials sciences and engineering Lundi 29 juin - Monday 29 th June n V213 10h-11h Olivier LANDON (PUBLIC RESTREINT/RECTRITED AUDIENCE) Amélioration de la corrélation essai-simulation d un sous-système constitué d un longeron arrière embouti à chaud Improvement of the correlation between experimental tests and numerical simulation of a sub-system constituted of a hot stamped rear side rail with soft zones

20 21 11h-12h 12h-13h 14h-15h 15h-16h 16h-17h Laure JOURDAN Contrôle de la population de bulles dans la laine de verre et caractérisation du matériau final Control of the bubble density in glass fibers and characterization of the mat properties Paul BAYVET Durabilité des produits en béton : développement de l approche performantielle Concrete Durability: development of a performance-based approach Gaël VUILLERMET Traitement des bulles emprisonnées dans un verre feuilleté de pare-brise Bubble Management in laminated windshields Suzanne VERNIER Modélisation par éléments finis de procédés de traitement thermique sur pièces aéronautiques Finite element modelling of heat treatment processes for aircraft components Pierrick RAMBAUD Caractérisation microstructurale et mécanique de composites à matrice Ti Microstructural and mechanical characterization of Ti matrix composites Mardi 30 juin - Tuesday 30 th June n V213 10h-11h 11h-12h 13h-14h 14h-15h Simon AVENEL Etude métallurgique de nouvelles compositions chimiques pour la soudure laser Metallurgical study of new chemistries for laser welding Raphaël CHOSIDOW Contribution à la modélisation du procédé de laminage de semi-produits Contribution to modelling of the rolling process of semi-finished products Maxime THIEBAUD Injection soufflage de bouteilles en PET ; Optimisation d une bouteille «légère» Injection stretch blow molding process of PET bottles; Optimization of a lightened bottle Maud ENEE Développement d un verre feuilleté à opacité variable Development of a switchable specific glass laminate n sol ET SOUS-sol/underground engineering and management Mardi 30 juin - Tuesday 30 th June n L109 13h30-14h30 Maher BEN MAZROUK Modélisation discrète d un réseau de fractures pour utilisation dans un modèle de simulation de réservoir Discrete fracture network modelling for use in a reservoir simulation model 14h30-15h30 Badr BEN M BAREK Travaux de développement d un outil de screening et d évaluation de méthodes de récupération avancée de pétrole Development of a screening and evaluation tool for enhanced oil recovery methods 15h30-16h30 Florian AUCLAIR Analyse comparative des méthodes de travail entre Total et son partenaire russe Novatek sur le champ de gaz sibérien de Termokarstovoye Comparative analysis of working methods between Total and its russian partner Novatek of the Siberian gas field of Termokarstovoye 16h30-17h30 Alexandre CHARTIER (PUBLIC RESTREINT/RECTRITED AUDIENCE) Analyse en temps réel des dysfonctionnements de forage Real-time analysis of drilling dysfunctions 17h30-18h30 Mathieu GIMENEZ Validation et implémentation d un nouveau concept de forage basé sur un processus de décompression de la roche en forage-profond Validation and implementation of a new drilling concept based on a rock stress removal process at great depth

Développement d une source vibratoire marine pour l acquisition sismique Vibratory marine source development for seismic acquisition

Développement d une source vibratoire marine pour l acquisition sismique Vibratory marine source development for seismic acquisition Liste des sujets par option PROJECTS BY OPTION 13 n BiotechnologiE/Biotechnology Mercredi 1 er juillet - Wednesday 1 st July n L226 Lia BAYON de NOYER Outils d évaluation et d amélioration de la performance

Plus en détail

Design and creativity in French national and regional policies

Design and creativity in French national and regional policies Design and creativity in French national and regional policies p.01 15-06-09 French Innovation policy Distinction between technological innovation and non-technological innovation (including design) French

Plus en détail

Tier 1 / Tier 2 relations: Are the roles changing?

Tier 1 / Tier 2 relations: Are the roles changing? Tier 1 / Tier 2 relations: Are the roles changing? Alexandre Loire A.L.F.A Project Manager July, 5th 2007 1. Changes to roles in customer/supplier relations a - Distribution Channels Activities End customer

Plus en détail

Mise en place d un système de cabotage maritime au sud ouest de l Ocean Indien. 10 Septembre 2012

Mise en place d un système de cabotage maritime au sud ouest de l Ocean Indien. 10 Septembre 2012 Mise en place d un système de cabotage maritime au sud ouest de l Ocean Indien 10 Septembre 2012 Les défis de la chaine de la logistique du transport maritime Danielle T.Y WONG Director Logistics Performance

Plus en détail

Gestion de la configuration et contrôle du code source

Gestion de la configuration et contrôle du code source MGL7460 Automne 2015 Gestion de la configuration et contrôle du code source Guy Tremblay Professeur Département d informatique UQAM http://www.labunix.uqam.ca/~tremblay 10 septembre 2015 Parmi les premières

Plus en détail

The potential of the building sector in sustainable and lowcarbon

The potential of the building sector in sustainable and lowcarbon The potential of the building sector in sustainable and lowcarbon strategies Arab Hoballah, UNEP SUSTAINABLE AND COMPETITIVE HOTELS THROUGH ENERGY INNOVATION - NEZEH 2015 L'INNOVATION ÉNERGÉTIQUE AU SERVICE

Plus en détail

Bourses d excellence pour les masters orientés vers la recherche

Bourses d excellence pour les masters orientés vers la recherche Masters de Mathématiques à l'université Lille 1 Mathématiques Ingénierie Mathématique Mathématiques et Finances Bourses d excellence pour les masters orientés vers la recherche Mathématiques appliquées

Plus en détail

Quatre axes au service de la performance et des mutations Four lines serve the performance and changes

Quatre axes au service de la performance et des mutations Four lines serve the performance and changes Le Centre d Innovation des Technologies sans Contact-EuraRFID (CITC EuraRFID) est un acteur clé en matière de l Internet des Objets et de l Intelligence Ambiante. C est un centre de ressources, d expérimentations

Plus en détail

Un ACTIF InConToURnABLE PoUR DEs PARTEnARIATs significatifs. social. An ASSeT To meaningful PARTneRSHIPS

Un ACTIF InConToURnABLE PoUR DEs PARTEnARIATs significatifs. social. An ASSeT To meaningful PARTneRSHIPS Le capital Un ACTIF InConToURnABLE PoUR DEs PARTEnARIATs significatifs social capital An ASSeT To meaningful PARTneRSHIPS Présentation des participants participants presentation Fondation Dufresne et Gauthier

Plus en détail

IS/07/TOI/164004. http://www.adam-europe.eu/adam/project/view.htm?prj=6140

IS/07/TOI/164004. http://www.adam-europe.eu/adam/project/view.htm?prj=6140 La vente au détail - RetAiL est un cours fondé sur la technologie de l information, un IS/07/TOI/164004 1 Information sur le projet La vente au détail - RetAiL est un cours fondé sur la technologie de

Plus en détail

GREDOR Gestion des Réseaux Electriques de Distribution Ouverts aux Renouvelables. Presentation and snapshot of achieved work

GREDOR Gestion des Réseaux Electriques de Distribution Ouverts aux Renouvelables. Presentation and snapshot of achieved work GREDOR Gestion des Réseaux Electriques de Distribution Ouverts aux Renouvelables Presentation and snapshot of achieved work FLEXIPAC meeting Bertrand Cornélusse, University of Liège December 2014 1 P L

Plus en détail

Organisation de Coopération et de Développement Economiques Organisation for Economic Co-operation and Development. Bil.

Organisation de Coopération et de Développement Economiques Organisation for Economic Co-operation and Development. Bil. A usage officiel/for Official Use C(2006)34 C(2006)34 A usage officiel/for Official Use Organisation de Coopération et de Développement Economiques Organisation for Economic Co-operation and Development

Plus en détail

Réussir en Afrique. Travaillons main dans la main à la réussite de vos investissements en Afrique.

Réussir en Afrique. Travaillons main dans la main à la réussite de vos investissements en Afrique. Réussir en Afrique Travaillons main dans la main à la réussite de vos investissements en Afrique. 1 2 Le Cabinet CBI, dirigé par Ousmane H. Guedi vous accompagne dans votre conquête du marché africain,

Plus en détail

Courses available for exchange students 4th year

Courses available for exchange students 4th year Academic year 2012-2013 Courses available for exchange students 4th year - International semester - Semester 7 (French level required : B2 min) - Semester 8 (Limited number of place per major) * European

Plus en détail

Lean approach on production lines Oct 9, 2014

Lean approach on production lines Oct 9, 2014 Oct 9, 2014 Dassault Mérignac 1 Emmanuel Théret Since sept. 2013 : Falcon 5X FAL production engineer 2011-2013 : chief project of 1st lean integration in Merignac plant 2010 : Falcon 7X FAL production

Plus en détail

A joint institute between LIRMM and NXP. Un laboratoire commun LIRMM-NXP

A joint institute between LIRMM and NXP. Un laboratoire commun LIRMM-NXP A joint institute between LIRMM and NXP Un laboratoire commun LIRMM-NXP ISyTest, Institute for System Testing In the fast-moving world of integrated systems, test solutions are faced with two major issues:

Plus en détail

Master de sociologie : double diplôme possible

Master de sociologie : double diplôme possible Master de sociologie : double diplôme possible Parcours du master «changements sociaux en Europe» en partenariat avec l Université de Vienne Version française Information générale Les étudiants s inscrivent

Plus en détail

companies FEDERAL BILINGUAL VET DIPLOMA IN COMMERCE May 30th, 2013 Département de la solidarité et de l'emploi

companies FEDERAL BILINGUAL VET DIPLOMA IN COMMERCE May 30th, 2013 Département de la solidarité et de l'emploi FEDERAL BILINGUAL VET DIPLOMA IN COMMERCE A new offer adapted to English speaking companies May 30th, 2013 19.06.2013 - Page 1 SWISS PILOT PROJECT DEVELOPED IN GENEVE Project from the Swiss Confederation

Plus en détail

Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships. A project under the Intelligent Energy Europe programme

Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships. A project under the Intelligent Energy Europe programme Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships A project under the Intelligent Energy Europe programme Contract Number: IEE/10/130 Deliverable Reference: W.P.2.1.3

Plus en détail

Appel à Présentations de PMEs. «Workshop on GNSS applications» Toulouse Space Show 2014. En présence de la GSA (European GNSS Agency)

Appel à Présentations de PMEs. «Workshop on GNSS applications» Toulouse Space Show 2014. En présence de la GSA (European GNSS Agency) Appel à Présentations de PMEs «Workshop on GNSS applications» Toulouse Space Show 2014 En présence de la GSA (European GNSS Agency) 1. TOULOUSE SPACE SHOW Le Toulouse Space Show 2014 se tiendra du 30 Juin

Plus en détail

The managing Information system (S.I.D.) of the Civil Servants Health Insurance. Mutualité Fonction Publique - Direction des Systèmes d Information

The managing Information system (S.I.D.) of the Civil Servants Health Insurance. Mutualité Fonction Publique - Direction des Systèmes d Information The managing Information system (S.I.D.) of the Civil Servants Health Insurance Mutualité Fonction Publique - Direction des Systèmes d Information Joseph GARACOITS - Isabelle RICHARD France Intervention

Plus en détail

European Union Union Europeenne. African Union Union Africaine

European Union Union Europeenne. African Union Union Africaine European Union Union Europeenne African Union Union Africaine WHY LAUNCH a Virtual Campus in AFRICA? UNESCO and the African Union: In the response to the request from the African Union (AU) Heads of State

Plus en détail

Débat Citoyen Planétaire Climat et Energie. Provence-Alpes-Côte d Azur (France)

Débat Citoyen Planétaire Climat et Energie. Provence-Alpes-Côte d Azur (France) Débat Citoyen Planétaire Climat et Energie Provence-Alpes-Côte d Azur (France) Provence-Alpes-Côte d Azur Une Région à fortes disparités / A lot of disparities Population: 5 000 000 80% sur le littoral

Plus en détail

Objectif : Programme: Projet coordonné par l Office International de l Eau. Evènement labellisé World Water Forum 6

Objectif : Programme: Projet coordonné par l Office International de l Eau. Evènement labellisé World Water Forum 6 Atelier WaterDiss2.0: Valoriser les résultats de la recherche sur l'eau comme catalyseur de l'innovation. Paris, Pollutec, 1 er Décembre 2011 De 14h à 17h Salle 617 Objectif : L'objectif du projet WaterDiss2.0

Plus en détail

PROFIL DE POSTE MCF 27 ème SECTION INSA Centre Val de Loire, en partenariat avec l INSA Euro-Méditerranée

PROFIL DE POSTE MCF 27 ème SECTION INSA Centre Val de Loire, en partenariat avec l INSA Euro-Méditerranée PROFIL DE POSTE MCF 27 ème SECTION INSA Centre Val de Loire, en partenariat avec l INSA Euro-Méditerranée Laboratoire d Informatique Fondamentale d Orléans Profil : Sécurité Informatique Mots-clés : Sécurité

Plus en détail

Relations Internationales International Partnerships. Projet Espagne / Valence. The Spain Project /Valence

Relations Internationales International Partnerships. Projet Espagne / Valence. The Spain Project /Valence Projet Espagne / Valence Ce projet doit permettre aux élèves de classe Terminale LGT d utiliser une langue étrangère (l espagnol) et de connaitre certains aspects culturels en vue de comprendre le fonctionnement

Plus en détail

_COURSES SPRING SEMESTER 2011

_COURSES SPRING SEMESTER 2011 _COURSES SPRING SEMESTER 2011 Spring semester from January 3 rd to July 2 nd 2011 (exact dates of the semester depends on the courses taken, please refer to the calendar per school and year) Important

Plus en détail

PEINTAMELEC Ingénierie

PEINTAMELEC Ingénierie PEINTAMELEC Ingénierie Moteurs de productivité Drivers of productivity Automatisation de systèmes de production Informatique industrielle Manutention Contrôle Assemblage Automating production systems Industrial

Plus en détail

46 000 Alumni. 15 Double Degrees. ESSEC Business School Global key figures. Founded in1907 AACSB, EQUIS. 4 400 Fulltime. BBA, Masters, MBA, PhD

46 000 Alumni. 15 Double Degrees. ESSEC Business School Global key figures. Founded in1907 AACSB, EQUIS. 4 400 Fulltime. BBA, Masters, MBA, PhD ESSEC s value MSc in Management vs. MBA Campus / Location & Transportation Courses Accommodation Events Places to visit in Paris Contacts Today s Agenda ESSEC Business School Global key figures Founded

Plus en détail

Office International de l Eau

Office International de l Eau Introduction. La formation dans le secteur de l eau et de l assainissement à l international. Professional training in water and sanitation. Expériences du Centre de Formation de l OIEau. experiences of

Plus en détail

Le stockage à l échelle européenne

Le stockage à l échelle européenne Le stockage à l échelle européenne Yannick Jacquemart Directeur Adjoint des Affaires Européennes Réseau de Transport d Electricité (RTE) Conférence du 24 novembre 2015 Le stockage de l électricité Plan

Plus en détail

Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Service Europe Direction des Programmes et de la Formation pour le Sud

Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Service Europe Direction des Programmes et de la Formation pour le Sud Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Service Europe Direction des Programmes et de la Formation pour le Sud Sommaire Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Comment définir

Plus en détail

Conférence «Accords transnationaux d entreprise» «Transnational Company Agreements» Conference

Conférence «Accords transnationaux d entreprise» «Transnational Company Agreements» Conference Conférence «Accords transnationaux d entreprise» «Transnational Company Agreements» Conference 13-14 novembre 2008-13th -14th Novembre 2008 Centre des Congrès, Lyon Le rôle des accords d entreprise transnationaux

Plus en détail

Réseau Africain des Organismes de Bassin RAOB African Network of Basin Organizations - ANBO ASSEMBLEE GENERALE GENERAL ASSEMBLY

Réseau Africain des Organismes de Bassin RAOB African Network of Basin Organizations - ANBO ASSEMBLEE GENERALE GENERAL ASSEMBLY Réseau Africain des Organismes de Bassin RAOB African Network of Basin Organizations - ANBO ASSEMBLEE GENERALE GENERAL ASSEMBLY Johannesburg (Afrique du Sud) 4 au 7 mars 2007 Johannesburg (South Africa)

Plus en détail

Matinale Recherche. «G20 & Global Systemic Risk : how to differentiate Insurance vs Banking challenges?» avec Amélie de Montchalin et Zhili Cao

Matinale Recherche. «G20 & Global Systemic Risk : how to differentiate Insurance vs Banking challenges?» avec Amélie de Montchalin et Zhili Cao Matinale Recherche «G20 & Global Systemic Risk : how to differentiate Insurance vs Banking challenges?» avec Amélie de Montchalin et Zhili Cao INFORMATIONS PRATIQUES FORMAT Matinale Recherche DATE 15 octobre

Plus en détail

Bienvenue au Séminaire sur les Chaussées urbaines

Bienvenue au Séminaire sur les Chaussées urbaines Welcome to the Seminar on Urban Pavements Bienvenue au Séminaire sur les Chaussées urbaines Association mondiale de la route World Road Association Seminar on Urban Pavements Séminaire sur les Chaussées

Plus en détail

Bienvenue. au Pôle. de l ENSAMl

Bienvenue. au Pôle. de l ENSAMl Bienvenue au Pôle Méditerranéen en de l Innovationl de l ENSAMl 2007 Le réseau r ENSAM Design Prototypage rapide Réalité virtuelle Laval Qualité Hygiène Sécurité, Environnement Innovation Mimet La CPA

Plus en détail

Comme son nom l indique POG : Groupe POG and its subsidiaries are true PME specializing in the construction industry and industrial maintenance.

Comme son nom l indique POG : Groupe POG and its subsidiaries are true PME specializing in the construction industry and industrial maintenance. Comme son nom l indique POG : Groupe POG et ses filiales, sont de véritables PME se spécialisant dans l industrie de la construction et de la maintenance industrielle. Nous avons acquis une renommée enviable

Plus en détail

National Director, Engineering and Maintenance East (Montreal, QC)

National Director, Engineering and Maintenance East (Montreal, QC) National Director, Engineering and Maintenance East (Montreal, QC) Reporting to the General Manager, Engineering and Maintenance, you will provide strategic direction on the support and maintenance of

Plus en détail

Council of Atlantic Ministers of Education and Training LIST OF CURRENT PUBLICATIONS

Council of Atlantic Ministers of Education and Training LIST OF CURRENT PUBLICATIONS Council of Atlantic Ministers of Education and Training LIST OF CURRENT PUBLICATIONS LISTE DE PUBLICATIONS COURANTES Conseil atlantique des ministres de l Éducation et de la Formation PREAMBLE PRÉFACE

Plus en détail

Education @ EIT ICT Labs. Retour d expérience à Rennes

Education @ EIT ICT Labs. Retour d expérience à Rennes Education @ EIT ICT Labs Retour d expérience à Rennes Frederic Renouard, U. de Rennes 1, 28 mars 2014 Education @ EIT ICT Labs Retour d expérience à Rennes Le pilier Education d EIT ICT Labs Mise en œuvre

Plus en détail

CITEPH 2015 - Présentation des Besoins de SAIPEM

CITEPH 2015 - Présentation des Besoins de SAIPEM CITEPH 2015 - Présentation des Besoins de SAIPEM CITEPH CITEPH 20/01/15 14/03/11 Présentation des des besoins besoins des des Sponsors Sponsors CITEPH 20/01/15 Présentation des besoins des Sponsors 2 CITEPH

Plus en détail

RENCONTRE DES EXPERTS DES COMITÉS TECHNIQUES DE L AIPCR

RENCONTRE DES EXPERTS DES COMITÉS TECHNIQUES DE L AIPCR RENCONTRE DES EXPERTS DES COMITÉS TECHNIQUES DE L AIPCR C4 3 CHAUSSÉES ROUTIÈRES JP. CHRISTORY LROP Paris 20 mars 2008 LES AXES DE TRAVAIL ET PRODUITS DU C 4-3 «Chaussées routières» Les séminaires chaussées

Plus en détail

SEcurité et Internet Des Objets : le laboratoire SEIDO

SEcurité et Internet Des Objets : le laboratoire SEIDO SEcurité et Internet Des Objets : le laboratoire SEIDO Gérard Memmi, Chef du Département Informatique et Réseaux Télécom ParisTech Philippe Forestier, Chef de projet EDF R&D AGENDA 1. INTERNET OF THINGS

Plus en détail

Le MDM (Master Data Management) Pierre angulaire d'une bonne stratégie de management de l'information

Le MDM (Master Data Management) Pierre angulaire d'une bonne stratégie de management de l'information Darren Cooper Information Management Consultant, IBM Software Group 1st December, 2011 Le MDM (Master Data Management) Pierre angulaire d'une bonne stratégie de management de l'information Information

Plus en détail

Developpement & Formation. Serge Dubois, BP Algeria Communications Manager

Developpement & Formation. Serge Dubois, BP Algeria Communications Manager Developpement & Formation Serge Dubois, BP Algeria Communications Manager Building capability «BP Strategy, Safety People Performance» Tony Hayward, CEO BP Octobre 2007 Human resources are the most invaluable

Plus en détail

«Rénovation des curricula de l enseignement supérieur - Kazakhstan»

«Rénovation des curricula de l enseignement supérieur - Kazakhstan» ESHA «Création de 4 Ecoles Supérieures Hôtelières d'application» R323_esha_FT_FF_sup_kaza_fr R323 : Fiche technique «formation des enseignants du supérieur» «Rénovation des curricula de l enseignement

Plus en détail

Managing Electricity Sourcing in Europe's Energy Intensive Industry - A Methodology to Develop an Electricity Sourcing Strategy

Managing Electricity Sourcing in Europe's Energy Intensive Industry - A Methodology to Develop an Electricity Sourcing Strategy Managing Electricity Sourcing in Europe's Energy Intensive Industry - A Methodology to Develop an Electricity Sourcing Strategy THÈSE N O 5124 (2011) PRÉSENTÉE le 22 septembre 2011 À LA FACULTÉ MANAGEMENT

Plus en détail

French / English bilingual and bicultural section

French / English bilingual and bicultural section Section bilingue et biculturelle français / anglais (6 ème / 5 ème / 2 nde ) French / English bilingual and bicultural section Deux langues et deux cultures Two languages and two cultures La section bilingue

Plus en détail

Programme scientifique MUST

Programme scientifique MUST Programme scientifique MUST Management of Urban Smart Territories 03/06/2014 Claude Rochet - Florence Pinot 1 Qu est-ce qui fait qu une ville est «smart»? Ce n est pas une addition de «smarties»: smart

Plus en détail

2012, EUROPEEN YEAR FOR ACTIVE AGEING 2012, ANNEE EUROPEENNE DU VIEILLISSEMENT ACTIF

2012, EUROPEEN YEAR FOR ACTIVE AGEING 2012, ANNEE EUROPEENNE DU VIEILLISSEMENT ACTIF 2012, EUROPEEN YEAR FOR ACTIVE AGEING 2012, ANNEE EUROPEENNE DU VIEILLISSEMENT ACTIF Kick off transnational project meeting June 6 & 7th 2011 6 et 7 Juin 2011 CERGY/ VAL D OISE Monday june 6th morning

Plus en détail

Conférence Perspectives pour une nouvelle Agence Méditerranéenne de la Logistique?

Conférence Perspectives pour une nouvelle Agence Méditerranéenne de la Logistique? Conférence Perspectives pour une nouvelle Agence Méditerranéenne de la Logistique? Mardi 3 juin 2014 Younes TAZI Directeur Général Agence Marocaine de Développement de la Logistique younes.tazi@amdl.gov.ma

Plus en détail

Automatisation, Robotisation pour une nouvelle Reindustrialisated Europe Reindustrialisated

Automatisation, Robotisation pour une nouvelle Reindustrialisated Europe Reindustrialisated Reindustrialisated 2013-1-PL1-LEO05-37568 1 Information sur le projet Automatisation, Robotisation pour une nouvelle Reindustrialisated Europe Titre: Automatisation, Robotisation pour une nouvelle Reindustrialisated

Plus en détail

DOCTORAT DE L'UNIVERSITÉ DE TOULOUSE

DOCTORAT DE L'UNIVERSITÉ DE TOULOUSE En vue de l'obtention du DOCTORAT DE L'UNIVERSITÉ DE TOULOUSE Délivré par : Institut National Polytechnique de Toulouse (INP Toulouse) Discipline ou spécialité : Génie des Procédés et de l'environnement

Plus en détail

Objectifs pédagogiques de l enseignement «Métiers»

Objectifs pédagogiques de l enseignement «Métiers» É C O L E D I N G É N I E U R D E S T E C H N O L O G I E S D E L I N F O R M A T I O N E T D E L A C O M M U N I C A T I O N Métiers Objectifs pédagogiques de l enseignement «Métiers» Les objectifs sont

Plus en détail

CONTRAT D ETUDES - LEARNING AGREEMENT

CONTRAT D ETUDES - LEARNING AGREEMENT CONTRAT D ETUDES - LEARNING AGREEMENT Règles générales La présence aux séances d enseignement des modules choisis est obligatoire. Chaque module comporte des séances de travail encadrées et non encadrées

Plus en détail

34, rue Duranton 75015 Paris Tél. : +33 (0)1 44 26 25 44 Fax : +33 (0)173 72 99 09 contact@objectim.fr www.objectim.fr

34, rue Duranton 75015 Paris Tél. : +33 (0)1 44 26 25 44 Fax : +33 (0)173 72 99 09 contact@objectim.fr www.objectim.fr 34, rue Duranton 75015 Paris Tél. : +33 (0)1 44 26 25 44 Fax : +33 (0)173 72 99 09 contact@objectim.fr www.objectim.fr des projets maîtrisés / the well-managed projects ANALYSER ORGANISER AGIR CONTROLER

Plus en détail

Networking Solutions. Worldwide VSAT Maintenance VSAT dans le Monde Entretien. Satellite Communications Les Communications par Satellite

Networking Solutions. Worldwide VSAT Maintenance VSAT dans le Monde Entretien. Satellite Communications Les Communications par Satellite www.dcs-eg.com DCS TELECOM SAE is an Egyptian based Information Technology System Integrator company specializes in tailored solutions and integrated advanced systems, while also excelling at consulting

Plus en détail

Smart Community Solutions

Smart Community Solutions Smart Community Solutions Alain KERGOAT Directeur Général Smart Community Solutions Toshiba Systèmes France Décembre 2015 Le Groupe Toshiba Energy & Infrastructure Power Systems CompanySocial Infrastructure

Plus en détail

Un programme unique d apprentissage par l action (action learning) en partenariat avec

Un programme unique d apprentissage par l action (action learning) en partenariat avec Un programme unique d apprentissage par l action (action learning) en partenariat avec Contacts: Angela Feigl (feigl@eml-executive.com) Sidonie Chemla (chemla@eml-executive.com) 1 De quoi s agit-il? Un

Plus en détail

THÉMATIQUES DU FORUM PME ET INNOVATION 20 JANVIER 2016. 10 septembre 2015

THÉMATIQUES DU FORUM PME ET INNOVATION 20 JANVIER 2016. 10 septembre 2015 THÉMATIQUES DU FORUM PME ET INNOVATION 20 JANVIER 2016 10 septembre 2015 THÉMATIQUES PROPOSÉES A Concevoir, surveiller, maintenir et exploiter les grandes installations de production E Services énergétiques

Plus en détail

Chauffage et Climatisation Heating and Air conditioning

Chauffage et Climatisation Heating and Air conditioning Chauffage et Climatisation Heating and Air conditioning Le partenaire de vos exigences The partner of your requirements Spécialiste reconnu de la robinetterie industrielle, SLIMRED est devenu un partenaire

Plus en détail

Courses available for exchange students 4 th year

Courses available for exchange students 4 th year Academic year 2014-20 Courses available for exchange students 4 th year Executive Engineering Programme (EEP) Semester 7 (French level required : B2 min) Semester 8 (Limited number of places per major)

Plus en détail

Sujet de TPE PROPOSITION

Sujet de TPE PROPOSITION Single photon source made of single nanodiamonds This project will consist in studying nanodiamonds as single photon sources. The student will study the emission properties of such systems and will show

Plus en détail

Testing : A Roadmap. Mary Jean Harrold. Présentation de Olivier Tissot

Testing : A Roadmap. Mary Jean Harrold. Présentation de Olivier Tissot Testing : A Roadmap Mary Jean Harrold Présentation de Olivier Tissot Testing : A Roadmap I. L auteur II. Introduction sur les test : les enjeux, la problématique III. Les tests : roadmap IV. Conclusion

Plus en détail

GROUND COMPUTER NETWORK PRINCIPLES APPLIED TO SPACE AVIONICS: THE CNES EXPERIMENT

GROUND COMPUTER NETWORK PRINCIPLES APPLIED TO SPACE AVIONICS: THE CNES EXPERIMENT Centres de Compétence Technique Informatique & Réseaux Embarqués CCT IRE WORKSHOP GROUND COMPUTER NETWORK PRINCIPLES APPLIED TO SPACE AVIONICS: THE CNES EXPERIMENT 24th of April 2014. 9AM to 12AM. Toulouse

Plus en détail

Les lières. MSc in Electronics and Information Technology Engineering. Ingénieur civil. en informatique. MSc in Architectural Engineering

Les lières. MSc in Electronics and Information Technology Engineering. Ingénieur civil. en informatique. MSc in Architectural Engineering Ingénieur civil Ingénieur civil Les lières MSc in Electronics and Information Technology Engineering MSc in Architectural Engineering MSc in Civil Engineering MSc in Electromechanical Engineering MSc

Plus en détail

Mines Nantes 20/05/2014. Institut Mines-Telecom : a national network 12 Engineering Graduate schools & 1 Business school. 2 Institut Mines-Télécom

Mines Nantes 20/05/2014. Institut Mines-Telecom : a national network 12 Engineering Graduate schools & 1 Business school. 2 Institut Mines-Télécom Mines Nantes Graduate School of Engineering FRANCE bernard.lemoult@mines-nantes.fr Institut Mines-Telecom : a national network 12 Engineering Graduate schools & 1 Business school 13 000 students 3 900

Plus en détail

Cheque Holding Policy Disclosure (Banks) Regulations. Règlement sur la communication de la politique de retenue de chèques (banques) CONSOLIDATION

Cheque Holding Policy Disclosure (Banks) Regulations. Règlement sur la communication de la politique de retenue de chèques (banques) CONSOLIDATION CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Cheque Holding Policy Disclosure (Banks) Regulations Règlement sur la communication de la politique de retenue de chèques (banques) SOR/2002-39 DORS/2002-39 Current to

Plus en détail

State as a shareholder, corporate governance of SOEs

State as a shareholder, corporate governance of SOEs France : Etat-actionnaire, gouvernance des entreprises publiques State as a shareholder, corporate governance of SOEs Alain TURC, contrôleur général économique et financier Ministère de l économie, des

Plus en détail

Autres termes clés (Other key terms)

Autres termes clés (Other key terms) Autres termes clés (Other key terms) Norme Contrôle qualité des cabinets réalisant des missions d audit ou d examen d états financiers et d autres missions d assurance et de services connexes ( Quality

Plus en détail

Forthcoming Database

Forthcoming Database DISS.ETH NO. 15802 Forthcoming Database A Framework Approach for Data Visualization Applications A dissertation submitted to the SWISS FEDERAL INSTITUTE OF TECHNOLOGY ZURICH for the degree of Doctor of

Plus en détail

REVITALIZING THE RAILWAYS IN AFRICA

REVITALIZING THE RAILWAYS IN AFRICA REVITALIZING THE RAILWAYS IN AFRICA Contents 1 2 3 4 GENERAL FRAMEWORK THE AFRICAN CONTINENT: SOME LANDMARKS AFRICAN NETWORKS: STATE OF PLAY STRATEGY: DESTINATION 2040 Contents 1 2 3 4 GENERAL FRAMEWORK

Plus en détail

The ISIA Minimum Standard. Why, What, How

The ISIA Minimum Standard. Why, What, How The ISIA Minimum Standard Why, What, How Budapest 10-11 October 2011 Vittorio CAFFI 1 Questions to address Why a Minimum Standard? Who is concerned? When has to be implemented? What is it? How can it be

Plus en détail

Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110. http://www.adam-europe.eu/adam/project/view.htm?prj=5095

Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110. http://www.adam-europe.eu/adam/project/view.htm?prj=5095 Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110 1 Information sur le projet Titre: Code Projet: Année: 2008 Type de Projet: Statut: Accroche marketing: Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110 Projets de transfert

Plus en détail

AVOB sélectionné par Ovum

AVOB sélectionné par Ovum AVOB sélectionné par Ovum Sources : Ovum ovum.com «Selecting a PC Power Management Solution Vendor» L essentiel sur l étude Ovum AVOB sélectionné par Ovum 1 L entreprise britannique OVUM est un cabinet

Plus en détail

Enjeux et démarche. Liens avec les entreprises

Enjeux et démarche. Liens avec les entreprises Mécanique, Physique, Mathématiques Appliquées et Entreprises P. Le Tallec, B. Drévillon, G. Allaire Enjeux et démarche Liens avec les entreprises Votre formation 1 Idée fausse : trois mondes isolés Les

Plus en détail

How to be a global leader in innovation?

How to be a global leader in innovation? How to be a global leader in innovation? 2014-03-17 / Rybinsk Marc Sorel Safran Country delegate /01/ Innovation : a leverage to create value 1 / 2014-01-30/ Moscou / Kondratieff A REAL NEED FOR INNOVATION

Plus en détail

Maquette pédagogique 2012-2013 spécialité Sciences de la Terre

Maquette pédagogique 2012-2013 spécialité Sciences de la Terre Maquette pédagogique 2012-2013 spécialité Sciences de la Terre Sciences de la Terre Premier semestre du cycle d ingénieur (S5) Il commence par la période d intégration que suivent tous les élèves de Polytech

Plus en détail

AMBASSADE DE FRANCE EN TURQUIE

AMBASSADE DE FRANCE EN TURQUIE AMBASSADE DE FRANCE EN TURQUIE SERVICE DE COOPERATION ET D ACTION CULTURELLE Projets de coopération universitaire et scientifique franco-turque / Turkish-French university and scientific cooperation projects

Plus en détail

GLOSSAIRE PSYCHOLOGICAL AND BEHAVIORAL BARRIER

GLOSSAIRE PSYCHOLOGICAL AND BEHAVIORAL BARRIER GLOSSAIRE THEME CREST WP1 BARRIERE PSYCHOLOGIQUE ET COMPORTEMENTALE BATIMENT INTELLIGENT CAPTEURS CHANGEMENT CLIMATIQUE CHEMINEMENT EDUCATIF COMPORTEMENT CONSEIL ECHANGES PROFESSIONNELS ECO UTILISATION

Plus en détail

Autres termes clés (Other key terms)

Autres termes clés (Other key terms) Carve-out method Autres termes clés (Other key terms) Norme Rapports d assurance sur les contrôles d une société de services extérieurs (, Assurance Reports on Controls at a Third Party Service Organization)

Plus en détail

Stéphane Lefebvre. CAE s Chief Financial Officer. CAE announces Government of Canada participation in Project Innovate.

Stéphane Lefebvre. CAE s Chief Financial Officer. CAE announces Government of Canada participation in Project Innovate. Stéphane Lefebvre CAE s Chief Financial Officer CAE announces Government of Canada participation in Project Innovate Montreal, Canada, February 27, 2014 Monsieur le ministre Lebel, Mesdames et messieurs,

Plus en détail

Experiences TCM QUALITY MARK. Project management Management systems ISO 9001 ISO 14001 ISO 22000

Experiences TCM QUALITY MARK. Project management Management systems ISO 9001 ISO 14001 ISO 22000 TCM QUALITY MARK Jean-Marc Bachelet Tocema Europe workshop 4 Project management Management systems ISO 9001 ISO 14001 ISO 22000 + lead auditors for certification bodies Experiences Private and state companies,

Plus en détail

Rational Team Concert

Rational Team Concert Une gestion de projet agile avec Rational Team Concert Samira Bataouche Consultante, IBM Rational France 1 SCRUM en Bref Events Artifacts Development Team Source: Scrum Handbook 06 Décembre 2012 Agilité?

Plus en détail

Nos Métiers. Historique. Notre Vision. Notre Mission

Nos Métiers. Historique. Notre Vision. Notre Mission Historique 1958 : Création de la SMMO : Minoterie de blé tendre à Oujda. Première minoterie cotée en bourse entre 1972 et 1980. 1989 : Création de la société COPATES ; première unité industrielle de production

Plus en détail

Miroirs avec des luminaires Illuminated Mirrors

Miroirs avec des luminaires Illuminated Mirrors Miroirs avec des luminaires Illuminated Mirrors TRIGA partners est une société tchèque importante agissant dans le domaine de traitement du verre plat. Elle s occupe du design, de l étude et du développement

Plus en détail

SMALL CITY COMMERCE (EL PEQUEÑO COMERCIO DE LAS PEQUEÑAS CIUDADES)

SMALL CITY COMMERCE (EL PEQUEÑO COMERCIO DE LAS PEQUEÑAS CIUDADES) CIUDADES) ES/08/LLP-LdV/TOI/149019 1 Project Information Title: Project Number: SMALL CITY COMMERCE (EL PEQUEÑO COMERCIO DE LAS PEQUEÑAS CIUDADES) ES/08/LLP-LdV/TOI/149019 Year: 2008 Project Type: Status:

Plus en détail

Jean-François Corté Secretary General World Road Association

Jean-François Corté Secretary General World Road Association International Congress «Building Road Safety Capacity» October 2013 - Warsaw Jean-François Corté Secretary General World Road Association 1 At the turn of the XXth century 2 Looking for speed!!! 3 Camille

Plus en détail

INTERREG VA France (Channel) England Programme. INTERREG VA Programme France (Manche) Angleterre. South West Facilitator Julie BECEL

INTERREG VA France (Channel) England Programme. INTERREG VA Programme France (Manche) Angleterre. South West Facilitator Julie BECEL INTERREG VA France (Channel) England Programme INTERREG VA Programme France (Manche) Angleterre South West Facilitator Julie BECEL Contents Sommaire 1. Schedule Calendrier 2. Eligible area Territoire éligible

Plus en détail

SGR Services de gestion des risques

SGR Services de gestion des risques Title: Safety Achievement Financial Incentive System (SAFIS) Titre : Système d incitation financière à la sécurité DIRECTIVE Effective / En vigueur: 01/05/2008 Release / Diffusion No. 003 Page 1 of / de

Plus en détail

GUEST AMENITY PORTFOLIO

GUEST AMENITY PORTFOLIO GUEST AMENITY PORTFOLIO Eco-green Creation Production Distribution 28 29 COSMETIC REGULATIONS & USERS SAFETY We guarantee the safety and conformity of all our cosmetic products, including their traceability.

Plus en détail

Présentation Vinci Consulting

Présentation Vinci Consulting Présentation Vinci Consulting Practice Management et Performance Janvier 2013 Vinci Consulting 25 rue d Artois 75008 Paris www.vinci-consulting.com Vinci Consulting est un cabinet de conseil en management,

Plus en détail

Récapitulatif du budget et du plan de financement (en milliers de dollars des États-Unis) Catégorie de dépenses FIDA Cofinancement 1 Gestion des projets 270 000 110 000 Consultants recrutés pour de courtes

Plus en détail

1 Les parcours proposés : Ce sont des filières de spécialisation proposées par les enseignants. Ils constituent un guide dans le choix des cours.

1 Les parcours proposés : Ce sont des filières de spécialisation proposées par les enseignants. Ils constituent un guide dans le choix des cours. 1 Les parcours proposés : Ce sont des filières de spécialisation proposées par les enseignants. Ils constituent un guide dans le choix des cours. PARCOURS MARKETING A TROIS PARCOURS SPECIALISES PAR FONCTIONS

Plus en détail

Logiciels pour l'industrie pharmaceutique

Logiciels pour l'industrie pharmaceutique CIS Valley Logiciels pour l'industrie pharmaceutique La gamme Pharma Valley The PHARMA Valley range L'industrie pharmaceutique est confrontée à un enjeu stratégique majeur : les exigences toujours plus

Plus en détail

Quelle règlementation pour valoriser le stockage? Michael Lippert

Quelle règlementation pour valoriser le stockage? Michael Lippert Quelle règlementation pour valoriser le stockage? Michael Lippert 24 novembre 2015 Principales applications pour le stockage d énergie Black start Arbitrage Conventional Generation Renewable Distributed

Plus en détail

PRIORITIES OF SUSTAINABLE SOIL MANAGEMENT IN BENIN. Prof. IGUE A. M.

PRIORITIES OF SUSTAINABLE SOIL MANAGEMENT IN BENIN. Prof. IGUE A. M. PRIORITIES OF SUSTAINABLE SOIL MANAGEMENT IN BENIN Prof. IGUE A. M. ETAT DES SOLS AU BENIN Dégradation physique des sols Erosion en nappe et en rigole avec enlèvement des particules de terre Erosion en

Plus en détail

MSO MASTER SCIENCES DES ORGANISATIONS GRADUATE SCHOOL OF PARIS- DAUPHINE. Département Master Sciences des Organisations de l'université Paris-Dauphine

MSO MASTER SCIENCES DES ORGANISATIONS GRADUATE SCHOOL OF PARIS- DAUPHINE. Département Master Sciences des Organisations de l'université Paris-Dauphine MSO MASTER SCIENCES DES ORGANISATIONS GRADUATE SCHOOL OF PARIS DAUPHINE Département Master Sciences des Organisations de l'université ParisDauphine Mot du directeur Le département «Master Sciences des

Plus en détail