Chers étudiants, Déroulement de l année : Epreuves et Crédits ECTS

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Chers étudiants, Déroulement de l année : Epreuves et Crédits ECTS"

Transcription

1 Le 31 mai 2011 Chers étudiants, Vous entrez dans une phase capitale de votre formation et cette dernière année de vos études va diriger votre vie professionnelle et votre carrière. Ce document vous rappelle les points clés de cette fin de formation CMS définie comme une étape de spécialisation, de synthèse des connaissances afin d appréhender les problématiques d une entreprise dans sa globalité et d un premier bilan de compétences professionnelles. Déroulement de l année : Epreuves et Crédits ECTS Le semestre 3 donne lieu à un premier pôle de spécialisation et de synthèse, représentant un total de 30 ECTS, répartis en 3 unités d enseignement (UE). Nous vous rappelons que pour valider toute UE, vous devez obtenir une moyenne pondérée de 10/20 et que les matières la composant se compensent, suivant la pondération. Nous vous rappelons également que si une ou plusieurs notes de cette UE (correspondant à une ou plusieurs matières) est inférieure à 6/20, l UE ne peut être validée. Cette matière devra alors obligatoirement être passée en 2nde session. 1. La première UE, la Filière de spécialisation est constituée de 8 filières proposées pour un total de 150 heures de cours et 20 ECTS. 2. En outre, afin d obtenir une vision globale des enjeux de l entreprise, vous devrez également suivre au cours de ce semestre 3, une UE d enseignement transversal, composée de 4 séminaires rapportant 4 ECTS (4x2.5). Le semestre 4 comporte 3 UE (Mineure, Synthèse et Mémoire professionnel) rapportant également 30 ECTS. 1. La Mineure est composée de 3 séminaires représentant un total de 9 ECTS (3x3). 2. La synthèse rapporte quant à elle 13 ECTS. Elle est composée : a. d un séminaire de synthèse prévu sur 10 jours en avril 2012, faisant l objet d une évaluation, représentant 4 ECTS b. d un cas de synthèse (Examen de sortie), validant 9 ECTS, se déroulant sur 4 jours et prenant la forme d une étude de cas. Cet examen aura lieu courant mai A ces pôles de spécialisation et de synthèse s ajoute en fin de cursus une UE Mémoire professionnel, correspondant à 8 ECTS. Celle-ci est composée : a. du RBAP (Rapport et Bilan d Activité Professionnelle), validant 2 ECTS (répartis entre l oral et l écrit), qui vous permet de réfléchir sur le contenu et l apport tant professionnel que personnel des missions de votre stage en entreprise. b. En outre, 2 ECTS sont attribués au MSP (Mémoire de Stratégie Professionnelle). Ce mémoire vous permet de faire un travail de réflexion et de

2 réaliser un premier bilan de votre formation et de vos expériences, de prendre conscience de vos compétences et de les mettre en valeur dans une perspective de carrière à moyen terme. c. Enfin, l épreuve orale (4 ECTS) est une simulation d entretien d embauche, durant lequel seront évaluées entre autre la cohérence du projet professionnel et la prestation orale. La brochure d insertion professionnelle, document reprenant les modalités et exigences des travaux demandés, vous sera transmise ultérieurement. Le tableau ci-dessous synthétise les différents points soulignés ainsi que le principe de compensation. SEMESTRE 3 - UNITÉS D ENSEIGNEMENT ECTS Filière de spécialisation (150 heures) 20 Enseignement transversal - Séminaire transversal 1 - Séminaire transversal 2 - Séminaire transversal 3 - Séminaire transversal TOTAL 30 SEMESTRE 4 - UNITÉS D ENSEIGNEMENT ECTS Séminaires d approfondissement (mineure de spécialisation) 9 - Séminaire Séminaire Séminaire 3 3 Synthèse 13 - Séminaire de synthèse 4 - Cas de synthèse Examen de sortie 9 Mémoire professionnel 8 - RBAP 2 - MSP 2 - Epreuve orale 4 TOTAL 30 Nous vous rappelons que votre présence est obligatoire aux séminaires ainsi qu aux oraux et que les mémoires doivent être remis dans les délais impartis. Toute absence non justifiée et tout retard, selon les modalités en vigueur, pourront entraîner des pénalisations et éventuellement une note de 0/20, pouvant ainsi mener à la non validation de la dernière année. Le jury de validation, présidé par le Ministère de l Education Nationale et de l Enseignement Supérieur et de la Recherche, aura lieu fin juillet 2012 et statuera, au regard des notes obtenues et de votre assiduité, sur l obtention du diplôme.

3 La Spécialisation Professionnelle : 1 Filière de Spécialisation et 1 Mineure de Spécialisation L objectif pédagogique des Filières de spécialisation et des mineures est d apporter aux étudiants une spécialisation professionnelle. Le choix de cette spécialisation doit être cohérent avec la fonction que vous allez occuper durant votre stage et vos objectifs professionnels. La Filière de Spécialisation : 8 filières de spécialisation vous ont déjà été proposées : - Marketing stratégique, développement et communication - Ingénierie d Affaires et Négociations internationales - Finance internationale, trading et marchés des capitaux - Audit, conseil et contrôle de gestion - Gestion des ressources humaines et organisation des entreprises - Logistique et grande distribution - Management et nouvelle technologie - Création, reprise et transmission d entreprises La Mineure de Spécialisation : La Mineure se déroule au cours du Semestre 4. Elle se compose d un ensemble de 3 séminaires imposés qui ont lieu sur des week-ends au long du semestre Les Mineures proposées et les séminaires qui les composent sont les suivantes : 1/ Management des RH Gestion du changement Risques psychosociaux au travail Responsabilité sociale de l entreprise 2/ Gestion et développement de la PME Maîtriser l exploitation de l entreprise au plan juridique, fiscal et financier Financement du développement et croissance de l entreprise Optimisation fiscale du développement de l entreprise et les techniques de transmission 3/ Management des risques Instruments financiers et dérivés, Gestion des risques et institutions financières, Risques Matières premières et énergétiques. 4/ Gestion de Patrimoine Techniques fiscales patrimoniales Domaines d intervention du conseiller en gestion de patrimoine Stratégie et optimisation patrimoniale 5/ Marketing relationnel CRM, E-marketing, Négociation vente,

4 6/ Marketing sectoriel Marketing sportif, Marketing du luxe, Marketing bancaire. 7/ Publicité et Communication Création Publicitaire, Communication événementielle, Communication on line, 8/ Supply Chain Management des achats, Distribution et transport, Maîtrise des coûts logistiques 9/ Système d Information Enjeu stratégique des systèmes d information, Audit des systèmes d information, Conduite du changement 10/ Commerce et Affaires internationales Techniques de commercialisation, Management international des assurances, Logistique internationale 11/ Management Environnemental Développement durable Marketing Commerce équitable, Management environnemental, Gestion du risque. Vous devez donc choisir une Mineure. Les compétences transversales et la synthèse L objectif de ces séminaires est de transmettre aux étudiants une vision de l entreprise sous un axe transversal. Il s agit pour les étudiants d acquérir une vision globale des enjeux et des problèmes du management. Chaque séminaire se déroule sur un ensemble de week-ends ou sur une semaine bloquée en alternance avec le stage en S3 et S4. Tous ces séminaires sont obligatoires. Vous n avez donc pas de choix à réaliser. - Enseignement transversal : 4 week-ends en S3 (d octobre 2011 à janvier 2012) Les séminaires d enseignement transversal reposent sur les thématiques de Management et Gouvernance ainsi que sur ceux de Stratégie et Décision : - Ethique et responsabilité des affaires - Développement durable - Gouvernance d entreprise - Pricing and Costing

5 - La Synthèse, se déroulant en S4, est composée - d un ensemble de séminaires de synthèse, défini comme une préparation au cas de synthèse. Ces séminaires auront lieu durant 10 jours courant avril 2012 et seront évalués. - d un cas de synthèse, correspondant à l examen de sortie : une semaine bloquée à la mi-mai 2012 sur 4 jours. Les thèmes abordés lors de la synthèse seront : - Analyse financière - Contrôle de Gestion - Politiques commerciales et affaires internationales - Stratégie - Gestion sociale / gestion fiscale Vous recevrez également au cours de l année un descriptif des notions que vous devez maîtriser dans l élaboration de ce cas de synthèse. Le cas particulier des stages à l étranger : Notre conseil serait de débuter votre stage à l étranger après la fin de vos séminaires de Majeures de spécialisation. En effet, si vous avez pu bénéficier de ces séminaires vos compétences seront plus approfondies, plus précises et plus professionnelles. C est une garantie pour un stage mieux réussi ; un stage dans lequel vous prouvez à l entreprise qui vous accueille vos capacités et votre qualité de cadre. C est donc un moyen de favoriser la transformation rapide du stage vers l embauche. Les étudiants qui ne pourront pas suivre la Majeure de spécialisation devront rendre un mémoire de spécialisation. Il vous sera alors assigné un professeur qui sera en charge de vous tutorer et de définir avec vous le sujet et les objectifs du mémoire. Ce système de substitution de majeure n est possible que pour les étudiants en stage hors France métropolitaine. Pour les mineures et les séminaires d enseignement transversal, un système de mémoires ou de travaux de substitution sera également prévu. Tout étudiant ayant commencé une UE avec un système de notation (en présentiel ou en devoirs de substitution) le restera pour l ensemble de l UE. En revanche, quel que soit le lieu de votre stage, votre présence à la synthèse (séminaires et cas de synthèse) est obligatoire. Remise des travaux : L ISG a fait l acquisition d URKUND, logiciel de lutte contre le plagiat. Tous les travaux devront ainsi être envoyés au préalable à une adresse qui vous sera spécifiée, via votre adresse stud.isg.fr. Vous recevrez alors un accusé de réception que vous devrez joindre impérativement à la version papier de votre mémoire et rendue à Mme Nathalie Huberland. Aucune exception ne sera tolérée.

6 Calendrier et organisation de la dernière année : Vous trouverez en pièce jointe un schéma récapitulatif du déroulement de cette dernière année d études afin de vous permettre de planifier vos stages. Les périodes exactes des séminaires obligatoires seront précisées dans un courrier d information joint à vos conventions de stage de manière à informer les entreprises du caractère obligatoire de votre présence. Toute modification de situation doit être signifiée et validée par votre responsable pédagogique, notamment en cas d arrêt de stage, de changement d entreprise. En cas d imprévus majeurs, nous vous demandons de prévenir Nathalie Huberland. Les conventions de stage de dernière année sont à retirer à l accueil du 8 rue de Lota. Pour les stages à l étranger, il est demandé une lettre de mission émanant de l entreprise signifiant impérativement les missions confiées, les dates et la durée du stage. Durant cette dernière année, vos interlocuteurs sont : Pour l organisation et le déroulement de la dernière année : Mme Nathalie Huberland : Pour toutes les démarches administratives (sécurité sociale, certificats de scolarité, carte d étudiant, ) : Mme Florence Prévost : Pour les conventions de stage : Mme Brigitte Pessiot : Nous vous souhaitons tous une excellente dernière année. Bien cordialement, Nathalie Huberland Responsable de la dernière année du PGE Benoît Lorel Directeur Académique

7 LES 11 MINEURES RESSOURCES HUMAINES GESTION ET DEVELOPPEMENT DE LA PME GESTION DE PATRIMOINE MANAGEMENT DES RISQUES MARKETING RELATIONNEL MARKETING SECTORIEL SUPPLY CHAIN SYSTEME D INFORMATION PUBLICITE ET COMMUNICATION COMMERCE INTERNATIONAL MANAGEMENT ENVIRONNEMENTAL DEVELOPPEMENT DURABLE

8 Mineure de spécialisation : MANAGEMENT DES RESSOURCES HUMAINES Responsable de la mineure : N. Sassi 1. Gestion du changement L objectif de ce séminaire est de transmettre aux étudiants les grilles d analyse permettant de diagnostiquer la situation d une entreprise et de construire le plan de changement approprié. L enjeu est de bien intégrer les différentes composantes dont la prise en compte est nécessaire pour garantir la réussite du programme de changement mené. Les programmes de changement menés en entreprise sont en moyenne des échecs qui s expliquent par une approche partielle ou tronquée du besoin de changement. Le cours sera construit en trois grandes parties : les dimensions différentes du changement, le diagnostic du changement en entreprise et la construction et la mise en œuvre du plan de changement. La méthode pédagogique retenue sera celle du cas pour permettre une mise en situation des étudiants. Ce séminaire traitera en conséquence les points suivants : Les modèles théoriques du changement et les dimensions possibles du changement, Le changement stratégique et le changement organisationnel, Les dispositions de l organisation et des individus au changement, La formulation et la conduite du diagnostic du changement, L organisation et le pilotage d un projet de changement, Les causes d échecs et de réussite des projets de changement. 2. Les risques psychosociaux au travail La Mineure qui porte sur les Risques Psychosociaux au Travail a pour objectif de sensibiliser les étudiants à ces risques qui minent le contexte du travail et prive l entreprise des synergies nécessaires à son bon fonctionnement et à sa performance tant sociale qu économique. Il s agit d une thématique d actualité qui concerne de près les futurs salariés que sont les étudiants et les futurs responsables parmi eux qui seront amenés à identifier ces risques et à les gérer. Le cours porte principalement sur une revue des fondements théoriques et des typologiques existantes des risques psychosociaux au travail. Le caractère légal de la gestion de ces risques est mis en avant et les diverses manifestations et types de ces risques sont explicitées. De ce fait, le cours sera basé sur des études académiques qui permettent de combiner entre l approche française et l approche anglo-saxonne. Les résultats de deux enquêtes seront utilisés pour confronter les étudiants à cette réalité du travail ainsi que de courtes vidéos. A l issu de ce cours les étudiants devraient : Pouvoir identifier les différences de perspectives entre l approche française et l approche anglo-saxonne Savoir prévenir et repérer les signes de mal-être et les risques psychosociaux au travail Identifier les principaux facteurs organisationnels qui causent ces risques psychosociaux 8

9 Identifier les pratiques permettant d assurer de façon pérenne le bien-être des personnes au travail 3. Responsabilité sociale de l entreprise L objectif de ce séminaire est de sensibiliser les étudiants aux questions de responsabilité sociale et sociétale de l entreprise en leur procurant les connaissances et les outils pour appréhender, mesurer et évaluer les impacts et enjeux économiques et sociaux de la RSE pour les entreprises contemporaines. Au-delà de l effet de mode, la RSE est aujourd hui une considération importante dans la gestion et la prise de décision dans les entreprises. C est pourquoi les étudiants seront initiés à l intégration de la dimension éthique et des conséquences environnementales et sociétales aux problématiques managériales. La notion de RSE est ainsi abordée sous l angle de la théorie des parties prenantes afin de spécifier les différents niveaux de responsabilité des entreprises (économique, légale, éthiques ) et les enjeux associés à chacune d entre eux. Le cours sera organiser autour de trois questions centrales : (1) Qu est ce que la RSE? (2) Comment la mesurer et quelle place tient-elle dans l évaluation des entreprises ; et (3) Comment évaluer ses impacts économiques et sociaux? Plus spécifiquement, ce séminaire s intéressera aux thèmes suivants : Définition et clarification sémantique de la RSE à travers diverses approches et visions théoriques. Les outils de mesure de la RSE (notations extra financières, reporting, certifications ). L étude des impacts de la RSE grâce à des études empiriques et des cas réels. L étude d exemples de prise de décision éthique afin d amener les étudiants à appréhender les tensions qui peuvent exister entre les différents niveaux de responsabilité et les différentes finalités de l entreprise. 9

10 Mineure de spécialisation : GESTION & DEVELOPPMENT DE LA PME Responsable de la mineure : M.H. Delage Présentation générale et objectifs professionnels Cette mineure est destinée à former : - des entrepreneurs, des responsables administratifs et financiers, des décideurs au sein de la PME qui ont pour mission de gérer et développer - des conseils qui interviennent auprès de la PME : conseils en création d entreprise, consultants en capital développement, chargés d affaires en banque privée, en private equity, responsables fusions/acquisitions d entreprises A ce titre, ils doivent être capables d appréhender l entreprise dans sa globalité et être aptes à comprendre les problématiques liées à l entreprise dans chacun des stades de son évolution. En effet, résolument tournée vers le monde professionnel, cette formation a vocation à offrir une spécialisation de haut niveau en entrepreneuriat, permettant aux intéressés d être rapidement opérationnels dans les postes clés de toute organisation. Dans cette optique, ces séminaires ont pour vocation d offrir une vision transversale et globale de l entreprise dans les domaines juridiques, financiers et fiscaux. Présentation des séminaires 1. Maitriser l exploitation de l entreprise au plan juridique et fiscal et financier Le responsable administratif et financier a pour mission d assurer la performance financière de l entreprise. Pour cela il doit être capable de mener à bien quatre missions : - La gestion quotidienne de l entreprise qui implique, entre autre, la gestion de la trésorerie, le paiement des fournisseurs, l émission des factures clients et les relations bancaires ; - La gestion comptable, tenue des comptes et établissement des documents de synthèse, éventuellement en relation avec l expert-comptable ; - La gestion budgétaire et l anticipation des risques potentiels ; - La gestion des investissements qui dans une approche plus prospective, permet de projeter le développement de l entreprise à court, moyen et long terme. Par ailleurs le cadre fiscal retenu pour l exploitation est déterminant dans la phase d amorçage de l entreprise et le dirigeant ou le responsable financier doit savoir effectuer les meilleurs choix tant pour l entreprise que pour lui-même. 2. Financement du développement et croissance de l entreprise Après l étude des méthodes de valorisation préalable à toute opération de haut de bilan, seront analysés les modes de financement des entreprises sur les marchés (introduction en bourse, augmentation de capital, émission obligatoire) et par le private equity (capital développement, capital retournement, fonds mezzanine, holdings ISF). 10

11 Nous envisagerons également le financement par effet de levier de la politique de croissance externe des entreprises. 3. Optimisation fiscale du développement de l entreprise et les techniques de transmission L entreprise doit être en mesure d utiliser des dispositifs d aide fiscale en phase avec son évolution, mais également, saisir des mesures d optimisation qui lui permettront de renforcer sa croissance. Enfin, la cession ou la transmission familiale de l entreprise mettront en jeu des dispositifs financiers et fiscaux s inscrivant dans une véritable stratégie préparatoire pour le dirigeant pouvant parfois conduire à une délocalisation. 11

12 Mineure de spécialisation : MANAGEMENT DES RISQUES Responsable de la mineure : J. Cadot Présentation générale et objectifs professionnels L objectif de cette mineure est de sensibiliser les étudiants à la technicité des métiers de la finance orientés «risques», afin de répondre aux besoins des organisations (principalement banques et sociétés d assurance) en matière de gestion des risques. Ces séminaires poursuivent deux principales voies. Ils prennent en considération, d une part, l importance des contraintes qui pèsent sur les établissements financiers en termes de recommandations prudentielles (Bâle 2), et d autre part des obligations de communications financières et de suivi des procédures de gestion des risques mises en places dans ces différentes structures (Loi de Sécurité Financière). Cette mineure a vocation à former des cadres financiers capables d appréhender la gestion des risques au sein des établissements financiers, leurs permettant d être rapidement opérationnels dans les services financiers des grandes entreprises, des banques et des sociétés d assurance qui doivent établir des processus de management des risques pour répondre aux exigences réglementaires. Les principaux débouchés sont asset managers, risk managers, consultants en gestion des risques, opérateurs de marché, contrôleur ou analyste des risques (marché, crédit, opérationnel ). Présentation des séminaires 1. Instruments financiers et produits dérivés Ce séminaire a pour objectif d apporter aux participants une bonne connaissance des instruments financiers dérivés (futures, forwards, options, swaps) et d en présenter les utilisations courantes, en développant plus particulièrement les principales stratégies de couverture des risques. Chaque instrument est abordé à travers ses caractéristiques en terme de négociation sur un marché et d évaluation. Des exemples de couverture des risques financiers, prix, change, taux, crédit, seront systématiquement proposés sous ces trois aspects, théorique, institutionnel et opérationnel. 2. Gestion des risques des institutions financières La gestion du risque correspond à l'ensemble des décisions permettant d'améliorer le profil rentabilité-risque et permettant aux institutions financières de réduire leur risque de faillite. Dans ce cadre les processus et les modèles mis en œuvre couvrent l ensemble des techniques et outils de gestion nécessaires à la mesure au contrôle et à la surveillance des risques (crédit, marché, taux d intérêt, liquidité et opérationnel). Ces différentes méthodes de couverture et de gestion des risques satisfont le cadre réglementaire édicté par le Comité de Bâle. 3. Gestion des risques matières premières La gestion du risque des matières premières correspond à l'ensemble des décisions permettant d'améliorer le profil rentabilité-risque lié directement à la variation des prix des matières premières et à leur épuisement. Dans ce cadre les processus et les modèles mis en œuvre 12

13 couvrent l ensemble des techniques et outils de gestion nécessaires à la mesure au contrôle et à la surveillance des risques. Ces risques concernent les entreprises (notamment dans l industrie pétrolière) et les pays producteurs et consommateurs de matières premières. 13

14 Mineure de spécialisation : GESTION DE PATRIMOINE Responsable de la mineure : M.H. Delage Présentation générale et objectifs professionnels Cette formation ouvre un large champ de vision du métier de Conseil en Gestion de Patrimoine qui recouvre tant des matières à dominante financière, civile et fiscale que commerciale. De telles fonctions peuvent s exercer au sein de structures aussi différentes que les filiales de gestion privée des banques d affaires (Gestion patrimoniale des particuliers / Gestion de Fortune / Ingénierie Patrimoniale), les sociétés de promotion immobilière liées à des grands constructeurs ou à des banques, les sociétés d ingénierie financière (défiscalisation immobilière, défiscalisation outre-mer, réduction d ISF) ou encore les sociétés de crédit-bail immobilier. Présentation séminaires 1. Techniques fiscales patrimoniales Il s agit de balayer l ensemble des techniques fiscales utilisées dans la gestion et l optimisation du patrimoine privé des personnes physiques : impôt sur le revenu, impôt sur la fortune, bouclier fiscal. Des mises en pratique de situations fiscales seront réalisées 2. Les domaines d intervention du conseiller en gestion de patrimoine Seront abordés les grands domaines de la gestion patrimoniale avec une connaissance des principaux produits : la gestion de portefeuille, les produits d épargne (épargne salariale ), l assurance vie, la défiscalisation immobilière 3. Stratégie et optimisation patrimoniale Il s agit ici de présenter les techniques de démembrement de propriété (utilisation de la SCI dans la stratégie patrimoniale), les techniques de transmission patrimoniale (donation, succession, régime matrimonial) ainsi que la situation patrimoniale du dirigeant et les répercussions de la transmission de son entreprise

15 Mineure MARKETING : Marketing Relationnel Responsable de la mineure : M. Mazodier Présentation générale et objectifs professionnels Depuis quelques années, le marketing a connu une mutation d un marketing transactionnel fondé sur la simple maximisation du chiffre d affaires à un marketing relationnel visant la satisfaction et la fidélisation du client en s appuyant sur les TIC. La mineure Marketing Relationnel sensibilise les étudiants à l intérêt de la démarche relationnelle de l entreprise dans un contexte fortement concurrentiel fondé sur la création de valeur pour le client. L objectif de cette mineure est de doter les étudiants des méthodes et outils nécessaires au développement et au maintien d une relation client à valeur ajoutée. Les étudiants seront alors à même de : Comprendre les enjeux du marketing relationnel Saisir les principales stratégies de management de la relation client Etre en mesure de tirer profit des technologies pour l amélioration de la satisfaction client Mesure du retour sur investissement en relation client Ainsi, cette mineure s adresse à des étudiants désirant occuper des fonctions comme la gestion de la clientèle, la vente, la direction commerciale, consulting en CRM, responsable grands comptes, etc. Présentation des Séminaires 1. Customer Relationship Management Dans un contexte de concurrence intense, les entreprises sont à la recherche de moyens d acquérir un avantage compétitif. Connu sous l abréviation CRM, le Customer Relationship Management est une stratégie qui combine technologies de l information, marketing et gestion de la relation client. L objectif étant d identifier, attirer et fidéliser les meilleurs clients. Ce séminaire permet aux participants de comprendre les fondements du CRM, ses composantes analytique et opérationnelle ainsi que les enjeux liés à sa mise en place. 2. E-Marketing L avènement de l Internet a profondément modifié les pratiques marketing des entreprises. Cette mutation couvre l ensemble des éléments du mix-marketing et ouvrent de nouvelles perspectives de conquête et de fidélisation des consommateurs. Ainsi, certaines entreprises adoptent une stratégie de ciblage One to One permettant de tenir compte des besoins spécifiques du consommateur, d autres pratiquent du marketing viral. Ce séminaire a pour objectif de comprendre le e-marketing, ses enjeux ainsi que les moyens de sa mise en place. 3. Négociation vente Dans toute entreprise orientée client, le processus de négociation revêt une importance cruciale. La réussite de l approche du client dépend largement de la compréhension de son 15

16 entreprise ainsi que de ses contraintes. L efficacité de la négociation repose donc sur une démarche stratégique, opérationnelle ainsi que comportementale permettant de conduire le processus de manière optimale. Ce séminaire vise à doter les étudiants des connaissances, méthodes et réflexes nécessaires à la réussite des négociations notamment dans un contexte international. Pré requis La participation aux cours nécessite de très bonnes connaissances en comportement du consommateur, marketing opérationnel, communication et marketing stratégique. 16

17 Mineure MARKETING : Marketing Sectoriel Responsable de la mineure : M. Mazodier Présentation générale et objectifs professionnels Les enseignements en marketing visent à fournir aux étudiants une connaissance générale de la démarche marketing. Cependant, la mise en œuvre de cette démarche varie considérablement selon les secteurs dans lesquels opèrent les entreprises. L adaptation des stratégies marketing (gestion de la marque, distribution, innovation, communication ) au contexte sectoriel constitue souvent un critère primordial de succès pour les entreprises. L objectif de cette mineure est de permettre aux étudiants de comprendre les problématiques marketing propres à certains secteurs et d en maîtriser les techniques et outils spécifiques. Les étudiants seront alors à même de : Situer les grandes caractéristiques des secteurs étudiés Connaître les principales stratégies marketing des entreprises évoluant dans ces secteurs Comprendre les spécificités du comportement du consommateur Maîtriser les variables du marketing-mix en fonction du contexte Cette mineure est destinée en priorité aux étudiants envisageant une carrière (fonctions marketing, finance, ressources humaines ) dans un des trois secteurs présentés. Présentation des séminaires 1. Marketing sportif Le secteur du sport est devenu un secteur économique à part entière. Le séminaire s intéressera à deux aspects du marketing sportif : d une part, aux modalités d application de la démarche marketing par les organisations sportives (clubs, fédérations, organisateurs d évènements) et d autre part, à l utilisation de plus en plus courante du sport en tant que support de communication par les entreprises. 2. Marketing du luxe Aujourd hui, le luxe ne vise plus seulement une élite mais de plus en plus une consommation élitiste de clients ordinaires. Ceci conduit de plus en plus de marques de luxe à adopter des stratégies proches de celles du mass market. Le séminaire visera à sensibiliser les étudiants aux enjeux actuels de l industrie du luxe et aux nécessaires adaptations des marques de luxe pour réussir à conserver les codes et les valeurs qui ont fait leur succès. 3. Marketing bancaire Depuis les années 80, le secteur bancaire a connu de profonds bouleversements. Les spécificités du secteur bancaire couplées à celles relevant de l activité de services induisent une modification profonde de la manière d approcher le consommateur dans ce secteur. Le principal objectif de ce séminaire est de comprendre les spécificités du comportement du consommateur de services bancaires et de présenter les principales stratégies marketing des banques. Pré requis

18 La participation aux cours nécessite de très bonnes connaissances en comportement du consommateur, marketing opérationnel et marketing stratégique. 18

19 Mineure MARKETING : Publicité et Communication Responsable de la mineure : M. Mazodier Présentation générale et objectifs professionnels La mineure Publicité et Communication couvre les aspects fondamentaux des métiers de la communication. Elle prépare les étudiants à la construction du plan médias, à opérer les choix en matière de supports à mobiliser et à mesurer les retombées des actions programmées. A l issu de ce séminaire, les étudiants sauront : Comprendre les fondements et principes de la communication médias et hors médias Saisir les différentes techniques de communication envisageables Etre en mesure de mettre en place des actions de communication Etre capable de mesurer l efficacité des techniques de communication La mineure sensibilise les étudiants aux évolutions les plus récentes des méthodes et techniques de communication. Elle s adresse à des étudiants désirant occuper des fonctions de responsables de communication, média-planneur, chef de publicité, etc. Présentation des séminaires 1. Création publicitaire Dans un contexte où les consommateurs sont surexposés aux messages publicitaires, l efficacité de la publicité réside dans sa capacité à se démarquer pour retenir l attention des différentes cibles. Par conséquent, la création publicitaire est un élément clé pour le succès de la communication médias. Ce séminaire aborde les aspects liés à la création publicitaire (la sémantique, la sémiotique, image et couleurs ). De même, il aborde le rôle des émotions dans la publicité (humour, peur, teasing, ). 2. Communication événementielle La communication par l évènement revêt une importance cruciale dans la politique de communication de l entreprise. Elle permet à travers l organisation ou la participation à un évènement d asseoir la notoriété de l entreprise, d améliorer son image et de communiquer ses valeurs. Ce séminaire permet aux étudiants de comprendre les fondements et techniques de la communication hors média, de saisir l opportunité de sa mise en place ainsi que d appréhender ses retombées. 3. Communication online En tant que média, Internet offre de nombreuses opportunités en termes de pratiques de communication telles que les bannières publicitaires, stratégie web 2.0, les liens sponsorisés, l ing, les forums, outils de promotion (cyber-grattage, quizz, co-branding, ), etc. L objectif étant la création de trafic ou le renforcement d actions offline en vue de susciter l achat et la fidélité. Ce séminaire permet aux étudiants de saisir l intérêt de la communication online, d être en mesure d exploiter ses outils, d optimiser la gestion des actions et d en mesurer l efficacité. Pré requis La participation aux cours nécessite un très bon niveau de connaissances en comportement du consommateur, marketing opérationnel, marketing stratégique et communication.

20 Mineure SUPPLY CHAIN Responsable de la mineure : S. Berbain Présentation générale et objectifs professionnels La mineure Supply Chain est destinée à apporter des techniques et des concepts qui permettent de rendre la fonction Supply Chain plus efficiente au sein de l entreprise. De part sa fonction transversale au sein des entreprises, la maîtrise de la Supply Chain représente un réel atout pour les diplômés des écoles de commerce. Ceux-là n occuperont pas forcément une fonction de Supply Chain Manager. Cette maîtrise semble nécessaire dans le contexte économique actuel pour différents postes : Chef de Produit Marketing, Contrôleur de Gestion (Industriel pour certains), Acheteur, Chef de Projet, Auditeur, Cost killer, Cette maîtrise est, bien évidemment, indispensable dans des fonctions de Top Management pour prendre des décisions stratégiques. L enseignement dispensé dans cette mineure se fera à travers les trois séminaires complémentaires suivants : Présentation des séminaires 1. Management des achats Il est destiné à apporter aux étudiants la connaissance du métier d acheteur et la compréhension des outils nécessaires pour s engager dans un cursus spécialisé ou pour prendre en charge efficacement des activités d achats ponctuelles dans le cadre de leurs futures responsabilités. Un focus particulier est accordé à la préparation des négociations (via une étude de cas) et aux achats internationaux. L objectif de ce séminaire est de présenter le rôle des achats dans le fonctionnement des entreprises, leur contribution et leur articulation à la stratégie de l entreprise, de préciser les missions et le positionnement des acheteurs, et de présenter les principaux outils utilisés couramment par les acheteurs. Ce séminaire peut présenter un réel atout pour les étudiants qui souhaitent occuper : - La fonction Acheteur - La fonction de Supply Chain Manager 2. Distribution et Transport La structure de distribution est un réel avantage concurrentiel pour les entreprises. Cela permet, d une part, être au plus près du client, donc d être réactif à sa demande et d autre part d optimiser ces coûts de distribution. Nous abordons dans ce séminaire, comment choisir et optimiser la structure de distribution. Cela porte le nom en Supply Chain, de Distribution Physique. La gestion des transports est aussi développée au cours de ce séminaire. Un focus particulier est fait sur le transport à l international. Ce séminaire peut présenter un réel atout pour les étudiants qui souhaitent occuper : - La fonction de Chef de produit Marketing : ce séminaire permettra aux étudiants qui souhaitent travailler dans un service Marketing de pouvoir être force de proposition 20

PROGRAMME ET PLANNING PREVISIONNEL 2003

PROGRAMME ET PLANNING PREVISIONNEL 2003 PROGRAMME ET PLANNING PREVISIONNEL 2003 Les propositions et les programmes des différentes manifestations vous seront adressés par mail ou par courrier au plus tard un mois avant le début de la formation.

Plus en détail

Mon Master à l ESTIM

Mon Master à l ESTIM Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique L Ecole Supérieure des Technologies d Informatique et de Management Mon Master à l ESTIM Livret des études «A l ESTIM Business School

Plus en détail

Référentiel professionnel pour le Diplôme d État d Ingénierie Sociale DEIS

Référentiel professionnel pour le Diplôme d État d Ingénierie Sociale DEIS Institut du Travail Social de Tours Cellule VAE Référentiel professionnel pour le Diplôme d État d Ingénierie Sociale DEIS Annexe I de l arrêté du 2 août 2006 relatif au Diplôme d État d Ingénierie Sociale

Plus en détail

La Validation des Acquis de l Expérience

La Validation des Acquis de l Expérience La Validation des Acquis de l Expérience Attention : Ces deux dispositifs s adressent uniquement aux salarié(e)s et aux bénévoles du réseau des MJC de Midi Pyrénées. L Institut de Formation à l Animation

Plus en détail

SAVOIRS EN ACTION. Établissement supérieur privé de commerce

SAVOIRS EN ACTION. Établissement supérieur privé de commerce Établissement supérieur privé de commerce Autorisé par le Ministère de l Enseignement Supérieur par décision n 25/88 du 18/10/1988 SAVOIRS EN ACTION Guide d admission Bac + 5 Administration et Stratégie

Plus en détail

La gestion de la clientèle pour le commerce et l artisanat : vos clients et leurs besoins

La gestion de la clientèle pour le commerce et l artisanat : vos clients et leurs besoins Qu une entreprise cherche à s adapter à son environnement et/ou à exploiter au mieux ses capacités distinctives pour développer un avantage concurrentiel, son pilotage stratégique concerne ses orientations

Plus en détail

Opération Management & Compétitivité

Opération Management & Compétitivité Opération Management & Présentation par AQM - BN 1 Sommaire Présentation de l AQM L action collective management et compétitivité. Processus et déroulement. Les intervenants. Les étapes de formation et

Plus en détail

Formation de dirigeant de PME

Formation de dirigeant de PME Formation Dirigeant de PME Public : Cette formation est centrée sur le chef d entreprise ou futur chef d entreprise qui a besoin de s approprier ou de perfectionner les outils du management global d entreprise

Plus en détail

REFERENTIEL PROFESSIONNEL DU DIPLÔME D ETAT D INGENIERIE SOCIALE (DEIS) Contexte de l intervention

REFERENTIEL PROFESSIONNEL DU DIPLÔME D ETAT D INGENIERIE SOCIALE (DEIS) Contexte de l intervention REFERENTIEL PROFESSIONNEL DU DIPLÔME D ETAT D INGENIERIE SOCIALE (DEIS) Contexte de l intervention Les transformations sociales, la territorialisation et la complexité croissante des dispositifs liés aux

Plus en détail

Description Master General Management

Description Master General Management Description Master General Management L intérêt de ce master, qui s appuie sur un partenariat entre d un côté l école d ingénieur Polytech Annecy Chambéry et de l autre l Institut de Management de l Université

Plus en détail

Programme détaillé BTS COMPTABILITE ET GESTION DES ORGANISATIONS. Objectifs de la formation. Les métiers DIPLÔME D ETAT

Programme détaillé BTS COMPTABILITE ET GESTION DES ORGANISATIONS. Objectifs de la formation. Les métiers DIPLÔME D ETAT Objectifs de la formation Le Brevet de Technicien Supérieur de Comptabilité et Gestion des Organisations est un diplôme national de l enseignement supérieur dont le titulaire, au sein des services administratifs,

Plus en détail

CHARGE DE RELATION MS MDSI ATOS Consulting

CHARGE DE RELATION MS MDSI ATOS Consulting CHARGE DE RELATION MS MDSI ATOS Consulting Mathis BAKARY 11/01/2013 Sommaire I. Présentation... 3 1. Activités... 3 2. Objectifs... 4 3. Localisation en Europe... 4 4. Localisation en France... 5 II. Stratégie...

Plus en détail

REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre certifié de Niveau II (J.O du 09 Août 2014 - code NSF : 312)

REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre certifié de Niveau II (J.O du 09 Août 2014 - code NSF : 312) REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre certifié de Niveau II (J.O du 09 Août 2014 - code NSF : 312) REFERENTIEL DE FORMATION CHEF(FE) DE PROJETS MARKETING ET COMMERCIAL TITRE CERTIFIE

Plus en détail

sous réserve de validation des modifications DROIT ECONOMIE GESTION SCIENCES DU MANAGEMENT MARKETING

sous réserve de validation des modifications DROIT ECONOMIE GESTION SCIENCES DU MANAGEMENT MARKETING sous réserve de validation des modifications Niveau : MASTER Année Domaine : Mention : DROIT ECONOMIE GESTION SCIENCES DU MANAGEMENT M1 Parcours : MARKETING 60 ES Volume horaire étudiant : 262 h 154 h

Plus en détail

MASTER ACADEMIQUE FINANCE D ENTREPRISE

MASTER ACADEMIQUE FINANCE D ENTREPRISE FACULTE DES SCIENCES ECONOMIQUES, COMMERCIALES ET DES SCIENCES DE GESTION Tizi Ouzou MASTER ACADEMIQUE FINANCE D ENTREPRISE Responsable de l'équipe de formation : Mme OUKACI Dahbia Etablissement : Intitulé

Plus en détail

Programme de formations

Programme de formations Programme de formations Member of Group LES DEFIS DE LA QUALITE Pourquoi mettre en place un Système de Management de la Qualité? Faire évoluer les comportements, les méthodes de travail et les moyens pour

Plus en détail

Présentation commerciale. Novembre 2014

Présentation commerciale. Novembre 2014 Présentation commerciale Novembre 2014 Présentation du cabinet (1/2) BIAT (Banque Internationale Arabe de Tunisie) La banque commerciale privée leader en Tunisie et l une des plus importantes au Maghreb.

Plus en détail

Supply chain management

Supply chain management Supply chain management Une gestion coordonnée des activités de la supply chain (chaîne logistique), dans une logique d optimisation globale, constitue un atout décisif pour les entreprises. Impact Cooremans

Plus en détail

Public cible : DRH et Responsables RH. Objectifs visés : jurisprudentielles les plus significatives, impactant la relation au travail.

Public cible : DRH et Responsables RH. Objectifs visés : jurisprudentielles les plus significatives, impactant la relation au travail. Public cible : DRH et Responsables RH. Objectifs visés : Identifier les apports des réformes législatives, règlementaires ainsi que les évolutions jurisprudentielles les plus significatives, impactant

Plus en détail

Programme détaillé BTS NEGOCIATION ET RELATION CLIENT. Objectifs de la formation DIPLÔME D ETAT

Programme détaillé BTS NEGOCIATION ET RELATION CLIENT. Objectifs de la formation DIPLÔME D ETAT Objectifs de la formation Le Brevet de Technicien Supérieur de Négociation et Relation Client est un diplôme national de l enseignement supérieur qui s inscrit dans un contexte de mutation des métiers

Plus en détail

Programme détaillé BTS MANAGEMENT DES UNITES COMMERCIALES. Objectifs de la formation. Les métiers. Durée des études DIPLÔME D ETAT

Programme détaillé BTS MANAGEMENT DES UNITES COMMERCIALES. Objectifs de la formation. Les métiers. Durée des études DIPLÔME D ETAT Objectifs de la formation Le BTS Management des unités commerciales a pour perspective de vous permettre de prendre la responsabilité de tout ou partie d une unité commerciale. Une unité commerciale est

Plus en détail

Assistant Analyste Risques et Engagements (H/F)

Assistant Analyste Risques et Engagements (H/F) Assistant Analyste Risques et Engagements (H/F) BNP Paribas fait partie des premiers acteurs européens de la banque, avec une présence internationale forte. Nous rejoindre, c est partager notre volonté

Plus en détail

MASTER PARCOURS DIRECTION D ENTREPRISE ET METIERS DU CONSEIL SCIENCES DU MANAGEMENT SPÉCIALITÉ INGENIERIE DU MANAGEMENT. www.univ-littoral.

MASTER PARCOURS DIRECTION D ENTREPRISE ET METIERS DU CONSEIL SCIENCES DU MANAGEMENT SPÉCIALITÉ INGENIERIE DU MANAGEMENT. www.univ-littoral. MASTER DROIT, ECONOMIE, GESTION SCIENCES DU MANAGEMENT SPÉCIALITÉ INGENIERIE DU MANAGEMENT PARCOURS DIRECTION D ENTREPRISE ET METIERS DU CONSEIL www.univ-littoral.fr OBJECTIFS DE LA FORMATION Cette formation

Plus en détail

Développer vos compétences, pour innover sur vos territoires. Extrait du catalogue 2005

Développer vos compétences, pour innover sur vos territoires. Extrait du catalogue 2005 Développer vos compétences, pour innover sur vos territoires. Extrait du catalogue 2005 Association Rhône Alpes des professionnels des Développeurs Economiques Locaux 14 rue Passet 69007 Lyon Tél. : 04

Plus en détail

L Apprentissage à Sciences Po

L Apprentissage à Sciences Po L Apprentissage à Sciences Po L Apprentissage à Sciences Po g Une filière en développement Depuis 2006, Sciences Po développe activement ses formations en apprentissage. Sept masters proposent aujourd

Plus en détail

Les Formules de l ENFI

Les Formules de l ENFI Les Formules de l ENFI Conseillers en Gestion de Patrimoine tous les trimoines et à pa de s re ai nn io performances. inées aux gest formations dest compétences et er de e pp m lo m ve ga dé Une soucieux

Plus en détail

Licence de Gestion Syllabus de l année 3

Licence de Gestion Syllabus de l année 3 Le descriptif de cours est donné à titre indicatif et est susceptible d être modifié selon les besoins de formation des étudiants. Il prend appui sur le référentiel de compétences en licence (MESR 2012).

Plus en détail

Programme officiel de l'examen du DSCG (Décret du 22/12/2006) 1 000 heures (Modifié par arrêté le 18 mars 2010)

Programme officiel de l'examen du DSCG (Décret du 22/12/2006) 1 000 heures (Modifié par arrêté le 18 mars 2010) Programme officiel de l'examen du DSCG (Décret du 22/12/2006) 1 000 heures (Modifié par arrêté le 18 mars 2010) 1 ère année UE 1 GESTION JURIDIQUE, FISCALE ET SOCIALE niveau M : 180 heures 20 ECTS coefficient

Plus en détail

LICENCE. S.U.I.O. - UNIVERSITE DU MAINE - Le Mans - Laval. Mention : ADMINISTRATION ECONOMIQUE ET SOCIALE DOMAINE ECONOMIE, GESTION

LICENCE. S.U.I.O. - UNIVERSITE DU MAINE - Le Mans - Laval. Mention : ADMINISTRATION ECONOMIQUE ET SOCIALE DOMAINE ECONOMIE, GESTION DOMAINE ECONOMIE, GESTION Faculté de Droit, des Sciences Economiques et de Gestion Avenue O. Messiaen 72085 Le Mans cedex 9 Tél 02 43 83 31 22 (et 31 14) scol-ecodroit@univ-lemans.fr Fax : 02 43 83 31

Plus en détail

Valoriser son parcours professionnel

Valoriser son parcours professionnel Module - 1 Valoriser son parcours professionnel Vous devez vous préparez à intégrer le marché du travail. Pour cela, vous allez devoir apprendre à parler de vos études en termes professionnels et non disciplinaires.

Plus en détail

Présentation du programme de Master en gestion

Présentation du programme de Master en gestion Présentation du programme de Master en gestion Faculté de Gestion et de Management Université Saint Joseph 2015-2016 Le Concours d entrée se passera le Samedi 9 Mai Cette présentation se trouve aussi sur

Plus en détail

L achat de formation en 3 étapes :

L achat de formation en 3 étapes : L achat de formation en 3 étapes : 1- La définition du besoin de formation L origine du besoin en formation peut avoir 4 sources : Une évolution des choix stratégiques de l entreprise (nouveau métier,

Plus en détail

CQPI Technicien qualité

CQPI Technicien qualité CQPI Technicien qualité Public concerné Salariés ou futurs salariés qui auront pour mission d assurer le contrôle de la qualité et de participer à l amélioration des modes de production et/ou à la mise

Plus en détail

DEES MARKETING INTERNATIONAL DEESMI. Diplôme Européen reconnu par la Fédération Européenne des Ecoles ; www.fede.org - BAC+3

DEES MARKETING INTERNATIONAL DEESMI. Diplôme Européen reconnu par la Fédération Européenne des Ecoles ; www.fede.org - BAC+3 DEES MARKETING INTERNATIONAL DEESMI Diplôme Européen reconnu par la Fédération Européenne des Ecoles ; www.fede.org - BAC+3 Fonction Dans un contexte de forte concurrence, les entreprises doivent réorganiser

Plus en détail

Master Administration des Entreprises

Master Administration des Entreprises Ce descriptif de cours est donné à titre indicatif et est susceptible d être modifié selon les besoins de formation des étudiants. Objectifs de la formation en gestion La mention «Management et» a pour

Plus en détail

BTS COMMUNICATION. Diplôme d Etat niveau III (BAC+2)

BTS COMMUNICATION. Diplôme d Etat niveau III (BAC+2) BTS COMMUNICATION Diplôme d Etat niveau III (BAC+2) Fonction Le titulaire du BTS Communication conçoit et met en œuvre des opérations de communication, qui peuvent revêtir une forme publicitaire, événementielle,

Plus en détail

"Sous réserve de validation des modifications"

Sous réserve de validation des modifications "Sous réserve de validation des modifications" Niveau : MASTER année Domaine : Mention : DROIT ECONOMIE GESTION SCIENCES DU MANAGEMENT M2 Spécialité : CONTROLE DE GESTION 120 ES Volume horaire étudiant

Plus en détail

Académie de Strasbourg - Rapport de jury - BTS MUC - Session 2013. Epreuve de MGUC (U4)

Académie de Strasbourg - Rapport de jury - BTS MUC - Session 2013. Epreuve de MGUC (U4) Académie de Strasbourg - Rapport de jury - BTS MUC - Session 2013 Epreuve de MGUC (U4) Analyse quantitative des résultats Moins de 8 8 note < 10 10 note < 12 12 note < 14 14 et plus Total Nombre 130 122

Plus en détail

Programme ESC 2. Les MAJEURES du semestre d automne 2013. Septembre à décembre

Programme ESC 2. Les MAJEURES du semestre d automne 2013. Septembre à décembre Programme ESC 2 Les MAJEURES du semestre d automne 2013 Septembre à décembre Les étudiants accueillis en séjour d études à l ESC PAU choisissent un programme d études spécialisé. Chaque Majeure compte

Plus en détail

TECHNIQUES COMMERCIALES DU COMMERCE INTERNATIONAL

TECHNIQUES COMMERCIALES DU COMMERCE INTERNATIONAL MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION TECHNIQUES

Plus en détail

DROIT ECONOMIE - GESTION. Sciences Economiques. Banque Patrimoine Assurance. 466 h 18 h 484 h 522 H 18 H 540 H

DROIT ECONOMIE - GESTION. Sciences Economiques. Banque Patrimoine Assurance. 466 h 18 h 484 h 522 H 18 H 540 H Niveau : MASTER année Domaine : Mention : Spécialité : DROIT ECONOMIE - GESTION Sciences Economiques Banque Patrimoine Assurance M2 120 ES Volume horaire étudiant : Parcours CPA Parcours Pro 466 h 18 h

Plus en détail

Ma Licence à l ESTIM

Ma Licence à l ESTIM Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique L Ecole Supérieure des Technologies d Informatique et de Management Ma Licence à l ESTIM Livret des études Année universitaire 2010-2011

Plus en détail

Chers étudiants, Déroulement de l année : Epreuves et Crédits ECTS

Chers étudiants, Déroulement de l année : Epreuves et Crédits ECTS Le 31 mai 2011 Chers étudiants, Vous entrez dans une phase capitale de votre formation et cette dernière année de vos études va diriger votre vie professionnelle et votre carrière. Ce document vous rappelle

Plus en détail

L APPRENTISSAGE À SCIENCES PO

L APPRENTISSAGE À SCIENCES PO L APPRENTISSAGE À SCIENCES PO 130 C est le nombre d apprentis à Sciences Po en 2014. Sciences Po souhaite atteindre le nombre de 150 apprentis par an, soit 10 % d une promotion. l apprentissage à Sciences

Plus en détail

Cahier des charges atelier de formation DE L ETUDE DE MARCHE A LA STRATEGIE COMMERCIALE

Cahier des charges atelier de formation DE L ETUDE DE MARCHE A LA STRATEGIE COMMERCIALE Cahier des charges atelier de formation DE L ETUDE DE MARCHE A LA STRATEGIE COMMERCIALE 2015 1-Présentation de La Miel Dans le cadre du soutien aux créateurs et dirigeants d entreprises implantés sur le

Plus en détail

MASTER MESME. Master Européen en Management et Stratégie d Entreprise DESCRIPTION GÉNÉRALE. PROGRAMME DE 1 ère ANNÉE

MASTER MESME. Master Européen en Management et Stratégie d Entreprise DESCRIPTION GÉNÉRALE. PROGRAMME DE 1 ère ANNÉE DESCRIPTION GÉNÉRALE Niveau et conditions d accès Le master MSE (master européen de niveau I délivré par la Fédé*) est préparé en 2 ans pour un étudiant titulaire d un diplôme bac +3 (licence, DEES ou

Plus en détail

Master de Sciences Po Affaires internationales Environnement, développement durable et risques

Master de Sciences Po Affaires internationales Environnement, développement durable et risques Master de Sciences Po Affaires internationales Environnement, développement durable et risques 1. OBJECTIFS DE LA FORMATION La valeur ajoutée de cette formation de haut niveau réside dans son caractère

Plus en détail

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE [Prénom Nom] Rapport sur le stage effectué du [date] au [date] Dans la Société : [NOM DE LA SOCIETE : Logo de la société] à [Ville] [Intitulé du

Plus en détail

Appel à manifestation d intérêt

Appel à manifestation d intérêt Investissements d Avenir Développement de l Économie Numérique Appel à manifestation d intérêt Diffusion de la simulation numérique 2014 IMPORTANT ADRESSE DE PUBLICATION DE L APPEL A MANIFESTATION D INTERET

Plus en détail

Marketing opérationnel

Marketing opérationnel Programme MASTER Les MAJEURES du Spring Semester 2011 Les étudiants accueillis en séjour d études à l ESC PAU choisissent un programme d études spécialisé. Chaque Majeure compte 210 heures de cours. Pôle

Plus en détail

FAIRE APPEL À UN EXPERT

FAIRE APPEL À UN EXPERT FAIRE APPEL À UN EXPERT Décembre 2011 Afin d être en mesure d exercer ses missions, le comité d entreprise dispose de nombreux moyens d information, notamment par les documents que doit lui communiquer

Plus en détail

MARKETING & NUMERIQUE

MARKETING & NUMERIQUE Ecofac Business School ECOLE SUPÉRIEURE DE COMMERCE ET DE MANAGEMENT 1ère année PRÉPA EUROPÉENNE MARKETING & NUMERIQUE La PRÉPA Européenne Marketing et Numérique est une formation post Bac qui se compose

Plus en détail

CENTRE FORMATION CONTINUE PANTHEON-SORBONNE

CENTRE FORMATION CONTINUE PANTHEON-SORBONNE 1 CENTRE FORMATION CONTINUE PANTHEON-SORBONNE MASTER 2 «A.C.M.P.» «AUDIT CONTRÔLE ET MANAGEMENT PUBLIC» DIRECTEUR : Dr Farouk HEMICI E MAIL : farouk.hemici@univ-paris1.fr Madame Ilona GOBJILA Gestionnaire

Plus en détail

FORMATION. 3eme ANNEE DE SPECIALISATION COMMUNICATION, RP, EVENEMENTIEL en alternance. Préparation au DEESCOM Diplôme de la FEDE

FORMATION. 3eme ANNEE DE SPECIALISATION COMMUNICATION, RP, EVENEMENTIEL en alternance. Préparation au DEESCOM Diplôme de la FEDE FORMATION 3eme ANNEE DE SPECIALISATION COMMUNICATION, RP, EVENEMENTIEL en alternance Préparation au DEESCOM Diplôme de la FEDE 1 DESCRIPTIF DE LA FORMATION 3 ème année COMMUNICATION/RP/EVENEMENTIEL La

Plus en détail

CAMPUS SENGHOR du SENEGAL ENDA-MADESAHEL. Mbour, Sénégal. Master Santé Environnementale

CAMPUS SENGHOR du SENEGAL ENDA-MADESAHEL. Mbour, Sénégal. Master Santé Environnementale CAMPUS SENGHOR du SENEGAL ENDA-MADESAHEL Mbour, Sénégal Master Santé Environnementale Les problèmes environnementaux auxquels l Etat, les collectivités locales, les entreprises et la société civile doivent

Plus en détail

Comment développer vos missions paie?

Comment développer vos missions paie? Comment développer vos missions paie? La performance des cabinets ne repose pas seulement sur une course à la productivité mais sur une stratégie de croissance fondée sur : Le savoir La qualité du service

Plus en détail

Le programme s efforce de promouvoir les femmes aux postes de direction.

Le programme s efforce de promouvoir les femmes aux postes de direction. POUR QUI? Directeurs et directrices d institutions éducatives, sociales ou socio-sanitaires Professionnel-le-s engagé-e-s dans l un des domaines de la santé ou du travail social et occupant une fonction

Plus en détail

PARCOURS TREMPLIN MANAGER Tout employé d un site logistique ayant dans le cadre de son activité professionnelle la responsabilité quotidienne du management d une équipe 10 jours 7,5 heures 8 à 14 Professionnaliser

Plus en détail

6 RÉUSSIR SA COMMUNICATION ÉVÉNEMENTIELLE

6 RÉUSSIR SA COMMUNICATION ÉVÉNEMENTIELLE 6 MODULES DE FORMATION MARKETING COMMUNICATION EXPERTS COMPTABLES 1 DÉFINISSEZ L IDENTITÉ & LE POSITIONNEMENT DE VOTRE CABINET 4 INITIEZ UNE COMMUNICATION ON-LINE PERFORMANTE (SITE WEB, E- NEWSLETTER )

Plus en détail

LOIS HAMON ET MACRON, ALLIANCES À L ACHAT, ATTENTES RSE

LOIS HAMON ET MACRON, ALLIANCES À L ACHAT, ATTENTES RSE SÉMINAIRES THÉMATIQUES // LOIS HAMON ET MACRON, ALLIANCES À L ACHAT, ATTENTES RSE Nouvelle donne pour les coopératives agricoles et agroalimentaires? 2 juin 2015 24 septembre 2015 paris 2 E OBJECTIFS >

Plus en détail

FRANCE_ MAROC_ BACHELORS 1 BAC+3_ E.LEARNING_ RÉSEAU

FRANCE_ MAROC_ BACHELORS 1 BAC+3_ E.LEARNING_ RÉSEAU TITRES CERTIFIÉS, RECONNUS PAR L ÉTAT FRANÇAIS NIVEAU II BAC + 3 180 CRÉDITS ECTS EUROPEAN CREDIT TRANSFER SYSTEM TITRES CERTIFIÉS, RECONNUS PAR L ÉTAT NIVEAU II BAC + 3 180 CRÉDITS ECTS EUROPEAN CREDIT

Plus en détail

II. Modalités de mise en œuvre du CCF pour l épreuve E4 et E6 du BTS TC

II. Modalités de mise en œuvre du CCF pour l épreuve E4 et E6 du BTS TC 1. RECOMMANDATIONS pour l épreuve E4 en CCF II. Modalités de mise en œuvre du CCF pour l épreuve E4 et E6 du BTS TC E4 : Négociation technico-commerciale (coef 4) SITUATION 1 SITUATION 2 Compétences C111

Plus en détail

de formation cycles de formation professionnelle quand les talents grandissent, les collectivités progressent

de formation cycles de formation professionnelle quand les talents grandissent, les collectivités progressent Offre 2013 de formation cycles de formation professionnelle quand les talents grandissent, les collectivités progressent citoyenneté, culture et action éducative cycle de formation professionnelle restauration

Plus en détail

Contribution du CRFB à la professionnalisation de la fonction RH

Contribution du CRFB à la professionnalisation de la fonction RH Contribution du CRFB à la professionnalisation de la fonction RH 1 Levier essentiel dans le pilotage des grands changements que conduit l Institution, la fonction RH doit, du fait de ce positionnement

Plus en détail

DIRECTIVES PEDAGOGIQUES CHEF(FE) DE PROJET E-BUSINESS RNCP AU NIVEAU II*

DIRECTIVES PEDAGOGIQUES CHEF(FE) DE PROJET E-BUSINESS RNCP AU NIVEAU II* DIRECTIVES PEDAGOGIQUES CHEF(FE) DE PROJET E-BUSINESS RNCP AU NIVEAU II* Mise à jour 2015 *Sous l autorité de l EIMP ADMTC Programme de formation - Titre «Chef(fe) de projet e-business» 1 CHEF(FE) DE PROJET

Plus en détail

AGENCE EMPLOI JEUNES

AGENCE EMPLOI JEUNES Avis de recrutement pour le poste d ADMINISTRATEUR Administrateur via cet appel à candidature. Assurer la planification, l organisation, la coordination, le contrôle et la mise en œuvre de l ensemble des

Plus en détail

Master SCIENCES DE L EDUCATION STRATÉGIE ET INGÉNIERIE DE FORMATION D ADULTES (SIFA) SCIENCES HUMAINES

Master SCIENCES DE L EDUCATION STRATÉGIE ET INGÉNIERIE DE FORMATION D ADULTES (SIFA) SCIENCES HUMAINES SCIENCES HUMAINES Master SCIENCES DE L EDUCATION STRATÉGIE ET INGÉNIERIE DE FORMATION D ADULTES (SIFA) Objectifs former des spécialistes en ingénierie de formation dans les trois niveaux de cette ingénierie

Plus en détail

3 - Sélection des fournisseurs... 4. 4 Marche courante... 5. 4.1 Conditionnement Transport... 5. 4.2 Livraison... 5

3 - Sélection des fournisseurs... 4. 4 Marche courante... 5. 4.1 Conditionnement Transport... 5. 4.2 Livraison... 5 1 SOMMAIRE 1 Introduction... 3 2 Principes... 3 3 - Sélection des fournisseurs... 4 4 Marche courante... 5 4.1 Conditionnement Transport... 5 4.2 Livraison... 5 4.3 - Garantie qualité / Conformité... 5

Plus en détail

1 Présentation du Pôle Fibres-Energivie.

1 Présentation du Pôle Fibres-Energivie. Appel d offres pour l accompagnement du Pôle Fibres-Energivie dans la mise en œuvre du service d accompagnement BIM DATA auprès des collectivités et des bailleurs sociaux Cette consultation a pour objectif

Plus en détail

LE CURSUS CERTIFIANT «Dirigeant d Entreprise Adaptée»

LE CURSUS CERTIFIANT «Dirigeant d Entreprise Adaptée» Un double objectif LE CURSUS CERTIFIANT «Dirigeant d Entreprise Adaptée» Développer vos capacités à manager une entreprise et à maîtriser les conditions de son développement en intégrant les pratiques

Plus en détail

BTS COMMUNICATION. Diplôme d Etat niveau III (BAC+2)

BTS COMMUNICATION. Diplôme d Etat niveau III (BAC+2) BTS COMMUNICATION Diplôme d Etat niveau III (BAC+2) Fonction Le titulaire du BTS Communication conçoit et met en œuvre des opérations de communication, qui peuvent revêtir une forme publicitaire, événementielle,

Plus en détail

Profil de l entreprise

Profil de l entreprise Profil de l entreprise Caron, Trépanier & associés inc., firme d experts comptables ayant sa place d affaires à Sherbrooke depuis plus de 25 ans, a pour mission : D offrir à sa clientèle, composée de petites

Plus en détail

ADMINISTRATEUR INDEPENDANT OU EXTERNE UNE BELLE CARTE A JOUER! Benoît VANDERSTICHELEN Daniel LEBRUN

ADMINISTRATEUR INDEPENDANT OU EXTERNE UNE BELLE CARTE A JOUER! Benoît VANDERSTICHELEN Daniel LEBRUN ADMINISTRATEUR INDEPENDANT OU EXTERNE UNE BELLE CARTE A JOUER! Benoît VANDERSTICHELEN Daniel LEBRUN 2 UNE CARTE À JOUER? Grâce à leurs aptitudes, les experts comptables et conseils fiscaux sont tout désignés

Plus en détail

S5 - MANAGEMENT. 511 L organisation notion d organisation modèles organisationnels

S5 - MANAGEMENT. 511 L organisation notion d organisation modèles organisationnels S5 - MANAGEMENT Le Management est un élément central de la formation. C est d ailleurs la fonction n 1 du référentiel des activités professionnelles. Il mobilise non seulement des savoirs issus de la psychologie,

Plus en détail

TABLE DES MATIERES CDPME Tome 1 «Concepts, outils, problématiques»

TABLE DES MATIERES CDPME Tome 1 «Concepts, outils, problématiques» Avant-propos Mode d emploi du guide TABLE DES MATIERES CDPME Tome 1 «Concepts, outils, problématiques» Chapitre 1 Les PME : Spécificités et problématiques liées au développement 1.1 Le monde méconnu des

Plus en détail

Le nouveau BTS des Métiers de l Esthétique Cosmétique Parfumerie, 2 années d études pour accélérer sa carrière!

Le nouveau BTS des Métiers de l Esthétique Cosmétique Parfumerie, 2 années d études pour accélérer sa carrière! Régine Ferrère Présidente de la CNEP Membre de la 19 ème CPC de l Education NATIONALE Frédéric Lefret Président de la FFEEP Le nouveau BTS des Métiers de l Esthétique Cosmétique Parfumerie, 2 années d

Plus en détail

94160 SAINT MANDE. Accord de Développement de l Emploi et des Compétences (ADEC) Plasturgie en Région Centre

94160 SAINT MANDE. Accord de Développement de l Emploi et des Compétences (ADEC) Plasturgie en Région Centre 5-7 AVENUE DU GENERAL DE GAULLE 94160 SAINT MANDE Accord de Développement de l Emploi et des Compétences (ADEC) Plasturgie en Région Centre - Actions individuelles : diagnostic RH et accompagnement des

Plus en détail

LE PROJET D ANIMATION UC1- UC2 UC3 UC4

LE PROJET D ANIMATION UC1- UC2 UC3 UC4 LE PROJET D ANIMATION UC1 UC2 UC3 UC4 Ceci est un document de travail, un outil qui doit vous aider dans la construction de votre réflexion et de votre analyse de l environnement professionnel, en vue

Plus en détail

Diplôme d Université «ENTREPRENEURIAT :

Diplôme d Université «ENTREPRENEURIAT : U N I V E R S I T É P A R I S 1 P A N T H É O N - S O R B O N N E Institut d Administration des Entreprises de Paris Diplôme d Université «ENTREPRENEURIAT : DIRIGER, CREER OU REPRENDRE UNE ENTREPRISE»

Plus en détail

sous réserve de validation des modifications DROIT ECONOMIE GESTION SCIENCES DU MANAGEMENT FINANCE

sous réserve de validation des modifications DROIT ECONOMIE GESTION SCIENCES DU MANAGEMENT FINANCE sous réserve de validation des modifications Niveau : MASTER année Domaine : Mention : DROIT ECONOMIE GESTION SCIENCES DU MANAGEMENT M2 Spécialité : FINANCE 120 ES Volume horaire étudiant : 335 h 35 h

Plus en détail

Document G. Stratégie de valorisation Modèles de propriété intellectuelle Relations avec les pôles de compétitivité

Document G. Stratégie de valorisation Modèles de propriété intellectuelle Relations avec les pôles de compétitivité Document G Stratégie de valorisation Modèles de propriété intellectuelle Relations avec les pôles de compétitivité Page 1 sur 7 Parmi les objectifs des Instituts de recherche technologique (IRT) figurent

Plus en détail

MASTER DROIT ECONOMIE GESTION MENTION DROIT DES AFFAIRES

MASTER DROIT ECONOMIE GESTION MENTION DROIT DES AFFAIRES 2011-2016 Niveau : MASTER année Domaine : Mention : Parcours : MASTER DROIT ECONOMIE GESTION MENTION DROIT DES AFFAIRES Parcours Droit des affaires 1 re année M1 60 ES Volume horaire étudiant : h h h h

Plus en détail

Master international de Management des Médias à distance. Organisation pédagogique de la formation

Master international de Management des Médias à distance. Organisation pédagogique de la formation Master international de Management des Médias à distance Organisation pédagogique de la formation Session 2014/2015 Table des matières Organisation pédagogique... 1 UE 1 : Histoire, économie et mondialisation

Plus en détail

Catalogue des Formations

Catalogue des Formations 67, Rue Aziz Bellal, Etage 3, N 2, Maarif. 32, Avenue Abdelali Benchekroune, Etage 5, N 20. Nos atouts formation Thèmes de formation En partenariat avec un réseau national et International, nous dispensons

Plus en détail

TABLEAU DE BORD : SYSTEME D INFORMATION ET OUTIL DE PILOTAGE DE LA PERFOMANCE

TABLEAU DE BORD : SYSTEME D INFORMATION ET OUTIL DE PILOTAGE DE LA PERFOMANCE TABLEAU DE BORD : SYSTEME D INFORMATION ET OUTIL DE PILOTAGE DE LA PERFOMANCE INTRODUCTION GENERALE La situation concurrentielle des dernières années a confronté les entreprises à des problèmes économiques.

Plus en détail

DOSSIER DE PRESENTATION

DOSSIER DE PRESENTATION DOSSIER DE PRESENTATION Ce dossier est destiné à vous présenter à la fois l activité du cabinet de courtage A2C GROUPE, les services mis à la disposition de ses partenaires. Ce dossier se présente sous

Plus en détail

PROJET DE MANAGEMENT DE CONNAISSANCES

PROJET DE MANAGEMENT DE CONNAISSANCES Centre de Recherche-action pour l Environnement et le Développement Intégré CREDI PROJET DE MANAGEMENT DE CONNAISSANCES BP : 80450 Lomé TOGO Tél. /Fax (228) 22.25.37.60 Email : credi@laposte.tg Site web:

Plus en détail

Maitriser la fonction approvisionnement

Maitriser la fonction approvisionnement Maitriser la fonction approvisionnement Comprendre les techniques de base : éviter les ruptures tout en minimisant le niveau de stocks. Maîtriser la relation quotidienne avec le fournisseur et être efficace

Plus en détail

DESCRIPTIF DE MODULE. Nom école/site : HEIG-VD Année académique : 2015-2016

DESCRIPTIF DE MODULE. Nom école/site : HEIG-VD Année académique : 2015-2016 DESCRIPTIF DE MODULE Nom école/site : HEIG-VD Année académique : 2015-2016 PREMIERE PARTIE : DESCRIPTIF DU MODULE (champs obligatoires) 1. Domaine Economie et Services 2. Filière(s) Economie d entreprise

Plus en détail

Avant-propos. L utilité du plan marketing

Avant-propos. L utilité du plan marketing Avant-propos L Avant-propos E PLAN MARKETING est l exercice annuel des chefs de produit, des directeurs marketing et des comités de direction des entreprises. Le chef de produit le réalise pour la gamme

Plus en détail

Introduction. La stratégie «pull» : la stratégie de gain sur Internet

Introduction. La stratégie «pull» : la stratégie de gain sur Internet Introduction La stratégie «pull» : la stratégie de gain sur Internet Un principe simple mais imparable : «Attirez votre cible vers vos offres» La stratégie «pull», ou stratégie d attraction, consiste à

Plus en détail

PRESENTATION. HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63

PRESENTATION. HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63 PRESENTATION HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63 Zone aéroparc2 Contact : M Jean-Claude REBISCHUNG 3 rue des Cigognes Email : info@hrexcellium.fr 67960 Strasbourg-aéroport Site web : www.hrexcellium.fr (en

Plus en détail

Développer son expertise en tant que Responsable Formation

Développer son expertise en tant que Responsable Formation 1 Développer son expertise en tant que Responsable Formation Environnement et fondamentaux de la formation professionnelle L environnement de la formation professionnelle revêt un caractère de plus en

Plus en détail

Création d un programme de. Baccalauréat en communication marketing

Création d un programme de. Baccalauréat en communication marketing Création d un programme de Préparé par Hana Cherif, professeure, Département de stratégie des affaires Danielle Maisonneuve, professeure, Département de communication sociale et publique Francine Charest,

Plus en détail

Au cours d une semaine l élève de STG aura 14 h d enseignement technologique et 15 h d enseignement général.

Au cours d une semaine l élève de STG aura 14 h d enseignement technologique et 15 h d enseignement général. C est une section technologique dans un lycée général. En STG, les élèves découvrent l entreprise, son environnement économique et juridique, s initient au management des organisations, à l information

Plus en détail

Qualifed Islamic Banker

Qualifed Islamic Banker EN PARTENARIAT AVEC Qualifed Islamic Banker QUALIFICATION PROFESSIONNELLE EN TECHNIQUES ET OPÉRATIONS BANCAIRES PARTICIPATIVES UNE FORMATION QUALIFIANTE DE PLUS DE 200 HEURES CAPACITY BUILDING FUTUR FINANCE

Plus en détail

OBJECTIFS DE CERTIFICATION

OBJECTIFS DE CERTIFICATION OBJECTIFS DE CERTIFICATION DESCRIPTION DE LA REFERENCE PARTAGEE ASSISTANT COMMERCIAL IMPORT EXPORT EN TERMES D UNITES COMMUNES D ACQUIS D APPRENTISSAGE Tableau descriptif des unités d acquis d apprentissage

Plus en détail

S INITIER AUX FONDAMENTAUX DE LA "SUPPLY CHAIN"

S INITIER AUX FONDAMENTAUX DE LA SUPPLY CHAIN S INITIER AUX FONDAMENTAUX DE LA "SUPPLY CHAIN" Comprendre le rôle de la chaîne logistique. Acquérir des outils et méthodes indispensables à la maîtrise de la SCM Maîtriser la mise en place de solutions

Plus en détail

ÉCOLE NATIONALE DU FINANCEMENT DE L IMMOBILIER. enfi.fr LES FORMATIONS POUR LES COURTIERS

ÉCOLE NATIONALE DU FINANCEMENT DE L IMMOBILIER. enfi.fr LES FORMATIONS POUR LES COURTIERS ÉCOLE NATIONALE DU FINANCEMENT DE L IMMOBILIER enfi.fr LES FORMATIONS POUR LES COURTIERS SOYEZ PLUS QUE SIMPLE COURTIER Une marque pédagogique singulière Soucieuse de préserver une marque pédagogique

Plus en détail

Ressources en ligne pour la mise en œuvre du Contrat de génération

Ressources en ligne pour la mise en œuvre du Contrat de génération Ressources en ligne pour la mise en œuvre du Contrat de génération www.contrat-generation.gouv.fr 1. Emploi des seniors et gestion des âges Outil-Ages RH Pour soutenir la compétitivité de l entreprise

Plus en détail