Les Plates-formes logistiques, enjeu territorial et téconomique 15/09/2010 1

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les Plates-formes logistiques, enjeu territorial et téconomique 15/09/2010 1"

Transcription

1 Les Plates-formes logistiques, enjeu territorial et téconomique 15/09/2010 1

2 1. Les plates formes dans une économie en constante réorganisation spatiale (1) La mondialisation des échanges n est pas un phénomène récent L organisation spatiale de la production à une échelle élargie (planétaire) est plus récente, avec une segmentation croissante des filières de production-distribution (échanges intra-sectoriels) Elle est devenue le mode d organisation dominant, façonnant les comportements de localisation («entreprise étendue») et donc, les flux d échanges Les activités de transport et logistique en sont les instruments privilégiés, reposant sur une combinaison de composantes matérielles (infrastructure), informationnelles (TIC) et organisationnelles (coordination d acteurs, savoir faire, visions partagées) 15/09/2010 2

3 1. Les plates formes dans une économie en constante réorganisation spatiale (2) Du point de vue du fonctionnement spatial : - Transport = flux en mouvement sur des arcs - Logistique (*) = coordination physique et traitement des flux, opérés principalement dans des espaces statiques dédiés (nœuds), interface entre modes et acteurs impliqués pq : les plates formes(**) Ce qui met en jeu des politiques d infrastructures (linéaires et) non linéaires, inscrites dans des territoires, avec lesquels elles vont interagir : 1 enjeu des plates formes est l enjeu territorial (*) Aslog : «toutes opérations déterminant le mouvement des produits telles que la localisation des usines, des entrepôts, l approvisionnement, la gestion physique des en-cours de fabrication, l emballage emballage, le stockage, la gestion des stocks, la manutention et la préparation des commandes, le transport et les tournées de livraison») (**) de statut (public, privé, mixte), contenu, équipement extrêmement divers 15/09/2010 3

4 1. Les plates formes dans une économie en constante réorganisation spatiale (3) La logistique «contribue à l efficacité des autres activités qui en consomment les services» : une meilleure efficacité des chaînes d approvisionnement conditionne les gains de productivité et accroît la compétitivité de l ensemble du système productif et de distribution. ib ti Les plates formes sont un des outils de cette efficacité : l enjeu économique est le 2 enjeu des plates formes 15/09/2010 4

5 2. L enjeu territorial des plates formes logistiques (1) Concerne principalement p (mais pas seulement) la sphère de l action publique, avec pour cibles principales : aménagement du territoire, attractivité, emploi, développement local, création locale de valeur, ancrage local d entreprises, services publics Ce qui légitime et justifie l appropriation, directe ou indirecte, de ces équipements par les acteurs publics et l engagement financier de ces derniers (cf. schémas logistiques régionaux) Les plates formes se localisent là où le territoire révèle des besoins et offre des opportunités ; en retour les implantations logistiques deviennent des éléments d attractivité, d ancrage économique et de qualification du territoire «cercle vertueux» En France : 4 pôles de concentration logistique majeurs 15/09/2010 5

6 Carte 1 : Emploi de transport et logistique en France source : SAVY/DIACT 2006, d après SAMARCANDE/SOUILLER /UNEDIC 15/09/2010 6

7 Carte 2 : les implantations logistiques en Europe source : SAVY/DIACT 2006, d après SAMARCANDE/LANG LASSALLE 15/09/2010 7

8 2. L enjeu territorial des plates formes logistiques (2) Les deux mouvements conjoints d allongement des distances moyennes de transport de marchandises et de polarisation technique et spatiale des activités de transformation (économies d échelle) renforcent le besoin d infrastructures d intermédiation, ti i.e., les plates formes (hard) et de gestion/coordination logistique (soft) Augmentation quantitative des flux d échange mondiaux : X 25 entre années 50 et 2000, contre X7 pour la production!) importance croissante du maritime, donc des équipements logistiques adaptés à la desserte des hinterland portuaires 15/09/2010 8

9 2. L enjeu territorial des plates formes logistiques (3) «Régionalisation» des réseaux de distribution par grandes zones géographiques transnationales : multiplication des EDC L offre logistique [équipements physiques et services associés] devient un facteur de localisation des entreprises : effet d attractivité et d entraînement du développement local mais aussi source d externalités négatives locales (nuisances, trafic induit, consommation d espace, etc..) : compromis à rechercher Enjeux environnementaux à l échelle globale : la plate forme est l outil «complexe» incontournable de l intermodalité (cf : calculateur carbone des offres logistiques à ITF, Leipzig 2010 ecotransit.org) 15/09/2010 9

10 3. L enjeu économique des plates formes logistiques (1) Enjeu économique : à la fois : développement territorial des activités logistiques et des activités «clientes» 1) activités logistiques : - en termes de PIB régionale, l activité logistique est source de création de valeur ajoutée directe (entreprises de la «branche») - en termes d emplois(*) (2008) : NPdC = Tr + Log = (Fr = , soit 7,1%) - permis de construire des entrepôts : NPdC/Fr ( 8,5 à 9 % m²) - une offre d immobilier logistique concentrée le long de la dorsale Lille-Paris-Marseille (80%) (*) emplois externalisés (pour compte d autrui) : périmètre restrictif : Savy : 4,5 millons = 18% total emplois : périmètre extensif 15/09/

11 3. L enjeu économique des plates formes logistiques (2) 2) activités clientes : - rôle de la gestion de la chaîne d approvisionnement (supply ppy chain) ; livraison JAT, réduction des coûts d immobilisation, rationalisation et fiabilisation des process de production/distribution, - tendances lourdes : externalisation des fonctions logistiques, des opérations de groupage/dégroupage, g g p g de préparations p commandes, d allotissement, de pré-industrialisation, etc. - ces fonctions requièrent toutes un recours accru aux plates formes et aux solutions transport qu elles permettent de faciliter, notamment l intermodalité : enjeu environnemental

12 4. Quelques implications La contribution des plates formes à la performance des entreprises (prestataires et consommatrices de services logistiques) i passe par une qualification des process alliant technologies, modèles de traitement et de gestion des flux et principes organisationnels (i.e. de l innovation multidisciplinaire) Parallèlement, une exigence de montée des savoir faire qui passe par une qualification de la MO, exige de la formations ; l économie de la connaissance pénètre le transport et la logistique (STIC) Des modes de gouvernance adaptées, qui exigent un cadre institutionnel adapté, un partage de visions communes, une mutualisation et des partenariats inter entreprises, un ancrage sur les territoires et leurs acteurs publics 15/09/

ECONOMIE CIRCULAIRE ET TERRITOIRES DURABLES OLLIERES 17 AVRIL 2015

ECONOMIE CIRCULAIRE ET TERRITOIRES DURABLES OLLIERES 17 AVRIL 2015 ECONOMIE CIRCULAIRE ET TERRITOIRES DURABLES OLLIERES 17 AVRIL 2015 La Logistique et le Supply-Chain Management face au Développement Durable et la Logistique Inversée Jacques COLIN, Professeur émérite

Plus en détail

Le développement et la maîtrise de la logistique en Algérie : sur quelques enjeux et sur quelques opportunités.

Le développement et la maîtrise de la logistique en Algérie : sur quelques enjeux et sur quelques opportunités. République Algérienne Démocratique et populaire Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique COLLOQUE INTERNATIONAL SUR LA LOGISTIQUE ET LE TRANSPORT BLIDA, DU 10 AU 12 NOVEMBRE

Plus en détail

Pôle d Intelligence Logistique Europe du Sud La logistique en 2008 dans le Nord Isère Synthèse d enquête

Pôle d Intelligence Logistique Europe du Sud La logistique en 2008 dans le Nord Isère Synthèse d enquête Pôle d Intelligence Logistique Europe du Sud La logistique en 2008 dans le Nord Isère Synthèse d enquête Une enquête EPIDA - CCI Nord Isère pour le PIL es Enquête sur les usines logistiques destinée à

Plus en détail

Stratégies d implantation des terminaux méthaniers : vers une nouvelle relation au(x) territoire(s)» Yann Alix, Ph.D

Stratégies d implantation des terminaux méthaniers : vers une nouvelle relation au(x) territoire(s)» Yann Alix, Ph.D Stratégies d implantation des terminaux méthaniers : vers une nouvelle relation au(x) territoire(s)» Yann Alix, Ph.D y.alix@ecole-management-normandie.fr Plan - Introduction et problématique - L industrie

Plus en détail

Les points - clés entre e-commerce et logistique

Les points - clés entre e-commerce et logistique Les points - clés entre e-commerce et logistique Présentation par Sylvie KRZYZANOWSKI S.Koncept Conseil, suivi, coordination logistique / informatique en temps partagé s.koncept@free.fr 06 88 84 43 12

Plus en détail

Colloque international de l Institut royal des études stratégiques. «Les enjeux stratégiques des espaces maritimes» Rabat, 30 novembre 2015

Colloque international de l Institut royal des études stratégiques. «Les enjeux stratégiques des espaces maritimes» Rabat, 30 novembre 2015 Colloque international de l Institut royal des études stratégiques «Les enjeux stratégiques des espaces maritimes» Rabat, 30 novembre 2015 Transport maritime, logistique et développement Michel Savy professeur

Plus en détail

PRÉAMBULE. 1 P a g e. 1 http://www.senat.fr/commission/fin/pjlf2014/np/np18/np182.html

PRÉAMBULE. 1 P a g e. 1 http://www.senat.fr/commission/fin/pjlf2014/np/np18/np182.html PRÉAMBULE Dans le contexte actuel d économie globalisée, pratiquant la décomposition des processus productifs et la mise en place d organisations flexibles, le développement des entreprises repose sur

Plus en détail

Montréal, 1-5 juin 2011

Montréal, 1-5 juin 2011 Ministère de l écologie, du développement durable des transports et du logement (MEDDTL) Commissariat général au développement durable Direction de la recherche et de l innovation (DRI) / Service de la

Plus en détail

Produits de grande consommation. La voie de l excellence entre vous et vos consommateurs

Produits de grande consommation. La voie de l excellence entre vous et vos consommateurs Produits de grande consommation La voie de l excellence entre vous et vos consommateurs Votre environnement, toujours plus complexe Des consommateurs plus exigeants, une pression constante sur les marges

Plus en détail

LA (LES) LOGISTIQUE (S) Qu'est-ce que c'est? Que peuvent faire les pouvoirs publics? Michel VIARDOT WP 24 CEE/ONU 17-18 mars 2008 1

LA (LES) LOGISTIQUE (S) Qu'est-ce que c'est? Que peuvent faire les pouvoirs publics? Michel VIARDOT WP 24 CEE/ONU 17-18 mars 2008 1 LA (LES) LOGISTIQUE (S) Qu'est-ce que c'est? Que peuvent faire les pouvoirs publics? Michel VIARDOT WP 24 CEE/ONU 17-18 mars 2008 1 Quatre volets - Description et périmètre de la logistique - La logistique

Plus en détail

Maîtriser tous les paramètres

Maîtriser tous les paramètres Maîtriser tous les paramètres Il existe de nombreuses similitudes entre Transport, Logistique et Sport de haut niveau. Maîtriser la performance, gérer le temps, optimiser ses ressources, rester au meilleur

Plus en détail

Nos convictions et nos expertises

Nos convictions et nos expertises Enjeux et particularités des Systèmes d Information Géographique Nos convictions et nos expertises Cédric Damiens Directeur - ALDEA ALDEA - www.aldea.fr Enjeux et particularités des Systèmes d Information

Plus en détail

La Localisation de l entrepôt

La Localisation de l entrepôt La Localisation de l entrepôt Répartition des coûts logistiques La répartition des coûts logistiques. dépend des industries étudiées, du niveau d intégration industrielle de la structure des commandes

Plus en détail

2 LOGISTIQUE ET TERRITOIRE, DES RÉALITÉS IMBRIQUÉES, UNE APPROCHE SYSTÉMIQUE

2 LOGISTIQUE ET TERRITOIRE, DES RÉALITÉS IMBRIQUÉES, UNE APPROCHE SYSTÉMIQUE 2 LOGISTIQUE ET TERRITOIRE, DES RÉALITÉS IMBRIQUÉES, UNE APPROCHE SYSTÉMIQUE 2.1 Logistique : une logique de système 2.1.1 La logistique au cœur des mutations civilisationnelles Les grands progrès économiques

Plus en détail

La logistique à la Réunion

La logistique à la Réunion La logistique à la Réunion Le développement de la logistique amorcé il y a une vingtaine d années à la Réunion s est inscrit dans le prolongement des services portuaires (stockage, entreposage) et en complément

Plus en détail

LE NOUVEAU RÔLE DES AUTORITÉS PORTUAIRES DANS L ADPATATION DES CLUSTERS AUX ENJEUX DE LA GLOBALISATION

LE NOUVEAU RÔLE DES AUTORITÉS PORTUAIRES DANS L ADPATATION DES CLUSTERS AUX ENJEUX DE LA GLOBALISATION LE NOUVEAU RÔLE DES AUTORITÉS PORTUAIRES DANS L ADPATATION DES CLUSTERS AUX ENJEUX DE LA GLOBALISATION Laurent LÉVÊQUE UMR CNRS IDEES CIRTAI UNIVERSITÉ DU HAVRE Journées internationales sur la gouvernance

Plus en détail

La chaîne logistique et l évaluation de sa performance

La chaîne logistique et l évaluation de sa performance La chaîne logistique et l évaluation de sa performance Valérie BOTTA-GENOULAZ Gilles NEUBERT - INSA de Lyon - Université Lyon2 Le groupe ERP... Créé en sept. 99 par des enseignants - chercheurs du laboratoire

Plus en détail

A - Quatre stratégies de sous-traitance

A - Quatre stratégies de sous-traitance Enjeux du secteur Les nouveaux enjeux de la sous-traitance A - Quatre stratégies de sous-traitance B - Des exigences spécifiques selon les clients C - Trois critères de positionnement des activités des

Plus en détail

EXPLOITATION LOGISTIQUE & TRANSPORTS LES MODULES DE FORMATION

EXPLOITATION LOGISTIQUE & TRANSPORTS LES MODULES DE FORMATION EXPLOITATION LOGISTIQUE & TRANSPORTS LES MODULES DE FORMATION PROGRAMME DE LA FORMATION La formation porte sur quatre (04) Unités d enseignement répartis en modules. Chaque module est affecté d un coefficient

Plus en détail

Région Haute-Normandie DIAGNOSTIC TERRITORIAL - FICHE DE SYNTHESE STRATEGIQUE

Région Haute-Normandie DIAGNOSTIC TERRITORIAL - FICHE DE SYNTHESE STRATEGIQUE DIAGNOSTIC TERRITORIAL - FICHE DE SYNTHESE STRATEGIQUE La région Haute-Normandie présente des atouts multiples et variés, qu ils soient d ordre sociodémographique, économique, géographique ou environnemental.

Plus en détail

Des solutions adaptées à vos besoins

Des solutions adaptées à vos besoins Des solutions adaptées à vos besoins Une technologie souple pour un marché en constante évolution Le verre, un produit aux multiples facettes, est aujourd hui incontournable. Fenêtres, pare-brise, mobilier

Plus en détail

Offre de Mutualisation Transports

Offre de Mutualisation Transports Offre de Mutualisation Transports 1 2 3 4 5 6 7 CONTEXTE TENDANCES OBJECTIFS OFFRE & SOLUTION TECHNIQUE APPROCHE & METHODOLOGIE SYNTHESE HONORAIRES & PLANNING 1 -CONTEXTE Les coûts de transport pèsent

Plus en détail

Étude sur le développement des. activités logistiques en Alsace. Observatoire régional des transports et de la logistique d Alsace

Étude sur le développement des. activités logistiques en Alsace. Observatoire régional des transports et de la logistique d Alsace Observatoire régional des transports et de la logistique d Alsace Étude sur le développement des activités logistiques en Alsace 1. Diagnostic et enjeux de la logistique en Alsace Séminaire «Economie et

Plus en détail

Révision du schéma de cohérence logistique de la région urbaine de Lyon Enjeux fonciers

Révision du schéma de cohérence logistique de la région urbaine de Lyon Enjeux fonciers Révision du schéma de cohérence logistique de la région urbaine de Lyon Enjeux fonciers Observatoire régional Transports et mobilité 7 avril 2015 La logistique en région urbaine de Lyon Pôle logistique

Plus en détail

Note AURH Weastflows (INTERREG IV B Europe du Nord-Ouest) Présentation succincte - partenaires

Note AURH Weastflows (INTERREG IV B Europe du Nord-Ouest) Présentation succincte - partenaires Juillet 2012 NA 5521/JD/CC Note AURH Weastflows (INTERREG IV B Europe du Nord-Ouest) Présentation succincte - partenaires L objectif du projet européen WEASTFLOWS est de renforcer le développement de la

Plus en détail

Quelle place pour la logistique en Essonne? Débats/groupes de travail du 22 octobre 2010 Synthèses des échanges et propositions d actions

Quelle place pour la logistique en Essonne? Débats/groupes de travail du 22 octobre 2010 Synthèses des échanges et propositions d actions Quelle place pour la logistique en Essonne? Débats/groupes de travail du 22 octobre 2010 Synthèses des échanges et propositions d actions La logistique contribue, de manière significative, au développement

Plus en détail

ANNEXE I Référentiels du diplôme

ANNEXE I Référentiels du diplôme ANNEXE I Référentiels du diplôme Référentiel des activités professionnelles Référentiel de certification Savoirs associés Unités constitutives du référentiel de certification Management des unités commerciales

Plus en détail

FORUM D ÉTÉ. E-commerce : une logistique à part L importance du système d information

FORUM D ÉTÉ. E-commerce : une logistique à part L importance du système d information André Benayoun Jean-Pierre Gautier FORUM D ÉTÉ MARDI 6 JUILLET 2010 E-commerce : une logistique à part L importance du système d information L4 Epsilon : Fiche d identité Inventeur et éditeur de L4 Epsilon

Plus en détail

Etude. Les grandes implantations logistiques 2002-2006 région urbaine de lyon

Etude. Les grandes implantations logistiques 2002-2006 région urbaine de lyon Etude Les grandes implantations logistiques 2002-2006 région urbaine de lyon Les grandes implantations logistiques 2002-2006 région urbaine de Lyon Fonction stratégique pour les entreprises, la logistique

Plus en détail

Transport et Logistique face à la mondialisation

Transport et Logistique face à la mondialisation Commission Mobilité et Transport Transport et Logistique face à la mondialisation Cas des Produits Industrialisés CNISF le 13 janvier 2010 JC Raoul 1 Pourquoi les produits industrialisés? Une croissance

Plus en détail

LA DISTRIBUTION MULTI-CANAL : QUELS IMPACTS SUR LES OPÉRATIONS

LA DISTRIBUTION MULTI-CANAL : QUELS IMPACTS SUR LES OPÉRATIONS LA DISTRIBUTION MULTI-CANAL : QUELS IMPACTS SUR LES OPÉRATIONS 18.09.2012 INTRODUCTION 2 DES SERVICES & DES SOLUTIONS POUR OPTIMISER VOTRE SUPPLY CHAIN 37 ANS D EXPÉRIENCE AU SERVICE DE LA SUPPLY CHAIN

Plus en détail

- Quelles actions à mener pour faciliter l émergence d une offre locale?

- Quelles actions à mener pour faciliter l émergence d une offre locale? DIRECCTE 59 - Pôle C septembre 2012 1 dans le respect des dispositions du Code des Marchés Publics - Quelles procédures mettre en œuvre? - Quels critères permettent de promouvoir la dimension de proximité?

Plus en détail

Première partie. Maîtriser les pratiques d achat fondamentales

Première partie. Maîtriser les pratiques d achat fondamentales Introduction! Dans un contexte de mondialisation croissante des affaires et de forte demande de création de valeur de la part des dirigeants, l acheteur doit non seulement parfaitement maîtriser ses techniques

Plus en détail

www.vision-2018.org - 25 -

www.vision-2018.org - 25 - www.vision-2018.org - 25 - La navigation intérieure est un mode de transport dynamique et tourné vers l avenir. Par la «Vision 2018», la Commission Centrale pour la Navigation du Rhin (CCNR) se fixe pour

Plus en détail

secteur logistique «Focus» divers ( bâtiments de plus de 10 000 m² )

secteur logistique «Focus» divers ( bâtiments de plus de 10 000 m² ) secteur logistique «Focus» divers ( bâtiments de plus de 10 000 m² ) 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 TERMES ANGLAIS APS (Advanced Planning and Scheduling

Plus en détail

La détermination des flux : une première étape nécessaire à l optimisation du transport des bois ronds

La détermination des flux : une première étape nécessaire à l optimisation du transport des bois ronds N 4-2003 Fiche n 680 Mots clés!! Flux Mobilisation des bois! SIG! Transport La détermination des flux : une première étape nécessaire à l optimisation du transport des bois ronds La mobilisation accrue

Plus en détail

Analyse d un processus de décision collective : le cas d une charte de transport collaboratif pour les IAA en Bretagne

Analyse d un processus de décision collective : le cas d une charte de transport collaboratif pour les IAA en Bretagne Les outils pour décider ensemble : nouveau territoires, nouveaux paradigmes Analyse d un processus de décision collective : le cas d une charte de transport collaboratif pour les IAA en Bretagne Jacques

Plus en détail

Groupe de Travail FRET

Groupe de Travail FRET Groupe de Travail FRET LGV PACA Etudes Préalables à l Enquête d Utilité Publique - Phase 1 21 novembre 2011 1 Bilan des groupes de travail Fret 1 et 2 2 Les points d accord Limiter le transit routier sur

Plus en détail

Les experts des opérations logistiques. Approvisionnement, Production, Stockage, Distribution, Transport, Projets & Solutions Logistiques

Les experts des opérations logistiques. Approvisionnement, Production, Stockage, Distribution, Transport, Projets & Solutions Logistiques Les experts des opérations logistiques Approvisionnement, Production, Stockage, Distribution, Transport, Projets & Solutions Logistiques www.almav-logistics.com 2 Qui sommes nous? Nos services Nos missions

Plus en détail

INVESTING IN THE FUTURE * * Investir dans le futur. Bollore-logistics.com / saveprogram

INVESTING IN THE FUTURE * * Investir dans le futur. Bollore-logistics.com / saveprogram INVESTING IN THE FUTURE * * Investir dans le futur Bollore-logistics.com / saveprogram L ENGAGEMENT ENVIRONNEMENTAL : LEVIER DE PERFORMANCE POUR L ENTREPRISE Avec Save Program, vous pouvez associer des

Plus en détail

19/06/2015. Contenu de la présentation. Les procédures du commerce. Le commerce international!

19/06/2015. Contenu de la présentation. Les procédures du commerce. Le commerce international! Economic and Social Commission for Western Asia ESCWA Expert Group Meeting Tunis 2 et 3 Juin 2015 Initiatives de développement des activités de transport et de la logistique au service de la facilitation

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social NATIONS UNIES Conseil économique et social Distr. GÉNÉRALE ECE/TRANS/WP.24/2007/3 23 juillet 2007 FRANÇAIS Original: ANGLAIS E COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L EUROPE COMITÉ DES TRANSPORTS INTÉRIEURS Groupe

Plus en détail

3 ème atelier de conjoncture de la DEEFI :

3 ème atelier de conjoncture de la DEEFI : 3 ème atelier de conjoncture de la DEEFI : La grande distribution en Seine-Saint-Denis face aux évolutions du commerce et de la société Les réponses de la distribution à l évolutions des attentes des consommateurs

Plus en détail

MODULES ECBL DESCRIPTIF SENIOR

MODULES ECBL DESCRIPTIF SENIOR MODULES ECBL DESCRIPTIF SENIOR Modules ECBL Basic Supply Chain Concepts (BSCC) Core Management Skills (CMS) DESCRIPTIF/CONTENU Maîtriser l environnement de la Supply Chain (SC): - Loi de l offre et la

Plus en détail

Hybrid Air. Une solution innovante full hybride essence

Hybrid Air. Une solution innovante full hybride essence Hybrid Air Une solution innovante full hybride essence 22 janvier 2013 Hybrid Air Une solution innovante «full hybride» essence Une étape clé vers la voiture 2l/100 km à l horizon 2020 I. Une rupture technologique

Plus en détail

CONSULTATION SUR LA RÉDUCTION DE LA DÉPENDANCE AUX ÉNERGIES FOSSILES DE MONTRÉAL

CONSULTATION SUR LA RÉDUCTION DE LA DÉPENDANCE AUX ÉNERGIES FOSSILES DE MONTRÉAL 1550, rue Metcalfe Bureau 1414 Montréal (Québec) H3A 1X6 Téléphone : (514) 872-3568 Télécopieur : (514) 872-2556 ocpm.qc.ca CONSULTATION SUR LA RÉDUCTION DE LA DÉPENDANCE AUX ÉNERGIES FOSSILES DE MONTRÉAL

Plus en détail

Gestion de la Qualité& gestion des processus

Gestion de la Qualité& gestion des processus Gestion de la Qualité& gestion des processus EILCO janvier 2012 Roland van Rijckevorsel EILCO -Roland van Rijckevorsel 1 Programme 1. Évolution de l environnement économique et social et des règles de

Plus en détail

2.1. Les stades d évolution de la fonction de Supply Chain Management 7 2.2. L intégration horizontale des fonctions de l entreprise 12

2.1. Les stades d évolution de la fonction de Supply Chain Management 7 2.2. L intégration horizontale des fonctions de l entreprise 12 Table des matières Avant-propos 3 Introduction 1. L entreprise et l environnement financier...5 2. Le concept traditionnel...6 2.1. Les stades d évolution de la fonction de Supply Chain Management 7 2.2.

Plus en détail

DIAGNOSTIC TERRITORIAL STRATEGIQUE PROGRAMMES EUROPEENS 2014-2020 REGION CORSE

DIAGNOSTIC TERRITORIAL STRATEGIQUE PROGRAMMES EUROPEENS 2014-2020 REGION CORSE DIAGNOSTIC TERRITORIAL STRATEGIQUE PROGRAMMES EUROPEENS 2014-2020 REGION CORSE Type de la fiche : fiche thématique territoriale (Corse) liée à l Annexe I G Thème de la FICHE : Objectif thématique n 7 correspondant

Plus en détail

APPUYER LE DÉVELOPPEMENT DES ENTREPRISES PORTEUSES DE VALEUR AJOUTÉE ÉCONOMIQUE, SOCIALE ET ÉCOLOGIQUE

APPUYER LE DÉVELOPPEMENT DES ENTREPRISES PORTEUSES DE VALEUR AJOUTÉE ÉCONOMIQUE, SOCIALE ET ÉCOLOGIQUE NOTRE MISSION APPUYER LE DÉVELOPPEMENT DES ENTREPRISES PORTEUSES DE VALEUR AJOUTÉE ÉCONOMIQUE, SOCIALE ET ÉCOLOGIQUE Accompagner dans la durée les entreprises dans leur développement Attirer en Île-de-France

Plus en détail

Questions prospectives : mobilités et usages des véhicules routiers

Questions prospectives : mobilités et usages des véhicules routiers Questions prospectives : mobilités et usages des véhicules routiers L environnement socio-écoomique Les marchés de la mobilité Perspectives d évolution Questions clés IDDRIM Réunion du Comité prospective

Plus en détail

Séminaire Technique International «Le développement rural en Méditerranée» 4-5 février 2014, Alger RECOMMANDATIONS

Séminaire Technique International «Le développement rural en Méditerranée» 4-5 février 2014, Alger RECOMMANDATIONS Séminaire Technique International «Le développement rural en Méditerranée» 4-5 février 2014, Alger RECOMMANDATIONS Le séminaire technique international sur «Le développement rural en Méditerranée», organisé

Plus en détail

B4-TRANSPORTS DE MARCHANDISES

B4-TRANSPORTS DE MARCHANDISES B4-TRANSPORTS DE MARCHANDISES LE TRANSPORT DES MARCHANDISES PEUT REPRÉSENTER UN POIDS IMPORTANT DANS LE BILAN ÉCOLOGIQUE GLOBAL D UN PRODUIT OU D UNE PRESTATION, SELON LA DISTANCE PARCOURUE ET LE MODE

Plus en détail

Conception des chaînes logistiques

Conception des chaînes logistiques Conception des chaînes logistiques ENICarthage / GSIL 3 2015 / 2016 Positionnement du cours S1 S2 S3 S4 S5 Intro. à la gestion industrielle Probabilités et Statistiques Programmation linéaire Gestion de

Plus en détail

Gérer ses achats et stocks de fondants

Gérer ses achats et stocks de fondants Direction territoriale Est Gérer ses achats et stocks de fondants ou bien définir les besoins à satisfaire Auteur: Ethel Jacquot Journée Cotita Normandie Centre viabilité hivernale, Rouen le 31 mars 2015

Plus en détail

UNE TRANSITION ENERGETIQUE EFFICACE, SOURCE DE CROISSANCE ET D EMPLOIS PROPOSITIONS DE LA FIEEC

UNE TRANSITION ENERGETIQUE EFFICACE, SOURCE DE CROISSANCE ET D EMPLOIS PROPOSITIONS DE LA FIEEC Septembre 2012 UNE TRANSITION ENERGETIQUE EFFICACE, SOURCE DE CROISSANCE ET D EMPLOIS PROPOSITIONS DE LA FIEEC La transition énergétique voulue par le Président de la République doit permettre la mutation

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE RENFORCEMENT DES CAPACITES DES CADRES DE L ADMINISTRATION DANS LE DOMAINE DE LA LOGISTIQUE

TERMES DE REFERENCE RENFORCEMENT DES CAPACITES DES CADRES DE L ADMINISTRATION DANS LE DOMAINE DE LA LOGISTIQUE REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DU TRANSPORT *** DIRECTION GENERALE DE LA LOGISTIQUE ET DU TRANSPORT MULTIMODAL TERMES DE REFERENCE RENFORCEMENT DES CAPACITES DES CADRES DE L ADMINISTRATION DANS LE DOMAINE

Plus en détail

Des attentes de changements profonds dans l'organisation du transport de marchandises en France

Des attentes de changements profonds dans l'organisation du transport de marchandises en France Des attentes de changements profonds dans l'organisation du transport de marchandises en France Programme de recherche et d'innovation dans les transports terrestres Ministères chargés de la recherche,

Plus en détail

TRANSPORT DE VOYAGEURS

TRANSPORT DE VOYAGEURS ATTENTION VISUEL BASSE DEF!!! FORMATION Transport LICENCE PROFESSIONNELLE TRANSPORT DE VOYAGEURS Le transport de voyageurs revêt différentes formes : transport urbain, inter-urbain, ou voyages touristiques

Plus en détail

Séminaire urbanisme commercial. L Aménagement commercial dans le SCoT

Séminaire urbanisme commercial. L Aménagement commercial dans le SCoT Séminaire urbanisme commercial L Aménagement commercial dans le SCoT Le Développement Durable au cœur du Document d Aménagement Commercial Le Développement Durable au cœur du Document d Aménagement Commercial

Plus en détail

ANNEXE I RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES

ANNEXE I RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES ANNEXE I RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES (Arrêté du 11 juillet 2000) CHAMP D ACTIVITÉ 1.1. DÉFINITION Employé polyvalent, Ie titulaire du BEP Vente - action marchande peut intervenir dans toutes

Plus en détail

Avis relatif au volet Air de l étude d impact du réseau de transport public du Grand Paris. Document final. Octobre 2012

Avis relatif au volet Air de l étude d impact du réseau de transport public du Grand Paris. Document final. Octobre 2012 Surveillance de la qualité de l air en Île-de-France Avis relatif au volet Air de l étude d impact du réseau de transport public du Grand Paris Document final Octobre 2012 AIRPARIF - Surveillance de la

Plus en détail

Parfum & Beauté. La voie de l excellence entre vous et vos clients

Parfum & Beauté. La voie de l excellence entre vous et vos clients Parfum & Beauté La voie de l excellence entre vous et vos clients Excellence logistique, un atout de luxe Les points de contacts, réels et virtuels, avec le consommateur reflètent l originalité et la sophistication

Plus en détail

I q Le système d information

I q Le système d information [ Manager le système d information I q Le système d information Au sein d une organisation, les équipements informatiques matériels et les logiciels qui les animent ne constituent que la partie visible

Plus en détail

Enseignement supérieur - Recherche

Enseignement supérieur - Recherche 254 Enseignement supérieur - Recherche Le domaine fonctionnel Enseignement supérieur Recherche regroupe les emplois qui concourent à l enseignement supérieur et à la recherche. 255 CADRE DE DIRECTION EN

Plus en détail

A la découverte des méthodes de simulation des flux pour optimiser le dimensionnement de son entrepôt. Christelle MAGERAND SEGULA CONSEIL INDUSTRIEL

A la découverte des méthodes de simulation des flux pour optimiser le dimensionnement de son entrepôt. Christelle MAGERAND SEGULA CONSEIL INDUSTRIEL A la découverte s méthos simulation s flux pour optimiser le dimensionnement son entrepôt Christelle MAGERAND EXPANDI 6 novembre 2008 Pourquoi utiliser la technique simulation? 1. Trop d erreur avec les

Plus en détail

Chaque unité est décrite en termes de Savoirs, Aptitudes professionnelles et Compétences (les descripteurs du CEC).

Chaque unité est décrite en termes de Savoirs, Aptitudes professionnelles et Compétences (les descripteurs du CEC). L Unité 0 comprend les compétences transversales requises dans toutes les autres unités. Les Unités 1 à 4 comprennent les compétences requises à chaque étape du processus. Rappel : Chaque unité est décrite

Plus en détail

Chaîne logistique : approvisionnement, stocks, production et distribution. Professeur Mohamed Reghioui

Chaîne logistique : approvisionnement, stocks, production et distribution. Professeur Mohamed Reghioui Chaîne logistique : approvisionnement, stocks, production et distribution Professeur Mohamed Reghioui Version 1 P2010 M.Reghioui - 2011 1 Informations générales sur le module Intervenant: Mohamed Reghioui(m.reghioui@gmail.com)

Plus en détail

Rencontre du 22 septembre 2010 - - -

Rencontre du 22 septembre 2010 - - - Rencontre du 22 septembre 2010 - - - 1. Point d actualité sur les projets en Région 2. Travail d expertise sur l aménagement THD des ZAE réalisé par i-solutio et propositions 3. Echanges Avant-propos Le

Plus en détail

ORGANISER LES LIVRAISONS ET LE TRANSPORT DE MARCHANDISES EN VILLE ET SUR LE TERRITOIRE DE L AGGLOMERATION

ORGANISER LES LIVRAISONS ET LE TRANSPORT DE MARCHANDISES EN VILLE ET SUR LE TERRITOIRE DE L AGGLOMERATION Objectif 7. 8 ORGANISER LES LIVRAISONS ET LE TRANSPORT DE MARCHANDISES EN VILLE ET SUR LE TERRITOIRE DE L AGGLOMERATION La vie d une agglomération ainsi que son développement économique supposent un volume

Plus en détail

Logistique et territoire

Logistique et territoire Logistique et territoire Agence d Urbanisme Atlantique et Pyrénées Ondres, 3 juillet 2015 Michel Savy professeur émérite à l'université de Paris Est membre du collège de l'araf directeur de l'opste savy@enpc.fr

Plus en détail

Le volet marchandises du Schéma Régional des Infrastructures et des Transports (SRIT) Journée ORT du 26/09/2013

Le volet marchandises du Schéma Régional des Infrastructures et des Transports (SRIT) Journée ORT du 26/09/2013 Le volet marchandises du Schéma Régional des Infrastructures et des Transports (SRIT) Journée ORT du 26/09/2013 1 1. La démarche de révision du SRIT 2. Les enseignements du diagnostic fret/logistique 3.

Plus en détail

CONFERENCE IMARPOR. 8 juillet 2015. IUT de Saint-Malo

CONFERENCE IMARPOR. 8 juillet 2015. IUT de Saint-Malo CONFERENCE IMARPOR La place des Ports Locaux et Régionaux dans les chaînes logistiques et les réseaux de transport : nature et facteurs déterminants 8 juillet 2015 IUT de Saint-Malo «L'impact des stratégies

Plus en détail

Evaluation des impacts économique et social des aéroports Paris-Charles de Gaulle, Paris-Orly, Paris-Le Bourget pour l'année 2010

Evaluation des impacts économique et social des aéroports Paris-Charles de Gaulle, Paris-Orly, Paris-Le Bourget pour l'année 2010 Evaluation des impacts économique et social des aéroports Paris-Charles de Gaulle, Paris-Orly, Paris-Le Bourget pour l'année 2010 AEROPORTS DE PARIS 15 Février 2012 BIPE 2012 1 Evaluation des impacts économique

Plus en détail

Le cluster logistique urbaine durable

Le cluster logistique urbaine durable Jeudi 3 juillet : Le projet LUDEB reçoit une mention spéciale du Jury aux Trophées de la Mobilité du STIF Le cluster logistique urbaine durable Dossier de présentation 2 Partenariats Financeurs Partenaires

Plus en détail

Jacques Vallerand Directeur administratif Maîtrise en gestion de la chaîne d approvisionnement mondiale Faculté des sciences de l administration

Jacques Vallerand Directeur administratif Maîtrise en gestion de la chaîne d approvisionnement mondiale Faculté des sciences de l administration Jacques Vallerand Directeur administratif Maîtrise en gestion de la chaîne d approvisionnement mondiale Faculté des sciences de l administration Université Laval 1 Gestion des fournisseurs par rapport

Plus en détail

Une offre logistique complète pour la gestion de votre plateforme de Pièces de Rechange

Une offre logistique complète pour la gestion de votre plateforme de Pièces de Rechange Une offre logistique complète pour la gestion de votre plateforme de Pièces de Rechange La valeur ajoutée d'un WMS Géode WMS (Warehouse Management System) est un logiciel dédié à la gestion de l entrepôt.

Plus en détail

MIEUX CONNAITRE LA GESTION DE PRODUCTION INITIATION A LA GESTION DE PRODUCTION LES ENJEUX

MIEUX CONNAITRE LA GESTION DE PRODUCTION INITIATION A LA GESTION DE PRODUCTION LES ENJEUX MIEUX CONNAITRE LA GESTION DE PRODUCTION INITIATION A LA GESTION DE PRODUCTION LES ENJEUX 1 En Économie de Production, le prix de vente est fixé par l entreprise : PRIX DE VENTE = ( COUT DE REVIENT ) +

Plus en détail

Programme d investissements d avenir

Programme d investissements d avenir Programme d investissements d avenir Action Véhicules et transports du futur Octobre 2015 3,3Mds d euros gérés par l ADEME au service de la transition énergétique et écologique Répartition des montants

Plus en détail

MISSION DU CRP HENRI TUDOR

MISSION DU CRP HENRI TUDOR March 17, 2009 1 MISSION DU CRP HENRI TUDOR Depuis 1987, CRP Henri Tudor contribue à l amélioration et au renforcement de la capacité d innovation des entreprises et des organisations publiques. Le Centre

Plus en détail

Catalogue de formations thématiques. Sage Formation. Sage ERP X3 Premium Edition Gestion de la production. Abel Biens Web

Catalogue de formations thématiques. Sage Formation. Sage ERP X3 Premium Edition Gestion de la production. Abel Biens Web Abel Biens Web Catalogue s thématiques Pour les Moyennes XRT Universe Edtion Sage Formation s engage auprès de vous Vous cherchez des solutions de gestion simples à utiliser, rapides d appropriation et

Plus en détail

PAR TNER. Olivier GATTI. olivier.gatti@adis-innovation.com. www.adis-innovation.com ACCOMPAGNER LA TRANSFORMATION VERS L EXCELLENCE OPÉRATIONNELLE

PAR TNER. Olivier GATTI. olivier.gatti@adis-innovation.com. www.adis-innovation.com ACCOMPAGNER LA TRANSFORMATION VERS L EXCELLENCE OPÉRATIONNELLE ACCOMPAGNER LA TRANSFORMATION VERS L EXCELLENCE OPÉRATIONNELLE «La gestion du changement est aussi importante que l innovation» Olivier GATTI +33 6 09 84 61 22 olivier.gatti@adis-innovation.com www.adis-innovation.com

Plus en détail

Valorisation logistique des axes de transport

Valorisation logistique des axes de transport Valorisation logistique des axes de transport Michel Fender - Président Département Management Industriel, École nationale des ponts et chaussées Michel Savy - Professeur, Université de Paris 12 et ENPC

Plus en détail

en matière aménagement et d urbanisme

en matière aménagement et d urbanisme Les principales variables d action en matière d aménagement et d urbanisme Avoir une vision systémique de l aménagement de l espace Retenir surtout que le choix d une politique de transport est une variable

Plus en détail

Concepts Systèmes et Outils pour la Sécurité Globale ANNEXE 2

Concepts Systèmes et Outils pour la Sécurité Globale ANNEXE 2 OUVERTURE MUTUELLE DU PROGRAMME «CONCEPTS SYSTEMES ET OUTILS POUR LA SECURITE GLOBALE» DE L ANR ET DU PROGRAMME «SECURING THE SUPPLY CHAIN» DU BMBF A DES PARTENARIATS FRANCO-ALLEMANDS 1. CONTEXTE ET OBJECTIFS

Plus en détail

HABITANTS DU NORD DE BRUXELLES,

HABITANTS DU NORD DE BRUXELLES, !"#$%%$ Communiqué de presse du 16 décembre 2005 HABITANTS DU NORD DE BRUXELLES, Brigitte Grouwels veut faire passer 350 camions par jour devant chez vous! Introduction En janvier 2004, l enquête publique

Plus en détail

BaDGE Franche-Comté. Une base de données géographique au service des acteurs économiques de Franche-Comté

BaDGE Franche-Comté. Une base de données géographique au service des acteurs économiques de Franche-Comté BaDGE Franche-Comté Une base de données géographique au service des acteurs économiques de Franche-Comté Contexte : SIG et développement économique Depuis 2004, la Région a un rôle de coordination des

Plus en détail

Matinales Smart Home IGNES

Matinales Smart Home IGNES Matinales Smart Home IGNES Didier Geig Directeur Commercial division Power & Distribution France Jeudi 27 septembre 2012 Un monde qui change 2 L entrée dans la nouvelle ère de l énergie est une réalité

Plus en détail

le port de Marseille FosTerminal de Transport Combiné Mourepiane

le port de Marseille FosTerminal de Transport Combiné Mourepiane le port de Marseille FosTerminal de Transport Combiné de Mourepiane Le projet de terminal de transport combiné de Mourepiane poursuit un double objectif : améliorer les dessertes terrestres du terminal

Plus en détail

La Gestion de Production au sein de l'entreprise

La Gestion de Production au sein de l'entreprise La Gestion de Production au sein de l'entreprise Cet article permet de situer le rôle de la Gestion de Production au sein de l'entreprise, de comprendre son impact et d'identifier les points clés permettant

Plus en détail

Présentation du 15 septembre 2009. Marie-Agnès Bonnefoy

Présentation du 15 septembre 2009. Marie-Agnès Bonnefoy Prospective des métiers du commerce de détail et de gros à prédominance alimentaire à horizon 2015 Synthèse du Contrat d Etude Prospective (Geste et Credoc) Présentation du 15 septembre 2009 Marie-Agnès

Plus en détail

«moteur» de la chaîne logistique

«moteur» de la chaîne logistique Le transport, «moteur» de la chaîne logistique Pascal Devernay Chef de Service Logistique Industrielle, RENAULT S il est vrai que la logistique doit être globale et intégrée, il est non moins vrai que

Plus en détail

Etude des besoins à moyen et long termes en plates-formes intermodales en Alsace

Etude des besoins à moyen et long termes en plates-formes intermodales en Alsace Problématique de l Intermodalité de Marchandises Etude des besoins à moyen et long termes en plates-formes intermodales en Alsace Diaporama de synthèse Présentation au Séminaire de l ORTAL Direction des

Plus en détail

HAROPA PORTS DU HAVRE-ROUEN-PARIS,

HAROPA PORTS DU HAVRE-ROUEN-PARIS, Jeudi 9 avril 2015, Strasbourg-Ostwald Thomas Assemat, SDV HAROPA PORTS DU HAVRE-ROUEN-PARIS, SOLUTION LOGISTIQUE POUR LA RÉGION ALSACE UN ACTEUR MAJEUR DU SECTEUR TRANSPORT & LOGISTIQUE Fret International

Plus en détail

Réapprovisionnement à double casier basée sur la reconnaissance vidéo. Des idées - Des ressources de

Réapprovisionnement à double casier basée sur la reconnaissance vidéo. Des idées - Des ressources de Réapprovisionnement à double casier basée sur la reconnaissance vidéo Des idées - Des ressources de Des idées Des connaissances Logi-D a été initialement créée à titre de groupe conseil en matière de chaîne

Plus en détail

L approche territoriale pour répondre à la demande et à l organisation des soins de premier recours

L approche territoriale pour répondre à la demande et à l organisation des soins de premier recours Direction adjointe de l'offre ambulatoire et de la coordination des acteurs Pôle organisation des soins Juin 2012 Affaire suivie par : Arnaud GANNE L approche territoriale pour répondre à la demande et

Plus en détail

Gestion des approvisionnements avec SAP Business One Optimisation des approvisionnements grâce à l intégration de la logistique et de la comptabilité

Gestion des approvisionnements avec SAP Business One Optimisation des approvisionnements grâce à l intégration de la logistique et de la comptabilité distributeur des solutions FICHE TECHNIQUE Module : Gestion des achats Gestion des approvisionnements avec SAP Business One Optimisation des approvisionnements grâce à l intégration de la logistique et

Plus en détail

CHARTE DES ECO-QUARTIERS DE LILLE METROPOLE. Présentation de la version votée le 20/12/07

CHARTE DES ECO-QUARTIERS DE LILLE METROPOLE. Présentation de la version votée le 20/12/07 CHARTE DES ECO-QUARTIERS DE LILLE METROPOLE Présentation de la version votée le 20/12/07 Les différents documents La charte : fixe les objectifs et niveaux d excellence pour l éco-quartier => soumis aux

Plus en détail

Pose de la 1 ère pierre de la chaufferie biomasse à Mont-Saint-Aignan

Pose de la 1 ère pierre de la chaufferie biomasse à Mont-Saint-Aignan Vendredi 13 novembre 2015 Pose de la 1 ère pierre de la chaufferie biomasse à Mont-Saint-Aignan Le réseau de chaleur de Mont-Saint-Aignan a été construit en 1959 afin de desservir principalement les bâtiments

Plus en détail

Eléments d approche pour mesurer le coût global et la création de valeur dans les Achats. décembre 2014

Eléments d approche pour mesurer le coût global et la création de valeur dans les Achats. décembre 2014 Groupe de travail: Coût Global et Création de Valeur Eléments d approche pour mesurer le coût global et la création de valeur dans les Achats décembre 2014 2 Nos objectifs Proposer une méthode pour décomposer

Plus en détail