Exercice 1 : BRIDE HYDRAULIQUE. Exercice 2 : TABLE ÉLÉVATRICE. Présentation. Voir vidéos sur site du professeur. Piston (6) Corps (7)

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Exercice 1 : BRIDE HYDRAULIQUE. Exercice 2 : TABLE ÉLÉVATRICE. Présentation. Voir vidéos sur site du professeur. Piston (6) Corps (7)"

Transcription

1 TD 26 - PFS Résolution analytique (Loi entrée-sortie statique) Page 1/6 Exercice 1 : BRIDE HYDRAULIQUE. Reprendre l exercice du TD25, et déterminer p f ( F) le plus rapidement possible. Exercice 2 : TABLE ÉLÉVATRICE. (Selon le concours Mines Albi, Alès, Douai et Nantes filière PCSI) Présentation. Voir vidéos sur site du professeur Position haute Piston (6) Corps (7) Position basse AO OB DO OC a Cet ensemble «table élévatrice» admet un plan de symétrie ( A, x, y ). Le bras extérieur 3 est en liaison pivot d axe ( Az, ) avec le châssis 1 et en liaison pivot d axe ( Bz, ) avec un galet 5 de rayon R. Le galet 5 roule sans glisser sur le plateau 2 au point I. Le bras intérieur 4 est en liaison pivot d axe ( Cz, ) avec le plateau 2 et en liaison pivot d axe ( Dz, ) avec un galet 5 de rayon R. Le galet 5 roule sans glisser sur le châssis 1 au point J. Le bras 3 est en liaison pivot d axe ( Oz, ) avec le bras 4. Le plateau peut se translater verticalement grâce à un vérin hydraulique 6+7. Ce vérin est en liaison rotule en E avec le bras 3 et en F avec le bras 4.

2 TD 26 - PFS Résolution analytique (Loi entrée-sortie statique) Page 2/6 Objectif de l étude. Analyser les différents actions mises en jeu en vue de choisir et dimensionner les divers éléments constituants la table élévatrice. Hypothèses. Le plateau est arrêté à une position. Les différentes liaisons mécaniques sont supposées parfaites. Seul le poids du plateau 2 (de masse m) sera pris en compte. Ce poids est modélisable par un glisseur passant par un point G. On donne CG L. x H. y. Le poids des autres pièces sera négligé. Travail demandé. Question 1 : En isolant {2}, déterminer R5 2, puis R4 2 en fonction de m, g, et des données géométriques a et L. Pour une position donnée du bras 4 (voir schéma ci-dessous) les actions mécaniques en C et en D ont déjà été calculées. R24 avec R N R3 4 Droite d'action (support) de R6 4 = (EF) R5' 4 avec R5' N Question 2 : En isolant {4}, déterminer R6 4 (norme et sens) en utilisant le théorème du moment statique et en calculant les moments par la méthode du bras de levier (on mesurera les dimensions utiles sur le schéma). Question 3 : En isolant le piston {6}, exprimer la pression p de l huile à envoyer dans le vérin en fonction R6 4 et du diamètre D du piston.

3 TD 26 - PFS Résolution analytique (Loi entrée-sortie statique) Page 3/6 Exercice 3 : LANCEUR DE ROULEAUX DE PAPIER D'IMPRIMERIE. (Selon le concours Mines Albi, Alès, Douai et Nantes filière PCSI) Présentation. Lorsque l on désire imprimer un très grand nombre d exemplaires d un même ouvrage (journal à grand tirage, annuaire téléphonique,...) on utilise généralement des machines à impression rotative. Ces machines sont alimentées en papier, grâce à de gros rouleaux de papier situés en amont. Au démarrage, les moteurs d'entraînement du rouleau, n ont pas un couple moteur suffisant pour lancer celui-ci. C est pour cela que l on utilise un lanceur, qui a pour fonction d accélérer le rouleau plein, d une vitesse initiale nulle à sa vitesse de fonctionnement normal. En fait, le rouleau 1, en liaison pivot d'axe ( Az, ) avec le bâti 3, est entraîné en rotation par adhérence à l'aide d une courroie 4 plaquée par un vérin 6+7 sur celui-ci, et entraînée par une poulie motrice d'axe ( Gz, ). Voir vidéos sur site du professeur

4 TD 26 - PFS Résolution analytique (Loi entrée-sortie statique) Page 4/6 Dimensionnement du lanceur. Hypothèses : Liaisons parfaites (sans adhérence), à l exception du contact entre la courroie 4 et le rouleau 1. Modélisation globale de l action de 4 sur 1 en E par T4 1. x N4 1. y T 41. E 0 Angle d'adhérence entre le rouleau 1 et la courroie 4 : = 30. Poids des pièces négligé. Rayon du rouleau plein : R = 0,6 m. Couple résistant au démarrage du rouleau, appliqué sur l axe ( Az, ) : Cr 176 N. m (donné par une étude dynamique). Question 1 : On suppose qu au démarrage le rouleau 1 est en équilibre statique, sous l action de 4 sur 1, de 3 sur 1, et du couple résistant C C. z. Donner l expression de la résultante tangentielle T4 1 en fonction de r r C r et R. Faire une application numérique. Question 2 : En déduire l expression de la résultante normale N4 1 en fonction de et T4 1. Faire une application numérique. Question 3 : En supposant que L est la largeur de la courroie et que la répartition de pression p entre la courroie 4 et le rouleau 1 est uniforme (schéma cicontre), déterminer l expression de N4 1 en fonction de p,, L et R. dn4 1 p Remarque : Sur le schéma ci-contre, les composantes élémentaires d'adhérence (ou de résistance au glissement) dt4 1 n'ont pas été représentées. Pour les questions suivantes, on prendra T N et N N. Question 4 : En prenant 30, calculer la largeur L de la courroie, pour que la pression de contact p 1 2 ne dépasse pas 1 dan. cm. On pose R65 X65. x Y65. y. Question 5 : Isoler {6, 7} et en déduire une relation entre X6 5, Y6 5 et des données géométriques c et d. Question 6 : En précisant le système isolé, déterminer une 2 ème relation entre X6 5, Y6 5, T4 1, N4 1 et des données géométriques a, b, et. Question 7 : En déduire X6 5, Y6 5 et R6 5. Faire une application numérique. Question 8 : Sachant que la pression d huile p h est de 6 bars, calculer la section utile S u du vérin.

5 TD 26 - PFS Résolution analytique (Loi entrée-sortie statique) Page 5/6 Exercice 4 : POMPE À PISTONS AXIAUX DU PILOTE HYDRAULIQUE DU LABORATOIRE. Paramétrage. La pompe à pistons axiaux est principalement constituée : - d un corps 1, - d un barillet 2 (entraîné par un moteur à l'aide de la pièce 6), - et de six pistons 7i (i[1, 6]) dont les axes sont répartis sur un cylindre de révolution d axe ( Ox, 1) et de diamètre D. La rotation du barillet 2 entraîne le déplacement des pistons et l aspiration ou le refoulement du fluide hydraulique. 9 1 v Mi O y 1 7i Voir vidéos sur site du professeur u 1 2 x 1 Schéma cinématique de la pompe. NB : l axe du piston 7i a été ramené dans le plan ( O, x1, y 1) Notons R1( O, x1, y1, z 1) le repère lié au corps 1 tel que ( Ox, 1) soit l axe de la liaison pivot corps 1 / barillet 2. Considérons également un repère R ' 1( O, u, v, z 1) lié au corps 1 où u définie la normale au plan de la butée à billes 9. Posons ( x1, u) ( y1, v). Notons R2 ( O, x1, y2, z 2 ) le repère lié au barillet 2 et posons ( t). t ( y1, y2 ) ( z1, z2 ) avec constante positive. La liaison entre chaque piston 7i et le barillet 2 est une liaison pivot glissant d axe ( Mi, x 1). Chaque piston est en liaison ponctuelle de centre liaison pivot d axe ( Ou, ) avec le corps 1. M i et de normale u avec une butée à billes 9 qui a une Fonctionnement. Question 1 : Quel est le rôle de la butée à billes 9?

6 TD 26 - PFS Résolution analytique (Loi entrée-sortie statique) Page 6/6 Modélisation. Action mécanique Du moteur électrique (exerçant un couple moteur Cm) sur le barillet 2 Du fluide à la pression P i sur chaque piston 7i De chaque ressort de rappel 8i sur le piston 7i T8i 7i Modélisée par le torseur moteur 1 2 T Tfluide7i k.( i 0). x 1 P( M, 1) 0 i x 0 Cm. x1 P Pi. S. x 1 P( M, 1) 0 i x k : raideur du ressort avec : i MiO. x1 0 : valeur particulière de lorsque le ressort est détendu Question 2 : A partir du schéma cinématique de la pompe, et de la modélisation de quelques actions, donner le graphe de structure de la pompe (pour seulement un piston). Détermination du couple moteur en fonction de la pression. Hypothèses. Dans le cadre d une étude en régime permanent ( cte ), on peut montrer que le torseur dynamique de la pompe est nul. Par conséquent on pourra lui appliquer le principe fondamental de la statique. On négligera les masses des différents solides devant les autres actions mécaniques mises en jeu. Le repère R 1 lié au corps 1 sera considéré comme galiléen. Étude du piston 71. Question 3 : Par une étude «statique» sur le piston 71, exprimer l action mécanique du corps 9 sur le piston 71 en fonction de la pression P1 (pression au niveau du piston 1). NB : En choisissant bien l une des 6 équations algébriques issues du PFS, vous éviterez de longs calculs... Étude de l ensemble {piston 71, barillet 2, ressort 81, fluide}. Question 4 : Par une étude «statique» sur l ensemble {piston 71, barillet 2, ressort 81, fluide} les autres pistons n étant pas pris en compte, exprimer le couple Cm1 (couple moteur minimum nécessaire à l entraînement du piston 1) en fonction de P1 et 1. NB : - En choisissant bien l une des 6 équations algébriques issues du PFS, vous éviterez de longs calculs... D - Une étude géométrique a permis de déterminer : 1.tan. 1 cos 1, 2 - Les seuls variables de l équation sont 1 et P1, les autres paramètres sont les caractéristiques de la pompe Relation globale. Question 5 : Calculer la valeur moyenne, Cm1moyen, du couple Cm1(1) sachant que : - P1 = Pmax si le piston est en phase de refoulement ( 1 0, ), - P1 = 0 si le piston est en phase d admission ( 1,2 ) Question 6 : En déduire la valeur moyenne Cmmoyen du couple nécessaire à l entraînement de la pompe à six pistons. Question 7 : Faire l application numérique puis tracer la fonction Cmmoyen(Pmax) pour : 0 < Pmax < 25 bars (on prendra 11, d 6mm et D 19mm.

Corrigé Exercice 1 : BRIDE HYDRAULIQUE AVEC HYPOTHÈSE PROBLÈME PLAN.

Corrigé Exercice 1 : BRIDE HYDRAULIQUE AVEC HYPOTHÈSE PROBLÈME PLAN. TD 6 corrigé - PFS Résolution analytique (Loi entrée-sortie statique) Page 1/1 Corrigé Exercice 1 : BRIDE HYDRAULIQUE AVEC HYPOTHÈSE PROBLÈME PLAN. Question : Réaliser le graphe de structure, puis compléter

Plus en détail

Modéliser les actions mécaniques Prévoir et vérifier les performances de systèmes soumis à des actions mécaniques statiques.

Modéliser les actions mécaniques Prévoir et vérifier les performances de systèmes soumis à des actions mécaniques statiques. Modéliser les actions mécaniques Prévoir et vérifier les performances de systèmes soumis à des actions mécaniques statiques. CI-6 LYCÉE CARNOT (DIJON), 2014-2015 Germain Gondor Sciences de l Ingénieur

Plus en détail

Exercice 2 : CONSOLE DE DÉCORATION.

Exercice 2 : CONSOLE DE DÉCORATION. TD 29 - Arc-boutement Page 1/7 Exercice 1 : EXTRACTEUR DE ROULEMENTS. On considère un extracteur de roulements dont le but est d extraire les roulements détériorés qui sont montés serrés sur les arbres.

Plus en détail

Statique des solides

Statique des solides Cours 08 - Statique des solides Page 1/10 Statique des solides 1) OBJECIFS....3 2) SCHEM D RCHIECURE E GRPHE DE SRUCURE.... 3 21) DIFFERENCE ENRE SCHEM CINEMIQUE E SCHEM D RCHIECURE....3 22) EXEMPLE DE

Plus en détail

EXAMENS PROPOSES EN STATIQUE ET CINEMATIQUE DES SOLIDES

EXAMENS PROPOSES EN STATIQUE ET CINEMATIQUE DES SOLIDES EXAMENS PROPOSES EN STATIQUE ET CINEMATIQUE DES SOLIDES L1 Page 41 Institut Supérieur des Etudes Technologique de Nabeul Département de Génie Mécanique EXAMEN DE MECANIQUE GENERALE Année universitaire

Plus en détail

CONVERTIR l ENERGIE HYDRAULIQUE EN ENERGIE MECANIQUE

CONVERTIR l ENERGIE HYDRAULIQUE EN ENERGIE MECANIQUE Centre d Intérêt n 5 : ALIMENTER ET DISTRIBUER L ENERGIE ENERGIE HYDRAULIQUE Système : pilote automatique de bateau COURS TP série 2 TD NOM : Prénom : DATE : 1 T.S.I. Nous avons mis en évidence, dans la

Plus en détail

Principe de fonctionnement d un véhicule à roues

Principe de fonctionnement d un véhicule à roues Mécanique «Chapitre» 4 Principe de fonctionnement d un véhicule à roues Parties du programme de PCSI à revoir Notions et contenus Lois de Coulomb du frottement de glissement dans le seul cas d un solide

Plus en détail

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL MAINTENANCE DES VÉHICULES AUTOMOBILES

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL MAINTENANCE DES VÉHICULES AUTOMOBILES BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL MAINTENANCE DES VÉICULES AUTOMOBILES Options : Voitures particulières - Véhicules industriels - Motocycles SESSION 2015 ÉPREUVE E11 ANALYSE D UN SYSTÈME TECNIQUE Durée : 3 heures

Plus en détail

CH2 : Les mécanismes de transmission du mouvement

CH2 : Les mécanismes de transmission du mouvement BTS électrotechnique 2 ème année - Sciences physiques appliquées CH2 : Les mécanismes de transmission du mouvement Motorisation des systèmes. Problématique : En tant que technicien supérieur il vous revient

Plus en détail

E13 : Principe de l isolement et étude de

E13 : Principe de l isolement et étude de Titre du T.P.: Effort d ouverture de la «porte» de la pompe Centre(s) d intérêt(s) : CI6 : Comportement statique et élastique des solides Thème(s) abordé(s) : E13 : Principe de l isolement et étude de

Plus en détail

Moteur thermique 50 cm 3, 2 temps à injection. Aucun document autorisé, calculatrice autorisée.

Moteur thermique 50 cm 3, 2 temps à injection. Aucun document autorisé, calculatrice autorisée. Moteur thermique 50 cm 3, 2 temps à injection. Aucun document autorisé, calculatrice autorisée. Mise en situation. Nous proposons l étude des performances d un moteur thermique de scooter et de sa chaîne

Plus en détail

EPREUVE OPTIONNELLE de SCIENCES INDUSTRIELLES

EPREUVE OPTIONNELLE de SCIENCES INDUSTRIELLES EPREUVE OPTIONNELLE de SCIENCES INDUSTRIELLES FERME-PORTE (ou «groom») Un «groom» est un système hydro-mécanique de fermeture automatique de porte. Description du fonctionnement La figure montre le dispositif

Plus en détail

et pour une hélice à gauche Représentation plane et spatiale de la liaison hélicoïdale

et pour une hélice à gauche Représentation plane et spatiale de la liaison hélicoïdale olutions technologiques associées à la liaison hélicoïdale 2 Année PT.I.I. CI 2 : Analyse et conception des mécanismes Page 1 sur 1 I. Introduction Un système vis-écrou correspond à la solution technologique

Plus en détail

1 Cinématique du solide

1 Cinématique du solide TBLE DES MTIÈRES 1 Cinématique du solide 1 1.1 Coordonnées d un point dans l espace......................... 1 1.1.1 Repère et référentiel................................ 1 1.1.2 Sens trigonométrique...............................

Plus en détail

Suspension arrière de la Voxan 1000 V2 ROADSTER

Suspension arrière de la Voxan 1000 V2 ROADSTER Partie 1 Suspension arrière de la Voxan 1000 V2 ROADSTER On utilise pour cela un modèle simplifié plan. 1.1. Colorié le document 1 pour faire apparaître les différentes classes d équivalence. 1.2. Réaliser

Plus en détail

MACHINE A SCIER A RUBAN

MACHINE A SCIER A RUBAN MACHINE A SCIER A RUBAN 1. Présentation 1.1. Schéma G 1.2. Fonctionnement Le schéma ci-joint représente la chaîne cinématique d une boite de vitesse pour scie à ruban. Le moteur M communique son mouvement

Plus en détail

Travaux Pratiques TRIEUSE DE PELLICULES Etude mécanique du convoyage

Travaux Pratiques TRIEUSE DE PELLICULES Etude mécanique du convoyage PI* Lycée P.Corneille Etude Dynamique du convoyage.doc Page : 1/1 Travaux Pratiques TRIEUE DE PELLICULE Etude mécanique du convoyage Temps alloué 2 heures En annexe : conditions d équilibre d un solide

Plus en détail

Modélisation d une pompe hydraulique à engrenage avec CosmosMotion et CosmosWorks

Modélisation d une pompe hydraulique à engrenage avec CosmosMotion et CosmosWorks Modélisation d une pompe hydraulique à engrenage avec CosmosMotion et CosmosWorks Introduction Je propose de soumettre à nos outils de MAO (mécanique assistée par ordinateur) Cosmos pack éducation 2006,

Plus en détail

Concours d entrée - mai 2012. A remplir par le candidat : Nom :.. Prénom :.. Centre de passage de l examen : N de place :.

Concours d entrée - mai 2012. A remplir par le candidat : Nom :.. Prénom :.. Centre de passage de l examen : N de place :. A remplir par le candidat : Nom : Prénom :.. Centre de passage de l examen : N de place :. Note : Concours filière Technicien Supérieur et er cycle filière Ingénieur Concours nd cycle filière Ingénieur

Plus en détail

SYSTEME D EMPILAGE DE PALETTES

SYSTEME D EMPILAGE DE PALETTES 1. Présentation SYSTEME D EMPILAGE DE PALETTES Le système d empilage de palettes de la société ERM «Multitec» est un mécanisme didactique qui permet de simuler un système d empilage ou de dépilage de palettes

Plus en détail

1 Définition. 2 Modélisation des actions mécaniques. On appelle action mécanique toute cause susceptible de : - maintenir un corps au repos

1 Définition. 2 Modélisation des actions mécaniques. On appelle action mécanique toute cause susceptible de : - maintenir un corps au repos 1 Définition On appelle action mécanique toute cause susceptible de : - maintenir un corps au repos - créer ou modifier un mouvement - déformer un corps odélisation des actions mécaniques.1. Notion de

Plus en détail

série TXV la pompe à régulation

série TXV la pompe à régulation TXV - Présentation série TXV la pompe à régulation pompes hydrauliques à cylindrée variable LES POINTS FORTS Les pompes de la série TXV sont des pompes à cylindrée variable, équipées d'une régulation débit-pression

Plus en détail

MANUEL D UTILISATION ETUDE D UNE POMPE CENTRIFUGE 07-1055H

MANUEL D UTILISATION ETUDE D UNE POMPE CENTRIFUGE 07-1055H Concepteur de solutions et de services pour ETUDE D UNE la recherche et le développement UNE POMPE CENTRIFUGE MANUEL D UTILISATION ETUDE D UNE POMPE CENTRIFUGE 07-1055H BP46 Route d Heyrieux 69360 St Symphorien

Plus en détail

CHAPITRE 2. MODELISATION DES ACTIONS MECANIQUES :

CHAPITRE 2. MODELISATION DES ACTIONS MECANIQUES : CHPITRE 2. ODELISTION DES CTIONS ECNIQUES : I- SOIRE DU CHPITRE 2: II- NOTIONS GENERLES : III- NOTION DE FORCE : IV- NOTION DE OENT : V- ODELISER UNE CTION ECNIQUE PR UN TORSEUR : VI- FIGURES DECOUPER

Plus en détail

a) modéliser la liaison entre un galet (Gi) et le rail (0),

a) modéliser la liaison entre un galet (Gi) et le rail (0), CORRIGE : MACHINE DE DÉCHARGEMENT ET DE DÉCHARGEMENT DE COMBUSTIBLE NUCLÉAIRE Q Réaliser le schéma cinématique en perspective, en respectant l orientation de la figure 6, de la machine de déchargement

Plus en détail

15 Notions sur les turbomachines

15 Notions sur les turbomachines 16 avril 2004 429 15 Au cours des chapitres précédents, on a maintes fois considéré des machines au sein desquelles s opérait un échange de travail avec le milieu extérieur (compresseurs, turbines). Parmi

Plus en détail

Modélisation des actions mécaniques

Modélisation des actions mécaniques Cours 07 - Modélisation des actions mécaniques Page 1/14 Modélisation des actions mécaniques 1) BJECTIFS....3 ) CTINS MECNIQUES : GENERLITES... 3 1) MISE EN EVIENCE....3 ) EFINITIN UNE M....3 3) CLSSIFICTIN

Plus en détail

ROBOT DE PRESSE INJECTION PLASTIQUE (Banque PT SIA 2006)

ROBOT DE PRESSE INJECTION PLASTIQUE (Banque PT SIA 2006) 1.MISE EN SITUATION ROBOT DE PRESSE INJECTION PLASTIQUE (Banque PT SIA 2006) Les pièces injectées représentent aujourd'hui une grande part de la production industrielle. Le déchargement des presses d'injection

Plus en détail

DS SCIENCES PHYSIQUES MATHSPÉ

DS SCIENCES PHYSIQUES MATHSPÉ DS SCIENCES PHYSIQUES MATHSPÉ calculatrice: autorisée durée: 4 heures Sujet Mécanique...2 I.Mise en équations...2 II.Résolution...4 III.Vérifications...4 IV.Aspects énergétiques...4 Optique...5 I.Interférences

Plus en détail

Etudes des moteurs 2 et 4 temps et du système bielle-manivelle

Etudes des moteurs 2 et 4 temps et du système bielle-manivelle Etudes des moteurs et 4 temps et du système bielle-manivelle Présentation du moteur à explosion. La photographie ci-contre représente un moteur à explosion temps de modélisme. Ce moteur comme les moteurs

Plus en détail

Dossier technique Pilote automatique

Dossier technique Pilote automatique Pilote automatique Pour barre franche Pour barre à roue S. Génouël 09/04/2008 Page 0 1) MISE EN SITUATION...2 11) CONSTITUTION D UN GOUVERNAIL.... 2 12) NOTION DE ROUTE SUIVANT UN CAP... 2 13) INTERET

Plus en détail

TD 8 Dynamique. 1 Nacelle à flèche téléscopique H21 TX 1. Compétences travaillées :

TD 8 Dynamique. 1 Nacelle à flèche téléscopique H21 TX 1. Compétences travaillées : Compétences travaillées : Déterminer tout ou partie du torseur cinétique d un solide par rapport à un autre. Déterminer tout ou partie du torseur dynamique d un solide par rapport à un autre. Déterminer

Plus en détail

CERCLEUSE AUTOMATIQUE

CERCLEUSE AUTOMATIQUE BACCALAURÉAT SCIENCES ET TECHNOLOGIES INDUSTRIELLES Spécialité génie électronique Session 2007 CERCLEUSE AUTOMATIQUE Durée conseillée 1h30 Lecture des plans et sujet : 20mn Partie Cinématique Partie Statique

Plus en détail

Cours de mécanique M14-travail-énergies

Cours de mécanique M14-travail-énergies Cours de mécanique M14-travail-énergies 1 Introduction L objectif de ce chapitre est de présenter les outils énergétiques utilisés en mécanique pour résoudre des problèmes. En effet, parfois le principe

Plus en détail

TD 5 Cinématique. 1 Étude du déploiement d une échelle de pompiers 1

TD 5 Cinématique. 1 Étude du déploiement d une échelle de pompiers 1 Compétences travaillées : Réaliser un graphe de structure du mécanisme, Réaliser un schéma cinématique lorsque la modélisation des liaisons est connue, Écrire la fermeture géométrique pour obtenir la loi

Plus en détail

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SÉRIE SCIENTIFIQUE

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SÉRIE SCIENTIFIQUE BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SÉRIE SCIENTIFIQUE ÉPREUVE DE SCIENCES DE L INGÉNIEUR Session 2014 Page 1 sur 14 Retransmission vidéo d évènements sportifs par caméra mobile 14SISCMLR1C Éléments de correction Partie

Plus en détail

CHAPITRE 1 MÉCANISMES. 1.1 Modélisation cinématique. 1.1.1 Problématique. 1.1.2 Modèle cinématique

CHAPITRE 1 MÉCANISMES. 1.1 Modélisation cinématique. 1.1.1 Problématique. 1.1.2 Modèle cinématique TABLE DES MATIÈRES 1 Mécanismes 1 1.1 Modélisation cinématique.......................... 1 1.1.1 Problématique............................ 1 1.1.2 Modèle cinématique......................... 1 1.2 Liaisons

Plus en détail

PC - TD Révisions de mécanique de sup 1

PC - TD Révisions de mécanique de sup 1 Exercice 1 Looping PC - TD Révisions de mécanique de sup 1 Un skater assimilé à un point matériel M de masse m, se lâche sans vitesse initiale depuis le point A d une rampe, situé à une hauteur h au-dessus

Plus en détail

CHAPITRE 1 CINÉTIQUE. 1.1 Masse et inertie. 1.1.1 Notions d inertie

CHAPITRE 1 CINÉTIQUE. 1.1 Masse et inertie. 1.1.1 Notions d inertie TABLE DE MATIÈRE 1 Cinétique 1 1.1 Masse et inertie................................ 1 1.1.1 Notions d inertie........................... 1 1.1.2 Masse.................................. 2 1.1.3 Centre d

Plus en détail

CHAPITRE 3 LE GUIDAGE EN TRANSLATION

CHAPITRE 3 LE GUIDAGE EN TRANSLATION CHAPITRE 3 LE GUIDAGE EN TRANSLATION 3-FONCTIONNEMENT : On fait tourner la vis de manœuvre (2), la pièce guide (3) se translate pour déplacer, suivant le sens de rotation de la vis, le vé de positionnement

Plus en détail

DISPOSITIF D ESSUIE-GLACE DE LA RENAULT SCENIC II

DISPOSITIF D ESSUIE-GLACE DE LA RENAULT SCENIC II EXAMEN GMP 120 Session de Mai 2013 - Durée 2 heures Aucun document autorisé Calculatrice autorisée Documents fournis : Présentation du support d étude (p.1&2) Travail à réaliser (p.3&4) Tableau des liaisons

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SESSION 2008. Cric électrique pour véhicule particulier

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SESSION 2008. Cric électrique pour véhicule particulier BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SÉRIE SCIENCES ET TECHNIQUES INDUSTRIELLES GÉNIE ÉLECTROTECHNIQUE SESSION 2008 ÉPREUVE : ÉTUDE DES CONSTRUCTIONS Durée: 4 heures Coefficient : 6 Cric électrique pour véhicule

Plus en détail

GÉNIE MÉCANIQUE. Machine de production de sondes

GÉNIE MÉCANIQUE. Machine de production de sondes GÉNIE MÉCANIQUE Machine de production de sondes Présentation La machine étudiée est destinée à la production automatique de sondes médicales présentées figure 1. La figure 2 montre une vue en perspective

Plus en détail

Service de Mécanique analytique et cfao LES PHÉNOMÈNES DE FROTTEMENT

Service de Mécanique analytique et cfao LES PHÉNOMÈNES DE FROTTEMENT LES PHÉNOMÈNES DE FROTTEMENT Valérie Duchâteau Pierre Lambert Benoît Lagrange Elisabeth Persenaire Année académique 2001 2002 Table des matières 1 PARTIE THÉORIQUE... 4 1.1 INTRODUCTION... 4 1.2 LES FROTTEMENTS

Plus en détail

2. Analyse des performances et du comportement.

2. Analyse des performances et du comportement. 2. Analyse des performances et du comportement. Question 2.1: Calculer la valeur du paramètre "délai de démarrage" minimum à programmer dans la machine pour faire coïncider l'arrivée du paquet et l'étiquette

Plus en détail

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SÉRIE SCIENTIFIQUE

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SÉRIE SCIENTIFIQUE BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SÉRIE SCIENTIFIQUE ÉPREUVE DE SCIENCES DE L INGÉNIEUR Session 2014 Page 1 sur 14 Nacelle gyrostabilisée pour prise de vue aérienne par multicoptère CORRECTION Page 2 sur 14 1. Analyse

Plus en détail

Moteur hydraulique POCLAIN

Moteur hydraulique POCLAIN L.P.T.I. Saint Joseph La Joliverie Moteur hydraulique POCLAIN Description du mécanisme L étude porte sur un mécanisme de moteur hydraulique à huit pistons radiaux. Ce moteur équipe certains poids lourds

Plus en détail

Concours EPITA 2009 Epreuve de Sciences Industrielles pour l ingénieur La suspension anti-plongée de la motocyclette BMW K1200S

Concours EPITA 2009 Epreuve de Sciences Industrielles pour l ingénieur La suspension anti-plongée de la motocyclette BMW K1200S Concours EPIT 2009 Epreuve de Sciences Industrielles pour l ingénieur La suspension anti-plongée de la motocyclette MW K1200S Durée : 2h. Calculatrices autorisées. Présentation du problème Le problème

Plus en détail

EXAMEN GMP 110-120 2 ème session 2012-2013 - Durée 2 heures Aucun document autorisé - Calculatrice autorisée ETUDE D UN LEVE-VITRE ELECTRIQUE

EXAMEN GMP 110-120 2 ème session 2012-2013 - Durée 2 heures Aucun document autorisé - Calculatrice autorisée ETUDE D UN LEVE-VITRE ELECTRIQUE Eamen GMP 110 GMP120 2 ème session 2012-2013 EXAMEN GMP 110-120 2 ème session 2012-2013 - Durée 2 heures Aucun document autorisé - Calculatrice autorisée Documents fournis : Tableau des liaisons normalisées

Plus en détail

Test : principe fondamental de la dynamique et aspect énergétique

Test : principe fondamental de la dynamique et aspect énergétique Durée : 45 minutes Objectifs Test : principe fondamental de la dynamique et aspect énergétique Projection de forces. Calcul de durée d'accélération / décélération ou d'accélération / décélération ou de

Plus en détail

Corrigé des exercices «Principe fondamental de la dynamique»

Corrigé des exercices «Principe fondamental de la dynamique» «Principe fondamental de la dynamique» Exercice 1 a. Un véhicule parcourt 72 km en 50 minutes. Calculer sa vitesse moyenne et donner le résultat en km/h puis en m/s. La vitesse v est donnée en fonction

Plus en détail

Campus Saint-Jean (consolidé avec la Faculty of Engineering) PHYSQ 131 Examen Final Samedi, 21 avril, 2012; 14h 16h30 MCM 3-18

Campus Saint-Jean (consolidé avec la Faculty of Engineering) PHYSQ 131 Examen Final Samedi, 21 avril, 2012; 14h 16h30 MCM 3-18 Campus Saint-Jean (consolidé avec la Faculty of Engineering) PHYSQ 131 Examen Final Samedi, 21 avril, 2012; 14h 16h30 MCM 3-18 1. Vous n avez droit ni aux notes, ni au manuel. 2. Des feuilles de formules

Plus en détail

MOBILITE ET HYPERSTATISME

MOBILITE ET HYPERSTATISME MOBILITE ET HPERSTATISME 1- Objectifs : Le cours sur les chaînes de solides nous a permis de déterminer le degré de mobilité et le degré d hyperstatisme pour un mécanisme donné : m = Nc - rc et h = Ns

Plus en détail

DES ECOLES DES MINES D ALBI, ALES, DOUAI, NANTES. Epreuve spécifique de Sciences Industrielles. (filière PTSI) Vendredi 20 Mai 2005 de 08h00 à 12h00

DES ECOLES DES MINES D ALBI, ALES, DOUAI, NANTES. Epreuve spécifique de Sciences Industrielles. (filière PTSI) Vendredi 20 Mai 2005 de 08h00 à 12h00 CONCOURS COMMUN 2005 DES ECOLES DES MINES D ALBI, ALES, DOUAI, NANTES Epreuve spécifique de Sciences Industrielles (filière PTSI) Vendredi 20 Mai 2005 de 08h00 à 12h00 Instructions générales Vous devez

Plus en détail

Thème : Lois et modèles Partie : Temps, mouvement et évolution. Cours 24 : Travail d une force-energies

Thème : Lois et modèles Partie : Temps, mouvement et évolution. Cours 24 : Travail d une force-energies 1 Thème : Lois et modèles Partie : Temps, mouvement et évolution. Cours 24 : Travail d une force-energies I. Les forces travaillent. 1. Effets d une force. Les forces appliquées à un système peut : - Déformer

Plus en détail

Chariot de golf. TP 2 heures

Chariot de golf. TP 2 heures Chariot de golf S si TP 2 heures Noms : Prénoms : Classe : Date : Note : /20 Problématique Pour le confort du golfeur, le chariot doit pouvoir se déplacer à une vitesse allant jusqu à 8km/h. Comment le

Plus en détail

PHYSIQUE - MATHÉMATIQUES

PHYSIQUE - MATHÉMATIQUES SESSION 2013 SECOND CONCOURS ÉCOLE NORMALE SUPÉRIEURE PHYSIQUE - MATHÉMATIQUES Durée : 4 heures L usage des calculatrices de poche à alimentation autonome, sans imprimante et sans document d accompagnement

Plus en détail

RDM Flexion Manuel d utilisation

RDM Flexion Manuel d utilisation RDM Flexion Manuel d utilisation Yves Debard Institut Universitaire de Technologie du Mans Département Génie Mécanique et Productique http://iut.univ-lemans.fr/ydlogi/index.html 10 avril 2006 29 mars 2011

Plus en détail

SCIENCES INDUSTRIELLES POUR L INGÉNIEUR

SCIENCES INDUSTRIELLES POUR L INGÉNIEUR SCIENCES INDUSTRIELLES POUR L INGÉNIEUR Calculatrices autorisées Système d ouverture et de fermeture de portes de tramway Partie I - Présentation de l étude Les grandes métropoles répondent au problème

Plus en détail

CH12 : Solide en mouvement de translation

CH12 : Solide en mouvement de translation BTS électrotechnique 1 ère année - Sciences physiques appliquées CH12 : Solide en mouvement de translation Motorisation des systèmes Enjeu : Problématique : En tant que technicien supérieur, il vous revient

Plus en détail

Brevet de Technicien Supérieur MAINTENANCE INDUSTRIELLE. Session 2009

Brevet de Technicien Supérieur MAINTENANCE INDUSTRIELLE. Session 2009 Brevet de Technicien Supérieur MAINTENANCE INDUSTRIELLE Session 2009 Analyse et conception des solutions possibles d automatisation d un moyen de production (Sous-épreuve E 51) Questionnaire Ce dossier

Plus en détail

FICHE CONTRAT. Heinlex

FICHE CONTRAT. Heinlex Lycée professionnel Heinlex SUPPORT : Multitech FICHE CONTRAT Zone d étude ACTIVITES ET TACHES : A1-T2: Préparer son intervention son dépannage. COMPETENCES VISEES : CP2.1 : Analyser le fonctionnement

Plus en détail

Epreuve de Physique I-B Durée 4 h

Epreuve de Physique I-B Durée 4 h * Banque filière PT * BANQUE PT - EPREUVE I-B. Epreuve de Physique I-B Durée 4 h Etude d'une micropompe électrostatique Indications générales : On donnera tous les résultats avec leur unité. Les candidats

Plus en détail

Introduction au cours de physique (1)

Introduction au cours de physique (1) Introduction au cours de physique () Exercices : Petites variations, valeurs moyennes Calculs de petites variations Méthode De manière générale : il est souvent plus simple de faire une différentiation

Plus en détail

BACCALAUREAT GENERAL Session 2002 Série S Sciences de l Ingénieur. ETUDE D UN SYSTEME PLURITECHNIQUE Coefficient : 6 Durée de l épreuve : 4 heures

BACCALAUREAT GENERAL Session 2002 Série S Sciences de l Ingénieur. ETUDE D UN SYSTEME PLURITECHNIQUE Coefficient : 6 Durée de l épreuve : 4 heures BACCALAUREAT GENERAL Session 22 Série S Sciences de l Ingénieur ETUDE D UN SYSTEME PLURITECHNIQUE Coefficient : 6 Durée de l épreuve : 4 heures Sont autorisés les calculatrices électroniques et le matériel

Plus en détail

Fiche N 9 Hydraulique

Fiche N 9 Hydraulique Les pompes hydrauliques 1/Généralités : Fiche N 9 Hydraulique Fonction : Une pompe hydraulique est un générateur de débit qui transforme l énergie mécanique en énergie hydraulique Une pompe fournit le

Plus en détail

PHYSIQUE Durée : 3 heures

PHYSIQUE Durée : 3 heures SESSION 2010 CONCOUS G2E PHYSIQUE Durée : 3 heures Les calculatrices programmables et alphanumériques sont autorisées. L usage de tout ouvrage de référence et de tout document est strictement interdit.

Plus en détail

Récupération d énergie

Récupération d énergie Récupération d énergie Le sujet propose d étudier deux dispositifs de récupération d énergie soit thermique (problème 1) soit mécanique (problème 2) afin de produire une énergie électrique. Chaque problème

Plus en détail

Machine de découpe de poutres en matériau léger

Machine de découpe de poutres en matériau léger 10PSI14 Machine de découpe de poutres en matériau léger QUESTIONNAIRE Le sujet remis aux candidats comprend : Un questionnaire Un dossier technique regroupant les annexes Un cahier réponses Le questionnaire

Plus en détail

Concours Blanc N 1 Enoncé

Concours Blanc N 1 Enoncé Concours Blanc N 1 Enoncé Physique 20 QCM Durée de l épreuve : 60 min 20 pts Physique 1 QCM 1 Une bille, de masse m = 140 g, est accrochée à un fil inextensible de longueur l = 30 cm, de masse négligeable.

Plus en détail

Energie Travail Puissance Cours

Energie Travail Puissance Cours Energie Travail Puissance Cours. Introduction Les problèmes liés à l énergie sont d une grande importance : l énergie est en effet à l origine de tous les mouvements du monde de la technologie. Il existe

Plus en détail

SOUS EPREUVE E51 MODELISATION ET COMPORTEMENT DES PRODUITS INDUSTRIELS

SOUS EPREUVE E51 MODELISATION ET COMPORTEMENT DES PRODUITS INDUSTRIELS BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR CONCEPTION DE PRODUITS INDUSTRIELS SESSION 2007 ETUDE DE PRODUITS INDUSTRIELS SOUS EPREUVE E51 MODELISATION ET COMPORTEMENT DES PRODUITS INDUSTRIELS Durée : 4 heures Aucun

Plus en détail

Partie A : Principe du moteur asynchrone (37%)

Partie A : Principe du moteur asynchrone (37%) Les trois parties A, B et C de cette épreuve sont indépendantes. Partie A : Principe du moteur asynchrone (37%) Aucune connaissance préalable du moteur asynchrone n est nécessaire pour l étude de cette

Plus en détail

Plan de la présentation

Plan de la présentation SYSEMES VIS-ECOU Plan de la présentation 0. Assemblage par vissage 1. ransformation de mouvement 2. Modélisation 3. Expression des vitesses 4. endement - éversibilité 5. Contact par glissement 6. Contact

Plus en détail

Composants mécaniques. Indiquez sur un diagramme les énergies consommée, fournie et perdue.

Composants mécaniques. Indiquez sur un diagramme les énergies consommée, fournie et perdue. Composants mécaniques L'objectif de ce TP est d'apprendre à reconnaitre les composants mécaniques courants et de comprendre leur fonction. Il en découlera l'identification des solutions techniques retenues

Plus en détail

MACHINE D EMPILAGE ET DE BROSSAGE DE PLAQUES DE BATTERIE (Banque PT SI1 2003)

MACHINE D EMPILAGE ET DE BROSSAGE DE PLAQUES DE BATTERIE (Banque PT SI1 2003) MACHINE D EMPILAGE ET DE BROSSAGE DE PLAQUES DE BATTERIE (Banque PT SI1 2003) 1.MISE EN SITUATION Le produit Une batterie électrique au plomb est composée de deux électrodes, une anode et une cathode réalisées

Plus en détail

SCIENCES INDUSTRIELLES

SCIENCES INDUSTRIELLES SCIENCES INDUSTRIELLES Ligne d imprimerie Remarque préliminaire : les calculatrices sont autorisées. Document remis La présente notice, comporte 11 pages dactylographiées et 1 document réponse. Mise en

Plus en détail

Devoir Surveillé n 2

Devoir Surveillé n 2 Devoir Surveillé n 2 Les candidat(e)s veilleront à exposer leurs réponses avec clarté et rigueur, rédiger avec soin dans un français correct et reporter dans la marge les numéros des questions traitées.

Plus en détail

Calculer une puissance mécanique et électrique. En déduire un rendement énergétique

Calculer une puissance mécanique et électrique. En déduire un rendement énergétique OBJECTIFS Calculer une puissance mécanique et électrique. En déduire un rendement énergétique POINTS DU PROGRAMME ABORDES - 2.2.5 Comportement énergétique des systèmes. - 3.2.2 Stockage d énergie SUPPORTS

Plus en détail

Architecture moteur. Distribution. La distribution. Présentation générale Analyse fonctionnelle Types de distribution. Architecture.

Architecture moteur. Distribution. La distribution. Présentation générale Analyse fonctionnelle Types de distribution. Architecture. Architecture moteur La distribution Distribution Présentation générale Analyse fonctionnelle Types de distribution Architecture Dimensionnement Distribution variable Autres systèmes Exemples Octobre 2007

Plus en détail

ISAT/CM/2A/Glissières

ISAT/CM/2A/Glissières Analyse et conception des liaisons glissières I - Liaison glissière parfaite : définition II - Exemples : Classification des solutions technologiques III- Liaison glissière lisse III.1 Solutions sans préoccupation

Plus en détail

Etude de la transformation de mouvement «Bielle-Manivelle» 1) FONCTIONS RÉALISÉES PAR LE LOGICIEL...2 2) CRÉATION DU MÉCANISME...2 3) ANALYSE...

Etude de la transformation de mouvement «Bielle-Manivelle» 1) FONCTIONS RÉALISÉES PAR LE LOGICIEL...2 2) CRÉATION DU MÉCANISME...2 3) ANALYSE... Découverte du logiciel Mecaplan pour SolidWorks Page 1/9 Mecaplan pour SolidWorks Bielle Manivelle Piston Bâti Etude de la transformation de mouvement «Bielle-Manivelle» 1) FONCTIONS RÉALISÉES PAR LE LOGICIEL....2

Plus en détail

On prend comme volume de contrôle l auget en translation. Ce volume de contrôle est donc en translation avec une vitesse U t. U t

On prend comme volume de contrôle l auget en translation. Ce volume de contrôle est donc en translation avec une vitesse U t. U t page 1 Problème 1 : Auget mobile (6 points) Un jet d eau, ayant une vitesse V 1 frappe un auget à une hauteur y 1 comme indiqué sur la figure 1. On considère que le jet incident a un diamètre D et que

Plus en détail

SELECTION D'ACCES A LA FORMATION DE MASSEUR-KINÉSITHÉRAPEUTE

SELECTION D'ACCES A LA FORMATION DE MASSEUR-KINÉSITHÉRAPEUTE J. 12 1279 ASSISTANCE tàk HÔPITAUX PUBLI QllE DE PARIS CENTRE DE LA FORMATION ET DU DÉVELOPPEMENT DES COMPÉTENCES SERVICE CONCOURS ET FORMATION DIPLÔMANTE SELECTION D'ACCES A LA FORMATION DE MASSEUR-KINÉSITHÉRAPEUTE

Plus en détail

1 ) Métropole STLB 2015

1 ) Métropole STLB 2015 1 ) Métropole STLB 2015 Partie A : détermination de la vitesse du véhicule Procès-verbal des enquêteurs : L accident s est produit sur une portion de route départementale goudronnée dont la vitesse est

Plus en détail

PHYSQ 124 LEC A1 : Particules et ondes Examen final Automne 2011. Nom SOLUTIONS. Numéro de l étudiant.e

PHYSQ 124 LEC A1 : Particules et ondes Examen final Automne 2011. Nom SOLUTIONS. Numéro de l étudiant.e PHYSQ 124 LEC A1 : Particules et ondes Examen final Automne 2011 Nom SOLUTIONS Numéro de l étudiant.e Professeur Marc de Montigny Horaire Vendredi, 16 décembre 2011, de 9 h à midi Lieu Gymnase du Campus

Plus en détail

Etude des performances du système d'ouverture de porte automatique de TGV

Etude des performances du système d'ouverture de porte automatique de TGV Etude des perforances du systèe d'ouverture de porte autoatique de TGV (D après Centrale-Supelec MP 28) On s intéresse aux perforances du systèe d ouverture de porte du TGV dont on donne une description

Plus en détail

Epreuve de Sciences Industrielles C

Epreuve de Sciences Industrielles C 065 Epreuve de Sciences Industrielles C Durée 6 h Si, au cours de l épreuve, un candidat repère ce qui lui semble être une erreur d énoncé, d une part il le signale au chef de salle, d autre part il le

Plus en détail

PVE 14 110/211 FD POMPES A PALETTES A CYLINDREE VARIABLE AVEC REGULATEUR DE PRESSION DIRECT SERIE 30 PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT

PVE 14 110/211 FD POMPES A PALETTES A CYLINDREE VARIABLE AVEC REGULATEUR DE PRESSION DIRECT SERIE 30 PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT 14 110/211 FD PVE POMPES A PALETTES A CYLINDREE VARIABLE AVEC REGULATEUR DE PRESSION DIRECT PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT Les pompes PVE sont des pompes à palettes à cylindrée variable avec regulateur de

Plus en détail

GMP 231 Janvier 2013 EXAMEN GMP 231. Session de Janvier 2013 - Durée 3 heures

GMP 231 Janvier 2013 EXAMEN GMP 231. Session de Janvier 2013 - Durée 3 heures EXAMEN GMP 231 Session de Janvier 2013 - Durée 3 heures Documents autorisés Calculatrice autorisée Documents fournis : Partie A : Sujet d'examen, plans et vue 3D de l axe X, Extraits de catalogue de roulements

Plus en détail

Métrologie tridimensionnelle : Technologie des Machines à Mesurer

Métrologie tridimensionnelle : Technologie des Machines à Mesurer Métrologie tridimensionnelle : Technologie des Machines à Mesurer SPRUYT G. 1 / 14 I.S.I.P.S Table des matières 1. Construction des machines à mesurer... 3 1.1. Architecture... 3 1.1.1. Machine à portique...

Plus en détail

Corrigés de la séance 5 Chap 5 et 7: Gravitation et frottements

Corrigés de la séance 5 Chap 5 et 7: Gravitation et frottements Corrigés de la séance 5 Chap 5 et 7: Gravitation et frottements Questions pour réfléchir Q4. p.262. Jupiter a une masse 318 fois plus grande que celle de la Terre. Pourtant, l accélération de la pesanteur

Plus en détail

Chapitre 6P : ENERGIE CINETIQUE ET ENERGIE POTENTIELLE

Chapitre 6P : ENERGIE CINETIQUE ET ENERGIE POTENTIELLE Chapitre 6P : ENERGIE CINETIQUE ET ENERGIE POTENTIELLE Dans le chapitre précèdent, nous avons étudié l expression du travail et de la puissance d une force constante. Ce travail correspond à un transfert

Plus en détail

Corrigé Exercice 1 : LIAISONS ELEMENTAIRES.

Corrigé Exercice 1 : LIAISONS ELEMENTAIRES. TD 16 corrigé - Liaisons - Schéma cinématique Page 1/6 Corrigé Eercice 1 : LIAISNS ELEMENTAIRES. Question 1 : Compléter le tableau ci-dessous. Pour la géométrie du contact, indiquer soit contact ponctuel,

Plus en détail

Université Joseph Fourier - Grenoble GMP 120

Université Joseph Fourier - Grenoble GMP 120 Université Joseph Fourier - Grenoble GMP 12 EXAMEN GMP11 / GMP12 Session de Juin 215 - Durée 2 heures Aucun document autorisé Calculatrice autorisée Documents fournis : Texte du sujet (p.1 à 4) Tableaux

Plus en détail

Fascicule de Travaux Pratiques

Fascicule de Travaux Pratiques Ministère de l'enseignement Supérieur, de la echerche Scientifique et de la Technologie Université de Sousse Institut Supérieur des Sciences Appliquées et de Technologie de Sousse Fascicule de Travaux

Plus en détail

MOUVEMENTS I. TRANSMISSION ET TRANSFORMATION DE MOUVEMENTS.

MOUVEMENTS I. TRANSMISSION ET TRANSFORMATION DE MOUVEMENTS. MOUVEMENTS Mécanisme ensemble de pièces organisées pour obtenir un mouvement. Liaison nature de l assemblage de deux pièces entre elles. Liaison complète/fixe (les deux pièces sont solidaires l une de

Plus en détail

STI2D : Enseignements Technologiques Transversaux

STI2D : Enseignements Technologiques Transversaux 1) Notion de moment d une force : Les effets d une force sur un solide dépendent de la position de la force par rapport au corps. Pour traduire avec précision les effets d une force, il est nécessaire

Plus en détail

Baccalauréat technologique annale zéro

Baccalauréat technologique annale zéro éduscol Baccalauréat technologique STI2D Enseignements technologiques transversaux Baccalauréat technologique annale zéro Annale zéro n 2 (Coefficient 8 Durée 4 heures) Aucun document autorisé Calculatrice

Plus en détail

Mécanique P06-1MECA0

Mécanique P06-1MECA0 PRIS Formation d Ingénieurs en Partenariat Section GE Polycopié de cours V Mécanique P06-1MEC0 Cours Magistraux TD ED 1ère nnée Enseignant : Mr DETREZ 2011-2012 i Table des matières II Cinématique 1 I.1

Plus en détail