Avis Technique non valide

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Avis Technique non valide"

Transcription

1 Procédé composite support de revêtement Avis Technique 16/ POLYS PRET Titulaire : Usine : POLYCIMENT France 47 avenue des genottes BP F CERGY PONTOISE CEDEX POLYCIMENT ZAC la NOVIALLE F LA ROCHE BLANCHE Commission chargée de formuler des Avis Techniques Groupe Spécialisé n 16 Produits et procédés spéciaux pour la maçonnerie Vu pour enregistrement le 26 juillet 2006 Secrétariat de la commission des Avis Techniques CSTB, 84 avenue Jean Jaurès, Champs sur Marne, F Marne la Vallée Cedex 2 Tél. : Fax : Internet : (arrêté du 2 décembre 1969) Avis Technique non valide Les Avis Techniques sont publiés par le Secrétariat des Avis Techniques, assuré par le CSTB. Les versions authentifiées sont disponibles gratuitement sur le site Internet du CSTB ( CSTB 2006

2 Le Groupe Spécialisé n 16 de la Commission chargée de formuler les Avis Techniques a examiné le 3 avril 2006, le procédé composite support de revêtement "POLYS PRET" présenté par la Société POLYCIMENT. Il a formulé, sur ce procédé, l'avis Technique ciaprès. Cet Avis a été formulé pour les utilisations en France Européenne. 1. Définition succincte 1.1 Description succincte Le procédé composite de support de revêtement est un système composé de deux couches différentes : une épaisseur de béton léger surmontée d'une épaisseur de mortier. Les propriétés mécaniques de ce procédé sont essentiellement apportées par l'épaisseur de mortier. Le béton léger est réalisé par un mélange de ciment, de sable et de billes de polystyrènes expansées. La seule masse volumique visée dans cet Avis est 900. Elle est utilisée uniquement dans un système composite comprenant le béton léger et le mortier. La fabrication du béton léger est réalisée sur chantier. L'épaisseur de mortier (de 3 mm) est réalisée à partir d'un enduit de dressage et de rénovation classé P4S : NIVEPRO de WEBER ET BROUTIN. 1.2 Identification des produits Les mélanges de sable, ciment et billes de polystyrène sont livrées sous forme de sac en papier de 23 ou 50 litres. Les inscriptions sur le sac indiquent : la dénomination commerciale POLYS PRET, le nom, l adresse de la société, le logo ainsi que les produits nécessaires à la confection du composite Le mortier NIVPRO (enduit de ragréage autolissant), sous Avis Technique, est hydraté sur chantier à partir de sacs de mélange sec. Les conditions d'utilisation de ce mortier sont décrites dans le Dossier Technique ainsi que dans la documentation commerciale. 2. Avis 2.1 Domaine d'emploi accepté Composite support de revêtement utilisé en construction neuve ou en rénovation de bâtiments courants au sens du DTU 20.1, pour la réalisation de locaux classés P3 E2 au plus au sens de la notice sur le classement UPEC des revêtements de sol et classement UPEC des locaux (e-cahier du CSTB - cahier n 3509 de novembre 2004). Seule la formulation aboutissant à une masse volumique de 1500 kg/m 3 peut être utilisée comme une chape au sens de la norme EN Les formulations de 900 et 1200 kg/m 3 sont admis dans le présent Avis pour constituer des composites supports de revêtement ou un matériau de ravoirage. Les densités inférieures à 900 kg/m3 sont utilisées exclusivement en ravoirage. L utilisation du procédé POLYS PRET en enrobage d éléments chauffants n est pas visée dans le présent Avis. Le composite peut être mis en œuvre flottant, désolidarisé ou adhérent au support moyennant le respect des dispositions prévues au Dossier Technique pour chacune de ces configuration. 2.2 Appréciation sur le procédé 2.21 Satisfaction aux lois et règlements en vigueur et autres qualités d'aptitude à l'emploi. Stabilité Les composites en POLYS PRET ne peuvent pas être considérées comme participant à la stabilité des structures. En cas d utilisation en rénovation, il conviendra de s assurer que les actions gravitaires apportée par le poids du composite et de son revêtement restent admissibles vis à vis des capacités résistantes de la structure porteuse. Sécurité incendie La société fournira un PV de classement concernant la réaction au feu sur simple demande. Isolation thermique Le composite peut participer, pour sa part, à la satisfaction aux exigences réglementaires applicables. Une étude spécifique est à mener au cas par cas. Isolement acoustique Le composite en POLYS PRET peut participer pour sa part à la satisfaction des exigences de la réglementation étant entendu que l indice d affaiblissement du plancher ne dépend pas du composite seul mais également de la constitution du plancher sous-jacent. Cependant, l utilisation telle quelle de ces composites en rénovation sur plancher bois ne permet généralement pas d obtenir des performances équivalentes à celles requises en construction neuve. L isolement acoustique vis à vis des bruits d impact dépend par ailleurs de la conception du composite (flottante ou adhérente) et de la nature des revêtements associés Fabrication La fabrication des granulats POLYS PRET est réalisée par le titulaire de l Avis dans son usine de La Roche Blanche spécialement prévue à cet effet. Cette fabrication fait l objet d un autocontrôle dont les résultats sont consignés dans un registre d autocontrôle. La fabrication de ces granulats ne soulève pas de problème particulier. Un contrôle des registres est effectué par la SOCOTEC tous les deux mois Mise en oeuvre La mise en œuvre du composite se fait couche par couche. Une planification particulière des travaux est à prévoir de façon à tenir compte des délais de séchage propres à chaque couche avant application des revêtements. La mise en place de la couche en béton léger est similaire à celle des chapes traditionnelles faisant l objet du DTU Afin de limiter le risque de fissuration, il est nécessaire : - de s assurer que le bâtiment est clos, couvert, fenêtres posées et fermées afin d éviter tout courant d air lors du coulage et des premières heures de durcissement du composite, - De mettre en place une feuille de polyéthylène de protection sur le béton léger afin de le maintenir hydraté et ceci pendant 4 jours après la pose - de respecter le fractionnement préconisé dans le Dossier Technique. Le temps de séchage du béton léger est de 8 jours avant application du mortier NIVPRO (4 jours avec feuille de polyéthylène et 4 jours sans). 2.3 Cahier des Prescriptions Techniques 2.31 Prescriptions de conception En ce qui concerne le fractionnement des composites et la pose des cloisons, pas d autre prescription que celles indiquées dans le dossier technique établi par le demandeur. Le composite est un support admissible pour du scellement direct de carrelage en respectant les prescriptions du DTU 52.1 «Revêtements de sol scellés». Les revêtements en PVC et textiles collés est possible. Le collage de revêtements souples en PVC est admis sous réserve du respect du séchage des différents composants. La pose de parquet est admise. Les siphons de sol ne sont pas admis Prescriptions de mise en oeuvre On interposera obligatoirement entre un plancher de support en bois et un composite un film de polyéthylène micro perforé d épaisseur supérieure à 200 µm, un feutre non tissé ou un géotextile. Il importe de commencer la mise en place du béton léger par le point le plus bas et de faire progresser la coulée à l inverse du sens de pose des feuilles de désolidarisation, pour parfaire le contact entre ces dernières. Il importe également de veiller à ne pas laisser de cavité non remplie lors des reprises de bétonnage. Une bande périphérique compressible est à disposer le long des parois des locaux et des huisseries, ainsi qu en entourage des éléments verticaux tels que poteaux ou fourreaux de canalisations, de sorte que le composite soit toujours désolidarisé des parties verticales. 2 16/06-508

3 Dans le cas de pose de revêtements de sols dans les locaux humides (E2), il importe de limiter les risques d atteinte du composite par des infiltrations d eau par le respect des dispositions décrites au 9.2 du Dossier Technique. Le titulaire du présent Avis doit diffuser avec son produit les informations nécessaires à sa mise en œuvre correcte pour la réalisation des composites définis dans le présent dossier, (domaine d emploi accepté et prescriptions de mise en œuvre notamment concernant la compatibilité et les précautions de mise en œuvre des revêtements associés) et assurer aux entreprises chargées des applications une assistance technique, en particulier pour leurs premières applications Assistance technique La Société POLYCIMENT assure la formation des entreprises utilisatrices de son procédé lorsqu elles en font la demande. Elle est également tenue de leur apporter son assistance technique lorsqu elles en font la demande. Conclusions Appréciation globale L'utilisation du procédé dans le domaine d'emploi proposé est appréciée favorablement. Validité : jusqu au 30 avril 2009 Pour le Groupe Spécialisé n 16 Le Président M. DURAND 3. Remarques complémentaires du Groupe Spécialisé Le procédé visé dans le cadre du présent Avis Technique est un système fermé comprenant du béton léger et un enduit de ragréage identifié. Les deux composants du système sont indissociables pour répondre aux exigences des locaux visés. Pour informer l utilisateur des différences notables de formulations requises entre les applications «composite» et «ravoirage», (qui sont en pratique susceptibles d être toutes deux mises en oeuvre sur un même chantier par le maçon), le Groupe a jugé important que l utilisation en ravoirage, bien que non visée dans le présent avis, soit mentionnée dans un paragraphe séparé du dossier technique. Enfin, cet Avis a été formulé avec consultation du Groupe Spécialisé n 12 au comité du 16 mars Le Rapporteur du Groupe Spécialisé n 16 Ménad CHENAF 16/

4 Dossier Technique établi par le demandeur A. Description 1. Description Le procédé composite de support de revêtement POLYS PRET comprend deux couches différentes : une épaisseur de béton léger surmontée d'une épaisseur de 3 mm de mortier. Le béton léger est réalisé à base de billes de polystyrène expansé calibrées aux diamètres variant entre 1,5 et 2,5 mm. L enrobage de celles-ci par des adjuvants spécifiques assure aux billes une intégration et une répartition homogènes dans le béton. La quantité de ciment au mètre cube de béton reste invariable : entre 350 kg par m 3 pour du ciment CEM I et 400 kg par m 3 pour du ciment CEM II. Les billes, le ciment et le sable sont dosés en usine. Le mortier est un mortier de ragréage utilisé de classe P4S NIVEPRO de WEBER ET BROUTIN. Différentes formules sont applicables par l utilisateur dans les épaisseurs minimales indiques au paragraphe Matériaux constitutifs 2.1 Billes POLYS PRET Les billes de polystyrène servant à fabriquer le POLYS PRET sont composées de cellules fermées qui les rendent hydrophobes, imputrescibles et insensibles aux réactions alcalines et empêchent la production de micro-organismes. Granulométrie : de 1,5 a 2,5 mm Masse volumique apparente après traitement : de 22 à 25 kg / m 3 Masse volumique absolue : 33 kg/m 3 Conductivité thermique sèche : 0,045w/mC 2.2 Ciment Dans tous les cas, le liant est un ciment Portland type CEM I ou II distribué par les cimentiers et conforme à la norme EN L eau NFP Le dosage en eau doit être respecté scrupuleusement. La quantité d eau apportée doit prendre en compte l'absence d'eau dans le sable. 2.4 Le sable Toutes les formules ont été testées avec un sable 0,4 traditionnel appelé aussi sable à maçonner 2.5 Mortier L'épaisseur de mortier est réalisée à partir d'un enduit de dressage et de rénovation classé P4S NIVEPRO avec son primaire IBOTAC de WEBER ET BROUTIN. 2.6 Fabrication et contrôle des billes servant à la réalisation du POLYS PRET 2.61 Fabrication des billes Le polystyrène utilisé dans la conception du POLYS PRET est produit à partir de PSE T32 (Polymère de styrène contenant du Pentane servant à l expansion). Les caractéristiques des matières extensibles font l objet de fiches de sécurité fournies par les fournisseurs dont les coordonnées sont les suivantes : NOVA INNOVENE France SAS Rue pierre et marie curie Ribécourt cedex France Le polystyrène est obtenu de façon homogène et de qualité constante et demande la réalisation d une double expansion : La première expansion s effectue dans des pré mousseurs munis d une arrivée de vapeur, d une arrivée d air et d un système d introduction du PSE T32. Le produit obtenu a une densité variable de 15 à 16 kg m3. Les perles obtenues lors de la pré expansion devront être stockées durant une période minimale de 24 heures avant de subir leur deuxième expansion. La réalisation de cette deuxième expansion s effectue à une capacité de 250 kg/heure, celle-ci permettant d obtenir un produit d une densité comprise entre 10 et 11 kg/m3. Les produits obtenus lors des deux expansions passent par un lit fluide de façon à obtenir une matière sèche. C est alors que le PSE T32 transformé devient du polystyrène expansé qui est réceptionné dans des silos pendant au moins 48 heures avant de recevoir son enrobage. Le stockage permet d obtenir une perle stabilisée Adjuvants et mélange final Les billes de polystyrène obtenues sont ensuite introduites dans un malaxeur de 10 m 3 à axe horizontal afin d être enrobées par les différents adjuvants. Les produits sont alors orientés vers les silos sous lesquels se trouvent les postes d ensachage des billes auxquelles sont ajoutés le ciment et le sable. Le tout est conditionné dans des sacs de 23 litres, c'est alors qu on obtient le POLYS PRET. Ils sont livrés par palette de 45 sacs 2.63 Contrôles Des contrôles réguliers sont effectués en usine pour les expansions, la masse volumique des perles et la masse volumique du POLYS PRET. Le produit doit répondre précisément à un cahier des charges sur la qualité de la production. 3. Confection du béton POLYS PRET 3.1 Confection du béton POLYS PRET sur chantier Afin d obtenir un béton de qualité et d avoir un bon rendement volumique, il est nécessaire de respecter un ordre dans l intégration des produits : a) L eau en rapport du ciment, soit poids du ciment multiplié par 0,4. b) Insérer le volume de POLYS PRET pendant le malaxage. 3.2 Les formulations et les caractéristiques techniques Toutes les formulations et les caractéristiques techniques sont indiquées dans les tableaux A ci-dessous et B en fin de Dossier Technique : 4 16/06-508

5 A) Tableau de formule avec 400 kg de ciment CEM II 32.5 Densité visée du béton au m kg/m 3 Liant Litres 400 POLYS PRET Litres 600 Sable Litres 240 Eau Litres 160 Volume Total 1400 Liant Kg 400 POLYS PRET Kg 14,4 Sable Kg 360 Eau Kg 160 Poids Total Humide /

6 4. Mode opératoire pour la fabrication des bétons 4.1 A la bétonnière Il est conseillé d humidifier la bétonnière au préalable avant la première gâche. Afin de se trouver dans des conditions identiques à chaque gâche, les gâchés s articulent selon le mode opératoire suivant : verser 80% d eau, puis le POLYS PRET. Toutes ces opérations se réalisent en bétonnière tournant au ralenti, en faisant attention que l axe de la bétonnière soit le plus horizontal possible. Puis à vitesse rapide, intégrer le restant de l eau (plus ou moins un litre) et malaxer pendant 3 minutes : votre béton léger est prêt. 4.2 Consistance et aspect du béton Le béton, quel que soit le mode opératoire, doit avoir une consistance onctueuse et il ne doit en aucun cas être liquide. Après préparation du béton, aucun ajout d'eau n'est autorisé. 5. Mise en œuvre 5.1 Reconnaissance du support Un support sera dit reconnu et prêt à recevoir le composite à partir du moment où celui-ci aura été caractérisé comme porteur et stable. Pour une information complète sur la reconnaissance d un ouvrage existant, il est indispensable de se rapporter : Au cahier 2055 du Centre Scientifique et Technique du Bâtiment (CSTB) du guide pour la rénovation des revêtements de sols existants. DTU 51.3 : Planchers en bois ou en panneaux à base de bois. A l ouvrage de l Agence Nationale pour l Amélioration de l Habitat (ANAH) (rénovation des revêtements de sols anciens). Ce document est disponible auprès des fournisseurs de POLYS PRET. Dans le cas d un plancher en bois, les têtes de poutres et de solives doivent être sondées pour s assurer de la stabilité et de l état de l ouvrage existant. Les solives doivent obligatoirement avoir des entraxes variant en fonction de l épaisseur de la dalle d aggloméré rainuré selon les dispositions du DTU Liste des supports : Plancher bois (cf. schéma 1) Plancher bois / Isolante therm et phon (cf.schéma 2) IPN + hourdi brique (cf. schéma 3) IPN + auget plâtre (cf. schéma 4) Support béton porteur (cf. schéma 5) 5.2 Préparation du support Une fois le support reconnu, il faut le préparer à la réception du composite léger. Pour cela il faut identifier le support (bois, béton, auget, plâtre, bac acier, etc.) et définir si ce composite doit être flottant ou adhérent uniquement sur plancher béton porteur) Epaisseur de béton Les épaisseurs à mettre en œuvre sont : 7 cm minimum sur des isolants de classe SC1. 8 cm minimum sur des isolants de classe SC2. 3 cm minimum pour les composites adhérents. (Les classes d'isolant SC1 et SC2sont définies dans la norme NF P (ref DTU 26.2/52.1) qui définie également les critères de choix et de mise en œuvre de ces isolants) 5.22 Les composites léger support de revêtement systèmes flottants Les composites légers supports de revêtement flottant en POLYS PRET peuvent être réalisés sur tout type de plancher porteur. Pour cela une couche de désolidarisation devra être interposée entre le composite POLYS PRET et le plancher Systèmes phoniques Sous le composite, deux méthodes différentes permettent d'améliorer les performances acoustiques d'un plancher. Une étude spécifique doit être menée afin d'évaluer au cas par cas l'amélioration de performances. Mise en place d un isolant mince phonique de type ASSOUR CHAPE 19 de SIPLAST, Vélaphone Confort, de Soprema, ou d un produit similaire ayant les mêmes caractéristiques techniques. Mise en place d un isolant épais, laine de roche type Domisol LV ou Isosol (d Isover Saint Gobain) recouvert d une feuille de polyéthylène ou de produits similaires par leurs performances et leurs caractéristiques techniques. En cas d utilisation d un isolant compressible de classe SC2, la chape de recouvrement doit avoir un poids mini de 60 Kg / m Composite béton léger adhérent La mise en place d un composite léger support de revêtement POLYS PRET adhérent avec le support s effectue uniquement sur une dalle de béton porteuse. Avant la mise en place du composite béton léger, la pose d une barbotine d accrochage est nécessaire. Celle-ci sera composée de sable, de ciment et de résine d accrochage. Une fois étalée à la brosse, un délai de 30 minutes sera nécessaire avant la mise en place du béton léger POLYS PRET. Dans tous les cas, des joints de fractionnement sont nécessaires avant de commencer toute autre opération. 5.3 Pompage Dans le cas d un béton pompé, selon le type de pompe et la distance, il peut être nécessaire de laisser le béton POLYS PRET au repos pendant une durée de 5 à 10 minutes avant sa mise en place définitive. Cela permet au béton de retrouver ses propriétés et d obtenir le rendement volumique souhaité. 5.4 Protection du béton Une protection contre la dessiccation devra être prévue pour éviter l apparition de fissures. La dessiccation du béton peut être provoquée par une exposition trop importante au soleil ou au vent. Pour cela, après la pose, recouvrir le béton d un plastique de protection durant 4 jours, puis laisser sécher 4 jours à découvert. 5.5 Pose du treillis soudé 5.51 Composite béton léger Flottante Dans le cas d une utilisation flottante, les composites léger support de revêtement POLYS PRET doit être armé d un treillis soudé antifissuration de maille 50x50 mm, 325 gr au m 2 ou d un PAFC devant être callé ou mis en place à l avancement des travaux. Sur plancher discontinu type augets et sur isosol (13 mm) et domisol 303 (15 mm) il doit être mis en place un treillis soudé, maille 200 X 200 Diam 4,5 mm Composite béton léger Adhérente Les composites légers supports de revêtement POLYS PRET adhérents au support ne nécessitent pas obligatoirement la pose d une armature. 5.6 Mise en place du béton Une fois que le béton a été préparé, la mise en place se fait de manière traditionnelle avec des outils courants, quels que soient la densité et le mode de préparation (sur chantier ou en centrale à béton). Etalement du béton à la règle et talochage au fur et à mesure de l avancement. 5.7 Mise en œuvre de l'enduit La mise en œuvre de l'enduit de dressage et de rénovation NIVPRO est réalisée conformément aux préconisations de son Avis Techniques épaisseur de 3 mm. 6 16/06-508

7 6. Joints de fractionnement Les joints de fractionnement devront, dans le cas d une réalisation d un composite béton léger flottant, être réalisé conformément au DTU 26.2 (joint de retrait, joint de seuil, joint de discontinuité du support). Dans la mesure du possible, les joints seront placés sous les cloisons. Les emplacements particuliers suivants sont à noter : les angles droits des murs de refends, les poutres principales, les sommiers porteurs, le changement de type de support, les angles saillants et les seuils des portes. 7. Pose de cloisons Les cloisons peuvent être réalisées directement sur Le composite léger support de revêtement POLYS PRET, sa charge n excédant pas 150 kg du mètre linéaire. Ex. : cloisons sèches, carreaux de plâtres creux. Toutes cloisons excédant 150 kg du mètre linéaire nécessitent obligatoirement le renforcement du support composite ou une mise en place des cloisons sur le support porteur. 8. Précautions Un ravoirage systématique est à prévoir dans les cas suivants : gaines techniques, tuyaux d eau, gaines électriques, fourreaux. L épaisseur finale du béton qui les couvrira doit être au minimum deux fois supérieure à l épaisseur des gaines etc. Une armature métallique doit être mise en place dans le béton et passé obligatoirement au dessus des gaines ou tuyau. Dans le cas d interventions sur le chantier, avant la mise en place du ragréage, il est conseillé de protéger le béton par des panneaux. 9. Revêtements associés 9.1 Les revêtements de sols Les revêtements de sols sont classés en différents types : souples rigides flottants. 9.2 Cas particuliers des supports sensibles à l eau dans les pièces humides privatives (Supports bois, panneaux de particules, auget, plâtre ou brique.) Le composite léger POLYS PRET n est pas de nature à protéger les supports des infiltrations d eau. Cas de pose d un revêtement plastique : Se référer au paragraphe du DTU 53-2 (application du traitement correspondant aux locaux classés E3, à cause de la sensibilité particulière du composite support) notamment : 10. Conditions climatiques Les conditions climatiques et la température d application pour la mise en œuvre du composite sont les mêmes que pour tous les bétons : Bâtiment clos Vitrage posé Limiter les effets de loupe au travers des vitrages Une température supérieure à 5 C Une température inférieure à 30 C Avec les protections d usage, un retard de prise peut être constaté dans les premières heures après le coulage, mais cela ne remet pas en cause les performances du béton. 11. Distribution La société PolyCiment France sarl, pour des questions de suivi de garantie, ne distribue ses produits que par l intermédiaire des négoces en matériaux. 12. Les contrôles Les contrôles sont effectués sur chantier et lors de la fabrication du béton. Ils portent sur la masse volumique du béton frais, lors de la préparation du mélange en centrale à béton. L autocontrôle permet de mesurer la masse volumique du béton frais et la résistance à la compression à 7 jours. Ils sont réalisés dans des éprouvettes Les résultats doivent être conformes à ceux inscrits dans le tableau B page 5 nommé «Caractéristiques et résultats techniques». B. Résultats expérimentaux Les résultats expérimentaux sont résumés dans les tableaux B1 et B2 en annexe. C. Références Environs m2 de composite léger sont réalisés chaque mois distribués par le réseau des négoces. La remontée en plinthe du revêtement. La soudure des joints à chaud lorsqu'il y a utilisation de plusieurs lé. Cas de pose d un carrelage : Utilisation d'un SPEC type Ferma sec de Weber et Broutin. Celui-ci doit être sous Avis Technique qui en définit la mise en œuvre et les produits associés ; revêtement sur toute la surface de la pièce ; utilisation d un produit de jointoiement spécifique hydrofuge ; calfeutrement des jonctions entre sol et mur à l aide d un mastic élastomère ; pose des appareils sanitaires après la pose du carrelage. On utilisera de préférence des appareils sanitaires suspendus ou à évacuation horizontale ; dans l hypothèse inverse, on étanchera par un cordon de mastic la jonction entre l appareil et le carrelage. pour les appareils fixés au sol, on procédera à un calfeutrement avec un mastic élastomère de 1 ère catégorie au droit de la fixation. 16/

8 Tableaux et figures du Dossier Technique Caractéristiques et résultats techniques B1 Formule n Rapport d'essai CSTB EES Masse volumique visée à 7 jours (kg/m 3 ) Résistance à la compression 28 jours (Mpa) 2,7 4,0 6,0 Variations dimensionnelles (mm/m) Module d'élasticité (MPa) B2 Stabilité dimensionnelle (essais titulaire) Gonflement à 28 jours éprouvette plongée dans l eau Inférieur à 1,35 mm/litre Reprise d eau en poids Inférieure à 6 % Retrait à 14 jours Supérieur à 70 % du retrait final Compressibilité (DTU) 52-1 Incompressible Pour des applications avec des revêtements de sol souple, rigide ou flottant, l épaisseur mini du mortier type P4S est de 3mm 8 16/06-508

9 Formulations destinées au ravoirage Densité visée du béton au m kg/m kg/m 3 Liant Litres POLYS PRET Litres Sable Litres Eau Litres Volume Total Liant Kg POLYS PRET Kg 19,2 16,8 Sable Kg Eau Kg Poids Total Humide 579, /

10 SCHEMAS DES COUPES DES APPLICATIONS DU POLYS PRET Schéma n 1 Joint de compression M U R Ragréage P4S Armature Composite support de revêtement léger POLYS PRET Solives porteuses Dalle Agglomérée CTBH Géotextile Composite léger support de revêtement utilisation flottant sur dalle de plancher bois Schéma n 2 Joint de compression phonique M U R Géotextile Ragréage P4S Treillis soudé 200 X 200 Diam 4,5 POLYS PRET Mini 60 Kg /m2 Solives porteuses Dalle Agglomérée CTBH Isolant Phonique NRA Type Isosol ou Domisol Composite léger support de revêtement utilisation avec isolant thermique et phonique aux bruits aériens Et aux bruits d impacts sur dalle de plancher bois 10 16/06-508

11 Schéma n 3 Joint de compression Géotextile Ragréage P4S M U R Treillis POLYS PRET IPN HEB ou Hourdi brique Béton de remplissage POLYS PRET ou POLYS FORME Plancher porteur constitué d IPN et d hourdi brique L ensemble est recouvert par un composite léger support de revêtement POLYS PRET (le composite n'est pas destiné à former une dalle de compression) Schéma n 4 Joint de compression Ragréage P4S Géotextile M U R Treillis POLYS PRET Auget plâtre IPN ou HEB Plancher porteur constitué d IPN et d auget plâtre L ensemble est recouvert par un composite léger support de revêtement POLYS PRET (le composite n'est pas destiné à former une dalle de compression) 16/

12 Schéma n 5 Ragréage POLYS PRET non armé Barbotine d accrochage Support porteur béton Dalle de béton porteur recevant une barbotine d'accrochage Puis un composite léger support de revêtement POLYS PRET adhérente 12 16/06-508

CARNIVAL. Chape ciment autolissant avec d'excellentes propriétés acoustiques. konstruktive leidenschaft

CARNIVAL. Chape ciment autolissant avec d'excellentes propriétés acoustiques. konstruktive leidenschaft Chape ciment autolissant avec d'excellentes propriétés acoustiques konstruktive leidenschaft 01.2016 Vimark 2 5 DESCRIPTION COMPOSITION MÉLANGE ET POSE EN ŒUVRE CARNIVAL est une chape ciment minérale autolissant

Plus en détail

Principes de mise en œuvre

Principes de mise en œuvre Principes de mise en œuvre Chape hydraulique ou mortier de pose avec revêtement scellé Les isolants Knauf sont mis en œuvre conformément à la norme NF P 61-20. Ils sont posés de préférence en une seule

Plus en détail

CHAPE CIMENT FLUIDE. CARACTERISTIQUES TECHNIQUES Résistance à la compression :

CHAPE CIMENT FLUIDE. CARACTERISTIQUES TECHNIQUES Résistance à la compression : DESCRIPTION t-mix CCF Chape à base de ciment, de sables sélectionnés, d ajouts et adjuvants spécifiques, selon DTU 26.2 (Chapes et dalles à base de liants hydrauliques), classée CT-C 20-F4 selon la norme

Plus en détail

Document Technique d Application. Agilia Sols A Top

Document Technique d Application. Agilia Sols A Top Document Technique d Application Référence Avis Technique 13/14-1230 Annule et remplace Le Document Technique d Application 13/10-1077*V1 Chape fluide à base de sulfate de calcium Calcium sulfate fluid

Plus en détail

Caractéristiques techniques

Caractéristiques techniques ROCKsol pro Panneau rigide mono densité non revêtu. Echelle de densité + le + produit : performance acoustique optimum, réservation réduite 20 mm. Idéal pour l isolation sous chape flottante de locaux

Plus en détail

PB20RT+ Bloc thermique à isolation rapportée

PB20RT+ Bloc thermique à isolation rapportée PB20RT+ à isolation rapportée PONCEBLOC 20RT+ Dimension du bloc standard (L x ép. x h en mm) Résistance mécanique L 30 Nombre de blocs/m² 8 Poids du bloc sec (kg) 12,5 Résistance thermique maçonnerie seule

Plus en détail

La Chape Liquide. Un modèle de sol. Economique et performante, La Chape Liquide permet de réaliser des sols parfaitement plans.

La Chape Liquide. Un modèle de sol. Economique et performante, La Chape Liquide permet de réaliser des sols parfaitement plans. Un modèle de sol AVIS n TECHNIQUE 1 2 / 0 4-1 3 9 2 Economique et performante, permet de réaliser des sols parfaitement plans. Chape de Sol Économique et performante, permet de réaliser des sols parfaitement

Plus en détail

ISOLATION PAR L INTERIEUR DES MURS

ISOLATION PAR L INTERIEUR DES MURS ISOLATION PAR L INTERIEUR DES MURS Maryse SARRE CSTB Expérience française dans le domaine de l isolation par l intérieur en construction neuve ou en rénovation Journée 16 septembre 2010 PAGE 1 Techniques

Plus en détail

Avis Technique non valide

Avis Technique non valide Avis Technique 13/10-1080*V1 Chape fluide à base de sulfate de calcium Calcium sulfate fluid screed Calciumsulfatfliessestrich Cet Avis Technique n est valide qu en lien avec la liste de centrales agréées.

Plus en détail

Avis Technique 9/15-1024. LUTECE Contact Plus

Avis Technique 9/15-1024. LUTECE Contact Plus Avis Technique 9/15-1024 Annule et remplace l Avis Technique 9/09-888 Produit d accrochage pour enduit intérieur à base de plâtre Product of fixing for interior coating containing plaster Befestigprodukt

Plus en détail

PRÉSERFOND PRB DOMAINE D EMPLOI CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES RÉSINE DE PROTECTION À L EAU SOUS CARRELAGES (SPEC) Forme un film étanche et souple.

PRÉSERFOND PRB DOMAINE D EMPLOI CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES RÉSINE DE PROTECTION À L EAU SOUS CARRELAGES (SPEC) Forme un film étanche et souple. PRB DOMAINE D EMPLOI SOLS ET MURS INTÉRIEURS PRIVATIFS ET COLLECTIFS SOLS EXTÉRIEURS ABRITÉS (LOGGIAS) USAGE Neuf et rénovation. Parois de locaux humides EB+ et EC. Sols de locaux U4, P3, E3 (sans siphon

Plus en détail

Avis Technique 5/05-1812 Annule et remplace l Avis Technique 5/02-1593. Nattes TROBA RO, TROBA+8 et TROBA+12

Avis Technique 5/05-1812 Annule et remplace l Avis Technique 5/02-1593. Nattes TROBA RO, TROBA+8 et TROBA+12 Avis Technique 5/05-1812 Annule et remplace l Avis Technique 5/02-1593 Natte de désolidarisation drainante sur revêtement d étanchéité Accessoire d étanchéité Roofing Dachdeckung Nattes TROBA RO, TROBA+8

Plus en détail

Cette fiche s'applique à la fourniture et à la mise en œuvre des éléments de granit pour la réalisation des revêtements de sols scellés pour bâtiment.

Cette fiche s'applique à la fourniture et à la mise en œuvre des éléments de granit pour la réalisation des revêtements de sols scellés pour bâtiment. REVETEMENTS DE SOL SCELLES POUR BATIMENT Cette fiche s'applique à la fourniture et à la mise en œuvre des éléments de granit pour la réalisation des revêtements de sols scellés pour bâtiment. 1. FOURNITURE

Plus en détail

Sur plancher bois, intercaler une membrane imperméable et respirante (perméable à la vapeur d eau).

Sur plancher bois, intercaler une membrane imperméable et respirante (perméable à la vapeur d eau). CHAPE LEGERE ET ISOLANTE PREMELANGEE A RETRAIT ET SECHAGE CONTROLE POUR USAGE INTERIEUR. ADAPTEE AU COLLAGE DE REVÊTEMENTS Y COMPRIS CEUX SENSIBLES À L HUMIDITE. DESCRIPTIF PRODUIT Prémélangé «Latermix

Plus en détail

Chapes et dalles sur plancher bois

Chapes et dalles sur plancher bois 4 ème Forum International Bois Construction 2014 Chapes et dalles sur plancher bois A. Onillon 1 Chapes et dalles sur plancher bois Arnaud Onillon Institut Technologique FCBA FR-Bordeaux 2 Chapes et dalles

Plus en détail

COGETHERM. COGEBLOC SARL Route du Môle 2 Freyssinet 6 Bâtiment VI-1 Port Est F 59140 DUNKERQUE Tél. : 03 28 59 60 02 Fax : 03 28 59 18 54

COGETHERM. COGEBLOC SARL Route du Môle 2 Freyssinet 6 Bâtiment VI-1 Port Est F 59140 DUNKERQUE Tél. : 03 28 59 60 02 Fax : 03 28 59 18 54 Avis Technique 16/05-482 Procédé de mur en maçonnerie de blocs isolants Masonry wall made of insulating blocks Ne peuvent se prévaloir du présent Avis Technique que les productions certifiées, marque CSTBat,

Plus en détail

rocksol expert performances THERMIQUE performances incendie Isoler les sols sous chape maçonnée

rocksol expert performances THERMIQUE performances incendie Isoler les sols sous chape maçonnée rocksol expert ROCKSOL EXPERT est un panneau de laine de roche mono densité rigide utilisé pour l isolation thermique et acoustique des chapes flottantes de planchers bas. performances THERMIQUE Épaisseur

Plus en détail

FERMACELL cloisons non porteuses Parement double

FERMACELL cloisons non porteuses Parement double Des systèmes reconnus dans la construction sèche présentant des qualités coupefeu et d isolation phonique. Descriptif : Les cloisons FERMACELL double peau sont des cloisons distributives non porteuses

Plus en détail

Avis Technique non valide

Avis Technique non valide Voûte sans coffrage Avis Technique 16/07-535 Voûte MOREL Titulaire : SOCIETE MOREL Le Bourg F-43800 CHAMALIERES Tél. : 06 85 52 02 82 E-mail : rob.morel@wanadoo.fr Internet : www.architecturemodulaire.com

Plus en détail

Document Technique d Application

Document Technique d Application Document Technique d Application Référence Avis Technique 13/10-1095*V1 Annule et remplace le Document Technique d Application 13/10-1095 Intègre le modificatif 13/10-1095*01 Mod Chape à base de ciment

Plus en détail

La mise en œuvre des bétons

La mise en œuvre des bétons Chapitre4 La mise en œuvre des bétons 4.1 Le serrage du béton (compactage) 4.1.1 - Les bétons autoplaçants (BAP) 4.1.2 - Les autres bétons 4.2 Les traitements de surface 4.3 La cure 4.4 Les joints 4.4.1

Plus en détail

MORTIER LÉGER PRÊT À L EMPLOI 225 kg/m 3

MORTIER LÉGER PRÊT À L EMPLOI 225 kg/m 3 MORTIER LÉGER PRÊT À L EMPLOI 225 kg/m 3 SottoPronto est un mortier léger en sac prêt à l emploi, allégé par des billes de polystyrène vierge expansées à granulométrie contrôlée et enrobées de l adjuvant

Plus en détail

Avis Technique 2/10-1434*02 Add

Avis Technique 2/10-1434*02 Add Avis Technique 2/10-1434*02 Add Additif à l Avis Technique 2/10-1434 et 2/10-1434*01 Add Avant d utiliser ce système, il est indispensable de prendre connaissance de l Avis Technique 2/10-1434 en tenant

Plus en détail

Document Technique d Application. SA 500 SA 500 fibre

Document Technique d Application. SA 500 SA 500 fibre Document Technique d Application Référence Avis Technique 13/14-1231 Annule et remplace le Document Technique d Application 13/11-1111*V1 Chape fluide à base de ciment Cement fluid screed Zementfliessestrich

Plus en détail

Chape de pente et chape prête à carreler

Chape de pente et chape prête à carreler Chape de pente et chape prête à carreler. Généralités Les chapes sont destinées à être recouvertes par un revêtement; elles ont plusieurs fonctions : réaliser la pente sous l étanchéité afin d assurer

Plus en détail

Document Technique d Application. Panel PIR AK

Document Technique d Application. Panel PIR AK Document Technique d Application Référence Avis Technique 5/10-2103*01 Add Additif au Document Technique d Application 5/10-2103 Isolant thermique non porteur support d étanchéité Non-loadbearing insulation

Plus en détail

5.- Fiche «chapistes» Les sols flottants maçon, carreleur, parqueteur

5.- Fiche «chapistes» Les sols flottants maçon, carreleur, parqueteur 1.- Fiche «chapistes» Les sols flottants maçon, carreleur, parqueteur.1.- Grands principes communs aux sols flottants Les sols flottants sont constitués d éléments rigides (chape en béton, parquet, carrelage)

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIÈRES

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIÈRES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIÈRES LOT 10 : CARRELAGES / FAÏENCES CCTP LOT 10 CARRELAGES / FAIENCES - page 1 LOT 10 CARRELAGES/ FAÏENCES ARTICLE 1 CONSISTANCE DES TRAVAUX... 3 1.01 Normes et règlements...

Plus en détail

XXLight. MORTIER LÉGER PRÊT À L EMPLOI THERMO-ACOUSTIQUE FIBRÉ 300 kg/m 3

XXLight. MORTIER LÉGER PRÊT À L EMPLOI THERMO-ACOUSTIQUE FIBRÉ 300 kg/m 3 MORTIER LÉGER PRÊT À L EMPLOI THERMO-ACOUSTIQUE FIBRÉ 300 kg/m 3 Mortier léger en sac prêt à l emploi, allégé par des billes de polystyrène vierge expansées à granulométrie contrôlée et enrobées de l adjuvant

Plus en détail

Avis Technique non valide

Avis Technique non valide Dallages en béton additionné de fibres en polypropylène. Pavements, out of additionned polypropylen fibre concrete Avis Technique 3/08-579 Annule et remplace l Avis Technique 3/07-532 Dallages en béton

Plus en détail

Document Technique d Application. Fullchap

Document Technique d Application. Fullchap Document Technique d Application Référence Avis Technique 13/15-1292 Annule et remplace l Avis Technique 13/12-1172 Chape fluide à base de ciment Cement fluid screed Zementfliessestrich Cet Avis Technique

Plus en détail

Sika ViscoChape CHAPE AUTONIVELANTE BASE CIMENT

Sika ViscoChape CHAPE AUTONIVELANTE BASE CIMENT Sika ViscoChape CHAPE AUTONIVELANTE BASE CIMENT SIKA VISCOCHAPE UNE SOLUTION SIMPLE ET PRÊTE À L EMPLOI Les modes constructifs évoluent au fil des innovations et des réglementations. Les habitudes de travail

Plus en détail

édito LES accessoires /// angle

édito LES accessoires /// angle édito LES accessoires /// angle Le TeCHNIBLOC a été élaboré spécifiquement pour répondre à l environnement, à la santé, à la sécurité et à un manque de main-d œuvre. Il est la solution clés en mains à

Plus en détail

MORTIER LÉGER PRÊT À L EMPLOI ISOLANT & FIBRÉ 500 kg/m 3

MORTIER LÉGER PRÊT À L EMPLOI ISOLANT & FIBRÉ 500 kg/m 3 MORTIER LÉGER PRÊT À L EMPLOI ISOLANT & FIBRÉ 500 kg/m 3 Mortiers & Bétons Légers " PRÉPARATION DU MORTIER LÉGER 1 sac de +10 à 11 litres d eau + Préparation à la bétonnière Consommation de 13 sacs au

Plus en détail

[303] POSE COLLÉE CREATION 30 / CREATION 55 / CREATION 70

[303] POSE COLLÉE CREATION 30 / CREATION 55 / CREATION 70 Avant de procéder à la mise en œuvre du revêtement, il convient de l examiner, et de déceler éventuellement tout problème d ordre visuel. En cas de défauts d aspect, nous vous demandons d en informer GERFLOR

Plus en détail

SOLELEC. 7. Garantie. 6. Régulation. La garantie sera de 10 ans pour les éléments chauffants et de 3 ans pour la partie régulation.

SOLELEC. 7. Garantie. 6. Régulation. La garantie sera de 10 ans pour les éléments chauffants et de 3 ans pour la partie régulation. SOLELEC. Régulation L installation doit être régulée par un thermostat ordres. Les préconisations de branchement sont reprises dans la notice spécifique joint à chaque thermostat. Il est possible d utiliser

Plus en détail

PERFORMANCES ACOUSTIQUES :

PERFORMANCES ACOUSTIQUES : FICHE CONSEIL N 10 PERFORMANCES ACOUSTIQUES : LES BONNES PRATIQUES DE MISE EN ŒUVRE. La performance acoustique des ouvrages en plaques de plâtre (cloison, contre-cloison, plafond) dépend non seulement

Plus en détail

DOSSIER TECHNIQUE. SESSION 2012 Certificat d Aptitude Professionnelle PLATRIER PLAQUISTE

DOSSIER TECHNIQUE. SESSION 2012 Certificat d Aptitude Professionnelle PLATRIER PLAQUISTE SESSION 2012 Certificat d ptitude Professionnelle PLTRIER PLQUISTE Épreuve EP1 - Unité UP1 nalyse d une situation professionnelle DOSSIER TECHNIQUE Contenu du dossier Page de garde... DT 1 Plan de masse...

Plus en détail

DOMAINE D APPLICATION INSTRUCTIONS GENERALES

DOMAINE D APPLICATION INSTRUCTIONS GENERALES NOTICE DE POSE Chauffage Direct par Sol Rayonnant. Lire attentivement les instructions de cette fiche technique avant de commencer l installation du Cable Kit 10w/ml. DOMAINE D APPLICATION Cable Kit est

Plus en détail

LOT N 10. REVts. de SOLS SOUPLES

LOT N 10. REVts. de SOLS SOUPLES LOT N 10 REVts. de SOLS SOUPLES PROGRAMME Ce lot est traité en grande partie en option car le maître d ouvrage peut choisir de retenir l option N 09-03 consistant à traiter une résine d e sol en lieu et

Plus en détail

CONSEILS DE POSE PARQUET BAMBOU POSE FLOTTANTE PRECONISATIONS PREALABLES : A LIRE ABSOLUMENT AVANT DE COMMENCER LA POSE

CONSEILS DE POSE PARQUET BAMBOU POSE FLOTTANTE PRECONISATIONS PREALABLES : A LIRE ABSOLUMENT AVANT DE COMMENCER LA POSE CONSEILS DE POSE PARQUET BAMBOU POSE FLOTTANTE PRECONISATIONS PREALABLES : A LIRE ABSOLUMENT AVANT DE COMMENCER LA POSE LISEZ LA NOTICE DE POSE DANS SA TOTALITE AVANT DE DEMARRER VOTRE CHANTIER. Cela pourra

Plus en détail

Avis Technique 20/10-179. Kilma Form IT

Avis Technique 20/10-179. Kilma Form IT Avis Technique 20/10-179 Dalles à plots pour plancher chauffant et réversible PSE insulating slabs with ridged tube for hydraulic floor heating/cooling Noppen Platen aus Polystyrol für Fussbodenheizung

Plus en détail

LES PRODUITS RECOMMANDÉS PRÉPARATION

LES PRODUITS RECOMMANDÉS PRÉPARATION POSE AU SOL EN NEUF TOUS LES LOCAUX CLASSÉS P4 AU PLUS ET NON SOUMIS À UNE CIRCULATION RÉGULIÈRE DE VÉHICULE À MOTEUR SOLUTIONS JUSQU À 60 X 60 CM ET AU-DELÀ JUSQU À 10 000 CM 2? QUESTIONS Quelles solutions

Plus en détail

CONSTRUCTION D UN BATIMENT ARTISANAL SCI JOCHARIE 76570 PAVILLY

CONSTRUCTION D UN BATIMENT ARTISANAL SCI JOCHARIE 76570 PAVILLY CONSTRUCTION D UN BATIMENT ARTISANAL SCI JOCHARIE 76570 PAVILLY LOT 03 CHAPE LIQUIDE/DALLAGE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES SELARL d'architecture CREVEL N d' inscription au tableau Régional

Plus en détail

Constructions en brique et Acoustique : réponses à la réglementation

Constructions en brique et Acoustique : réponses à la réglementation 34 Constructions en brique et Acoustique : réponses à la réglementation Valérie Borg, Ingénieur acousticien, CTTB, 17, rue Letellier, 75015 Paris, tél. : 01 45 37 77 77, fax : 01 45 37 77 71 Michel Villot,

Plus en détail

Lot n 20bis Carrelages.

Lot n 20bis Carrelages. Maîtrise d ouvrage : Communauté de Communes de SARTILLY Porte de la Baie BP12-66, Grande Rue. 50530 Sartilly. Opération : Réalisation d'un complexe équin à vocation économique et touristique à DRAGEY -

Plus en détail

Chapes fluides à base de sulfate de calcium

Chapes fluides à base de sulfate de calcium Commission chargée de formuler des Avis Techniques Groupe Spécialisé n 13 Procédés pour la mise en œuvre des revêtements Chapes fluides à base de sulfate de calcium Cahier des Prescriptions Techniques

Plus en détail

Apporte confort et repos avec une isolation thermique et acoustique

Apporte confort et repos avec une isolation thermique et acoustique Apporte confort et repos avec une isolation thermique et acoustique Données techniques Isobet l conductivité thermique : 0,085 W/mK (λ Ui ) l résistance à la compression : > 0,3 N/mm 2 l masse volumique

Plus en détail

Maçonnerie. Réalisation d ouvrages de maçonnerie. Préparer une intervention en maçonnerie

Maçonnerie. Réalisation d ouvrages de maçonnerie. Préparer une intervention en maçonnerie A Maçonnerie Réalisation d ouvrages de maçonnerie Préparer une intervention en maçonnerie Protéger les ouvrages existants et identifier les points singuliers (isolants, ) Préparer le site pour l'intervention

Plus en détail

CONSTRUCTION D'UN POLE PETITE ENFANCE AMO.F.EXP. 9, avenue Jean Bouin 94130 ISSY-LES-MOULINEAUX amofexp@orange.fr

CONSTRUCTION D'UN POLE PETITE ENFANCE AMO.F.EXP. 9, avenue Jean Bouin 94130 ISSY-LES-MOULINEAUX amofexp@orange.fr CONSTRUCTION D'UN POLE PETITE ENFANCE Rue de l'arquebuse 77510 REBAIS M. D'OUVRAGE COMMUNE DE REBAIS 2, rue de l'hôtel de ville 77510 REBAIS T: 01 64 04 50 37 F: 01 64 04 57 80 mairie.rebais@wanadoo.fr

Plus en détail

Document Technique d Application. Bloc Américain PREFABLOC

Document Technique d Application. Bloc Américain PREFABLOC Document Technique d Application Référence Avis Technique 16/09-590 Annule et remplace l Avis Technique 16/05-500 Mur en blocs en béton Bloc Américain PREFABLOC Relevant de la norme NF EN 771-3 Titulaire

Plus en détail

ASSOCIATION POUR LA CERTIFICATION DES MATERIAUX ISOLANTS

ASSOCIATION POUR LA CERTIFICATION DES MATERIAUX ISOLANTS Indice de Révision Date de mise en application B 30/06/2013 ASSOCIATION POUR LA CERTIFICATION DES MATERIAUX ISOLANTS 4, avenue du Recteur-Poincarré, 75782 Paris Cedex 16 Tel. 33.(0)1.64.68.84.97 Fax. 33.(0)1.64.68.83.45

Plus en détail

Réussir le dosage du mortieret du béton

Réussir le dosage du mortieret du béton Réussir le dosage du mortieret du béton DES BONS CONSEILS POUR FAIRE SOI-MÊME! 1 Composer votre mortier Le mortier sert pour le montage des briques et parpaings, à la constitution des enduits de façade

Plus en détail

2) CARACTERISTIQUES D IDENTIFICATION ET DE PERFORMANCES

2) CARACTERISTIQUES D IDENTIFICATION ET DE PERFORMANCES 1) DEFINITION ISOCOQ PL 4 D30 est un produit d isolation thermique fabriqué à partir de Polystyrène rigide expansé et moulé par plaques de 1,20m x0,60m x 0,04m. La pré expansion du polystyrène est réalisée

Plus en détail

deltarock mb rock CONSEIL ROCKWOOL Isoler les planchers bois en sous-face

deltarock mb rock CONSEIL ROCKWOOL Isoler les planchers bois en sous-face deltarock ou MB ROCK DELTAROCK et MB ROCK sont des panneaux de laine de roche mono densité rigide utilisés pour l isolation thermique entre éléments de structure (solives, poutrelles ) avant la pose du

Plus en détail

DTU de la série 40 : couvertures (ardoises et matériaux divers ; tuiles etc),

DTU de la série 40 : couvertures (ardoises et matériaux divers ; tuiles etc), MISE EN ŒUVRE (ISONAT FACILE A POSER ) ISOLATION DES TOITURES Le produit Isonat se pose conformément aux règles de l art et aux DTU tels que : DTU 25-41 : ouvrages en plaques de parement en plâtre, DTU

Plus en détail

RESIDENCE LES BRUYERES

RESIDENCE LES BRUYERES MAITRE D'OUVRAGE : SOLLAR (Groupe Logement français) 28 Rue Garibaldi BP 6064 69 412 LYON cedex Tel : 04 72 82 39 41 Fax : 04 78 93 83 13 Construction de 14 logements cœur de village RESIDENCE LES BRUYERES

Plus en détail

En France, 7 maçonneries sur 10 sont réalisées avec des blocs béton.

En France, 7 maçonneries sur 10 sont réalisées avec des blocs béton. LES BLOCS EN BETON Les blocs, généralement de forme parallélépipédique, ont un poids et des dimensions qui permettent de réaliser des parois de géométrie simple ou complexe et qui les rendent manuportables

Plus en détail

7.3 Le bétonnage. par temps chaud. par temps froid

7.3 Le bétonnage. par temps chaud. par temps froid 7.3 Le bétonnage par temps chaud par temps froid Le bétonnage par temps chaud Les conditions climatiques ont une grande influence sur la qualité finale du béton. Il convient de se préoccuper de cette sensibilité

Plus en détail

Document Technique d Application 20/11-240 JETROCK

Document Technique d Application 20/11-240 JETROCK Document Technique d Application 20/11-240 Annule et remplace l Avis Technique 20/05-88 Procédé d isolation thermique par soufflage sur planchers de combles. Isolation thermique Thermal insulation Wärmedämmung

Plus en détail

C.C.T.P (Cahier des Clauses Techniques Particulières) LOT N 03 PLATRERIE

C.C.T.P (Cahier des Clauses Techniques Particulières) LOT N 03 PLATRERIE COMMUNAUTE DE COMMUNE DU CANTON D OUST AMENAGEMENT D UNE SATION DE TRAIL ET DE 3 SALONS ESTHETIQUES DANS L ANCIENNE MAISON DU TEMPS LIBRE D AULUS LES BAINS C.C.T.P (Cahier des Clauses Techniques Particulières)

Plus en détail

LOT N 1 GROS ŒUVRE Page n 1

LOT N 1 GROS ŒUVRE Page n 1 LOT N 1 GROS ŒUVRE Page n 1 1.1 GENERALITES 1.1.1 DEFINITION DU PROJET VOIR GENERALITES COMMUNES A TOUS LES CORPS D ETATS 1.1.2 DISPOSITIONS REGLEMENTAIRES ET SERVITUDES (LISTE NON LIMITATIVE) Il est rappelé

Plus en détail

RAVALEMENT ISOLATION PAR L EXTERIEUR

RAVALEMENT ISOLATION PAR L EXTERIEUR MEZIERES CTM CCTP LOT N 05 RAVALEMENT-ISOLATION EXTERIEURE Page 05-1 RAVALEMENT ISOLATION PAR L EXTERIEUR PRESCRIPTIONS GENERALES... 2 DOCUMENTS DE REFERENCE... 2 EMPLOI DE MATERIAUX ET PROCEDES TRADITIONNELS...

Plus en détail

Avis Technique non valide

Avis Technique non valide Document Technique d Application Référence Avis Technique 16/07-529 Mur en blocs en béton Blocs Américains US Lisse SCPR Annule et remplace l'avis Technique 16/03-461 Relevant de la norme NF EN 771-3 Titulaire

Plus en détail

BÂTIMENT GUIDE D APPLICATION. pour le

BÂTIMENT GUIDE D APPLICATION. pour le GUIDE D APPLICATION pour le BÂTIMENT Isolation thermique et phonique Sain, naturel et recyclable Produit et transformé localement Régulateur hygrométrique Sensation de confort GUIDE D APPLICATION À PROPOS

Plus en détail

MIXXOL. France. MORTIER LÉGER FIBRÉ PRÊT À L EMPLOI THERMO-ACOUSTIQUE AVEC DES AGRÉGATS NATURELS RECYCLÉS 1000 kg/m 3 49 %

MIXXOL. France. MORTIER LÉGER FIBRÉ PRÊT À L EMPLOI THERMO-ACOUSTIQUE AVEC DES AGRÉGATS NATURELS RECYCLÉS 1000 kg/m 3 49 % MIXXOL MORTIER LÉGER FIBRÉ PRÊT À L EMPLOI THERMO-ACOUSTIQUE AVEC DES AGRÉGATS NATURELS RECYCLÉS 1000 kg/m 3 49 % France Mortier léger en sac prêt à l emploi, allégé par des agrégats de noyaux d olives

Plus en détail

L h a b i t a t r e s p i r e

L h a b i t a t r e s p i r e L habitat respire La solution pour une isolation active, saine, durable, respectueuse de l environnement. Nous vivons avec la nature, nous en faisons partie. L eau, l air, le soleil : autant d échanges

Plus en détail

Solutions d isolation thermique. le panneau. isolant. référence. pour l'isolation. des sols. isolant TMS

Solutions d isolation thermique. le panneau. isolant. référence. pour l'isolation. des sols. isolant TMS Solutions d isolation thermique Confort économies d'énergies, Environnement le panneau isolant référence pour l'isolation des sols isolant isolant confort, économie et performance confort économie performance

Plus en détail

EUR SOL. les situations. L isolant à l aise dans toutes

EUR SOL. les situations. L isolant à l aise dans toutes EUR SOL L isolant à l aise dans toutes les situations Performant et léger Facile à poser Hautement résistant à la compression Adapté à tous les planchers, y compris chauffants et rafraîchissants La performance

Plus en détail

Évaluation Technique Européenne (Version originale en langue française)

Évaluation Technique Européenne (Version originale en langue française) 84, avenue Jean-Jaurès Champs-sur-Marne FR-77447 Marne-la-Vallée Cedex 2 Tél. : + 33 (0)1 64 68 82 82 Fax : + 33 (0)1 60 05 85 34 E-mail : etancheite@cstb.fr Site internet : www.cstb.fr Membre de l EOTA

Plus en détail

Solutions d isolation thermique. le panneau. isolant. référence. pour l'isolation. des sols. isolant TMS

Solutions d isolation thermique. le panneau. isolant. référence. pour l'isolation. des sols. isolant TMS Solutions d isolation thermique Confort économies d'énergies, Environnement le panneau isolant référence pour l'isolation des sols isolant isolant confort, économie et performance confort économie performance

Plus en détail

PRÉSENTATION RAPIDE DE LA SOCIÉTÉ PRINCIPE DE L ITE SUBERISOLE MATÉRIAUX EMPLOYÉS SUBERISOLE : UN SYSTÈME CLÉ EN MAIN DÉTAILS ET AVANTAGES

PRÉSENTATION RAPIDE DE LA SOCIÉTÉ PRINCIPE DE L ITE SUBERISOLE MATÉRIAUX EMPLOYÉS SUBERISOLE : UN SYSTÈME CLÉ EN MAIN DÉTAILS ET AVANTAGES PRÉSENTATION RAPIDE DE LA SOCIÉTÉ PRINCIPE DE L ITE SUBERISOLE MATÉRIAUX EMPLOYÉS SUBERISOLE : UN SYSTÈME CLÉ EN MAIN DÉTAILS ET AVANTAGES SUPPORTS ADMISSIBLES MISE EN ŒUVRE : PRINCIPE DE POSE SUR SUPPORT

Plus en détail

Plafonds PRF (Pose Rapide Feu) Stil F 530

Plafonds PRF (Pose Rapide Feu) Stil F 530 A01 Plafonds sur ossature métallique Placostil Plafonds PRF (Pose Rapide Feu) Stil F 530 Travaux préparatoires et dispositions générales Les travaux ne doivent être entrepris que dans les constructions

Plus en détail

LE POSTE DE BETONNAGE «BPE/BFC»

LE POSTE DE BETONNAGE «BPE/BFC» LE POSTE DE BETONNAGE «BPE/BFC» 1 INTRODUCTION Il existe deux modes de production des bétons : les Bétons Fabriqués sur Chantier (BFC) les Bétons Prêts à l Emploi (BPE) Les facteurs à prendre en compte

Plus en détail

Avis Technique 5/11-2165 SBR 14

Avis Technique 5/11-2165 SBR 14 Avis Technique 5/11-2165 Annule et remplace l Avis Technique 5/07-1973 Système de fixation par clouage de tôles d acier nervurées support d étanchéité Système de fixation Fixing device Festlegungsystem

Plus en détail

Document Technique d Application

Document Technique d Application Document Technique d Application Référence Avis Technique 3/15-809 Annule et remplace l Avis Technique 3/08-586 Dallage de maisons individuelles Dallages en béton renforcé de fibres Pavement out of reinforced

Plus en détail

Document Technique d Application. Agilia sols A

Document Technique d Application. Agilia sols A Document Technique d Application Référence Avis Technique 12/09-1553*V2 Annule et remplace le Document Technique d Application 12/09-1553*V1 Intègre le modificatif 12/09-1553*02 Mod Chape fluide à base

Plus en détail

LA MAÇONNERIE FICHES TECHNIQUES

LA MAÇONNERIE FICHES TECHNIQUES LA MAÇONNERIE FICHES TECHNIQUES Gamme des produits BLOCS EN BÉTON DE GRANULATS COURANTS BLOCS DE COFFRAGE PRÉLINTEAUX - BLOCS STANDARDS - BLOCS ACCESSOIRES - BLOCS SPÉCIAUX - BLOCS AVEC EMBOÎTEMENTS VERTICAUX

Plus en détail

L isolant tout-terrain

L isolant tout-terrain EUR TOIT L isolant tout-terrain des toitures inclinées Performant et léger Rigide et résistant Facile et rapide à poser Faible encombrement Supprime les ponts thermiques (méthode du Sarking) La performance

Plus en détail

INSTRUCTION DE POSE Natte de désolidarisation et support sous carrelages Sika Permat 01.08.2014 / 08.2014 / SIKA SCHWEIZ AG / SAM

INSTRUCTION DE POSE Natte de désolidarisation et support sous carrelages Sika Permat 01.08.2014 / 08.2014 / SIKA SCHWEIZ AG / SAM INSTRUCTION DE POSE Natte de désolidarisation et support sous carrelages 01.08.2014 / 08.2014 / SIKA SCHWEIZ AG / SAM SOMMAIRE 1 DESCRIPTION 3 2 DOMAINE D UTILISATION 3 3 SYSTEME DE POSE 3 4 DESCRIPTION

Plus en détail

CONSTRUCTION D UN BATIMENT DE VENTE ET BUREAUX

CONSTRUCTION D UN BATIMENT DE VENTE ET BUREAUX CONSTRUCTION D UN BATIMENT DE VENTE ET BUREAUX MAÎTRE D OUVRAGE EPLEFPA Marmilhat B.P. 116 63370 LEMPDES C.C.T.P. PRO ARCHITECTES SARL BRUNO BRUN ARCHITECTE 113 Bis avenue de la Libération 63000 CLERMONT-FERRAND

Plus en détail

BLOC CREUX À MAÇONNER

BLOC CREUX À MAÇONNER BLOC CREUX À MAÇONNER Synthèse Ils sont utilisés pour constituer les parties courantes de murs extérieurs mais aussi des cloisons intérieures. Poids bloc (kg) Rangées d alvéoles (U) Alvéoles (U) Repère

Plus en détail

Nota : Les informations en rouge sont à renseigner par le prescripteur. BETOMUR RTh Coffré

Nota : Les informations en rouge sont à renseigner par le prescripteur. BETOMUR RTh Coffré Nota : Les informations en rge sont à renseigner par le prescripteur BETOMUR RTh Coffré L'entreprise devra la frniture et la mise en œuvre d'un procédé de Mur à Coffrage et Isolation Intégrée (MC2I), de

Plus en détail

Solutions d isolation thermique. le panneau. isolant. référence. pour l'isolation. des sols. tms isolant

Solutions d isolation thermique. le panneau. isolant. référence. pour l'isolation. des sols. tms isolant Solutions d isolation thermique Confort économies d'énergies, Environnement tms isolant le panneau isolant référence pour l'isolation des sols tms isolant confort, économie et performance confort économie

Plus en détail

SOCOTEC. Points sensibles de la RT2012 et articulations avec la réglementation. Pour la maîtrise des risques et l amélioration des performances

SOCOTEC. Points sensibles de la RT2012 et articulations avec la réglementation. Pour la maîtrise des risques et l amélioration des performances SOCOTEC Points sensibles de la RT2012 et articulations avec la réglementation Pour la maîtrise des risques et l amélioration des performances David RETIERE / david.retiere@socotec.fr 31/05/2012 Sommaire

Plus en détail

Avis Technique 14/10-1609 Révision de l Avis Technique 14/05-949 V1 TRASSACOME

Avis Technique 14/10-1609 Révision de l Avis Technique 14/05-949 V1 TRASSACOME Avis Technique 14/10-1609 Révision de l Avis Technique 14/05-949 V1 Rubans chauffants autorégulants Self regulating heating cables Leitungsrohreheizung Système de maintien en température des réseaux d

Plus en détail

Guide de mise en œuvre

Guide de mise en œuvre Système de plancher rayonnant électrique Câble auto-régulant Solution mince avec revêtement de sol stratifié flottant Guide de mise en œuvre BRBT 02/2007 302 Fr 991169 1/22 SOMMAIRE Composition du pack

Plus en détail

Document Technique d Application

Document Technique d Application Document Technique d Application Référence Avis Technique 20/15-356 Annule et remplace le Document Technique d Application 20/12-266 Procédé d isolation thermique pour comble perdu ou aménagé Thermal insulation

Plus en détail

Plafonds en plaques Gyplat à enduire

Plafonds en plaques Gyplat à enduire A04 Plafonds à enduire au plâtre Plafonds en plaques Gyplat à enduire Travaux préparatoires et dispositions générales Les travaux ne doivent être entrepris que dans les constructions dont l état d avancement

Plus en détail

ONDUTISS. Imperméables souples et légers. Ecrans souples de sous-toiture. www.onduline.com. CE Norme NF EN 13859-1

ONDUTISS. Imperméables souples et légers. Ecrans souples de sous-toiture. www.onduline.com. CE Norme NF EN 13859-1 ONDUTISS Ecrans souples de sous-toiture CE Norme NF EN 13859-1 Imperméables souples et légers www.onduline.com ONDUTISS Ondutiss : les écrans souples de sous-toiture pour une meilleure protection de l

Plus en détail

Gaines techniques verticales Placostil

Gaines techniques verticales Placostil 01 Cloisons sur ossature métallique Placostil Gaines techniques verticales Placostil Description Les gaines techniques verticales peuvent être réalisées avec les mêmes produits et systèmes Placo que ceux

Plus en détail

Document Technique d Application. Tuile Galleane 10

Document Technique d Application. Tuile Galleane 10 Document Technique d Application Référence Avis Technique 5/08-1996 Tuile de terre cuite pour l'emploi en faible pente Couverture en petits éléments Discontinuous roofing Dachdeckungen Tuile Galleane 10

Plus en détail

Avis Technique non valide

Avis Technique non valide Traitement des Eaux Water Treatment Wasseraufbereitung Ne peuvent se prévaloir du présent Avis Technique que les procédés mis en œuvre par une société certifiée, marque CSTBat Service, dont la liste à

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIÈRES

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIÈRES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIÈRES LOT 2 : COUVERTURE ÉTANCHÉITÉ CCTP LOT2 COUVERTURE / ETANCHEITE - page 1 LOT 2 COUVERTURE / ETANCHEITE ARTICLE 1 CONSISTANCE DES TRAVAUX... 3 2.01 Réfection

Plus en détail

Document Technique d Application

Document Technique d Application Document Technique d Application Référence Avis Technique 13/15-1273 Annule et remplace le Document Technique d Application 13/12-1140*V1 Chape non destinée à l enrobage de planchers chauffants Chape fluide

Plus en détail

LITAFEU JOINT COUPE FEU. Propriétés. Performances. Domaines d application. Sécurité. Stockage. Conditionnement. Mise en œuvre P 1/8

LITAFEU JOINT COUPE FEU. Propriétés. Performances. Domaines d application. Sécurité. Stockage. Conditionnement. Mise en œuvre P 1/8 P 1/8 LITAFEU JOINT COUPE FEU Date d actualisation : 23 juillet 2012 Propriétés Le LITAFEU est constitué de fibres minérales incombustibles, imputrescibles, insérées dans une résille de fibres de verre.

Plus en détail

Construire en CLT B S T R U C T U R E D E S C O U C H E S 4/2012

Construire en CLT B S T R U C T U R E D E S C O U C H E S 4/2012 B S T R U C T U R E D E S C O U C H E S 4/2012 Sommaire 1 MUR EXTÉRIEUR 1.1 Isolation en laine minérale 1.2 Isolation en fibres de bois douces 1.3 Isolation en cellulose 1.4 Isolation en polystyrène expansé

Plus en détail

Pour les murs courbes le bloc de coffrage courbe : exemple Fabemi le Varibloc

Pour les murs courbes le bloc de coffrage courbe : exemple Fabemi le Varibloc LES BLOCS CIMENT Les blocs béton BBM (bloc de bêton manufacturé) sont appelés agglos, moellon ou parpaings suivant les régions. Ce sont des BBM pour une pose traditionnelle à bain de mortier, les BBM sont

Plus en détail

Avis Technique 2/11-1480 VEPMA

Avis Technique 2/11-1480 VEPMA Avis Technique 2/11-1480 Annule et remplace l Avis Technique 2/07-1277 Ouvrage en verre Glass structure Glasbauteile VEPMA Titulaire : Verre & Métal 88 avenue Jean Jaurès FR-94203 IVRY-SUR-SEINE Cedex

Plus en détail

Avis de résistance au feu pour un Avis Technique AVIS N CO

Avis de résistance au feu pour un Avis Technique AVIS N CO Avis de résistance au feu pour un Avis Technique AVIS N CO AVIS DE CHANTIER N CO. 2/39 Avis de Résistance au Feu pour un Avis Technique AVIS n CO4-1218 Entreprise KNAUF Avis de Résistance au feu : Procédé

Plus en détail