CULTUREàVIE, pour réussir la vie sociale dans chaque EHPAD du département!

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CULTUREàVIE, pour réussir la vie sociale dans chaque EHPAD du département!"

Transcription

1 Madame, Monsieur le Président du Conseil, souhaiteriez-vous que, dans votre département, les milliers de personnes âgées en perte d autonomie puissent retrouver un accès à la culture et aux loisirs? CULTUREàVIE, pour réussir la vie sociale dans chaque EHPAD! Actuellement......Bientôt Et avec le soutien financier de Contacts : Marc BOUDOT (responsable du déploiement) ou Carine JONDEAU (responsable éditoriale) :

2 Tous mobilisés pour améliorer la vie sociale en établissement de retraite Depuis 14 ans l Association nationale des Animateurs en Gérontologie (G.A.G.) se bat pour améliorer la qualité de la vie sociale des personnes âgées vivant en établissement de retraite. Promotion du métier d animateur en gérontologie, structuration de la formation, partenariats institutionnels, création du congrès annuel, administration du forum web, enquête nationale du secteur, etc. sont quelques unes des actions menées par nos membres. Fondateur : Bernard Hervy 1960 : début de l animation en gérontologie 1990 : animation = qualité de vie 2000 : création du G.A.G : loi rénovant l action sociale centrée sur le résident (PaP, CVS ) 2003 : Mission gouvernementale Hervy 2005 : Brevet Professionnel Animation Sociale 2008 : Diplôme d Etat Animation Sociale 2011 : enquête nationale : état des lieux sur l animation sociale 2012 : Livre Blanc (5 propositions) David Séguéla : président Le G.A.G. actuellement = 900 membres, 27 fédérations départementales ou régionales Un réseau de nombreux partenaires dont Jeunesse et Sport, le SEP, la Fédération Française de Gérontologie, etc... Un congrès annuel qui rassemble à Paris, depuis 7 ans, 600 à 700 personnes. Un site internet forum de discussion (en moyenne 500 visites jour).

3 1 Pour comprendre la non-traitance en établissement : Le clip «non-traitance.com» a été vu plus de fois par des aidants et professionnels de la gérontologie. Il a donné naissance au Livre Blanc : 5 propositions pour réussir la vie sociale en établissement. Présenté à la ministre des personnes âgées en juillet dernier, le projet CULTUREàVIE (l une des 5 propositions) a reçu le soutien financier de la CNSA et des premiers départements contactés (77, 71, 76, 07, 40, 59 ). Voir la vidéo sur la Non-traitance : Télécharger le Livre blanc :

4 2 Un nouvel enjeu : réussir la vie sociale Il faut d abord féliciter tous ceux qui ont œuvré ces 50 dernières années (professionnels, État, départements, etc ), pour transformer les hospices mouroirs en lieu respectueux de la fin de vie des aînés (être bien soigné, bien hébergé, bien nourri). Pourtant un dernier enjeu reste à réussir. Celui de la qualité de la vie sociale car terminer sa vie assis à attendre, cette situation n est pas digne de notre siècle. Offrir de la culture et des loisirs adaptés au handicap lié à l âge, cela est possible avec de l intelligence humaine collaborative et très peu de moyens financiers, c est le concept CULTUREàVIE! 30 années Aujourd hui Qualité de la vie sociale??? Qualité de la restauration Qualité de l hébergement Qualité des soins À faire Fait Je suis bien soignée, bien hébergée, je mange bien mais... je m ennuie! Hiers (hospices «mouroirs» Selon Maslow Réussir la vie sociale : 2 atouts Atout humain : donner plus de sens à la fin de vie des personnes âgées dépendantes Atout économique : réussir la vie sociale de l EHPAD, c est aussi améliorer les conditions de travail du personnel donc lutter contre l un des plus fort taux d absentéisme (plus de 10%, une fortune pour la collectivité!)

5 3 L animateur et sa mission «presque» impossible! L animateur en gérontologie (selon étude 2011) : - En établissement, il anime seul face à 71 résidents. - Il est, dans seulement 34% des cas, diplômé en animation en gérontologie. - Il dispose d un budget minimaliste de 0,09 par jour par personne. - Ayant peu d outils, il crée lui-même ses contenus d animation (jusqu à 50% du temps utilisés à la préparation). - Sans outil, il a du mal à créer des passerelles avec les soignants et bénévoles. CULTUREàVIE, un outil pour rendre la mission possible! Peu de «passerelles métiers» avec les soignants x x Energie des bénévoles mal exploitée

6 ! Le constat par l exemple. Dans cette unité Alzheimer (PASA), l animatrice Nathalie a proposé une discussion sur la vie d Edith Piaf. 1er problème : temps de préparation de 2 heures (photos, musiques, textes) pour un temps d animation de 45 min. 2ème problème : une fois animée, Nathalie range sa préparation dans un tiroir. L idée principale de la plateforme Internet collaborative CULTUREàVIE est de permettre aux animateurs en gérontologie de partager au niveau départemental et national leurs contenus d animation. Atouts de la plateforme web collaborative CULTUREàVIE 1- Des milliers de contenus pour mieux satisfaire les résidents 2- Gain sur la qualité et la variété des animations 3- Moins de préparation et plus de «terrain» pour les animateurs

7 et de loisirs adaptées en quelques clics Chaque semaine de nouveaux contenus d animation seront mis en ligne par 3 types de contributeurs : - les salariés de la plateforme CULTUREàVIE (animateurs, infographistes ) - les animateurs en exercice (env en France) qui pourront poster leurs meilleures animations personnelles - les bénévoles : jeunes retraités, associations culturelles, étudiants, lycéens, etc, pourront créer des contenus culturels pour leurs aînés Simulations-exemples Pour comprendre le concept CULTUREàVIE : Chaque semaine, pour son atelier cuisine, Sylvie (AMP) imprime via CULTUREàVIE, une recette-photo pour le groupe 2 de l unité Alzheimer. Tous les deux mois, via le site CULTUREàVIE, les résidents et le personnel choisissent une exposition parmi de nombreux thèmes : l école et la dictée de mon enfance, de Mozart à Verdi, pop-art et ustensiles de cuisine, 10 présidences à la république, etc Le club photo de Clermont-Ferrand vient de mettre en ligne sur CULTUREàVIE, un reportage nommé ; «le centre-ville d hier et d aujourd hui». L animatrice Angélique (de Troyes) va pouvoir le projeter à Mme Viard, ancienne habitante de Clermont. Grâce aux fiches projets (infos juridiques et techniques, astuces pratiques ), en 2 ans, l équipe d animation de l EHPAD a mis en place un jardin thérapeutique, une «boutique mobile» et l association «musique et histoire». M. José est une personne apathique que l on arrive à «reconnecter» grâce aux divers diaporamas-sons que l on télécharge sur CULTUREàVIE. C est à la carte, chaque résident peut choisir sur CULTUREàVIE, de la littérature écrite en «très gros». Grâce à CULTUREàVIE, les spectacles coûtent moins chers et les artistes travaillent plus. ETC ETC ETC ETC

8 6 Un partenariat avec votre Conseil Général CULTUREàVIE propose un modèle collaboratif, social, solidaire et pragmatique. Collaboratif car animateurs et bénévoles créeront et partageront des contenus culturels et de loisirs. Social car au service d une meilleure qualité de vie des personnes. Solidaire car chaque département paie une somme modeste (4200 ) pour faire vivre les 4 à 8 emplois générés par CULTUREàVIE (4 à 8 en fonction du nombre de CG qui adhéreront). Pragmatique car l association a recruté des professionnels expérimentés de l animation, de la communication et du web (le projet a aussi été validé par la CNSA qui finance son amorçage a hauteur de ) Etape 1 : adhésion du Conseil Le Conseil qui le souhaite adhère à l association du Groupement national des Animateurs en Gérontologie (4 200 TTC/an renouvelable). Etape 2 : plan de communication du Conseil Le Conseil informe (courrier, conférence, presse ) l ensemble des structures en lien avec les personnes âgées (EHPAD, foyers logements, centres hospitaliers, associations services d aide à la personne, animateur à domicile ) qu elles peuvent accéder à la plateforme de ressources CULTUREàVIE grâce à un code d accès départemental (jusqu à 250 codes par département). Sur le thème De l ambition culturelle pour les aînés : des supports de communication seront fournis au Conseil qui pourra les décliner sur son propre site, magazine, dossier de presse, etc. Etape 3 : déploiement dans les 100 EHPAD* de votre département : * Moyenne départementale Des centaines puis des milliers de contenus culturels et de loisirs pour améliorer la qualité des loisirs de quelques personnes âgées* en perte d autonomie de votre département

9 Atouts pour chaque résident des établissements de retraite Le G.A.G. a évalué que la modernisation des outils d animation va accroître la qualité de vie et des temps libres des résidents de 30 à 70% (selon l état actuel de l animation dans l établissement). Atouts pour les animateurs en gérontologie (en établissement et à domicile) De nombreux métiers ont fait de grands bonds en avant grâce à la création d outils dédiés et pertinents. C est la proposition du G.A.G. pour les animateurs en gérontologie. Les doter d outils modernes et efficaces qui prennent en compte l éloignement professionnel et permettent la mutualisation. Ce sont aussi les outils qui permettront l émergence et la réussite du métier d animateur à domicile. Atouts pour les soignants (et autres personnels de l établissement) La profession de soignant est difficile (pour preuve les taux d absentéisme). La plateforme est un outil qui favorise la communication et le lien social entre le soignant et la personne âgée. Le projet du G.A.G. améliore les conditions de travail du soignant sans alourdir la charge. Atouts pour les familles Les familles souffrent d observer leurs aînés s ennuyer jusqu à 8h30 par jour. Le projet du G.A.G. apporte de la vie dans l établissement comme à domicile. Le projet porté par le G.A.G. conserve aux familles la place d accompagnant Atouts pour les établissements de retraite Le projet du G.A.G. va améliorer l ambiance de vie mais aussi de travail. Plusieurs expériences ont déjà montré que ce type de progrès engendre une diminution de l absentéisme professionnel et développe la notion d équipe par une meilleure compréhension de la mission de l autre. Atouts pour les Conseils Départementaux Améliorer les conditions de vie de nos aînés est l une des missions difficiles et coûteuses. Ce projet mutualiste améliore le quotidien et la satisfaction de la TOTALITE des acteurs (personnes âgées, familles, professionnels, etc ) et le tout, pour un investissement MINIME (4200 TTC / an / Conseil ). Ces deux outils seront créateurs de nombreux emplois aidés et permettront l émergence du métier d animateur à domicile.

CULTUREàVIE Bilan à 12 mois. Déjà 14 départements utilisateurs

CULTUREàVIE Bilan à 12 mois. Déjà 14 départements utilisateurs CULTUREàVIE Bilan à 12 mois Déjà 14 départements utilisateurs CULTUREàVIE : bilan à 12 mois CULTUREàVIE : bilan en 5 chiffres Un an après la mise de ligne de la plateforme web CULTUREàVIE voici quelques

Plus en détail

www.culture-a-vie.com

www.culture-a-vie.com DOSSIER DE PRÉSENTATION Une solution contre la NON-TRAITANCE des personnes âgées Voir le clip www.non-traitance.com De l ambition culturelle et de loisirs pour les aînés Contact informations Carine Jondeau,

Plus en détail

Plateforme Internet. Comment ça marche?

Plateforme Internet. Comment ça marche? Plateforme Internet Comment ça marche? 1 Il faut d abord aller sur Internet 2 Il faut choisir un thème 3 On peut : Imprimer le reportage Projeter le reportage 4 Sur on trouve des centaines d animations

Plus en détail

LE SOUTIEN ESSENTIEL À UN DÉVELOPPEMENT ÉQUITABLE ET DURABLE

LE SOUTIEN ESSENTIEL À UN DÉVELOPPEMENT ÉQUITABLE ET DURABLE LES CHOIX BUDGÉTAIRES 2005-2006 LE SOUTIEN ESSENTIEL À UN DÉVELOPPEMENT ÉQUITABLE ET DURABLE Mémoire présenté par le CHANTIER DE L ÉCONOMIE SOCIALE au ministre des Finances, monsieur Michel Audet Dans

Plus en détail

dossier de presse par, président du conseil général de la Loire La prise en charge des enfants et adolescents : 2 La prise en charge des adultes : 3

dossier de presse par, président du conseil général de la Loire La prise en charge des enfants et adolescents : 2 La prise en charge des adultes : 3 s a m e d i 2 3 j u i n 2 0 0 7 dossier de presse par, président du conseil général de la Loire La prise en charge des enfants et adolescents : 2 La prise en charge des adultes : 3! Les activités financées

Plus en détail

PETIT GUIDE PRATIQUE POUR LA CREATION D UNE NOUVELLE SECTION AU SEIN DE L ASSOCIATION

PETIT GUIDE PRATIQUE POUR LA CREATION D UNE NOUVELLE SECTION AU SEIN DE L ASSOCIATION PETIT GUIDE PRATIQUE POUR LA CREATION D UNE NOUVELLE SECTION AU SEIN DE L ASSOCIATION Introduction Dans la recherche de développement de l association, la création d une nouvelle section est une des solutions

Plus en détail

Silver Fourchette Concours de gastronomie pour le grand âge

Silver Fourchette Concours de gastronomie pour le grand âge Sous le haut patronage de Laurence Rossignol, Secrétaire d Etat chargée de la Famille, de l Enfance, des Personnes âgées et de l Autonomie PRESENTION DU CONCOURS Silver Fourchette Silver Fourchette Concours

Plus en détail

LES BRUYERES: Une Association jeune crée en 1994, en constante mutation

LES BRUYERES: Une Association jeune crée en 1994, en constante mutation LES BRUYERES: Une Association jeune crée en 1994, en constante mutation Agissant en harmonie avec les principaux acteurs du secteur de l accompagnement des personnes âgées En phase avec les évolutions

Plus en détail

DOSSIER DE PRÉSENTATION. Plateforme de partenariat 18 Juillet 2015

DOSSIER DE PRÉSENTATION. Plateforme de partenariat 18 Juillet 2015 DOSSIER DE PRÉSENTATION Plateforme de partenariat 18 Juillet 2015 L ASSOCIATION L association tous à table anime depuis mai 2011 des repas solidaires, pour permettre aux restaurateurs amis de l association

Plus en détail

Les prestations familiales

Les prestations familiales Les prestations familiales Les Caisses d allocations familiales, les Caf, versent une quinzaine de prestations, dont les allocations familiales. Plus de 80 milliards d euros sont ainsi distribués aux familles.

Plus en détail

AUTONOMIS NOUVELLE GÉNÉRATION Une réponse plus efficace pour les personnes dépendantes et leur entourage

AUTONOMIS NOUVELLE GÉNÉRATION Une réponse plus efficace pour les personnes dépendantes et leur entourage AUTONOMIS NOUVELLE GÉNÉRATION Une réponse plus efficace pour les personnes dépendantes et leur entourage PARTENARIAT NATIXIS ASSURANCES, FRANCE DOMICILE ET UNA Contacts presse Karine BRIAND Responsable

Plus en détail

PRÉVOYANCE. Suralia. Epargnez tout souci financier à ceux que vous aimez

PRÉVOYANCE. Suralia. Epargnez tout souci financier à ceux que vous aimez PRÉVOYANCE Suralia Epargnez tout souci financier à ceux que vous aimez Suralia pour protéger votre famille et votre patrimoine Pour vous, il n y a rien de plus important que votre famille. Vous souhaitez

Plus en détail

Propositions sur les 0-6 ans RFVE.txt Propositions des Assises Nationales pour l éducation. 0-6 ans : un enjeu de société

Propositions sur les 0-6 ans RFVE.txt Propositions des Assises Nationales pour l éducation. 0-6 ans : un enjeu de société Propositions des Assises Nationales pour l éducation 0-6 ans : un enjeu de société Un âge décisif pour l enfant : - Cette tranche d âge est décisive dans le développement et l épanouissement des enfants.

Plus en détail

Maisons de retraite : mouroirs ou vivoirs?

Maisons de retraite : mouroirs ou vivoirs? Vu à la télé «Avec le monte escalier S, je n irai pas en maison de retraite!» Maisons de retraite : mouroirs ou vivoirs? Dans notre société dont les valeurs dominantes sont la jeunesse, l argent, la consommation,

Plus en détail

Des réseaux d acteurs et de partenaires

Des réseaux d acteurs et de partenaires Un Mois de l économie sociale et solidaire pour renforcer le sentiment d appartenance et les dynamiques partenariales des acteurs de l ESS pour accroitre la visibilité de l ESS auprès du grand public et

Plus en détail

PROJET DE SERVICE. association d aide à domicile

PROJET DE SERVICE. association d aide à domicile PROJET DE SERVICE Adhérent labellisé par réseau d'aide à domicile le 1 association d aide à domicile Adhérent labellisé par réseau d'aide à domicile le Conformément à la loi du 02 janvier 2002 rénovant

Plus en détail

La CCI Haute-Savoie de demain

La CCI Haute-Savoie de demain Dossier de presse La CCI Haute-Savoie de demain 25 juin 2015 www.haute-savoie.cci.fr La CCI de demain se construit aujourd hui Face aux sévères restrictions budgétaires imposées au réseau des CCI ces trois

Plus en détail

Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel

Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté, adapté ou traduit

Plus en détail

CONSEIL DES MINISTRES

CONSEIL DES MINISTRES CONSEIL DES MINISTRES LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE A REUNI LE CONSEIL DES MINISTRES AU PALAIS DE L ÉLYSEE LE MERCREDI 26 NOVEMBRE 2014 À L ISSUE DU CONSEIL, LE SERVICE DE PRESSE DE LA PRESIDENCE DE LA

Plus en détail

CHORUM, une mutuelle innovante au service de l économie sociale et solidaire

CHORUM, une mutuelle innovante au service de l économie sociale et solidaire CHORUM, une mutuelle innovante au service de l économie sociale et solidaire CHORUM une histoire, une expertise Créée il y a plus de 60 ans par la Mutualité Française, CHORUM est une mutuelle dédiée à

Plus en détail

Un engagement universitaire au cœur de l évolution du système de santé

Un engagement universitaire au cœur de l évolution du système de santé Un engagement universitaire au cœur de l évolution du système de santé Université d été de la e Santé 4 juillet 2013 Technopôle Castres Mazamet Intervention du Pr Louis Lareng Directeur de l Institut Européen

Plus en détail

Forum territorial de santé Sud de l Aisne 20 novembre 2009

Forum territorial de santé Sud de l Aisne 20 novembre 2009 Forum territorial de santé Sud de l Aisne 20 novembre 2009 Synthèse du diagnostic territorial Points positifs Le Sud de l Aisne a un indice conjoncturel de fécondité (ICF) plus élevé qu en Picardie et

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Emplois d avenir : signature de 4 contrats à la mairie de Castelnau-le-Lez le 14 mai 2013 à 15 h 30

DOSSIER DE PRESSE Emplois d avenir : signature de 4 contrats à la mairie de Castelnau-le-Lez le 14 mai 2013 à 15 h 30 PREFET DE L HERAULT DOSSIER DE PRESSE Emplois d avenir : signature de 4 contrats à la mairie de Castelnau-le-Lez le 14 mai 2013 à 15 h 30 Les Emplois d'avenir en Languedoc-Roussillon en quelques chiffres

Plus en détail

Valoriser de manière globale l animation culturelle FICHE ACTION N 15 Culture pour tous par un maillage et des évènements fédérateurs

Valoriser de manière globale l animation culturelle FICHE ACTION N 15 Culture pour tous par un maillage et des évènements fédérateurs Contrat de territoire 2007 2013 Programme d action pluriannuel Agglomération de Nevers, de Nevers Sud Nivernais, villes intermédiaires Valoriser de manière globale l animation culturelle FICHE ACTION N

Plus en détail

Ministère des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes A :

Ministère des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes A : Ministère des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes Direction générale de la cohésion sociale Sous-direction de l enfance et de la famille Bureau Famille et parentalités Personnes chargées

Plus en détail

CCN MÉDICO-TECHNIQUE. L action sociale AU SERVICE DES SALARIÉS ET DE LEURS AYANTS DROIT Édition 2015

CCN MÉDICO-TECHNIQUE. L action sociale AU SERVICE DES SALARIÉS ET DE LEURS AYANTS DROIT Édition 2015 CCN MÉDICO-TECHNIQUE L action sociale AU SERVICE DES SALARIÉS ET DE LEURS AYANTS DROIT Édition 2015 Les partenaires sociaux de votre branche ont créé un fonds d action sociale en juillet 2014. Ce fonds

Plus en détail

LA SITUATION DU SERVICE D'ANIMATION SPIRITUELLE ET D'ENGAGEMENT COMMUNAUTAIRE DANS LES COMMISSIONS SCOLAIRES DU QUÉBEC

LA SITUATION DU SERVICE D'ANIMATION SPIRITUELLE ET D'ENGAGEMENT COMMUNAUTAIRE DANS LES COMMISSIONS SCOLAIRES DU QUÉBEC LA SITUATION DU SERVICE D'ANIMATION SPIRITUELLE ET D'ENGAGEMENT COMMUNAUTAIRE DANS LES COMMISSIONS SCOLAIRES DU QUÉBEC PRÉSENTATION AU MINISTRE DE L ÉDUCATION, DU LOISIR ET DU SPORT MONSIEUR YVES BOLDUC

Plus en détail

RENTRÉE 2014-2015 À ÉVRY : UN PROJET ÉDUCATIF À LA POINTE

RENTRÉE 2014-2015 À ÉVRY : UN PROJET ÉDUCATIF À LA POINTE Dossier de presse De Francis CHOUAT Maire d Evry, Président de la Communauté d Agglomération Evry Centre Essonne Evry, le 26 août 2014 RENTRÉE 2014-2015 À ÉVRY : UN PROJET ÉDUCATIF À LA POINTE Contact

Plus en détail

I ORGANISATEUR I I PANORAMA DES ESPACES I

I ORGANISATEUR I I PANORAMA DES ESPACES I I ORGANISATEUR I La (association Loi 1901) est l organisation régionale représentante des entreprises, des fédérations et des syndicats d employeurs de l Économie Sociale et Solidaire (ESS) en Rhône-Alpes.

Plus en détail

Le label Agir ensemble contre l illettrisme

Le label Agir ensemble contre l illettrisme En 2014, des évènements, manifestations, temps forts labellisés «Agir ensemble contre l illettrisme» Avec comme point d orgue la semaine du 8 septembre 2014, Journées nationales d action contre l illettrisme

Plus en détail

AMO Elaboration du Schéma Régional des Formations Sanitaires et Sociales

AMO Elaboration du Schéma Régional des Formations Sanitaires et Sociales AMO Elaboration du Schéma Régional des Formations Sanitaires et Sociales Groupe de travail 2 : Naissance, petite enfance et aide sociale Dijon, le vendredi 5 avril 2013 Personnes présentes Cf. annexe.

Plus en détail

Dossier de presse. Le plan de rénovation énergétique de l habitat en Loire-Atlantique. «J éco-rénove, j économise»

Dossier de presse. Le plan de rénovation énergétique de l habitat en Loire-Atlantique. «J éco-rénove, j économise» Dossier de presse Le plan de rénovation énergétique de l habitat en Loire-Atlantique «J éco-rénove, j économise» novembre 2013 Plan de rénovation énergétique de l habitat en Loire-Atlantique ------------

Plus en détail

Vitaminez. votre avenir! Rejoignez un réseau de chirurgiens-dentistes à l écoute de vos aspirations

Vitaminez. votre avenir! Rejoignez un réseau de chirurgiens-dentistes à l écoute de vos aspirations Vitaminez votre avenir! Rejoignez un réseau de chirurgiens-dentistes à l écoute de vos aspirations Notre cocktail pour un parcours professionnel stimulant Une intégration sans pépin Des formations pur

Plus en détail

Projet médico-social 2013-2017

Projet médico-social 2013-2017 Projet médico-social 2013-2017 C E N T R E H O S P I T A L I E R R É G I O N A L D O R L É A N S Hôpital Porte Madeleine 1, rue Porte Madeleine BP 2439 45032 Orléans cedex 1 Le service social de par ses

Plus en détail

Dossier de presse. Inauguration des nouveaux locaux du Mouvement ATD Quart Monde Grand Ouest. Rennes - Jeudi 11 juin 2015. ATD Quart Monde Grand Ouest

Dossier de presse. Inauguration des nouveaux locaux du Mouvement ATD Quart Monde Grand Ouest. Rennes - Jeudi 11 juin 2015. ATD Quart Monde Grand Ouest 2015 Dossier de presse ATD Quart Monde Grand Ouest Rennes - Jeudi 11 juin 2015 Sommaire Communiqué de presse... 3 Présentation du Mouvement ATD Quart Monde... 4 Financement... 6 Prospective / ambitions...

Plus en détail

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES SANTÉ. Personnel

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES SANTÉ. Personnel MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES Direction générale de l offre de soins Sous-direction des ressources humaines du système de santé Bureau des ressources humaines hospitalières

Plus en détail

Visuel de l événement L événement : LesJournéesdela forme, édition 2015 -Albi Le plan de communication de. Communiqué de presse Contacts presse

Visuel de l événement L événement : LesJournéesdela forme, édition 2015 -Albi Le plan de communication de. Communiqué de presse Contacts presse JOURNEE DE LA FORME 2015 Samedi 26 septembre 2015 Visuel de l événement L événement : LesJournéesdela forme, édition 2015 -Albi Le plan de communication de l événement Communiqué de presse Contacts presse

Plus en détail

Présentation de nos pédagogies et de nos formations autour du PMSI

Présentation de nos pédagogies et de nos formations autour du PMSI Présentation de nos pédagogies et de nos formations autour du PMSI E-learning Table ronde Tutorat CorpusLearning SASU - 41, boulevard Montebello 59000 Lille - Tel: 03 20 06 50 44 / Fax: 03 20 06 49 49

Plus en détail

«Résidences de la réussite»

«Résidences de la réussite» «Résidences de la réussite» REFERENTIEL NATIONAL MINISTERE DE L EDUCATION NATIONALE, DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE L'enseignement supérieur privé: CODIR du 7 mars 2014 1 Les résidences

Plus en détail

Formation et Conseil. Bilan de Compétences pour une personne en situation de handicap

Formation et Conseil. Bilan de Compétences pour une personne en situation de handicap Bilan de Compétences pour une personne en situation de handicap Sommaire Présentation de PIC FORMATION p 3 Le contexte de votre bilan de compétences p 4 Les objectifs p 5 Le déroulement p 6 Comment en

Plus en détail

Le référentiel mission et Profil de Poste de. l d et de contre les. Animateur Insertion Lutte. Exclusions

Le référentiel mission et Profil de Poste de. l d et de contre les. Animateur Insertion Lutte. Exclusions Le référentiel mission et Profil de Poste de l d et de contre les Animateur Insertion Lutte Exclusions Préambule 1. La jeunesse, le Département du Nord et la Fédération des centres sociaux du Nord : Une

Plus en détail

FAITES DE VOTRE ÉVÉNEMENT SPORTIF UN SUCCÈS! DOSSIER DE PRESSE Mai 2015. Relations Presse Sportintown Lucie BERTHELOT lucie@sportintown.

FAITES DE VOTRE ÉVÉNEMENT SPORTIF UN SUCCÈS! DOSSIER DE PRESSE Mai 2015. Relations Presse Sportintown Lucie BERTHELOT lucie@sportintown. FAITES DE VOTRE ÉVÉNEMENT SPORTIF UN SUCCÈS! DOSSIER DE PRESSE Mai 2015 Relations Presse Sportintown Lucie BERTHELOT lucie@sportintown.com 2 SPORTINTOWN DOSSIER DE PRESSE L HISTOIRE L histoire de SportinTown

Plus en détail

PEL CEL de PERPIGNAN Enjeux, méthode, démarche

PEL CEL de PERPIGNAN Enjeux, méthode, démarche DIRECTION DE L ACTION EDUCATIVE ET DE L ENFANCE MCPS/VM 2000/191.11 PEL CEL de PERPIGNAN Enjeux, méthode, démarche Préambule MCPS/VM 2000/259.12 La circulaire du 30 novembre 2000 (Bulletin Officiel de

Plus en détail

Formation «Alzheimer et Éthique» Ordre de Malte France, une force au service du plus faible

Formation «Alzheimer et Éthique» Ordre de Malte France, une force au service du plus faible Formation «Alzheimer et Éthique» Ordre de Malte France, une force au service du plus faible L Ordre de Malte France Organisation caritative alliant programmes dans la durée et missions d urgence en France

Plus en détail

Une OPAH pour réhabiliter les logements privés anciens de l agglomération de Reims

Une OPAH pour réhabiliter les logements privés anciens de l agglomération de Reims Communiqué Lundi 7 décembre 2015 Une OPAH pour réhabiliter les logements privés anciens de l agglomération de Reims Communiqué COMMUNIQUE Pour la 1 re fois, une OPAH pour l ensemble des 16 communes de

Plus en détail

Communication de la France «Refonder l éducation prioritaire» présentée par Mme Nadine Prost Correspondante nationale du MEN pour la CONFEMEN -

Communication de la France «Refonder l éducation prioritaire» présentée par Mme Nadine Prost Correspondante nationale du MEN pour la CONFEMEN - Communication de la France «Refonder l éducation prioritaire» présentée par Mme Nadine Prost Correspondante nationale du MEN pour la CONFEMEN - Réunion-débat de la CONFEMEN, Dakar 17 au 19 mars 2014 «Éducation

Plus en détail

Préconisations pour une MObilisation NAtionale contre l ISolement social des Agés

Préconisations pour une MObilisation NAtionale contre l ISolement social des Agés Préconisations pour une MObilisation NAtionale contre l ISolement social des Agés Les préconisations du rapport se situent à trois niveaux Au niveau local : promouvoir les «équipes citoyennes» qui agissent

Plus en détail

Nous vous remercions pour l intérêt que vous portez à notre association.

Nous vous remercions pour l intérêt que vous portez à notre association. Chère Madame, cher Monsieur, Nous vous remercions pour l intérêt que vous portez à notre association. Depuis 4 ans, l Association Sapana Nepal œuvre en faveur des enfants de petits villages du Népal, au

Plus en détail

Claude-Yves Robin Directeur général de France 5

Claude-Yves Robin Directeur général de France 5 Edito Je suis heureux de saluer Curiosphère, la nouvelle étape Web TV dans l offre Internet éducative de France 5. Trois évolutions majeures marquent cette transition : d abord, la vidéo passe au cœur

Plus en détail

CENTRE RESSOURCES AUTISME de BASSE-NORMANDIE *********** PRESENTATION De l Activité de FORMATION Pour l Année 2010-11

CENTRE RESSOURCES AUTISME de BASSE-NORMANDIE *********** PRESENTATION De l Activité de FORMATION Pour l Année 2010-11 CENTRE RESSOURCES AUTISME de BASSE-NORMANDIE *********** PRESENTATION De l Activité de FORMATION Pour l Année 2010-11 Sommaire Généralités Objectifs et moyens, Approche intégrative, Destinataires, Renseignements

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE PREMIERS RÉSULTATS DE L ENQUÊTE

DOSSIER DE PRESSE PREMIERS RÉSULTATS DE L ENQUÊTE PREMIERS RÉSULTATS DE L ENQUÊTE DE COÛTS EN ÉTABLISSEMENTS D HÉBERGEMENT POUR PERSONNES AGÉES DÉPENDANTES - DONNÉES 2012-2 avril 2014 Communiqué de presse : Une enquête pour mieux cerner le coût d une

Plus en détail

1.000 parrains pour 1.000 emplois

1.000 parrains pour 1.000 emplois 1.000 parrains pour 1.000 emplois En partenariat avec l ANDRH IDF, l Association Nationale des DRH Ile-de-France Dossier de presse Lundi 1 er juin 2015 Contact presse - Quitterie Lemasson -presse@paris.fr

Plus en détail

Projet éducatif et pédagogique

Projet éducatif et pédagogique ARIZE LOISIRS JEUNESSE Mairie 09 290 Le Mas d Azil Projet éducatif et pédagogique Relais d assistantes maternelles de l Arize Projet éducatif Relais d assistantes maternelles de l Arize Le projet éducatif

Plus en détail

LE GUIDE. Définir un projet. L appel à initiatives de la Croix-Rouge française

LE GUIDE. Définir un projet. L appel à initiatives de la Croix-Rouge française LE GUIDE Définir un projet L appel à initiatives de la Croix-Rouge française 2 Définir un projet Un projet, c est une idée qui se transforme en réalité Monter un projet c est vouloir changer quelque chose

Plus en détail

Bilan de la 4ème édition

Bilan de la 4ème édition Bilan de la 4ème édition Save the date 5ème édition : du 9 au 15 mai 2012 SOMMAIRE 4 EME EDITION : Maintien du succès!... 3 1070 MANIFESTATIONS EN FRANCE... 4 DES PARTENARIATS EFFICACES... 5 LES SPONSORS...

Plus en détail

AIDE AU BAFA ANNEE DOSSIER DE DEMANDE DE BOURSE

AIDE AU BAFA ANNEE DOSSIER DE DEMANDE DE BOURSE AIDE AU BAFA DOSSIER DE DEMANDE DE BOURSE vous avez entre 17 et 21 ans vous voulez vous qualifier. Au-delà d une aide financière, le Point Information Jeunesse (PIJ) vous propose la mise à disposition

Plus en détail

ASSUREZ L AVENIR DE VOS PROCHES QUOI QU IL ARRIVE

ASSUREZ L AVENIR DE VOS PROCHES QUOI QU IL ARRIVE ASSUREZ L AVENIR DE VOS PROCHES QUOI QU IL ARRIVE ASSURANCE DÉCÈS Capital Rente conjoint Rente éducation POURQUOI C EST IMPORTANT? Connaissez-vous le montant des ressources dont disposerait votre famille

Plus en détail

La Fabrique Opéra Rennes Bretagne présente. La Flûte Enchantée. W.A. Mozart

La Fabrique Opéra Rennes Bretagne présente. La Flûte Enchantée. W.A. Mozart La Fabrique Opéra Rennes Bretagne présente La Flûte Enchantée W.A. Mozart Monter un opéra en associant les élèves de l enseignement technique et professionnel et le présenter dans une grande salle populaire

Plus en détail

Handi Défi, Un jeu sur le thème du handicap

Handi Défi, Un jeu sur le thème du handicap FM2J 36, quai Perrache 69002 Lyon Tel : 04.72.41.82.19 www.fm2j.com contact@fm2j.com Esquisse de la boite de jeu, par les dessinateurs du collectif ARBITRAIRE à Lyon. Handi Défi, Un jeu sur le thème du

Plus en détail

Plan de crise. Pourquoi développer un plan de crise? Quand élaborer le plan de crise? Qui peut vous aider à élaborer le plan de crise?

Plan de crise. Pourquoi développer un plan de crise? Quand élaborer le plan de crise? Qui peut vous aider à élaborer le plan de crise? Plan de crise Pourquoi développer un plan de crise? Le plan de crise peut vous aider à réagir de la façon la plus efficace possible face à une situation de crise et d en minimiser ses effets. Cet outil

Plus en détail

Licence professionnelle Technicien coordinateur de l aide psycho-sociale à l aidant

Licence professionnelle Technicien coordinateur de l aide psycho-sociale à l aidant Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Technicien coordinateur de l aide psycho-sociale à l aidant Université de Bordeaux Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations

Plus en détail

Circulaire du 4 septembre 2009

Circulaire du 4 septembre 2009 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère du budget, des comptes publics, de la fonction publique et de la réforme de l Etat NOR : BCFF0920191C Circulaire du 4 septembre 2009 relative à l organisation, aux attributions

Plus en détail

Appel à projets «Résidences artistiques et culturelles dans les lycées»

Appel à projets «Résidences artistiques et culturelles dans les lycées» Appel à projets «Résidences artistiques et culturelles dans les lycées» Terre de curiosité et d'ouverture, la Lorraine propose au plus grand nombre une offre culturelle de qualité et encourage les expériences

Plus en détail

Moniteur Educateur. Les candidats titulaires du bac (ou équivalent) sont dispensés de l épreuve écrite.

Moniteur Educateur. Les candidats titulaires du bac (ou équivalent) sont dispensés de l épreuve écrite. CP Concours Prépa Santé Optimum : 400 h/an Access : 250 h/an de septembre à mai Moniteur Educateur Le Métier de Moniteur Educateur Le moniteur-éducateur exerce ses fonctions auprès d enfants ou d adolescents

Plus en détail

Chantier n 2.7 - Diffuser et communiquer

Chantier n 2.7 - Diffuser et communiquer Chantier n 2.7 - Diffuser et communiquer Objectif général Le projet fixe une ambition mobilisatrice pour l'agriculture française. Son succès dépendra de son appropriation par l'ensemble des acteurs et

Plus en détail

Municipalité amie des aînés (MADA) Notre plan d action. Septembre 2013. Famille

Municipalité amie des aînés (MADA) Notre plan d action. Septembre 2013. Famille Municipalité amie des aînés (MADA) Notre plan d action Septembre 2013 Famille Table des matières Mot du maire... 1 Mot de la conseillère responsable des questions familiales et des aînés... 1 Présentation

Plus en détail

Le village répit familles, VRF Touraine

Le village répit familles, VRF Touraine Présentation destinée des acteurs œuvrant dans le champs de l aide aux aidants Innovation dans l accueil temporaire et le soutien aux aidants Le village répit familles, Partir en vacances avec un proche

Plus en détail

PÔLE «SOLIDARITÉS, FORMATION, JEUNESSE, SPORT ET CULTURE» Direction des établissements sociaux et médico-sociaux

PÔLE «SOLIDARITÉS, FORMATION, JEUNESSE, SPORT ET CULTURE» Direction des établissements sociaux et médico-sociaux PÔLE «SOLIDARITÉS, FORMATION, JEUNESSE, SPORT ET CULTURE» Direction des établissements sociaux et médico-sociaux Cahier des charges relatif à la création de structures expérimentales spécialisées dans

Plus en détail

Aide à l orientation et à l insertion professionnelle des jeunes handicapés. Dossier de presse

Aide à l orientation et à l insertion professionnelle des jeunes handicapés. Dossier de presse Aide à l orientation et à l insertion professionnelle des jeunes handicapés Dossier de presse CIDJ, décembre 2011 Parce que la formation supérieure ouvre de nouvelles perspectives d emploi en augmentant

Plus en détail

DOSSIER PRESSE 25 août 2015. Lutte contre le décrochage scolaire

DOSSIER PRESSE 25 août 2015. Lutte contre le décrochage scolaire DOSSIER PRESSE 25 août 2015 Lutte contre le décrochage scolaire Nouvelles mesures à annoncer 1) L appel à projets relative à la lutte contre le décrochage (Fonds européen Bruxelles, Province du Hainaut

Plus en détail

Compte rendu de la première réunion de travail - 16 octobre 2012 -

Compte rendu de la première réunion de travail - 16 octobre 2012 - Compte rendu de la première réunion de travail - 16 octobre 2012 - ATELIER 4 : Cohésion sociale entre les territoires et les générations L atelier se déroule à la Résidence des Personnes Agées Charles

Plus en détail

ASSISES DE L EDUCATION PRIORITAIRE

ASSISES DE L EDUCATION PRIORITAIRE ACADÉMIE DE LYON ASSISES DE L EDUCATION PRIORITAIRE RECUEIL DES COMMENTAIRES ET COMPLÉMENTS DES ÉQUIPES DES RÉSEAUX Première partie Réactions au diagnostic WWW.AC-LYON.FR Quels sont les éléments du diagnostic

Plus en détail

BANQUE FRANÇAISE MUTUALISTE

BANQUE FRANÇAISE MUTUALISTE BANQUE FRANÇAISE MUTUALISTE LA BANQUE DES AGENTS DU SECTEUR PUBLIC DOSSIER DE PRESSE Contacts presse Caroline Weill caroline.weill@lambassade.agency 01 47 04 12 52 Audrey Peauger audrey.peauger@lambassade.agency

Plus en détail

Festival national du film

Festival national du film A l'initiative de Festival National Partenaires officiels Festival national du film d entreprise Emploi & Handicap se déroulera lors du salon Autonomic 09 10 11 juin 2010 Paris Expo Porte de Versailles

Plus en détail

La santé de l enfant : «Journée de prévention Petite Enfance»

La santé de l enfant : «Journée de prévention Petite Enfance» La santé de l enfant : «Journée de prévention Petite Enfance» La filière Petite Enfance de la Mutualité Française Centre Val- de Loire, dans le cadre de la quinzaine de la parentalité proposée par la Caisse

Plus en détail

Santé Les propositions du Manifeste des Entreprises du Médicament pour l avenir de la France

Santé Les propositions du Manifeste des Entreprises du Médicament pour l avenir de la France 2007 Priorité Santé Les propositions du Manifeste des Entreprises du Médicament pour l avenir de la France Au nom des 25 000 chercheurs de nos entreprises dans les Sciences de la vie Au nom des 300 000

Plus en détail

Cabinet SOMMETS. Marketing des Entreprises de Services

Cabinet SOMMETS. Marketing des Entreprises de Services . Cabinet SOMMETS Marketing des Entreprises de Services E n t r e p r i s e s d e S e r v i c e s : E x p e r t - c o m p t a b l e / A v o c a t / A r c h i t e c t e / C o n s u l t a n t / I n s t a

Plus en détail

Actualité et modalités de prise en charge des mineurs isolés étrangers

Actualité et modalités de prise en charge des mineurs isolés étrangers L ACCOMPAGNEMENT DES ENFANTS ET DES ADOLESCENTS PROTECTION DE L ENFANCE Actualité et modalités de prise en charge des mineurs isolés étrangers Programme Le statut juridique du mineur étranger isolé à son

Plus en détail

Charte du Groupe ActES Pays de Saint-Brieuc

Charte du Groupe ActES Pays de Saint-Brieuc Charte du Groupe ActES Pays de Saint-Brieuc Acteurs de l Emploi Solidaire du Pays de Saint-Brieuc Présentation d ActES Initié et animé par la Maison de l Emploi, de la Formation Professionnelle et de l

Plus en détail

2016 DASES 249 G DAE : Approbation du Plan Parisien de l Insertion par l Emploi (PPIE) pour la période 2016 2020.

2016 DASES 249 G DAE : Approbation du Plan Parisien de l Insertion par l Emploi (PPIE) pour la période 2016 2020. 2016 DASES 249 G DAE : Approbation du Plan Parisien de l Insertion par l Emploi (PPIE) pour la période 2016 2020. Mesdames, Messieurs, Projet de délibération Exposé des motifs Fin 2015, grâce à l effort

Plus en détail

Intervenant. Jean-Patrick Mancini (FROTSI PACA) www.rhonetourisme.com

Intervenant. Jean-Patrick Mancini (FROTSI PACA) www.rhonetourisme.com Intervenant Jean-Patrick Mancini (FROTSI PACA) www.rhonetourisme.com 1 INTRODUCTION Une révolution culturelle L accueil, en pleine (R) évolution L Accueil, mission historique des Offices de Tourisme ACCUEIL

Plus en détail

Charte. d attribution des logements. Assurer un bon accueil des ménages, sans discrimination, et dans le respect de la réglementation

Charte. d attribution des logements. Assurer un bon accueil des ménages, sans discrimination, et dans le respect de la réglementation Charte d attribution des logements un processus de mise en location lisible Assurer un bon accueil des ménages, sans discrimination, et dans le respect de la réglementation Garantir la lisibilité du circuit

Plus en détail

Association pour le Droit à l Initiative Economique

Association pour le Droit à l Initiative Economique microcrédit Martinique Association pour le Droit à l Initiative Economique L association Des moyens d entreprendre à ceux qui n ont pas les moyens L Adie est une association reconnue d utilité publique

Plus en détail

AFA Association Française des Avocats et Professionnels du Droit

AFA Association Française des Avocats et Professionnels du Droit Présentation Conditions Générales Cotisations L () est une association loi 1901 qui a pour objectif de servir et de représenter au mieux les avocats ainsi que toutes les personnes ayant une activité en

Plus en détail

Dossier de presse. Spécialiste des Services à la Personne Un réseau national Plus de 100 agences Plus de 3000 salariés Certification Qualicert*

Dossier de presse. Spécialiste des Services à la Personne Un réseau national Plus de 100 agences Plus de 3000 salariés Certification Qualicert* * Liste des agences et des activités certifiées disponible sur www.qualicert.fr DOSSIER DE PRESSE Dossier de presse Spécialiste des Services à la Personne Un réseau national Plus de 100 agences Plus de

Plus en détail

Jeunes Entreprises & Les grandes entreprises s engagent à investir durablement dans la formation et l emploi des jeunes

Jeunes Entreprises & Les grandes entreprises s engagent à investir durablement dans la formation et l emploi des jeunes Jeunes Entreprises & Les grandes entreprises s engagent à investir durablement dans la formation et l emploi des jeunes Jeunes & Entreprises Les grandes entreprises s engagent à investir durablement dans

Plus en détail

Rentrée. Spécialiste Formations Services à la Personne 2015/2016. pro-sap.fr. contact@pro-sap.fr

Rentrée. Spécialiste Formations Services à la Personne 2015/2016. pro-sap.fr. contact@pro-sap.fr Spécialiste Formations Services à la Personne Rentrée 2015/2016 pro-sap.fr contact@pro-sap.fr Pro SAP Formations a pour objectif de professionnaliser les intervenants de la petite enfance, c est pourquoi

Plus en détail

L EHPAD Bellevue est un lieu où va se dérouler une partie de l existence de la personne âgée.

L EHPAD Bellevue est un lieu où va se dérouler une partie de l existence de la personne âgée. EHPAD SAINT MENS INTRODUCTION : L EHPAD Bellevue est un lieu où va se dérouler une partie de l existence de la personne âgée. Ce temps de vie est souvent de plusieurs mois voire plusieurs années. Nous

Plus en détail

ACCORD RELATIF A LA GESTION PREVISIONNELLE DE L EMPLOI ET DES COMPETENCES (G.P.E.C.) DANS LE GROUPE SANOFI EN FRANCE

ACCORD RELATIF A LA GESTION PREVISIONNELLE DE L EMPLOI ET DES COMPETENCES (G.P.E.C.) DANS LE GROUPE SANOFI EN FRANCE ACCORD RELATIF A LA GESTION PREVISIONNELLE DE L EMPLOI ET DES COMPETENCES (G.P.E.C.) DANS LE GROUPE SANOFI EN FRANCE Entre Les sociétés françaises du Groupe SANOFI représentées par Jean-Marc GRAVATTE,

Plus en détail

DOCUMENT D INFORMATION à l intention des commissions scolaires L inscription à l école québécoise pour les enfants en situation d immigration précaire

DOCUMENT D INFORMATION à l intention des commissions scolaires L inscription à l école québécoise pour les enfants en situation d immigration précaire DOCUMENT D INFORMATION à l intention des commissions scolaires L inscription à l école québécoise pour les enfants en situation d immigration précaire Éducation préscolaire, enseignement primaire et secondaire

Plus en détail

L AIPCR a la responsabilité de la création du contenu technique du Congrès.

L AIPCR a la responsabilité de la création du contenu technique du Congrès. Note pour les candidatures à l organisation du XXVIe Congrès mondial de la route en 2019 1 Termes de référence 1.1 Cadre d organisation du Congrès Le Congrès mondial de la route est une manifestation dont

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION première demande demande de renouvellement DIRECTION DE LA VIE ASSOCIATIVE ET DES CENTRES SOCIAUX 234 cours émile zola 69100 villeurbanne téléphone 04 78 68 19 86 télécopie

Plus en détail

Dossier de recherche. «Fiche de lecture d un site Web dédié à la Communication au service du Développement :

Dossier de recherche. «Fiche de lecture d un site Web dédié à la Communication au service du Développement : 1 0) Page de couverture Dossier de recherche «Fiche de lecture d un site Web dédié à la Communication au service du Développement : Le Programme International pour le Développement de la Communication

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE SOMMAIRE. Novembre 2012 : le mois de l économie sociale et solidaire P.2

DOSSIER DE PRESSE SOMMAIRE. Novembre 2012 : le mois de l économie sociale et solidaire P.2 Visite à Montpellier de Benoît HAMON, Ministre délégué auprès du ministre de l'economie et des Finances, chargé de l'economie sociale et solidaire et de la Consommation DOSSIER DE PRESSE SOMMAIRE Novembre

Plus en détail

La somme des expériences RH. La plateforme de mise en relation des entreprises et des experts seniors actifs ou retraités reconnus dans leur domaine.

La somme des expériences RH. La plateforme de mise en relation des entreprises et des experts seniors actifs ou retraités reconnus dans leur domaine. La somme des expériences RH La plateforme de mise en relation des entreprises et des experts seniors actifs ou retraités reconnus dans leur domaine. Plus l entreprise est petite, plus sa gestion des ressources

Plus en détail

Module 8 MDPH et CDAPH : rôles et fonctionnement

Module 8 MDPH et CDAPH : rôles et fonctionnement Module 8 MDPH et CDAPH : rôles et fonctionnement MDPH et CDAPH : rôles et fonctionnement Introduction : un service public du handicap Missions générales de la MDPH Statut, organisation et fonctionnement

Plus en détail

d amener l élève à réfléchir et à se prononcer par rapport à certaines compétences, attitudes ou valeurs

d amener l élève à réfléchir et à se prononcer par rapport à certaines compétences, attitudes ou valeurs Accompagnement personnalisé BAC PRO 3 ans Le positionnement L auto-positionnement est l occasion : d obtenir des informations concernant le profil de l élève Ce sont des informations généralistes concernant

Plus en détail

LE GUIDE DU FUTUR PROPRIETAIRE

LE GUIDE DU FUTUR PROPRIETAIRE LE GUIDE DU FUTUR PROPRIETAIRE Vous Conseiller Le Financement L Accompagnement Le Marché Un contexte économique et sociale fragile Le constat actuel pour les primo accédant, et notamment les jeunes ménages

Plus en détail

SENIORS > LES ACTIVITÉS > LES LOGEMENTS ET LA RESTAURATION > LES AIDES > LE PLAN CANICULE

SENIORS > LES ACTIVITÉS > LES LOGEMENTS ET LA RESTAURATION > LES AIDES > LE PLAN CANICULE SENIORS > LES ACTIVITÉS > LES LOGEMENTS ET LA RESTAURATION > LES AIDES > LE PLAN CANICULE 80 CHAPITRE 6 I SENIORS Les activités pour les seniors LES ACTIVITÉS PROPOSÉES PAR LA VILLE > L Espace d animation

Plus en détail

30 mars 2007. Prévention des discriminations dans la fonction publique territoriale : la HALDE et le CNFPT signent une convention

30 mars 2007. Prévention des discriminations dans la fonction publique territoriale : la HALDE et le CNFPT signent une convention 30 mars 2007 Prévention des discriminations dans la fonction publique territoriale : la HALDE et le CNFPT signent une convention SOMMAIRE - Qu est ce qu une discrimination?...p 3 - Les enjeux de la prévention

Plus en détail