établir les modalités de report des soldes en fin d année financière.

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "établir les modalités de report des soldes en fin d année financière."

Transcription

1 1 But et responsabilités Ce chapitre décrit les règles qui s appliquent lors de la préparation des demandes budgétaires et du suivi des budgets : a) des projets de réaménagement et de rénovation; b) des dépenses de mobilier et équipement; c) des projets de développement des systèmes d information; d) des projets de construction et de réaménagement majeurs. Le Comité exécutif a pour mandat de : recommander l adoption du budget d investissement au Conseil d administration; d apporter au budget les modifications nécessaires dans les cas où la subvention gouvernementale serait inférieure à celle prévue; gérer le Fonds pour éventualités; approuver la réalisation d un projet non prévu au budget, à même les réserves Réaménagement et rénovation et Mobilier et équipements si le budget nécessaire est supérieur à $ et $ respectivement; autoriser l imputation des excédents de coûts à la réserve du Service des immeubles supérieurs à $ en réaménagement et rénovation; établir les modalités de report des soldes en fin d année financière. Le vice-recteur exécutif a pour mandat de : gérer la réserve pour le développement et la performance. La vice-rectrice à l administration et aux finances a pour mandat de : approuver la réalisation d un projet non prévu au budget, à même les réserves Réaménagement et rénovation et Mobilier et équipements du Comité exécutif si le budget nécessaire est inférieur à $ et $ respectivement. Au-delà de ces sommes, l approbation du Comité exécutif est requise. faire rapport périodiquement au Comité exécutif des crédits accordés; autoriser l imputation des excédents de coûts à la réserve du Service des immeubles supérieurs à $, mais inférieurs à $ en réaménagement et rénovation. Le Service des immeubles a pour mandat de : gérer les projets de réaménagement et de rénovation (amélioration et transformation) approuvés; analyser toute demande de réaménagement ou de rénovation, soit rencontrer si nécessaire les demandeurs afin de connaître les besoins, vérifier la conformité et la faisabilité de chaque demande aux normes d'utilisation, au plan d'aménagement des locaux et aux besoins de l'unité et de l'université dans son ensemble et faire les estimations de coûts; inscrire les montants appropriés aux projets de réaménagement et de rénovation demandés au budget d'investissement; autoriser l imputation des excédents de coûts à la réserve du Service des immeubles inférieurs à $ en réaménagement et rénovation. Le Service des finances a pour mandat de : préparer le budget d investissement en collaboration avec la vice-rectrice à l administration et aux finances et le Service des immeubles; assurer le respect des normes dans le suivi budgétaire; conseiller les usagers; 30

2 présenter les réclamations de dépenses au ministère de l Éducation, de l Enseignement supérieur et de la Recherche conformément aux directives reçues. Le sous-comité du budget de réaménagement et de rénovation a pour mandat de : analyser les projets selon une liste de critères établis; prioriser les projets à réaliser en fonction des budgets disponibles. 2 Réaménagement et rénovation 2.1 Application Les règles suivantes s'appliquent à tout projet de réaménagement et de rénovation qui est couvert par le budget d'investissement pour tout espace appartenant à l'université Laval ou étant utilisé par elle. 2.2 Définition Cette catégorie comprend les dépenses destinées à l ensemble des activités ponctuelles qui ont pour objectif de rétablir, de conserver ou d augmenter la valeur d usage existante des bâtiments en propriété, des terrains et des infrastructures. 2.3 Règles budgétaires Le budget accordé au volet Réaménagement et rénovation vise toutes dépenses faites pour rénover un immeuble ou pour le réaménager en vue d améliorer le fonctionnement des unités qui l occupent. La gestion et le contrôle budgétaire des projets de réaménagement et de rénovation sont confiés au Service des immeubles. Les sommes prévues au budget d'investissement ne peuvent être allouées qu'à la réalisation des projets inscrits au budget. Toute substitution de ces projets doit être approuvée par le Comité exécutif. Ces sommes doivent inclure toutes les taxes applicables, douanes, taux de change ainsi que les frais ou honoraires liés à la livraison, à l installation et à la mise en service. Le solde budgétaire au terme de la réalisation d'un projet est viré dans une réserve du Service des immeubles et/ou la réserve du Comité exécutif Réaménagement et rénovation selon l ampleur du montant. Le budget prévu pour un projet non réalisé est retourné à la réserve Réaménagement et rénovation du Comité exécutif. L excédent des coûts par rapport à ceux prévus pour la réalisation d un projet est autorisé et financé par la réserve prévue du Service des immeubles, si la réserve a la capacité de l absorber, sinon il sera financé à même la réserve du Comité exécutif Réaménagement et rénovation et est autorisé : par le directeur du Service des immeubles et/ou par un des directeurs adjoints du Service des immeubles, si le virement requis est inférieur à $; par la vice-rectrice à l administration et aux finances, si le virement requis est inférieur à $; par le Comité exécutif si le virement requis est de $ ou plus. La réalisation d'un projet non prévu au budget, à même la réserve Réaménagement et rénovation, est autorisée par la vice-rectrice à l'administration et aux finances, si le budget est inférieur à $. Au-delà de cette somme, l'approbation du Comité exécutif est requise. Les soldes non utilisés sont reportés en fin d exercice. Les gestionnaires des facultés et des services peuvent affecter à la réalisation de projets de réaménagement et de rénovation une somme ne dépassant pas 10 % du budget de base de mobilier et équipement. Les virements budgétaires entre les différentes enveloppes du budget d investissement sont interdits. 31

3 2.4 Déroulement Toute demande de projet de réaménagement et de rénovation doit être préparée par les unités administratives lors de l élaboration du budget et doit être soumise au Service des finances. Le formulaire à utiliser est la Fiche de demande Infrastructures immobilières qui est disponible sur le site du Service des immeubles : L analyse des dossiers est effectuée par le Service des immeubles. Le sous-comité du budget de réaménagement et rénovation priorisera les dossiers qui seront acceptés. Le Service des immeubles peut, à l'occasion s'il le juge nécessaire, après la date limite, faire l'étude des nouveaux projets et des demandes de modification aux projets déjà approuvés. En cours d année, toute nouvelle demande de projet de réaménagement et de rénovation devra être adressée au Service des immeubles. Pour les projets de réaménagement et de rénovation qui sont financés par d autres sources que le budget d investissement enveloppe Réaménagement et rénovation, on doit procéder par écriture de journal ou de virement de budget selon la provenance du financement. Si le financement provient du fonds de fonctionnement (Fonds 1) : Fournir l'information financière (source de fonds) au Service des immeubles qui se chargera de la transmettre au Service des finances. Par la suite, le Service des finances procèdera par écriture de journal en débitant le compte Réaménagement/rénovation pour le fonds 1 et en créditant le R09041 Revenus internes RR Fonctionnement ou R09044 Revenus internes RR Autofinancement du projet de réaménagement et rénovation correspondant. Si le financement provient du fonds avec restriction (Fonds 2) : Fournir l'information financière (source de fonds) au Service des immeubles qui se chargera de la transmettre au Service des finances. Par la suite, le Service des finances procédera par écriture de journal en débitant le compte Réaménagement/rénovation pour le fonds 2 et en créditant le R09042 Revenus internes RR Fonds avec restrictions FCI ou R09043 Revenus internes RR Fonds avec restrictions Autres du projet de réaménagement et rénovation correspondant. Si le financement provient du fonds d investissement (Fonds 3) : Une demande doit être faite auprès de la directrice adjointe au budget qui requerra l'approbation de la vice-rectrice à l'administration et aux finances. Dans l'affirmative, le Service des finances procédera par virement de budget. Le Service des finances diminuera l'enveloppe de mobilier et équipements de l'unité et versera un budget équivalent dans le projet de réaménagement et rénovation correspondant. Dans tous les cas, le financement doit être autorisé par le Service des finances avant sa réalisation. À la fin du projet, les soldes inutilisés sont retournés à la source originale de financement. Cependant, si la source originale de financement est le budget de fonctionnement, le solde sera retourné uniquement s il apparaît dans la même année financière que la contribution sinon le solde sera perdu comme c est le cas pour le nonreport du budget de fonctionnement. 32

4 3 Mobilier et équipements (Budgets spéciaux) 3.1 Application Les règles suivantes s'appliquent à toute demande budgétaire pour du mobilier et de l équipement scientifique, informatique ou autre dans le cadre du budget annuel d'investissement. 3.2 Définition Cette catégorie comprend les biens meubles qui sont destinés à l usage et à l aménagement des locaux et qui ne sont pas intégrés à un bâtiment, le matériel roulant et l équipement (matériel audiovisuel, outils et appareils divers). 3.3 Règles budgétaires Le budget accordé au volet mobilier et équipements vise l achat de mobilier et l achat d appareils, d outillage et d équipement. Le vice-recteur exécutif gère la réserve pour développement et performance. Les réserves confiées à la gestion du Comité exécutif sont ajustées à la hausse si la subvention gouvernementale dépasse celle prévue. Le Comité exécutif peut établir, à même ces réserves, une ou plusieurs enveloppes et en confier la gestion à un administrateur. La réalisation d un projet non prévu au budget à même la réserve Mobilier et équipements du Comité exécutif est autorisée par la vice-rectrice à l administration et aux finances si le budget nécessaire est inférieur à $ Au-delà de cette somme, l approbation du Comité exécutif est requise. La vice-rectrice à l administration et aux finances fait périodiquement rapport au Comité exécutif des crédits accordés. Les gestionnaires des facultés et des services peuvent affecter à la réalisation de projets de réaménagement et rénovation une somme ne dépassant pas 10 % du budget de base de mobilier et d équipements. Les budgets spéciaux du volet «Mobilier et équipements» sont confiés à la gestion des unités concernées et sont soumis aux dispositions suivantes : les sommes prévues ne peuvent être allouées qu à la réalisation des projets inscrits au budget. Ces sommes doivent inclure toutes les taxes applicables, douanes, taux de change ainsi que les frais ou honoraires liés à la livraison, à l installation et à la mise en service. le solde budgétaire au terme de la réalisation d un projet n est pas reporté; l excédent des coûts par rapport à ceux prévus pour la réalisation d un projet peut être autorisé par la vice-rectrice à l administration et aux finances s il est inférieur à 10 % du coût jusqu à un maximum de $ ou par le Comité exécutif s il est supérieur à ces critères. Si l excédent des coûts n est pas couvert en entier par ces instances, il devra être financé par le budget de l unité concernée. Ces budgets spéciaux sont inscrits au budget de fonctionnement. Les soldes des budgets réguliers sont reportés en fin d exercice. Le report des soldes des projets spéciaux est établi par le Comité exécutif. 3.4 Déroulement Toute demande de mobilier et d équipements doit être préparée par les unités administratives lors de l élaboration du budget et doit être soumise au Service des finances. Le formulaire à utiliser est la Fiche de demande Mobilier et équipements qui devra être transmise avant une date déterminée chaque année. L analyse des dossiers est effectuée par le sous-comité du budget de mobilier et équipements. 33

5 4 Développement des systèmes d information 4.1 Application Les règles suivantes s appliquent aux dépenses relatives au développement des systèmes d information dans le cadre du budget annuel d investissement. 4.2 Définition Cette catégorie comprend les coûts liés à la mise au point et à l amélioration des logiciels et de l équipement informatique nécessaire au soutien des activités. 4.3 Règles budgétaires Le budget accordé au volet développement des systèmes d information assure le financement des améliorations aux systèmes administratifs centraux, soit principalement : gestion des études, gestion financière et gestion des ressources humaines. La gestion et le contrôle budgétaire des projets de développement des systèmes d information sont confiés au Vice-rectorat exécutif et au développement. Les sommes prévues au budget pour des besoins spécifiques doivent être utilisées à cette fin. Ces sommes doivent inclure toutes les taxes applicables, douanes, taux de change ainsi que les frais ou honoraires liés à la livraison, à l installation et à la mise en service Les virements budgétaires entre les différentes enveloppes du budget d investissement sont interdits. 4.4 Déroulement Toute demande relative au développement des systèmes d information doit être préparée par les unités administratives et doit être soumise au Vice-rectorat exécutif et au développement. 5 Projet de construction et de réaménagement majeur 5.1 Application Les règles suivantes s appliquent à toute demande budgétaire pour des projets de construction ou de réaménagement majeur. 5.2 Définition Cette catégorie comprend toutes les nouvelles constructions ou la rénovation d un édifice ou d une partie importante d un édifice. Par rénovation et réaménagement majeurs, on entend tous travaux permanents changeant de façon majeure, la vocation originale de l édifice ou d une partie importante de l édifice et qui ainsi constituent une alternative à une construction ou à un agrandissement. 5.3 Règles budgétaires La gestion et le contrôle budgétaire des projets de construction sont confiés au Vice-rectorat à l administration et aux finances et/ou au Service des immeubles. Les sommes prévues au budget d un projet doivent être utilisées à cette fin. Tout dépassement majeur des coûts au programme de construction, rénovation et réaménagement doit préalablement être approuvé par le Comité exécutif. Les sommes prévues au budget d un projet proviennent fréquemment de multiples sources de fonds telles que les gouvernements provincial (MEESR, MRST) et fédéral (FCI), entreprises privées, organismes subventionnaires, fonds institutionnels de l Université, Fondation de l Université. 34

6 5.4 Procédure et juridiction des activités Rôle du Vice-rectorat à l administration et aux finances Direction des affaires immobilières et administratives La réalisation des projets majeurs d investissement sur le campus de l Université Laval est sous la juridiction de la vice-rectrice à l administration et aux finances, dont le mandat est de : préparer et actualiser le plan d ensemble du campus; diriger, en collaboration avec le Service des immeubles et les services de l enseignement et de l administration concernés, la définition des besoins fonctionnels et techniques des usagers; coordonner l engagement des professionnels externes; coordonner et diriger la préparation des plans et devis; planifier, coordonner et diriger les travaux de construction incluant la réalisation d œuvres d art; assurer la conciliation budgétaire périodique entre les données comptables du projet tenues par la vice-rectrice à l administration et aux finances et les données comptables institutionnelles; produire tous les documents ou éléments requis pour obtenir les approbations du ministère de l Éducation, du Conseil d administration et du Comité exécutif de l Université quant à la programmation, aux esquisses, aux plans et devis, aux choix techniques, au contenu des phases de la construction et tout changement majeur concernant le contenu de la programmation des budgets et des échéanciers; proposer au Conseil d administration et au Comité exécutif des plans d action et des modes de financement pour la réalisation de projets non financés par le ministère de l Éducation, de l Enseignement supérieur et de la Recherche; négocier et conclure des ententes avec les organismes externes (services publics, ministère de l Éducation, de l Enseignement supérieur et de la Recherche, Ville de Québec, ministère de la Culture et des Communications, organismes subventionnaires, etc.); assurer la liaison avec les autres services de l Université (Service des immeubles, Vicerectorat à la recherche, Bureau du secrétaire général, Service des communications et autres services d enseignement et d administration, etc.). L adjoint à la vice-rectrice à l administration et aux finances (directeur des affaires immobilières et administratives) doit répondre de la bonne exécution des projets auprès de la vice-rectrice Rôle du ministère de l Éducation, de l Enseignement supérieur et de la Recherche approuver de façon générale les principaux paramètres du projet en ce qui regarde la programmation, les budgets, les échéanciers et le financement concernant ledit ministère Rôle du Conseil d administration approuver les projets d intérêt majeur pour le développement de l Université incluant la programmation, les budgets, les échéanciers et le financement Rôle du Comité exécutif assurer le suivi et le contrôle des projets majeurs en référence aux paramètres sanctionnés par le Conseil d administration (programmation, budgets, échéanciers et financement); approuver la programmation finale, les esquisses architecturales, les plans et devis préliminaires et définitifs; entériner tout changement majeur quant au contenu de la programmation déjà approuvée aux budgets, aux échéanciers et à la structure de financement; octroyer les contrats aux professionnels externes et aux entrepreneurs. 35

7 5.4.5 Comité de construction assurer le suivi de la réalisation des projets (programmation, budgets, échéanciers) d une part et, d autre part, faire des recommandations au Comité exécutif conformément au mandat reçu. L adjoint de la vice-rectrice à l administration et aux finances assure la présidence du comité Comité spécial du budget d investissement réaménagement et rénovation référer certains projets au Comité exécutif et au Conseil d administration qui seront préalablement discutés et traités au Comité spécial du budget d investissement réaménagement et rénovation. Ledit comité est formé de la vice-rectrice à l administration et aux finances, de son adjoint à la Direction des affaires immobilières et administratives, du directeur du Service des immeubles et du chef de la division des aménagements et des locaux du Service des immeubles Comité consultatif architectural fournir des avis et des conseils se rapportant à l aménagement harmonieux et fonctionnel du campus couvrant ainsi les domaines de l urbanisme, de l architecture, de l architecture paysagiste, du génie et des arts visuels. Lesdits avis et conseils s effectuent sous forme de recommandations à la vice-rectrice à l administration et aux finances et le Comité est sous la présidence de l adjoint à la vice-rectrice à l administration et aux finances à la Direction des affaires immobilières et administratives Rôle du Service des immeubles compte tenu des interrelations très étroites entre la Direction des affaires immobilières et administratives, le Vice-rectorat à l administration et aux finances et le Service des immeubles, des rencontres de coordination fréquentes sont planifiées. Les intervenants qui y participent sont généralement le directeur du Service des immeubles, le chef de la division des aménagements et des locaux et le chargé de projet interne dudit service Rôle du Service des finances procéder aux déclarations de dépenses auprès du ministère de l Éducation, de l Enseignement supérieur et de la Recherche et assurer les entrées de fonds en provenance des subventions gouvernementales et autres, s il y a lieu; agir comme conseiller auprès du Vice-rectorat à l administration et aux finances pour toute question touchant la gestion comptable, la gestion financière, le contrôle budgétaire et les analyses financières Rôle du secrétaire général affaires juridiques veiller à la protection des intérêts de l Université dans tout contrat ou dossier relatif à la construction (conformité d appel d offres, soumissions, contrats de construction, contrats d assurance, cautionnement, contrats de services professionnels); fournir des avis à l adjoint de la vice-rectrice à l administration et aux finances, au Conseil d administration et au Conseil exécutif de l Université sur toute matière de nature juridique, litigieuse ou non litigieuse, et défendre les intérêts de l institution, s il y a lieu; valider tout document ayant des incidences de nature légale; préparer ou viser tous les documents notariés et les ententes légales d utilisation des sols Rôle du Vice-rectorat à la recherche et à la création coordonner le suivi auprès des organismes subventionnaires en ce qui a trait aux modalités de financement des projets majeurs concernant la recherche; participer à la planification desdits projets. 36

8 Rôle de la Direction des technologies de l information agir à titre d expert en télécommunications et assurer l interrelation entre la planification des travaux et les orientations institutionnelles en matière de télécommunications Autres services spécialisés 6 Disposition et ventes de biens 6.1 Application d autres représentants institutionnels pourront fournir au Vice-rectorat à l administration et aux finances des avis en ce qui a trait aux stationnements, services alimentaires, salles d enseignement spécialisées, locaux de recherche, études de faisabilité financière et de marché. Les règles qui suivent s appliquent à toute disposition et vente de biens tant à l intérieur qu à l extérieur de l Université. 6.2 Modalités particulières liées à la disposition d un bien déclaré excédentaire Lorsqu un bien n est plus jugé utile par une unité, cette dernière doit le déclarer au Service des immeubles qui selon le cas peut décider : de l offrir aux autres unités de l Université; d en disposer à l extérieur si aucune unité de l Université n a manifesté d intérêt pour ce bien et s il ne répond à aucun besoin prévisible à moyen terme; de le mettre au rebut s il est sans valeur résiduelle pour l Université ou si la valeur de revente est inférieure aux frais qu entraînerait sa mise en vente. Pour de plus amples informations sur la gestion des biens excédentaires, consulter le site internet du Service des immeubles: La valeur résiduelle du bien est fixée par le Service des immeubles en collaboration avec le Service des finances et ne peut excéder la valeur marchande qui pourrait être obtenue par sa vente à l'extérieur de l'université. Le montant ainsi fixé est porté au crédit du budget d'investissement de l'unité qui a déclaré le bien excédentaire et au débit du budget d'investissement de l'unité qui en fait l'acquisition. Le Service des immeubles est responsable de trouver la meilleure façon d écouler le bien à l extérieur de l Université. Le produit de la vente sera encaissé par l Université au Service des finances. L unité administrative qui dispose du bien devra fournir au Service des finances certaines informations relatives à l acquisition du bien dont elle désire se départir, soit l année d acquisition et le prix d achat. Une somme équivalente au produit de la vente sera versée au budget d investissement, volet mobilier et équipement, de l unité administrative qui a disposé du bien, déduction faite des frais relatifs à la vente du bien. Lorsque la valeur résiduelle d un bien est nulle, l unité doit communiquer avec le Service des immeubles afin que celui-ci en assure la collecte et la mise aux rebuts de façon responsable et sécuritaire Lors du départ à la retraite ou de la démission d un professeur, d un chargé de cours ou d un responsable de formation pratique, celui-ci a la possibilité de racheter l ordinateur, l écran, l imprimante et le scanneur qu il a acquis à l aide de son fonds de soutien. Cependant, pour qu il puisse en faire l acquisition, les biens en question devront avoir été achetés au moins six (6) mois avant le départ à la retraite ou la démission. 37

9 Le Service des finances est responsable du calcul de la juste valeur marchande des biens disposés. Cette juste valeur sera déterminée de la façon suivante : Coût total de l achat ou des achats (incluant la portion des taxes non remboursables) dépréciés à un taux linéaire de 2,78 % par mois, soit l équivalent de 33,33 % par année, afin de tenir compte de la désuétude technologique. Le professeur, le chargé de cours ou le responsable de formation pratique devra, par l entremise du responsable administratif de son unité, faire part de sa volonté d acquérir le ou les biens en question. Le responsable administratif verra à transmettre au Service des finances, à l attention de M me Josée Martin, les informations nécessaires à la détermination de ladite juste valeur marchande, soit : l identification du ou des biens la date d acquisition du ou des biens le numéro des pièces justificatives correspondantes. Par la suite, le Service des finances informera le responsable administratif de l unité des combinaisons comptables à utiliser et du montant de la vente afin que ce dernier puisse procéder à l émission de la facture. Il est à noter que cette vente sera complètement exempte de taxes. Le paiement de la facture devra être fait par chèque accompagné du formulaire de transmission de dépôt avant la prise de possession du ou des biens. Le produit de la vente deviendra alors la propriété de l unité de rattachement de la personne qui quitte. 38

PROCÉDURES : PROJETS FINANCÉS PAR LA FCI TABLE DES MATIÈRES

PROCÉDURES : PROJETS FINANCÉS PAR LA FCI TABLE DES MATIÈRES PROCÉDURES : PROJETS FINANCÉS PAR LA FCI TABLE DES MATIÈRES 1. Dépôt de la demande de fonds FCI -2-2. Approbation et finalisation de la demande de fonds FCI -3-3. Achats et suivi du fonds FCI -3-4. Achats

Plus en détail

Règlement relatif à l inventaire et à la disposition des biens de l Université du Québec à Trois-Rivières

Règlement relatif à l inventaire et à la disposition des biens de l Université du Québec à Trois-Rivières Règlement relatif à l inventaire et à la disposition des biens de l Université du Québec à Trois-Rivières Instance : Conseil d administration DATE RÉSOLUTION Modification 7 décembre 2015 2015-CA619-04.08.05-R6679

Plus en détail

C.A. 273-6.7, 18 novembre 1992

C.A. 273-6.7, 18 novembre 1992 RÈGLEMENT RÈGLEMENT RELATIF À LA GESTION FINANCIÈRE SERVICE ÉMETTEUR : Direction des services administratifs ADOPTION : C.A. 273-6.7, 18 novembre 1992 DATE : 25 mars 2015 SECTION : Règlement NUMÉRO : R004

Plus en détail

PROJET DE CONVENTION DE MANDAT

PROJET DE CONVENTION DE MANDAT PROJET DE CONVENTION DE MANDAT ÉQUIPEMENT DES SALLES SERVEURS DE LA COMMUNAUTÉ D AGGLOMÉRATION DU GRAND DOLE ET DE LA VILLE DE DOLE DANS LE CADRE D UN SYSTÈME D INFORMATION MUTUALISÉ ENTRE La Communauté

Plus en détail

RÈGLEMENT N O 20 SUR LA GESTION FINANCIÈRE

RÈGLEMENT N O 20 SUR LA GESTION FINANCIÈRE RÈGLEMENT N O 20 SUR LA GESTION FINANCIÈRE Adopté par le conseil d'administration lors de sa 275 e assemblée du 29 juin 2009. (résolution n o 2321) Tout au long du document, le masculin a été utilisé dans

Plus en détail

RÈGLEMENT NUMÉRO 11 «Règlement de gestion financière»

RÈGLEMENT NUMÉRO 11 «Règlement de gestion financière» RÈGLEMENT NUMÉRO 11 «Règlement de gestion financière» Le masculin désigne et comprend le féminin et le masculin partout où cela peut s'appliquer dans le présent document. RÈGLEMENT NUMÉRO 11 «Règlement

Plus en détail

FONDS POUR LE DÉVELOPPEMENT DU SPORT ET DE L ACTIVITÉ PHYSIQUE. Règles et normes du programme de soutien aux installations sportives et récréatives

FONDS POUR LE DÉVELOPPEMENT DU SPORT ET DE L ACTIVITÉ PHYSIQUE. Règles et normes du programme de soutien aux installations sportives et récréatives FONDS POUR LE DÉVELOPPEMENT DU SPORT ET DE L ACTIVITÉ PHYSIQUE Règles et normes du programme de soutien aux installations sportives et récréatives Ministère de l'éducation, du Loisir et du Sport 1035,

Plus en détail

MINISTÈRE DE L ÉDUCATION POLITIQUE 107 Page 1 de 10

MINISTÈRE DE L ÉDUCATION POLITIQUE 107 Page 1 de 10 POLITIQUE 107 Page 1 de 10 Objet : Achat En vigueur : Septembre 1987 Révision : Juin 1994; le 1 er juillet 2001; juillet 2002 1.0 OBJET 1.1 La présente politique remplace les politiques suivantes : 104

Plus en détail

LES ACHATS ET LOUAGE DE BIENS ET SERVICES Numéro : 1 Date : 2011-05-31 Page : 1 de 10

LES ACHATS ET LOUAGE DE BIENS ET SERVICES Numéro : 1 Date : 2011-05-31 Page : 1 de 10 LES ACHATS ET LOUAGE DE BIENS ET SERVICES Numéro : 1 Date : 2011-05-31 Page : 1 de 10 CHAPITRE I OBJET ET APPLICATION CHAPITRE II DÉFINITIONS 1) L objectif de la présente procédure est d établir les processus

Plus en détail

Politique de gestion financière

Politique de gestion financière Politique de gestion financière Politique adoptée par le comité exécutif, le 30 mars 2012 TABLE DES MATIÈRES AVANT PROPOS... 1 OBJET... 1 1. RÈGLES DE GESTION FINANCIÈRE 1.1 Approbation du budget... 3

Plus en détail

RÈGLEMENT N O 2 SUR LA GESTION FINANCIÈRE DU COLLÈGE GÉRALD-GODIN

RÈGLEMENT N O 2 SUR LA GESTION FINANCIÈRE DU COLLÈGE GÉRALD-GODIN RÈGLEMENT N O 2 SUR LA GESTION FINANCIÈRE DU COLLÈGE GÉRALD-GODIN Adopté par le conseil d administration le 4 mars 1997 (résolution n o 0033) modifié par le conseil d administration le 16 juin 1998 (résolution

Plus en détail

FONDS D INVESTISSEMENT ÉTUDIANT DE LA FACULTÉ DES SCIENCES SOCIALES. Projet de Convention version 19 juin 2004

FONDS D INVESTISSEMENT ÉTUDIANT DE LA FACULTÉ DES SCIENCES SOCIALES. Projet de Convention version 19 juin 2004 1 FONDS D INVESTISSEMENT ÉTUDIANT DE LA FACULTÉ DES SCIENCES SOCIALES Projet de Convention version 19 juin 2004 Entre les associations étudiantes concernées Et La Faculté des sciences sociales Et L Université

Plus en détail

RÈGLEMENT CO-2015-872 ADOPTANT UN PROGRAMME D AIDE FINANCIÈRE COMPLÉMENTAIRE AU PROGRAMME ACCÈSLOGIS CHAPITRE I DÉFINITIONS

RÈGLEMENT CO-2015-872 ADOPTANT UN PROGRAMME D AIDE FINANCIÈRE COMPLÉMENTAIRE AU PROGRAMME ACCÈSLOGIS CHAPITRE I DÉFINITIONS RÈGLEMENT CO-2015-872 ADOPTANT UN PROGRAMME D AIDE FINANCIÈRE COMPLÉMENTAIRE AU PROGRAMME ACCÈSLOGIS LE CONSEIL DÉCRÈTE CE QUI SUIT : CHAPITRE I DÉFINITIONS 1. Aux fins d application de ce règlement, les

Plus en détail

PADARTV. Programme d appui au développement des appellations réservées et des termes valorisants

PADARTV. Programme d appui au développement des appellations réservées et des termes valorisants PADARTV Programme d appui au développement des appellations réservées et des termes valorisants Table des matières Table des matières... 2 Contexte... 3 Objectif général... 3 Interventions... 4 Mesure

Plus en détail

POLITIQUE D ACHATS SERVICE DE L APPROVISIONNEMENT VILLE DE ROBERVAL

POLITIQUE D ACHATS SERVICE DE L APPROVISIONNEMENT VILLE DE ROBERVAL POLITIQUE D ACHATS SERVICE DE L APPROVISIONNEMENT VILLE DE ROBERVAL Document préparé par : Monsieur André Lavoie, dir. de l Approvisionnement VILLE DE ROBERVAL En vigueur le 8 avril 2015 Résolution # 2015-184

Plus en détail

POLITIQUE D'ACHATS ET D APPELS D OFFRES

POLITIQUE D'ACHATS ET D APPELS D OFFRES POLITIQUE D'ACHATS ET D APPELS D OFFRES Mise à jour par : Patrice Rainville Dir. approvisionnement et ressources humaines Le 2 septembre 2014 SECTION 1 : Généralités... 3 1. Buts et objectifs... 3 2. Principes

Plus en détail

D INVESTISSEMENT FONDS LOCAL D INVESTISSEMENT (FLI)

D INVESTISSEMENT FONDS LOCAL D INVESTISSEMENT (FLI) Mise à jour : Septembre 2015 Centre local de développement (CLD) de La Haute-Gaspésie POLITIQUE D INVESTISSEMENT FONDS LOCAL D INVESTISSEMENT (FLI) Adopté le : N o de résolution : TABLE DES MATIÈRES 1-

Plus en détail

PROGRAMME DE GESTION INTÉGRÉE DE DOCUMENTS

PROGRAMME DE GESTION INTÉGRÉE DE DOCUMENTS PROGRAMME DE GESTION INTÉGRÉE DE DOCUMENTS Conformément à la Politique sur la gestion de documents et des archives de l Université de Montréal (ajouter le numéro), et à la norme ISO 15489, la Division

Plus en détail

Adopté : CAD-15.06.2000 Modifié : CAD-31.01.2007. N/Réf. : G6 211 033. Service des affaires corporatives Cégep de Chicoutimi

Adopté : CAD-15.06.2000 Modifié : CAD-31.01.2007. N/Réf. : G6 211 033. Service des affaires corporatives Cégep de Chicoutimi Service des affaires corporatives Cégep de Chicoutimi N/Réf. : G6 211 033 RÈGLEMENT NO 9 portant sur la gestion financière du Collège Adopté : CAD-15.06.2000 Modifié : CAD-31.01.2007 Note : L utilisation

Plus en détail

Politique de gestion contractuelle

Politique de gestion contractuelle Politique de gestion contractuelle Décembre 2010 (modifiée juin 2011) Table des matières SECTION 1 : Objectifs, définitions et champs d application...3 1.1 Objectifs...3 1.2 Éthique...3 1.3 Portée...4

Plus en détail

FORUM DES ÉQUIPEMENTS CULTURELS. Programme d aide aux collectes de fonds

FORUM DES ÉQUIPEMENTS CULTURELS. Programme d aide aux collectes de fonds Ville de Montréal Service de la culture Division des quartiers culturels 2014 FORUM DES ÉQUIPEMENTS CULTURELS Programme d aide aux collectes de fonds Conditions et exigences pour les projets de collecte

Plus en détail

Utilisation de la subvention

Utilisation de la subvention Utilisation de la subvention Avant-propos Les lignes directrices suivantes ont été établies pour aider les titulaires d une subvention, les co-chercheurs et les administrateurs des établissements et établissements

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ D AUDIT

CHARTE DU COMITÉ D AUDIT CHARTE DU COMITÉ D AUDIT TABLE DES MATIÈRES 1. RESPONSABILITÉS DU COMITÉ... 1 2. MEMBRES DU COMITÉ... 1 3. PRÉSIDENT DU COMITÉ... 2 4. DURÉE DU MANDAT DE CHAQUE MEMBRE... 2 5. QUORUM, DESTITUTION ET POSTES

Plus en détail

FOURNITURE D ARTICLES DE BUREAU POUR LA VILLE DE CHÂTEAUGUAY

FOURNITURE D ARTICLES DE BUREAU POUR LA VILLE DE CHÂTEAUGUAY FOURNITURE D ARTICLES DE BUREAU POUR LA VILLE DE CHÂTEAUGUAY SP-14-159 La Ville de Châteauguay demande des soumissions pour la fourniture d articles de bureau pour la Ville de Châteauguay. Ne seront considérées

Plus en détail

ANNEXE QC-177. Processus d acquisition des 4 propriétés visées par le Projet

ANNEXE QC-177. Processus d acquisition des 4 propriétés visées par le Projet ANNEXE QC-177 Processus d acquisition des 4 propriétés visées par le Projet EXTENSION DE LA MINE AURIFÈRE CANADIAN MALARTIC ET DÉVIATION DE LA ROUTE 117 À L ENTRÉE EST DE LA VILLE DE MALARTIC PROCESSUS

Plus en détail

PROGRAMME D INNOVATION EN FORMATION. AUX 1 er, 2 e ET 3 e CYCLES

PROGRAMME D INNOVATION EN FORMATION. AUX 1 er, 2 e ET 3 e CYCLES PROGRAMME D INNOVATION EN FORMATION AUX 1 er, 2 e ET 3 e CYCLES sous la responsabilité du vice-rectorat aux études Février 2010 INTRODUCTION Le Programme d innovation en formation aux 1 er, 2 e et 3 e

Plus en détail

ÉLÉMENTS DE CONCILIATION À DES FINS FISCALES

ÉLÉMENTS DE CONCILIATION À DES FINS FISCALES 3 Manuel de la présentation de l information financière municipale ÉLÉMENTS DE CONCILIATION À DES FINS FISCALES Ministère des Affaires municipales et de l Occupation du territoire Gouvernement du Québec

Plus en détail

Lignes directrices pour le Programme d infrastructures Québec-Municipalités Municipalité amie des aînés (MADA) Appel de projets 2015

Lignes directrices pour le Programme d infrastructures Québec-Municipalités Municipalité amie des aînés (MADA) Appel de projets 2015 Lignes directrices pour les projets d infrastructures des municipalités reconnues ou engagées dans la démarche Municipalité amie des aînés (MADA), 2012-2013 Lignes directrices pour le Programme d infrastructures

Plus en détail

CODE DE BONNE CONDUITE

CODE DE BONNE CONDUITE CODE DE BONNE CONDUITE CONCERNANT LES INTERACTIONS AVEC LES PROFESSIONNELS DE SANTÉ Déclaration de l ensemble des membres du COCIR Le COCIR se consacre à l avancement de la science médicale et à l amélioration

Plus en détail

SERVICES PROFESSIONNELS POUR LA CONCEPTION ET SURVEILLANCE DES TRAVAUX D AQUEDUC DE LA RUE TREMBLAY À LA VILLE DE CHÂTEAUGUAY

SERVICES PROFESSIONNELS POUR LA CONCEPTION ET SURVEILLANCE DES TRAVAUX D AQUEDUC DE LA RUE TREMBLAY À LA VILLE DE CHÂTEAUGUAY SERVICES PROFESSIONNELS POUR LA CONCEPTION ET SURVEILLANCE DES TRAVAUX D AQUEDUC DE LA RUE TREMBLAY À LA VILLE DE CHÂTEAUGUAY SP-14-174 La Ville de Châteauguay demande des soumissions pour des services

Plus en détail

POLITIQUE D ACQUISITION EN BIENS, EN SERVICES ET EN TRAVAUX DE CONSTRUCTION DE LA COMMISSION SCOLAIRE DES AFFLUENTS

POLITIQUE D ACQUISITION EN BIENS, EN SERVICES ET EN TRAVAUX DE CONSTRUCTION DE LA COMMISSION SCOLAIRE DES AFFLUENTS POLITIQUE D ACQUISITION EN BIENS, EN SERVICES ET EN TRAVAUX DE CONSTRUCTION DE LA COMMISSION SCOLAIRE DES AFFLUENTS 1. OBJET La présente politique a pour but de préciser l encadrement de l acquisition

Plus en détail

Politique budgétaire. (adoptée en juin 2014)

Politique budgétaire. (adoptée en juin 2014) Politique budgétaire (adoptée en juin 2014) A-PRÉAMBULE... 2 B-RÈGLEMENT RELATIF AUX FRAIS DE SÉJOURS... 3 1. Généralités... 3 2. Normes de remoboursement... 4 a) Définitions... 4 b) Principes directeurs...

Plus en détail

Manuel de la présentation de l information financière municipale

Manuel de la présentation de l information financière municipale Manuel de la présentation de l information financière municipale Résumé de la mise à jour Décembre 2014 Direction générale des finances municipales Ministère des Affaires municipales et de l Occupation

Plus en détail

ORIENTATIONS DE GESTION BUDGÉTAIRE

ORIENTATIONS DE GESTION BUDGÉTAIRE ORIENTATIONS DE GESTION BUDGÉTAIRE Exercice 2013-2014 Vice-rectorat aux affaires administratives et financières Vice-rectorat à la vie universitaire Octobre 2013 Contenu PRÉAMBULE... 3 1) REPORTS DES SURPLUS

Plus en détail

(P)-RF-1999-01. Adoptée : Le 22 juin 1999. En vigueur : Le 22 juin 1999. Amendement :

(P)-RF-1999-01. Adoptée : Le 22 juin 1999. En vigueur : Le 22 juin 1999. Amendement : (P)-RF-1999-01 Frais de déplacement Adoptée : Le 22 juin 1999 En vigueur : Le 22 juin 1999 Amendement : Le 25 juin 2002 (CC-2002-189) Le 26 octobre 2004 (CC-2004-320) Le 27 septembre 2005 (CC-2005-296)

Plus en détail

M106-2 LIGNES INTERNES DE CONDUITE EN MATIÈRE DE GESTION CONTRACTUELLE

M106-2 LIGNES INTERNES DE CONDUITE EN MATIÈRE DE GESTION CONTRACTUELLE M106-2 LIGNES INTERNES DE CONDUITE EN MATIÈRE DE GESTION CONTRACTUELLE Adoptées par le conseil des commissaires le 25 janvier 2016 LIGNES INTERNES DE CONDUITE EN MATIÈRE DE GESTION CONTRACTUELLE PRÉAMBULE

Plus en détail

POLITIQUE D INTÉGRATION ET DE MAINTIEN DES ENFANTS AYANT DES BESOINS PARTICULIERS

POLITIQUE D INTÉGRATION ET DE MAINTIEN DES ENFANTS AYANT DES BESOINS PARTICULIERS POLITIQUE D INTÉGRATION ET DE MAINTIEN DES ENFANTS AYANT DES BESOINS PARTICULIERS TITRE CPE Les Petits bonheurs Code : CA 147.8.1 Politique d intégration et de maintien des enfants ayant des besoins particuliers

Plus en détail

POLITIQUE D INVESTISSEMENT 2015

POLITIQUE D INVESTISSEMENT 2015 POLITIQUE D INVESTISSEMENT 2015 Modifiée à la réunion du Conseil du 17 mars 2015 TABLE DES MATIÈRES 1. POLITIQUE GÉNÉRALE... 1 1.1 Fondement de la Politique d investissement... 1 1.2 Fonds d aide de la

Plus en détail

SOMMAIRE. 1- Objet du mode opératoire «GFPP» 3. 2- Domaine d application 3. 3- Définitions et terminologie 3. 4- Descriptif détaillé 3

SOMMAIRE. 1- Objet du mode opératoire «GFPP» 3. 2- Domaine d application 3. 3- Définitions et terminologie 3. 4- Descriptif détaillé 3 SOMMAIRE 1- Objet du mode opératoire «GFPP» 3 2- Domaine d application 3 3- Définitions et terminologie 3 4- Descriptif détaillé 3 4-1- Gestion Financière des Projets 3 4-1-1 Rappel des conditions générales

Plus en détail

POLITIQUE D INVESTISSEMENT DU FONDS LOCAL D INVESTISSEMENT (FLI) DE LA MRC DE LA HAUTE-YAMASKA. Table des matières

POLITIQUE D INVESTISSEMENT DU FONDS LOCAL D INVESTISSEMENT (FLI) DE LA MRC DE LA HAUTE-YAMASKA. Table des matières POLITIQUE D INVESTISSEMENT DU FONDS LOCAL D INVESTISSEMENT (FLI) DE LA MRC DE LA HAUTE-YAMASKA Table des matières 1. FONDEMENTS DE LA POLITIQUE... 2 1.1 Mission du fond... 2 1.2 Principe... 2 1.3 Support

Plus en détail

EXIGENCES EN MATIÈRE DE COMPTABILISATION ET DE PRÉSENTATION

EXIGENCES EN MATIÈRE DE COMPTABILISATION ET DE PRÉSENTATION EXIGENCES EN MATIÈRE DE COMPTABILISATION ET DE PRÉSENTATION DÉVELOPPEMENT DES AFFAIRES NATIONALES ET INTERNATIONALES 30 AVRIL, 2008 (ANNEXES RÉVISÉES 6 JUIN 2012) 1. INTRODUCTION Ce document présent les

Plus en détail

(NOTE : Dans le présent document, le genre masculin est utilisé à titre épicène dans le but d alléger le texte.)

(NOTE : Dans le présent document, le genre masculin est utilisé à titre épicène dans le but d alléger le texte.) POLITIQUE INSTITUTIONNELLE DE TOPONYMIE ET DE PARRAINAGE ADOPTÉE 304-S-CA-3148 (07-06-2011) (NOTE : Dans le présent document, le genre masculin est utilisé à titre épicène dans le but d alléger le texte.)

Plus en détail

DIRECTIVES ET NORMES EN MATIÈRE DE PRINCIPE

DIRECTIVES ET NORMES EN MATIÈRE DE PRINCIPE Les versions actuelles des documents approuvés sont mises à jour en ligne. Les copies imprimées ne sont pas contrôlées. Page 1 de 5 DIRECTIVES ET NORMES EN MATIÈRE DE PRINCIPE ADMINISTRATEURS, DIRIGEANTS,

Plus en détail

2015-2016. Direction des études et de la recherche Vice-présidence à l enseignement et à la recherche

2015-2016. Direction des études et de la recherche Vice-présidence à l enseignement et à la recherche 2015-2016 Direction des études et de la recherche Vice-présidence à l enseignement et à la recherche 29 avril 2015 Table des matières 1. Introduction... 1 2. Orientations stratégiques... 1 3. Principes

Plus en détail

Politique d intervention en matière de développement économique

Politique d intervention en matière de développement économique Politique d intervention en matière de développement économique Ville de Métabetchouan-Lac-à-la-Croix Février 2013 1. Objectif du programme POLITIQUE D INTERVENTION EN MATIÈRE DE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE

Plus en détail

DIRECTIVE 2600-062. Comité de direction de l Université TABLE DES MATIÈRES

DIRECTIVE 2600-062. Comité de direction de l Université TABLE DES MATIÈRES DIRECTIVE 2600-062 TITRE : Directive relative à la gestion des contrats d approvisionnement, de services, de travaux de construction et d acquisition de technologies de l information ADOPTION : Comité

Plus en détail

Conditions applicables aux demandes d approbation fondées sur l article 28 et aux demandes de financement de la part de l OOF

Conditions applicables aux demandes d approbation fondées sur l article 28 et aux demandes de financement de la part de l OOF 2.0 Finances et administration Opérations bancaires, Opérations bancaires, investissements et emprunts Publication : mai 2009 Révision : 2.0 Finances et administration Opérations bancaires, TABLE DES MATIÈRES

Plus en détail

Système de gestion des décisions des instances RECOMMANDATION

Système de gestion des décisions des instances RECOMMANDATION Système de gestion des décisions des instances RECOMMANDATION CG : 42.04 2015/02/26 17:00 (1) Dossier # : 1140390007 Unité administrative responsable : Niveau décisionnel proposé : Service de la gestion

Plus en détail

Guide de rédaction. Plan d affaires d une entreprise ou d un projet d économie sociale

Guide de rédaction. Plan d affaires d une entreprise ou d un projet d économie sociale Guide de rédaction Plan d affaires d une entreprise ou d un projet d économie sociale Table des matières LA PRÉSENTATION DU PROJET 1.1. Le résumé du projet 1.2. L utilité sociale du projet 1.3. Le lien

Plus en détail

Politique institutionnelle concernant le bien-être des animaux utilisés en enseignement, en recherche et dans les tests

Politique institutionnelle concernant le bien-être des animaux utilisés en enseignement, en recherche et dans les tests Politique institutionnelle concernant le bien-être des animaux utilisés en enseignement, en recherche et dans les tests L application de cette politique est sous la responsabilité de la Direction générale

Plus en détail

Modalités de versement de l aide financière de la Société de financement des infrastructures locales du Québec

Modalités de versement de l aide financière de la Société de financement des infrastructures locales du Québec Modalités de versement de l aide financière de la Société de financement des infrastructures locales du Québec Provenant du transfert d une partie des revenus de la taxe fédérale d accise sur l essence

Plus en détail

2004-2007. Programme triennal d assistance financière Unités régionales de loisir et de sport

2004-2007. Programme triennal d assistance financière Unités régionales de loisir et de sport Programme triennal d assistance financière Unités régionales de loisir et de sport 2004-2007 Troisième année du programme triennal Date limite d inscription : 23 juin 2006 Le sceau de la poste faisant

Plus en détail

École de technologie supérieure. Plan d action de développement durable

École de technologie supérieure. Plan d action de développement durable École de technologie supérieure Plan d action de développement durable 2009-2012 Enseignement et recherche Favoriser l intégration du concept de développement durable dans les activités d enseignement

Plus en détail

VILLE DE CHÂTEAUGUAY DIVISION APPROVISIONNEMENTS APPEL D OFFRES PUBLIC SP-14-128

VILLE DE CHÂTEAUGUAY DIVISION APPROVISIONNEMENTS APPEL D OFFRES PUBLIC SP-14-128 VILLE DE CHÂTEAUGUAY DIVISION APPROVISIONNEMENTS APPEL D OFFRES PUBLIC SP-14-128 SERVICES PROFESSIONNELS EN ARCHITECTURE POUR LE RÉAMÉNAGEMENT DE L AGORA-PHASE II POUR LA VILLE DE CHÂTEAUGUAY 1. GÉNÉRALITÉS

Plus en détail

Expéditeur. Site Internet : www.msss.gouv.qc.ca/documentation «Normes et Pratiques de gestion»

Expéditeur. Site Internet : www.msss.gouv.qc.ca/documentation «Normes et Pratiques de gestion» NORMES ET PRATIQUES DE GESTION, Tome II, Répertoire Expéditeur La sous-ministre adjointe à la Direction générale du personnel réseau et ministériel Date 2013-01-23 Destinataires (*) Les directrices générales

Plus en détail

I. INTRODUCTION UN MANAGEMENT EXTERNE RENFORCÉ

I. INTRODUCTION UN MANAGEMENT EXTERNE RENFORCÉ NOTE INFORMELLE DU BUREAU INTERNATIONAL SUR LE MANAGEMENT DU PROJET DE NOUVELLE CONSTRUCTION À LA LUMIÈRE DES RAPPORTS DU VÉRIFICATEUR EXTÉRIEUR RECUS PAR LE BUREAU INTERNATIONAL EN DATE DU 15 AVRIL 2005

Plus en détail

Procédure de départ Personnel de soutien et professionnel

Procédure de départ Personnel de soutien et professionnel Procédure de départ Personnel de soutien et professionnel Service des ressources humaines Juin 2015 1 TABLE DES MATIÈRES SECTION 1 : DÉPARTS DÉFINITIFS SECTION 1.1 : DÉMISSIONS... 3 SECTION 1.2 : RETRAITES...

Plus en détail

C est avec plaisir que nous vous soumettons une offre de service pour la livraison du programme sur la pyrite.

C est avec plaisir que nous vous soumettons une offre de service pour la livraison du programme sur la pyrite. 296, Saint-Paul O. Montréal, Qc H2Y 2A3 Le 29 novembre 2010 Monsieur Lucien Desbiens Directeur du service de l urbanisme VILLE DE BROSSARD 2001, boulevard de Rome Brossard (Québec) J4W 3K5 Objet : Programme

Plus en détail

SOCIALE. 17 avril 2013

SOCIALE. 17 avril 2013 POLITIQUE DU FONDS DE DÉVELOPPEMENT DES ENTREPRISES D ÉCONOMIE SOCIALE (FDEES)) Mandataire dee : SHERBROOKE INNOPOLE (CLD) 17 avril 2013 1. FONDS DE DÉVELOPPEMENT DES ENTREPRISES D ÉCONOMIE SOCIALE (FDEES)

Plus en détail

OFFICE CANADIEN DE COMMERCIALISATION DES ŒUFS EXPLOITÉ SOUS LA RAISON SOCIALE DE LES PRODUCTEURS D ŒUFS DU CANADA

OFFICE CANADIEN DE COMMERCIALISATION DES ŒUFS EXPLOITÉ SOUS LA RAISON SOCIALE DE LES PRODUCTEURS D ŒUFS DU CANADA OFFICE CANADIEN DE COMMERCIALISATION DES ŒUFS EXPLOITÉ SOUS LA RAISON SOCIALE DE LES PRODUCTEURS D ŒUFS DU CANADA États financiers Le 21 février 2014 Rapport de l auditeur indépendant Aux membres de l

Plus en détail

PF-20 POLITIQUE DE COMMANDITE ET D AFFICHAGE Octobre 2012

PF-20 POLITIQUE DE COMMANDITE ET D AFFICHAGE Octobre 2012 1. POLITIQUE DE COMMANDITE ET D AFFICHAGE À L INTENTION DES UNITÉS RÉGIONALES ET DES FÉDÉRATIONS SPORTIVES 1.1. But Normaliser l affichage et respecter l exclusivité des commandites de la Finale des Jeux

Plus en détail

COMITÉ DE VÉRIFICATION DE VOLLEYBALL CANADA MANDAT

COMITÉ DE VÉRIFICATION DE VOLLEYBALL CANADA MANDAT COMITÉ DE VÉRIFICATION DE VOLLEYBALL CANADA MANDAT 16 NOVEMBRE 2008 I. OBJECTIF A. La principale fonction du Comité de vérification (le «Comité») est d'aider le Conseil d administration à s acquitter de

Plus en détail

Politique de soutien aux entreprises

Politique de soutien aux entreprises Politique de soutien aux entreprises Adoptée par le Conseil de la Ville de Trois-Rivières le 14 décembre 2015 au moyen de la résolution n C-2015-1357 TABLE DES MATIÈRES Préambule... 1 1. Projets et secteurs

Plus en détail

Examen externe du Conseil d examen des taux des entreprises de services

Examen externe du Conseil d examen des taux des entreprises de services GOUVERNEMENT DU NUNAVUT Demande d expression d intérêt Examen externe du Conseil d examen des taux des entreprises de services Le Conseil d examen des taux des entreprises de services, un organisme de

Plus en détail

1. DISPOSITIONS GENERALES ET DEFINITIONS

1. DISPOSITIONS GENERALES ET DEFINITIONS 1. DISPOSITIONS GENERALES ET DEFINITIONS 1.1. FINANCEMENT DE L ANR MODE DE FINANCEMENT Le financement attribué par l ANR à chaque partenaire sera apporté sous forme d une aide non remboursable, selon les

Plus en détail

POLITIQUE D INVESTISSEMENT 2016

POLITIQUE D INVESTISSEMENT 2016 POLITIQUE D INVESTISSEMENT 2016 Présenté à la réunion du Conseil d administration du 22 mars 2016. Table des matières 1. POLITIQUE GÉNÉRALE...2 1.1 Fondement de la politique d investissement... 2 1.2

Plus en détail

Dépenses professionnelles

Dépenses professionnelles AUX : PROFESSEUR(E)S, PROFESSEUR(E)S SOUS OCTROI, ATTACHÉ(E)S DE RECHERCHE ET PROFESSEUR(E)S DE FORMATION PRATIQUE MEMBRES DU SGPUM AUX : CADRES ACADÉMIQUES (DOYENS ET DOYENNES, VICE-DOYENS ET VICE-DOYENNES,

Plus en détail

Directives quant à la disposition de biens

Directives quant à la disposition de biens TITRE : Directives quant à la disposition de biens NO : 5 Adoption par la Direction générale : Date : 11 juin 2014 Révision : Date : ARTICLE 1 -OBJET En lien avec la Politique sur la protection de l environnement

Plus en détail

Texte des résolutions proposées

Texte des résolutions proposées 1 2 3 4 5 6 7 Résolutions de la compétence de l Assemblée Générale Ordinaire Première Résolution (Approbation des comptes sociaux de l exercice 2007) L Assemblée Générale, après avoir pris connaissance

Plus en détail

ÉDITION La Direction des communications du ministère de la Santé et des Services sociaux

ÉDITION La Direction des communications du ministère de la Santé et des Services sociaux Règles et normes Programme d aide financière pour l installation d un système de gicleurs dans les résidences privés pour aînés existantes et certifiées 15-843-03W Gouvernement du Québec, 2015 ÉDITION

Plus en détail

Société en commandite Gaz Métro Cause tarifaire 2009, R-3662-2008 TRAITEMENT COMPTABLE DES SOLDES DE DÉVIATION

Société en commandite Gaz Métro Cause tarifaire 2009, R-3662-2008 TRAITEMENT COMPTABLE DES SOLDES DE DÉVIATION TRAITEMENT COMPTABLE DES SOLDES DE DÉVIATION Le présent document vise à répondre à la demande de la Régie formulée dans la décision D-00-0, émise le mai 00 dans le cadre du Rapport annuel au 0 septembre

Plus en détail

Normes de congrès I-104. I. Expositions. Les expositions de la Maison de l Optimisme devraient inclurent et ne sont pas limitées à :

Normes de congrès I-104. I. Expositions. Les expositions de la Maison de l Optimisme devraient inclurent et ne sont pas limitées à : I. Expositions Les expositions de la Maison de l Optimisme devraient inclurent et ne sont pas limitées à : - Toute entreprise dans le domaine d activités de financement et de produits de services pour

Plus en détail

Programme À vos Rénos. 1. Conditions et modalités du programme À vos Rénos et de la carte RÉNO-DÉPÔT

Programme À vos Rénos. 1. Conditions et modalités du programme À vos Rénos et de la carte RÉNO-DÉPÔT Programme À vos Rénos 1. Conditions et modalités du programme À vos Rénos et de la carte RÉNO-DÉPÔT Pour bénéficier des avantages du programme À vos Rénos, ci-après nommé «le programme», vous devez être

Plus en détail

Programme Partenariats entrepreneuriat jeunesse (PEJ) Appel de propositions Construire un écosystème dynamique propice à l entrepreneuriat jeunesse

Programme Partenariats entrepreneuriat jeunesse (PEJ) Appel de propositions Construire un écosystème dynamique propice à l entrepreneuriat jeunesse Programme Partenariats entrepreneuriat jeunesse (PEJ) Appel de propositions Construire un écosystème dynamique propice à l entrepreneuriat jeunesse 1.0 CONTEXTE Le programme Partenariats entrepreneuriat

Plus en détail

3 Les droits de cotisation inutilisés peuvent être reportés indéfiniment

3 Les droits de cotisation inutilisés peuvent être reportés indéfiniment Le Compte d épargne libre d impôt (CELI) donne aux Canadiens un nouveau moyen d épargner en franchise d impôt. Lorsque vous cotisez à un CELI, votre placement fructifie à l abri de l impôt et vous n aurez

Plus en détail

Guide d utilisation Calendrier de conservation

Guide d utilisation Calendrier de conservation Guide d utilisation Calendrier de conservation Vous avez beaucoup de paperasse! Vous avez peur de jeter un document important! Vous ne savez pas combien de temps vous devez garder un document! Ce petit

Plus en détail

Ministère du Développement économique et des Transports POLITIQUE RELATIVE AU PROGRAMME D INITIATIVES DE TRANSPORT DANS LES COLLECTIVITÉS

Ministère du Développement économique et des Transports POLITIQUE RELATIVE AU PROGRAMME D INITIATIVES DE TRANSPORT DANS LES COLLECTIVITÉS POLITIQUE RELATIVE AU PROGRAMME D INITIATIVES DE TRANSPORT DANS LES COLLECTIVITÉS BUT ET ÉNONCÉ DE POLITIQUE Le ministère du Développement économique et des Transports est déterminé à soutenir les collectivités

Plus en détail

Description de tâches

Description de tâches Identification Description de tâches Titre d emploi : Nom du titulaire du poste : Directeur-adjoint ou directrice-adjointe des installations À engager Nom et titre du gestionnaire : Madame Lise Bergeron,

Plus en détail

Coûts de fonctionnement et ratios de personnel - Administration

Coûts de fonctionnement et ratios de personnel - Administration Coûts de fonctionnement et ratios de personnel - Administration Instructions : Les questions express s'affichent en bleu et les questions détaillées, en vert. Veuillez inscrire les valeurs appropriées

Plus en détail

Guide de financement de projets locaux en persévérance scolaire et en réussite éducative

Guide de financement de projets locaux en persévérance scolaire et en réussite éducative Guide de financement de projets locaux en persévérance scolaire et en réussite éducative Critères d admissibilité des projets déposés par les MRC de l Estrie 1 dans le cadre du soutien financier de la

Plus en détail

CONVENTION DE CONSTITUTION D UNE ENTENTE POUR L INSTRUCTION DES DEMANDES D AUTORISATIONS DU DROIT DU SOL

CONVENTION DE CONSTITUTION D UNE ENTENTE POUR L INSTRUCTION DES DEMANDES D AUTORISATIONS DU DROIT DU SOL Document annexe au rapport n 14/162 Commune de Biscarrosse Commune de Gastes Commune de Luë Commune de Parentis-en-Born Commune de Sanguinet Commune de Sainte-Eulalie-en-Born Commune d Ychoux CONVENTION

Plus en détail

En vigueur Page 1 de 6

En vigueur Page 1 de 6 1. GUIDE POUR LES TRAVAUX AVEC LES SECTEURS PUBLICS ET PRIVÉS De plus en plus, les universités canadiennes sont appelées à participer à des travaux de recherche et de développement impliquant les divers

Plus en détail

REGLEMENT DEPARTEMENTAL D AIDE AUX COMMUNES ET A LEURS GROUPEMENTS

REGLEMENT DEPARTEMENTAL D AIDE AUX COMMUNES ET A LEURS GROUPEMENTS REGLEMENT DEPARTEMENTAL D AIDE AUX COMMUNES ET A LEURS GROUPEMENTS Les dispositions du présent règlement s appliquent à toutes les aides octroyées par le Département dans les domaines suivants : - Voirie

Plus en détail

CENTRE DE SOUTIEN ENTR AIDANTS RAPPORT FINANCIER 31 MARS 2015

CENTRE DE SOUTIEN ENTR AIDANTS RAPPORT FINANCIER 31 MARS 2015 Yvon Boisselle, CPA, CA Alain Girard, CPA, CA Jacques Renaud, CPA, CA Robert Brunelle, CPA, CA Robert Arbour, CPA, CA André Létourneau, CPA, CA Linda Leduc, CPA, CGA Serge Jacques, CPA, CA Félicienne Picard,

Plus en détail

Politique relative à la vente des terrains industriels et commerciaux municipaux

Politique relative à la vente des terrains industriels et commerciaux municipaux Politique relative à la vente des terrains industriels et commerciaux municipaux 1. Objet d application La présente politique porte sur les modalités et conditions relatives à la vente de terrains industriels

Plus en détail

FICHE DE POSTE ASSISTANT DE DIRECTION / RESPONSABLE ADMINISTRATIF ET FINANCIER

FICHE DE POSTE ASSISTANT DE DIRECTION / RESPONSABLE ADMINISTRATIF ET FINANCIER FICHE DE POSTE ASSISTANT DE DIRECTION / RESPONSABLE ADMINISTRATIF ET FINANCIER FONCTION Emploi repère CCN : RESPONSABLE DE SECTEUR 1. Assistance de direction : 3.1 Représenter la structure dans le cadre

Plus en détail

Nouveau contrat pour la téléphonie cellulaire : Bell Mobilité

Nouveau contrat pour la téléphonie cellulaire : Bell Mobilité Service des finances INFO-FINANCES BULLETIN NUMÉRO 26 OCTOBRE 2011 Introduction Ce bulletin est un instrument complémentaire à notre site Web que vous pouvez consulter en tout temps à l adresse : http://www.sf.ulaval.ca/

Plus en détail

Veuillez prendre note que pour obtenir ces documents des frais vous seront exigés.

Veuillez prendre note que pour obtenir ces documents des frais vous seront exigés. SERVICES PROFESSIONNELS D UN CABINET D EXPERTS- COMPTABLES POUR LA VÉRIFICATION DES ÉTATS FINANCIERS ANNUELS DE LA VILLE DE CHÂTEAUGUAY POUR LES TROIS ANNÉES FERMES 2015, 2016 ET 2017 SP-15-166 La Ville

Plus en détail

GESTION DU PORTEFEUILLE

GESTION DU PORTEFEUILLE FONDS LOCAL D INVESTISSEMENT (FLI) ET FONDS LOCAL DE SOLIDARITÉ (FLS) POLITIQUE DU FONDS LOCAL D INVESTISSEMENT (FLI) ET DU FONDS LOCAL DE SOLIDARITÉ (FLS) DE LA MRC DE COATICOOK GESTION DU PORTEFEUILLE

Plus en détail

POUR ABROGER ET REMPLACER LE RÈGLEMENT PORTANT LE NUMÉRO 583-05 POUR ÉTABLIR UNE POLITIQUE DE CAPITALISATION ET D AMORTISSEMENT

POUR ABROGER ET REMPLACER LE RÈGLEMENT PORTANT LE NUMÉRO 583-05 POUR ÉTABLIR UNE POLITIQUE DE CAPITALISATION ET D AMORTISSEMENT PROVINCE DE QUÉBEC COMTÉ DE PAPINEAU RÈGLEMENT NUMÉRO 629-07 POUR ABROGER ET REMPLACER LE RÈGLEMENT PORTANT LE NUMÉRO 583-05 POUR ÉTABLIR UNE POLITIQUE DE CAPITALISATION ET D AMORTISSEMENT ATTENDU QUE

Plus en détail

RÈGLEMENT NUMÉRO 595 SECTION I DISPOSITION GÉNÉRALE

RÈGLEMENT NUMÉRO 595 SECTION I DISPOSITION GÉNÉRALE VILLE DE DISRAELI M.R.C. DES APPALACHES Séance ordinaire du conseil de la Ville de Disraeli, tenue aux lieu et heure ordinaires des séances de ce conseil, lundi le 02 mars 2015, à laquelle sont présents

Plus en détail

Janvier 2013 POLITIQUE D ACHAT RESPONSABLE

Janvier 2013 POLITIQUE D ACHAT RESPONSABLE Janvier 2013 POLITIQUE D ACHAT RESPONSABLE TABLE DES MATIÈRES 1. CONTEXTE... 3 2. ÉNONCÉ... 3 3. CHAMPS D APPLICATION... 3 3.1 OBJECTIFS... 4 3.2 OBJECTIFS SPÉCIFIQUES... 4 4. RÉGLEMENTATION... 5 5. APPROVISIONNEMENT...

Plus en détail

Examen des pratiques de gestion du bureau régional de la Saskatchewan Rapport final Le 15 octobre 2008

Examen des pratiques de gestion du bureau régional de la Saskatchewan Rapport final Le 15 octobre 2008 Examen des pratiques de gestion du bureau régional de la Saskatchewan Rapport final Le 15 octobre 2008 SGGID n o 1618301 1 Objectifs de l examen Déterminer si les contrôles et les pratiques du bureau régional

Plus en détail

Accueil et insertion professionnelle des nouveaux enseignants

Accueil et insertion professionnelle des nouveaux enseignants Accueil et insertion professionnelle des nouveaux enseignants Aide-mémoire destiné aux CD/RP D i r e c t i o n d e s é t u d e s Juin 2 0 1 3 Présentation L insertion professionnelle est un processus dynamique

Plus en détail

SOMMAIRE DU PLAN RÉGIME D ÉPARGNE ÉTUDES GÉNÉRATION (auparavant, le «Régime fiduciaire d épargne études Global»)

SOMMAIRE DU PLAN RÉGIME D ÉPARGNE ÉTUDES GÉNÉRATION (auparavant, le «Régime fiduciaire d épargne études Global») SOMMAIRE DU PLAN RÉGIME D ÉPARGNE ÉTUDES GÉNÉRATION (auparavant, le «Régime fiduciaire d épargne études Global») Plan de bourses d études individuel Les actifs de croissance Global Inc. Le 27 janvier 2016

Plus en détail

PROGRAMME D AIDE FINANCIÈRE DISPOSITIFS ANTI-REFOULEMENT. Codification administrative

PROGRAMME D AIDE FINANCIÈRE DISPOSITIFS ANTI-REFOULEMENT. Codification administrative PROGRAMME D AIDE FINANCIÈRE DISPOSITIFS ANTI-REFOULEMENT Codification administrative Programme d aide financière - Dispositifs anti-refoulement RENSEIGNEMENTS SUR LE PROGRAMME Qu est-ce que le programme

Plus en détail

CAISSE REGIONALE DE CREDIT AGRICOLE DU MORBIHAN

CAISSE REGIONALE DE CREDIT AGRICOLE DU MORBIHAN CAISSE REGIONALE DE CREDIT AGRICOLE DU MORBIHAN Société Coopérative à capital et personnel variables régie par les dispositions du Livre V du Code monétaire et financier, au capital de 80 921 471,50. Société

Plus en détail

SERVICES DES RESSOURCES MATÉRIELLES POLITIQUE D ALIÉNATION DE BIENS ET DE MISE AU REBUT

SERVICES DES RESSOURCES MATÉRIELLES POLITIQUE D ALIÉNATION DE BIENS ET DE MISE AU REBUT SERVICES DES RESSOURCES MATÉRIELLES POLITIQUE D ALIÉNATION DE BIENS Numéro du document : 1200 21 Adoptée par la résolution : 249 1200 En date du : 19 décembre 2000 Modifiée par la résolution : En date

Plus en détail

G Annexe. RÉSOLUTIONS SOUMISES À L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE MIXTE du 24 mai 2011. Résolutions soumises à l Assemblée générale mixte du 24 mai 2011...

G Annexe. RÉSOLUTIONS SOUMISES À L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE MIXTE du 24 mai 2011. Résolutions soumises à l Assemblée générale mixte du 24 mai 2011... G Annexe RÉSOLUTIONS SOUMISES À L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE MIXTE du 24 mai 2011...514 DOCUMENT DE RÉFÉRENCE 2010 EDF 513 G ANNEXE Ordre du jour À TITRE ORDINAIRE : Approbation des rapports et comptes annuels

Plus en détail

Étude des coûts de l administration et de la gestion à l OMS : recommandations préliminaires

Étude des coûts de l administration et de la gestion à l OMS : recommandations préliminaires A COMITÉ DU PROGRAMME, DU BUDGET ET DE L ADMINISTRATION DU CONSEIL EXÉCUTIF Dix-septième réunion Point 3.1 de l ordre du jour provisoire EBPBAC17/INF./2 17 janvier 2013 Étude des coûts de l administration

Plus en détail