Les avant-contrats Promesse de vente Offre d achat Compromis de vente

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les avant-contrats Promesse de vente Offre d achat Compromis de vente"

Transcription

1 Les renseignements contenus dans la présente notice ont pour but d attirer votre attention sur les points les plus importants du sujet qui vous intéresse. Pour de plus amples informations, consultez votre notaire. Les avant-contrats Promesse de vente Offre d achat Compromis de vente Retrouvez-nous : 12, avenue Victoria, Paris - Tél.: Chambre des Notaires de Paris - Direction de la Communication - Juin 2013 Imprimé sur papier recyclé

2 LA VENTE D UN BIEN IMMOBILIER EST PRESQUE TOUJOURS PRÉCÉDÉE D UN AVANT-CONTRAT PAR LEQUEL LE FUTUR VENDEUR ET LE FUTUR ACQUÉREUR MANIFESTENT LEUR INTÉRÊT POUR L OPÉRATION TOUT EN SE LAISSANT LE TEMPS DE VÉRIFIER SA FAISABILITÉ (RECHERCHE DE FINANCEMENT, OBTENTION PRÉALABLE DE DOCUMENTS OU D INFORMATIONS ). IL EXISTE TROIS PRINCIPAUX TYPES D AVANT-CONTRATS : LA PROMESSE UNILATÉRALE DE VENTE, L OFFRE D ACHAT ET LE COMPROMIS DE VENTE. CHACUN DE CES ACTES A DES CONSÉQUENCES IMPORTANTES ET DIFFÉRENTES. VOTRE NOTAIRE ATTIRERA VOTRE ATTENTION ET VOUS CONSEILLERA UTILEMENT SI VOUS LE CONTACTEZ AVANT LA VENTE. NE VOUS FIEZ EN EFFET JAMAIS ÀL INTITULÉ DE L ACTE : CERTAINES PROMESSES OU OFFRES CONSTITUENT DES ENGAGEMENTS DÉFINITIFS. SEULE UNE LECTURE ATTENTIVE DU CONTENU DE L AVANT-CONTRAT VOUS PERMETTRA DE SAVOIR CE À QUOI VOUS VOUS ENGAGEZ. N OUBLIEZ PAS QUE LES CONDITIONS DE LA VENTE SONT FIXÉES DÈS L AVANT-CONTRAT ET QU IL VOUS SERA TRÈS DIFFICILE DE LES MODIFIER. CES AVANT-CONTRATS NE CONCERNENT PAS LES VENTES D IMMEUBLES EN COURS DE CONSTRUCTION. DANS CE ACQUISITION D UN IMMEUBLE À USAGE D HABITATION : UN DÉLAI AVANT DE S ENGAGER Les personnes qui cherchent à acquérir un bien immobilier à usage d habitation bénéficient d un délai de sept jours avant d être engagées. Cette mesure ne concerne que les acquéreurs qui ne sont pas des professionnels de l immobilier ; elle s impose en revanche à tous les vendeurs, professionnels de l immobilier ou non. Le principe en est le suivant Si la vente est précédée d un avant-contrat sous seing privé ou authentique, l acquéreur dispose d un délai de sept jours au cours duquel il peut se rétracter. S il le fait, il n est plus tenu d un quelconque engagement envers le vendeur. Toutes les sommes qu il aurait déjà versées à un agent immobilier ou à un notaire doivent lui être restituées dans les 21 jours de la rétractation (attention : tout versement direct au vendeur pendant le délai de rétractation est interdit). Pour faire courir le délai de rétractation, le vendeur ou son intermédiaire doit lui notifier un exemplaire de l acte signé, par LR avec AR ou acte d huissier. Dès lors que l acquéreur ne s est pas rétracté dans les sept jours, l avant-contrat peut produire ses effets, lesquels varient selon qu il s agit d une promesse unilatérale de vente, d une promesse d achat ou d un compromis de vente. Si la vente n a pas été précédée d un avant-contrat, l acquéreur bénéficie d un délai de réflexion de sept jours avant la signature de l acte de vente. CAS, SEUL UN CONTRAT DE RÉSERVATION PEUT ÊTRE CONCLU. 2 3

3 LA PROMESSE UNILATÉRALE DE VENTE QUI S ENGAGE ET À QUOI? Dans la promesse unilatérale de vente, le propriétaire s engage à vendre son bien à une personne déterminée (le bénéficiaire ). Il donne ainsi en exclusivité une option au bénéficiaire, en général pour un temps limité. Si dans le délai qui lui est accordé le bénéficiaire déclare vouloir acheter (on dit qu il lève l option ), la vente est considérée comme conclue aux conditions proposées dans la promesse. Si le bénéficiaire déclare ne pas vouloir acquérir, le vendeur peut reprendre son entière liberté et vendre le bien à quelqu un d autre. ATTENTION : le fait, pour le bénéficiaire, de signer une promesse unilatérale de vente ne signifie pas qu il s engage à acquérir mais simplement qu il accepte les conditions de cette offre au cas où il déciderait d acheter le bien. QUE DOIT CONTENIR LA PROMESSE? Puisque la promesse se transforme en vente lorsque l option est levée, elle doit préciser dès le début toutes les conditions de la vente. Avant de signer une promesse, il faut donc être en possession de toutes les informations utiles. Il s agit notamment : de l état civil du vendeur, de sa situation familiale, ainsi que de sa qualité de propriétaire et de l origine de la propriété du bien qu il veut vendre (précédente acquisition, donation ). L identité exacte et la situation familiale du bénéficiaire doivent être également vérifiées ; de la description complète du bien (localisation, usage d habitation, de commerce ou de bureau, contenance, désignation cadastrale, situation locative ) et de ses accessoires (caves, greniers, garages, jardin, mobilier éventuel ) ; de la superficie de la partie privative d un lot en copropriété (la loi CARREZ rend obligatoire cette mention dans l avant-contrat). Il est souhaitable, pour des raisons de responsabilité, que ce métrage soit effectué par un professionnel ; il est également vivement conseillé d être informé du montant des charges et des dernières décisions de l assemblée générale, notamment quant aux travaux qui ont été votés et à leur montant. Certaines de ces informations sont obligatoirement demandées par le notaire au syndic après la signature de l avant-contrat ; des informations sur les travaux qui ont été le cas échéant effectués dans les lieux (nature, plans, assurances, autorisations administratives ou de la copropriété, achèvement ) ; Si toutes les informations utiles ne peuvent pas être immédiatement mises à la disposition du bénéficiaire, il est prudent de soumettre la réalisation de la vente à leur production ; on parle alors de condition suspensive. Il en va de même si des démarches doivent être faites (obtention d un permis de construire, par exemple) ou si des événements doivent préalablement intervenir (départ d un occupant, par exemple). des certificats exigés par la réglementation sur l amiante, le plomb, les termites, la performance énergétique, l installation intérieure de gaz, l installation intérieure d électricité, les installations d assainissement non collectif, les risques naturels et technologiques. et bien entendu le prix, le régime fiscal de la vente (TVA ou droits d enregistrement) et les modalités de paiement (comptant, à terme, recours à un emprunt ). Certaines informations indispensables à la réalisation de la vente ne peuvent être communiquées qu après la signature de la promesse de vente en raison des délais nécessaires. Il s agit principalement de celles qui concernent la situation du bien au regard des règles d urbanisme, la purge des droits de préemption et les éventuelles inscriptions hypothécaires. 4 5

4 QUE MENTIONNER QUAND LE BÉNÉFICIAIRE A BESOIN D UN PRÊT? Lorsque le bien est à usage d habitation, les articles L et suivants du Code de la consommation exigent que la promesse unilatérale de vente indique si le prix est payé, avec ou sans l aide d un prêt immobilier. Si un (ou plusieurs) prêt(s) est(sont) prévu(s), l acte est nécessairement conclu sous la condition suspensive de son (ou de leur) obtention. Le bénéficiaire dispose pour cela d un délai qui ne peut être inférieur à un mois. Si le bénéficiaire n obtient pas son prêt, il est libéré de ses engagements et toutes les sommes qu il aurait déjà versées au vendeur doivent intégralement lui être remboursées, dont l indemnité d immobilisation (voir ci-après). Si le bénéficiaire ne veut pas recourir à un emprunt, il doit impérativement porter sur l acte une mention de sa main, par laquelle il reconnaît avoir été informé, que déclarant qu il ne recourt pas à un prêt, il ne pourra plus se prévaloir du fait qu il ne l a pas obtenu s il devait par la suite en solliciter un, ce dans le but de demander la restitution de l indemnité d immobilisation. A défaut d une telle mention, le bénéficiaire pourrait faire jouer la condition suspensive pendant toute la durée de la promesse. Pour les biens à usage autre que d habitation, cette condition suspensive n est pas obligatoire. Le bénéficiaire doit donc veiller en cas de besoin à ce qu elle soit mentionnée dans l acte ; à défaut, il ne peut pas s en prévaloir. LE VENDEUR PEUT-IL REVENIR SUR SA PROMESSE? À partir du moment où le bénéficiaire a levé l option, la vente est conclue et le vendeur ne peut plus se rétracter. Le bénéficiaire est alors en droit d exiger que la vente soit régularisée devant notaire. Si le vendeur refuse de vendre, l acquéreur peut demander au tribunal de grande instance de constater la vente ; le jugement aura la valeur d un acte notarié de vente. Mais devant les difficultés rencontrées, le bénéficiaire peut préférer renoncer à poursuivre la réalisation de la vente et demander des dommages et intérêts au vendeur. QU EST-CE QU UNE CLAUSE DE DÉDIT, ET UNE CLAUSE PÉNALE? Certaines promesses contiennent une clause de dédit par laquelle le vendeur (ou l acquéreur) se réserve le droit de revenir sur son engagement, même après la levée de l option, moyennant le versement d une certaine somme. Cette clause est rare mais légale et en cas de rétractation, le bénéficiaire ne peut pas en principe obtenir de l autre partie plus que le versement de cette somme. Lorsque la promesse contient une clause pénale, celle-ci fixe le montant de la somme due par celui qui n a pas exécuté ses obligations ; son montant peut être réduit ou augmenté par le juge. ATTENTION : ne vous fiez pas à l intitulé des clauses ; seul leur contenu compte. Le notaire vous renseignera utilement sur leur portée. 6 7

5 QU EST-CE QU UNE INDEMNITÉ D IMMOBILISATION, ET À QUOI S EXPOSE LE BÉNÉFICIAIRE QUI NE LÈVE PAS L OPTION? Dans une promesse unilatérale de vente, le bénéficiaire a le droit de ne pas lever l option ; dans ce cas la vente n est pas conclue. Cette possibilité de ne pas lever l option ne doit pas être confondue avec l exercice du droit de se rétracter, lequel ne joue que dans les sept jours de la notification de la promesse (voir le début de cette brochure). Les promesses prévoient le plus souvent le versement d une indemnité d immobilisation par le bénéficiaire (en général de 5 à 10% du prix) : cette somme reste acquise au vendeur si l option n est pas levée. Ce n est pas le cas, si la vente n a pas pu intervenir par sa faute ou parce qu une condition suspensive ne s est pas réalisée. L indemnité d immobilisation reste séquestrée entre les mains du notaire tant que la non réalisation de la vente n est pas certaine. En cas de contestation entre le vendeur et l acquéreur, le notaire conserve cette somme le temps qu une solution amiable soit trouvée ou qu une décision de justice intervienne. COMMENT LEVER L OPTION? Pour produire ses effets, l option doit être levée dans les formes et les délais mentionnés dans la promesse. Même si la loi n impose pas de condition de forme, la lettre recommandée avec demande d avis de réception est vivement conseillée. QUE SE PASSE-T-IL APRÈS LA LEVÉE DE L OPTION? Une fois levée, l option ne peut plus être rétractée. La vente devient immédiatement définitive et l indemnité d immobilisation se transforme en acompte sur le prix de vente. Le vendeur dispose des mêmes moyens de contrainte que l acquéreur si ce dernier refuse de régulariser la vente (voir ci-dessus le vendeur peut-il revenir sur sa promesse ). Mais pour produire tous ses effets, la vente doit être régularisée par acte authentique devant notaire. En général, c est à la date de la signature de l acte notarié de vente que le prix est intégralement payé par l acquéreur et que s opère le transfert effectif de la propriété du bien. C est également à cette date que les droits de mutation doivent être versés à l administration fiscale. Le notaire aura pris soin d en demander préalablement le montant à l acquéreur. LES PROMESSES DE VENTE OBLIGATOIRES NOTARIÉES Toute promesse de vente, d une durée supérieure à 18 mois, doit être conclue par acte authentique. À défaut, la promesse est nulle lorsque le vendeur est une personne physique. Une indemnité d immobilisation d au moins 5% du prix de vente doit être versée ou une caution de ce montant consignée entre les mains du notaire. Ces dispositions s appliquent également lorsque le délai initial de le promesse est prolongé pour porter sa durée totale à plus de 18 mois. 8 9

6 L OFFRE D ACHAT L offre d achat (également appelée promesse d achat ou option d achat ) est parfois inexactement présentée au candidat acquéreur comme un acte qui ne l engage pas et qui lui permet de simplement retenir le bien immobilier, le temps de réfléchir. Mais attention, l offre d achat est en réalité un acte important : elle n engage que l acquéreur à acheter le bien au bénéficiaire de la promesse (le propriétaire du bien) si celui-ci déclare vouloir le vendre. C est pourquoi cette offre doit avoir une durée limitée. Dès son acceptation par le vendeur, la vente devient définitive (voir la promesse de vente). Il est interdit de demander au candidat acquéreur qui signe une offre ou une promesse d achat de verser une quelconque somme au vendeur ou à un intermédiaire. Lorsque le projet d acquisition porte sur un bien immobilier à usage d habitation, le délai de rétractation ou de réflexion doit être purgé. (voir le début de cette brochure). L offre d achat peut comporter les mêmes mentions que la promesse de vente, notamment en ce qui concerne les conditions suspensives. LE COMPROMIS DE VENTE Dans le compromis de vente (parfois également appelé promesse synallagmatique de vente ) les deux parties s engagent : le propriétaire à vendre et le candidat acquéreur à acquérir. Cet engagement réciproque constitue déjà une vente dès lors que le bien immobilier est identifié et que son prix est fixé. ATTENTION : le compromis de vente est déjà une vente et non une simple promesse. Lorsque le projet d acquisition porte sur un bien immobilier à usage d habitation, le délai de rétractation s applique comme pour la promesse de vente (voir le début de cette brochure). Dès lors que l acquéreur n a pas renoncé dans le délai de rétractation à son projet d achat, la somme d argent versée par l acquéreur à la signature (en général de 5 à 10% du prix) constitue un acompte sur le prix de vente et ne peut pas lui être restituée (sauf si des conditions suspensives ne sont pas réalisées dans les délais, et notamment celle qui concerne l emprunt). Personne n a à lever d option : les engagements réciproques sont immédiatement irrévocables et, en cas de difficultés, chacun pourra contraindre l autre à payer le solde du prix convenu et à régulariser la vente par acte authentique. En ce qui concerne le contenu de l acte, les dispositions relatives aux emprunteurs, les clauses de dédit ou les clauses pénales et les conditions suspensives, toutes les observations précédemment faites à propos de la promesse unilatérale de vente sont applicables au compromis de vente. N hésitez pas à consulter un notaire avant de signer un avant-contrat, et à lui demander de rédiger l acte

le PARCOURS de vente www.notaires.paris-idf.fr

le PARCOURS de vente www.notaires.paris-idf.fr IMMOBILIER le PARCOURS de vente Offre d achat, promesse de vente, compromis de vente www.notaires.paris-idf.fr Le parcours de vente La vente d un bien immobilier est presque toujours précédée d un «avantcontrat»

Plus en détail

Vente immobilière Mode d emploi

Vente immobilière Mode d emploi Vente immobilière Mode d emploi Quels documents dois-je fournir? Dès qu un accord est trouvé avec l acquéreur, je remets au notaire Les documents portant sur ma situation personnelle Si je suis un particulier

Plus en détail

Les obligations du vendeur

Les obligations du vendeur Elaboré en Mars 2008. Modifications éventuelles : nous contacter. Philippe TOCQUEVILLE - Nicolas MELON - Notaires Associés d'une Société Titulaire d'un Office Notarial - 9 Rue des Arènes BP 95236 49052

Plus en détail

IMMOBILIER. ACHETEUR VENDEUR : qui paye quoi?

IMMOBILIER. ACHETEUR VENDEUR : qui paye quoi? Conférence débat Jeudi 5 juin 2014 IMMOBILIER ACHETEUR VENDEUR : qui paye quoi? La vente d un bien immobilier doit être constatée par acte authentique. L intervention d un notaire est donc obligatoire.

Plus en détail

ACHETER SON BIEN IMMOBILIER

ACHETER SON BIEN IMMOBILIER Coordonné par Jean-Michel GUÉRIN avec la collaboration de Valérie SAMSEL ACHETER SON BIEN IMMOBILIER Groupe Eyrolles, 1998, 2000, 2002, 2005, 2007, 2011 De Particulier à Particulier, 1998, 2000, 2002,

Plus en détail

Achat immobilier Mode d emploi

Achat immobilier Mode d emploi Achat immobilier Mode d emploi Acheter un bien immobilier relève souvent du parcours du combattant. Quelles précautions prendre? Rencontrez votre notaire en amont de votre projet et surtout, ne signez

Plus en détail

PETIT e-guide PRATIQUE DU CRÉDIT IMMOBILIER

PETIT e-guide PRATIQUE DU CRÉDIT IMMOBILIER OFFERT PAR AXA Banque PETIT e-guide PRATIQUE DU CRÉDIT IMMOBILIER FICHE 2 LES ÉTAPES DE L ACHAT IMMOBILIER AXA Banque PETITS e-guides PRATIQUES - N 2 FICHE 2 LES ÉTAPES DE L ACHAT IMMOBILIER Comptez environ

Plus en détail

Modèle de promesse unilatérale de vente

Modèle de promesse unilatérale de vente Modèle de promesse unilatérale de vente Entre les soussignés : M. 1 :... désigné(s) ci-après par " le promettant " Et M. 1 :... désigné(s) ci-après par " Le bénéficiaire " Étant précisé que, si la vente

Plus en détail

> Centre Européen des Consommateurs GIE 55, rue des Bruyères L-1274 Howald Grand-Duché de Luxembourg

> Centre Européen des Consommateurs GIE 55, rue des Bruyères L-1274 Howald Grand-Duché de Luxembourg > Centre Européen des Consommateurs GIE 55, rue des Bruyères L-1274 Howald Grand-Duché de Luxembourg Tél. : +352 26 84 64-1 Fax : +352 26 84 57 61 info@cecluxembourg.lu www.cecluxembourg.lu Bus ligne 16,

Plus en détail

PROCEDURE DE MISE EN VENTE D UN LOGEMENT HLM

PROCEDURE DE MISE EN VENTE D UN LOGEMENT HLM NOTE JURIDIQUE 5 février 2004 PROCEDURE DE MISE EN VENTE D UN LOGEMENT HLM Loi du 23.12.86 (CCH : art. L. 443-7 et suivants modifiés par la loi du 21.7.94 et par la loi SRU du 13 décembre 2000), Décret

Plus en détail

Les modalités de la vente. La vente en l état Futur d achèvement - vefa. www.notaires.paris-idf.fr

Les modalités de la vente. La vente en l état Futur d achèvement - vefa. www.notaires.paris-idf.fr IMMOBILIER Les modalités de la vente La vente en l état Futur d achèvement - vefa www.notaires.paris-idf.fr Les modalités de la vente LA VENTE EN L état FUTUR D ACHèVEMENT VEFA La vente en l état futur

Plus en détail

Modèle de compromis de vente

Modèle de compromis de vente Modèle de compromis de vente Entre les soussignés : M.1 : désigné(s) ci-après par " le vendeur " et M. 1 : désigné(s) ci-après par " l acquéreur " étant précisé que, si la vente intervient entre plusieurs

Plus en détail

LA LOI ALUR ET LES NOUVEAUX DOCUMENTS A ANNEXER AUX PROMESSES DE VENTE

LA LOI ALUR ET LES NOUVEAUX DOCUMENTS A ANNEXER AUX PROMESSES DE VENTE LA LOI ALUR ET LES NOUVEAUX DOCUMENTS A ANNEXER AUX PROMESSES DE VENTE La loi ALUR (pour l accès au logement et un urbanisme rénové), qui est sur le point d être promulguée, a notamment pour objectif de

Plus en détail

Acheter : laissez-vous guider!

Acheter : laissez-vous guider! Acheter : laissez-vous guider! Vous êtes sur le point d'acheter un bien immobilier et vous vous posez de nombreuses questions bien légitimes. Quelles sont les différentes étapes et les formalités à effectuer,

Plus en détail

DEPARTEMENT DE L ISERE REGLEMENT DE CONSULTATION CONCERNANT LA VENTE D UN BIEN IMMOBILIER SITUE 4-16 RUE LEON ET JOANNY TARDY - 38 500 VOIRON

DEPARTEMENT DE L ISERE REGLEMENT DE CONSULTATION CONCERNANT LA VENTE D UN BIEN IMMOBILIER SITUE 4-16 RUE LEON ET JOANNY TARDY - 38 500 VOIRON DIM/BDE/2015/09 DEPARTEMENT DE L ISERE REGLEMENT DE CONSULTATION CONCERNANT LA VENTE D UN BIEN IMMOBILIER SITUE 4-16 RUE LEON ET JOANNY TARDY - 38 500 VOIRON Consultation organisée par : Le Département

Plus en détail

LA LOCATION VENTE. C est pourquoi la question de la location-vente est soulevée parfois.

LA LOCATION VENTE. C est pourquoi la question de la location-vente est soulevée parfois. LA LOCATION VENTE Dans la plupart des cas en matière de transfert de propriété de biens immobiliers, nous employons la technique du contrat de vente immobilière pure et simple. Lors de la signature dudit

Plus en détail

Avec la collaboration des Instituts du C.S.N L AVANT-CONTRAT

Avec la collaboration des Instituts du C.S.N L AVANT-CONTRAT Avec la collaboration des Instituts du C.S.N L AVANT-CONTRAT En principe, l'accord sur la chose et sur le prix vaut vente; mais toutes les conditions d'une vente sont rarement réunies lorsque les parties

Plus en détail

OFFRE D ACHAT IMMEUBLE DE RAPPORT

OFFRE D ACHAT IMMEUBLE DE RAPPORT OFFRE D ACHAT IMMEUBLE DE RAPPORT Les modèles de documents sur ce site sont à titre de référence seulement ; ils peuvent être modifiés par les parties, notamment en ce qui concerne les conditions et les

Plus en détail

AVERTISSEMENT PREALABLE

AVERTISSEMENT PREALABLE AVERTISSEMENT PREALABLE Ce contrat vous est proposé à titre de documentation. Un contrat doit toujours être adapté aux objectifs poursuivis par les parties et à leurs particularités juridiques propres.

Plus en détail

QUELS DIAGNOSTICS? Avant de vous engager, consultez votre ADIL

QUELS DIAGNOSTICS? Avant de vous engager, consultez votre ADIL Acheter ou vendre un logement QUELS DIAGNOSTICS? Avant de vous engager, consultez votre ADIL V ous achetez ou vous vendez un logement : plusieurs diagnostics, constats ou états, réunis prochainement dans

Plus en détail

I M M O B I L I E R Le rôle du Notaire dans la vente d un bien en copropriété

I M M O B I L I E R Le rôle du Notaire dans la vente d un bien en copropriété Conférence débat Jeudi 3 avril 2014 Maître Jean-Marie DURAND I M M O B I L I E R Le rôle du Notaire dans la vente d un bien en copropriété Le statut de la copropriété est régi par la loi numéro 65-557

Plus en détail

Vous & L AGENT IMMOBILIER

Vous & L AGENT IMMOBILIER Vous & L AGENT IMMOBILIER La profession d agent immobilier est réglementée par la loi du 2 janvier 1970 modifiée, dite loi Hoguet. Le décret du 20 juillet 1972 modifié en précise les conditions d application.

Plus en détail

Aperçu juridique sur l acquisition et la vente d un immeuble

Aperçu juridique sur l acquisition et la vente d un immeuble Table des matières Introduction... I Chapitre I Aperçu juridique sur l acquisition et la vente d un immeuble 1. Vendre ou acheter d abord?... 3 1.1. Les avantages de vendre en premier... 3 1.2. Les avantages

Plus en détail

REGLEMENT DE LA CONSULTATION

REGLEMENT DE LA CONSULTATION REGLEMENT DE LA CONSULTATION I. OBJET DE L APPEL A CANDIDATURES FranceAgriMer, Etablissement public de l Etat, lance un avis d appel à candidatures en vue de la cession amiable d un bien immobilier de

Plus en détail

Projet d avenant relatif au lot E 05.11.2015

Projet d avenant relatif au lot E 05.11.2015 Projet d avenant relatif au lot E 05.11.2015 AVENANT AU COMPROMIS DE VENTE ENTRE : La Ville de SAINT-GERMAIN-EN-LAYE, représentée par Monsieur Emmanuel LAMY, Officier de la Légion d'honneur, Chevalier

Plus en détail

OPAH VINCENNES CENTRE-ANCIEN. Les diagnostics dans l habitat

OPAH VINCENNES CENTRE-ANCIEN. Les diagnostics dans l habitat OPAH VINCENNES CENTRE-ANCIEN Les diagnostics dans l habitat Tableau récapitulatif 11 Contrat de risque d exposition au plomb Diagnostic de performance énergétique Etat mentionnant la présence ou l absence

Plus en détail

5.8. Acheter ou vendre un parking

5.8. Acheter ou vendre un parking une petite surface peut être louée à titre de résidence secondaire ou en location saisonnière. Dans ce cas en effet, les normes de décence ne s appliquent pas. Attention! Le règlement sanitaire de la commune

Plus en détail

CONVENTION NON EXCLUSIVE DE VENTE

CONVENTION NON EXCLUSIVE DE VENTE CONVENTION NON EXCLUSIVE DE VENTE Agence Engel & Völkers Fort Jaco Tel + 32 2 256 07 17 Fax + 32 2 256 07 18 www.engelvoelkers.com/be fortjaco@engelvoelkers.com IPI N 503071 Dans les sept jours ouvrables,

Plus en détail

IMMOBILIER. le parcours de vente. du vendeur. www.notaires.paris-idf.fr

IMMOBILIER. le parcours de vente. du vendeur. www.notaires.paris-idf.fr IMMOBILIER le parcours de vente les obligations du vendeur d un bien immobilier De manière générale, le vendeur d un bien immobilier a une obligation d information. À cet effet, la loi lui impose de remettre

Plus en détail

Droit/Recht. Vous voulez acheter un bien immobilier existant à un particulier, une personne privée. de Konsument

Droit/Recht. Vous voulez acheter un bien immobilier existant à un particulier, une personne privée. de Konsument Vous voulez acheter un bien immobilier existant à un particulier, une personne privée Ai-je droit, en tant qu acheteur, à une protection légale particulière? En principe, non. L acheteur et le vendeur

Plus en détail

QUELS DIAGNOSTICS? Avant de vous engager, consultez votre ADIL

QUELS DIAGNOSTICS? Avant de vous engager, consultez votre ADIL Acheter ou vendre un logement QUELS DIAGNOSTICS? Avant de vous engager, consultez votre ADIL V ous achetez ou vous vendez un logement : plusieurs diagnostics, constats ou états, réunis dans un dossier

Plus en détail

Offre d achat propriété résidentielle*

Offre d achat propriété résidentielle* Offre d achat propriété résidentielle* (unifamiliale, copropriété ou terrain) 1. IDENTIFICATION DES PARTIES ACHETEUR 1 : Téléphone (jour) : ACHETEUR 2 : VENDEUR 1 : Téléphone (jour): Téléphone (jour):

Plus en détail

Vente d'immeuble bâti et mobilier sous conditions suspensives

Vente d'immeuble bâti et mobilier sous conditions suspensives Vente d'immeuble bâti et mobilier sous conditions suspensives M.... (prénoms, nom, profession) - né à... le... et Mme... - née à... le... De nationalité française. Demeurant à... où ils élisent domicile.

Plus en détail

CONCOURS EXTERNE DE SECRETAIRES D ADMINISTRATION DE LA CAISSE DES DEPOTS ET CONSIGNATIONS. ouvert au titre de l année 2008

CONCOURS EXTERNE DE SECRETAIRES D ADMINISTRATION DE LA CAISSE DES DEPOTS ET CONSIGNATIONS. ouvert au titre de l année 2008 CONCOURS EXTERNE DE SECRETAIRES D ADMINISTRATION DE LA CAISSE DES DEPOTS ET CONSIGNATIONS ouvert au titre de l année 2008 dans la spécialité «assistanat de direction» Epreuve écrite du 5 mai 2009 EPREUVE

Plus en détail

DOSSIER DE DIAGNOSTIC TECHNIQUE

DOSSIER DE DIAGNOSTIC TECHNIQUE Dossier n 10-11-10 07773 Date : 11/11/2010 Propriétaire : Représenté par Mme Leprévost MINISTERE DE LA CULTURE - DRAC IDF Cabinet Agenda Le Pégase 2, boulevard de la Libération 93284 SAINT - DENIS CEDEX

Plus en détail

Me Foussard, SCP Hémery et Thomas-Raquin, SCP Potier de La Varde et Buk-Lament, avocat(s) REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

Me Foussard, SCP Hémery et Thomas-Raquin, SCP Potier de La Varde et Buk-Lament, avocat(s) REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS Cour de cassation chambre civile 3 Audience publique du 13 mars 2012 N de pourvoi: 11-12232 Publié au bulletin Cassation M. Terrier (président), président Me Foussard, SCP Hémery et Thomas-Raquin, SCP

Plus en détail

Le mandat en vue de la location d un bien et la location

Le mandat en vue de la location d un bien et la location FICHE DE SYNTHÈSE Module 4 Le mandat en vue de la location d un bien et la location - MODULE SEMAINE 4 - SOMMAIRE : I) Le Mandat en vue de la location...2 1) Rappel de la règlementation sur le démarchage

Plus en détail

Inutilisable pour. une transaction. Spécimen. Elle est située sur un terrain loué appartenant à et décrit comme suit :

Inutilisable pour. une transaction. Spécimen. Elle est située sur un terrain loué appartenant à et décrit comme suit : FORMULAIRE OBLIGATOIRE À COMPTER DU 1 ER JANVIER 2015 PROMESSE D ACHAT MAISON MOBILE SUR TERRAIN LOUÉ Inutilisable pour NOTE Le présent formulaire doit être utilisé à compter du 1 er janvier 2015. 1. IDENTIFICATION

Plus en détail

VENTE DE BIENS ET DROITS IMMOBILIERS SOUS CONDITIONS SUSPENSIVES

VENTE DE BIENS ET DROITS IMMOBILIERS SOUS CONDITIONS SUSPENSIVES VENTE DE BIENS ET DROITS IMMOBILIERS SOUS CONDITIONS SUSPENSIVES Editions Préférence Réf. 510 A 11e Ed. décembre 04 Modèle déposé Reproduction interdite www.edpref.com Tél. 04 76 84 52 22 Fax 04 76 84

Plus en détail

Chapitre II - Acquisition par une personne physique

Chapitre II - Acquisition par une personne physique Table des matières Chapitre I - La vente en général 1. Définition............................................... 3 2. Compromis de vente................................... 4 2.1. Offre d achat... 4 2.2.

Plus en détail

CONTRAT DE PRESTATIONS

CONTRAT DE PRESTATIONS MAÏDO Siège : 52 allées Alphonse Karr Bureaux : 129 avenue de Paris 51000 Châlons en Champagne Tél. 03 26 26 99 90 Fax. 03 26 26 99 91 contact@groupe-maido.com Client Res Or SAS au capital de 50 000 uros

Plus en détail

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. CAHIER DES CHARGES (adopté par délibération du conseil municipal du 6 février 2015) CESSION D UN BIEN COMMUNAL :

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. CAHIER DES CHARGES (adopté par délibération du conseil municipal du 6 février 2015) CESSION D UN BIEN COMMUNAL : Département des Alpes-Maritimes Arrondissement de GRASSE Service Urbanisme Tél : 04.93.64.74.60 groupeurbanisme@vallauris.fr RÉPUBLIQUE FRANÇAISE MAIRIE de VALLAURIS GOLFE-JUAN MAIRIE DE VALLAURIS - GOLFE-JUAN

Plus en détail

Pourquoi faire le choix de construire sa maison?

Pourquoi faire le choix de construire sa maison? GUIDE PRATIQUE : CONSTRUIRE SA MAISON Pourquoi faire le choix de construire sa maison? Construire, ou faire construire son habitation sur un terrain que l on a soi-même choisi ne se fait pas par hasard.

Plus en détail

le PARCOURS de vente www.notaires.paris-idf.fr

le PARCOURS de vente www.notaires.paris-idf.fr IMMOBILIER le PARCOURS de vente L acte de vente www.notaires.paris-idf.fr Le parcours de vente LʼACTE DE VENTE Toute vente immobilière doit être constatée par acte notarié. Après la signature de l avant-contrat

Plus en détail

I.Conventions soumises à la loi Breyne Le champ d application de la loi se définit à partir de trois critères: chapitre8 La loi Breyne

I.Conventions soumises à la loi Breyne Le champ d application de la loi se définit à partir de trois critères: chapitre8 La loi Breyne chapitre8 La loi Breyne La loi Breyne est une législation particulière, réglementant les conventions de transfert de propriété d une habitation à construire ou en voie de construction, ou encore d une

Plus en détail

SOMMAIRE. Présentation 3 PARTIE 1

SOMMAIRE. Présentation 3 PARTIE 1 Présentation 3 PARTIE 1 Les professionnels de l immobilier Chapitre 1 Les métiers de l immobilier 21 1 Les principaux métiers de l immobilier 21 Le promoteur immobilier 21 L agent immobilier 21 Le négociateur

Plus en détail

MANDAT MULTIPLE "Open" Mandat de vente en exclusivité multi-diffusée avec faculté de présentation d un acquéreur par le Mandant

MANDAT MULTIPLE Open Mandat de vente en exclusivité multi-diffusée avec faculté de présentation d un acquéreur par le Mandant N d ordre : N de registre : MANDAT MULTIPLE "Open" Mandat de vente en exclusivité multi-diffusée avec faculté de présentation d un acquéreur par le Mandant LE MANDANT : M. Mme Mlle Nom :...Prénom :...

Plus en détail

Recommandation n 9 relative à l information réciproque de l acquéreur et du syndic en cas de vente amiable d un lot.

Recommandation n 9 relative à l information réciproque de l acquéreur et du syndic en cas de vente amiable d un lot. Recommandation n 9 relative à l information réciproque de l acquéreur et du syndic en cas de vente amiable d un lot. La Commission, Considérant que les articles 19 et 20 de la loi n 65-557 du 10 juillet

Plus en détail

ACHETER OU VENDRE SON ENTREPRISE LE CABINET SCHMELTZ VOUS ACCOMPAGNE

ACHETER OU VENDRE SON ENTREPRISE LE CABINET SCHMELTZ VOUS ACCOMPAGNE ACHETER OU VENDRE SON ENTREPRISE LE CABINET SCHMELTZ VOUS ACCOMPAGNE Le cabinet SCHMELTZ vous accompagne dans l acte le plus important de votre vie d entrepreneur. Dans les méandres de la règlementation,

Plus en détail

Mandat de recherche sans exclusivité donné à un avocat pratiquant la transaction immobilière

Mandat de recherche sans exclusivité donné à un avocat pratiquant la transaction immobilière Mandat de recherche sans exclusivité donné à un avocat pratiquant la transaction immobilière 1. Le(s) mandant(s) M... (nom, prénom-s, profession, date et lieu de naissance, nationalité, domicile). Et M...

Plus en détail

RESIDENCE. Le Louisiane CONTRAT DE RESERVATION

RESIDENCE. Le Louisiane CONTRAT DE RESERVATION RESIDENCE Le Louisiane CONTRAT DE RESERVATION CONTRAT DE RESERVATION RESIDENCE LE LOUISIANE Article 1 - Parties au contrat : Entre ACQUEREUR : Nom Nom de jeune fille.. Prénoms. Date de naissance. Lieu

Plus en détail

INC document ACHETER OU VENDRE UN LOGEMENT FICHE PRATIQUE J. 168

INC document ACHETER OU VENDRE UN LOGEMENT FICHE PRATIQUE J. 168 INC document FICHE PRATIQUE J. 168 Actualisation le 14-01-09 ACHETER OU VENDRE UN LOGEMENT Cette note s adresse aux personnes qui achètent ou vendent un bien immobilier achevé, neuf ou ancien. La vente

Plus en détail

Rappel chronologique. Projet de loi présenté au Conseil des ministres du 26 juin 2013. Loi votée les 20 et 21 février 2014.

Rappel chronologique. Projet de loi présenté au Conseil des ministres du 26 juin 2013. Loi votée les 20 et 21 février 2014. Information Atelier PLH Grand Avignon 7 octobre 2014 Rappel chronologique Projet de loi présenté au Conseil des ministres du 26 juin 2013. Loi votée les 20 et 21 février 2014. Décision du Conseil constitutionnel

Plus en détail

Inutilisable. une transaction. Spécimen D UNE SOCIÉTÉ) D UNE SOCIÉTÉ)

Inutilisable. une transaction. Spécimen D UNE SOCIÉTÉ) D UNE SOCIÉTÉ) FORMULAIRE OBLIGATOIRE PROMESSE D ACHAT COPROPRIÉTÉ DIVISE Inutilisable FRACTION pour D UN IMMEUBLE PRINCIPALEMENT RÉSIDENTIEL DÉTENU EN COPROPRIÉTÉ DIVISE NOTE Le présent formulaire ne constitue pas le

Plus en détail

Suis-je libre de fixer le prix de vente mentionné dans le congé pour vendre? Dois-je mentionner la superficie du logement à vendre?

Suis-je libre de fixer le prix de vente mentionné dans le congé pour vendre? Dois-je mentionner la superficie du logement à vendre? Peut-on vendre un logement occupé? Oui, bien sûr... Certes, la plupart des propriétaires de logements locatifs attendent la fin du bail en cours pour délivrer un congé pour vendre, le locataire disposant

Plus en détail

LA LOI BREYNE QUI BENEFICIE DE LA PROTECTION LEGALE?

LA LOI BREYNE QUI BENEFICIE DE LA PROTECTION LEGALE? La Loi Breyne LA LOI BREYNE QUI BENEFICIE DE LA PROTECTION LEGALE? LES CONVENTIONS VISEES PAR LA LOI» Ne tombent donc pas sous la loi» Travaux de transformation?» Conventions d étude CONVENTIONS EXCLUES

Plus en détail

VENTE D UN APPARTMENT. Les documents ou informations à fournir par le vendeur au notaire

VENTE D UN APPARTMENT. Les documents ou informations à fournir par le vendeur au notaire VENTE D UN APPARTMENT Les documents ou informations à fournir par le vendeur au notaire Vous vendez un appartement Afin de préparer au mieux l acte de vente et de conseiller utilement vendeur et acquéreur

Plus en détail

LETTRE DE MISSION EN VUE DE LA VENTE D UN IMMEUBLE«MANDAT EXCLUSIF»

LETTRE DE MISSION EN VUE DE LA VENTE D UN IMMEUBLE«MANDAT EXCLUSIF» LETTRE DE MISSION EN VUE DE LA VENTE D UN IMMEUBLE«MANDAT EXCLUSIF» ENTRE. Agissant en qualité de cédants des biens et des droits immobiliers ci-après énoncés ET MAÎTRE AVOCAT au Barreau de Domicilié au

Plus en détail

LOI ALUR : Quoi de nouveau dans les copropriétés?

LOI ALUR : Quoi de nouveau dans les copropriétés? LOI ALUR : Quoi de nouveau dans les copropriétés? La loi du 24 Mars 2014 dite «loi ALUR», publiée au J.O. du 26/03/2014 a apporté quelques modifications notables dans le domaine du droit de la copropriété.

Plus en détail

Introduction générale

Introduction générale Introduction générale Pour qu il y ait location d immeuble, il faut qu il y ait un «bail» Le bail est le contrat par lequel une personne (appelée le bailleur) s engage à faire jouir une autre personne

Plus en détail

ACHETEUR 2 / PAR VENDEUR 2 / PAR. L acheteur promet d acheter, aux prix et conditions ci-dessous décrites, l immeuble du vendeur suivant :

ACHETEUR 2 / PAR VENDEUR 2 / PAR. L acheteur promet d acheter, aux prix et conditions ci-dessous décrites, l immeuble du vendeur suivant : OFFRE D ACHAT - IMMEUBLE UNIFAMILIAL 1 / PAR 2 / PAR nom, adresse, téléphone et courriel de l acheteur 1 nom, adresse, téléphone et courriel de l acheteur 2 ci-dessous collectivement nommés «acheteur»

Plus en détail

VENTE AMIABLE AU PLUS OFFRANT D UN IMMEUBLE

VENTE AMIABLE AU PLUS OFFRANT D UN IMMEUBLE MAIRIE DE LATILLE 7 rue du Docteur Roux 86190 LATILLE Téléphone 05 49 51 88 42 Télécopie 05 49 54 66 79 E-mail : mairie-latille@wanadoo.fr Site internet : http://mairielatille.fr/ e : VENTE AMIABLE AU

Plus en détail

DEMANDE DE PRÊT. Rendez-vous sur notre site : www.entrepriseshabitat.com. Emprunteur : Employeur : N de dossier : Date de réception du dossier :

DEMANDE DE PRÊT. Rendez-vous sur notre site : www.entrepriseshabitat.com. Emprunteur : Employeur : N de dossier : Date de réception du dossier : Cadre réservé à Entreprises-Habitat Emprunteur : Employeur : N de dossier : Date de réception du dossier : Dossier à retourner à : DEMANDE DE PRÊT Rendez-vous sur notre site : www.entrepriseshabitat.com

Plus en détail

Contrat préliminaire LMP / LMNP. Vente en l état futur d achèvement 01/08 OCEAN BREAK. Nantes. Outil 20.3.k - Contrat LMP / LMNP - 080612

Contrat préliminaire LMP / LMNP. Vente en l état futur d achèvement 01/08 OCEAN BREAK. Nantes. Outil 20.3.k - Contrat LMP / LMNP - 080612 Contrat préliminaire Vente en l état futur d achèvement 01/08 OCEAN BREAK Nantes Outil 20.3.k - Contrat - 080612 ENTRE : 1 ) La Société TAGERIM INVESTISSEMENT, SAS au capital de 50.000 e immatriculée au

Plus en détail

Crédit à la consommation Régi par la loi du 12 juin 1991

Crédit à la consommation Régi par la loi du 12 juin 1991 Crédit à la consommation Régi par la loi du 12 juin 1991 Prospectus n 8 Valable à partir du 01 février 2008 Les taux mentionnés dans ce prospectus sont repris à titre d exemple. Pour connaître les conditions

Plus en détail

R - Logement : ensemble transformons votre rêve en réalité.

R - Logement : ensemble transformons votre rêve en réalité. R - Logement : ensemble transformons votre rêve en réalité. Riche d une expérience bancaire de plus de 80 ans, le groupe Raiffeisen fait incontestablement partie du paysage luxembourgeois, tant économique

Plus en détail

Le logement donné en location présente les caractéristiques suivantes :

Le logement donné en location présente les caractéristiques suivantes : ENTRE les soussignés : M. En sa qualité de bailleur, d une part ; ET M. M. En qualité de locataire, d autre part ; IL A ÉTÉ EXPOSÉ ET CONVENU CE QUI SUIT : EXPOSÉ I - Législation applicable Le local d

Plus en détail

L essentiel à retenir quand on achète ou possède un bien en copropriété. Petit. mémo. copropriétaire

L essentiel à retenir quand on achète ou possède un bien en copropriété. Petit. mémo. copropriétaire L essentiel à retenir quand on achète ou possède un bien en copropriété Petit mémo du copropriétaire Petit mémo du copropriétaire Etre copropriétaire : C est avoir des droits mais aussi des obligations

Plus en détail

Sommaire. Introduction 1 - LE REGIME JURIDIQUE 3

Sommaire. Introduction 1 - LE REGIME JURIDIQUE 3 Le contrat de location-accession & Le Prêt Social Location-Accession ADIL DE L ISERE 2 boulevard Maréchal Joffre 38000 GRENOBLE 04 76 53 37 30 Page 1 Introduction Sommaire 1 - LE REGIME JURIDIQUE 3 Le

Plus en détail

Guide du futur. propriétaire. Le groupe SNI vous donne les clés

Guide du futur. propriétaire. Le groupe SNI vous donne les clés Guide du futur propriétaire Le groupe SNI vous donne les clés Devenir propriétaire un acte fort Devenir propriétaire, aménager et personnaliser votre lieu de vie, vous constituer un patrimoine transmissible

Plus en détail

LE BAIL COMMERCIAL LOUER UN LIEU APPROPRIÉ POUR VOTRE SITE DE PRODUCTION OU DE COMMERCIALISATION

LE BAIL COMMERCIAL LOUER UN LIEU APPROPRIÉ POUR VOTRE SITE DE PRODUCTION OU DE COMMERCIALISATION LE BAIL COMMERCIAL LOUER UN LIEU APPROPRIÉ POUR VOTRE SITE DE PRODUCTION OU DE COMMERCIALISATION Octobre 2010 Les Guides pratiques OHADA pour les entreprises résultent d une collaboration entre le Secrétatriat

Plus en détail

LE BAIL D HABITATION NOTARIÉ

LE BAIL D HABITATION NOTARIÉ IMMOBILIER LOCATION LE BAIL D HABITATION NOTARIÉ www.notaires.paris-idf.fr Location LE BAIL D HABITATION NOTARIÉ Lorsqu un propriétaire souhaite louer son bien immobilier, une des premières démarches à

Plus en détail

FORMULAIRE OBLIGATOIRE PROMESSE D ACHAT COPROPRIÉTÉ PAR INDIVISION PART D UN IMMEUBLE PRINCIPALEMENT RÉSIDENTIEL DÉTENU EN COPROPRIÉTÉ PAR INDIVISION

FORMULAIRE OBLIGATOIRE PROMESSE D ACHAT COPROPRIÉTÉ PAR INDIVISION PART D UN IMMEUBLE PRINCIPALEMENT RÉSIDENTIEL DÉTENU EN COPROPRIÉTÉ PAR INDIVISION FORMULAIRE OBLIGATOIRE PROMESSE D ACHAT COPROPRIÉTÉ PAR INDIVISION PART D UN IMMEUBLE PRINCIPALEMENT RÉSIDENTIEL DÉTENU EN COPROPRIÉTÉ PAR INDIVISION NOTE Le présent formulaire ne constitue pas le contrat

Plus en détail

Reconnaissance des produits et conditions suspensives Le cas des commissions à recevoir dans les agences immobilières

Reconnaissance des produits et conditions suspensives Le cas des commissions à recevoir dans les agences immobilières Reconnaissance des produits et conditions suspensives Le cas des commissions à recevoir dans les agences immobilières Hervé Stolowy, Professeur au Groupe HEC, expert comptable diplômé, et Didier Michel,

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES PARTIE 1 LA FORMATION DU CONTRAT DE VENTE ASPECT STATIQUE 15

TABLE DES MATIÈRES PARTIE 1 LA FORMATION DU CONTRAT DE VENTE ASPECT STATIQUE 15 TABLE DES MATIÈRES PARTIE 1 LA FORMATION DU CONTRAT DE VENTE ASPECT STATIQUE 15 Chapitre 1 er Généralités 17 1. Qu est-ce qu un contrat? 19 2. La conclusion d un contrat requiert-elle des formalités particulières?

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCONOMIE, DES FINANCES ET DE L INDUSTRIE Arrêté du 14 mai 2007 fixant les modèles types d offres préalables de crédit et de bordereau détachable

Plus en détail

- le cas échéant, représenté par le mandataire [nom ou raison sociale et adresse du mandataire ainsi que l activité exercée] :

- le cas échéant, représenté par le mandataire [nom ou raison sociale et adresse du mandataire ainsi que l activité exercée] : CONTRAT DE LOCATION (Soumis au titre Ier bis de la loi du 6 juillet 1989 tendant à améliorer les rapports locatifs et portant modification de la loi n 86-1290 du 23 décembre 1986) LOCAUX MEUBLES A USAGE

Plus en détail

AMIANTE: utilisation et localisation dans le logement

AMIANTE: utilisation et localisation dans le logement Diagnostic AMIANTE AMIANTE: utilisation et localisation dans le logement 1- Calorifugeages 2- Flocages 3- Amiante ciment plaques 4- Amiante ciment conduits 5- Dalles vinyle Dans quels cas est-ce obligatoire?

Plus en détail

LE DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE DPE

LE DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE DPE LE DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE DPE Mars 2008 Qu'est-ce qu'un DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE? P1 S o m m a i r e Quelles opérations nécessitent un DPE? Le contenu du DPE Validité et valeur

Plus en détail

L UCI-FFB : première organisation professionnelle représentative des constructeurs immobiliers en France

L UCI-FFB : première organisation professionnelle représentative des constructeurs immobiliers en France L UCI-FFB : première organisation professionnelle représentative des constructeurs immobiliers en France Présentation de l Union des Constructeurs Immobiliers de la Fédération Française du Bâtiment L Union

Plus en détail

CONTRAT DE RESERVATION D UN APPARTEMENT A VENDRE EN L ETAT FUTUR D ACHEVEMENT

CONTRAT DE RESERVATION D UN APPARTEMENT A VENDRE EN L ETAT FUTUR D ACHEVEMENT Entre les soussignés : CONTRAT DE RESERVATION D UN APPARTEMENT A VENDRE EN L ETAT FUTUR D ACHEVEMENT Conforme à l article L.261-15 et aux articles R.261-25 à R.261-31 du Code de la construction et de l

Plus en détail

CONDITIONS PARTICULIERES

CONDITIONS PARTICULIERES CONTRAT DE CONSTRUCTION D UNE MAISON INDIVIDUELLE N 1 CONDITIONS PARTICULIERES ENTRE LES SOUSSIGNES : MAITRE DE L OUVRAGE Mr Nom :... Prénom :... Mme Nom de Jeune fille :... Prénom : Agissant solidairement

Plus en détail

Le guide expert de. édition 2011. l habitat. TOUT sur le PTZ+ TOUT. sur le PT. Christian Micheaud. bien choisir financer.

Le guide expert de. édition 2011. l habitat. TOUT sur le PTZ+ TOUT. sur le PT. Christian Micheaud. bien choisir financer. Le guide expert de édition 2011 Mis de des TOUT sur le PTZ+ Christian Micheaud MIS À J TOUT sur le PT bien choisir financer & son logement la collection guides EXPerts Le guide expert de Quelle que soit

Plus en détail

Y voir plus clair dans la définition des surfaces...

Y voir plus clair dans la définition des surfaces... Y voir plus clair dans la définition des surfaces... La notion de «surface» se retrouve à différents stades des projets immobiliers (permis de construire, vente, coefficient d'occupation des sols,...),

Plus en détail

Le guide opiki. «La vente d un bien immobilier est avant tout l accord entre les parties sur la chose et le prix» Le dossier de présentation

Le guide opiki. «La vente d un bien immobilier est avant tout l accord entre les parties sur la chose et le prix» Le dossier de présentation Guide immobilier - ente e guide opiki «a vente d un bien immobilier est avant tout l accord entre les parties sur la chose et le prix» e dossier de présentation es diagnostics immobiliers a préparation

Plus en détail

MANDAT DE GESTION DE LOGEMENT OU D IMMEUBLE

MANDAT DE GESTION DE LOGEMENT OU D IMMEUBLE MANDAT DE GESTION DE LOGEMENT OU D IMMEUBLE ENTRE LES SOUSSIGNES : d une part Nom adresse.. ; Titulaire de droits réels de l immeuble ci-après désigné. Ci-après dénommé(s) «le mandant». d autre part L'Association

Plus en détail

Les règles d or de la copropriété!

Les règles d or de la copropriété! dossier Logement Les règles d or de la copropriété! Près de 7 millions de Français sont aujourd hui copropriétaires, ce qui place ce type de propriété privée juste après la maison individuelle. La vie

Plus en détail

Loi Neiertz. Loi Scrivener Chapitre I Article 1 (abrogé au 27 juillet 1993) Abrogé par Loi n 93-949 du 26 juillet 1993 art. 4 (V) JORF 27 juillet 1993

Loi Neiertz. Loi Scrivener Chapitre I Article 1 (abrogé au 27 juillet 1993) Abrogé par Loi n 93-949 du 26 juillet 1993 art. 4 (V) JORF 27 juillet 1993 Loi Neiertz La loi Neiertz a été instaurée pour définir les conditions inhérentes à la situation de surendettement d un foyer, c est-à-dire l incapacité à faire face à l ensemble des dettes non professionnelles

Plus en détail

SUPÉRIEUR - MODIFICATION

SUPÉRIEUR - MODIFICATION BREVET DE TECHNICIEN Le B.O. 1 8 0 9 1 - Le cadre de la vie juridique 1.1 Notion de droit et divisions du droit Distinguer le droit objectif des droits subjectifs. 1.2 Les sources du droit objectif Caractériser

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS Cour de cassation chambre civile 3 Audience publique du 6 mai 2014 N de pourvoi: 12-23608 ECLI:FR:CCASS:2014:C300610 Non publié au bulletin Rejet M. Terrier (président), président Me Le Prado, Me Spinosi,

Plus en détail

Loi n 2014-366 du 24 mars 2014 pour l accès au logement et à l urbanisme rénové (JO du 26 mars 2014) :

Loi n 2014-366 du 24 mars 2014 pour l accès au logement et à l urbanisme rénové (JO du 26 mars 2014) : Loi n 2014-366 du 24 mars 2014 pour l accès au logement et à l urbanisme rénové (JO du 26 mars 2014) : L alerte que nous diffusons a pour vocation, dans un premier temps, d extraire de la loi ALUR les

Plus en détail

Jugement du 7 avril 2011. Melle X c/ M. Y EXPOSÉ DU LITIGE

Jugement du 7 avril 2011. Melle X c/ M. Y EXPOSÉ DU LITIGE Tribunal de grande instance de Paris 5 ème Chambre 2 ème Section Jugement du 7 avril 2011 Melle X c/ M. Y RG n 09/15353 Références de publication : - http://www.lexbase.fr/ EXPOSÉ DU LITIGE Monsieur Y,

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS N 33 DU 15 MARS 2010 DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES 3 A-3-10 INSTRUCTION DU 15 MARS 2010 TAXE SUR LA VALEUR AJOUTEE - DROITS D ENREGISTREMENT - DISPOSITIF ISSU DE

Plus en détail

Conditions générales de vente web shop Nearly New Car

Conditions générales de vente web shop Nearly New Car (Succursale de Mercedes-Benz Belgium Luxembourg SA, avenue du Péage 68, 1200 Bruxelles, RPM Conditions générales de vente web shop Nearly New Car 1. Conditions générales du vendeur 1.1. Les présentes conditions

Plus en détail

PROMESSE SYNALLAGMATIQUE DE VENTE SOUS CONDITIONS SUSPENSIVES

PROMESSE SYNALLAGMATIQUE DE VENTE SOUS CONDITIONS SUSPENSIVES PROMESSE SYNALLAGMATIQUE DE VENTE SOUS CONDITIONS SUSPENSIVES Les soussignés : VENDEUR(s) M (nom, prénom, date de naissance, lieu de naissance, pays si étranger) Profession : (fonction et profession) M

Plus en détail

Vous & Le Syndic Immobilier Romeyer

Vous & Le Syndic Immobilier Romeyer Vous & Le Syndic Immobilier Romeyer vous partagez la propriété d un immeuble avec d autres vous êtes copropriétaire la copropriété est réglementée Loi du 10 juillet 1965 modifiée par les lois du 31 décembre

Plus en détail

1 Le logement 198. Je suis hébergé chez des membres de ma famille ou chez des amis, quelles sont mes obligations?

1 Le logement 198. Je suis hébergé chez des membres de ma famille ou chez des amis, quelles sont mes obligations? 1 Le logement Pour séjourner en Italie, les citoyens étrangers doivent démontrer qu ils disposent d un logement. On peut demander l hospitalité chez quelqu un, ou bien habiter dans un logement en location

Plus en détail

ÉLÉMENTS INDICATIFS DE CORRIGÉ ET DE BARÈME

ÉLÉMENTS INDICATIFS DE CORRIGÉ ET DE BARÈME ÉLÉMENTS INDICATIFS DE CORRIGÉ ET DE BARÈME DOSSIER 1 : INVESTISSEMENT LOCATIF : CONTRAT DE LOCATION 30 points 1.1 - Vous compléterez le tableau en annexe 1 (12 points) CLAUSES DU CONTRAT LOCATION NUE

Plus en détail

LOCATION NON MEUBLÉE LE GUIDE DES LOCATAIRES AVANT DE LOUER, POSEZ-VOUS LES BONNES QUESTIONS!

LOCATION NON MEUBLÉE LE GUIDE DES LOCATAIRES AVANT DE LOUER, POSEZ-VOUS LES BONNES QUESTIONS! LOCATION NON MEUBLÉE LE GUIDE DES LOCATAIRES AVANT DE LOUER, POSEZ-VOUS LES BONNES QUESTIONS! Attention : ce guide a été rédigé exclusivement à l attention des locataires qui louent un logement vide à

Plus en détail

MISSION NON EXCLUSIVE DE LOCATION

MISSION NON EXCLUSIVE DE LOCATION MISSION NON EXCLUSIVE DE LOCATION Dans les sept jours ouvrables à compter du lendemain de la signature du présent contrat, le consommateur a le droit de renoncer à son achat, sans frais, à la condition

Plus en détail