Les avant-contrats Promesse de vente Offre d achat Compromis de vente

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les avant-contrats Promesse de vente Offre d achat Compromis de vente"

Transcription

1 Les renseignements contenus dans la présente notice ont pour but d attirer votre attention sur les points les plus importants du sujet qui vous intéresse. Pour de plus amples informations, consultez votre notaire. Les avant-contrats Promesse de vente Offre d achat Compromis de vente Retrouvez-nous : 12, avenue Victoria, Paris - Tél.: Chambre des Notaires de Paris - Direction de la Communication - Juin 2013 Imprimé sur papier recyclé

2 LA VENTE D UN BIEN IMMOBILIER EST PRESQUE TOUJOURS PRÉCÉDÉE D UN AVANT-CONTRAT PAR LEQUEL LE FUTUR VENDEUR ET LE FUTUR ACQUÉREUR MANIFESTENT LEUR INTÉRÊT POUR L OPÉRATION TOUT EN SE LAISSANT LE TEMPS DE VÉRIFIER SA FAISABILITÉ (RECHERCHE DE FINANCEMENT, OBTENTION PRÉALABLE DE DOCUMENTS OU D INFORMATIONS ). IL EXISTE TROIS PRINCIPAUX TYPES D AVANT-CONTRATS : LA PROMESSE UNILATÉRALE DE VENTE, L OFFRE D ACHAT ET LE COMPROMIS DE VENTE. CHACUN DE CES ACTES A DES CONSÉQUENCES IMPORTANTES ET DIFFÉRENTES. VOTRE NOTAIRE ATTIRERA VOTRE ATTENTION ET VOUS CONSEILLERA UTILEMENT SI VOUS LE CONTACTEZ AVANT LA VENTE. NE VOUS FIEZ EN EFFET JAMAIS ÀL INTITULÉ DE L ACTE : CERTAINES PROMESSES OU OFFRES CONSTITUENT DES ENGAGEMENTS DÉFINITIFS. SEULE UNE LECTURE ATTENTIVE DU CONTENU DE L AVANT-CONTRAT VOUS PERMETTRA DE SAVOIR CE À QUOI VOUS VOUS ENGAGEZ. N OUBLIEZ PAS QUE LES CONDITIONS DE LA VENTE SONT FIXÉES DÈS L AVANT-CONTRAT ET QU IL VOUS SERA TRÈS DIFFICILE DE LES MODIFIER. CES AVANT-CONTRATS NE CONCERNENT PAS LES VENTES D IMMEUBLES EN COURS DE CONSTRUCTION. DANS CE ACQUISITION D UN IMMEUBLE À USAGE D HABITATION : UN DÉLAI AVANT DE S ENGAGER Les personnes qui cherchent à acquérir un bien immobilier à usage d habitation bénéficient d un délai de sept jours avant d être engagées. Cette mesure ne concerne que les acquéreurs qui ne sont pas des professionnels de l immobilier ; elle s impose en revanche à tous les vendeurs, professionnels de l immobilier ou non. Le principe en est le suivant Si la vente est précédée d un avant-contrat sous seing privé ou authentique, l acquéreur dispose d un délai de sept jours au cours duquel il peut se rétracter. S il le fait, il n est plus tenu d un quelconque engagement envers le vendeur. Toutes les sommes qu il aurait déjà versées à un agent immobilier ou à un notaire doivent lui être restituées dans les 21 jours de la rétractation (attention : tout versement direct au vendeur pendant le délai de rétractation est interdit). Pour faire courir le délai de rétractation, le vendeur ou son intermédiaire doit lui notifier un exemplaire de l acte signé, par LR avec AR ou acte d huissier. Dès lors que l acquéreur ne s est pas rétracté dans les sept jours, l avant-contrat peut produire ses effets, lesquels varient selon qu il s agit d une promesse unilatérale de vente, d une promesse d achat ou d un compromis de vente. Si la vente n a pas été précédée d un avant-contrat, l acquéreur bénéficie d un délai de réflexion de sept jours avant la signature de l acte de vente. CAS, SEUL UN CONTRAT DE RÉSERVATION PEUT ÊTRE CONCLU. 2 3

3 LA PROMESSE UNILATÉRALE DE VENTE QUI S ENGAGE ET À QUOI? Dans la promesse unilatérale de vente, le propriétaire s engage à vendre son bien à une personne déterminée (le bénéficiaire ). Il donne ainsi en exclusivité une option au bénéficiaire, en général pour un temps limité. Si dans le délai qui lui est accordé le bénéficiaire déclare vouloir acheter (on dit qu il lève l option ), la vente est considérée comme conclue aux conditions proposées dans la promesse. Si le bénéficiaire déclare ne pas vouloir acquérir, le vendeur peut reprendre son entière liberté et vendre le bien à quelqu un d autre. ATTENTION : le fait, pour le bénéficiaire, de signer une promesse unilatérale de vente ne signifie pas qu il s engage à acquérir mais simplement qu il accepte les conditions de cette offre au cas où il déciderait d acheter le bien. QUE DOIT CONTENIR LA PROMESSE? Puisque la promesse se transforme en vente lorsque l option est levée, elle doit préciser dès le début toutes les conditions de la vente. Avant de signer une promesse, il faut donc être en possession de toutes les informations utiles. Il s agit notamment : de l état civil du vendeur, de sa situation familiale, ainsi que de sa qualité de propriétaire et de l origine de la propriété du bien qu il veut vendre (précédente acquisition, donation ). L identité exacte et la situation familiale du bénéficiaire doivent être également vérifiées ; de la description complète du bien (localisation, usage d habitation, de commerce ou de bureau, contenance, désignation cadastrale, situation locative ) et de ses accessoires (caves, greniers, garages, jardin, mobilier éventuel ) ; de la superficie de la partie privative d un lot en copropriété (la loi CARREZ rend obligatoire cette mention dans l avant-contrat). Il est souhaitable, pour des raisons de responsabilité, que ce métrage soit effectué par un professionnel ; il est également vivement conseillé d être informé du montant des charges et des dernières décisions de l assemblée générale, notamment quant aux travaux qui ont été votés et à leur montant. Certaines de ces informations sont obligatoirement demandées par le notaire au syndic après la signature de l avant-contrat ; des informations sur les travaux qui ont été le cas échéant effectués dans les lieux (nature, plans, assurances, autorisations administratives ou de la copropriété, achèvement ) ; Si toutes les informations utiles ne peuvent pas être immédiatement mises à la disposition du bénéficiaire, il est prudent de soumettre la réalisation de la vente à leur production ; on parle alors de condition suspensive. Il en va de même si des démarches doivent être faites (obtention d un permis de construire, par exemple) ou si des événements doivent préalablement intervenir (départ d un occupant, par exemple). des certificats exigés par la réglementation sur l amiante, le plomb, les termites, la performance énergétique, l installation intérieure de gaz, l installation intérieure d électricité, les installations d assainissement non collectif, les risques naturels et technologiques. et bien entendu le prix, le régime fiscal de la vente (TVA ou droits d enregistrement) et les modalités de paiement (comptant, à terme, recours à un emprunt ). Certaines informations indispensables à la réalisation de la vente ne peuvent être communiquées qu après la signature de la promesse de vente en raison des délais nécessaires. Il s agit principalement de celles qui concernent la situation du bien au regard des règles d urbanisme, la purge des droits de préemption et les éventuelles inscriptions hypothécaires. 4 5

4 QUE MENTIONNER QUAND LE BÉNÉFICIAIRE A BESOIN D UN PRÊT? Lorsque le bien est à usage d habitation, les articles L et suivants du Code de la consommation exigent que la promesse unilatérale de vente indique si le prix est payé, avec ou sans l aide d un prêt immobilier. Si un (ou plusieurs) prêt(s) est(sont) prévu(s), l acte est nécessairement conclu sous la condition suspensive de son (ou de leur) obtention. Le bénéficiaire dispose pour cela d un délai qui ne peut être inférieur à un mois. Si le bénéficiaire n obtient pas son prêt, il est libéré de ses engagements et toutes les sommes qu il aurait déjà versées au vendeur doivent intégralement lui être remboursées, dont l indemnité d immobilisation (voir ci-après). Si le bénéficiaire ne veut pas recourir à un emprunt, il doit impérativement porter sur l acte une mention de sa main, par laquelle il reconnaît avoir été informé, que déclarant qu il ne recourt pas à un prêt, il ne pourra plus se prévaloir du fait qu il ne l a pas obtenu s il devait par la suite en solliciter un, ce dans le but de demander la restitution de l indemnité d immobilisation. A défaut d une telle mention, le bénéficiaire pourrait faire jouer la condition suspensive pendant toute la durée de la promesse. Pour les biens à usage autre que d habitation, cette condition suspensive n est pas obligatoire. Le bénéficiaire doit donc veiller en cas de besoin à ce qu elle soit mentionnée dans l acte ; à défaut, il ne peut pas s en prévaloir. LE VENDEUR PEUT-IL REVENIR SUR SA PROMESSE? À partir du moment où le bénéficiaire a levé l option, la vente est conclue et le vendeur ne peut plus se rétracter. Le bénéficiaire est alors en droit d exiger que la vente soit régularisée devant notaire. Si le vendeur refuse de vendre, l acquéreur peut demander au tribunal de grande instance de constater la vente ; le jugement aura la valeur d un acte notarié de vente. Mais devant les difficultés rencontrées, le bénéficiaire peut préférer renoncer à poursuivre la réalisation de la vente et demander des dommages et intérêts au vendeur. QU EST-CE QU UNE CLAUSE DE DÉDIT, ET UNE CLAUSE PÉNALE? Certaines promesses contiennent une clause de dédit par laquelle le vendeur (ou l acquéreur) se réserve le droit de revenir sur son engagement, même après la levée de l option, moyennant le versement d une certaine somme. Cette clause est rare mais légale et en cas de rétractation, le bénéficiaire ne peut pas en principe obtenir de l autre partie plus que le versement de cette somme. Lorsque la promesse contient une clause pénale, celle-ci fixe le montant de la somme due par celui qui n a pas exécuté ses obligations ; son montant peut être réduit ou augmenté par le juge. ATTENTION : ne vous fiez pas à l intitulé des clauses ; seul leur contenu compte. Le notaire vous renseignera utilement sur leur portée. 6 7

5 QU EST-CE QU UNE INDEMNITÉ D IMMOBILISATION, ET À QUOI S EXPOSE LE BÉNÉFICIAIRE QUI NE LÈVE PAS L OPTION? Dans une promesse unilatérale de vente, le bénéficiaire a le droit de ne pas lever l option ; dans ce cas la vente n est pas conclue. Cette possibilité de ne pas lever l option ne doit pas être confondue avec l exercice du droit de se rétracter, lequel ne joue que dans les sept jours de la notification de la promesse (voir le début de cette brochure). Les promesses prévoient le plus souvent le versement d une indemnité d immobilisation par le bénéficiaire (en général de 5 à 10% du prix) : cette somme reste acquise au vendeur si l option n est pas levée. Ce n est pas le cas, si la vente n a pas pu intervenir par sa faute ou parce qu une condition suspensive ne s est pas réalisée. L indemnité d immobilisation reste séquestrée entre les mains du notaire tant que la non réalisation de la vente n est pas certaine. En cas de contestation entre le vendeur et l acquéreur, le notaire conserve cette somme le temps qu une solution amiable soit trouvée ou qu une décision de justice intervienne. COMMENT LEVER L OPTION? Pour produire ses effets, l option doit être levée dans les formes et les délais mentionnés dans la promesse. Même si la loi n impose pas de condition de forme, la lettre recommandée avec demande d avis de réception est vivement conseillée. QUE SE PASSE-T-IL APRÈS LA LEVÉE DE L OPTION? Une fois levée, l option ne peut plus être rétractée. La vente devient immédiatement définitive et l indemnité d immobilisation se transforme en acompte sur le prix de vente. Le vendeur dispose des mêmes moyens de contrainte que l acquéreur si ce dernier refuse de régulariser la vente (voir ci-dessus le vendeur peut-il revenir sur sa promesse ). Mais pour produire tous ses effets, la vente doit être régularisée par acte authentique devant notaire. En général, c est à la date de la signature de l acte notarié de vente que le prix est intégralement payé par l acquéreur et que s opère le transfert effectif de la propriété du bien. C est également à cette date que les droits de mutation doivent être versés à l administration fiscale. Le notaire aura pris soin d en demander préalablement le montant à l acquéreur. LES PROMESSES DE VENTE OBLIGATOIRES NOTARIÉES Toute promesse de vente, d une durée supérieure à 18 mois, doit être conclue par acte authentique. À défaut, la promesse est nulle lorsque le vendeur est une personne physique. Une indemnité d immobilisation d au moins 5% du prix de vente doit être versée ou une caution de ce montant consignée entre les mains du notaire. Ces dispositions s appliquent également lorsque le délai initial de le promesse est prolongé pour porter sa durée totale à plus de 18 mois. 8 9

6 L OFFRE D ACHAT L offre d achat (également appelée promesse d achat ou option d achat ) est parfois inexactement présentée au candidat acquéreur comme un acte qui ne l engage pas et qui lui permet de simplement retenir le bien immobilier, le temps de réfléchir. Mais attention, l offre d achat est en réalité un acte important : elle n engage que l acquéreur à acheter le bien au bénéficiaire de la promesse (le propriétaire du bien) si celui-ci déclare vouloir le vendre. C est pourquoi cette offre doit avoir une durée limitée. Dès son acceptation par le vendeur, la vente devient définitive (voir la promesse de vente). Il est interdit de demander au candidat acquéreur qui signe une offre ou une promesse d achat de verser une quelconque somme au vendeur ou à un intermédiaire. Lorsque le projet d acquisition porte sur un bien immobilier à usage d habitation, le délai de rétractation ou de réflexion doit être purgé. (voir le début de cette brochure). L offre d achat peut comporter les mêmes mentions que la promesse de vente, notamment en ce qui concerne les conditions suspensives. LE COMPROMIS DE VENTE Dans le compromis de vente (parfois également appelé promesse synallagmatique de vente ) les deux parties s engagent : le propriétaire à vendre et le candidat acquéreur à acquérir. Cet engagement réciproque constitue déjà une vente dès lors que le bien immobilier est identifié et que son prix est fixé. ATTENTION : le compromis de vente est déjà une vente et non une simple promesse. Lorsque le projet d acquisition porte sur un bien immobilier à usage d habitation, le délai de rétractation s applique comme pour la promesse de vente (voir le début de cette brochure). Dès lors que l acquéreur n a pas renoncé dans le délai de rétractation à son projet d achat, la somme d argent versée par l acquéreur à la signature (en général de 5 à 10% du prix) constitue un acompte sur le prix de vente et ne peut pas lui être restituée (sauf si des conditions suspensives ne sont pas réalisées dans les délais, et notamment celle qui concerne l emprunt). Personne n a à lever d option : les engagements réciproques sont immédiatement irrévocables et, en cas de difficultés, chacun pourra contraindre l autre à payer le solde du prix convenu et à régulariser la vente par acte authentique. En ce qui concerne le contenu de l acte, les dispositions relatives aux emprunteurs, les clauses de dédit ou les clauses pénales et les conditions suspensives, toutes les observations précédemment faites à propos de la promesse unilatérale de vente sont applicables au compromis de vente. N hésitez pas à consulter un notaire avant de signer un avant-contrat, et à lui demander de rédiger l acte

le PARCOURS de vente www.notaires.paris-idf.fr

le PARCOURS de vente www.notaires.paris-idf.fr IMMOBILIER le PARCOURS de vente Offre d achat, promesse de vente, compromis de vente www.notaires.paris-idf.fr Le parcours de vente La vente d un bien immobilier est presque toujours précédée d un «avantcontrat»

Plus en détail

LES AVANT-CONTRATS LES TROIS TYPES D ACTES D ENGAGEMENT

LES AVANT-CONTRATS LES TROIS TYPES D ACTES D ENGAGEMENT LES AVANT-CONTRATS L avant-contrat constitue un contrat au sens juridique du terme, qui entraîne des obligations importantes pour les deux parties signataires. Il est donc primordiale d accorder la plus

Plus en détail

DE LA VISITE D'UN BIEN IMMOBILIER À LA SIGNATURE DE L'ACTE DE VENTE

DE LA VISITE D'UN BIEN IMMOBILIER À LA SIGNATURE DE L'ACTE DE VENTE Publié sur Notaires de Paris - Ile-de-France (http://www.notaires.paris-idf.fr) Accueil > Immobilier > Achats immobiliers > Déroulement d'un dossier d'achat > De la visite d'un bien immobilier à la signature

Plus en détail

LE COMPROMIS DE VENTE

LE COMPROMIS DE VENTE LE COMPROMIS DE VENTE Un engagement réciproque www.gsi-immobilier.com LE COMPROMIS DE VENTE Vous envisagez de vendre votre bien immobilier, ou au contraire d en acquérir un? L achat ou la vente de votre

Plus en détail

LES OBLIGATIONS DU VENDEUR D UN BIEN IMMOBILIER

LES OBLIGATIONS DU VENDEUR D UN BIEN IMMOBILIER IMMOBILIER LE PARCOURS DE VENTE LES OBLIGATIONS DU VENDEUR D UN BIEN IMMOBILIER www.notaires.paris-idf.fr Le parcours de vente LES OBLIGATIONS DU VENDEUR D UN BIEN IMMOBILIER De manière générale, le vendeur

Plus en détail

COMPROMIS DE VENTE ENTRE LES SOUSSIGNES. M. (nom et prénom)... demeurant à...

COMPROMIS DE VENTE ENTRE LES SOUSSIGNES. M. (nom et prénom)... demeurant à... COMPROMIS DE VENTE ENTRE LES SOUSSIGNES M. (nom et prénom)... demeurant à... et (en cas de pluralité de propriétaires) M. (nom et prénom)... demeurant à... agissant en qualité de propriétaire(s) ci-après

Plus en détail

Offre d achat immeuble à revenus*

Offre d achat immeuble à revenus* Offre d achat immeuble à revenus* (usage résidentiel seulement) 1. IDENTIFICATION DES PARTIES ACHETEUR 1 : ACHETEUR 2 : VENDEUR 1 : Ci-après l «Acheteur» VENDEUR 2 : 2. OBJET DU CONTRAT Ci-après le «Vendeur»

Plus en détail

Le contrat de prêt immobilier

Le contrat de prêt immobilier Le contrat de prêt immobilier samedi 8 septembre 2007, par Gabriel Neu-Janicki (Date de rédaction antérieure : 8 septembre 2007). LE CONTRAT DE PRET IMMOBILIER I. Les documents à fournir pour une demande

Plus en détail

CONTRAT PRELIMINAIRE A UNE VENTE EN L ETAT FUTUR D ACHEVEMENT CONDITIONS GENERALES

CONTRAT PRELIMINAIRE A UNE VENTE EN L ETAT FUTUR D ACHEVEMENT CONDITIONS GENERALES Au Résidence LES JARDINS DE JADE Commune du Gosier Département de la Guadeloupe EXPOSE CONTRAT PRELIMINAIRE A UNE VENTE EN L ETAT FUTUR D ACHEVEMENT CONDITIONS GENERALES Le RESERVANT a projeté d édifier

Plus en détail

Philippe TOCQUEVILLE - Nicolas MELON. - Notaires Associés d'une Société Titulaire d'un Office Notarial -

Philippe TOCQUEVILLE - Nicolas MELON. - Notaires Associés d'une Société Titulaire d'un Office Notarial - Elaboré en Mars 2008. Modifications éventuelles : nous contacter. Philippe TOCQUEVILLE - Nicolas MELON - Notaires Associés d'une Société Titulaire d'un Office Notarial - 9 Rue des Arènes BP 95236 49052

Plus en détail

VENTE EN L ETAT FUTUR D ACHEVEMENT CONTRAT PRELIMINAIRE. RESIDENCE PLAZA FLORIO 102, Avenue Tolosane 31520 RAMONVILLE ST AGNE

VENTE EN L ETAT FUTUR D ACHEVEMENT CONTRAT PRELIMINAIRE. RESIDENCE PLAZA FLORIO 102, Avenue Tolosane 31520 RAMONVILLE ST AGNE VENTE EN L ETAT FUTUR D ACHEVEMENT CONTRAT PRELIMINAIRE RESIDENCE PLAZA FLORIO 102, Avenue Tolosane 31520 RAMONVILLE ST AGNE 1 1 LES PARTIES AU CONTRAT ENTRE La SOCIETE CIVILE DE CONSTRUCTION VENTE «SCCV

Plus en détail

Le Petit. Immobilier. Les pratiques clés en 20 fiches. Evelyne Cornu-Gaidan

Le Petit. Immobilier. Les pratiques clés en 20 fiches. Evelyne Cornu-Gaidan Le Petit 2014 Immobilier Les pratiques clés en 20 fiches Evelyne Cornu-Gaidan Liste des abréviations utilisées dans cet ouvrage BBC : Bâtiment basse consommation CCH : Code de la construction et de l habitation

Plus en détail

Centre Européen des Consommateurs gie Luxembourg

Centre Européen des Consommateurs gie Luxembourg Centre Européen des Consommateurs gie Luxembourg 4ème édition - décembre 2015 ACHAT D UN BIEN IMMOBILIER EN FRANCE SOMMAIRE_ INTRODUCTION 3 1 - ACHETER / VENDRE UN LOGEMENT 4 A - VENDEURS PROFESSIONNELS

Plus en détail

Modèle de compromis de vente

Modèle de compromis de vente Modèle de compromis de vente Cette page de garde ne doit pas être incluse dans le compromis Mode d emploi : Copiez-collez le texte de ce compromis dans un logiciel de traitement de texte tel que Word ou

Plus en détail

Vous & L AGENT IMMOBILIER

Vous & L AGENT IMMOBILIER Vous & L AGENT IMMOBILIER Vous cherchez un logement à louer ou à acheter Vous consultez les petites annonces : Vous entrez alors en contact - soit directement avec le propriétaire : votre recherche n entraîne

Plus en détail

VENDRE SON BIEN IMMOBILIER

VENDRE SON BIEN IMMOBILIER Coordonné par Jean-Michel GUÉRIN avec la collaboration de Laurent LAMIELLE VENDRE SON BIEN IMMOBILIER Groupe Eyrolles, 1998, 2003, 2007, 2011 De Particulier à Particulier, 1998, 2003, 2007, 2011 ISBN :

Plus en détail

MANDAT DE VENTE AVEC/ SANS EXCLUSIVITE N. Spécialiste de l Arrière Pays depuis 1990

MANDAT DE VENTE AVEC/ SANS EXCLUSIVITE N. Spécialiste de l Arrière Pays depuis 1990 MANDAT DE VENTE AVEC/ SANS EXCLUSIVITE N (article 6 loi N 70-9 du 2 janvier 1970 et articles 72 et suivants du décret N 72-678 du 20 juillet 1972) (rémunération la charge de l Acquéreur) Spécialiste de

Plus en détail

CNAFC CONSOMMATEURS. Entraide et vie quotidienne des familles Informer - Conseiller Concilier. Contrats - Délais de "repentir" du consommateur.

CNAFC CONSOMMATEURS. Entraide et vie quotidienne des familles Informer - Conseiller Concilier. Contrats - Délais de repentir du consommateur. CNAFC CONSOMMATEURS Entraide et vie quotidienne des familles Informer - Conseiller Concilier Contrats - Délais de "repentir" du consommateur. Pourquoi cette fiche. La règle est que l'engagement initial

Plus en détail

LA VENTE D IMMEUBLE À RÉNOVER (V.I.R.)

LA VENTE D IMMEUBLE À RÉNOVER (V.I.R.) LA VENTE D IMMEUBLE À RÉNOVER (V.I.R.) Textes Loi ENL du 13 juillet 2006 Décret d application du 19 décembre 2008 Décret n 2010-1128 du 27 septembre 2010 Articles L. 111-6-2-1 à 4 et L. 262-1 et suivants

Plus en détail

CONJOINT (à préciser si celui ci est également propriétaire) Date et lieu de naissance :...

CONJOINT (à préciser si celui ci est également propriétaire) Date et lieu de naissance :... MANDAT «EXPERT» NON EXCLUSIF DE VENTE Loi du 7 mai 1946 instituant l Ordre des géomètres-experts, décret du 31 mai 1996 portant règlement de la profession et code des devoirs professionnels N au registre

Plus en détail

MANDAT DE VENTE SANS EXCLUSIVITÉ

MANDAT DE VENTE SANS EXCLUSIVITÉ MANDAT DE VENTE SANS EXCLUSIVITÉ EN CAS DE DÉMARCHAGE N (article 6 loi N 70-9 du 2 janvier 1970 et articles 72 et suivants du décret N 72-678 du 20 juillet 1972) (rémunération à la charge du vendeur) 1.

Plus en détail

Compromis de vente immobilier

Compromis de vente immobilier Compromis de vente immobilier Compromis de vente immobilier 2/7 Entre les soussignés : (nom(s), prénom(s), profession, domicile, TVA) 1....... Et (nom(s), prénom(s), adresse, raison sociale, siège social)

Plus en détail

1/6. N au registre des mandats N ENTRE LES SOUSSIGNES

1/6. N au registre des mandats N ENTRE LES SOUSSIGNES MANDAT «GEOMETRE-EXPERT» EXCLUSIF DE VENTE Loi du 7 mai 1946 instituant l Ordre des géomètres-experts, décret du 31 mai 1996 portant règlement de la profession et code des devoirs professionnels N au registre

Plus en détail

GUIDE DE VENTE Les étapes pour réussir votre transaction immobilière

GUIDE DE VENTE Les étapes pour réussir votre transaction immobilière GUIDE DE VENTE Les étapes pour réussir votre transaction immobilière Junot.fr Ce guide détaille l ensemble du processus de vente : de la première étape de l estimation jusqu à la signature définitive.

Plus en détail

1. ACQUISITION SITION 1. ACQUI-

1. ACQUISITION SITION 1. ACQUI- 1. ACQUI 1.1 Le marché immobilier en France 1.1.1 Les chiffres clés Nombre de logements en France : 32,5 millions dont 27,4 millions de résidences principales (84 %) et 3 millions de résidences secondaires

Plus en détail

Se porter caution : Un risque à mesurer

Se porter caution : Un risque à mesurer Se porter caution : Un risque à mesurer À quoi vous engagez-vous? Il n est pas rare d être sollicité par un ami, un parent, un enfant pour se porter caution lors de l achat d un bien, de la souscription

Plus en détail

LEGGETT. Un récapitulatif étape par étape IMMOBILIER VOTRE GUIDE GRATUIT POUR ACHETER UNE PROPRIÉTÉ

LEGGETT. Un récapitulatif étape par étape IMMOBILIER VOTRE GUIDE GRATUIT POUR ACHETER UNE PROPRIÉTÉ VOTRE GUIDE GRATUIT POUR ACHETER UNE PROPRIÉTÉ Un récapitulatif étape par étape Mis en place par votre agence immobilière récompensée aux European Property Awards LEGGETT IMMOBILIER GUIDE DE L ACHETEUR

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DE CESSION

CAHIER DES CHARGES DE CESSION VENTE D UN IMMEUBLE À USAGE D HABITATION & COMMERCIAL SIS 2 RUE DE LA PISE CAHIER DES CHARGES DE CESSION Dates de remise des offres d achat : Du 17 août au 30 septembre 2015 inclus I. NOM DU VENDEUR...

Plus en détail

Politique relative à la vente des terrains industriels et commerciaux municipaux

Politique relative à la vente des terrains industriels et commerciaux municipaux Politique relative à la vente des terrains industriels et commerciaux municipaux 1. Objet d application La présente politique porte sur les modalités et conditions relatives à la vente de terrains industriels

Plus en détail

COMPROMIS DE VENTE D'UN BIEN IMMOBILIER A USAGE D'HABITATION

COMPROMIS DE VENTE D'UN BIEN IMMOBILIER A USAGE D'HABITATION COMPROMIS DE VENTE D'UN BIEN IMMOBILIER A USAGE D'HABITATION ENTRE : - M. ou/et Mme né le à.. demeurant. Vendeur ET : - M. ou/et Mme né le à.. demeurant. Acquéreur État. Capacité Les contractants confirment

Plus en détail

VENTE DES ACTIFS IMMOBILIERS DEPENDANT D UNE LIQUIDATION JUDICIAIRE. Cahier des conditions de vente

VENTE DES ACTIFS IMMOBILIERS DEPENDANT D UNE LIQUIDATION JUDICIAIRE. Cahier des conditions de vente VENTE DES ACTIFS IMMOBILIERS DEPENDANT D UNE LIQUIDATION JUDICIAIRE Cahier des conditions de vente Extrait du Règlement Intérieur National de la profession d avocat Article 12 et Annexe n 3 Version consolidée

Plus en détail

Achat immobilier. Mode d emploi

Achat immobilier. Mode d emploi Achat immobilier Mode d emploi 2 Acheter un bien immobilier relève souvent du parcours du combattant. Quelles précautions prendre? > Rencontrez votre notaire en amont de votre projet et surtout, ne signez

Plus en détail

à l attention du citoyen consommateur et usager de services Guide de conseils pratiques pour résoudre des petits litiges

à l attention du citoyen consommateur et usager de services Guide de conseils pratiques pour résoudre des petits litiges à l attention du citoyen consommateur et usager de services Guide de conseils pratiques pour résoudre des petits litiges A l attention du consommateur Ce guide de conseils pratiques, pour résoudre les

Plus en détail

ADIL DE L ISERE GRENOBLE

ADIL DE L ISERE GRENOBLE Le contrat de location-accession & Le Prêt Social Location-Accession ADIL DE L ISERE 2 boulevard Maréchal Joffre 38000 GRENOBLE 04 76 53 37 30 Page 1 Introduction Sommaire 1 - LE REGIME JURIDIQUE Le contrat

Plus en détail

Cahier des conditions de vente. Extrait du Règlement Intérieur National de la profession d avocat

Cahier des conditions de vente. Extrait du Règlement Intérieur National de la profession d avocat VENTE DES ACTIFS IMMOBILIERS DEPENDANT D UNE LIQUIDATION JUDICIAIRE Cahier des conditions de vente Extrait du Règlement Intérieur National de la profession d avocat Article 12 et Annexe n 3 Version avril

Plus en détail

LOTISSEMENT «Le Clos du Bel-Air» PECHBONNIEU CONTRAT DE RESERVATION

LOTISSEMENT «Le Clos du Bel-Air» PECHBONNIEU CONTRAT DE RESERVATION LOTISSEMENT «Le Clos du Bel-Air» PECHBONNIEU CONTRAT DE RESERVATION ENTRE LES SOUSSIGNES La société dénommée LA TOULOUSAINE, société à responsabilité limitée au capital de 1 000 euros, ayant son siège

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DE CESSION

CAHIER DES CHARGES DE CESSION VENTE D UN IMMEUBLE SIS RUE AUGUSTE LACOUR-AVENUE DE L ARC DE TRIOMPHE CAHIER DES CHARGES DE CESSION Dates de remise des offres d achat : Du 17 août au 30 septembre 2015 inclus I. NOM DU VENDEUR... 3 II.

Plus en détail

Le contrat de construction de maison individuelle

Le contrat de construction de maison individuelle Le contrat de construction de maison individuelle Le contrat de construction de maison individuelle a été conçu pour vous protéger des constructeurs douteux. Il offre un degré de sécurité juridique plus

Plus en détail

Aspects juridiques lors de la conclusion de contrats de vente dans les magasins d occasion

Aspects juridiques lors de la conclusion de contrats de vente dans les magasins d occasion Aspects juridiques lors de la conclusion de contrats de vente dans les magasins d occasion 1. Les faits Il est éventuellement envisagé d installer un magasin d occasion pour appareils électroniques dans

Plus en détail

Refus : pas de signature. Acceptation : l offre signée est à retourner au prêteur à partir du 11 e et avant le 30 e jour

Refus : pas de signature. Acceptation : l offre signée est à retourner au prêteur à partir du 11 e et avant le 30 e jour Le déroulement du contrat de prêt Le prêteur émet une offre de crédit valable 30 jours Cette offre est adressée obligatoirement par courrier à l emprunteur et à la caution éventuelle (personne physique)

Plus en détail

Coordonné par Jean-Michel GUÉRIN, avec la collaboration de Renaud TURC

Coordonné par Jean-Michel GUÉRIN, avec la collaboration de Renaud TURC Coordonné par Jean-Michel GUÉRIN, avec la collaboration de Renaud TURC LA COPROPRIÉTÉ Éditions d Organisation, 1998, 2000, 2002 De Particulier à Particulier, 1998, 2000, 2002 ISBN : 2-7081-2793-4 Le règlement

Plus en détail

Décret n 2008-1338 du 16 décembre 2008. La Vente d immeuble à rénover

Décret n 2008-1338 du 16 décembre 2008. La Vente d immeuble à rénover UNION DES SYNDICATS DE L IMMOBILIER Décret n 2008-1338 du 16 décembre 2008 La Vente d immeuble à rénover Le décret n 2008-1338 du 16 décembre 2008, paru au Journal Officiel du 18 décembre 2008, vient préciser

Plus en détail

MANDAT NON EXCLUSIF DE VENTE N

MANDAT NON EXCLUSIF DE VENTE N MANDAT NON EXCLUSIF DE VENTE N ENTRE LES SOUSIGNEES : La SCCV LES TERRASSES DE MOUISSEQUES, Société Civile Immobilière de Construction Vente au capital de 1 000 inscrite au RCS d EVRY sous le numéro 803

Plus en détail

Particuliers & Immobilier

Particuliers & Immobilier Particuliers & Immobilier Consignations Les particuliers et les consignations en matière immobilière L a Caisse des Dépôts est une institution financière publique, en charge de missions d intérêt général

Plus en détail

Contrat-type de bail à réhabilitation

Contrat-type de bail à réhabilitation ANNEXE 5 Contrat-type de bail à réhabilitation Entre : (dénomination sociale et adresse de la société bailleresse). Et (nom, prénom, adresse du ou des locataires) Il a été convenu ce qui suit : Objet Article

Plus en détail

Adrien GROSSET & Marc LUSITO

Adrien GROSSET & Marc LUSITO Adrien GROSSET & Marc LUSITO Notaires Associés 7, avenue Colonel Manhès 38130 ECHIROLLES Téléphone : 04 76 23 07 67 Télécopie : 04 76 40 31 26 grosset-lusito@notaires.fr http://grosset-lusitoechirolles.notaires.fr

Plus en détail

Contrat Préliminaire À LA VENTE EN L ETAT FUTUR D ACHEVEMENT

Contrat Préliminaire À LA VENTE EN L ETAT FUTUR D ACHEVEMENT Contrat Préliminaire À LA VENTE EN L ETAT FUTUR D ACHEVEMENT La résidence Les TERRASSES DE MAZZETTA Rue Maréchal JUIN 20137 PORTO VECCHIO CE CONTRAT PRELIMINAIRE COMPREND : La détermination des parties

Plus en détail

IV. Mandats et promesses

IV. Mandats et promesses IV. Mandats et promesses [Généralités - Mandats de vente et d achat Promesse de vente Promesse d achat Compromis] A. Généralités Mandat ou promesse : dans l agence immobilière ils doivent être enregistrés

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES VENTE PAR ADJUDICATION AMIABLE. Appartement type T4

CAHIER DES CHARGES VENTE PAR ADJUDICATION AMIABLE. Appartement type T4 D É P A R T E M E N T D E S A L P E S - M A R I T I M E S CAHIER DES CHARGES VENTE PAR ADJUDICATION AMIABLE Appartement type T4 Copropriété Les Jardins d Artémis Entrée B 268 avenue Sainte Marguerite 06200

Plus en détail

IMMOBILIER SERVICE / REGIE DES CELESTINS 6 place des Célestins LYON

IMMOBILIER SERVICE / REGIE DES CELESTINS 6 place des Célestins LYON MANDAT EXCLUSIF DE VENTE EN CAS DE DÉMARCHAGE N (article 6 loi n 70-9 du 2 janvier 1970 et article 72 décret n 72-678 du 20 juillet 1972) (rémunération à la charge du vendeur) LE MANDANT LE MANDATAIRE

Plus en détail

OFFRE D ACHAT BIEN COMMERCIAL

OFFRE D ACHAT BIEN COMMERCIAL OFFRE D ACHAT BIEN COMMERCIAL Les modèles de documents sur ce site sont à titre de référence seulement ; ils peuvent être modifiés par les parties, notamment en ce qui concerne les conditions et les délais

Plus en détail

RAPPORTN 13.663 CP VENTEDE DEUX PARCELLESBATIESSITUEES 67-69 BOULEVARDRICHELIEU A RUEIL-MALMAISON DIRECTIONGENERALEDESSERVICES PÔLEJURIDIQUEET FONCIER

RAPPORTN 13.663 CP VENTEDE DEUX PARCELLESBATIESSITUEES 67-69 BOULEVARDRICHELIEU A RUEIL-MALMAISON DIRECTIONGENERALEDESSERVICES PÔLEJURIDIQUEET FONCIER RAPPORTN 13.663 CP VENTEDE DEUX PARCELLESBATIESSITUEES 67-69 BOULEVARDRICHELIEU A RUEIL-MALMAISON DIRECTIONGENERALEDESSERVICES PÔLEJURIDIQUEET FONCIER Direction : Immobilier DEPARTEMENT DES HAUTS-DE-SEINE

Plus en détail

AVIS EN VUE DE LA CESSION AMIABLE D UNE MAISON D HABITATION

AVIS EN VUE DE LA CESSION AMIABLE D UNE MAISON D HABITATION AVIS EN VUE DE LA CESSION AMIABLE D UNE MAISON D HABITATION Située sur la commune de Moulins sise 124 route de Montilly A proximité de l Unité Territoriale Spécialisée Parcelle cadastrée section AB numéro

Plus en détail

OFFRE D ACHAT DE TERRAIN

OFFRE D ACHAT DE TERRAIN OFFRE D ACHAT DE TERRAIN Par les présentes, j offre d acheter de Placement Roguyjad Inc.et/ou de 9232-4615 Québec Inc. aux prix et conditions énoncés ci-dessous, l immeuble suivant que j ai examiné et

Plus en détail

CONTRAT DE LOCATION DE TERRAIN NU

CONTRAT DE LOCATION DE TERRAIN NU CONTRAT DE LOCATION DE TERRAIN NU Entre les soussignés : Monsieur, Madame Né (e) le.. 19. à et demeurant à B.P : Téléphone. Ci-après dénommé «Le Bailleur», d une part, Monsieur, Madame Né (e) le 19. à..

Plus en détail

REGLEMENT DE LA CONSULTATION

REGLEMENT DE LA CONSULTATION REGLEMENT DE LA CONSULTATION I. OBJET DE L APPEL A CANDIDATURES FranceAgriMer, Etablissement public de l Etat, lance un avis d appel à candidatures en vue de la cession amiable d un bien immobilier de

Plus en détail

CONTRAT DE RÉSERVATION

CONTRAT DE RÉSERVATION CONTRAT DE RÉSERVATION CONDITIONS PARTICULIÈRES DU CONTRAT N.. ARTICLE 1 DÉSIGNATION DES PARTIES Réservant : La société. Représentée par en sa qualité de.., dûment habilité à l effet des présentes. Il

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DE CESSION

CAHIER DES CHARGES DE CESSION VENTE D UNE MAISON D HABITATION SISE 43 AVENUE DE L ARC DE TRIOMPHE CAHIER DES CHARGES DE CESSION Dates de remise des offres d achat : Du 17 août au 30 septembre 2015 inclus I. NOM DU VENDEUR... 3 II.

Plus en détail

Le Chèque Premier Logement Mode d'emploi 2011 2014

Le Chèque Premier Logement Mode d'emploi 2011 2014 Le Chèque Premier Logement Mode d'emploi 2011 2014 1. Comment communiquer sur le Chèque Premier Logement..... 2 Vous souhaitez être référencé comme un professionnel participant au dispositif CPL?... 2

Plus en détail

Le guide opiki. «Trouver le bon locataire» Guide immobilier - Location. Le logement décent. Le dossier de présentation.

Le guide opiki. «Trouver le bon locataire» Guide immobilier - Location. Le logement décent. Le dossier de présentation. Guide immobilier - ocation e guide opiki «Trouver le bon locataire» e logement décent P2 e dossier de présentation P4 es diagnostics P4 Guide immobilier - ocation 1 Guide immobilier - ocation e logement

Plus en détail

VENTE EN L ÉTAT FUTUR D ACHÈVEMENT

VENTE EN L ÉTAT FUTUR D ACHÈVEMENT VENTE EN L ÉTAT FUTUR D ACHÈVEMENT CONTRAT PRÉLIMINAIRE Siège social : 7 rue Caraman - BP 71536-31015 Toulouse Cedex 6 Tél. 05 34 259 160 - Fax 05 34 259 161 Paris : 83 avenue Charles de Gaulle - 92200

Plus en détail

CONTRAT PRELIMINAIRE DE RESERVATION

CONTRAT PRELIMINAIRE DE RESERVATION CONTRAT PRELIMINAIRE DE RESERVATION ENTRE LES SOUSSIGNES, FINANCIERE BARBATRE, société à responsabilité limitée au capital de 1 500 000, dont le siège social est à Chevreuse (78460) 7, route de Choisel,

Plus en détail

Dossier investisseur. Pièces à renvoyer

Dossier investisseur. Pièces à renvoyer Dossier investisseur Vous trouverez dans ce dossier l ensemble des documents à compléter, ainsi que les pièces à fournir afin de constituer votre dossier investisseur. Merci de nous le retourner à l adresse

Plus en détail

PREPARER SON DOSSIER ACQUEREUR

PREPARER SON DOSSIER ACQUEREUR PREPARER SON DOSSIER ACQUEREUR Exemple de dossier à remplir 1 ) ETAT CIVIL DES ACQUEREURS Madame-Monsieur NOM : PRENOMS (dans l ordre de l état civil) Profession : Date de naissance : Lieu de naissance

Plus en détail

OFFRE D ACHAT Sous Conditions Suspensives Résidence de Tourisme

OFFRE D ACHAT Sous Conditions Suspensives Résidence de Tourisme Référence N 06-ATH/ OFFRE D ACHAT Sous Conditions Suspensives Résidence de Tourisme ENTRE LES SOUSSIGNES La ou les personnes dénommées en fin des présentes (Ci-après dénommée l ACQUÉREUR) D une part, L

Plus en détail

VOUS ALLEZ ACQUÉRIR UN LOGEMENT EN COPROPRIÉTÉ

VOUS ALLEZ ACQUÉRIR UN LOGEMENT EN COPROPRIÉTÉ c h a p i t r e 1 VOUS ALLEZ ACQUÉRIR UN LOGEMENT EN COPROPRIÉTÉ A Précautions avant d acheter Vous venez de visiter un appartement situé dans un immeuble en copropriété qui vous plaît à tous points de

Plus en détail

Réglementation des loyers des locaux d habitation

Réglementation des loyers des locaux d habitation Réglementation des loyers des locaux d habitation Page 1 S O M M A I R E DECRET N o 146/PG-RM DU 27 SEPTEMBRE 1967 TITRE PREMIER TITRE II Du maintien dans les lieux et du droit de reprise page 3 TITRE

Plus en détail

Centre Européen des Consommateurs gie Luxembourg 4ème édition - décembre 2015 ACHAT D UN BIEN IMMOBILIER EN BELGIQUE

Centre Européen des Consommateurs gie Luxembourg 4ème édition - décembre 2015 ACHAT D UN BIEN IMMOBILIER EN BELGIQUE Centre Européen des Consommateurs gie Luxembourg 4ème édition - décembre 2015 ACHAT D UN BIEN IMMOBILIER EN BELGIQUE SOMMAIRE_ INTRODUCTION 3 1 - AVANT LA SIGNATURE 4 A - PRÉCAUTIONS ET FORMALITÉS PRATIQUES

Plus en détail

La donation. Les renseignements contenus. dans la présente notice ont pour but d attirer votre attention sur les points les plus importants

La donation. Les renseignements contenus. dans la présente notice ont pour but d attirer votre attention sur les points les plus importants Les renseignements contenus dans la présente notice ont pour but d attirer votre attention sur les points les plus importants La donation du sujet qui vous intéresse. Pour de plus amples informations,

Plus en détail

PARC DE STATIONNEMENT «CREAC H» CONTRAT DE CESSION DE DROITS D OCCUPATION AMODIATION

PARC DE STATIONNEMENT «CREAC H» CONTRAT DE CESSION DE DROITS D OCCUPATION AMODIATION VILLE DE VANNES PARC DE STATIONNEMENT «CREAC H» CONTRAT DE CESSION DE DROITS D OCCUPATION AMODIATION Entre les soussignés : La commune de VANNES, représentée par son Maire, Monsieur David ROBO, agissant

Plus en détail

Conditions Générales de Vente

Conditions Générales de Vente Conditions Générales de Vente ARTICLE 1 : ACCEPTATION DE COMMANDE 1.1 : Champ d application : Les présentes conditions générales régissent toutes nos ventes en magasin, sans préjudice d éventuelles conditions

Plus en détail

Droits et obligations des propriétaires bailleurs au regard de la LOI ALUR

Droits et obligations des propriétaires bailleurs au regard de la LOI ALUR Droits et obligations des propriétaires bailleurs au regard de la LOI ALUR Actualité juridique publié le 05/03/2015, vu 2220 fois, Auteur : Cabinet d'avocat SAGAND DROITS ET OBLIGATIONS DES BAILLEURS APRES

Plus en détail

LA LOCATION-GERANCE : UN BON INSTRUMENT DE TRANSMISSION

LA LOCATION-GERANCE : UN BON INSTRUMENT DE TRANSMISSION FICHE PRATIQUE : LA LOCATION-GERANCE : UN BON INSTRUMENT DE TRANSMISSION La location-gérance (appelée également «gérance libre») est un contrat par lequel le propriétaire d un fonds de commerce (ou artisanal)

Plus en détail

Réfléchir au choix de votre achat immobilier (habitation principale)

Réfléchir au choix de votre achat immobilier (habitation principale) 1 Réfléchir au choix de votre achat immobilier (habitation principale) Faire le point sur l essentiel avant de commencer sa recherche STABILITE Etes-vous stable professionnellement et personnellement?

Plus en détail

Djibouti. Règles régissant l activité de promotion immobilière

Djibouti. Règles régissant l activité de promotion immobilière Règles régissant l activité de promotion immobilière Loi n 13/AN/13/7ème L du 7 juillet 2013 [NB - Loi n 13/AN/13/7ème L du 7 juillet 2013 fixant les règles régissant l activité de promotion immobilière]

Plus en détail

CONTRAT PRÉLIMINAIRE CARRÉ AZUR II 1/8. Outil 20.3.a - Contrat Privilège Acte en Mains - 071201

CONTRAT PRÉLIMINAIRE CARRÉ AZUR II 1/8. Outil 20.3.a - Contrat Privilège Acte en Mains - 071201 CONTRAT PRÉLIMINAIRE CARRÉ AZUR II V E N T E E N L É TAT F U T U R D A C H È V E M E N T 1/8 ENTRE : La Société TAGERIM INVESTISSEMENT, SAS au capital de 50.000 immatriculée au RCS de Paris sous le numéro

Plus en détail

CONDITIONS SPÉCIALES

CONDITIONS SPÉCIALES ASSURANCE-CRÉDIT POLICE INDIVIDUELLE D ASSURANCE-CRÉDIT CONDITIONS SPÉCIALES EXPORTATEURS Garantie d un engagement de caution de soumission - DGP 505 A - SOMMAIRE Article 1 Faits générateurs de sinistre

Plus en détail

2- Avant la commande

2- Avant la commande FICHE PRATIQUE : LES ACHATS EN LIGNE 1- Des règles particulières Article L121-16 et suivants du Code de la Les achats sur internet se généralisent en France. Pourtant un client sur deux aurait rencontré

Plus en détail

Les droits de préemption. 1. Le droit de préemption du fermier

Les droits de préemption. 1. Le droit de préemption du fermier Les droits de préemption 1. Le droit de préemption du fermier Lorsqu un propriétaire bailleur souhaite vendre un immeuble rural, le preneur en place peut bénéficier d un droit de préemption sur le bien,

Plus en détail

LOUER UN LOGEMENT. Que dois-je savoir pour bien louer? 1 Un logement privé A Une location nue

LOUER UN LOGEMENT. Que dois-je savoir pour bien louer? 1 Un logement privé A Une location nue Que dois-je savoir pour bien louer? 1 Un logement privé A Une location nue La loi du 6 juillet 1989 s applique aux locaux neufs ou anciens : - Locaux à usage d habitation principale. - Locaux à usage mixte

Plus en détail

GUIDE D ACHAT Les étapes pour réussir votre acquisition

GUIDE D ACHAT Les étapes pour réussir votre acquisition GUIDE D ACHAT Les étapes pour réussir votre acquisition Junot.fr Ce guide détaille le processus d achat : des premières recherches jusqu à la signature définitive. LES 6 ÉTAPES DE VOTRE PROCESSUS D ACQUISITION

Plus en détail

Une SCPI, c est quoi? Les SCPI. OCTOBRE 2004 S informer sur...

Une SCPI, c est quoi? Les SCPI. OCTOBRE 2004 S informer sur... OCTOBRE 2004 S informer sur... Une SCPI, c est quoi? Les SCPI Une Société Civile de Placement Immobilier (SCPI) a pour objet exclusif l acquisition et la gestion d un patrimoine immobilier locatif. Les

Plus en détail

Convention d occupation temporaire du domaine public pour une activité soin du corps au Centre Aqualudique du Pays de Saint-Flour. Cahier des charges

Convention d occupation temporaire du domaine public pour une activité soin du corps au Centre Aqualudique du Pays de Saint-Flour. Cahier des charges Convention d occupation temporaire du domaine public pour une activité soin du corps au Centre Aqualudique du Pays de Saint-Flour Cahier des charges -------- Avril 2013 1 Objet de l avis d appel public

Plus en détail

CONTRAT DE LOCATION A USAGE D HABITATION

CONTRAT DE LOCATION A USAGE D HABITATION CONTRAT DE LOCATION A USAGE D HABITATION Loi n 89-462 du 6 juillet 1989 modifié par la loi n 94-624 du 21 juillet 1994 LOCAUX VIDES Entre les soussignés, M. (nom, prénom et adresse) désigné ci-après sous

Plus en détail

MISSION EXCLUSIVE DE VENTE CONCLUE AU SEIN DE L ENTREPRISE

MISSION EXCLUSIVE DE VENTE CONCLUE AU SEIN DE L ENTREPRISE Mission exclusive de vente conclue au sein de l entreprise avec clause de prolongation tacite 06/2014 MISSION EXCLUSIVE DE VENTE CONCLUE AU SEIN DE L ENTREPRISE (avec prolongation tacite) Dans les sept

Plus en détail

Qu est-ce qu une donation?

Qu est-ce qu une donation? Qu est-ce qu une donation? Fiche 1 Une donation (*) est une convention par laquelle une personne (le donateur) transfère immédiatement et irrévocablement à une autre personne (le donataire), qui l accepte,

Plus en détail

PROMESSE D ACHAT. Par la présente, je(nous) soussigné(s), , en la ville de,code postal: Numéro(s) de téléphone: CI-APRÈS NOMMÉ(S) L'ACQUÉREUR

PROMESSE D ACHAT. Par la présente, je(nous) soussigné(s), , en la ville de,code postal: Numéro(s) de téléphone: CI-APRÈS NOMMÉ(S) L'ACQUÉREUR PROMESSE D ACHAT * Il est à noter que la présente promesse d achat ne constitue qu un simple outil pouvant être utile afin de guider les parties lors d une transaction immobilière. Chaque transaction est

Plus en détail

PETIT e-guide PRATIQUE DU CRÉDIT IMMOBILIER

PETIT e-guide PRATIQUE DU CRÉDIT IMMOBILIER OFFERT PAR AXA Banque PETIT e-guide PRATIQUE DU CRÉDIT IMMOBILIER FICHE 2 LES ÉTAPES DE L ACHAT IMMOBILIER AXA Banque PETITS e-guides PRATIQUES - N 2 FICHE 2 LES ÉTAPES DE L ACHAT IMMOBILIER Comptez environ

Plus en détail

CONTRAT TYPE DE LOCATION OU DE COLOCATION DE LOGEMENT NU

CONTRAT TYPE DE LOCATION OU DE COLOCATION DE LOGEMENT NU CONTRAT TYPE DE LOCATION OU DE COLOCATION DE LOGEMENT NU (Soumis au titre 1 er de la loi du 6 juillet 1989 tendant à améliorer les rapports locatifs et portant modification de la loi n 86-1290 du 23 décembre

Plus en détail

New JPC IMMO sprl MISSION EXCLUSIVE DE VENTE

New JPC IMMO sprl MISSION EXCLUSIVE DE VENTE New JPC IMMO sprl Rue de la Baume, 163/11 4100 Seraing Tel: 00.32.(0)4/337.80.85 Fax :00.32.(0)4/337.25.15 Gsm :00.32.(0)475/90.90.95 www.newjpc- immo.com info@newjpc- immo.com MISSION EXCLUSIVE DE VENTE

Plus en détail

VENTE D IMMEUBLES EN L ETAT FUTUR D ACHEVEMENT (VEFA)

VENTE D IMMEUBLES EN L ETAT FUTUR D ACHEVEMENT (VEFA) VENTE D IMMEUBLES EN L ETAT FUTUR D ACHEVEMENT (VEFA) SOMMAIRE I. CADRAGE II. DEFINITION III. CONTENU DE LA VEFA IV. OBLIGATIONS CONTRACTUELLES V. CONSERVATION DES DROITS DE L ACQUEREUR VI. RETARD ET PENALITES

Plus en détail

IMMOBILIER. ACHETEUR VENDEUR : qui paye quoi?

IMMOBILIER. ACHETEUR VENDEUR : qui paye quoi? Conférence débat Jeudi 5 juin 2014 IMMOBILIER ACHETEUR VENDEUR : qui paye quoi? La vente d un bien immobilier doit être constatée par acte authentique. L intervention d un notaire est donc obligatoire.

Plus en détail

LE MANDAT DE PROTECTION FUTURE

LE MANDAT DE PROTECTION FUTURE Conseil général CIDPA CLIC départemental 72 CIDPA CLIC départemental 03/2009 - Sept. 2010-09/2011 LE MANDAT DE PROTECTION FUTURE Le mandat de protection future est une mesure conventionnelle par laquelle

Plus en détail

Cahier des Clauses Administratives Particulières

Cahier des Clauses Administratives Particulières MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES AGENCE FRANCAISE DE SECURITE SANITAIRE DE L ENVIRONNEMENT ET DU TRAVAIL DIRECTION GENERALE UNITE RESSOURCES HUMAINES 253, avenue du Général Leclerc

Plus en détail

exclusif Droits d enregistrement

exclusif Droits d enregistrement Imposition de la seconde résidence 4 Vous rêvez d un chalet dans les Ardennes où vous passeriez les vacances d été, entouré de vos enfants? Ou vous envisagez l acquisition d un petit appartement à la Côte

Plus en détail

Vente aux enchères publiques Mardi 22 septembre 2015

Vente aux enchères publiques Mardi 22 septembre 2015 Vente aux enchères publiques Mardi 22 septembre 2015 SÉANCE DE 14H30 (4 LOTS) Notaires vendeurs : Maîtres Anne ETEVENARD, Julie ROS-BASSEE, Fabrice GAUTHIER et Pierre HOUZELOT. Dépôt des chèques de consignation

Plus en détail

Evaluer votre bien ESTIMATION STATISTIQUE FIABLE. Se détacher de la valeur sentimentale que. Connectez-vous sur www.immoprix.fr, site MARCHE LOCAL

Evaluer votre bien ESTIMATION STATISTIQUE FIABLE. Se détacher de la valeur sentimentale que. Connectez-vous sur www.immoprix.fr, site MARCHE LOCAL 1 Evaluer votre bien ESTIMATION Se détacher de la valeur sentimentale que l on porte à son bien est la véritable difficultéde de la transaction entre particuliers. De plus, comment estimer de façon précise

Plus en détail

LETTRE DE MISSION EN VUE DE LA VENTE D UN IMMEUBLE«MANDAT EXCLUSIF»

LETTRE DE MISSION EN VUE DE LA VENTE D UN IMMEUBLE«MANDAT EXCLUSIF» LETTRE DE MISSION EN VUE DE LA VENTE D UN IMMEUBLE«MANDAT EXCLUSIF» ENTRE. Agissant en qualité de cédants des biens et des droits immobiliers ci-après énoncés ET MAÎTRE AVOCAT au Barreau de Domicilié au

Plus en détail

CONNAÎTRE VOS RISQUES ET RESPONSABILITÉS HYPOTHÉCAIRES

CONNAÎTRE VOS RISQUES ET RESPONSABILITÉS HYPOTHÉCAIRES CONNAÎTRE VOS RISQUES ET RESPONSABILITÉS HYPOTHÉCAIRES L obtention d un prêt hypothécaire est souvent l engagement financier le plus important qu un Canadien prendra. Les prêts hypothécaires présentent

Plus en détail

Exploitation Indépendante d une centrale photovoltaïque

Exploitation Indépendante d une centrale photovoltaïque DOSSIER ACQUISITION-EXPLOITATION www.sfer.org Exploitation Indépendante d une centrale photovoltaïque 2010 DOSSIER D ACQUISITION ET D EXPLOITATION D UNE CENTRALE PHOTOVOLTAÏQUE Contrat d étude technique

Plus en détail