Procédure d accueil dans l INB 106

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Procédure d accueil dans l INB 106"

Transcription

1

2 Page : 2/19 DIFFUSION DIFFUSION EXTERNE - Direction du LCP - Direction du LAL - Responsable LCP-CLIO - ACMO LCP-CLIO - Direction de l IAS - Responsable SCIENCES ACO DIFFUSION INTERNE - Direction de l - SCR - SSDC - Service Administratif - Services Techniques - Responsable Informatique - Responsable Qualité-Cession ARCHIVAGE: Qualité - Cession () SUIVI DE LA MISE A JOUR 0 Octobre 2006 X Nouvelle édition Indice Date Paragraphes ou chapitres concernés Nature des modifications

3 Page : 3/19 SOMMAIRE 1 OBJET CHAMP D APPLICATION DEFINITIONS et acronymes LES INTERVENANTS CONTRÔLE DES ACCES ACCES SALLE NEPAL ACCES AU MUSEE SCIENCES ACO CIRCUITS D ACCUEIL ET DELIVRANCE DES BADGES Personnel Personnel LCP-CLIO Personnel d autres laboratoires venant travailler à CLIO Séjour inférieur ou égal à 2 mois Séjour supérieur à 2 mois Personnel LAL devant accéder aux locaux de l Personnel d entreprise extérieure FORMATIONS Formation sécurité classique : Formation radioprotection :... 11

4 Page : 4/19 LISTE DES ANNEXES ANNEXE 1 : CERTIFICAT MEDICAL...p 11 ANNEXE 2 : FORMULAIRE DE DEMANDE DE BADGE...p 13 ANNEXE 3 : FEUILLE DU CAHIER D ACCUEIL...p 15 ANNEXE 4 : FEUILLE DU CAHIER D ACCUEIL CLIO...p 17

5 Page : 5/19 1 OBJET Cette procédure a pour objet de présenter le circuit d accueil en vigueur. 2 CHAMP D APPLICATION Cette procédure s applique à toute personne, quelle que soit son activité (cf. paragraphe 3), pénétrant dans les zones suivantes de l INB 106 : Zones gérées par l (Bât. 201, Bât. 202, Bât. 209 E/F/G) ; Musée (salle Pierre Marin, salle Rose) géré par l Association SCIENCES ACO (Bât. 201) ; Machine CLIO et les bureaux associés (Bât. 201 P2), laboratoire de chimie (Bât. 202) gérés par le LCP ; Salle NEPAL gérée par le LAL (accès par le bâtiment 200). NB : Le bâtiment 120 de l IAS (station d étalonnage) et le hall de physique du LAL étant des zones indépendantes du point de vue des accès et ne présentant pas de risque radiologique ne sont pas concernées par l application de cette procédure. 3 DEFINITIONS ET ACRONYMES Personnel : Toute personne travaillant de manière prolongée (> 2 mois). Il peut s agir d agent de l, du LCP, du LAL ou autre laboratoire dont l activité nécessite une présence fréquente. Utilisateur : Personne intervenant, pour une durée limitée (< 2 mois), dans le cadre d un projet d expérience CLIO, ou d une aide technique (chercheur, technicien ) Stagiaire : Personne qui vient travailler dans le cadre d une convention de stage. Visiteur : Personne invitée par un agent et autorisée à pénétrer pour une courte durée (inférieure à un jour). Le visiteur doit toujours être accompagné et ne peut pas effectuer de manipulation ou de travaux techniques. Entreprise Extérieure : Tout personnel intervenant dans le cadre d une prestation, quelle qu en soit la durée, est considéré comme une entreprise extérieure. La prestation peut être technique (travaux, réparations ) ou liée à la recherche (réglage, mise en place d équipement ).

6 Page : 6/19 Certificat médical : Document signé par un médecin et datant de moins d un an qui atteste que la personne est apte à travailler avec des lasers de classe IIIB et IV (cf. annexe 1). Carte individuelle de suivi médical : document renseigné par le médecin du travail qui atteste que la personne peut être affectée à des travaux l exposant à des rayonnements ionisants. 4 LES INTERVENANTS Le Service Sécurité et Déchets Conventionnels de l (SSDC) est responsable de la sécurité classique dans le périmètre de l INB 106 et assure la mise en œuvre de celle-ci dans tous les locaux de l. Il a en charge la gestion des déchets conventionnels, l accueil des entreprises extérieures qui interviennent pour le compte de l, et la formation sécurité classique des personnels de l. Il supervise les interventions des utilisateurs CLIO et apporte son appui technique si nécessaire. Le SSDC est le seul à gérer et à délivrer les badges d accès à l INB 106. Le Service Compétent en Radioprotection de l (SCR) est responsable de la sûreté et de la radioprotection ainsi que du suivi des personnels intervenant en zone contrôlée (dosimétrie opérationnelle, formation ). Il contrôle les interventions réalisées en zone réglementée et gère les déchets qui peuvent être produits lors de ces opérations. L ACMO LCP-CLIO veille au respect des procédures et des consignes en matière d hygiène et de sécurité pour le personnel intervenant à CLIO. Il assure l accueil et la formation sécurité du personnel LCP-CLIO et des utilisateurs CLIO et veille à l application des mesures de sécurité définies. Il informe le SSDC et/ou le SCR de toute intervention d entreprise extérieure sur les installations de CLIO (bureaux, salles d expérience ou machine, laboratoire de chimie). Le Secrétariat LCP-CLIO assure l accueil administratif des utilisateurs et personnels intervenant dans les locaux CLIO. Le Service Sécurité du LAL assure l accueil des entreprises extérieures et la sécurité classique des intervenants dans la zone INB du LAL. Il informe le SSDC des interventions d entreprise extérieure dans le périmètre de l INB. L association SCIENCES ACO assure la gestion des visiteurs de la salle Pierre MARIN et de la salle Rose et informe le SSDC des programmes de visite et de toute intervention d entreprise extérieure dans les locaux mis à sa disposition.

7 Page : 7/19 5 CONTRÔLE DES ACCES Il existe 3 systèmes de contrôle des accès. La gestion des badges est réalisée comme suit : IAS (station d étalonnage) : Bât. 120 Bât. 209G LAL (salle NEPAL) : accès par le Bât. 200 : tous les autres bâtiments de l INB ACCES SALLE NEPAL Désaffectée depuis 2003, la salle NEPAL (LAL) est actuellement une zone non réglementée. Comme pour tout local situé à l intérieur du périmètre INB, le SSDC doit être informé de toute intervention d entreprise extérieure afin qu un membre du SSDC et/ou du SCR participe, si nécessaire, à la préparation du chantier. 7 ACCES AU MUSEE SCIENCES ACO Les responsables du Musée SCIENCES ACO ayant des clés d accès aux salles par l extérieur, n ont pas de badge. Les autres personnes pénétrant dans le musée ont le statut «visiteur» et doivent toujours être accompagnées. Les responsables doivent transmettre le planning des visites au SSDC qui en informera l agent de sécurité INB. Par ailleurs, une semaine avant la visite, ils doivent préciser au SSDC par écrit : - la date, les horaires de la visite, - le nom du ou des accompagnateur(s) de la visite - la composition du groupe (liste nominative). Si une personne est de nationalité étrangère, préciser la nationalité - l origine du groupe (école, laboratoire ) NB : Tout évènement particulier (journée, portes ouvertes, cocktail ) devra être signalé au SSDC au moins une semaine avant la date.

8 Page : 8/19 8 CIRCUITS D ACCUEIL ET DELIVRANCE DES BADGES 8.1 Personnel Le secrétariat de l transmet, par , la demande de badge au SSDC. Celui-ci définit, en fonction du poste de travail, les zones d accès à accorder. Le badge est remis contre émargement du cahier d accueil sécurité. 8.2 Personnel LCP-CLIO Le secrétariat de CLIO transmet la demande de badge (cf. annexe 2) signée par le Directeur du LCP au SSDC qui la présente au Directeur de l pour approbation. Après approbation, le SSDC programme les zones d accès à délivrer. Le badge sera remis, par le secrétariat de CLIO, contre une signature sur le cahier d accueil sécurité. Pour toute demande d accès à la salle machine CLIO, située en zone contrôlée, une demande spécifique devra être transmise au Chef d INB (Directeur de l ) par le Directeur du LCP. Elle sera ensuite transmise au SCR pour mettre en œuvre les mesures nécessaires (cf. CONS/05-SCR/03). Pour tout travail dans la salle machine CLIO, la carte individuelle de suivi médical est obligatoire. NB : les badges d accès délivrés sont valables au maximum jusqu au 31 décembre de l année en cours. Pour leur renouvellement l année suivante, une liste des badges en cours sera adressée à la direction du LCP qui devra nous informer des modifications éventuelles et nous communiquer les certificats médicaux (de moins d un an) des personnes utilisant des lasers. 8.3 Personnel d autres laboratoires venant travailler à CLIO Séjour inférieur ou égal à 2 mois Chaque année, suite aux délibérations du comité de programme LCP-CLIO, le secrétariat CLIO informe, par courrier, les responsables dont le projet a été retenu. A ce courrier est joint une note d information sur la sécurité, un formulaire d entrée/sortie temporaire de matériel (Réf FM/04 SSDC/01) et un modèle de certificat médical d aptitude au travail avec laser précisant que l utilisateur «ne présente pas de contreindications à travailler avec des lasers de classe III B ou IV» (cf annexe 1). Préalablement à l arrivée des utilisateurs et après s être assuré que tous les documents administratifs renvoyés sont dûment remplis, le secrétariat CLIO demande par , au SSDC, un badge d accès.

9 Page : 9/19 L original du certificat médical d aptitude au travail avec laser est transmis au SSDC pour archivage. Ce certificat médical d aptitude doit dater de moins d un an. En cas de non présentation de ce certificat médical, l utilisateur ne pourra pas avoir accès aux salles d expériences CLIO. Dès son arrivée, l utilisateur doit se présenter au secrétariat CLIO afin de finaliser les différentes formalités administratives. Le secrétariat CLIO remettra, contre une signature sur le cahier d accueil sécurité, le badge d accès et «le recueil des consignes sécurité CLIO» (réf : RCSC/05-SSDC/01). Par ailleurs, un complément d information sécurité emplacement et rôle des organes de sécurité présents (système d extraction des gaz toxiques, alarme d évacuation, etc ) est donné en début d expérience, dans la salle, par l ACMO LCP-CLIO avec éventuellement l appui technique du SSDC. De plus, des consignes complémentaires spécifiques au projet d expérience seront communiquées, si nécessaire, à l utilisateur. A son départ, l utilisateur devra déposer son badge d accès au secrétariat CLIO Séjour supérieur à 2 mois Toute personne dont le séjour est supérieur à 2 mois continu ou excède 6 mois sur l année pourra, pour des raisons pratiques, demander un badge dit «permanent». La demande devra être motivée par le Directeur du laboratoire demandeur et signée par le Directeur du LCP. Elle sera ensuite transmise au Directeur de l pour accord. Si la réponse est positive, la personne travaillant avec un laser devra fournir un certificat médical datant de moins d un an qui sera archivé au SSDC. En cas de non présentation de ce certificat médical, l utilisateur ne pourra pas avoir accès aux salles d expériences CLIO. Le badge sera programmé, au maximum, jusqu à la fin de l année en cours. La remise du badge et l accueil (sécurité) seront faits par l ACMO LCP-CLIO après signature du cahier d accueil sécurité. Par ailleurs, un complément d information sécurité concernant le projet d expérience sera donné dans la salle, en début d expérience, par l ACMO LCP-CLIO avec, si nécessaire, l appui technique du SSDC. NB : les badges d accès délivrés sont valables au maximum jusqu au 31 décembre de l année en cours. Pour leur renouvellement l année suivante, une liste des badges en cours sera adressée à la direction du LCP qui devra nous informer des modifications éventuelles à apporter.

10 Page : 10/ Personnel LAL devant accéder aux locaux de l Certaines personnes du LAL ont besoin d accéder à des pièces situées dans les locaux de l (par exemple : les archives LAL du bâtiment 201 P1). Etant donné que le personnel LAL possède le même système de badge que l, le secrétariat du LAL transmet alors une demande d extension de badge en précisant le numéro du badge de l agent. Cette demande signée par le Directeur du LAL sera transmise au SSDC qui la présentera, pour approbation au Directeur de l. Après accord, le SSDC procèdera à la programmation du badge en donnant l accès aux locaux de l. NB : les badges d accès délivrés sont valables au maximum jusqu au 31 décembre de l année en cours. Pour leur renouvellement l année suivante, une liste des badges en cours sera adressée à la direction du LAL qui devra nous informer des modifications éventuelles à apporter. 8.5 Personnel d entreprise extérieure Le SSDC accueille tout le personnel d une entreprise extérieure et procède avant toute intervention dans les locaux à l élaboration d un plan de prévention (cf. procédure d «intervention d une entreprise extérieure», réf :PROC/05-SSDC/01). Si un badge d accès est nécessaire, il sera délivré, après accord du SSDC, le matin, par l agent de sécurité de l INB et devra être rapporté le soir même au poste de sécurité de l INB 106. Pour tout travail dans les zones à accès règlementé (zones surveillées et zones contrôlées), la carte individuelle de suivi médical est obligatoire. IMPORTANT : Aucun prêt de badge n est autorisé. Le non respect de cette procédure, du fait avéré du contrevenant, expose celui-ci à des sanctions administratives pouvant aller jusqu à l interdiction définitive de l accès aux locaux de l INB. 9 FORMATIONS 9.1 Formation sécurité classique : Toute personne intervenant dans le périmètre de l INB 106 pour une durée égale ou supérieure à 2 mois doit suivre une formation à la sécurité classique Pour le personnel, cette formation sera dispensée par le SSDC. Pour le personnel LCP-CLIO ou le personnel d autres laboratoires venant travailler à CLIO, cette formation sera assurée par l ACMO LCP-CLIO.

11 Page : 11/ Formation radioprotection : Conformément à la règlementation (Art. R du 31/03/2003), le SCR assure la formation radioprotection pour toute personne exposée (personnel, LCP-CLIO ).

12 Page : 12/19 ANNEXE 1 CERTIFICAT MEDICAL

13 Page : 13/19

14 Page : 14/19 ANNEXE 2 FORMULAIRE DE DEMANDE DE BADGE D ACCES PERMANENT DANS L INB 106

15 Page : 15/19

16 Page : 16/19 ANNEXE 3 FEUILLE DU CAHIER D ACCUEIL

17 Page : 17/19

18 Page : 18/19 ANNEXE 4 FEUILLE DU CAHIER D ACCUEIL CLIO

19 Page : 19/19

LA GESTION DU TRAVAIL ISOLE

LA GESTION DU TRAVAIL ISOLE I. Définition et problématique du travail isolé Dans certaines situations des personnes peuvent se trouver seules à leur poste de travail, sans autre personne dans le service, à l étage, voire dans le

Plus en détail

DEMANDE D AUTORISATION DE DÉTENTION ET/OU D UTILISATION DE SCANNER(S) À USAGE MÉDICAL

DEMANDE D AUTORISATION DE DÉTENTION ET/OU D UTILISATION DE SCANNER(S) À USAGE MÉDICAL AUTO/MED/SCAN DEMANDE D AUTORISATION DE DÉTENTION ET/OU D UTILISATION DE SCANNER(S) À USAGE MÉDICAL Ce formulaire de demande concerne les demandes d autorisation prévues par l article R.1333-23 du code

Plus en détail

Dans le cadre du contrôle de la radioprotection en France, l Autorité de sûreté nucléaire s est rendue dans votre établissement le 26 mai 2016.

Dans le cadre du contrôle de la radioprotection en France, l Autorité de sûreté nucléaire s est rendue dans votre établissement le 26 mai 2016. RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE STRASBOURG Strasbourg, le 14 juin 2016 N/Réf. : CODEP-STR-2016-024264 Monsieur le Directeur CHRU de Strasbourg Nouvel Hôpital Civil 1 place de l hopital BP 426 67091 Strasbourg

Plus en détail

531235 - Instruction n 86/88 du 02-05-1988. Sommaire BO courant Archives BO Table des matières cumulée BO Sommaire RMLR

531235 - Instruction n 86/88 du 02-05-1988. Sommaire BO courant Archives BO Table des matières cumulée BO Sommaire RMLR Sommaire BO courant Archives BO Table des matières cumulée BO Sommaire RMLR Instruction n o 86/88 du 2 mai 1988 prise pour l application du décret n o 74-725 du 11 juillet 1974 relative à la réglementation

Plus en détail

N/Réf. : CODEP-PRS-2015-047719 Centre Hospitalier Sud Essonne 26 avenue Charles de Gaulle BP 107 91152 ETAMPES

N/Réf. : CODEP-PRS-2015-047719 Centre Hospitalier Sud Essonne 26 avenue Charles de Gaulle BP 107 91152 ETAMPES RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE PARIS Paris, le 1 er décembre 2015 N/Réf. : CODEP-PRS-2015-047719 Centre Hospitalier Sud Essonne 26 avenue Charles de Gaulle BP 107 91152 ETAMPES Objet : Inspection sur

Plus en détail

DÉCLARATION DE DÉTENTION/UTILISATION D APPAREILS ÉLECTRIQUES GÉNÉRANT DES RAYONS X

DÉCLARATION DE DÉTENTION/UTILISATION D APPAREILS ÉLECTRIQUES GÉNÉRANT DES RAYONS X DEC/GX DÉCLARATION DE DÉTENTION/UTILISATION D APPAREILS ÉLECTRIQUES GÉNÉRANT DES RAYONS X Ce formulaire de demande concerne les déclarations prévues aux 1 et 3 de l article R.1333-19 du code de la santé

Plus en détail

Manuel Qualité. Office de Tourisme de : xxxxxxxxx. Janvier 2015 (date de création) + MAJ le xx/xx/xxxx. Guide de redaction du Manuel Qualité 2015

Manuel Qualité. Office de Tourisme de : xxxxxxxxx. Janvier 2015 (date de création) + MAJ le xx/xx/xxxx. Guide de redaction du Manuel Qualité 2015 Guide de redaction du Manuel Qualité 2015 (Démarche Qualité des Offices de Tourisme Outil Qualité rédigé par OTN) Janvier 2015 (date de création) + MAJ le xx/xx/xxxx Manuel Qualité Office de Tourisme de

Plus en détail

l Académie d Aix-Marseille et

l Académie d Aix-Marseille et Convention de Partenariat entre l Académie d Aix-Marseille et le GIPHISE CONVENTION DE PARTENARIAT Entre les soussignés : L Etat, représenté par le Recteur de l'académie d'aix-marseille, Jean-Paul DE GAUDEMAR,

Plus en détail

Conseil de la formation du Centre

Conseil de la formation du Centre Conseil de la formation du Centre CONVENTION DE SUBROGATION DE PAIEMENT Entre les soussignés : D une part, Le Conseil de la Formation de la Chambre Régionale de Métiers et de l Artisanat du Centre représenté

Plus en détail

RÈGLEMENTS SPORTIFS DES CHAMPIONNATS DÉPARTEMENTAUX

RÈGLEMENTS SPORTIFS DES CHAMPIONNATS DÉPARTEMENTAUX RÈGLEMENTS SPORTIFS DES CHAMPIONNATS DÉPARTEMENTAUX ARTICLE 1 : ORDRE DE PRIORITÉ DES RENCONTRES SENIORS Championnat de France (jeunes et seniors), Championnat Régional, Championnat Départemental. EXCEPTION

Plus en détail

N/Réf. : CODEP-PRS-2015-049274 Faculté de Médecine Pierre et Marie Curie - Site de la Pitié Salpêtrière 91, boulevard de l'hôpital 75013 PARIS

N/Réf. : CODEP-PRS-2015-049274 Faculté de Médecine Pierre et Marie Curie - Site de la Pitié Salpêtrière 91, boulevard de l'hôpital 75013 PARIS RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE PARIS Paris, le 10 décembre 2015 N/Réf. : CODEP-PRS-2015-049274 Faculté de Médecine Pierre et Marie Curie - Site de la Pitié Salpêtrière 91, boulevard de l'hôpital 75013

Plus en détail

PRESTATIONS DE SECURITE DES PERSONNES, DES BIENS ET INCENDIE DU MEDIPÔLE ET LOGIPÔLE DE KOUTIO.

PRESTATIONS DE SECURITE DES PERSONNES, DES BIENS ET INCENDIE DU MEDIPÔLE ET LOGIPÔLE DE KOUTIO. Nouméa, le 07/10/2015 CENTRE HOSPITALIER TERRITORIAL Nouméa CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES PIECE N 3 PRESTATIONS DE SECURITE DES PERSONNES, DES BIENS ET INCENDIE DU MEDIPÔLE ET LOGIPÔLE DE

Plus en détail

DEMANDE D AUTORISATION DE DÉTENIR / UTILISER DES APPAREILS DE DÉTECTION DE PLOMB DANS LES PEINTURES CONTENANT DES SOURCES RADIOACTIVES

DEMANDE D AUTORISATION DE DÉTENIR / UTILISER DES APPAREILS DE DÉTECTION DE PLOMB DANS LES PEINTURES CONTENANT DES SOURCES RADIOACTIVES AUTO/IND/PLOMB DEMANDE D AUTORISATION DE DÉTENIR / UTILISER DES APPAREILS DE DÉTECTION DE PLOMB DANS LES PEINTURES CONTENANT DES SOURCES RADIOACTIVES Ce formulaire de demande concerne les demandes d autorisation

Plus en détail

Objet : Lettre de suite de l'asn concernant l'inspection en radioprotection réalisée le 1 er juillet 2011 dans votre établissement.

Objet : Lettre de suite de l'asn concernant l'inspection en radioprotection réalisée le 1 er juillet 2011 dans votre établissement. RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE MARSEILLE CODEP MRS 2011 043072 Marseille, le 30 août 2011 Clinique de l Ospédale RN 198 Carrefour de l Ospédale 20137 PORTO-VECCHIO Objet : Lettre de suite de l'asn concernant

Plus en détail

J ai l honneur de vous communiquer ci-dessous la synthèse de l inspection ainsi que les principales demandes et observations qui en résultent.

J ai l honneur de vous communiquer ci-dessous la synthèse de l inspection ainsi que les principales demandes et observations qui en résultent. RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE PARIS Paris, le 21 mai 2010 N/Réf. : CODEP-PRS-2010-027150 Objet : Inspection sur le thème de la radioprotection Installation : Coronarographie Identifiant de la visite

Plus en détail

DOSSIER ADMINISTRATIF DSB VAE 8 DIPLOMES

DOSSIER ADMINISTRATIF DSB VAE 8 DIPLOMES 1 - Demande d accès dans le DSB VAE Partie à remplir par l établissement employeur N d adhérent à UNIFAF : Coordonnées de l établissement dans lequel travaille le salarié :.. Mail de l interlocuteur sur

Plus en détail

Le processus de certification GOTS Global organic Textile Standard

Le processus de certification GOTS Global organic Textile Standard Le processus de certification GOTS Global organic Textile Standard Référentiel en vigueur disponible sur http://www.global-standard.org ou transmis sur simple demande. 1 Sommaire 1/ Référentiel GOTS International

Plus en détail

J ai l honneur de vous communiquer ci-dessous la synthèse de l inspection ainsi que les principales demandes et observations qui en résultent.

J ai l honneur de vous communiquer ci-dessous la synthèse de l inspection ainsi que les principales demandes et observations qui en résultent. RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE PARIS Paris, le 2 juin 2016 N/Réf. : CODEP-PRS-2016-021960 Monsieur le Directeur Général Hôpital NECKER 75015 PARIS Objet : Inspection sur le thème de la radioprotection

Plus en détail

CONVENTION DE RÉSIDENCE D ARTISTES

CONVENTION DE RÉSIDENCE D ARTISTES CONVENTION DE RÉSIDENCE D ARTISTES ENTRE LES SOUSSIGNEES : MAIRIE DE FÉGRÉAC 1, rue de la Mairie 44460 FÉGRÉAC représentée par Monsieur Yvon MAHÉ, en sa qualité de Maire N SIRET : 214 400 574 00015 Code

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR PREVU PAR LES STATUTS DE L ASSOCIATION ANIMATION EMPLOI 14

REGLEMENT INTERIEUR PREVU PAR LES STATUTS DE L ASSOCIATION ANIMATION EMPLOI 14 REGLEMENT INTERIEUR PREVU PAR LES STATUTS DE L ASSOCIATION ANIMATION EMPLOI 14 PREAMBULE L association Animation Emploi 14 propose des actions d accompagnement en direction de ses membres actifs, dans

Plus en détail

Charte des voyages et sorties scolaires

Charte des voyages et sorties scolaires Charte des voyages et sorties scolaires Vu la circulaire n 2011-117 du 3 août 2011 modifiée par la circulaire n 2013-106 du 16 juillet 2013 portant sur les modalités d organisation des sorties et voyages

Plus en détail

Gestion de l accueil ENSEEIHT

Gestion de l accueil ENSEEIHT Gestion de l accueil ENSEEIHT Objet : cette procédure détaille les missions qui incombent au personnel du service gestion de site gérant l accueil de l ENSEEIHT. Domaine d application : Liste de diffusion

Plus en détail

Procédure d agrément des Centres ou Organismes de Formation aux Travaux Sous Tension

Procédure d agrément des Centres ou Organismes de Formation aux Travaux Sous Tension 1 Procédure d agrément des Centres ou Organismes de Formation aux Travaux Sous Tension 2015-020-CTST-PRO-1 Approbation du 5 juin 2015 Annule et remplace l édition du 3 octobre 2014 2 Sommaire 1. Préambule...

Plus en détail

POLITIQUE D EMBAUCHE DES RESSOURCES HUMAINES AUTORISATION REQUISE FEUILLE DE ROUTE

POLITIQUE D EMBAUCHE DES RESSOURCES HUMAINES AUTORISATION REQUISE FEUILLE DE ROUTE CODE D IDENTIFICATION POL93-101 TITRE : POLITIQUE D EMBAUCHE DES RESSOURCES HUMAINES DATE D ENTRÉE EN VIGUEUR AUTORISATION REQUISE 21 décembre 1993 Administrateur RESPONSABLE DU SUIVI Service des ressources

Plus en détail

Tableau sommaire et synthétique des informations et documents à donner au CHSCT, ou à tenir à sa disposition

Tableau sommaire et synthétique des informations et documents à donner au CHSCT, ou à tenir à sa disposition Tableau sommaire et synthétique des informations et documents à donner au CHSCT, ou à tenir à sa disposition (Attention : MAJ au 13/07/2014 - vérifier au cas par cas les textes en vigueur) A COMMUNIQUER

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE GESTION DE LA SUBROGATION DE PAIEMENT AVEC LES ORGANISMES DE FORMATION

CONDITIONS GENERALES DE GESTION DE LA SUBROGATION DE PAIEMENT AVEC LES ORGANISMES DE FORMATION 1 CONDITIONS GENERALES DE GESTION DE LA SUBROGATION DE PAIEMENT AVEC LES ORGANISMES DE FORMATION Dernière mise à jour : le 21/06/2012 Sommaire Article 1 : Conditions de mise en œuvre... 2 Article 2 : Matérialisation

Plus en détail

COMPTE RENDU DE LA REUNION D INFORMATION ACMO DE L UPMC

COMPTE RENDU DE LA REUNION D INFORMATION ACMO DE L UPMC COMPTE RENDU DE LA REUNION D INFORMATION ACMO DE L UPMC Réunion présentée le 08 Juin 2010 par : - Soraya NEBBACHE (Ingénieur de recherche) - Sylvie ETHEVE-ISIDORE (Ingénieur d études) - Clémence MAZ (Assistante

Plus en détail

Code de l environnement (articles L.596-1 et suivants)

Code de l environnement (articles L.596-1 et suivants) RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE LYON N/Réf. : CODEP-LYO-2013-055758 Lyon, le 4 octobre 2013XXXXXXX Monsieur le directeur général SOCATRI Route départementale 204-BP 101 84503 BOLLENE cedex Objet : Contrôle

Plus en détail

CONVENTION DE STAGE. avec la Faculté Libre des Sciences Economiques et de Gestion de Lille, représentée par son responsable pédagogique signataire.

CONVENTION DE STAGE. avec la Faculté Libre des Sciences Economiques et de Gestion de Lille, représentée par son responsable pédagogique signataire. CONVENTION DE STAGE Article 1. Parties contractantes La présente convention règle les rapports de l Entreprise : Raison sociale : Tél : Adresse : Code postal : Ville : Représentée par : Nom : Prénom :

Plus en détail

Post-Doctorat à l étranger

Post-Doctorat à l étranger Post-Doctorat à l étranger [notice explicative 2016] A/ Termes de l appel d offres Aide individuelle pour la première année d un stage postdoctoral dans un laboratoire à l étranger. Critères : Profil :

Plus en détail

PROJET DE CONVENTION DE MANDAT

PROJET DE CONVENTION DE MANDAT PROJET DE CONVENTION DE MANDAT ÉQUIPEMENT DES SALLES SERVEURS DE LA COMMUNAUTÉ D AGGLOMÉRATION DU GRAND DOLE ET DE LA VILLE DE DOLE DANS LE CADRE D UN SYSTÈME D INFORMATION MUTUALISÉ ENTRE La Communauté

Plus en détail

Règlement intérieur de l Accueil Collectif de Mineurs (ACM) des vacances scolaires

Règlement intérieur de l Accueil Collectif de Mineurs (ACM) des vacances scolaires Mairie de Séné (56860) Service Enfance-Jeunesse Règlement intérieur de l Accueil Collectif de Mineurs (ACM) des vacances scolaires Préambule Ce règlement intérieur est une annexe au projet éducatif de

Plus en détail

La réglementation. en Région Bruxelles-Capitale. Christophe Danlois DIRECTION ENERGIE DEPARTEMENT CHAUFFAGE/CLIMATISATION PEB

La réglementation. en Région Bruxelles-Capitale. Christophe Danlois DIRECTION ENERGIE DEPARTEMENT CHAUFFAGE/CLIMATISATION PEB La réglementation climatisation PEB en Région Bruxelles-Capitale Christophe Danlois DIRECTION ENERGIE DEPARTEMENT CHAUFFAGE/CLIMATISATION PEB SOMMAIRE LE CONTEXTE CHIFFRES CLES DE LA CLIMATISATION A BRUXELLES

Plus en détail

BOURSES D ÉTUDES MODE D EMPLOI DÉTAILLÉ TOUTES LES PRESTATIONS PRÉVUES POUR LES BOURSIERS DU GOUVERNEMENT FRANÇAIS

BOURSES D ÉTUDES MODE D EMPLOI DÉTAILLÉ TOUTES LES PRESTATIONS PRÉVUES POUR LES BOURSIERS DU GOUVERNEMENT FRANÇAIS TOUTES LES PRESTATIONS PRÉVUES POUR LES BOURSIERS DU GOUVERNEMENT FRANÇAIS SOMMAIRE Allocations page 3 Frais de voyage et de transport page 4 Assurance page 5 Hébergement page 5 Titre de séjour page 6

Plus en détail

Le petit livret du soignant Tome 3 : Pôle d Activités et de Soins Adaptés (PASA)

Le petit livret du soignant Tome 3 : Pôle d Activités et de Soins Adaptés (PASA) PR-PASA-FT-07 Le petit livret du soignant Tome 3 : Pôle d Activités et de Soins Adaptés (PASA) Activités Missions Définition Le Pôle d Activités et de Soins Adaptés (PASA) est un lieu de vie. Il permet

Plus en détail

- de joindre son attestation d assurance au titre de la responsabilité civile, (attestation en cours de validité pour toute la durée du stage)

- de joindre son attestation d assurance au titre de la responsabilité civile, (attestation en cours de validité pour toute la durée du stage) LES BUREAUX DU SERVICE DE LA SCOLARITE SONT OUVERTS : De 9h00 à 12h00 et de 14h00 à 17h00 Dossier suivi par : Sylvie ROUSSEAU bureau 118 Sylvie.Rousseau@univ-nantes.fr NOTICE EXPLICATIVE POUR L ACCUEIL

Plus en détail

MANUEL D UTILISATION DATAFLUIDES V2-2014

MANUEL D UTILISATION DATAFLUIDES V2-2014 MANUEL D UTILISATION DATAFLUIDES V2-2014 29 octobre 2013 Contenu 1. INTRODUCTION... 3 2. CREER SON COMPTE DATAFLUIDES ET PREPARER SA DEMANDE... 3 3. SAISIE D UNE DEMANDE D ATTESTATION... 6 3.1. Connexion

Plus en détail

Dispositifs de formation à la prévention des risques professionnels

Dispositifs de formation à la prévention des risques professionnels Dispositifs de formation à la prévention des risques professionnels DEMANDE DE CONVENTIONNEMENT REGIONAL D UN ORGANISME DE FORMATION Processus de demande Formations aux méthodes générales en prévention

Plus en détail

REGLEMENT 2008 RELATIF A L AIDE RÉGIONALE AU PERMIS DE CONDUIRE B. (adopté par décision du 5 mai 2008)

REGLEMENT 2008 RELATIF A L AIDE RÉGIONALE AU PERMIS DE CONDUIRE B. (adopté par décision du 5 mai 2008) REGLEMENT 2008 RELATIF A L AIDE RÉGIONALE AU PERMIS DE CONDUIRE B (adopté par décision du 5 mai 2008) La Commission Permanente du Conseil Régional, Vu le Code Général des Collectivités Territoriales, Vu

Plus en détail

MANUEL DE FONCTIONNEMENT ET COMPLEMENT D INFORMATION

MANUEL DE FONCTIONNEMENT ET COMPLEMENT D INFORMATION MANUEL DE FONCTIONNEMENT ET COMPLEMENT D INFORMATION Sommaire : I. Ce qui est primordial d intégrer dès le début du contrat... 2 Le respect des horaires et des jours d interventions... 2 Le respect de

Plus en détail

PROCÉDURE DE DEMANDE DE DÉPART EN 3 e ANNÉE A L ÉTRANGER

PROCÉDURE DE DEMANDE DE DÉPART EN 3 e ANNÉE A L ÉTRANGER PROCÉDURE DE DEMANDE DE DÉPART EN 3 e ANNÉE A L ÉTRANGER Références normatives : Règlement de scolarité, accords de double-diplôme et autres conventions Les élèves issus du concours commun et admis sur

Plus en détail

CREPS DU CENTRE 48, avenue du Maréchal Juin 18000 BOURGES

CREPS DU CENTRE 48, avenue du Maréchal Juin 18000 BOURGES CREPS DU CENTRE 48, avenue du Maréchal Juin 18000 BOURGES ******************** Cahier des clauses techniques particulières - C.C.T.P. - Objet du marché : ACQUISITION D UNE APPLICATION DE GESTION DE L ACTIVITE

Plus en détail

MARCHE DE MAINTENANCE D ACHAT D EXTINCTEURS

MARCHE DE MAINTENANCE D ACHAT D EXTINCTEURS Communauté des Communes du Pays de Colombey Et Sud Toulois 6 impasse de la Colombe 54170 COLOMBEY LES BELLES MARCHE DE MAINTENANCE D ACHAT D EXTINCTEURS CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES ( C.

Plus en détail

Protocole de vérification de conformité de la norme Afnor NF V 25-112 MAJ : 08/09/10

Protocole de vérification de conformité de la norme Afnor NF V 25-112 MAJ : 08/09/10 Protocole de vérification de conformité Norme Afnor NF V 25-112 - Bonnes pratiques d'évaluation des caractéristiques d'un lot de pommes de terre destiné au marché du frais Sommaire Page 1 DOMAINE D'APPLICATION...5

Plus en détail

Procédure de fonctionnement de la marque QUALITE TOURISME TM via le Référentiel Qualité Offices de Tourisme de France

Procédure de fonctionnement de la marque QUALITE TOURISME TM via le Référentiel Qualité Offices de Tourisme de France Procédure de fonctionnement de la marque QUALITE TOURISME TM via le Référentiel Qualité Offices de Tourisme de France Offices de Tourisme de France a délégation du Ministère pour l attribution de la marque

Plus en détail

LA POLITIQUE D EMBAUCHE DES RESSOURCES HUMAINES

LA POLITIQUE D EMBAUCHE DES RESSOURCES HUMAINES LA POLITIQUE D EMBAUCHE DES RESSOURCES HUMAINES TABLE DES MATIÈRES 1. OBJECTIFS DE LA POLITIQUE...3 2. CADRE LÉGAL ET JURIDIQUE...3 3. CHAMP D APPLICATION...3 4. RESPONSABILITÉS...4 4.1... Administrateur

Plus en détail

Cahier des charges pour l organisation du Congrès International de l ACAPS

Cahier des charges pour l organisation du Congrès International de l ACAPS Association des Chercheurs en Activités Physiques et Sportives Cahier des charges pour l organisation du Congrès International de l ACAPS Préambule Le congrès de l ACAPS est organisé tous les 2 ans, les

Plus en détail

Réalisation du schéma directeur d assainissement et du zonage

Réalisation du schéma directeur d assainissement et du zonage Marché Public de Services - Marché à procédure adaptée Réalisation du schéma directeur d assainissement et du zonage Cahier des charges valant acte d engagement Date limite de réception des offres : 27

Plus en détail

Livret D accueil stagiaire

Livret D accueil stagiaire Livret D accueil stagiaire 1 ACCUEIL ACCOMPAGNEMENT Le. Vous venez d intégrer le laboratoire Blanc - Galiby - Bachy. Ce livret a été mis en place pour vous guider et vous accompagner dans les grandes étapes

Plus en détail

ANNEXE 1. à la convention d adhésion. de la collectivité :... au service de MÉDECINE PRÉVENTIVE. Centre de Gestion

ANNEXE 1. à la convention d adhésion. de la collectivité :... au service de MÉDECINE PRÉVENTIVE. Centre de Gestion ANNEXE 1 à la convention d adhésion de la collectivité :... au service de MÉDECINE PRÉVENTIVE du Centre de Gestion de la Fonction Publique Territoriale de la Seine-Maritime MODALITÉS DE FONCTIONNEMENT

Plus en détail

PROCESSUS DE CERTIFICATION DE SYSTÈME DE MANAGEMENT DE LA QUALITE & DE L ENVIRONNEMENT ISO 9001 & ISO 14001

PROCESSUS DE CERTIFICATION DE SYSTÈME DE MANAGEMENT DE LA QUALITE & DE L ENVIRONNEMENT ISO 9001 & ISO 14001 PROCESSUS DE CERTIFICATION DE SYSTÈME DE MANAGEMENT DE LA QUALITE & DE L ENVIRONNEMENT ISO 9001 & ISO 14001 CONTROL UNION INSPECTIONS FRANCE 16 rue Pierre Brossolette 76600 Le Havre Tel : 02 35 42 77 22

Plus en détail

Vous partez en stage, votre FAQ!

Vous partez en stage, votre FAQ! Vous partez en stage, votre FAQ! Modalités Gratification Couverture sociale Obligations de stagiaire Textes de référence Université d Angers Direction des enseignements et de la vie étudiante 40 rue de

Plus en détail

STAGE LICENCE STAPS - mention Management du Sport UE 39M et UE 49M Année 2009-2010

STAGE LICENCE STAPS - mention Management du Sport UE 39M et UE 49M Année 2009-2010 Vincent CHARLOT Jean René JOLY STAGE LICENCE STAPS - mention Management du Sport UE 39M et UE 49M Année 2009-2010 MODALITES PRATIQUES 1. Durée minimale annuelle totale (S1 + S2) = 105 heures correspondant

Plus en détail

REGLEMENT DES ETUDES DE LA TROISIEME ANNEE DU DIPLOME DE L INSTITUT D ETUDES POLITIQUES DE STRASBOURG

REGLEMENT DES ETUDES DE LA TROISIEME ANNEE DU DIPLOME DE L INSTITUT D ETUDES POLITIQUES DE STRASBOURG REGLEMENT DES ETUDES DE LA TROISIEME ANNEE DU DIPLOME DE L INSTITUT D ETUDES POLITIQUES DE STRASBOURG La troisième année du diplôme de l IEP de Strasbourg repose sur une année d études obligatoire à l

Plus en détail

CONVENTION DE PARTENARIAT

CONVENTION DE PARTENARIAT N interne : 736 Conseil du lundi 10 septembre 2001 à 18 h 00 N définitif : 2001-0250 CONVENTION DE PARTENARIAT Entre les soussignés : La communauté urbaine de Lyon - direction de l'eau, dont le siège est

Plus en détail

Réf : Code de l environnement, notamment ses articles L.596-1 et suivants Code de la santé publique, notamment ses articles L.1333-17 et R.

Réf : Code de l environnement, notamment ses articles L.596-1 et suivants Code de la santé publique, notamment ses articles L.1333-17 et R. RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE LYON N/Réf. : CODEP-LYO-2014-056593 Lyon, le 16 Décembre 2014 Centre hospitalier St Joseph St Luc Quai Claude Bernard 69007 Lyon Objet : Inspection de la radioprotection

Plus en détail

ZAC DES DEUX RUISSEAUX TRANCHE 2

ZAC DES DEUX RUISSEAUX TRANCHE 2 ZAC DES DEUX RUISSEAUX TRANCHE 2 I - METHODE D ATTRIBUTION DES TERRAINS ETAPE 1 : Ouverture de la commercialisation Téléchargement sur le site internet de Loire Océan Développement 1 : http://www.lod44.com/

Plus en détail

CODE D ÉTHIQUE ET DE DÉONTOLOGIE DES MEMBRES DU CONSEIL D ADMINISTRATION ET DES COMITÉS DU BARREAU DU QUÉBEC

CODE D ÉTHIQUE ET DE DÉONTOLOGIE DES MEMBRES DU CONSEIL D ADMINISTRATION ET DES COMITÉS DU BARREAU DU QUÉBEC CODE D ÉTHIQUE ET DE DÉONTOLOGIE DES MEMBRES DU CONSEIL D ADMINISTRATION ET DES COMITÉS DU BARREAU DU QUÉBEC Barreau du Québec Mars 2011 (**Mise à jour le 29 mai 2015 concordance Nouvelle Gouvernance)

Plus en détail

Accompagnement Individualisé à Domicile (AID) Document pour les parents année 2016

Accompagnement Individualisé à Domicile (AID) Document pour les parents année 2016 Accompagnement Individualisé à Domicile (AID) Document pour les parents année 2016 Informations et formulaire d inscription version du 29 novembre 2015 Il est recommandé aux familles de demander à la personne

Plus en détail

APPEL D'OFFRES. ACCOMPAGNEMENT POUR LA MISE EN ŒUVRE D UNE POE COLLECTIVE «Opérateur Fonderie» Octobre 2014. Cahier des charges

APPEL D'OFFRES. ACCOMPAGNEMENT POUR LA MISE EN ŒUVRE D UNE POE COLLECTIVE «Opérateur Fonderie» Octobre 2014. Cahier des charges APPEL D'OFFRES ACCOMPAGNEMENT POUR LA MISE EN ŒUVRE D UNE POE COLLECTIVE «Opérateur Fonderie» Octobre 2014 Cahier des charges Contact ADEFIM Aquitaine : Adeline Guilbaud aguilbaud@adefim.com 1 Préambule

Plus en détail

SOMMAIRE GUIDE DU JURY

SOMMAIRE GUIDE DU JURY SOMMAIRE GUIDE DU JURY Certificat de Qualification Professionnelle Agent d Opérations Location Les Candidats La Formation...2 Evaluations en Cours de Formation...4 Examen Final...8 Le Jury La Délibération...10

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR ACCUEIL DE LOISIRS. Mise à jour septembre 2012

REGLEMENT INTERIEUR ACCUEIL DE LOISIRS. Mise à jour septembre 2012 REGLEMENT INTERIEUR ACCUEIL DE LOISIRS Mise à jour septembre 2012 Accueil de loisirs périscolaire 2a-2b route de Bonnay 25870 DEVECEY Tél. : 03 81 56 90 38 email : accueildeloisirs.devecey@famillesrurales.org

Plus en détail

Présentation du dispositif de sélection professionnelle

Présentation du dispositif de sélection professionnelle Présentation du dispositif de sélection professionnelle mis en place par la loi n 2012-347 du 12/03/2012 CONTEXTE La loi n 2012-347 du 12 mars 2012 tire les conséquences de la négociation ouverte par le

Plus en détail

MASTER PROFESSIONNEL TRANSPORTS URBAINS ET REGIONAUX DE PERSONNES CAHIER DES CHARGES DU STAGE. 1. Objectifs

MASTER PROFESSIONNEL TRANSPORTS URBAINS ET REGIONAUX DE PERSONNES CAHIER DES CHARGES DU STAGE. 1. Objectifs MASTER PROFESSIONNEL TRANSPORTS URBAINS ET REGIONAUX DE PERSONNES CAHIER DES CHARGES DU STAGE A partir du mois d Avril, la formation s achève par un stage professionnel obligatoire d une durée minimale

Plus en détail

COMMUNAUTE FRANCAISE DE BELGIQUE CENTRE DE FORMATION DU CLUB ALPIN BELGE - ASBL

COMMUNAUTE FRANCAISE DE BELGIQUE CENTRE DE FORMATION DU CLUB ALPIN BELGE - ASBL COMMUNAUTE FRANCAISE DE BELGIQUE DIRECTION GENERALE DU SPORT SERVICE SPORT ET VIE FEDERALE FORMATION DE CADRES SPORTIFS CENTRE DE FORMATION DU CLUB ALPIN BELGE - ASBL Fédération Francophone d Escalade,

Plus en détail

Règlement intérieur des temps périscolaires et extrascolaires à Issy-les-Moulineaux

Règlement intérieur des temps périscolaires et extrascolaires à Issy-les-Moulineaux Règlement intérieur des temps périscolaires et extrascolaires à Issy-les-Moulineaux Le présent règlement s applique aux temps périscolaires et extrascolaires de la Ville d Issy-les- Moulineaux et du CLAVIM

Plus en détail

CONVENTION DE STAGE DANS LE CADRE DU MASTER EN PSYCHOLOGIE. Faculté de SSP - Institut de Psychologie

CONVENTION DE STAGE DANS LE CADRE DU MASTER EN PSYCHOLOGIE. Faculté de SSP - Institut de Psychologie CONVENTION DE STAGE DANS LE CADRE DU MASTER EN PSYCHOLOGIE Faculté de SSP - Institut de Psychologie Personnes de contact : Pour les étudiants de l orientation - Psychologie du conseil et de l orientation

Plus en détail

Mise à jour Janvier 2016 LE FSPI, MODE D EMPLOI

Mise à jour Janvier 2016 LE FSPI, MODE D EMPLOI Mise à jour Janvier 2016 LE FSPI, MODE D EMPLOI CONTEXTE Les partenaires sociaux de la branche ont signé le 10 juillet 2013 l accord relatif à la sécurisation des parcours professionnels des intérimaires.

Plus en détail

POLITIQUE DE SUIVI DE L ÉLÈVE 2013 2014 CENTRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE MARIE ROLLET. Modifié le 3 septembre 2013

POLITIQUE DE SUIVI DE L ÉLÈVE 2013 2014 CENTRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE MARIE ROLLET. Modifié le 3 septembre 2013 POLITIQUE DE SUIVI DE L ÉLÈVE 2013 2014 CENTRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE MARIE ROLLET Modifié le 3 septembre 2013 Objectifs de la politique Accompagner dans son cheminement pédagogique et social. Assurer

Plus en détail

Convention de partenariat 2012-2016

Convention de partenariat 2012-2016 1 Convention de partenariat 2012-2016 Entre: Electricité de France, Société anonyme au capital social de 911 085 545 euros, dont le siège social est situé 22-30 avenue de Wagram, immatriculée au Registre

Plus en détail

Chaque lot de ce cahier des charges fera l objet d une proposition détaillée et dissociée des autres lots.

Chaque lot de ce cahier des charges fera l objet d une proposition détaillée et dissociée des autres lots. du contrôle périodique, de l entretien et de l éventuelle fourniture ou remplacement d extincteurs et autres prestations de sécurité incendie Date diffusion : novembre 2010 du contrôle périodique, de l

Plus en détail

Programme Bourse Solidarité Vacances Convention ANCV Porteur de projets

Programme Bourse Solidarité Vacances Convention ANCV Porteur de projets (organisme) Agréé(e) par Programme Bourse Solidarité Vacances Convention ANCV Porteur de projets ENTRE LES SOUSSIGNES: L Agence Nationale pour les Chèques-Vacances, Établissement public à caractère industriel

Plus en détail

CODIFICATION ADMINISTRATIVE DE L ARRANGEMENT EN VUE DE LA RECONNAISSANCE MUTUELLE DES QUALIFICATIONS PROFESSIONNELLES ENTRE

CODIFICATION ADMINISTRATIVE DE L ARRANGEMENT EN VUE DE LA RECONNAISSANCE MUTUELLE DES QUALIFICATIONS PROFESSIONNELLES ENTRE Ce document n a pas valeur officielle CODIFICATION ADMINISTRATIVE DE L ARRANGEMENT EN VUE DE LA RECONNAISSANCE MUTUELLE DES QUALIFICATIONS PROFESSIONNELLES ENTRE L ORDRE DES INFIRMIÈRES ET INFIRMIERS DU

Plus en détail

Procédure administrative à mettre en œuvre pour : - la sortie occasionnelle sans nuitée page 31

Procédure administrative à mettre en œuvre pour : - la sortie occasionnelle sans nuitée page 31 TITRE 2 : Fiches «mode d emploi» Procédure administrative à mettre en œuvre pour : - la sortie régulière page 29 - la sortie occasionnelle sans nuitée page 31 - la sortie avec nuitée page 33 V1 SORTIES

Plus en détail

J ai l honneur de vous communiquer ci-dessous la synthèse de l inspection ainsi que les principales demandes et observations qui en résultent.

J ai l honneur de vous communiquer ci-dessous la synthèse de l inspection ainsi que les principales demandes et observations qui en résultent. RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE PARIS Paris, le 18 juillet 2012 N/Réf. : CODEP-PRS-2012-039782 Monsieur le Directeur Hôpital Pitié-Salpêtrière 83, boulevard de l'hôpital 75013 PARIS Objet : Inspection

Plus en détail

CONVENTION FORMATION SECURITE LABORATOIRES

CONVENTION FORMATION SECURITE LABORATOIRES CONVENTION FORMATION SECURITE LABORATOIRES Enregistrée sous le N (N enregistrement donné par la CCC) Entre, Le Centre Hospitalier Régional Universitaire de Lille, Etablissement Public de Santé inscrit

Plus en détail

CHARTE DES STAGES ESIREM

CHARTE DES STAGES ESIREM CHARTE DES STAGES ESIREM OBJET Décrire les modes de fonctionnement de la recherche, du suivi et de l'évaluation des stages pour les élèves et l'école et formaliser les engagements et rôles de chacun. DOMAINES

Plus en détail

N. Réf. : CODEP-CHA-2014-027010 Châlons-en-Champagne, le 10 juin 2014

N. Réf. : CODEP-CHA-2014-027010 Châlons-en-Champagne, le 10 juin 2014 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE CHÂLONS-EN-CHAMPAGNE N. Réf. : CODEP-CHA-2014-027010 Châlons-en-Champagne, le 10 juin 2014 Monsieur le Docteur Centre Hospitalier de Charleville 45, Avenue de Manchester

Plus en détail

Conseil National de Partage AMF SNCF G&C RFF

Conseil National de Partage AMF SNCF G&C RFF Conseil National de Partage AMF SNCF G&C RFF Règlement intérieur Le 13 décembre 2011, l AMF, SNCF Gares & Connexions et Réseau Ferré de France ont signé la charte «construire ensemble la gare durable de

Plus en détail

Réf. : Code de l environnement, notamment ses articles L.592-21 et L.592-22 Code de la santé publique, notamment ses articles L.1333-17 et R.

Réf. : Code de l environnement, notamment ses articles L.592-21 et L.592-22 Code de la santé publique, notamment ses articles L.1333-17 et R. RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE NANTES N/Réf. : CODEP-NAN-2013-066632 Nantes, le 24 décembre 2013 GIE Anjou Imagerie Santé Scanner de la Foucaudière 18 rue de la Bellinière 49 800 TRELAZE Objet : Contrôle

Plus en détail

ACCORD-CADRE CONTRAT D EXPLOITATION DES INSTALLATIONS COLLECTIVES DE CHAUFFAGE, D ECS, DE VMC ET ANNEXES

ACCORD-CADRE CONTRAT D EXPLOITATION DES INSTALLATIONS COLLECTIVES DE CHAUFFAGE, D ECS, DE VMC ET ANNEXES ACCORD-CADRE CONTRAT D EXPLOITATION DES INSTALLATIONS COLLECTIVES DE CHAUFFAGE, D ECS, DE VMC ET ANNEXES SOMMAIRE ARTICLE 1 - OBJET DE L ACCORD-CADRE...- 2 - ARTICLE 2 - DUREE DE L ACCORD-CADRE CONTRAT

Plus en détail

Programme de stages professionnels en Europe Leonardo da Vinci

Programme de stages professionnels en Europe Leonardo da Vinci Guide pour les candidats Programme de stages professionnels en Europe Leonardo da Vinci Le programme de stages Leonardo da Vinci est subventionné par le Programme pour l éducation et la formation tout

Plus en détail

DIVISION DE CAEN Hérouville-Saint-Clair, le 4 juin 2014

DIVISION DE CAEN Hérouville-Saint-Clair, le 4 juin 2014 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE CAEN Hérouville-Saint-Clair, le 4 juin 2014 N/Réf. : CODEP-CAE-2014-026149 Monsieur le Directeur Centre Henri Becquerel 1 rue d Amiens 76038 ROUEN Cedex OBJET : Inspection

Plus en détail

CONVENTION DE FORMATION EN ENTREPRISE

CONVENTION DE FORMATION EN ENTREPRISE CONVENTION DE FORMATION EN ENTREPRISE La présente convention règle les rapports entre l entreprise : Société : Adresse :... Code Postal :.. Ville : Téléphone :... Mail :.. Représenté par : Agissant en

Plus en détail

Règlement de la section Tir à l arc de l UFOLEP 37. PARTIE 1 du Règlement et concernant la CTSD

Règlement de la section Tir à l arc de l UFOLEP 37. PARTIE 1 du Règlement et concernant la CTSD Règlement de la section Tir à l arc de l UFOLEP 37 PARTIE 1 du Règlement et concernant la CTSD Rôle de la CTSD La CTSD est garante du respect de l éthique et des règles liées à son activité lors des manifestations.

Plus en détail

Validation des acquis de l expérience Prestation d accompagnement des salariés CAHIER DES CHARGES

Validation des acquis de l expérience Prestation d accompagnement des salariés CAHIER DES CHARGES Validation des acquis de l expérience Prestation d accompagnement des salariés CAHIER DES CHARGES Fongecif Bretagne / Cahier des charges VAE page 1 /9 Mise à jour mai 2015 Préambule Le Fongecif Bretagne

Plus en détail

CONVENTION D INTEGRATION PROFESSIONNELLE DOC 5. 1. L ENTREPRISE : dénomination :... nom du maître de stage :.. siège social :.. téléphone : mail :

CONVENTION D INTEGRATION PROFESSIONNELLE DOC 5. 1. L ENTREPRISE : dénomination :... nom du maître de stage :.. siège social :.. téléphone : mail : Bruxelles-Capitale COMMISSION COMMUNAUTAIRE FRANCAISE DIRECTION D ADMINISTRATION DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE CONVENTION D INTEGRATION PROFESSIONNELLE DOC 5 ENTRE : 1. L ENTREPRISE

Plus en détail

REGLEMENT DES ACTIVITES SPORTS LOISIRS, MULTIMEDIA DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS FLECHOIS ET DU CLUB ADOS DE LA VILLE DE LA FLECHE

REGLEMENT DES ACTIVITES SPORTS LOISIRS, MULTIMEDIA DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS FLECHOIS ET DU CLUB ADOS DE LA VILLE DE LA FLECHE REGLEMENT DES ACTIVITES SPORTS LOISIRS, MULTIMEDIA DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS FLECHOIS ET DU CLUB ADOS DE LA VILLE DE LA FLECHE (Pris par délibération du Conseil Municipal du 13/11/06 et du Conseil

Plus en détail

MODALITES DE COOPERATION ENTRE BELAC ET LES ORGANISMES ACCREDITES

MODALITES DE COOPERATION ENTRE BELAC ET LES ORGANISMES ACCREDITES BELAC 3-06 Rev 4-2012 MODALITES DE COOPERATION ENTRE BELAC ET LES ORGANISMES ACCREDITES Les versions des documents du système de management de BELAC telles que disponibles sur le site internet de BELAC

Plus en détail

LE TITRE D HABILITATION ELECTRIQUE

LE TITRE D HABILITATION ELECTRIQUE Fiche outil n 6 LE TITRE D HABILITATION ELECTRIQUE Les accidents liés à l électricité sont souvent graves (électrisation, brûlures ) voire mortels (électrocution). Il est donc impératif que le personnel

Plus en détail

CONTRAT D ETUDES. Sexe [M/F] Année académique 20../20.. Cycle d études 2. Département Composante. Département Composante

CONTRAT D ETUDES. Sexe [M/F] Année académique 20../20.. Cycle d études 2. Département Composante. Département Composante Annexe I Les instructions et les notes sont disponibles à la fin du document. CONTRAT D ETUDES L étudiant Nom (s) Prénom (s) Date de naissance Nationalité 1 Sexe [M/F] Année académique 20../20.. Cycle

Plus en détail

Règlement de certification des prestataires en localisation des réseaux et Comité de pilotage de la certification

Règlement de certification des prestataires en localisation des réseaux et Comité de pilotage de la certification Règlement de certification des prestataires en localisation des réseaux et Comité de pilotage de la certification 1. Objet Le présent document définit les règles d instruction des demandes faites par des

Plus en détail

REGLEMENT GENERAL DES COMPETITIONS REGIONALES

REGLEMENT GENERAL DES COMPETITIONS REGIONALES LIGUE DE NORMANDIE DE HANDBALL BP 1 76350 OISSEL 02 35 64 01 47 - Fax 02 35 64 79 81 e-mail : 1700000.coc@handball-france.eu SAISON 2013/2014 REGLEMENT GENERAL DES COMPETITIONS REGIONALES Secrétariat COC

Plus en détail

MAIRIE DE JOUY-SUR-MORIN 11 place du Bouloi 77320 Jouy-sur-Morin Tél. : 01 64 04 07 07 Fax : 01 64 20 32 94 mairie-de-jouy-sur-morin@wanadoo.

MAIRIE DE JOUY-SUR-MORIN 11 place du Bouloi 77320 Jouy-sur-Morin Tél. : 01 64 04 07 07 Fax : 01 64 20 32 94 mairie-de-jouy-sur-morin@wanadoo. MAIRIE DE JOUY-SUR-MORIN 11 place du Bouloi 77320 Jouy-sur-Morin Tél. : 01 64 04 07 07 Fax : 01 64 20 32 94 mairie-de-jouy-sur-morin@wanadoo.fr Marché public de prestations intellectuelles ***** Elaboration

Plus en détail

Règlement médical de l UFOLEP. REGLEMENT MEDICAL DE L UFOLEP Annexé au règlement intérieur de l Ufolep

Règlement médical de l UFOLEP. REGLEMENT MEDICAL DE L UFOLEP Annexé au règlement intérieur de l Ufolep Règlement médical de l UFOLEP REGLEMENT MEDICAL DE L UFOLEP Annexé au règlement intérieur de l Ufolep Adopté par le comité directeur national de l Ufolep le 11 avril 2008 1 PREAMBULE L article L. 231-5

Plus en détail

Cabinet dentaire 12,Rue de Belgrade 38000 GRENOBLE

Cabinet dentaire 12,Rue de Belgrade 38000 GRENOBLE RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE LYON N/Réf. : CODEP-LYO-2013-038894 Lyon, le 9 Juillet 2013 Cabinet dentaire 12,Rue de Belgrade 38000 GRENOBLE Objet : Inspection de la radioprotection du 17 juin 2013

Plus en détail

BAC PRO DEFINITION DES EPREUVES E3 «EPREUVE DE PRATIQUE PROFESSIONNELLE»

BAC PRO DEFINITION DES EPREUVES E3 «EPREUVE DE PRATIQUE PROFESSIONNELLE» BAC PRO DEFINITION DES EPREUVES E3 «EPREUVE DE PRATIQUE PROFESSIONNELLE» 1/9 L objectif de cette épreuve est de valider des compétences acquises au cours de la formation en établissement de formation ainsi

Plus en détail

CONVENTION D HABILITATION INDIVIDUELLE «société d assurance rattachée à une convention cadre»

CONVENTION D HABILITATION INDIVIDUELLE «société d assurance rattachée à une convention cadre» CONVENTION D HABILITATION INDIVIDUELLE «société d assurance rattachée à une convention cadre» Les parties à la convention - Le Ministre de l intérieur représenté par le Préfet de - Raison sociale numéro

Plus en détail

Service de garde «Les Explorateurs» École Notre-Dame-du-Sourire. Règles de fonctionnement Service de garde

Service de garde «Les Explorateurs» École Notre-Dame-du-Sourire. Règles de fonctionnement Service de garde Service de garde «Les Explorateurs» École Notre-Dame-du-Sourire Règles de fonctionnement Service de garde Année 2015-2016 Table des matières 1. Critères d admission 2. Horaire 2.1. Heures d ouverture et

Plus en détail

RÈGLEMENT DE CERTIFICATION Fluides Frigorigènes

RÈGLEMENT DE CERTIFICATION Fluides Frigorigènes RÈGLEMENT DE CERTIFICATION Fluides Frigorigènes Tél. : 01 41 98 09 49 - Fax : 01 34 29 67 67 fluides-frigorigenes@socotec.com Sommaire Introduction A. Processus de délivrance de l attestation 1. Demande

Plus en détail