MODULE 1 Intermédiaire

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "MODULE 1 Intermédiaire"

Transcription

1 Bac Pro Environnement Nucléaire - Formation par modules - Expérimentation Lycée Paul Emile Victor Obernai Les objectifs visent les tâches au sein d activités dans le cadre d une fonction professionnelle. MODULE 1 Intermédiaire Exécuter une intervention de logistique de maintenance Période : Durée : Prendre connaissance du dossier d intervention. Analyser une situation de travail. Suivre le planning établi ainsi que les paramètres associés. Contrôler le matériel, les outillages et les produits à partir de critères définis. C 11.1 C 13.1 C 14.1 C 23.2 C 41.4 C 42.1 C 43.2 C 51.2 Repérer et identifier les informations garantissant l adéquation du dossier avec l intervention Avoir une connaissance des propriétés des polluants et des pratiques et règles de travail les concernant (réglementation, spécifications, consignes). Intégrer l ensemble des données relatives aux espaces et déplacement dans le site S'assurer du bon fonctionnement des matériels (bon fonctionnement et étalonnage conformes) Mettre (ou faire mettre) en oeuvre les consignations requises Mettre en oeuvre des matériels en conformité avec les exigences de sécurité et de production Mettre en oeuvre des contrôles et mesures associées liés à la fabrication Utiliser l instrument conformément aux spécifications S 1.1 S1.21 S1.22 S 2.1 S 2.5 Métaux et alliages, Matières plastiques, Bétons, Identifier les caractéristiques des matériaux : - mécaniques, - physiques, - physicochimiques, Comportement sous rayonnement, Risques particuliers : toxicité, Désignation normalisée des matériaux Outillages électriques, mécaniques, hydrauliques, pneumatiques?... Procédés d'assemblage - par vis - par collage Manutention - Transport Moyens de manutention roulants Moyens de levage et de préhension Moyens de transport disponibles Utilisation des élingues, manilles, crochets Arimage Utilisation des signes conventionnels de déplacement Matériel et outillage Défintion d'une fonction globale de l'outillage et du matériel (SADT) Lire un plan, un schéma, une notice, un document technique : - électrique, hydraulique, pneumatique, mécanique, bâtiment. Analyse d une notice ou un document de travail Etude de la gamme d'intervention Assurance de la logistique d'utilisation tenant compte de.? Maintien en état les appareils, contrôle de bon fonctionnement Maintenance préventive. Maintenance corrective. Qualification périodique 1

2 MODULE 2 Intermédiaire Effectuer des opérations de démantèlement d installation. Période : Durée : S informer des moyens à mettre en œuvre et se renseigner le cas échéant. Prendre en compte les risques liés aux opérations. Respecter les règles de radioprotection. Appliquer les règles de gestion des produits et des matériels. Utiliser les outillages spécifiques pour exécuter les travaux. Mettre en œuvre les opérations de logistique liées au chantier : (sas, échafaudage, confinement, ) Respecter la qualification des outillages Vérifier le bon état des installations, des outillages, des appareils de mesure et la conformité des produits. C 11.1 C 21.2 C42.1 C 44.1 C 45.1 C 45.2 C51.2 C53.1 Repérer et identifier les informations garantissant l adéquation du dossier avec l intervention Identifier les moyens de limitation des risques et de protection du personnel, à partir du plan de prévention et des pratiques de l'entreprise. Mettre en oeuvre des matériels en conformité avec les exigences de sécurité et de production Suivre les paramètres de fonctionnement caractérisant la qualité de la prestation Maîtriser les règles et comportements de sécurité Savoir utiliser les matériels d'urgence pour minimiser les risques pour le personnel ou pour limiter les conséquences matériels (extincteur,...) Utiliser l instrument conformément aux spécifications Assurer un repli de chantier conforme aux règles de l'art en particulier dans le domaine de la propreté radiologique et de la gestion des déchets générés (radioactifs ou non). S1.21 S1.23 S 2.2 S 3.11 S1.24 S5.22 Application des méthodes d'usinage et de découpe des matériaux en fonction de leurs caractéristiques et de l'environnement, Les différentes techniques de découpage et de démolition : - Sciage, perçage, meulage, tronçonnage - Oxycoupage, plasma - Perforations Différents types de soudage : - les matériels de soudage - les gaz utilisés, les pressions, les intensités - la sécurité en soudage Contrôle des états de surface - rugosimètrie Application des techniques de découpes et de leurs limites d'utilisation Techniques de réduction des volumes : - broyage, déchiquetage - compactage Utilisation et réglage des matériels nécessaires aux interventions de : - Démantèlement - Manutention Confinement (balisage, sas, boîte à gants, matériel de ventilation Architecture générale et description des principaux composants - Descriptif fonctionnel simplifié - Rôle du combustible, gestion, transport - Notion de sûreté spécifique aux réacteurs (barrière de confinement) - Rejets d effluents, déchets Méthodes de décontamination - les produits utilisés, procédés mécanique, procédés chimiques, procédés chimicomécaniques Connaissances des principaux risques conventionnels et radiologiques 2

3 MODULE 3 Intermédiaire Participer à l assistance en sécurité et en radioprotection. Période : Durée : Appliquer les règles de radioprotection, de sécurité et de qualité. S assurer des moyens à utiliser : (matériel, contrôle, humain, ). Se conformer à l analyse des risques liés au chantier. Respecter les règles établies par la Personne Compétente en Radioprotection. Adopter les consignes de repli de chantier en cas de danger. Contrôler les appareils et savoir utiliser le matériel de mesures. Appliquer la démarche ALARA. C 13.2 C 14.2 C 32.2 C 44.2 C 45.3 C 51.2 Avoir une connaissance des moyens de mesure nécessaires Définir son espace de travail et les interfaces obligés et identifier les fonctions locales mises à disposition Mettre en oeuvre en cas d'incident ou accident le plan d'urgence Suivre les paramètres définissant la sécurité et la sûreté de fonctionnement Etre capable de procéder à une évacuation rapide des lieux Utiliser l'instrument conformément aux spécifications S2.2 S 2.3 S 3.11 S3.13 S 5.11 S 5.12 S 5.22 S 5.31 Utilisation et réglage des matériels nécessaires aux interventions : Confinement (balisage, sas, boîte à gants, matériel de ventilation) Utilisation et réglage des appareils de mesure - Radiamètre - Contaminamètre - Pesons - Ph-mètre Les réacteurs d électricité de type REP (EDF) Définition, origine, classification des déchets Réglementation, principe ALARA Définitions de la prévention des risques Principales données qualitatives et quantitatives des AT/MP Connaissances des principaux risques Risques liés aux circulations Risques liés au bruit Démarches d'analyse des accidents Terminologie Conduite à tenir en cas d'accident. Règles à observer 3

4 MODULE 4 Intermédiaire Aider à la participation de la gestion des déchets. Période : Durée : Identifier les différents types de déchets. Renseigner l étiquetage des colis. Respecter la prévention des risques liés à l activité. Démarrer et conduire un système automatisé. Vérifier la requalification des outillages. Exécuter un chantier spécifique à la gestion des déchets. Vérifier la conformité des produits et matériaux utilisés. Contrôler le bon fonctionnement et l étalonnage des appareils de mesures. C 14.2 C 41.4 C 42.1 C 43.1 C43.2 C 51.2 C 53.1 Définir son espace de travail et les interfaces obligés et identifier les fonctions locales mises à disposition Mettre en oeuvre les consignations requises Mettre en oeuvre des matériels en conformité avec les exigences de sécurité et de production Mettre en oeuvre le tri, le conditionnement et de l'entreposage dans l'installation suivant les règles définies Mettre en oeuvre des contrôles et mesures associées liés à la fabrication Utiliser l instrument conformément aux spécifications Assurer un repli de chantier conforme aux règles de l'art en particulier dans le domaine de la propreté radiologique et de la gestion des déchets générés (radioactifs ou non) S 1.25 S2.2 S2.4 Gestion des déchets Conditionnement : - identification, triage - mise en conteneur Mise en conformité du conditionnement - l enrobage - le blocage - le bouchage des colis Renseignement des étiquettes et des fiches de mouvements en fonction des règles d exploitation Utilisation et réglage des appareils de manutention Réglage des paramètres d utilisation suivant les gammes définies S 3.13 S 5.22 Les déchets nucléaires Définition, origine, classification Réglementation, rôle de l ANDRA Risques liés aux circulations Risques liés à l'activité physique, travaux en hauteur, gestes et posture, Risques liés à l'utilisation de moyens de levage et de manutention Risques liés aux machines et outillages 4

5 MODULE 5 Terminal Assurer des opérations de logistique de maintenance. Période : Durée : Analyser et proposer une adaptation du dossier d intervention. Prendre en compte les spécificités de l intervention et du retour d expérience. Transmettre les informations vers tous les destinataires. Expliquer aux membres de l équipe les risques liés à l intervention. Planifier et gérer l intervention sur le plan humain, matériel et documentaire. Repérer les écarts et y apporter des corrections en accord avec la hiérarchie. Contrôler avant, pendant et après tous les paramètres liés à l intervention. Former les intervenants ou vérifier leurs compétences pour effectuer les différentes activités de l intervention. C12.1 C21.1 C21.3 C22.1 C31.1 C32.1 C32.2 C42.2 C51.1 C51.2 C52.1 Repérer les compétences et les aptitudes de chacun Identifier et prendre en compte les consignes d hygiène et de sécurité, de sûreté et de radioprotection Déterminer avec le responsable de l'installation les consignations de matériel nécessaires Organiser le déroulement des taches dans le temps en fonction de la disponibilité des personnels, des matériels et des approvisionnements nécessaires et des consignations à valider Communiquer à chaque intervenant ses tâches et les consignes inhérentes et le rôle des consignations Repérer le déroulement du chantier et les écarts par rapport au dossier d intervention et assurer la traçabilité en utilisant et en transmettant les documents prévus Mettre en oeuvre en cas d'incident ou accident le plan d'urgence Requalification ou essais préalables éventuels en fonction des besoins du chantier Choisir l'instrument utile et conforme aux besoins Utiliser et régler les appareils de mesure Respecter la démarche du plan qualité en particulier dans la traçabilité des écarts et des propositions d'amélioration S2.3 S2.5 S4.5 S5.31 S5.32 Utilisation et réglage des appareils de mesure Ph-mètre Manomètres Débimètres Pesons Maintien en état les appareils, contrôle de bon fonctionnement Gestion du chantier Planifications des opérations Gestion du matériel Gestion du personnel Gestion des approvisionnements et des produits générés Les consignations, responsabilité Utilisation des outils de gestion Gestion de l information Démarches d'analyse des accidents Terminologie Principes de recherche des mesures de prévention Avantage et limites de la démarche Démarche de maîtrise des risques Processus d'apparition d'un dommage Recherche des mesures de prévention Avantages et limites de la démarche 5

6 MODULE 6 Terminal Réaliser et gérer des opérations de démantèlement des installations nucléaires. Période : Durée : Identifier les éléments nécessaires à la mise en œuvre optimale du chantier. Identifier les incohérences éventuelles dans le dossier et y apporter les corrections nécessaires. Transmettre les informations diverses aux intervenants, à la hiérarchie et au client. Assurer le suivi dosimétrique du personnel de son équipe. Organiser le chantier conformément aux directives. Préparer, planifier et adapter l intervention sur le plan humain, matériel, Optimiser le niveau et la qualité de l intervention en respectant les délais et les coûts. Contrôler et vérifier la conformité des matériels et l application des procédures. Former le personnel de son équipe aux différentes tâches. C11.1 C21.3 C23.1 C31.1 C41.2 C41.4 C42.2 C51.1 C51.2 C52.1 C53.1 C53.2 Repérer et identifier les informations garantissant l adéquation du dossier avec l intervention Déterminer avec le responsable de l'installation les consignations de matériel nécessaires Coordonner le déroulement de l utilisation des matériels dans le temps. Communiquer à chaque intervenant ses tâches et les consignes inhérentes et le rôle des consignations Dérouler le planning de travail pour satisfaire les exigences définies en accord avec les intervenants Mettre (ou faire mettre) en oeuvre les consignations requises Requalification ou essais préalables éventuels en fonction des besoins du chantier Choisir l'instrument utile et conforme aux besoins Utiliser l instrument conformément aux spécifications Respecter la démarche du plan qualité en particulier dans la traçabilité des écarts et des propositions d'amélioration Assurer un repli de chantier conforme aux règles de l'art en particulier dans le domaine de la propreté radiologique et de la gestion des déchets générés (radioactifs ou non) Déterminer et proposer la recevabilité d un chantier S1.1 S1.21 S1.22 S1.23 S1.24 Etude des matériaux Désignation normalisée des matériaux Comportement sous rayonnement, Risques particuliers : toxicité, Application des méthodes d'usinage et de découpe des matériaux en fonction de leurs caractéristiques et de l'environnement, Manutention - Transport Les différents types de conteneurs et/ou d emballages Moyens de transport disponibles Pratiques les mieux adaptées pour limiter les risques d irradiation et de contamination lors du transfert de matériel : (directive interne EDF DI 82) Procédés de déconstruction Techniques de réduction des volumes : - broyage, déchiquetage - compactage Méthodes de décontamination Techniques de décontamination et leurs limites d'utilisation : - les produits utilisés, - procédés mécanique - procédés chimiques - procédés chimico-mécaniques Efficacité, précautions d emploi, stockage, sécurité 6

7 MODULE 7 Terminal Assurer une assistance en radioprotection. Période : Durée : Prendre connaissance du dossier et des directives de radioprotection et les transmettre à son équipe pour se conformer aux risques d exposition. S assurer des moyens mis à disposition et proposer des améliorations si nécessaire. Informer les intervenants des risques qu ils encourent. Réagir en fonction de l évolution des risques radiologiques du chantier et en informer la hiérarchie et la Personne Compétente en Radioprotection. S assurer que chaque équipe dispose d une personne formée SST. Vérifier les aptitudes et la validité des formations des intervenants. Préparer les dossiers, le matériel et les appareils de mesures de radioprotection. Gérer le suivi de chantier en respectant les procédures et réagir en cas de danger. Contrôler le travail de son équipe pour faire respecter les procédures, la qualité et la sécurité. Former son personnel au respect de la démarche ALARA et aux principes de R.P. C12.2 C21.1 C32.1 C32.2 C44.3 C44.4 C51.1 C51.2 C53.1 Repérer les habilitations et la dosimétrie existante et "autorisée" Identifier et prendre en compte les consignes d hygiène et de sécurité, de sûreté et de radioprotection Repérer le déroulement du chantier et les écarts par rapport au dossier d intervention et assurer la traçabilité en utilisant et en transmettant les documents prévus Mettre en oeuvre en cas d'incident ou accident le plan d'urgence Arrêter le chantier en cas de sortie du domaine de fonctionnement ou en cas de danger grave et imminent Rendre compte aux parties intéressées (secours, hiérarchie, client,...) dans les plus brefs délais Choisir l'instrument utile et conforme aux besoins Utiliser l instrument conformément aux spécifications Assurer un repli de chantier conforme aux règles de l'art en particulier dans le domaine de la propreté radiologique et de la gestion des déchets générés (radioactifs ou non) S3.22 S3.11 S3.12 S3.14 S3.15 S3.21 S La réglementation Les décrets fondamentaux Le rôle de l exploitant nucléaire Les obligations des sous-traitants Les "personnes compétentes en radioprotection Les réacteurs d électricité de type REP (EDF) Le cycle du combustible Principes physiques des réacteurs neutroniques, thermodynamiques, De la mine au combustible : extraction, concentration du minerais, conversion vers l UF6, enrichissement, Notion de retraitement des combustibles irradiés : dissolution chimique, séparation par solvant, récupération de l uranium, du plutonium, Traitement des déchets produits Notion de sûreté spécifique au cycle du combustible (Criticité) Spécificités du transport des produits Les sources industrielles et médicales Description simplifiée de la fabrication des sources Les irradiateurs médicaux Les irradiateurs industriels : contrôle des matériaux, stérilisation Les «molécules médicales» pour diagnostique ou traitement Nouveaux réacteurs Le rôle de la Direction Générale de la Sûreté Nucléaire et de la Radioprotection (DGSNR) et des Directions régionales de l Industrie et de la Recherche (DRIRE). Définitions des situations dangereuses liées à l activité 7

8 MODULE 8 Terminal Participer à la gestion des déchets. Période : Durée : Rechercher et transmettre les informations aux différents destinataires. Dialoguer avec des bases de données. Rédiger des rapports et des comptes rendus. Gérer l entreposage des déchets en appliquant les cahiers de charges : (zonage, balisage, étiquetage, ) Planifier, préparer et organiser le chantier. S assurer des disponibilités matérielles et humaines. Mettre en place une logistique spécifique à la gestion des déchets. Respecter et faire respecter les coûts et les délais. Vérifier la validité des dossiers et des procédures. Former le personnel de son équipe Anticiper des situations de dérive de chantier en s appuyant sur le retour d expérience. C13.1 C21.3 C42.1 C43.2 Avoir une connaissance des propriétés des polluants et des pratiques et règles de travail les concernant (réglementation, spécifications, consignes). Déterminer avec le responsable de l'installation les consignations de matériel nécessaires Mettre en oeuvre des matériels en conformité avec les exigences de sécurité et de production Mettre en oeuvre des contrôles et mesures associées liés à la fabrication S 1.22 S1.25 S3.13 S3.15 Les différents types de conteneurs et/ou d emballages Moyens de transport disponibles Pratiques les mieux adaptées pour limiter les risques d irradiation et de contamination lors du transfert de matériel : (directive interne EDF DI 82) Mise en conformité du conditionnement l enrobage, le blocage, le bouchage des colis Evacuation des déchets Entreposage Les procédés industriels de conditionnement en fonction de la classification Le stockage ou l entreposage des déchets suivant leur classification et leur conditionnement Les activités des centres de recherche Gestion des déchets : stockage géologique, transmutation, entreposage de longue durée 8

9 MODULE 9 Terminal Gérer son équipe d intervention. Période : Durée : S informer du dossier d intervention et communiquer les éléments du dossier à son équipe. Informer la hiérarchie et le client du déroulement de l intervention. S assurer que les intervenants ont pris connaissance de toutes les règles de sûreté et de sécurité. S assurer du suivi dosimétrique et des habilitations de chaque intervenant de l équipe. Prendre les mesures adaptées en cas de dérive du chantier. Organiser la planification des opérations et des moyens utiles au chantier en s assurant de leur disponibilité. Distribuer et coordonner les tâches pour optimiser l activité en cours. Gérer les aléas liés aux activités. Gérer la bonne exécution des travaux en respectant les règles de production et de qualité. Mesurer et prendre compte des écarts. Former ses intervenants dans l ensemble des domaines d intervention : savoir-faire, sûreté, sécurité, qualité, ) C12.1 C12.2 C21.2 C22.1 C31.2 C32.2 C42.2 C41.1 C41.3 C52.1 C53.1 C53.2 Repérer les compétences et les aptitudes de chacun. Repérer les habilitations et la dosimétrie existante et "autorisée" Identifier les moyens de limitation des risques et de protection du personnel, à partir du plan de prévention et des pratiques de l'entreprise Organiser le déroulement des taches dans le temps en fonction de la disponibilité des personnels, des matériels et des approvisionnements nécessaires et des consignations à valider Définir le rôle de chacun dans le processus de communication et de gestion ou d'information Mettre en oeuvre en cas d'incident ou accident le plan d'urgence Requalification ou essais préalables éventuels en fonction des besoins du chantier Assurer l opérationnalité de l équipe au niveau absences, état médical, port de tenue Gérer l'interface de l'équipe avec les intervenants extérieurs pour garantir le bon déroulement de la prestation sans écart significatif Respecter la démarche du plan qualité en particulier dans la traçabilité des écarts et des propositions d'amélioration Assurer un repli de chantier conforme aux règles de l'art en particulier dans le domaine de la propreté radiologique et de la gestion des déchets générés (radioactifs ou non) Déterminer et proposer la recevabilité d un chantier S1.24 S 2.1 S3.23 S 4.1 S 4.2 S 4.3 Méthodes de décontamination Techniques de décontamination et leurs limites d'utilisation : - les produits utilisés, - procédés mécanique - procédés chimiques - procédés chimico-mécaniques Efficacité, précautions d emploi, stockage, sécurité Assurance de la logistique d'utilisation tenant compte de l environnement de travail L organisation Les enquêtes publiques Notions de dossier de sûreté Application des règles générales d exploitation Concept de «zonage» des installations en regard des risques (dosimétrie, déchets, ) Le système entreprise La diversité des entreprises L environnement de l entreprise L entreprise, système dirigé L organisation de l entreprise Organisation, statuts, structure niveaux hiérarchiques, fonction, analyse de poste La dynamique du fonctionnement de l entreprise Liaisons hiérarchiques et fonctionnelles L activité commerciale, les marchés L approvisionnement L activité productive 9

10 S 4.4 S 4.5 S 4.6 S 5.1 S5.21 S5.22 S5.31 S5.32 S5.33 La gestion financière Management Le cadre juridique réglementaire et contractuel L'inspection du travail et la représentation du personnel, Les mécanismes de la communication, conduite de réunions L'adaptation aux destinataires Gestion du chantier Planifications des opérations Gestion du matériel Gestion du personnel Gestion des approvisionnements et des produits générés Les consignations, responsabilité Utilisation des outils de gestion Gestion de l information Gestion des interfaces locales Le client et les parties prenantes Les autres sociétés Les sous-traitants Identification des enjeux de la prévention des risques professionnels Instances de prévention Réglementation Définitions des situations dangereuses liées à l activité Connaissances des principaux risques Risques liés aux produits chimiques, amiante Risques d'incendie et d'explosion Risque d anoxie Risques thermiques Risques liés aux rayonnements Démarches d'analyse des accidents Terminologie Principes de recherche des mesures de prévention Avantage et limites de la démarche Démarche de maîtrise des risques Processus d'apparition d'un dommage Recherche des mesures de prévention Avantages et limites de la démarche Démarche ergonomique Schématisation du processus d'apparition d'un effet Recherche de mesures d'amélioration des situations de travail Avantages et limites de la démarche 10

11 MODULE 10 SECURITE (Intermédiaire) Sécurité Période : Durée : Acquérir les qualifications de base pour travailler dans une installation nucléaire C2.1 C4.5 Identifier et prendre en compte les consignes d hygiène, de sécurité, de sûreté et de radioprotection Procéder à une évacuation rapide des lieux FORMATIONS Formation SST Formation PRAP Formation Incendie : Niv:1 Habilitation électrique : B1 V Formation PR1 Formation HN1 Formation QSP MODULE 11 SECURITE (Terminal) Sécurité Période : Durée : Acquérir les qualifications de base pour travailler dans une installation nucléaire C4.5 C4.5 Maîtriser les règles et les comportements de sécurité Savoir utiliser les matériels d urgence pour minimiser les risques pour le personnel FORMATIONS Formation Incendie : Niv :2 Habilitation électrique : B2 ; BR Formation HN2 Formation PR2 Formation CMRA ou modules STAR (à définir) 11

CQP Animateur(trice) d équipe de fabrication des industries chimiques. Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification

CQP Animateur(trice) d équipe de fabrication des industries chimiques. Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification CQP Animateur(trice) d équipe de fabrication des industries chimiques Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification Désignation du métier ou des composantes du métier en lien

Plus en détail

I OBJECTIF PROFESSIONNEL DU CQPM

I OBJECTIF PROFESSIONNEL DU CQPM COMMISSION PARITAIRE NATIONALE DE L'EMPLOI DE LA METALLURGIE Qualification : 2009 09 76 0284 Catégorie : B REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Mécanicien(ne) en machines tournantes sous pression (installation

Plus en détail

Catalogue des formations - FMG CONSEIL FORMATION 2015-2016

Catalogue des formations - FMG CONSEIL FORMATION 2015-2016 MANAGEMENT ET TRAITEMENT DES RISQUES EN ENTREPRISE Catalogue des formations - FMG CONSEIL FORMATION 2015-2016 L INGENIEUR OU RESP. ENVIRONNEMENT I FMG CONSEIL FORMATION I 2015-2016 Maîtriser les normes

Plus en détail

PREAMBULE. Baccalauréat professionnel spécialité Environnement nucléaire 5

PREAMBULE. Baccalauréat professionnel spécialité Environnement nucléaire 5 PREAMBULE Le candidat au baccalauréat professionnel environnement nucléaire doit préalablement à son entrée en formation être informé des conditions suivantes : 1)Afin d éviter le risque d exclusion pour

Plus en détail

FICHE 4 METIER, FONCTIONS ET ACTIVITES VISE(ES)

FICHE 4 METIER, FONCTIONS ET ACTIVITES VISE(ES) FICHE 4 METIER, FONCTIONS ET ACTIVITES VISE(ES) 1) Désignation du métier et des fonctions Responsable d'études et de travaux en Hygiène Sécurité et Conditions de Travail. Au sein des établissements du

Plus en détail

PREAMBULE. Baccalauréat professionnel spécialité Environnement nucléaire 5

PREAMBULE. Baccalauréat professionnel spécialité Environnement nucléaire 5 PREAMBULE Le candidat au baccalauréat professionnel environnement nucléaire doit préalablement à son entrée en formation être informé des conditions suivantes : 1)Afin d éviter le risque d exclusion pour

Plus en détail

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ ANNEXE RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ ANNEXE RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS ANNEXES ANNEXE I RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS Les référentiels d activités et de compétences du métier de manipulateur d électroradiologie médicale ne se substituent pas au cadre réglementaire. En effet, un

Plus en détail

ECOLE D ARZEW (EAZ) SECURITE INDUSTRIELLE

ECOLE D ARZEW (EAZ) SECURITE INDUSTRIELLE ECOLE D ARZEW (EAZ) INDEX THEMES DUREE PERIODE ZSEC 01 ZSEC 02 EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS EN ENTREPRISE ANALYSE DES ACCIDENTS DE TRAVAIL PAR METHODE DE L ARBRE DES CAUSES 05 Jours 05 Jours ZSEC

Plus en détail

REFERENTIEL RESPONSABLE D'ATELIER

REFERENTIEL RESPONSABLE D'ATELIER REFERENTIEL RESPONSABLE D'ATELIER Référentiel métier RESPONSABLE ATELIER 1. Intitulé métier & autres appellations Responsable atelier Chef d atelier 2. Définition et description synthétique du métier Définition

Plus en détail

GESTION DE LA CO-ACTIVITE

GESTION DE LA CO-ACTIVITE GESTION DE LA CO-ACTIVITE Plan de prévention Protocole Chargement/Déchargement Permis de Feu Plan de Prévention OPÉRATION D UNE DURÉE SUPÉRIEURE À 400 HEURES PAR AN OU COMPORTANT DES TRAVAUX DANGEREUX

Plus en détail

Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification

Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification CQP Animateur(trice) d équipe de production des Industries Chimiques : niveau III* Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification * le niveau auquel il est fait référence est celui

Plus en détail

L IRSN a expertisé la sûreté et la radioprotection de la Station de Traitement, d Assainissement et de Reconditionnement (STAR) du CEA/Cadarache

L IRSN a expertisé la sûreté et la radioprotection de la Station de Traitement, d Assainissement et de Reconditionnement (STAR) du CEA/Cadarache 24 juin 2009 L IRSN a expertisé la sûreté et la radioprotection de la Station de Traitement, d Assainissement et de Reconditionnement (STAR) du CEA/Cadarache Le commissariat à l énergie atomique (CEA)

Plus en détail

Document unique d évaluation et de prévention des risques

Document unique d évaluation et de prévention des risques Établissement : ESAT OVE THÔNES Unité de travail : ATELIER SOUS TRAITANCE INDUSTRIELLE ET CONDITIONNEMENT CIRCULATION des piétons des véhicules différence de niveaux état des surfaces de sol R50 G2 -Tenir

Plus en détail

Association canadienne de radioprotection PROFIL DES COMPÉTENCES FONDAMENTALES

Association canadienne de radioprotection PROFIL DES COMPÉTENCES FONDAMENTALES Association canadienne de radioprotection Reconnaissance et agrément professionnels PROFIL DES COMPÉTENCES FONDAMENTALES Préparé par : Révisé par : Gary Wilson B.Sc., RTNM, MEd. Comité des professionnels

Plus en détail

Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification

Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification CQP Conducteur(trice) de ligne de conditionnement des Industries Chimiques : niveau IV* Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification * le niveau auquel il est fait référence

Plus en détail

Annexe 1 : Post DUT. Tendance générale à la poursuite d études après le DUT :

Annexe 1 : Post DUT. Tendance générale à la poursuite d études après le DUT : Annexe 1 : Post DUT Après le DUT la poursuite d études est possible. Tendance générale à la poursuite d études après le DUT : 74 % des diplômés de DUT (toutes spécialités confondues) ont poursuivi leurs

Plus en détail

CQP Opérateur(trice) de maintenance industrielle des industries chimiques. Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification

CQP Opérateur(trice) de maintenance industrielle des industries chimiques. Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification CQP Opérateur(trice) de maintenance industrielle des industries chimiques Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification Désignation du métier ou des composantes du métier en lien

Plus en détail

9.1.3. ASSISTANT(E) OPERATEUR(RICE) DE PRODUCTION DES ENTREPRISES AGRO-ALIMENTAIRES

9.1.3. ASSISTANT(E) OPERATEUR(RICE) DE PRODUCTION DES ENTREPRISES AGRO-ALIMENTAIRES 9. SCIENCES APPLIQUEES 9.1 ENTREPRISES AGRO-ALIMENTAIRES 9.1.3. ASSISTANT(E) OPERATEUR(RICE) DE PRODUCTION DES ENTREPRISES AGRO-ALIMENTAIRES PROFIL DE FORMATION (Art. 45) Approbation du PQ par la CCPQ

Plus en détail

GESTION DE LA CO-ACTIVITÉ

GESTION DE LA CO-ACTIVITÉ GESTION DE LA CO-ACTIVITÉ PLAN DE PRÉVENTION B 7 PROTOCOLE CHARGEMENT / DÉCHARGEMENT B 8 PERMIS DE FEU B 9 B 7 Plan de Prévention OPÉRATION D UNE DURÉE SUPÉRIEURE À 400 HEURES PAR AN OU COMPORTANT DES

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM. TITRE DU CQPM : Technicien(ne) appareils chaudronnés sous pression (réalisation installation)

REFERENTIEL DU CQPM. TITRE DU CQPM : Technicien(ne) appareils chaudronnés sous pression (réalisation installation) COMMISION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DE LE METALLURGIE Qualification : Catégorie : B Dernière modification : 10/09/2009 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Technicien(ne) appareils chaudronnés sous

Plus en détail

CATALOGUE DES FORMATION

CATALOGUE DES FORMATION CATALOGUE DES FORMATION Secourisme, Prévention des risques et Incendies Conduire l évaluation des risques professionnels de son entreprise: établir son document unique - RP001 Connaître la législation

Plus en détail

H1303 - Intervention technique en Hygiène Sécurité Environnement -HSE- industriel

H1303 - Intervention technique en Hygiène Sécurité Environnement -HSE- industriel Appellations (Métiers courants) Technicien / Technicienne en environnement industriel Technicien / Technicienne en Hygiène, Sécurité, Environnement industriel -HSE- Définition Suit et vérifie la déclinaison

Plus en détail

grille de Conformité Réglementaire

grille de Conformité Réglementaire N D ordre Objet Références Exigences 1 Prestations en SST Code de Travail C T : loi n 66 27 du 30/04/1966 modifié par la loin n 94 29 du 21/02/1994 et la loi n 96 62 du 15/07/1996 : grille de Conformité

Plus en détail

CNFPT. www.cnfpt.fr Extraction du 07 janvier 2016 à 16:05

CNFPT. www.cnfpt.fr Extraction du 07 janvier 2016 à 16:05 CNFPT www.cnfpt.fr Extraction du 07 janvier 2016 à 16:05 DOMAINE : REPÈRES ET OUTILS FONDAMENTAUX / Sous-domaine : Techniques d'expression, de communication et relationnelles ENTRAÎNEMENT À LA PRISE DE

Plus en détail

Qualification minimale après obtention : Niveau IV, échelon 1

Qualification minimale après obtention : Niveau IV, échelon 1 CP Certificat de ualification Professionnelle Octobre 2005 Technicien Technicien de de maintenance ualification minimale après obtention Niveau IV, échelon 1 Des CP pour les salariés Ce que peut m apporter

Plus en détail

La démarche globale d évaluation des risques professionnels

La démarche globale d évaluation des risques professionnels La démarche globale d évaluation des risques professionnels Journées Nationales de Prévention 2014 La démarche d évaluation des risques professionnels Méthodologie : 5 étapes 1 Définir les unités de travail

Plus en détail

Ingénieur en prévention des risques

Ingénieur en prévention des risques Ingénieur en prévention des risques G1X22 Prévention hygiène et sécurité / Restauration - IR L ingénieur de recherche en prévention des risques assiste et conseille la direction de l établissement pour

Plus en détail

REFERENTIEL INTERMINISTERIEL

REFERENTIEL INTERMINISTERIEL REFERENTIEL INTERMINISTERIEL DE L INSPECTEUR SANTE ET SECURITE AU TRAVAIL (DOCUMENT DE BASE : HORS RIME) Le présent référentiel interministériel s inscrit dans le contexte juridique en vigueur, qui prévoit

Plus en détail

ROYAL SCHOOL. Mini-Catalogue QHSE. Législation. Situations d intervention d urgence

ROYAL SCHOOL. Mini-Catalogue QHSE. Législation. Situations d intervention d urgence Agréments : N 151 Mini-Catalogue QHSE Législation HSE1 HSE HSE HSE8 Législation et réglementation HSE Organisation et acteurs de la prévention des membres du CHS Sécurité et législation des ERP et des

Plus en détail

COMPETENCES GENERIQUES MASTER

COMPETENCES GENERIQUES MASTER COMPETENCES GENERIQUES MASTER Aspects réglementaires de l entreprise Concevoir et décliner le plan, les démarches et les actions hygiène, qualité, sécurité, et environnement Communiquer un diagnostic sur

Plus en détail

GUIDE METHODOLOGIQUE POUR UNE CONSTRUCTION DURABLE LIVRET D ACCUEIL DES ENTREPRISES SUR UN CHANTIER

GUIDE METHODOLOGIQUE POUR UNE CONSTRUCTION DURABLE LIVRET D ACCUEIL DES ENTREPRISES SUR UN CHANTIER GUIDE METHODOLOGIQUE POUR UNE CONSTRUCTION DURABLE LIVRET D ACCUEIL DES ENTREPRISES SUR UN CHANTIER 1 SOMMAIRE SOMMAIRE... 2 1. PRESENTATION DU PROJET... 3 1.1 DESCRIPTION DE L OUVRAGE... 3 1.2 LES INTERVENANTS...

Plus en détail

FORMATION RESPONSABLE DE CHANTIER - GROS OEUVRE

FORMATION RESPONSABLE DE CHANTIER - GROS OEUVRE FORMATION RESPONSABLE DE CHANTIER - GROS OEUVRE OBJECTIF Améliorer l efficacité des Responsables de Chantier en développant des compétences techniques, gestionnaires et relationnelles nécessaires à la

Plus en détail

Formations en sécurité. Conseil en sécurité

Formations en sécurité. Conseil en sécurité Formations en sécurité Conseil en sécurité Sécurit Up 85 Bis route de Saint-Priest 69780 Mions Tél : 04 78 21 72 90 Fax : 04 78 21 73 76 E-mail : contact@securitup.fr Quelques chiffres En 2010, selon les

Plus en détail

CQP Animation d équipe option maintenance. Référentiel de compétences

CQP Animation d équipe option maintenance. Référentiel de compétences CQP Animation d équipe option maintenance Référentiel de compétences Le CQP Animation équipe présente deux options : Production Maintenance Ce document présente le CQP Animation d équipe option maintenance

Plus en détail

Sûreté des transports de substances radioactives

Sûreté des transports de substances radioactives Sûreté des transports de substances radioactives Contexte réglementaire Règlement type de l ONU sur le transport des marchandises dangereuses (livre orange) Recommandations pour chacune des 9 classes de

Plus en détail

JOURNEE RECHERCHE ET SANTE SFRP. 9 novembre 2010 ETUDES DE POSTE ET RADIOPROTECTION. Etude de postes pour le document unique. Françoise ROUSSILLE

JOURNEE RECHERCHE ET SANTE SFRP. 9 novembre 2010 ETUDES DE POSTE ET RADIOPROTECTION. Etude de postes pour le document unique. Françoise ROUSSILLE JOURNEE RECHERCHE ET SANTE SFRP 9 novembre 2010 ETUDES DE POSTE ET RADIOPROTECTION Etude de postes pour le document unique De la maitrise des risques à l étude de postes Maitriser les risques professionnels

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES

RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES ANNEXE I a RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES - 7 - LA MAINTENANCE INDUSTRIELLE. 1. LE MÉTIER Secteur d activités et entreprise. Le BTS Maintenance Industrielle donne accès au métier de technicien

Plus en détail

ANNEXE 2010-CA544-17-R5717. Politique sur la santé et la sécurité en milieu de travail et d études

ANNEXE 2010-CA544-17-R5717. Politique sur la santé et la sécurité en milieu de travail et d études ANNEXE 2010-CA544-17-R5717 Politique sur la santé et la sécurité 12 avril 2010 Avant-propos La politique sur la santé et la sécurité affirme la volonté de l UQTR de protéger la santé, la sécurité et l

Plus en détail

Le contrôle des arrêts de réacteur. Autorité de sûreté nucléaire (ASN) Division de Lyon

Le contrôle des arrêts de réacteur. Autorité de sûreté nucléaire (ASN) Division de Lyon Le contrôle des arrêts de réacteur Autorité de sûreté nucléaire (ASN) Division de Lyon L ASN Les arrêts de réacteurs Le contrôle de l ASN 2 L ASN Les arrêts de réacteurs Le contrôle de l ASN 3 L ASN La

Plus en détail

POLITIQUE Hygiène, Sécurité, environnement HSE

POLITIQUE Hygiène, Sécurité, environnement HSE POLITIQUE Hygiène, Sécurité, environnement HSE La politique HSe de tdf repose sur l identification et la qualification en amont des risques associés à son activité, la focalisation sur les dangers à haut

Plus en détail

ECOLE DU STATIONNEMENT

ECOLE DU STATIONNEMENT ECOLE DU STATIONNEMENT PRESENTATION DETAILLEE DES MODULES DU PARCOURS AGENT D'EXPLOITATION Module 1 2.5 jours ENVIRONNEMENT PROFESSIONNEL PARKINGS Découverte de l'entreprise et de l'environnement professionnel

Plus en détail

Prestations multi-techniques et radioprotection à votre mesure

Prestations multi-techniques et radioprotection à votre mesure Prestations multi-techniques et radioprotection à votre mesure Un partenaire historique dans les métiers de la logistique nucléaire et de la radioprotection Présent dans le nucléaire depuis plus de 20

Plus en détail

Octobre 2010 SOMMAIRE

Octobre 2010 SOMMAIRE R E F E R E N T I E L M E T I E R E L E C T R I C I E N D U S P E C T A C L E Octobre 2010 SOMMAIRE 1. LE CONTEXTE D EXERCICE DU METIER D ELECTRICIEN DU SPECTACLE 1.1 Environnement du métier 1.2 Conditions

Plus en détail

I OBJECTIF PROFESSIONNEL DU CQPM

I OBJECTIF PROFESSIONNEL DU CQPM COMMISSION PARITAIRE NATIONALE DE L'EMPLOI DE LA METALLURGIE Qualification : 1997 01 68 0148 Catégorie A Dernière modification : 12/03/2009 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Equipier(ère) autonome de

Plus en détail

LES FORMATIONS OBLIGATOIRES EN HYGIENE ET SECURITE

LES FORMATIONS OBLIGATOIRES EN HYGIENE ET SECURITE Fiche Prévention LES FORMATIONS OBLIGATOIRES EN HYGIENE ET SECURITE Former les agents à la sécurité constitue une obligation légale de l autorité territoriale et fait partie intégrante de la politique

Plus en détail

GUIDE RELATIF AUX EXIGENCES REGLEMENTAIRES APPLICABLES AU TRANSPORT DES MATIERES RADIOACTIVES EN ZONE AEROPORTUAIRE

GUIDE RELATIF AUX EXIGENCES REGLEMENTAIRES APPLICABLES AU TRANSPORT DES MATIERES RADIOACTIVES EN ZONE AEROPORTUAIRE GUIDE RELATIF AUX EXIGENCES REGLEMENTAIRES APPLICABLES AU TRANSPORT DES MATIERES RADIOACTIVES EN ZONE AEROPORTUAIRE DGSNR/SD1/TMR/ AIR Révision 0 de février 2006 Ce guide ne substitue pas à la réglementation

Plus en détail

Guide relatif à l assurance de la qualité applicable au transport des matières radioactives

Guide relatif à l assurance de la qualité applicable au transport des matières radioactives Guide relatif à l assurance de la qualité applicable au transport des matières radioactives Références [1] Paragraphe 1.7.3 de l accord européen relatif au transport international des marchandises dangereuses

Plus en détail

Plan de formation Constructeur d installations de ventilation EFZ Check-list des objectifs de formation en entreprise

Plan de formation Constructeur d installations de ventilation EFZ Check-list des objectifs de formation en entreprise Objectifs particuliers Administration Objectifs évaluateurs Expliquer et respecter les procédures en Remplir correctement les rapports de travail et les listes vigueur dans l'entreprise de matériel Citer

Plus en détail

ANALYSE DE L'ACTIVITÉ

ANALYSE DE L'ACTIVITÉ ANALYSE DE L'ACTIVITÉ 1 - EMPLOIS CONCERNES Le CAP se situe au niveau V de la nomenclature interministérielle des niveaux de formation. 2 GENERALITES : Les entreprises d installation thermique apportent

Plus en détail

Référentiels métiers de l'éclairage

Référentiels métiers de l'éclairage Référentiels métiers de l'éclairage S M A Avec le soutien du Fond Social Européen 1. Définition du métier Garant du bon déroulement technique de l éclairage d un spectacle ou d un événement, c est un technicien

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM. Réalisation d interventions de maintenance préventive en Mécanique, Électrotechnique, Automatismes

REFERENTIEL DU CQPM. Réalisation d interventions de maintenance préventive en Mécanique, Électrotechnique, Automatismes COMMISION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DE LE METALLURGIE Qualification : Catégorie : B Dernière modification : 08/11/2006 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Technicien (ne) en maintenance industrielle

Plus en détail

Programme Pédagogique National du DUT «hygiène-sécuritéenvironnement

Programme Pédagogique National du DUT «hygiène-sécuritéenvironnement Programme Pédagogique National du DUT «hygiène-sécuritéenvironnement» Présentation des semestres 1/7 Tableau A : tableau synthétique des modules et des Unités d'enseignement (UE) par semestre UE Thème+

Plus en détail

La gestion du travail pour optimiser la radioprotection professionnelle

La gestion du travail pour optimiser la radioprotection professionnelle La gestion du travail pour optimiser la radioprotection professionnelle par B. Ahier* La radioexposition professionnelle dans le parc mondial de centrales nucléaires n a cessé de diminuer depuis le début

Plus en détail

BAC Pro - Logistique. Fiche formation BAC Pro - Logistique - N : 3716 - Mise à jour : 08/01/2016

BAC Pro - Logistique. Fiche formation BAC Pro - Logistique - N : 3716 - Mise à jour : 08/01/2016 Impression à partir du site https://offredeformation.picardie.fr le 28/01/2016. Fiche formation BAC Pro - Logistique - N : 3716 - Mise à jour : 08/01/2016 BAC Pro - Logistique Lycée Pierre Mendès France

Plus en détail

Les référentiels et les formations de la fonction Maintenance

Les référentiels et les formations de la fonction Maintenance Les référentiels et les formations de la fonction Assurer le bon fonctionnement grâce à une préventive et curative performante en : - organisant les services techniques en conséquence, - encadrant l'entretien

Plus en détail

Entretiens. Résultats statistiques de l année. Date de mise à jour 01/04/09. Nom de l établissement

Entretiens. Résultats statistiques de l année. Date de mise à jour 01/04/09. Nom de l établissement Gestion de la santé et de la sécurité au travail dans l entreprise Vingt thèmes pour évaluer votre niveau d organisation et l implication de votre personnel Nom de l établissement Date de mise à jour 01/04/09

Plus en détail

REMISE À NIVEAU CHEF DE SERVICE DE SÉCURITÉ INCENDIE SSIAP 3. Programme. Présence à l ensemble des séquences programmées pour la remise à niveau.

REMISE À NIVEAU CHEF DE SERVICE DE SÉCURITÉ INCENDIE SSIAP 3. Programme. Présence à l ensemble des séquences programmées pour la remise à niveau. REMISE À NIVEAU CHEF DE SERVICE DE SÉCURITÉ INCENDIE SSIAP 3 DURÉE : 5 jours n OBJECTIFS PÉDAGOGIQUES Remise à niveau des connaissances SSIAP 3 n PROFIL DES PARTICIPANTS : Les personnes titulaires du diplôme

Plus en détail

REFERENTIEL DES ACTIVITES PROFESSIONNELLES

REFERENTIEL DES ACTIVITES PROFESSIONNELLES ANNEE I REFERENTIEL DES ACTIVITES PROFESSIONNELLES A - Dénomination I DEFINITION DU DIPLOME Baccalauréat professionnel "MAINTENANCE DE VEHICULES AUTOMOBILES" à 4 options : Option : Voitures Particulières

Plus en détail

Fiches Guides. Intervention des Entreprises Extérieures dans une Entreprise Utilisatrice. Direction des Risques Professionnels Service Prévention

Fiches Guides. Intervention des Entreprises Extérieures dans une Entreprise Utilisatrice. Direction des Risques Professionnels Service Prévention Direction des Risques Professionnels Service Prévention Fiches Guides Intervention des Entreprises Extérieures dans une Entreprise Utilisatrice Titre du document INTERVENTION DES ENTREPRISES EXTÉRIEURES

Plus en détail

CENTRE DE FORMATION DE LA DEFENSE DE BOURGES RESPONSABLE D ETUDES ET DE TRAVAUX EN PYROTECHNIE NIVEAU II

CENTRE DE FORMATION DE LA DEFENSE DE BOURGES RESPONSABLE D ETUDES ET DE TRAVAUX EN PYROTECHNIE NIVEAU II CENTRE DE FORMATION DE LA DEFENSE DE BOURGES RESPONSABLE D ETUDES ET DE TRAVAUX EN PYROTECHNIE NIVEAU II FICHE 4 METIER, FONCTIONS ET ACTIVITES VISE(ES) 1) Désignation du métier et des fonctions Au sein

Plus en détail

Plan de formation Installateur en sanitaire CFC Check-list des objectifs de formation en entreprise

Plan de formation Installateur en sanitaire CFC Check-list des objectifs de formation en entreprise Objectifs particuliers Administration Expliquer et respecter les procédures en vigueur dans l'entreprise Expliquer et décrire les procédures du métier Développement durable Utiliser avec discernement les

Plus en détail

NORD - NORMANDIE Cany-Barville Gravelines - Cherbourg ZI du District 76450 CANY BARVILLE Tél. : 02 35 97 64 00 Fax : 02 35 57 06 78

NORD - NORMANDIE Cany-Barville Gravelines - Cherbourg ZI du District 76450 CANY BARVILLE Tél. : 02 35 97 64 00 Fax : 02 35 57 06 78 CENTRE -OU -SUD OU 1 PREAMBULE Vos collaborateurs sont vos atouts. Pour développer durablement ce capital humain, nos formations intègrent dès leur conception la valeur individuelle de chaque talent. Pertinentes

Plus en détail

Partie 01 - L organisation de la sécurité et des conditions de travail dans l entreprise ou la collectivité

Partie 01 - L organisation de la sécurité et des conditions de travail dans l entreprise ou la collectivité Partie 01 - L organisation de la sécurité et des conditions de travail dans l entreprise ou la collectivité 1. Les acteurs au sein de l entreprise ou la collectivité Les prérogatives des DP en santé-sécurité

Plus en détail

INSTRUCTION GENERALE TYPE SUR L HYGIENE, LA SECURITE ET LA MEDECINE DE PREVENTION DANS LES ETABLISSEMENTS D ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE RECHERCHE

INSTRUCTION GENERALE TYPE SUR L HYGIENE, LA SECURITE ET LA MEDECINE DE PREVENTION DANS LES ETABLISSEMENTS D ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE RECHERCHE MINISTERE DE L EDUCATION NATIONALE, DE LA RECHERCHE ET DE LA TECHNOLOGIE INSTRUCTION GENERALE TYPE SUR L HYGIENE, LA SECURITE ET LA MEDECINE DE PREVENTION DANS LES ETABLISSEMENTS D ENSEIGNEMENT SUPERIEUR

Plus en détail

Les éléments à mentionner dans son mémoire technique

Les éléments à mentionner dans son mémoire technique Les éléments à mentionner dans son mémoire technique Voici les éléments et parties qu'il est indispensable de mentionner dans son mémoire technique : I. Profil Général de la société Nom et raison sociale

Plus en détail

PROFIL DE L EMPLOI. Direction adjointe des études au Service de soutien à l'enseignement et aux activités internationales

PROFIL DE L EMPLOI. Direction adjointe des études au Service de soutien à l'enseignement et aux activités internationales PROFIL DE L EMPLOI Titre de l emploi : Catégorie de l'emploi : Numéro du plan d'effectif : Titre de la direction : Titre du service : Titre du supérieur immédiat: Titre du responsable fonctionnel: Subordonné(s):

Plus en détail

ENTREPRISES EXTÉRIEURES. 4 prévention des risques et responsabilités

ENTREPRISES EXTÉRIEURES. 4 prévention des risques et responsabilités 2 3 ENTREPRISES EXTÉRIEURES 4 prévention des risques et responsabilités 1 A QUOI SERT LE GUIDE DES BONNES PRATIQUES? Le Guide des Bonnes Pratiques est une aide à destination des responsables des Entreprises

Plus en détail

NON FRIABLE. Présentant des risques particuliers. Encadrement de chantier. Encadrement technique

NON FRIABLE. Présentant des risques particuliers. Encadrement de chantier. Encadrement technique Rédacteur : Vérificateur : Approbateur : Document créé le Document modifié le Document édité le 9 juin 2011 2011 Réf. document : XXX XXX XXX Version : 00 Document entreprise CALENDRIER DES FORMATIONS Sous-section

Plus en détail

Étude sur les flux de transport de substances radioactives à usage civil

Étude sur les flux de transport de substances radioactives à usage civil Étude sur les flux de transport de substances radioactives à usage civil En 2012, l ASN a adressé un questionnaire à un grand nombre de détenteurs ou de transporteurs de substances radioactives. Le questionnaire

Plus en détail

Forte d une équipe de 80 personnes, FALCO est un partenaire incontournable de l assistance à maîtrise d ouvrage et du management de votre projet.

Forte d une équipe de 80 personnes, FALCO est un partenaire incontournable de l assistance à maîtrise d ouvrage et du management de votre projet. Société spécialisée dans le conseil et l'ingénierie, FALCO est devenue un leader français dans son domaine d'activité. Implantée en Limousin depuis 1989, FALCO bénéficie d'une implantation en Roumanie

Plus en détail

EXPLOITATION. X. XXXXX exploitante. conjoint collaborateur A. AAAA CDI. Z. ZZZZZ TESA oct.-10 nov.-10

EXPLOITATION. X. XXXXX exploitante. conjoint collaborateur A. AAAA CDI. Z. ZZZZZ TESA oct.-10 nov.-10 EPLOITATION EPLOITATION AGRICOLE EARL 72 DATE DE CRÉATION 1 juil. 10 MISE À JOUR 6 déc. 10. exploitante dates tâches si spécifiques travaux sur machines traitement Travailleurs permanents Y. YYYYY conjoint

Plus en détail

LES UNITÉS CONSTITUTIVES DU DIPLÔME

LES UNITÉS CONSTITUTIVES DU DIPLÔME Annexe 2 a LES UNITÉS CONSTITUTIVES DU DIPLÔME Les diplômes professionnels sont organisés en unités. Chacune d elles est constituée d un ensemble cohérent de compétences et de savoirs qui sont associés

Plus en détail

BAC PROFESSIONNEL TECHNICIEN FABRICATION BOIS ET MATERIAUX ASSOCIES

BAC PROFESSIONNEL TECHNICIEN FABRICATION BOIS ET MATERIAUX ASSOCIES BACCALAURÉATS PROFESSIONNELS EN 3 ANS BAC PROFESSIONNEL TECHNICIEN FABRICATION BOIS ET MATERIAU ASSOCIES Exemple de progression pédagogique Préambule Remerciements Référentiel et certifications Plannings

Plus en détail

Sommaire détaillé (1) «Schémas commentés en santé sécurité au travail»

Sommaire détaillé (1) «Schémas commentés en santé sécurité au travail» ommaire détaillé (1) «chémas commentés en santé sécurité au travail» Votre service sur www.editions-tissot.fr... 3 Guide de première connexion... 5 Accédez à votre service sur www.editions-tissot.fr :

Plus en détail

Conditions de recours aux entreprises prestataires pour la maintenance. CNPE de Gravelines. Commission Locale d Information 29 mai 2013

Conditions de recours aux entreprises prestataires pour la maintenance. CNPE de Gravelines. Commission Locale d Information 29 mai 2013 Conditions de recours aux entreprises prestataires pour la maintenance CNPE de Gravelines Commission Locale d Information 29 mai 2013 Sommaire 1. La politique industrielle du Groupe EDF 2. Le suivi médical,

Plus en détail

H1303 - Intervention technique en Hygiène Sécurité Environnement -HSE- industriel

H1303 - Intervention technique en Hygiène Sécurité Environnement -HSE- industriel H1303 - Intervention techniue en Hygiène Sécurité Environnement -HSE- industriel Appellations Animateur / Animatrice en déchets en industrie Technicien / Technicienne en environnement, sécurité et conditions

Plus en détail

REFERENTIEL EMPLOI ACTIVITES COMPETENCES DU TITRE PROFESSIONNEL. Technicien d'equipement en Electricité. Niveau IV

REFERENTIEL EMPLOI ACTIVITES COMPETENCES DU TITRE PROFESSIONNEL. Technicien d'equipement en Electricité. Niveau IV REFERENTIEL EMPLOI ACTIVITES COMPETENCES DU TITRE PROFESSIONNEL Technicien d'equipement en Electricité Niveau IV Site : http://www.emploi.gouv.fr SOMMAIRE Pages Présentation de l évolution du Titre Professionnel...5

Plus en détail

REFERENTIEL DES ACTIVITES PROFESSIONNELLES

REFERENTIEL DES ACTIVITES PROFESSIONNELLES REFERENTIEL DES ACTIVITES PROFESSIONNELLES Le titulaire du CAP Agent de prévention et de sécurité exerce ses fonctions soit dans une entreprise pourvue de son propre service de sécurité, soit auprès d'une

Plus en détail

Module Connaissance des installations classées pour la protection de l environnement (ICPE)

Module Connaissance des installations classées pour la protection de l environnement (ICPE) Module Connaissance des installations classées pour la protection de l environnement (ICPE) 1 Objectifs - former des personnes chargées d environnement au sein d un site industriel (prise de poste ou approfondissement)

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM. TITRE DU CQPM : Préventeur santé-sécurité au travail et environnement

REFERENTIEL DU CQPM. TITRE DU CQPM : Préventeur santé-sécurité au travail et environnement COMMISION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DE LE METALLURGIE Qualification : Catégorie : C Dernière modification : 05/06/2012 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Préventeur santé-sécurité au travail et

Plus en détail

Annexe III - Actions particulières de formation liées à l exposition à un risque spécifique ou à une ambiance de travail

Annexe III - Actions particulières de formation liées à l exposition à un risque spécifique ou à une ambiance de travail CHAPITRE 5 Annexe III - Actions particulières de liées à l exposition à un risque spécifique ou à une ambiance de travail Les s Annexe III Actions particulières de liées à l exposition à un risque spécifique

Plus en détail

2. INDUSTRIE 2.10. INFORMATIQUE TECHNICIEN / TECHNICIENNE EN INFORMATIQUE

2. INDUSTRIE 2.10. INFORMATIQUE TECHNICIEN / TECHNICIENNE EN INFORMATIQUE CCPQ Rue A. Lavallée, 1 1080 Bruxelles Tél. : 02 690 85 28 Fax : 02 690 85 78 Email : ccpq@profor.be www.enseignement.be 2. INDUSTRIE 2.10. INFORMATIQUE TECHNICIEN / TECHNICIENNE EN INFORMATIQUE PROFIL

Plus en détail

PLAN DE PREVENTION Principes d élaboration et mise en œuvre. Gestion de la prévention des risques liés à la co-activité en santé au travail

PLAN DE PREVENTION Principes d élaboration et mise en œuvre. Gestion de la prévention des risques liés à la co-activité en santé au travail PLAN DE PREVENTION Principes d élaboration et mise en œuvre Gestion de la prévention des risques liés à la co-activité en santé au travail Sommaire 1. Introduction 2. Le contexte réglementaire 3. Le déroulement

Plus en détail

CHANTIERS PLAN DE PREVENTION

CHANTIERS PLAN DE PREVENTION CHANTIERS 1 JOURNEE GAMMAGRAPHIE 7 AVRIL 2011 JOURNEE GAMMAGRAPHIE 7 AVRIL 2011 CADRE JURIDIQUE GENERAL Deux réglementations distinctes en fonction du cadre d intervention Opérations de bâtiment ou de

Plus en détail

Compétences pour la Reconnaissance / Enregistrement Professionnelle de l ACRP

Compétences pour la Reconnaissance / Enregistrement Professionnelle de l ACRP Guide du curriculum Ce document peut être utilisé comme guide lors de l'élaboration de matériel didactique afin de satisfaire les compétences requises. Ce n est pas l intention de l association de dicter

Plus en détail

Mémo employeur Formations obligatoires des salariés

Mémo employeur Formations obligatoires des salariés Dossier Thématique Mémo employeur Formations obligatoires des salariés EXECUTION DU TRAVAIL FORMATION A LA SECURITE RELATIVE AUX CONDITIONS D EXECUTION DU TRAVAIL Article R4141-13 Article R4141-14 Article

Plus en détail

COTUMER. Tél. +33 3 87 73 08 58 Fax +33 3 87 73 89 14 Président : Mr CAVALLI Directeur Industriel : Mr SPRUNCK

COTUMER. Tél. +33 3 87 73 08 58 Fax +33 3 87 73 89 14 Président : Mr CAVALLI Directeur Industriel : Mr SPRUNCK Rue du Ruisseau BP 30637 NORROY LE VENEUR 57146 WOIPPY Cédex Tél. +33 3 87 73 08 58 Fax +33 3 87 73 89 14 Président : Mr CAVALLI Directeur Industriel : Mr SPRUNCK LISSES 1 rue du Gévaudan SILIC 1719 LISSES

Plus en détail

Référentiel de certification (annexe Ib)

Référentiel de certification (annexe Ib) Référentiel de certification (annexe Ib) Mise en relation des tâches et des compétences Tâches T1 Participer à la préparation T2 Quantifier les moyens T3 Compléter le dossier T4 Organiser, préparer T5

Plus en détail

Prévention des risques professionnels en BTS FED. Sommaire. Projet pe dagogique. BTS FED Prévention des risques professionnels 2014

Prévention des risques professionnels en BTS FED. Sommaire. Projet pe dagogique. BTS FED Prévention des risques professionnels 2014 Projet pe dagogique Prévention des risques professionnels en BTS FED Yannick HEMERY, Fabien JONQUIERE, Luc ROLOS, Sommaire Intention pédagogique 1 Prévention des risques et référentiel BTS FED 2 Référentiel

Plus en détail

PLAN DE PREVENTION. E-book de la Sécurité - AGENCE CULTURELLE D'ALSACE ENTREPRISE UTILISATRICE EU ENTREPRISE EXTERIEURE EE

PLAN DE PREVENTION. E-book de la Sécurité - AGENCE CULTURELLE D'ALSACE ENTREPRISE UTILISATRICE EU ENTREPRISE EXTERIEURE EE NOM DE LA MANIFESTATION et/ou DU CHANTIER LIEU DE LA MANIFESTATION et/ou DU CHANTIER DATES DE LA MANIFESTATION et/ou DU CHANTIER PLAN DE PREVENTION PONCTUEL ANNUEL ENTREPRISE UTILISATRICE EU ENTREPRISE

Plus en détail

ALARA à la conception de l EPR

ALARA à la conception de l EPR ALARA à la conception de l EPR Patrick Jolivet Ingénieur d études chimie des fluides et radioprotection Expert AREVA 5èmes Journées SFRP, Saint-Malo, 29 septembre 2010 Qu est-ce que l EPR? Réacteur nucléaire

Plus en détail

Création du document

Création du document N Page 2 ÉTAT DES EDITIONS ÉDITION DATE MODIFICATION A 18/04/07 Création du document B Voir date sur page de garde Modification du rédacteur 3 : retrait de la liste NRJ 7 : modification des responsabilités

Plus en détail

Fiche métier Responsable de la préparation des produits

Fiche métier Responsable de la préparation des produits Fiche métier Responsable de la préparation Il peut aussi s appeler > Chef/responsable de station de conditionnement. > Chef d entrepôt. Caractéristiques du métier > Le/la responsable de la préparation

Plus en détail

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE OPERATIONNELLE METIERS)

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE OPERATIONNELLE METIERS) RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE OPERATIONNELLE METIERS) Intitulé (cadre 1) Licence Professionnelle Maintenance des systèmes pluritechniques spécialité mesure et contrôle pour l instrumentation

Plus en détail

Prévention Risques Professionnels

Prévention Risques Professionnels Prévention Risques Professionnels Évaluation des risques professionnels Aide à la réalisation du Document Unique Aide à la réalisation du Document Unique 2 Objectifs Vous présenter le contexte de l évaluation

Plus en détail

Marseille, le 07 février 2014. N/Réf. CODEP-MRS-2014-006726

Marseille, le 07 février 2014. N/Réf. CODEP-MRS-2014-006726 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE MARSEILLE N/Réf. CODEP-MRS-2014-006726 Marseille, le 07 février 2014 Monsieur le directeur exécutif Société SYNERGY HEALTH MARSEILLE MIN 712-ARNAVAUX 13323 MARSEILLE CEDEX

Plus en détail

LES DIFFERENTS RISQUES ET LES MESURES DE BONNE GESTION

LES DIFFERENTS RISQUES ET LES MESURES DE BONNE GESTION LES DIFFERENTS RISQUES ET LES MESURES DE BONNE GESTION Une entreprise présente différents type de risque. Les conséquences peuvent être plus ou moins graves. De simples précautions peuvent éviter ou limiter

Plus en détail

Par Serge MANSEAU tech.ht

Par Serge MANSEAU tech.ht Par Serge MANSEAU tech.ht 1 2 Appellé à agir : - diversification des milieux de travail - Fait appel à plusieurs disciplines scientifiques 3 Ex. : Études de la qualité de l air intérieur dans une tour

Plus en détail

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ ANNEXE VI DIPLÔME D ÉTAT DE MANIPULATEUR D ÉLECTRORADIOLOGIE MÉDICALE

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ ANNEXE VI DIPLÔME D ÉTAT DE MANIPULATEUR D ÉLECTRORADIOLOGIE MÉDICALE ANNEXE VI DIPLÔME D ÉTAT DE MANIPULATEUR D ÉLECTRORADIOLOGIE MÉDICALE MINISTÈRE CHARGÉ DE LA SANTÉ DIPLÔME D ÉTAT DE MANIPULATEUR D ÉLECTRORADIOLOGIE MÉDICALE PORTFOLIO DE L ÉTUDIANT (document à tenir

Plus en détail

CATALOGUE FORMATION 2016

CATALOGUE FORMATION 2016 La réglementation des matières dangereuses CATALOGUE FORMATION 2016 Société d Assistance en Pyrotechnie BP 80029 13551 SAINT MARTIN DE CRAU CEDEX Tel : 04.90.47.03.77 / Fax : 04.90.47.03.02 / E-mail :

Plus en détail