NOVA RADIOPROTECTION. Solutions de consultance en radioprotection médicale

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "NOVA RADIOPROTECTION. Solutions de consultance en radioprotection médicale"

Transcription

1 Solutions de consultance en radioprotection médicale 1021, Avenue de Toulouse - Espace ARC-EN-CIEL (Hall 3) MONTPELLIER - courriel :

2 SECTEUR MÉDICAL SOMMAIRE 1. Présentation générale 2. Radioprotection pour les professions dentaire 3. Radioprotection pour les professions vétérinaire 4. Radioprotection pour les cliniques et hôpitaux 5. Les activités pour l audits & la formation 6. Le suivi et l accompagnement des professionnels 7. Les formations en radioprotection 8. Nos référentiels HQE 9. Assistance à la conception des installations de radiologie 1021, Avenue de Toulouse - Espace ARC-EN-CIEL (Hall 3) MONTPELLIER

3 RADIOPROTECTION dentaire Améliorer ou maintenir à niveau établissement en radioprotection. l agrément de votre Externalisation de la personne compétente en radioprotection. Maintenir un niveau soutenu et opérationnel avec la formation et la sensibilisation du personnel. Optimiser la dosimétrie passive. 1021, Avenue de Toulouse - Espace ARC-EN-CIEL (Hall 3) MONTPELLIER

4 NOVA Radioprotection propose aux établissements dentaires, l ensemble des services de la Personne Compétente en Radioprotection externalisée, ainsi que les outils internes d accompagnement et de suivi indispensables pour la mise en conformité. Ceci en termes de radioprotection et d expositions aux rayonnements ionisants. EXIGENCES AFNOR NF C Pour la bonne exécution, de cette mission nous vous proposons la vérification annuelle de 55 points de contrôles rendus obligatoires par les arrêtés et normes en vigueurs (NF C & NF C ). APPLICATION À LA LETTRE DES DÉCRETS EN VIGUEURS Appliqué et investit à honorer les jalons de visites internes de périodicité semestrielle rendues obligatoires par l arrêté du 24 novembre 2009 et du 21 mai 2010 portant homologation respectivement aux décisions n 2009-DC-0147 et 2010-DC-0175 de l Autorité de sûreté nucléaire précisant les modalités techniques et les périodicités des contrôles prévus aux articles R , R et R du code du travail ainsi qu aux articles R et R du code de la santé publique ENGAGEMENT SUR 36 MOIS à partir 39 / mois COMMENT PROFITER AU MIEUX DE NOTRE EXPERTISE ET DE NOS COMPÉTENCES? Nos missions : 1. Mise à disposition d une Personne Compétente en Radioprotection, 2. Constitution du dossier de déclaration des installations de radiographie, 3. Contrôles Techniques en Radioprotection (internes & biannuels), 4. Contrôles Techniques d Ambiance radiologique, 5. Etudes des Postes en Radiologie Dentaire, 6. Inscription à SISERI (logiciel IRSN pour le suivi de la dosimétrie) 7. Mise en place annuelle des objectifs de dose collective et individuelle, 8. Analyse & délimitation des zones de travail, 9. Mise en place et suivi du Classement des Travailleurs, 10. Mise en place des fiches d exposition, consignes de sécurité, signalisation, 11. Vérification de l efficacité des EPI, 12. Mise en place des fiches de registres opérationnels pour les doses engagées et cumulées, 13. Tenue du registre de contrôle de radioprotection, 14. Optimisation de la Radioprotection des Travailleurs, 15. Rapport annuel d activité de la PCR dentaire, 16. Formation Radioprotection Travailleur, 17. Suivi des résultats des Contrôles Externes en Radioprotection dentaire, 18. Veille Réglementaire NF C

5 UN ACCOMPAGNEMENT ET UNE MÉTHODOLOGIE DÉJÀ APPROUVÉE PAR PLUS DE 200 PROFESSIONNELS [ ] vérifie et organise l'ensemble des contrôles et des mesures de radiamétrie nécessaires à la mise en conformité des installations de radiologie dentaire, pour les missions suivantes: à partir 39 / mois ENGAGEMENT SUR 36 MOIS

6 PROFITER D UN SERVICE DE QUALITÉ AU MEILLEUR PRIX GAGNEZ EN EFFICACITÉ ET EN SÉRÉNITÉ NOVA Radioprotection vous accompagne et vous aide dans le choix de vos dosimètres et des formules qui vous sont proposées. Chargée du suivi de votre dosimétrie la personne compétente en radioprotection désignée par NOVA veillera au suivi dosimétrique sous SISERI. Classification de l ensemble de vos référentiels sur notre réseau et au format papier. BÉNÉFICIEZ DU SUIVI DOSIMÉTRIQUE ADAPTÉ À VOTRE ENVIRONNEMENT DE TRAVAIL ET À VOS BESOINS. NOVA Radioprotection vous accompagne et vous aide dans le choix de votre suivi dosimétrique. Planifier le suivi et réaliser un estimatif annuel détaillée des dose engagée par le personnel. NOVA Radioprotection sensibilise, alerte et informe sur dépassements relatifs à la dosimétrie de votre personnel. les éventuels 1021, Avenue de Toulouse - Espace ARC-EN-CIEL (Hall 3) MONTPELLIER tél. :

7 RADIOPROTECTION DENTAIRE NOVA Radioprotection propose aux chirurgiensdentistes les outils nécessaires et indispensables à la mise à niveau du personnel assistant et des médecins, et ceci en termes d expositions aux rayonnements ionisants et de radioprotection. à partir 300 / personne DES FORMATIONS SPÉCIFIQUEMENT ADAPTÉES AUX PROFESSIONNELS DE LA CHIRURGIE DENTAIRE CONFORMÉMENT À L APPLICATION DU DÉCRET DU 18 MAI 2004 NOVA Radioprotection a fait de la formation des professionnels une priorité pour l ensemble des instituts de soins dentaire utilisant des appareils émetteurs de rayonnements ionisants. Sensibiliser et former les professionnels à prévenir des risques radiologiques et à la dosimétrie du patient. Formule intégrée dans le forfait initial à partir 39 /mois DES FORMATIONS SPÉCIFIQUEMENT ADAPTÉES AU PERSONNEL ASSISTANT Afin de sensibiliser aux risques radiologiques, aux règles de sûreté et sécurité NOVA Radioprotection dispense des formations avec un discours et des thématiques adaptées pour le personnel assistant. 1021, Avenue de Toulouse - Espace ARC-EN-CIEL (Hall 3) MONTPELLIER

8 MÉDICAL RADIOPROTECTION cliniques & hôpitaux Accompagner l Organisation de la radiophysique médicale (POPM). Améliorer ou maintenir à niveau votre agrément en radioprotection. Externaliser la personne compétente en radioprotection. Maintenir un niveau soutenu et opérationnel avec la formation et la sensibilisation du personnel. Optimiser la dosimétrie passive et opérationnelle.

9 ORGANISATION DE LA RADIOPHYSIQUE MÉDICALE Certaines des activités médicales pratiquées dans les établissements de radiophysique médicale font appel à l utilisation de rayonnements ionisants. À ce titre, il est nécessaire, au regard de l article 6 de l arrêté du 19 novembre 2004 modifié par la version en vigueur du 9 mai 2013, de mettre en place un plan d organisation de la radiophysique médicale. BILAN DES PRATIQUES MÉDICALES UTILISANT LES RAYONNEMENTS IONISANTS : Bilan et contrôle de l ensemble des équipements Type de rayonnements Caractéristiques générales Examens pratiqués (fréquence des radiodiagnostics) 1 Type d examens et fréquence Mesure(s ) et Bilan(s) d efficacité des protocoles utilisés Personnel en relation avec ces examens Formation du personnel Attitude à adopter vis à vis de la radioprotection du patient Analyse de la situation Positionnement des pratiques médicales vis à vis des obligations et des recommandations. Identification des enjeux (sureté et sécurité, assurance qualité, traçabilité, etc..) et attentes auxquelles doit répondre le POPM. 1021, Avenue de Toulouse - Espace ARC-EN-CIEL (Hall 3) MONTPELLIER

10 ORGANISATION DE LA RADIOPHYSIQUE MÉDICALE DÉFINITION DU PLAN D ORGANISATION DE LA PHYSIQUE MÉDICALE Prise en charge de la constitution d un groupe de travail Personnes associées au POPM (responsable de structure, personnel, service technique, intervenants extérieurs en relation avec la qualité des installations ) 2 Rôle et implication des différents intervenants Définition des objectifs et des critères d évaluation (à titre d exemple) Objectif : réduire la dose engagée du patient au niveau le plus bas possible sans altérer la qualité d image Critère d évaluation : positionnement vis à vis des niveaux de référence diagnostique et des paramètres de qualité d image. Evaluation des moyens nécessaires Validation de l avant projet 1021, Avenue de Toulouse - Espace ARC-EN-CIEL (Hall 3) MONTPELLIER

11 ORGANISATION DE LA RADIOPHYSIQUE MÉDICALE MISE EN PLACE ET APPLICATION DU PLAN D ORGANISATION DE LA PHYSIQUE MÉDICALE Il est ici question de structurer le travail à mener et d effectuer l ensemble des taches visant à la réalisation des objectifs suivants : Connaissance de la dose engagée Estimation à partir des paramètres d irradiation Pour les appareils qui le permettent, lecture directe de la dose par chambre à transmission. 3 Application des protocoles dosimétriques (AAPM, AIEA) pour obtenir une mesure précise de la dose délivrée dans les conditions de référence. Déduction de la dose efficace délivrée lors de l examen à l aide de logiciels de modélisation de dose Évaluation de la qualité d image Définition de critères objectifs permettant de quantifier la qualité d une image Evaluation à partir de l analyse des images réalisées sur fantômes de diffusion Contrôle qualité des installations : ces contrôles permettent de s assurer de la constance des performances des appareils

12 ORGANISATION DE LA RADIOPHYSIQUE MÉDICALE 4 ANALYSE DES PROCÉDURES Optimisations des recommandations (protocoles «standardisés» inspirés par les recommandations CIPR) Contraintes découlant des techniques potentiellement fortement irradiantes Adaptation des procédures pour optimiser la dose au patient (NRD) Rédaction des protocoles retenus 1021, Avenue de Toulouse - Espace ARC-EN-CIEL (Hall 3) MONTPELLIER

13 ORGANISATION DE LA RADIOPHYSIQUE MÉDICALE SENSIBILISATION DE L ÉQUIPE MÉDICALE 5 Formation et sensibilisation du personnel à la radioprotection Suivi & analyse des comportements pour la justification des actes Former le personnel médical aux pré-évaluations des doses engagées pour le patient au regard de ou des examens pratiqués. Développer les méthodes de radioprotection par une approche scientifique et des méthodes calculatoires, intégrer les innovations technologiques et des nouveaux procédés d imagerie médicale Vérifier et s assurer de la constance des performances des appareils

14 RADIOPROTECTION DENTAIRE NOVA Radioprotection propose aux établissements cliniques et hospitalier les outils nécessaires et indispensables à la mise à niveau du personnel assistant et des médecins, et ceci en termes d expositions aux rayonnements ionisants et de radioprotection. " DOSIS SOLA FACIT VENENUM " DES FORMATIONS SPÉCIFIQUEMENT ADAPTÉES AUX PROFESSIONNELS DE LA RADIOLOGIE CONFORMÉMENT À L APPLICATION DU DÉCRET DU 18 MAI 2004 NOVA Radioprotection à fait de la formation des professionnels une priorité pour l ensemble des institut de soins dentaire utilisant des appareils émetteurs de rayonnements ionisants. Sensibiliser et former les professionnels à prévenir des risques radiologiques et à la dosimétrie du patient. DES FORMATIONS SPÉCIFIQUEMENT ADAPTÉES AU PERSONNEL ASSISTANT Afin de sensibiliser aux risques radiologiques, aux règles de sûreté et sécurité NOVA Radioprotection dispense des formations avec un discours et des thématiques adaptées pour le personnel assistant. 1021, Avenue de Toulouse - Espace ARC-EN-CIEL (Hall 3) MONTPELLIER

15 RADIOPROTECTION vétérinaire 1021, Avenue de Toulouse - Espace ARC-EN-CIEL (Hall 3) MONTPELLIER

16 EXIGENCES AFNOR NF C NOVA Radioprotection propose aux établissements vétérinaires, l ensemble des services de la Personne Compétente en Radioprotection externalisée, ainsi que les outils internes d accompagnement et de suivi indispensables pour la mise en conformité. Ceci en termes de radioprotection et d expositions aux rayonnements ionisants. Pour la bonne exécution, de cette mission nous vous proposons la vérification annuelle de 55 points de contrôles rendus obligatoires par les arrêtés et normes en vigueurs (NF C & NF C ). A ceci, nous nous appliquons à honorer les jalons de visites internes de périodicité semestrielle rendues obligatoires par l arrêté du 24 novembre 2009 et du 21 mai 2010 portant homologation respectivement aux décisions n 2009-DC-0147 et 2010-DC-0175 de l Autorité de sûreté nucléaire précisant les modalités techniques et les périodicités des contrôles prévus aux articles R , R et R du code du travail ainsi qu aux articles R et R du code de la santé publique à partir 49 / mois ENGAGEMENT SUR 36 MOIS Nos missions : 1. Visite biannuelle de la Personne Compétente en Radioprotection, 2. Constitution du dossier de déclaration des installations de radiographie, 3. Contrôles Techniques en Radioprotection (internes), 4. Contrôles Techniques d Ambiance radiologique, 5. Etudes des Postes en Radiologie Dentaire, 6. Inscription à SISERI (logiciel IRSN pour le suivi de la dosimétrie) 7. Prévisualisation des objectifs de dose collective et individuelle, 8. Analyse & délimitation des zones de travail, 9. Mise en place et suivi du Classement des Travailleurs, 10. Mise en place des fiches d exposition, consignes de sécurité, signalisation, 11. Vérification de l efficacité des EPI, 12. Mise en place des fiches de registres opérationnels pour les doses engagées et cumulées, 13. Tenue du registre de contrôle de radioprotection, 14. Optimisation de la Radioprotection des Travailleurs, 15. Rapport annuel d activité de la PCR dentaire, 16. Formation Radioprotection Travailleur, 17. Suivi des résultats des Contrôles Externes en Radioprotection dentaire, 18. Veille Réglementaire NF C

17 PROFITER D UN SERVICE DE QUALITÉ AU MEILLEUR PRIX GAGNEZ EN EFFICACITÉ ET EN SÉRÉNITÉ NOVA Radioprotection vous accompagne et vous aide dans le choix de vos dosimètres et des formules qui vous sont proposées. Chargée du suivi de votre dosimétrie la personne compétente en radioprotection désignée par NOVA veillera au suivi dosimétrique sous SISERI. Classification de l ensemble de vos référentiels sur notre réseau et au format papier. BÉNÉFICIEZ DU SUIVI DOSIMÉTRIQUE ADAPTÉ À VOTRE ENVIRONNEMENT DE TRAVAIL ET À VOS BESOINS. NOVA Radioprotection vous accompagne et vous aide dans le choix de votre suivi dosimétrique. Planifier le suivi et réaliser un estimatif annuel détaillée des dose engagée par le personnel. NOVA Radioprotection sensibilise, alerte et informe sur dépassements relatifs à la dosimétrie de votre personnel. les éventuels 1021, Avenue de Toulouse - Espace ARC-EN-CIEL (Hall 3) MONTPELLIER tél. :

18 UN ACCOMPAGNEMENT ET UNE MÉTHODOLOGIE DÉJÀ APPROUVÉE PAR PLUS DE 200 PROFESSIONNELS [ ] vérifie et organise l'ensemble des contrôles et des mesures de radiamétrie nécessaires à la mise en conformité des installations de radiologie dentaire, pour les missions suivantes: à partir 49 / mois ENGAGEMENT SUR 36 MOIS 1021, Avenue de Toulouse - Espace ARC-EN-CIEL (Hall 3) MONTPELLIER tél. :

19 RADIOPROTECTION VÉTÉRINAIRE NOVA Radioprotection propose aux médecins vétérinaires les outils nécessaires et indispensables à la mise à niveau du personnel assistant et des médecins, et ceci en termes d expositions aux rayonnements ionisants et de radioprotection. à partir 300 / personne DES FORMATIONS SPÉCIFIQUEMENT ADAPTÉES AUX PROFESSIONNELS DE LA MÉDECINE VÉTÉRINAIRE CONFORMÉMENT À L APPLICATION DU DÉCRET DU 18 MAI 2004 " DOSIS SOLA FACIT VENENUM " NOVA Radioprotection a fait de la formation des professionnels une priorité pour l ensemble des instituts de soins dentaire utilisant des appareils émetteurs de rayonnements ionisants. Sensibiliser et former les professionnels à prévenir des risques radiologiques et à la dosimétrie du patient. Formule intégrée dans le forfait initial à partir 49 /mois DES FORMATIONS SPÉCIFIQUEMENT ADAPTÉES AU PERSONNEL ASSISTANT Afin de sensibiliser aux risques radiologiques, aux règles de sûreté et sécurité NOVA Radioprotection dispense des formations avec un discours et des thématiques adaptées pour le personnel assistant. 1021, Avenue de Toulouse - Espace ARC-EN-CIEL (Hall 3) MONTPELLIER

20 Médecine nucléaire Optimiser la gestion des radiopharmaceutiques Accompagner les équipes médicalisés pour évaluer la dangerosité et les risques Associées. Soutien en radiophysique médicale (Temps de demi-vie, période biologique, rayonnements ionisants associés et énergies transférées aux organes cibles). Maintenir un niveau soutenu et opérationnel avec la formation et la sensibilisation du personnel. Optimiser la dosimétrie passive et opérationnelle. 1021, Avenue de Toulouse - Espace ARC-EN-CIEL (Hall 3) MONTPELLIER

21 FACILITEZ-VOUS LA MISE EN CONFORMITÉ DE VOS INSTALLATIONS AÉRAULIQUES & LOCAUX DÉDIÉS À LA MÉDECINE NUCLÉAIRE Une assistance et un accompagnement conceptuel pour le design et le dimensionnement de vos nouveaux locaux et installations aérauliques. NOVA Radioprotection vous accompagne pour l ensemble des projets de mise en conformité. NOVA Radioprotection vous fait profiter dès à présent de son expérience en termes de conception médicalisée et industrielle. Développez et réalisez des projets bien encadré dès le départ répondant aux exigences : Arrêté du 1er septembre tableau 3.1 afnor NF C , NF C et NF C L article du 15 mai 2006, ledit «Arrêté de zonage». Nos missions : Evaluation de la toxicologie des radiopharmaceutiques (temps de demi-vie radiologique et période biologique) Evaluation de la DPUI (dose par unité d incorporation) Estimation des doses engagées pour le patient et le personnel médical Dimensionnement du confinement dynamique des installations dédiées à la médecine nucléaire. ÉTUDE PRÉLIMINAIRE : Calcul des niveaux de référence pour LPCA et LDCA par local (limite pratique de contamination atmosphérique) Nous consulter Mise en place de fiches pratiques et modes opératoires de décontamination en laboratoire

22 RADIOPROTECTION design & conception 1021, Avenue de Toulouse - Espace ARC-EN-CIEL (Hall 3) MONTPELLIER

23 FACILITEZ-VOUS LA MISE EN CONFORMITÉ DE VOS INSTALLATIONS AVEC LES NORMES : NF C , NF C , NF C [ ] Réf. : est issus d'un projet de qualification des outils de conception et de développement vis-à-vis des risques d'exposition externe et interne. En quête de performance environnementale pour les établissements français. vise à devenir un organisme précurseur en terme de sensibilisation intégrée, de promotion et de reconnaissance pour de meilleures pratiques environnementales dans le domaine de la radiologie. L' efficience s'est imposer à notre projet pour réaliser et conduire des études préliminaires qui permettront de mieux définir les besoins et les moyens à mettre en place pour le succès de certification et de respect des exigences normatives. Développez et réalisez des projets bien encadré dès le départ répondant aux exigences afnor NF C , NF C et NF C ÉTUDE PRÉLIMINAIRE : à partir 800

24 POUR NOUS RENCONTRER Créé à Montpellier en 2011, le principal objectif de est de fédérer et d'élaborer avec les professionnels soumis aux travaux sous expositions des solutions efficaces pour sécuriser et rendre plus sûres leurs installations. Bénéficiant d un background significatif dans le domaine de la radioprotection et de la radiophysique, multiplie les expériences collaboratives dans le secteur médical et industriel. Positionné sur des marchés collectifs et privés nos activités consistent à aider les entreprises clientes de petites et moyennes tailles, afin d évaluer, penser le développement, leurs installations et de leurs équipements. Nous gageons, par les retours d expériences et les matériels de mesures de précision dont nous disposons, d un service de qualité dédié et adapté à votre profession dans le respect le mieux adapté à la réglementation en vigueur. prête une attention toute particulière à l amélioration continue de l ensemble des processus d analyse du niveau de risque, du suivi client et d un haut respect environnemental. Organisme de radioprotection indépendant, le consultant nova radioprotection spécialiste en radioprotection et en radiophysique effectue audits, conseils & formations. adapte et met en synergie les compétences en radiophysique pour des installations toujours plus sûres. Un réseau d experts au service de l industrie et des technologies nouvelles. Des compétences pluridisciplinaires vous permettent de concevoir et de réaliser des projets complexes et inédits. Testimonial Pour répondre à vos besoins, nous mettons en place une gamme de systèmes de suivi, de surveillance, de contrôles internes et d examens en radioprotection du matériel de radiologie, afin de satisfaire les exigences requises. 1021, Avenue de Toulouse - Espace ARC-EN-CIEL (Hall 3) MONTPELLIER - courriel :

N/Réf. : CODEP-PRS-2014-044604 Espace dentaire FOCH 2 bis avenue Foch 94160 ST MANDE

N/Réf. : CODEP-PRS-2014-044604 Espace dentaire FOCH 2 bis avenue Foch 94160 ST MANDE RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE PARIS Paris, le 30 septembre 2014 N/Réf. : CODEP-PRS-2014-044604 Espace dentaire FOCH 2 bis avenue Foch 94160 ST MANDE Objet : Inspection sur le thème de la radioprotection

Plus en détail

J ai l honneur de vous communiquer ci-dessous la synthèse de l inspection ainsi que les principales demandes et observations qui en résultent.

J ai l honneur de vous communiquer ci-dessous la synthèse de l inspection ainsi que les principales demandes et observations qui en résultent. RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE LILLE Lille, le 5 juillet 2013 CODEP-LIL-2013-037759 AD/EL Monsieur le Dr W SCM des Docteurs V W X Y 23, Boulevard Victor Hugo 62100 CALAIS Objet : Inspection de la radioprotection

Plus en détail

PRÉSENTATION DES PRINCIPALES DISPOSITIONS RÉGLEMENTAIRES DE RADIOPROTECTION APPLICABLES EN RADIOLOGIE MÉDICALE ET DENTAIRE

PRÉSENTATION DES PRINCIPALES DISPOSITIONS RÉGLEMENTAIRES DE RADIOPROTECTION APPLICABLES EN RADIOLOGIE MÉDICALE ET DENTAIRE PRÉSENTATION DES PRINCIPALES DISPOSITIONS RÉGLEMENTAIRES DE RADIOPROTECTION APPLICABLES EN RADIOLOGIE MÉDICALE ET DENTAIRE mise à jour octobre 2014 Sommaire Introduction... 4 1. Procédures de déclaration

Plus en détail

2. Personnes intervenant pour assurer la radioprotection des patients ou des travailleurs.10

2. Personnes intervenant pour assurer la radioprotection des patients ou des travailleurs.10 mise à jour octobre 2014 Sommaire Introduction...... 4 1. Procédures de déclaration et d autorisation de détention et d utilisation de générateurs électriques...... 5 1.1. Régime administratif des installations

Plus en détail

DIVISION DE LILLE Lille, le 29 décembre 2011

DIVISION DE LILLE Lille, le 29 décembre 2011 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE LILLE Lille, le 29 décembre 2011 CODEP-DOA-2011-071487 SS/NL Centre Hospitalier de Roubaix 35, rue de Barbieux BP 359 59056 ROUBAIX CEDEX Objet : Inspection de la radioprotection

Plus en détail

«Actualités réglementaires en radioprotection»

«Actualités réglementaires en radioprotection» Contenu des informations à joindre aux D. ou demande d Autorisation Cyril THIEFFRY Sûreté Nucléaire et Radioprotection Arrêté du 29 janvier 2010 portant homologation de la décision n 2009-DC-0148 de l

Plus en détail

ETAT DES LIEUX DE LA RADIOPROTECTION DANS LES SERVICES DE MEDECINE NUCLEAIRE

ETAT DES LIEUX DE LA RADIOPROTECTION DANS LES SERVICES DE MEDECINE NUCLEAIRE ETAT DES LIEUX DE LA RADIOPROTECTION DANS LES SERVICES DE MEDECINE NUCLEAIRE PENDANT LA PERIODE 2009-2011 RESUME Le bilan national des inspections des services de médecine nucléaire a été établi sur la

Plus en détail

Monsieur RIBETTE Christophe SCREG Est Agence Bourgogne Franche Comté 9, rue des Serruriers 21800 CHEVIGNY SAINT SAUVEUR

Monsieur RIBETTE Christophe SCREG Est Agence Bourgogne Franche Comté 9, rue des Serruriers 21800 CHEVIGNY SAINT SAUVEUR DIRECTION RÉGIONALE DE L INDUSTRIE, DE LA RECHERCHE ET DE L ENVIRONNEMENT DE BOURGOGNE www.bourgogne.drire.gouv.fr Division de Dijon Monsieur RIBETTE Christophe SCREG Est Agence Bourgogne Franche Comté

Plus en détail

Exposition de la population française aux rayonnements ionisants liée aux actes de diagnostic médical en 2012

Exposition de la population française aux rayonnements ionisants liée aux actes de diagnostic médical en 2012 R A P P O R T Exposition de la population française aux rayonnements ionisants liée aux actes de Pôle Radioprotection, Environnement, Déchets et Crise RESUME Ce rapport met à jour, pour l année 2012, les

Plus en détail

Guide utilisateur de l application PASS

Guide utilisateur de l application PASS SISERI PASS Guide utilisateur - Ind1 Guide utilisateur de l application PASS 1 - Présentation générale du PASS L application PASS pour Protocole d Accès Sécurisé à SISERI permet aux entreprises et aux

Plus en détail

Le but de la radioprotection est d empêcher ou de réduire les LES PRINCIPES DE LA RADIOPROTECTION

Le but de la radioprotection est d empêcher ou de réduire les LES PRINCIPES DE LA RADIOPROTECTION LES PRINCIPES DE LA RADIOPROTECTION TOUT PUBLIC 1. Source de rayonnements ionisants 2. Les différents rayonnements ionisants et leur capacité à traverser le corps humain 3. Ecran de protection absorbant

Plus en détail

',5(&7,9((85$720'8&216(,/ GXMXLQ

',5(&7,9((85$720'8&216(,/ GXMXLQ ',5(&7,9((85$720'8&216(,/ GXMXLQ UHODWLYHjODSURWHFWLRQVDQLWDLUHGHVSHUVRQQHVFRQWUHOHVGDQJHUVGHVUD\RQQHPHQWVLRQLVDQWVORUV GH[SRVLWLRQVjGHVILQVPpGLFDOHVUHPSODoDQWODGLUHFWLYH(XUDWRP LE CONSEIL DE L'UNION EUROPÉENNE,

Plus en détail

La surveillance biologique des salariés Surveiller pour prévenir

La surveillance biologique des salariés Surveiller pour prévenir Evaluer et prévenir le risque radiologique professionnel dans les opérations de radiographie industrielle La surveillance biologique des salariés Surveiller pour prévenir Dr Irène Sari-Minodier Service

Plus en détail

L INSTITUT DE RADIOPROTECTION ET DE SÛRETÉ NUCLÉAIRE (IRSN)

L INSTITUT DE RADIOPROTECTION ET DE SÛRETÉ NUCLÉAIRE (IRSN) CHAPITRE 18 L INSTITUT DE RADIOPROTECTION ET DE SÛRETÉ NUCLÉAIRE (IRSN) Introduction 367 Les missions de l IRSN 367 Bilan des activités de l IRSN en 2007 369 Appui de nature réglementaire 369 Expertise

Plus en détail

PROCEDURE ENREGISTREMENT

PROCEDURE ENREGISTREMENT Page 1 sur 7 ANNULE ET REMPLACE LES DOCUMENTS SUIVANTS référence 04/PR/001/02/V01 04/PR/001/02/V02 04/PR/001/02/V03 04/PR/001/02/V04 04/PR/001/02/V05 04/PR/001/02/V06 04/PR/001/02/V07 04/PR/001/02/V08

Plus en détail

N/Réf. : CODEP-PRS-2010-037299 Monsieur le Directeur Institut Gustave Roussy (IGR) 39, rue Camille Desmoulins 94800 VILLEJUIF

N/Réf. : CODEP-PRS-2010-037299 Monsieur le Directeur Institut Gustave Roussy (IGR) 39, rue Camille Desmoulins 94800 VILLEJUIF RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE PARIS N/Réf. : CODEP-PRS-2010-037299 Monsieur le Directeur Institut Gustave Roussy (IGR) 39, rue Camille Desmoulins 94800 VILLEJUIF Paris, le 06 juillet 2010 Objet : Inspection

Plus en détail

N/Réf. : CODEP-PRS-2015-009248 Hôpital d'instruction des Armées du Val de Grâce 74 boulevard de Port Royal 75005 PARIS

N/Réf. : CODEP-PRS-2015-009248 Hôpital d'instruction des Armées du Val de Grâce 74 boulevard de Port Royal 75005 PARIS RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE PARIS Paris, le 6 mars 2015 N/Réf. : CODEP-PRS-2015-009248 Hôpital d'instruction des Armées du Val de Grâce 74 boulevard de Port Royal 75005 PARIS Objet : Réf : Inspection

Plus en détail

Les ambigüités et les difficultés d application du décret travailleur

Les ambigüités et les difficultés d application du décret travailleur Les ambigüités et les difficultés d application du décret travailleur 1 LE TEXTE RÉGLEMENTAIRE Protection des travailleurs Décret 2003-296 du 31/03/03 Codifié dans le code du travail Plus arrêtés d applications

Plus en détail

Mise en œuvre de la radioprotection dans les entreprises: Certification d'entreprise et formation du personnel.

Mise en œuvre de la radioprotection dans les entreprises: Certification d'entreprise et formation du personnel. Mise en œuvre de la radioprotection dans les entreprises: Certification d'entreprise et formation du personnel. Alain BONTEMPS, Directeur du CEFRI -NOMBRE DE TRAVAILLEURS EXPOSES (Nucléaire): Total: 60

Plus en détail

ROYAUME DU MAROC. Ministère de l Eductaion Nationale, de l Enseignement Supérieur de la Formation des Cadres et de la Recherche Scientifique

ROYAUME DU MAROC. Ministère de l Eductaion Nationale, de l Enseignement Supérieur de la Formation des Cadres et de la Recherche Scientifique ROYAUME DU MAROC Ministère de l Eductaion Nationale, de l Enseignement Supérieur de la Formation des Cadres et de la Recherche Scientifique UNIVERSITE : Hassan II ETABLISSEMENT : Faculté de Médecine &

Plus en détail

Médecine nucléaire Diagnostic in vivo

Médecine nucléaire Diagnostic in vivo RADIOPROTECTION : SECTEUR MÉDICAL Médecine nucléaire Diagnostic in vivo TEP-TDM ou TEP (1) au fluor 18 et autres émetteurs de positons Définition : acte à visée diagnostique utilisant actuellement du fluor

Plus en détail

La dosimétrie physique, mesurer pour optimiser

La dosimétrie physique, mesurer pour optimiser Evaluer et prévenir le risque radiologique professionnel dans les opérations de radiographie industrielle La dosimétrie physique, mesurer pour optimiser Pr Didier PAUL Faculté de Médecine, Service de Médecine

Plus en détail

MARS 2012 RÈGLES GÉNÉRALES DE RADIOPROTECTION DU CEA. Pôle maîtrise des risques Direction de la protection et de la sûreté nucléaire

MARS 2012 RÈGLES GÉNÉRALES DE RADIOPROTECTION DU CEA. Pôle maîtrise des risques Direction de la protection et de la sûreté nucléaire MARS 2012 RÈGLES GÉNÉRALES DE RADIOPROTECTION DU CEA Direction de la protection et de la sûreté nucléaire Préface La protection radiologique des travailleurs, du public et de l environnement est l affaire

Plus en détail

Rédaction du Plan d Organisation de la Physique Médicale (POPM)

Rédaction du Plan d Organisation de la Physique Médicale (POPM) G U I D E D E L ' A S N M E D I C A L en collaboration avec SOCIETE FRANÇAISE DE PHYSIQUE MEDICALE Rédaction du Plan d Organisation de la Physique Médicale (POPM) GUIDE Nº 20 Version du 19/04/2013 Préambule

Plus en détail

Notice UTILISATION DE SOURCES RADIOACTIVES (domaine non médical)

Notice UTILISATION DE SOURCES RADIOACTIVES (domaine non médical) IND/RN/001/NT03 Notice UTILISATION DE SOURCES RADIOACTIVES (domaine non médical) Renouvellement, modification ou annulation de l autorisation I DEMANDE DE RENOUVELLEMENT D UNE AUTORISATION...3 I.1 Rappels...3

Plus en détail

LE DACS RADIATION DOSE MONITOR. Le bon réflexe pour une optimisation de la dose

LE DACS RADIATION DOSE MONITOR. Le bon réflexe pour une optimisation de la dose LE DACS RADIATION DOSE MONITOR Le bon réflexe pour une optimisation de la dose Radiation Dose Monitor / QU EST-CE QU UN DACS? / Le DACS (Dose Archiving and Communication System) est à la dose ce que le

Plus en détail

Dr L Verzaux Pr Elisabeth Schouman-Claeys

Dr L Verzaux Pr Elisabeth Schouman-Claeys Dr L Verzaux Pr Elisabeth Schouman-Claeys Dépasser une approche normative Se mettre à la place du patient Bonne pratique, bientraitance Démarches qualité structurées Thématiques clés (dont exigences réglementaires)

Plus en détail

Réf. : Code de l environnement, notamment ses articles L.592-21 et L.592-22 Code de la santé publique, notamment ses articles L.1333-17 et R.

Réf. : Code de l environnement, notamment ses articles L.592-21 et L.592-22 Code de la santé publique, notamment ses articles L.1333-17 et R. RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE NANTES N/Réf. : CODEP-NAN-2014-012919 Nantes, le 19 mars 2014 MARIE SAS Etablissement de Sablé sur Sarthe ZI de l Aubrée 72300 SABLE SUR SARTHE Objet : Inspection de la

Plus en détail

Les situations accidentelles constatées, en France, dans le domaine de la

Les situations accidentelles constatées, en France, dans le domaine de la Édition 2013 Charte de bonnes pratiques Préface Les situations accidentelles constatées, en France, dans le domaine de la radiographie industrielle ne se produisent heureusement que rarement. Pour autant,

Plus en détail

Rapport final sur les priorités en matière de surveillance de la médecine

Rapport final sur les priorités en matière de surveillance de la médecine Département fédéral de l'intérieur DF) Office fédéral de la santé publique OFSP Unité de direction Protection des consommateurs Rapport final sur les priorités en matière de surveillance de la médecine

Plus en détail

Circulaire DGT/ASN n 04 du 21 avril 2010 relative aux mesures de prévention des risques d exposition aux rayonnements ionisants

Circulaire DGT/ASN n 04 du 21 avril 2010 relative aux mesures de prévention des risques d exposition aux rayonnements ionisants RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère du travail, de la solidarité et de la fonction publique NOR : MTST1011109C Circulaire DGT/ASN n 04 du 21 avril 2010 relative aux mesures de prévention des risques d exposition

Plus en détail

Comme les précédentes,

Comme les précédentes, dmt TC dossier médico-technique 106 Médecine et rayonnements ionisants: fiches d aide à l analyse des risques en médecine nucléaire Six nouvelles fiches d aide à l analyse des risques font suite à une

Plus en détail

SOMMAIRE Thématique : Prévention des risques professionnels - Environnement

SOMMAIRE Thématique : Prévention des risques professionnels - Environnement SOMMAIRE Thématique : Prévention des risques professionnels - Environnement Rubrique : Fonctionnels de la prévention du ministère... 2... 4 Rubrique : Risques psychosociaux...12 1 SOMMAIRE Rubrique : Fonctionnels

Plus en détail

Assurance de qualité en radiothérapie Aspects réglementaires et implications pratiques

Assurance de qualité en radiothérapie Aspects réglementaires et implications pratiques Cours nationaux de radiothérapie Cours de DES d Oncologie-Radiothérapie Société Française des jeunes Radiothérapeutes Oncologues Lille, 5 au 7 mars 2015 Assurance de qualité en radiothérapie Aspects réglementaires

Plus en détail

Médecine nucléaire Diagnostic in vivo

Médecine nucléaire Diagnostic in vivo RADIOPROTECTION : SECTEUR MÉDICAL Médecine nucléaire Diagnostic in vivo hors TEP (1) Définition : acte à visée diagnostique utilisant des radionucléides artificiels administrés en sources non scellées

Plus en détail

Glossaire. de l assurance complémentaire santé(1) pour vous accompagner. Frais d accompagnement. CMU Tiers payant ...

Glossaire. de l assurance complémentaire santé(1) pour vous accompagner. Frais d accompagnement. CMU Tiers payant ... Glossaire de l assurance complémentaire santé(1) pour vous accompagner Frais d accompagnement CMU Tiers payant... «Bien comprendre et bien choisir votre complémentaire» A...P.3 B...P.4 C...P.4 D...P.7

Plus en détail

Domaine Santé. Plan d études cadre Modules complémentaires santé. HES-SO, les 5 et 6 mai 2011. 1 PEC Modules complémentaires santé

Domaine Santé. Plan d études cadre Modules complémentaires santé. HES-SO, les 5 et 6 mai 2011. 1 PEC Modules complémentaires santé Domaine Santé Plan d études cadre Modules complémentaires santé HES-SO, les 5 et 6 mai 2011 1 PEC Modules complémentaires santé Plan d études cadre Modules complémentaires santé 1. Finalité des modules

Plus en détail

Maîtrise des Fournisseurs. La CAEAR. Commission d Acceptation des Entreprises en Assainissement Radioactif

Maîtrise des Fournisseurs. La CAEAR. Commission d Acceptation des Entreprises en Assainissement Radioactif Maîtrise des Fournisseurs La CAEAR Commission d Acceptation des Entreprises en Assainissement Radioactif 1 La CAEAR : Définition Commission interne au CEA, Elle a pour mission la présélection des entreprises

Plus en détail

SPECIFICATION "E" DU CEFRI CONCERNANT LES ENTREPRISES EMPLOYANT DU PERSONNEL DE CATEGORIE A OU B TRAVAILLANT DANS LES INSTALLATIONS NUCLEAIRES

SPECIFICATION E DU CEFRI CONCERNANT LES ENTREPRISES EMPLOYANT DU PERSONNEL DE CATEGORIE A OU B TRAVAILLANT DANS LES INSTALLATIONS NUCLEAIRES 92038 PARIS LA DEFENSE CEDEX Page 1 / 11 SPECIFICATION "E" DU CEFRI CONCERNANT LES ENTREPRISES EMPLOYANT DU PERSONNEL DE CATEGORIE A OU B TRAVAILLANT DANS LES INSTALLATIONS NUCLEAIRES 29/11/00 13 Indice

Plus en détail

L IRSN VOUS OUVRE TOUTES SES PORTES

L IRSN VOUS OUVRE TOUTES SES PORTES Dans le cadre des Journées Européennes du Patrimoine L IRSN VOUS OUVRE TOUTES SES PORTES SAMEDI 15 SEPTEMBRE 2012 ENTRÉE LIBRE DE 10H30 À 17H SUR PRÉSENTATION D UNE CARTE D IDENTITÉ 31, AVENUE DE LA DIVISION

Plus en détail

Auteur : Françoise NICOLAS, Responsable Qualité. Approuvé par : Michel ROUVELLAT, Président. Dernière date de mise à jour : 01 avril 2015

Auteur : Françoise NICOLAS, Responsable Qualité. Approuvé par : Michel ROUVELLAT, Président. Dernière date de mise à jour : 01 avril 2015 Manuel Qualité Auteur : Françoise NICOLAS, Responsable Qualité Approuvé par : Michel ROUVELLAT, Président Dernière date de mise à jour : 01 avril 2015 CIS Valley Manuel Qualité- MAQ_V08 page 1/16 Engagement

Plus en détail

REFERENTIEL PROFESSIONNEL DU DIPLÔME D ETAT D INGENIERIE SOCIALE (DEIS) Contexte de l intervention

REFERENTIEL PROFESSIONNEL DU DIPLÔME D ETAT D INGENIERIE SOCIALE (DEIS) Contexte de l intervention REFERENTIEL PROFESSIONNEL DU DIPLÔME D ETAT D INGENIERIE SOCIALE (DEIS) Contexte de l intervention Les transformations sociales, la territorialisation et la complexité croissante des dispositifs liés aux

Plus en détail

Une réponse concrète et adaptée pour valoriser votre engagement pour l environnement. www.evaluation-envol-afnor.org

Une réponse concrète et adaptée pour valoriser votre engagement pour l environnement. www.evaluation-envol-afnor.org Une réponse concrète et adaptée pour valoriser votre engagement pour l environnement www.evaluation-envol-afnor.org Quelques mots à propos du groupe Afnor Opérateur central du système français de normalisation

Plus en détail

Evaluation des risques professionnels dans les établissements de santé (dr.l.sctrick)

Evaluation des risques professionnels dans les établissements de santé (dr.l.sctrick) Evaluation des risques professionnels dans les établissements de santé (dr.l.sctrick) Le danger : propriété ou capacité intrinsèque d un équipement, d une substance, d une méthode de travail, de causer

Plus en détail

DTS IMAGERIE MÉDICALE ET RADIOLOGIE THÉRAPEUTIQUE

DTS IMAGERIE MÉDICALE ET RADIOLOGIE THÉRAPEUTIQUE DTS IMAGERIE MÉDICALE ET RADIOLOGIE THÉRAPEUTIQUE Formation sous contrat d association avec l Etat Dossier d intégration en 1 ère année ÉCOLE MASO 7, avenue des Palmiers 66000 Perpignan tél. 04 68 35 76

Plus en détail

Diplôme d Etat d infirmier Référentiel de compétences

Diplôme d Etat d infirmier Référentiel de compétences Annexe II Diplôme d Etat d infirmier Référentiel de compétences Les référentiels d activités et de compétences du métier d infirmier diplômé d Etat ne se substituent pas au cadre réglementaire. En effet,

Plus en détail

Article 9.2 Caractère obligatoire du régime frais de santé et dispenses d affiliation

Article 9.2 Caractère obligatoire du régime frais de santé et dispenses d affiliation Avenant n 4 relatif à la mise en place d un régime frais de santé obligatoire pour le personnel non cadre du secteur de la Propreté Préambule Considérant la volonté des partenaires sociaux du secteur de

Plus en détail

Sensibilisation à la protection contre les rayonnements ionisants

Sensibilisation à la protection contre les rayonnements ionisants Sensibilisation à la protection contre les rayonnements ionisants version 2010 Formateur: Patrice Charbonneau Pourquoi une sensibilisation Code du travail 2008 (ex 2003-296) relatif à la protection des

Plus en détail

LA RADIOACTIVITE NATURELLE RENFORCEE CAS DE LA MESURE DU RADON - A L G A D E

LA RADIOACTIVITE NATURELLE RENFORCEE CAS DE LA MESURE DU RADON - A L G A D E LA RADIOACTIVITE NATURELLE RENFORCEE CAS DE LA MESURE DU RADON Sylvain BERNHARD - Marion DESRAY - A L G A D E Membre de l UPRAD, Union Nationale des Professionnels du Radon LES EXPOSITIONS PROFESSIONNELLES

Plus en détail

Nos expertises au service des salariés et des entreprises. Entreprises de. la restauration rapide, votre formule santé

Nos expertises au service des salariés et des entreprises. Entreprises de. la restauration rapide, votre formule santé Nos expertises au service des salariés et des entreprises Entreprises de la restauration rapide, votre formule santé Votre régime frais de santé Entreprise, salariés : une solution Gagnant - Gagnant La

Plus en détail

Guide des bonnes pratiques de physique médicale

Guide des bonnes pratiques de physique médicale PHYSIQUE MEDICALE_livres 22/11/12 13:05 Page1 Guide des bonnes pratiques de physique médicale Société française de physique médicale Lcinquantaine a profession de physicien médical est peu connue. Apparue

Plus en détail

Mise au point sur LA MAINTENANCE DES DISPOSITIFS MEDICAUX. Octobre 2011. www.afssaps.fr. Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé

Mise au point sur LA MAINTENANCE DES DISPOSITIFS MEDICAUX. Octobre 2011. www.afssaps.fr. Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé Octobre 2011 Mise au point sur LA MAINTENANCE DES DISPOSITIFS MEDICAUX Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé 143-147 boulevard Anatole France F-93285 Saint-Denis Cedex www.afssaps.fr

Plus en détail

Présentation des règles et procédures. environnement nucléaire

Présentation des règles et procédures. environnement nucléaire Présentation des règles et procédures de travail en environnement nucléaire 1 Sommaire Les grandes lignes de la réglementation Le contrôle de l exposition aux rayonnements ionisants Les moyens de protection

Plus en détail

Surveillance dosimétrique Note législative

Surveillance dosimétrique Note législative VL/NB Bruxelles, le 17 mars 2014 Surveillance dosimétrique Note législative 1 Un nouveau texte de loi vient de paraître. Il s agit de : Loi du 26 janvier modifiant la loi du 15 avril 1994 relative à la

Plus en détail

ASSISTANCE ET RENFORCEMENT DES CAPACITÉS OFFERTS DANS D AUTRES INSTANCES INTERNATIONALES. Document soumis par l Unité d appui à l application *

ASSISTANCE ET RENFORCEMENT DES CAPACITÉS OFFERTS DANS D AUTRES INSTANCES INTERNATIONALES. Document soumis par l Unité d appui à l application * RÉUNION DES ÉTATS PARTIES À LA CONVENTION SUR L INTERDICTION DE LA MISE AU POINT, DE LA FABRICATION ET DU STOCKAGE DES ARMES BACTÉRIOLOGIQUES (BIOLOGIQUES) OU À TOXINES ET SUR LEUR DESTRUCTION BWC/MSP/2009/MX/INF.4

Plus en détail

OBLIGATIONS DE LA COLLECTIVITE AVANT INTERVENTION D ENTREPRISES EXTERIEURES PLAN DE PREVENTION

OBLIGATIONS DE LA COLLECTIVITE AVANT INTERVENTION D ENTREPRISES EXTERIEURES PLAN DE PREVENTION OBLIGATIONS DE LA COLLECTIVITE AVANT INTERVENTION D ENTREPRISES EXTERIEURES PLAN DE PREVENTION Service Santé Sécurité au Travail Maison des Communes Cité Administrative Rue Renoir BP 609 64006 PAU Cedex

Plus en détail

Scénarios des activités pédagogiques en ligne. Christiane Mathy / Izida Khamidoullina

Scénarios des activités pédagogiques en ligne. Christiane Mathy / Izida Khamidoullina Scénarios des activités pédagogiques en ligne Christiane Mathy / Izida Khamidoullina Intervenants Équipe e-learning Christiane Mathy, collaboratrice mais aussi: Enseignante en informatique de gestion Maître

Plus en détail

Préface. 2 - Charte de bonnes pratiques en radiographie industrielle

Préface. 2 - Charte de bonnes pratiques en radiographie industrielle Préface Les situations accidentelles constatées, en France, dans le domaine de la radiographie industrielle ne se produisent heureusement que rarement. Pour autant, elles nous permettent néanmoins de ne

Plus en détail

Certification des coordinations hospitalières de prélèvement d organes et de tissus

Certification des coordinations hospitalières de prélèvement d organes et de tissus Certification des coordinations hospitalières de prélèvement d organes et de tissus Dispositif de certification Depuis 2005, l Agence de la biomédecine a initié la procédure de certification des coordinations

Plus en détail

Certificat SSO de formation postgrade en médecine dentaire générale

Certificat SSO de formation postgrade en médecine dentaire générale Certificat SSO de formation postgrade en médecine dentaire générale Guide Reconnaissance par la SSO du statut de praticien généraliste Le certificat SSO de formation postgrade en médecine dentaire générale

Plus en détail

CAMPUS SENGHOR du SENEGAL ENDA-MADESAHEL. Mbour, Sénégal. Master Santé Environnementale

CAMPUS SENGHOR du SENEGAL ENDA-MADESAHEL. Mbour, Sénégal. Master Santé Environnementale CAMPUS SENGHOR du SENEGAL ENDA-MADESAHEL Mbour, Sénégal Master Santé Environnementale Les problèmes environnementaux auxquels l Etat, les collectivités locales, les entreprises et la société civile doivent

Plus en détail

LES FORMATIONS A LA RADIOPROTECTION

LES FORMATIONS A LA RADIOPROTECTION LES FORMATIONS A LA RADIOPROTECTION NSTN Paul LIVOLSI 2 AVRIL 2014, CERN - GENÈVE DE QUOI PARLE T-ON? Sécurité Nucléaire Sûreté INB RADIOPROTECTION Prévention et lutte contre les actes de malveillance

Plus en détail

À CHAQUE ÂGE SES BESOINS, À CHAQUE BUDGET SES PRIORITÉS

À CHAQUE ÂGE SES BESOINS, À CHAQUE BUDGET SES PRIORITÉS Reflexio Santé Reflexio Santé À CHAQUE ÂGE SES BESOINS, À CHAQUE BUDGET SES PRIORITÉS France Mutuelle a conçu pour vous Reflexio Santé, la mutuelle santé qui se préoccupe de vos besoins en s adaptant à

Plus en détail

Les leçons tirées de l accident de Fukushima feront éventuellement l objet d une version révisée dans le futur. H. Métivier SFRP

Les leçons tirées de l accident de Fukushima feront éventuellement l objet d une version révisée dans le futur. H. Métivier SFRP Revue des livres Radiation Protection and Safety of Radiation Sources: International Basic safety Standards, Interim edition, ISBN 978-92-0-120910-8, IAEA, Vienne 2011, 65. Elles étaient attendues, voici

Plus en détail

La radioprotection des travailleurs

La radioprotection des travailleurs R A P P O R T R A P P O R T La radioprotection des travailleurs Exposition professionnelle aux rayonnements ionisants en France : bilan 2013 PRP-HOM/2014-007 Pôle radioprotection, environnement, déchets

Plus en détail

Formation de la Personne Compétente en Radioprotection

Formation de la Personne Compétente en Radioprotection Formation de la Personne Compétente en Radioprotection Cécile Etard - INSTN SFRP - Cherbourg - 18/6/2004 1 Rappel «historique» Décret 86-1103 du 2 octobre 1986 Arrêté du 25 novembre 1987 Formation de 7

Plus en détail

Depuis l'an 2000, le Ministère de la Santé Publique (MSP) a mis en place une procédure d accréditation pour améliorer la qualité des services

Depuis l'an 2000, le Ministère de la Santé Publique (MSP) a mis en place une procédure d accréditation pour améliorer la qualité des services Depuis l'an 2000, le Ministère de la Santé Publique (MSP) a mis en place une procédure d accréditation pour améliorer la qualité des services hospitaliers. Ce projet d amélioration de la qualité porte

Plus en détail

METHODOLOGIE GENERALE DE LA RECHERCHE EPIDEMIOLOGIQUE : LES ENQUETES EPIDEMIOLOGIQUES

METHODOLOGIE GENERALE DE LA RECHERCHE EPIDEMIOLOGIQUE : LES ENQUETES EPIDEMIOLOGIQUES Enseignement du Deuxième Cycle des Etudes Médicales Faculté de Médecine de Toulouse Purpan et Toulouse Rangueil Module I «Apprentissage de l exercice médical» Coordonnateurs Pr Alain Grand Pr Daniel Rougé

Plus en détail

SUPPLEMENT AU DIPLÔME

SUPPLEMENT AU DIPLÔME SUPPLEMENT AU DIPLÔME Le présent supplément au diplôme (annexe descriptive) suit le modèle élaboré par la Commission européenne, le Conseil de l'europe et l'unesco/cepes. Le supplément vise à fournir des

Plus en détail

Certification ISO 9001 de la prise en charge médicamenteuse

Certification ISO 9001 de la prise en charge médicamenteuse Certification ISO 9001 de la prise en charge médicamenteuse Jeudi 9 avril 2015 1 Sommaire Présentation de la Maison de santé Marie Galène La démarche de certification ISO 9001 à Marie Galène Pourquoi cette

Plus en détail

Prestations d audit et de conseil 2015

Prestations d audit et de conseil 2015 M. Denis VIROLE Directeur des Services +33 (0) 6 11 37 47 56 denis.virole@ageris-group.com Mme Sandrine BEURTHE Responsable Administrative +33 (0) 3 87 62 06 00 sandrine.beurthe@ageris-group.com Prestations

Plus en détail

TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR SUR LE CONTRAT RESPONSABLE ET LA GÉNÉRALISATION DE LA COMPLÉMENTAIRE SANTÉ

TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR SUR LE CONTRAT RESPONSABLE ET LA GÉNÉRALISATION DE LA COMPLÉMENTAIRE SANTÉ TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR SUR LE CONTRAT RESPONSABLE ET LA GÉNÉRALISATION DE LA COMPLÉMENTAIRE SANTÉ SOMMAIRE LA GÉNÉRALISATION DE LA COMPLÉMENTAIRE SANTÉ 05 DES GARANTIES MINIMALES... 06... ET DES RÈGLES

Plus en détail

Référentiel Engagement de service

Référentiel Engagement de service Toute reproduction intégrale ou partielle faite en dehors d une demande expresse d AFNOR Certification ou de ses ayants droits ou ayants cause est illicite (code de la propriété intellectuelle artt. L122-4

Plus en détail

Modifications du Code du travail par la loi N 2014-873 du 4 août 2014

Modifications du Code du travail par la loi N 2014-873 du 4 août 2014 FM 14/08/14 Modifications du Code du travail par la loi N 2014-873 du 4 août 2014 Article L1153-5 L employeur prend toutes dispositions nécessaires en vue de prévenir les faits de harcèlement sexuel, d

Plus en détail

L EXPÉRIENCE POUR L AUTONOMIE

L EXPÉRIENCE POUR L AUTONOMIE L EXPÉRIENCE POUR L AUTONOMIE Depuis plus de 10 ans, l association Actis dentaire formation a pour objectif de former des praticiens à la chirurgie orale, parodontale et implantaire. L expérience pour

Plus en détail

GUIDE D APPLICATION DE LA RÉGLEMENTATION

GUIDE D APPLICATION DE LA RÉGLEMENTATION GUIDE D APPLICATION DE LA RÉGLEMENTATION G-121 LA RADIOPROTECTION DANS LES ÉTABLISSEMENTS D ENSEIGNEMENT, DE SANTÉ ET DE RECHERCHE Publie par la Commission de controle de l'energie atomique Mai 2000 Commission

Plus en détail

MOI PRÉVENTION SANTÉ PRÉVOYANCE

MOI PRÉVENTION SANTÉ PRÉVOYANCE MOI PRÉVENTION PRÉVOYANCE LA DURABLE DE GÉNÉRATION EN GÉNÉRATION! La MGET s engage pour tous, sur les terrains de la santé, de la prévoyance mais aussi de la prévention innovante et de l action sociale.

Plus en détail

OUVERTURE ET MISE EN PLACE

OUVERTURE ET MISE EN PLACE OUVERTURE ET MISE EN PLACE Estelle Marcault 20/01/2012 URC PARIS NORD 1 Ouverture et mise en place Trois types de visites/ réunions peuvent avoir lieu : Visite de sélection Réunion investigateur Visite

Plus en détail

Notice d Information Assurance de Groupe - Frais de Santé Contrat n 2431318401020

Notice d Information Assurance de Groupe - Frais de Santé Contrat n 2431318401020 Notice d Information Assurance de Groupe - Frais de Santé Contrat n 2431318401020 A effet du 1 er janvier 2007 Le Syndicat REUSSIR. 21 BOULEVARD POISSONNIERE 75002 PARIS souscrit auprès d AXA France Vie,

Plus en détail

Référentiel Officine

Référentiel Officine Référentiel Officine Inscrire la formation dans la réalité et les besoins de la pharmacie d officine de demain - Ce référentiel décrit dans le cadre des missions et des activités du pharmacien d officine

Plus en détail

mis SANTÉ en toute simplicité, en toute liberté.

mis SANTÉ en toute simplicité, en toute liberté. mis SANTÉ en toute simplicité, en toute liberté. mis SANTÉ c est bon de savoir où l on va... Ë Une gamme de garanties adaptées à votre nouvelle vie : Simpliciti vous bénéficiez d une couverture Hospitalisation

Plus en détail

Assurance santé. Pour certaines dépenses, votre complémentaire santé peut manquer d assurance. Swiss santé. Garantie additionnelle

Assurance santé. Pour certaines dépenses, votre complémentaire santé peut manquer d assurance. Swiss santé. Garantie additionnelle Assurance santé Pour certaines dépenses, votre complémentaire santé peut manquer d assurance Swiss santé Garantie additionnelle , garantie additionnelle Aujourd hui, vous bénéficiez déjà d un contrat d

Plus en détail

ANNEXE DETAILLEE DU CV DANS LE CHAMP SOCIAL ET MEDICO-SOCIAL

ANNEXE DETAILLEE DU CV DANS LE CHAMP SOCIAL ET MEDICO-SOCIAL ANNEXE DETAILLEE DU CV DANS LE CHAMP SOCIAL ET MEDICO-SOCIAL EXPERIENCES PROFESSIONNELLES Détail des expériences Responsable qualité association secteur SMS : - Conception, mise en œuvre, animation et

Plus en détail

Santé Offre collective. une couverture santé adaptée aux besoins de votre entreprise et de vos salariés

Santé Offre collective. une couverture santé adaptée aux besoins de votre entreprise et de vos salariés Santé Offre collective une couverture santé adaptée aux besoins de votre entreprise et de vos salariés La Mutuelle Audiens de la presse, du spectacle et de la communication Née de la fusion de la MNPLC,

Plus en détail

Spécialiste de l archivage et de la conservation des dossiers médicaux

Spécialiste de l archivage et de la conservation des dossiers médicaux La mémoire vive des dossiers patients Spécialiste de l archivage et de la conservation des dossiers médicaux en partenariat avec Navaho Agrément SIAF pour la conservation archives physiques Agrément SIAF

Plus en détail

La physique médicale au service du patient: le rôle de l agence internationale de l énergie atomique

La physique médicale au service du patient: le rôle de l agence internationale de l énergie atomique La physique médicale au service du patient: le rôle de l agence internationale de l énergie atomique Ahmed Meghzifene Chef de la Section Dosimétrie et Physique Médicale, Division de la Santé Humaine, Dept

Plus en détail

Groupement ICS eau et William Terry Conseil, représenté par:

Groupement ICS eau et William Terry Conseil, représenté par: Catalogue de Formations THERMALISME Accompagnement à la Certification Aquacert HACCP (Certification basée sur le Guide Bonnes Pratiques de la profession Conforme aux exigences règlementaires de janvier

Plus en détail

COMMANDE REF ADMIN-CS-540-CDD

COMMANDE REF ADMIN-CS-540-CDD Pôle de compétitivité mondial Aéronautique, Espace, Systèmes embarqués COMMANDE REF ADMIN-CS-540-CDD Objet : Prestation d assistance dans le cadre de l action collective AEROLEAN K portée par le pôle de

Plus en détail

EDUCATEUR SPECIALISE ANNEXE 1 : REFERENTIEL PROFESSIONNEL

EDUCATEUR SPECIALISE ANNEXE 1 : REFERENTIEL PROFESSIONNEL EDUCATEUR SPECIALISE ANNEXE 1 : REFERENTIEL PROFESSIONNEL 1.1 DEFINITION DE LA PROFESSION ET DU CONTEXTE DE L INTERVENTION L éducateur spécialisé, dans le cadre des politiques partenariales de prévention,

Plus en détail

Fédération de Recherche en Imagerie multimodalité (FRIM) Inserm Universités Paris Diderot & Paris Nord CNRS AP-HP

Fédération de Recherche en Imagerie multimodalité (FRIM) Inserm Universités Paris Diderot & Paris Nord CNRS AP-HP Fédération de Recherche en Imagerie multimodalité (FRIM) Inserm Universités Paris Diderot & Paris Nord CNRS AP-HP Directeur Dominique Le Guludec Tomographie d'emission MonoPhotonique (TEMP) Convention

Plus en détail

Re-Certification 2012 Programme complet > 8 modules

Re-Certification 2012 Programme complet > 8 modules Re-Certification 2012 Programme complet > 8 modules Amiante : Formation répondant aux critères de compétence obligatoires dans le cadre de la certification (NF EN ISO 17024) D P E : Formation répondant

Plus en détail

G U I D E D E L A S N N 5. Guide de management de la sécurité et de la qualité des soins de radiothérapie

G U I D E D E L A S N N 5. Guide de management de la sécurité et de la qualité des soins de radiothérapie G U I D E D E L A S N N 5 Guide de management de la sécurité et de la qualité des soins de radiothérapie Indice 0 Version du 15/01/2009 Avertissement Le présent guide est destiné à faciliter l application

Plus en détail

Un poste à votre mesure!

Un poste à votre mesure! Titre du poste : INFIRMIÈRE PRATICIENNE EN SOINS DE PREMIÈRE LIGNE (IPSPL) Direction : Direction des soins infirmiers Statut : Temps complet - 35 heures/semaine Quart : Jour LIBELLÉ DU TITRE D EMPLOI Personne

Plus en détail

Normes internationales pour les mesures phytosanitaires (NIMPs)

Normes internationales pour les mesures phytosanitaires (NIMPs) 105 Annexe 3 Normes internationales pour les mesures phytosanitaires (NIMPs) On trouvera ci-après une description succincte des NIMP adoptées. Le texte intégral des NIMP peut être consulté sur le Site

Plus en détail

3152 Infirmiers autorisés/infirmières autorisées

3152 Infirmiers autorisés/infirmières autorisées 3152 Infirmiers autorisés/infirmières autorisées Ce groupe de base comprend les infirmiers autorisés, les infirmiers praticiens, les infirmiers psychiatriques autorisés et les finissants d'un programme

Plus en détail

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la scintigraphie osseuse et le TEP-SCAN

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la scintigraphie osseuse et le TEP-SCAN Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la scintigraphie osseuse et le TEP-SCAN Docteur Antoine MONET Centre d Imagerie Fonctionnelle Clinique Saint Augustin Jeudi 25 Septembre 2008 Un peu d histoire

Plus en détail

Logiciels, dispositifs médicaux et gestion des risques point de vue de l industriel

Logiciels, dispositifs médicaux et gestion des risques point de vue de l industriel Logiciels, dispositifs médicaux et gestion des risques point de vue de l industriel Pascale COUSIN 2 ème Rencontres internationales de la gouvernance des risques en santé 7 juin 2010 Présentation SNITEM

Plus en détail

LA SÉCURITÉ A UN NOM

LA SÉCURITÉ A UN NOM LA SÉCURITÉ A UN NOM UN RÉSEAU D AGENCES DE PROXIMITÉ 19 agences en Europe Surveillance ROISSY Prévention incendie REGENT SECURITY GENNEVILLIERS ST DENIS PARIS Télésurveillance LILLE COIGNIÈRES Sécurité

Plus en détail

GARANTIES. Étudiants NOUS NOUS ENGAGEONS À ÊTRE PLUS QU UNE MUTUELLE

GARANTIES. Étudiants NOUS NOUS ENGAGEONS À ÊTRE PLUS QU UNE MUTUELLE Étudiants NOUS SOMMES PARCE BIEN QUE PLACÉS VOUS ÊTES POUR PLUS VOUS QU UN COMPRENDRE MÉDECIN, NOUS NOUS ENGAGEONS À ÊTRE PLUS QU UNE MUTUELLE Étudiants 5 raisons de choisir la Mutuelle du Médecin Une

Plus en détail