MAIA d Antibes Juan-Les

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "MAIA d Antibes Juan-Les"

Transcription

1 Ordre du jour MAIA d Antibes Juan-Les Les-Pins Table de concertation Tactique mardi 18 février f 14 1) Introduction 2) Actualisation de l offre 4) Guichet Intégré 5) Présentation des missions d un centre d accueil de jour Alzheimer 6) Calendrier des rencontres Pièces jointes : Fiches d orientation Guichet Intégré et Gestion de Cas actualisées Graphiques d activité des GDC / Présentation accueils de jour 2 1) Introduction 2) Actualisation de l offre l Approbation du compte-rendu de la Table Tactique du 15 octobre 13 Adoption de l ordre du jour Suivi de décision de la Table Tactique du 15 octobre 13 : Finaliser l actualisation du Tableau Besoins-Ressources et le transmettre aux partenaires Travailler à la clarification des missions entre le CG06 et le CCAS 3 4

2 2) Actualisation de l offre l 2) Actualisation de l offre l Tableau Besoins-Ressources actualisé transmis début novembre - 43 modifications réalisées Groupe de travail du 31 janvier 14 : le TBR semble complet Précision concernant la date de mise à jour des informations Prochaine mise à jour diffusée début juin Principales modifications à ce jour : Nomination du nouveau Directeur de l hôpital d Antibes Liste des orthophonistes Liste des prestataires de portage de repas à domicile Liste des prestataires d aide à domicile 5 6 2) Actualisation de l offre l Sur l ensemble l des retours (94) Etude départementale sur l offre d aide à domicile Principe : étude conjointe entre les 4 MAIA, appuyée par la DIRECCTE et partagée avec les services sociaux communaux (CCAS / CLIC) Objectif : obtenir une vue la plus exhaustive possible de l offre de ce secteur pour chacun des 4 territoires MAIA Questionnaire adressé à 141 structures / 94 retours Année de création de la structure Analyse des données (déclaratives) Avant Nombre de structure intervenant sur chaque territoire Territoire Antibois Territoire Cannois Territoire Grassois Territoire Niçois Privé 60% Statut des structures Public 5% Associat if 35%

3 Sur l ensemble l des retours (94) Sur l ensemble l des retours (94) En moyenne : - Nombre d agences dans le 06 : 1,5 (mais 66 prestataires n ont qu une seule agence dans le 06) - Prestataire présent dans 5,3 départements (mais 62 prestataires sont présents seulement dans le 06) - Nombre moyen d ETP d intervenants dans le 06 : 25,5 (avec 39,9 intervenants différents) Principales autres prestations proposées Taille de la structure en ETP d'intervenantes à domicile dans le 06 1 à 5 Plus de 50 6 à 10 4% 22% 6% 11 à 16% 21à 50 52% 74 Tarification : - Accord APA : 56 % des prestataires pratiquent le tarif Conseil Général - Accord PCH : 62 % des prestataires pratiquent le tarif Conseil Général - Une vingtaine de prestataires proposent un tarif Taux Plein variable 0 Portage de repas à domicile Bricolage Gros nettoyage Garde de Nuit Garde itinérante de Déplacement Nuit extérieur véhiculé Portage de repas à domicile Privé 70% Extraction Antibois (46) Principales autres prestations proposées Bricolage Gros nettoyage Garde de Nuit Garde itinérante de Nuit Statut des structures Public 2% Associat if 28% Avant Déplacement extérieur véhiculé Année de création de la structure Parmi les 46 prestataires intervenant à Antibes : - Nombre moyen d ETP d intervenants : 30,5, avec 50,9 intervenants différents ) Actualisation de l offre l Appels à candidature de l ARS PASA (1 candidature Antibes / Vallauris) UHR (2 candidatures Antibes / Vallauris) ESA MAIA : 2 dispositifs à ce jour (dont 15 en PACA) + 50 nouveaux projets en 14 Répartition des missions entre le CG06 et le CCAS Projet d extension territoriale de la MAIA d Antibes 12

4 Décisions concernant l offre l de service Décisions proposées : Poursuivre l actualisation du Tableau Besoins- Ressources Poursuivre la réflexion sur le projet d extension territoriale 13 Visite de l ARS DT06 le 13 novembre 13 Analyse de l activité appuyée sur des grilles d évaluation nationales Bilan positif de l avancée du dispositif, notamment concernant : La concertation (Tables) Les outils créés Le fonctionnement de la Gestion de cas 14 Plusieurs axes d amélioration à travailler : Niveau de représentativité en Tables Absence de certains acteurs importants du territoire Démarches liées au recueil et à l échange d information Appui des instances stratégiques de l ARS et du CG (schéma gérontologique, ) prenant en considération le GI MAIA Amélioration de l utilisation des outils par les GDC (guide d évaluation et PSI) 15 Prochaines étapes : Remontée de cette évaluation à l ARS PACA et à l Equipe Projet Nationale Rapport d étape annuel pour le 31 mars Labellisation du dispositif (à 3 ans) Organisation d une Table Stratégique départementale : Rencontre prévue entre les 15 pilotes MAIA de la PACA et l ARS le 13 mars 16

5 Ordre du jour 4) Guichet Intégr gré 1) Introduction 2) Actualisation de l offre 4) Guichet Intégré 5) Présentation des missions d un centre d accueil de jour Alzheimer 6) Calendrier des rencontres Suivi de décision de la Table Tactique du 15 octobre 13 : Suivre l évolution du 4ème Plan Alzheimer concernant l avenir du dispositif MAIA Organiser un groupe de travail visant à actualiser les outils (fiche d orientation, TBR, amélioration du repérage des acteurs intervenant à domicile) Continuer la mise en œuvre du site internet Repousser la signature de la Charte d Engagement après la tenue de la Table Stratégique départementale ) Les outils bilan du groupe de travail du 31 janvier 4.1) Les outils bilan du groupe de travail du 31 janvier 21 participants Objectif d actualiser les outils après 18 mois d utilisation Rappel de leurs rôles Evaluation de leur utilité Actualisation du contenu Modifications de mise en forme pour en faciliter l utilisation 19 Script d évaluation Pas d évolution nécessaire Tableau Besoins-Ressources Pas d évolution nécessaire sur le contenu, mais travail sur mise à disposition sur le site internet à poursuivre : TBR Fiche d orientation du Guichet Intégré Plusieurs modifications de mise en forme proposées : FO GI Fiche d orientation vers la Gestion de cas Plusieurs modifications de mise en forme proposées : DA GDC Proposition de changement d appellation Proposition de création d une fiche synthétique de renseignement au domicile de personnes désorientées Création d un cahier de liaison Gestion de cas

6 4.2) Site internet 4.3) Démarches D CNIL Site internet commun aux MAIA du département Objectif du contenu : Informations générales sur le rôle des MAIA Pages propres à chacun des territoires Espace sécurisé pour accéder à certaines données Travail en cours sur la transposition de l annuaire Pas d avancée récente concernant les démarches au niveau national Déclaration normale réalisée fin 13 Démarche de préparation d une demande d autorisation en cours Décisions concernant le Guichet Intégr gré Décisions proposées : Suivre l évolution du 4 ème Plan Alzheimer et l avenir du dispositif MAIA Valider les modifications sur les outils Réaliser la demande d autorisation à la CNIL Suivi de décision de la Table Tactique du 15 octobre 13 : Continuer à faire connaitre les missions des gestionnaires de cas Travailler à la création d un cahier de liaison «Gestion de cas» 23 24

7 Nombre total d orientations reçues : 69 Inclusions réalisées : 57 Orientation hors critère : 11 Orientation en attente d inclusion : 1 Nombre de sorties du dispositif : 16 Nombre de personnes actuellement suivies : 42 Graphiques d activité orientations reçues depuis la la dernière Table Tactique, dont remplissent les les critères 25 Rappel du rôle central du Gestionnaire de cas, en particulier lors d événements importants (hospitalisation, placement en EHPAD, décès, ) Création d un espace de réflexion éthique et d analyse des pratiques commun entre les gestionnaires de cas des 4 MAIA du département 26 5) Décisions D concernant la Gestion de cas Création et mise en place d un cahier de liaison Gestion de Cas Uniquement en l absence d un autre cahier d un intervenant à domicile Actualisation du document de Demande d Accompagnement en Gestion de cas (voir point précédent) Décisions proposées : Conforter le rôle des gestionnaires de cas auprès des partenaires Valider les modifications sur le document de demande d orientation en Gestion de cas 27 28

8 6) Présentation des missions des accueils de jour Alzheimer 6) Présentation des missions des accueils de jour Alzheimer Présentation réalisée par : - Isabelle DAUREU (assistante sociale France Alzheimer 06) - Stéphan MEDIONI (responsable de l ATJ du CCAS d Antibes) Quelques données : 27 accueils de jour dans les Alpes-Maritimes, dont 4 autonomes (79 places) et 23 rattachés (180 places) Mise en conformité pour le 30/09/14 sur les aspects capacité et solution de transport Présentation FA06 / CCAS ) Le calendrier des rencontres Questions diverses Propositions de thématiques à évoquer lors de la prochaine rencontre? Date de la Table Stratégique départementale à définir (attente du positionnement ARS PACA / CG06) Proposition de date pour la prochaine Table Tactique : Jeudi 12 juin 14 à 9h45 / 10h00 Mardi 17 juin 14 à 9h45 / 10h

9 Merci de votre attention Philippe STEFANI Pilote MAIA Antibes Juan-Les-Pins

Etaient présents : MAIA - Philippe STEFANI, Pilote - Anne TEISSERENC, Gestionnaire de cas - Magali CALARESE, Gestionnaire de cas

Etaient présents : MAIA - Philippe STEFANI, Pilote - Anne TEISSERENC, Gestionnaire de cas - Magali CALARESE, Gestionnaire de cas M A I A d Antibes J uan - Les- Pins COMPTE RENDU DE LA TABLE TACTIQUE du 23 JUIN 2015 Etaient présents : ADMR - Gonzague DESPIERRES, Responsable des Maisons de Services ADORAM - Lucille MODESTE, Responsable

Plus en détail

d e s malades d A lzheime r M A I A d A n t i be s J u a n - L e s - Pins

d e s malades d A lzheime r M A I A d A n t i be s J u a n - L e s - Pins M a ison pour l Autonomie e t l Intégration d e s malades d A lzheime r M A I A d A n t i be s J u a n - L e s - Pins COMPTE RENDU DE LA TABLE TACTIQUE DU 15 OCTOBRE 2013 Personnes présentes par ordre

Plus en détail

Mardi 24 mai 2011. CLIC, Réseaux, MAI. CLIC et développement de la coordination

Mardi 24 mai 2011. CLIC, Réseaux, MAI. CLIC et développement de la coordination Mardi 3 ème rencontre nationale des Réseaux de santé Personnes Agées CLIC, Réseaux, MAI CLIC et développement de la coordination Intervention : Yvelise ABECASSIS, présidente A.N.C.CLIC - Association Nationale

Plus en détail

Troisième COPIL PAERPA. Mardi 16 décembre 2014 14h30 16h30

Troisième COPIL PAERPA. Mardi 16 décembre 2014 14h30 16h30 Troisième COPIL PAERPA Mardi 16 décembre 2014 14h30 16h30 Troisième COPIL PAERPA 16 décembre 2014 Ordre du jour Introduction Gilles Echardour, Délégué territorial de Paris Les actions PAERPA 1. Conventionnements

Plus en détail

Quel message voulez-vous diffuser?

Quel message voulez-vous diffuser? Présentation Comité consultatif et stratégique Expérimentation PAERPA LORRAINE Mise en place de la coordination Territoriale d appui (CTA) Quel message voulez-vous diffuser? Lundi 24 novembre 2014 La Coordination

Plus en détail

Compte-rendu du 2 ème BUREAU TACTIQUE PAERPA-MAIA Le 11 février 2014, à Tours 14h30

Compte-rendu du 2 ème BUREAU TACTIQUE PAERPA-MAIA Le 11 février 2014, à Tours 14h30 Compte-rendu du 2 ème BUREAU TACTIQUE PAERPA-MAIA Le 11 février 2014, à Tours 14h30 Participants : cf. annexe 1 Mme Estel QUERAL, chef de projet PAERPA, ouvre la séance en remerciant l ensemble des partenaires

Plus en détail

MISSIONS DE REFERENT PVP

MISSIONS DE REFERENT PVP Date de création 06/02/2014 Fiche de Dernière mission modification 1- Objectif MISSIONS DE REFERENT PVP GRH Version 1 Service SOINS Fiche de travail Numéro d enregistrement : Diffusion : Direction/Soins/

Plus en détail

Filières et réseaux de gériatrie. Circulaire du 18 mars 2002 Plan solidarité grand âge Plans Alzheimer Dr Spivac Hopital Broca

Filières et réseaux de gériatrie. Circulaire du 18 mars 2002 Plan solidarité grand âge Plans Alzheimer Dr Spivac Hopital Broca Filières et réseaux de gériatrie Circulaire du 18 mars 2002 Plan solidarité grand âge Plans Alzheimer Dr Spivac Hopital Broca Population âgée en forte augmentation Augmentation de l espérance de vie à

Plus en détail

QUESTIONS-REPONSES SUR LE CAHIER DES CHARGES MAIA (Maisons pour l Autonomie et l Intégration des malades d Alzheimer)

QUESTIONS-REPONSES SUR LE CAHIER DES CHARGES MAIA (Maisons pour l Autonomie et l Intégration des malades d Alzheimer) QUESTIONS-REPONSES SUR LE CAHIER DES CHARGES MAIA (Maisons pour l Autonomie et l Intégration des malades d Alzheimer) Le cahier des charges national a pour objet de définir les dispositifs MAIA (maison

Plus en détail

Repères 2014 : l essentiel

Repères 2014 : l essentiel Atouts Prévention Rhône-Alpes Repères 2014 : l essentiel POUR Ensemble, les caisses de retraite s engagent Le label Pour bien-vieillir permet d identifier les actions de prévention proposées par vos caisses

Plus en détail

D. I.U. Gestionnaire de cas 1 er avril 2015

D. I.U. Gestionnaire de cas 1 er avril 2015 D. I.U. Gestionnaire de cas 1 er avril 2015 Claire ASTIER Pilote MAIA Paris Est 1 En2009,MAIAinitiéedansle PlannationalAlzheimer:unemaladiequitouche toutes les dimensions de la «santé» (OMS) où les réponses

Plus en détail

Intégration des services, gestion de cas, et M.A.I.A.

Intégration des services, gestion de cas, et M.A.I.A. L évolution programmée de l accompagnement des malades Alzheimer et de leurs familles: la Maison pour l Autonomie et l Intégration des malades Alzheimer ( M.A.I.A. ) Stéphanie FACHE, Pilote local, Expérimentation

Plus en détail

Les outils SI au service du parcours de santé

Les outils SI au service du parcours de santé Les outils SI au service du parcours de santé (atelier 3) Emilie DELAGE, Sage-Femme coordinatrice de réseau de périnatalité 92 Sud Isabelle LEROUX, Directrice de projet au GCS-DSISIF Aurélie MISME, Médecin

Plus en détail

PLAN REGIONAL D INSERTION DES TRAVAILLEURS HANDICAPES DU LANGUEDOC-ROUSSILLON

PLAN REGIONAL D INSERTION DES TRAVAILLEURS HANDICAPES DU LANGUEDOC-ROUSSILLON PLAN REGIONAL D INSERTION DES TRAVAILLEURS HANDICAPES DU LANGUEDOC-ROUSSILLON - VU la loi n 2005-102 du 11 février 2005 pour l égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des

Plus en détail

Synthèse. Élaboration, rédaction et animation du projet d établissement ou de service. Recommandations. de bonnes pratiques professionnelles

Synthèse. Élaboration, rédaction et animation du projet d établissement ou de service. Recommandations. de bonnes pratiques professionnelles Synthèse Recommandations de bonnes pratiques professionnelles Élaboration, rédaction et animation du projet d établissement ou de service OBJET Les propositions de cette recommandation visent à : définir

Plus en détail

LE CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE

LE CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE LE CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE Un peu d histoire Des bureaux de bienfaisance (à la révolution) Aux bureaux d aide sociale (1953) et depuis 1986 : Le centre communal d action sociale L ACTION SOCIALE

Plus en détail

APPEL A PROJET Appui à maîtrise d ouvrage et maître d œuvre sur :

APPEL A PROJET Appui à maîtrise d ouvrage et maître d œuvre sur : APPEL A PROJET Appui à maîtrise d ouvrage et maître d œuvre sur : Mise en œuvre d une démarche expérimentale de GPEC Territoriale UNIFAF Rhône-Alpes UNIFAF est l'organisme paritaire collecteur agréé (OPCA)

Plus en détail

Madame Laureen WELSCHBILLIG Chef de projet Système d Information de Santé ARS IDF

Madame Laureen WELSCHBILLIG Chef de projet Système d Information de Santé ARS IDF Madame Laureen WELSCHBILLIG Chef de projet Système d Information de Santé ARS IDF Système d information MAIA et stratégie régionale Journée MAIA Paris 11 mai 2015 Hôtel de Ville de Paris Systèmes d Information

Plus en détail

AVENANT A LA CONVENTION TRIPARTITE DE L EHPAD DU CANTON DE

AVENANT A LA CONVENTION TRIPARTITE DE L EHPAD DU CANTON DE miedd Délégation territoriale de Seine et Marne Accusé de réception Ministère de l intérieur 87518115 Acte Certifié exécutoire AVENANT A LA CONVENTION TRIPARTITE DE L EHPAD DU CANTON DE Envoi Préfecture

Plus en détail

Livret d accueil. Autorisations et agréments :

Livret d accueil. Autorisations et agréments : Livret d accueil Service d Aide et d Accompagnement Service de Soins Infirmiers Equipe Spécialisée Alzheimer Services aux familles Portage des repas Garde d enfants Jardinage Bricolage Télé-assistance

Plus en détail

Rapport d étape n 2 MAIA. ARS ILE DE FRANCE ESSONNE Dispositif MAIA porté par AGE Centre Est Essonne 03/2014

Rapport d étape n 2 MAIA. ARS ILE DE FRANCE ESSONNE Dispositif MAIA porté par AGE Centre Est Essonne 03/2014 Rapport d étape n 2 MAIA ARS ILE DE FRANCE ESSONNE Dispositif MAIA porté par AGE Centre Est Essonne 03/2014 Présentation générale du document à destination des pilotes MAIA Ce support a été développé pour

Plus en détail

PROGRAMME OPERATIONNEL NATIONAL DU FONDS SOCIAL EUROPEEN

PROGRAMME OPERATIONNEL NATIONAL DU FONDS SOCIAL EUROPEEN PROGRAMME OPERATIONNEL NATIONAL DU FONDS SOCIAL EUROPEEN 2007 2013 Axe 3 Renforcer la cohésion sociale, favoriser l inclusion sociale et lutter contre les discriminations Volet B Appuyer les politiques

Plus en détail

Expérimentation PAERPA Lorraine 3 ème comité stratégique

Expérimentation PAERPA Lorraine 3 ème comité stratégique Expérimentation PAERPA Lorraine 3 ème comité stratégique 24 novembre 2014 (14h-15h30) ARS LORRAINE 24 novembre2014 1 Ordre du jour Introduction : M. d Harcourt, Mme Pilot, Mme Debord Evolution de la gouvernance

Plus en détail

LES LOGIQUES D ACTIONS DES PARTENAIRES A L EPREUVE DU TERRAIN TEMOIGNAGE

LES LOGIQUES D ACTIONS DES PARTENAIRES A L EPREUVE DU TERRAIN TEMOIGNAGE LES LOGIQUES D ACTIONS DES PARTENAIRES A L EPREUVE DU TERRAIN TEMOIGNAGE 1 D. I.U. GESTIONNAIRE DE CAS 31 JANVIER 2012 CLAIRE ASTIER PILOTE MAIA PARIS 20 BÉATRICE LORRAIN PILOTE MAIA 68 PLAN NATIONAL ALZHEIMER

Plus en détail

Bienvenue. Sommaire. Annexes

Bienvenue. Sommaire. Annexes Bienvenue Sommaire - Bienvenue p 2 - L inscription - l admission p 3 - La vie dans l établissement p 4-5 - Les prestations d hébergement p 6 - Soins et surveillance médicale p 7 - Les conditions financières

Plus en détail

ACCORD-CADRE ENTRE L ETAT ET LE CONSEIL GENERAL D ILLE-ET-VILAINE

ACCORD-CADRE ENTRE L ETAT ET LE CONSEIL GENERAL D ILLE-ET-VILAINE ACCORD-CADRE ENTRE L ETAT ET LE CONSEIL GENERAL D ILLE-ET-VILAINE PREAMBULE : Le projet départemental de développement et de modernisation de l aide à domicile repose sur un ensemble de valeurs fondamentales

Plus en détail

Rencontre partenaires 2015. La contractualisation Caf / Collectivités territoriales. Le Renouvellement des Cej 2015-2018

Rencontre partenaires 2015. La contractualisation Caf / Collectivités territoriales. Le Renouvellement des Cej 2015-2018 La contractualisation Caf / Collectivités territoriales Le Renouvellement des Cej 2015-2018 Sommaire 1. La contractualisation avec la Caf : > les principes Rappel : Cej Une nouveauté : la Ctg La gouvernance

Plus en détail

Le Conseil général de la Loire s associe à la. Journée mondiale de la maladie d Alzheimer

Le Conseil général de la Loire s associe à la. Journée mondiale de la maladie d Alzheimer M e r c r e d i 2 1 s e p t e m b r e 2 0 1 1 Dossier de presse Le Conseil général de la Loire s associe à la Journée mondiale de la maladie d Alzheimer par Claude BOURDELLE, vice-président du conseil

Plus en détail

Module 8 MDPH et CDAPH : rôles et fonctionnement

Module 8 MDPH et CDAPH : rôles et fonctionnement Module 8 MDPH et CDAPH : rôles et fonctionnement MDPH et CDAPH : rôles et fonctionnement Introduction : un service public du handicap Missions générales de la MDPH Statut, organisation et fonctionnement

Plus en détail

II. L accord d entreprise sur l égalité professionnelle entre les femmes et les hommes

II. L accord d entreprise sur l égalité professionnelle entre les femmes et les hommes Mai 2007 Fiche entreprise Société Générale Egalité professionnelle entre les femmes et les hommes Présentation de l entreprise - Secteur d activité : Banque-Finance - Statut : Société Anonyme - Effectif

Plus en détail

TITRE I - Principes généraux (adhésion démission- radiation) TITRE II - Obligations réciproques de l AGEMETRA et de ses adhérents

TITRE I - Principes généraux (adhésion démission- radiation) TITRE II - Obligations réciproques de l AGEMETRA et de ses adhérents RÈGLEMENT INTÉRIEUR DES ADHÉRENTS (DECISION DU CONSEIL D ADMINISTRATION DU 6 DECEMBRE 2012) Préambule Le présent règlement est établi en application de l article 14 des statuts. Il complète ce dernier

Plus en détail

Le Schéma Départemental en faveur des Personnes Agées. Réunion de lancement de la démarche d Actualisation 29 mars 2012

Le Schéma Départemental en faveur des Personnes Agées. Réunion de lancement de la démarche d Actualisation 29 mars 2012 Le Schéma Départemental en faveur des Personnes Agées Réunion de lancement de la démarche d Actualisation 29 mars 2012 Le schéma: outil de planification Document opposable, adopté pour 5 ans par le Conseil

Plus en détail

ASSOCIATION GERONTOLOGIQUE DE GATINE (CLIC DE GATINE & RESEAU DE SANTE NORD DEUX-SEVRES & MAIA 79)

ASSOCIATION GERONTOLOGIQUE DE GATINE (CLIC DE GATINE & RESEAU DE SANTE NORD DEUX-SEVRES & MAIA 79) PLAN D ACTION 2012 ASSOCIATION GERONTOLOGIQUE DE GATINE (CLIC DE GATINE & RESEAU DE SANTE NORD DEUX-SEVRES & MAIA 79) Association Gérontologique de Gâtine (CLIC de Gâtine & Réseau de santé Nord Deux-Sèvres

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES APPEL A PRESTATAIRES POUR UN ACCOMPAGNEMENT COLLECTIF

CAHIER DES CHARGES APPEL A PRESTATAIRES POUR UN ACCOMPAGNEMENT COLLECTIF Référence : 2015005- accompagnement collectif CAHIER DES CHARGES APPEL A PRESTATAIRES POUR UN ACCOMPAGNEMENT COLLECTIF Accompagnement collectif IAE : Aide méthodologique à la décision, la définition d

Plus en détail

C A H I E R D E S C H A R G E S 2 0 1 5

C A H I E R D E S C H A R G E S 2 0 1 5 C A H I E R D E S C H A R G E S 2 0 1 5 D E S E S P A C E S E M P L O I A G I R C - A R R C O Préambule Dans le cadre des orientations prioritaires 2014-2018 de l action sociale de Agirc et Arrco, un des

Plus en détail

DOCUMENT 1 CAHIER DES CHARGES POUR L ATTRIBUTION DE LA MARQUE

DOCUMENT 1 CAHIER DES CHARGES POUR L ATTRIBUTION DE LA MARQUE CAHIER DES CHARGES POUR L ATTRIBUTION DE LA MARQUE FAMILLE PLUS, label national, pour l accueil des familles et des enfants dans les communes touristiques françaises JUILLET 2008 1/13 Cahier des charges

Plus en détail

BOIS-ENERGIE : LES RESEAUX DE CHALEUR CONTRIBUENT AU DEVELOPPEMENT DES TERRITOIRES

BOIS-ENERGIE : LES RESEAUX DE CHALEUR CONTRIBUENT AU DEVELOPPEMENT DES TERRITOIRES BOIS-ENERGIE : LES RESEAUX DE CHALEUR CONTRIBUENT AU DEVELOPPEMENT DES TERRITOIRES DOSSIER DE PRESSE Le 16 octobre 2012 Sainte-Tulle (04) Contact presse : Isabelle Desmartin / 04 42 65 78 14 isabelle.desmartin@communesforestieres.org

Plus en détail

CONVENTION GLOBALE de DEVELOPPEMENT SOCIAL

CONVENTION GLOBALE de DEVELOPPEMENT SOCIAL CONVENTION GLOBALE de DEVELOPPEMENT SOCIAL Entre : Le Département de l Isère, représenté par son Président, André Vallini dûment habilité à signer la présente convention par la délibération de l Assemblée

Plus en détail

Les sorties d hospitalisation des personnes âgées

Les sorties d hospitalisation des personnes âgées 28 Les sorties d hospitalisation des personnes âgées Méthodologie 1) Enquête exploratoire (février 2006 à janvier 2007) sur le retour à domicile des personnes âgées après hospitalisation 2) Analyse - Bilan

Plus en détail

117a6 ANNEXE 6. Entre - Nom de l ES (établissement de santé), représenté par. Et - Nom de l EHPAD, représenté par

117a6 ANNEXE 6. Entre - Nom de l ES (établissement de santé), représenté par. Et - Nom de l EHPAD, représenté par ANNEXE 6 CONVENTION TYPE RELATIVE AUX MODALITES DE COOPERATION ENTRE UN ETABLISSEMENT DE SANTE ET UN ETABLISSEMENT D HEBERGEMENT POUR PERSONNES AGEES DEPENDANTES DANS LE CADRE D UNE FILIERE DE SOINS GERIATRIQUES

Plus en détail

Règlement de certification des prestataires en localisation des réseaux et Comité de pilotage de la certification

Règlement de certification des prestataires en localisation des réseaux et Comité de pilotage de la certification Règlement de certification des prestataires en localisation des réseaux et Comité de pilotage de la certification 1. Objet Le présent document définit les règles d instruction des demandes faites par des

Plus en détail

Conseiller «Plan de Professionnalisation Personnalisé» (Conseiller PPP)

Conseiller «Plan de Professionnalisation Personnalisé» (Conseiller PPP) Conseiller «Plan de Professionnalisation Personnalisé» (Conseiller PPP) Appel à candidature Cahier des Charges aquitain 1 / 6 Introduction : Le renouvellement des générations d'agriculteurs, facteur de

Plus en détail

SUR LA CIRCULAIRE RELATIVE AU DEPLOIEMENT DES MAISONS POUR L AUTONOMIE ET L INTEGRATION DES MALADES ALZHEIMER (MAIA) EN 2014

SUR LA CIRCULAIRE RELATIVE AU DEPLOIEMENT DES MAISONS POUR L AUTONOMIE ET L INTEGRATION DES MALADES ALZHEIMER (MAIA) EN 2014 QUESTIONS-REPONSES SUR LA CIRCULAIRE RELATIVE AU DEPLOIEMENT DES MAISONS POUR L AUTONOMIE ET L INTEGRATION DES MALADES ALZHEIMER (MAIA) EN 2014 CE QU IL FAUT SAVOIR En 2014, 50 nouvelles Maisons pour l

Plus en détail

1 CONTEXTE ET DEFINITION

1 CONTEXTE ET DEFINITION REFERENCEMENT DE CABINETS CONSEILS POUR LA REALISATION DE PRESTATIONS DE DIAGNOSTIC RH et FORMATION TPME EXERCICES 2016-2017 DOSSIER DE CONSULTATION Dossier de consultation : DC /14 / N 1/2016 Date de

Plus en détail

APPEL d OFFRE AUDIT DU DISPOSITIF CHARTE DES BONNES PRATIQUES D ELEVAGE

APPEL d OFFRE AUDIT DU DISPOSITIF CHARTE DES BONNES PRATIQUES D ELEVAGE Confédération Nationale de l Elevage 149, Rue de Bercy 75 595 PARIS CEDEX 12 Tél. 01.40.04.51.10 Fax. 01.40.04.51.22 c.allo@cne.asso.fr delphine.neumeister@idele.fr simon.fourdin@idele.fr APPEL d OFFRE

Plus en détail

Appel à candidature. Plateformes de services médico-sociaux en faveur des personnes âgées en risque de perte d autonomie. Document n ARS/AAC/DAMS

Appel à candidature. Plateformes de services médico-sociaux en faveur des personnes âgées en risque de perte d autonomie. Document n ARS/AAC/DAMS Appel à candidature Plateformes de services médico-sociaux en faveur des personnes âgées en risque de perte d autonomie Document n ARS/AAC/DAMS Contexte Les besoins à satisfaire et les orientations du

Plus en détail

Vous pensez développer de nouvelles solutions d accueil pour la petite enfance (0-6 ans)?

Vous pensez développer de nouvelles solutions d accueil pour la petite enfance (0-6 ans)? Vous pensez développer de nouvelles solutions d accueil pour la petite enfance (0-6 ans)? Document à l attention des collectivités territoriales LE DIAGNOSTIC TERRITORIAL PARTAGE une étape incontournable,

Plus en détail

Label lycée des métiers

Label lycée des métiers Encart : Mise en oeuvre de la loi d orientation et de programme pour l avenir de l école Label lycée des métiers C. n 2005-204 du 29-11-2005 NOR : MENE0502572C RLR : 520-2 MEN - DESCO Texte adressé aux

Plus en détail

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ SOLIDARITÉS ETABLISSEMENTS SOCIAUX ET MÉDICO-SOCIAUX

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ SOLIDARITÉS ETABLISSEMENTS SOCIAUX ET MÉDICO-SOCIAUX MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ Direction générale de la cohésion sociale Sous-direction de l enfance et de la famille Bureau de la protection des personnes SOLIDARITÉS ETABLISSEMENTS SOCIAUX

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES Action Collective Régionale 2015

CAHIER DES CHARGES Action Collective Régionale 2015 CAHIER DES CHARGES Action Collective Régionale 2015 " Prévention du risque infectieux " Depuis leur création, Uniformation et Unifaf accompagnent les employeurs et les salariés dans leur démarche de professionnalisation.

Plus en détail

LES RENCONTRES DU MANAGEMENT DE PÔLES. Jean-Marc DAUBOS Directeur CH Crest et CH Die

LES RENCONTRES DU MANAGEMENT DE PÔLES. Jean-Marc DAUBOS Directeur CH Crest et CH Die LES RENCONTRES DU MANAGEMENT Jean-Marc DAUBOS Directeur CH Crest et CH Die Dr Florence TARPIN-LYONNET Chef de Pôle des activités de soins et d Hospitalisation à Domicile CH Crest Présidente CME Retour

Plus en détail

Dispositif départemental de résidences d auteurs, d illustrateurs ou de traducteurs

Dispositif départemental de résidences d auteurs, d illustrateurs ou de traducteurs Direction de la culture Bibliothèque départementale des Bouches-du-Rhône Dispositif départemental de résidences d auteurs, d illustrateurs ou de traducteurs Année 2013 Période de résidence : entre juillet

Plus en détail

PROJET ASSOCIATIF. Constat :

PROJET ASSOCIATIF. Constat : PROJET ASSOCIATIF Suite aux différentes mutations intervenues courant 2009 et afin de préciser les missions que l association Géronthau souhaite mettre en œuvre sur le bassin gérontologique n 11, le Conseil

Plus en détail

RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS

RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS N 155 - DECEMBRE 2015 ARRETE N 2015 2940 Portant réactualisation du PRogramme Interdépartemental d ACcompagnement des handicaps et de la perte d autonomie en LANGUEDOC-ROUSSILLON

Plus en détail

DASIF / Mise à jour du 3 avril 2013 1

DASIF / Mise à jour du 3 avril 2013 1 Guide des bonnes pratiques et du partenariat entre les acteurs du maintien à domicile DASIF / Mise à jour du 3 avril 2013 1 SOMMAIRE Guide des bonnes pratiques et du partenariat entre les acteurs du maintien

Plus en détail

APPEL A PROJETS 2016 : FONDS SOCIAL EUROPEEN PROMOTION DE L INSERTION DES CLAUSES SOCIALES DANS LES MARCHES PUBLICS

APPEL A PROJETS 2016 : FONDS SOCIAL EUROPEEN PROMOTION DE L INSERTION DES CLAUSES SOCIALES DANS LES MARCHES PUBLICS APPEL A PROJETS 2016 : FONDS SOCIAL EUROPEEN PROMOTION DE L INSERTION DES CLAUSES SOCIALES DANS LES MARCHES PUBLICS Préalable Dans le cadre de la nouvelle programmation du programme opérationnel national

Plus en détail

ACHAT DE PRESTATION DANS LE CADRE DE LA MISE EN ŒUVRE DE LA PROGRAMMATION ANNUELLE DU PLIE PARIS NORD-EST

ACHAT DE PRESTATION DANS LE CADRE DE LA MISE EN ŒUVRE DE LA PROGRAMMATION ANNUELLE DU PLIE PARIS NORD-EST PLAN LOCAL POUR L INSERTION ET L EMPLOI PLIE DE PARIS NORD-EST ACHAT DE PRESTATION DANS LE CADRE DE LA MISE EN ŒUVRE DE LA PROGRAMMATION ANNUELLE DU PLIE PARIS NORD-EST «ATELIERS D EXPRESSION» Référence

Plus en détail

Année 2016 Résidence à partir de juillet 2016

Année 2016 Résidence à partir de juillet 2016 20- rue Mirès 13003 Marseille Tél. : 04 13 31 83 08 Dispositif départemental de Résidences d écrivains, d Illustrateurs ou de Traducteurs Année 2016 Résidence à partir de juillet 2016 Date limite de dépôt

Plus en détail

Atelier de retour d expérience n 2

Atelier de retour d expérience n 2 Atelier de retour d expérience n 2 Amélioration du service rendu aux personnes âgées en perte d'autonomie et optimisation de l'organisation de l'offre de soins et de services Béatrice Lorrain Pilote MAIA

Plus en détail

PRESENTATION «PARCOURS DE SANTE DE LA PERSONNE ÂGEE DANS LE VITRYAT» Jeudi 01 octobre 2015 Eric CLOZET, Jean-Philippe MAURELET ARS CA

PRESENTATION «PARCOURS DE SANTE DE LA PERSONNE ÂGEE DANS LE VITRYAT» Jeudi 01 octobre 2015 Eric CLOZET, Jean-Philippe MAURELET ARS CA PRESENTATION «PARCOURS DE SANTE DE LA PERSONNE ÂGEE DANS LE VITRYAT» Jeudi 01 octobre 2015 Eric CLOZET, Jean-Philippe MAURELET ARS CA Ordre du jour Rappels du contexte et de la phase diagnostic Présentation

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE CREER UNE MAISON DE SERVICES AU PUBLIC LES POINTS D ATTENTION, ETAPE PAR ETAPE

FICHE TECHNIQUE CREER UNE MAISON DE SERVICES AU PUBLIC LES POINTS D ATTENTION, ETAPE PAR ETAPE FICHE TECHNIQUE CREER UNE MAISON DE SERVICES AU PUBLIC LES POINTS D ATTENTION, ETAPE PAR ETAPE DEFINIR LE PROJET DEFINIR LE PORTAGE MONTER LE PARTENARIAT AVEC LES OPERATEURS DE SERVICES ET LES ACTEURS

Plus en détail

Accord cadre national entre la DGEFP, Pôle emploi et les réseaux de l insertion par l activité économique

Accord cadre national entre la DGEFP, Pôle emploi et les réseaux de l insertion par l activité économique Accord cadre national entre la DGEFP, Pôle emploi et les réseaux de l insertion par l activité économique " L'insertion par l'activité économique a pour objet de permettre à des personnes sans emploi,

Plus en détail

Délibération de la Commission de régulation de l énergie du 25 février 2015 portant communication sur le développement des réseaux intelligents

Délibération de la Commission de régulation de l énergie du 25 février 2015 portant communication sur le développement des réseaux intelligents Délibération Délibération de la Commission de régulation de l énergie du 25 février 2015 portant communication sur le développement des réseaux intelligents Participaient à la séance : Philippe de LADOUCETTE,

Plus en détail

AMENAGER LE QUOTIDIEN

AMENAGER LE QUOTIDIEN AMENAGER LE QUOTIDIEN Aides financières, humaines et matérielles Formation Aide aux Aidants / Octobre 2008 Syndicat Intercommunal de la Vallée de l'ondaine, 44 Rue e la Tour de Varan, 42700 FIRMINY 1 Aides

Plus en détail

RESEAU pour PERSONNES AGEES du PAYS LUNEVILLOIS

RESEAU pour PERSONNES AGEES du PAYS LUNEVILLOIS RESEAU pour PERSONNES AGEES du PAYS LUNEVILLOIS Réseau pour Personnes Agées du Pays Lunévillois Statuts Page 1 Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une association régie par la loi du

Plus en détail

ETABLISSEMENT D HOSPITALISATION A DOMICILE

ETABLISSEMENT D HOSPITALISATION A DOMICILE ETABLISSEMENT D HOSPITALISATION A DOMICILE 5, avenue Louis-Blériot 63100 Clermont-Ferrand Tél. 0 820 200 444 Ou 04 73 36 00 37 Fax 04 73 42 98 77 contact@clinidom.fr www.clinidom.fr Finess 63 000 811 8

Plus en détail

Tarifs en EHPAD et aides financières. Les tarifs en EHPAD. (Établissement d Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes)

Tarifs en EHPAD et aides financières. Les tarifs en EHPAD. (Établissement d Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes) Les tarifs en EHPAD (Établissement d Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes) Le prix journalier en EHPAD est composé du tarif Hébergement, du tarif Dépendance et du forfait Soins. Le tarif Hébergement

Plus en détail

Filière Personnes Agées REGLEMENT D INSCRIPTION ET D ATTRIBUTION DES PLACES DANS LES ETABLISSEMENTS POUR PERSONNES AGEES DU CCAS

Filière Personnes Agées REGLEMENT D INSCRIPTION ET D ATTRIBUTION DES PLACES DANS LES ETABLISSEMENTS POUR PERSONNES AGEES DU CCAS Filière Personnes Agées REGLEMENT D INSCRIPTION ET D ATTRIBUTION DES PLACES DANS LES ETABLISSEMENTS POUR PERSONNES AGEES DU CCAS Adopté par le Conseil d Administration du 9 février 2015 1 OBJECTIFS DU

Plus en détail

L HOSPITALISATION A DOMICILE EN ILE DE FRANCE

L HOSPITALISATION A DOMICILE EN ILE DE FRANCE L HOSPITALISATION A DOMICILE EN ILE DE FRANCE ASSOCIATION PARTICIPANT AU SERVICE PUBLIC HOSPITALIER 15 Quai de Dion Bouton 92816 PUTEAUX Cedex www.santeservice.asso.fr Qu est-ce que l hospitalisation à

Plus en détail

L exercice coordonné en soins de 1 er recours en Bourgogne

L exercice coordonné en soins de 1 er recours en Bourgogne L exercice coordonné en soins de 1 er recours en Bourgogne 1 Stratégie régionale de l Agence Pourquoi un référentiel? Consolider l offre de santé coordonnée déjà en place Impulser et développer l exercice

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES CONCERNANT «Prospection et accompagnement des entreprises candidates au label Empl itude»

CAHIER DES CHARGES CONCERNANT «Prospection et accompagnement des entreprises candidates au label Empl itude» CAHIER DES CHARGES CONCERNANT «Prospection et accompagnement des entreprises candidates au label Empl itude» CONTEXTE ET ENJEUX La labellisation Empl itude représente un levier de valorisation économique

Plus en détail

DIRECTION GENERALE DE LA COHESION SOCIALE. Sous-direction des affaires financières et de la modernisation

DIRECTION GENERALE DE LA COHESION SOCIALE. Sous-direction des affaires financières et de la modernisation DIRECTION GENERALE DE LA COHESION SOCIALE Sous-direction des affaires financières et de la modernisation Modalités d élaboration des dispositions réglementaires, budgétaires et comptables, en application

Plus en détail

INTRODUCTION. Constat: diversité des organisations et surtout faiblesses de l expertise juridique territoriale

INTRODUCTION. Constat: diversité des organisations et surtout faiblesses de l expertise juridique territoriale 26 Novembre 2015 Groupe partenarial «Expertise juridique et contrôle de légalité» Intervention de M.ANDRIEU, Directeur des libertés publiques et des affaires juridiques 1 INTRODUCTION Dresser un constat

Plus en détail

Communauté de Communes du Canton de Baugé et communes membres. Synthèse de l atelier. Lundi 8 juin 2015 1415-O-016

Communauté de Communes du Canton de Baugé et communes membres. Synthèse de l atelier. Lundi 8 juin 2015 1415-O-016 Communauté de Communes du Canton de Baugé et communes membres Synthèse de l atelier Lundi 8 juin 2015 1415-O-016 Animation des ateliers Atelier Atelier Atelier Ressources Mardi 2 juin 9h15 12h30 Technique

Plus en détail

LE MUSEE D ART MODERNE DE BELFORT OBTIENT LE LABEL «TOURISME ET HANDICAP».

LE MUSEE D ART MODERNE DE BELFORT OBTIENT LE LABEL «TOURISME ET HANDICAP». Belfort, le 8 juin 2013 LE MUSEE D ART MODERNE DE BELFORT OBTIENT LE LABEL «TOURISME ET HANDICAP». LE MUSEE D ART MODERNE - FONDATION MAURICE JARDOT : UN NOUVEAU LIEU ACCESSIBLE À BELFORT Le Musée d Art

Plus en détail

NOTE DE CONTEXTE SECTORIELLE

NOTE DE CONTEXTE SECTORIELLE janvier 2014 Décembre 2015 NOTE DE CONTEXTE SECTORIELLE En bref Le Centre de ressources DLA (CRDLA) du champ social, médico-social et santé propose aux acteurs de l acccompagnement des structures une série

Plus en détail

PÔLE «SOLIDARITÉS, FORMATION, JEUNESSE, SPORT ET CULTURE» Direction des établissements sociaux et médico-sociaux

PÔLE «SOLIDARITÉS, FORMATION, JEUNESSE, SPORT ET CULTURE» Direction des établissements sociaux et médico-sociaux PÔLE «SOLIDARITÉS, FORMATION, JEUNESSE, SPORT ET CULTURE» Direction des établissements sociaux et médico-sociaux Cahier des charges relatif à la création de structures expérimentales spécialisées dans

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES APPEL A PRESTATAIRES POUR UN ACCOMPAGNEMENT COLLECTIF

CAHIER DES CHARGES APPEL A PRESTATAIRES POUR UN ACCOMPAGNEMENT COLLECTIF Référence : 2015009- accompagnement collectif CAHIER DES CHARGES APPEL A PRESTATAIRES POUR UN ACCOMPAGNEMENT COLLECTIF Accompagnement collectif IAE : Appui à la mise en place d une stratégie de communication

Plus en détail

Avis. Appel à projet Création de 15 places (3x5 places) de Foyer d Accueil Médicalisé pour Adultes Handicapés Vieillissants (FAM)

Avis. Appel à projet Création de 15 places (3x5 places) de Foyer d Accueil Médicalisé pour Adultes Handicapés Vieillissants (FAM) Avis Appel à projet Création de 15 places (3x5 places) de Foyer d Accueil Médicalisé pour Adultes Handicapés Vieillissants (FAM) 1- Objet de l appel à projet : APPEL A PROJET CRÉATION DE 15 PLACES (3X5

Plus en détail

Le plan autisme 2013-2017 prévoit la création d Unités d Enseignements (UE) en classes maternelles pour des enfants avec autisme ou autres TED.

Le plan autisme 2013-2017 prévoit la création d Unités d Enseignements (UE) en classes maternelles pour des enfants avec autisme ou autres TED. Cahier des charges relatif à la création par extension de 7 places de SESSAD ou d IME (semi-internat) à destination de jeunes enfants de 3 à 6 ans avec autisme et autres TED et accompagnés au sein d une

Plus en détail

Cahier des Charges. Toutes formations confondues, l établissement accueille en simultané 450 étudiants par an.

Cahier des Charges. Toutes formations confondues, l établissement accueille en simultané 450 étudiants par an. Marché pour l accompagnement de la mise en place d une démarche qualité visant à la certification ISO 9001 du service de formation continue de l ENGEES Cahier des Charges Date de publication : 11 mars

Plus en détail

Présentation du rapport d étape n 2 Année 2012- MAIA de l est du Loiret. Janvier 2013

Présentation du rapport d étape n 2 Année 2012- MAIA de l est du Loiret. Janvier 2013 Présentation du rapport d étape n 2 Année 2012- MAIA de l est du Loiret Janvier 2013 Présentation générale du document à destination des pilotes MAIA Ce support a été développé pour vous aider dans la

Plus en détail

Appel à propositions

Appel à propositions Appel à propositions Préparation Opérationnelle à l Emploi Collective Dans le secteur des services à la personne Action collective au profit des entreprises adhérentes rattachées au secteur des Services

Plus en détail

Accueil des seniors en établissement : Belgique France, quelles différences?

Accueil des seniors en établissement : Belgique France, quelles différences? EHPAD «Les Charmilles» 225 rue Jean Jaurès 59880 SAINT-SAULVE Tél. : 03.27.28.77.18 Fax : 03.27.35.90.16 Accueil des seniors en établissement : Belgique France, quelles différences? Le fonctionnement d

Plus en détail

Feuille de route 2014 Personnes âgées de plus de 75 ans

Feuille de route 2014 Personnes âgées de plus de 75 ans Feuille de route 2014 Personnes âgées de plus de 75 ans Version du 20 février 2014 Enjeux pour Enjeux le territoire Enjeux Le vieillissement de la population, accentué par l'arrivée à l'âge de la retraite

Plus en détail

LE POSITIONNEMENT DES TUTELLES À L ÉCHELLE TERRITORIALE : LE CAS DE L EXPÉRIMENTATION PAERPA

LE POSITIONNEMENT DES TUTELLES À L ÉCHELLE TERRITORIALE : LE CAS DE L EXPÉRIMENTATION PAERPA LE POSITIONNEMENT DES TUTELLES À L ÉCHELLE TERRITORIALE : LE CAS DE L EXPÉRIMENTATION PAERPA Colloque Management hospitalier Mercredi 24 juin 2015 E.Duchange, A.Pruvot, P.Pichereau, MD Lussier, Anap Agence

Plus en détail

APPEL À PROJETS DE LA MESHS ÉDITION 2015-2016 SOUTIEN À L ÉMERGENCE DE PROJETS

APPEL À PROJETS DE LA MESHS ÉDITION 2015-2016 SOUTIEN À L ÉMERGENCE DE PROJETS APPEL À PROJETS DE LA MESHS ÉDITION 2015-2016 SOUTIEN À L ÉMERGENCE DE PROJETS Date limite de soumission des candidatures : 23 février 2015. OBJECTIFS, ORIENTATION DE L'APPEL À PROJETS, CONDITIONS D'ATTRIBUTION

Plus en détail

Études d estimation des volumes prélevables globaux

Études d estimation des volumes prélevables globaux Études d estimation des volumes prélevables globaux Les Ateliers du Territoire L EAU POTABLE ET URBANISME MONTROND LES BAINS - 17 Novembre 2011 Florence EVRA-ASPORD Chef de Service Territoire Saône-Rhône

Plus en détail

Une nouvelle mission pour le Centre Local d Information et de Coordination (CLIC) du Pays de Châteaubriant

Une nouvelle mission pour le Centre Local d Information et de Coordination (CLIC) du Pays de Châteaubriant Une nouvelle mission pour le Centre Local d Information et de Coordination (CLIC) du Pays de Châteaubriant Présentation du PAP Plan d Actions Personnalisé pour les personnes âgées retraitées du régime

Plus en détail

Gouvernance du Plan Séisme

Gouvernance du Plan Séisme Gouvernance du Plan Séisme Présentation de quelques outils Journées Techniques Plan Séisme 5 février 2008 Produits principaux I. Note de management: en cours de finalisation, mise en application prévue

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE PREMIERS RÉSULTATS DE L ENQUÊTE

DOSSIER DE PRESSE PREMIERS RÉSULTATS DE L ENQUÊTE PREMIERS RÉSULTATS DE L ENQUÊTE DE COÛTS EN ÉTABLISSEMENTS D HÉBERGEMENT POUR PERSONNES AGÉES DÉPENDANTES - DONNÉES 2012-2 avril 2014 Communiqué de presse : Une enquête pour mieux cerner le coût d une

Plus en détail

PROGRAMME INTERDEPARTEMENTAL D ACCOMPAGNEMENT DES HANDICAPS DE LA PERTE D AUTONOMIE

PROGRAMME INTERDEPARTEMENTAL D ACCOMPAGNEMENT DES HANDICAPS DE LA PERTE D AUTONOMIE PROGRAMME INTERDEPARTEMENTAL D ACCOMPAGNEMENT DES HANDICAPS ET DE LA PERTE D AUTONOMIE 2012-2016 Actualisation septembre 2012 L ACTUALISATION DU PRIAC 2012/2016 : les principes Rappel de la définition

Plus en détail

Collège des Professionnels de. Dr Eliane ABRAHAM Vice Présidente du CGL 04 juin 2013 Villers-Lès-Nancy

Collège des Professionnels de. Dr Eliane ABRAHAM Vice Présidente du CGL 04 juin 2013 Villers-Lès-Nancy Collège des Professionnels de Gériatrie en Lorraine PRESENTATION Dr Eliane ABRAHAM Vice Présidente du CGL 04 juin 2013 Villers-Lès-Nancy Historique Le Collège des Gériatres Lorrains créé le 03/12/2004...

Plus en détail

Sites naturels d escalade

Sites naturels d escalade Sites naturels d escalade Le Conseil d administration FFME du 30 novembre 2013 et du 8 mars 2014 a adopté les principes et les actions présentés dans ce document. Sommaire du document Page 4 : Introduction

Plus en détail

LOI ASV : QUELS CHANGEMENTS POUR LES EHPAD?

LOI ASV : QUELS CHANGEMENTS POUR LES EHPAD? LOI ASV : QUELS CHANGEMENTS POUR LES EHPAD? LOI ASVP : QUELS CHANGEMENTS POUR LES EHPAD? Après avoir été écarté du projet de loi, le volet relatif aux EHPAD est revenu dans le débat par le biais d amendement.

Plus en détail

Projet éducatif et pédagogique

Projet éducatif et pédagogique ARIZE LOISIRS JEUNESSE Mairie 09 290 Le Mas d Azil Projet éducatif et pédagogique Relais d assistantes maternelles de l Arize Projet éducatif Relais d assistantes maternelles de l Arize Le projet éducatif

Plus en détail

Convention de partenariat Annexe 2. (Actions Locales Inter-entreprises en Zones d Emploi) CAHIER DES CHARGES

Convention de partenariat Annexe 2. (Actions Locales Inter-entreprises en Zones d Emploi) CAHIER DES CHARGES Convention de partenariat Annexe 2 (Actions Locales Inter-entreprises en Zones d Emploi) CAHIER DES CHARGES I - Description du projet Depuis quelques années, les mutations des entreprises font ressentir

Plus en détail

Projet de loi n 1210 portant réforme de l hôpital et des dispositions relatives aux patients, à la santé et aux territoires

Projet de loi n 1210 portant réforme de l hôpital et des dispositions relatives aux patients, à la santé et aux territoires Projet de loi n 1210 portant réforme de l hôpital et des dispositions relatives aux patients, à la santé et aux territoires PROPOSITIONS D AMENDEMENTS DE L UNASEA L UNASEA est favorable à l objectif affiché

Plus en détail

Atelier de retour d expérience n 7 : Une réponse appropriée à la problématique des parcours de personnes âgées par les réseaux

Atelier de retour d expérience n 7 : Une réponse appropriée à la problématique des parcours de personnes âgées par les réseaux Atelier de retour d expérience n 7 : Une réponse appropriée à la problématique des parcours de personnes âgées par les réseaux De la réflexion lorraine par les réseaux. Parcours et coordination Démarche

Plus en détail

Participez à la démarche en rédigeant ce cahier d acteurs. Comment nous retourner votre cahier d acteur?

Participez à la démarche en rédigeant ce cahier d acteurs. Comment nous retourner votre cahier d acteur? Participez à la démarche en rédigeant ce cahier d acteurs. C est simple, il suffit de remplacer les textes grisés à compléter par votre texte. Votre cahier d acteurs sera mis en forme avant publication

Plus en détail