Formation, qualification et emploi

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Formation, qualification et emploi"

Transcription

1 E 1 DEVELOPPEMENT RESPONSABLE Formation, qualification et emploi L accès à la formation des Véliziens est facilité par la proximité des grands pôles universitaires franciliens. La Ville dispose en outre de son propre pôle de formation, aujourd hui en plein développement. Le niveau de qualification de la population vélizienne est moyen, relativement homogène ; et le nombre de personnes ne bénéficiant d aucun diplôme est proportionnellement plus faible que dans les autres territoires environnants. Aujourd hui, les qualifications de la main d œuvre locale évoluent de surcroît dans le sens des besoins des entreprises du pôle d activités, ce qui valorise un gisement de près de emplois de proximité. 1. Un niveau de formation relativement homogène La population vélizienne se caractérise par un niveau de formation relativement homogène : peu de non-diplômés et peu de diplômes supérieurs. De plus, de nombreux jeunes Véliziens poursuivent aujourd hui leurs études après 18 ans. Peu de personnes sans diplôme, mais également peu de hauts diplômes Dans le domaine de la formation et des qualifications, Vélizy- Villacoublay présente une nouvelle fois une relative homogénéité (voir fiche D1 Aménagement et D2 Lutter contre les exclusions). Seuls 9,7 % des Véliziens de plus de 15 ans (1 427 personnes) ne sont titulaires d aucun diplôme, contre 15,1 % des Yvelinois, 18,7 % des Franciliens et 19,1 % des Français. En outre, cette proportion tombe à 7,4 % dans la classe d âge des 20 à 40 ans signe d un plus faible nombre de non-diplômés dans la population jeune. Néanmoins, la population vélizienne ne se caractérise pas non plus par un très haut niveau de formation : les personnes titulaires d un diplôme de l enseignement supérieur de cycle 2 et plus (soit audelà du bac +2) représentent 17,9 % de la population (contre 22,5 % dans le département, et 21,8 % en Île-de-France). 130

2 Ainsi, une majorité de la population vélizienne est titulaire d un diplôme scolaire (brevet, baccalauréat) ou diplômée d une filière courte professionnalisante. Cependant, les entreprises véliziennes emploient en moyenne 60 % de cadres. Ces caractéristiques en matière de formation peuvent expliquer le taux de chômage relativement faible à Vélizy (voir fiche D2 Lutter contre les exclusions et E2 Emploi). Diplôme le plus élevé % dans la population de plus de 15 ans non scolarisée Certificat d étude primaire 9,1% BEPC (Brevet d'études du Premier Cycle) 7,37% CAP, brevet de compagnon 13,55% BEP 8,99% BAC général 9,44% BAC technologique 9,78% Diplôme universitaire de 1 er cycle (BAC +2) 14,1% Diplôme universitaire de 2 ème et 3 ème cycle 17,9% Source : Insee Une part importante des jeunes qui poursuivent leurs études après 18 ans Une part importante des jeunes Véliziens poursuit ses études après le lycée : 59 % des jeunes de 18 à 24 ans sont scolarisés, une proportion légèrement supérieure aux moyennes départementales et régionales (57,6 et 58 %), traduisant un accès relativement aisé aux études supérieures. La situation dans ce domaine apparaît donc peu préoccupante : elle semble facilitée par les caractéristiques socio-professionnelles de la population (voir fiche Population et D1 Lutter contre les exclusions), et par la proximité de pôles universitaires et de lieux de formation professionnelle (voir ci-après). 2. Une offre d enseignement supérieur riche à proximité La situation de Vélizy-Villacoublay, à proximité de Versailles et de Paris, permet un accès relativement aisé à l offre universitaire d Île-de-France. En outre, le pôle universitaire de Vélizy- Villacoublay possède un important potentiel de développement. Un pôle universitaire en plein développement sur le territoire Vélizy-Villacoublay accueille sur son territoire une antenne de l Université Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines (UVSQ). L offre 131

3 d enseignement est tournée vers les sciences et les nouvelles technologies : 1/ Un institut universitaire de technologie (IUT) offrant un ensemble de formations en informatique, génie électrique, réseaux et télécommunication de niveau bac +2 et bac +3 2/ Et depuis 2010, un pôle universitaire scientifique et technologique d excellence, venu s agréger à l IUT. Le campus propose désormais de nouvelles formations et un élargissement du cursus jusqu au doctorat (bac +8) : - Masters professionnels et recherche en ingénierie des systèmes, robotique, réseaux, télécommunication et handicap ; - L ISTY l Institut des sciences et techniques des Yvelines (une école d ingénieurs avec sa filière spécialisée en informatique). Cet ensemble s inscrit dans la logique des récents pôles de compétitivité et réunit sur un même site un ensemble d outils de recherche (laboratoire, centre de ressource), de développement et de formations de haut niveau dans le domaine des nouvelles technologies. Environ étudiants sont désormais rassemblés sur ce site, soit des effectifs multipliés par deux depuis 2008 (625 étudiants). L absence de lycée à Vélizy-Villacoublay implique cependant une rupture du parcours éducatif des jeunes Véliziens sur le territoire, et restreint les possibilités de créer des liens entre enseignement secondaire et formation post-bac. La proximité des pôles franciliens Le pôle universitaire scientifique et technologique est la seule structure de formation présente sur le territoire. Cependant, l offre de formation autour de Vélizy-Villacoublay est riche : de nombreuses formations professionnelles et universitaires à Versailles et Saint-Quentin-en-Yvelines, la proximité des universités parisiennes et franciliennes (voir encadré ci-contre). La faible desserte de la ville par les transports en commun représente certes une faiblesse, dès lors qu elle pénalise l accès des jeunes à ces formations. Mais cet inconvénient sera atténué par la prochaine arrivée du tramway. Favoriser l accès à la formation Pour faire face à l augmentation du nombre d étudiants sur le territoire, la Ville s est attachée à développer l offre de logements étudiants. 3 résidences ont ainsi été construites, soit un total de 502 studios destinés aux jeunes actifs et aux étudiants. Cet effort bénéficie cependant en premier lieu aux non-véliziens. 132 Formations à proximité Enseignement supérieur - Classes préparatoires dans les lycées versaillais. - École d Architecture de Versailles. - Institut Supérieur International du Parfum et de la Cosmétique. - Ecole Nationale Supérieure du Paysage. - Université de Versailles Saint- Quentin-en-Yvelines. Formation continue - CNAM Versailles. - Greta Versailles Formation (Trappes). Formation professionnelle - CAP Versailles (coiffure, esthétique, pâtisserie, boulangerie, boucherie, traiteur, cuisine, service, vente, mécanique, carrosserie ).

4 La Ville peut également soutenir par le biais de son dispositif jeunesse d «aide au projet» certains projets universitaires et financer des formations dans le cadre de sa politique d insertion (voir fiche D1 Lutter contre les exclusions) mais ces cas restent isolés. Partage. Les membres du Forum 21, réunis en ateliers, ont souligné les enjeux suivants : Un manque de pôle de recherche fondamental! Un manque de pôles de recherche sur le territoire, en dehors de l IUT ;! Un besoin de développer le rôle de Vélizy-Villacoublay au sein de l OIN. 3. Un gisement d emplois de proximité à valoriser En termes d emploi, Vélizy-Villacoublay bénéficie d une situation très favorable : avec un faible taux de chômage qu explique largement la présence d un gisement de près de emplois de proximité. Ces dernières années, avec l appui de la Ville, la qualification de la main-d œuvre locale s est, de plus, rapprochée des besoins des entreprises. Un taux d emploi de la population active particulièrement important La population active vélizienne est composée de personnes de 15 à 64 ans (RP 2007) : au 31 décembre 2009, la ville comptait 656 chômeurs toutes catégories confondues, parmi lesquels 11,6 % de jeunes (18-25 ans) et 48 % de femmes. Les chômeurs représentaient ainsi près de 6 % de la population active un taux particulièrement bas si on le compare avec le taux départemental et national (voir graphique ci-contre). Offre d emploi de proximité et qualification de la maind œuvre locale : vers une adéquation croissante Entre 1999 et 2007, l évolution des emplois offerts par la ville (voir graphique ci-dessous), et de la qualification des actifs résidents (voir graphique ci à droite), démontre une adéquation croissante. Alors que la mutation de la zone d emploi vers une économie de service à forte valeur ajoutée entraîne une demande croissante de cadres et professions intellectuelles supérieures, leur part dans la population active résidente est croissante. TAUX DE CHOMAGE AU 31 DECEMBRE 2010 Source : ETIK-PRESSE d après les données INSEE Signe de cette adéquation croissante entre demande et offre d emplois locaux, le nombre des actifs qui résident et travaillent sur la commune est d ailleurs en hausse : 35,4% en 2007 contre 34,8% en 1999 (En comparaison : dans les Yvelines, 20,1% des actifs occupés travaillent dans leur commune de résidence, un chiffre en baisse de 0.9 point depuis 1999). 133

5 Si cette évolution est prometteuse, les formations aux métiers de la vente (très présents à Vélizy-Villacoublay) pourraient également permettre de renforcer l adéquation croissante entre demande et offre d emplois locaux. EMPLOIS OCCUPES SUR LA VILLE PAR CATEGORIE SOCIOPROFESSIONNELLE EN 2007 CATEGORIE SOCIOPROFESSIONNELLE DES ACTIFS RESIDENTS EN 2007 Les engagements de la Ville Source : INSEE, RP 2007 Source : ETIK-PRESSE d après les données INSEE La mission du service emploi de la Ville s est donnée pour objectif de faciliter la mise en relation (et en adéquation) de l offre et de la demande d emploi locale. Pour cela elle a mis en place, en partenariat avec les entreprises, divers outils de collecte d information et d aides à l emploi. Ainsi, un club DRH a été créé. Il regroupe les responsables du recrutement des grandes entreprises du territoire, et vise à faciliter l embauche locale et l échange d informations avec la Ville. Par ailleurs, une CVthèque sur le site Internet de la ville regroupe les offres d emploi locales. Enfin, des conseillers sont également à l écoute des besoins des demandeurs d emplois. Un Forum emploi Le dernier forum de l emploi organisé par la Ville en avril 2010 a réuni 42 entreprises locales et 700 visiteurs. Pour les employeurs, cet événement est l occasion de mieux connaître le profil de la main-d œuvre locale, et pour la Ville, de renforcer ses partenariats avec les acteurs économiques du territoire. Ces efforts permettent de mieux faire coïncider l offre et la demande de travail, autour d un gisement de près de emplois de proximité, dont le spectre est très large (de l ingénierie, au service à la personne, à la vente, etc.). Partage. Les membres du Forum 21, réunis en ateliers, ont souligné les enjeux suivants : Un besoin de mise en relation des jeunes Véliziens avec les entreprises locales! L importance de l identification des emplois potentiels sur Vélizy-Villacoublay : profils recherchés et postes à pourvoir ;! La nécessité de relayer l offre d emplois auprès des jeunes habitants ;! Un manque de structures pouvant maintenir un lien entre les entreprises locales et les jeunes étudiants. 134

6 Une mise en adéquation des formations avec les emplois présents sur le territoire! Une opportunité : les métiers du commerce - l offre d emplois semble importante ;! Un besoin d accompagnement des jeunes dans l apprentissage de langues étrangères (la maitrise des langues étrangères est une compétence très recherchée par les entreprises) ;! Une absence de lycée qui pose des problèmes d animation de la Ville et de transports entre les territoires mais qui ne semble pas constituer une «rupture» pénalisante dans le cursus de formation ; Un nécessaire rapprochement de la population résidente avec celle qui travaille sur le territoire! Un manque de connexion entre ces 2 populations ;! Un besoin : faciliter l accès aux nouveaux logements des travailleurs de la zone d activité. Forces - Une population bien diplômée, peu de personnes sans diplôme. - Une offre universitaire sur le territoire. - La proximité des pôles franciliens. - Un gisement de près de emplois de proximité. Opportunités - L arrivée du Tram 6. - Le développement du pôle scientifique et technologique de Vélizy-Villacoublay. - L Opération d Intérêt National Paris-Saclay. Enjeux Faiblesses - L absence de dispositif visant à favoriser l accès à la formation professionnelle. - L absence d un lycée, qui ne permet pas la continuité du parcours scolaire, et suivant, de l accès à l emploi des Véliziens sur le territoire. Menaces - L accès à la formation et à l apprentissage pour les jeunes. - La formation continue. - Le développement des filières de formation (vente) en adéquation avec le marché local. 135

Les chiffres clés de l activité 2014 CONSTRUIRE ENSEMBLE UNE PLACE POUR TOUS LES JEUNES

Les chiffres clés de l activité 2014 CONSTRUIRE ENSEMBLE UNE PLACE POUR TOUS LES JEUNES Les chiffres clés de l activité 2014 CONSTRUIRE ENSEMBLE UNE PLACE POUR TOUS LES JEUNES Avant propos Les 26 missions locales du Nord-Pas de Calais remplissent une mission de service public pour l insertion

Plus en détail

Création de près de 9 600 emplois entre 1999 et 2012 La diminution des agriculteurs plombe l emploi

Création de près de 9 600 emplois entre 1999 et 2012 La diminution des agriculteurs plombe l emploi Direction départementale des Territoires de la Analyse sociodémographique de la N 2 Juillet 2015 (version actualisée) C É A S Création de près de 9 600 emplois entre 1999 et 2012 La diminution des agriculteurs

Plus en détail

Confédération Française de l'encadrement-cgc

Confédération Française de l'encadrement-cgc Les classes moyennes www.cfecgc.org Confédération Française de l'encadrement-cgc Les problématiques d éducation On peut dresser un premier constat : «l environnement familial et le voisinage scolaire pèsent

Plus en détail

Rapport pour le conseil régional MAI 2016

Rapport pour le conseil régional MAI 2016 Rapport pour le conseil régional MAI 2016 Présenté par Valérie Pécresse Présidente du conseil régional d'ile-de-france OUVRIR LES LYCÉES SUR LE MONDE DE L ENTREPRISE CR 94-16 CONSEIL REGIONAL D ILE DE

Plus en détail

Lancement du site internet de l URMA Midi Pyrénées Université Régionale des Métiers et de l Artisanat. www.urma-mp.fr

Lancement du site internet de l URMA Midi Pyrénées Université Régionale des Métiers et de l Artisanat. www.urma-mp.fr Lancement du site internet de l URMA Midi Pyrénées Université Régionale des Métiers et de l Artisanat www.urma-mp.fr 15 avril 2013 La Chambre Régionale de Métiers et de l Artisanat de Midi-Pyrénées lance

Plus en détail

Population LA VILLE ET L HOMME

Population LA VILLE ET L HOMME Saint-Jean-de-la-Ruelle constate aujourd hui une diminution de sa population. Ce phénomène est le résultat conjugué d un solde migratoire négatif la croissance urbaine touche à présent les communes les

Plus en détail

Synthèse. Dynamique de l emploi. R0Z-Caissiers, employés de libre service

Synthèse. Dynamique de l emploi. R0Z-Caissiers, employés de libre service R0Z-Caissiers, employés de libre service Synthèse En moyenne sur la période 2007-2009, 207 000 personnes occupent un emploi de caissier et 103 000 sont employés de libre-service. Alors que les premiers

Plus en détail

Zones Urbaines Sensibles de Laval Agglomération Plan pour l emploi Priorité aux jeunes

Zones Urbaines Sensibles de Laval Agglomération Plan pour l emploi Priorité aux jeunes Zones Urbaines Sensibles de Laval Agglomération Plan pour l emploi Priorité aux jeunes Alertes sur la dégradation de la situation de l emploi dans les ZUS En juillet 2012, l augmentation du chômage dans

Plus en détail

Les conseillers en économie sociale et familiale En région Centre -Val de Loire

Les conseillers en économie sociale et familiale En région Centre -Val de Loire Les conseillers en économie sociale et familiale En région Centre -Val de Loire La profession en quelques mots «Le conseiller en économie sociale familiale (CESF) est un travailleur social qualifié dont

Plus en détail

Les ressources humaines

Les ressources humaines Les ressources humaines L assurance emploie environ 210 000 personnes en France. Face aux évolutions démographiques et en réponse aux besoins croissants en qualifications, le secteur continue de recruter

Plus en détail

Les éducateurs spécialisés En région Centre

Les éducateurs spécialisés En région Centre Les éducateurs spécialisés En région Centre La profession en quelques mots «L éducateur spécialisé, dans le cadre des politiques partenariales de prévention, de protection et d insertion, aide au développement

Plus en détail

Pays de Retz Stratégie de développement économique. Cahier3. Emploi & Formation. octobre 2015

Pays de Retz Stratégie de développement économique. Cahier3. Emploi & Formation. octobre 2015 Pays de Retz Stratégie de développement économique Emploi & Formation octobre 2015 Cahier3 Édito Le syndicat mixte du SCoT (Schéma de Cohérence Territoriale) a décidé de conduire une étude de stratégie

Plus en détail

Q0Z-Employés de la banque et des assurances. Synthèse

Q0Z-Employés de la banque et des assurances. Synthèse Q0Z-Employés de la banque et des assurances Synthèse Après avoir baissé au cours de la première moitié des années 1990, les effectifs d employés de la banque et des assurances se sont stabilisés pour à

Plus en détail

Aménagement sous l angle de la cohésion territoriale et sociale

Aménagement sous l angle de la cohésion territoriale et sociale D 1 COHESION SOCIALE ENTRE LES POPULATIONS, LES TERRITOIRES, LES GENERATIONS Aménagement sous l angle de la cohésion territoriale et sociale Les profils démographiques des différents quartiers de la ville,

Plus en détail

1.000 parrains pour 1.000 emplois

1.000 parrains pour 1.000 emplois 1.000 parrains pour 1.000 emplois En partenariat avec l ANDRH IDF, l Association Nationale des DRH Ile-de-France Dossier de presse Lundi 1 er juin 2015 Contact presse - Quitterie Lemasson -presse@paris.fr

Plus en détail

COHESION ENTRE LES TERRITOIRES ET LES GENERATIONS

COHESION ENTRE LES TERRITOIRES ET LES GENERATIONS Une partie de la population asnièroise connaît des difficultés croissantes, en matière d accès au logement et à l emploi. Cette évolution s aggrave, (voir la fiche Lutte contre les exclusions). La Ville

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Emplois d avenir : signature de 4 contrats à la mairie de Castelnau-le-Lez le 14 mai 2013 à 15 h 30

DOSSIER DE PRESSE Emplois d avenir : signature de 4 contrats à la mairie de Castelnau-le-Lez le 14 mai 2013 à 15 h 30 PREFET DE L HERAULT DOSSIER DE PRESSE Emplois d avenir : signature de 4 contrats à la mairie de Castelnau-le-Lez le 14 mai 2013 à 15 h 30 Les Emplois d'avenir en Languedoc-Roussillon en quelques chiffres

Plus en détail

Agir pour l emploi dans les

Agir pour l emploi dans les Agir pour l emploi dans les Devenez tuteur www.hauts-de-seine.net Un dispositif du Conseil général des Hauts-de-Seine Le Conseil général des Hauts-de-Seine, impliqué dès 1990 dans la lutte contre le chômage,

Plus en détail

En région Centre. La profession en quelques mots. Illustration des parcours pour accéder à la profession d aide médico-psychologique

En région Centre. La profession en quelques mots. Illustration des parcours pour accéder à la profession d aide médico-psychologique Les aides médico-psychologiques En région Centre La profession en quelques mots «L aide médico-psychologique (AMP) exerce une fonction d accompagnement et d aide dans la vie quotidienne. A ce titre, il

Plus en détail

TITRE : ENGAGEMENT DU DÉPARTEMENT POUR LES EMPLOIS D'AVENIR

TITRE : ENGAGEMENT DU DÉPARTEMENT POUR LES EMPLOIS D'AVENIR RAPPORT DU PRÉSIDENT AU CONSEIL GÉNÉRAL 2ème Commission Solidarités, innovation sociale et lutte contre les discriminations N 2012-02-0023 SÉANCE DU 17 DÉCEMBRE 2012 POLITIQUE : INSERTION SOCIALE SECTEUR

Plus en détail

Jeunes Entreprises & Les grandes entreprises s engagent à investir durablement dans la formation et l emploi des jeunes

Jeunes Entreprises & Les grandes entreprises s engagent à investir durablement dans la formation et l emploi des jeunes Jeunes Entreprises & Les grandes entreprises s engagent à investir durablement dans la formation et l emploi des jeunes Jeunes & Entreprises Les grandes entreprises s engagent à investir durablement dans

Plus en détail

10 ème arrondissement quartier Porte St Denis Porte - St Martin, Buisson St Louis - Ste Marthe

10 ème arrondissement quartier Porte St Denis Porte - St Martin, Buisson St Louis - Ste Marthe 10 ème arrondissement quartier Porte St Denis Porte - St Martin, Buisson St Louis - Ste Marthe 31 060 habitants 55 hectares 11,5% de logements SRU Périmètre modifié Présentation Le quartier Porte St Denis

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Gestion de projet et conduite de travaux de l Université de la Réunion Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation

Plus en détail

Diplôme du supérieur : une garantie pour l'insertion?

Diplôme du supérieur : une garantie pour l'insertion? EMPLOI - FORMATION EN PROVENCE - ALPES - CÔTE D AZUR MÉMO N 46 - DÉCEMBRE 2009 Diplôme du supérieur : une garantie pour l'insertion? SÉVERINE LANDRIER CÉCILE REVEILLE-DONGRADI CHARGÉES D ÉTUDES L enquête

Plus en détail

Synthèse des actes de la semaine des métiers de l économie verte en Nord Pas de Calais du 16 au 19 octobre 2012

Synthèse des actes de la semaine des métiers de l économie verte en Nord Pas de Calais du 16 au 19 octobre 2012 Vert, l avenir! L économie passe au vert Synthèse des actes de la semaine des métiers de l économie verte en Nord Pas de Calais du 16 au 19 octobre 2012 Ce projet est cofinancé par l Union européenne.

Plus en détail

L insertion dans la vie active des lycéens de Guyane

L insertion dans la vie active des lycéens de Guyane L insertion dans la vie active des lycéens de Guyane Enquêtes IVA 2012 et 2013 2 L insertion dans la vie active des lycéens de Guyane Enquêtes IVA 2012 et 2013 Sept mois après la fin d une formation professionnelle

Plus en détail

2016 DASES 249 G DAE : Approbation du Plan Parisien de l Insertion par l Emploi (PPIE) pour la période 2016 2020.

2016 DASES 249 G DAE : Approbation du Plan Parisien de l Insertion par l Emploi (PPIE) pour la période 2016 2020. 2016 DASES 249 G DAE : Approbation du Plan Parisien de l Insertion par l Emploi (PPIE) pour la période 2016 2020. Mesdames, Messieurs, Projet de délibération Exposé des motifs Fin 2015, grâce à l effort

Plus en détail

Chiffres Clés Juin 2014. Les personnes handicapées et l emploi

Chiffres Clés Juin 2014. Les personnes handicapées et l emploi Chiffres Clés Juin 2014 Les personnes handicapées et l emploi L OBLIGATION D EMPLOI La loi fi xe à tout établissement privé ou public d au moins 20 salariés une obligation d emploi de personnes handicapées

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Technico-commercial en milieu industriel de l Université de Cergy- Pontoise - UCP Vague E 2015-2019 Campagne d

Plus en détail

Maison de l emploi de Sénart. «Club des développeurs économiques Seine et marnais» 15 mai 2008

Maison de l emploi de Sénart. «Club des développeurs économiques Seine et marnais» 15 mai 2008 Maison de l emploi de Sénart «Club des développeurs économiques Seine et marnais» 15 mai 2008 Historique En octobre 2004, Création de l association Sénart Développement, «pour traiter ensemble des questions

Plus en détail

N 38 - MARS 2007. IMPLANTATION DES CHRS au 01/01/2005. IGN - GEoFLA Æ2000. Source : DRASS-Finess

N 38 - MARS 2007. IMPLANTATION DES CHRS au 01/01/2005. IGN - GEoFLA Æ2000. Source : DRASS-Finess N 38 - MARS 2007 LES CENTRES D HÉBERGEMENT ET DE RÉINSERTION SOCIALE : la situation en Midi-Pyrénées au 1 er janvier 2005 Anne ARDITI * - Valérie GIBEL* - Bernard MAGNIER** - Anne PHILIPPE ** A u jour

Plus en détail

L EMPLOI ET LA FORMATION DANS LA BRANCHE

L EMPLOI ET LA FORMATION DANS LA BRANCHE Copyright Photo Alto L EMPLOI ET LA FORMATION DANS LA BRANCHE Le phénomène de concentration continue d impacter le nombre des entreprises de la branche mais n a pas d incidence négative sur l emploi puisque

Plus en détail

L OBSERVATOIRE. Qui travaille où? Zoom sur les actifs entrants et sortants du Valenciennois

L OBSERVATOIRE. Qui travaille où? Zoom sur les actifs entrants et sortants du Valenciennois N 4 Janvier 2014 L OBSERVATOIRE Lettre d informations de la Direction de la Prospective Territoriale Qui travaille où? Zoom sur les actifs entrants et sortants du Valenciennois Qui travaille où? Zoom sur

Plus en détail

Rapport d activités LE MAILLON NORMAND LE MAILLON NORMAND

Rapport d activités LE MAILLON NORMAND LE MAILLON NORMAND Rapport d activités 2014 LE MAILLON NORMAND LE MAILLON NORMAND LE MAILLON NORMAND Fondé par la Croix-Rouge française, Croix-Rouge insertion s enracine dans le même socle de références. L humanité est ainsi

Plus en détail

METROPOLE DE LYON ET NOUVEAU RHONE

METROPOLE DE LYON ET NOUVEAU RHONE DIRECCTE Service ESE Février 2015 METROPOLE DE LYON ET NOUVEAU RHONE Situation socio-économique Direccte Service étude, statistique, évaluation Février 2015 DIRRECTE Service ESE Février 2015 Sommaire Bref

Plus en détail

LE DEVENIR DES DIPLOMÉS

LE DEVENIR DES DIPLOMÉS LE DEVENIR DES DIPLOMÉS PHILOSOPHIE Finalité : Recherche et Professionnelle Situation professionnelle deux ans après l obtention d un master 2 Les enquêtes sur le devenir des diplômés d un des masters

Plus en détail

> LES ASSISTANTS DE SERVICE SOCIAL

> LES ASSISTANTS DE SERVICE SOCIAL > LES ASSISTANTS DE SERVICE SOCIAL En bref En termes d effectif, avec 5 190 professionnels en emploi en région Provence Alpes Côte d Azur en 2011, le métier d assistant de service social représente le

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Economie - Gestion de l Université de Valenciennes et du Hainaut-Cambrésis - UVHC Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014

Plus en détail

Formé de sept familles professionnelles, le domaine de la mécanique, du travail des métaux et de

Formé de sept familles professionnelles, le domaine de la mécanique, du travail des métaux et de MÉCANIQUE, TRAVAIL DES MÉTAUX Formé de sept familles professionnelles, le domaine de la mécanique, du travail des métaux et de la réparation automobile représente 9 emplois et rassemble 8,1 % de actifs

Plus en détail

L âge moyen en fin de cursus est de 20 ans et 5 mois. Il varie suivant les diplômes préparés (cf tableau 1).

L âge moyen en fin de cursus est de 20 ans et 5 mois. Il varie suivant les diplômes préparés (cf tableau 1). L insertion professionnelle s est légèrement améliorée par rapport à l an passé puisque le taux d emploi a progressé de 4 points. Le taux de chômage, en revanche, demeure toujours important avec plus d

Plus en détail

CONVENTION POUR LE DÉVELOPPEMENT DE L APPRENTISSAGE ENTRE L ÉTAT ET LE CCCA-BTP

CONVENTION POUR LE DÉVELOPPEMENT DE L APPRENTISSAGE ENTRE L ÉTAT ET LE CCCA-BTP Informations presse - 22 mai 2014 CONVENTION POUR LE DÉVELOPPEMENT DE L APPRENTISSAGE ENTRE L ÉTAT ET LE CCCA-BTP Signature le 22 mai à Paris pour le prolongement en 2014 de la campagne de mobilisation

Plus en détail

DONNÉES SOCIALES 2011. Industrie Aéronautique & Spatiale Française

DONNÉES SOCIALES 2011. Industrie Aéronautique & Spatiale Française DONNÉES SOCIALES 2011 Industrie Aéronautique & Spatiale Française DONNÉES SOCIALES 2011 2011 L effectif France des 300 sociétés adhérentes au GIFAS est estimé à 162 000 salariés. 2 3 L emploi de l ensemble

Plus en détail

En l espace de 30 ans, les banques françaises ont vécu de très profondes

En l espace de 30 ans, les banques françaises ont vécu de très profondes Avant-propos De la formation initiale à la formation continue, le secteur bancaire et financier dispose d une large palette de filières d enseignement et de perfectionnement. En dépit des différences entre

Plus en détail

Quelles qualifications pour les Aquitains en 2015?

Quelles qualifications pour les Aquitains en 2015? Quelles qualifications pour les Aquitains en 2015? n 198 - janvier 2012 Annexe Sommaire : - Documentation «fiches par domaine professionnel»... 2 - Fiches :... 6 o Agriculture, marine, pêche (A)... 6 o

Plus en détail

situation à 6 mois des titulaires d un DUT 2013

situation à 6 mois des titulaires d un DUT 2013 n o 21 2015 situation à 6 mois des titulaires d un DUT 2013 TAUX DE POURSUITE D ÉTUDES 75,2% TAUX D EMPLOI 17% TAUX DE RECHERCHE D EMPLOI 5,2% TAUX D INACTIVITE 2,6% O B S E R VATO I R E Etude réalisée

Plus en détail

La réalisation de ce panorama de l emploi territorial est le fruit d un travail collectif, impulsé au cours. Avant-propos

La réalisation de ce panorama de l emploi territorial est le fruit d un travail collectif, impulsé au cours. Avant-propos Avant-propos en vigueur de la loi du 19 février 2007 a confirmé et conforté les centres de gestion comme les partenaires privilégiés de l ensemble des collectivités en matière d emploi public local. Au

Plus en détail

Depuis vingt-cinq ans, une population de plus en plus diplômée mais avec des disparités selon le milieu social encore importantes

Depuis vingt-cinq ans, une population de plus en plus diplômée mais avec des disparités selon le milieu social encore importantes Depuis vingt-cinq ans, une population de plus en plus diplômée mais avec des disparités selon le milieu social encore importantes Magali Beffy, Delphine Perelmuter* Pour l année scolaire 2007-2008, les

Plus en détail

MAINTENANCE. ouvriers qualifiés polyvalents d entretien 1 949 209 2 158

MAINTENANCE. ouvriers qualifiés polyvalents d entretien 1 949 209 2 158 MAINTENANCE L e domaine professionnel de la maintenance concentre 5 emplois, soit 3,4 des actifs de la région. Composé de deux familles de métiers, ce domaine, est mieux représenté en Alsace que dans le

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE SOMMAIRE. Novembre 2012 : le mois de l économie sociale et solidaire P.2

DOSSIER DE PRESSE SOMMAIRE. Novembre 2012 : le mois de l économie sociale et solidaire P.2 Visite à Montpellier de Benoît HAMON, Ministre délégué auprès du ministre de l'economie et des Finances, chargé de l'economie sociale et solidaire et de la Consommation DOSSIER DE PRESSE SOMMAIRE Novembre

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Lancement du campus des métiers et des qualifications «Energies et Maintenance» (Bassin de Thionville Vallée de la Fensch)

DOSSIER DE PRESSE. Lancement du campus des métiers et des qualifications «Energies et Maintenance» (Bassin de Thionville Vallée de la Fensch) DOSSIER DE PRESSE Lancement du campus des métiers et des qualifications «Energies et Maintenance» (Bassin de Thionville Vallée de la Fensch) Mardi 2 septembre 2014 Contacts presse : Conseil Régional de

Plus en détail

Licence professionnelle Management et ingénierie des systèmes de production

Licence professionnelle Management et ingénierie des systèmes de production Formations et diplômes Rapport d évaluation Licence professionnelle Management et ingénierie des systèmes de production Université Jean Monnet Saint-Etienne UJM Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A)

Plus en détail

LES DOSSIERS DE L OBSERVATOIRE

LES DOSSIERS DE L OBSERVATOIRE LES DOSSIERS DE L OBSERVATOIRE N 12 - AVRIL 2011 Le devenir des diplômés 2007 de licence professionnelle des Universités d Alsace Cheikh Tidiane Diallo, Annie Cheminat Les étudiants ayant obtenu une licence

Plus en détail

Le devenir de la promotion 2012 des diplômés de licence professionnelle de Lille 3

Le devenir de la promotion 2012 des diplômés de licence professionnelle de Lille 3 e Ofiv Observatoire des Formations, de l Insertion et de la Vie Etudiante Juillet 2015 n 56 Étude Le devenir de la promotion 2012 des diplômés de licence professionnelle de Lille 3 Présentation de l étude

Plus en détail

France Meuse Lorraine

France Meuse Lorraine ACTU EMPLOI FORMATION MEUSE Depuis sa création en 2006, la Maison de l Emploi Meusienne élabore chaque année le diagnostic Territorial Partagé Emploi/Formation du département. Outil au service des partenaires

Plus en détail

EMPLOI - CHÔMAGE CHÔMAGE

EMPLOI - CHÔMAGE CHÔMAGE Données de cadrage Taux de chômage en décembre 1996 13, % pour Poitou-Charentes contre 1,7 % pour la France 15,1 % pour la Charente-Maritime 13,5 % pour la Charente 1 % pour la Vienne 11,6 % pour les Deux-Sèvres

Plus en détail

Le référentiel mission et Profil de Poste de. l d et de contre les. Animateur Insertion Lutte. Exclusions

Le référentiel mission et Profil de Poste de. l d et de contre les. Animateur Insertion Lutte. Exclusions Le référentiel mission et Profil de Poste de l d et de contre les Animateur Insertion Lutte Exclusions Préambule 1. La jeunesse, le Département du Nord et la Fédération des centres sociaux du Nord : Une

Plus en détail

profession d'avenir LE FRANCILIEN

profession d'avenir LE FRANCILIEN profession d'avenir L EMPLOI DANS LES CABINETS FRANCILIENS Des chiffres pleins de promesses Comment va l emploi dans les cabinets franciliens? Qui sont les collaborateurs qui y travaillent? Comment ont-ils

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Sciences du management de l Université de Valenciennes et du Hainaut Cambrésis - UVHC Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014

Plus en détail

Portrait de branche - Cabinets d avocats - Edition 2007

Portrait de branche - Cabinets d avocats - Edition 2007 Portrait de branche - Cabinets d avocats - Edition 2007 Introduction/définition Les données présentées ici concernent les entreprises libérales du secteur des cabinets d avocats. Ce secteur n est pas identifié

Plus en détail

Licence professionnelle Management de la mesure et du contrôle industriel

Licence professionnelle Management de la mesure et du contrôle industriel Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Management de la mesure et du contrôle industriel Université de Bordeaux Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes

Plus en détail

Social. Un document réalisé par le SIOU-BAIP

Social. Un document réalisé par le SIOU-BAIP Septembre 2015 Social - Se former aux métiers du social à l URCA - Qui recrute dans le secteur social? - Exemples d offres d emploi dans le secteur social - Quelques métiers du Social - L Economie Sociale

Plus en détail

Master Lettres et arts du spectacle

Master Lettres et arts du spectacle Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Lettres et arts du spectacle Université Stendhal - Grenoble 3 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier

Plus en détail

Tableau 2: Indicateurs des titulaires du bachelor (n= 661) (en %) Psychologie Total HEU Passage à la filière de master 93 88

Tableau 2: Indicateurs des titulaires du bachelor (n= 661) (en %) Psychologie Total HEU Passage à la filière de master 93 88 Psychologie Un an après la fin des études, 30 % des psychologues travaillent dans le domaine de la santé, notamment dans les hôpitaux et les cliniques. Par ailleurs, ils se répartissent sur un vaste spectre

Plus en détail

LES AIDES À LA MOBILITÉ GÉOGRAPHIQUE : UN COUP DE POUCE POUR LE RETOUR À L EMPLOI

LES AIDES À LA MOBILITÉ GÉOGRAPHIQUE : UN COUP DE POUCE POUR LE RETOUR À L EMPLOI ÉCLAIRAGES ET SYNTHÈSES DÉCEMBRE 2014 N 10 SOMMAIRE P.2 LA SITUATION AU REGARD DE L EMPLOI VARIE EN FONCTION DE L AIDE P.3 QUATRE BÉNÉFICIAIRES SUR DIX DÉCLARENT AVOIR FAIT DES CONCESSIONS POUR RETROUVER

Plus en détail

Les emplois d avenir sont pour vous

Les emplois d avenir sont pour vous Vous avez entre 16 et 25 ans? Peu ou pas qualifié(e) ou résidant sur des territoires à fort taux de chômage? Fortement motivé(e) pour trouver un emploi? Les emplois d avenir sont pour vous Une entrepris

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Gestion comptable de l Université de Lorraine Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations

Plus en détail

Éducation, scolarité. Jean-Bernard Champion, Chargé d études statisticien, Observatoire national des ZUS, Délégation Interministérielle à la ville

Éducation, scolarité. Jean-Bernard Champion, Chargé d études statisticien, Observatoire national des ZUS, Délégation Interministérielle à la ville , scolarité éducation constituant un facteur majeur d intégration et de lutte contre L l exclusion, la réussite éducative a été retenue comme l un des cinq champs prioritaires de l action de l État dans

Plus en détail

19 ème arrondissement quartier Danube Solidarité

19 ème arrondissement quartier Danube Solidarité 19 ème arrondissement quartier Danube Solidarité Présentation 7 800 habitants 10 hectares 91% de logements sociaux SRU Quartier reconduit, périmètre agrandit (contrat de ville 2000-2006) Déjà inscrit au

Plus en détail

REGAIN Activité 2011 dispositif insertion dispositif urgence Béthanie Implantation CASA et la CAPAP déménagé nos bureaux d Antibes sur Grasse Report

REGAIN Activité 2011 dispositif insertion dispositif urgence Béthanie Implantation CASA et la CAPAP déménagé nos bureaux d Antibes sur Grasse Report REGAIN Activité 2011 Crée en 2009 l établissement REGAIN a vécu en 2011 d importants changements liés aux fortes mutations de notre secteur d activité et accélérés par la fusion de Chrétiens Antibes Solidarité

Plus en détail

Plan DE RAPPROCHEMENT EN MATIÈRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE ET TECHNIQUE

Plan DE RAPPROCHEMENT EN MATIÈRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE ET TECHNIQUE Plan DE RAPPROCHEMENT EN MATIÈRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE ET TECHNIQUE Pour relever le défi de l accessibilité et de la qualification dans toutes les régions du Québec Table des matières Une approche

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Métiers de la formation de l'insertion et de l'accompagnement de l Université de Lorraine Vague C 2013-2017 Campagne

Plus en détail

Propositions sur les 0-6 ans RFVE.txt Propositions des Assises Nationales pour l éducation. 0-6 ans : un enjeu de société

Propositions sur les 0-6 ans RFVE.txt Propositions des Assises Nationales pour l éducation. 0-6 ans : un enjeu de société Propositions des Assises Nationales pour l éducation 0-6 ans : un enjeu de société Un âge décisif pour l enfant : - Cette tranche d âge est décisive dans le développement et l épanouissement des enfants.

Plus en détail

Licence professionnelle Développement commercial international de la PME-PMI

Licence professionnelle Développement commercial international de la PME-PMI Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Développement commercial international de la PME-PMI Université Jean Monnet Saint-Etienne - UJM Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague

Plus en détail

Les jeunes et la retraite

Les jeunes et la retraite Les jeunes et la retraite Maison de la Chimie, 6 décembre 2011 Les jeunes sur le marché du travail Hugues de Balathier Secrétaire général du Conseil d orientation pour l emploi www.coe.gouv.fr 1 Plan de

Plus en détail

Une approche sectorielle : les jeunes et les services de l automobile Séminaire IREDU 7 avril 2011

Une approche sectorielle : les jeunes et les services de l automobile Séminaire IREDU 7 avril 2011 Une approche sectorielle : les jeunes et les services de l automobile Séminaire IREDU 7 avril 2011 C2R Bourgogne I. Eléments de contexte II. Emploi III. Marché du travail IV. Formation professionnelle

Plus en détail

CELLULE JURIDIQUE. Le dispositif «Emploi d Avenir»

CELLULE JURIDIQUE. Le dispositif «Emploi d Avenir» COMMISSION DE DEVELOPPEMENT ACCOMPAGNEMENT DES CLUBS CELLULE JURIDIQUE Le dispositif «Emploi d Avenir» La ministre de la jeunesse et des sports et le président de la FFHB ont, le 6 juin 2013, signé une

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Economie-Gestion de l Université Paris Descartes Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations et des

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Signature de deux emplois d avenir Entre l Etat (Sous préfet de Mamers) et la Communauté de communes des Alpes Mancelles.

DOSSIER DE PRESSE. Signature de deux emplois d avenir Entre l Etat (Sous préfet de Mamers) et la Communauté de communes des Alpes Mancelles. DOSSIER DE PRESSE Signature de deux emplois d avenir Entre l Etat (Sous préfet de Mamers) et la Communauté de communes des Alpes Mancelles. Mise en œuvre d une action de Parrainage par le Sous préfet de

Plus en détail

Diversité des lycées d enseignement professionnel de l Éducation nationale

Diversité des lycées d enseignement professionnel de l Éducation nationale Diversité des lycées d enseignement professionnel de l Éducation nationale Les lycées professionnels et polyvalents publics ou privés de la métropole et des DOM, au sein du ministère de l Éducation nationale,

Plus en détail

NOTE DE CADRAGE. Intitulé du rapport : les formations sanitaires et sociales en Ile-de-France : enjeux et perspectives

NOTE DE CADRAGE. Intitulé du rapport : les formations sanitaires et sociales en Ile-de-France : enjeux et perspectives NOTE DE CADRAGE Commission : Santé, solidarité et affaires sociales Président : Micheline BERNARD-HARLAUT Rapporteurs : Jean-Pierre BURNIER et Gauthier DOT Arrêtée par la commission le : 14 octobre 2014

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Economie, Gestion de l Université de Strasbourg Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations et des

Plus en détail

La semaine des métiers du Grand Paris Express en Val-de-Marne, du 25 au 30 janvier 2016

La semaine des métiers du Grand Paris Express en Val-de-Marne, du 25 au 30 janvier 2016 Choisy-le-Roi, le 13 janvier 2016 Dossier de presse La semaine des métiers du Grand Paris Express en Val-de-Marne, du 25 au 30 janvier 2016 Près de 15 000 visiteurs ont utilisé les services de la Cité

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Mathématiques de l Université Lille 1 - Sciences et technologies - USTL Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section

Plus en détail

Etude sur les jeunes filles sortant du système scolaire sans diplôme en Picardie

Etude sur les jeunes filles sortant du système scolaire sans diplôme en Picardie Etude sur les jeunes filles sortant du système scolaire sans diplôme en Picardie Synthèse de l étude réalisée en 2006 Objectifs de l étude Plusieurs études nationales et régionales font ressortir des difficultés

Plus en détail

Banque et assurance INFO CLÉS. février 2015

Banque et assurance INFO CLÉS. février 2015 INFO CLÉS février 2015 Banque et assurance Agent(e) général(e) d assurances Chargé(e) d accueil clientèle Conseiller(ère) en assurances épargne et protection Conseiller(ère) de clientèle entreprises Conseiller(ère)

Plus en détail

Feuille de route État-région et Plan 500 000 formations supplémentaires

Feuille de route État-région et Plan 500 000 formations supplémentaires Fiche presse Jeudi 14 avril 2016 Feuille de route État-région et Plan 500 000 formations supplémentaires La feuille de route partagée entre l État et la Région pour le développement économique, l emploi

Plus en détail

Parcours Renforcé - Recherche de la Licence SESI (*)

Parcours Renforcé - Recherche de la Licence SESI (*) Renforcé - Recherche de la Licence SESI (*) PRESENTATION OBJECTIF ET PUBLIC VISE Le parcours renforcé - recherche de la licence sciences exactes et sciences pour l ingénieur (SESI) s adresse à des bacheliers

Plus en détail

Licence professionnelle Libraire

Licence professionnelle Libraire Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Libraire Université Bordeaux Montaigne Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin,

Plus en détail

Synthèse. Dynamique de l emploi. V0Z-Aides-soignants

Synthèse. Dynamique de l emploi. V0Z-Aides-soignants V0Z-Aides-soignants Synthèse Les aides-soignants délivrent aux patients hospitalisés l ensemble des soins à caractère non médical. Les aides puéricultrices qui travaillent en crèche sont comprises dans

Plus en détail

La Région moteur du développement de l apprentissage

La Région moteur du développement de l apprentissage La Région moteur du développement de l apprentissage Inauguration du bâtiment technique polyvalent automobile du CFA de la CCI de Nîmes Muriel PIN 04 67 22 93 87 /// 06 07 76 82 05 pin.muriel@cr-languedocroussillon.fr

Plus en détail

Document d études. direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques

Document d études. direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques Document d études direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques Numéro 166 Novembre 2011 EMPLOI DES JEUNES Synthèse des principales données relatives à l emploi des jeunes et

Plus en détail

CONVENTION DE PARTENARIAT

CONVENTION DE PARTENARIAT CONVENTION DE PARTENARIAT Entre d'une part, la FNAIM du Grand Paris 27 bis, avenue de Villiers 75017 PARIS Représentée par son président, Gilles RICOUR DE BOURGIES et d'autre part, les académies de Créteil,

Plus en détail

PLAN REGIONAL D INSERTION DES TRAVAILLEURS HANDICAPES DU LANGUEDOC-ROUSSILLON

PLAN REGIONAL D INSERTION DES TRAVAILLEURS HANDICAPES DU LANGUEDOC-ROUSSILLON PLAN REGIONAL D INSERTION DES TRAVAILLEURS HANDICAPES DU LANGUEDOC-ROUSSILLON - VU la loi n 2005-102 du 11 février 2005 pour l égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des

Plus en détail

Enjeux du développement durable. Faire reculer la pauvreté et rompre avec la précarité

Enjeux du développement durable. Faire reculer la pauvreté et rompre avec la précarité 4 Action sociale Fiche Axe 3 Garantir la cohésion sociale, l'accès à la ville pour tous, intégrer les habitants et améliorer la qualité de vie Enjeux du développement durable Faire reculer la pauvreté

Plus en détail

Les emplois d avenir Une opportunité de développement pour votre structure

Les emplois d avenir Une opportunité de développement pour votre structure Les emplois d avenir Une opportunité de développement pour votre structure Les constats Au niveau national Chaque année, 120 000 jeunes sortent du système scolaire sans diplôme. L insertion professionnelle

Plus en détail

Lancement du chantier Eurartisanat. Monsieur François REBSAMEN Ministre du travail, de l'emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social

Lancement du chantier Eurartisanat. Monsieur François REBSAMEN Ministre du travail, de l'emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social Lancement du chantier Eurartisanat Monsieur François REBSAMEN Ministre du travail, de l'emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social 22 mai 2015 DISCOURS Seul le prononcé fait foi Monsieur

Plus en détail

L emploi rural et l emploi informel : Précarité et vulnérabilité au travail

L emploi rural et l emploi informel : Précarité et vulnérabilité au travail Policy Brief Employment Royaume du Maroc Ministère de l Emploi et des Affaires ociales International Labour Office Note synthétique de politique L emploi rural et l emploi informel : Précarité et vulnérabilité

Plus en détail

La nouvelle carte académique du réseau des Greta en 2016

La nouvelle carte académique du réseau des Greta en 2016 DOSSIER DE PRESSE La nouvelle carte académique du réseau des Greta en 2016 Fomation continue pour adultes de l académie de Nice Contact presse : Alexandra Arce - Conseillère en formation continue - Réseau

Plus en détail

Evaluation des diplômes Masters Vague B. Présentation de la mention. Indicateurs ACADÉMIE : ROUEN. Établissement : Université de Rouen

Evaluation des diplômes Masters Vague B. Présentation de la mention. Indicateurs ACADÉMIE : ROUEN. Établissement : Université de Rouen Evaluation des diplômes Masters Vague B ACADÉMIE : ROUEN Établissement : Université de Rouen Demande n S3MA120000044 Domaine : Droit, économie, gestion Mention : Économie appliquée Présentation de la mention

Plus en détail

LA FORMATION PROFESSIONNELLE

LA FORMATION PROFESSIONNELLE LA FORMATION PROFESSIONNELLE La loi 2014-288 du 5 mars 2014 relative à la formation professionnelle Les mesures de cette loi sont, pour certaines, directement inspirées de l accord national interprofessionnel

Plus en détail