Etude pour le développement du chauffage urbain de la région de dunkerque

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Etude pour le développement du chauffage urbain de la région de dunkerque"

Transcription

1 Etude pour le développement du chauffage urbain de la région de dunkerque Cabinet Hexa Ingénierie F. Mabille: Direction Energie Intervenants : Pascal FOURMEAU Geoffrey DOUCHAIN Valentin GEVREY

2 SOMMAIRE INTRODUCTION Analyse de l existant Prospection pour la récupération de chaleur fatale Prospection de bâtiments potentiellement raccordables à un réseau de chaleur Perspectives 2

3 3

4 La chaleur dans la politique énergétique nationale Diminution de 75 % des émissions de gaz à effet de serre d ici % d énergie produite à base d énergies renouvelables en la chaleur renouvelable représente 50 % de l objectif national : création du fonds chaleur de l ADEME. Le chauffage du résidentiel-tertiaire représente à lui seul un tiers des émissions de gaz à effet de serre de la France. 4

5 La chaleur dans la politique énergétique de la CUD Les objectifs définis dans le PCET et la convention des Maires : «le scénario 3 X 20 en 2020» - 60 MW éolien terrestre. - Doublement du réseau de chaleur (140 MW supplémentaires). - 3 MW de production électrique à partir de solaire photovoltaïque. - 0,21 MW de production de solaire thermique (soit toits solaires). 5

6 Avantages d un réseau de chaleur Mobiliser massivement d'importants gisements d'énergies renouvelables et de récupération, aujourd'hui sous exploitées : biomasse, géothermie profonde, énergies de récupération issues du traitement des déchets ou de l'industrie. Approvisionnement local par la création de filières et développement d emplois 6

7 OBJECTIFS DE L ETUDE Recenser l ensemble des moyens de production de chaleur : sites industriels (CNPE, DK 6, Rio Tinto, CVE -CVO), de nouvelles technologies (récupération de la chaleur des eaux usées, pompe à chaleur eau de mer ), de techniques conventionnelles (chaufferie biomasse-bois ou de combustibles de substitution, voire de géothermie profonde (Cf réseau de Paris). Elaborer un scénario de développement d un réseau de chaleur : maillé sur l ensemble du territoire, ou création de mini réseaux de chaleur, permettant de distribuer durablement de la chaleur décarbonée, à des tarifs compétitifs, à l usager final (cibles : l habitat individuel et collectif, les bâtiments du secteur tertiaire public privé). 7

8 8

9 Ville Lille Roubaix Dunkerque Boulogne-sur-Mer Châteaudun Arques Densité 5,8 MWh/ml 4,92 MWh/ml 4,53 MWh/ml 4,28 MWh/ml 2,98 MWh/ml 1,82 MWh/ml 9

10 Un réseau de chaleur à faible teneur en gaz à effet de serre?? Source : ADEME Bilan Émissions ACV (Analyse de cycle de vie) Bilan Émissions Directes 10

11 Un réseau de chaleur actuel à prix compétitif ( 0,067 TTC/kWh) peu dépendant des fluctuations des prix des énergies fossiles 1 200, , ,02 968,20 820,73 872,47 800,00 654,53 597,73 600,00 400,00 200,00 0,00 Chaufferie gaz collective (résidence de 60 logements) Chauffage urbain collectif (résidence de 60 logements) Chauffage urbain individuel (65 m2/log) Chauffage Individuel gaz (65 m2/log) chaufferie fioul collective (résidence de 60 logements) Electricité individuel 11

12 Sources d'énergie du réseau de chaleur de la ville de Dunkerque (rapport 2011/124 GWh) 11% 3% 13% 13% 60% Récupération de chaleur ArcelorMittal 59,7% Chaufferie de l Ile Jeanty Fioul lourd 12,5% Cogénération et chaufferie gaz Hôpital 13,3% Cogénération et chaufferie gaz Les Glacis 11,4% Cogénération et chaufferie gaz Piscine Paul Asseman 3% 12

13 Evolution du prix du réseau à 7 ans Projection des tarifs annuel au logement à 7 ans en fonction des modes de production d'énergie ( TTC/an) ( 3 000, , , , , , ,48 654,53 597,73 848, ,59 820, ,05 872, ,02 968, ,48 500,00 0,00 Chaufferie gaz collective (résidence de 60 logements) Chauffage urbain collectif (résidence de 60 logements) Chauffage urbain individuel (65 m2/log) Chauffage Individuel gaz (65 m2/log) chaufferie fioul collective (résidence de 60 logements) Electricité individuel situation actuelle Projection à 7 ans 13

14 14

15 Principaux sites Industriels producteurs de chaleur dans des conditions de pressions et de températures valorisables pour un réseau de chaleur Les quantités produites peuvent subvenir pour tout ou partie du réseau de chaleur de la ville de Dunkerque.( MWh/an) MWH Mwh Mwh COMOL OG ALUMINIU M DUNKERQ UE Arcelor Mittal BALL PACKA GIN Mwh BEFES A VALER A Mwh 15

16 Identification d une liste de 13 industriels soit 570 GWh (1/3 consommations gaz naturel)

17 17

18 18

19 19

20 Scénarios énergétiques possibles : Vapeur CVE

21 21

22 PROSPECTION DE BÂTIMENTS POTENTIELLEMENT RACCORDABLES A UN RESEAU DE CHALEUR Analyse statistique des données : Densité de population (données INSEE) Présence d habitat vertical Cartographie des bailleurs sociaux Cartographie des bâtiments communaux et des consommateurs «types» réseau de chaleur (Institutionnels usages continus importants

23 Projet de réseau Grand Littoral Proposition HEXA de Création d un réseau sur Rosendael-Malo Réseau de chaleur de la ville de DUNKERQUE /St POL Proposition HEXA de Création réseau sur la ville de Gravelines (nord) Proposition HEXA de Création d un réseau sur la ville de Grande- Synthe Extension de la branche St POL Projet de réseau de la ville de Coudekerque - Branche 23

24 PROSPECTION DE BÂTIMENTS POTENTIELLEMENT RACCORDABLES A UN RESEAU DE CHALEUR Caractéristiques du réseau : MWh de consommations ml de réseau 43 sous stations Production à partir d une chaufferie biomasse (5500 Kw) 24

25 PROSPECTION DE BÂTIMENTS POTENTIELLEMENT RACCORDABLES A UN RESEAU DE CHALEUR Caractéristiques du réseau : MWhde consommations 7 075ml de réseau 39 sous stations Prix de vente aux usagers finaux : 66,92 HT/MWh k HT d investissement k HT de subvention ADEME (66,4 %) Economie de CO 2 par rapport à la situation actuelle : TCO 2 /an Production à partir d une chaufferie biomasse (3000Kw) 25

26 PROSPECTION DE BÂTIMENTS POTENTIELLEMENT RACCORDABLES A UN RESEAU DE CHALEUR Grande Synthe: prix estimé entre 65 et 70 /MWH TTC et Petite Synthe( ARENA) Arcelor Vers Ile Jeanty (± 75 GWh) CVE (vente ± 105 GWh)

27 PROSPECTION DE BÂTIMENTS POTENTIELLEMENT RACCORDABLES A UN RESEAU DE CHALEUR Caractéristiques du réseau : 9179 MWh de conso 4155 ml de réseau 18 sous-stations Production à partir d Aluminium Dunkerque (ou éventuellement d autres sources) 27

28 PROSPECTION DE BÂTIMENTS POTENTIELLEMENT RACCORDABLES A UN RESEAU DE CHALEUR INNOVATION Raccordement d une maison individuelle au réseau Investissements TTC Fonctionnement R1 : 613 TTC/an R2 : 385 TTC/an Réseau Gaz Fioul 998 TTC TTC TTC

29 Impact économique et environnemental Création de ml de réseau Création de 136 sous-stations Raccordement en MWh utiles Equivalent de équivalent logement Economie de Tonnes de CO 2 /an Equivalent de véhicules légers en moins/an Un investissement global estimé à 36 millions d euros

30 30

31 Volonté de gérer politiquement les énergies de réseau sur le territoire (électricité, gaz naturel, chaleur). Accompagner les projets d aménagement urbain. Disposer de la liberté de négocier les délégations de service public (qualité du service rendu, développement de services énergétiques, tarification sociale, ) et d avoir un ou plusieurs opérateurs à l échelle de l agglomération. 31

32 Prendre la compétenceréseau de chaleur Les hypothèses de transfert envisageables : UNE PRISE DE COMPETENCE GENERALE: Transfert de l ensemble des compétences relatives à la création et la gestion des réseaux de chaleur et à la distribution de chaleur dans un périmètre donné. UNE PRISE DE COMPETENCE PARTIELLE : Transfert d une partie seulement des compétences relatives à la création et la gestion des réseaux de chaleur et à la distribution de chaleur dans un périmètre donné. - Sur un périmètre défini: territoire de certaines communes. - Pour des opérations définies : seule création de nouveaux réseaux, opérations d intérêt communautaire, réseaux destinés à alimenter un type particulier d installation. Dans cette hypothèse, il appartiendra à la CUD et à ses collectivités adhérentes de définir les contours de la compétence à transférer. Échéance juin 2014

33 Risques identifiés Evolution des prix des énergies fossiles, Montant des aides à l investissement du fonds chaleur de l ADEME, Evolution de la fiscalité environnementale (TVA à taux réduit pour les réseaux > 50 % ENR), Prix différents selon les secteurs?

Création d une chaufferie

Création d une chaufferie Création d une chaufferie bois avec réseau de chaleur Ville de Bayonne - Direction du Patrimoine ti i Immobilier - Service Etudes Un projet de développement durable Inscrit dans une démarche globale menée

Plus en détail

LES NOUVELLES GOUVERNANCES ENVIRONNEMENTALES DE L ENERGIE

LES NOUVELLES GOUVERNANCES ENVIRONNEMENTALES DE L ENERGIE LES NOUVELLES GOUVERNANCES ENVIRONNEMENTALES DE L ENERGIE Exemple concret de ce que le développement durable et le grenelle ont modifiés et comment répondre aux attentes de nos clients 1 Le réseau en quelques

Plus en détail

Le réseau de chaleur. Bellevue SAISON 2010. (du 01/01/2010 au 31/12/2010) Synthèse. Nantes-métropole Gestion Equipements/ exercice 2010 1

Le réseau de chaleur. Bellevue SAISON 2010. (du 01/01/2010 au 31/12/2010) Synthèse. Nantes-métropole Gestion Equipements/ exercice 2010 1 S U I V I D E X P L O I T A T I O N Le réseau de chaleur Bellevue SAISON 2010 (du 01/01/2010 au 31/12/2010) Synthèse Nantes-métropole Gestion Equipements/ exercice 2010 1 SOMMAIRE Présentation succincte

Plus en détail

Projet BIOMASSE. Divers actions communales dans le sens d 1 démarche plan climat-énergie

Projet BIOMASSE. Divers actions communales dans le sens d 1 démarche plan climat-énergie Chauffage urbain Projet BIOMASSE Divers actions communales dans le sens d 1 démarche plan climat-énergie Diverses actions : réflexion sur un plan de déplacement d administration, diagnostic énergétique

Plus en détail

Approvisionnement énergétique du Carréde Soie. Etude sur le secteur TASE Scénarios d approvisionnement Document de rendu du 28 août 2012

Approvisionnement énergétique du Carréde Soie. Etude sur le secteur TASE Scénarios d approvisionnement Document de rendu du 28 août 2012 Approvisionnement énergétique du Carréde Soie Etude sur le secteur TASE Scénarios d approvisionnement Document de rendu du 28 août 2012 Objectifs Détailler les scénarios d approvisionnement en énergie

Plus en détail

Le réseau de chaleur Bellevue SAISON 2011 (du 01/01/2011 au 31/12/2011) Commission des usagers

Le réseau de chaleur Bellevue SAISON 2011 (du 01/01/2011 au 31/12/2011) Commission des usagers S U I V I D E X P L O I T A T I O N Le réseau de chaleur Bellevue SAISON 2011 (du 01/01/2011 au 31/12/2011) Commission des usagers Nantes-métropole Gestion Equipements/ exercice 2011 1 SOMMAIRE Présentation

Plus en détail

o o o o - Fédérer l ensemble des acteurs de la filière : les producteurs (propriétaires forestiers, industriels du bois ), les transformateurs ou prestataires intermédiaires (exploitants

Plus en détail

Financement des Energies Renouvelables et des Economies d Energie dans le bâtiment

Financement des Energies Renouvelables et des Economies d Energie dans le bâtiment Financement des Energies Renouvelables et des Economies d Energie dans le bâtiment Cleantuesday Paris - Financements Innovants 23 Avril 2013 KYOTHERM Société par Actions Simplifiée au Capital de 1 900

Plus en détail

Réseau de chaleur de Beauvais

Réseau de chaleur de Beauvais Réseau de chaleur de Beauvais Témoignage d un d abonné Gabriel CANTEINS Chargé de mission développement durable 22/11/2010 (v2) 1/13 Réseau de chaleur de Beauvais (témoignage) Rendez-vous de l ADEME 25

Plus en détail

Pose de la 1 ère pierre de la chaufferie biomasse à Mont-Saint-Aignan

Pose de la 1 ère pierre de la chaufferie biomasse à Mont-Saint-Aignan Vendredi 13 novembre 2015 Pose de la 1 ère pierre de la chaufferie biomasse à Mont-Saint-Aignan Le réseau de chaleur de Mont-Saint-Aignan a été construit en 1959 afin de desservir principalement les bâtiments

Plus en détail

Sommaire. Sommaire... 1. 1 Bilan énergétique de la Bretagne Production et consommation... 2. 2 Potentiels d économie d énergie...

Sommaire. Sommaire... 1. 1 Bilan énergétique de la Bretagne Production et consommation... 2. 2 Potentiels d économie d énergie... La présente note propose de compiler un ensemble de données relatives à l énergie en Bretagne pour alimenter les échanges du Débat National de la Transition Energétique. Les données sont issues principalement

Plus en détail

LE BOIS ENERGIE POUR ALIMENTER LES RESEAUX DE CHALEUR

LE BOIS ENERGIE POUR ALIMENTER LES RESEAUX DE CHALEUR LE BOIS ENERGIE POUR ALIMENTER LES RESEAUX DE CHALEUR Programme régional bois énergie Document réalisé avec la contribution d Atlanbois 07/02/2011 1/10 Bois énergie, pour desservir les réseaux de chaleur

Plus en détail

SYNDICAT DU PAYS MIDI-QUERCY

SYNDICAT DU PAYS MIDI-QUERCY SYNDICAT DU PAYS MIDI-QUERCY Diagnostic énergétique du Pays Midi-Quercy Note de synthèse Mai 2006 SOMMAIRE DIAGNOSTIC ENERGETIQUE DU PAYS MIDI QUERCY... 3 1- L OPERATION... 3 1.1- LE CONTEXTE DE L OPERATION...3

Plus en détail

Révision du SCOT du Pays de Brest DIAGNOSTIC ÉNERGIE - CLIMAT. 10 septembre 2015

Révision du SCOT du Pays de Brest DIAGNOSTIC ÉNERGIE - CLIMAT. 10 septembre 2015 Révision du SCOT du Pays de Brest DIAGNOSTIC ÉNERGIE - CLIMAT 10 septembre 2015 Diagnostic Énergie Climat du territoire : 1 Les objectifs de la loi de transition énergétique pour la croissance verte et

Plus en détail

DELEGATION DE SERVICE PUBLIC DU CHAUFFAGE URBAIN DE MONTREYNAUD SAINT-ETIENNE ( LOIRE ) SALON BOIS-ENERGIE SAINT-ETIENNE 13 MARS 2014-1 -

DELEGATION DE SERVICE PUBLIC DU CHAUFFAGE URBAIN DE MONTREYNAUD SAINT-ETIENNE ( LOIRE ) SALON BOIS-ENERGIE SAINT-ETIENNE 13 MARS 2014-1 - DELEGATION DE SERVICE PUBLIC DU CHAUFFAGE URBAIN DE MONTREYNAUD SAINT-ETIENNE ( LOIRE ) SALON BOIS-ENERGIE SAINT-ETIENNE 13 MARS 2014-1 - Contexte de la précédente D.S.P! 2001-2013 : fonctionnement sous

Plus en détail

Transition énergétique des collectivités. Comité de pilotage Conseil Energie Partagé

Transition énergétique des collectivités. Comité de pilotage Conseil Energie Partagé Transition énergétique des collectivités Comité de pilotage Conseil Energie Partagé PAYS RUTHENOIS / CEP Pays Ruthénois: 8 salariés 57 communes 93 000 habitants 5 M /an d énergie Programme Matin (09:00)

Plus en détail

territoire d innovation en énergétique 13 juin 2013

territoire d innovation en énergétique 13 juin 2013 Angers Loire Métropole : territoire d innovation en matière de transition énergétique Présentation générale Présentation générale 13 juin 2013 Sommaire 1 Historique de l engagement gg d Angers en faveur

Plus en détail

Polititques énergétiques locales : Consommer, produire, gérer, g. Les compétences optionnelles «Energies» - SIEL 42

Polititques énergétiques locales : Consommer, produire, gérer, g. Les compétences optionnelles «Energies» - SIEL 42 jeudi 30 avril 2009 Polititques énergétiques locales : Consommer, produire, gérer, g inciter Les compétences optionnelles «Energies» - SIEL 42 Philippe DURIEU DGA durieu@siel42.fr Gérard SAVATIER Responsable

Plus en détail

Enjeux du réseau de chaleur de la CPCU

Enjeux du réseau de chaleur de la CPCU Concertation sur le projet de transformation du centre de traitement des déchets ménagers à Ivry-Paris 13 Groupe de Travail du 4 avril 2016 Thématique : Alternatives à la méthanisation sur site / valorisation

Plus en détail

Valorisation de la géothermie :

Valorisation de la géothermie : formation continue universitaire Valorisation de la géothermie : Le rôle clé des réseaux de chaleur Partie III : Contraintes d un réseau basse densité 100% renouvelable : l exemple de Cartigny (GE) Floriane

Plus en détail

Stratégie ENERGETIQUE DE LA VILLE DE ROUBAIX

Stratégie ENERGETIQUE DE LA VILLE DE ROUBAIX Stratégie ENERGETIQUE DE LA VILLE DE ROUBAIX Objectifs énergétiques 2020 et 2050 2005 2020 2050-20% de conso -50% de consommation d énergie -20% de GES -80% d émissions de GES 23% d ENR -38% de conso dans

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES TECHNIQUES ET FINANCIERES DE FOURNITURE DE CHALEUR

CONDITIONS GENERALES TECHNIQUES ET FINANCIERES DE FOURNITURE DE CHALEUR DELEGATION DE SERVICE PUBLIC DE CHAUFFAGE URBAIN DE MASSY-ANTONY ANTONY CONDITIONS GENERALES TECHNIQUES ET FINANCIERES DE FOURNITURE DE CHALEUR Chauffage URbain de Massy - Antony (CURMA) ZI de la Bonde

Plus en détail

F. Mabille Directeur Énergie

F. Mabille Directeur Énergie 15ème ATELIER «A l ACTION!» : Faire de la planification énergétique un instrument de dialogue entre acteurs locaux : regards croisés Suisse / France Des ZIPEC aux réunions TupperWatt F. Mabille Directeur

Plus en détail

GOUX-LES-USIERS. 699 habitants. 745 m d altitude 3555 DJU

GOUX-LES-USIERS. 699 habitants. 745 m d altitude 3555 DJU GOUX-LES-USIERS 699 habitants 745 m d altitude 3555 DJU ccas La Poste école primaire 1 mairie école maternelle presbytère salle des fêtes école primaire 2 église 100 m 2 bâtiments non raccordés (distance

Plus en détail

LES ACTIONS DE L ADEME EFFICACITE ENERGETIQUE ET LES ENERGIES RENOUVELABLES DANS LES BÂTIMENTS. ARS_22 octobre 2015

LES ACTIONS DE L ADEME EFFICACITE ENERGETIQUE ET LES ENERGIES RENOUVELABLES DANS LES BÂTIMENTS. ARS_22 octobre 2015 LES ACTIONS DE L ADEME EFFICACITE ENERGETIQUE ET LES ENERGIES RENOUVELABLES DANS LES BÂTIMENTS ARS_22 octobre 2015 1 1/ L ADEME : UNE AGENCE PUBLIQUE AU SERVICE DE LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE POUR LA CROISSANCE

Plus en détail

Réseaux & Energies renouvelables LA GEOTHERMIE

Réseaux & Energies renouvelables LA GEOTHERMIE DIRECTION COMMERCIALE & MARKETING GROUPE Ateliers mairie 2000 Réseaux & Energies renouvelables LA GEOTHERMIE MAIRIE 2000 - La Géothermie Paris, 22 mai 2012 1 Penser la Ville Durable Meilleure qualité de

Plus en détail

Un territoire rural en Aquitaine : autonomie possible, transition lourde

Un territoire rural en Aquitaine : autonomie possible, transition lourde Un territoire rural en Aquitaine : autonomie possible, transition lourde Michel FEYRIT SIPHEM et Groupe Aquitain de Recherche en Economie Prospective Rencontres régionales Poitou-Charentes Ressources,

Plus en détail

Consommation et dépendance énergétique en Ile-de-France

Consommation et dépendance énergétique en Ile-de-France Ateliers de prospective Contrainte énergétique et adaptations urbaines en Ile-de-France Les activités économiques productrices et consommatrices d énergie Consommation et dépendance énergétique en Ile-de-France

Plus en détail

Le Bois-énergie en Pays de Loire :

Le Bois-énergie en Pays de Loire : Le Bois-énergie en Pays de Loire : Etat des lieux Consommations / ressources / approvisionnement Rencontre régionale Bois Energie et Territoires Réseau Rural Régional 18 Octobre 2010 Salon Maison Bois

Plus en détail

SYNTHESE DES PRINCIPAUX RESULTATS 06/02/2014 LES ULIS Comité des Usagers 1

SYNTHESE DES PRINCIPAUX RESULTATS 06/02/2014 LES ULIS Comité des Usagers 1 SYNTHESE DES PRINCIPAUX RESULTATS SAISON 2012/2013 LES ULIS Comité des Usagers 1 GC GC N 14 086 SOMMAIRE 2 Contrat : Evolution contractuelle => nouvelle DSP Rappel points importants nouvelle DSP Rappel

Plus en détail

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 24 OCTOBRE 2013 EXPOSE DES MOTIFS COMMUN

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 24 OCTOBRE 2013 EXPOSE DES MOTIFS COMMUN SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 24 OCTOBRE 2013 POINT CHAUFFAGE URBAIN 1) Délégation de service public d Ivry Port Approbation du choix du délégataire 2) Délégation de service public relative au périmètre

Plus en détail

1. CONTEXTE : 2. CADRE GENERAL DE L APPEL A PROJETS :

1. CONTEXTE : 2. CADRE GENERAL DE L APPEL A PROJETS : Appel à projets Bâtiments Aquitains Basse Consommation REGLEMENT 1. CONTEXTE : Réduire la consommation d énergie est une nécessité pour répondre aux défis du changement climatique et à l épuisement des

Plus en détail

Plan climat de la ville de Lille. Objectifs & résultats 2010

Plan climat de la ville de Lille. Objectifs & résultats 2010 Plan climat de la ville de Lille Objectifs & résultats 2010 EDITORIAL Martine Aubry Maire de Lille Philippe Tostain Conseiller municipal délégué à l énergie et à la gestion des bâtiments municipaux 2 En

Plus en détail

Inventaire du gisement régional des énergies fatales perdues du Nord pas de Calais

Inventaire du gisement régional des énergies fatales perdues du Nord pas de Calais Inventaire du gisement régional des énergies fatales perdues du Nord pas de Calais Environord 12 juin 2012 Jean-luc Brulin e-mail : jean-luc.brulin@ademe.fr ADEME Direction Régionale Nord pas de Calais

Plus en détail

Le Bois Energie Une solution adaptée à un usage collectif

Le Bois Energie Une solution adaptée à un usage collectif Pays d Armagnac Le Bois Energie Une solution adaptée à un usage collectif Eauze 6 novembre 2013 1 De la forêt au radiateur 1. Un silo de stockage 2. Un système d extraction et de transfert du bois 3.

Plus en détail

Les prérequis d un réseau de chaleur au bois

Les prérequis d un réseau de chaleur au bois Plan bois-le réseau de chaleur : un vecteur de développement du bois-énergie Rumilly (Haute Savoie) 3 Novembre 2013et développement local haut-normand Les prérequis d un réseau de chaleur au bois Point

Plus en détail

Pré-étude. d un Réseau de Chaleur bois. sur la commune de Luc-la-Primaube

Pré-étude. d un Réseau de Chaleur bois. sur la commune de Luc-la-Primaube Pré-étude d un Réseau de Chaleur bois sur la commune de Luc-la-Primaube Réalisé par : Arnaud Larvol Conseiller énergie Pays Ruthénois 6 avenue de l Europe 12 000 Rodez 05.65.73.61.70 Page 1 sur 12 Table

Plus en détail

Bellevue. Le réseau de chaleur SAISON 2009. (du 01/01/2009 au 31/12/2009) BET bérim / exercice 2009 1

Bellevue. Le réseau de chaleur SAISON 2009. (du 01/01/2009 au 31/12/2009) BET bérim / exercice 2009 1 S U I V I D E X P L O I T A T I O N Le réseau de chaleur Bellevue SAISON 2009 (du 01/01/2009 au 31/12/2009) Commission des services urbains Agence Bretagne, Pays de la Loire Département Energie et Environnement

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES AUDIT ENERGETIQUE, ETUDE DE FAISABILITE GEOTHERMIES

CAHIER DES CHARGES AUDIT ENERGETIQUE, ETUDE DE FAISABILITE GEOTHERMIES CAHIER DES CHARGES AUDIT ENERGETIQUE, ETUDE DE FAISABILITE GEOTHERMIES Qualité du rapport exigé : - Clarté et lisibilité : présentation d une synthèse pour la prise de décision - Remise en mains propres

Plus en détail

LES RÉSEAUX DE CHALEUR ENR & R..à part le bois..

LES RÉSEAUX DE CHALEUR ENR & R..à part le bois.. LES RÉSEAUX DE CHALEUR ENR & R..à part le bois.. Incinérations Géothermie Eclairage extérieur Biogaz / Méthanisation Maîtriser les risques Energie Fatale Industrielle Eaux Usées Solaire Thermique Journée

Plus en détail

PETR Midi-Quercy. Puissance installée (MW) sur le territoire

PETR Midi-Quercy. Puissance installée (MW) sur le territoire PETR Midi-Quercy Synthèse Consommation d énergie finale Unité Résidentiel/tertiaire Industrie Transport routier Agriculture Total Territoire Ktep 36 4 40 nr 80 Territoire GWh 420 44 468 nr 933 Part de

Plus en détail

La filière bois énergie en Bretagne

La filière bois énergie en Bretagne La filière bois énergie en Bretagne 2012 En Bretagne, une ressource àla fois abondante et limitée Total : 3.8 millions de tep la ressource en bois couvre entre 5 et 10% des besoins actuels en énergie :

Plus en détail

Production des énergies renouvelables en Midi-Pyrénées données 2014

Production des énergies renouvelables en Midi-Pyrénées données 2014 Production des énergies renouvelables en Midi-Pyrénées données 2014 1. Energies renouvelables (EnR) et Schéma Régional Climat-Air-Energie (SRCAE) Concernant la production d électricité d origine renouvelable,

Plus en détail

PRE-DIAGNOSTIC ENERGETIQUE et ETUDE de FAISABILITE d une CHAUFFERIE BOIS

PRE-DIAGNOSTIC ENERGETIQUE et ETUDE de FAISABILITE d une CHAUFFERIE BOIS PRE-DIAGNOSTIC ENERGETIQUE et ETUDE de FAISABILITE d une CHAUFFERIE BOIS DENOMINATION DE L'OPERATION : Maître d ouvrage : Personne à contacter : : Etude technique : Personne à contacter : : AILE cahier

Plus en détail

Présentation de SOGEX

Présentation de SOGEX Présentation de SOGEX GROUPE SOGEX Etudes et installation Bureau d études Installation Réseaux Chauffage/Climatisation Service exploitation et maintenance Génie Thermique Genie Climatique Génie Electrique

Plus en détail

CAD La Chaux-de. Optimalisation, gestion et valorisation d énergie «renouvelable» Forum Greentech, Fribourg. 22 octobre 2009

CAD La Chaux-de. Optimalisation, gestion et valorisation d énergie «renouvelable» Forum Greentech, Fribourg. 22 octobre 2009 CAD La Chaux-de de-fonds Optimalisation, gestion et valorisation d énergie «renouvelable» 22 octobre 2009 Forum Greentech, Fribourg Présentation CAD Bref historique Liste des travaux réalisr alisés Résultats

Plus en détail

LA TRANSITION ENERGETIQUE EN MIDI-PYRENEES

LA TRANSITION ENERGETIQUE EN MIDI-PYRENEES pour atteindre le en 2025? Quels types de scénarios possibles aux horizons 2030 et 2050, dans le respect des engagements climatiques de la France? Eléments de définition Le, ou bouquet énergétique, est

Plus en détail

Présentation générale du secteur des énergies renouvelables en Roumanie

Présentation générale du secteur des énergies renouvelables en Roumanie Présentation générale du secteur des énergies renouvelables en Roumanie La Roumanie se trouve au centre géographique de l Europe (dans le sud-ouest de l Europe centrale). Le pays compte 1,5 millions d

Plus en détail

Apport des certificats d économie d énergie dans le financement des projets

Apport des certificats d économie d énergie dans le financement des projets La récupération de chaleur fatale, une source d énergie compétitive pour l industrie et les collectivités Apport des certificats d économie d énergie dans le financement des projets Daniel CAPPE - Vice-président

Plus en détail

Les énergies renouvelables en Ile-de-France. Philippe SALVI ARENE Ile-de-France

Les énergies renouvelables en Ile-de-France. Philippe SALVI ARENE Ile-de-France Les énergies renouvelables en Ile-de-France Philippe SALVI ARENE Ile-de-France Les énergies renouvelables : définition Les nergies renouvelables par opposition aux nergies de stock (fioul, charbon, gaz,

Plus en détail

Atelier 4. Appréhender la question énergétique à l échelle du territoire

Atelier 4. Appréhender la question énergétique à l échelle du territoire Atelier 4 Appréhender la question énergétique à l échelle du territoire 26 Février 2010 UNE AEU DANS LE CADRE DU PLU 10 thématiques en quatre ateliers Atelier n 1 Biodiversité Paysages et patrimoine Atelier

Plus en détail

SYNTHESE DU RAPPORT DU DELEGATAIRE 2014 RESEAU DE CHALEUR DE BELLEVUE NANTES SAINT-HERBLAIN

SYNTHESE DU RAPPORT DU DELEGATAIRE 2014 RESEAU DE CHALEUR DE BELLEVUE NANTES SAINT-HERBLAIN SYNTHESE DU RAPPORT DU DELEGATAIRE 2014 RESEAU DE CHALEUR DE BELLEVUE NANTES SAINT-HERBLAIN Le réseau de chaleur concédé à la société NADIC (filiale de DALKIA) en date du 20 janvier 1999, comprend les

Plus en détail

Plan Climat du Grand Nancy

Plan Climat du Grand Nancy Plan Climat Air Energie Territorial du Grand Nancy Novembre 2012 1 Table des matières Introduction P.4 P.8 P.11 P.18 P.27 P.29 1. Elaboration du Territorial (PCAET) 1.1. La concertation continue 1.2. Le

Plus en détail

COLLOQUE CEEs / Atelier collectivité 05 octobre 2015

COLLOQUE CEEs / Atelier collectivité 05 octobre 2015 COLLOQUE CEEs / Atelier collectivité 05 octobre 2015 Synthèse de l atelier POINTS DE BLOCAGE : - Une méconnaissance du dispositif et des possibilités de valorisation - Chargés d opération / Entreprises

Plus en détail

Certificats verts et subsides en RBC appliqués à la cogénération

Certificats verts et subsides en RBC appliqués à la cogénération Formation pour responsables énergie dans le secteur tertiaire et logement collectif Certificats verts et subsides en RBC appliqués à la cogénération Baptiste Buxant, responsable certificats verts - IBGE

Plus en détail

10/20/2015 POLLEC GEMBLOUX DANIEL COMBLIN CONSEILLER ENERGIE 21/10/2015 SOMMAIRE

10/20/2015 POLLEC GEMBLOUX DANIEL COMBLIN CONSEILLER ENERGIE 21/10/2015 SOMMAIRE POLLEC GEMBLOUX DANIEL COMBLIN CONSEILLER ENERGIE 21/10/2015 SOMMAIRE Contexte POLLEC, Les Objectifs Contexte POLLEC, La Plus-value territoriale Contexte Les étapes Inventaire des consommations énergétiques

Plus en détail

Destinataires : Utilisateurs des données mises à disposition par le Visiau Énergie CENTER.

Destinataires : Utilisateurs des données mises à disposition par le Visiau Énergie CENTER. CENTER : Consommations ENergétiques TERritorialisées Modélisation des consommations énergétiques franciliennes des secteurs résidentiel et tertiaire à l échelle géographique de l iris. Etat des lieux 2005

Plus en détail

Note sur le traitement des cas particuliers dans la réglementation thermique 2012 des bâtiments neufs

Note sur le traitement des cas particuliers dans la réglementation thermique 2012 des bâtiments neufs MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE, DES TRANSPORTS ET DU LOGEMENT Direction générale de l aménagement, du logement et de la nature Direction de l habitat, de l urbanisme et des paysages

Plus en détail

Réseau de géothermie intégré au bâti Forum Développement Durable 21 novembre 2013

Réseau de géothermie intégré au bâti Forum Développement Durable 21 novembre 2013 Réseau de géothermie intégré au bâti Forum Développement Durable 21 novembre 2013 Ecocité, Strasbourg métropole des Deux-Rives Bernard KEMPF Directeur Développement et Relations Externes Organisation du

Plus en détail

DEBAT NATIONAL SUR LA TRANSITION ENERGETIQUE. Vendredi 5 avril 2013

DEBAT NATIONAL SUR LA TRANSITION ENERGETIQUE. Vendredi 5 avril 2013 DEBAT NATIONAL SUR LA TRANSITION ENERGETIQUE Vendredi 5 avril 2013 DEBAT NATIONAL SUR LA TRANSITION ENERGETIQUE Le protocole de Kyoto: (1997) Réduction des émissions de gaz à effet de serre. Le Facteur

Plus en détail

Exemples en résidentiel

Exemples en résidentiel Exemples en résidentiel Strasbourg et environs (67) Parc de logements sociaux Mise en place de chaudières à condensation Mise en place de régulation communicante permettant la télégestion Mise en place

Plus en détail

Bilan ADEME - Fonds Chaleur 2014

Bilan ADEME - Fonds Chaleur 2014 Rencontre Partenaires Fonds Chaleur 07 Mai 2015 à Paris Bilan - Fonds Chaleur 2014 - Chiffres clés 2009-2014 - Évolutions 2015 07 Mai 2015 MCR 1 s 2014 (Engagées juridiques) Fonds Chaleur 2 Fonds Chaleur

Plus en détail

Ateliers thématiques «territoire»

Ateliers thématiques «territoire» Plan Climat Energie Territorial Ateliers thématiques «territoire» Urbanisme et Habitat 11 avril 2011 Majestic 18h30-20h30 Déroulement de l atelier 1. Introduction: objectifs et déroulement de l atelier

Plus en détail

Le bois-énergie, une opportunité pour l industrie et le tertiaire

Le bois-énergie, une opportunité pour l industrie et le tertiaire Le bois-énergie, une opportunité pour l industrie et le tertiaire Stéphane COUSIN CIBE 5 mars 2015 Salon ENR / Be Positive Lyon Le bois-énergie, une opportunité pour l industrie et le tertiaire I. Atouts

Plus en détail

LES CHAUDIÈRES BOIS EN IAA. N 59 LETTRE d info. Mot du Président : Janvier 2016

LES CHAUDIÈRES BOIS EN IAA. N 59 LETTRE d info. Mot du Président : Janvier 2016 ASSOCIATION RÉGIONALE DE L INDUSTRIE AGROALIMENTAIRE ET DE TRANSFERT DE TECHNOLOGIES N 59 LETTRE d info Janvier 2016 LES CHAUDIÈRES BOIS Mot du Président : EN IAA Les Énergies Renouvelables (ou EnR) sont

Plus en détail

L efficacité énergétique dans l industrie française

L efficacité énergétique dans l industrie française L efficacité énergétique dans l industrie française 25 mars 2014 Frédéric STREIFF Service Entreprises & Eco-Technologies Direction Productions & Energies Durables L ADEME. Thématiques Déchets Énergie Transport

Plus en détail

Diagnostic Energie GES du secteur tertiaire de la CA du Bocage Bressuirais

Diagnostic Energie GES du secteur tertiaire de la CA du Bocage Bressuirais Diagnostic Energie GES du secteur tertiaire de la CA du Bocage Bressuirais Novembre 213 Tous les mots suivis d un «*» sont définis dans le lexique en fin de document. 1. Carte d identité du territoire

Plus en détail

Les cogénérations en Ile-de-France

Les cogénérations en Ile-de-France Les cogénérations en Ile-de-France Hélène SANCHEZ Direction Régionale et Interdépartementale de l Environnement et de l Énergie (DRIEE) Service Energie Climat Véhicules Colloque ATEE/AFG/APC/AICVF/ARENE

Plus en détail

La place du granulé dans les secteurs collectif et industriel

La place du granulé dans les secteurs collectif et industriel La place du granulé dans les secteurs collectif et industriel 1 Contexte énergétique Les engagements nationaux et européens 2050 : Facteur 4 réduction par 4 des émissions des GES (Gaz à Effet de Serre)

Plus en détail

Pôle de compétences régional Hydrogène et piles à combustible en Bretagne

Pôle de compétences régional Hydrogène et piles à combustible en Bretagne Pôle de compétences régional Hydrogène et piles à combustible en Bretagne Journées H2 dans les territoires, Albi 16 Mai 2013 Bruno Mansuy, président de ERH2-Bretagne erh2.bretagne@gmail.com www.erh2-bretagne.com

Plus en détail

EDJ, Energie du Jura SA Cercle technologique «Efficacité énergétique en production» 27 mai 2015

EDJ, Energie du Jura SA Cercle technologique «Efficacité énergétique en production» 27 mai 2015 EDJ, Energie du Jura SA Cercle technologique «Efficacité énergétique en production» 27 mai 2015 Efficacité énergétique en production Contenu 1. Présentation EDJ, Energie du Jura SA 2. Stratégie énergétique

Plus en détail

et l identification du potentiel l agglomération du Grand Lyon Colloque Franco-Danois Energies d avenir Avril 2008 ML Gagne

et l identification du potentiel l agglomération du Grand Lyon Colloque Franco-Danois Energies d avenir Avril 2008 ML Gagne Le Plan climat à Lyon et l identification du potentiel d énergies renouvelables dans l agglomération du Grand Lyon Les engagements du Grand Lyon Le Grand Lyon, entité géographique et politique de 2,6 M

Plus en détail

Chauffage au bois déchiqueté POLEYMIEUX BATIMENTS PUBLICS Chaufferie de 150 kw Le bois : une énergie renouvelable? Cycle du bois (Doc AGEDEN) 3 Le bois : une spécificité Française? Consommations bois-énergie

Plus en détail

DPE v/s règles Th et audit

DPE v/s règles Th et audit DPE v/s règles Th et audit DPE Règles Th (Th-C-E en neuf ; Th-C-E ex en existant) Audit énergétique 1 - chauffage 2 - refroidissement 3 - ECS 4 - auxiliaires 5 - éclairage contenu + bureautique ascenseurs,

Plus en détail

Contexte énergétique Tunisien

Contexte énergétique Tunisien WORKSHOP L ENERGIE SOLAIRE EN ALGERIE, AU MAROC ET EN TUNISIE" Munich, le 6 juin 2011 L Energie Solaire en Tunisie i : lencadrement l Encadrement Juridique et Economique Abdessalem EL KHAZEN Project Manager,

Plus en détail

PAL Delémont : Planification énergétique territoriale (PET)

PAL Delémont : Planification énergétique territoriale (PET) PAL Delémont : Planification énergétique territoriale (PET) Conception directrice de l énergie www.csd.ch Juin 2014 GAPAL 17 juin 2014 Ordre du jour GAPAL du 17 juin Introduction par M. M. Hirtzlin (SID)

Plus en détail

Récupération et valorisation des calories des réseaux d assainissement 05/11/2010

Récupération et valorisation des calories des réseaux d assainissement 05/11/2010 Récupération et valorisation des calories des réseaux d assainissement 05/11/2010 Philosophie Constat : Les eaux usées recèlent de grandes quantités d'énergie. La source de chaleur se trouve à proximité

Plus en détail

PLAN LOCAL ENERGIE - ENVIRONNEMENT

PLAN LOCAL ENERGIE - ENVIRONNEMENT PLAN LOCAL ENERGIE - ENVIRONNEMENT Un territoire, une collectivité, un PLEE Pourquoi faire un PLEE? Dans le domaine de l énergie et de l environnement, la collectivité est consommatrice, mais aussi productrice,

Plus en détail

Opportunités et stratégies de valorisation de la chaleur industrielle fatale

Opportunités et stratégies de valorisation de la chaleur industrielle fatale Opportunités et stratégies de valorisation de la chaleur industrielle fatale Jeudi 24 Novembre 2016 Frédérick MABILLE Directeur de l énergie frederick.mabille@cud.fr Le réseau de chaleur de Dunkerque en

Plus en détail

Apéro-énergie Martigny «Energies renouvelables et économies d énergie»

Apéro-énergie Martigny «Energies renouvelables et économies d énergie» Apéro-énergie Martigny «Energies renouvelables et économies d énergie» Retour d expérience avec Fondation KliK 24 novembre 2015 / L. Gacond Qui est Viteos? Viteos SA Distributeur multi-énergies actif dans

Plus en détail

Cahier des charges. «Diagnostic territorial des actions de Productions Décentralisées d Electricité (PDE)» Document 2/3 : Format type

Cahier des charges. «Diagnostic territorial des actions de Productions Décentralisées d Electricité (PDE)» Document 2/3 : Format type Cahier des charges «Diagnostic territorial des actions de Productions Décentralisées d Electricité (PDE)» Document 2/3 : Format type Avertissement : les méthodes et ratios utilisés dans ce cahier des charges

Plus en détail

adaptations urbaines en Île-de-France

adaptations urbaines en Île-de-France Atelier de prospective Contrainte énergétique et Habitat et tertiaire face aux enjeux énergétiques Enjeux et instruments Pierre HERANT Chef du Département Bâtiment et Urbanisme Agence de l Environnement

Plus en détail

V - GÉRER L ÉNERGIE ET LUTTER CONTRE LE CHANGEMENT CLIMATIQUE

V - GÉRER L ÉNERGIE ET LUTTER CONTRE LE CHANGEMENT CLIMATIQUE V - GÉRER L ÉNERGIE ET LUTTER CONTRE LE CHANGEMENT CLIMATIQUE LA SITUATION À PARIS V.1 - FAVORISER LA SOBRIÉTÉ ÉNERGÉTIQUE La maîtrise de l énergie et plus largement la politique de lutte contre les changements

Plus en détail

SCHEMA DE DEVELOPPEMENT DES ENERGIES RENOUVELABLES des ARDENNES

SCHEMA DE DEVELOPPEMENT DES ENERGIES RENOUVELABLES des ARDENNES SCHEMA DE DEVELOPPEMENT DES ENERGIES RENOUVELABLES des ARDENNES Bilan 2013 et perspectives 2014 Le Préfet des Ardennes Le pôle énergies renouvelables des Ardennes, qui réunit depuis 2009 de nombreux partenaires,

Plus en détail

Les réseaux de chauffage urbain de 1987 à 1997 (DGEMP - Observatoire de l'économie de l'énergie et des matières premières, décembre 2001)

Les réseaux de chauffage urbain de 1987 à 1997 (DGEMP - Observatoire de l'économie de l'énergie et des matières premières, décembre 2001) Les réseaux de chauffage urbain de 1987 à 1997 (DGEMP - Observatoire de l'économie de l'énergie et des matières premières, décembre 2001) Le Syndicat national du chauffage urbain et de la climatisation

Plus en détail

Fonds chaleur renouvelable de l ADEME. Florence MORIN ADEME Franche-Comté

Fonds chaleur renouvelable de l ADEME. Florence MORIN ADEME Franche-Comté Fonds chaleur renouvelable de l ADEME Florence MORIN ADEME Franche-Comté LE FONDS CHALEUR DÉFINITION 2 Le Fonds Chaleur est un engagement majeur du Grenelle de l environnement et l une des 50 mesures pour

Plus en détail

Aides pour le développement des énergies renouvelables et de la performance énergétique de l habitat privé

Aides pour le développement des énergies renouvelables et de la performance énergétique de l habitat privé Aides pour le développement des énergies renouvelables et de la performance énergétique de l habitat privé Le territoire : La communauté d agglomération regroupe 5 communes : Calais, Coulogne, Coquelles,

Plus en détail

Energies renouvelables en Nord-Pas de Calais : Quel gisement et quels modèles de

Energies renouvelables en Nord-Pas de Calais : Quel gisement et quels modèles de Energies renouvelables en Nord-Pas de Calais : Quel gisement et quels modèles de développement? Contexte Depuis le début des années 1990, l Etat, l ADEME et la Région travaillent sur le développement des

Plus en détail

GT PLAN BATIMENT DURABLE «DU DIAGNOSTIC A L USAGE»

GT PLAN BATIMENT DURABLE «DU DIAGNOSTIC A L USAGE» GT PLAN BATIMENT DURABLE «DU DIAGNOSTIC A L USAGE» Contribution EDF 1. VOUS IDENTIFIER Structure : Electricité de France Direction Commerce Nom, Prénom : Chantal Degand Chef de département à la Direction

Plus en détail

L offre 2016 Transition Energétique

L offre 2016 Transition Energétique L offre 2016 Transition Energétique Les priorités d intervention de l ADEME Aquitaine Limousin Poitou-Charentes Animation, aides à la décision, études de projets - Bâtiments : «Massification» de la rénovation

Plus en détail

L'évaluation de la production de l énergie électrique. Filière Ingénieur Électronique, Électrotechnique et Automatique.

L'évaluation de la production de l énergie électrique. Filière Ingénieur Électronique, Électrotechnique et Automatique. L'évaluation de la production de l énergie électrique Filière Ingénieur Électronique, Électrotechnique et Automatique. Plan du cours Définitions Unités de mesure Coefficients d'équivalence servant à comparer

Plus en détail

La loi Grenelle 2 pour les collectivités Dispositions concernant le bâtiment. Sophie LE GARREC MEEDDM DGALN DHUP

La loi Grenelle 2 pour les collectivités Dispositions concernant le bâtiment. Sophie LE GARREC MEEDDM DGALN DHUP Club des utilisateurs Display en France La loi Grenelle 2 pour les collectivités Dispositions concernant le bâtiment Sophie LE GARREC Chef de projet DPE & Performance énergétique des bâtiments existants

Plus en détail

Proposition de plan d action pour le développement de l énergie solaire dans le Grand Lyon. Note de cadrage à l attention du Grand Lyon

Proposition de plan d action pour le développement de l énergie solaire dans le Grand Lyon. Note de cadrage à l attention du Grand Lyon Proposition de plan d action pour le développement de l énergie solaire dans le Grand Lyon Note de cadrage à l attention du Grand Lyon Le projet POLIS (identification et mobilisation du potentiel solaire

Plus en détail

PRE ETAT INITIAL DE L ENVIRONNEMENT RESSOURCES ENERGETIQUES

PRE ETAT INITIAL DE L ENVIRONNEMENT RESSOURCES ENERGETIQUES PRE ETAT INITIAL DE L ENVIRONNEMENT RESSOURCES ENERGETIQUES Sommaire I Les ressources Energétiques... 3 I.1. Positionnement de la thématique par rapport au SCoT... 3 I.2. Documents et objectifs de référence...

Plus en détail

Certificats d Economie d Energie Le groupe technique Agriculture au bénéfice du secteur horticole Colloque CEE-ATEE Lyon, 27 septembre 2011 Astredhor, Institut technique de l horticulture 44 rue d Alésia,

Plus en détail

Communauté d'agglomération Dijonnaise

Communauté d'agglomération Dijonnaise Communauté d'agglomération Dijonnaise Utiliser le Potentiel des Énergies Locales Présentation du cas de la Communauté d'agglomération Dijonnaise ou comment saisir l'opportunité de la création d'un TCSP

Plus en détail

Candidature pour une étude de faisabilité gratuite: Energie Renouvelable 2010

Candidature pour une étude de faisabilité gratuite: Energie Renouvelable 2010 Candidature pour une étude de faisabilité gratuite: Energie Renouvelable 2010 NOTICE EXPLICATIVE Facilitateur énergies renouvelables - grands systèmes Contact : Tél. 0800/85 775 (Menu 1 / sous menu 1 /

Plus en détail

Critères d éligibilité à la sélection des dossiers

Critères d éligibilité à la sélection des dossiers Critères d éligibilité à la sélection des dossiers Les investissements éligibles au co-financement de la Banque: Doivent avoir lieu sur le territoire de la région Centre Peuvent avoir la forme de tout

Plus en détail

Le prêt est mis en œuvre et diffusé par les partenaires bancaires : Banque Populaire, CIC, Crédit Mutuel, Crédit-Agricole.

Le prêt est mis en œuvre et diffusé par les partenaires bancaires : Banque Populaire, CIC, Crédit Mutuel, Crédit-Agricole. ACTION 22 INSTRUMENTS FINANCIERS : ISOLARIS Dernière approbation 17/09/2015 CETTE FICHE ACTION EST EN COURS DE DEFINITION LES INFORMATIONS INSCRITES NE SONT PAS STABILISEES OBJECTIFS : Limiter la dépendance

Plus en détail

Wallonie : La vision institutionnelle Entre objectifs et perspectives

Wallonie : La vision institutionnelle Entre objectifs et perspectives Wallonie : La vision institutionnelle Entre objectifs et perspectives LEHANCE Pascal, Attaché SPW-DGO4 Département de l Energie et du Bâtiment durable Direction de la Promotion de l Energie durable 1 Sommaire:

Plus en détail