Le chauffage au bois à Bruxelles?

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le chauffage au bois à Bruxelles?"

Transcription

1 Le chauffage au bois à Bruxelles? C est «Titre» possible! Bruxelles Romain CREHAY 13 décembre 2007 Lieu, date Auteur

2 Le chauffage au bois en Région Bxl-Capitale Dans le cadre d une action de Bruxelles Environnement, en collaboration avec l APERe Se concentre sur le chauffage au bois des particuliers Se concentre sur les applications adaptées au contexte bruxellois Le but n est pas de tout savoir mais d avoir une bonne base de connaissance sur les technologies disponibles et leurs marchés Bruxelles,

3 Le chauffage au bois en Région Bxl-Capitale Au programme ce soir 1. Qu est-ce que le bois-énergie? 2. Les avantages et les inconvénients du boisénergie 3. Les combustibles-bois 4. Quelques notions préalables 5. Les appareils de chauffage individuel 6. Les appareils de chauffage central Bruxelles,

4 1. Qu est-ce que le bois-énergie? le charbon le pétrole le gaz naturel le nucléaire la biomasse le soleil le vent l eau la géothermie sources «fossiles» sources «renouvelables» Bruxelles,

5 1. Qu est-ce que le bois-énergie? «(la) biomasse (est définie comme étant) la fraction biodégradable des produits, déchets et résidus provenant de l agriculture (comprenant les substances végétales et animales), de la sylviculture et des industries connexes, ainsi que la fraction biodégradable des déchets industriels et municipaux.» Bruxelles,

6 1. Qu est-ce que le bois-énergie? La biomasse-énergie : Biocarburants à partir de biomasses sucrées, amylacées et oléagineuses biométhanisation à partir de biomasses humides : production d électricité et/ou de chaleur (cogénération) Production d électricité et de chaleur à partir de biomasses sèches : Industries agricoles et agro-alimentaires Exploitation forestière et transformation du bois : BOIS-ENERGIE Bruxelles,

7 1. Qu est-ce que le bois-énergie? Lebois-énergie: Production d électricité ou cogénération :unités industrielles Production de chaleur: unités industrielles, semi-industrielles ou domestiques. de la centrale électrique au feu ouvert Bruxelles,

8 1. Qu est-ce que le bois-énergie? Réseau de chaleur (Vitry-le-François, France) Puissance : 15,6 MW Chauffage de logements ( habitants) Bruxelles,

9 1. Qu est-ce que le bois-énergie? Consommation intérieure brute (Belgique,2005) Autre 1% Renouvelables 2% Charbon 10% Pétrole 40% Nucléaire 22% Total : 56,2 Mtep Gaz naturel 25% Source : SPF Economie Bruxelles,

10 1. Qu est-ce que le bois-énergie? Production d électricité (Belgique, 2005) Renouvelables 5% Pétrole 2% Charbon 9% Gaz naturel 29% Nucléaire 55% Total : GWh Source : SPF Economie Bruxelles,

11 1. Qu est-ce que le bois-énergie? Bruxelles,

12 1. Qu est-ce que le bois-énergie? Bruxelles,

13 2. Avantages et inconvénients du bois-énergie + Bilan carbone «neutre» Source renouvelable d énergie - Prix élevé de certains appareils Place pour le stockage Maintien de l emploi local Retombées économiques locales Professionnalisation de la filière Combustible bon marché Vidange périodique des cendres Autonomie limitée de certains appareils Valorisation de produits connexes Bruxelles,

14 2. Avantages et inconvénients du bois-énergie Cycle du carbone fermé Cycle du carbone ouvert Bruxelles,

15 2. Avantages et inconvénients du bois-énergie La combustion de 1 l de mazout entraîne la production de 2,7 kg de CO 2. Remplacer l de mazout par un combustible d origine renouvelable permet d éviter l émission de 6,8 t de CO 2 fossile par an! Pour une consommation plus importante, l par exemple, cela correspond à 20,3 t de CO 2. Bruxelles,

16 2. Avantages et inconvénients du bois-énergie On considère généralement les chiffres suivants. Pour tep consommées, on a créé : 4 à 5 emplois dans le bois-énergie 1,4 emploi dans le pétrole 1,2 emploi dans le gaz Bruxelles,

17 3. Les combustibles-bois Les bûches Origines: exploitation de taillis récupération de houppiers, de chablis, éclaircies entretiens parcs et bords de routes = bois dont la qualité n est pas suffisante pour une valorisation noble Vendues sur pied, débitées (conditionnées en stères) et parfois déjà séchées Bruxelles,

18 3. Les combustibles-bois Les bûches Bruxelles,

19 3. Les combustibles-bois Stère Pile de billons de 1 m x 1 m x 1 m (contient du bois + de l air) Volume de bûches empilées : 1 stère Volume de bois plein : 0,57 m³ 0,43 m³ de vide (air) 0,57 m³ de bois Coefficient d empilage : 0,57 Bruxelles,

20 3. Les combustibles-bois Les bûches 1 m 1 m 1 m 1 m 1 m 1 m 1 stère de rondins (Ø 23 cm) contient réellement 0,68 m³ de bois 1 stère de fines bûches (Ø 5 cm) contient réellement 0,44 m³ de bois Bruxelles,

21 20 18 MJ/kg (0,5 l mazout) 12 MJ/kg (0,3 l mazout) 8 MJ/kg (0,2 l mazout) Pouvoir calorifique (MJ/kg) Bois sec à l'air Bois vert Taux d'humidité (%) Bruxelles,

22 3. Les combustibles-bois Bois sec % d humidité PCI = 12 MJ / kg 1 stère d épicéa contient réellement 0,70 m³ de bois (CE = 0,70) pèse 315 kg (450 kg/m³) a un contenu en énergie de : 1 stère de chêne contient réellement 0,65 m³ de bois (CE = 0,65) pèse 488 kg (750 kg/m³) a un contenu en énergie de : 1 kg de chêne = 12 MJ 1 kg d épicéa = 12 MJ MAIS MJ 315 kg = MJ MJ 488 kg = MJ Eq. mazout : 105 litres 162 litres Source : Crehay et Marchal (2004) Bruxelles,

23 3. Les combustibles-bois Les bûches 1 m 1 m 1 m 1 m 1 m 1 m 1 stère de rondins (Ø 23 cm) contient réellement 0,68 m³ de bois 1 stère de fines bûches (Ø 5 cm) contient réellement 0,44 m³ de bois Bruxelles,

24 3. Les combustibles-bois Les bûches Qualité en fonction des essences et du séchage Avantage: moins cher, aspect feu de bois Inconvénients: demande une manutention et un espace de stockage importants Prix: Sur pied: 8-20 le stère en RW ; le stère en RF Débité, frais, hors livraison: 1m : 42, 50 cm: 48 ; 33 cm: 50 sec, hors livraison: 50 cm: 55, 33 cm: 58 livré: très variable, de 60 à 100 Bruxelles,

25 3. Les combustibles-bois Les plaquettes: bois déchiqueté Origines : Entreprises de transformation du bois Entretiens parcs et bords de routes Exploitation de taillis Vendues au m³ : environ 15 (humide) à 25 (sec) /map Qualité en fonction des essences, du séchage et des dimensions Avantages : valorise des sous-produits, automatisation des installations, Inconvénient : demande un espace de stockage important Bruxelles,

26 3. Les combustibles-bois Les plaquettes: bois déchiqueté Bruxelles,

27 3. Les combustibles-bois Bruxelles,

28 3. Les combustibles-bois 1 t plaquettes sèches = 330 l mazout Bruxelles,

29 3. Les combustibles-bois Mètre cube apparent de plaquettes (map) Volume d encombrement d un récipient ou d un tas de plaquettes. 1 m x 1 m x 1 m (contient du bois + de l air) Bruxelles,

30 3. Les combustibles-bois Pour fixer les idées 1 m 3 réel 1,5 stère 2,5 map Bruxelles,

31 3. Les combustibles-bois Le bois densifié: les pellets Origines : Sciure compressée Sous-produits de la transformation du bois : scierie, fabriques de meubles, etc; Récupération d un sous-produit pas d arbres coupés pour la fabrication de pellets Vendus en sacs, big-bags ou en vrac Qualité : différents paramètres (durabilité, écorce) qu il faut surveiller par rapport au prix Bruxelles,

32 Le bois densifié: les pellets 3. Les combustibles-bois 1 t pellets = 500 l mazout Bruxelles,

33 3. Les combustibles-bois Plusieurs producteurs belges Bruxelles,

34 3. Les combustibles-bois Qualité du combustible : Normes allemandes Norme autrichienne Charte qualité ITEBE (France) Projet de norme européenne Projet d arrêté royal pour la Belgique Bruxelles,

35 3. Les combustibles-bois Le bois densifié: les pellets Avantages : demande très peu de manutention et d espace de stockage Inconvénient : contenu en énergie «grise» plus important que pour les bûches mais moins que pour le mazout (1 t pellets = 500 l mazout) Prix : fonction de la distance, de la qualité, de la distance de livraison et de la quantité : de 180 à 250 /tonne Bruxelles,

36 3. Les combustibles-bois Volume nécessaire à la production de kwh d énergie (2 000 l de mazout) Mazout Bûches Plaquettes Pellets 2 3 m 3 6 m 3 12 m 3 24 m 3 D après Energie bois Suisse Bruxelles,

37 3. Les combustibles-bois 1 stère chêne sec à l air 1 tonne plaquettes sèches 1 tonne pellets 160 l mazout 330 l 500 l Bruxelles,

38 3. Les combustibles-bois 0,6 stère chêne sec à l air 100 l mazout 300 kg plaquettes sèches 200 kg pellets Bruxelles,

39 3. Les combustibles-bois Comparaison des prix (décembre 2007, / kwh) / kwh Electricité (tarif simple) Electricité (tarif bi-horaire) 0,1944 0,2046 Mazout Gaz naturel Pellets sac Pellets vrac Bûches Plaquette sèche Plaquette humide 0,0671 0,0566 0,0492 0,0446 0,0400 0,0220 0,0200 0,0000 0,0500 0,1000 0,1500 0,2000 0,2500 Bruxelles,

40 Techniques de chauffage au bois Possibilités d application en Région bruxelloise : Secteur du logement (immeubles à appartements) Secteur tertiaire Maisons individuelles Bruxelles,

41 Techniques de chauffage au bois chauffage maison 1 ou plusieurs pièces chaudière Feu ouvert Insert Réseau de chaleur manuelle bûches automatique plaquettes pellets Poêle bûches Poêle automatique Bruxelles,

42 4. Notions préalables Puissance : capacité (W), dépend de la taille du foyer Rendement (%) : de combustion (perte : imbrûlés) de l installation (perte : fumées) total Bruxelles,

43 4. Notions préalables Bruxelles,

44 4. Notions préalables Bruxelles,

45 4. Notions préalables Rendement (%) : de combustion (perte : imbrûlés) de l installation (perte : fumées) Total La combustion du bois: L air nécessaire à deux niveaux Bruxelles,

46 4. Notions préalables Rayonnement vs convection Rayonnement: directement par les surfaces chaudes de l appareil Rayonnement Bruxelles,

47 4. Notions préalables Rayonnement vs convection Convection: par l intermédiaire d un fluide en mouvement (air) Convection Bruxelles,

48 5. Chauffage individuel au bois Chauffage d une ou plusieurs pièces Chauffage d appoint ou chauffage principal Bruxelles,

49 5. Chauffage individuel au bois Feux ouverts Le plus souvent des bûches Très conviviaux Tirage = seul contrôle de l air Rendements très mauvais : % Courant d air Bruxelles,

50 5. Chauffage individuel au bois Feux ouverts Récupérateurs de chaleur: rdt pas plus de 25% Bruxelles,

51 5. Chauffage individuel au bois Feux ouverts Risque important d imbrûlés Faible autonomie Chaleur par rayonnement sauf si récupérateur Bruxelles,

52 5. Chauffage individuel au bois Foyers fermés et inserts / casettes Destinés à améliorer le rdt des feux ouverts Meilleur contrôle de l excès d air Bruxelles,

53 5. Chauffage individuel au bois Foyers fermés: cheminée décorative Bruxelles,

54 5. Chauffage individuel au bois Foyers fermés: cheminée décorative Bruxelles,

55 5. Chauffage individuel au bois Inserts: cheminée pré-existante Bruxelles,

56 5. Chauffage individuel au bois Foyers fermés et inserts Puissance : 3 à 15 kw Convection et rayonnement T plus importante! Conduit adapté! Bruxelles,

57 5. Chauffage individuel au bois Poêles à bûches: Ne s insère pas dans une cheminée maçonnée Poêles «classiques» à bûches: Bruxelles,

58 5. Chauffage individuel au bois Poêles à bûches: Appareils encore parfois rudimentaires: Une seule entrée d air Faibles rendements Émission non négligeable d imbrûlés Faible autonomie Bruxelles,

59 5. Chauffage individuel au bois Appareils individuels: nouvelle génération Deux voire trois entrées d air Bruxelles,

60 5. Chauffage individuel au bois Appareils individuels: nouvelle génération Deux voire trois entrées d air Entrées d air pré-chauffé Chicanes Bruxelles,

61 5. Chauffage individuel au bois Appareils individuels: nouvelle génération Bruxelles,

62 5. Chauffage individuel au bois Appareils individuels: nouvelle génération Deux entrées d air Entrées d air pré-chauffé Chicanes Meilleure combustion Meilleur rendement Très faible émission d imbrûlés Bruxelles,

63 5. Chauffage individuel au bois Appareils individuels: nouvelle génération Bruxelles,

64 5. Chauffage individuel au bois Foyers fermés et inserts Rendement* : 70 % Puissance : 3 à 15 kw Prix : 700 à 2500 HTVA voire plus Convection et rayonnement T plus importante! Conduit adapté! Poêles modernes à bûches Rendement : 80 % Puissance : 3 à 15 kw Prix : 800 à 1500 HTVA pour des appareils en fonte, de à 5000 HTVA pour des appareils en acier Rayonnement et éventuellement convection Bruxelles,

65 5. Chauffage individuel au bois Bruxelles,

66 5. Chauffage individuel au bois Poêles à pellets Alimentation automatique Bruxelles,

67 5. Chauffage individuel au bois Poêles à pellets Bruxelles,

68 5. Chauffage individuel au bois Poêles à pellets Alimentation automatique Ventilateur Rendement : jusqu à 90 % Puissance : jusque 10 kw et plus Prix : 2300 à 3500 HTVA voire plus Convection Très faible émission d imbrûlés Bruxelles,

69 5. Chauffage individuel au bois Bruxelles,

70 5. Chauffage individuel au bois Poêles de masse De 1 à 3 tonnes Accumulation puis restitution de chaleur Essentiellement par rayonnement En pierre (stéatite), préfabriqués Prix : 3500 à 9500 HTVA, placement non compris Rendement : 85% Autonomie : 1 à 2 feux par jour Bruxelles,

71 5. Chauffage individuel au bois Poêles de masse Bruxelles,

72 5. Chauffage individuel au bois Poêles de masse Bruxelles,

73 6. Chauffage central au bois Chaudières à bûches Bruxelles,

74 6. Chauffage central au bois Chaudières à bûches Bruxelles,

75 6. Chauffage central au bois Chaudières à bûches Chargement manuel (manutention des bûches!) Rendement : 50 à 80% Autonomie réduite Consommation moyenne annuelle : environ 20 stères par an Moindre place de stockage (intérieur) Gamme de prix * : EUR (htva) Bruxelles,

76 6. Chauffage central au bois Chaudières à alimentation automatique (granulés ou plaquettes de bois) Chargement automatique Rendement : 75 à 90% (103%!) Autonomie importante Consommation moyenne annuelle : de 6 t (pellets) à 12 t par an (plaquettes) Nécessité de place pour le stockage Gamme de prix* : EUR (htva) Bruxelles,

77 6. Chauffage central au bois Chaudières à pellets Bruxelles,

78 Chaudières à pellets 6. Chauffage central au bois Bruxelles,

79 6. Chauffage central au bois Volume d air Connexion tube remplissage Connexion tube aspiration Volume utile Panneau incliné Vis d extraction Vide 40 Vide 200 cm Bruxelles,

80 6. Chauffage central au bois Chaudières à pellets Bruxelles,

81 6. Chauffage central au bois Chaudières à pellets ESD Engineering Bruxelles,

82 6. Chauffage central au bois GEO plast Bruxelles,

83 6. Chauffage central au bois Bruxelles,

84 6. Chauffage central au bois Chaudières pellets Bruxelles,

85 6. Chauffage central au bois Chaudières à plaquettes Bruxelles,

86 6. Chauffage central au bois Bruxelles,

87 6. Chauffage central au bois KWB Bruxelles,

88 6. Chauffage central au bois Poêle-chaudière Extraflame Bruxelles,

89 6. Chauffage central au bois Rendement (%) Autonomie (h) Feu ouvert Feu ouvert + récupérateur Insert Poêle à bûches Poêle automatique et + Chaudière bûches Chaudière plaquettes saison Chaudière pellets saison Bruxelles,

90 Contact ValBiom Chaussée de Namur, 146 B-5030 Gembloux (Belgique) ou Itebe : Ademe : ODE-Vlaanderen : Energie-bois Suisse : Bruxelles,

POELE A BOIS OBJET UNE ENERGIE RENOUVELABLE

POELE A BOIS OBJET UNE ENERGIE RENOUVELABLE POELE A BOIS OBJET Cette fiche fait le point sur la mise en place d appareils de chauffage au bois dans les maisons individuelles rénovées au niveau BBC-Rénovation : inserts, foyers fermés et poêles fonctionnant

Plus en détail

Fiche technique Le chauffage individuel au Bois

Fiche technique Le chauffage individuel au Bois Fiche technique Le chauffage individuel au Bois Energie renouvelable respectueuse de l'environnement, économique, performante et reposant sur des gisements locaux, le combustible bois (bois-énergie) est

Plus en détail

Bois-énergie. Suivi des prix des combustibles bois. Juin 2015. Pierre MARTIN

Bois-énergie. Suivi des prix des combustibles bois. Juin 2015. Pierre MARTIN Juin 2015 Bois-énergie Suivi des prix des combustibles bois Pierre MARTIN Facilitateur Bois-énergie Entreprises & Particuliers t 081 62 71 88 @ p.martin@valbiom.be Prix moyen derniers 12 mois /unité c

Plus en détail

Bois-énergie. Bois-énergie. La biomasse-énergie. La biomasse-énergie

Bois-énergie. Bois-énergie. La biomasse-énergie. La biomasse-énergie Bois-énergie Didier MARCHAL Bruxelles, ULB ENER002, 8 novembre 2005 Bois-énergie Biomasse-énergie et bois-énergie Bois-énergie en Europe Principales sources en Wallonie Principaux combustibles et appareils

Plus en détail

s engagent pour faire gagner la filière

s engagent pour faire gagner la filière > PROMOTION ET DÉVELOPPEMENT DE LA FILIÈRE BOIS - ÉNERGIE 5 Partenaires s engagent pour faire gagner la filière Notre objectif commun : soutenir une filière d'avenir et promouvoir le développement durable

Plus en détail

LES COUTS ET LES PERFORMANCES DES INSTALLATIONS DE CHAUFFAGE AU BOIS

LES COUTS ET LES PERFORMANCES DES INSTALLATIONS DE CHAUFFAGE AU BOIS LES COUTS ET LES PERFORMANCES DES INSTALLATIONS DE CHAUFFAGE AU BOIS ValBiom Janvier 2006 Table des matières : 1 Introduction... 2 2 Quel combustible et à quel prix?... 2 2.1 Les bûches... 2 2.2 Les plaquettes...

Plus en détail

Chauffage au bois déchiqueté POLEYMIEUX BATIMENTS PUBLICS Chaufferie de 150 kw Le bois : une énergie renouvelable? Cycle du bois (Doc AGEDEN) 3 Le bois : une spécificité Française? Consommations bois-énergie

Plus en détail

FORMATION LE BOIS énergie renouvelable

FORMATION LE BOIS énergie renouvelable énergie renouvelable 15 M Ha, c est = 25 % du territoire feuillus = 64 % résineux = 36 % Le stère (unité commerciale principale) est le volume de 1 m3 de bois Suivant le coefficient d empilage, le volume

Plus en détail

CHAUFFAGE DOMESTIQUE AU BOIS : EXPLORATION DES ASPECTS ECONOMIQUES, TECHNIQUES ET ENVIRONNEMENTAUX.

CHAUFFAGE DOMESTIQUE AU BOIS : EXPLORATION DES ASPECTS ECONOMIQUES, TECHNIQUES ET ENVIRONNEMENTAUX. CHAUFFAGE DOMESTIQUE AU BOIS : EXPLORATION DES ASPECTS ECONOMIQUES, TECHNIQUES ET ENVIRONNEMENTAUX. Olivier ULRICI Juin 2013 Sommaire Liste des abréviations / Lexique... Liste des figures et tableaux...

Plus en détail

Pellets du Jura SA. 3 partenaires régionaux: Corbat Holding à Vendlincourt

Pellets du Jura SA. 3 partenaires régionaux: Corbat Holding à Vendlincourt 3 partenaires régionaux: Corbat Holding à Vendlincourt Scierie A+C Corbat SA à Vendlincourt Ets Rötlisberger SA à Glovelier Parqueterie Les Breuleux SA Scierie de Badevel Sàrl Energie du Jura SA (EDJ)

Plus en détail

La filière bois énergie en Bretagne

La filière bois énergie en Bretagne La filière bois énergie en Bretagne 2012 En Bretagne, une ressource àla fois abondante et limitée Total : 3.8 millions de tep la ressource en bois couvre entre 5 et 10% des besoins actuels en énergie :

Plus en détail

Pellets ou plaquettes forestières, quel combustible utiliser? PLAQUETTES = COPEAUX

Pellets ou plaquettes forestières, quel combustible utiliser? PLAQUETTES = COPEAUX Après-midi Bois Energie 8 septembre 2006 Bassins Pellets ou plaquettes forestières, quel combustible utiliser? PLAQUETTES = COPEAUX Daniel Gétaz, Inspecteur des forêts 16ème arrdt VD Pellets = Granulés

Plus en détail

FICHE PRATIQUE. Le chauffage individuel au bois bûche. Le bois : une ressource locale et renouvelable. c0 2

FICHE PRATIQUE. Le chauffage individuel au bois bûche. Le bois : une ressource locale et renouvelable. c0 2 FICHE PRATIQUE Le chauffage individuel au bois bûche Le bois : une ressource locale et renouvelable L utilisation de l énergie bois représente environ 7% de la consommation d énergie finale bretonne, hors

Plus en détail

Granulé de bois et filière. Propellet Tour. www.propellet.fr

Granulé de bois et filière. Propellet Tour. www.propellet.fr Granulé de bois et filière Propellet Tour www.propellet.fr Granulé de bois et filière Propellet France Se chauffer au granulé de bois Les arguments du granulé Données de filière (nationales et internationales)

Plus en détail

Le Bois Energie Une solution adaptée à un usage collectif

Le Bois Energie Une solution adaptée à un usage collectif Pays d Armagnac Le Bois Energie Une solution adaptée à un usage collectif Eauze 6 novembre 2013 1 De la forêt au radiateur 1. Un silo de stockage 2. Un système d extraction et de transfert du bois 3.

Plus en détail

Présentation de la filière granulés de bois

Présentation de la filière granulés de bois Présentation de la filière granulés de bois se chauffer aux granulés? Pierrelatte le 3 novembre 2011 L entreprise Site de Mariembourg Siège social Site d Arlanc Site du Grand Serre 1 Notre Mission Offrir

Plus en détail

ENplus. Programme de Certification des Granulés de Bois. Référentiel ENplus. Partie 3: Exigences sur la qualité du granulé

ENplus. Programme de Certification des Granulés de Bois. Référentiel ENplus. Partie 3: Exigences sur la qualité du granulé ENplus Programme de Certification des Granulés de Bois Référentiel ENplus Partie 3: Exigences sur la qualité du granulé Version 3.0, Août 2015 Editeur de la version anglaise: European Pellet Council (EPC):

Plus en détail

Production d énergie VALORISATION DE LA BIOMASSE, UNE ENERGIE RENOUVELABLE. Situation actuelle

Production d énergie VALORISATION DE LA BIOMASSE, UNE ENERGIE RENOUVELABLE. Situation actuelle Production d énergie VALORISATION DE LA BIOMASSE, UNE ENERGIE RENOUVELABLE Situation actuelle Croissance des besoins énergétiques : Après l Occident, c est maintenant au tour de l orient de s industrialiser.

Plus en détail

INDICATEURS TECHNIQUES

INDICATEURS TECHNIQUES Réseau REAGRI Groupe «Agriculture et Energie» Novembre 2006 La chaudière polycombustible Ex : bois-déchiqueté ATOUTS CONTRAINTES o Forte réduction de la facture énergétique. o Confort d utilisation. o

Plus en détail

Le confort qui préserve la nature. Une ressource économique et inépuisable. Une énergie respectueuse de l environnement

Le confort qui préserve la nature. Une ressource économique et inépuisable. Une énergie respectueuse de l environnement Énergie bois Eco-conception by C H A U D I È R E À C O M B U S T I B L E S S O L I D E S ADVANCE Le confort qui préserve la nature >> Une ressource économique et inépuisable >> Une énergie respectueuse

Plus en détail

L'évaluation de la production de l énergie électrique. Filière Ingénieur Électronique, Électrotechnique et Automatique.

L'évaluation de la production de l énergie électrique. Filière Ingénieur Électronique, Électrotechnique et Automatique. L'évaluation de la production de l énergie électrique Filière Ingénieur Électronique, Électrotechnique et Automatique. Plan du cours Définitions Unités de mesure Coefficients d'équivalence servant à comparer

Plus en détail

Panorama du bois énergie en Bretagne -zoom sur la filière bois déchiqueté-

Panorama du bois énergie en Bretagne -zoom sur la filière bois déchiqueté- Panorama du bois énergie en Bretagne -zoom sur la filière bois déchiqueté- Février 2016 Définition du bois énergie 6 stères de Bois bûche sec ~ 2700 kg ~ 1000 l de fioul Émondage Élagage Abattage Bretagne

Plus en détail

Salon Bois Énergie Jeudi 3 avril 2008 Patrice CHANRION. Broyat de palettes : un combustible à part entière

Salon Bois Énergie Jeudi 3 avril 2008 Patrice CHANRION. Broyat de palettes : un combustible à part entière Salon Bois Énergie Jeudi 3 avril 2008 Patrice CHANRION Broyat de palettes : un combustible à part entière Sommaire 1. PGS en quelques chiffres 2. Les caractéristiques du broyat palettes 3. Le gisement

Plus en détail

ENVIRONNEMENT. Le bois-énergie en Languedoc-Roussillon

ENVIRONNEMENT. Le bois-énergie en Languedoc-Roussillon ENVIRONNEMENT Le bois-énergie en Languedoc-Roussillon La filière bois-énergie en Languedoc-Roussillon La forêt couvre plus du tiers de la surface du territoire régional en Languedoc-Roussillon, part qui

Plus en détail

La place du granulé dans les secteurs collectif et industriel

La place du granulé dans les secteurs collectif et industriel La place du granulé dans les secteurs collectif et industriel 1 Contexte énergétique Les engagements nationaux et européens 2050 : Facteur 4 réduction par 4 des émissions des GES (Gaz à Effet de Serre)

Plus en détail

PETR Midi-Quercy. Puissance installée (MW) sur le territoire

PETR Midi-Quercy. Puissance installée (MW) sur le territoire PETR Midi-Quercy Synthèse Consommation d énergie finale Unité Résidentiel/tertiaire Industrie Transport routier Agriculture Total Territoire Ktep 36 4 40 nr 80 Territoire GWh 420 44 468 nr 933 Part de

Plus en détail

La biométhanisation agricole : La production d énergie verte, une diversification?

La biométhanisation agricole : La production d énergie verte, une diversification? La biométhanisation agricole : La production d énergie verte, une diversification? Présentation réalisée dans le cadre du projet européen de recherche, de développement technologique et de démonstration

Plus en détail

CHAUFFAGE AUX PELLETS TYPE SL-P

CHAUFFAGE AUX PELLETS TYPE SL-P CHAUFFAGE AUX PELLETS TYPE SL-P La manière la plus agréable pour chauffer au bois! CHAUFFER EN HARMO- NIE AVEC LA NATURE. Lors de la planification d un chauffage convenable pour sa maison individuelle,

Plus en détail

Logistique d une chaîne d approvisionnement en biomasse forestière adaptée aux besoins des chaufferies institutionnelles et commerciales

Logistique d une chaîne d approvisionnement en biomasse forestière adaptée aux besoins des chaufferies institutionnelles et commerciales Logistique d une chaîne d approvisionnement en biomasse forestière adaptée aux besoins des chaufferies institutionnelles et commerciales La FQCF et les coopératives forestières La FQCF o Regroupe l'ensemble

Plus en détail

Pierre-Gilles Bellin. Se chauffer au bois

Pierre-Gilles Bellin. Se chauffer au bois Pierre-Gilles Bellin Se chauffer au bois 02C o n n a î t r e l e s p r o d u i t s e x i s t a n t s / Les cheminées CIRCUITS DE L AIR Pour une cheminée, le circuit d air idéal, en termes de rendement

Plus en détail

Bois-énergie. Bois-Énergie PBE &DR PBE &DR QUELQUES CERTITUDES

Bois-énergie. Bois-Énergie PBE &DR PBE &DR QUELQUES CERTITUDES Plan Bois-Énergie & Développement Rural pour la Wallonie Bois-Énergie POPULATION MONDIALE en 1950 10 2.5 milliards d'habitants UE 25 9 USA 14% 6% Autres Japon 8 36% 3% en 2008 6.7 milliards d'habitants

Plus en détail

www.lacentraledupoele.com Auteur: Christian MARTENOT cmt@sas-lcdp.com

www.lacentraledupoele.com Auteur: Christian MARTENOT cmt@sas-lcdp.com www.lacentraledupoele.com Auteur: Christian MARTENOT cmt@sas-lcdp.com 1 ère partie : Qui sommes-nous? Nos activités Se chauffer avec du granulé : Qu est-ce que le granulé? Pourquoi utiliser du granulé

Plus en détail

Le Bois Energie De la conception à la mise en place d un projet

Le Bois Energie De la conception à la mise en place d un projet Le Bois Energie De la conception à la mise en place d un projet Facilitateur Bois-Energie-Entreprises Julien HULOT, Ir - Bureau d études IRCO sprl Présentation du bureau d études IRCO Division de M-Tech

Plus en détail

Chaudières à biomasse

Chaudières à biomasse Chaudières à biomasse Pour Environnements domestiques Grandes espaces Chauffage à Granulés de bois Copeaux de bois Bois bûches énergies renouvelables L entreprise Leader de l industrie dans la technologie

Plus en détail

Le miscanthus : opportunités énergétiques à la ferme. Laurent Somer, ValBiom asbl Sankt Vith / Saint-Vith 13 juin 2014

Le miscanthus : opportunités énergétiques à la ferme. Laurent Somer, ValBiom asbl Sankt Vith / Saint-Vith 13 juin 2014 Le miscanthus : opportunités énergétiques à la ferme Laurent Somer, ValBiom asbl Sankt Vith / Saint-Vith 13 juin 2014 Plan de l exposé Pourquoi du miscanthus? Chaudières polycombustibles : aspects techniques

Plus en détail

Rencontres Bois Energie Intervention réalisée par ProfessionsBois lors du Mois du Bois. Avec le soutient de

Rencontres Bois Energie Intervention réalisée par ProfessionsBois lors du Mois du Bois. Avec le soutient de Rencontres Bois Energie Intervention réalisée par ProfessionsBois lors du Mois du Bois Avec le soutient de Les atouts du bois-énergie Une combustion neutre vis-à-vis des émissions de gaz à effet de serre

Plus en détail

CAD La Chaux-de. Optimalisation, gestion et valorisation d énergie «renouvelable» Forum Greentech, Fribourg. 22 octobre 2009

CAD La Chaux-de. Optimalisation, gestion et valorisation d énergie «renouvelable» Forum Greentech, Fribourg. 22 octobre 2009 CAD La Chaux-de de-fonds Optimalisation, gestion et valorisation d énergie «renouvelable» 22 octobre 2009 Forum Greentech, Fribourg Présentation CAD Bref historique Liste des travaux réalisr alisés Résultats

Plus en détail

Chapitre 12 : Énergie : besoins et ressources (p. 209)

Chapitre 12 : Énergie : besoins et ressources (p. 209) THÈME 4 : LE DÉFI ÉNERGÉTIQUE Chapitre 12 : Énergie : besoins et ressources (p. 209) Savoir-faire : Exploiter des documents et/ou des illustrations expérimentales pour mettre en évidence différentes formes

Plus en détail

2 Assortiments de bois et appareils de mesure

2 Assortiments de bois et appareils de mesure 2 Assortiments de bois et appareils de mesure 2.1 Assortiments de bois Directives usuelles dans notre pays pour le tri et le mesurage du bois: grume, bois de service Bois résineux: bois long L3 bois mi-long

Plus en détail

Un combustible bien déterminé

Un combustible bien déterminé Des entreprises qui s'engagent Un combustible bien déterminé Origine Il existe 2 grands types de plaquettes : Les plaquettes forestières : bois broyés ou déchiquetés directement issus de la forêt. Elles

Plus en détail

publicité publicité publicité publicité

publicité publicité publicité publicité SAVOIE PAN Imprimé sur papier recyclé par IBM - Lons Le Saunier - Copyright ITEBE décembre 2005 - Photo de couverture Palazzetti Utilisé en chauffage pour la première fois aux USA au milieu des années

Plus en détail

COLLOQUE AGRI-ÉNERGIE LE CHAUFFAGE À LA BIOMASSE

COLLOQUE AGRI-ÉNERGIE LE CHAUFFAGE À LA BIOMASSE COLLOQUE AGRI-ÉNERGIE LE CHAUFFAGE À LA BIOMASSE LIGNES DIRECTRICES D IMPLANTATION, NORMES ET CONTRAINTES POUR EN ASSURER LE SUCCÈS ET LA RENTABILITÉ Par : Jacquelin Goyette, ing.f. Shawinigan, 25 octobre

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT Arrêté du 15 septembre 2006 relatif au diagnostic de performance énergétique pour les bâtiments

Plus en détail

(3 août 2012) http://www.outilssolaires.com/bois/index-bois.htm

(3 août 2012) http://www.outilssolaires.com/bois/index-bois.htm Chaudières à bois (3 août 2012) http://www.outilssolaires.com/bois/index-bois.htm Evolution des chaudières à bois La technique des chaudières à bois a beaucoup évolué ces dernières années. Rendement des

Plus en détail

Tout savoir sur le chauffe-eau solaire. Ateliers de la rue VootFormation Techniques Solaires Ateliers de la rue

Tout savoir sur le chauffe-eau solaire. Ateliers de la rue VootFormation Techniques Solaires Ateliers de la rue Formation Techniques Solaires Ateliers de la rue 1 Techniques solaires Réalisation de capteurs solaires thermiques et finalisation d un projet de chauffe-eau solaire Deux cycles par an de 12 séances et

Plus en détail

Energies nouvelles et cogénération

Energies nouvelles et cogénération Energies nouvelles et cogénération Quand protéger l environnement devient rentable Ismaël Daoud Facilitateur en Cogénération de la Région wallonne COGENSUD asbl & ICEDD asbl ExpoForum Solutions Energie

Plus en détail

Granules ou poudre de bois comme alternatives vertes pour les minières

Granules ou poudre de bois comme alternatives vertes pour les minières Granules ou poudre de bois comme alternatives vertes pour les minières Thème: Développement nordique durable Salon des technologies environnementales du Québec, Québec, 12 mars 2014 Jean-François Côté,

Plus en détail

Bois énergie : évaluation environnementale. 1) Biomasse, bois énergie : Un bilan positif sans conséquence sur l'effet de serre

Bois énergie : évaluation environnementale. 1) Biomasse, bois énergie : Un bilan positif sans conséquence sur l'effet de serre Bois énergie : évaluation environnementale 1) Biomasse, bois énergie : Un bilan positif sans conséquence sur l'effet de serre A la différence des combustibles fossiles (gaz, fioul, charbon, tourbe), le

Plus en détail

une énergie d avenir dans le Puy-de-Dôme

une énergie d avenir dans le Puy-de-Dôme une énergie d avenir dans le Puy-de-Dôme Les atouts du bois énergie Une énergie renouvelable Le bois est considéré comme une énergie renouvelable dans la mesure où la forêt est gérée de façon durable.

Plus en détail

CHAPITRE 4. Les énergies mise en oeuvre

CHAPITRE 4. Les énergies mise en oeuvre CHAPITRE 4 Les énergies mise en oeuvre 1/ LES SOURCES D ÉNERGIES Les sources d'énergie non renouvelables Les matières fossiles (charbon, pétrole, gaz) et les matières fissiles (uranium) permettent de fournir

Plus en détail

Présentation générale du secteur des énergies renouvelables en Roumanie

Présentation générale du secteur des énergies renouvelables en Roumanie Présentation générale du secteur des énergies renouvelables en Roumanie La Roumanie se trouve au centre géographique de l Europe (dans le sud-ouest de l Europe centrale). Le pays compte 1,5 millions d

Plus en détail

Le bois, la première des énergies renouvelables

Le bois, la première des énergies renouvelables Le bois, la première des énergies renouvelables Chiffres clés du bois-énergie en France La France dispose de l un des plus importants massifs européens avec une forêt qui couvre près de 1/3 du territoire

Plus en détail

Consommation et dépendance énergétique en Ile-de-France

Consommation et dépendance énergétique en Ile-de-France Ateliers de prospective Contrainte énergétique et adaptations urbaines en Ile-de-France Les activités économiques productrices et consommatrices d énergie Consommation et dépendance énergétique en Ile-de-France

Plus en détail

énergie bois énergie bois énergie bois LA GAMME SE CHAUFFER SANS RÉCHAUFFER LA PLANÈTE UNE RESSOURCE ÉCONOMIQUE ET INÉPUISABLE

énergie bois énergie bois énergie bois LA GAMME SE CHAUFFER SANS RÉCHAUFFER LA PLANÈTE UNE RESSOURCE ÉCONOMIQUE ET INÉPUISABLE (en m) chaudières combustibles solides. Que vous choisissiez les ou les granulés + granulés bois granulés bois * Brûleur granulés bois Vis d alimentation granulés ** Réserve granulés Longueur de chaudières

Plus en détail

«Le Plan Bois-Energie et Développement Rural (PBE&DR) en Région Wallonne» Quelques aspects technologiques de la filière

«Le Plan Bois-Energie et Développement Rural (PBE&DR) en Région Wallonne» Quelques aspects technologiques de la filière Conférence-débat «Le Plan Bois-Energie et Développement Rural (PBE&DR) en Région Wallonne» Quelques aspects technologiques de la filière Par Francis FLAHAUX Coordonnateur du PBE&DR Fondation Rurale de

Plus en détail

Combustibles bois-énergie. Synthèse des prix observés en Rhône-Alpes - 2009 -

Combustibles bois-énergie. Synthèse des prix observés en Rhône-Alpes - 2009 - Combustibles bois-énergie (bois déchiqueté ou granulés) Synthèse des prix observés en Rhône-Alpes - 2009 - Données issues des atlas départementaux réalisés par les Espaces-Info- Energie de Rhône-Alpes

Plus en détail

La cogénération : base et principes.

La cogénération : base et principes. Cycle de formation de Responsable Énergie La cogénération : base et principes. Yves Lebbe Facilitateur en cogénération pour la Région Bruxelles Capitale WKK Facilitator voor het Brussels Hoofdstedelijk

Plus en détail

Salon du bois énergie Saint Etienne 22 mars 2012 Michel MAYA, Maire de Tramayes maya@cluny.ensam.fr www.tramayes.com

Salon du bois énergie Saint Etienne 22 mars 2012 Michel MAYA, Maire de Tramayes maya@cluny.ensam.fr www.tramayes.com Réseau de chaleur renouvelable en milieu rural Salon du bois énergie Saint Etienne 22 mars 2012 Michel MAYA, Maire de Tramayes maya@cluny.ensam.fr www.tramayes.com 1 Sommaire Le projet de chaufferie biomasse

Plus en détail

Approvisionnement énergétique du Carréde Soie. Etude sur le secteur TASE Scénarios d approvisionnement Document de rendu du 28 août 2012

Approvisionnement énergétique du Carréde Soie. Etude sur le secteur TASE Scénarios d approvisionnement Document de rendu du 28 août 2012 Approvisionnement énergétique du Carréde Soie Etude sur le secteur TASE Scénarios d approvisionnement Document de rendu du 28 août 2012 Objectifs Détailler les scénarios d approvisionnement en énergie

Plus en détail

Energie-bois Suisse, votre partenaire

Energie-bois Suisse, votre partenaire Energie-bois Suisse, votre partenaire Association pour la promotion de l utilisation énergétique judicieuse et efficace du bois Service information/conseil, exposés, communication médias, photothèque Publications

Plus en détail

Directive pour le calcul de l'indice de dépense de chaleur

Directive pour le calcul de l'indice de dépense de chaleur Energétique du bâtiment Directive pour le calcul de l'indice de dépense de chaleur Valable jusqu'au 04 Aout 2010 DÉPARTEMENT DU TERRITOIRE DIRECTIVE POUR LE CALCUL DE L'INDICE DE DÉPENSE D'ENERGIE ScanE

Plus en détail

Chaudière à granulés. La fiabilité accessible à tous. Licensed by ÖkoFEN

Chaudière à granulés. La fiabilité accessible à tous. Licensed by ÖkoFEN Chaudière à granulés La fiabilité accessible à tous Licensed by ÖkoFEN Le confort sans compromis Avec la chaudière à granulés Easypell vous profitez d un chauffage central confortable et simple d utilisation.

Plus en détail

On n a pas de pétrole, mais des sapins

On n a pas de pétrole, mais des sapins On n a pas de pétrole, mais des sapins Echange d expérience du 25 février 2010 à Valpellets SA UTO-Uvrier Alain Bromm, responsable du bureau romand d Energie-bois Suisse (Lausanne) 14h15 Accueil Actualités

Plus en détail

BOIS ENERGIE. dans la construction performante. BBC, RT2012, maison passive

BOIS ENERGIE. dans la construction performante. BBC, RT2012, maison passive BOIS ENERGIE dans la construction performante BBC, RT2012, maison passive Présentation SOLEVAL ALEc - Agence Locale de l'energie et du climat en Sicoval sud-est toulousain Association loi 1901 Créée en

Plus en détail

La filière bois-énergie en Rhône-Alpes

La filière bois-énergie en Rhône-Alpes DR CIBE Rencontre Animateurs La filière bois-énergie en Rhône-Alpes R.Vezin DR 15 novembre 2012 Dominique Jacques Rhônalpénergie-Environnement Accompagnement et mise en œuvre de programmes ou d actions

Plus en détail

GAMME ALFÉA HYBRID DUO GAZ

GAMME ALFÉA HYBRID DUO GAZ Fabriqué en France GAMME GAZ POMPE À CHALEUR HYBRIDE AVEC APPOINT GAZ CONDENSATION INTÉGRÉ Haute température 80 C Départ d eau jusqu à 60 C en thermodynamique Solution rénovation en remplacement de chaudière

Plus en détail

Générateurs d air chaud

Générateurs d air chaud WARMLUFTHEIZUNGEN Générateurs d air chaud Modèles Prestige-SE et Optimal-E La technologie moderne du chauffage à air chaud Montée en température rapide Générateurs d air chaud selon le principe modulaire

Plus en détail

la chaleur qui décore

la chaleur qui décore la chaleur qui décore Kalorino Thermo-cheminée Pour Environnements domestiques Chauffage à Granulé de bois énergies renouvelables L entreprise Leader de l industrie dans la technologie de chauffage, la

Plus en détail

Pose de la 1 ère pierre de la chaufferie biomasse à Mont-Saint-Aignan

Pose de la 1 ère pierre de la chaufferie biomasse à Mont-Saint-Aignan Vendredi 13 novembre 2015 Pose de la 1 ère pierre de la chaufferie biomasse à Mont-Saint-Aignan Le réseau de chaleur de Mont-Saint-Aignan a été construit en 1959 afin de desservir principalement les bâtiments

Plus en détail

Cogénération : production efficace d électricité à partir de gaz naturel, biogaz et gaz de torche

Cogénération : production efficace d électricité à partir de gaz naturel, biogaz et gaz de torche Cogénération : production efficace d électricité à partir de gaz naturel, biogaz et gaz de torche 1 SOMMAIRE 1 Moteur à gaz et cogénération 2 Application industrie et municipalities 3 Application centrales

Plus en détail

Le miscanthus, une diversification pour l agriculteur? Foire de Libramont 25 juillet 2014

Le miscanthus, une diversification pour l agriculteur? Foire de Libramont 25 juillet 2014 Le miscanthus, une diversification pour l agriculteur? Foire de Libramont 25 juillet 2014 Plan de l exposé Présentation de ValBiom Le miscanthus, pour quoi faire? Le miscanthus comme combustible Le miscanthus

Plus en détail

La consommation finale d énergie dans le canton de Vaud en 2011

La consommation finale d énergie dans le canton de Vaud en 2011 La consommation finale d énergie dans le canton de Vaud en 2011 Aperçu des données Lausanne Octobre 2012 METHODOLOGIE ET DEFINITIONS La statistique vaudoise de la consommation d énergie est une statistique

Plus en détail

La biomasse, source d énergie?

La biomasse, source d énergie? Paul MATHIS mathis.paul@orange.fr Editions Quae Dijon Le 11 octobre 2012 L énergie, c est quoi? L énergie, c est ce qui permet : de se chauffer, de cuire les aliments, de se déplacer, de faire marcher

Plus en détail

La signature d un bois de chauffage de qualité

La signature d un bois de chauffage de qualité La signature d un bois de chauffage de qualité Un gage de qualité pour le consommateur La charte Normandie Bois Bûche a été réalisée afin : de promouvoir un bois bûche de qualité en termes de rendement

Plus en détail

LA SITUATION ÉNERGETIQUE DE LA FRANCE

LA SITUATION ÉNERGETIQUE DE LA FRANCE Mémento de l Hydrogène FICHE 2.2 LA SITUATION ÉNERGETIQUE DE LA FRANCE Sommaire 1- Consommation d énergie primaire. Comparaisons avec la situation mondiale 2- Taux d indépendance énergétique de la France

Plus en détail

1. Situation du bois énergie en Suisse 2. Réseau de chaleur au bois : les conditions d une réussite

1. Situation du bois énergie en Suisse 2. Réseau de chaleur au bois : les conditions d une réussite 1. Situation du bois énergie en Suisse 2. Réseau de chaleur au bois : les conditions d une réussite 18 novembre 2014, Boudry Séance d information aux Communes et Groupements forestiers Richard Golay Energie-bois

Plus en détail

Révision du SCOT du Pays de Brest DIAGNOSTIC ÉNERGIE - CLIMAT. 10 septembre 2015

Révision du SCOT du Pays de Brest DIAGNOSTIC ÉNERGIE - CLIMAT. 10 septembre 2015 Révision du SCOT du Pays de Brest DIAGNOSTIC ÉNERGIE - CLIMAT 10 septembre 2015 Diagnostic Énergie Climat du territoire : 1 Les objectifs de la loi de transition énergétique pour la croissance verte et

Plus en détail

LA RENTABILITE DES ENERGIES RENOUVELABLES

LA RENTABILITE DES ENERGIES RENOUVELABLES LA RENTABILITE DES ENERGIES RENOUVELABLES 1 COMMENT JUGER DE LA RENTABILITE DE L INVESTISSEMENT? Est-il rentable d investir dans un système exploitant les énergies renouvelables dans son logement? L argent

Plus en détail

>> >> >> Le confort qui préserve la nature. Énergie bois

>> >> >> Le confort qui préserve la nature. Énergie bois SOLAIRE BOIS POMPES À CHALEUR CONDENSATION FIOUL/GAZ Énergie bois C H A U D I È R E À C O M B U S T I B L E S S O L I D E S ADVANCE Le confort qui préserve la nature >> >> >> Une ressource économique et

Plus en détail

«HABITER» Pour en savoir plus, voir objectifs 6,7,9,11 et 13 du Livret des enjeux 24

«HABITER» Pour en savoir plus, voir objectifs 6,7,9,11 et 13 du Livret des enjeux 24 1 «HABITER» A quoi ressemblera le logement du futur, plus largement sur le cadre de vie, sur les façons d habiter, la ville, le territoire, la planète. Le choix du lieu d habitat est structurant : ce sont

Plus en détail

Le chauffage aux granules de bois au Québec

Le chauffage aux granules de bois au Québec Le chauffage aux granules de bois au Québec Pierre-Olivier Morency, directeur Groupe granules, QWEB Colloque Agri-Énergie Shawinigan, 25 octobre 2012 Quebec Wood Export Bureau (QWEB) association d affaires

Plus en détail

Objectif de la présentation

Objectif de la présentation Amélioration des prestations énergétiques des centres sportifs et piscines La cogénération dans les piscines: Pourquoi, comment, et rentabilité d une cogénération Yves LEBBE Facilitateur en Cogénération

Plus en détail

Economie d énergie et respect de l environnement de série. Chaudières bois. Chaudières à combustion inversée BVG-Lambda / BVG

Economie d énergie et respect de l environnement de série. Chaudières bois. Chaudières à combustion inversée BVG-Lambda / BVG Economie d énergie et respect de l environnement de série Chaudières bois Chaudières à combustion inversée BVG-Lambda / BVG Chaudière bois à combustion inversée BVG-Lambda Chaudière à combustion inversée

Plus en détail

LE MARCHE FRANÇAIS DU GRANULE DE BOIS

LE MARCHE FRANÇAIS DU GRANULE DE BOIS LE MARCHE FRANÇAIS DU GRANULE DE BOIS Syndicat National des Producteurs de Granulés de Bois (SNPGB) Hugues de Cherisey Syndicat National des Producteurs de Granulés de Bois 6, rue François Premier 75008

Plus en détail

Portrait-synthèse sur la biomasse. Forum régional sur l enjeu de l énergie au Saguenay-Lac-Saint-Jean

Portrait-synthèse sur la biomasse. Forum régional sur l enjeu de l énergie au Saguenay-Lac-Saint-Jean Portrait-synthèse sur la biomasse Forum régional sur l enjeu de l énergie au Saguenay-Lac-Saint-Jean Personne référence pour ce document: Diane Brassard Le 29 juin 2007 Portrait-synthèse sur la biomasse

Plus en détail

Plan de la présentation

Plan de la présentation Biomasse agricole : combustion et législation Stéphane Godbout, Ph.D., ing., agr., P.Eng. Collaborateurs : Joahnn Palacios, Frédéric Pelletier, Jean-Pierre Larouche et Patrick Brassard Institut de recherche

Plus en détail

De la biomasse locale pour réduire les factures d'énergie

De la biomasse locale pour réduire les factures d'énergie 18.06.2015 De la biomasse locale pour réduire les factures d'énergie Visite de terrain à Tihange Laurent Somer l.somer@valbiom.be 081/627 187 www.valbiom.be Plan de la présentation Quels projets? Quelles

Plus en détail

DESCRIPTIF FORMATION LONGUE MONTEUR- INSTALLATEUR EN ENERGIES RENOUVELABLES

DESCRIPTIF FORMATION LONGUE MONTEUR- INSTALLATEUR EN ENERGIES RENOUVELABLES DESCRIPTIF FORMATION LONGUE MONTEUR- INSTALLATEUR EN ENERGIES RENOUVELABLES Nombre de place: 10 Durée : 315 heures MODULE / CONTENU MODULE Installation d un Chauffe-Eau Solaire Individuel (CESI) A la fin

Plus en détail

Bilan des énergies 2012 Comparaison Allemagne et France

Bilan des énergies 2012 Comparaison Allemagne et France Bilan des énergies 2012 Comparaison Allemagne et France En cette année 2014, les débats vont bon train : en Allemagne sur l «Energiewende» (littéralement : le virage énergétique) et en France sur la «transition

Plus en détail

LES CHAUDIÈRES BOIS EN IAA. N 59 LETTRE d info. Mot du Président : Janvier 2016

LES CHAUDIÈRES BOIS EN IAA. N 59 LETTRE d info. Mot du Président : Janvier 2016 ASSOCIATION RÉGIONALE DE L INDUSTRIE AGROALIMENTAIRE ET DE TRANSFERT DE TECHNOLOGIES N 59 LETTRE d info Janvier 2016 LES CHAUDIÈRES BOIS Mot du Président : EN IAA Les Énergies Renouvelables (ou EnR) sont

Plus en détail

solaire en énergie thermique qui

solaire en énergie thermique qui Élé Des capteurs thermiques sur votre maison? Quelques explications! Le solaire thermique, qu est-ce? C est la transformation de l énergie solaire en énergie thermique qui servira au chauffage de votre

Plus en détail

Pertinences et particularités d un réseau de chaleur en milieu rural : l exemple de Malempré

Pertinences et particularités d un réseau de chaleur en milieu rural : l exemple de Malempré Parole d expert Pertinences et particularités d un réseau de chaleur en milieu rural : l exemple de Malempré Charles HAVELANGE, Malempré, la Chaleur d y Vivre Avec le soutien de : Pertinence et particularités

Plus en détail

Rencontres énergivie Colmar 4.3.05. Standard et pénétration du marché du bâtiment

Rencontres énergivie Colmar 4.3.05. Standard et pénétration du marché du bâtiment Rencontres énergivie Colmar 4.3.05 Standard et pénétration du marché du bâtiment Charly Cornu Ingénieur mécanicien EPFL SIA BatSynergie société coopérative CH 36 Bussy-Chardonney Minergie Stratégie Marché

Plus en détail

Résumé et comparaison des coûts

Résumé et comparaison des coûts Salon Greentech Fribourg Energies de chauffage Etat des lieux et perspectives Résumé et comparaison des coûts des différents systèmes de chauffage Jeudi 22 octobre 29 1 Comparaison des vecteurs énergétiques

Plus en détail

EVOLUTION DES VENTES LABELS DU CHAUFFAGE. Noël LE MAUFF Syndicat des énergies renouvelables. Avenir Bois 29/02/12.

EVOLUTION DES VENTES LABELS DU CHAUFFAGE. Noël LE MAUFF Syndicat des énergies renouvelables. Avenir Bois 29/02/12. LABELS DU CHAUFFAGE DOMESTIQUE AU BOIS Noël LE MAUFF Syndicat des énergies renvelables Avenir Bois 29/02/12 EVOLUTION DES VENTES 500 000 400 000 300 000 200 000 Inserts Poêles Chaudières Cuisinières TOTAL

Plus en détail

Repères. Chiffres clés des énergies renouvelables. Édition 2014. octobre 2014. Service de l observation et des statistiques

Repères. Chiffres clés des énergies renouvelables. Édition 2014. octobre 2014. Service de l observation et des statistiques COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE Repères octobre 2014 Chiffres clés des énergies renouvelables Édition 2014 Service de l observation et des statistiques octobre 2014 Chiffres clés des énergies

Plus en détail

Le chauffage au bois, du progrès dans l air!

Le chauffage au bois, du progrès dans l air! Le chauffage au bois, du progrès dans l air! Pour se chauffer au bois sans polluer SUIVEZ LE GUIDE... FEDER 2007-2013 Se chauffer au bois c est BIEN! Mais BIEN se chauffer au bois c est mieux! Le bois,

Plus en détail

Journées techniques DE LA FORET A LA CHAUFFERIE : LES SOLUTIONS D APPROVISIONNEMENT LOCALES 19 JUIN 2014 CONDAT EN FENIERS

Journées techniques DE LA FORET A LA CHAUFFERIE : LES SOLUTIONS D APPROVISIONNEMENT LOCALES 19 JUIN 2014 CONDAT EN FENIERS Journées techniques DE LA FORET A LA CHAUFFERIE : LES SOLUTIONS D APPROVISIONNEMENT LOCALES 19 JUIN 2014 CONDAT EN FENIERS ESPACE BIOMASSE Chambre d Agriculture 26 Rue du 139 ème R.I. Annick FABBI Damien

Plus en détail

Le chauffe-eau solaire est un compagnon idéal sous nos latitudes

Le chauffe-eau solaire est un compagnon idéal sous nos latitudes Raison 1 Le chauffe-eau solaire est un compagnon idéal sous nos latitudes En Belgique, on n a pas de pétrole, mais on a du soleil! Y a-t-il suffisamment de soleil en Belgique pour produire de l eau chaude?

Plus en détail

Le Crédit d Impôts Développement Durable 2013

Le Crédit d Impôts Développement Durable 2013 Le Crédit d Impôts Développement Durable 2013 Qu'est-ce que le crédit d'impôt développement durable? C'est une disposition fiscale permettant aux ménages de déduire de leur impôt sur le revenu une partie

Plus en détail