Bulletin fiscal. Juillet 2013 L EXONÉRATION DES GAINS

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Bulletin fiscal. Juillet 2013 L EXONÉRATION DES GAINS"

Transcription

1 Juillet 2013 L EXONÉRATION DES GAINS EN CAPITAL ALLÉGEMENT DE L IMPÔT SUR LE REVENU POUR LES ACHETEURS D UNE PREMIÈRE HABITATION LE RÉGIME ENREGISTRÉ D ÉPARGNE-ÉTUDES NOUVEL IMPÔT DE PÉNALITÉ POUR LES RÉGIMES DE PARTICIPATION DES EMPLOYÉS AUX BÉNÉFICES Bulletin fiscal L EXONÉRATION DES GAINS EN CAPITAL En vertu de la Loi de l impôt sur le revenu (LIR), tout particulier résidant au Canada profite d une exonération cumulative des gains en capital de $, qui s applique aux gains en capital réalisés sur certains types de biens (décrits cidessous). L exonération est en fait une déduction, en ce que la moitié des gains en capital, ou $ des gains en capital imposables, est déductible dans le calcul de votre revenu imposable. Dans le budget fédéral de 2013, le gouvernement a porté à $ le plafond cumulatif des gains en capital ( $ des gains en capital imposables), commençant pour les gains en capital réalisés en 2014, après quoi le plafond sera majoré chaque année en fonction de l inflation. Par conséquent, même si vous avez utilisé votre exonération maximale, un petit montant d exonération nouvelle sera créé chaque année. L exonération s applique aux gains en capital imposables réalisés à la disposition d une action admissible de petite entreprise (AAPE). De manière générale, une AAPE est une action d une «société exploitant une petite entreprise», qui est une société privée sous contrôle canadien (SPCC), dont la totalité ou presque des actifs sont : NOUVELLES RÈGLES RELATIVES AU COMMERCE DES PERTES FISCALES POUR LES FIDUCIES VENDRE UNE AIRE DE STATIONNEMENT DANS UNE COPROPRIÉTÉ CORRECTION QU EN DISENT LES TRIBUNAUX? 1) utilisés principalement dans une entreprise exploitée activement principalement au Canada, et/ou 2) des actions ou des dettes d autres sociétés exploitant une petite entreprise «rattachées» à la société (c est-à-dire contrôlées par celle-ci ou dont au moins 10 % (droits de vote et valeur) des actions lui appartiennent). À ces fins, l Agence du revenu du Canada (ARC) est d avis que «la totalité ou presque» s entend de 90 % ou plus. Quant au mot «principalement» associé à l utilisation, il s entend de plus de 50 % du temps. En général, une SPCC est une société «privée» qui réside au Canada et n est pas contrôlée par des non-résidents, des sociétés publiques, ou une combinaison des deux. S ajoutent deux exigences en matière de période de détention : En premier lieu, pour la période de 24 mois ayant précédé la disposition par le contribuable, l AAPE doit ne pas avoir été détenue par une personne autre que le contribuable ou une personne liée. En second lieu, tout au long de la même période de 24 mois, plus de 50 % des actifs de la société (sur

2 la base de leur juste valeur marchande) devaient être composés d actifs utilisés principalement dans une entreprise exploitée activement principalement au Canada, ou d actions ou de dettes d autres SPCC qui respectaient le même critère de plus de 50 %. (Il s agit ici d une explication générale. Les exigences réelles sont un peu plus techniques.) Exonération diminuée des PDTPE L exonération que vous pouvez demander dans une année est diminuée à concurrence des pertes déductibles au titre d un placement d entreprise (PDTPE) que vous avez déduites. Essentiellement, une PDTPE correspond à la moitié d une perte en capital subie à la disposition d une action ou d une créance dans une société exploitant une petite entreprise (d autres critères s appliquent). Une PDTPE est déductible des revenus de toutes provenances, et pas seulement des gains en capital imposables. EXEMPLE En 2013, vous réalisez un gain en capital imposable de $ à la disposition d AAPE. Vous n avez jamais utilisé votre exonération des gains en capital. Cependant, en 2012, vous avez déduit une PDTPE de $. Le montant du gain en capital imposable admissible à l exonération en 2013 est ramené à $. Le gain en capital imposable restant de $ sera inclus dans votre revenu imposable. Exonération diminuée des PNCP L exonération que vous pouvez demander dans une année est également diminuée de votre perte nette cumulative sur placements (PNCP) à la fin de l année. La PNCP correspond essentiellement à l excédent du total de vos frais de placement sur vos revenus de placement pour toutes les années en remontant à Autres biens Enfin, l exonération des gains en capital s applique également aux gains sur disposition de biens agricoles ou de pêche admissibles, ce qui inclut les actions de certaines sociétés et les participations dans des sociétés de personnes qui exploitent une entreprise agricole ou de pêche au Canada. Divers critères doivent être satisfaits, dont une période de détention semblable à celle qui s applique aux AAPE. ALLÉGEMENT DE L IMPÔT SUR LE REVENU POUR LES ACHETEURS D UNE PREMIÈRE HABITATION La LIR prévoit des avantages fiscaux importants pour les particuliers qui acquièrent une habitation : le régime d accession à la propriété et le crédit d impôt pour l achat d une première habitation. Même si chacun s applique aux acheteurs d une première habitation, les mesures en cause peuvent s appliquer aussi à certains autres acheteurs, comme on le verra plus loin. Régime d accession à la propriété En vertu du régime d accession à la propriété (RAP), vous avez le droit de retirer jusqu à $ en franchise d impôt de votre régime enregistré d épargne-retraite (REER) en vue de l achat d une habitation, mais vous devez rembourser le montant sur une période de 15 ans comme il est expliqué ci-dessous. Votre époux (ou conjoint de fait) a également le droit de retirer le même montant de son REER, ce qui signifie qu un couple peut retirer jusqu à $ en franchise d impôt. Comme il a été mentionné, le retrait en vertu d un RAP vise les acheteurs d une première habitation, mais il est en réalité plus large. Le retrait en franchise d impôt en vertu du RAP est permis dans une année si ni vous ni votre conjoint ne déteniez une autre habitation dans la période commencée au début de la quatrième année ayant précédé l année du retrait et se terminant le 31 e jour avant le retrait. Il est renoncé à cette période de propriété pour les habitations acquises pour une personne handicapée admissible au crédit d impôt pour

3 personnes handicapées, si l acquisition a permis à cette personne de vivre dans une habitation plus accessible ou dans un environnement mieux adapté à ses besoins. La nouvelle habitation doit être acquise au plus tard le 1 er octobre de l année suivant l année du retrait. Vous pouvez l acquérir jusqu à 30 jours avant le retrait. Lorsque vous procédez au retrait, vous devez remplir un formulaire T1036, qui vous sera fourni par le promoteur de votre REER. Aucun impôt ne sera retenu sur le retrait. Le montant retiré en vertu du RAP doit être remboursé au REER dans un délai de 15 ans, sans intérêt. Les remboursements sont faits au moyen d une cotisation ordinaire à votre REER, et sont désignés comme un remboursement dans votre déclaration de revenus de l année. La période de remboursement commence dans la deuxième année suivant l année du retrait, un minimum de 1/15 étant payable chaque année. Le remboursement peut être effectué dans l année ou dans les 60 jours suivant la fin de l année (comme les cotisations ordinaires au REER). Contrairement aux autres cotisations au REER, les remboursements ne sont pas déductibles. Des remboursements hâtifs ou additionnels sont permis. Si vous ne remboursez pas le montant minimal dans une année, l écart sera inclus dans votre revenu de cette année. Si vous remboursez plus que le minimum, cela réduira le montant que vous serez tenu de rembourser l année suivante. Enfin, le retrait en vertu du RAP n a pas d incidence sur le montant que vous pouvez retirer de votre REER en vertu du régime d éducation permanente (pour des études postsecondaires), ou inversement. Crédit d impôt pour l achat d une première habitation Ce crédit d impôt fédéral de 750 $ s applique si vous acquérez une habitation et que ni vous ni votre époux (ou conjoint de fait) ne déteniez une habitation dans la période ayant commencé au début de la quatrième année ayant précédé l année de l acquisition et se terminant le jour précédant l acquisition. Si l habitation est acquise par une personne admissible au crédit d impôt pour personnes handicapées ou pour une personne liée admissible au crédit et que l acquisition avait pour but de permettre à cette personne de vivre dans une habitation plus accessible ou dans un environnement mieux adapté à ses besoins, la règle de la non-propriété de quatre ans est suspendue. La nouvelle habitation doit être habitée dans l année suivant l acquisition. Vous demandez le crédit dans votre déclaration de l année de l acquisition. Vous ou votre conjoint pouvez demander le crédit ou vous le partager. Vous ne pouvez l utiliser que dans la mesure où vous avez un impôt fédéral à payer pour l année (avant la déduction des acomptes provisionnels et de l impôt retenu à la source). LE RÉGIME ENREGISTRÉ D ÉPARGNE-ÉTUDES Le régime enregistré d épargne-études (REEE) vous permet d investir des fonds avec report de l impôt dans le but de financer les études postsecondaires de votre enfant (de votre petitfils ou petite-fille ou de toute autre personne admissible à cette fin). Le REEE peut détenir la plupart des placements admissibles aux fins d un REER, comme des parts de fonds communs de placement, des actions et des obligations, des CPG et des obligations d épargne d un gouvernement. Le revenu gagné dans le REEE est exonéré de l impôt tant qu il demeure dans le régime.

4 Une fois que votre enfant entreprend des études postsecondaires, ses retraits sur les revenus du régime (y compris la subvention canadienne pour l épargne-études décrite ci-dessous) entrent dans son revenu. Cependant, si l on suppose que l enfant sera dans une tranche d imposition inférieure à la vôtre ou qu il n aura pas un revenu suffisant pour payer quelque impôt, le REEE constitue un moyen efficace de fractionnement du revenu. Les retraits du capital versé dans le régime n entrent pas dans le revenu. Les cotisations au REEE ne sont pas déductibles fiscalement. De même, si vous empruntez pour verser une cotisation au REEE, les intérêts sur l emprunt ne sont pas déductibles. Des limites sont imposées aux montants et aux périodes des cotisations. En général, vous pouvez verser une cotisation au régime sur une période pouvant aller jusqu à 31 ans, et le régime doit être liquidé au plus tard 35 ans après sa constitution. Ces périodes sont étendues à 35 ans et 40 ans, respectivement, si le bénéficiaire du régime a droit au crédit d impôt pour personnes handicapées. Il n y a pas de plafond annuel des cotisations. Cependant, un plafond cumulatif de $ s applique par enfant/bénéficiaire. Les cotisations excédentaires donnent lieu à une pénalité de 1 % par mois. Un enfant ne fréquente pas l université ou le collège Si votre enfant (ou autre bénéficiaire) ne poursuit pas d études postsecondaires, les cotisations que vous avez faites au REEE peuvent vous être rendues en franchise d impôt. Le revenu accumulé dans le régime peut également vous être distribué, en général si au moins neuf ans se sont écoulés depuis l année de constitution du REEE et que votre enfant (ou autre bénéficiaire) a au moins 21 ans et ne poursuit pas d études postsecondaires, que l enfant est décédé, ou que le régime est liquidé en raison des délais décrits ci-dessus. L ARC peut renoncer aux exigences de la période de neuf ans et de l âge requis de 21 ans si l enfant est incapable de poursuivre des études en raison d une invalidité mentale ou physique. Le revenu distribué par le REEE entrera dans votre revenu. De plus, vous serez soumis à un impôt de pénalité additionnel de 20 % sur ce montant. Cet impôt de pénalité vise à compenser le fait que les fonds se sont accumulés à l abri de l impôt dans le REEE même s ils ne sont pas utilisés à des fins d études au bout du compte. Il est possible d éviter l impôt de pénalité jusqu à hauteur de $ de tel revenu si celui-ci est versé dans votre REER (en supposant que vous ayez des droits de cotisation suffisants au REER). La déduction du REER aura aussi pour effet d éliminer l impôt de base jusqu à hauteur du montant de $. Subvention canadienne pour l épargne-études Vos cotisations annuelles à un REEE pour votre enfant vous donneront également droit à la subvention canadienne pour l épargne-études (SCEE) du gouvernement fédéral si votre enfant a moins de 18 ans. La SCEE de base correspond à 20 % d un maximum de $ de cotisations par année, pour une subvention maximale de 500 $ par enfant par année. La subvention maximale cumulée est de $ par enfant. Les droits à la SCEE inutilisés (lorsque vous ne cotisez pas au moins $ dans une année) sont reportés en avant, même si la SCEE qui peut être reçue dans une année est limitée à $. Pour les familles à faible revenu, une SCEE additionnelle de 10 % ou 20 % s applique à la première tranche de 500 $ de cotisations annuelles (selon le niveau de revenu). La SCEE est déposée directement par le gouvernement dans le REEE de votre enfant. Lorsque votre enfant atteint l âge de 16 ou

5 17 ans, il doit respecter une exigence supplémentaire pour recevoir la SCEE. L une des deux conditions suivantes doit être satisfaite :. vous avez versé au moins $ dans le REEE avant l année au cours de laquelle l enfant a atteint l âge de 16 ans;. au moins 100 $ ont été versés dans au moins quatre années avant l année au cours de laquelle l enfant a atteint l âge de 16 ans. La SCEE et tout revenu gagné sur celle-ci seront inclus dans le revenu de votre enfant au moment du retrait. Enfin, une aide additionnelle, jusqu à un maximum de $, est accordée en vertu du Bon d études canadien (BEC). Le BEC s applique en général aux familles à faible revenu admissibles à la Prestation canadienne fiscale pour enfants. NOUVEL IMPÔT DE PÉNALITÉ POUR LES RÉGIMES DE PARTICIPATION DES EMPLOYÉS AUX BÉNÉFICES Un «régime de participation des employés aux bénéfices» (RPEB) est un régime fiduciaire qui permet aux employeurs de partager une part de leurs bénéfices avec leurs employés. Les cotisations de l employeur au RPEB sont déductibles et, chaque année, le RPEB attribue aux employés leur part des cotisations et du revenu gagné dans le régime. Les employés incluent les montants qui leur sont ainsi attribués dans leur revenu. Pour cette raison, le gouvernement a introduit, dans le budget fédéral de 2012, un nouvel impôt devant «permettre l utilisation à bon escient des RPEB». Le nouvel impôt s applique aux cotisations excédentaires faites à un RPEB dans une année, essentiellement, l excédent des cotisations versées dans une année par l employeur au RPEB qui sont attribuées dans l année à un «employé déterminé» sur 20 % des autres revenus d emploi de l employé pour l année. Le nouvel impôt sur l excédent est levé au taux fédéral marginal le plus élevé de 29 %, plus 14 % en remplacement de l impôt provincial (pour toutes les provinces sauf le Québec). L impôt est payable par l employé déterminé. À ces fins, un «employé déterminé» s entend en général d un employé qui détient au moins 10 % des actions de toute catégorie de la société qui l emploie, ou qui a un lien de dépendance avec l employeur. Diverses règles d assujettissement s appliquent par exemple, à ces fins, un employé est réputé détenir les actions détenues par une personne liée ou une autre personne avec laquelle il a un lien de dépendance. Par conséquent, si vous détenez au moins 10 % des actions d une catégorie de la société qui vous emploie, votre conjoint et vos enfants qui sont employés seront réputés être des employés déterminés et pourront être redevables de l impôt. L excédent est déductible dans le calcul du revenu de base aux fins de l impôt, pour éviter la double imposition du montant en cause. L ARC peut renoncer au nouvel impôt si elle estime «juste et équitable» de le faire. NOUVELLES RÈGLES RELATIVES AU COMMERCE DES PERTES FISCALES POUR LES FIDUCIES La LIR comporte de nombreuses règles relatives à la «vente de pertes fiscales», qui empêchent la déduction de pertes par une société après un changement de contrôle de celle-ci. Lorsque le contrôle d une société est acquis, il y a une fin d année d imposition réputée de la société. Les pertes en capital nettes de la société avant le changement de contrôle ne peuvent être reportées sur les années suivantes, et les pertes en capital nettes après le changement de contrôle ne peuvent être reportées sur les années précédentes. Les pertes autres que des pertes

6 la seule raison qu une personne acquiert une participation dans la fiducie auprès d une personne affiliée, d une personne qui était affiliée à la fiducie, ou d une succession consécutive au décès d une autre personne à laquelle la personne était affiliée. Les personnes qui vous sont affiliées comprendront notamment votre conjoint et une société contrôlée par vous ou votre conjoint. en capital (par exemple, les pertes d entreprise) peuvent être reportées en avant après le changement de contrôle, mais seulement à hauteur du revenu tiré de la même entreprise que la société exploitait avant le changement de contrôle, ou d une entreprise presque identique. Des règles semblables limitent l utilisation de certains avantages fiscaux, comme les crédits d impôt à l investissement, après un changement de contrôle. Jusqu à récemment, il n y avait pas de règles semblables pour les fiducies. Toutefois, le budget fédéral de 2013 a introduit de nouvelles règles qui s appliquent aux fiducies. De manière générale, les fiducies seront soumises aux mêmes règles relatives au commerce des pertes que celles qui s appliquent aux sociétés. Pour les fiducies, l événement déclencheur sera un «fait lié à la restriction de pertes», qui surviendra à n importe quel moment où une personne devient un «bénéficiaire détenant une participation majoritaire» de la fiducie ou qu un groupe de personnes devient un «groupe de bénéficiaires détenant une participation majoritaire» de la fiducie. De manière générale, un bénéficiaire ou un groupe de bénéficiaires détenant une participation majoritaire est une personne ou un groupe de personnes qui détient une participation dans le revenu ou le capital de la fiducie dont la valeur est supérieure, respectivement, à 50 % de la valeur de toutes les participations dans le revenu ou le capital de la fiducie. Quelques exceptions sont prévues aux nouvelles règles relatives aux fiducies, semblables à celles visant les règles relatives aux sociétés. Par exemple, les nouvelles règles ne s appliqueront pas pour VENDRE UNE AIRE DE STATIONNEMENT DANS UNE COPROPRIÉTÉ CORRECTION Dans notre Bulletin de juin, nous avons parlé d un «remboursement surprise de TPS/TVH» accordé au vendeur dans une vente taxable d un bien immeuble, afin d éviter une double taxation. Pour décrire le remboursement, nous avons pris l exemple de la vente d une aire de stationnement dans un immeuble d appartements en copropriété. Cet exemple était inexact. Dans la plupart des cas, si un particulier vend une aire de stationnement dans une copropriété qu il avait acquise pour son utilisation personnelle, la vente sera exonérée en vertu de l article 9 de la partie I de l annexe V de la Loi sur la taxe d accise, règle qui s applique à la plupart des ventes de terrains vacants par des particuliers. Nous nous excusons de cette erreur. Si aucune TPS/TVH ne s applique à la vente, le remboursement devant prévenir la double taxation n est pas disponible. Comme nous le notions dans la rubrique de juin, ce remboursement (ou crédit) s applique dans les situations où un contribuable achète un bien immeuble et paie la TPS ou la TVH qu il ne peut recouvrer, puis vend le bien plus tard. Par exemple, il s applique à un immeuble de bureaux détenu par un médecin ou un dentiste qui l utilise dans l exercice de sa profession mais qui ne peut demander de crédits de taxe sur intrants parce que ses services sont exonérés de TPS ou de TVH, immeuble qu il vend plus tard.

7 Comme il est expliqué dans la rubrique de juin, le remboursement se fonde sur la «teneur en taxe» du bien, qui correspond essentiellement à la TPS ou à la TVH payée lors de l achat, mais réduite proportionnellement si le bien a perdu de la valeur. Cependant, en Colombie-Britannique où la TVH a été éliminée depuis d avril 2013, la composante provinciale de 7 % de la TVH payée entre juillet 2010 et mars 2013 est exclue de la «teneur en taxe» et n est donc pas recouvrable $ en frais de déménagement. Il n a pas trouvé de travail en 2010 ou 2011, mais il en a trouvé un en Il a tenté de déduire les frais de déménagement en L ARC a refusé la déduction, apparemment au motif que le déménagement ne constituait pas une réinstallation admissible. En appel, la Cour canadienne de l impôt a convenu qu une déduction n était pas admissible en 2010 parce que le contribuable n avait pas de revenu gagné dans un nouveau lieu de travail. La cour a cependant affirmé qu aux fins de la déduction, des frais de déménagement peuvent être engagés dans une année autre que l année au cours de laquelle le contribuable trouve ou commence un nouveau travail. Ainsi, elle a permis au contribuable de déduire ses frais de déménagement en 2012 même s il avait déménagé et engagé les frais à un moment où il n avait pas de nouvel emploi. * * * QU EN DISENT LES TRIBUNAUX? Déduction des frais de déménagement refusée dans l année du déménagement, mais admise au moment de trouver un travail Le présent bulletin résume les faits nouveaux survenus en fiscalité ainsi que les occasions de planification qui en découlent. Nous vous recommandons toutefois de consulter un expert avant de décider de moyens d appliquer les suggestions formulées dans la présente pour concevoir avec lui des moyens adaptés à votre cas particulier. Vous avez le droit de déduire certains frais de déménagement engagés dans le cadre d une «réinstallation admissible» qui, en général, vous permet d exploiter une entreprise ou d occuper un emploi dans un nouveau lieu de travail. Votre nouvelle habitation doit se situer au moins 40 km plus près du nouveau lieu de travail que votre ancienne habitation. Vos frais déductibles ne peuvent dépasser votre revenu de l année gagné dans le nouveau lieu de travail (tout excédent peut être reporté en avant et déduit dans une année ultérieure). Dans le récent arrêt Evangelist, le contribuable avait perdu son emploi dans la ville de Rivière-du- Loup, Québec en Plus tard la même année, il avait déménagé à Sherbrooke, Québec pour y rechercher du travail, engageant alors plus de

1) utilisés principalement dans une entreprise exploitée activement principalement au Canada, et/ou

1) utilisés principalement dans une entreprise exploitée activement principalement au Canada, et/ou Juillet 2013 L'EXONÉRATION DES GAINS EN CAPITAL En vertu de la Loi de l'impôt sur le revenu (LIR), tout particulier résidant au Canada profite d'une exonération cumulative des gains en capital de 750 000

Plus en détail

3 Les droits de cotisation inutilisés peuvent être reportés indéfiniment

3 Les droits de cotisation inutilisés peuvent être reportés indéfiniment Le Compte d épargne libre d impôt (CELI) donne aux Canadiens un nouveau moyen d épargner en franchise d impôt. Lorsque vous cotisez à un CELI, votre placement fructifie à l abri de l impôt et vous n aurez

Plus en détail

Bulletin fiscal. Octobre 2013 IMPOSITION DES FIDUCIES ET MODIFICATIONS PROPOSÉES

Bulletin fiscal. Octobre 2013 IMPOSITION DES FIDUCIES ET MODIFICATIONS PROPOSÉES Octobre 2013 Bulletin fiscal IMPOSITION DES FIDUCIES ET MODIFICATIONS PROPOSÉES Aux fins de l impôt sur le revenu, il y a deux grands types de fiducies. Une fiducie testamentaire est généralement créée

Plus en détail

Régimes de retraite individuels

Régimes de retraite individuels Ces dernières années, les propriétaires d entreprise ont commencé à reconnaître les avantages offerts par les régimes de retraite individuels (RRI). Un RRI permet aux propriétaires d entreprise et à certains

Plus en détail

BULLETIN FISCAL 2011-121

BULLETIN FISCAL 2011-121 BULLETIN FISCAL 2011-121 Novembre 2011 Ce bulletin présente certains éléments de planification qui devraient être envisagés d ici la fin de l année ainsi que d autres éléments qui peuvent être considérés

Plus en détail

FASCICULE D INFORMATIONS FISCALES PERSONNES DÉCÉDÉES

FASCICULE D INFORMATIONS FISCALES PERSONNES DÉCÉDÉES FASCICULE D INFORMATIONS FISCALES PERSONNES DÉCÉDÉES Vous trouverez dans ce fascicule de l information importante en ce qui concerne le traitement fiscale d une déclaration de revenus d une personne décédée.

Plus en détail

Régimes enregistrés d épargne-invalidité (REEI)

Régimes enregistrés d épargne-invalidité (REEI) Régimes enregistrés d épargne-invalidité (REEI) Fonds d investissement BMO 2 Régimes enregistrés d épargne-invalidité (REEI) Depuis de nombreuses années, les personnes handicapées et leur famille cherchent

Plus en détail

Programmes d épargnes canadiens et impôt

Programmes d épargnes canadiens et impôt Programmes d épargnes canadiens et impôt Préparé pour : La nouvelle génération de travailleurs ; Les nouveaux arrivants au Québec ; Toute personne qui désire en apprendre plus sur les finances personnelles

Plus en détail

Août 2013. Plus précisément, la partie exonérée du gain sera égale à :

Août 2013. Plus précisément, la partie exonérée du gain sera égale à : Août 2013 LOUER VOTRE LOGEMENT INCIDENCE SUR L'EXONÉRATION DE RÉSIDENCE PRINCIPALE La plupart de nos lecteurs connaissent probablement l'exonération de résidence principale, qui fait que la totalité ou

Plus en détail

BULLETIN DE FISCALITÉ. Octobre 2012

BULLETIN DE FISCALITÉ. Octobre 2012 BULLETIN DE FISCALITÉ Octobre 2012 VERSER DES ACOMPTES PROVISIONNELS D'IMPÔT LES CRÉDITS D'IMPÔT POUR PERSONNES AYANT UNE INFIRMITÉ LES FIDUCIES POUR DES ENFANTS MINEURS L'IMPOSITION DES OPTIONS D'ACHAT

Plus en détail

Fonds enregistrés de revenu de retraite

Fonds enregistrés de revenu de retraite Fonds enregistrés de revenu de retraite En vertu de la Loi de l impôt sur le revenu, un régime enregistré d épargne-retraite (REER) arrive à échéance au plus tard le 31 décembre de l année du 69 e anniversaire

Plus en détail

Guide d épargne-retraite

Guide d épargne-retraite Sans aucun doute, épargner en vue de la retraite devrait constituer l un de vos principaux objectifs de planification financière. En effet, comme l espérance de vie augmente, il se peut que vous passiez

Plus en détail

Bulletin fiscal. Décembre 2012 IDÉES DE PLANIFICATION FISCALE DE FIN D ANNÉE. 1. Dons de bienfaisance

Bulletin fiscal. Décembre 2012 IDÉES DE PLANIFICATION FISCALE DE FIN D ANNÉE. 1. Dons de bienfaisance Décembre 2012 idées de planification fiscale de fin d année Assurez-vous de bien déclarer tous vos revenus! Bulletin fiscal IDÉES DE PLANIFICATION FISCALE DE FIN D ANNÉE Nous voici en décembre, le moment

Plus en détail

Dix astuces sur les REER

Dix astuces sur les REER PLANIFICATION FISCALE ET SUCCESSORALE Dix astuces sur les REER Janvier 2016 Un REER vous permet d épargner une partie de vos revenus en prévision de votre retraite. Les montants cotisés à un REER et les

Plus en détail

BULLETIN DE FISCALITÉ. Mars 2011

BULLETIN DE FISCALITÉ. Mars 2011 Yvon Boisselle, CA Alain Girard, CA Jacques Renaud, CA Robert Brunelle, CA Robert Arbour, CA André Létourneau, CA Marie Josée De Grandpré, CA Serge Jacques, CA Sonia Raby, CA BULLETIN DE FISCALITÉ Mars

Plus en détail

Échéancier fiscal personnel 2016

Échéancier fiscal personnel 2016 BMO Nesbitt Burns Échéancier fiscal personnel 2016 La plupart des Canadiens savent que le 30 avril est la date limite de production des déclarations de revenus. D autres échéances importantes doivent toutefois

Plus en détail

Régime d accession à la propriété (RAP)

Régime d accession à la propriété (RAP) Régime d accession à la propriété (RAP) Introduction Les fonds retirés d un REER sont habituellement imposables l année du retrait. Toutefois, dans le cadre de certains programmes, le retrait n entraîne

Plus en détail

SOMMAIRE DU PLAN RÉGIME D ÉPARGNE ÉTUDES GÉNÉRATION (auparavant, le «Régime fiduciaire d épargne études Global»)

SOMMAIRE DU PLAN RÉGIME D ÉPARGNE ÉTUDES GÉNÉRATION (auparavant, le «Régime fiduciaire d épargne études Global») SOMMAIRE DU PLAN RÉGIME D ÉPARGNE ÉTUDES GÉNÉRATION (auparavant, le «Régime fiduciaire d épargne études Global») Plan de bourses d études individuel Les actifs de croissance Global Inc. Le 27 janvier 2016

Plus en détail

Aperçu du budget fédéral de 2016

Aperçu du budget fédéral de 2016 RÉSERVÉ AUX CONSEILLERS Aperçu du budget fédéral de 2016 Le ministre fédéral des Finances, Bill Morneau, a déposé le premier budget du gouvernement libéral le mardi 22 mars 2016. Il s agit du premier budget

Plus en détail

SUPPLÉMENT À L ÉGARD DES TRANSFERTS DE FONDS DE RETRAITE DE PLACEMENTS NORDOUEST & ETHICQUES S.E.C. (FRV)-1503

SUPPLÉMENT À L ÉGARD DES TRANSFERTS DE FONDS DE RETRAITE DE PLACEMENTS NORDOUEST & ETHICQUES S.E.C. (FRV)-1503 SUPPLÉMENT À L ÉGARD DES TRANSFERTS DE FONDS DE RETRAITE DE PLACEMENTS NORDOUEST & ETHICQUES S.E.C. (FRV)-1503 IMMOBILISÉ AU FONDS DE REVENU VIAGER SUIVANT LE RÈGLEMENT EN APPLICATION DE LA LOI SUR LES

Plus en détail

Université d Ottawa. Université d Ottawa Information clé sur le régime de retraite 1. 04-2013 v.1. Information clé sur le Régime de retraite

Université d Ottawa. Université d Ottawa Information clé sur le régime de retraite 1. 04-2013 v.1. Information clé sur le Régime de retraite Université d Ottawa Université d Ottawa 1 Régime de Université d Ottawa 3 Que trouve-t-on dans ce feuillet d information? Ce feuillet d information donne un aperçu des aspects fondamentaux du de l Université

Plus en détail

BULLETIN DE FISCALITÉ. Janvier 2009

BULLETIN DE FISCALITÉ. Janvier 2009 BULLETIN DE FISCALITÉ Janvier 2009 RÉDUCTION DES RETRAITS D'UN FERR POUR 2008 PRIMES D'ASSURANCE-MALADIE DES TRAVAILLEURS INDÉPENDANTS TRANSFERTS LIBRES D'IMPÔT À VOTRE SOCIÉTÉ ACOMPTES PROVISIONNELS D'IMPÔT

Plus en détail

En règle générale, le revenu que le bénéficiaire tire de la fiducie est considéré comme un revenu de biens générique.

En règle générale, le revenu que le bénéficiaire tire de la fiducie est considéré comme un revenu de biens générique. Octobre 2015 L'IMPOSITION DES FIDUCIES Règles générales Une fiducie est un contribuable en vertu de la Loi de l'impôt sur le revenu (LIR), et elle est réputée, selon cette loi, être un «particulier», de

Plus en détail

Rémunération des propriétaires dirigeants Deuxième partie

Rémunération des propriétaires dirigeants Deuxième partie Introduction En quoi consistent les dividendes? Les avantages fiscaux de la rémunération sous forme de dividendes Rémunération des propriétaires dirigeants Deuxième partie Par DON GOODISON, CFP, FCGA Introduction

Plus en détail

Le nouveau régime fiscal pourrait avoir une incidence sur votre planification successorale

Le nouveau régime fiscal pourrait avoir une incidence sur votre planification successorale Le nouveau régime fiscal pourrait avoir une incidence sur votre Le 3 novembre 2014 Si votre prévoit la création d une fiducie testamentaire, ou si vous êtes bénéficiaire d une fiducie ou exécuteur testamentaire,

Plus en détail

Notes explicatives sur les propositions législatives concernant l impôt sur le revenu et la taxe de vente

Notes explicatives sur les propositions législatives concernant l impôt sur le revenu et la taxe de vente Notes explicatives sur les propositions législatives concernant l impôt sur le revenu et la taxe de vente Publiées par le ministre des Finances l honorable Joe Oliver, c.p., député Avril 2014 2 Préface

Plus en détail

Nouvelles de la TPS/TVH

Nouvelles de la TPS/TVH Nouvelles de la TPS/TVH N o 54 Automne 2004 Table des matières L ARC lance une nouvelle publication : l Info TPS/TVH... 1 Les entités mandatées par une bande qui sont constituées en personne morale doivent

Plus en détail

Modifications prévues aux options d achat d actions Le gouvernement fédéral annonce le maintien des droits acquis

Modifications prévues aux options d achat d actions Le gouvernement fédéral annonce le maintien des droits acquis Modifications prévues aux options d achat d actions Le gouvernement fédéral annonce le maintien des droits acquis 20 novembre 2015 Au cours d une conférence de presse aujourd hui, le ministre des Finances,

Plus en détail

2013 LES REPORTS DE PERTES SUR D'AUTRES ANNÉES

2013 LES REPORTS DE PERTES SUR D'AUTRES ANNÉES Novembre 2013 LES REPORTS DE PERTES SUR D'AUTRES ANNÉES Différents types de pertes fiscales peuvent être utilisés dans l année au cours de laquelle elles sont subies, sous réserve des limites décrites

Plus en détail

Introduction. Renseignements sur le régime de congé de salaire différé (RCSD) 1

Introduction. Renseignements sur le régime de congé de salaire différé (RCSD) 1 Renseignements sur le régime de congé de salaire différé (RCSD) Province du Nouveau-Brunswick ISBN: 978-1-55471-612-8 juin 2013 TABLE DES MATIÈRES Introduction... 1 Résumé du régime... 2 Adhésion... 3

Plus en détail

Bulletin d information

Bulletin d information Bulletin d information Gouvernement du Québec Ministère des Finances 98-8 Le 22 décembre 1998 Sujet : Modalités d application de la réforme de la fiscalité des entreprises et autres mesures fiscales Le

Plus en détail

fédéraux aussi leurs

fédéraux aussi leurs Les droits de succession fédéraux américains et les Canadiens: Déterminer vos oblig gations Beaucoup de Canadiens sont surpris d apprendre qu ils pourraient être assujettis à des droits de succession américains

Plus en détail

Déclaration pour la retenue d impôt 2016

Déclaration pour la retenue d impôt 2016 TP-1015.3 2016-01 1 de 6 Déclaration pour la retenue d impôt 2016 Vous devez remplir ce formulaire et le remettre à votre employeur ou au payeur pour qu il détermine l impôt à retenir sur les sommes qu

Plus en détail

Régime autogéré d épargne-études (individuel) de Valeurs mobilières Dundee Modalités

Régime autogéré d épargne-études (individuel) de Valeurs mobilières Dundee Modalités Régime autogéré d épargne-études (individuel) de Valeurs mobilières Dundee Modalités Les présentes modalités, ainsi que la demande constituent un contrat conclu entre Valeurs mobilières Dundee (le «promoteur»),

Plus en détail

CONDITIONS DE PARTICIPATION

CONDITIONS DE PARTICIPATION CONDITIONS DE PARTICIPATION Introduction Depuis le 1 er janvier 2011, le Régime de retraite principal d OMERS (le «régime principal») contient une disposition prévoyant des cotisations facultatives supplémentaires

Plus en détail

REDEVANCES AURIFÈRES OSISKO LTÉE RÉGIME DE RÉINVESTISSEMENT DES DIVIDENDES

REDEVANCES AURIFÈRES OSISKO LTÉE RÉGIME DE RÉINVESTISSEMENT DES DIVIDENDES 1. APERÇU REDEVANCES AURIFÈRES OSISKO LTÉE RÉGIME DE RÉINVESTISSEMENT DES DIVIDENDES Le régime de réinvestissement des dividendes (le «régime») de Redevances Aurifères Osisko Ltée (la «Société») offre

Plus en détail

BULLETIN FISCAL 2014-133. Mars 2014 TAUX MARGINAUX COMBINÉS D IMPOSITION POUR 2014 PARTICULIERS

BULLETIN FISCAL 2014-133. Mars 2014 TAUX MARGINAUX COMBINÉS D IMPOSITION POUR 2014 PARTICULIERS BULLETIN FISCAL 2014-133 Mars 2014 TAUX MARGINAUX COMBINÉS D IMPOSITION POUR 2014 PARTICULIERS Voici les taux marginaux combinés d imposition des particuliers, fédéral et provincial, en vigueur depuis

Plus en détail

Revenus de placement

Revenus de placement PUBLICATION SPÉCIALE DE FIN D ANNÉE STRATÉGIES F ISCALES PERSONNELLES EN 2008 Automne 2008 Comme l année tire à sa fin, les contribuables devraient étudier les stratégies de planification disponibles afin

Plus en détail

Régime enregistré d'épargne-invalidité

Régime enregistré d'épargne-invalidité REEI! Régime enregistré d'épargne-invalidité Le financement de ce1e séance d informa9on est fourni par le gouvernement du Canada. Informa9on in English is available upon request. 1 Aperçu de l atelier

Plus en détail

Conseils fiscaux de fin d année pour 2015

Conseils fiscaux de fin d année pour 2015 PLANIFICATION FISCALE ET SUCCESSORALE Octobre 2015 Conseils fiscaux de fin d année pour 2015 L année tire à sa fin. Par conséquent, nous vous présentons une mise à jour de nos conseils fiscaux de fin d

Plus en détail

Notes explicatives Propositions législatives relatives à l impôt sur le revenu. Loi de l impôt sur le revenu

Notes explicatives Propositions législatives relatives à l impôt sur le revenu. Loi de l impôt sur le revenu 1 Article 1 Notes explicatives Propositions législatives relatives à l impôt sur le revenu Titres agrafés anti-évitement 12.6 Loi de l impôt sur le revenu Le nouvel article 12.6 de la Loi de l impôt sur

Plus en détail

Société d habitation et de rénovation du Manitoba ÉTATS FINANCIERS POUR L EXERCICE SE TERMINANT LE 31 MARS 2005

Société d habitation et de rénovation du Manitoba ÉTATS FINANCIERS POUR L EXERCICE SE TERMINANT LE 31 MARS 2005 Société d habitation et de rénovation du Manitoba ÉTATS FINANCIERS POUR L EXERCICE SE TERMINANT LE 31 MARS 2005 BILAN 31 MARS 2005 A C T I F Encaisse (note 4) 74 459 864 $ 82 151 251 $ Débiteurs et montants

Plus en détail

Budget Québec 2015-2016. Mesures concernant les particuliers. Mesures concernant les entreprises

Budget Québec 2015-2016. Mesures concernant les particuliers. Mesures concernant les entreprises Faits saillants Budget Québec Mesures concernant les particuliers Élimination graduelle de la contribution santé à compter du 1er janvier 2017 Mise en place en place d un bouclier fiscal Croissance de

Plus en détail

Optimisez la croissance de votre patrimoine grâce au contrat FPG Sélect PlacementPlus MD. et aux prêts placement de la Banque Manuvie

Optimisez la croissance de votre patrimoine grâce au contrat FPG Sélect PlacementPlus MD. et aux prêts placement de la Banque Manuvie Optimisez la croissance de votre patrimoine grâce au contrat FPG Sélect PlacementPlus MD et aux prêts placement de la Banque Manuvie LA COMPAGNIE D ASSURANCE-VIE MANUFACTURERS Tirez le maximum de vos placements

Plus en détail

L achat de biens immobiliers américains par des Canadiens

L achat de biens immobiliers américains par des Canadiens BMO Groupe financier PAGE 1 L achat de biens immobiliers américains par des Canadiens La faiblesse des prix de l immobilier au sud de la frontière, a amené bon nombre de Canadiens à envisager l acquisition

Plus en détail

BULLETIN DE FISCALITÉ

BULLETIN DE FISCALITÉ BULLETIN DE FISCALITÉ Février 2008 INDEXATION DES TRANCHES D'IMPOSITION ET DES MONTANTS DES CRÉDITS MONTANTS RELATIFS AUX AUTOMOBILES POUR LES EMPLOYÉS EN 2008 DÉMÉNAGEMENTS EN 2007 : TAUX RELATIFS AUX

Plus en détail

exclusif Droits d enregistrement

exclusif Droits d enregistrement Imposition de la seconde résidence 4 Vous rêvez d un chalet dans les Ardennes où vous passeriez les vacances d été, entouré de vos enfants? Ou vous envisagez l acquisition d un petit appartement à la Côte

Plus en détail

CONSTITUTION EN SOCIÉTÉ D UNE EXPLOITATION AGRICOLE

CONSTITUTION EN SOCIÉTÉ D UNE EXPLOITATION AGRICOLE novembre 2014 TABLE DES MATIÈRES Avantages de la constitution en société Avantages d une SEPE et d une SAF Fractionnement du revenu avec votre conjoint et vos enfants Perte déductible au titre d un placement

Plus en détail

INTRODUCTION PARTIE 1 RÉSUMÉ

INTRODUCTION PARTIE 1 RÉSUMÉ CADRE DE LA RÉFORME DU RÉGIME DE RETRAITE DE L UNIVERSITÉ D OTTAWA PRÉSENTÉ AU CONSEIL DES GOUVERNEURS PAR LE COMITÉ D ADMINISTRATION ET LE COMITÉ DU RÉGIME DE RETRAITE Juillet 2000 TABLE DES MATIÈRES

Plus en détail

Tableau Comparatif CELI ET REER

Tableau Comparatif CELI ET REER Tableau Comparatif CELI ET REER Y a-t-il un âge minimal pour ouvrir un compte ou un régime? Il faut avoir 18 ans. (La législation sur l âge de la majorité peut s appliquer à certains placements.) Il n

Plus en détail

Notes explicatives relatives à la Loi de l impôt sur le revenu, à la Loi sur la taxe d accise et à des lois et règlements connexes

Notes explicatives relatives à la Loi de l impôt sur le revenu, à la Loi sur la taxe d accise et à des lois et règlements connexes Notes explicatives relatives à la Loi de l impôt sur le revenu, à la Loi sur la taxe d accise et à des lois et règlements connexes Publiées par le ministre des Finances l honorable James M. Flaherty, c.p.,

Plus en détail

Déclaration pour la retenue d impôt2005

Déclaration pour la retenue d impôt2005 Déclaration pour la retenue d impôt2005 TP-1015.3 2005-01 Vous devez remettre ce formulaire dûment rempli à votre employeur ou au payeur, selon le cas, pour qu il puisse effectuer correctement votre retenue

Plus en détail

BULLETIN DE FISCALITÉ

BULLETIN DE FISCALITÉ BULLETIN DE FISCALITÉ MAI 2010 CRÉDIT D IMPÔT À L INVESTISSEMENT REMBOURSABLE DU QUÉBEC POUR LES BIENS DE FABRICATION ET DE TRANSFORMATION PRÊTS ET AVANCES AUX ACTIONNAIRES DÉMOLITION D UN BÂTIMENT SAVIEZ-VOUS

Plus en détail

T1-2009 Impôt fédéral Annexe 1

T1-2009 Impôt fédéral Annexe 1 T1-2009 Impôt fédéral Annexe 1 Remplissez l'étape 1 pour demander vos crédits d'impôt non remboursables fédéraux, l'étape 2 pour calculer votre impôt fédéral sur le revenu imposable et l'étape 3 pour calculer

Plus en détail

REPORTER ÉDITION SPÉCIALE LA PLANIFICATION SUCCESSORALE : MIEUX VAUT NE PAS «OUBLIER TOUT ÇA»

REPORTER ÉDITION SPÉCIALE LA PLANIFICATION SUCCESSORALE : MIEUX VAUT NE PAS «OUBLIER TOUT ÇA» Novembre 2013 REPORTER ÉDITION SPÉCIALE Dans cette édition... Planification successorale 1 ÉcoRénov 2 Mise à jour en TVQ 3 Aide-mémoire pour la planification fiscale de fin d année 4 PSB Boisjoli, S.E.N.C.R.L.

Plus en détail

IMPACT DES MODIFICATIONS PROCHAINES ET POT-POURRI CONCERNANT LES SUCCESSIONS ET AUTRES FIDUCIES TESTAMENTAIRES

IMPACT DES MODIFICATIONS PROCHAINES ET POT-POURRI CONCERNANT LES SUCCESSIONS ET AUTRES FIDUCIES TESTAMENTAIRES IMPACT DES MODIFICATIONS PROCHAINES ET POT-POURRI CONCERNANT LES SUCCESSIONS ET AUTRES FIDUCIES TESTAMENTAIRES 13 novembre 2015 Midi-conférence de la Fondation Canadienne de fiscalité présenté par: Marie-France

Plus en détail

Astuces fiscales de fin d année

Astuces fiscales de fin d année Astuces fiscales de fin d année Comme la fin de l année 2009 approche, il est de nouveau temps pour les Canadiens et les Canadiennes de s occuper de leurs affaires fiscales. Bien que la date de production

Plus en détail

Système de revenu de retraite du Canada

Système de revenu de retraite du Canada Au Canada, nous jouissons de l un des meilleurs systèmes de retraite au monde. D après une évaluation basée sur l adéquation, la viabilité et l intégrité, le système de s est classé au cinquième rang mondial

Plus en détail

Impôts APPLICATION DE LA LOI

Impôts APPLICATION DE LA LOI BULLETIN D INTERPRÉTATION ET DES PRATIQUES ADMINISTRATIVES CONCERNANT LES LOIS ET LES RÈGLEMENTS Impôts IMP. 348-1 Frais de déménagement Publication : 28 septembre 2007 Renvoi(s) : Loi sur les impôts (L.R.Q.,

Plus en détail

LES PROGRAMMES D AIDE FINANCIÈRE DE DERNIER RECOURS ET L AVOIR LIQUIDE (SOMMES D ARGENT ET ACTIFS)

LES PROGRAMMES D AIDE FINANCIÈRE DE DERNIER RECOURS ET L AVOIR LIQUIDE (SOMMES D ARGENT ET ACTIFS) LES PROGRAMMES D AIDE FINANCIÈRE DE DERNIER RECOURS ET L AVOIR LIQUIDE (SOMMES D ARGENT ET ACTIFS) Lorsque vous faites une demande d admission au Programme d aide sociale ou au Programme de solidarité

Plus en détail

Fractionnement du revenu. Les faits

Fractionnement du revenu. Les faits Fractionnement du revenu Les faits Le fractionnement du revenu sert à réduire le fardeau fiscal d une famille. Une personne imposée à un taux élevé transfère une partie de son revenu à un autre membre

Plus en détail

L AUTOMOBILE ET LES TAXES À LA CONSOMMATION. A - Acquisition d une automobile

L AUTOMOBILE ET LES TAXES À LA CONSOMMATION. A - Acquisition d une automobile L AUTOMOBILE ET LES TAXES À LA CONSOMMATION Nous tenons à vous rappeler que plusieurs règles existent quant aux taxes à la consommation et aux véhicules. Nous vous présentons ici les règles touchant le

Plus en détail

Vous savez probablement que le gouvernement fédéral procède à la mise

Vous savez probablement que le gouvernement fédéral procède à la mise Numéro 2016-06 www.bdo.ca Le facteur fiscal REMPLACEMENT DU RÉGIME DES IMMOBILISATIONS ADMISSIBLES Vous savez probablement que le gouvernement fédéral procède à la mise en œuvre des propositions destinées

Plus en détail

RENSEIGNEMENTS ET DONNÉES POUR LA PLANIFICATION FISCALE

RENSEIGNEMENTS ET DONNÉES POUR LA PLANIFICATION FISCALE RENSEIGNEMENTS ET DONNÉES POUR LA PLANIFICATION FISCALE Fiscalité Audit Comptabilité Consultation Renseignements et données pour la planification fiscale Juillet 2013 Table des matières Page CHAPITRE 1

Plus en détail

La TVQ, la TPS et les immeubles d habitation (construction ou rénovation)

La TVQ, la TPS et les immeubles d habitation (construction ou rénovation) Revenu Québec www.revenu.gouv.qc.ca La TVQ, la TPS et les immeubles d habitation (construction ou rénovation) Cette publication vous est fournie uniquement à titre d information. Les renseignements qu

Plus en détail

L E T A C T I C I E N

L E T A C T I C I E N L E T A C T I C I E N Groupe Lanoue Taillefer Audet Mai 2003 Volume 1 - numéro 2 Jean Lanoue, CA Michel Taillefer Jean-Marie Audet, CA Yvan Guindon, CA Céline Cadorette, D. Fisc. COLLABORATEURS : Alain

Plus en détail

RÉGIME ENREGISTRÉ D ÉPARGNE-ÉTUDES

RÉGIME ENREGISTRÉ D ÉPARGNE-ÉTUDES RÉGIME ENREGISTRÉ D ÉPARGNE-ÉTUDES Table des matières. les frais d études EN 2030, UNE RÉALITÉ FRAPPANTE 2 2. Des subventions attrayantes canadienne pour l épargne-études (SCEE) 4 Bon d études canadien

Plus en détail

Novembre 2008 PLANIFICATION FISCALE DE FIN D ANNÉE. Pertes en capital latentes

Novembre 2008 PLANIFICATION FISCALE DE FIN D ANNÉE. Pertes en capital latentes Novembre 2008 Ce bulletin présente certains éléments de planification qui devraient être envisagés d ici la fin de l année ainsi que d autres éléments qui peuvent être considérés pour l an prochain. PLANIFICATION

Plus en détail

CHAPITRE 10 RENTES INTRODUCTION. 10.1 CARACTÉRISTIQUES 10.1.0 Définition de la rente. Assurance vie : Née d un besoin de sécurité

CHAPITRE 10 RENTES INTRODUCTION. 10.1 CARACTÉRISTIQUES 10.1.0 Définition de la rente. Assurance vie : Née d un besoin de sécurité CHAPITRE 10 RENTES INTRODUCTION Assurance vie : Née d un besoin de sécurité Contrat de rente : Né d un besoin de pouvoir placer un capital à long terme et en jouir sans avoir à se soucier de sa gestion

Plus en détail

BULLETIN D INFORMATION

BULLETIN D INFORMATION BULLETIN D INFORMATION 2002-4 Le 14 mai 2002 Sujet : Assouplissement de certaines mesures concernant l administration des lois fiscales et le recouvrement Le présent bulletin d information expose les modifications

Plus en détail

Une retraite bien capitalisée

Une retraite bien capitalisée Une retraite bien capitalisée Voici Charles et Gabriella. Charles, 62 ans, et Gabriella, 60 ans, vivent présentement à Montréal. Charles est un dirigeant d entreprise qui a bien réussi. Il touche un salaire

Plus en détail

Caisse de retraite du Régime de retraite du personnel des CPE et des garderies privées conventionnées du Québec

Caisse de retraite du Régime de retraite du personnel des CPE et des garderies privées conventionnées du Québec Caisse de retraite du Régime de retraite du personnel des CPE et des garderies privées conventionnées du Québec États financiers Accompagnés du rapport des vérificateurs Mallette SENCRL Comptables agréés

Plus en détail

Services Investisseurs CIBC Convention de modification Fonds de revenu viager Loi sur les prestations de pension du Nouveau-Brunswick

Services Investisseurs CIBC Convention de modification Fonds de revenu viager Loi sur les prestations de pension du Nouveau-Brunswick Page 1 de 5 inc. a droit à des sommes de retraite régis par la Loi sur (nom du Rentier en caractères d'imprimerie) les prestations de pension du et désire transférer ces sommes dans un fonds de revenu

Plus en détail

Comment prémunir sa succession contre le fisc

Comment prémunir sa succession contre le fisc Protection du patrimoine Portefeuille de sécurité financière Comment prémunir sa succession contre le fisc Information sur l impôt au décès Table des matières PAGE Introduction 2 Traitement fiscal des

Plus en détail

BULLETIN DE FISCALITÉ. Février 2013

BULLETIN DE FISCALITÉ. Février 2013 Formation en fiscalité BULLETIN DE FISCALITÉ Février 2013 MONTANTS PRESCRITS POUR LES AUTOMOBILES EN 2013 LES PERTES APPARENTES L'IMPOSITION AU DÉCÈS LE FRACTIONNEMENT DU REVENU ET LES RÈGLES D'ATTRIBUTION

Plus en détail

Le fractionnement d un revenu de retraite

Le fractionnement d un revenu de retraite SERVICE FISCALITÉ, RETRAITE ET PLANIFICATION SUCCESSORALE STRATÉGIE PLACEMENTS ET FISCALITÉ N o 15 Le fractionnement d un revenu de retraite Il est maintenant possible de fractionner le revenu de retraite

Plus en détail

Jamie Golombek Budget fédéral de 2012

Jamie Golombek Budget fédéral de 2012 Le 29 mars 2012 Jamie Golombek CA, CPA, CFP, CLU, TEP Directeur général de la planification fiscale et successorale Gestion privée de patrimoine CIBC Jamie.Golombek@cibc.com Le budget fédéral de mars 2012

Plus en détail

Des enfants instruits

Des enfants instruits Des enfants instruits Nicolas souhaite maintenant faire les meilleurs choix pour sa famille et, plus précisément, pour ses enfants. Son budget est assez serré, mais il sait qu il ne doit pas arrêter d

Plus en détail

Première modification : paiement en espèces (en argent) versé à l employé

Première modification : paiement en espèces (en argent) versé à l employé 1.8 Fin de la possibilité d effectuer un choix de reporter l impôt sur les options d'achat d'actions accordées aux employés de sociétés cotées en bourse et allègement temporaire via un choix spécial pour

Plus en détail

Les successions et la fiscalité

Les successions et la fiscalité Ministère du Revenu du Québec www.revenu.gouv.qc.ca Les successions et la fiscalité Cette publication vous est fournie uniquement à titre d information. Les renseignements qu elle contient ne constituent

Plus en détail

Assurez un avenir prometteur à vos enfants. Régime enregistré d épargne-études Dynamique

Assurez un avenir prometteur à vos enfants. Régime enregistré d épargne-études Dynamique Assurez un avenir prometteur à vos enfants Régime enregistré d épargne-études Dynamique 2 Selon Statistique Canada, les frais de scolarité des étudiants de premier cycle se sont établis en moyenne à 5

Plus en détail

Info TPS/TVH. Achat, utilisation et vente de propriétés de vacances par des particuliers Février 2007

Info TPS/TVH. Achat, utilisation et vente de propriétés de vacances par des particuliers Février 2007 Info TPS/TVH Achat, utilisation et vente de propriétés de vacances par des particuliers Février 2007 Le présent document d information traite de la façon dont la TPS/TVH s applique lorsqu un particulier

Plus en détail

Document d information n o 4 sur les pensions

Document d information n o 4 sur les pensions Document d information n o 4 sur les pensions Épargnes privées de retraite Partie 4 de la série La série complète des documents d information sur les pensions se trouve dans Pensions Manual, 4 e édition,

Plus en détail

«rentier» et/ou «titulaire» ont la même signification que celle qui est donnée au terme «constituant» dans la loi;

«rentier» et/ou «titulaire» ont la même signification que celle qui est donnée au terme «constituant» dans la loi; L EMPIRE, COMPAGNIE D ASSURANCE-VIE AVENANT POUR UN FONDS DE REVENU VIAGER LOI SUR LES RÉGIMES COMPLÉMENTAIRES DE RETRAITE DU QUÉBEC ET RÈGLEMENTS Y AFFÉRENT Police numéro : Titulaire/Rentier : La police

Plus en détail

Le contribuable est d origine française.

Le contribuable est d origine française. Direction générale de la législation et du registraire des entreprises Direction principale des lois sur les impôts Note DESTINATAIRE : ***** EXPÉDITEUR : DIRECTION DE L INTERPRÉTATION RELATIVE AUX ENTREPRISES

Plus en détail

Gains et pertes en capital

Gains et pertes en capital Ministère du Revenu du Québec www.revenu.gouv.qc.ca Gains et pertes en capital Abréviations utilisées dans ce guide ARC Agence du revenu du Canada JVM Juste valeur marchande PNACC Partie non amortie du

Plus en détail

AVENANT DE FONDS DE REVENU VIAGER Nouveau-Brunswick (FRV)

AVENANT DE FONDS DE REVENU VIAGER Nouveau-Brunswick (FRV) AVENANT DE FONDS DE REVENU VIAGER Nouveau-Brunswick (FRV) 1. Définitions : Veuillez prendre note que, dans le présent avenant, le pronom «vous» et les adjectifs «votre» et «vos» se rapportent à la personne

Plus en détail

ÉVALUER LES RISQUES ET LES AVANTAGES DE L EMPRUNT À DES FINS DE

ÉVALUER LES RISQUES ET LES AVANTAGES DE L EMPRUNT À DES FINS DE ÉVALUER LES RISQUES ET LES AVANTAGES DE L EMPRUNT À DES FINS DE PLACEMENT Emprunter à la banque afin d investir plus de fonds et d améliorer ses gains peut être attrayant pour plusieurs investisseurs,

Plus en détail

SOCIÉTÉ EXPLOITANT UNE PETITE ENTREPRISE

SOCIÉTÉ EXPLOITANT UNE PETITE ENTREPRISE Septembre 2012 Les renseignements et données contenus dans le présent bulletin ont été rédigés par l Ordre des comptables agréés du Québec sous la direction de Monsieur Gilles Chiasson. Ils sont notamment

Plus en détail

L E T A C T I C I E N

L E T A C T I C I E N L E T A C T I C I E N Groupe Lanoue Taillefer Audet Mai 2006 Volume 5 - numéro 2 Jean Lanoue, CA Michel Taillefer Jean-Marie Audet, CA La baisse du taux de la TPS de 1 % Un été chaud pour les notaires!

Plus en détail

ADDENDA RELATIF À L IMMOBILISATION DES FONDS AGF

ADDENDA RELATIF À L IMMOBILISATION DES FONDS AGF PLACEMENTS AGF INC. ADDENDA RELATIF À L IMMOBILISATION DES FONDS AGF FRV DE LA COLOMBIE-BRITANNIQUE RERI DE LA COLOMBIE-BRITANNIQUE Addenda relatif à l immobilisation des fonds Vous trouverez ci-joint

Plus en détail

Caisse de retraite du Régime de retraite du personnel des CPE et des garderies privées conventionnées du Québec

Caisse de retraite du Régime de retraite du personnel des CPE et des garderies privées conventionnées du Québec Caisse de retraite du Régime de retraite du personnel des CPE et des garderies privées conventionnées du Québec États financiers Accompagnés du rapport des vérificateurs Certification Fiscalité Services-conseils

Plus en détail

LA CAMPAGNE DE FINANCEMENT «CUBE DE CŒUR MALLETTE» BAT SON PLEIN!

LA CAMPAGNE DE FINANCEMENT «CUBE DE CŒUR MALLETTE» BAT SON PLEIN! Avril 2016 Vol. 1 N 5 Certification Fiscalité Services-conseils Actuariat Syndics et gestionnaires LA CAMPAGNE DE FINANCEMENT «CUBE DE CŒUR MALLETTE» BAT SON PLEIN! Pour une première année, Mallette s

Plus en détail

BUDGET FÉDÉRAL 21 AVRIL 2015

BUDGET FÉDÉRAL 21 AVRIL 2015 BUDGET FÉDÉRAL 21 AVRIL 2015 RÉSUMÉ Par : Service de fiscalité Page 2 TABLE DES MATIÈRES Veuillez prendre note qu'il ne s'agit pas d'un résumé exhaustif de toutes les mesures contenues dans le budget.

Plus en détail

Prêts hypothécaires ou piña coladas : Mettez-vous votre retraite à risque lorsque vous choisissez de rembourser vos dettes?

Prêts hypothécaires ou piña coladas : Mettez-vous votre retraite à risque lorsque vous choisissez de rembourser vos dettes? JAMIE GOLOMBEK Prêts hypothécaires ou piña coladas : Mettez-vous votre retraite à risque lorsque vous choisissez de rembourser vos dettes? Jamie Golombek, CPA, CA, CFP, CLU, TEP Directeur gestionnaire,

Plus en détail

Les producteurs forestiers peuvent-ils tirer meilleur profit des règles fiscales existantes?

Les producteurs forestiers peuvent-ils tirer meilleur profit des règles fiscales existantes? Les producteurs forestiers peuvent-ils tirer meilleur profit des règles fiscales existantes? Marc St-Roch, CPA, CA, M. Fisc. Service de comptabilité et de fiscalité de l UPA 29 mai 20123 Plan de la rencontre

Plus en détail

1.6 Responsabilité des fiduciaires et des représentants successoraux... 4 1.7 Certificats de décharge... 5

1.6 Responsabilité des fiduciaires et des représentants successoraux... 4 1.7 Certificats de décharge... 5 TABLE DES MATIÈRES Remerciements...iii Chapitre 1 Exigences de déclaration et administration 1.1 Qui doit produire une déclaration?... 1 1.2 Où faut-il envoyer la déclaration?... 2 1.3 Comment produire...

Plus en détail

RÉGIME DE RETRAITE DES EMPLOYÉS DE LA SOCIÉTÉ DES CASINOS DU QUÉBEC INC. (en vigueur le 31 décembre 2009)

RÉGIME DE RETRAITE DES EMPLOYÉS DE LA SOCIÉTÉ DES CASINOS DU QUÉBEC INC. (en vigueur le 31 décembre 2009) RÉGIME DE RETRAITE DES EMPLOYÉS DE LA SOCIÉTÉ DES CASINOS DU QUÉBEC INC. (en vigueur le 31 décembre 2009) Copie certifiée conforme du règlement du Régime de retraite des employés de la Société des casinos

Plus en détail

Le 7 mai 2013. This document is available in English

Le 7 mai 2013. This document is available in English s du Régime enregistré d épargne-invalidité, de la Subvention canadienne pour l épargne-invalidité et du Bon canadien pour l épargne-invalidité Le 7 mai 2013 This document is available in English Table

Plus en détail

RENSEIGNEMENTS À L INTENTION DES EMPLOYEURS

RENSEIGNEMENTS À L INTENTION DES EMPLOYEURS BULLETIN N O HE 001 Publié en juin 2000 Révisé en septembre 2015 LOI SUR L IMPÔT DESTINÉ AUX SERVICES DE SANTÉ ET À L ENSEIGNEMENT POSTSECONDAIRE RENSEIGNEMENTS À L INTENTION DES EMPLOYEURS Le présent

Plus en détail