«"Prix du gaz et problématique de l offre et de la demande»

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "«"Prix du gaz et problématique de l offre et de la demande»"

Transcription

1 Workshop International Marchés mondiaux de gaz naturel : Enjeux, stratégies d acteurs et impacts Oran - ALGERIE 1 et 2 décembre 2014 «"Prix du gaz et problématique de l offre et de la demande» Benabbou SENOUCI EPSECG / LAREEM

2 Plan Les transactions gazières Les marchés gaziers L émergence des marchés SPOT Les hubs gaziers Les trois périodes des marchés gaziers Décrochage du prix du gaz naturel et du pétrole Les contrats gaziers en question Conclusion

3 Les transactions gazières Tout au début le GN est exporté dans le cadre de contrats qui exprimaient la solidarité du fait des investissements induit par l exploitation de la chaine gazière d une part et la sécurisation des approvisionnements des pays importateurs. Ces contrats revêtaient certains nombres de clauses notamment : La clause de destination qui interdisait à l importateur de revendre le gaz acheté en dehors du territoire de destination. clause de Take or Pay (ToP), suivant laquelle les acheteurs s engagent à acheter et payer une quantité minimum de gaz, quels que soient leurs besoins. L indexation du prix du gaz sur le pétrole.

4 Les marchés gaziers Le marché international de gaz naturel (GN), n est pas unifié à la différence du marché pétrolier. Il est segmenté en trois zones géographiques dans chaque zone la formation des prix obéit à une logique différente des autres zones. - Le marché nord américain - Le marché européen - Le marché asiatique Ces marchés ont des points communs, il existe partout des «barrières à l entrée» qui tiennent à deux caractéristiques intrinsèques du GN : - Le GN n a pas d usage captif (au même titre que l électricité ou le pétrole). Il est substituable dans tous ses usages par les produits pétroliers. - Il est couteux tout au long des segments de la chaine (gazoducs, liquéfaction, transport, regazéification, et distribution).

5 Les transactions gazières Exemple de formule gazière : - Europe : P = Po + A x (G-Go) + B x (F-Fo) - Asie : P = Po + A x (B-Bo) où : P (Po) = prix mensuel d achat du gaz au producteur (indice o : date initiale de mise en œuvre du contrat) ; G / F / B = prix moyen sur 3, 6 ou 9 mois du fioul domestique G, du fioul lourd F, du pétrole B. (la moyenne permet d atténuer les hausses ou les baisses des cours du marché pétrolier) ; A / B : coefficients d équivalence énergétique.

6 Les transactions gazières En raison de ces clauses : le prix du gaz suit constamment et automatiquement les variations de son principal concurrent, qui varie luimême selon l humeur des marchés. Le producteur a pris le risque de prix (via le prix de base et le principe de l indexation); l'acheteur a pris le risque de marché (via le take-or-pay).

7 L émergence des marchés SPOT Un marché spot est un marché au comptant, l échange et le paiement sont immédiats. Durant les années 1990, l idée s était répandue en Europe de faire des marchés spot les nouveaux piliers de l approvisionnement européen en gaz en lieu et place des contrats d approvisionnement à long terme avec clause ToP trop contraignante. En conséquence directe de la crise économique mondiale et l abondance de l offre de GN, les prix du complexe énergétique décrochent. Les prix spots du gaz se déconnectent du prix des formules long Terme. C est ainsi que se sont formés des HUBs.

8 Les HUBs gaziers Un «Hub» est un lieu de convergence de plusieurs pipelines permettant une cotation spot. Le premier Hub gazier le plus connu est le Henry Hub Qui est un important hub d échange entre différents pipelines de GN qui se trouve en Louisiane. Le prix du Henry Hub est utilisé comme référence pour le prix du gaz naturel en Amérique du Nord par les contrats du NYMEX (NewYork Mercantile Exchange). L unité de mesure est en dollars par millions de BTU (Brithish Thermal Unit). Il y en a d autres qui se sont formés depuis notamment en Europe : le NBP au RU, mais aussi celui de Zeebrugge, en Belgique, et le Title Transfer Facility (TTF) aux Pays-Bas. Ces deux marchés étant liés par l Interconnector. Asian LNG Spot ALS Le dernier né il y a 2-3 mois Shangai Hub Price SHP.

9 Les prix régionaux de GN et les différents HUBs

10 Les trois périodes des marchés gaziers J Jensen définit trois périodes distinctes depuis la fin de La première période de la tempête parfaite «The Perfect Storm» Il a été caractérisé par l'ouragan Katrina aux États- Unis, le Royaume-Uni devient importateur net. La concurrence pour les cargaisons de GNL était sévère, avec une hausse des prix généralisée. La deuxième période a duré à partir du printemps Les marchés du bassin Atlantique ramollies mais les marchés asiatiques sont restés très serré. Les prix du pétrole ont atteint des sommets record 'été 2008, entraînant les prix des contrats de gaz avec eux, pour s effondrer peu après.

11 Les trois périodes des marchés gaziers La troisième période a commencé à la mi Plusieurs développements ont concouru pour la création d'excédents substantiels partout - la récession, l'émergence du gaz de schiste en Amérique du Nord, et de la hausse des capacités de liquéfaction de GNL.

12 Décrochage du prix du gaz naturel et du pétrole De graves tensions ont commencé à apparaître après 2008 en Europe continentale ; et après 2010 en Asie avec un décrochage du prix du gaz naturel et du pétrole. Et des pressions sont exercées pays exportateurs de GN, et certaines concessions ont été faites aux pays importateurs. C est un modèle de transaction très réussi qui commence à s essouffler.

13 Décrochage du prix du gaz naturel et du pétrole Ce décrochage du prix du GN et du pétrole a été la conséquence de la pression à la baisse sur le prix spot, cette situation ne reflétait pas les fondamentaux du marché, mais c était plutôt une bulle gazière provoquée par plusieurs facteurs (cf SENOUCI B 2012)

14 A mesure de la diminution des réserves pétrolières, le prix du pétrole continuera à augmenter. Or, pour ce qui concerne le gaz, les réserves sont nettement plus importantes et dureront bien plus longtemps. Par le biais de l indexation des prix, la perspective d une pénurie prochaine du pétrole a donc pour effet de pousser le prix du gaz naturel à la hausse, même si ce dernier est encore suffisamment abondant; Les contrats gaziers en question: les arguments Beaucoup d organismes publiques européens, des compagnies internationales, et autres analystes, pensent que l indexation du prix du gaz naturel sur le pétrole favorise le renchérissement des deux énergies et empêche l apparition d un marché libre du gaz. Des arguments sont avancés ça et là tels que:

15 Les contrats gaziers en question: les arguments Le cours du pétrole est surtout dicté par des événements politiques et il est très instable; Les raisons historiques de l indexation n existent plus. Le marché des combustibles n est plus dominé par le mazout et, dans la plupart des pays européens, on utilise dorénavant plus de gaz que de produits pétroliers pour le chauffage ou dans les centrales électriques, une tendance qui ne cesse de se confirmer.

16 Réponse et contre arguments Ces propos ne sont pas fondés, cette histoire du pic-oil n est plus à l ordre du jour après les récentes découvertes et le fameuses ressources non conventionnelles tel le pétrole du sable bitumineux. C est aussi valable pour le gaz les récents événements en Ukraine, en Syrie en Iran, montrent que le gaz est pour beaucoup La réponse est donnée par le marché asiatique de GNL ; où le JCC( Japan Customs-cleared Crude, appelé communément "Japanese Crude Cocktail") dans ce marché c est le pétrole qui est à la base de l indexation ce n est pas le mazout

17 Les contrats gaziers en question En outre il faut dire que même certains opérateurs économiques européens défendent les contrats à LT Il y a des Cie comme Eon Ruhrgas Wingas (BASF Gazprom), qui soulignent les avantages de l indexation sur le prix du pétrole, tant sur le plan de la répartition des risques d investissement que de celui de la stabilité des marchés gaziers.

18 Réponse et contre argument : ces propos ne sont pas fondés cette histoire du pic-oil n est plus à l ordre du jour après les récents découvertes et le fameuses ressources non conventionnelles tel le pétrole du sable bitumineux. Réponse contre argument : C est aussi valable pour le gaz les récents événements en Ukraine, en Syrie en Iran, montrent que le gaz est pour beaucoup Réponse contre argument : la réponse est donnée par le marché asiatique de GNL ; où le JCC( Japan Customs-cleared Crude, appelé communément "Japanese Crude Cocktail") dans ce marché c est le pétrole qui est à la base de l indexation ce n est pas le mazout

19 Conclusion Plutôt de faire une fixation sur le niveau des prix du pétrole ou du gaz, je pense qu il faut plutôt s intéresser à la formation des prix, même si on est convaincu qu on ne peut pas dissocier la formation des prix et le commerce international du gaz. les graphes suivant nous montre cette illusion du niveau des prix.

20 Evolution du prix du pétrole brut ($2010/b) Source : Eurostat, 2010

21 Source : Eurostat, 2010 Conclusion Evolution du prix du pétrole brut ($2010/b)

22 Merci de votre attention

Couplage du prix du gaz naturel avec celui du pétrole

Couplage du prix du gaz naturel avec celui du pétrole Couplage du prix du gaz naturel avec celui du pétrole 1. Contrats de livraison à long terme avec clause de Take or Pay La relation entre le prix du gaz naturel et celui du pétrole est étroitement liée

Plus en détail

Les relations gazières Russie-UE : les enjeux

Les relations gazières Russie-UE : les enjeux Les relations gazières Russie-UE : les enjeux 1 C A T H E R I N E L O C A T E L L I E D D E N, G A E L, C N R S, U G A, I N R A, I N P G R E N O B L E 0 2. 0 6. 2 0 1 6 La complexité des relations UE-Russie

Plus en détail

Les liens entre les prix du gaz naturel et du pétrole

Les liens entre les prix du gaz naturel et du pétrole Le prix du gaz naturel sur le continent européen est encore largement défini par référence directe aux prix des énergies concurrentes en particulier le fioul lourd et le fioul domestique, ce qui aboutit

Plus en détail

Marchés mondiaux de gaz naturel : Enjeux, stratégies d acteurs et impacts

Marchés mondiaux de gaz naturel : Enjeux, stratégies d acteurs et impacts الجمهورية الجزائرية الديمقراطية الشعبية épublique Algérienne Démocratique et Populaire وزارة التعليم العالي و البحت العلمي Ministère de l nseignement upérieur et de la echerche cientifique المدرسة التحضيرية

Plus en détail

Géopolitique du gaz naturel: Choc de 2009 et évolutions possibles dans le bassin Atlantique

Géopolitique du gaz naturel: Choc de 2009 et évolutions possibles dans le bassin Atlantique Université Paris Dauphine Géopolitique du gaz naturel: Choc de 2009 et évolutions possibles dans le bassin Atlantique Sophie MERITET Sophie.meritet@dauphine.fr Colloque Bresil France Energie 1 Organisation

Plus en détail

Facteurs déterminants de la fixation des prix de gros du gaz

Facteurs déterminants de la fixation des prix de gros du gaz Facteurs déterminants de la fixation des prix de gros du gaz Sergio Ascari Expert-conseil dans le secteur gazier, Florence School of Regulation Atelier AGAO sur le gaz naturel Cotonou, 14-16 férvrier 2012

Plus en détail

Info-Énergie. Regard sur les prix de l énergie au Canada de 2000 à 2010. Pétrole brut, essence et mazout de chauffage. Octobre 2011.

Info-Énergie. Regard sur les prix de l énergie au Canada de 2000 à 2010. Pétrole brut, essence et mazout de chauffage. Octobre 2011. Office national de l énergie National Energy Board Info-Énergie December 2010 Octobre 2011 Regard sur les prix de l énergie au Canada de 2000 à 2010 Figure 1 : Prix du WTI L évolution du prix du pétrole

Plus en détail

Géopolitique de l énergie en 2014

Géopolitique de l énergie en 2014 2014 - IFP Energies nouvelles Énergies renouvelables Production éco-responsable Transports innovants Procédés éco-efficients Ressources durables Géopolitique de l énergie en 2014 Jean-Pierre Favennec Professeur

Plus en détail

Non conventionnels : impact sur les marchés de l'énergie

Non conventionnels : impact sur les marchés de l'énergie Énergies renouvelables Production éco-responsable Transports innovants Procédés éco-efficients Ressources durables Non conventionnels : impact sur les marchés de l'énergie Guy Maisonnier GEP AFTP Paris,

Plus en détail

REPÈRES SUR LES VARIATIONS DU PRIX DU PÉTROLE NOVEMBRE 2015

REPÈRES SUR LES VARIATIONS DU PRIX DU PÉTROLE NOVEMBRE 2015 REPÈRES SUR LES VARIATIONS DU PRIX DU PÉTROLE NOVEMBRE 2015 ALI AL-NAIMI (MINISTRE SAOUDIEN DU PÉTROLE) EN 2015 : «NO ONE CAN SET THE PRICE OF OIL IT S UP TO ALLAH» 100 90 80 70 60 50 40 30 20 novembre

Plus en détail

21 ème siècle? Bruno Bensasson Directeur de la stratégie et du développement durable GDF Suez 12/10/2011

21 ème siècle? Bruno Bensasson Directeur de la stratégie et du développement durable GDF Suez 12/10/2011 Le gaz naturel, énergie du 21 ème siècle? Bruno Bensasson Directeur de la stratégie et du développement durable GDF Suez 12/10/2011 Le gaz naturel, énergie du 21ème siècle? Une offre de gaz de plus en

Plus en détail

le point sur Des besoins d investissement importants pour renouveler les réserves

le point sur Des besoins d investissement importants pour renouveler les réserves Tendances à court terme de l'industrie gazière Pour la troisième année consécutive, la croissance de la demande gazière se ralentit. L'année 214 est marquée par une plus faible activité globale de l industrie

Plus en détail

7 Les marchés européens de l électricité

7 Les marchés européens de l électricité 7 Les marchés européens de l électricité L intégration grandissante des énergies renouvelables sous contrat d achat (financées hors marché par le consommateur ou le contribuable), et la baisse des prix

Plus en détail

Convention AFG : Bilan du marché français du gaz

Convention AFG : Bilan du marché français du gaz Convention AFG : Bilan du marché français du gaz Dominique JAMME CRE Directeur des réseaux Paris, 18 mars 2015 Bilan et perspectives du marché français en 2015 Bilan La concurrence sur le marché de détail

Plus en détail

Stratégies d implantation des terminaux méthaniers : vers une nouvelle relation au(x) territoire(s)» Yann Alix, Ph.D

Stratégies d implantation des terminaux méthaniers : vers une nouvelle relation au(x) territoire(s)» Yann Alix, Ph.D Stratégies d implantation des terminaux méthaniers : vers une nouvelle relation au(x) territoire(s)» Yann Alix, Ph.D y.alix@ecole-management-normandie.fr Plan - Introduction et problématique - L industrie

Plus en détail

Le gaz de schiste «pertubateur» du marché de l électricité? Jacques PERCEBOIS Directeur du CREDEN Professeur à l Université de Montpellier I

Le gaz de schiste «pertubateur» du marché de l électricité? Jacques PERCEBOIS Directeur du CREDEN Professeur à l Université de Montpellier I Le gaz de schiste «pertubateur» du marché de l électricité? Jacques PERCEBOIS Directeur du CREDEN Professeur à l Université de Montpellier I CLUB DE NICE 5/12/2012 Le gaz naturel dans l Union Européenne

Plus en détail

LE COURS DU DOLLAR CANADIEN :

LE COURS DU DOLLAR CANADIEN : LE COURS DU DOLLAR CANADIEN : DÉTERMINANTS ET ÉVOLUTION RÉCENTE Bibliothèque du Parlement Capsule d information pour les parlementaires TIPS-51F Le 11 décembre 2000 Qu est-ce qui détermine la valeur Externe

Plus en détail

Comment aborder la fin des tarifs réglementés de vente? ÉLECTRICITÉ. Guide pratique à destination des entreprises

Comment aborder la fin des tarifs réglementés de vente? ÉLECTRICITÉ. Guide pratique à destination des entreprises Comment aborder la fin des tarifs réglementés de vente? ÉLECTRICITÉ Guide pratique à destination des entreprises Quels sont les différents acteurs du marché en France? Marché de gros Fournisseurs Vente

Plus en détail

Royaume du Maroc. Direction des Études et des Prévisions Financières. Perspectives de l utilisation du gaz naturel au Maroc

Royaume du Maroc. Direction des Études et des Prévisions Financières. Perspectives de l utilisation du gaz naturel au Maroc Royaume du Maroc Direction des Études et des Prévisions Financières Perspectives de l utilisation du gaz naturel au Maroc Décembre 2004 Table des Matières PREAMBULE... 1 1. AVANTAGES DU GAZ NATUREL...

Plus en détail

Comment se détermine le taux de change entre deux monnaies? (résumé du cours - le 12 octobre 2015 )

Comment se détermine le taux de change entre deux monnaies? (résumé du cours - le 12 octobre 2015 ) Comment se détermine le taux de change entre deux monnaies? (résumé du cours - le 12 octobre 2015 ) Le taux de change donne le prix des monnaies entre elles. Comment se fixe ce prix? Pourquoi peut- il

Plus en détail

LES ENJEUX DE LA VOLATILITE DU PETROLE ET DU GAZ ENTRETIENS ENSEIGNANTS-ENTREPRISE 28 AOÛT 2013- INSTITUT DE L ENTREPRISE

LES ENJEUX DE LA VOLATILITE DU PETROLE ET DU GAZ ENTRETIENS ENSEIGNANTS-ENTREPRISE 28 AOÛT 2013- INSTITUT DE L ENTREPRISE LES ENJEUX DE LA VOLATILITE DU PETROLE ET DU GAZ ENTRETIENS ENSEIGNANTS-ENTREPRISE 28 AOÛT 213- INSTITUT DE L ENTREPRISE Helle Kristoffersen Directeur de la Stratégie TOTAL VOLATILITÉ DES MATIÈRES PREMIÈRES

Plus en détail

Environnement économique et gestion des risques Association des producteurs d arbres de Noël du Québec

Environnement économique et gestion des risques Association des producteurs d arbres de Noël du Québec Environnement économique et gestion des risques Association des producteurs d arbres de Noël du Québec Avril 2016 Banque Nationale du Canada Strictement privé et confidentiel Agenda Contenu de la présentation:

Plus en détail

Reprise, es-tu là? Guillaume Duval, Alternatives économiques n 327, septembre 2013.

Reprise, es-tu là? Guillaume Duval, Alternatives économiques n 327, septembre 2013. Reprise, es-tu là? Guillaume Duval, Alternatives économiques n 327, septembre 2013. La croissance française a connu un léger rebond au second trimestre 2013. Peut-on pour autant véritablement parler de

Plus en détail

Les questions économiques autour du gaz de schiste

Les questions économiques autour du gaz de schiste Les questions économiques autour du gaz de schiste Une des questions fondamentales lorsqu on parle de l exploitation des hydrocarbures de schiste reste l intérêt économique. Comme nous allons le voir,

Plus en détail

L impact du gaz de schiste sur le marché international du gaz

L impact du gaz de schiste sur le marché international du gaz L impact du gaz de schiste sur le marché international du gaz Workshop sur le gaz (EPSECG-Oran) 1-2 décembre 2014 Hadj SAADI Faculté d Économie Université de Grenoble (France) Trois problématiques structurantes

Plus en détail

RAPPORT D ACTIVITE DE LA CAISSE DE COMPENSATION RAPPORT D ACTIVITE DE LA CAISSE DE COMPENSATION MOIS DE SEPTEMBRE 2015 31/10/2015.

RAPPORT D ACTIVITE DE LA CAISSE DE COMPENSATION RAPPORT D ACTIVITE DE LA CAISSE DE COMPENSATION MOIS DE SEPTEMBRE 2015 31/10/2015. RAPPORT D ACTIVITE DE LA CAISSE DE COMPENSATION 31/10/2015 MOIS DE SEPTEMBRE 2015 Page 1 CONTEXTE INTERNATIONAL Entre 1859 et 1968, l exploitation de pétrole a connu de nombreux booms et effondrements,

Plus en détail

Débat public sur les projets de canalisations de transport de gaz naturel de GRTgaz ARC LYONNAIS VAL DE SAÔNE. Présentation CRE 22 et 23 octobre 2013

Débat public sur les projets de canalisations de transport de gaz naturel de GRTgaz ARC LYONNAIS VAL DE SAÔNE. Présentation CRE 22 et 23 octobre 2013 Débat public sur les projets de canalisations de transport de gaz naturel de GRTgaz ARC LYONNAIS VAL DE SAÔNE Présentation CRE 22 et 23 octobre 2013 La Commission de régulation de l énergie (1/2) Collège

Plus en détail

Chapitre 3 L offre et la demande

Chapitre 3 L offre et la demande Chapitre 3 L offre et la demande 1. Les marchés et les prix 2. La demande 3. L offre 4. L équilibre du marché 5. La prédiction des variations de prix et de quantité 1 Objectifs du chapitre Décrire un marché

Plus en détail

CONTRIBUTION DES DIRIGEANTS DE GRANDS GROUPES ÉNERGÉTIQUES EUROPÉENS AU CONSEIL EUROPÉEN DES 20 ET 21 MARS 2014

CONTRIBUTION DES DIRIGEANTS DE GRANDS GROUPES ÉNERGÉTIQUES EUROPÉENS AU CONSEIL EUROPÉEN DES 20 ET 21 MARS 2014 CONTRIBUTION DES DIRIGEANTS DE GRANDS GROUPES ÉNERGÉTIQUES EUROPÉENS AU CONSEIL EUROPÉEN DES 20 ET 21 MARS 2014 La politique énergétique et climatique européenne se trouve à la croisée des chemins. Les

Plus en détail

Energy Time 2015. Joseph Honoré Responsable des Ventes Grands Comptes. Jean-François Daubonne Directeur Commercial France

Energy Time 2015. Joseph Honoré Responsable des Ventes Grands Comptes. Jean-François Daubonne Directeur Commercial France Energy Time 2015 Joseph Honoré Responsable des Ventes Grands Comptes Jean-François Daubonne Directeur Commercial France Gas Natural Fenosa Le Groupe Un leader mondial o En exploitation, commercialisation

Plus en détail

Plan de la présentation

Plan de la présentation Plan de la présentation Le choix d une Régulation Asymétrique par le régulateur Présentation des expériences de Régulation Asymétrique en Europe Les différentes incitations à priori à négocier des contrats

Plus en détail

Lucien Bourgeois PAC 2014-2020 : Nouvelles décisions et erspectives

Lucien Bourgeois PAC 2014-2020 : Nouvelles décisions et erspectives Lucien Bourgeois PAC 2014-2020 : Nouvelles décisions et erspectives 1 Message essentiel La PAC a été une nouvelle fois confortée en 2013 et elle donne une visibilité jusqu en 2020 Elle est devenue un élément

Plus en détail

Atelier 9 Coûts et prix des énergies Le gaz: vers une déconnexion durable des prix du gaz et du pétrole? Faut-il renoncer aux contrats à long terme?

Atelier 9 Coûts et prix des énergies Le gaz: vers une déconnexion durable des prix du gaz et du pétrole? Faut-il renoncer aux contrats à long terme? http://www.creden.univ-montp1.fr AFTP CEP Atelier 9 Coûts et prix des énergies Le gaz: vers une déconnexion durable des prix du gaz et du pétrole? Faut-il renoncer aux contrats à long terme? Jacques Percebois

Plus en détail

Commerce intra-zone Euro : et maintenant, on va où?

Commerce intra-zone Euro : et maintenant, on va où? Commerce intra-zone Euro : et maintenant, on va où? Résumé : La création de la Zone Euro a participé au développement rapide des échanges entre ses membres. L Allemagne est l élément moteur de l essor

Plus en détail

Perspectives d évolution du prix de l électricité: vision d un producteurfournisseur

Perspectives d évolution du prix de l électricité: vision d un producteurfournisseur Perspectives d évolution du prix de l électricité: vision d un producteurfournisseur Charleroi, 25 Février 2016 Christophe Baugnet CONTENTS Chapter 1 Rappel des fondamentaux: formation du prix dans un

Plus en détail

L ENERGIE Quebec. Édition 2002

L ENERGIE Quebec. Édition 2002 Édition 2002 au L ENERGIE Quebec Édition 2002 au L ENERGIE Quebec Édition 2002 Cette publication a été préparée par la Direction des politiques et des technologies de l énergie, Secteur de l énergie et

Plus en détail

Compétitivité des entreprises françaises

Compétitivité des entreprises françaises Compétitivité des entreprises françaises La compétitivité dépend en premier lieu de l évolution des coûts unitaires de production et des prix relatifs des biens exposés à la concurrence internationale.

Plus en détail

Formation des prix de marché du gaz

Formation des prix de marché du gaz Formation des prix de marché du gaz Mise en évidence des facteurs influençant le prix de marché du gaz : cas du marché court terme britannique. Confrontation des facteurs d offres et de demande 1 Déterminants

Plus en détail

Un choc pétrolier très différent dans ses origines et ses conséquences économiques

Un choc pétrolier très différent dans ses origines et ses conséquences économiques Direction des Etudes Economiques Le septembre Un choc pétrolier très différent dans ses origines et ses conséquences économiques Le choc n est plus du côté de l offre Malgré quelques pauses, la tendance

Plus en détail

La crise 2008/2009 a-t-elle redistribué les cartes du commerce mondial? Une analyse croisée par secteurs et pays Conférence de presse Paris - 17 mai

La crise 2008/2009 a-t-elle redistribué les cartes du commerce mondial? Une analyse croisée par secteurs et pays Conférence de presse Paris - 17 mai La crise 2008/2009 a-t-elle redistribué les cartes du commerce mondial? Une analyse croisée par secteurs et pays Conférence de presse Paris - 17 mai 2011 La crise 2008/2009 a-t-elle redistribué les cartes

Plus en détail

DÉBAT NATIONAL SUR LA TRANSITION ÉNERGETIQUE

DÉBAT NATIONAL SUR LA TRANSITION ÉNERGETIQUE DÉBAT NATIONAL SUR LA TRANSITION ÉNERGETIQUE CONTRIBUTIONS PRÉLIMINAIRES DE LA FF3C AUX RÉFLEXIONS DU GROUPE DE CONTACT DES ENTREPRISES DE L ÉNERGIE Préambule La distribution d énergies hors réseaux (carburants

Plus en détail

Avertissement. Signes conventionnels utilisés

Avertissement. Signes conventionnels utilisés Avertissement Sauf mention contraire, les données «France» concernent la France métropolitaine et les Départements d outre-mer hors Mayotte. Les sites internet www.insee.fr et http://epp.eurostat.ec.europa.eu

Plus en détail

Macroéconomie 3. Chapitre 1 Macroéconomie ouverte: indicateurs et balance des paiements. Licence 2 Économie, Semestre 4 Université de Montpellier

Macroéconomie 3. Chapitre 1 Macroéconomie ouverte: indicateurs et balance des paiements. Licence 2 Économie, Semestre 4 Université de Montpellier Macroéconomie 3 Chapitre 1 Macroéconomie ouverte: indicateurs et balance des paiements Licence 2 Économie, Semestre 4 Université de Montpellier Année Universitaire 2015-2016 /53 2/53 Introduction L ouverture

Plus en détail

Les ressources mondiales récupérables en gaz seraient équivalentes à 250 années de production actuelle La moitié provenant des gaz non conventionnels

Les ressources mondiales récupérables en gaz seraient équivalentes à 250 années de production actuelle La moitié provenant des gaz non conventionnels Séminaire Gaz de roches mères Ressources mondiales en gaz et impact des gaz de schiste sur les marchés mondiaux Anne-Sophie Corbeau Senior gas expert Les ressources mondiales récupérables en gaz seraient

Plus en détail

PANORAMA DES MARCHES DU GAZ NATUREL EN 2010

PANORAMA DES MARCHES DU GAZ NATUREL EN 2010 PANORAMA DES MARCHES DU GAZ NATUREL EN 2010 Sophie Méritet* Doté de précieux atouts environnementaux par rapport aux autres énergies fossiles et de réserves importantes, le gaz naturel a vu sa part dans

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires 3 avril 2014 JOURNAL OFFICIEL DE LA RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Texte 47 sur 188 Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L ÉNERGIE Arrêté du 21 mars

Plus en détail

COUR DES COMPTES. Synthèse. du Rapport public thématique Novembre 2009

COUR DES COMPTES. Synthèse. du Rapport public thématique Novembre 2009 COUR DES COMPTES Synthèse du Rapport public thématique Novembre 2009 Le transfert aux régions du transport express régional (TER) : un bilan mitigé et des évolutions à poursuivre Avertissement La présente

Plus en détail

I. La fixation des prix :

I. La fixation des prix : THEME 8. LA POLITIQUE DU PRIX Le prix est élément important d action sur le marché, il doit être en cohérence avec les autres variables marketing. Il a une incidence forte pour l entreprise : il procure

Plus en détail

Chapitre XVII Les déterminants de la balance commerciale et des opérations courantes

Chapitre XVII Les déterminants de la balance commerciale et des opérations courantes Chapitre XVII Les déterminants de la balance commerciale et des opérations courantes Le chapitre X consacré à l optique dépenses de la comptabilité nationale nous a donné l occasion de décrire la structure

Plus en détail

La crise mondiale des revenus agricoles

La crise mondiale des revenus agricoles Le marché a perdu la clé des champs André D Beaudoin Secrétaire Général UPA DI La crise mondiale des revenus agricoles Forum Souveraineté alimentaire Niamey/ novembre 2006 Depuis plus de quatre décennies:

Plus en détail

RAPPORT D ACTIVITE DE LA CAISSE DE COMPENSATION

RAPPORT D ACTIVITE DE LA CAISSE DE COMPENSATION RAPPORT D ACTIVITE DE LA CAISSE DE COMPENSATION MOIS DE JANVIER 2015 1 CONTEXTE INTERNATIONAL LE GAZ DE PETROLE LIQUEFIE (GPL) La part des échanges internationaux des gaz de pétrole liquéfiés ne représente

Plus en détail

Les marchés européens de l électricité

Les marchés européens de l électricité N 10 Les marchés européens de l électricité La baisse des prix de l électricité sur les marchés de gros en Europe se poursuit. Plusieurs réformes de fond sont engagées pour restaurer des signaux économiques

Plus en détail

Bas, plus bas, négatifs : la chute irrésistible des taux d intérêt

Bas, plus bas, négatifs : la chute irrésistible des taux d intérêt Bas, plus bas, négatifs : la chute irrésistible des taux d intérêt Analyse thématique Belfius Research Février 2016 Introduction Les taux sont à un niveau historiquement bas. Pour un crédit à 10 ans, l

Plus en détail

Délibération de la Commission de régulation de l énergie du 29 mai 2013 portant communication sur la formation des prix du gaz au sud de la France

Délibération de la Commission de régulation de l énergie du 29 mai 2013 portant communication sur la formation des prix du gaz au sud de la France Délibération Délibération de la Commission de régulation de l énergie du 29 mai 2013 portant communication sur la formation des prix du gaz au sud de la France Participaient à la séance : Phillipe de LADOUCETTE,

Plus en détail

Bilan du marché organisé du gaz. 8 mars 2012

Bilan du marché organisé du gaz. 8 mars 2012 Bilan du marché organisé du gaz 8 mars 2012 Bilan du marché organisé du gaz Modèle de marché Références de prix Membres Liquidité Panorama européen Service Système Equilibrage Couplage Afgaz 8 mars 2012

Plus en détail

NOTE (Z)140109-CDC-1299

NOTE (Z)140109-CDC-1299 Commission de Régulation de l'electricité et du Gaz Rue de l'industrie 26-38 1040 Bruxelles Tél. : 02/289.76.11 Fax : 02/289.76.09 COMMISSION DE REGULATION DE L'ELECTRICITE ET DU GAZ NOTE (Z)140109-CDC-1299

Plus en détail

Fixation des Prix de gros du Gaz aux Etats-Unis

Fixation des Prix de gros du Gaz aux Etats-Unis Fixation des Prix de gros du Gaz aux Etats-Unis Thomas Pearce Ancien Président du sous-comité sur le gaz du personnel NARUC, Président du sous-comité sur les Infrastructures du personnel NARUC Atelier

Plus en détail

D ici 2019, le rendement annuel moyen composé, y compris les dividendes, se situerait approximativement entre 6 et 14 %.

D ici 2019, le rendement annuel moyen composé, y compris les dividendes, se situerait approximativement entre 6 et 14 %. LE RAPPORTEUR PERSPECTIVES 2015 Le jeu des prévisions est inévitable et toujours très captivant. Toutefois, avec les années, nous avons appris à les mettre en perspective, particulièrement les prévisions

Plus en détail

LE MARCHÉ DE L ÉNERGIE

LE MARCHÉ DE L ÉNERGIE LE MARCHÉ DE L ÉNERGIE Électricité Les Rencontres du SIEDS du 6 au 16 Octobre 2014 Présentation et Contexte Tarifs réglementés Électricité Les offres de marché Se préparer à la fin des tarifs réglementés

Plus en détail

1. La politique nucléaire au Japon avant Fukushima. NB : Compte tenu de la sismicité du pays, le combustible usagé est vitrifié.

1. La politique nucléaire au Japon avant Fukushima. NB : Compte tenu de la sismicité du pays, le combustible usagé est vitrifié. COMPTE-RENDU DE LA CONFERENCE «LE JAPON APRES FUKUSHIMA : QUELLES OPTIONS ENERGETIQUES?» MARDI 26 MARS 2013 Monsieur Armand Laferrère, Président d Areva Japon et Monsieur Hubert de Mestier, ancien délégué

Plus en détail

Débat Public Eridan Géostratégie gazière

Débat Public Eridan Géostratégie gazière Débat Public Eridan Géostratégie gazière * * * Florence Dufour Commission de Régulation de l Energie Réunion du 14 octobre 2009 - Tersanne Sommaire Qui est la CRE? Le marché du gaz en France La régulation

Plus en détail

Info-Carburant. Comprendre les différents aspects du marché de l essence au Canada et les facteurs économiques qui influencent les prix

Info-Carburant. Comprendre les différents aspects du marché de l essence au Canada et les facteurs économiques qui influencent les prix Info-Carburant Comprendre les différents aspects du marché de l essence au Canada et les facteurs économiques qui influencent les prix Bulletin, Volume 9 Le 31 octobre 14 Exemplaires disponibles gratuitement

Plus en détail

RAPPORT T3 2014 SUR L'ÉNERGIE DE L ONTARIO

RAPPORT T3 2014 SUR L'ÉNERGIE DE L ONTARIO RAPPORT T3 2014 SUR L'ÉNERGIE DE L ONTARIO JUILLET SEPTEMBRE 2014 PÉTROLE ET GAZ NATUREL Données sur le pétrole et le gaz naturel Troisième trimestre de 2014 Prix au détail moyens de l essence ordinaire

Plus en détail

Esso S.A.F. : Information trimestrielle au 30 septembre 2013 1 - ENVIRONNEMENT DE L INDUSTRIE DU RAFFINAGE-DISTRIBUTION

Esso S.A.F. : Information trimestrielle au 30 septembre 2013 1 - ENVIRONNEMENT DE L INDUSTRIE DU RAFFINAGE-DISTRIBUTION 1 - ENVIRONNEMENT DE L INDUSTRIE DU RAFFINAGE-DISTRIBUTION Evolution du prix du pétrole brut Le prix moyen du baril de Brent s est établi à 110 $ en moyenne au troisième 2013, niveau comparable aux prix

Plus en détail

Bilan éco Bilan éc nomique onomique Bilan éc

Bilan éco Bilan éc nomique onomique Bilan éc Bilan économique Bilan économique 2009 BASSIN D EMPLOI VENDÉE OUEST Après une année 2009 éprouvante, l économie vendéenne semble enfin s engager sur le chemin de la reprise Après avoir débuté dans un climat

Plus en détail

Panorama du marché du crédit à la consommation en Europe en 2014

Panorama du marché du crédit à la consommation en Europe en 2014 Panorama du marché du crédit à la consommation en Europe en 2014 Pour la 8 ème année consécutive, Crédit Agricole Consumer Finance publie son étude annuelle sur l état du marché du crédit à la consommation

Plus en détail

MEDEF Actu-Eco. Semaine du 10 au 14 mars 2014 n 153 SOMMAIRE

MEDEF Actu-Eco. Semaine du 10 au 14 mars 2014 n 153 SOMMAIRE MEDEF Actu-Eco Semaine du 1 au 14 mars 214 n 153 SOMMAIRE FRANCE 1. Production industrielle en janvier 214 : +,7% sur un mois, +,4% en moyenne mobile sur trois mois 2. Balance commerciale en janvier 214

Plus en détail

INFO- GRAINS LA COOP. Claude Ouellet pour L Équipe régionale grains La Coop. EN RÉSUMÉ : Facteurs pouvant favoriser une baisse du prix des grains

INFO- GRAINS LA COOP. Claude Ouellet pour L Équipe régionale grains La Coop. EN RÉSUMÉ : Facteurs pouvant favoriser une baisse du prix des grains Commentaire du jour : PRIX DES GRAINS : D AVANTAGE DE FACTEURS BAISSIERS 06 janv. 2016 EN RÉSUMÉ : Facteurs pouvant favoriser une baisse du prix des grains ÉCONOMIE MONDIALE ET AMÉRICAINE : Rarement auront

Plus en détail

La croissance mondiale (Croissance du PIB - Volume, en % ) Perspectives 2011 : la croissance contrainte par les politiques économiques

La croissance mondiale (Croissance du PIB - Volume, en % ) Perspectives 2011 : la croissance contrainte par les politiques économiques Economie et Marchés : Bilan 2010 et Perspectives 2011 Paris, le 27 décembre 2010 ECONOMIE Tendances 2010 : poursuite de la reprise dans les pays développés, signes de surchauffe dans certains pays émergents

Plus en détail

Y-a-t-il vraiment un lien entre le prix du pétrole et le taux de change du dollar?

Y-a-t-il vraiment un lien entre le prix du pétrole et le taux de change du dollar? 7 mars 8- N 98 Y-a-t-il vraiment un lien entre le prix du pétrole et le taux de change du dollar? Beaucoup d observateurs avancent l idée suivante : la hausse du prix du pétrole est une conséquence du

Plus en détail

Prix à la consommation des produits pétroliers en Belgique

Prix à la consommation des produits pétroliers en Belgique annexe annexe B B Prix à la consommation des produits pétroliers en Belgique. Vue d ensemble La contribution cumulée des produits pétroliers (essence, diesel et mazout de chauffage) à l inflation totale

Plus en détail

Conférence Internationale sur l Industrie du Gaz en Algérie. Allocution de clôture de Monsieur le Président Directeur Général

Conférence Internationale sur l Industrie du Gaz en Algérie. Allocution de clôture de Monsieur le Président Directeur Général Conférence Internationale sur l Industrie du Gaz en Algérie Allocution de clôture de Monsieur le Président Directeur Général 1 Honorables invités, Mesdames, Messieurs, La conférence Internationale sur

Plus en détail

OBSERVATOIRE MONDIAL DES VINS ROSÉS

OBSERVATOIRE MONDIAL DES VINS ROSÉS > Les synthèses de FranceAgriMer Avril 2015 numéro VINS / 27 OBSERVATOIRE MONDIAL DES VINS ROSÉS 12 rue Henri Rol-Tanguy / TSA 20002 / 93555 Montreuil cedex Tél. : +33 1 73 30 30 00 / Fax : +33 1 73 30

Plus en détail

Quel marché de capacité pour maîtriser la pointe électrique?

Quel marché de capacité pour maîtriser la pointe électrique? Zoom On Electricité Quel marché de capacité pour maîtriser la pointe électrique? Zoom On Electricité Le 8 février 2012, la consommation électrique de pointe de la France a atteint un niveau record de 102

Plus en détail

Dynamique concurrentielle du marché du gaz naturel en Amérique du Nord : l articulation du Mexique

Dynamique concurrentielle du marché du gaz naturel en Amérique du Nord : l articulation du Mexique val Visages d Amérique Latine nº5 - Septembre 2007 Dynamique concurrentielle du marché du gaz naturel en Amérique du Nord : l articulation du Mexique Alberto Elizalde Baltierra 1 L idée de la création

Plus en détail

État de la conjoncture économique de la zone Euro au 31 Octobre 2015. Source: Bloomberg. LÉGENDE

État de la conjoncture économique de la zone Euro au 31 Octobre 2015. Source: Bloomberg. LÉGENDE Dashboard Economique de la zone Euro Notre tableau de bord vise à aider les investisseurs à comprendre l état de santé économique de la zone Euro. Ce document ne saurait et n a pas vocation à prédire la

Plus en détail

Le rôle-clé de l énergie nucléaire pour renforcer la sécurité économique de la France et de l Union européenne

Le rôle-clé de l énergie nucléaire pour renforcer la sécurité économique de la France et de l Union européenne Le rôle-clé de l énergie nucléaire pour renforcer la sécurité économique de la France et de l Union européenne La Société Française d Energie Nucléaire (SFEN) est le carrefour français des connaissances

Plus en détail

dossier de presse être utile aux hommes

dossier de presse être utile aux hommes dossier de presse JUILLET 2012 LES TARIFS RéGLEMENTéS DU GAZ NATUREL EN France être utile aux hommes sommaire les tarifs reglementes Du GaZ Naturel en FraNce I. Variation des tarifs réglementés du gaz

Plus en détail

PRIX DES PRODUITS ENERGETIQUES

PRIX DES PRODUITS ENERGETIQUES PRIX DES PRODUITS ENERGETIQUES PRODUITS PETROLIERS La facture pétrolière ne cesse de s alourdir et les consommateurs que sont les particuliers ou les entreprises voient leurs dépenses liées au poste carburant

Plus en détail

FRÉQUENCE PREMIUM 3. (5-Year Coupon Trigger Redeemable Note 1 )

FRÉQUENCE PREMIUM 3. (5-Year Coupon Trigger Redeemable Note 1 ) communication à caractère promotionnel FRÉQUENCE PREMIUM 3 (5-Year Coupon Trigger Redeemable Note ) Titres de créance présentant un risque de perte en capital en cours de vie et à l échéance 2 «Fréquence

Plus en détail

Projet d implantation du terminal méthanier Énergie Cacouna. Mémoire de la FCCQ Présenté au Bureau d audiences publiques sur l environnement

Projet d implantation du terminal méthanier Énergie Cacouna. Mémoire de la FCCQ Présenté au Bureau d audiences publiques sur l environnement Projet d implantation du terminal méthanier Énergie Cacouna Mémoire de la FCCQ Présenté au Bureau d audiences publiques sur l environnement 6 avril 2006 La Fédération des chambres de commerce du Québec

Plus en détail

(5-Year Coupon Trigger Redeemable Note 1 ) Titres de créance présentant un risque de perte en capital en cours de vie et à l échéance 2

(5-Year Coupon Trigger Redeemable Note 1 ) Titres de créance présentant un risque de perte en capital en cours de vie et à l échéance 2 communication à caractère promotionnel Fréquence Plus 3 (5-Year Coupon Trigger Redeemable Note ) Titres de créance présentant un risque de perte en capital en cours de vie et à l échéance 2 «Fréquence

Plus en détail

La crise a accentué les pertes de parts de marché des pays développés au profit des pays émergents

La crise a accentué les pertes de parts de marché des pays développés au profit des pays émergents Compétitivité de l industrie manufacturière Faits marquants en 28-29 - La crise accentue les pertes de parts de marché des pays développés face aux pays émergents - La «compétitivité-coût» de l industrie

Plus en détail

Le prix du pétrole dans 10 ans : 380 dollars/baril

Le prix du pétrole dans 10 ans : 380 dollars/baril avril N - Le prix du pétrole dans ans : dollars/baril Les observateurs et les institutions internationales font des hypothèses très conservatrices en ce qui concerne le prix du pétrole dans les dix prochaines

Plus en détail

Les atouts du gaz carburant Solutions COP21 9 décembre 2015

Les atouts du gaz carburant Solutions COP21 9 décembre 2015 Les atouts du gaz carburant Solutions COP21 9 décembre 2015 Le «Diesel gate» remet en cause les choix technologies des carburants transport des 20 dernières années Le gaz naturel apporte des solutions

Plus en détail

Présentation au Comité permanent des ressources naturelles. Présentée par : Peter Boag, président Institut canadien des produits pétroliers

Présentation au Comité permanent des ressources naturelles. Présentée par : Peter Boag, président Institut canadien des produits pétroliers Présentation au Comité permanent des ressources naturelles Présentée par : Peter Boag, président Institut canadien des produits pétroliers Le 31 janvier 2012 Ottawa 2 L Institut canadien des produits pétroliers

Plus en détail

Chap 4 L industrie pétrolière

Chap 4 L industrie pétrolière Economie de l énergie EOST Cours 2012-2013 Chap 4 L industrie pétrolière Jean-Alain HERAUD Université de Strasbourg FSEG/BETA Objectifs de cette présentation: Comprendre les caractéristiques économiques,

Plus en détail

Zoubir HAKMI Commission de Régulation de l Electricité et du Gaz

Zoubir HAKMI Commission de Régulation de l Electricité et du Gaz Séminaire sur l Harmonisation des législations et Réglementations des les 3 pays du Maghreb Casablanca 09-10 juin 2008 LES REFORMES DANS LE SECTEUR DE L ELECTRICITE EN ALGERIE Zoubir HAKMI Commission de

Plus en détail

Gaz naturel. Fiche d information. Introduction. Trading sur gaz naturel

Gaz naturel. Fiche d information. Introduction. Trading sur gaz naturel Gaz naturel Fiche d information Introduction Trading sur gaz naturel Aux Etats-Unis, le gaz naturel représente près d un quart de la consommation d énergie, et le contrat à terme sur le gaz naturel de

Plus en détail

Observatoire des prix et des marges (Filière pétrole) - résultats de l observation des prix et marges du mois de janvier 2015 1 -

Observatoire des prix et des marges (Filière pétrole) - résultats de l observation des prix et marges du mois de janvier 2015 1 - Bureau de la veille économique et des prix (1B) Bureau de l énergie, de l environnement et des matières premières (6A) Observatoire des prix et des marges (Filière pétrole) - résultats de l observation

Plus en détail

Cadre légal régissant les hydrocarbures en Algérie

Cadre légal régissant les hydrocarbures en Algérie Cadre légal régissant les hydrocarbures en Algérie Journée de communication portant sur le cadre légal et contractuel régissant les hydrocarbures en Algérie. Alger, 25 novembre 2015 1 Dispositif règlementaire

Plus en détail

Chapitre 1. Le marché, lieu de rencontre entre l offre et la demande

Chapitre 1. Le marché, lieu de rencontre entre l offre et la demande Chapitre 1. Le marché, lieu de rencontre entre l offre et la demande La notion de marché, dans les économies industrialisées contemporaines, est devenue pour une large majorité d économistes la référence

Plus en détail

Après une année 2012 de fort ralentissement, voire de récession

Après une année 2012 de fort ralentissement, voire de récession FICHE PAYS PECO : LE DANGER RUSSE Marion Cochard Département analyse et prévision Après une année 2012 de fort ralentissement, voire de récession pour certains pays de la zone, la croissance a repris progressivement

Plus en détail

Participaient à la séance : Olivier CHALLAN BELVAL, Hélène GASSIN, Jean-Pierre SOTURA et Michel THIOLLIERE, commissaires.

Participaient à la séance : Olivier CHALLAN BELVAL, Hélène GASSIN, Jean-Pierre SOTURA et Michel THIOLLIERE, commissaires. Délibération Délibération de la Commission de régulation de l énergie du 23 mai 2013 portant décision relative aux règles de commercialisation par GRTgaz de capacités de transport additionnelles à la liaison

Plus en détail

Situation et perspectives de l économie mondiale 2016. asdf

Situation et perspectives de l économie mondiale 2016. asdf Situation et perspectives de l économie mondiale 2016 asdf Nations Unies New York, 2016 Résumé Perspectives du développement macroéconomique au niveau mondial L économie mondiale a connu des revers en

Plus en détail

COMMERCE ÉLECTRONIQUE INTERENTREPRISES, TECHNOLOGIES DE L INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION ET PERFORMANCE ÉCONOMIQUE

COMMERCE ÉLECTRONIQUE INTERENTREPRISES, TECHNOLOGIES DE L INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION ET PERFORMANCE ÉCONOMIQUE COMMERCE ÉLECTRONIQUE INTERENTREPRISES, TECHNOLOGIES DE L INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION ET PERFORMANCE ÉCONOMIQUE Martin Brookes Économiste senior, Goldman Sachs Je vais diviser ma présentation en

Plus en détail

CORRIGE INDICATIF DU CAS MULLER

CORRIGE INDICATIF DU CAS MULLER CORRIGE INDICATIF DU CAS MULLER Professionnel 60 points Barème suggéré Dossier 1 1 La motivation d achat Le comportement du consommateur Le texte d accroche Dossier 2 2 Les définitions, apports et limites

Plus en détail

CCIMP 26 novembre 2014

CCIMP 26 novembre 2014 Disparition des tarifs réglementés de vente pour les clients non domestiques - ayant une puissance souscrite supérieure à 36 kva en électricité ; - ayant une consommation supérieure à 30 000 kwh par an

Plus en détail

ÉVOLUTION DES COURS DES MATIÈRES PREMIÈRES ÉCHANGÉES PAR LES PAYS DE LA ZONE FRANC

ÉVOLUTION DES COURS DES MATIÈRES PREMIÈRES ÉCHANGÉES PAR LES PAYS DE LA ZONE FRANC BDF-DGEI-COMOZOF CONFIDENTIEL Le 7 septembre z- / J. Legrand C. Courtin ÉVOLUTION DES COURS DES MATIÈRES PREMIÈRES ÉCHANGÉES PAR LES PAYS DE LA ZONE FRANC En, le ralentissement économique observé dans

Plus en détail

Info-Carburant. Comprendre les différents aspects du marché de l essence au Canada et les facteurs économiques qui influencent les prix

Info-Carburant. Comprendre les différents aspects du marché de l essence au Canada et les facteurs économiques qui influencent les prix Info-Carburant Comprendre les différents aspects du marché de l essence au Canada et les facteurs économiques qui influencent les prix Bulletin 7 Volume 9 Le 2 mai 14 Exemplaires disponibles gratuitement

Plus en détail