Examen. Année universitaire Urbanisation et architecture des systèmes d information. Consignes particulières

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Examen. Année universitaire 2011-2012. Urbanisation et architecture des systèmes d information. Consignes particulières"

Transcription

1 Centre d enseignement de Reims Rue des Crayères BP 1034, REIMS Cedex 2 tel Examen Année universitaire Unité d enseignement Code de l UE NFE107 Intitulé Enseignant (s) Urbanisation et architecture des systèmes d information M CROQUIN, M GRAVILLE, M MAURY Examen Date 08/09/2012 Session 2 ème session Durée 2 heures Horaires 13h15-15h15 Consignes particulières Aucun document autorisé. En cas de problème durant l épreuve, joindre le centre d enseignement à distance du Cnam Champagne-Ardenne au / 8

2 PARTIE 1 QUESTIONS DE COURS 7 POINTS Question 1 (3 pts) Citez et explicitez 3 éléments différentiateurs majeurs entre un Architecte et un Urbaniste. Question 2 (2+2 pts) Qu est ce qu ITIL? Pouvez-vous citer deux aspects (au sens très général) d un système d information qu ITIL «couvre»? 2 / 8

3 PARTIE 2 REFLEXION 6 POINTS «L'urbanisme, c'est découpler les applications» Grégory Weinbach le 27 mai JDNet Solutions. Où s'arrête l'intégration et où commence l'urbanisme? Grégory Weinbach. : Le but d'une démarche d'urbanisme n'est pas d'unifier: on sait très bien faire dialoguer ensemble des applications, avec un MOM [NDLR: Message Oriented Middleware] type MQSeries, mais si on se focalise sur l'intégration technique, on peut investir beaucoup d'argent dans quelque chose qui ne répond pas aux besoins de l'entreprise. L'objectif ultime est de permettre au SI d'évoluer facilement, de faire migrer une application progicielle vers du spécifique ou l'inverse, d'intégrer un nouveau service, etc. Pour cela, l'essentiel est de pouvoir remplacer une application par une autre sans toucher au reste: il s'agit de découpler les applications, s'assurer par exemple qu'un message est indépendant techniquement de sa source et de sa destination, ce qu'une approche EAI n'effectue que vu de l'extérieur. Quelles sont les composantes de l'urbanisme des SI? Il s'agit d'un projet à étapes. D'abord, il est nécessaire d'identifier ce qui constitue la chaîne de valeur ajoutée de l'entreprise: les processus métier. Comment interagissent les systèmes, quels sont les flux qui sont échangés, etc. Ceci permet de bâtir un référentiel métier qui modélise une cible proche de l'existant, destinée à évoluer, dynamique, itérative. Prendre en compte cette dimension fonctionnelle, c'est garantir la souplesse de son SI afin de mettre en oeuvre un lien objectif entre les décisions stratégiques et leurs projections sur l'infrastructure technique. Il est important de noter que l'urbanisation est un projet d'entreprise qui s'inscrit dans la durée, et qui est impliquant: la décision émane généralement de la direction générale, nécessite des budgets importants, la création d'une structure fonctionnelle de liaison... La notion de processus est mise en avant par les acteurs du monde des progiciels comme SAP, PeopleSoft ou Siebel, Cela répond-il à la problématique d'urbanisation? L approche progicielle n'est pas urbanisée pour la raison suivante: ce que nous définissons comme des blocs d'urbanisme découplés sont au contraire fortement couplés dans un progiciel, où il est difficile de faire évoluer un module sans faire évoluer le reste. On ne maîtrise pas ses processus, on ne peut pas, par exemple, externaliser ce qui correspond à un bloc d'urbanisme. Par contre, la démarche progicielle est pertinente si on veut déléguer la gestion de ses processus, et à l'inverse, il n'est pas interdit dans une démarche d'urbanisme d'utiliser des éléments progiciels comme choix d'implémentation technique. Comment s'organise la modélisation et l'évolution du projet d'urbanisation? Prenons l'exemple de notre client Bouygues Telecom, pour lequel nous avons mis en place une démarche d'urbanisme fin 99 début 2000 avec la construction d'un référentiel métier ciblant le SI commercial, mais ayant un impact sur l'ensemble du réseau de l'entreprise. Nous avons procédé par des entretiens avec les acteurs de la maîtrise d'ouvrage, puis par validation et prototypage de spécifications formelles: par le biais d'enchaînement d'écrans, de scénarios concrets de manipulation de données réelles, nous avons pu obtenir un retour sur des simulations de processus. Par ailleurs, il fallait favoriser l'appropriation du formalisme de notre référentiel par les acteurs, ce qui est un aspect fondamental: sans un transfert de compétence et une bonne communication, on court le risque que les travaux restent lettres mortes faute d'une maîtrise d'un vocabulaire pivot. Quels sont les choix techniques d'objet Direct pour la modélisation des processus? Nous aimons travailler avec l'uml, qui est un outil standard bien adapté à la modélisation de bout en bout, mais n'est pas obligatoire. Les entreprises ont souvent des outils de BPM avec leur formalisme propriétaire ou non, qui permettent de faire beaucoup de choses. Cela dit, le BPM ne permet pas de décrire le contenu fonctionnel des flux, au contraire d'uml. 3 / 8

4 Question 1 (4 pts): Quelles sont les raisons pour lesquelles nous sommes censés, dans le cadre d une démarche d urbanisation, définir des blocs découplés? Qu attendons-nous des services qui composent ces blocs? En bref, quelles sont les règles de conception des services permettant d éviter de construire des «plats de spaghetti»? Question 2 (2 pts): Les ERP répondent-ils à cette attente? Dans quelle mesure? 4 / 8

5 PARTIE 3 REFLEXION 7 POINTS Votre entreprise souhaite, dans le cadre d une démarche d urbanisation cohérente, initier une analyse de ses différents processus métier. Toujours au fait des plaquettes commerciales de ses différents partenaires, votre direction s exprime ainsi : - Il parait qu on peut économiser des coûts en optimisant nos processus, en séminaire, nous avons entendu plein de choses sur le sujet en séminaire il y a peu (traduction : en 2004 ) : BPM, UML, XPDL «Vous pouvez nous résumer en 2 mots le sujet?» Vous hésitez bien sûr à répondre immédiatement non, mais vous commencez cependant une petite étude du sujet en parcourant diverses sources sur Internet, fort de votre sensibilisation nouvelle en urbanisation. Texte 1 : BPM sur CommentCaMarche.Net Introduction au BPM On appelle «BPM» (Business Process Management, traduisez littéralement «gestion des processus métiers») l'approche consistant à modéliser informatiquement les processus métiers de l'entreprise, aussi bien dans leur aspect applicatif qu'humain. L'objectif de cette démarche est d'aboutir à une meilleure vue globale de l'ensemble des processus métiers de l'entreprise et de leurs interactions afin d'être en mesure de les optimiser et, dans la mesure du possible, de les automatiser au maximum à l'aide d'applications métier. Une démarche «bottom-up» La démarche du BPM propose une approche ascendante, dite «bottom-up» (du bas vers le haut), consistant à analyser le fonctionnement réel de l'entreprise afin de le modéliser informatique. Cette démarche constitue une rupture par rapport aux schémas généraux, dits «top-down» (traduisez «du haut vers le bas»), dans lesquels le fonctionnement de l'entreprise doit s'insérer dans un modèle proposé par l'équipe dirigeante. Cycle de vie d'un processus métier Le cycle de vie d'une démarche BPM peut globalement être décomposé de la manière suivante : - Etude de l'entreprise en analysant ses objectifs et son organisation afin d'être en mesure de décomposer l'ensemble de son activité en processus métier. - Modélisation des processus métiers, c'est-à-dire représenter informatiquement un modèle le plus proche possible de la réalité, - Implémentation de la solution : mise en oeuvre d'une solution de BPM, reliée au système d'information de l'entreprise (applications et bases de données) - Exécution : il s'agit de la phase opérationnelle où la solution de BPM est mise en oeuvre. - Pilotage, consistant à analyser l'état des processus à travers des tableaux de bords présentant les performances des processus - Optimisation, c'est-à-dire proposer des solutions permettant d'améliorer les performances des processus métiers Eléments constitutifs Une solution de BPM comprend généralement les éléments suivants : - Un outil de modélisation de processus, permettant de modéliser à l'aide d'une interface graphique les processus métiers de l'entreprise. - Des outils d'aide à l'implémentation, c'est-à-dire des interfaces (API) et des connecteurs permettant d'intégrer la solution de BPM au système d'information. - Un moteur d'exécution (moteur de workflow) chargé d'instancier les processus et de stocker le contexte et leur état dans une base de données relationnelle. - Des outils de pilotage et de reporting basé sur des indicateurs précis et pertinent afin de disposer de tableaux de bord permettant de prendre rapidement les bonnes décisions. On parle 5 / 8

6 ainsi de BAM (Business Activity Monitoring) pour désigner la notion de contrôle du déroulement des processus de l'entreprise. Standardisation du BPM Un des objectifs du BPM est la réusabilité, c'est-à-dire la capacité à ne pas réinventer la roue à chaque changement. Or, la plupart des outils sont propriétaires, c'est-à-dire qu'ils possèdent leur propre modèle de données et un mode de fonctionnement opaque, ce qui les rend difficilement interopérable. Ainsi, la standardisation de la représentation des processus est un enjeu majeur pour faciliter l'intégration entre les outils de BPM. La standardisation a lieu à différents niveaux : - Au niveau de la modélisation des processus - Au niveau de l'exécution des processus - Au niveau de la communication avec le SI BPMN BPMN (Business Process Modelling Notation) est une initiative de la BPMI (Business Process Management Initiative, un consortium d'entreprises) visant à définir une notation graphique commune permettant de modéliser les processus métier. La notation BPMN permet notamment de découpler l'information métier de l'information technique (éléments techniques du système d'information) afin de maximiser sa portabilité d'une entreprise à une autre. BPMN peut être vu comme une notation UML appliquée à la gestion des processus métier. BPEL BPEL (Business Process Execution Language) est une initiative de la BPMI dont le but est de proposer une représentation XML des activités liées à l'exécution d'un processus. Là où la notation BPMN s'attache à décrire statiquement les processus, le langage BPEL décrit la dynamique d'ensemble. Dernière modification le mardi 14 octobre 2008 à 17:40:39 Ce document intitulé «BPM - Business Process Management» issu de Comment Ça Marche Informatique (www.commentcamarche.net) est mis à disposition sous les termes de la licence Creative Commons. Vous pouvez copier, modifier des copies de cette page, dans les conditions fixées par la licence, tant que cette note apparaît clairement. Question 1 (1 pt) : La définition du Bottom-Up proposée par ce texte convient à l analyse organisationnelle de processus. Pouvez-vous donner une autre définition du Bottom-Up, appliquée à l urbanisation informatique? Question 2 (1 pt) : Réusabilité Pouvez-vous donner un meilleur mot à utiliser en français? Ainsi qu en proposer une courte définition pointant ses avantages? Question 3 (2 pts) : Solution idéale Selon le texte 1, de quoi devrait se composer une solution de BPM? Dans quelles visions voyez-vous une place pour chacun de ces composants? Que pouvez-vous dire de chaque composant? 6 / 8

7 Texte 2 : BPM : Vers une standardisation des pratiques? Modélisation des processus métiers et standardisation Source : Journal du net, (17/09/2004), tiré du site BPMS.info. XPDL, BPML, BPEL Ces langages de modélisation de processus sont des langages dédiés à l exécution de processus. Ils ne sont généralement pas utilisés directement dans les phases de conceptions. Exprimés dans une syntaxe XML, ils disposent ainsi d un format d échange natif. Aucun d entre eux ne propose une notation graphique standardisée. Par définition, ils n ont pas vocation à couvrir les niveaux d analyse des chaînes de valeur et de l organisation. Le premier standard d exécution est apparu sous l égide de la WFMC Workflow Management Coalition. Une nouvelle version XML du langage de la WMFC a été publiée en 2002 sous le nom de XPDL. Le groupe BPMI Business Process Management Initiative a lancé un langage concurrent en 2001 : BPML Business Process Modeling Language. Cette initiative a relancé les travaux sur les langages d exécution de processus et a apporté de nombreuses contributions à son successeur, le langage BPEL. Le langage BPEL Business Process Execution Language a été lancé à l initiative de Microsoft et IBM en réponse à l initiative de BPMI. Depuis, ce langage a reçu le support de la plupart des acteurs du marché, y compris de BPMI. BPEL est devenu le standard de facto. Il vient en complément de la spécification sur les services webs. Depuis 2003, c est l organisme de standardisation OASIS qui a en charge l évolution du langage BPEL. UML vs BPMN Proposé par l OMG pour la conception orientée objet, UML 1.X (1.1, 1.2, 1.3, 1.4) dispose d un modèle d activité qui présente certaines fonctionnalités pour la modélisation des processus. Il présente l avantage d offrir à la fois un métamodèle, une notation et un format d échange pour les modèles avec XMI 1.x. Cependant, sa portée reste limitée à la conception objet et son métamodèle comporte certaines erreurs sémantiques (activité = état) qui en réduisent d autant le caractère opérationnel. Ces faiblesses ont été reconnues par l OMG qui a profondément revu ce modèle dans la version 2 d UML. La fin de l année 2004 devrait voir l aboutissement de la spécification UML 2.0 de l OMG, fruit d un long processus de maturation. UML 2.0 est une spécification très vaste et nous ne dirons ici que quelques mots sur le nouveau «modèle d activité». Les modèles d activités d UML 2.0 ont été totalement revus par rapport aux versions 1.X. Les erreurs notables des spécifications 1.X ont été corrigées et le nouveau modèle offre une base robuste pour l analyse des processus. Cependant, par son caractère technique, il s adresse encore essentiellement à des concepteurs de processus automatisés. Le modèle d activité d UML 2.0 ne peut pas fournir, tel quel, un support d analyse et de communication pour les processus "métier". L OMG a conscience de ces limitations et à lancer une initiative complémentaire BPDM pour traiter spécifiquement des processus métier (voir paragraphe ci-dessous sur BPDM). BPMN Business Process Modeling Notation A la suite du langage d exécution BPML, BPMI a lancé une nouvelle initiative sur la notation graphique des processus. C est ainsi qu a été publiée la spécification BPMN 1.0 en mai dernier. BPMN présente une avancée indéniable dans la formulation graphique des processus. Elle introduit, en particulier, la notion de message et de flux d information qui manquait à la plupart des représentations traditionnelles de processus (IDEF, SAP EPC). Certains articles se sont fait dernièrement les promoteurs de cette nouvelle spécification. Nous apporterons ici un point de vue interne au groupe de travail ayant participé directement à la spécification. BPMN 1.0 a pour périmètre fonctionnel l analyse des processus automatisés. Celles des chaînes de valeur et de l organisation ne sont pas dans son cahier des charges. [ ] Les règles de correspondance avec le langage d exécution BPEL viennent compléter le dispositif. Une deuxième remarque important concernant BPMN est que la spécification adresse uniquement la question de la notation. BPMN ne spécifie pas un métamodèle ni un format d échange. Il sera donc difficile de parler d échange de modèles BPMN. [ ] 7 / 8

8 Des réponses devront aussi être apportées pour la définition d un métamodèle et d un format d échange. Des relations ont été engagées avec l OMG afin de faire converger les travaux des deux organisations. Les autres référentiels Les normes ISO 9000/2000 : L ISO a été une des premières organisations à s intéresser aux processus métiers avec les normes de la famille ISO L ISO fournit de nombreuses définitions très pertinentes pour les niveaux d analyse concernant l organisation ou les chaînes de valeur. Malheureusement, l ISO n a jamais fourni ni une expression formelle des processus qualité ni une notation graphique associée. Conséquemment, Les normes ISO 9000 n ont pas conduit à un standard de modélisation des processus. Elles restent une référence pour l analyse des processus qualité. BPDM Business Process Definition Metamodel L OMG a son propre plan de développement pour couvrir la modélisation des métiers. Ce plan s inscrit dans l architecture générale de modélisation promue par l OMG sous le nom de MDA : Model Driven Architecture. MDA est un cadre pour définir des métamodèles, les transformer, définir les notations associées et échanger les modèles et leurs diagrammes dans un format d échange normalisé (XMI). Le cadre MDA fournit ainsi automatiquement les éléments essentiels à tout standard de modélisation. Pour la prise en compte de l analyse des métiers l OMG a lancé plusieurs initiatives conjointes : la spécification des règles métiers BSBR : business semantic for business rules et la spécification des processus métiers BPDM. Cette dernière spécification s appuie sur les modèles d activité d UML 2.0 mais en en simplifiant l utilisation et en prenant en compte les différents niveaux d analyse des processus : implémentation, organisation, stratégie. L OMG et BPMI ont commencé à nouer des contacts pour coordonner leurs efforts. Le plan de travail de BPDM à l OMG inclut la prise en compte de la notation BPMN. Cependant, les deux organisations ont gardé chacune leur marge de manœuvre. L inconnue Microsoft Il reste une inconnue dans l univers de la modélisation des processus, c est l attitude de Microsoft. Il peut sembler étrange de citer la firme de Redmond sur ce sujet. Cependant, Microsoft a pris très au sérieux la place de la modélisation dans la conception des logiciels. Un projet appelé "Whitehorse" vise à intégrer la modélisation au cœur de la plateforme de développement de l éditeur. De la modélisation des composants à celle des services web jusqu à celle des processus d intégration, on voit ici le chemin suivi depuis le code vers des spécifications de plus en plus orientées métier. En fait, Microsoft cherche à s opposer à l initiative MDA de l OMG qui est fortement soutenue par IBM et les autres acteurs de la modélisation. Les éléments de convergence entre les deux approches ne sont pas encore clairement définis. En résumé L activité de standardisation des processus métiers est en pleine effervescence et de nombreux progrès ont été accomplis. La partie exécution, sous l égide de OASIS continue sa fusion avec les services web ; la partie conception remonte des préoccupations d exécution vers des problématiques plus résolument métiers. Plusieurs organismes de standardisation participent à ce mouvement : BPMI, OMG. Il faudra encore quelque temps pour que toutes les pièces du puzzle soient assemblées et rodées et qu un standard complet et unifié apparaisse clairement. Question 4 (3 pts) : A votre avis? Par rapport à votre expérience de modélisation métier d entreprise (réalisée pendant le dossier, ou au travers vos expériences professionnelles et personnelles, vers quelle(s) méthode(s) de modélisation iraient votre (vos) préférence(s)? Pourquoi? 8 / 8

Modélisation des processus métiers et standardisation

Modélisation des processus métiers et standardisation Modélisation des processus métiers et standardisation Octobre 2004 Table des matières Introduction... 3 Processus métier : un même mot, plusieurs domaines d application... 4 Les critères pour un standard

Plus en détail

MEGA System Oriented IT Architecture. Guide d utilisation

MEGA System Oriented IT Architecture. Guide d utilisation MEGA System Oriented IT Architecture Guide d utilisation MEGA 2009 SP5 R7 2ème édition (août 2012) Les informations contenues dans ce document pourront faire l objet de modifications sans préavis et ne

Plus en détail

Sujet d examen. Année universitaire 2012-2013. Urbanisation et architecture des systèmes d information. Consignes particulières

Sujet d examen. Année universitaire 2012-2013. Urbanisation et architecture des systèmes d information. Consignes particulières Centre d enseignement de Reims Rue des Crayères BP 1034, 51687 REIMS Cedex 2 tel 03 26 36 80 10 Sujet d examen Année universitaire 2012-2013 Unité d enseignement Code de l UE NFE107 Intitulé Enseignant

Plus en détail

PLAN. La modélisation des processus : typologie et proposition utilisant UML

PLAN. La modélisation des processus : typologie et proposition utilisant UML PLAN La modélisation des processus : typologie et proposition utilisant UML Première partie : le concept de processus définitions et typologie Deuxième partie : la modélisation des processus formalismes

Plus en détail

Modélisation objet avec UML

Modélisation objet avec UML Modélisation objet avec UML Le développement des systèmes est une tâche d une grande envergure et un investissement important pour toute entreprise. La modélisation des systèmes déjà existants ou d un

Plus en détail

Qu est-ce que le BPM?

Qu est-ce que le BPM? Qu est-ce que le BPM? Les processus sont présents dans les entreprises et organismes publics à tous les niveaux. L automatisation et l amélioration continue des processus permettent d aboutir à une plus

Plus en détail

Master Logistique BAC+5. Domaine : Droit, Economie, Gestion. Mention : Logistique et distribution

Master Logistique BAC+5. Domaine : Droit, Economie, Gestion. Mention : Logistique et distribution Master Logistique BAC+5 Domaine : Droit, Economie, Gestion Mention : Logistique et distribution Parcours : Management logistique Ingénierie logistique Organisation : Ecole Universitaire de Management Lieu

Plus en détail

UML 1ère partie. Référence: http://uml.developpez.com/lp/cours/uml_free_fr_cours.html UML

UML 1ère partie. Référence: http://uml.developpez.com/lp/cours/uml_free_fr_cours.html UML UML UML 1ère partie Référence: http://uml.developpez.com/lp/cours/uml_free_fr_cours.html LOG2000 Éléments du génie logiciel 2002 Bayomock André-Claude PLAN Définition et historique Vue générale A quoi

Plus en détail

Modélisation des processus métiers et standardisation

Modélisation des processus métiers et standardisation Modélisation des processus métiers et standardisation Table des matières Introduction... 3 Processus métier : un même mot, plusieurs domaines d application... 4 Les défis contemporains de la gestion des

Plus en détail

COMMENT LE BPM MODERNISE LE SECTEUR PUBLIC

COMMENT LE BPM MODERNISE LE SECTEUR PUBLIC COMMENT LE BPM MODERNISE LE SECTEUR PUBLIC Découvrez comment la mise en place de Bonita BPM a permis d optimiser les processus au sein du secteur public, tant pour les agents que pour les usagers. Le grand

Plus en détail

Business Consulting Services Pôle Business Integration

Business Consulting Services Pôle Business Integration Business Consulting Services Pôle Business Integration Projets d intégration les facteurs-clés de succès Sommaire Notre vision de l intégration Retours sur expérience de projets d intégration Les facteurs-clés

Plus en détail

Mineure Architectures Orientées Services SOA Business Process Modeling (BPM) Mineure SOA. Business Process Modeling (BPM)

Mineure Architectures Orientées Services SOA Business Process Modeling (BPM) Mineure SOA. Business Process Modeling (BPM) Mineure SOA Business Process Modeling (BPM) Idir AIT SADOUNE idir.aitsadoune@supelec.fr Idir AIT SADOUNE - Plan 1 Notion de processus? 2 Modélisation des processus? 3 Langages

Plus en détail

LISTE DES COMPETENCES BACHELIER EN INFORMATIQUE DE GESTION

LISTE DES COMPETENCES BACHELIER EN INFORMATIQUE DE GESTION Administration générale de l'enseignement et de la Recherche scientifique Commission de concertation de l Enseignement de Promotion sociale LISTE DES COMPETENCES BACHELIER EN INFORMATIQUE DE GESTION COMMISSION

Plus en détail

Pourquoi l'évolutivité est-elle un critère important pour un superviseur?

Pourquoi l'évolutivité est-elle un critère important pour un superviseur? Pourquoi l'évolutivité est-elle un critère important pour un superviseur? S. A. S a u c a p i t a l d e 3 0 0 0 0 0 0 - C od e A P E 3 3 2 0 C R C S : ME A U X B 4 2 3 7 8 5 4 9 2 S i r e t : 4 2 3 7 8

Plus en détail

Brochure BX PROJECT. Solutions pour SAP Business One

Brochure BX PROJECT. Solutions pour SAP Business One Brochure BX PROJECT Solutions pour SAP Business One La gestion à l affaire de SAP Business One L association de SAP Business One et de Variatec BX Project offre une combinaison inégalée de fonctionnalités

Plus en détail

Les FONDEMENTS de l ARCHITECTURE d ENTREPRISE Ingénierie de l organisation

Les FONDEMENTS de l ARCHITECTURE d ENTREPRISE Ingénierie de l organisation Les FONDEMENTS de l ARCHITECTURE d ENTREPRISE Ingénierie de l organisation Patrice Briol Les Fondements de l Architecture d Entreprise Ingénierie de l organisation 1 ère édition http://www.ingenieriedesprocessus.net

Plus en détail

Projet 1 Les Bus de Service dans les architectures SOA

Projet 1 Les Bus de Service dans les architectures SOA Les projets présentés dans la suite de ce document permettent d approfondir et de mettre en pratique certains concepts présentés lors des cours de Master «Architecture des Systèmes d Information» et «Urbanisation

Plus en détail

Corrigé de l examen NFE102 Infrastructures technologiques pour le commerce électronique

Corrigé de l examen NFE102 Infrastructures technologiques pour le commerce électronique Corrigé de l examen NFE102 Infrastructures technologiques pour le commerce électronique Aucune notes personnelles ou documents ne sont autorisés. Lundi 07 juillet 2008 1) Le firewall 1.1) Quelle est la

Plus en détail

Cadres pour la conception d une SOA

Cadres pour la conception d une SOA Cadres pour la conception d une SOA Module BPM & SOA SI5/Master IFI Extraits des meilleures pratiques Softeam et de la méthode Praxème Merci à Fabien Villard - 1 - Conception SOA : Etapes, méthodes - 2

Plus en détail

CATALOGUE DES COURS. qlikview.com

CATALOGUE DES COURS. qlikview.com CATALOGUE DES COURS qlikview.com A propos de ce Catalogue Ce catalogue rassemble toutes les informations nécessaires à propos des cours QlikView. Il est organisé en trois sections principales : cours délivrés

Plus en détail

Optimisation des coûts, contrôle des risques et innovation

Optimisation des coûts, contrôle des risques et innovation Optimisation des coûts, contrôle des risques et innovation TROUVEZ LE BON ÉQUILIBRE AVEC DES SOLUTIONS LOGICIELLES ET DES PRESTATIONS DE CONSEIL POUR LA GOUVERNANCE OPÉRATIONNELLE PRENEZ UNE LONGUEUR

Plus en détail

Urbanisation des Systèmes d'informations

Urbanisation des Systèmes d'informations Urbanisation des Systèmes d'informations Étapes d une démarche d urbanisme 1 Notions préalables Une «organisation» humaine est composite A la finalité qu elle se donne, elle structure les contributions

Plus en détail

23 AVRIL 2012. «L approche processus pour la maîtrise de son activité» L approche processus et la norme ISO 9001

23 AVRIL 2012. «L approche processus pour la maîtrise de son activité» L approche processus et la norme ISO 9001 23 AVRIL 2012 «L approche processus pour la maîtrise de son activité» Droit réservé : Pierre Leclercq MWQ : approche processus 26/04/2012-1 L approche processus et la norme ISO 9001 L approche processus

Plus en détail

L unité U5 est validée par le contrôle de l acquisition des compétences relevant des fonctions suivantes issues du référentiel de certification :

L unité U5 est validée par le contrôle de l acquisition des compétences relevant des fonctions suivantes issues du référentiel de certification : CAHIER DES CHARGES POUR LES AUTEURS DE SUJET EPREUVE E5 BTS TECHNICO-COMMERCIAL 1. RAPPEL DE LA DEFINITION DE L'EPREUVE E5 - MANAGEMENT ET GESTION D ACTIVITÉS TECHNICO-COMMERCIALES (COEF. 4) U5 1. Finalités

Plus en détail

Business Process Modeling (BPM)

Business Process Modeling (BPM) Business Process Modeling (BPM) Mineure SOA Cécile Hardebolle cecile.hardebolle@supelec.fr Programme 8 nov. 15 nov. Introduction. Enjeux, rôle de l'architecte SI Partie n 1 du cas d'étude Architecture

Plus en détail

[2016][AA1] Consignes

[2016][AA1] Consignes [2016][AA1] Consignes Consignes pour le bilan architecture d'août 2014 {EPITECH.} 2016_AA1_Consignes.docx Description du document Titre [2016][AA1] Consignes Date 07/12/2014 Auteur Responsable E-Mail Julien

Plus en détail

a. Utiliser un moteur de recherche et affiner une requête

a. Utiliser un moteur de recherche et affiner une requête Page 1 / 6 III. Utiliser les services de l Internet 1. Se repérer et naviguer sur Internet 2. Effectuer une recherche 3. Utiliser des services en ligne 2. Effectuer une recherche a. Utiliser un moteur

Plus en détail

REFERENTIEL NORMATIF du CNES

REFERENTIEL NORMATIF du CNES REFERENTIEL NORMATIF du CNES Référence : Méthode et Procédure DEMARCHE D'ANALYSE DU LOGICIEL Annexe Technique de la MP RNC-CNES-Q-80-529 APPROBATION Président du CDN ; date et nom : Page i.1 PAGE D'ANALYSE

Plus en détail

Collection «Solutions d entreprise» dirigée par Guy Hervier

Collection «Solutions d entreprise» dirigée par Guy Hervier Collection «Solutions d entreprise» dirigée par Guy Hervier, ISBN : 2-212-11122-3 Avant-propos Nés dans les années 1970 pour répondre aux besoins des entreprises de VPC, les «centres d appels» ont pour

Plus en détail

Solution logicielle intégrée pour l industrie de la Menuiserie et de la Fermeture SOLUTION DE CHIFFRAGE POUR LA MENUISERIE ET LA FERMETURE

Solution logicielle intégrée pour l industrie de la Menuiserie et de la Fermeture SOLUTION DE CHIFFRAGE POUR LA MENUISERIE ET LA FERMETURE Solution logicielle intégrée pour l industrie de la Menuiserie et de la Fermeture SOLUTION DE CHIFFRAGE POUR LA MENUISERIE ET LA FERMETURE Devis sans erreur Commandes sans erreur Intelligence artificielle

Plus en détail

Module 26 : Techniques de modélisation

Module 26 : Techniques de modélisation Module 26 : Techniques de modélisation 26.0 Introduction Ce module enseigne une série de techniques qui constituent une trousse à outils bien pratique quand il s agit de construire des modèles dans Excel

Plus en détail

CegidExpert. www.cegid.fr/experts

CegidExpert. www.cegid.fr/experts CegidExpert www.cegid.fr/experts Cegid Expert Conçue pour les professionnels de l Expertise Comptable la gamme Cegid Expert constitue une solution métier en réponse à tous les besoins du Cabinet. Gage

Plus en détail

Solution de workflow pour la gouvernance des données d entreprise avec Oracle Data Relationship Management - Acheter ou Créer?

Solution de workflow pour la gouvernance des données d entreprise avec Oracle Data Relationship Management - Acheter ou Créer? Un livre blanc Oracle Mars 2014 Solution de workflow pour la gouvernance des données d entreprise avec Oracle Data Relationship Management - Acheter ou Créer? Note de synthèse Les organisations aspirant

Plus en détail

Illustration de couverture : Denis Tangney Jr - istock.com

Illustration de couverture : Denis Tangney Jr - istock.com Illustration de couverture : Denis Tangney Jr - istock.com Dunod, Paris, 2014 ISBN 978-2-10-071039-3 Table des matières Avant-propos................................................................ IX Chapitre

Plus en détail

Garantir la qualité et la disponibilité des services métier fournis à vos clients

Garantir la qualité et la disponibilité des services métier fournis à vos clients FICHE DE PRÉSENTATION DE LA SOLUTION CA Service Assurance Mai 2010 Garantir la qualité et la disponibilité des services métier fournis à vos clients we can est un portefeuille de solutions de gestion mûres

Plus en détail

REFERENTIEL DES ACTIVITES & DES COMPETENCES DES MEMBRES DE CHSCT

REFERENTIEL DES ACTIVITES & DES COMPETENCES DES MEMBRES DE CHSCT PREFECTURE DE LA REGION AQUITAINE Direction régionale du travail, de l'emploi et de la formation professionnelle Santé Sécurité Travail REFERENTIEL DES ACTIVITES & DES COMPETENCES DES MEMBRES DE CHSCT

Plus en détail

Anticiper. Définir. mesurer. optimiser DE GAMMA - ARCOLE CHRONOS DE GAMMA. arcole chronos. Gestion des Temps et des Activités

Anticiper. Définir. mesurer. optimiser DE GAMMA - ARCOLE CHRONOS DE GAMMA. arcole chronos. Gestion des Temps et des Activités Définir Analyser planifier optimiser mesurer Anticiper 01 DE GAMMA arcole chronos T Gestion des Temps et des Activités Accélérateur de Performance Métier L optimisation de la productivité de votre socle

Plus en détail

Buts de l intégration en informatique

Buts de l intégration en informatique Buts de l intégration en informatique Comment faire communiquer et intégrer vos applications hétérogènes dans votre entreprise interconnectée? Quels types d applications construisons-nous? Réaliser Créer

Plus en détail

1. Modélisation SOA. 2. BPMN (présentation) 1. Modélisation SOA. Modélisation pour SOA - Page 1

1. Modélisation SOA. 2. BPMN (présentation) 1. Modélisation SOA. Modélisation pour SOA - Page 1 1. Modélisation SOA UML est tout à fait approprié pour modéliser les structures de données (xsd) qui seront échangées au niveau des services WEB et des autres éléments de l'infrastructure SOA. Eléments

Plus en détail

MASTER INFORMATIQUE Parcours INFORMATIQUE DECISIONNELLE

MASTER INFORMATIQUE Parcours INFORMATIQUE DECISIONNELLE MASTER INFORMATIQUE Parcours INFORMATIQUE DECISIONNELLE Responsable du parcours: Prof Hoai An LE THI Département d Informatique, UFR MIM Tel. 03 87 31 54 41, email lethi@univ-metz.fr Informatique décisionnelle

Plus en détail

BTS - Comptabilité et gestion des organisations

BTS - Comptabilité et gestion des organisations Impression à partir du site https://offredeformation.picardie.fr le 18/12/2015. Fiche formation BTS - Comptabilité et gestion des organisations - N : 16037 - Mise à jour : 07/09/2015 BTS - Comptabilité

Plus en détail

La pratique - Outiller. Le dur passage de la théorie à la pratique

La pratique - Outiller. Le dur passage de la théorie à la pratique La pratique - Outiller Le dur passage de la théorie à la pratique Les exemples concrets et certaines copies d'écran proviennent de l'environnement de gestion de processus de la société Serena (http://serena.com/geo/fr/).

Plus en détail

La migration d'un Core Banking

La migration d'un Core Banking La migration d'un Core Banking Par Florent WATRIN Le 02/10/2014 CALIS CONSEIL - 110, rue Réaumur - 75002 PARIS - Tél.: 01.42.86.03.47 Site internet : http://www.calis-conseil.com - Courriel : infos@calis-conseil.com

Plus en détail

DE GAMMA. arcole reporting. adaptation métiers interrogation simple. Infocentre Windows rapport. Infocentre décisionnel de la gamme Arcole

DE GAMMA. arcole reporting. adaptation métiers interrogation simple. Infocentre Windows rapport. Infocentre décisionnel de la gamme Arcole Infocentre Windows rapport adaptation métiers interrogation simple 01 DE GAMMA arcole reporting T Infocentre décisionnel de la gamme Arcole Accélérateur de Performance Métier L optimisation de la productivité

Plus en détail

ANNEXE IV - RÉGLEMENT D EXAMEN. U. 1 3 écrite 4 h CCF 3 situations d évaluatio n. 2h + 20 min* orale. 3 situations d évaluatio n

ANNEXE IV - RÉGLEMENT D EXAMEN. U. 1 3 écrite 4 h CCF 3 situations d évaluatio n. 2h + 20 min* orale. 3 situations d évaluatio n BTS Management des unités commerciales ANNEXE IV - RÉGLEMENT D EXAMEN Voie scolaire dans un établissement public ou privé sous contrat, CFA ou section d apprentissage habilité. Formation professionnelle

Plus en détail

DEMANDE D INFORMATION RFI (Request For Information)

DEMANDE D INFORMATION RFI (Request For Information) DOD-SDESS RFI Demande d information SDESS-GestionContenus Réf. : RFI_SDESS-GestionContenus.doc Page 1/8 DEMANDE D INFORMATION RFI (Request For Information) SOMMAIRE 1. OBJET DE LA DEMANDE D INFORMATION...

Plus en détail

SYSTEMES D INFORMATION & CONCEPTION de BdD

SYSTEMES D INFORMATION & CONCEPTION de BdD SYSTEMES D INFORMATION & CONCEPTION de BdD PLAN CONCEPT DE SYSTEME D INFORMATION MODELISATION D UN SYSTEME D INFORMATION MODELISATION CONCEPTUELLE : les METHODES METHODE SYSTEMIQUE METHODE OBJET L3 Informatique

Plus en détail

Module 168 Analyser, décomposer et regrouper des procédures d entreprise

Module 168 Analyser, décomposer et regrouper des procédures d entreprise Module 168 Analyser, décomposer et regrouper des procédures d entreprise Copyright IDEC 2006. Reproduction interdite. Module 168 Modélisation de processus métier Sommaire... 3 Quelques définitions... 4

Plus en détail

Nos formations. Im Info, centre de formation agréé depuis 1995, vous propose ses formations techniques avec : Sur toute la France. avec le sourire!

Nos formations. Im Info, centre de formation agréé depuis 1995, vous propose ses formations techniques avec : Sur toute la France. avec le sourire! Nos formations Im Info, centre de formation agréé depuis 1995, vous propose ses formations techniques avec : Des formateurs à votre service Sur toute la France Avec expertise et compétence (depuis 1995)

Plus en détail

Profils de professions liées à Internet : Ergonome Web

Profils de professions liées à Internet : Ergonome Web ! Profils de professions liées à Internet : Ergonome Web Ergonome Web! 3 2. Profil! 5 2.1 Résumé du profil! 5 2.2 Profil détaillé! 6 Ergonome Web 1. Description du métier Profil Ergonome Web Autre dénomination

Plus en détail

FORMATION VOYAGE D ETUDE

FORMATION VOYAGE D ETUDE COSMOS 2001 FORMATION VOYAGE D ETUDE LONDRES - LA PRESCRIPTION DEVELOPPEMENT DURABLE DU TERRITOIRE, DE LA VILLE ET DE L ARCHITECTURE COSMOS.2001 S.A.S. au capital de 37 000 Siège social Technopôle de l'aisne

Plus en détail

LE CRM À L ÈRE DU CLIENT. façons de satisfaire vos clients et de stimuler la croissance de votre entreprise grâce à un CRM moderne.

LE CRM À L ÈRE DU CLIENT. façons de satisfaire vos clients et de stimuler la croissance de votre entreprise grâce à un CRM moderne. LE CRM À L ÈRE DU CLIENT façons de satisfaire vos clients et de stimuler la croissance de votre entreprise grâce à un CRM moderne ebook 1 SOMMAIRE Résumé analytique Mieux aligner les ventes et le marketing

Plus en détail

La qualité. une vocation : satisfaire ( à.)

La qualité. une vocation : satisfaire ( à.) La qualité une vocation : satisfaire ( à.) (fournir une prestation qui intrinsèquement satisfait aux exigences) LAAS, Toulouse le 25 juillet 2008 page 1/62 Présentation de l intervenant Enseignant-Chercheur,

Plus en détail

L INFORMATIQUE OPÉRATIONNELLE

L INFORMATIQUE OPÉRATIONNELLE INTERBRANCHES FAMILLE MALADIE RECOUVREMENT RETRAITE ORGANISATION DU DISPOSITIF NATIONAL Le dispositif de formation est proposé par l Ucanss et mis en oeuvre par le Crafep, le CRF de Tours et le CRF de

Plus en détail

GUIDE : RÉDIGER UN CAHIER DES CHARGES

GUIDE : RÉDIGER UN CAHIER DES CHARGES 27.06.2015 GUIDE : RÉDIGER UN CAHIER DES CHARGES CRÉATION OU REFONTE D UN SITE INTERNET Expert indépendant en web et en communication digitale depuis 2009 6 allée Armonville, appt. 12-86000 Poitiers contact@mehdi-benyounes.com

Plus en détail

(Document de 14 pages) Fabrice Douchant Xuan-Tuong Le. Nicolas Gibelin Lom Messan Hillah

(Document de 14 pages) Fabrice Douchant Xuan-Tuong Le. Nicolas Gibelin Lom Messan Hillah Master Informatique 2ème Année SAR Année 2007-2008 RAPPORT FINAL Livrable # 3 (Document de 14 pages) Participants Fabrice Douchant Xuan-Tuong Le Encadrants Nicolas Gibelin Lom Messan Hillah UFR 922 - Informatique

Plus en détail

Note de synthèse. Une éco-innovation qui présente plusieurs facettes a facilité l évolution de la production durable

Note de synthèse. Une éco-innovation qui présente plusieurs facettes a facilité l évolution de la production durable NOTE DE SYNTHÈSE 15 Note de synthèse Une éco-innovation qui présente plusieurs facettes a facilité l évolution de la production durable Par la mise en place de pratiques productives efficientes et le développement

Plus en détail

Spécification par la modélisation

Spécification par la modélisation Spécification par la modélisation Objectifs : Être en mesure de spécifier par les modèles UML. Comprendre l importance des cas d utilisation (UC). Comprendre les méthodes d'identification des UCs. Comprendre

Plus en détail

Workflow et Service Oriented Architecture (SOA)

Workflow et Service Oriented Architecture (SOA) White Paper Workflow et Service Oriented Architecture (SOA) Présentation Cet article offre une approche pragmatique de la SOA et du workflow à travers des problématiques d'entreprises, une méthodologie

Plus en détail

Modélisation Principe Autre principe

Modélisation Principe Autre principe Modélisation Principe : un modèle est une abstraction permettant de mieux comprendre un objet complexe (bâtiment, économie, atmosphère, cellule, logiciel, ). Autre principe : un petit dessin vaut mieux

Plus en détail

Livre numérique CINQ FAÇONS D AUGMENTER LES VENTES GRÂCE AU MARKETING

Livre numérique CINQ FAÇONS D AUGMENTER LES VENTES GRÂCE AU MARKETING Livre numérique CINQ FAÇONS D AUGMENTER LES VENTES GRÂCE AU MARKETING SOMMAIRE Résumé analytique Conseil 1 : S accorder sur les définitions 2 3 Résumé analytique Équipes ventes et marketing. Ils passent

Plus en détail

Aide à la conception de Système d Information Collaboratif, support de l interopérabilité des entreprises

Aide à la conception de Système d Information Collaboratif, support de l interopérabilité des entreprises Aide à la conception de Système d Information Collaboratif, support de l interopérabilité des entreprises Jihed Touzi, Frédérick Bénaben, Hervé Pingaud Thèse soutenue au Centre de Génie Industriel - 9

Plus en détail

Votre succès notre spécialité!

Votre succès notre spécialité! Les prestataires sont nombreux sur le marché. EMPSI Consulting se démarque par son offre personnalisée au profit de chaque client : entreprise ou salarié. EMPSI Consulting a été créée en 2010 par Badreddine

Plus en détail

Métamodèle Ingénierie Système. Pour S-Miner 6.0 +

Métamodèle Ingénierie Système. Pour S-Miner 6.0 + Métamodèle Ingénierie Système Pour S-Miner 6.0 + 1 Introduction Le métamodèle «Ingénierie Système» (IS) est un métamodèle destiné à S-Miner 6.0+ permettant de produire un environnement intégré destiné

Plus en détail

Fiche informative sur l'action

Fiche informative sur l'action Fiche informative sur l'action Titre de l'action : Construire un projet personnel et professionnel d orientation au collège : livret d accompagnement à l orientation des classes de Quatrième et Troisième

Plus en détail

MASTER. Logistique. Domaine : Droit, Economie, Gestion. Mention : Logistique et distribution

MASTER. Logistique. Domaine : Droit, Economie, Gestion. Mention : Logistique et distribution MASTER Logistique Domaine : Droit, Economie, Gestion Mention : Logistique et distribution Parcours : Management logistique Ingénierie logistique Organisation : Ecole Universitaire de Management Lieu de

Plus en détail

CONCOURS EXTERNE INRIA N RH3 ACCES AU CORPS DES ASSISTANTS INGENIEURS 1 POSTE : ASSISTANT RESSOURCES HUMAINES (H/F)

CONCOURS EXTERNE INRIA N RH3 ACCES AU CORPS DES ASSISTANTS INGENIEURS 1 POSTE : ASSISTANT RESSOURCES HUMAINES (H/F) CONCOURS EXTERNE INRIA N RH3 ACCES AU CORPS DES ASSISTANTS INGENIEURS 1 POSTE : ASSISTANT RESSOURCES HUMAINES (H/F) CENTRE DE RECHERCHE LILLE NORD EUROPE PHASE D ADMISSION : EPREUVE ECRITE DUREE : 2 HEURES

Plus en détail

Projet de stratégie financière pour l OMS

Projet de stratégie financière pour l OMS CONSEIL EXÉCUTIF EB136/36 Cent trente-sixième session 24 décembre 2014 Point 12.1 de l ordre du jour provisoire Projet de stratégie financière pour l OMS Rapport du Secrétariat 1. En mai 2014, la Soixante-Septième

Plus en détail

Dossier de conception. Conception d un site E-learning

Dossier de conception. Conception d un site E-learning Conception d un site E-learning Encadré par : Mr. LACHGAR Mohamed Réalisé par : LECHQER Younesse ELEOUAD Abdelhadi SOMMAIRE I. PERIMETRE DU PROJET... 2 1.1. ENJEUX ET VISION DU PROJET... 3 1.2. ARCHITECTURE

Plus en détail

Définition générale d'un Workflow :

Définition générale d'un Workflow : Workflow Table des matières Analyse... 3 Définition générale d'un Workflow :... 3 Avantages...4 Workflow Pattern...5 Forme Mathématique...7 Terminologie...8 Langages, Notations et Projets... 9 Les Notations:...9

Plus en détail

En 2000 l OMG propose une approche nommée MDA Model Driven Architecture, S appuyant sur le standard UML pour

En 2000 l OMG propose une approche nommée MDA Model Driven Architecture, S appuyant sur le standard UML pour MDA (Model Driven Architecture) Ingénierie logicielle guidée par les modèles S.N Historique: En 2000 l OMG propose une approche nommée MDA Model Driven Architecture, S appuyant sur le standard UML pour

Plus en détail

Achats mieux ciblés, maîtrise des dépenses et visibilité du flux de trésorerie. P2P Solutions d'entreprise Canon

Achats mieux ciblés, maîtrise des dépenses et visibilité du flux de trésorerie. P2P Solutions d'entreprise Canon Achats mieux ciblés, maîtrise des dépenses et visibilité du flux de trésorerie P2P Solutions d'entreprise Automatisation du processus P2P* pour unifier la gouvernance des services achats et finances. Découvrez

Plus en détail

Référentiels partagés. Définition et positionnement dans le SI

Référentiels partagés. Définition et positionnement dans le SI Référence : CNRS / DSI / REFERENTIELS / Référentiels_applications_v5.doc Date : janvier 2005 Version : 5.0 Auteurs : Equipe Référentiels du projet RUE (Référentiels Urbanisation EAI) Passage de la version

Plus en détail

«Identifier et définir les risques pour mesurer les impacts sur le résultat et l organisation»

«Identifier et définir les risques pour mesurer les impacts sur le résultat et l organisation» Episode #3 - Le pilotage des Risques, bien sûr! Une évidence pas toujours si claire. Alexis Missoffe Senior Manager @Décision Performance Conseil (DPC) L Episode 2 de notre série sur les risques a introduit

Plus en détail

Business Process Analysis (BPA)

Business Process Analysis (BPA) Information engineering since 1989 conception développement intégration optimisation Business Process Analysis (BPA) LIVRE BLANC Introduction à «La Démarche Processus» 1 Pourquoi adopter une démarche processus?

Plus en détail

Chapitre 2 : Cycles de vie logiciel et méthodes de développement G L & A G L 2 0 1 4 / 2 0 1 5

Chapitre 2 : Cycles de vie logiciel et méthodes de développement G L & A G L 2 0 1 4 / 2 0 1 5 Chapitre 2 : Cycles de vie logiciel et méthodes de développement G L & A G L 2 0 1 4 / 2 0 1 5 Plan Chapitre 2 Modèles de cycles de vie Méthodes de développement : Méthode lourde Méthode agile Exemple

Plus en détail

Séance 4: Modélisation et diagnostic des processus (actuel)

Séance 4: Modélisation et diagnostic des processus (actuel) Séance 4: Modélisation et diagnostic des processus (actuel) 2 Une méthode de réingénierie Gestion de projet Leadership Ajout de valeur (évaluation des bénéfices) Mise en place du nouveau PA et du SI Développement

Plus en détail

OFFRE EASY TAFF. Passez à la vitesse supérieure. Une façon plus fluide de travailler. AFConsulting Solutions

OFFRE EASY TAFF. Passez à la vitesse supérieure. Une façon plus fluide de travailler. AFConsulting Solutions AFConsulting Solutions La Solution tout en un de votre Système Informatique Passez à la vitesse supérieure OFFRE EASY TAFF Une façon plus fluide de travailler Audit du Système Informatique Installation

Plus en détail

S8 - INFORMATIQUE COMMERCIALE

S8 - INFORMATIQUE COMMERCIALE S8 - INFORMATIQUE COMMERCIALE Les savoirs de l Informatique Commerciale doivent être abordés en relation avec les autres savoirs (S4 à S7). Les objectifs généraux sont : o de sensibiliser les étudiants

Plus en détail

Des solutions qui supportent vos ambitions

Des solutions qui supportent vos ambitions Des solutions qui supportent vos ambitions Réussir ses objectifs stratégiques Dans un environnement social et économique mondialisé en perpétuelle mouvance, où harmonisations législatives et réglementaires

Plus en détail

Formation. «Chef d entreprise, votre métier c est diriger!» Saint-Gaudens Novembre 2014 janvier 2015

Formation. «Chef d entreprise, votre métier c est diriger!» Saint-Gaudens Novembre 2014 janvier 2015 Formation «Chef d entreprise, votre métier c est diriger!» Saint-Gaudens Novembre 2014 janvier 2015 Vous souhaitez sécuriser votre activité? Évaluer rapidement la rentabilité de vos produits et services

Plus en détail

Chapitre I - Introduction et conseils au lecteur

Chapitre I - Introduction et conseils au lecteur Chapitre I - Introduction et conseils au lecteur Cette partie introductive situe la place de l'algorithmique dans le développement logiciel et fournit au lecteur des conseils : conseils pour bien analyser

Plus en détail

SERVICES. Distribution de licences logicielles et gestion des droits livrés dans le Cloud et conçus pour le Cloud

SERVICES. Distribution de licences logicielles et gestion des droits livrés dans le Cloud et conçus pour le Cloud SERVICES Distribution de licences logicielles et gestion des droits livrés dans le Cloud et conçus pour le Cloud L industrie du logiciel face aux défis du Cloud Les entreprises ont rapidement réalisé la

Plus en détail

SECTION 2 BILAN DES COMPÉTENCES

SECTION 2 BILAN DES COMPÉTENCES SECTION 2 BILAN DES COMPÉTENCES Bilan des compétences INTRODUCTION... 3 LES OBJECTIFS DU BILAN DES COMPETENCES... 3 LE DEROULEMENT DE VOTRE BILAN DES COMPETENCES... 3 LE BILAN DES COMPETENCES DU PROGRAMME...

Plus en détail

FORMATION EN QUALITE-MÉTHODES NORMES ET SYSTEMES DE MANAGEMENT DE LA QUALITE

FORMATION EN QUALITE-MÉTHODES NORMES ET SYSTEMES DE MANAGEMENT DE LA QUALITE FORMATION EN QUALITE-MÉTHODES NORMES ET SYSTEMES DE MANAGEMENT DE LA QUALITE STRATEGIE, ORGANISATION ET MANAGEMENT D ENTREPRISE Page 2 FORMATION PERSONNALISEE Evaluation du besoin Ecoute de votre besoin

Plus en détail

Ministère de l enseignement supérieur et de la recherche scientifique. Direction Générale des Études Technologiques

Ministère de l enseignement supérieur et de la recherche scientifique. Direction Générale des Études Technologiques Ministère de l enseignement supérieur et de la recherche scientifique Direction Générale des Études Technologiques Institut Supérieur des Etudes Technologiques de SILIANA Département Technologies de l

Plus en détail

Radar Live. La solution pour faire évoluer vos tarifs en temps réel

Radar Live. La solution pour faire évoluer vos tarifs en temps réel Radar Live La solution pour faire évoluer vos tarifs en temps réel Une avancée majeure pour votre processus de tarification Radar Live est un logiciel révolutionnaire qui change radicalement l approche

Plus en détail

Rapport individuel Génie logiciel

Rapport individuel Génie logiciel 2012 Rapport individuel Génie logiciel Dans ce rapport sera présenté l ensemble des activités effectuées au cours du projet de création de site de covoiturage «Etucovoiturage» (http://etucovoiturage.free.fr)

Plus en détail

COURS : gestion de projet, planning GANTT. Secteur de la construction spécialité matériaux du bâtiment

COURS : gestion de projet, planning GANTT. Secteur de la construction spécialité matériaux du bâtiment Brevet de Technicien Supérieur Technico-commercial Spécialité Matériaux du Bâtiment Lycée Régional du Bâtiment et des Travaux Publics COURS : gestion de projet, planning GANTT Secteur de la construction

Plus en détail

Monsieur le Directeur de l Office Fédéral de la Santé Publique, Monsieur le Conseiller d Etat, Mesdames, Messieurs,

Monsieur le Directeur de l Office Fédéral de la Santé Publique, Monsieur le Conseiller d Etat, Mesdames, Messieurs, Monsieur le Directeur de l Office Fédéral de la Santé Publique, Monsieur le Conseiller d Etat, Mesdames, Messieurs, L information, c est déjà un soin. Je paraphrase ici la maxime d un professeur américain,

Plus en détail

Licences du système d'exploitation Windows pour poste de travail pour une utilisation avec des machines virtuelles

Licences du système d'exploitation Windows pour poste de travail pour une utilisation avec des machines virtuelles Récapitulatif licences en volume Licences du système d'exploitation Windows pour poste de travail pour une utilisation avec des machines virtuelles Table des matières Ce récapitulatif s'applique à tous

Plus en détail

Fiche Pratique CNDS Construire un Projet Territorial Concerté

Fiche Pratique CNDS Construire un Projet Territorial Concerté Fiche Pratique CNDS Construire un Projet Territorial Concerté I - Définition du Projet Territorial Concerté - PTC Le "Projet Territorial Concerté" est une démarche de coopération et de mutualisation des

Plus en détail

PROGRAMME A LA CARTE. MODULES DE PERFECTIONNEMENT en AUDIT

PROGRAMME A LA CARTE. MODULES DE PERFECTIONNEMENT en AUDIT PROGRAMME A LA CARTE MODULES DE PERFECTIONNEMENT en UNE INDIVIDUALISATION DES PARCOURS DE FORMATION Les modules de perfectionnement de CAPITOLIS permettent à une personne qui exerce ou va exercer des responsabilités

Plus en détail

NOS FORMATIONS VEDETTES

NOS FORMATIONS VEDETTES NOS FORMATIONS VEDETTES 1. Communication interpersonnelle au bureau 2. Productivité et Efficacité Professionnelles 3. Planifier et concevoir une formation 4. Lean SixSigma 5. Communication orale et rédaction

Plus en détail

ISO/DIS 9001:2014 Analyse du projet de norme international

ISO/DIS 9001:2014 Analyse du projet de norme international ISO/DIS 9001:2014 Analyse du projet de norme international Une perspective LRQA Mai 2014 Introduction La publication du Projet de Norme Internationale (DIS) de la norme (ISO/DIS 9001:2014) dessystème de

Plus en détail

Architecture d entreprise gouvernementale 3.0

Architecture d entreprise gouvernementale 3.0 Avis au lecteur sur l accessibilité : Ce document est conforme au standard du gouvernement du Québec SGQRI 008-02 (SGQRI 008-03, multimédia : capsules d information et de sensibilisation vidéo) afin d

Plus en détail

Archivage numérique et règles de conformité

Archivage numérique et règles de conformité Archivage numérique et règles de conformité Impacts de la dématérialisation Jean-Claude Maury 1 Fil rouge Rappel sur l archivage numérique 2 Le changement de statut de l archivage l numérique Au Au cours

Plus en détail

Analyse et conception de systèmes d information

Analyse et conception de systèmes d information Analyse et conception de systèmes d information Présentation réalisée par P.-A. Sunier Professeur à la HE-Arc de Neuchâtel http://lgl.isnetne.ch Juin 2005 [SJB-02] Chapitre 4 1 Références Ce document a

Plus en détail

Mes Données Guide de l utilisateur (International)

Mes Données Guide de l utilisateur (International) Mes Données Guide de l utilisateur (International) Ce guide de l utilisateur décrit le fonctionnement de Mes Données, un portail qui fournit aux employés d Ashland un espace centralisé pour accéder et

Plus en détail

Groupement ICS eau et William Terry Conseil, représenté par:

Groupement ICS eau et William Terry Conseil, représenté par: Catalogue de Formations THERMALISME Accompagnement à la Certification Aquacert HACCP (Certification basée sur le Guide Bonnes Pratiques de la profession Conforme aux exigences règlementaires de janvier

Plus en détail