Dossier d'optique. Affichage OLED. Date : le 27/01/09 Classe : MI 3. Affichage OLED (dossier d'optique) Manier Max, le

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Dossier d'optique. Affichage OLED. Date : le 27/01/09 Classe : MI 3. Affichage OLED (dossier d'optique) Manier Max, le 27.01."

Transcription

1 Dossier d'optique Affichage OLED Date : le 27/01/09 Classe : MI 3 Groupe : Manier Max - 1 -

2 Table des matières : Page 1. Introduction Composition des OLEDs Fabrication des OLEDs Fonctionnement des OLEDs Différents types d OLEDS OLED à matrice passive (PMOLEDs) OLED à matrice active (AMOLEDs) OLED transparente OLED haute émissivité OLED pliable OLED blanche Avantages et inconvénients Courantes et futures applications des OLEDs Conclusion Table des figures

3 1. Introduction Imaginez un écran de télévision haute définition, mesurant 80 pouces de larges avec une épaisseur de seulement un quart de pouce, consommant moins que la plupart des télévisions sur le marché et pouvant être enroulé sur lui-même quand on ne l utilise pas. Et si vous pouviez avoir un tel affichage sur le par brise de votre voiture? Ou encore l intégrer directement à vos vêtements? Ce dispositif sera peut être possible dans un avenir proche grâce à l aide d une technologie appelée diode électroluminescente organique (OLEDs). Les OLEDs sont des dispositifs à semi-conducteurs composé de films couches de molécules organiques qui créés de la lumière lors de l application d un courant électrique. Cette technologie est plus lumineuse, fournit un meilleur contraste et consomme moins que les technologies actuelles telles que les diodes électroluminescentes (LEDs) ou les écrans à cristaux liquides (LCDs). Ce dossier a pour but d apporter les connaissances de base sur cette nouvelle technologie. Il recouvre la globalité de l information, allant de la fabrication des OLEDs, des différents types existants jusqu aux avantages et inconvénients de celles-ci. Les informations ainsi que les images de ce dossier sont issues du site internet anglais suivant : 2. Composition des OLEDs Comme les LEDs, les OLEDs sont composées d un dispositif à semi-conducteur d une épaisseur de 100 à 500 nanomètres, soit environ 200 fois plus petites qu un cheveu humain. Les OLEDs peuvent avoir deux ou trois couches de matière organique, la troisième étant une couche de transport facilitant le déplacement des électrons de la cathode à la couche émissive. Dans ce dossier, nous allons nous concentrer sur les systèmes à deux couches. Les OLEDs se composent des éléments suivants : - 3 -

4 Substrat (plastique, verre, aluminium) : le substrat fait office de base pour une l OLED, c est lui qui soutient les autres composants. Anode (transparente) : l anode supprime les électrons (ajoute des «trous») quand un courant circule à travers le dispositif. Couches organique : ces couches sont composées de molécule organique ou de polymère. Couche conductrice : cette couche est constituée de molécules organiques de plastique qui transportent les «trous» venant de l anode. Un des polymères conducteur utilisé dans les OLEDs est le polyaniline. Couche émissive : cette couche est également constituée de molécules organiques de plastique (différent de ceux de la couche conductrice) qui transportent les électrons de la cathode, c est là que la lumière est créé. Un des polymères conducteur utilisé dans les OLEDs est le polyfluorene. Cathode (peut ou non être transparente selon le type d OLED) : la cathode injecte des électrons lorsqu un courant circule dans le dispositif. Figure 1 Schéma de la structure d une OLED - 4 -

5 3. Fabrication des OLEDs La plus grande partie de la fabrication des OLEDs est l application de des fines couches organiques au substrat. Elle peut se réaliser de trois manières différentes : Le dépôt sous vide ou évaporation thermique sous vide (VTE) : dans une chambre à vide, les molécules organiques sont légèrement chauffées (évaporation) et autorisé à se condenser en couches minces sur le substrat refroidit. Ce processus est couteux et inefficace. Le dépôt en phase de vapeur organique (OCPD) : à basse pression, chauffé par les parois de la chambre d un réacteur, un gaz transporte des vapeurs de molécule qui vont se condenser en couches minces sur le substrat refroidi. L utilisation d un gaz transporteur augmente l efficacité et réduit le coût de production des OLEDs. L impression jet d encre : grâce à la technologie jet d encre, les OLEDs sont pulvérisées sur des substrats, tout comme l encre est pulvérisée sur le papier pendant l impression traditionnelle. Cette méthode réduit grandement le coût de fabrication et permet d imprimer des OLEDs sur des films de grandes surfaces tel que les grands écrans de télévision 80 pouces ou des panneaux d affichages électroniques. Figure 2 Photo de la fabrication d OLED - 5 -

6 4. Fonctionnement des OLEDs Les OLEDs émettent de la lumière d une manière similaire aux LEDs, grâce à un processus appelé électrophosphorescence. Le processus est le suivant : Figure 3 Schéma de fonctionnement d une OLED La batterie ou l alimentation de l appareil contenant l écran OLED applique une tension sur l ensemble du dispositif. Un courant électrique circule donc de la cathode à l anode en traversant les couches organiques (un courant électrique n est autre qu un flux d électrons). La cathode donne des électrons à la couche émissive, tandis que l anode supprime des électrons de la couche conductrice (ce qui équivaut à donner des «trous» à la couche conductrice). A la frontière des deux couches organiques, les électrons rencontrent des «trous». A chaque fois que c est le cas, l électron va combler le «trou» (il descend d un niveau d énergie dans l atome). Lorsque cela ce produit, l électron restitue l énergie perdue sous forme d un photon lumineux. L OLED émet alors de la lumière dont la couleur dépend du type de molécule organique dans la couche émissive. Les fabricants place plusieurs types de films organiques sur la même OLED pour réaliser des affichages couleur. L intensité ou le contraste de la lumière dépend de la quantité de courant électrique appliqué au dispositif : plus il y a de courant, plus la luminosité et le contraste sont importants

7 5. Différents types d OLEDS 5.1 OLED à matrice passive (PMOLEDs) Les PMOLEDs sont composées de bandes de cathode, de couches organiques et de bandes d anode. Celles-ci sont disposées perpendiculairement aux bandes de cathode. Les intersections des deux types de bandes forment les pixels où la lumière est émise. Un circuit électrique externe permet de commander quels pixels seront allumés et lesquels seront éteints. Encore une fois, la luminosité de chaque pixel est proportionnelle à la quantité de courant. Figure 4 Schéma de la structure d une PMOLED Les PMOLEDs sont facile à réaliser, cependant, elles consomment plus de puissance que d autres types d OLEDs. Principalement en raison de la puissance nécessaire pour le circuit de commande externe. Ce type d écran d affichage est le plus efficace pour le texte et les icônes. Il est particulièrement bien adapté pour les petits écrans (2 à 3 pouces de diagonale) comme on trouve sur les téléphones cellulaires et lecteurs MP3. Même en tenant compte de la consommation du circuit externe, ce type d OLED consomme toujours moins que les traditionnels écrans LCD

8 5.2 OLED à matrice active (AMOLEDs) Les AMOLEDs sont composées d une couche de cathode pleine, de couches organiques et de l anode, mais celle-ci est superposée par un fin film de transistor (TFT) formant un tableau matriciel. Le tableau TFT est directement le circuit de commande qui détermine quels pixels doivent être activés pour obtenir la forme d une image. Figure 5 Schéma de la structure d une AMOLED Les AMOLEDs consomment moins d énergie que les PMOLEDs parce que la matrice TFT requiert moins d énergie que les circuits de commande externe. Ce type d OLED est donc plus efficace pour la création de plus grands écrans. Ce type d affichage est également adapté pour des fréquences de rafraichissement plus élevées, nécessaire à la vidéo. Les meilleures applications pour de tels dispositifs sont donc les moniteurs d ordinateur, les téléviseurs grands écrans ou les panneaux d affichages électroniques

9 5.3 OLED transparente Les OLEDs transparentes sont uniquement composées de matériaux transparents (substrat, cathode et anode). Et donc, lorsqu on éteint l écran, celui-ci devient à 85% aussi transparent que le substrat. En revanche, lorsqu il est allumé, il permet à la lumière de passer dans les deux directions. Un écran d OLED transparent peut être réalisé en matrice active ou passive. Cette technologie peut être utilisée pour les visières et autres par brise de voiture, on peut ainsi afficher quelque chose dessus et toujours voir au travers. Figure 6 Schéma de la structure d une OLED transparente 5.4 OLED haute émissivité Les OLEDs à haute émissivité possèdent simplement un substrat qui est soit opaque ou réfléchissant. Cela permet de réfléchir la lumière qui descendait dans le cas des OLEDs transparentes et de la redirigée dans la direction souhaitée. Ils sont le mieux adaptés pour des dispositifs à matrice active. Les fabricants projettent d utilisé un telle type d OLED dans les cartes à puces

10 5.5 OLED pliable Les OLEDs pliable possèdent un substrat réalisé en feuilles métalliques ou plastiques très souple, elles sont très légère et possède une bonne autonomie. Leur utilisation dans les téléphones cellulaires ou les GPS permet de réduire la casse, l une des principales causes de retour ou de réparation. Potentiellement, de tels écrans pliables peuvent être attachés à des tissus afin de créer des vêtements «intelligents». Tels que des vêtements de survie en pleine air avec une puce d ordinateur, un téléphone portable, un GPS et un écran OLED cousu dessus. Figure 7 Photo d une OLED pliable 5.6 OLED blanche Les OLEDs blanche émettent une lumière blanche, comme son nom l indique, qui est plus lumineuse, plus uniforme et économe en énergie que celle émise par les lampes fluorescentes. Elles possèdent également la véritable couleur de l éclairage à incandescence. Parce que ce type d OLED peut être réalisé sur de grandes feuilles, elles peuvent remplacer les lampes fluorescentes qui sont actuellement utilisées dans les maisons et les bâtiments. On pourrait ainsi réduire les coûts de l énergie pour l éclairage

11 6. Avantages et inconvénients L écran LCD est actuellement l écran de choix en matière de petits appareils et également populaire dans les téléviseurs grand écran. En général, les LEDs quant à elle utilisées pour les chiffres des horloges numériques et autres appareils électronique. Les OLEDs possèdent de nombreux avantages par rapport à ces deux types d affichages : Le plastique des couches organiques d une OLED est plus mince, plus léger et plus souples que les couches cristallines dans une LED ou un LCD. Parce que la couche émissive de lumière d une OLED est plus légère, le substrat de cette dernière peut être flexible au lieu de rigide. On peut donc le réaliser en plastique plutôt qu en verre comme dans le cas d une LED ou d un LCD. Les OLEDs sont plus lumineuses que ses deux rivales. En effet, les couches organiques de celles-ci sont beaucoup plus minces que les cristaux inorganiques des deux autres. Les couches conductrices et émissives de l OLED peuvent donc être multicouches. De plus, le verre contenu dans les LEDs et les LCDs absorbe une partie de la lumière. Les affichages à OLED ne nécessitent pas de rétro-éclairage, car ils produisent euxmêmes leur lumière, comparé aux écrans LCDs. Cela à donc un impact très important sur la consommation, qui est particulièrement important pour les piles et accumulateurs d un appareil tel que les téléphones cellulaire. Les OLEDs sont plus faciles à produire et peuvent être faite à plus grande échelle. Parce qu elles sont essentiellement composées de matière plastique, elles peuvent être réalisée en fines feuilles de grandes tailles. Il est beaucoup plus difficile de cultiver et prévoir autant de cristaux liquides. Les écrans OLEDs possèdent un grand champ de vue sur 170. Parce que les écrans LCDs travaillent par rétro-éclairage, ils possèdent un obstacle de vision pour certain angle

12 Les OLEDs semblent être la technologie idéale pour tous les types d écrans, mais elles ont aussi quelques inconvénients : Durée de vie : alors que le rouge et le vert ont une plus longue durée de vie (46'000 à 230'000 heures), le bleu organique est actuellement nettement inférieur (jusqu'à près de 14'000 heures). Fabrication : les procédés de fabrication sont actuellement chers. Eau : l eau peut facilement endommager les OLEDs. 7. Courantes et futures applications des OLEDs Actuellement, les OLEDs sont utilisées dans les petits écrans des appareils tels que les téléphones cellulaires, les GPS et les appareils photo numérique. En septembre 2004, Sony Corporation à annoncé qu elle avait commencé la production de masse des écrans OLED pour ses CLIE PEG-VZ90 (modèle de poche de divertissement personnel). Figure 8 Photo d un CLIE PEG-VZ90 de Sony Corporation Plusieurs entreprises ont déjà construit des prototypes d écran d ordinateur et de téléviseur grand écran utilisant la technologie OLED. La recherche et le développement dans le domaine des OLEDs en rapide progression

13 Si on continue dans cette direction, on pourra bientôt espérer pouvoir produire des écrans souples que nous pourrons retrouver partout! Figure 9 Photo montage d une potentielle application des OLEDs 8. Conclusion Je pense que les OLEDs sont une technologie innovante et avantageuse dans de nombreuses situations. Cependant, comme toute nouvelle technologie, il lui faut du temps et de nombreuses expériences pour se développer. Il faudra peut être encore approfondir les recherches dans la manufacture, car pour le moment, elle est encore trop coûteuse et peu rentable. J ai particulièrement apprécié travailler sur ce dossier, cela m a permis d en apprendre beaucoup sur cette fascinante technologie. De plus, j ai dû traduire beaucoup d informations venant d un site anglophone, cela m a beaucoup apportés pour mes connaissances de vocabulaire technique. Max Manier Yverdon-les-Bains, le

14 9. Table des figures Page Figure 1 Schéma de la structure d une OLED... 4 Figure 2 Photo de la fabrication d OLED... 5 Figure 3 Schéma de fonctionnement d une OLED... 6 Figure 4 Schéma de la structure d une PMOLED... 7 Figure 5 Schéma de la structure d une AMOLED... 8 Figure 6 Schéma de la structure d une OLED transparente... 9 Figure 7 Photo d une OLED pliable Figure 8 Photo d un CLIE PEG-VZ90 de Sony Corporation Figure 9 Photo montage d une potentielle application des OLEDs

La technologie OLED. Construction et fonctionnement

La technologie OLED. Construction et fonctionnement La technologie OLED Une diode luminescente organique (en anglais organic light emitting diode, OLED) est un composant luminescent à couches minces composé de matériaux organiques semiconducteurs, qui se

Plus en détail

L électricité, l électronique et les circuits électriques

L électricité, l électronique et les circuits électriques 14 ChapitreL ingénierie électrique L électricité, l électronique et les circuits électriques PAGES 458 À 462 En théorie 1. Indiquez si chacun des énoncés suivants caractérise le domaine de l électricité

Plus en détail

Comme tous les produits industriels, les écrans LCD sont soumis à différentes normes. La principale est émise par l organisme international ISO,

Comme tous les produits industriels, les écrans LCD sont soumis à différentes normes. La principale est émise par l organisme international ISO, Pixels morts des écrans LCD Comme tous les produits industriels, les écrans LCD sont soumis à différentes normes. La principale est émise par l organisme international ISO, celui-là même qui édicte les

Plus en détail

mai 2010 >> Volume 3 L électronique imprimée

mai 2010 >> Volume 3 L électronique imprimée mai 2010 Volume 3 L électronique imprimée mai 2010 Volume 3 Introduction Électronique imprimée Depuis quelques années, les procédés d impression ont fait leurs preuves dans la fabrication de systèmes électroniques,

Plus en détail

L'ELECTRICITE Courant électrique Le rôle d'un générateur Les différents types de générateur Les constituants d'un circuit. Les symboles électriques

L'ELECTRICITE Courant électrique Le rôle d'un générateur Les différents types de générateur Les constituants d'un circuit. Les symboles électriques L'ELECTRICITE Courant électrique Le rôle d'un générateur Les différents types de générateur Les constituants d'un circuit. Les symboles électriques Le circuit électrique Réalisation d'un circuit électrique

Plus en détail

ANALYSE DE LA SITUATION

ANALYSE DE LA SITUATION 124 Atelier 6 / Les lumières de la ville ATELIER 6 LES LUMIÈRES DE LA VILLE ANALYSE DE LA SITUATION Votre modèle entouré de lucioles Ce soir là, avec Julie, nous avions trouvé une pente inclinée, éclairée

Plus en détail

Pôle d Innovation national de l Artisanat Efficacité énergétique et énergies renouvelables

Pôle d Innovation national de l Artisanat Efficacité énergétique et énergies renouvelables Introduction : L électricité photovoltaïque est un procédé résultant de la transformation du rayonnement solaire en énergie électrique par le biais de cellules photovoltaïques. A l origine, les cellules

Plus en détail

Impression. Impression. La lithographie offset

Impression. Impression. La lithographie offset Impression Le carton permet d utiliser toutes les techniques d impression existantes. Vous obtiendrez la même satisfaction qu avec du papier de qualité en matière de présentation graphique. La bonne imprimabilité

Plus en détail

La technologie et les outils bureautiques de demain

La technologie et les outils bureautiques de demain La technologie et les outils bureautiques de demain Quelques technologies clés de demain Date : 08. avril 2004 Version 1.0 FEA-2004-04-OFFICE-TOOLS-1019-EN Au bureau, pour communiquer et travailler, nous

Plus en détail

Un petit peu de vocabulaire : Voyons dans un premier temps avant d'entreprendre un bref rappel du vocabulaire à connaitre:

Un petit peu de vocabulaire : Voyons dans un premier temps avant d'entreprendre un bref rappel du vocabulaire à connaitre: Un petit peu de vocabulaire : Voyons dans un premier temps avant d'entreprendre un bref rappel du vocabulaire à connaitre: BAT : Ce terme correspond à Bon à tirer, il est employé pour donner votre accord

Plus en détail

CORRECTION ACTIVITÉ 1

CORRECTION ACTIVITÉ 1 CORRECTION ACTIVITÉ 1 Éclairage du couloir d'une habitation. Conversion d énergie Activité : Étude des différentes lampes existantes Problème posé : Comment optimiser la du système d éclairage du couloir

Plus en détail

TECHNOLOGIES ROBOTIQUE PROGRAMMATION

TECHNOLOGIES ROBOTIQUE PROGRAMMATION Electronique TECHNOLOGIES ROBOTIQUE PROGRAMMATION MANUEL DE L UTILISATEUR KIT SUMOBOT Partie 2 Association Evénement de l association Esieespace, association d électronique et de robotique de ESIEE Paris

Plus en détail

Dans les trois prochaines années, l UE

Dans les trois prochaines années, l UE C.I.03 Niv.2 ACTIVITÉ N 4 Système d éclairage Dans les trois prochaines années, l UE va progressivement interdire les ampoules classiques au profit d un éclairage de nouvelle génération à haut rendement

Plus en détail

Chapitre II Les semi-conducteurs et les diodes

Chapitre II Les semi-conducteurs et les diodes PHYS-F-314 Electronique Chapitre II Les semi-conducteurs et les diodes G. De Lentdecker & K. Hanson 1 Rappels de la structure atomique Table des matières Semi-conducteurs (intrinsèques et extrinsèques)

Plus en détail

Éléments d un ordinateur

Éléments d un ordinateur Page 1 sur 6 Éléments d un ordinateur Dans cet article l Unité système l Stockage l Souris l Clavier l Moniteur l Imprimante l Haut-parleurs l Modem Si vous utilisez un ordinateur de bureau, vous savez

Plus en détail

Module le Pc Composition d un PC Page 1

Module le Pc Composition d un PC Page 1 Module le Pc Composition d un PC Page 1 Chapitre 1 L ordinateur Présentation Bien à l'abri dans leur boîte vous ne les voyez pas, mais pourtant ils sont là. Complémentaires, ils ne peuvent fonctionner

Plus en détail

BIEN CHOISIR VOTRE AMPOULE

BIEN CHOISIR VOTRE AMPOULE BIEN CHOISIR VOTRE AMPOULE Tel 33 0 1 44 19 46 05 M 0 N 85 M 95 N 0 CHOISIR SON AMPOULE 1) Les différentes ampoules disponibles sur le marché : - Incandescence : Un filament conducteur en tungstène est

Plus en détail

III - Thème : Démarche de projet Quelles sont les caractéristiques d'une énergie? RESSOURCE VOCABULAIRE

III - Thème : Démarche de projet Quelles sont les caractéristiques d'une énergie? RESSOURCE VOCABULAIRE VOCABULAIRE L'effet mémoire L'effet mémoire entraîne une diminution de la quantité d'énergie que l'accumulateur peut restituer, avec pour conséquence une diminution de la capacité nominale de l'accumulateur.

Plus en détail

Table des matières. II. Vérification de notre première hypothèse: l'orientation des feuilles. 1. La phyllotaxie.

Table des matières. II. Vérification de notre première hypothèse: l'orientation des feuilles. 1. La phyllotaxie. Table des matières. Introduction I. Constat de départ. II. Vérification de notre première hypothèse: l'orientation des feuilles. 1. La phyllotaxie. 1.1. La suite de Fibonacci. 1.2. Description des dispositions

Plus en détail

S éclairer avec des lampes à LED

S éclairer avec des lampes à LED S éclairer avec des lampes à LED Thèmes abordés 1. Introduction... 1 2. Notions de base d éclairage... 2 2.1. Intensité lumineuse... 2 2.2. Angle d'émission... 2 2.3. Chaleur ou température de couleur...

Plus en détail

Lightroom 2. pour les photographes. Traduction et adaptation Volker Gilbert avec la collaboration de Stéphane Brunet.

Lightroom 2. pour les photographes. Traduction et adaptation Volker Gilbert avec la collaboration de Stéphane Brunet. Lightroom 2 pour les photographes Martin Evening Traduction et adaptation Volker Gilbert avec la collaboration de Stéphane Brunet Groupe Eyrolles, 2009, pour la présente édition, ISBN : 978-2-212-12368-5

Plus en détail

Présentation de ce document :

Présentation de ce document : Préconisations et propositions Présentation de ce document : La mise en place du nouvel enseignement STI2D en spécialité présente plusieurs difficultés : - Un référentiel de formation modifié contenant

Plus en détail

La brique en forme de bouteille. combidome

La brique en forme de bouteille. combidome La brique en forme de bouteille. «Vous connaissez les briques. Vous connaissez les bouteilles. Mais vous ne connaissez pas encore.» Avec, nous proposons un produit totalement inédit qui ne ressemble à

Plus en détail

FICHE ÉCOCON$EIL. La qualité et l efficacité énergétique des

FICHE ÉCOCON$EIL. La qualité et l efficacité énergétique des FICHE ÉCOCON$EIL Quand écoénergie rime avec économies Liens rapides Planifier l achat de nouvelles fenêtres Caractéristiques des fenêtres homologuées Fenêtres homologuées Dans bien des habitations yukonnaises,

Plus en détail

Fiche d information WWF Plus de lumière pour moins d énergie

Fiche d information WWF Plus de lumière pour moins d énergie Fiche d information WWF Plus de lumière pour moins d énergie La d électricité destinée à l éclairage En 21, la Suisse a consommé entre 8,1 et 8,2 milliards de kilowattheures (kwh) pour l éclairage des

Plus en détail

«Moi je m apprends et j apprends à créer l outil pour moi»

«Moi je m apprends et j apprends à créer l outil pour moi» Jamet Pierre 1Ai Retour de final d Auto-Apprentissage de l année 1Ai : «Moi je m apprends et j apprends à créer l outil pour moi» Introduction J ai pu grâce, au travail effectué en auto-apprentissage de

Plus en détail

Les photos surexposées

Les photos surexposées 2 Dans ce chapitre, nous allons retoucher une photo surexposée. Essayez de faire cela en dix étapes selon mon mode de travail et, par la suite, vous pourrez juste vous en inspirer pour vos propres créations

Plus en détail

Activité 1: Feuilleter votre dictionnaire

Activité 1: Feuilleter votre dictionnaire Le verbe anglais_new principes 140x200 lundi11/02/13 13:28 Page357 9. Activités à gogo! Activité 1: Feuilleter votre dictionnaire Pourquoi est-ce important? C est assez simple : aucune base de vocabulaire

Plus en détail

AMÉLIOREZ VOTRE CONFORT GRÂCE AU CHAUFFAGE PAR LE SOL

AMÉLIOREZ VOTRE CONFORT GRÂCE AU CHAUFFAGE PAR LE SOL AMÉLIOREZ VOTRE CONFORT GRÂCE AU Radson Vogelsancklaan 250 B-3520 Zonhoven T +32 (0)11 81 31 41 info@radson.be www.radson.com Ce document a été élaboré avec le plus grand soin. Aucune partie de ce document

Plus en détail

LES VASES COMMUNICANTS

LES VASES COMMUNICANTS 1 LES SITUATIONS SIMPLES, MISE EN ŒUVRE LES VASES COMMUNICANTS Objectif de ce document : Vous aider à réussir cette séance en analysant dans le détail votre rôle d enseignant. En espérant que, vous appuyant

Plus en détail

Création et utilisation de la boutique

Création et utilisation de la boutique Création et utilisation de la boutique Ce guide a pour but de présenter l organisation et le fonctionnement de l outil boutique de Sopixi, ainsi que les fonctions de base, nécessaire au bon fonctionnement

Plus en détail

Leçon N 7 PICASA 4 ème Partie

Leçon N 7 PICASA 4 ème Partie Leçon N 7 PICASA 4 ème Partie Dans cette leçon vous continuez les traitements de vos photos avec PICASA 3 3 Luminosité et contraste 3.1 La luminosité L exposition est une notion fondamentale en photographie

Plus en détail

Les cellules photovoltaïques

Les cellules photovoltaïques Le texte qui suit est extrait intégralement du site web suivant: http://e-lee.hei.fr/fr/realisations/energiesrenouvelables/filieresolaire/mppt/mppt/principes.htm 1 Principe Les cellules photovoltaïques

Plus en détail

Installation photovoltaïque autonome Document ressource

Installation photovoltaïque autonome Document ressource Installation photovoltaïque autonome Document ressource Les composants d un système photovoltaïque Deux types de capteurs solaires existent pour récupérer de l énergie : Les panneaux photovoltaïques qui

Plus en détail

U D. I D = I so e - 1 - I I. INTRODUCTION

U D. I D = I so e - 1 - I I. INTRODUCTION H7. Photovoltaïsme : énergie solaire I. INTRODUCTION Le soleil est une source d énergie pratiquement inépuisable. La plus grande partie de l énergie utilisée par l homme jusqu à présent a son origine dans

Plus en détail

BASES DE LA FLUORESCENCE

BASES DE LA FLUORESCENCE BASES DE LA FLUORESCENCE Aurélie Le Ru, Ingénieur d étude CNRS Agrobiosciences, Interactions et Biodiversité, Plateau d imagerie, 24 chemin de Borde Rouge 31326 Castanet-Tolosan Cedex leru@lrsv.ups-tlse.fr

Plus en détail

Thème : Lumière et Tapisserie

Thème : Lumière et Tapisserie Groupe Date.. Thème : Lumière et Tapisserie Indice n 1 : une tapisserie bien abîmée Lors de notre dernière sortie à la Cité de la Tapisserie, nous avons réalisé la manipulation photographiée ci-contre.

Plus en détail

MANUEL D UTILISATION. Détecteur de température du point de rosée muni d un pointeur laser. Modèle IRT600

MANUEL D UTILISATION. Détecteur de température du point de rosée muni d un pointeur laser. Modèle IRT600 MANUEL D UTILISATION Détecteur de température du point de rosée muni d un pointeur laser Modèle IRT600 Présentation Toutes nos félicitations pour votre acquisition du détecteur de température du point

Plus en détail

Centres d accès communautaire Internet des Îles PHOTO NUMÉRIQUE

Centres d accès communautaire Internet des Îles PHOTO NUMÉRIQUE Centres d accès communautaire Internet des Îles APPAREIL PHOTO NUMÉRIQUE Table des matières Introduction 1- Les notions de base sur l appareil photo numérique 1.1 Avantages 2 6 mins 1.2. Quelques définitions

Plus en détail

1 Conducteurs et semi-conducteurs

1 Conducteurs et semi-conducteurs Séance de Spécialité n o 20 Diode et redressement Mots-clefs «conducteurs» et «semi-conducteurs». 1 Conducteurs et semi-conducteurs Les semi-conducteurs sont des matériaux qui ont une conductivité électrique

Plus en détail

Dossier technologiques

Dossier technologiques 1 STI2D Lycé Vauvenargues Les luminaires, Économies d énergie Enseignement Spécifique : Option Energies et Environnement Mini Projet Dossier technologiques Bâtiment à faible consommation d énergie : Etrium

Plus en détail

SCIENCES UN CHAUFFAGE SOLAIRE EFFICACE

SCIENCES UN CHAUFFAGE SOLAIRE EFFICACE Outil d évaluation relatif aux Socles de compétences Premier degré de l enseignement secondaire SCIENCES UN CHAUFFAGE SOLAIRE EFFICACE DOSSIER DE L ENSEIGNANT 1. Capteur solaire thermique 2. Système de

Plus en détail

Le sens du détail. Veillez à la santé de vos yeux dans un monde numérique

Le sens du détail. Veillez à la santé de vos yeux dans un monde numérique Le sens du détail Veillez à la santé de vos yeux dans un monde numérique Le sens du détail Vie numérique Longue vie à l ère numérique! Grâce à des appareils tels que smartphones, tablettes, ordinateurs

Plus en détail

Les téléphones portables, les ordinateurs, les tablettes mais aussi

Les téléphones portables, les ordinateurs, les tablettes mais aussi 7 STOCKER L ÉNERGIE POUR COMMUNIQUER Les téléphones portables, les ordinateurs, les tablettes mais aussi les micro-implants biomédicaux, les réseaux de capteurs intelligents pour recueillir et transmettre

Plus en détail

Page 1 sur 6 TV SMART ULTRA HD NANO FULL LED 65" TV ULTRA HD SMART TV SOUS WEBOS 65UB980V SIZE : 65 79 84 98 Cliquer ici pour imprimer des détails de produit LG SMART TV SOUS webos LANCEMENT LG STORE INSTALLATION

Plus en détail

La différence entre mise à jour et installation

La différence entre mise à jour et installation 9 La différence entre mise à jour et installation Selon l état de votre disque dur, vous devez réaliser une installation ou une mise à jour. Si votre disque dur ne contient plus aucune donnée ni aucun

Plus en détail

Lean Game Production de lampes de poche

Lean Game Production de lampes de poche Lean Game Production de lampes de poche Management industriel Analyse technique 1 er lancement Montage de cinq lampes selon des gammes opératoires données, les cinq postes de montage dans l ordre suivant

Plus en détail

LCD Color View Finder

LCD Color View Finder 4-459-184-21 (1) LCD Color View Finder Mode d emploi Avant d utiliser l appareil, veuillez lire attentivement ce manuel et le conserver pour future référence. DVF-L350 2013 Sony Corporation Table des matières

Plus en détail

AMÉLIORATION DE L ADHÉSION SUR TOUTES MATIÈRES PLASTIQUES, ÉLASTOMÈRES, COMPOSITES ET MÉTALLIQUES TRAITEMENT DE SURFACE CORONA ET PLASMA

AMÉLIORATION DE L ADHÉSION SUR TOUTES MATIÈRES PLASTIQUES, ÉLASTOMÈRES, COMPOSITES ET MÉTALLIQUES TRAITEMENT DE SURFACE CORONA ET PLASMA AMÉLIORATION DE L ADHÉSION SUR TOUTES MATIÈRES PLASTIQUES, ÉLASTOMÈRES, COMPOSITES ET MÉTALLIQUES TRAITEMENT DE SURFACE CORONA ET PLASMA Technologies CORONA et PLASMA Des solutions adaptées pour l amélioration

Plus en détail

Applications. Composants. Eclairage à LED. Equipements IT

Applications. Composants. Eclairage à LED. Equipements IT Introduction La société Future Facilities commercialise un logiciel de simulation thermique et fournit de l expertise pour l industrie électronique et les centres informatique (data centers). 6SigmaET

Plus en détail

METHODOLOGIE DE CONSTRUCTION D UNE SEQUENCE D APPRENTISSAGE EN ARTS VISUELS

METHODOLOGIE DE CONSTRUCTION D UNE SEQUENCE D APPRENTISSAGE EN ARTS VISUELS METHODOLOGIE DE CONSTRUCTION D UNE SEQUENCE D APPRENTISSAGE EN ARTS VISUELS Tout enseignant est confronté à la question de l apprentissage de ses élèves. Qu est-il opportun qu ils apprennent? Une partie

Plus en détail

DÉCOUVRIR POWERPOINT 2010

DÉCOUVRIR POWERPOINT 2010 CHAPITRE 1 DÉCOUVRIR POWERPOINT 2010 Qu est-ce que PowerPoint?... 15 Lancer PowerPoint... 15 Découvrir l interface... 15 Recourir aux aides et aux info-bulles... 22 Modifier les principales options de

Plus en détail

PPE. Portail à commande par puce RFID [Sous-titre du document]

PPE. Portail à commande par puce RFID [Sous-titre du document] PPE Portail à commande par puce RFID [Sous-titre du document] Ce PPE consiste à comprendre comment manœuvrer, sans contact direct, le portail grâce à une puce RFID, veiller à la sécurité de celui-ci avec

Plus en détail

Tridonic Dresden et Fraunhofer COMEDD présentent au salon Plastic Electronics 2013 une lampe de

Tridonic Dresden et Fraunhofer COMEDD présentent au salon Plastic Electronics 2013 une lampe de Communiqué de presse sur le salon Plastic Electronics 2013 du 08 10 octobre 2013 à Dresde Halle 2, stand n 292 (Organic Electronic Saxony stand commun) OLED souples en rouleau Tridonic Dresden et Fraunhofer

Plus en détail

La Grille, moyen fondamental de l analyse

La Grille, moyen fondamental de l analyse Fiche méthodologie #1 La Grille, moyen fondamental de l analyse Cette rubrique présente des notes et documents publiés par Philippe Latour, enseignant au Master Géomarketing et stratégies territoriales

Plus en détail

Installer des applications Office 2003

Installer des applications Office 2003 ROYAUME DU MAROC Office de la Formation Professionnelle et de la Promotion du Travail Installer des applications Office 2003 DIRECTION RECHERCHE ET INGENIERIE DE FORMATION SECTEUR NTIC Sommaire Introduction...

Plus en détail

L énergie durable Pas que du vent!

L énergie durable Pas que du vent! L énergie durable Pas que du vent! Première partie Des chiffres, pas des adjectifs 9 Lumière S éclairer à la maison et au travail Les ampoules électriques les plus puissantes de la maison consomment 250

Plus en détail

Guide de prise en main rapide Solutions IR/FP

Guide de prise en main rapide Solutions IR/FP Guide de prise en main rapide Solutions IR/FP Solutions IR/FP est un logiciel de gestion des déclarations fiscales de patrimoine. Il contient un module administrateur, responsable de l affectation des

Plus en détail

Traducteur de miaulement de chat

Traducteur de miaulement de chat Projet Transdisciplinaire : Second Livrable Traducteur de miaulement de chat Elèves de 1 ère année : DARNAUD Thomas EVENAS Morgane WAGNER Florent 31 janvier 2012 Introduction Dans le cadre de notre projet

Plus en détail

Manuel d utilisation du logiciel «Extracteur d équations»

Manuel d utilisation du logiciel «Extracteur d équations» Manuel d utilisation du logiciel «Extracteur d équations» Ce logiciel a pour but d aider les élèves à vérifier leurs réponses en ce qui a trait aux circuits RLC, dans le domaine «s», ainsi qu à faire l

Plus en détail

Extrêmement lumineux, images haute résolution, configuration simple et faibles coûts de fonctionnement pour les écoles ou les salles de réunion

Extrêmement lumineux, images haute résolution, configuration simple et faibles coûts de fonctionnement pour les écoles ou les salles de réunion VPL-CW276 Projecteur d'installation WXGA 5 100 lumens Vue d'ensemble Extrêmement lumineux, images haute résolution, configuration simple et faibles coûts de fonctionnement pour les écoles ou les salles

Plus en détail

Présentation des Principes fondamentaux de la communication

Présentation des Principes fondamentaux de la communication Présentation des Principes fondamentaux de la communication Voici les Principes fondamentaux de la communication un atelier modulaire! L objectif de cette ressource est de fournir aux animateurs les outils

Plus en détail

Création de MAP à partir d une carte existante.

Création de MAP à partir d une carte existante. Création de MAP à partir d une carte existante. 1. Première étape : récupération de la MAP. Pour cela pas de secrets, il faut chercher sur le net. Deux sites qui proposent pas mal de modèles sont : www.swminiatures.com

Plus en détail

UTILISER LES LANGES LAVABLES A LA MAISON

UTILISER LES LANGES LAVABLES A LA MAISON UTILISER LES LANGES LAVABLES A LA MAISON 1. TYPES DE LANGES LAVABLES ET COMMENT LES UTILISER Il existe plusieurs modèles de langes lavables sur le marché. Chaque système possède ses propres caractéristiques

Plus en détail

Il y a longtemps que nous songeons à intégrer la planification énergétique dans la planification générale (urbaine, financière) de la commune, sans

Il y a longtemps que nous songeons à intégrer la planification énergétique dans la planification générale (urbaine, financière) de la commune, sans Il y a longtemps que nous songeons à intégrer la planification énergétique dans la planification générale (urbaine, financière) de la commune, sans en prendre le temps. L outil CECV a été le déclencheur

Plus en détail

Lire pour préparer un travail

Lire pour préparer un travail Leçon LA LECTURE 2 Analyser le libellé 1 EFFICACE Lire pour préparer un travail Leçon 2 Analyser le libellé Avertissement Dans la présente leçon, on verra comment cerner tous les aspects d une tâche :

Plus en détail

Moniteur d'affichage dynamique LED 55 pouces au châssis fin

Moniteur d'affichage dynamique LED 55 pouces au châssis fin Parfaitement adapté à une utilisation dans un environnement commercial en intérieur Moniteur d'affichage dynamique LED 55 pouces au châssis fin Récapitulatif Le ViewSonic CDE5500-L est un moniteur LED

Plus en détail

Conseils de base pour améliorer

Conseils de base pour améliorer Conseils de base pour améliorer votre AGAMA : Bonjour à tous, Comme vous avez pu le voir, l AGAMA A8 EVO a fait ses premiers tours sur la piste de Montpellier ce week- end! Pour faire suite aux nombreuses

Plus en détail

Composition des couches

Composition des couches Composition des couches Divers produits chimiques sont ajoutés aux préparations de couchage, mais les composants les plus importants d une couche sont le pigment et le liant. Cette section se limitera

Plus en détail

Manuel d utilisation. Modèle 461920 Tachymètre photo à visée laser

Manuel d utilisation. Modèle 461920 Tachymètre photo à visée laser Manuel d utilisation Modèle 461920 Tachymètre photo à visée laser Introduction Toutes nos félicitations pour votre acquisition du minitachymètre photo à visée laser modèle 461920 d Extech. Ce tachymètre

Plus en détail

Une gamme complète pour répondre aux besoins spéci ques de chaque utilisateur

Une gamme complète pour répondre aux besoins spéci ques de chaque utilisateur Appareils à Point de fusion Stuart - Bibby Scientific SMP10 - SMP11 - SMP20 - SMP30 - SMP40 Une gamme complète pour répondre aux besoins spéci ques de chaque utilisateur Appareil à point de fusion automatique

Plus en détail

Prise en main d'un appareil photo reflex Durée : 2h les lundis matin (9:30 / 11:30) [+2h les samedi de (9:30 / 13:30) car couplé à REFLEX2]

Prise en main d'un appareil photo reflex Durée : 2h les lundis matin (9:30 / 11:30) [+2h les samedi de (9:30 / 13:30) car couplé à REFLEX2] REFLEX 1 Prise en main d'un appareil photo reflex [+2h les samedi de (9:30 / 13:30) car couplé à REFLEX2] Formation souple, conçue pour permettre une bonne compréhension et une mise en œuvre rapide de

Plus en détail

Aquariums et capteurs de niveau

Aquariums et capteurs de niveau http://club2a.free.fr/site/article.php3?id_article=477 Aquariums et capteurs de niveau mercredi 9 mai 2007, par Bricoleau Cet article a pour but de présenter les éléments de base, qui permettent de se

Plus en détail

LA MAISON ET L ENERGIE

LA MAISON ET L ENERGIE LA MAISON ET L ENERGIE Objectif(s) : L objectif de l activité est d enseigner aux élèves des notions d économie d énergie et d efficacité énergétique, y compris les conséquences sur les coûts. Elle se

Plus en détail

Mat ou brillant. Économique

Mat ou brillant. Économique Le choix du papier Parmi toutes les sortes de papiers existants, votre choix peut se faire selon différentes motivations : l économie ; un rendu saturé ; la noblesse du support et ses qualités de conservation

Plus en détail

Figure 1 : Production électrique annuelle fonction de la puissance installée

Figure 1 : Production électrique annuelle fonction de la puissance installée Fiche N 28 Ind. 3 du 26 mars 2014 GASN ASSOCIATION DES RETRAITÉS DU GROUPE CEA GROUPE ARGUMENTAIRE SUR LE NUCLÉAIRE ÉNERGIE SOLAIRE PHOTOVOLTAÏQUE 1. RAPPEL DU PRINCIPE Lorsqu un matériau reçoit la lumière

Plus en détail

SchoolCO2web. En classe : comment travailler avec des mesures de CO2 atmosphérique. 1. Introduction. 2. Les cycles de CO2 simplifiés

SchoolCO2web. En classe : comment travailler avec des mesures de CO2 atmosphérique. 1. Introduction. 2. Les cycles de CO2 simplifiés En classe : comment travailler avec des mesures de CO2 atmosphérique 1. Introduction SchoolCO2web est un projet qui vise à permettre aux élèves de mieux appréhender le cycle du carbone et les fluctuations

Plus en détail

Ensemble de galvanisation

Ensemble de galvanisation Conrad sur INTERNET www.conrad.com 2. Zingage de métaux multicolores On obtient par le zingage de métaux multicolores (par exemple cuivre, laiton) de beaux revêtements décoratifs. On obtient des surfaces

Plus en détail

TRAIN: TRAIN RUNNING ADVANCED INFORMATION ON NETWORK

TRAIN: TRAIN RUNNING ADVANCED INFORMATION ON NETWORK TRAIN: TRAIN RUNNING ADVANCED INFORMATION ON NETWORK Rhanjati Mohamed mrhanjati@yahoo.com RÉSUMÉ Le projet «TRAIN» consiste en la gestion d un site ferroviaire donné. Cette gestion étant axée sur la détection,

Plus en détail

LES DIODES ÉLECTRO- LUMINESCENTES

LES DIODES ÉLECTRO- LUMINESCENTES Roger Cadiergues MémoCad nd43.a LES DIODES ÉLECTRO- LUMINESCENTES SOMMAIRE nd43.1. Les diodes électroluminescentes (LED) nd43.2. Les très basses tension de sécurité (TBTS) nd43.3. Le montage des appareils

Plus en détail

Bien choisir son éclairage

Bien choisir son éclairage L habitat AGIR! Bien choisir son éclairage Meilleur pour l environnement, moins coûteux pour vous et efficace partout Édition : octobre 2015 sommaire glossaire introduction De la lumière sans gaspillage....

Plus en détail

Atelier d initiation. Initiation au traitement de texte

Atelier d initiation. Initiation au traitement de texte Atelier d initiation Initiation au traitement de texte 1 Contenu de l atelier Qu est-ce qu un traitement de texte?... 1 Ouverture de Word... 1 Ouverture du traitement de texte... 1 Fermeture du traitement

Plus en détail

lumière blanche flash électronique

lumière blanche flash électronique 3. La lumière Le mot photographie veut dire «dessiner avec la lumière». La qualité de la lumière est donc très importante et primordiale. On utilise de la lumière naturelle que l on nomme aussi «lumière

Plus en détail

TECHNOLOGIES PHOTOVOLTAÏQUES. STI2D EE - Energies et Environnement Technologies photovoltaïques 1

TECHNOLOGIES PHOTOVOLTAÏQUES. STI2D EE - Energies et Environnement Technologies photovoltaïques 1 TECHNOLOGIES PHOTOVOLTAÏQUES STI2D EE - Energies et Environnement Technologies photovoltaïques 1 Histoire de l effet photovoltaïque 1839 : effet photovoltaïque découvert par Edmond Becquerel 1877 : première

Plus en détail

La hausse des consommations électriques spécifiques dans les logements Tendance inquiétante?

La hausse des consommations électriques spécifiques dans les logements Tendance inquiétante? La hausse des consommations électriques spécifiques dans les logements Tendance inquiétante? Muriel DUPRET () INTRODUCTION Pourquoi réduire sa consommation d électricité? 1 - Produire plus d électricité,

Plus en détail

Une première introduction à l optoélectronique :fourche optique et transmission du son.

Une première introduction à l optoélectronique :fourche optique et transmission du son. TP 9 Une première introduction à l optoélectronique :fourche optique et transmission du son. 9.1 Introduction Émise par un corps, réfléchie par une surface, rétrodiffusée ou encore modulée à diverses fréquences,

Plus en détail

Leçon N 5 PICASA 2 ème Partie

Leçon N 5 PICASA 2 ème Partie Leçon N 5 PICASA 2 ème Partie Après avoir vu ou revu la présentation de PICASA 3, vous allez dans cette leçon voir comment gérer vos photos avec ce logiciel. 1 Récupérer les photos de votre appareil numérique

Plus en détail

De la cellule au champ PV

De la cellule au champ PV De la cellule au champ PV 1- De la cellule au module Tous les modules PV, quelque soit leur technologie fonctionnent grâce au même principe : l effet photoélectrique. Je ne vais pas entrer dans les détails

Plus en détail

CONSEIL ORIGINAL COMMUNICATION QUALITE CREATIVITE SOLUTION SATISFACTION INNOVATION REACTIVITE SERVICE TECHNOLOGIE SERVICE NUMERIQUE

CONSEIL ORIGINAL COMMUNICATION QUALITE CREATIVITE SOLUTION SATISFACTION INNOVATION REACTIVITE SERVICE TECHNOLOGIE SERVICE NUMERIQUE ORIGINAL QUALITE CREATIVITE SATISFACTION CONSEIL COMMUNICATION SOLUTION INNOVATION SERVICE REACTIVITE TECHNOLOGIE SERVICE NUMERIQUE EDITO Dans ces temps difficiles où tout est sujet à inquiétude,réflexion,hésitation

Plus en détail

Mesures d éclairage.

Mesures d éclairage. Mesures d éclairage. Dans le cadre de nos enseignements, nous sommes amenés à comparer des systèmes qui produisent des effets identiques comme par exemple différents systèmes pour éclairer un espace donné.

Plus en détail

FENESTELA V.1.2005. Manuel Utilisateur

FENESTELA V.1.2005. Manuel Utilisateur FENESTELA V.1.2005 Manuel Utilisateur 1 Lors de l installation de Fenestela un Profil Administrateur et un bureau type est fourni. Pour accéder à votre Fenestela, ouvrez votre navigateur Web (Internet

Plus en détail

Le studio télé (pour les 8-15 ans) Guide de préparation à l intention des enseignants

Le studio télé (pour les 8-15 ans) Guide de préparation à l intention des enseignants Le studio télé (pour les 8-15 ans) Guide de préparation à l intention des enseignants Au cours de l atelier «studio télé», vous serez invités, vous et vos élèves, à vous plonger dans l ambiance d un studio

Plus en détail

Chapitre 2 Couleur des objets (17 exercices corrigés)

Chapitre 2 Couleur des objets (17 exercices corrigés) Chapitre 2 Couleur des objets (17 exercices corrigés) Exercice 6 page 40 1. Au niveau de la rétine de l œil humain, on trouve des cellules nerveuses en cônes et en bâtonnets. Ce sont les cellules en cônes

Plus en détail

Le tour de cartes - Détection et correction des erreurs

Le tour de cartes - Détection et correction des erreurs Le tour de cartes - Détection et correction des erreurs Objectif : Comprendre le principe de détection et de correction d erreurs lors de la transmission d une information numérique. Compétences : Utiliser

Plus en détail

Enseignement secondaire. 3e classique F - Musique

Enseignement secondaire. 3e classique F - Musique Enseignement secondaire Classe de IIIe Physique 3e classique F - Musique Nombre de leçons: 2.5 Nombre minimal de devoirs: 1 de voir par trimestre Langue véhiculaire: Français I. Objectifs et compétences:

Plus en détail

Construction d une maison individuelle basse consommation à Chaville

Construction d une maison individuelle basse consommation à Chaville Bâtiments Matériaux Opérations Installations Construction d une maison individuelle basse consommation à Chaville B ÂTIMENTS Soucieux de réaliser une habitation thermiquement performante, des propriétaires

Plus en détail

APPRENDRE A UTILISER SA TABLETTE ANDROID

APPRENDRE A UTILISER SA TABLETTE ANDROID APPRENDRE A UTILISER SA TABLETTE ANDROID La Tablette Androïd de Samsung L intérêt premier d une tablette tactile est clairement de pouvoir se divertir par différents moyens comme la vidéo, la photo, la

Plus en détail

Exemples de substrats. Avant de commencer

Exemples de substrats. Avant de commencer FR11 - Comment sublimer des vêtements en polyester dans une presse à chaud à plat standard - processus avec mousse 193-199 C / 380-390 F 35-45 SECONDES 1 PRESSION TRÈS LÉGÈRE (10 psi) VIDÉO : http://youtube.com/v/wpioxh-

Plus en détail

QUI SOMMES-NOUS? respect. Observer les règles de la morale et les devoirs qu impose l honnêteté. Être fidèle à ses engagements

QUI SOMMES-NOUS? respect. Observer les règles de la morale et les devoirs qu impose l honnêteté. Être fidèle à ses engagements QUI SOMMES-NOUS? NOTRE MISSION L Institut est un centre intégré d innovation et d expertise en communications graphiques et en imprimabilité qui supporte activement les entreprises et leurs employés dans

Plus en détail

MÉRÉ Aurélien HÉCART Olivier. Fonctionnement d une Photocopieuse

MÉRÉ Aurélien HÉCART Olivier. Fonctionnement d une Photocopieuse MÉRÉ Aurélien HÉCART Olivier Fonctionnement d une Photocopieuse 1. Introduction En son cœur, un copieur fonctionne en raison d'un principe physique de base: les charges opposés s attirent. Un photocopieur

Plus en détail