RT2012. La Réglementation Thermique 2012 L essentiel au quotidien CREATE AND PROTECT

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "RT2012. La Réglementation Thermique 2012 L essentiel au quotidien CREATE AND PROTECT"

Transcription

1 RT2012 La Réglementation Thermique 2012 L essentiel au quotidien CREATE AND PROTECT

2 RT : premier choc pétrolier. La France prend conscience de la nécessité d économiser ses ressources énergétiques. La Réglementation Thermique est née. Au fil de ses révisions, ce texte s est enrichi et complexifié. Rockwool, votre partenaire isolation, vous expose les évolutions de la RT2012, pour vous aider à créer des bâtiments toujours plus performants, aptes à protéger leurs occupants comme les générations futures.

3 Des solutions Rockwool pour tous vos bâtiments et vos applications L essentiel de la RT2012 De la maison individuelle à l habitat collectif, en passant par les surfaces commerciales et les bureaux, vous trouverez dans ce document les solutions Rockwool conformes à la réglementation, mais aussi celles qui répondent au nouveau label basse consommation RT2012. Lexique ANRU Agence Nationale pour la Rénovation Urbaine. Elle fait partie du programme de relance régionale de l habitat et prévoit notamment la réhabilitation des quartiers les plus fragiles (ZUS : zone urbaine sensible). Bbio et Bbio max (limite réglementaire) Besoin bioclimatique conventionnel en énergie d un bâtiment pour le chauffage, le refroidissement et l éclairage artificiel. Il est sans dimension et exprimé en nombre de points. Cep et Cep max (limite réglementaire) Consommation conventionnelle d énergie primaire d un bâtiment pour le chauffage, le refroidissement, la production d eau chaude sanitaire, l éclairage artificiel des locaux et les auxiliaires de chauffage, de refroidissement, d eau chaude sanitaire et de ventilation (déduction faite de l électricité produite à demeure). Elle est définie par un coefficient exprimé en kwh/(m 2.an) d énergie primaire. GES Gaz à effet de serre. Ils sont considérés comme les principaux responsables du réchauffement climatique. Grâce à des valeurs guides, nous détaillons les performances de nos produits, application par application. Parce que vous avez besoin d informations précises et que ce document n est pas exhaustif, retrouvez également un espace dédié à la RT2012 sur :, avec des outils pratiques pour construire votre pré-projet. Dans chacune de nos documentations, les solutions permettant d atteindre les performances conformes à la réglementation sont signalées par ce logo. En savoir plus R exprimée en m².k/w. Tic Température intérieure conventionnelle. Elle détermine la limite à ne pas dépasser pour le confort d été dans un bâtiment sans climatisation. Uc Coefficient de déperditions thermiques d une paroi, en partie courante, exprimé en W/m 2.K. Coefficient de transmission thermique d une paroi exprimé en W/m².K. Il se calcule à partir des déperditions en partie courante et des déperditions par les ponts thermiques intégrés à cette paroi. U Déperditions thermiques par les ponts thermiques intégrés à la paroi exprimés en W/m².K. Il s agit de ponts thermiques linéiques (ψ) et de ponts thermiques ponctuels (X). = Uc + U Document réalisé en collaboration avec le bureau Pouget Consultants RT2012 CREATE AND PROTECT MAISONS INDIVIDUELLES HABITAT COLLECTIF bureaux surfaces commerciales

4 La RT2012, un engagement du Grenelle Environnement Une longue marche Limite de la consommation énergétique maximale des bâtiments résidentiels neufs Limitation des déperditions Réduction des besoins en chauffage RT2012 Limitation des consomations 50 kwh/(m 2 /an) Label RT2012 Bâtiments à énergie positive 40 kwh/(m 2 /an) Un objectif, de l ambition n Le Grenelle Environnement prévoit une division par quatre des émissions de gaz à effet de serre (GES)*, facteurs de réchauffement climatique. n Le bâtiment étant un gros émetteur de GES*, deux ans de concertation avec les acteurs du secteur ont abouti à la RT2012, qui permet de diviser la consommation énergétique des constructions neuves par deux, voire trois. n Parallèlement, un label RT2012 est créé : ce nouveau référentiel exige une meilleure performance énergétique du bâtiment par rapport au niveau réglementaire de l ordre de 20 %. Une révolution de la construction n La RT2012 renforce la réglementation en limitant la consommation d énergie primaire* du bâtiment dès sa conception. Cette limite de consommation devient un objectif global à atteindre. n La performance exigée, exprimée en valeur absolue et non plus relative, impose de prendre en compte l isolation et encourage une conception bioclimatique* des constructions. n Cela nécessite que l efficacité énergétique du bâti, tout comme les performances des équipements connaissent une évolution significative. RT2005-RT2012, ce qui change Côté concepteurs n La performance à respecter ne dépend plus d un bâtiment de référence. La réflexion de l équipe de conception doit être globale et plus poussée, à la fois sur le bâti, la forme du bâtiment et les systèmes choisis. n La mission des bureaux d études doit débuter plus tôt, pour valoriser l environnement géographique et climatique de la construction. Cette nouvelle organisation, dès le début du projet, encourage le dialogue entre les acteurs. Côté constructeurs Le maître d ouvrage doit attester : n À la demande du permis de construire, d une étude de faisabilité sur les approvisionnements en énergie et de prise en compte des besoins conventionnels ; n À l achèvement des travaux, du contrôle des besoins et consommations conventionnels, par un opérateur autorisé par le ministère de l Écologie (MEEDDM). Les mots signalés par une * sont expliqués dans le lexique.

5 Une réglementation d objectifs Trois exigences de résultats Le besoin bioclimatique n L exigence des faibles besoins du bâti est définie par le coefficient Bbio max*. Il concerne trois usages indispensables au confort : le chauffage, le rafraîchissement et l éclairage. n Indépendamment des équipements et de l énergie utilisée, il faut concevoir à faible besoin. Ces trois utilisations sont conditionnées par l architecture du bâti, son environnement et son niveau d isolation. Bbio Bbio max La performance énergétique du bâtiment n L exigence de consommation maximale d énergie primaire est définie par le coefficient Cep max*. Il porte sur les consommations des cinq usages essentiels : le chauffage, le refroidissement, l éclairage, la production d eau chaude sanitaire et les auxiliaires (pompes et ventilateurs). n Cette performance s élève à 50 kwh/(m²/an) d énergie primaire, avec différentes modulations. Cep Cep max Le confort d été dans les bâtiments non climatisés n Occuper des bâtiments confortables en toutes saisons est aussi une ligne directrice de la RT. n Cela impose la vérification d une température estivale à ne pas dépasser, la Tic ou température intérieure conventionnelle. Tic < Tic réf Des exigences de moyens Habitat individuel Habitat collectif Tertiaire Bâti Plus forte isolation Traitement des ponts thermiques Traitement de la perméabilité à l air Obligatoire sur tous les bâtiments. Calendrier d application 28 octobre 2011 Courant er janvier 2013 équipements Recours obligatoire aux énergies renouvelables Régulation de l éclairage Comptage de la consommation : chauffage, refroidissement n Pour les logements (maisons individuelles, immeubles collectifs, foyers de jeunes travailleurs et cités universitaires) situés en zone ANRU*. n Pour les bureaux, les bâtiments d enseignement et les établissements d accueil de la petite enfance. n Pour le label RT2012. n Pour les bâtiments à usage d habitation situés en dehors des périmètres de rénovation urbaine. n Pour les autres bâtiments à usage non résidentiel (tertiaires). La perméabilité à l air Il s agit de la sensibilité du bâtiment par rapport aux «fuites d air» parasites causées par les défauts de son enveloppe. L étanchéité à l air du bâti est caractérisée dans la RT par un coefficient de perméabilité. Il représente le débit de fuite par mètre carré de surface déperditive (hors plancher bas) sous une dépression de 4 Pa et est exprimé en m 3 /(h.m²). La RT2012 impose le traitement de cette perméabilité à l air dans les bâtiments résidentiels, mais aussi sa mesure car elle est limitée. Un tel travail doit être effectué par un opérateur de mesure agréé par les formations du ministère de l écologie (MEEDDM).

6 Maisons individuelles n Les solutions proposées sont issues de simulations Bbio* et Cep* RT2012, réalisées sur des maisons individuelles en rez-de-chaussée ou avec étage, pour les différentes zones géographiques réglementaires, et avec chauffage au gaz ou pompe à chaleur. Les solutions spécifiques correspondent aux simulations de label RT2012, et sont signalées par le LABEL n Le cas spécifique du chauffage par effet joule requiert le niveau d isolation maximum et des actions complémentaires : diminution de la perméabilité à l air, apport de photovoltaïque, orientation favorable Combles perdus Laine de roche soufflée Roulrock Rouleaux déroulés sur plancher plan 0, ,00 0, ,00 LABEL , ,00 LABEL , ,00 LABEL , ,00 0, ,45 LABEL , ,20 Combles aménagés Rockciel Isolation par l extérieur (sarking) Système Expert Deltarock et Rockplus 0, ,55 0, ,10 LABEL , ,65 0, ,35 + 3,60 0, ,35 + 4,20 0, ,35 + 4,80 LABEL , ,35 + 6,05 Toitures-terrasses inaccessibles béton ou maçonnées Rock C Tous types de finitions 0, ,10 LABEL , ,35 Murs isolés par l extérieur Ecorock Murs en parpaing sous enduit 0, ,85 LABEL , ,00

7 Murs à ossature bois isolés par l extérieur MB Rock avec MB Rock+ Avec entraxe de 0,6 m en 2 couches Murs isolés par l intérieur Labelrock bidensité Complexe de doublage collé sur briques Rockmur Nu ou Kraft Doublage traditionnel de murs en parpaings et cloisons en carreaux de plâtre Rockplus Nu ou Kraft Doublage traditionnel de murs en parpaings et cloisons en carreaux de plâtre Sous-sols ou garages Rockfeu RSD Rapporté sous dalle Sols/ isolation de dalles 0, ,35 0, ,25 + 1,45 LABEL , ,10 + 1,45 0, ,40 0, ,95 LABEL , ,50 0, ,70 0, ,20 0, ,75 LABEL , ,30 0, ,00 0, ,60 0, ,20 LABEL , ,80 Rocksol Expert 0, ,70 Les solutions et valeurs de ce document sont données à titre strictement indicatif. Les calculs réalisés conformément aux règles définies dans les arrêtés de la réglementation thermique se basent sur des hypothèses consultables auprès de Rockwool. Ces valeurs guides communiquées ne se substituent pas à l étude thermique réglementaire d un BET. RT2012 CREATE AND PROTECT MAISONS INDIVIDUELLES HABITAT COLLECTIF bureaux surfaces commerciales

8 Habitat collectif n Les solutions proposées sont issues de simulations Bbio* et Cep* RT 2012 réalisées sur des petits collectifs pour les différentes zones géographiques réglementaires. Ces simulations sont calculées avec chauffage au gaz ou pompe à chaleur, et un traitement des ponts thermiques en isolation par l intérieur. Les solutions spécifiques correspondent aux simulations de label RT2012, et sont signalées par le LABEL n Le cas spécifique du chauffage par effet joule requiert le niveau d isolation maximum et des actions complémentaires : diminution de la perméabilité à l air, apport de photovoltaïque, orientation favorable Toitures-terrasses inaccessibles béton ou maçonnées Rock C Tous types de finitions 0, ,55 0, ,10 LABEL , ,10 Combles aménagés Rockciel Isolation par l extérieur (sarking) Système Expert Deltarock et Rockplus 0, ,25 LABEL , ,65 0, ,35 + 3,60 LABEL , ,35 + 6,05 Combles perdus Laine de roche soufflée Roulrock Rouleaux déroulés sur plancher plan 0, ,00 0, ,00 LABEL , ,00 LABEL , ,00 LABEL , ,00 0, ,45 LABEL , ,20 Murs isolés par l extérieur Ecorock Murs en béton sous enduit 0, ,30 0, ,85 LABEL , ,55

9 Murs isolés par l intérieur Labelrock bidensité Complexe de doublage collé sur briques Rockmur Nu ou Kraft Doublage traditionnel de murs en béton et cloisons en carreaux de plâtre Rockplus Nu ou Kraft Doublage traditionnel de murs en béton et cloisons en carreaux de plâtre Planchers sur sous-sols ou garages Rockfeu System Fond de coffrage Rockfeu System et Rocksol Expert Fond de coffrage et dalle flottante 0, ,40 0, ,95 LABEL , ,50 0, ,20 0, ,75 LABEL , ,30 0, ,60 LABEL , ,80 0, ,85 LABEL , ,40 0, ,85 + 1,55 LABEL , ,40 + 1,55 LABEL , ,85 + 3,15 Les solutions et valeurs de ce document sont données à titre strictement indicatif. Les calculs réalisés conformément aux règles définies dans les arrêtés de la réglementation thermique se basent sur des hypothèses consultables auprès de Rockwool. Ces valeurs guides communiquées ne se substituent pas à l étude thermique réglementaire d un BET. RT2012 CREATE AND PROTECT MAISONS INDIVIDUELLES HABITAT COLLECTIF bureaux surfaces commerciales

10 Bureaux n Les solutions proposées sont issues de simulations Bbio* et Cep* RT2012 réalisées sur des bureaux climatisés ou non climatisés pour les différentes zones géographiques réglementaires. Ces simulations sont calculées avec chauffage au gaz ou pompe à chaleur, réversible dans les bureaux climatisés, une ventilation double flux et un traitement des ponts thermiques en isolation par l intérieur. Les solutions spécifiques correspondent aux simulations de label RT2012, et sont signalées par le LABEL Toitures-terrasses inaccessibles béton ou maçonnées Rock C Tous types de finitions 0, ,55 0, ,10 Murs isolés par l extérieur Rockfaçade Bardage sur murs en béton 0, ,85 0, ,40 LABEL , ,70 Murs isolés par l intérieur Labelrock bidensité Complexe de doublage collé sur murs en béton Rockmur Nu ou Kraft Doublage traditionnel de murs en béton et cloisons en carreaux de plâtre Rockplus Nu ou Kraft Doublage traditionnel de murs en béton et cloisons en carreaux de plâtre 0, ,40 0, ,95 LABEL , ,50 0, ,70 LABEL , ,75 0, ,00 LABEL , ,20

11 Planchers sur sous-sols ou garages Rockfeu et System db Fond de coffrage Rockfeu System db et Rocksol Expert 60 mm Fond de coffrage et dalle flottante 0, ,85 LABEL , ,40 LABEL , ,85 + 1,55 LABEL , ,40 + 1,55 Les solutions et valeurs de ce document sont données à titre strictement indicatif. Les calculs réalisés conformément aux règles définies dans les arrêtés de la réglementation thermique se basent sur des hypothèses consultables auprès de Rockwool. Ces valeurs guides communiquées ne se substituent pas à l étude thermique réglementaire d un BET. RT2012 CREATE AND PROTECT MAISONS INDIVIDUELLES HABITAT COLLECTIF Bureaux surfaces commerciales

12 Surfaces commerciales n Les solutions proposées sont issues de simulations Bbio* et Cep* RT2012 réalisées sur des surfaces commerciales climatisées pour les différentes zones géographiques réglementaires. Toitures-terrasses aciers ** épaisseur (mm) Résistance thermique 0, ,20 0, ,35 0, ,50 ** épaisseur (mm) Résistance thermique Rockacier B Nu Energy* 0, ,60 0, ,75 0, ,90 0, ,05 Rockacier C Soudable Energy 0, ,05 0, ,30 0, ,55 0, ,80 0, ,30 0, ,10 * Ou Hardrock 2 Energy si membrane PVC avec fixations. ** Calculés avec des fixations à rupteurs de ponts thermiques. Façades acier Bardage métallique double peau et plan rapporté Plateau épaisseur (mm) R Type de lèvre Largeur (mm) Nb de fixations/ croisement entre plateaux horizontaux et ossatures verticales 1 2 Bardage horizontal & Rockbardage Energy Recouvrement de lèvre : 60 mm 130 3, , ,32 0, ,31 0, ,31 0, ,32 0, ,32 0, ,31 0, ,30 0, ,29 0, ,28 0, ,30 0, ,29 0, ,29 0, ,39 0, ,38 0,39 Bardage horizontal & Rockbardage Recouvrement de lèvre : 40 mm 110 3, ,39 0, ,38 0, ,36 0, ,35 0, ,34 0, , ,37 0, ,36 0, ,35 0,36

13 Bardage horizontal Façades acier (suite) Bardage métallique double peau Bardage vertical & Rockbardage Energy Recouvrement de lèvre : 60 mm Bardage vertical & Rockbardage Recouvrement de lèvre : 40 mm épaisseur (mm) Bardage vertical R 130 3, , , ,80 Type de lèvre Lèvre droite Plateau Lèvre caisson Largeur Nombre de fixations m² (en mm) 2,50 3, ,33 0, ,32 0, ,32 0, ,33 0, ,32 0, ,32 0, ,31 0, ,30 0, ,29 0, ,31 0, ,30 0, ,30 0, ,40 0, ,39 0, ,39 0, ,41 0, ,40 0, ,39 0, ,37 0, ,36 0, ,35 0, ,38 0, ,37 0, ,36 0,37 Les solutions et valeurs de ce document sont données à titre strictement indicatif. Les calculs réalisés conformément aux règles définies dans les arrêtés de la réglementation thermique se basent sur des hypothèses consultables auprès de Rockwool. Ces valeurs guides communiquées ne se substituent pas à l étude thermique réglementaire d un BET. RT2012 CREATE AND PROTECT MAISONS INDIVIDUELLES HABITAT COLLECTIF bureaux surfaces commerciales

14 Document non contractuel, fourni à titre indicatif Imprimé sur un papier issu de forêts gérées durablement - Photos : Rockwool, DR Conception, réalisation : mars 2012 Rockwool France SAS 111, rue du Château des Rentiers Paris Tél. : +33 [0] Fax : +33 [0]

La Réglementation Thermique 2012

La Réglementation Thermique 2012 La Réglementation Thermique 2012 La réglementation thermique 2012 ou RT 2012 est le fruit d une réflexion de deux ans des acteurs des différents secteurs du bâtiment, faisant suite au dernier Grenelle

Plus en détail

La maîtrise des consommations dans l habitat à rénover. Comment agir? Quelle est la démarche? 5 juin 2013

La maîtrise des consommations dans l habitat à rénover. Comment agir? Quelle est la démarche? 5 juin 2013 La maîtrise des consommations dans l habitat à rénover Comment agir? Quelle est la démarche? 5 juin 2013 Stéphane GIRAULT Études de conception en génie climatique et électricité Audits énergétiques Études

Plus en détail

Maison Passive. Maison BBC RT 2005 RT 2012

Maison Passive. Maison BBC RT 2005 RT 2012 RT 2005 Maison BBC RT 2012 Maison Passive Avec le guide pratique de la RT2012, appréhendez la nouvelle règlementation thermique en vigueur pour les maisons individuelles depuis le 1er janvier 2013. Principes

Plus en détail

RÉGLEMENTATION. 5. thermique. historique des réglementations... p..340. la rt 2012

RÉGLEMENTATION. 5. thermique. historique des réglementations... p..340. la rt 2012 338 memento 2013 RÉGLEMENTATION 5. thermique historique des réglementations... p..340 la rt 2012 Les nouveautés... p..341 Les indicateurs et exigences... p..341 Les dispositifs de contrôle... p..343 La

Plus en détail

Top départ pour la RT 2012!

Top départ pour la RT 2012! Top départ pour la RT 2012! La poursuite du Grenelle de L'Environnement dans sa volonté de pérenniser la dynamique impulsée par les "bâtiments basse consommation" : De tous les secteurs économiques, celui

Plus en détail

Réglementation Thermique 2012

Réglementation Thermique 2012 TECHNIQUE CONSTRUCTION PARIS ILE-DE-FRANCE 15 novembre 2010 Réglementation Thermique 2012 Ce qu il faut retenir La nouvelle réglementation thermique RT 2012 s appliquera à partir de la fin de l année 2011.

Plus en détail

Les grands principes de la RT2012. - La réglementation en quelques mots, - les changements constatés avec le BBC

Les grands principes de la RT2012. - La réglementation en quelques mots, - les changements constatés avec le BBC Les grands principes de la RT2012 - La réglementation en quelques mots, - les changements constatés avec le BBC CERQUAL Direction des Etudes et Recherches Septembre Octobre 2011 1 Les textes et le calendrier

Plus en détail

THERMIQUE RÉGLEMENTATION RÉDUIRE LA CONSOMMATION ÉNERGÉTIQUE LA RT 2005

THERMIQUE RÉGLEMENTATION RÉDUIRE LA CONSOMMATION ÉNERGÉTIQUE LA RT 2005 THERMIQUE RÉDUIRE LA CONSOMMATION ÉNERGÉTIQUE Construire une maison bien isolée et faiblement consommatrice d énergie est devenu une priorité. Les systèmes constructifs en béton sont d ores et déjà prêts

Plus en détail

Les Bâtiments Basse Consommation Energétique. Evolution réglementaire (RT 2012) CETE Apave Nord-Ouest

Les Bâtiments Basse Consommation Energétique. Evolution réglementaire (RT 2012) CETE Apave Nord-Ouest Les Bâtiments Basse Consommation Energétique Evolution réglementaire (RT 2012) CETE Apave Nord-Ouest Ph BONNE Responsable Département Energie RT 2000 RT 2005 RT 2012 2020 Historique de la réglementation

Plus en détail

Sommaire. Présentation RT 2012 - CAUE Bastia - FFB

Sommaire. Présentation RT 2012 - CAUE Bastia - FFB Sommaire 1. Objectifs, méthode d élaboration 2. Exigences et évolutions / RT2005 3. Bbio, Cep, Tic 4. Exigences minimales 5. Synthèse d étude standardisée 6. Calendrier 7. Coût : maison individuelle 8.

Plus en détail

Les énergies renouvelables dans la Réglementation thermique

Les énergies renouvelables dans la Réglementation thermique Les énergies renouvelables dans la Réglementation thermique 10 avril 2013 ROGER Marie-Christine Chef du bureau de la qualité technique et de la réglementation de la construction DGALN/DHUP/QC Le contexte

Plus en détail

Généralités et Exigences

Généralités et Exigences Généralités et Exigences Fédération Française du Bâtiment Basse-Normandie lenotref@bnormandie.ffbatiment.fr 02.31.27.70.53-06.48.77.95.04 Respect de tous les gardes fous RT2005 + 50 kwh EP /m 2.an + étanchéité

Plus en détail

RT 2012 : Quels impacts des nouvelles exigences dans l acte de construire?

RT 2012 : Quels impacts des nouvelles exigences dans l acte de construire? Réunion technique CAP INNOVATION RT 2012 : Quels impacts des nouvelles exigences dans l acte de construire? Olivier Servant Directeur des marchés Saint Gobain Habitat Le contexte énergétique et environnemental

Plus en détail

Grenelle de l'environnement. Bâtiment Grenelle 2 et réglementation

Grenelle de l'environnement. Bâtiment Grenelle 2 et réglementation 28 avril 2011 Grenelle de l'environnement Bâtiment Grenelle 2 et réglementation Assises nationales de l'aménagement et de l'économie durables en Montagne Commissariat Général au Développement durable Direction

Plus en détail

Les indices d une révolution

Les indices d une révolution RT 2012 Les indices d une révolution ÉRIC FeLICE [1] La RT 2012, en rendant obligatoire la conception bioclimatique des bâtiments, bouleverse les règles de construction. Le recours aux énergies renouvelables

Plus en détail

L application de la réglementation thermique RT 2012

L application de la réglementation thermique RT 2012 L application de la réglementation thermique RT 2012 Présentation du 30 mai 2013 à l ASDER Alain GUILLOT Service Habitat et Construction de la DDT Savoie 1 La réglementation RT 2012 à compter du 1 er janvier

Plus en détail

FORUM ACTUALITES CONSTRUCTION

FORUM ACTUALITES CONSTRUCTION FORUM ACTUALITES CONSTRUCTION RT 2012 : Le cas du logement collectif Ulrich ROCHARD Ingénieur génie climatique / thermicien POUGETS Consultants, Paris Mardi 8 novembre 2011 La RT 2012 : le départ est donné

Plus en détail

RT 2012 et RT2020 : pourquoi utiliser le bois? Marc DELORME Inter Forêt-Bois 42

RT 2012 et RT2020 : pourquoi utiliser le bois? Marc DELORME Inter Forêt-Bois 42 RT 2012 et RT2020 : pourquoi utiliser le bois? Marc DELORME Inter Forêt-Bois 42 RT 2012 et RT2020 : pourquoi utiliser le bois? Quelques rappels sur la RT2012 et le projet de RT2020. RT2012 et RT2020 :

Plus en détail

FICHES REGLEMENTAIRES

FICHES REGLEMENTAIRES Conseil & Etudes CODE : FR7 FICHES REGLEMENTAIRES RT 2012 Décret n 2010-1269 du 26 octobre 2010 relatif aux caractéristiques thermiques et à la performance énergétique des constructions. Thème associé

Plus en détail

RT 2012 Pourquoi utiliser le bois?

RT 2012 Pourquoi utiliser le bois? RT 2012 Pourquoi utiliser le bois? RT 2012 : Pourquoi utiliser le bois? Quelques rappels sur la RT2012 et le projet de RT2020. RT2012 et RT2020 : pourquoi utiliser le bois techniquement? La performance

Plus en détail

NOTE D INFORMATION TECHNIQUE

NOTE D INFORMATION TECHNIQUE NOTE D INFORMATION TECHNIQUE Concernant l installation des vérandas concernées par la RT 2012 en maisons individuelles Cette note a été établie à partir des textes réglementaires suivant : - Arrêté du

Plus en détail

Mise à jour du comparatif «brique + ITI» et «Béton + ITE» RT2012

Mise à jour du comparatif «brique + ITI» et «Béton + ITE» RT2012 Fédération Française des Tuiles et Briques 17, rue Letellier 75015 PARIS A l'attention de Hervé Pétard Mise à jour du comparatif «brique + ITI» et «Béton + ITE» RT2012 Indice 04 Dossier : n 13E496 Chargé

Plus en détail

Thibault GIMOND Ingénieur FFB IDF (78-91-95)

Thibault GIMOND Ingénieur FFB IDF (78-91-95) Thibault GIMOND Ingénieur FFB IDF (78-91-95) RT 2012 : Outil majeur de l application du Grenelle pour le secteur du Bâtiment But : Limiter les consommations énergétique des bâtiments neuf. La RT 2012 impose

Plus en détail

Réglementation thermique RT 2012. sur les bâtiments à usage d habitation

Réglementation thermique RT 2012. sur les bâtiments à usage d habitation Réglementation thermique RT 2012 Présentation générale g centrée sur les bâtiments à usage d habitation 18 janvier 2010 Sommaire - La RT 2012 1. Contexte et généralités 2. Une nouvelle surface : la SHON

Plus en détail

Atelier CLER 1er décembre 2010. Sébastien DELMAS

Atelier CLER 1er décembre 2010. Sébastien DELMAS Futurs labels Effinergie Atelier CLER 1er décembre 2010 Sébastien DELMAS 1. Présentation du Collectif Effinergie 2. Les actions mises en œuvre 3. Les labels 4. Les actions en cours 5. Point sur la RT 2012

Plus en détail

Bâtiments Collectifs Maisons Individuelles

Bâtiments Collectifs Maisons Individuelles MÉMO THERMIQUE SOMMAIRE 1. Environnements d application 2. Comment s y retrouver? 3. Qu est ce que R =(m²k/w)? 4. Qu est ce que U =(W/m²K)? 5. Qu est ce que RSE & RSI =(m²k/w)? 6. Qu est ce que Ψ =(W/mK)?

Plus en détail

Version 1 / Septembre 2012 BEOPAN ET LA RT 2012

Version 1 / Septembre 2012 BEOPAN ET LA RT 2012 Version 1 / Septembre 2012 BEOPAN ET LA RT 2012 LE PLUS IMPORTANT: RESPECT DE LA RT 2012. Pour les permis déposés à partir du 01/01/2013 1 / Lors du dépôt de permis de construire il faudra fournir une

Plus en détail

un point sur la rt 2012

un point sur la rt 2012 un point sur la rt 2012 www.sepalumic.com LA RÉGLEMENTATION THERMIQUE À TRAVERS LE TEMPS La performance énergétique des bâtiments est une question essentielle qui n a cessé d évoluer depuis 1974! En effet,

Plus en détail

REGLEMENTATION THERMIQUE RT 2012

REGLEMENTATION THERMIQUE RT 2012 Novembre 2010 REGLEMENTATION THERMIQUE RT 2012 Adequation email : m.adequation@gmail.com tel : 06 76 45 31 75 LES NOUVELLES RT2012 3 exigences de performances globales Coefficient Bbio remplace de le Ubat

Plus en détail

L essentiel de La Rt 2012

L essentiel de La Rt 2012 L essentiel de la RT 2012 Philippe Leblond L essentiel de la RT 2012 Obligations et mise en œuvre de la réglementation thermique 2 e édition À tous ceux qui m ont soutenu, sans les citer pour n oublier

Plus en détail

RT 2012. Une nouvelle étape vers l efficience énergétique

RT 2012. Une nouvelle étape vers l efficience énergétique RT 2012 Une nouvelle étape vers l efficience énergétique Introduction - Sommaire Rappels historiques Dates d applications Conditions d applications Les évolutions Les exigences minimales Le calcul thermique

Plus en détail

TELECHARGEMENT. Comprendre la Réglementation Thermique 2005

TELECHARGEMENT. Comprendre la Réglementation Thermique 2005 TELECHARGEMENT Comprendre la Réglementation Thermique 2005 SOMMAIRE DE LA RT 2000 A LA RT 2005...3 LES VALEURS DE REFERENCE ET GARDE-FOUS...3 VALIDATIOND UN PROJET...4 LEXIQUE...5 TEXTES DE REFERENCE...6

Plus en détail

GUEGUEN - PERENNOU SYNTHESE RT2012

GUEGUEN - PERENNOU SYNTHESE RT2012 SYNTHESE RT2012 ConformÄment Å l'article 4 de la loi Grenelle 1, la RT 2012 a pour objectif de limiter la consommation d'änergie primaire des bçtiments neufs Å un maximum de 50 kwhep/(mé.an) en moyenne.

Plus en détail

Newsletter Label Promotelec Performance

Newsletter Label Promotelec Performance FéVRIER 2012 A Nouvelle règlementation thermique RT2012, ce qu il faut retenir 1. RT, les dates d application en fonction des dates de dépôt de PC Quelle règlementation thermique respecter? Le tableau

Plus en détail

Les clés pour comprendre

Les clés pour comprendre Les clés pour comprendre La Réglementation Thermique 2012 (RT2012) a pour objectif, tout comme les précédentes réglementations thermiques de limiter les consommations énergétiques des bâtiments neufs qu

Plus en détail

Observatoire Régional pour l Habitat et le Logement. Les orientations de la RT2012. Une RT2012 pour quels bâtiments?

Observatoire Régional pour l Habitat et le Logement. Les orientations de la RT2012. Une RT2012 pour quels bâtiments? Observatoire Régional pour l Habitat et le Logement Hôtel de la Région Rhône-Alpes Sylvain Charlot 27 avril 2012 Une RT2012 pour quels bâtiments? Les orientations de la RT2012 Les bâtiments visés Tous

Plus en détail

La réglementation thermique 2012 Les principes généraux et quelques définitions

La réglementation thermique 2012 Les principes généraux et quelques définitions La réglementation thermique 2012 Les principes généraux et quelques définitions 15 septembre 2011 à LIMOGES - ESTER TECHNOPOLE Direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du logement du

Plus en détail

RT 2012. FT2i SIRET : 521 257 808 00019 NAF :7120 B Centre d'affaires Atlantis, 8 rue Louis Blériot 56400 AURAY

RT 2012. FT2i SIRET : 521 257 808 00019 NAF :7120 B Centre d'affaires Atlantis, 8 rue Louis Blériot 56400 AURAY RT 2012 I. Evolution de la RT 2005 et du label BBC à la RT 2012 Sommaire Les échecs de la RT 2005 Le BBC RT 2012: Les nouvelles obligations Le Bbio Le Cep Le TIC Le Q4 Les nouvelles technologies Suivi

Plus en détail

Troisième partie LA RÉGLEMENTATION THERMIQUE POUR LES BÂTIMENTS EXISTANTS «GLOBALE» Champ d application Principes Exigences Exemples

Troisième partie LA RÉGLEMENTATION THERMIQUE POUR LES BÂTIMENTS EXISTANTS «GLOBALE» Champ d application Principes Exigences Exemples Troisième partie LA RÉGLEMENTATION THERMIQUE POUR LES BÂTIMENTS EXISTANTS «GLOBALE» Arrêté relatif à la performance énergétique des bâtiments existants de surface supérieure à 1000 m², lorsqu ils font

Plus en détail

NOTRE SAVOIR-FAIRE EN INGÉNIERIE

NOTRE SAVOIR-FAIRE EN INGÉNIERIE NOTRE SAVOIR-FAIRE EN INGÉNIERIE SE3B EXERCE POUR TOUTE MAÎTRISE D OUVRAGE DES MISSIONS D INGÉNIERIE DANS LES DOMAINES DU BTP, DE LA CONSTRUCTION ET DES ÉNERGIES CES MISSIONS VONT DE L ESQUISSE À L EXPLOITATION

Plus en détail

Réglementation Thermique 2012

Réglementation Thermique 2012 Réglementation Thermique 2012 2010 SOURCE D IFORMATIO Cette note de veille réglementaire a été établie à partir du décret n 2010-1269 du 26 octobre 2010 relatif aux caractéristiques thermiques et à la

Plus en détail

Réglementation Thermique 2012. Réunion Publique du 3 juillet 2013

Réglementation Thermique 2012. Réunion Publique du 3 juillet 2013 Réglementation Thermique 2012 Réunion Publique du 3 juillet 2013 Déroulement de la présentation Présentation de l Espace Info Energie La RT 2012 : les enjeux nationaux Conciliation enjeux énergétiques

Plus en détail

PRESENTATION de la RT 2012

PRESENTATION de la RT 2012 INFORMATION RT 2012 PRESENTATION de la RT 2012 Thierry MOUGE 06/04/2011 INTRODUCTION La RT 2012 sera applicable à partir du 28 Octobre 2011 pour certains bâtiments. Cette présentation a pour but de vous

Plus en détail

Synthèse des orientations. RT2012 Synthèse des orientations

Synthèse des orientations. RT2012 Synthèse des orientations Synthèse des orientations Sommaire Introduction Quelques définitions Les principes généraux Les exigences de moyens Les modalités d application La pathologie émergente Conclusion Sommaire Introduction

Plus en détail

LA CONSOMMATION MAXIMALE D ENERGIE PRIMAIRE LE BESOIN BIOCLIMATIQUE

LA CONSOMMATION MAXIMALE D ENERGIE PRIMAIRE LE BESOIN BIOCLIMATIQUE LA CONSOMMATION MAXIMALE D ENERGIE PRIMAIRE Des équipements performants pour une consommation d énergie réduite Ventilation performante (naturelle, naturelle assistée, simple flux, double flux...) Energies

Plus en détail

Trois exigences de performance énergétique. Cepmax. Tic. Conso maxi d énergie primaire. Confort d été. Efficacité énergétique du bâti.

Trois exigences de performance énergétique. Cepmax. Tic. Conso maxi d énergie primaire. Confort d été. Efficacité énergétique du bâti. Principes de la RT2012 Une généralisation dans le neuf des bâtiments basse consommation diviser au moins par 2 les consommations par rapport à la RT 2005 Une exigence sur l efficacité globale du bâti portant

Plus en détail

LETTRE D INFORMATION IMMOBILIER

LETTRE D INFORMATION IMMOBILIER LETTRE D INFORMATION IMMOBILIER ANNEE 2014 AVRIL N 722 LA NOUVELLE REGLEMENTATION THERMIQUE 2012 Jean-Jacques Salmon Philippe Salmon Christine Baugé David Alexandre Droit immobilier Droit de la construction

Plus en détail

Présentation de la RT 2012 et modalités d'application en Ile de France

Présentation de la RT 2012 et modalités d'application en Ile de France COTITA IDF 8 novembre 2011 Présentation de la RT 2012 et modalités d'application en Ile de France 27 septembre 2010 Ministère de l'écologie, du Développement durable, des Transports et du Logement WWW.developpement-durable.gouv.fr

Plus en détail

Le guide de la construction écologique : Tout savoir sur votre maison RT 2012 Tout savoir sur votre maison RT2012. Réglementation thermique

Le guide de la construction écologique : Tout savoir sur votre maison RT 2012 Tout savoir sur votre maison RT2012. Réglementation thermique Le guide de la construction écologique : Tout savoir sur votre maison RT 2012 Tout savoir sur votre maison RT2012 Réglementation thermique Avec Maison DTT Avec Maisons CTVL www.maison-dtt.fr La réglementation

Plus en détail

Formulaire d attestation de la prise en compte de la réglementation thermique à l achèvement des travaux.

Formulaire d attestation de la prise en compte de la réglementation thermique à l achèvement des travaux. RAPPORT 20 janv. 2011 Formulaire d attestation de la prise en compte de la réglementation thermique à l achèvement des travaux. Ministère de l'ecologie, du Développement Durable, des Transports et du Logement

Plus en détail

La pierre massive : nouvelles exigences, nouveaux outils - 27 juin 2013. concevoir autrement! Nantes/ Paris 01 42 59 53 64 www.pouget-consultants.

La pierre massive : nouvelles exigences, nouveaux outils - 27 juin 2013. concevoir autrement! Nantes/ Paris 01 42 59 53 64 www.pouget-consultants. RT2012 concevoir autrement! Nantes/ Paris 01 42 59 53 64 www.pouget-consultants.fr Sommaire RT2012, informations essentielles «On vient d où?» Visualisation bilan énergétique, rappels RT RT 2012 «C est

Plus en détail

Calculs Thermiques Réglementaires RT2005

Calculs Thermiques Réglementaires RT2005 Calculs Thermiques Réglementaires RT2005 Construction d une maison individuelle 44860 SAINT AIGNAN GRANDLIEU Maîtrise d ouvrage: M. BOURGEOIS et Mme BUPTO 18 avenue Jacques Auneau 44300 NANTES Téléphone

Plus en détail

Photographe : DR Technal MÉMENTO RT 2012

Photographe : DR Technal MÉMENTO RT 2012 Photographe : DR Technal MÉMENTO RT 2012 ANTICIPER ET MAÎTRISER LA RÉGLEMENTATION THERMIQUE 2012 Les évolutions de la Réglementation Thermique 2012 Qu est-ce que la Réglementation Thermique 2012 (RT 2012)?

Plus en détail

«Les exigences techniques et réglementaires d un bâtiment basse consommation»

«Les exigences techniques et réglementaires d un bâtiment basse consommation» Mercredi de l info du 22 février 2012 Conseil et Réseaux Bureau d études Bâtiment et Process «Les exigences techniques et réglementaires d un bâtiment basse consommation» Vincent DUBAR Chef de projets

Plus en détail

Un Objectif du Grenelle Environnement

Un Objectif du Grenelle Environnement Un saut énergétique Avec la RT2012, le Grenelle Environnement prévoit de diviser par 3 la consommation énergétique des bâtiments neufs d habitation et d usage tertiaire, soit : une consommation d énergie

Plus en détail

RT 2012 : un après... Où en sommes nous?

RT 2012 : un après... Où en sommes nous? RT 2012 : un après... Où en sommes nous? Narbonne 28 novembre 2013 Carcassonne - 3 décembre 2013 www.developpement-durable.gouv.fr Sommaire RT 2012 : rappels réglementaires Les clefs de la réussite d'une

Plus en détail

Laboratoire national de métrologie et d essais. Guide technique

Laboratoire national de métrologie et d essais. Guide technique Laboratoire national de métrologie et d essais Guide technique Comment choisir les isolants pour atteindre les objectifs de la Réglementation Thermique 2012 1 rue Gaston Boissier 75724 Paris Cedex 15 Tél.

Plus en détail

La performance énergétique des bâtiments en France

La performance énergétique des bâtiments en France La performance énergétique des bâtiments en France 10 ans EPB ROGER Marie-Christine Cheffe du bureau de la qualité et de la réglementation technique de la construction Ministère du logement et de l habitat

Plus en détail

RAPPORT. Formulaire d attestation de la prise en compte de la réglementation thermique à l achèvement des travaux.

RAPPORT. Formulaire d attestation de la prise en compte de la réglementation thermique à l achèvement des travaux. RAPPORT Formulaire d attestation de la prise en compte de la réglementation thermique à l achèvement des travaux. Je soussigné : Jacques VIARD représentant de la société ESI situé à : Numéro 7a Voie avenue

Plus en détail

LA REGLEMENTATION THERMIQUE 2012. Par François TURLAND & Bernard LORIOT

LA REGLEMENTATION THERMIQUE 2012. Par François TURLAND & Bernard LORIOT LA REGLEMENTATION THERMIQUE 2012 Par François TURLAND & Bernard LORIOT Séminaire Technique UMF Malte Nov.2012 CONTETE Les consommations d énergie en France Industrie 21% Autres 5% Transport 31% Bâtiment

Plus en détail

La réglementation thermique 2012

La réglementation thermique 2012 DOSSIER 2014 La réglementation thermique 2012 Une réglementation pour préserver notre avenir DÉFINITION La RT 2012 est la réglementation thermique applicable aux bâtiments construits en France depuis le

Plus en détail

La loi Grenelle 2 pour les collectivités Dispositions concernant le bâtiment. Sophie LE GARREC MEEDDM DGALN DHUP

La loi Grenelle 2 pour les collectivités Dispositions concernant le bâtiment. Sophie LE GARREC MEEDDM DGALN DHUP Club des utilisateurs Display en France La loi Grenelle 2 pour les collectivités Dispositions concernant le bâtiment Sophie LE GARREC Chef de projet DPE & Performance énergétique des bâtiments existants

Plus en détail

JEUDI 30 SEPTEMBRE 2010 NOVOTEL VITROLLES

JEUDI 30 SEPTEMBRE 2010 NOVOTEL VITROLLES LES BÂTIMENTS MÉDITERRANÉENS PERFORMANTS JEUDI 30 SEPTEMBRE 2010 NOVOTEL VITROLLES RT 2012 C est quand qu on va où? André POUGET Sommaire Domaine d application 3 exigences de performances globales Coefficient

Plus en détail

Collectif Effinergie. Dynamique territoriale de l efficacité énergétique. Yann DERVYN Directeur PARIS - 2 OCTOBRE 2013 - AUDITORIUM LE MONDE

Collectif Effinergie. Dynamique territoriale de l efficacité énergétique. Yann DERVYN Directeur PARIS - 2 OCTOBRE 2013 - AUDITORIUM LE MONDE Collectif Effinergie Yann DERVYN Directeur Dynamique territoriale de l efficacité énergétique Un enjeu environnemental et Enjeux économique dans le secteur du bâtiment Une absence de définition de la basse

Plus en détail

Réglementation thermique «Grenelle Environnement 2012» 6 juillet 2010

Réglementation thermique «Grenelle Environnement 2012» 6 juillet 2010 Réglementation thermique «Grenelle Environnement 2012» 6 juillet 2010 L élaboration de la RT 2012 Une concertation large et structurée 2 ans de travaux depuis septembre 2008 13 groupes de travail thématiques

Plus en détail

La maison basse consommation. Les Fondamentaux. N 4 Août 2009 Information Presse

La maison basse consommation. Les Fondamentaux. N 4 Août 2009 Information Presse La maison basse consommation Les Fondamentaux N 4 Août 2009 Information Presse La maison basse consommation La maison basse consommation Les Réglementations Thermiques pour le neuf et l'existant ainsi

Plus en détail

Rapprochons nos compétences

Rapprochons nos compétences Rapprochons nos compétences Nos conseillers techniques connaissent votre terrain Saint-Pierre-des-Corps La Ballastière 37705 Saint-Pierre-des-Corps Téléphone : 0 800 850 853 Télécopie : 02 47 44 42 68

Plus en détail

ÉNERGÉTIQUES DU MUR EN PIERRE

ÉNERGÉTIQUES DU MUR EN PIERRE LES PERFORMANCES ÉNERGÉTIQUES DU MUR EN PIERRE *** Daniel PALENZUELA CTMNC Les objectifs énergétiques du Grenelle Réduire les consommations d énergie de 38% et les émissions de gaz à effet de serre de

Plus en détail

RT 2012 Tout est plus simple avec Knauf! Les dossiers Knauf LA RT 2012 ET

RT 2012 Tout est plus simple avec Knauf! Les dossiers Knauf LA RT 2012 ET RT 2012 Tout est plus simple avec Knauf! Les dossiers Knauf 2014 LA RT 2012 ET LEs solutions énergie knauf Les dossiers Knauf La RT 2012 et les solutions énergie Knauf Les solutions énergie pour le neuf

Plus en détail

Document pour les particuliers faisant construire une maison individuelle

Document pour les particuliers faisant construire une maison individuelle Document pour les particuliers faisant construire une maison individuelle Les chocs pétroliers des années 70 nous ont fait réaliser que si nos logements étaient confortables, c était au prix d une utilisation

Plus en détail

FORUM ACTUALITES CONSTRUCTION

FORUM ACTUALITES CONSTRUCTION FORUM ACTUALITES CONSTRUCTION RT 2012 en maison individuelle : obligation d emploi des énergies renouvelables Jean-Jacques BARREAU Union des Maisons Françaises 10 novembre 2011 Les Énergies renouvelables

Plus en détail

Performance thermique des enveloppes à ossature en bois

Performance thermique des enveloppes à ossature en bois Performance thermique des enveloppes à ossature en bois MANDRARA Zaratiana Institut technologique FCBA www.fcba.fr Marché de la construction Bois 5% 12% Bois empilé CLT Poteaux poutres Ossature bois Autres

Plus en détail

SOMMAIRE 1. LE CONTEXTE

SOMMAIRE 1. LE CONTEXTE SOMMAIRE 4 1. LE CONTEXTE 1.1 Enjeux environnementaux 1.2 Cadre réglementaire 1.3 Réglementation thermique 2005 1.4 DPE «Etiquette énergie» 1.5 Loi Grenelle: L urgence écologique 1.6 Protéger l environnement

Plus en détail

PRÉSENTATION DE LA RT 2012

PRÉSENTATION DE LA RT 2012 PRÉSENTATION DE LA RT 2012 La nouvelle réglementation thermique 2012 (dite «RT 2012») pose des objectifs ambitieux en matière d efficacité énergétique avec un maximum d énergie consommée fixé à 50 kwhep/(m².an)

Plus en détail

SYNTHESE ETUDE THERMIQUE RT 2012

SYNTHESE ETUDE THERMIQUE RT 2012 SYNTHESE ETUDE THERMIQUE RT 2012 MAITRE D OUVRAGE CHB - COOP HABITAT BOURGOGNE 69 Avenue Boucicaut 71100 CHALON SUR SAÔNE Tél : 03 85 46 16 63 - Fax : 03 85 46 55 32 ARCHITECTE NAOS ATELIER D ARCHITECTURE

Plus en détail

Laboratoire national de métrologie et d essais. Guide technique

Laboratoire national de métrologie et d essais. Guide technique Laboratoire national de métrologie et d essais Guide technique Comment choisir les isolants pour atteindre les objectifs de la Réglementation Thermique 2012 1 rue Gaston Boissier 75724 Paris Cedex 15 Tél.

Plus en détail

REGLES TECHNIQUES APPLICABLES AUX BÂTIMENTS NEUFS FAISANT L OBJET D UNE DEMANDE DE LABEL effinergie+ (Validées par le CA du 21 novembre 2012)

REGLES TECHNIQUES APPLICABLES AUX BÂTIMENTS NEUFS FAISANT L OBJET D UNE DEMANDE DE LABEL effinergie+ (Validées par le CA du 21 novembre 2012) 1. Objet REGLES TECHNIQUES APPLICABLES AUX BÂTIMENTS NEUFS FAISANT L OBJET D UNE DEMANDE DE LABEL effinergie (Validées par le CA du 21 novembre 2012) Les présentes Règles Techniques établies par l association

Plus en détail

Réglementation thermique «Grenelle Environnement 2012» 6 juillet 2010

Réglementation thermique «Grenelle Environnement 2012» 6 juillet 2010 Réglementation thermique «Grenelle Environnement 2012» 6 juillet 2010 L élaboration de la RT 2012 Une concertation large et structurée 2 ans de travaux depuis septembre 2008 13 groupes de travail thématiques

Plus en détail

RT 2012. et maçonnerie en pierres massives pour le logement collectif

RT 2012. et maçonnerie en pierres massives pour le logement collectif CTMNC 17 rue Letellier 75 015 PARIS RT 2012 et maçonnerie en pierres massives pour le logement collectif Indice 01 du 25 octobre 2013 Dossier : n 120 130 Chargé d étude : Baptiste FAUCHER baptiste.faucher@pouget-consultants.fr

Plus en détail

Construction d une maison individuelle basse consommation à Chaville

Construction d une maison individuelle basse consommation à Chaville Bâtiments Matériaux Opérations Installations Construction d une maison individuelle basse consommation à Chaville B ÂTIMENTS Soucieux de réaliser une habitation thermiquement performante, des propriétaires

Plus en détail

RT 2012 et RT existant

RT 2012 et RT existant RT 2012 et RT existant RéglemenTaTion TheRmique et efficacité énergétique Dimitri molle et Pierre-manuel Patry ÊG roupeêe yrolles,ê 2 011,Ê I SBNÊ :Ê 9 78-2 - 212-12979 - 3 Sommaire Avant-propos... 1 Partie

Plus en détail

La Réglementation Thermique 2012. Espace INFO ÉNERGIE nancygrandsterritoires@eie-lorraine.fr 03 83 37 25 87

La Réglementation Thermique 2012. Espace INFO ÉNERGIE nancygrandsterritoires@eie-lorraine.fr 03 83 37 25 87 La Réglementation Thermique 2012 Espace INFO ÉNERGIE nancygrandsterritoires@eie-lorraine.fr 03 83 37 25 87 1 Introduction Depuis le 1 er janvier 2013, une nouvelle réglementation thermique s applique à

Plus en détail

Fiches pratiques. Labels Européens dans la construction neuve. Le label Passivhaus. Le label Minergie. Gérer - Informer - Préserver - Économiser

Fiches pratiques. Labels Européens dans la construction neuve. Le label Passivhaus. Le label Minergie. Gérer - Informer - Préserver - Économiser Fiches pratiques Gérer - Informer - Préserver - Économiser 26 Labels Européens dans la construction neuve Poussée par son adhésion aux protocoles de Montréal et de Kyoto et par la prise de conscience de

Plus en détail

Nous répondons au Label BBC - Effinergie

Nous répondons au Label BBC - Effinergie Nous répondons au Label BBC - Effinergie Pour pouvoir obtenir le Label BBC Effinergie, l exigence principale est de ne pas dépasser une valeur de consommation de : 50 kwh d énergie primaire par m² de Surface

Plus en détail

L'énergie dans le bâtiment

L'énergie dans le bâtiment L'énergie dans le bâtiment Lycée agricole Aurillac Mardi 3 avril 2012 Réhabilitation énergétique Contexte énergétique en Auvergne : Consommation d énergie finale par secteur Émissions de CO2 par secteur

Plus en détail

L énergie Valoriser les apports énergétiques dans un bâtiment

L énergie Valoriser les apports énergétiques dans un bâtiment L énergie Valoriser les apports énergétiques dans un bâtiment Travaux Dirigés 05 Le chauffe-eau solaire Filière Scientifique - Option Sciences de l Ingénieur LYCEE PAPE-CLEMENT - PESSAC 1 Lycée Pape CLEMENT

Plus en détail

Formulaire d attestation de la prise en compte de la réglementation thermique à l achèvement des travaux. SPECIMEN

Formulaire d attestation de la prise en compte de la réglementation thermique à l achèvement des travaux. SPECIMEN Formulaire d attestation de la prise en compte de la réglementation thermique à l achèvement des travaux. Je soussigné : Rafael PEDREGAL représentant de la société NRJ Diags situé à : Numéro Voie Cité

Plus en détail

La consommation énergétique des bâtiments

La consommation énergétique des bâtiments La consommation énergétique des bâtiments Introduction Depuis la mise en place d une réglementation thermique (1974), la consommation énergétique des constructions neuves a été divisée par 2. Le Grenelle

Plus en détail

Construire un logement en respectant la RT2012

Construire un logement en respectant la RT2012 Construire un logement en respectant la RT2012 Mise à jour décembre 2012 Introduction La règlementation Thermique 2012 est entrée en vigueur en octobre 2011 pour les logements situés en zone ANRU. Elle

Plus en détail

Projets et réalisations BEPOS. Vincent BRAIRE, le 12 septembre 2013

Projets et réalisations BEPOS. Vincent BRAIRE, le 12 septembre 2013 Projets et réalisations BEPOS Vincent BRAIRE, le 12 septembre 2013 PRÉSENTATION DE 3 OPÉRATIONS NEUF NEUF RENO - Maisons individuelles VILLAVENIR (6 maisons) - Immeuble collectif LE GRAND CARCOUET ( 30

Plus en détail

Sommaire 1. PRESENTATION DU PROJET 1.1 INTRODUCTION 1.2 OBJECTIF DE PERFORMANCE 1.3 DESCRIPTION DE L IMMEUBLE BATI 2. DESCRIPTIF DES OPTIONS

Sommaire 1. PRESENTATION DU PROJET 1.1 INTRODUCTION 1.2 OBJECTIF DE PERFORMANCE 1.3 DESCRIPTION DE L IMMEUBLE BATI 2. DESCRIPTIF DES OPTIONS Sommaire 1. PRESENTATION DU PROJET 1.1 INTRODUCTION 1.2 OBJECTIF DE PERFORMANCE 1.3 DESCRIPTION DE L IMMEUBLE BATI 2. DESCRIPTIF DES OPTIONS 2.1 RÉCAPITULATIF 2.2 VERSION DE BASE 2.3 OPTION N 1 2.4 OPTION

Plus en détail

Franck Perraud PERRAUD & Associés. Amor BenLarbi CTICM

Franck Perraud PERRAUD & Associés. Amor BenLarbi CTICM Franck Perraud PERRAUD & Associés Amor BenLarbi CTICM Franck Perraud PERRAUD & Associés Quelques exemples de chantiers et de réalisations Franck Perraud PERRAUD & Associés Quelques exemples de chantiers

Plus en détail

Réglementation thermique «Grenelle Environnement 2012»

Réglementation thermique «Grenelle Environnement 2012» Réglementation thermique «Grenelle Environnement 2012» Atelier n 1 Ce qui va changer avec la RT 2012 Journée Technique EIE mardi 21 juin 2011 PARIS Marc SCHOEFFTER ADEME\DEP\DVTD\SB Ministère de l'écologie,du

Plus en détail

Groupe de travail «Applicateurs» RT2010-12 Rapport DHUP Calage du coefficient C MAX en résidentiel OFFRE MENUISERIE Version V913b du Moteur du CSTB

Groupe de travail «Applicateurs» RT2010-12 Rapport DHUP Calage du coefficient C MAX en résidentiel OFFRE MENUISERIE Version V913b du Moteur du CSTB SNEP 11 bis, rue de Milan 75009 PARIS A l'attention de M. Eric CHATELAIN Groupe de travail «Applicateurs» RT2010-12 Rapport DHUP Calage du coefficient C MAX en résidentiel OFFRE MENUISERIE Version V913b

Plus en détail

DOUBLAGES ISOLANTS À HAUTES PERFORMANCES THERMIQUE ET ACOUSTIQUE

DOUBLAGES ISOLANTS À HAUTES PERFORMANCES THERMIQUE ET ACOUSTIQUE DOUBLAGES ISOLANTS À HAUTES PERFORMANCES THERMIQUE ET ACOUSTIQUE Logements individuels Collectifs Établissement de santé Enseignements Hôteliers Centres commerciaux Neuf Rénovation R, la nouvelle valeur

Plus en détail

LA RT2012 Construction BATISTYL OCTOBRE 2012

LA RT2012 Construction BATISTYL OCTOBRE 2012 Construction BATISTYL OCTOBRE 2012 INTRODUCTION Pour la RT2012 comme pour la RT2005 : La méthode de calcul Th-B-C-E 2012 a pour objet le calcul réglementaire des coefficients Bbio,Cep et Tic. Elle n a

Plus en détail

Calculs et bilan des déperditions thermiques

Calculs et bilan des déperditions thermiques Calculs et bilan des déperditions thermiques Calculer les déperditions thermiques c'est déterminer la quantité de chaleur à fournir pour le chauffage d'une pièce à température donnée. Cette chaleur fournie

Plus en détail

Réglementation thermique RT 2005. TOULOUSE le 10 mai 2007

Réglementation thermique RT 2005. TOULOUSE le 10 mai 2007 Réglementation thermique RT 200 TOULOUSE le 10 mai 2007 Le contexte, les enjeux 20 Les ressources naturelles s épuisent Réserves en années consommation 2001 200 10 100 0 0 Charbon (sauf lignite) Pétrole

Plus en détail

LA CONTRIBUTION DES FENÊTRES ALUMINIUM A LA PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE DES BÂTIMENTS

LA CONTRIBUTION DES FENÊTRES ALUMINIUM A LA PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE DES BÂTIMENTS LA CONTRIBUTION DES FENÊTRES ALUMINIUM A LA PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE DES BÂTIMENTS Les critères de performance énergétique des fenêtres aluminium Impact des fenêtres sur la consommation d un bâtiment d

Plus en détail

RT 2012 et Construction à Ossature Bois GIPEBLOR Nancy 19 novembre 2012

RT 2012 et Construction à Ossature Bois GIPEBLOR Nancy 19 novembre 2012 RT 2012 et Construction à Ossature Bois GIPEBLOR Nancy 19 novembre 2012 Institut technologique FCBA : Forêt, Cellulose, Bois - construction, Ameublement Cadre réglementaire Rappel : délai d application

Plus en détail