Réglementation thermique RT TOULOUSE le 10 mai 2007

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Réglementation thermique RT 2005. TOULOUSE le 10 mai 2007"

Transcription

1 Réglementation thermique RT 200 TOULOUSE le 10 mai 2007

2 Le contexte, les enjeux 20 Les ressources naturelles s épuisent Réserves en années consommation Charbon (sauf lignite) Pétrole Gaz naturel Total Réserves prouvées exprimées en années de consommation Source. BP Statistical Review, juin D après Jancovici, 2002

3 Le contexte, les enjeux Les prix s envolent Prix du baril de pétrole (Dollars courants) Le prix du baril de pétrole a été multiplié par 2.8 en 4 ans Le fioul domestique a augmenté de 30.8% en Janvier 2000 Janvier 2001 Janvier 2002 Janvier 2003 Janvier 2004 Janvier 200 Janvier 2006 Source. US Department of Energy, 2006

4 Le contexte, les enjeux Le climat se dérègle Nous connaissons depuis plus d un siècle un réchauffement climatique inquiétant et sans précédent dû à l augmentation de gaz à effet de serre dans l atmosphère Variation de température Concentration en CO Variation de température ( C) CO 2 (ppmv) Source. GIEC

5 Le contexte, les enjeux Une contribution importante des bâtiments aux GES Émissions de dioxyde de carbone par secteur (2004) Traitement des déchets 3% Résidentiel- Transports Tertiaire +22,7% +22,3% Évolution des gaz à effet de serre en France entre 1990 et 2004 Production d énergie Agriculture 13% 26% Transports 19% 20% Industries 19% Résidentiel- Tertiaire -21,6% Industries -17% Production d énergie -10,% -8,% Agriculture Déchets Sources, CITEPA, 2006 Sans corrections des données climatiques et des modes de comptage des équivalents CO2

6 Le contexte, les enjeux Le secteur du bâtiment est un gros consommateur d énergie 30 millions de logements 800 millions de m² en tertiaire 70 millions de tep par an (660 TWh), 43 % de l énergie consommée Logement de 70 m 2 consommant 140 kwh/m 2 /an (RT 2000) : => environ ½ tonne de carbone / français et /an si gaz naturel => environ 600 g de déchets nucléaires si chauffé à l électricité Source. Ministère de l Industrie

7 RT 200 Le contexte Respect de: Protocole de Kyoto Plan Climat 2004 Transposition de la Directive Performance Energétique des Bâtiments (DEPB)

8 L évolution réglementaire Loi POPE

9 Loi de programme sur l énergie Maîtrise de la demande Bâtiment Neuf: Amélioration énergétique de 40 % d ici 2020 en développant une part importante de bâtiments à énergie positive Bâtiment Existant: L amélioration énergétique évoluera conjointement à la RT. Certificats d économies d énergie (CEE) Diagnostic de performance énergétique (DPE) 10 % des besoins énergétiques d origine d renouvelable d ici d 2010 (soit 21% en électricité contre 14% actuellement, hausse de 0% de la production d origine renouvelable ) Information des consommateurs sur l énergie

10 Les exigences de la Directive Des exigences minimales en matière de performance énergétique applicables aux bâtiments neufs Une méthode de calcul globale: * Les caractéristiques thermiques de l enveloppe * Les équipements de chauffage, climatisation, ventilation et production d ECS * L emplacement et l orientation des bâtiments * Les systèmes faisant appel aux énergies renouvelables * Les systèlmes solaires passifs et les protections solaires

11 Un peu d histoire

12 Les dates de la RT 200 Textes déposés à la Communauté Européenne fin Janvier 200 Décret paru le 23 Mai 2006 n Arrêté paru le 24 Mai 2006 applicable aux PC déposés à compter du 1er septembre 2006

13 Les grands principes de la RT 200 Maîtriser les consommations d énergie Valoriser les ENR et meilleure prise en compte de la conception bioclimatique Limiter le recours à la climatisation Intégration d une limite de consommation

14 Les nouveautés de la RT 200 RT 200 = RT % Le calcul du coefficient C Cep Le Cep sera exprimé en kwhep/m /m² SHON Mise en place d un garde fou sur les consommations Cmax (kwhep/m² SHON)

15 Le Coefficient d Energie Primaire Prend en compte les consommations de: Chauffage Refroidissement Ventilation Eau chaude sanitaire Eclairage

16 Le Refroidissement 2 catégories de locaux CE 1 pas de refroidissement en référence CE 2 refroidissement en référence

17 8 Zones Climatiques RT 2000 RT 200

18 Le Coefficient d Energie Primaire max Cep max => Chauffage et Eau Chaude Sanitaire Zone Electrique Energies Fossiles H H H

19 Article 10 Le maître d ouvrage doit pouvoir fournir une «synthèse d étude thermique» au plus tard à l achèvement de travaux

20 Le principe général de la RT Le projet est comparé à un bâtiment «de référence» Le bâtiment de référence est «théorique» Le bâtiment de référence est le jumeau du projet même géométrie mais les caractéristiques thermiques de ses composants fixés à une valeur de référence définie réglementairement La consommation d énergie de votre bâtiment doit être inférieure à celle du bâtiment de référence Le projet Consommation d énergie Le même bâtiment avec les prestations de référence

21 L application par le calcul La règle des «3C» = respect simultané de : Consommation : Cep Cep réf Cep Cep-max Confort d été : Tic Tic réf Caractéristiques thermiques minimales : les garde fous Pour tous les composants de l enveloppe (parois, menuiseries, ponts thermiques ) Pour tous les systèmes (ventilation, chauffage, ECS )

22 Articles 12 et 13 Surface des baies en référence : 1/6 de la surface habitable (17 % sh) Les baies sont verticales : 20 % au Nord 20 % à l Est 20 % à l Ouest 40 % au Sud

23 Les tendances de la RT 200 Généralisation de la VMC HYGRO B Généralisation des vitrages peu émissifs Traitement des ponts thermiques

24 Les tendances de la RT 200 Eau chaude sanitaire solaire Eau chaude sanitaire en volume habitable Bonne orientation des baies Perméabilité à l air maîtrisée Géothermie et aérothermie

25 Les paramètres de la RT 200 Le bâti

26 Valeurs Garde-Fous Parois mur en contact avec l extérieur ou le sol mur en contact avec un local non chauffé planchers bas sur extérieur planchers bas sur VS ou LNC plancher haut en béton ou maçonnerie autres planchers hauts fenêtres et portes-fenêtres prises nues coffres de volets roulants Ψ moyen maxi par type de liaison : 0,7 jusqu au 31/12/07 0,6 ensuite en Maison 1.00 en collectif U max 0,4 0,47 0,4 / b* 0,36 0,36 0,40 0,43 0,34 0,36 0,28 0,30 2,60 2,90 3,00 Planchers sur terre-plein : R mini = 1,7 m2k/w en périphérie sur 1m20 Si S> 00 m² Périphérie verticale

27 Valeurs Références ai Parois H1, H2, H3 > 800 m H3 800 m a1 verticales opaques 0,36 0,40 0,40 0,47 a2 planchers hauts a3 0,20 0,23 0,2 0,30 a3 planchers hauts en béton 0,27 0,30 0,27 0,30 a4 planchers bas 0,27 0,30 0,36 0,43 a portes 1,0 1,0 1,0 1,0 a6 rien en MI 2,10 2,40 2,30 2,60 a7 fenêtres portes-fenêtres 1,80 2,00 2,10 2,3 a8 liaisons plancher bas / mur 0,40 0,0 0,40 0,0 a9 liaisons intermédiaire / mur (Collectifs 0.70 jusqu au 31/12/07) 0, 0,70 0,60 0,90 C 0, 0,70 0,60 0,90 C a10 liaisons plancher haut béton / mur (Collectifs 0.70 jusqu au 31/12/07) 0,0 0,70 0,60 0,90 C 0,0 0,70 0,60 0,90 C

28 Les paramètres de la RT 200

29 Les paramètres de la RT 200

30 Les paramètres de la RT 200 Les équipements

31 Référence Ventilation Gain sur les déperditions dues à la ventilation Effet Joule RT 200-2% Hygro. B RT % Hygro. A - 10% 0% Autre énergie Hygro. A Autoréglable

32 Référence Chauffage RT 200 RT 2000 Effet Joule Panneaux rayonnants Convecteurs Autres énergies -Chaudière basse température -Distribution T moyenne -Réseau distribution bitube -PAC : COP de 2.4 Chaudière standard

33 Référence Eau Chaude Sanitaire Gain sur les Consommations d ECS Effet Joule Autres énergies RT % En volume habitable -20% Hors volume habitable RT % 0 % Solaire Hors volume habitable

34 Diagnostic de Performance Energétique DPE

35 Diagnostic de Performance Energétique Calendrier : Décret du 14 Septembre 2006 VENTE DIAGNOSTIC obligatoire VENTE Existant BÂT. PUBLICS LOCATION & NEUF facultatif jusqu en 2007 DIAGNOSTIC Obligatoire LOCATION CONSTRUCTION NEUVE / /2007

36 Diagnostic de Performance Energétique * Evaluation des consommations en kwhep/m²/an. (Chauffage, ECS, Ventilation, refroidissement) * Evaluation des Emissions de gaz à effet de serre (GES) en kgéqco2/m qco2/m².an * Consommations en KwhEF * Consommations en KwhEP * Frais annuel d éd énergie en Euros * Quantité d origine d éd énergie renouvelable utilisée

37 Diagnostic de Performance Energétique Jusqu au 1 er Novembre 2007 => Technicien qualifié Après s le 1 er Novembre 2007 => Technicien certifié Tout acteur de la construction ne peut pas réaliserr le diagnostic de performance énergétique Après s le 1 er Juillet 2007 le bureau d éd étude qui aura réalisé l étude thermique ne pourra pas faire le DPE

38 Diagnostic de Performance Energétique Le Diagnostic de Performance Energétique est valable 10 ans Aujourd hui: Le diagnostic peut être fait sur une maison neuve en prévision de la revente Soit par un diagnostiqueur, soit par le bureau d étude thermique

39 Diagnostic de Performance Energétique Vente Existant et Location Le DPE est fait suivant un relevé sur place Le DPE est fait suivant la méthode 3CL Affichage de la Classe Energétique Proposition d amélioration Energétique

40 Diagnostic de Performance Energétique Neuf Le DPE est fait suivant les règles THCE 200 D après la synthèse d étude thermique (art. 10) Affichage de la Classe Energétique

41 DPE Maison Electrique Diagnostic de performance énerg nergétique tique - Logement ( 6-1 ) N : TS Valable jusqu au : 13/11/2016 Type de bâtiment : Maison individuelle Année de construction : >2001 Surface habitable : 110,00 m² Adresse : Date : 13/11/2006 Diagnostiqueur : Signature : Propriétaire : Nom : Adresse : Propriété. des installations communes (s il y a lieu) : Nom : Adresse : Consommations en énergies finales Consommations en énergies primaire Frais annuels d énergie Chauffage Détail par énergie et par usage en kwh EF kwh EF Détail par usage en kwh EP 10427,47 kwh EP 366,17 Eau chaude sanitaire 242,13 kwh EF 68,69 kwh EP 230,32 Refroidissement 0,00 kwh EF 0,00 kwh EP 0,00 CONSOMMATION D ENERGIE POUR LES USAGES RECENSES 683,78 kwh EF 16986,16 kwh EP 870,3

42 DPE Maison Electrique Consommation énergétiques (en énergie primaire) pour le chauffage, la production d eau chaude sanitaire et le refroidissement Consommation conventionnelle : 14.4 kwh EP /m².an Emissions de gaz à effet de serre (GES) pour le chauffage, la production d eau chaude sanitaire et le refroidissement Estimation des émissions : 7, kg éqco2/m².an

43 Normalisation Norme NF P Février F 2007 Titre de la Norme: Norme Homologuée * Etudes thermiques et bilans énergétiques des logements neufs. Domaine d application: d * La norme vise les études thermiques et bilans énergétiques des logements neufs et les services associés à ces études.

44 Type de construction répartition du nombre de réponses logement individuel groupé 4% logement collectif 3% locaux % maison individuelle 88%

45 Bilan des contrôles RT 2000 Le respect de la réglementation Parmi les opérations de logement ayant une étude thermique recevable (70% des dossiers contrôlés), 49% présentent des non conformités Le cas des bâtiments tertiaires en particulier est très préoccupant 49% habitat 62% tertiaire Source : CETE Lyon, CETE Sud Ouest, CETE Méditerranée, CETE Ouest,2006 ; non conformité constatées avant rattrapages éventuels, sur 120 contrôles dont une partie pédagogique.

46 Bilan des contrôles RT 2000 La performance calculée en fin de chantier est souvent moindre que la performance déclarée en avant-projet. Perform ance énergétique (%) 2% 20% 1% 10% % 0% -% -10% Performance annoncée Performance corrigée THPE - niveau RT200 HPE Opération non conforme sur le C Après actualisation des calculs Source : CETE Lyon, 2006.

47 Conformité / Non conformité Causes de non-conformité : Pensez-vous que votre construction est conforme? 3% 30% 2% 20% NSP 26% 1% 10% % 0% oui 74% Vitrage Isolation mur Isolation toiture ventilation Etude thermique Isolation plancher

48 Respect de la RT200 Article L12-1 à 10 * Interruption des Travaux * Travaux non conformes: Amende 4 K * Travaux poursuivis illicitement: Amende 7 K * Récidive: Amende 7 K + Emprisonnement 3 mois * Entrave à un contrôle: 370 * Pénalités de retard de 3 à 7 jusqu à remise en conformité * Démolition

49 Réglementation thermique RT 200 MERCI POUR VOTRE ATTENTION

Réunion départementale d information

Réunion départementale d information Réunion départementale d information 1 1 ORIENTATIONS ET GRANDS PRINCIPES Un objectif ambitieux, à mi-chemin des performances attendues pour 2020 De nouvelles orientations et des exigences renforcées Une

Plus en détail

Construire et rénover des logements BBC effinergie

Construire et rénover des logements BBC effinergie Construire et rénover des logements BBC effinergie Lundi 8 décembre 2008 1 Construire et rénover des logements BBC effinergie 1. Généralités Contexte réglementaire Rappels thermiques Synthèse 2. Etat des

Plus en détail

CONSTRUIRE SELON LA RT 2012. Les clés pour comprendre la réglementation

CONSTRUIRE SELON LA RT 2012. Les clés pour comprendre la réglementation CONSTRUIRE SELON LA RT 2012 Les clés pour comprendre la réglementation Le Contexte de la réglementation P ortée par les enjeux climatiques et par l engagement de réduire par 4 les émissions de gaz à effet

Plus en détail

La réglementation thermique 2012

La réglementation thermique 2012 La réglementation thermique 2012 DREAL Centre Service Bâtiment Logement et Aménagement durables Département Habitat et Construction Pole Bâtiments Durables Présentation RT 2012 1 Site Internet de la DREAL

Plus en détail

RÉGLEMENTATION THERMIQUE DES BÂTIMENTS NEUFS RT 2005 L'ESSENTIEL. en 8 points

RÉGLEMENTATION THERMIQUE DES BÂTIMENTS NEUFS RT 2005 L'ESSENTIEL. en 8 points RÉGLEMENTATION THERMIQUE DES BÂTIMENTS NEUFS RT 2005 L'ESSENTIEL en 8 points La réglementation thermique RT 2005 s inscrit dans la continuité de la RT 2000 avec des performances requises en termes de consommation

Plus en détail

Un Objectif du Grenelle Environnement

Un Objectif du Grenelle Environnement Un saut énergétique Avec la RT2012, le Grenelle Environnement prévoit de diviser par 3 la consommation énergétique des bâtiments neufs d habitation et d usage tertiaire, soit : une consommation d énergie

Plus en détail

CARACTERISTIQUES du BATIMENT

CARACTERISTIQUES du BATIMENT CARACTERISTIQUES du BATIMENT Type de bâtiment : Maison individuelle Année de construction : Entre 1948 et 1974 Forme du bâtiment : Avec décrochement Longueur : 1 m Largeur : 1 m Surface Shon : 202,40 m²

Plus en détail

Exigences. Conséquences sur les solutions. Roland FAUCONNIER Direction des Affaires Techniques de la FFB

Exigences. Conséquences sur les solutions. Roland FAUCONNIER Direction des Affaires Techniques de la FFB Exigences Nouveautés par rapport à la RT2005 Conséquences sur les solutions Roland FAUCONNIER Direction des Affaires Techniques de la FFB Contexte réglementaire actuel articulation des réglementations

Plus en détail

Jean-Yves RICHARD ADEME

Jean-Yves RICHARD ADEME «Matériau de structure,isolant et biocombustible, le bois, une matière au service de la construction durable» - le 12 janvier 2009 Les enjeux environnementaux du bâtiment Jean-Yves RICHARD ADEME Le réchauffement

Plus en détail

>I En savoir plus I Thermique

>I En savoir plus I Thermique g Un peu d histoire n Choc pétrolier en 1973 Prise de conscience de notre totale dépendance au pétrole Nécessité de maîtrise de la consommation énergétique dans le secteur du bâtiment n Protocole de Kyoto

Plus en détail

La pierre massive : nouvelles exigences, nouveaux outils - 27 juin 2013. concevoir autrement! Nantes/ Paris 01 42 59 53 64 www.pouget-consultants.

La pierre massive : nouvelles exigences, nouveaux outils - 27 juin 2013. concevoir autrement! Nantes/ Paris 01 42 59 53 64 www.pouget-consultants. RT2012 concevoir autrement! Nantes/ Paris 01 42 59 53 64 www.pouget-consultants.fr Sommaire RT2012, informations essentielles «On vient d où?» Visualisation bilan énergétique, rappels RT RT 2012 «C est

Plus en détail

T. BONNARDOT 17/12/2010

T. BONNARDOT 17/12/2010 CYTHELIA Conseil & Expertise La Maison ZEN 350, route de la traverse 73 000 MONTAGNOLE Tel +33 (0) 4 79 25 31 75 www.cythelia.fr SARL au capital de 140 000 - RCS Chambéry B 393 290 937 - APE 7219 Z RT

Plus en détail

Tout savoir sur la Réglementation Thermique

Tout savoir sur la Réglementation Thermique Tout savoir sur la Réglementation Thermique 1 La RT pour le neuf La Réglementation Thermique 2005 s applique aux constructions neuves : Pour diminuer leur consommation d énergie Pour améliorer leur confort

Plus en détail

Reproduction interdite. Propriété de BBC-EXPERTISE. Rénovation BBC Immeuble 10 lots 38 E [BBC-EXPERTISE] Labellisation BBC Effinergie

Reproduction interdite. Propriété de BBC-EXPERTISE. Rénovation BBC Immeuble 10 lots 38 E [BBC-EXPERTISE] Labellisation BBC Effinergie [BBC-EXPERTISE] Labellisation BBC Effinergie Rénovation BBC Immeuble 10 lots 38 E BBC-EXPERTISE Expert en Rénovation Enérgétique Certifié 1 Présentation Prestations [BBC-EXPERTISE] CHANGEMENT DE DESTINATION

Plus en détail

CHAPITRE 1 : CONNAISSANCES GENERALES ET CONNAISSANCES SIMPLES EN THERMIQUE

CHAPITRE 1 : CONNAISSANCES GENERALES ET CONNAISSANCES SIMPLES EN THERMIQUE Le QCM (questionnaire à choix multiple) a 40 questions piochées au hasard dans un potentiel de 400 questions environ, divisées en 4 chapitres repris ci-après. La liste des connaissances requises correspond

Plus en détail

Gestion Technique du Bâtiment & Protocole KNX. Vs Performance Energétique et Bâtiments Passifs et à Energie Positive

Gestion Technique du Bâtiment & Protocole KNX. Vs Performance Energétique et Bâtiments Passifs et à Energie Positive Gestion Technique du Bâtiment & Protocole KNX Vs Performance Energétique et Bâtiments Passifs et à Energie Positive Bureau d études créé en 2011 et axé sur l intégration du Développement Durable et de

Plus en détail

LABEL RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE

LABEL RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE LABEL PROMOTELEC RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE Retour d expérience LABEL RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE Édition 215 LOGEMENTS COLLECTIFS - MAISONS INDIVIDUELLES Sommaire Préambule 4 1 - ANALYSE DU MARCHÉ DE LA LABELLISATION

Plus en détail

RT2012. News. News. www.samse.fr. Ensemble pour la. Ensemble pour la. www.samse.fr. Avec SAMSE et ses partenaires

RT2012. News. News. www.samse.fr. Ensemble pour la. Ensemble pour la. www.samse.fr. Avec SAMSE et ses partenaires Vous devez fournir les attestations de PC et de fin de travaux Attestation au depôt de pc : 1 Votre extension doit respecter les exigences de la élément par élément Attestation fin de travaux : Cette attestation

Plus en détail

Le Guide RT 2012 POUR LES PROFESSIONNELS DU BÂTIMENT. Les solutions Prolians

Le Guide RT 2012 POUR LES PROFESSIONNELS DU BÂTIMENT. Les solutions Prolians Le Guide RT 2012 POUR LES PROFESSIONNELS DU BÂTIMENT Les solutions Prolians SOMMAIRE Qu est-ce que la RT 2012? I Trois exigences de résultats 1 Exigence d efficacité énergétique du bâti 2 Exigence de consommation

Plus en détail

DOCUMENT COMPARATIF DES LABELS DE PERFORMANCE ENERGETIQUE

DOCUMENT COMPARATIF DES LABELS DE PERFORMANCE ENERGETIQUE DOCUMENT COMPARATIF DES LABELS DE PERFORMANCE ENERGETIQUE Mercredi de l info du Mercredi 25 Mars 2009 «PERFORMANCE ENERGETIQUE ET BATIMENT A BASSE CONSOMMATION D ENERGIE» Le point sur les réglementations,

Plus en détail

FRANCE : Towards Nearly Zero Energy Building

FRANCE : Towards Nearly Zero Energy Building FRANCE : Towards Nearly Zero Energy Building Bruxelles - 13 avril 2011 David JUIN Chef de projet réglementation thermique Ministère de l écologie, du développement durable, des transports et du logement

Plus en détail

Je découvre. La Réglementation Thermique (RT) Règlementation thermique des bâtiments existants RT existant

Je découvre. La Réglementation Thermique (RT) Règlementation thermique des bâtiments existants RT existant La Réglementation Thermique (RT) De quoi s agit-il? La réglementation thermique définit les niveaux obligatoires de performance énergétique à atteindre pour la globalité d un bâtiment, en termes de consommations

Plus en détail

Données énergétiques sur des projets relatifs à des travaux sur bâtiments ANCIENS

Données énergétiques sur des projets relatifs à des travaux sur bâtiments ANCIENS Données énergétiques sur des projets relatifs à des travaux sur bâtiments ANCIENS La Région a fait de l'excellence environnementale sa priorité. Elle se traduit concrètement au travers du Plan Initiatives

Plus en détail

RT 2012 RT 2012. Réglementation thermique. structure en acier. Réglementation thermique. et bâtiments à

RT 2012 RT 2012. Réglementation thermique. structure en acier. Réglementation thermique. et bâtiments à Réglementation thermique RT 0 et bâtiments à structure en acier Réglementation thermique Textes, dates de mise en application et attestations Textes de référence : Décret n 00-69 du 6 octobre 00 relatif

Plus en détail

Conception bioclimatique et efficacité énergétique L enveloppe passive et active

Conception bioclimatique et efficacité énergétique L enveloppe passive et active Conception bioclimatique et efficacité énergétique L enveloppe passive et active 20/03/2012 Olivier Servant Saint-Gobain Habitat France Directeur des marchés Les lois Grenelle pour les Bâtiments Neufs

Plus en détail

Rénover les logements sociaux avec le gaz naturel et les énergies renouvelables

Rénover les logements sociaux avec le gaz naturel et les énergies renouvelables Accordons nos projets Rénover les logements sociaux avec le gaz naturel et les énergies renouvelables Les équipes de GrDF au service des bailleurs sociaux pour une rénovation durable de leur patrimoine

Plus en détail

RT 2012 : Etude de cas en maison individuelle et en immeuble collectif d habitations

RT 2012 : Etude de cas en maison individuelle et en immeuble collectif d habitations Réunion technique CAP INNOVATION RT 2012 : Etude de cas en maison individuelle et en immeuble collectif d habitations Olivier Servant Directeur des marchés Saint-Gobain Habitat Etude de cas : maison individuelle

Plus en détail

Matinée technique RT 2012, l'enjeu de la gestion d'éclairage

Matinée technique RT 2012, l'enjeu de la gestion d'éclairage Matinée technique RT 2012, l'enjeu de la gestion d'éclairage RT 2012, L enjeu de la gestion d éclairage 1 18 février 2010! Evolutions RT2005 / RT2012 & Gestion de l éclairage TCHANG Nathalie Directrice

Plus en détail

Diagnostic de performance énergétique logement (6.2)

Diagnostic de performance énergétique logement (6.2) N : 3112 Valable jusqu au : 15/02/2025 Type de bâtiment : Immeuble collectif Année de construction : Avant 1975 Surface habitable : 92,04 m² Adresse : 6, Rue Francisque Sarcey 75116 PARIS 16 Date : 16/02/2015

Plus en détail

Sommaire. Qu est-ce que la RT 2012... 3. Consommation énergétique... 4. Les grands principes de la RT 2012... 5 à 8. Les avantages de la RT 2012...

Sommaire. Qu est-ce que la RT 2012... 3. Consommation énergétique... 4. Les grands principes de la RT 2012... 5 à 8. Les avantages de la RT 2012... Sommaire Qu est-ce que la RT 2012... 3 Consommation énergétique... 4 Les grands principes de la RT 2012... 5 à 8 Les avantages de la RT 2012... 9 En résumé... 10 En Résumé Qu est-ce que la RT 2012? Cette

Plus en détail

Maison Modèle BIG BOX Altersmith

Maison Modèle BIG BOX Altersmith Maison Modèle BIG BOX Altersmith SOLUTIONS D ENVELOPPE & DE SYSTÈMES PERFORMANCES RT 2005 & LABELS I. Présentation de la maison BIG BOX - T3...2 II. Enveloppes...3 1. Présentation de l enveloppe...3 2.

Plus en détail

DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE

DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE SARL Marc LAROCHE Géomètre Expert Foncier 3 RUE LABOURET 92707 COLOMBES Cedex Tél : 01 41 11 25 47 - Fax: 01 56 04 18 30 Courriel : laroche1@club-internet.fr membre du groupe Règlement de copropriété Modificatif

Plus en détail

Une nouvelle réglementation thermique pour faire des économies

Une nouvelle réglementation thermique pour faire des économies 2 Une nouvelle réglementation thermique pour faire des économies La facture annuelle de chauffage représente 900 en moyenne par ménage, avec de grandes disparités (de 250 pour une maison basse consommation

Plus en détail

IDENTIFIER LES ELEMENTS CLES D UNE OFFRE GLOBALE D AMELIORATION ENERGETIQUES DES BATIMENTS (MODULE 1)

IDENTIFIER LES ELEMENTS CLES D UNE OFFRE GLOBALE D AMELIORATION ENERGETIQUES DES BATIMENTS (MODULE 1) IDENTIFIER LES ELEMENTS CLES D UNE OFFRE GLOBALE D AMELIORATION ENERGETIQUES DES BATIMENTS (MODULE 1) Public visé Chefs d entreprise Artisans Chargés d affaire Conducteurs de travaux Personnels de chantier

Plus en détail

DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE TERTIAIRE

DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE TERTIAIRE DATE : 14/02/2011 N AFFAIRE : 003387/2255629/1/1 ANNEE DE CONSTRUCTION : NON COMMUNIQUE SURFACE UTILE : 489.44 TYPE DE BATIMENT : IMMEUBLE D HABITATION + BUREAUX TYPE D ACTIVITES : ADMINISTRATION - BUREAUX

Plus en détail

Diagnostic de performance énergétique logement (6.A)

Diagnostic de performance énergétique logement (6.A) Diagnostic de performance énergétique logement (6.A) N : DPE01230-0002 Valable jusqu au : 27/12/2021 Type de bâtiment : Appartement Année de construction : 2002 Surface habitable : 50 m² Numéro appartement

Plus en détail

Grenelle de l Environnement

Grenelle de l Environnement Grenelle de l Environnement Convention sur la mise en œuvre de l «éco-prêt logement social» pour l amélioration de la performance énergétique des logements sociaux Entre L Etat, représenté par Jean-Louis

Plus en détail

Diagnostic de performance énergétique

Diagnostic de performance énergétique Une information au service de la lutte contre l effet de serre (6.1.bis.public) bureaux, services administratifs, enseignement N : 08 06 2142 / 1 Valable jusqu au : 26/08/2018 Année de construction :

Plus en détail

Résidentiel neuf. avec. le gaz naturel. et les énergies renouvelables. Les solutions d aujourd hui pour vos bâtiments de demain

Résidentiel neuf. avec. le gaz naturel. et les énergies renouvelables. Les solutions d aujourd hui pour vos bâtiments de demain Résidentiel neuf le gaz naturel avec et les énergies renouvelables Les solutions d aujourd hui pour vos bâtiments de demain Les équipes de GrDF au service des maîtres d ouvrage du bâtiment Ce guide a été

Plus en détail

ARRÊTÉ du. relatif à l affichage du diagnostic de performance énergétique dans les bâtiments publics en France métropolitaine.

ARRÊTÉ du. relatif à l affichage du diagnostic de performance énergétique dans les bâtiments publics en France métropolitaine. RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l écologie, du développement et de l aménagement durables NOR : DEVU0771404A ARRÊTÉ du relatif à l affichage du diagnostic de performance énergétique dans les bâtiments

Plus en détail

Construction bois : la réponse adéquate pour la RT2012/RT2020

Construction bois : la réponse adéquate pour la RT2012/RT2020 Construction bois : la réponse adéquate pour la RT2012/RT2020 M. Delorme 1 Construction bois : la réponse adéquate pour la RT2012/RT2020 Marc Delorme Inter Forêt-Bois 42 FR-Saint Etienne 2 3 ème Forum

Plus en détail

JEUDI 30 SEPTEMBRE 2010 NOVOTEL VITROLLES

JEUDI 30 SEPTEMBRE 2010 NOVOTEL VITROLLES LES BÂTIMENTS MÉDITERRANÉENS PERFORMANTS JEUDI 30 SEPTEMBRE 2010 NOVOTEL VITROLLES RT 2012 C est quand qu on va où? André POUGET Sommaire Domaine d application 3 exigences de performances globales Coefficient

Plus en détail

La RT 2012. Sommaire. Cet article est rédigé à titre non exhaustif.

La RT 2012. Sommaire. Cet article est rédigé à titre non exhaustif. La RT 2012 Cet article est rédigé à titre non exhaustif. Si vous avez un projet particulier en PACA, et qu il est sur le point de se concrétiser, nous pouvons vous mettre en relation avec des bureaux d'études

Plus en détail

ATTESTATION DE LA PRISE EN COMPTE DE LA RÉGLEMENTATION THERMIQUE À L ACHEVEMENT DES TRAVAUX

ATTESTATION DE LA PRISE EN COMPTE DE LA RÉGLEMENTATION THERMIQUE À L ACHEVEMENT DES TRAVAUX ATTESTATION DE LA PRISE EN COMPTE DE LA RÉGLEMENTATION THERMIQUE À L ACHEVEMENT DES TRAVAUX Je soussigné(e) : Représentant(e) de la société Située à : Numéro Voie Lieu-dit Localité Code postal : ---- BP

Plus en détail

& la rt 2012. la réponse aux exigences réglementaires

& la rt 2012. la réponse aux exigences réglementaires les fenêtres aluminium MILLET & la rt 0 la réponse aux exigences réglementaires La Réglementation Thermique 0 s applique d ores et déjà pour les bâtiments neufs du secteur tertiaire, public et les bâtiments

Plus en détail

Réglementation thermique 2012 :

Réglementation thermique 2012 : Réglementation thermique 2012 : un saut énergétique pour les bâtiments neufs Bernard Suard-MEDDTL Avril 2011 Ministère de l'écologie, du Développement durable, des Transports et du Logement Ministère de

Plus en détail

Fiche de synthèse Étude thermique RT 2012 (Bbio)

Fiche de synthèse Étude thermique RT 2012 (Bbio) Fiche de synthèse Étude thermique RT 2012 (Bbio) Votre construction devra respecter au minimum les performances énoncées ci-dessous. En cas de non-respect de ces points Les sanctions pourront être civiles

Plus en détail

Construction de 30 logements à structure bois «énergie positive» «Les Héliades» Z.U.S. de Saint Roch Saint-Dié-Des-Vosges

Construction de 30 logements à structure bois «énergie positive» «Les Héliades» Z.U.S. de Saint Roch Saint-Dié-Des-Vosges Construction de 30 logements à structure bois «énergie positive» «Les Héliades» Z.U.S. de Saint Roch Saint-Dié-Des-Vosges SA LE TOIT VOSGIEN BP 31 88100 SAINT-DIE-DES-VOSGES / F. LAUSECKER ARCHITECTE /

Plus en détail

Diagnostic de Performance Energétique

Diagnostic de Performance Energétique Diagnostic de Performance Energétique Technicien : Michel Le Dû Certification de compétence délivrée par : Bureau Veritas Certification Numéro du certificat : N 1725858 Date de validité : 17 octobre 2012

Plus en détail

Diagnostic de performance énergétique

Diagnostic de performance énergétique Diagnostic de performance énergétique Une information au service de la lutte contre l effet de serre (6.3.a bis) bureaux, services administratifs, enseignement N : 140161I / 4 Réf. Ademe : 1492V4000202I

Plus en détail

RT 2012 et responsabilités

RT 2012 et responsabilités RT 2012 et responsabilités UDAF Valence 24/05/2012 Source :Christian Blachot Architecte Nicolas Estrangin (ADIL Information Energie) 1.MODALITÉS TECHNIQUES 24/05/2012 RT2012 et responsabilités 2 Objectifs

Plus en détail

Bâtiment & Energie Nouvelles exigences réglementaires

Bâtiment & Energie Nouvelles exigences réglementaires Nouvelles exigences réglementaires 2006 SOURCE D INFORMATION Cette note de veille réglementaire a été établie, en premier lieu, à partir de la lettre du COSTIC (Comité Scientifique et Technique des Industries

Plus en détail

Fiche d Information - Étude Thermique

Fiche d Information - Étude Thermique Fiche d Information - Étude Thermique 7, Grande Rue 84370 BEDARRIDES Tél. : 04.90.22.85.30 Fax : 04.90.22.85.31 e-mail : new-tec@orange.fr Site : www.new-tec.fr Références constructeur ou code avantage

Plus en détail

Maison neuve 2007. Dépense annuelle pour le chauffage : environ 500

Maison neuve 2007. Dépense annuelle pour le chauffage : environ 500 Le bâtiment : consommation d énergie et émissions de CO2 Consommation d énergie en rance Industries 28 % Autres 2 % Où agir? Dans une maison non isolée, par où s échappent la chaleur et les? Toiture 30

Plus en détail

Les Champs Elysées. 80 Avenue Jean Jaurès - 30000 NÎMES

Les Champs Elysées. 80 Avenue Jean Jaurès - 30000 NÎMES Diagnostic de performance énergétique Une information au service de la lutte contre l effet de serre (6.3.a bis) Bâtiment à usage principal de bureau, d'administration ou d'enseignement Valable jusqu au

Plus en détail

Introduction. Quelques chiffres. Répartition par secteur

Introduction. Quelques chiffres. Répartition par secteur Introduction En Europe, le secteur «bâtiment» consomme plus du tiers de l énergie globale. De ce fait, les logements représentent le plus grand gisement d économies d énergie. Ainsi, l amélioration de

Plus en détail

L audit énergétique qu est-ce que c est?

L audit énergétique qu est-ce que c est? L audit énergétique qu est-ce que c est? Ce document se propose d expliquer, à l aide de quelques extraits commentés, en quoi consiste un audit énergétique. Un audit énergétique débute par un descriptif

Plus en détail

LA PLACE DU SOLAIRE DANS LA REGLEMENTATION THERMIQUE 2012. «Le solaire thermique : le champion de la RT 2012 dans le résidentiel individuel»

LA PLACE DU SOLAIRE DANS LA REGLEMENTATION THERMIQUE 2012. «Le solaire thermique : le champion de la RT 2012 dans le résidentiel individuel» ASSOCIATION PROFESSIONNELLE DE L ENERGIE SOLAIRE LA PLACE DU SOLAIRE DANS LA REGLEMENTATION THERMIQUE 2012 «Le solaire thermique : le champion de la RT 2012 dans le résidentiel individuel» Contexte : La

Plus en détail

Exigences Nouveautés par rapport à la RT2005 Conséquences sur les solutions Conséquences pour les entreprises

Exigences Nouveautés par rapport à la RT2005 Conséquences sur les solutions Conséquences pour les entreprises Exigences Nouveautés par rapport à la RT2005 Conséquences sur les solutions Conséquences pour les entreprises Roland FAUCONNIER Direction des Affaires Techniques de la FFB Contexte réglementaire actuel

Plus en détail

15/05/2012 Etude réalisée sous ABATIA 1/7

15/05/2012 Etude réalisée sous ABATIA 1/7 Projet Nom Abatia Nom de la variante SHON 127 Haut. sous plafond 2.5 Détails du site Latitude 45.59 Longitude 5.63 Station météo Chambéry Catalogue des parois Nom Type Positionnement Composition Surface

Plus en détail

FORUM ACTUALITES CONSTRUCTION

FORUM ACTUALITES CONSTRUCTION FORUM ACTUALITES CONSTRUCTION EFFINERGIEET LA RT 2012 Sébastien DELMAS, Effinergie 10 novembre 2011 Dynamique territoriale de l efficacité énergétique Effinergie et la RT 2012 Sébastien Delmas 10 novembre

Plus en détail

Les performances minimales à respecter Conséquences sur les solutions Conséquences pour les professions. LIMOGES ESTER TECHNOPOLE LE 15 septembre 2011

Les performances minimales à respecter Conséquences sur les solutions Conséquences pour les professions. LIMOGES ESTER TECHNOPOLE LE 15 septembre 2011 Les performances minimales à respecter Conséquences sur les solutions Conséquences pour les professions Roland FAUCONNIER Direction des Affaires Techniques de la Fédération Française du Bâtiment LIMOGES

Plus en détail

Diagnostic de performance énergétique tertiaire (6.3)

Diagnostic de performance énergétique tertiaire (6.3) N : 20111012-01 / DPE Valable jusqu au : 11/10/2021 Type de bâtiment : Bureaux Type d activités: Bureaux Année de construction : Partiellement < 1948 et > 1975 Surface utile : 1755 m² Adresse : 73 chemin

Plus en détail

Rénovation énergétique

Rénovation énergétique Rénovation énergétique Vers des feuilles de route pragmatiques pour les logements équipés de chauffage collectif Une étude confiée par Fedene à Cardonnel Ingénierie Conférence de presse 2 avril 2014 Flora

Plus en détail

Atelier AUAT 28 mai 2015 Précarité énergétique dans l habitat

Atelier AUAT 28 mai 2015 Précarité énergétique dans l habitat Atelier AUAT 28 mai 2015 Précarité énergétique dans l habitat Plan maîtrise de l énergie Les enjeux Les leviers Travaux sur le bâti Réduire la facture et lutter contre la précarité énergétique Réduire

Plus en détail

LA RT 2012. Marre. Énergie trop chère Isolons. nous! d avoir froid. nous!

LA RT 2012. Marre. Énergie trop chère Isolons. nous! d avoir froid. nous! Remboursez nous! Marre d avoir froid Énergie trop chère Isolons nous! Isoler plus pour dépenser moins LA RT 2012 OU COMMENT RÉDUIRE MES DÉPENSES ÉNERGÉTIQUES EN CONSTRUISANT MA MAISON DANS LE RESPECT DE

Plus en détail

120113DLPLB PROPRIETAIRE COMMUNE DE ST AMAND LONGPRE 41310 ST AMAND LONGPRE

120113DLPLB PROPRIETAIRE COMMUNE DE ST AMAND LONGPRE 41310 ST AMAND LONGPRE 120113DLPLB RAPPORT DE DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE ETABLI LE VENDREDI 10 FEVRIER 2012 - SELON ANNEXE 6.A DE L ARRETE DE REFERENCE Arrêté du 3 mai 2007 relatif au diagnostic de performance énergétique,

Plus en détail

Comprendre la réglementation thermique 2012 (RT2012)

Comprendre la réglementation thermique 2012 (RT2012) Comprendre la réglementation thermique 2012 (RT2012) Sommaire 1 Un engagement fort du Grenelle de l environnement 1 Calendrier et champ d application 2 Les nouveautés 3 Les exigences 9 Les quatre niveaux

Plus en détail

Rénovation énergétique des bâtiments. Contexte et réglementations. Bourget-du-Lac, 07/12/2011 Sandrine Charrier, CETE de Lyon

Rénovation énergétique des bâtiments. Contexte et réglementations. Bourget-du-Lac, 07/12/2011 Sandrine Charrier, CETE de Lyon Rénovation énergétique des bâtiments Contexte et réglementations Bourget-du-Lac, 07/12/2011 Sandrine Charrier, CETE de Lyon Ministère de l'écologie, du Développement durable, des Transports et du Logement

Plus en détail

L IMMOBILIER DURABLE en tertiaire neuf et dans l existant Quelles solutions? Quels coûts?

L IMMOBILIER DURABLE en tertiaire neuf et dans l existant Quelles solutions? Quels coûts? L IMMOBILIER DURABLE en tertiaire neuf et dans l existant Quelles solutions? Quels coûts? Colloque Sorbonne Immo-RICS 23 juin 2010 23/06/2010 1 SOMMAIRE 1. 1. L Immobilier Durable Quelles définitions?

Plus en détail

La maison gaz naturel basse consommation

La maison gaz naturel basse consommation La maison gaz naturel basse consommation Construction individuelle neuve Pourquoi opter pour une maison basse consommation au gaz naturel? Vous êtes au cœur d un projet important : la construction d une

Plus en détail

DOSSIER N : C53-12-10-016

DOSSIER N : C53-12-10-016 RAPPORT DE DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE ETABLI LE LUNDI 8 OCTOBRE 2012 - SELON ANNEXE 6.A DE L ARRETE DE REFERENCE Arrêté du 3 mai 2007 relatif au diagnostic de performance énergétique, pour les

Plus en détail

Le modèle OPERA. Modèle d optimisation de la réhabilitation énergétique des résidences sociales d ADOMA

Le modèle OPERA. Modèle d optimisation de la réhabilitation énergétique des résidences sociales d ADOMA Le modèle OPERA Modèle d optimisation de la réhabilitation énergétique des résidences sociales d ADOMA Paris, 9 avril 13 Catherine Charlot Valdieu et Philippe Outrequin LA CALADE, Aménagement durable et

Plus en détail

Bilan thermique et social simplifié

Bilan thermique et social simplifié Bilan thermique et social simplifié Fiche descriptive logement Maître d Ouvrage d Insertion : Pact Métropole Nord 25 rue de Lille 59 057 Roubaix Adresse logement : 72 rue de Rome 59 100 Roubaix Informations

Plus en détail

LA PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE

LA PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE Roger Cadiergues MémoCad nb10.a LA PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE SOMMAIRE nb10.1. Le cadre de la performance énergétique nb10.2. Le système français des classes nb10.3. La norme NF EN 15217 : les principes nb10.4.

Plus en détail

J O U R N E E S G EOT H E R M I E EN R E G I O N C E N T R E

J O U R N E E S G EOT H E R M I E EN R E G I O N C E N T R E J O U R N E E S G EOT H E R M I E EN R E G I O N C E N T R E De l estimation des besoins / critères et exemple Février 2012 Présentation : Jérôme DIOT Directeur Technique EGIS Centre Ouest 1 Sommaire Conception

Plus en détail

Fiche d application. 7 octobre 2013 1.0

Fiche d application. 7 octobre 2013 1.0 MINISTÈRE DE L ÉGALITÉ DES TERRITOIRES ET DU LOGEMENT MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L ÉNERGIE Diagnostic de Performance Energétique Fiche d application Date Version 7 octobre

Plus en détail

LES MAISONS BASSE CONSOMMATION POUR TOUS

LES MAISONS BASSE CONSOMMATION POUR TOUS LES MAISONS BASSE CONSOMMATION POUR TOUS ÉCOLOGIE ÉNERGIES RENOUVELABLES CONFORT ÉCONOMIES PERFORMANCE ISOLATION PROTECTION NOUVEAUX USAGES LUMIÈRE BUDGET MAÎTRISÉ ACCOMPAGNEMENT BASSE CONSOMMATION CONSEIL

Plus en détail

Grenelle de l Environnement

Grenelle de l Environnement Grenelle de l Environnement Convention sur la mise en oeuvre de l «éco-prêt logement social» pour l amélioration de la performance énergétique des logements sociaux Entre, L Etat, représenté par Benoist

Plus en détail

«Chèque énergies Haute- Normandie» Audit énergétique des maisons individuelles Cahier des charges

«Chèque énergies Haute- Normandie» Audit énergétique des maisons individuelles Cahier des charges «Chèque énergies Haute- Normandie» Audit énergétique des maisons individuelles Cahier des charges Sommaire Préambule...3 1. Objectifs de l audit...4 2. Les compétences du prestataire...4 3. Description

Plus en détail

Construire un logement en respectant la RT2012

Construire un logement en respectant la RT2012 Construire un logement en respectant la RT2012 Mise à jour août 2013 Fiche réalisée par l ALE de l agglomération lyonnaise - TD Introduction La règlementation Thermique 2012 s applique à tous les logements

Plus en détail

Panorama sur la Réglementation Thermique actuelle et future

Panorama sur la Réglementation Thermique actuelle et future Développement Durable, Réglementations thermiques Panorama sur la Réglementation Thermique actuelle et future Simulation numériques et calculs environnementales Paris, le 08/10/10 Séminaire Swegon Air

Plus en détail

Diagnostic de performance énergétique logement (6.2)

Diagnostic de performance énergétique logement (6.2) N :...10958_PONTHUS_14 Valable jusqu au :...15/12/2024 Type de bâtiment :...Habitation (parties privatives d immeuble collectif) Année de construction :..1948-1974 Surface habitable :...76,62 m² Adresse

Plus en détail

Diagnostic de performance énergétique tertiaire (6.3)

Diagnostic de performance énergétique tertiaire (6.3) Diagnostic de performance énergétique tertiaire (6.3) N : 5530 / 1 Valable jusqu au : 15/09/2021 Type de bâtiment : Bâtiment Année de construction : < 1975 Surface habitable : 240 m² Adresse : BICM 66

Plus en détail

Diagnostic de performance énergétique logement (6.1)

Diagnostic de performance énergétique logement (6.1) Diagnostic de performance énergétique logement (6.1) N : 01130021 / 1 Valable jusqu au : 07/01/2023 Type de bâtiment : Maison Année de construction : à partir de 2000 Surface habitable : 173 m²* Adresse

Plus en détail

1 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT ARRÊTÉ

1 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT ARRÊTÉ 1 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT NOR : SOCU 00611881A ARRÊTÉ relatif au diagnostic de performance énergétique pour les bâtiments existants proposés à

Plus en détail

Construire un logement en respectant la RT2012

Construire un logement en respectant la RT2012 Construire un logement en respectant la RT2012 Mise à jour décembre 2012 Introduction La règlementation Thermique 2012 est entrée en vigueur en octobre 2011 pour les logements situés en zone ANRU. Elle

Plus en détail

Réglementation thermique «Grenelle Environnement 2012»

Réglementation thermique «Grenelle Environnement 2012» Conférence de présentation Réglementation thermique «Grenelle Environnement 2012» 21 janvier 2011 Marie-Christine ROGER Chef du bureau qualité et réglementation technique de la construction MEDDTL DGALN

Plus en détail

DOSSIER THÉMATIQUE TEMPÉRATURE DE CONSIGNE SUPÉRIEURE À LA TEMPÉRATURE CONVENTIONNELLE :

DOSSIER THÉMATIQUE TEMPÉRATURE DE CONSIGNE SUPÉRIEURE À LA TEMPÉRATURE CONVENTIONNELLE : DOSSIER THÉMATIQUE Mars 2015 TEMPÉRATURE DE CONSIGNE SUPÉRIEURE À LA TEMPÉRATURE CONVENTIONNELLE : Quelles conséquences sur les consommations énergétiques et les caractéristiques bioclimatiques? Le renforcement

Plus en détail

L Eco PTZ : le bouquet de travaux et la performance énergétique globale après travaux, Ou comment intervenir globalement en rénovation.

L Eco PTZ : le bouquet de travaux et la performance énergétique globale après travaux, Ou comment intervenir globalement en rénovation. L Eco PTZ : le bouquet de travaux et la performance énergétique globale après travaux, Ou comment intervenir globalement en rénovation. Pourquoi l éco prêt? La mise en place de l éco-prêt est là pour inciter

Plus en détail

Diagnostic de performance énergétique logement (6.A) N : Valable jusqu au : Type de bâtiment : Année de construction : Surface habitable : Adresse :

Diagnostic de performance énergétique logement (6.A) N : Valable jusqu au : Type de bâtiment : Année de construction : Surface habitable : Adresse : Diagnostic pour les logements à chauffage individuel ------------------------------------------------------------------------------ Les consommations sont établies à partir d un calcul conventionnel Diagnostic

Plus en détail

Diagnostic de performance énergétique logement (6.1)

Diagnostic de performance énergétique logement (6.1) Diagnostic de performance énergétique logement (6.1) N : 32 / 1 Valable jusqu au : 01/08/2022 Type de bâtiment : Maison mitoyenne Année de construction : 1989-2000 Surface habitable : 135,67 m² Adresse

Plus en détail

Commune de BRIGNOLES

Commune de BRIGNOLES Commune de BRIGNOLES RAPPORT DE DIAGNOSTIC D EVALUATION ENERGETIQUE Maison de village XXX ACDI Agence Centre-var Diagnostic Immobilier - S.A.R.L. au capital de 8 000 euros - R.C.S. de Brignoles n 50 4

Plus en détail

21413-15 10/03/2015. Référence : Etude DPEV4

21413-15 10/03/2015. Référence : Etude DPEV4 21413-15 10/03/2015 Référence : Etude DPEV4 Diagnostiqueur : ANDREANI DAVID 90, rue Auguste Aucour 69400 VILLEFRANCHE SUR SAONE 0474025155 Propriétaire : M. GOUILLON MATRAY Régie BERTRAND DEPAGNEUX 22,

Plus en détail

Diagnostic de performance énergétique logement (6.1 neuf) Descriptif du logement et de ses équipements

Diagnostic de performance énergétique logement (6.1 neuf) Descriptif du logement et de ses équipements N :... Valable jusqu au :... 24/09/2024 Type de bâtiment :... Habitation (en maison individuelle) Année de construction :.. A partir de 2006 Surface habitable :... 174,85 m² Adresse :... Lotissement saint

Plus en détail

Vers les bâtiments à énergie positive. Comment travailler ensemble?

Vers les bâtiments à énergie positive. Comment travailler ensemble? Vers les bâtiments à énergie positive. Comment travailler ensemble? 1 AUJOURD HUI Tout concourt à des solutions efficientes de confort, à faible impact environnemental et au développement durable. 2 La

Plus en détail

Les ponts thermiques dans la construction bois

Les ponts thermiques dans la construction bois Les ponts thermiques dans la construction bois Enjeux, impacts, solutions et perspectives Stéphanie DECKER Responsable du pôle Efficacité Energétique 14 décembre 2011, Congrès et Salon National du Bâtiment

Plus en détail

Présentation de la RT 2012 aux professionnels de la construction

Présentation de la RT 2012 aux professionnels de la construction Présentation de la RT 2012 aux professionnels de la construction 27 septembre 2010 Chambéry, le 7 avril 2011 Ministère de l'écologie, du Développement durable, des Transports et du Logement www.developpement-durable.gouv.fr

Plus en détail

Le 5 avril 2011. Fabrice PIETRE-CAMBACEDES Chef de macro-projet «Développement en R&T» Direction Recherche & Innovation

Le 5 avril 2011. Fabrice PIETRE-CAMBACEDES Chef de macro-projet «Développement en R&T» Direction Recherche & Innovation Direction Recherche & Innovation Centre Recherche et Innovation Gaz & Énergies Nouvelles Les solutions gaz naturel : une réponse aux enjeux du Grenelle de l Environnement Présentation des nouveaux produits

Plus en détail

Bâtiments existants. 1 - Définitions et principes. Réglementation. RT «globale» et «élément par élément» pour le bâtiment existant

Bâtiments existants. 1 - Définitions et principes. Réglementation. RT «globale» et «élément par élément» pour le bâtiment existant te c que hni Règlementation Thermique (RT) Fiche 1 - Définitions et principes Depuis 2007, la Réglementation Thermique touche aussi le parc immobilier existant. Elle concerne 31,5 millions de logements

Plus en détail