SFPQ. express. Forum Ouvriers. Non aux demandes! NÉGO Nouvelles demandes patronales. Aménagement du temps de travail

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "SFPQ. express. Forum Ouvriers. Non aux demandes! NÉGO 2015. Nouvelles demandes patronales. Aménagement du temps de travail"

Transcription

1 NÉGO 2015 Nouvelles demandes patronales Le 21 janvier dernier, le Secrétariat du Conseil du trésor a remis au SFPQ son second dépôt patronal sectoriel, complémentaire à celui qui avait été déposé le 17 décembre. Les demandes patronales comportent plusieurs irritants que voici : Aménagement du temps de travail Le plus important irritant est certes la décision unilatérale de l employeur de retirer la lettre d entente en lien avec l aménagement du temps de travail avant la fin des négociations. Cette décision affectera fonctionnaires et 6 ouvriers. À partir du 31 mars 2015, les employés bénéficiant ou adhérant à un régime d aménagement ou de réduction du temps de travail, peu importe la formule choisie, devront assumer leur pleine cotisation normalement exigible au régime de retraite incluant le temps non travaillé. Le Syndicat a la ferme intention de ramener ce sujet à la table de négociation. Délai du grief patronal L employeur désire faire passer de 30 à 60 jours le délai qu il a pour déposer un grief patronal, suite à la connaissance des faits, lors de récupération de sommes versées en trop. Délégués syndicaux Il veut limiter le nombre d officiers syndicaux (délégués) par secteur de travail en fonction de la nécessité du service. Congé pour étude Il veut limiter le congé pour étude à une année et la possibilité de le renouveller qu une seule fois. Congés pour événements familiaux L employeur désire situer les congés en référence au jour du décès ou des funérailles et revoir les textes de la convention en référence aux différents rites religieux ou laïques. Personnel saisonnier L employeur veut se soustraire à l obligation de rappeler au travail un employé saisonnier au profit d un employé invalide visé par une mesure d utilisation temporaire. Invalidité Il veut élargir l utilisation temporaire d une personne en invalidité. Banque de rappel des pépinières L employeur veut abroger l aménagement ministériel des banques de rappel et introduire une lettre d entente relative aux employés occasionnels oeuvrant dans les pépinières. «Les demandes patronales ont été rejetées à l unanimité. Non aux demandes! Les 28 et 29 janvier derniers, les membres des conseils de négociation des fonctionnaires et des ouvriers de la fonction publique, du personnel de l Agence du revenu du Québec, ainsi que de certaines unités parapubliques, ont été invités à prendre connaissance des offres patronales récemment déposées et à discuter des orientations à prendre à cet égard. C est à l unanimité que les représentantes et représentants des travailleuses et travailleurs concernés ont rejeté les offres patronales : les propositions du gouvernement représentent un recul de la qualité des conditions de travail de ses employés, principalement en ce qui a trait aux jours de congé de maladie, à la retraite et au pouvoir d achat. «

2 NÉGO 2015 tournée pour comprendre Du 16 février au 30 avril, l Exécutif national du SFPQ et les représentants régionaux entreprendront une tournée nationale intitulée «Comprendre les enjeux pour agir». Ils rencontreront les représentantes et les représentants syndicaux locaux (DDD). Hormis les négociations ac- COMPRENDRE LES ENJEUX POUR AGIR tuelles, d autres sujets seront discutés lors de ces rencontres : les mythes entourant la dette du Québec, l austérité gouvernementale et la mobilisation à venir. À la suite de cette tournée, des assemblées générales au palier local seront organisées. Les membres prendront position sur divers sujets, notamment sur une cotisation spéciale pour bonifier leur fonds de grève et le plafonnement de la cotisation régulière. outils de mobilisation Des outils de mobilisation seront distribués aux membres de l unité Ouvriers afin de leur permettre de démontrer leur solidarité et leur détermination dans le cadre des négociations actuelles. Ils recevront des autocollants, des affichettes et un T-Shirt à manches longues. Les cuisiniers des pénitenciers recevront, quant à eux, un tablier aux couleurs de la négo. affichez fièrement votre solidarité! «Les demandes du mouvement syndical sont le reflet de la disparité grandissante depuis des années entre les conditions de travail offertes dans le secteur public versus le secteur privé. En nous basant sur les calculs de l Organisation de coopération et de développement économiques et en comparant la dette du Québec à son PIB, nous constatons que la dette de l État est maîtrisée. Nous ne sommes pas dans la situation d urgence que le président du Conseil du trésor essaie de créer pour nous imposer ses récupérations.» Lucie Martineau présidente générale, SFPQ

3 Journée internationale des femmes Solidaires contre l austérité! NÉGO 2015 ouvriers spécialisés : les travaux reprennent Chaque fois que l égalité entre les femmes et les hommes est menacée, c est la force du nombre et la solidarité qui permettent aux femmes de faire des gains et de maintenir leurs acquis. Les ciseaux représentent les coupes du gouvernement du Québec, tant dans les services publics que dans les programmes sociaux. Or, les femmes sont majoritairement les travailleuses et les usagères de ces services et programmes. C est pourquoi les mesures d austérité les touchent directement à plus d un titre. Par le «bâton de parole», les femmes s opposent à l action gouvernementale qui saccage tous les gains obtenus par leurs luttes. Ce bâton de parole est renforcé par les valeurs de la Marche mondiale des femmes (MMF) : égalité, solidarité, liberté, justice et paix. En cette année d action de la MMF, les femmes sont en marche, s imposent et résistent! Le gouvernement a proposé de mettre en place une table de travail particulière. Celle-ci permettra d y discuter plus concrètement des problèmes que connaissent les établissements, soit retenir les ouvriers spécialisés dans le secteur public et attirer la relève. Cette table ne traitera que du dossier des ouvriers spécialisés. Les conclusions du comité dépêché à cette table seront notamment transmises aux syndicats négociants à la table centrale (Front commun) : CSN, la FTQ, la CSQ et le SFPQ. La proposition du gouvernement prévoit un aboutissement des travaux le 30 avril plus de 900 femmes font partie de l unité ouvriers

4 Congrès 2016 Réservation de chambres L équipe du Secrétariat général est déjà à pied d œuvre pour organiser le Congrès de 2016 du SFPQ, lequel se tiendra du 17 au 23 avril Puisque l événement aura lieu au Centre des congrès de Québec, un grand nombre de chambres a été réservé dans un hôtel situé à proximité, soit à l Hôtel Pur. Pour profiter du tarif réduit, lorsque vous réserverez votre chambre, assurez-vous de mentionner que vous faites partie du groupe «Syndicat de la fonction publique et parapublique du Québec (SFPQ)». Hôtel Pur Québec 395, rue de la Couronne, Québec ou sans frais Frédérick Dagenais, président régional par intérim Bienvenue au confrère Frédérick Dagenais de la section 453, Orford Mégantic, qui a été choisi comme président régional par intérim de la région Centre-du- Québec Estrie Mauricie. Frédéric est issu de l accréditation des parcs de la Sépaq. Depuis le 11 février, il remplace le président Luc Légaré durant son absence.

5 Rappel important pour les assurés du contrat chez Desjardins Sécurité Financière INVALIDITÉ PROLONGÉE ET DROIT DE RENONCIATION Une personne peut cesser de participer au régime d assurance traitement dans les cas suivants : Lors d une entente de préretraite totale avec l employeur; Lors d une entente confirmant la prise de la retraite dans moins d un an; Lors d une entente confirmant la prise de la retraite dans plus d un an, à la condition que le nombre de jours de maladie accumulés et l année d assurance traitement de l employeur ne dépassent pas le jour de la retraite définitive; Lorsqu une personne a accumulé une banque de congés de maladie procurant une garantie de traitement jusqu à l âge de 64 ans en cas d invalidité; Lorsqu une personne a accumulé 35 années de participation reconnues au RREGOP (en incluant la banque de congés de maladie et l année d assurance traitement de l employeur). Si vous répondez à l une de ces conditions, vous devez remplir le formulaire «Droit de renonciation au régime d assurance-traitement» et le faire parvenir à l assureur par le biais de votre employeur. Veillez noter également que ce choix est irrévocable et qu aucun remboursement rétroactif des primes n est accordé, selon les dispositions prévues au contrat d assurance collective.

6 Santé et sécurité du travail Une première au Québec! Le SFPQ a lancé une application mobile novatrice en santé et sécurité du travail. Le 13 janvier dernier à Montréal, le SFPQ a procédé au lancement officiel d une première application pour téléphone intelligent en matière de santé et de sécurité au travail. L application mobile pour la Prévention en Santé et Sécurité du Travail (PSST) est un outil novateur développé par le Syndicat avec l appui financier de la Commission de la santé et de la sécurité au travail (CSST). Concrètement, l application PSST regroupe beaucoup d informations et de conseils en santé et sécurité du travail, tant par la vulgarisation de lois et règlements que par l interprétation des mesures préventives. Les modules offerts pour le moment sont les suivants : Secourisme; Contraintes thermiques; Droits et obligations; Droit de refus; Retrait préventif. En répondant à des questions simples sur une interface colorée et design, l utilisateur obtiendra rapidement les réponses à ses questions. Il pourra notamment savoir s il fait trop chaud pour travailler; le nombre de verres d eau qu il doit boire par cette chaleur; comment obtenir un retrait préventif; le nombre de secouristes requis dans l établissement; comment exercer un droit de refus; et, notamment, quelles sont les obligations de son employeur. Cet outil se voulant évolutif, plusieurs autres modules viendront s y greffer au fil des ans. Guillaume Maheux et Hélène Rochefort, conseillers au Service de santé et sécurité du Travail au SFPQ, et Michel Carignan, vice-président responsable du dossier de SST. téléchargement de l application

7 Appel de candidatures Conseillère ou conseiller Date limite d inscription : au plus tard le 5 mars 2015 Une difficulté technique lors de l affichage de ce concours nous incite à prolonger la période de réception des candidatures. Pour celles et ceux qui ont déjà transmis leur candidature, elle sera considérée et vous serez convoqués pour l examen. Le SFPQ est à la recherche de conseillères et de conseillers afin de combler des postes à son siège social. Ce concours est lancé dans le cadre de la planification de la relève. Il est à noter que cette liste sera constituée pour une période maximale de quatre (4) ans et ne pourra être prolongée. De plus, afin de maintenir votre candidature vous devrez signifier votre intérêt tous les douze (12) mois à compter de la date de la création de la LDA de conseillers généralistes. Étant donné qu il s agit d une LDA de conseillers généralistes, il y aura lieu, dans une deuxième étape, de procéder à l évaluation de l expertise et d habiletés spécifiques en regard des postes qui seront à combler. Par exemple, des connaissances de la Loi sur la santé et sécurité au travail pour les postes de conseiller au Service de santé et sécurité. La conseillère et le conseiller du SFPQ exercent, de façon principale et habituelle, des activités de nature professionnelle dans les domaines de la négociation, la classification, l équité salariale, les mouvements de personnel, les relations de travail, la santé et la sécurité du travail, la formation, l action politique, la condition féminine, la sous-traitance, les recours, l application des conditions de travail, les accidents du travail et les maladies professionnelles, les régimes de retraite, les assurances collectives et la défense des services publics. Descriptions des fonctions La nature des activités professionnelles exercées comporte l une ou plusieurs des caractéristiques suivantes : agir à titre de personne-conseil notamment par la transmission d une expertise, par le biais d avis, d opinions ou de suggestions; effectuer des recherches impliquant notamment la collecte et la sélection de données, l interprétation de lois, de règlements, de faits ou de textes, l identification de besoins ou de problématiques, l analyse critique et la synthèse, la recherche de la jurisprudence et l application de celle-ci; piloter et implanter des projets divers en préparant des recommandations ou des ententes; réaliser des actes et des opérations propres à un champ de compétence ou comportant la responsabilité d un processus fonctionnel destiné à l application, à la réalisation d un mandat récurrent, au respect d un cadre normatif ou à la production de services; concevoir, élaborer et préparer des processus ou d outils d éducation, de sensibilisation et de consultation; proposer des solutions et préparer des argumentaires dans le cadre de processus décisionnels, de négociation ou dans le but de proposer des orientations ou des recommandations;

8 représenter le Syndicat auprès de l employeur, de divers tribunaux ou d instances, d organisations syndicales, de comités ou d associations; rédiger et diffuser de l information relevant de son domaine d intervention; analyser et interpréter les dispositions des conventions collectives, du Code et des lois du travail; concevoir, élaborer, préparer et dispenser des activités de formation; concevoir et développer des stratégies d intervention relevant de son domaine de responsabilité. Conditions d admission Toute personne occupant un poste de : Dirigeante ou dirigeant des paliers national, régional et local Directrice ou directeur de section Déléguée ou délégué de section Membre du Comité local ou national de surveillance Représentante régionale à la condition féminine Membre du Comité national des femmes Membre du Comité national des jeunes Membre du Comité de santé et de sécurité (pour les postes en santé et sécurité du travail) Est également admissible, toute personne ayant occupé des fonctions syndicales et ayant quitté la structure syndicale depuis moins de douze mois à la date d ouverture du concours, dans la mesure où elle est membre du SFPQ au moment de l ouverture du concours. Lieu de travail Siège social du SFPQ, 5100, boul. des Gradins, Québec. Salaire au 1 er juillet 2014 Conditions de travail prévues à la convention collective de l APMCP. Date limite d inscription Veuillez faire parvenir votre curriculum vitæ accompagné d un texte d environ 350 mots démontrant vos qualifications et votre motivation à occuper cet emploi, au plus tard le 5 mars 2015 à l adresse suivante : Par la poste Syndicat de la fonction publique et parapublique du Québec LDA conseillers généralistes 5100, boul. des Gradins Québec (Québec) G2J 1N4 Par courriel Nous vous suggérons de nous transmettre le tout par courrier électronique, et ceci, afin de simplifier les communications à venir pour les convocations et autres informations que nous aurions à vous transmettre.

SFPQ. express. Forum Culture et Organismes de service INFO-NÉGO. Solidaires contre l austérité! Journée internationale des femmes

SFPQ. express. Forum Culture et Organismes de service INFO-NÉGO. Solidaires contre l austérité! Journée internationale des femmes INFO-NÉGO Corem Lors de la dernière assemblée générale, la demande de travail partagé demande de l employeur a été acceptée à 69 % par les membres. Le travail partagé a donc été appliqué dès janvier. La

Plus en détail

SFPQ. Soyez informés. Forum Revenu. juste pour nous. Matières intersectorielles : loin d une entente! L état propose un gel salarial pour 2015-2016.

SFPQ. Soyez informés. Forum Revenu. juste pour nous. Matières intersectorielles : loin d une entente! L état propose un gel salarial pour 2015-2016. NÉGO 2015 Matières intersectorielles : loin d une entente! Le 15 décembre dernier, le gouvernement déposait ses offres à la table de négociation des matières intersectorielles (Front commun). Tout d abord,

Plus en détail

Guide. d administration

Guide. d administration Guide d administration Mai 2007 Cette publication a été préparée par le Service des communications. La forme masculine utilisée à certains endroits désigne aussi bien les femmes que les hommes. Dépôt légal

Plus en détail

Offre d adhésion exclusive! Forfait Services juridiques

Offre d adhésion exclusive! Forfait Services juridiques Février 2014 Offre d adhésion exclusive! Forfait Services juridiques Bonjour, Il nous fait plaisir de vous transmettre une proposition d adhésion aux services juridiques personnalisés de l AQCPE. Ces services

Plus en détail

Foire aux questions Les réductions d emplois à Radio-Canada/CBC

Foire aux questions Les réductions d emplois à Radio-Canada/CBC Foire aux questions Les réductions d emplois à Radio-Canada/CBC La Société Radio-Canada/CBC et la Guilde feront tout en leur pouvoir pour éviter des mises à pied involontaires. Ce principe est le fondement

Plus en détail

février 1967, près de et enseignants font la eu 40 jours de grève chez les enseignantes et 1968. Difficultés de Corporation a décidé

février 1967, près de et enseignants font la eu 40 jours de grève chez les enseignantes et 1968. Difficultés de Corporation a décidé Rondes Contexte Moyens de pression et lois spéciales 1967-1969 Le Québec est en pleine Entre le mémo de Révolution tranquille 1966 et le mois de Le ministère de février 1967, près de l Éducation vient

Plus en détail

GUIDE DE LA SUPPLÉANCE EN ENSEIGNEMENT

GUIDE DE LA SUPPLÉANCE EN ENSEIGNEMENT Commission scolaire des Draveurs Découvrir, grandir, devenir GUIDE DE LA SUPPLÉANCE EN ENSEIGNEMENT Au service de la réussite de chacun 200, boulevard Maloney Est, Gatineau, Québec J8P 1K3 Téléphone 819

Plus en détail

SFPQ. forum Revenu. juste pour nous. Négociations 2015 TOURNÉE AUTOMNALE

SFPQ. forum Revenu. juste pour nous. Négociations 2015 TOURNÉE AUTOMNALE SFPQ Négociations 2015 TOURNÉE AUTOMNALE Au cours de l automne, l Exécutif national du SFPQ ira à la rencontre de ses membres de l Agence du revenu du Québec, en lien avec la négociation qui s amorce.

Plus en détail

MINISTÈRE DE L ÉDUCATION, DU LOISIR ET DU SPORT OFFRE DE PRÊT DE SERVICES

MINISTÈRE DE L ÉDUCATION, DU LOISIR ET DU SPORT OFFRE DE PRÊT DE SERVICES MINISTÈRE DE L ÉDUCATION, DU LOISIR ET DU SPORT OFFRE DE PRÊT DE SERVICES Vous occupez un poste permanent dans une commission scolaire ou un établissement collégial public? Si les grands enjeux du domaine

Plus en détail

Pour jouer ce rôle, le Conseil du patronat veut, par cette politique :

Pour jouer ce rôle, le Conseil du patronat veut, par cette politique : POLITIQUE DU CONSEIL DU PATRONAT DU QUÉBEC EN MATIÈRE DE NOMINATION, DE FORMATION ET DE RECONDUCTION DES MEMBRES ISSUS DES ASSOCIATIONS D EMPLOYEURS À LA COMMISSION DES LÉSIONS PROFESSIONNELLES (CLP) RÔLE

Plus en détail

Siège social 7900, boul. Taschereau, édifice E, bureau 100, Brossard Qc J4X 1C2 Téléphone : 450 466-7036 Télécopieur : 450 466-5134

Siège social 7900, boul. Taschereau, édifice E, bureau 100, Brossard Qc J4X 1C2 Téléphone : 450 466-7036 Télécopieur : 450 466-5134 Siège social 7900, boul. Taschereau, édifice E, bureau 100, Brossard Qc J4X 1C2 Téléphone : 450 466-7036 Télécopieur : 450 466-5134 LA FORMATION, UN OUTIL INDISPENSABLE AU DÉVELOPPEMENT DE LA VIE SYNDICALE

Plus en détail

Guide d attribution Fonds culture et patrimoine de la MRC des Pays-d en-haut Année 2016

Guide d attribution Fonds culture et patrimoine de la MRC des Pays-d en-haut Année 2016 Guide d attribution Fonds culture et patrimoine de la MRC des Pays-d en-haut Année 2016 Veuillez lire attentivement le présent document AVANT de remplir le formulaire de demande. 1. Le contexte et les

Plus en détail

FONDS LABORATOIRE JEUNESSE 2014-2015 Forum jeunesse de la Vallée-du-Haut-Saint-Laurent

FONDS LABORATOIRE JEUNESSE 2014-2015 Forum jeunesse de la Vallée-du-Haut-Saint-Laurent FONDS LABORATOIRE JEUNESSE 2014-2015 Forum jeunesse de la Vallée-du-Haut-Saint-Laurent GUIDE EXPLICATIF Le Fonds régional d investissement jeunesse (FRIJ) est géré en collaboration avec la Conférence régionale

Plus en détail

Procédure de départ Personnel de soutien et professionnel

Procédure de départ Personnel de soutien et professionnel Procédure de départ Personnel de soutien et professionnel Service des ressources humaines Juin 2015 1 TABLE DES MATIÈRES SECTION 1 : DÉPARTS DÉFINITIFS SECTION 1.1 : DÉMISSIONS... 3 SECTION 1.2 : RETRAITES...

Plus en détail

Foire aux questions Les réductions d emplois à Radio-Canada/CBC

Foire aux questions Les réductions d emplois à Radio-Canada/CBC Foire aux questions Les réductions d emplois à Radio-Canada/CBC La Société Radio-Canada/CBC et la Guilde feront tout en leur pouvoir pour éviter des mises à pied involontaires. Ce principe est le fondement

Plus en détail

Rencontre bimestrielle des DS et responsables de réseaux locaux

Rencontre bimestrielle des DS et responsables de réseaux locaux Octobre 2015 Formation : Courrier aux lecteurs Date : 6 octobre 2015 à compter de 9 h Description : Pendant cette nouvelle formation d une journée, vous apprendrez les bases de la rédaction «punchée»,

Plus en détail

Le perfectionnement dans l industrie de la construction Une expertise, ça se construit!

Le perfectionnement dans l industrie de la construction Une expertise, ça se construit! UNE INITIATIVE DE L INDUSTRIE DE LA CONSTRUCTION PRODUITE PAR LA COMMISSION DE LA CONSTRUCTION DU QUÉBEC. Édition Hiver 2015 Bulletin destiné aux salariés de l industrie de la construction Le perfectionnement

Plus en détail

POLITIQUE D INTÉGRATION ET DE MAINTIEN DES ENFANTS AYANT DES BESOINS PARTICULIERS

POLITIQUE D INTÉGRATION ET DE MAINTIEN DES ENFANTS AYANT DES BESOINS PARTICULIERS POLITIQUE D INTÉGRATION ET DE MAINTIEN DES ENFANTS AYANT DES BESOINS PARTICULIERS TITRE CPE Les Petits bonheurs Code : CA 147.8.1 Politique d intégration et de maintien des enfants ayant des besoins particuliers

Plus en détail

PROJET D ENTENTE LE GOUVERNEMENT DU QUÉBEC LE CONSEIL DU TRÉSOR

PROJET D ENTENTE LE GOUVERNEMENT DU QUÉBEC LE CONSEIL DU TRÉSOR PROJET D ENTENTE à intervenir entre d une part : LE GOUVERNEMENT DU QUÉBEC représenté par LE CONSEIL DU TRÉSOR et d autre part : LE SECRÉTARIAT INTERSYNDICAL DES SERVICES PUBLICS (SISP) LA CONFÉDÉRATION

Plus en détail

Bourses McLaughlin du doyen de la Faculté de médecine 2015-2016

Bourses McLaughlin du doyen de la Faculté de médecine 2015-2016 Bourses McLaughlin du doyen de la Faculté de médecine 2015-2016 Date limite pour la soumission : 11 décembre 2015 Objectif Ce programme vise à soutenir la qualité de la formation en enseignement et en

Plus en détail

Congé de maternité Information pour les personnels cadre, professionnel, soutien

Congé de maternité Information pour les personnels cadre, professionnel, soutien Congé de maternité Information pour les personnels cadre, professionnel, soutien Document rédigé par Linda Chagnon et Lucie Sauvageau Direction du service des ressources humaines 2013-03-27 Page 1 sur

Plus en détail

PRINCIPES, MODALITÉS, DÉMARCHE, DE L ÉLABORATION DU DOSSIER DE VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPÉRIENCE (V.A.E)

PRINCIPES, MODALITÉS, DÉMARCHE, DE L ÉLABORATION DU DOSSIER DE VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPÉRIENCE (V.A.E) PRINCIPES, MODALITÉS, DÉMARCHE, DE L ÉLABORATION DU DOSSIER DE VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPÉRIENCE (V.A.E) Pour l obtention du titre de niveau II De «Chargé de Gestion de Produits Tourisme-Loisirs» Dossier

Plus en détail

PREPARATION A L EXAMEN PROFESSIONNEL DE SECRETAIRE ADMINISTRATIF DE CLASSE SUPERIEURE EPREUVE DU CAS PRATIQUE

PREPARATION A L EXAMEN PROFESSIONNEL DE SECRETAIRE ADMINISTRATIF DE CLASSE SUPERIEURE EPREUVE DU CAS PRATIQUE PREPARATION A L EXAMEN PROFESSIONNEL DE SECRETAIRE ADMINISTRATIF DE CLASSE SUPERIEURE EPREUVE DU CAS PRATIQUE RAPPEL DU SUJET : Nous sommes le 11/05/2011. Vous êtes secrétaire administratif(ive) de classe

Plus en détail

Juillet 2012. Bulletin de prévention n 5 - Les troubles musculo squelettiques 00

Juillet 2012. Bulletin de prévention n 5 - Les troubles musculo squelettiques 00 Guide Conventions de mise à disposition des Adjoints techniques territoriaux des établissements d enseignement (ATTEE) (anciennement TOS, exerçant dans les lycée et collèges) Juillet 2012 Bulletin de prévention

Plus en détail

GUIDE DE LA SUPPLÉANCE EN ENSEIGNEMENT

GUIDE DE LA SUPPLÉANCE EN ENSEIGNEMENT GUIDE DE LA SUPPLÉANCE EN ENSEIGNEMENT Veuillez prendre note que ce document est à titre de référence. Votre convention collective prévaut sur toutes les informations fournies dans ce document. Si vous

Plus en détail

ÉTAPES À SUIVRE POUR CRÉER UN PROFIL ET POSTULER EN LIGNE

ÉTAPES À SUIVRE POUR CRÉER UN PROFIL ET POSTULER EN LIGNE ÉTAPES À SUIVRE POUR CRÉER UN PROFIL ET POSTULER EN LIGNE Ce document a pour objectif de vous guider dans votre processus d application en ligne. Veuillez prévoir environ 15 minutes pour postuler sur l

Plus en détail

Entente de principe entre le gouvernement du Québec et les organisations syndicales membres du Front commun. Décembre 2015

Entente de principe entre le gouvernement du Québec et les organisations syndicales membres du Front commun. Décembre 2015 Entente de principe entre le gouvernement du Québec et les organisations syndicales membres du Front commun Décembre 2015 DURÉE DES CONVENTIONS COLLECTIVES 2 La durée des conventions collectives est de

Plus en détail

PRESTATIONS D ASSURANCE-EMPLOI OU D ASSURANCE PARENTALE

PRESTATIONS D ASSURANCE-EMPLOI OU D ASSURANCE PARENTALE PRESTATIONS D ASSURANCE-EMPLOI OU D ASSURANCE PARENTALE INFORMATIONS GÉNÉRALES RELEVÉ D EMPLOI POUR LA PÉRIODE DES FÊTES 2008-2009 COMMUNIQUÉ IMPORTANT PÉRIODE DES FÊTES 2008-2009 RELEVÉ D EMPLOI POUR

Plus en détail

La formation syndicale au SCFP. Programme septembre à décembre 2011

La formation syndicale au SCFP. Programme septembre à décembre 2011 La formation syndicale au SCFP Programme septembre à décembre 2011 Vous pouvez maintenant vous inscrire en ligne (voir les détails à la dernière page) TABLE DES MATIÈRES La déléguée et le délégué syndical...

Plus en détail

Commentaires de la Banque Nationale

Commentaires de la Banque Nationale Commentaires de la Banque Nationale Livre blanc de l OCRCVM Modifications apportées aux règles concernant l obligation de mise à niveau des compétences et le versement direct de commissions Le 29 avril

Plus en détail

POLITIQUE D EMBAUCHE DES RESSOURCES HUMAINES AUTORISATION REQUISE FEUILLE DE ROUTE

POLITIQUE D EMBAUCHE DES RESSOURCES HUMAINES AUTORISATION REQUISE FEUILLE DE ROUTE CODE D IDENTIFICATION POL93-101 TITRE : POLITIQUE D EMBAUCHE DES RESSOURCES HUMAINES DATE D ENTRÉE EN VIGUEUR AUTORISATION REQUISE 21 décembre 1993 Administrateur RESPONSABLE DU SUIVI Service des ressources

Plus en détail

Joignez-vous à la famille des TCA

Joignez-vous à la famille des TCA Joignez-vous à la famille des TCA Soyez devant... Aujourd hui plus que jamais, les travailleuses et travailleurs ont besoin d un syndicat dynamique et démocratique, avec une réputation forte aux tables

Plus en détail

Description de fonction

Description de fonction Description de fonction Titre de la fonction : Catégorie de fonction : travail et en santé sécurité au travail Cadre intermédiaire Code de la fonction : 599 Classe salariale : Classe 14 Titre de la supérieure

Plus en détail

BULLETIN DE SALAIRE. Quelles sont les mentions obligatoires? Apparaissent obligatoirement sur le bulletin de paie les informations concernant :

BULLETIN DE SALAIRE. Quelles sont les mentions obligatoires? Apparaissent obligatoirement sur le bulletin de paie les informations concernant : BULLETIN DE SALAIRE Quelles sont les mentions obligatoires? Apparaissent obligatoirement sur le bulletin de paie les informations concernant : l employeur (nom, adresse, numéro d immatriculation, code

Plus en détail

Epreuves de sélection pour l admission en institut de formation en soins infirmiers

Epreuves de sélection pour l admission en institut de formation en soins infirmiers I n s t i t u t d e F o r m a t i o n e n S o i n s I n f i r m i e r s DOSSIER D INSCRIPTION Candidats Filière PACES Epreuves de sélection pour l admission en institut de formation en soins infirmiers

Plus en détail

Admissibilité à un stage. Obligations de l étudiant Obligations de l employeur

Admissibilité à un stage. Obligations de l étudiant Obligations de l employeur CODE DE CONDUITE DU SERVICE DE PLACEMENT DE L UNIVERSITÉ LAVAL (SPLA) RÉGISSANT L ENCADREMENT DES STAGES DE LA FACULTÉ DES SCIENCES ET DE GÉNIE (FSG) EN MILIEU DE TRAVAIL ARTICLE 1 ARTICLE 2 ARTICLE 3

Plus en détail

Formation de qualité. Professionnalisme. Éthique et intégrité

Formation de qualité. Professionnalisme. Éthique et intégrité Procédures relatives à l adhésion des massothérapeutes diplômés hors Québec FOR-AR 015 (révision 0, 23 oct. 2014) Formation de qualité Professionnalisme Encadrement professionnel Éthique et intégrité 1.

Plus en détail

Congo. Délégués du personnel

Congo. Délégués du personnel Délégués du personnel Arrêté n 1110 du 24 juin 1995 [NB - Arrêté n 1110 du 24 juin 1995 relatif à l institution des délégués du personnel] Art.1.- Des délégués du personnel sont obligatoirement élus dans

Plus en détail

Vos droits,vos responsabilités, et la loi sur la santé et sur la sécurité au travail

Vos droits,vos responsabilités, et la loi sur la santé et sur la sécurité au travail Environnement et Travail Santé et sécurité au travail Vos droits,vos responsabilités, et la loi sur la santé et sur la sécurité au travail «Quels sont mes droits en vertu de la loi?» «De quelle façon mon

Plus en détail

Les successions et la fiscalité

Les successions et la fiscalité Ministère du Revenu du Québec www.revenu.gouv.qc.ca Les successions et la fiscalité Cette publication vous est fournie uniquement à titre d information. Les renseignements qu elle contient ne constituent

Plus en détail

Les st ages à la maît rise à l École de politique appliquée

Les st ages à la maît rise à l École de politique appliquée Les st ages à la maît rise à l Informations générales Eugénie Dostie-Goulet, Ph.D. Conseillère aux études supérieures Eugenie.Dostie-Goulet@USherbrooke.ca 819 821-8000 poste 65612 Université de Sherbrooke

Plus en détail

Ce que vous devez savoir

Ce que vous devez savoir LIVRET D ACCUEIL ET D INFORMATION Salarié(e)s d entreprises sous-traitantes françaises et étrangères Ce que vous devez savoir Connaître vos droits en matière de : salaires, contrat de travail, conditions

Plus en détail

PROCÉDURE DE LICENCIEMENT POUR MOTIF ÉCONOMIQUE : LES MODÈLES DE LETTRES -2 ème partie-

PROCÉDURE DE LICENCIEMENT POUR MOTIF ÉCONOMIQUE : LES MODÈLES DE LETTRES -2 ème partie- Groupement des Métiers de l Imprimerie ----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- NOVEMBRE 2015 NOTE N 41 PROCÉDURE DE LICENCIEMENT

Plus en détail

SUR L ACCUEIL D UN STAGIAIRE

SUR L ACCUEIL D UN STAGIAIRE Guide d information SUR L ACCUEIL D UN STAGIAIRE 3 UNE RESSOURCE DE CHOIX POUR VOTRE ORGANISATION LE STAGIAIRE Les stagiaires de l ENAP sont des étudiants désirant compléter leur programme d études de

Plus en détail

AVIS DE VACANCE DE POSTE TEMPORAIRE. Titre fonctionnel P-3 Économiste. Département/Division/Section RITD-ATPC

AVIS DE VACANCE DE POSTE TEMPORAIRE. Titre fonctionnel P-3 Économiste. Département/Division/Section RITD-ATPC UNITED NATIONS NATIONS UNIES Réf. No. HRSS/15/08/1262 AVIS DE VACANCE DE POSTE TEMPORAIRE Classe Titre fonctionnel P-3 Économiste Département/Division/Section RITD-ATPC Groupe professionnel Affaires Économiques

Plus en détail

DESCRIPTION DU PROGRAMME Dernière mise à jour : octobre 2012

DESCRIPTION DU PROGRAMME Dernière mise à jour : octobre 2012 _ DESCRIPTION DU PROGRAMME Dernière mise à jour : octobre 2012 1. Le Programme 1.1. Description du Programme Le programme IntégraTIon Montréal est une mesure financière incitative auprès des employeurs

Plus en détail

Guide pratique genevois Tribunal des prud hommes

Guide pratique genevois Tribunal des prud hommes Guide pratique genevois Tribunal des prud hommes Vous avez un litige avec votre employeur ou votre employé? Edition octobre 2014 Sommaire Sommaire Préambule 3 Compétence du Tribunal genevois des prud hommes

Plus en détail

RÉPONSE DU SERVICE CORRECTIONNEL DU CANADA À L ENQUÊTEUR CORRECTIONNEL SUITE À SA CORRESPONDANCE DU 10 JANVIER 2014

RÉPONSE DU SERVICE CORRECTIONNEL DU CANADA À L ENQUÊTEUR CORRECTIONNEL SUITE À SA CORRESPONDANCE DU 10 JANVIER 2014 RÉPONSE DU SERVICE CORRECTIONNEL DU CANADA À L ENQUÊTEUR CORRECTIONNEL SUITE À SA CORRESPONDANCE DU 10 JANVIER 2014 MISE À JOUR DE L ENQUÊTE À L ÉTABLISSEMENT KENT (mars 2014) La gestion des ressources

Plus en détail

Admissibilité à un stage. Obligations de l étudiant Obligations de l employeur

Admissibilité à un stage. Obligations de l étudiant Obligations de l employeur CODE DE CONDUITE DU SERVICE DE PLACEMENT DE L UNIVERSITÉ LAVAL (SPLA) RÉGISSANT L ENCADREMENT DES STAGES DU BACCALAURÉAT EN ADMINISTRATION DES AFFAIRES DE LA FACULTÉ DES SCIENCES DE L ADMINISTRATION (FSA)

Plus en détail

INFORMATION ET FORMULAIRE DE DÉPÔT POUR LA PRÉSENTATION D UN PROJET DE PROGRAMMATION À LA CORPORATION DES FÊTES DU 200 e DE DRUMMONDVILLE

INFORMATION ET FORMULAIRE DE DÉPÔT POUR LA PRÉSENTATION D UN PROJET DE PROGRAMMATION À LA CORPORATION DES FÊTES DU 200 e DE DRUMMONDVILLE INFORMATION ET FORMULAIRE DE DÉPÔT POUR LA PRÉSENTATION D UN PROJET DE PROGRAMMATION À LA CORPORATION DES FÊTES DU 200 e DE DRUMMONDVILLE 1 MISE EN CONTEXTE La Corporation des fêtes du 200 e de Drummondville

Plus en détail

RÈGLEMENT 2575-011. Conseil d administration Résolution : CA-2012-09-24-16. Conseil d administration Résolution : CA-2015-03-23-22 TABLE DES MATIÈRES

RÈGLEMENT 2575-011. Conseil d administration Résolution : CA-2012-09-24-16. Conseil d administration Résolution : CA-2015-03-23-22 TABLE DES MATIÈRES RÈGLEMENT 2575-011 TITRE : Règlement régissant les conditions de travail des membres du personnel non couverts par une convention collective, un protocole d entente, un autre règlement ou une directive

Plus en détail

Expéditeur. Site Internet : www.msss.gouv.qc.ca/documentation «Normes et Pratiques de gestion»

Expéditeur. Site Internet : www.msss.gouv.qc.ca/documentation «Normes et Pratiques de gestion» NORMES ET PRATIQUES DE GESTION, Tome II, Répertoire Expéditeur La sous-ministre adjointe à la Direction générale du personnel réseau et ministériel Date 2013-01-23 Destinataires (*) Les directrices générales

Plus en détail

Table des matières CHAPITRE 2 FONCTIONS AVANCÉES DE MODULE DE VENTE ET GESTION DE PROJETS

Table des matières CHAPITRE 2 FONCTIONS AVANCÉES DE MODULE DE VENTE ET GESTION DE PROJETS Table des matières CHAPITRE 2 FONCTIONS AVANCÉES DE MODULE DE VENTE ET GESTION DE PROJETS Réception des offres des assureurs... 1 Format C-surance.ca... 3 Format assureur... 3 Gestion des Employés... 4

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DU COMITE D HYGIENE, DE SECURITE ET DES CONDITIONS DE TRAVAIL

REGLEMENT INTERIEUR DU COMITE D HYGIENE, DE SECURITE ET DES CONDITIONS DE TRAVAIL REGLEMENT INTERIEUR DU COMITE D HYGIENE, DE SECURITE ET DES CONDITIONS DE TRAVAIL Article 1 er - Le présent règlement intérieur a pour objet de fixer, dans le cadre des lois et règlements en vigueur, les

Plus en détail

LES PRESTATIONS D ASSURANCE TRAITEMENT (Pour une invalidité de 104 semaines et moins)

LES PRESTATIONS D ASSURANCE TRAITEMENT (Pour une invalidité de 104 semaines et moins) FÉDÉRATION DU PERSONNEL DE SOUTIEN DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR GUIDE POUR LES MEMBRES DU PERSONNEL DE SOUTIEN DES COLLEGES LES PRESTATIONS D ASSURANCE TRAITEMENT (Pour une invalidité de 104 semaines et

Plus en détail

Info-express Classification- évaluation des emplois Fonction publique

Info-express Classification- évaluation des emplois Fonction publique Classification- évaluation des emplois Emplois de complexité supérieure Une démarche que nous suivons de près Questions et réponses en rapport avec la Directive aux pages 2 et suivantes de ce bulletin

Plus en détail

SCCCUM. Syndicat des chargées et chargés de cours de l Université de Montréal

SCCCUM. Syndicat des chargées et chargés de cours de l Université de Montréal SCCCUM 101 Syndicat des chargées et chargés de cours de l Université de Montréal Quels sont mes avantages à être membre du SCCCUM?... 3 Quelles sont mes obligations professionnelles comme chargée ou chargé

Plus en détail

Programme de Chaires de leadership en enseignement (CLE)

Programme de Chaires de leadership en enseignement (CLE) POUR L AVANCEMENT ET L INNOVATION EN ENSEIGNEMENT Programme de Chaires de leadership en enseignement (CLE) Information générale et processus de mise en candidature Miser sur l innovation en formation pour

Plus en détail

Introduction. Renseignements sur le régime de congé de salaire différé (RCSD) 1

Introduction. Renseignements sur le régime de congé de salaire différé (RCSD) 1 Renseignements sur le régime de congé de salaire différé (RCSD) Province du Nouveau-Brunswick ISBN: 978-1-55471-612-8 juin 2013 TABLE DES MATIÈRES Introduction... 1 Résumé du régime... 2 Adhésion... 3

Plus en détail

Règlement intérieur du CHSCT. de l Université d Aix-Marseille du 11-03-2015

Règlement intérieur du CHSCT. de l Université d Aix-Marseille du 11-03-2015 Conformément à l article 51 du décret 82-453 du 28 mai 1982 modifié relatif à l hygiène et la sécurité au travail ainsi qu à la prévention médicale de la fonction publique, le CHSCT de l Université d Aix

Plus en détail

La Lettre express Régimes complémentaires de retraite

La Lettre express Régimes complémentaires de retraite Le 7 octobre 2009 Le régime de retraite de l entreprise insolvable Cette Lettre express s adresse aux professionnels de l insolvabilité 1 qui exercent un mandat auprès d une entreprise insolvable offrant

Plus en détail

TITRE I - Principes généraux (adhésion démission- radiation) TITRE II - Obligations réciproques de l AGEMETRA et de ses adhérents

TITRE I - Principes généraux (adhésion démission- radiation) TITRE II - Obligations réciproques de l AGEMETRA et de ses adhérents RÈGLEMENT INTÉRIEUR DES ADHÉRENTS (DECISION DU CONSEIL D ADMINISTRATION DU 6 DECEMBRE 2012) Préambule Le présent règlement est établi en application de l article 14 des statuts. Il complète ce dernier

Plus en détail

DIRECTIVES ET NORMES EN MATIÈRE DE PRINCIPE

DIRECTIVES ET NORMES EN MATIÈRE DE PRINCIPE Les versions actuelles des documents approuvés sont mises à jour en ligne. Les copies imprimées ne sont pas contrôlées. Page 1 de 5 DIRECTIVES ET NORMES EN MATIÈRE DE PRINCIPE ADMINISTRATEURS, DIRIGEANTS,

Plus en détail

Excel-Langue Traduction et Revision Architect Fact Sheet 2009

Excel-Langue Traduction et Revision Architect Fact Sheet 2009 ARCHITECTES Ordre des architectes du Manitoba Vous commencez un nouveau parcours au Manitoba et l Ordre des architectes du Manitoba vous souhaite la bienvenue. Il existe deux langues officielles au Canada

Plus en détail

SECONDAIRE I. Validation des Acquis d Expérience (VAE) Master et Diplôme en enseignement secondaire I Guide du candidat

SECONDAIRE I. Validation des Acquis d Expérience (VAE) Master et Diplôme en enseignement secondaire I Guide du candidat SECONDAIRE I Validation des Acquis d Expérience (VAE) Master et Diplôme en enseignement secondaire I Guide du candidat 1 Bases juridiques Directive commune portant sur la procédure régionale de validation

Plus en détail

La Centrale des syndicats du Québec considère que le projet de loi C-377 est anticonstitutionnel et ne doit pas être adopté

La Centrale des syndicats du Québec considère que le projet de loi C-377 est anticonstitutionnel et ne doit pas être adopté La Centrale des syndicats du Québec considère que le projet de loi C-377 est anticonstitutionnel et ne doit pas être adopté Mémoire présenté au Comité sénatorial permanent des affaires juridiques et constitutionnelles

Plus en détail

GUIDE SUR LES DISPENSES

GUIDE SUR LES DISPENSES GUIDE SUR LES DISPENSES de l obligation de formation continue Ce guide vise à informer les membres de l Ordre des règles entourant les dispenses de l obligation de formation continue. Il contient les lignes

Plus en détail

Description des aspects logistiques

Description des aspects logistiques Description des aspects logistiques Collectif de la société civile québécoise - COP 21- Paris 2015 Ce document indique les détails logistiques du projet d accompagnement de groupe proposé par Les YMCA

Plus en détail

Tableau comparatif des décrets relatifs aux comités d hygiène, de sécurité et des conditions de travail

Tableau comparatif des décrets relatifs aux comités d hygiène, de sécurité et des conditions de travail Tableau comparatif des décrets relatifs aux comités d hygiène, de sécurité et des conditions de travail Décret n 85-603 du 10 juin 1985 relatif à l hygiène et à la sécurité du travail ainsi qu à la médecine

Plus en détail

Dossier en ligne. Guide destiné au responsable de la gestion des accès

Dossier en ligne. Guide destiné au responsable de la gestion des accès Dossier en ligne Guide destiné au responsable de la gestion des accès Table des matières 1. GÉNÉRALITÉS... 3 1.1 Rôle du responsable de la gestion des accès... 3 1.2 Besoin d un code d utilisateur pour

Plus en détail

DECISION RELATIVE A L ELECTION DES REPRESENTANTS DE DOCTORANTS AU CONSEIL DE L ECOLE DOCTORALE DE L INALCO

DECISION RELATIVE A L ELECTION DES REPRESENTANTS DE DOCTORANTS AU CONSEIL DE L ECOLE DOCTORALE DE L INALCO DECISION RELATIVE A L ELECTION DES REPRESENTANTS DE DOCTORANTS AU DE L INALCO LA PRESIDENTE DE L INALCO VU le Code de l Education ; VU le décret n 90-414 du 14 mai 1990 portant statut de l Institut National

Plus en détail

Garantie d invalidité de courte durée

Garantie d invalidité de courte durée Garantie d invalidité de courte durée Bien comprendre votre couverture En quoi consistent les prestations d invalidité de courte durée (ICD)? Le régime d assurance collective mis en place par votre employeur

Plus en détail

POLITIQUE SUR L ASSISTA CE À FOUR IR AUX MEMBRES

POLITIQUE SUR L ASSISTA CE À FOUR IR AUX MEMBRES POLITIQUE SUR L ASSISTA CE À FOUR IR AUX MEMBRES adoptée par l assemblée générale du 15 janvier 2003 1. Préambule; 2. But de la politique; 3. Admissibilité; 4. Types de dossiers; 5. Aide financière; 6.

Plus en détail

METTRE EN ŒUVRE UNE MESURE D EXÉCUTION FORCÉE

METTRE EN ŒUVRE UNE MESURE D EXÉCUTION FORCÉE Quelles sont les étapes obligées qu un justiciable doit franchir pour pouvoir contraindre un débiteur au paiement de sa dette? Si chaque État européen doit veiller à ce que tout justiciable bénéficie du

Plus en détail

Guide de la personne déléguée. Déclaration des accidents de travail

Guide de la personne déléguée. Déclaration des accidents de travail Guide de la personne déléguée Déclaration des accidents de travail Décembre 2007 Introduction Toute enseignante ou tout enseignant peut être victime d un accident de travail. Le présent document se veut

Plus en détail

Fonds régional d investissement jeunesse (FRIJ) Formulaire d analyse

Fonds régional d investissement jeunesse (FRIJ) Formulaire d analyse A) Renseignements sur le demandeur Titre du projet Numéro de dossier analyste Territoire touché par le projet Municipalité Ensemble du Bas-Saint-Laurent MRC 1) Montant de la demande (20 000 $ maximum)

Plus en détail

INFO FLASH Conseils d établissement

INFO FLASH Conseils d établissement INFO FLASH Conseils d établissement Numéro 1 Novembre 2011 Les conditions gagnantes d un conseil d établissement Les conseils d établissement tel que nous les connaissons aujourd hui existent depuis 1998,

Plus en détail

SALARIÉS PERMANENTS ETT DE 10 SALARIÉS ET PLUS PLAN DE FORMATION MODE D EMPLOI. v1-11/2013 - photo : gettyimages

SALARIÉS PERMANENTS ETT DE 10 SALARIÉS ET PLUS PLAN DE FORMATION MODE D EMPLOI. v1-11/2013 - photo : gettyimages Adapter les salariés permanents à leur poste de travail et à l évolution de leur emploi Favoriser le maintien dans l emploi de vos collaborateurs Développer les compétences des permanents, en vue d une

Plus en détail

AVIS DE PUBLICITE CONCESSION D'AMENAGEMENT AMENAGEMENT ET CESSION DE TERRAINS COMMUNAUX

AVIS DE PUBLICITE CONCESSION D'AMENAGEMENT AMENAGEMENT ET CESSION DE TERRAINS COMMUNAUX AVIS DE PUBLICITE CONCESSION D'AMENAGEMENT AMENAGEMENT ET CESSION DE TERRAINS COMMUNAUX I. POUVOIR ADJUDICATEUR I.1 Identification Commune de Saint Paul BP 44 97 861 Saint Paul Cedex Contact : Pôle Aménagement

Plus en détail

DOSSIER INDIVIDUEL FORMATION CONTINUE Formation : DIPLOME UNIVERSITAIRE Spécialité : Perception, Action et Troubles des Apprentissages

DOSSIER INDIVIDUEL FORMATION CONTINUE Formation : DIPLOME UNIVERSITAIRE Spécialité : Perception, Action et Troubles des Apprentissages SERVICE COMMUN DE FORMATIONS CONTINUE ET PAR ALTERNANCE Université de BOURGOGNE DOSSIER INDIVIDUEL FORMATION CONTINUE Formation : DIPLOME UNIVERSITAIRE Spécialité : Perception, Action et Troubles des Apprentissages

Plus en détail

APPEL DE PROJETS PRÉCEPT F

APPEL DE PROJETS PRÉCEPT F APPEL DE PROJETS Programme structurant de partage et de renforcement de l expertise des collèges et cégeps canadiens en enseignement professionnel et technique dispensé en français PRÉCEPT F Date d avis

Plus en détail

UNIL Stages de Master en psychologie

UNIL Stages de Master en psychologie UNIL Stages de Master en psychologie Contacts coordinatrices des stages : Mme Coralie Magni-Speck (Coralie.Magni@unil.ch) Mme Eva Clot-Siegrist (Eva.Clot-Siegrist@unil.ch, pour l orientation «conseil et

Plus en détail

Comment déclarer un décès au Directeur de l état civil. Version 2013

Comment déclarer un décès au Directeur de l état civil. Version 2013 Comment déclarer un décès au Directeur de l état civil Version 2013 Table des matières Introduction... 5 1. La langue du formulaire utilisé et la délivrance des documents d état civil... 6 2. Le constat

Plus en détail

pour l avancement du bénévolat et de la société civile Modalités

pour l avancement du bénévolat et de la société civile Modalités pour l avancement du bénévolat et de la société civile Modalités 1. La bourse a été établie pour offrir un congé sabbatique à un leader du secteur sans but lucratif 1. La bourse n est pas conçue comme

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Accord professionnel

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Accord professionnel MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Accord professionnel BANQUE POPULAIRE ACCORD DU 28 SEPTEMBRE 2012 RELATIF AU FONCTIONNEMENT

Plus en détail

Budget Québec 2015-2016. Mesures concernant les particuliers. Mesures concernant les entreprises

Budget Québec 2015-2016. Mesures concernant les particuliers. Mesures concernant les entreprises Faits saillants Budget Québec Mesures concernant les particuliers Élimination graduelle de la contribution santé à compter du 1er janvier 2017 Mise en place en place d un bouclier fiscal Croissance de

Plus en détail

2004-2007. Programme triennal d assistance financière Unités régionales de loisir et de sport

2004-2007. Programme triennal d assistance financière Unités régionales de loisir et de sport Programme triennal d assistance financière Unités régionales de loisir et de sport 2004-2007 Troisième année du programme triennal Date limite d inscription : 23 juin 2006 Le sceau de la poste faisant

Plus en détail

DESCRIPTIF COMPLET DE LA FORMATION ASSISTANT DE SERVICE SOCIAL

DESCRIPTIF COMPLET DE LA FORMATION ASSISTANT DE SERVICE SOCIAL DESCRIPTIF COMPLET DE LA FORMATION ASSISTANT DE SERVICE SOCIAL 1. LA FORMATION A l E.S.S.S.E., les formations sociales post BAC s inscrivent, à partir de la rentrée 2013, dans le système de formation européen

Plus en détail

CHSCT : Formation générale agréée Etablissement de moins de 300 salariés

CHSCT : Formation générale agréée Etablissement de moins de 300 salariés Formation 3 jours Siège : 261 rue de Paris - 93556 MONTREUIL cedex CHSCT : Formation générale agréée Etablissement de moins de 300 salariés La formation Pour agir sur le travail et la santé en vue d une

Plus en détail

Soyez assurés, chers parents, de notre entière collaboration à l éducation de votre enfant.

Soyez assurés, chers parents, de notre entière collaboration à l éducation de votre enfant. BOURSES BRÉBEUF 2015-2016 Madame, Monsieur, Notre politique de distribution de bourses émane de plusieurs critères de sélection tels les revenus familiaux, le nombre d enfants dans la famille et le nombre

Plus en détail

Charte du Comité de gouvernance du conseil d administration de La Banque de Nouvelle-Écosse

Charte du Comité de gouvernance du conseil d administration de La Banque de Nouvelle-Écosse Charte du Comité de gouvernance du conseil d administration de La Banque de Nouvelle-Écosse Le Comité de gouvernance du conseil d administration («le comité») a les obligations et responsabilités décrites

Plus en détail

POLITIQUE DE SÉLECTION ET ENGAGEMENT DU PERSONNEL. Direction des ressources humaines et des affaires corporatives

POLITIQUE DE SÉLECTION ET ENGAGEMENT DU PERSONNEL. Direction des ressources humaines et des affaires corporatives POLITIQUE DE SÉLECTION ET ENGAGEMENT DU PERSONNEL Direction des ressources humaines et des affaires corporatives Octobre 2014 Page : 1/15 TABLE DES MATIÈRES PRÉAMBULE......................................................3

Plus en détail

Règles de reddition de comptes Rapport financier annuel 2014-2015

Règles de reddition de comptes Rapport financier annuel 2014-2015 Règles de reddition de comptes Rapport financier annuel 2014-2015 CENTRES DE LA PETITE ENFANCE GARDERIES SUBVENTIONNÉES BUREAUX COORDONNATEURS DE LA GARDE EN MILIEU FAMILIAL Tous les termes qui renvoient

Plus en détail

Les RELAIS ASSISTANTES MATERNELLES de la Haute-Garonne vous informent

Les RELAIS ASSISTANTES MATERNELLES de la Haute-Garonne vous informent REMUNERATION DES ASSISTANTES MATERNELLES Montant Brut Net SMIC horaire 9 (au 01/01/11) Montant minimum du salaire de base pour une journée d accueil de 8 heures: SMIC x 2,25 h (fixé par la loi de 1992)

Plus en détail

Allocution du président- directeur général de la Régie de l assurance maladie du Québec. Monsieur Jacques Cotton

Allocution du président- directeur général de la Régie de l assurance maladie du Québec. Monsieur Jacques Cotton CSSS - 002M C.P. P.L. 92 Accroître les pouvoirs de la RAMQ VERSION RÉVISÉE Allocution du président- directeur général de la Régie de l assurance maladie du Québec Monsieur Jacques Cotton Commission de

Plus en détail

Soumettre une demande

Soumettre une demande Soumettre une demande Table des matières 1. Financement de projets... 2 1.1 Les règles de financement... 3 1.2 Procédure de dépôt et phases d étude des demandes... 4 1.2.1 Volet Sécurité alimentaire...

Plus en détail

Toutefois, certains articles du projet de règlement méritent d être clarifiés ou précisés. G.O. II, 13 novembre 2002, 134 e année, n o 4 6, page 7739.

Toutefois, certains articles du projet de règlement méritent d être clarifiés ou précisés. G.O. II, 13 novembre 2002, 134 e année, n o 4 6, page 7739. Commentaires de l OTPQ concernant le projet de Règlement modifiant le Règlement d application de la Loi sur les relations du travail, la formation professionnelle et la gestion de la main-d œuvre Le 13

Plus en détail

Affaires autochtones et Développement du Nord Canada

Affaires autochtones et Développement du Nord Canada Affaires autochtones et Développement du Nord Canada Stratégie d'emploi pour les jeunes des Premières Nations et les jeunes Inuits - Programme connexion compétences Lignes directrices nationales 2012-2013

Plus en détail

COMPLEMENTAIRE SANTE un accord interbranches pour les salariés des établissements privés d'enseignement général et agricole

COMPLEMENTAIRE SANTE un accord interbranches pour les salariés des établissements privés d'enseignement général et agricole COMPLEMENTAIRE SANTE un accord interbranches pour les salariés des établissements privés d'enseignement général et agricole Pourquoi une complémentaire santé? Aujourd hui, 84% de la population souscrit

Plus en détail

INFORMATIONS GÉNÉRALES A L ATTENTION DES PORTEURS DE PROJETS INFORMATIONS POUR REMPLIR LE FORMULAIRE DE DEMANDE DE SOUTIEN EN LIGNE

INFORMATIONS GÉNÉRALES A L ATTENTION DES PORTEURS DE PROJETS INFORMATIONS POUR REMPLIR LE FORMULAIRE DE DEMANDE DE SOUTIEN EN LIGNE Le soutien des cursus franco-allemands binationaux et trinationaux à partir de 2017-18 : INFORMATIONS GÉNÉRALES A L ATTENTION DES PORTEURS DE PROJETS INFORMATIONS POUR REMPLIR LE FORMULAIRE DE DEMANDE

Plus en détail