La promotion : s acheter une image positive auprès des jeunes

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La promotion : s acheter une image positive auprès des jeunes"

Transcription

1 La promotion : s acheter une image positive auprès des jeunes Les dessous du marketing des boissons sucrées Tome 4 6 juin 2012

2 Les dessous du marketing des boissons sucrées Tome 1 : Le produit Tome 2 : Le prix Tome 3 : La distribution Tome 4 : La promotion 2

3 Le marketing : une des causes de l obésité L Organisation mondiale de la santé (OMS) a identifié l intensité du marketing des aliments à haute teneur énergétique et à faible valeur nutritive comme un facteur probable de l épidémie d obésité et en a fait une priorité dans sa stratégie de lutte aux maladies chroniques. 3

4 Les enfants influencés par la publicité Chez les jeunes, les activités promotionnelles de l'industrie agroalimentaire influencent: les connaissances et l attitude envers la malbouffe les préférences et les comportements alimentaires La majorité du marketing destiné aux enfants vise à promouvoir la «malbouffe» 4

5 Des investissements très importants En 2010, 948 millions de dollars US ont été dépensés en publicité par les compagnies de boissons sucrées dans tous les médias, aux États- Unis seulement, soit une augmentation de 5 % depuis

6 Pourquoi l industrie cible les jeunes? Pour leur pouvoir d achat direct (argent de poche) et indirect (influence des achats parentaux) Enfants responsables du choix de plus de 30% des produits qui entrent dans les paniers d épicerie et certaines études n hésitent pas à parler de 40%! Consommateur conquis jeune = consommateur fidèle «Viser les jeunes, c est assurer l avenir de la marque», Directrice marketing Coca-Cola, 1996 Capacité virale +++ Conférence de presse - Tome 4 6 juin

7 Des stratégies multiples Offre importante et diversifiée de canaux et d outils de communication Communication multiplateforme en exploitant tant la publicité «traditionnelle» que les nouveaux médias Objectif : créer un lien émotionnel avec les jeunes 7

8 Médias traditionnels 8

9 Internet Utilisation d Internet par les jeunes québécois de 12 à 17 ans chaque semaine : 10 heures et moins : 43 % De 11 à 20 heures : 32 % Plus de 20 heures : 25 % «Les jeunes représentent une cible idéale pour les annonceurs sur Internet parce qu ils restent en ligne plus longtemps que les adultes et qu ils participent à un plus large éventail d activités» (OMS) 9

10 Internet, sites Web et médias sociaux 10

11 Advergames Advergames = Jeux publicitaires généralement gratuits Promotion des aliments de faible valeur nutritive majoritaire Offrent une expérience beaucoup plus divertissante ainsi qu un engagement envers la marque qu il n est possible de réaliser à travers les médias «traditionnels» 11

12 Téléphonie mobile Les téléphones intelligents ont permis de diversifier les stratégies promotionnelles pour rejoindre les jeunes : Applications mobiles Jeux Concours Bannières publicitaires Fonds d écran etc. Le message texte : un outil viral hors pair puisque 92 % des messages reçus sont lus, dont 95 % dans les 15 minutes suivant l envoi, et que le quart d entre eux sont transférés. 12

13 Placement de produit Stratégie utilisée dans : Les émissions télévisées Les films Les jeux vidéo (In-game advertising) 13

14 Mais aussi 14

15 Conférence de presse - Tome 4 6 juin

16 Une communication multiplateforme 16

17 Recommandations Conférence de presse - Tome 4 6 juin

18 Provincial Québec Moderniser les règles d application de la Loi sur la protection du consommateur concernant la publicité destinée aux enfants afin qu elles tiennent compte de nouvelles habitudes de consommation médiatique des jeunes ainsi que du développement de nouvelles techniques de publicité. 18

19 Rappel des plaintes déposées Placement de produit de Red Bull et Coca-Cola dans le film «Les Muppets» Jeux publicitaires (advergames) développés par Red Bull Placement de produit pour Sprite et de Gatorade dans le jeu vidéo NBA2K11 Publicité Web «Cochons volants» de Red Bull 19

20 Provincial Autres provinces En l absence d une réglementation fédérale interdisant la publicité aux enfants, les provinces et les territoires devraient explorer la possibilité d instaurer une loi similaire à celle du Québec et engager une discussion avec les parents et les organismes à ce sujet. 20

21 Fédéral Considérer l introduction d une réglementation fédérale similaire à celle du Québec afin d interdire la publicité destinée aux enfants en amendant la Loi sur les aliments et drogues ainsi que la Loi sur la concurrence. Créer un comité analysant les moyens de réduire l impact de la promotion des boissons sucrées. 21

22 Surveillance S assurer que les réglementations provinciales et fédérale soient soutenues par des ressources financières suffisantes et une structure adéquate pour superviser efficacement les pratiques publicitaires. 22

23 Coalition Poids Site Web : cqpp.qc.ca Twitter Facebook : facebook.com/coalitionpoids LinkedIn : linkedin.com/company/

l industrie lindustrie des boissons énergisantes

l industrie lindustrie des boissons énergisantes Les stratégies té de marketing de l industrie lindustrie des boissons énergisantes Journée de réflexion Boissons énergisantes Coalition québécoise sur la problématique du poids Céé Créée en 2006 Parrainée

Plus en détail

communication marketing

communication marketing La communication Denis Pettigrew Normand Turgeon Chenelière/McGraw Chapitre 10 Adapté par Guy Grégoire - automne 2002 Sommaire Les éléments d une campagne de communication L établissement des objectifs

Plus en détail

Sommaire. 1. Gérer la publicité : 1. Gérer la publicité : 2. La promotion des ventes : 3. la communication événementielle et le parrainage :

Sommaire. 1. Gérer la publicité : 1. Gérer la publicité : 2. La promotion des ventes : 3. la communication événementielle et le parrainage : Sommaire 1. Gérer la publicité : 1.1 Les acteurs de la publicité : 1.2. Les objectifs publicitaires : 1.3 La détermination du budget : 1.4 L élaboration du message : 1.5 Le choix des médias et des supports

Plus en détail

ROWING CANADA AVIRON. Coordonnateur aux communications et aux relations publiques (Bilingue) Description du poste

ROWING CANADA AVIRON. Coordonnateur aux communications et aux relations publiques (Bilingue) Description du poste ROWING CANADA AVIRON Coordonnateur aux communications et aux relations publiques (Bilingue) Description du poste 1.0 DESCRIPTION 1.1 ORGANISATION : Association canadienne d aviron amateur (Rowing Canada

Plus en détail

Qu est-ce qui influence nos dépenses?

Qu est-ce qui influence nos dépenses? Qu est-ce qui influence nos dépenses? NIVEAU 6 Dans la présente leçon, les élèves analyseront les facteurs qui ont une influence sur les produits qu ils aiment acheter. Cette leçon encourage les élèves

Plus en détail

POLITIQUE POUR UNE SAINE ALIMENTATION ET UN MODE DE VIE PHYSIQUEMENT ACTIF

POLITIQUE POUR UNE SAINE ALIMENTATION ET UN MODE DE VIE PHYSIQUEMENT ACTIF POLITIQUE POLITIQUE POUR UNE SAINE ALIMENTATION ET UN MODE DE VIE PHYSIQUEMENT ACTIF FORMATION GÉNÉRALE DES JEUNES FORMATION GÉNÉRALE DES ADULTES FORMATION PROFESSIONNELLE # 48-01 Adoption le 12 juin 2007

Plus en détail

La nutrition chez la mère, le nourrisson et le jeune enfant

La nutrition chez la mère, le nourrisson et le jeune enfant SOIXANTE-NEUVIÈME ASSEMBLÉE MONDIALE DE LA SANTÉ A69/7 Add.1 Point 12.1 de l ordre du jour provisoire 13 mai 2016 La nutrition chez la mère, le nourrisson et le jeune enfant Orientations en vue de mettre

Plus en détail

ANCQ inc. Association des négociants en céréales du Québec inc.

ANCQ inc. Association des négociants en céréales du Québec inc. Mémoire ANCQ inc. Association des négociants en céréales du Québec inc. Présenté à La Commission sur l avenir de l agriculture et de l agroalimentaire québécois Saint-Hyacinthe, le 21 juin 2007 Table des

Plus en détail

UE Marketing Opérationnel

UE Marketing Opérationnel UE Marketing Opérationnel La politique Prix Séance 2 Les 4 variables d action marketing MARKETING Mix Produit Qualité Caractéristiques Style Marque Conditionnement Garantie SAV Prix Tarif Remise Rabais

Plus en détail

Internet et promotion de la santé. Lise Renaud, Ph.D. Directrice de COMSANTE, UQAM

Internet et promotion de la santé. Lise Renaud, Ph.D. Directrice de COMSANTE, UQAM Internet et promotion de la santé Lise Renaud, Ph.D. Directrice de COMSANTE, UQAM Plan Moyen incontournable : information et comportement Facteurs favorisant l utilisation d Internet Efficacité des interventions

Plus en détail

Initiative pour la publicité sur les aliments et les boissons destinée aux enfants Kellogg Canada inc.

Initiative pour la publicité sur les aliments et les boissons destinée aux enfants Kellogg Canada inc. Initiative pour la publicité sur les aliments et les boissons destinée aux enfants Kellogg Canada inc. Kellogg Canada inc. («Kellogg») est une société depuis longtemps reconnue en matière de santé, de

Plus en détail

I - Communication et publicité responsables : de quoi parle-t-on? Panorama des enjeux et des secteurs les plus concernés

I - Communication et publicité responsables : de quoi parle-t-on? Panorama des enjeux et des secteurs les plus concernés I - Communication et publicité responsables : de quoi parle-t-on? Panorama des enjeux et des secteurs les plus concernés Quels seront les sujets traités? Plusieurs initiatives ou rapports se concentrent

Plus en détail

COMPTE-RENDU Commission déontologique du 11 juillet 2012

COMPTE-RENDU Commission déontologique du 11 juillet 2012 COMPTE-RENDU Commission déontologique du 11 juillet 2012 I) Participants AFMM : Nicolas Guieysse, Nathalie Chabert, Priscilla Timsiline Association SVA+ : Marie-Christine Mery ARPP : Brice Bastié Bouygues

Plus en détail

GOBES-TU ÇA? Dénormalisat Dénormalisa ion t de la malbouf f malbouf e f

GOBES-TU ÇA? Dénormalisat Dénormalisa ion t de la malbouf f malbouf e f GOBES-TU ÇA? Dénormalisation de la malbouffe Gobes tu ça? un projet novateur Contrer la malbouffe avec une approche non moralisatrice L OMS LOMS reconnaît le marketing de la malbouffe commeune des principales

Plus en détail

Projet de politique industrielle

Projet de politique industrielle Projet de politique industrielle Prises de position de la FCCQ dans le cadre des consultations sur une nouvelle politique industrielle 26 février 2013 À Montréal 1 Rappel La FCCQ sera consultée par la

Plus en détail

ORDRE DE LA CHAMBRE RENVOYANT LE PREMIER RAPPORT DU COMITÉ : AECG ET SES EFFETS SUR LE SECTEUR AGRICOLE CANADIEN

ORDRE DE LA CHAMBRE RENVOYANT LE PREMIER RAPPORT DU COMITÉ : AECG ET SES EFFETS SUR LE SECTEUR AGRICOLE CANADIEN ORDRE DE LA CHAMBRE RENVOYANT LE PREMIER RAPPORT DU COMITÉ : AECG ET SES EFFETS SUR LE SECTEUR AGRICOLE CANADIEN PRÉSENTATION AU COMITÉ PERMANENT DE L AGRICULTURE ET DE L AGROALIMENTAIRE DE LA CHAMBRE

Plus en détail

Introduction à la 2 e édition

Introduction à la 2 e édition Introduction à la 2 e édition Parue en 2003, l expertise opérationnelle «Santé des enfants et des adolescents, propositions pour la préserver» présente un état des lieux des connaissances sur plusieurs

Plus en détail

Communications (Sommaire)

Communications (Sommaire) Communications (Sommaire) Nos services Nous offrons une gamme de service complet de conception et de production d outils de communication. Nous identifierons les outils de communication les plus appropriés

Plus en détail

Cartographie de compétences : conception d un plan d affaire

Cartographie de compétences : conception d un plan d affaire Cartographie de compétences : conception d un plan d affaire Processus Activité Attitudes / comportements Capacités Connaissances Définition de l idée Utilise des méthodes et des techniques d évaluation

Plus en détail

Chapitre 1 : Les concepts

Chapitre 1 : Les concepts Chapitre 1 : Les concepts Questions et exercices 1. En prenant une publicité de marque dans une revue de votre choix, essayez de reconstruire le modèle de Shannon et Weaver. 2. En quoi le concept de rétroaction

Plus en détail

Présentation AGA 2015

Présentation AGA 2015 Présentation AGA 2015 Stratégies et actions pour optimiser le cycle de consommation du voyage par le touriste d agrément ontarien Réjean Tardif, MBA, M.ATDR Directeur, Division planification stratégique

Plus en détail

1 LE SECTEUR DU TOURISME: ACTEURS, TENDANCES, CONCEPTS 5

1 LE SECTEUR DU TOURISME: ACTEURS, TENDANCES, CONCEPTS 5 Remerciements Introduction 1 xi 1 LE SECTEUR DU TOURISME: ACTEURS, TENDANCES, CONCEPTS 5 l. Secteurs et acteurs de l'industrie touristique 5 1.1 Tendances 5 1.2 Secteurs et acteurs 9 2. Produits, concepts,

Plus en détail

PRESSE EDITION COMMUNICATION STRATEGIE DE MIGRATION VERS LE WEB MOBILE

PRESSE EDITION COMMUNICATION STRATEGIE DE MIGRATION VERS LE WEB MOBILE PRESSE EDITION COMMUNICATION STRATEGIE DE MIGRATION VERS LE WEB MOBILE Stratégie de distribution de la presse numérique Page 2 Distribution numérique, négocier et monétiser. Page 3 Adaptation du contenu

Plus en détail

PLAN D AFFAIRES. Promoteur(s) : Nom du projet : Date :

PLAN D AFFAIRES. Promoteur(s) : Nom du projet : Date : PLAN D AFFAIRES Promoteur(s) : Nom du projet : Date : Résumé du projet (Faites un court résumé d environ une demi-page de votre projet. Dans cette section, on devrait retrouver tous les éléments permettant

Plus en détail

Commentaires de la Banque Nationale

Commentaires de la Banque Nationale Commentaires de la Banque Nationale Livre blanc de l OCRCVM Modifications apportées aux règles concernant l obligation de mise à niveau des compétences et le versement direct de commissions Le 29 avril

Plus en détail

*** Whitehorse - Yukon

*** Whitehorse - Yukon Appel d offres pour l élaboration de la planification stratégique du journal l Aurore boréale *** Whitehorse - Yukon Date limite de réception des offres : Mercredi 15 juin 2016 à 15 h Le terme «consultant»

Plus en détail

Faire une étude de marché (Partie I)

Faire une étude de marché (Partie I) CENTRE D ENTREPRENEURIAT ESG UQÀM Faire une étude de marché (Partie I) Par Michel Grenier, MBA Partenaire principal: Au menu ce midi Étude de marché Que feriez-vous et comment? Environnement PESTEL La

Plus en détail

Sponsoring et mécénat

Sponsoring et mécénat Sponsoring et mécénat Sponsoring : association à un événement (retomber commercial) Mécénat : aide (mais pas forcement de retomber médiatique, publique restreint ) Introduction : Il existe un démarche

Plus en détail

COMMISSION DES COMMUNAUTÉS EUROPÉENNES RECOMMANDATION DE LA COMMISSION C(2009)6464 20.08.2009

COMMISSION DES COMMUNAUTÉS EUROPÉENNES RECOMMANDATION DE LA COMMISSION C(2009)6464 20.08.2009 COMMISSION DES COMMUNAUTÉS EUROPÉENNES Bruxelles, le 20.08.2009 C (2009) 6464 RECOMMANDATION DE LA COMMISSION C(2009)6464 20.08.2009 sur l'éducation aux médias dans l'environnement numérique pour une industrie

Plus en détail

Réflexion sur nos interventions de promotion d une saine alimentation

Réflexion sur nos interventions de promotion d une saine alimentation Jeunes : activités d apprentissage Soutien aux familles Écoles et milieux fréquentés par les jeunes : environnements physique et social Communauté CE QUE L ON SAIT Les préférences alimentaires, les connaissances

Plus en détail

Politique alimentaire

Politique alimentaire Politique alimentaire Adoptée le : 27 avril 2015 Lors de la : 303 e réunion du conseil d administration Table des matières Lexique... 3 Préambule... 5 Champ d application... 5 Objectifs de la politique...

Plus en détail

Logiciel de veille stratégique et e-réputation www.digimind.fr 1 1

Logiciel de veille stratégique et e-réputation www.digimind.fr 1 1 1 1 Sommaire A PROPOS p. 3 INTRODUCTION p. 4 PRINCIPAUX ENSEIGNEMENTS p. 5-6 MÉTHODOLOGIE DE L ÉTUDE p. 7 RÉSULTATS ET ANALYSES p. 8-20 2 A propos Nom de l étude : Baromètre des pratiques de veille 2012

Plus en détail

Le mix de la communication marketing

Le mix de la communication marketing Le mix de la communication marketing Denis Pettigrew Normand Turgeon McGraw Hiil Chapitre 11 Adapté par Guy Grégoire - 2002 Sommaire " La communication marketing de masse! La publicité! La promotion des

Plus en détail

Accès aux Services d Assurance Le Rôle des Clients

Accès aux Services d Assurance Le Rôle des Clients Accès aux Services d Assurance Le Rôle des Clients 36è Conférence Annuelle De Organisation Africaine de l Assurance (OAA) Tanzanie Société Générale d Assurance de l Inde La Scène d Assurance en Inde Inde

Plus en détail

Institut canadien des évaluateurs Mémoire présenté au Comité permanent des finances dans le cadre des consultations prébudgétaires Février 2016

Institut canadien des évaluateurs Mémoire présenté au Comité permanent des finances dans le cadre des consultations prébudgétaires Février 2016 Institut canadien des évaluateurs Mémoire présenté au Comité permanent des finances dans le cadre des consultations prébudgétaires Février 2016 L Institut canadien des évaluateurs (ICE) soumet les recommandations

Plus en détail

La publicité destinée aux enfants au Québec : interprétation et application du cadre juridique actuel

La publicité destinée aux enfants au Québec : interprétation et application du cadre juridique actuel La publicité destinée aux enfants au Québec : interprétation et application du cadre juridique actuel Nathalie Jackson, avocate Office de la protection du consommateur JASP 20 novembre 2008 Présence de

Plus en détail

Ils existent de nombreuses définitions de la santé publique. Nous en avons privilégié

Ils existent de nombreuses définitions de la santé publique. Nous en avons privilégié Chapitre 1 Définition et enjeux De tout temps, l homme a tenté de se protéger collectivement contre les maladies et les décès prématurés, notamment en luttant contre les épidémies et les agressions de

Plus en détail

Spa Inukshuk. Ronde finale Cas en marketing. Place à la jeunesse 2011

Spa Inukshuk. Ronde finale Cas en marketing. Place à la jeunesse 2011 Spa Inukshuk Cas en marketing Place à la jeunesse 2011 Le Spa Inukshuk Élizabeth Lamoureux, âgée dans la quarantaine, rêvait depuis des années de changer de carrière et éventuellement, d être sa propre

Plus en détail

LA SEGMENTATION DE LA DEMANDE

LA SEGMENTATION DE LA DEMANDE LA SEGMENTATION DE LA DEMANDE AU SERVICE DE LA GESTION DE LA RELATION CLIENT I DEFINITION DE LA SEGMENTATION A / DEFINITION La segmentation est le découpage d une population en sous ensembles homogènes,

Plus en détail

DESIGN- IMPRESSION - DISTRIBUTION

DESIGN- IMPRESSION - DISTRIBUTION DESIGN- IMPRESSION - DISTRIBUTION ACCROCHES-PORTES FORMAT PERSONNALISÉ FORMAT MULTI-ANNONCEURS QUI SOMMES-NOUS? PUB DE QUARTIER est une compagnie Montréalaise qui ce spécialise dans la distribution d Accroches-Portes

Plus en détail

L image corporelle : Influence des médias

L image corporelle : Influence des médias L image corporelle : Influence des médias Alberta Education, Santé et préparation pour la vie, Programmes d études, Résultats d apprentissage L élève pourra: B 7.2 examiner les aspects de la propreté et

Plus en détail

ROWING CANADA AVIRON Directeur du développement des affaires* 1.3 CATÉGORIE D EMPLOI : Professionnel à temps plein

ROWING CANADA AVIRON Directeur du développement des affaires* 1.3 CATÉGORIE D EMPLOI : Professionnel à temps plein ROWING CANADA AVIRON Directeur du développement des affaires* 1.0 DESCRIPTION 1.1 ORGANISATION : Association canadienne d aviron amateur (Rowing Canada Aviron ou RCA) 1.2 TITRE : Directeur du développement

Plus en détail

Diagnostic commercial

Diagnostic commercial Diagnostic commercial Si elle veut réussir, l entreprise doit avant tout vendre son produit. Pour cela, la fonction commerciale en son sein lui est d une grande utilité. Ceci est dû à la finalité même

Plus en détail

1 Définitions... 10 2 La communication marketing est, jusqu à ce jour, essentiellement push... 11

1 Définitions... 10 2 La communication marketing est, jusqu à ce jour, essentiellement push... 11 Avant-propos à la 7 e édition... VII Première partie Les types de communication et leurs modes de fonctionnement... 3 Chapitre 1 La diversité et la pertinence des modes de communication... 5 Section 1

Plus en détail

Une population en santé pour une économie plus robuste

Une population en santé pour une économie plus robuste Une population en santé pour une économie plus robuste Exposé présenté par l Association médicale canadienne au Comité permanent des finances dans le cadre des consultations prébudgétaires Le 18 octobre

Plus en détail

Gestion d E-réputation. Management de marque

Gestion d E-réputation. Management de marque Renforcez votre présence sur Internet Stratégie Digitale Gestion d E-réputation Community Management Management de marque Web Marketing 0 www.forcinet.ma 1 Qui Sommes-Nous? Forcinet est une entreprise

Plus en détail

Points saillants du plan libéral pour la première politique alimentaire nationale du Canada

Points saillants du plan libéral pour la première politique alimentaire nationale du Canada 1 Points saillants du plan libéral pour la première politique alimentaire nationale du Canada «Il ne s agit pas seulement d une bonne politique pour le monde rural, il s agit d une bonne politique publique

Plus en détail

Rapport sur l application de la Loi sur les carburants de remplacement

Rapport sur l application de la Loi sur les carburants de remplacement Exercice 2010-2011 Rapport sur l application de la Loi sur les carburants de remplacement Exercice 2010-2011 Sa Majesté la Reine du chef du Canada, représentée par le président du Conseil du Trésor, 2011

Plus en détail

MÉMOIRE TABLE DE PATRIMOINE-HISTOIRE

MÉMOIRE TABLE DE PATRIMOINE-HISTOIRE MÉMOIRE TABLE DE PATRIMOINE-HISTOIRE La table de patrimoine-histoire est heureuse de participer à cette réflexion dans le cadre de l élaboration d une vision de la Ville de Québec en soutien aux professionnels

Plus en détail

Le programme de distribution

Le programme de distribution Le programme de distribution Ce document décrit en bref les concepts de la distribution de solutions de Management de Flotte (AVL) produits par GPS4NET. Les informations présentées ont un caractère purement

Plus en détail

Atelier sur Crise alimentaire: l éducation et la formation des ruraux en question Siège de l OAA, Rome, Italie 4 et 5 juin 2009 2009

Atelier sur Crise alimentaire: l éducation et la formation des ruraux en question Siège de l OAA, Rome, Italie 4 et 5 juin 2009 2009 Atelier sur Crise alimentaire: l éducation et la formation des ruraux en question Siège de l OAA, Rome, Italie 4 et 5 juin 2009 2009 Messages principaux tirés de: 51 communications 5 sessions plenières

Plus en détail

À propos de nous TRIG SOCIAL

À propos de nous TRIG SOCIAL FR Equity Story À propos de nous Trig Social Media AB (publ.) est une plateforme de réseaux sociaux opérant au plan international et offrant de différents produits qui favorisent la participaction active

Plus en détail

LES DÉPENSES DES ANNONCEURS EN 2014 ET LES PRÉVISIONS POUR 2015

LES DÉPENSES DES ANNONCEURS EN 2014 ET LES PRÉVISIONS POUR 2015 LES DÉPENSES DES ANNONCEURS EN 2014 ET LES PRÉVISIONS POUR 2015 TOTttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttt tttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttt tttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttt

Plus en détail

POUR TOUT SAVOIR... groupedaffairessbdl.com

POUR TOUT SAVOIR... groupedaffairessbdl.com POUR TOUT SAVOIR... groupedaffairessbdl.com CRÉEZ DES LIENS ET DÉVELOPPEZ-VOUS! RESPECT PARTAGE DÉVELOPPEMENT...des valeurs sûres! LE GAS C EST... une communauté d affaires regroupant des chefs d entreprise,

Plus en détail

INAUGURATION DE L ECOLE POLY 3D

INAUGURATION DE L ECOLE POLY 3D DOSSIER DE PRESSE INAUGURATION DE L ECOLE POLY 3D Le lundi 14 septembre 2015 9 h 30 OUVERTURE DE LA PREMIERE ECOLE CONSULAIRE DES ARTS ET METIERS DU NUMERIQUE STUDIO POLY 3D Lundi 14 septembre 2015 9 h

Plus en détail

PROMOTION PLANÈTE ROSE DE TEKSAVVY POUR LE CANCER DU SEIN (la «Promotion») RÈGLES ET CONDITIONS OFFICELLES (les «règles et conditions»)

PROMOTION PLANÈTE ROSE DE TEKSAVVY POUR LE CANCER DU SEIN (la «Promotion») RÈGLES ET CONDITIONS OFFICELLES (les «règles et conditions») Cette promotion est valide seulement au Canada et est ouverte aux résidents du Canada qui ont atteint l âge de la majorité dans leur province ou leur territoire de résidence seulement. Veuillez ne pas

Plus en détail

Médias sociaux : mettre la charrue avant les bœufs-résultats et répercussions du sondage comparatif de la SCDA sur les médias sociaux

Médias sociaux : mettre la charrue avant les bœufs-résultats et répercussions du sondage comparatif de la SCDA sur les médias sociaux Médias sociaux : mettre la charrue avant les bœufs-résultats et répercussions du sondage comparatif de la SCDA sur les médias sociaux Par Randall Craig et Gerald Bramm Vos plans de médias sociaux sont-ils

Plus en détail

Publicité s adressant directement aux consommateurs pour un médicament d ordonnance

Publicité s adressant directement aux consommateurs pour un médicament d ordonnance Services d approbation de NCP LISTE DE CONTRÔLE Publicité s adressant directement aux consommateurs pour un médicament d ordonnance Au sujet de la présente Liste de Contrôle La présente liste de contrôle

Plus en détail

KIT MEDIA 2013 Les medias de référence 100% assistante (depuis 1998)

KIT MEDIA 2013 Les medias de référence 100% assistante (depuis 1998) www.assistanteplus.fr PASSION D ASSISTANTE ON THE ROAD! MÉTIER AVOIR UNE BONNE E-RÉPUTATION CARRIÈRE VALIDER SES ACQUIS, C EST ÉVOLUER DÉVELOPPEMENT LE VERTRAPIDE & CLAIR 15 pages de conseils : Développenment

Plus en détail

Une campagne pour promouvoir la consommation des produits de la mer au niveau national

Une campagne pour promouvoir la consommation des produits de la mer au niveau national 1 Une campagne pour promouvoir la consommation des produits de la mer au niveau national Le Ministère de l Agriculture et de la Pêche Maritime a lancé le 19 septembre 2013 une grande campagne de sensibilisation

Plus en détail

Deuxième Forum International Francophone Jeunesse et Emplois Verts Niamey, du 10 au 13 juin 2014

Deuxième Forum International Francophone Jeunesse et Emplois Verts Niamey, du 10 au 13 juin 2014 Deuxième Forum International Francophone Jeunesse et Emplois Verts Niamey, du 10 au 13 juin 2014 Dr. Moustapha Kamal Gueye, Spécialiste - Programme Emplois Verts, Organisation Internationale du Travail

Plus en détail

- CFP PLANETE LOTUS - FICHES DE PRESTATIONS MARKETING 2009

- CFP PLANETE LOTUS - FICHES DE PRESTATIONS MARKETING 2009 - CFP PLANETE LOTUS - FICHES DE PRESTATIONS MARKETING 2009 1/5 CONSULTATIONS 1 Consultation 1 heure 2 Consultation 15 minutes 3 Consultation 4 heures En 15min, 1heure ou 4heures, avoir l avis d un consultant

Plus en détail

Stratégies marketing. Augmenter sa créativité en période de changement. Journée d information sur les cultures ornementales en serre Novembre 2009

Stratégies marketing. Augmenter sa créativité en période de changement. Journée d information sur les cultures ornementales en serre Novembre 2009 Stratégies marketing Augmenter sa créativité en période de changement Journée d information sur les cultures ornementales en serre Novembre 2009 La présentation Marketing en temps de crise Quelques principes

Plus en détail

Attention : Ce document est un travail d étudiant, il n a pas été relu et vérifié par Marketing-etudiant.fr.

Attention : Ce document est un travail d étudiant, il n a pas été relu et vérifié par Marketing-etudiant.fr. Document mis à disposition par : www.marketing-etudiant.fr Attention : Ce document est un travail d étudiant, il n a pas été relu et vérifié par Marketing-etudiant.fr. En conséquence croisez vos sources

Plus en détail

Découvrir, grandir, devenir. IDENTIFICATION CODE : 54-10-01 PAGE : 1 de 7 RÉSOLUTION n o : AMENDEMENT n o : DATE SIGNATURE C008-0807 2008-07-07

Découvrir, grandir, devenir. IDENTIFICATION CODE : 54-10-01 PAGE : 1 de 7 RÉSOLUTION n o : AMENDEMENT n o : DATE SIGNATURE C008-0807 2008-07-07 RECUEIL DE GESTION Commission scolaire des Draveurs Découvrir, grandir, devenir POLITIQUE SECTEUR SRÉJA SUJET Pour une saine alimentation et un mode de vie physiquement actif IDENTIFICATION CODE : 54-10-01

Plus en détail

Améliorer les soins de santé, Assurer notre avenir

Améliorer les soins de santé, Assurer notre avenir Améliorer les soins de santé, Assurer notre avenir Mémoire prébudgétaire présenté au Comité permanent des finances de la Chambre des communes Association des infirmières et infirmiers du Canada www.cna-aiic.ca

Plus en détail

Réseau de surveillance de l Internet : le bilan 2007

Réseau de surveillance de l Internet : le bilan 2007 Réseau de surveillance de l Internet : le bilan 2007 Le commerce électronique est en progression constante. Parallèlement, l activité du réseau de surveillance de l Internet et les contrôles de cyber-enquêteurs

Plus en détail

STRATEGIES PROMOTIONNELLES POUR LES ASSOCIATIONS PROFESSIONNELLES

STRATEGIES PROMOTIONNELLES POUR LES ASSOCIATIONS PROFESSIONNELLES Conseil International des Archives Section des associations professionnelles de records management et d archivistique STRATEGIES PROMOTIONNELLES POUR LES ASSOCIATIONS PROFESSIONNELLES Contenu 1. Introduction

Plus en détail

VERS UNE EXPLOITATION MINIÈRE SANS RÉSIDUS : TRANSFORMATION FONDAMENTALE DU SECTEUR MINIER CANADIEN

VERS UNE EXPLOITATION MINIÈRE SANS RÉSIDUS : TRANSFORMATION FONDAMENTALE DU SECTEUR MINIER CANADIEN VERS UNE EXPLOITATION MINIÈRE SANS RÉSIDUS : TRANSFORMATION FONDAMENTALE DU SECTEUR MINIER CANADIEN Mémoire présenté aux fins du budget de 2016 29 janvier 2016 Présenté par : Peter Kondos, Ph. D. Président

Plus en détail

Lignes directrices visant l examen, la surveillance et la conservation des publicités, de la documentation commerciale et de la correspondance

Lignes directrices visant l examen, la surveillance et la conservation des publicités, de la documentation commerciale et de la correspondance Avis sur les règles Note d orientation Règles des courtiers membres Destinataires à l interne : Affaires juridiques et conformité Détail Formation Haute direction Institutions Opérations Recherche Personne-ressource

Plus en détail

FICHE DE RENSEIGNEMENTS CONTRE LA MARCHE AU RALENTI

FICHE DE RENSEIGNEMENTS CONTRE LA MARCHE AU RALENTI FICHE DE RENSEIGNEMENTS CONTRE LA MARCHE AU RALENTI POURQUOI DEVRAIT ON RÉDUIRE LA MARCHE AU RALENTI DES VÉHICULES? Au Manitoba, plus du tiers des émissions de gaz à effet de serre (GES) provient du secteur

Plus en détail

L ÉVÉNEMENT CARRIÈRES

L ÉVÉNEMENT CARRIÈRES L ÉVÉNEMENT CARRIÈRES 5 SALONS DE L EMPLOI SOUS LE MÊME TOIT 12 000 VISITEURS 160 EXPOSANTS 10 e ÉDITION Mercredi 7 octobre de 12h à 19h Jeudi 8 octobre de 10h à 18h Palais des congrès de Montréal Organisé

Plus en détail

CHARTE DEONTOLOGIQUE DU SECTEUR

CHARTE DEONTOLOGIQUE DU SECTEUR CHARTE DEONTOLOGIQUE DU SECTEUR Préambule L ouverture des activités d assurances économiques aux opérateurs privés nationaux et étrangers ainsi que la réintroduction des intermédiaires et des experts d

Plus en détail

Avec TesterTout.com, découvrez vos envies

Avec TesterTout.com, découvrez vos envies Dossier de presse Avril 2010 Avec TesterTout.com, découvrez vos envies Lancement de TesterTout.com Agence Marketing Editrice du 1 er programme gratuit d envoi de cadeaux pour tous Contact Aurélien Deschodt

Plus en détail

4.10 Programmes d appareils et accessoires fonctionnels et d oxygénothérapie à domicile

4.10 Programmes d appareils et accessoires fonctionnels et d oxygénothérapie à domicile MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SOINS DE LONGUE DURÉE 4.10 Programmes d appareils et accessoires fonctionnels et d oxygénothérapie à domicile (Suivi de la section 3.10 du Rapport annuel 2001) CONTEXTE Le

Plus en détail

5 RAISONS POUR LESQUELLES LE RECIBLAGE EST CRUCIAL POUR VOTRE ENTREPRISE

5 RAISONS POUR LESQUELLES LE RECIBLAGE EST CRUCIAL POUR VOTRE ENTREPRISE Le Plan Marketing 5 RAISONS POUR LESQUELLES LE RECIBLAGE EST CRUCIAL POUR VOTRE ENTREPRISE Cette technique convertit les lèche-vitrines en clients. Généralement 2% des acheteurs exécutent l'action demandée

Plus en détail

AVIS DU CONSEIL NATIONAL DE LA CONSOMMATION RELATIF A LA PUBLICITE AUDIOVISUELLE DANS LE SECTEUR DES COMMUNICATIONS ELECTRONIQUES NOR ECOC0700104V22

AVIS DU CONSEIL NATIONAL DE LA CONSOMMATION RELATIF A LA PUBLICITE AUDIOVISUELLE DANS LE SECTEUR DES COMMUNICATIONS ELECTRONIQUES NOR ECOC0700104V22 27 mars 2007 AVIS DU CONSEIL NATIONAL DE LA CONSOMMATION RELATIF A LA PUBLICITE AUDIOVISUELLE DANS LE SECTEUR DES COMMUNICATIONS ELECTRONIQUES NOR ECOC0700104V22 En application du mandat donné au Conseil

Plus en détail

CONQUERIR ET FIDELISER LES CLIENTS GRÂCE A L OBSERVATION L SOMMAIRE. 1. Observation?...page? «processus client»...page 5

CONQUERIR ET FIDELISER LES CLIENTS GRÂCE A L OBSERVATION L SOMMAIRE. 1. Observation?...page? «processus client»...page 5 Observatoire Départemental de l Economie Vosgienne Vosges Développement CONQUERIR ET FIDELISER LES CLIENTS GRÂCE A L OBSERVATION L? Les assises du tourisme / atelier n 3n Yannick HOLTZER, Vosges Développement

Plus en détail

l élimination du dopage dans le sport

l élimination du dopage dans le sport Organisation des Nations Unies pour l éducation, la science et la culture Fonds de l UNESCO pour l élimination du dopage dans le sport EXEMPLES DE BONNES PRATIQUES POUR LES CHEFS DE PROJETS L UNESCO et

Plus en détail

LA PLATEFORME DE FIDÉLISATION ET DE CARTES-CADEAUX À SAVEUR AMÉLIORÉE

LA PLATEFORME DE FIDÉLISATION ET DE CARTES-CADEAUX À SAVEUR AMÉLIORÉE LA PLATEFORME DE FIDÉLISATION ET DE CARTES-CADEAUX À SAVEUR AMÉLIORÉE Programmes de fidélisation : vous faites les règles Une solution entièrement configurable rend l expérience de fidélisation plus facile

Plus en détail

École de technologie supérieure. Plan d action de développement durable

École de technologie supérieure. Plan d action de développement durable École de technologie supérieure Plan d action de développement durable 2009-2012 Enseignement et recherche Favoriser l intégration du concept de développement durable dans les activités d enseignement

Plus en détail

Faible => DPAM «créateurs de la mode pour enfants à petit prix»

Faible => DPAM «créateurs de la mode pour enfants à petit prix» I) Diagnostic Stratégique a) Diagnostic Interne Diagnostique interne : Les Points forts : Production : Grande variété de produits : avec les 3 ensegines : - DPAM Enfant (1986) - DPAM Bébé (199) - DPAM

Plus en détail

Présentation des Rigoladrinks et de Rigolatis Commons.

Présentation des Rigoladrinks et de Rigolatis Commons. Présentation des Rigoladrinks et de Rigolatis Commons. RIGOLATIS COMMONS RÉSEAU SOCIAL DE PAIR À PAIR // ÉCOSYSTÈME CRÉATIF ART, COMMUNICATION, CULTURE ET DESIGN Rigolatis Commons est un collectif qui

Plus en détail

Représentant national 1

Représentant national 1 Représentant national 1 Lieu de travail : Supérieur immédiat : Statut : REMARQUE : Échelle salariale : Exigences linguistiques : Yaounde, Cameroun Chef des programmes pour l Afrique centrale et occidentale

Plus en détail

Un approvisionnement en gaz naturel diversifié et à prix compétitif favorise l'économie du Québec et de ses régions

Un approvisionnement en gaz naturel diversifié et à prix compétitif favorise l'économie du Québec et de ses régions Un approvisionnement en gaz naturel diversifié et à prix compétitif favorise l'économie du Québec et de ses régions CTE 001M C.P. P.L. 37 Gaz naturel dans le schiste Mémoire présenté à la Commission des

Plus en détail

LE DROIT DES ACTIONNAIRES

LE DROIT DES ACTIONNAIRES LE DROIT DES ACTIONNAIRES ATELIER COMMENT SE PRÉPARER À UNE ASSEMBLÉE ACTIF 2007 www.actif.net 514.748.8027 1.877.552.2843 info@actif.net AVIS 2 ACTIF est un réseau coopératif d éducation financière. Il

Plus en détail

VOYEZ LES CHOSES AUTREMENT

VOYEZ LES CHOSES AUTREMENT VOYEZ LES CHOSES AUTREMENT 1 Source : Saine Marketing, Étude de perceptions à l égard de TV5 et d Unis TV, Francophones du Québec et hors Québec, décembre 2015. FAITES-VOUS VOIR 85 % DES FOYERS 88 % +17

Plus en détail

Université d Ottawa. Université d Ottawa Information clé sur le régime de retraite 1. 04-2013 v.1. Information clé sur le Régime de retraite

Université d Ottawa. Université d Ottawa Information clé sur le régime de retraite 1. 04-2013 v.1. Information clé sur le Régime de retraite Université d Ottawa Université d Ottawa 1 Régime de Université d Ottawa 3 Que trouve-t-on dans ce feuillet d information? Ce feuillet d information donne un aperçu des aspects fondamentaux du de l Université

Plus en détail

AVIS DU CONSEIL DE LA JEUNESSE Vers un Conseil fédéral de la publicité

AVIS DU CONSEIL DE LA JEUNESSE Vers un Conseil fédéral de la publicité AVIS DU CONSEIL DE LA JEUNESSE Vers un Conseil fédéral de la publicité INTRODUCTION Dans le débat sur la publicité qui oppose adversaires et partisans, il est une question essentielle, celle de son contrôle.

Plus en détail

PLAN DE COMMUNICATION DE L APLNB/ABPNB

PLAN DE COMMUNICATION DE L APLNB/ABPNB Général L élaboration d un plan de communication pour l Association a été reconnue comme une action essentielle pour la réalisation du Plan stratégique de l ABPNB 2009-2012. Un groupe de travail de quatre

Plus en détail

Communiquer en entreprise. Votre guide SMS

Communiquer en entreprise. Votre guide SMS Communiquer en entreprise Votre guide SMS Pourquoi le SMS est-il si efficace? Quelque soit l activité de votre entreprise il est important que vous puissiez communiquer efficacement avec vos clients, fournisseurs

Plus en détail

ANCRÉ PAR NOS RESSOURCES

ANCRÉ PAR NOS RESSOURCES ANCRÉ PAR NOS RESSOURCES VOUS VOULEZ DIVERSIFIER VOS ACTIVITÉS? VOUS DÉSIREZ UN APPROVISIONNEMENT GARANTI POUR VOTRE ENTREPRISE? DÉVELOPPER DE PLUS GRANDS MARCHÉS ET DISCUSTER DIRECTEMENT AVEC LES CONSOMMATEURS?

Plus en détail

LA PLATEFORME DE FIDÉLISATION ET DE CARTES-CADEAUX À SAVEUR AMÉLIORÉE

LA PLATEFORME DE FIDÉLISATION ET DE CARTES-CADEAUX À SAVEUR AMÉLIORÉE LA PLATEFORME DE FIDÉLISATION ET DE CARTES-CADEAUX À SAVEUR AMÉLIORÉE Programmes de fidélisation : vous faites les règles Une solution entièrement configurable rend l expérience de fidélisation plus facile

Plus en détail

Nourrissons et jeunes enfants sont particulièrement vulnérables aux maladies d origine alimentaire. Populations exposées

Nourrissons et jeunes enfants sont particulièrement vulnérables aux maladies d origine alimentaire. Populations exposées Nourrissons et jeunes enfants sont particulièrement vulnérables aux maladies d origine alimentaire. Populations exposées Si tout le monde risque de contracter une maladie d origine alimentaire, il y a

Plus en détail

POLITIQUE DE COMMUNICATION

POLITIQUE DE COMMUNICATION POLITIQUE DE COMMUNICATION Mise à jour en juillet 2010 POLITIQUE DE COMMUNICATION 1. MISE EN CONTEXTE... 2 2. FONDEMENTS DE LA POLITIQUE DE COMMUNICATION... 2 3. MISSION DU MINISTÈRE... 2 4. VALEURS...

Plus en détail

En complément. Geoffrey Saralier Hélène Toulotte Héloïse Wacquet Marion Zonnequin

En complément. Geoffrey Saralier Hélène Toulotte Héloïse Wacquet Marion Zonnequin Suite dossier 1 En complément 2 Les deux «sous-tendances», street-selling et Food-truck, présentées précédemment démontrent que la tendance «urbain» est de plus en plus intégrée dans le processus de vente

Plus en détail

SUR LA SITUATION ECONOMIQUE

SUR LA SITUATION ECONOMIQUE Conférence de presse du 22 juillet 2010 SUR LA SITUATION ECONOMIQUE En vue de faire le point sur la conjoncture de l année 2010 et les tendances de 2011. Avant-propos Comme chacun sait, après plusieurs

Plus en détail

PLUSIEURS OFFRES DE VISIBILITÉ PROMOTIONNELLE CIBLÉES! PROFITEZ DE NOTRE OFFRE COMBO!

PLUSIEURS OFFRES DE VISIBILITÉ PROMOTIONNELLE CIBLÉES! PROFITEZ DE NOTRE OFFRE COMBO! DU 22 AU 25 OCTOBRE 2015 AU STADE OLYMPIQUE 50 000 visiteurs / 300 exposants Le seul Salon d automne à Montréal. Plus de 50 000 consommateurs sur place à la recherche de produits et services en habitation

Plus en détail

POLITIQUE D ACQUISITION EN BIENS, EN SERVICES ET EN TRAVAUX DE CONSTRUCTION DE LA COMMISSION SCOLAIRE DES AFFLUENTS

POLITIQUE D ACQUISITION EN BIENS, EN SERVICES ET EN TRAVAUX DE CONSTRUCTION DE LA COMMISSION SCOLAIRE DES AFFLUENTS POLITIQUE D ACQUISITION EN BIENS, EN SERVICES ET EN TRAVAUX DE CONSTRUCTION DE LA COMMISSION SCOLAIRE DES AFFLUENTS 1. OBJET La présente politique a pour but de préciser l encadrement de l acquisition

Plus en détail

Le transport durable Une approche alternative à l emploi et la compétitivité Consultations pré-budgétaires 2012 Le 12 août 2011

Le transport durable Une approche alternative à l emploi et la compétitivité Consultations pré-budgétaires 2012 Le 12 août 2011 Le transport durable Une approche alternative à l emploi et la compétitivité Consultations pré-budgétaires 2012 Le 12 août 2011 L Alliance canadienne pour les véhicules au gaz naturel 350 Sparks Street,

Plus en détail