EDITO DÉPARTEMENT 3DFI. Février Produire Autrement. Département 3 DFI Développement durable, formation, innovation. Lettre dʼinformation n 2

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "EDITO DÉPARTEMENT 3DFI. Février 2013. Produire Autrement. Département 3 DFI Développement durable, formation, innovation. Lettre dʼinformation n 2"

Transcription

1 Lettre dʼinformation n 2 BERGERIE NATIONALE DÉPARTEMENT 3DFI Février DFI, L ORIGINE... P 2 EUROPE ET INTERNATIONAL P 3. TESTÉ POUR VOUS : LES OPPORTUNITÉS GRUNDTVIG. DESSINE-MOI UN PAYSAGE BIO EDITO Produire Autrement DU PROGRAMME TERRITOIRES P 7. LES FORMATIONS SUPÉRIEURES - ANIMATION ET FRANCILIENNES DÉVELOPPEMENT LOCAL DES TERRITOIRES. SÉMINAIRE ANNUEL DU RÉSEAU Dans cette perspective, l agronomie portée par le concept d agro écologie qui commence, après les USA, à s installer durablement en Europe, gagne une nouvelle jeunesse. DES TERRITOIRES AGRIURBAINS. PAROLE D ACTEURS AGRICULTURES, P 11 MAISON DE L ALIMENTATION : P 13 ALIMENTATION. LES ENSEIGNANTS SE FORMENT À L ÉDUCATION AU DÉVELOPPEMENT DURABLE À LA FERME!. IL N EST PAS NÉ CELUI QUI ME FERA MANGER DU PANAIS!.«A VOS ASSIETTES». STAGE GUSTATERRIUM LE DOSSIER Un slogan du Ministère de l Agriculture de l Agroalimentaire et de la Forêt qui nous incite à aller de l avant. Mais produire autrement oblige à penser, accompagner, enseigner autrement, à retrouver les fondamentaux de la pratique agricole. Cette direction nouvelle nous amène à revenir quelque peu sur nos pas et à vivre autrement sur les territoires pour retrouver le chemin P L agro écologie n est pas une idéologie mais l intelligence des écosystèmes, que l on connaît bien dans l enseignement agricole, appliquée au quotidien dans les actions territoriales pour qu elles soient soutenables. C est une approche systémique de notre environnement pour comprendre les interrelations qui l animent et y laisser une empreinte écologique imperceptible en produisant vraiment autrement. Produire autrement plus qu un slogan donc, un nouveau défi que lance notre Ministre au monde agricole et à son enseignement. Pour relever ce challenge nous vous proposons, dans ce numéro, quelques idées que nous avons testées pour vous : jardins mobiles, formation Grundtvig, espaces-test, paysages Bio 18 Bonne lecture LES ESPACES TESTS. ET TOI QU EST-CE QUE TU COUVES?. LE LYCÉE PIONNIER DE BLOIS. UN TERRAIN DE JEU GRANDEUR NATURE A VOIR, A SAVOIR, À LIRE P C. Lang Directrice Adjointe 24 Département 3 DFI Développement durable, formation, innovation Union européenne

2 L origine du département développement durable, formation et innovation vient du regroupement en 2007 des trois anciens départements de l établissement. Le département Agriculture durable, le département développement local des territoires, avec son École des Territoires, et enfin celui du Tourisme rural et éducation à l environnement. Le choix collégial du nom de la nouvelle équipe travaillant sur la recherche et le développement s est fixé sur l acronyme 3 DFI en référence à ses missions et ses activités. Les 3D sont à rattacher à développement durable des territoires, développement durable des activités économiques et à développement durable et éducation. Le département a pour vocation d'être une interface entre recherche, développement et formation, plus particulièrement au service de l'enseignement agricole. Il travaille à la déclinaison du développement durable dans les territoires ruraux et périurbains pour l'ensemble des activités de production et de transformation agricole, ou des activités dans leur prolongement (alimentation, accueil pédagogique et touristique, etc.). Cette fonction de transfert passe par 4 modes d intervention : l animation de réseaux, la formation, la conduite d'expérimentations, la production de ressources. 1 - L animation de réseaux thématiques de l enseignement agricole et de réseaux ruraux ou périurbains permet à l équipe de connaître un large éventail d acteurs du développement durable et de repérer ainsi les bonnes idées, les bonnes pratiques et les innovations. Les rassemblements qu elle organise (colloques, séminaires, rencontres) sont des moments de vie essentiels pour les réseaux, favorisant les échanges et la dynamisation des territoires. Partie prenante de nombreux réseaux mixtes technologiques (RMT), et dans des partenariats centrés sur la démarche de développement durable, la Bergerie a pour spécificité d anticiper, d innover, d expérimenter pour éclairer le champ des possibles en prenant appui sur les travaux de recherche et les expériences de terrain diversifiées, menées en France et à l'étranger. 4 - La production de ressources est souvent issue des actions précédentes et les valorise sous forme de publications, CDRom, films, bases de données, outils pédagogiques, etc. La richesse et l originalité des productions sont représentatives du rôle de médiation dans le triangle du savoir entre recherche, développement et formation. Pour dénicher l innovation : Une équipe pluridisciplinaire Pour conduire ses projets, le département dispose d'une équipe pluridisciplinaire de chargés de mission : agronomes, écologues, sociologue, juriste, géographe, paysagiste, formateurs de formateurs auxquels s'ajoutent des intervenants extérieurs, chercheurs, spécialistes ou experts. Cette équipe de chargés de mission est structurée autour de trois thématiques : agricultures et alimentations, développement local et territoires, éducation - formation - pédagogie. 2 - Les formations (près de heures apprenants) sont conçues pour les ministères, les collectivités et différents organismes axés sur les démarches de développement durable. Leur objectif commun est de favoriser l innovation sociale, technique ou pédagogique en s appuyant sur les problématiques émergentes des territoires, les savoir-faire professionnels et les résultats issus de la recherche. 3 - Des actions d expérimentations techniques et pédagogiques, de démonstrations et de collecte de références sont menées notamment avec l exploitation agricole de la Bergerie Nationale, sur les thèmes de l agriculture durable, la biodiversité, l alimentation, l accueil pédagogique Nourri par des pratiques de terrain, le département s'associe également à des programmes de recherche ou à des actions de développement professionnel ou territorial. BERGERIE NATIONALE - DÉPARTEMENT 3DFI - Lettre dʼinformation n 2 - Page 2

3 Europe et International Testé pour vous : les opportunités du programme Grundtvig Du 28 au 31 août dernier, Benoît Carlier, chargé de mission 3 DFI auprès de l enseignement forestier a participé à la deuxième Conférence Internationale sur la biodiversité dans les écosystèmes et paysages forestiers qui s est tenue à Cork en Irlande. La conférence a été organisée et conduite par l International Union of Forest Research Organizations (IUFRO) en association avec le ministère irlandais de l'agriculture, des Pêcheries et de l'alimentation. Benoît Carlier a pu participer à cette conférence grâce au programme spécifique Grundtvig qui fait partie du vaste programme européen pour l Education et la Formation Tout au Long de la Vie (EFTLV). Dans ce cadre, le programme Grundtvig finance des programmes d éducation pour les adultes qui ont décidé de reprendre leurs études, soit pour obtenir de nouvelles qualifications soit dans le but d un développement personnel et social. introduire ou renforcer la dimension européenne dans leurs formations supérieures courtes (BTSA gestion forestière et Licence professionnelle). Il apportait des éléments essentiels, par exemple, au montage de modules d initiative locale en cycle BTSA. La conférence IUFRO L International Union of forest research organizations (IUFRO) est une association à but non lucratif qui rassemble et met en réseau des chercheurs et des scientifiques travaillant sur le thème de la forêt. Elle encourage la coopération mondiale dans la recherche en lien avec la forêt et favorise une meilleure compréhension des aspects écologiques, économiques et sociaux des forêts et des arbres. Cette conférence est le prolongement, quatre ans après, de la première conférence IUFRO internationale sur la biodiversité dans les écosystèmes forestiers et des paysages qui a eu lieu en Colombie-Britannique (Canada) en La prochaine se tiendra en 2016 en Nouvelle-Zélande. Le programme Grundtvig propose, en effet, différentes actions et en particulier l action Visites et Echanges qui permet d'effectuer une visite d'étude, un stage d'observation, d'assister à une conférence ou de réaliser une mission courte d'enseignement. Il rend possible ainsi, de mieux comprendre l'éducation des adultes dans un autre pays d Europe, d'améliorer ses compétences en enseignement/gestion /conseils pratiques ou de transmettre une expertise dans la structure qui l'accueille. Le dispositif Grundtvig est utile de manière générale car il s adresse aux enseignants-formateurs en les incitant à partir en mission en Europe. Dans le cas présent, ce séminaire s avéra utile pour pouvoir accompagner les établissements qui souhaitent BERGERIE NATIONALE - DÉPARTEMENT 3DFI - Lettre dʼinformation n 2 - Page 3

4 Europe et International La conférence IUFRO de 2012 a offert un forum international pour les chercheurs, les praticiens et les étudiants pour discuter des défis liés au maintien et à l'amélioration de la biodiversité dans les forêts et pour examiner les tendances émergentes en matière de gestion durable des écosystèmes et des paysages forestiers. Elle portait sur différents aspects de la recherche concernant la biodiversité des forêts, avec au total : - 10 exposés introductifs aux 10 thématiques proposées, - 66 interventions (15 minutes chacune), - 1 réunion sur l organisation interne de l IUFRO, - 2 excursions sur le terrain (Massifs forestiers, Parc National, ). Les thématiques traitées ont été : - La biodiversité des écosystèmes aquatiques en milieu forestier, - Les indicateurs de biodiversité forestière, - Les forêts dédiées au bois énergie et leur biodiversité, - Les enregistrements de données statistiques sur le long terme, - La biodiversité des invertébrés dans la litière forestière et le bois mort, - La biodiversité des saprophytes forestiers, - Le maintien de la biodiversité face au changement climatique et aux perturbations anthropiques, - La biodiversité de l avifaune forestière, - La recherche en biodiversité et la gestion dans les forêts de production, - L impact des espèces invasives sur la biodiversité forestière. L Université College Cork (UCC) L University College Cork (UCC), qui a accueilli la conférence est une composante du National University of Ireland (NUI). Elle figure parmi les meilleures universités d Irlande. Elle compte étudiants dont 1200 doctorants, 2000 étudiants internationaux. Cette université abrite le programme de recherche irlandais PLANFORBIO (outils de planification et de gestion de la biodiversité dans une gamme de forêts irlandaises). Il s'agit d'un programme multi-institutionnel de recherche biodiversité des forêts conduit avec certains de ses partenaires dont le Trinity College de Dublin, le Waterford Institute of Technology, l'irlande et l'office des forêts Research Royaume Uni. Contact : Benoît Carlier - Pour plus d informations - PLANFORBIO : - conférence IUFRO : - Le GIP ECOFOR : Accueil» Manifestations» Manifestations externes - IUFRO : le Gougane Barra Forest Park, premier parc national de 400 hectares créé en Irlande BERGERIE NATIONALE - DÉPARTEMENT 3DFI - Lettre dʼinformation n 2 - Page 4

5 Europe et International Agriculture Bio Paysages Et si on passait la frontière? Dessine-moi un paysage bio : Paysages et agricultures biologiques La France n est pas en tête des classements européens pour la mise en œuvre de l agriculture biologique. Il est donc intéressant d observer ce qui se fait dans les autres pays notamment pour voir comment ils traduisent les directives européennes dans leur quotidien. Le projet, qui a abouti à la réalisation d un film d une heure et quinze minutes sur le sujet des paysages en Agriculture Bio, a été tourné en partie en Italie, en Allemagne et en Suisse. On aurait aussi pu se rendre en Autriche et en Hollande, deux pays qui excellent dans cette agriculture, mais le budget et le temps nous ont manqué. Les prises de contacts, le choix des intervenants et des lieux de tournages ont été facilités grâce aux réseaux personnels et professionnels de l équipe. Interview de Salvatore, vice-président de l AIAB (association italienne d agriculture biologique) - Cilento, au sud de la province de Salerne Notre premier déplacement s est fait en Italie. Ce pays a retenu l attention des porteurs du projet car il est l un des premiers à mettre en œuvre un projet d agriculture biologique à l échelle d un Parc Naturel National. Pour l Allemagne qui est connue pour ses militants de l agriculture bio depuis des décennies, notre choix s est porté sur la plus ancienne exploitation agricole en biodynamie, créée en Elle a servi d illustration et de support d analyse. Au fil des années cette exploitation s est bien développée. Ses propriétaires gèrent des surfaces en grande culture, du maraîchage, de l arboriculture, de l élevage (bovin et porcin) et assurent, en outre, l accueil de touristes et la vente à la ferme, des produits de leur exploitation. En Suisse, c est davantage la dimension recherche qui a été relevée et ce sont les intervenants de la Fondation suisse pour la recherche en agriculture bio (FIBL) qui ont accueilli l équipe de la Bergerie Nationale. Ce pays est plus en avance que le reste de l Europe sur la protection de la biodiversité en agriculture et sur la préservation des ressources naturelles (eau, paysage ) et il était intéressant de pouvoir comparer les recherches du FIBL avec celles de la Fondation pour la recherche sur la biodiversité en France (FRB). En général en France on diffuse les résultats de la recherche vers les praticiens de terrain. On appelle cela la vulgarisation. Les suisses, au contraire s appuient sur les pratiques des agriculteurs et effectuent un transfert de savoir des agriculteurs vers les chercheurs. Une agriculture efficace, des paysages enchanteurs : la pédagogie par l image Les nombreuses rencontres dans ces trois pays mais également dans différentes régions françaises et les échanges au cours des discussions et interviews ont abouti à la réalisation du film qui a obtenu un grand succès. Au-delà de sa dimension esthétique, le paysage dispose de nombreuses autres fonctionnalités. Structuration du tissu rural, préservation de la biodiversité, de la qualité de l'eau, outil pour la gestion des agro-écosystèmes... Ses finalités, reconnues par la convention européenne du paysage, sont nombreuses et variées. Il n'en reste pas moins "un compartiment" fragile, dépendant de politiques publiques parfois déconnectées de la durabilité de leur territoire. A quelques mois de la réforme de la politique agricole commune (PAC) de 2013, le film "Dessine moi un paysage bio" réalisé par la Bergerie Nationale de Rambouillet, s'inscrit donc au cœur de l'actualité européenne. Les exemples traités tant en Italie, en Allemagne, en Suisse qu en France montrent la diversité des initiatives publiques agricoles régionalisées qui prennent en compte le développement de l agriculture biologique dans les politiques d aménagement et de développement local, tant par les aménités positives qu elle amène au niveau de la qualité des paysages et de la biodiversité que de la qualité et la diversification de l offre alimentaire. En s'interrogeant sur les interactions entre l'agriculture biologique et le paysage, il souligne un enjeu central : le lien entre l'alimentation, l'agriculture et la nature. Il nous livre une analyse percutante du rôle de l'agriculture biologique dans la gestion des paysages. Agriculteur d une ferme pilote, partenaire du FIBL (Institut de recherche de l agriculture biologique à Frick (Suisse) BERGERIE NATIONALE - DÉPARTEMENT 3DFI - Lettre dʼinformation n 2 - Page 5

6 Territoires Europe et International Au fil des initiatives et des exemples évoqués, nous découvrons de nouvelles formes d'agricultures conjuguant qualité territoriale, qualité paysagère, qualité des ressources et qualité de l'alimentation. Ce film vise à faire réfléchir sur les nouvelles perspectives qu'offrent les modes de productions biologiques à travers des actions mises en œuvre par des agriculteurs dans leur système de production, en utilisant le paysage comme outil de gestion agronomique. En nous rappelant à tous qu'agriculture, paysage et durabilité sont intimement liés, il replace le territoire au cœur de la problématique agricole. Ce document a une vocation pédagogique, destiné prioritairement à l enseignement agricole dans le cadre du système national d appui à l enseignement agricole (SNA), il vous transporte sur le terrain à l'écoute de ces professionnels d horizons différents qui vous font découvrir des expériences innovantes et expérimentales, porteuses de renouveau et de bonnes pratiques. Le documentaire a servi de support lors de formations dans l enseignement agricole mais aussi ailleurs. A titre illustratif, du 8 au 11 octobre 2012, lors de la formation sur les Agro écosystèmes dans le cadre du Programme National de Formation (PNF), les enseignants ont pu profiter d une projection-débat. La durée du film limitant son utilisation en cours dans les classes du secondaire, ils pensent s approprier le documentaire en sélectionnant les parties qu ils estiment répondre à leur objectifs pédagogiques au regard des référentiels. Ce film, excellent support pédagogique pour les formations dans l enseignement supérieur, a déjà utilisé dans les formations Master II de l ISARA de Lyon, à travers le Département AGE (AGroécologie-Environnement), UP SCAB (Systèmes Céréaliers en Agriculture Biologique/Organic arable systems). Les qualités du film assurent son succès Depuis sa sortie, le bilan est très positif, outre l enseignement technique agricole, et l enseignement supérieur et la recherche (ISARA, ENITAC, ENSP, INRA ) beaucoup de collectivités territoriales, d associations de consommateurs, d associations de développement local, des professionnels de la filière biologique nous ont sollicité pour des projections débats tant avec des agriculteurs (conventionnels et biologiques) qu avec des élus, des techniciens et le grand public. La mise en ligne du documentaire sur le site de la Bergerie, sur viméo, sur dailymotion et sur youtube a permis aux internautes intéressés par le sujets de le télécharger. Nous avons enregistrés un peu plus de 4000 téléchargements sur ces différents sites. - Le Festival de Jazz à Marciac a été l un des premiers à repérer Dessine-moi un paysage Bio. L appréciation qui en a été faite par la présidente du GAB a été très positive. - Le 28 septembre, l Agence Bio a projeté le documentaire lors de la tenue de la Commission Environnement et Territoire. - Le Festival du film Ciné feuille, Jardins et paysages à Gaillac avait précédé celui de Marciac. Lors des différents débats beaucoup de questions ont été posées sur la situation de l agriculture biologique en France selon les régions, la situation dans les autres pays et sur les raisons du lent développement de ce type d agriculture en France, au regard notamment de la baisse considérable de l emploi agricole depuis quelques décennies, de la vitalité des territoires, de la qualité des paysages et de la qualité de l offre alimentaire. Référencement Internet Une quarantaine de sites internet ont parlé du documentaire en écrivant un article, ou bien ont créé un lien sur le site de la Bergerie. La panel des sites qui promeuvent ce documentaire est très large, il s étend des sites très spécialisés jusqu aux sites plus généralistes. Ainsi on y trouve : Conso solidaire, le Centre National de Ressources en Agriculture Biologique, Territoires en Transition Yonne & Bourgogne, Plateforme et ressources - ALIMENTERRE, Biocoop, site de la commission agriculture, fondation Nicolas Hulot, L Europe des Verts, le CNRS/laboratoire LAdyss, la Fédération Française du Paysage Contact : Lamia Otthoffer et Nathalie Arrojo et Ce film est cofinancé par l Union Européenne (Fonds Social Européen) Pour visionner le film, suivez ce lien : -et-paysage/film-paysages-et-ab/ Présentations et débats à l occasion de Festivals ou d actions événementielles Depuis sa sortie Dessine-moi un paysage bio a été présenté et a fait l objet de débat dans des structures ou organismes divers et dans différentes régions de France ainsi que dans les trois pays de reportages : - La Ville d'annecy (Haute Savoie) lors de la semaine du développement durable. - L association Promotion et développement du BORPLACAL (Haute- Saône) dans le cadre de son université rurale. - Le 28ème Festival Sciences Frontières à Marseille, dans la semaine de la fête de la science, au cours de la manifestation Les Frontières du Court. BERGERIE NATIONALE - DÉPARTEMENT 3DFI - Lettre dʼinformation n 2 - Page 6

7 Territoires LES FORMATIONS SUPÉRIEURES FRANCILIENNES EN LIEN AVEC L ANIMATION ET LE DÉVELOPPEMENT LOCAL DES TERRITOIRES Résultats de leur recensement, de l analyse de leurs pratiques professionnalisantes et de l étude sur les caractéristiques du métier d animateur en Ile-de-France Depuis son lancement en 2010, Le Réseau Rural et périurbain d Ile-de-France (RR) a pour mission de connaître et faire connaître les acteurs des territoires franciliens, de les mettre en dialogue, de favoriser la coopération entre les participants ainsi que de susciter l émergence et d accompagner les démarches de développement de ces territoires ruraux et périurbains. C est pour répondre à cette mission que le groupe Recherche, Formations et Territoires du RR a lancé une étude sur les relations existantes entre les territoires ruraux et périurbains d Ile-de-France et les formations de l enseignement supérieur franciliennes en lien avec l animation et le développement local. Cette étude permet de faire un état des lieux des formations franciliennes supérieures et de leurs pratiques de professionnalisation des étudiants. Elle sert également à mieux comprendre la diversité des métiers des animateurs de territoire et de leurs caractéristiques. Ainsi, après compréhension des possibilités et attentes des différents protagonistes, le RR pourra agir en conséquence pour renforcer ou établir des liens entre les formations du supérieur autour de l animation et du développement local avec les acteurs du territoire francilien. Les établissements de formations Les formations franciliennes du supérieur ayant un lien avec l animation et le développement local des territoires ruraux et périurbains d Ile-de-France ont été répertoriées. Le relevé a été fait par analyse des présentations sur le web et n est pas voué à être exhaustif. 110 formations ont été répertoriées. Les formations appartiennent à 29 établissements franciliens différents, dont 13 universités, 8 écoles du supérieur, 4 centres de formation d apprentis, 3 instituts et 1 établissement d enseignement supérieur privé. Le tableau suivant liste ces établissements et fait apparaître deux niveaux d intensité de relation avec les territoires. Ceux-ci ont été établis sur la base d un ensemble de critères tels que le référentiel de formation, les débouchés, l importance des partenariats avec les territoires ou encore l intervention de professionnels. Les territoires tels qu'ils sont mentionnés dans cette étude correspondent à des espaces dans lesquels des spécificités géographiques, sociétales, administratives ou naturelles créent une identité des habitants. Ce sont des bassins de vie de taille et de nature variées qui sont souvent porteurs de projets fédérant. Il peut donc être fait référence au territoire commune, communauté de commune, «parc naturel régional», plateau etc. dans cette étude. Explication du questionnaire en ligne Afin d avoir plus d informations sur les formations franciliennes que celles recueillies par les sites internet des centres de formation, les responsables de formation ont été contactés lorsque cela était possible. Certains membres actifs ont reçu un mail informatif de la démarche effectuée par le groupe Recherche, Formations et Territoires, les invitant à prendre contact avec celui-ci. Un petit questionnaire en ligne a été envoyé par mail à 79 personnes, ce qui correspond à 105 formations. Six responsables de six établissements différents ont également été contactés par téléphone. Les questions portaient sur la description rapide des formations, les atouts et freins selon les responsables, de formations à effectuer sur le territoire francilien et les éventuelles idées ou actions que le RR pourrait mettre en place afin de créer et renforcer les liens entre les étudiants et les territoires. Le questionnaire est en annexe I de cette étude. BERGERIE NATIONALE - DÉPARTEMENT 3DFI - Lettre dʼinformation n 2 - Page 7

8 Territoires Les domaines de formations concernés 73% des formations sont regroupées dans le domaine des sciences humaines et sociales, ce qui représente une très grosse majorité. Ce sont même plus de 80% des formations qui sont corrélées à ce domaine. 0% Droit, Economie Gestion 3% Sciences de la Vie et de la Terre, humaines et sociales 9% Sciences de la Vie et de la Terre 3% Sciences du paysagisme 9% Sciences, Technologie, Santé 3% Sciences humaines et sociales 73% Les domaines des formations Ces formations ont donc plutôt des disciplines qui ont pour objet d étude différents aspects de la réalité humaine, des cultures humaines, de leur histoire et réalisations certaines disciplines relevées sont la connaissance des politiques publiques, de la gouvernance stratégique, des institutions et des associations, la compréhension du rôle des différents acteurs du développement durable, la socio-écologie, la géographie, l étude de la valorisation du patrimoine, du développement local et de l aménagement du territoire, l apprentissage de l animation de réseau et du développement des partenariats ou encore la connaissance du tourisme et de la médiation culturelle. Le deuxième domaine, représentant aux alentours de 9% des formations, est intitulé : sciences du paysagisme. Elles sont essentiellement dispensées à l Ecole Nationale de Paysage, avec des disciplines telles que l aménagement du territoire, la géographie, la démarche paysagère et les politiques publiques du paysage. Par la suite viennent le domaine Sciences de la vie et de la Terre, le domaine Droit, Economie, Gestion et le domaine Sciences, Technologie, Santé. L aménagement territorial : une thématique récurrente de ces formations Les thématiques portent un autre regard sur les formations, et permettent de décrire, en un ou deux mots, l orientation générale de la formation. Elles sont plus précises que les domaines, qui laissent parfois l interlocuteur dans le flou, et moins pointues que les disciplines qui peuvent ne caractériser qu une partie du programme. Certaines formations sont très complexes et sont caractérisées par plusieurs thématiques. Voici un nuage de mots des thématiques basé sur l occurrence des différents termes dans la base de données élaborée. Des débouchés multiples Les débouchés de ces formations ont des intitulés divers qui correspondent à la formation initiale des personnes. Chargé de mission dans des structures de gestion d'espace protégé, en développement local, sur les plans locaux d'urbanisme, pour le développement du tourisme culturel - Agent de développement local ; - Technicien dans les secteurs de l'aménagement du territoire et de l'environnement ; - Conseiller de développement local, en ingénierie culturelle, à la décision des collectivités territoriales, dans le secteur des actions sociales ; - Animateur dans le secteur associatif dans les collectivités territoriales - Assistant maître d'ouvrage en paysage, environnement, communication ; - Coordinateur, médiateur, auditeur du développement durable des territoires ; - Gestionnaire du secteur associatif, de l'économie sociale et solidaire, d'un territoire ; - Ingénieur et manageur dans le domaine du vivant et de l'environnement ; - Cadre territorial ; - Attaché territorial ; - Responsable de projets, services dans les territoires ; - Spécialiste du management local. Les pratiques professionnalisantes Le terme pratique professionnalisante renvoie à tous les types de travaux de terrain réalisés par les étudiants. Ils permettent à ceuxci de sortir des aspects théoriques de leur formation. Les étudiants découvrent ainsi par eux-mêmes et plus concrètement qui sont les acteurs des territoires et comment ils peuvent agir sur ces territoires en tant qu étudiant, habitant ou futur actif. La réalisation de pratiques professionnalisantes est souvent un atout pour les étudiants et pour les territoires. Lien vers le site du réseau rural et périurbain d Île-de-France : Lien vers les documents de l étude : %A9velo Contact : Jean-Xavier Saint-Guily, animateur du réseau des territoires agriurbains d Île-de-France - Tél Cofinancé par le conseil régional, le Feader et le Ministère de l agriculture. BERGERIE NATIONALE - DÉPARTEMENT 3DFI - Lettre dʼinformation n 2 - Page 8

9 Territoires SÉMINAIRE ANNUEL DU RÉSEAU DES TERRITOIRES AGRIURBAINS D ÎLE-DE-FRANCE - LE 10 MAI 2012 AU MUREAUX Le département 3DFI de la Bergerie Nationale anime depuis plus d un an le réseau des territoires agriurbains d Île-de- France. Les enjeux de ce réseau sont l accompagnement de la dynamique régionale en faveur du maintien et de la valorisation de l agriculture périurbaine dans le cadre de démarches territorialisées ainsi que l approfondissement des connaissances pratiques et théoriques à ce sujet. Le réseau se base sur une démarche collective associant les onze territoires de projet actuellement identifiés et les nombreux partenaires institutionnels et associatifs concernés. La séance plénière du matin à permis dans un premier temps de faire le point sur la situation de chacun des onze territoires de projet. La mise en place d une animation territoriale, la mobilisation de financement, l implication des collectivités locales, le partenariat avec la recherche, sont autant de problématiques qui ont ensuite pu être abordées collectivement lors d un temps d échange très constructif. L intervention de Xavier Guiomar, enseignant chercheur à Agroparistech sur les politiques agricoles franciliennes, a conclu la matinée et apporté un regard intéressant sur la dynamique régionale et les spécificités des démarches agriurbaines. Le programme d animation mis en œuvre repose sur les actions suivantes : - L organisation d ateliers techniques thématiques en vue de mutualiser les connaissances, les pratiques et les réflexions concernant des problématiques clefs tels que les circuits courts, l installation en agriculture ou encore le dialogue territorial, - La rédaction d une lettre d information afin de relayer l actualité des territoires de projet et de partager une culture commune. - Le suivi et l accompagnement des territoires agriurbains existant ou en cours de mobilisation, - L organisation d un séminaire annuel destiné à rassembler l ensemble des territoires et leurs partenaires pour faire le point sur les projets, échanger sur la dynamique régionale et les problématiques agriurbaines. L édition 2012 du séminaire agriurbains a eu lieu le 10 mai aux Mureaux. L ensemble des membres du réseau a donc été invité à approfondir les questions suivantes : - Où en sont les programmes agriurbains régionaux dans les dynamiques de projets? - Quelles sont les réalisations concrètes auxquelles aboutissent ces projets? - Quels sont les enjeux auxquels ces initiatives se trouvent actuellement confrontées? - Quels sont les territoires en cours de réflexion sur les problématiques agriurbaines? - Quelles sont les attentes des acteurs concernés vis-à-vis du réseau? Le séminaire étant accueilli par l association pour le développement d une agriculture durable en Seine-Aval, l après midi a été consacrée à des visites de terrain et des rencontres des porteurs de projets sur ce territoire. L analyse paysagère de la vallée de la Seine proposée par le Conseil d architecture et d urbanisme des Yvelines ou encore l explication de la problématique foncière sur la ferme de la Haye par l Agence des espaces verts de la région Ile-de-France ont permis de mieux comprendre les enjeux d un tel territoire. Les présentations de projets d installation agricole, de création d un atelier de transformation ou encore d un magasin de vente directe ont, quant à elles, permis d illustrer la diversité des actions mises en place sur un territoire agriurbain. Télécharger le compte rendu du séminaire : griurbains-d039île-de-franc?search_source=node%2f33%2fogpanel%2f5 Lien vers le site du réseau des territoires agriurbains d Ile-de- France : Contact : Jean-Xavier Saint-Guily animateur du réseau des territoires agriurbains d Île-de-France - Tél Cofinancé par le conseil régional et le Feader BERGERIE NATIONALE - DÉPARTEMENT 3DFI - Lettre dʼinformation n 2 - Page 9

3 ème année. Cet appel à proposition s inscrit dans la continuité du travail engagé en année 1 et 2.

3 ème année. Cet appel à proposition s inscrit dans la continuité du travail engagé en année 1 et 2. Appel à proposition Projet Alimen terre Un système d'alimentation local sur le Pays de Vannes 3 ème année Avec près de 60 % de surfaces agricoles, l agriculture demeure prépondérante sur notre territoire.

Plus en détail

Les Champs des Possibles

Les Champs des Possibles Les Champs des Possibles Association Loi 1901 Lancée en 2009 1 salarié Région Île-de-France Activité L association Les Champs des Possibles accompagne des porteurs de projet à l installation en agriculture

Plus en détail

LEADER... LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : UN OBJECTIF FORT : LEADER ACCOMPAGNE : LES 4 THÉMATIQUES : POUR VOUS ACCOMPAGNER

LEADER... LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : UN OBJECTIF FORT : LEADER ACCOMPAGNE : LES 4 THÉMATIQUES : POUR VOUS ACCOMPAGNER LE DISPOSITIF DE FINANCEMENT EUROPÉEN LEADER AU SERVICE DE L ATTRACTIVITÉ TERRITORIALE LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : Le programme LEADER est un outil au service de la mise en œuvre du projet de territoire

Plus en détail

V I E D U R É S E A U

V I E D U R É S E A U Lettre d information n 6 - Mars 2013 F E J U P Les territoires ruraux franciliens doivent faire face à des enjeux forts qui conditionneront dans quelques décennies la qualité de vie de la région capitale.

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Urbanisme : stratégie, projets, maîtrise d ouvrage (USPMO)

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Urbanisme : stratégie, projets, maîtrise d ouvrage (USPMO) www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Urbanisme : stratégie, projets, maîtrise d ouvrage (USPMO) Former des urbanistes Le master Urbanisme : stratégie, projets, maîtrise d ouvrage (USPMO) s appuie sur

Plus en détail

Gestion durable de l espace : quelle animation des territoires franc-comtois? Septembre 2009

Gestion durable de l espace : quelle animation des territoires franc-comtois? Septembre 2009 CAUE de Haute Saône Gestion durable de l espace : quelle animation des territoires franc-comtois? Septembre 2009 Chambres d Agriculture de Franche-Comté CAUE de Franche Comté 1. Contexte : L objectif de

Plus en détail

Aide au recrutement, à l accueil et à l intégration des nouveaux entrants Professionnalisation et fidélisation d un salarié Tutorat

Aide au recrutement, à l accueil et à l intégration des nouveaux entrants Professionnalisation et fidélisation d un salarié Tutorat Objectifs : Être au plus près des entreprises et de leurs salariés en proposant des services et outils adaptés à leurs besoins. 12 fiches «service» synthétiques, répertoriées en 5 grands thèmes : PROFESSIONNALISATION

Plus en détail

manifeste, chartes, conventions.

manifeste, chartes, conventions. manifeste, chartes, conventions. MANIFESTE POUR L ACCÈS À UNE HAUTE QUALITÉ ALIMENTAIRE AU QUOTIDIEN Slow Food veut promouvoir une nouvelle manière d aborder l alimentation, indissociable de l identité

Plus en détail

UE5 Mise en situation professionnelle M1 et M2. Note de cadrage Master MEEF enseignement Mention second degré

UE5 Mise en situation professionnelle M1 et M2. Note de cadrage Master MEEF enseignement Mention second degré UE5 Mise en situation professionnelle M1 et M2 Note de cadrage Master MEEF enseignement Mention second degré ESPE Lille Nord de France Année 2014-2015 Cette note de cadrage a pour but d aider les collègues

Plus en détail

Parc naturel régional du Perche Maison du Parc- Courboyer 61340 Nocé 02 33 85 36 36 www.parc.naturel.perche.fr

Parc naturel régional du Perche Maison du Parc- Courboyer 61340 Nocé 02 33 85 36 36 www.parc.naturel.perche.fr Parc naturel régional du Perche Maison du Parc- Courboyer 61340 Nocé 02 33 85 36 36 www.parc.naturel.perche.fr Malle documentaire alimentation L alimentation est l acte de nourrir et de se nourrir. Elle

Plus en détail

ÉDUCATION Côtes d Armor. Collèges publics. Charte de la restauration collective DIRECTION JEUNESSE PATRIMOINE IMMOBILIER

ÉDUCATION Côtes d Armor. Collèges publics. Charte de la restauration collective DIRECTION JEUNESSE PATRIMOINE IMMOBILIER ÉDUCATION Côtes d Armor Collèges publics DIRECTION ÉDUCATION JEUNESSE PATRIMOINE IMMOBILIER Charte de la restauration collective Préambule Dans le cadre de l article 82 de la loi du 13 août 2004, le Département

Plus en détail

«Donnons envie aux entreprises de faire de la Formation continue à l Université!» (Stand D07) La formation continue à l Université Fiche expérience

«Donnons envie aux entreprises de faire de la Formation continue à l Université!» (Stand D07) La formation continue à l Université Fiche expérience «Donnons envie aux entreprises de faire de la Formation continue à l Université!» (Stand D07) La formation continue à l Université Fiche expérience UNIVERSITE PARIS 8 ENTREPRISE FNAIM Monter les salariés

Plus en détail

Édito. Pas besoin d aller loin pour découvrir un nouveau monde! Comité Départemental de la Protection de la Nature et de l Environnement

Édito. Pas besoin d aller loin pour découvrir un nouveau monde! Comité Départemental de la Protection de la Nature et de l Environnement Enseignants du primaire Pour vos projets d écoles et vos classes découvertes, faites découvrir la biodiversité du territoire à travers des programmes riches et ludiques! Édito Agglopolys, Communauté d'agglomération

Plus en détail

Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite

Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite Les projets académiques 2003-2006 (prorogé jusqu en 2007) et 2007-2010 étaient organisés autour des quatre mêmes priorités

Plus en détail

L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE

L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE L économie sociale et solidaire désigne une manière d entreprendre qui place l être Humain au cœur de la démarche économique - Elle regroupe des milliers d initiatives pour

Plus en détail

ATELIER 7 La notion d innovation, d expérimentation. Comment monter un projet innovant? Quel appel à projet pour 2015?

ATELIER 7 La notion d innovation, d expérimentation. Comment monter un projet innovant? Quel appel à projet pour 2015? ATELIER 7 La notion d innovation, d expérimentation. Comment monter un projet innovant? Quel appel à projet pour 2015? Introduction Tour de table rapide : Établissement, discipline et thème du projet envisagée

Plus en détail

10 ème Forum IES 2010 Enjeux et Perspectives de l Intelligence Economique Au carrefour des Pratiques REIMS 6-8 octobre 2010

10 ème Forum IES 2010 Enjeux et Perspectives de l Intelligence Economique Au carrefour des Pratiques REIMS 6-8 octobre 2010 10 ème Forum IES 2010 Enjeux et Perspectives de l Intelligence Economique Au carrefour des Pratiques REIMS 6-8 octobre 2010 Mission Chanvre pour le Cluster Beaujolais Numéro de la communication : IES-2010-28

Plus en détail

DE LA STRATEGIE LEADER. Appel d offres Novembre 2014

DE LA STRATEGIE LEADER. Appel d offres Novembre 2014 CAHIER DES CHARGES ACCOMPAGNEMENT A LA DEFINITION DE LA STRATEGIE LEADER DU PNR DE LA BRENNE Appel d offres Novembre 2014 Parc naturel régional de la Brenne Maison du Parc Le Bouchet - 36300 ROSNAY 02

Plus en détail

LE PROJET D ÉTABLISSEMENT DE L ENIL DE MAMIROLLE. Réunion du 28 mars 2014

LE PROJET D ÉTABLISSEMENT DE L ENIL DE MAMIROLLE. Réunion du 28 mars 2014 LE PROJET D ÉTABLISSEMENT DE L ENIL DE MAMIROLLE Réunion du 28 mars 2014 SOMMAIRE PARTIE 1 : Le Cadre de travail Pourquoi réaliser un Projet d Etablissement? Qu est-ce qu un Projet d Etablissement? Un

Plus en détail

Cycle professionnel «Développeurs Territoriaux» Octobre 2015-juin 2016

Cycle professionnel «Développeurs Territoriaux» Octobre 2015-juin 2016 Cycle professionnel «Développeurs Territoriaux» Octobre 2015-juin 2016 1 Les partis pris méthodologiques Privilégier la participation active pour une co-production Sont privilégiées les approches et méthodologies

Plus en détail

MASTER 2 URBANISME ET AMENAGEMENT SPÉCIALITÉ PAYSAGE ET AMENAGEMENT Année universitaire 2012-2013

MASTER 2 URBANISME ET AMENAGEMENT SPÉCIALITÉ PAYSAGE ET AMENAGEMENT Année universitaire 2012-2013 MASTER 2 URBANISME ET AMENAGEMENT SPÉCIALITÉ PAYSAGE ET AMENAGEMENT Année universitaire 2012-2013 Le Master 2 Paysage et Aménagement est une spécialité du Master Urbanisme et Aménagement. Celui-ci est

Plus en détail

SYNTHESE DE L EVALUATION FINALE DU PROGRAMME LEADER

SYNTHESE DE L EVALUATION FINALE DU PROGRAMME LEADER SYNTHESE DE L EVALUATION FINALE DU PROGRAMME LEADER I. BILAN QUANTITATIF A. Evolution de la programmation Un taux de programmation de 73,73%, en progression forte depuis le mi parcours mais à poursuivre

Plus en détail

UN PROJET SCIENTIFIQUE ET CULTUREL POUR LA SOCIÉTÉ DE LA CONNAISSANCE

UN PROJET SCIENTIFIQUE ET CULTUREL POUR LA SOCIÉTÉ DE LA CONNAISSANCE UN PROJET SCIENTIFIQUE ET CULTUREL POUR LA SOCIÉTÉ DE LA CONNAISSANCE Le regroupement du Palais de la découverte et de la Cité des sciences et de l industrie en un seul établissement apporte les atouts

Plus en détail

Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris

Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris Thème : Commercialiser la campagne : les questions de base posées aux territoires

Plus en détail

La Charte des jardins collectifs du Pays de Grasse

La Charte des jardins collectifs du Pays de Grasse La Charte des jardins collectifs du Pays de Grasse Auribeau-sur-Siagne Grasse Mouans-Sartoux Pégomas La Roquette-sur-Siagne Préambule... Le besoin de retrouver ses racines, une alimentation plus sûre,

Plus en détail

Comité stratégique de la démarche Alsace 2030 : des ambitions fortes, une vision partagée

Comité stratégique de la démarche Alsace 2030 : des ambitions fortes, une vision partagée Strasbourg, le 14 novembre 2014. Comité stratégique de la démarche Alsace 2030 : des ambitions fortes, une vision partagée Philippe Richert, Président du Conseil Régional d Alsace, Ancien Ministre, a ouvert

Plus en détail

L pionnier dans le Bade-Wurtemberg,

L pionnier dans le Bade-Wurtemberg, RENCONTRE Rencontre avec Peter Berg LAURENT DREYFUS Peter Berg vient de publier son deuxième livre, traduit et édité par le Mouvement de l Agriculture BioDynamique. Nous avons voulu voir de quelle expérience

Plus en détail

11 114 annexe 1. Appel à projets «Circuits alimentaires de proximité et de qualité» de la Région des Pays de la Loire

11 114 annexe 1. Appel à projets «Circuits alimentaires de proximité et de qualité» de la Région des Pays de la Loire Appel à projets «Circuits alimentaires de proximité et de qualité» de la Région des Pays de la Loire 1. Contexte et objectifs visés par l appel à projets Menée dans le cadre du Schéma Régional de l Economie

Plus en détail

GUIDE DES CRITERES DE SELECTION OS2 : Innovation des entreprises/ Transfert de l innovation en direction des entreprises

GUIDE DES CRITERES DE SELECTION OS2 : Innovation des entreprises/ Transfert de l innovation en direction des entreprises GUIDE DES CRITERES DE SELECTION OS2 : Innovation des entreprises/ Transfert de l innovation en direction des entreprises Axe 1 : Encourager la recherche appliquée, les expérimentations et le développement

Plus en détail

Préparer la formation

Préparer la formation Préparer Profédus propose des exemples variés de contenus d enseignement en éducation à la santé. Les fiches ne sont pas conçues en «prêt à penser» ; elles restent largement enracinées dans le contexte

Plus en détail

POURQUOI INSTALLER DE NOUVEAUX

POURQUOI INSTALLER DE NOUVEAUX POURQUOI INSTALLER DE NOUVEAUX AGRICULTEURS? ELEMENTS DE CONTEXTE L ENJEU DU RENOUVELLEMENT DE LA POPULATION ACTIVE AGRICOLE Les installations ne permettent pas aujourd hui de compenser les départs en

Plus en détail

Présentation des animations Aux Goûts du Jour

Présentation des animations Aux Goûts du Jour Présentation des animations Aux Goûts du Jour AUX GOÛTS DU JOUR est une association nationale d éducation alimentaire. Objectifs * Aider les enfants et les adultes à retrouver le plaisir de Bien manger.

Plus en détail

Améliorer l organisation et la communication interne à l office de tourisme

Améliorer l organisation et la communication interne à l office de tourisme Les engagements La qualité est devenue une priorité de l'ensemble des acteurs du tourisme ainsi que de l Etat qui s engagent dans différents processus de qualité pour améliorer l'image de la France auprès

Plus en détail

Projet de création d un site internet en appui à la vente de produits locaux de qualité.

Projet de création d un site internet en appui à la vente de produits locaux de qualité. Projet de création d un site internet en appui à la vente de produits locaux de qualité. Septembre 2011 Contact : Muriel LESAINT, chef de projet. muriel.lesaint@educagri.fr Tel : 03 84 87 21 06 Contenu

Plus en détail

Comités locaux École-Entreprise (CLÉE) Cahier des charges départemental

Comités locaux École-Entreprise (CLÉE) Cahier des charges départemental Comités locaux École-Entreprise (CLÉE) Cahier des charges départemental 1. Qu est-ce qu un CLÉE? Un CLÉE est un lieu d échanges et de ressources entre les entreprises et les établissements scolaires sur

Plus en détail

Des stands alimentaires! Résumé

Des stands alimentaires! Résumé Secondaire, collégial et grand public activité 5 Des stands alimentaires! Résumé À partir de l affiche Nos choix alimentaires à nous de jouer!, les élèves sont initiés au concept des 3N-J d ENvironnement

Plus en détail

Philosophie. Parcours d études proposés à l Institut Catholique de Paris Métiers associés

Philosophie. Parcours d études proposés à l Institut Catholique de Paris Métiers associés Institut Catholique de Paris Service Communication Fiche Filière / parcours Philosophie Parcours d études proposés à l Institut Catholique de Paris Métiers associés Collection «Orientation à l ICP : Fiches

Plus en détail

La meilleure main-d œuvre d Europe pour les métiers de la production en salles blanches (pharma, chimie, agro-alimentaire )

La meilleure main-d œuvre d Europe pour les métiers de la production en salles blanches (pharma, chimie, agro-alimentaire ) Bientôt en Alsace : La meilleure main-d œuvre d Europe pour les métiers de la production en salles blanches (pharma, chimie, agro-alimentaire ) Création d une usine-école unique en Europe L Etat, dans

Plus en détail

De vraies perspectives d avenir Des dispositifs d accompagnement et de financements De multiples complémentarités

De vraies perspectives d avenir Des dispositifs d accompagnement et de financements De multiples complémentarités De vraies perspectives d avenir Des dispositifs d accompagnement et de financements De multiples complémentarités Organisateurs : Partenaires : Des outils d accompagnement Des outils de financement Zoom

Plus en détail

Projet Fish & Catering Sector (Mise à jour du 13/10/08)

Projet Fish & Catering Sector (Mise à jour du 13/10/08) Projet Fish & Catering Sector (Mise à jour du 13/10/08) Une initiative conjointe de : En association avec : A. Introduction de la notion «d alimentation durable» en restauration collective. La notion «d

Plus en détail

Des politiques territoriales alimentaires innovantes

Des politiques territoriales alimentaires innovantes Des politiques territoriales alimentaires innovantes Présentation d AGORES, association de la restauration collective publique territoriale La politique publique nationale de l alimentation Six démarches

Plus en détail

COORDONNATEUR RESTAURATION COLLECTIVE

COORDONNATEUR RESTAURATION COLLECTIVE Direction des Ressources humaines COORDONNATEUR TECHNIQUE H COORDONNATEUR RESTAURATION COLLECTIVE POSITIONNEMENT DU POSTE DANS LA STRUCTURE Direction : DGA Développement - Direction de l Enseignement Poste

Plus en détail

Devenez expert en éducation. Une formation d excellence avec le master Métiers de l Enseignement, de l Education et de la Formation

Devenez expert en éducation. Une formation d excellence avec le master Métiers de l Enseignement, de l Education et de la Formation Institut Universitaire de Formation des Maîtres Université de Provence - Aix-Marseille Université 20 ans d expérience dans la formation des professionnels dans les métiers de l enseignement, de l éducation

Plus en détail

Appel à propositions

Appel à propositions Appel à propositions Dispositif de professionnalisation des acteurs de l accueil, l information, l orientation, l emploi, la formation professionnelle initiale (par la voie de l apprentissage) et la formation

Plus en détail

LIVRET DE PRESENTATION

LIVRET DE PRESENTATION LA GENÈSE DES JARDINS DE CONTRAT 1992, Château-Renault Trois passionnés ouvrent un chantier d'espaces verts et un atelier de menuiserie. Leur but : faire partager leur savoir-faire, l association Contrat

Plus en détail

Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire

Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire PROJET D ÉNONCÉ DE VISION STRATÉGIQUE OCTOBRE 2014 TABLE DES MATIÈRES POURQUOI UN ÉNONCÉ DE VISION STRATÉGIQUE?...

Plus en détail

Programme de formation. «S organiser à plusieurs pour développer et mettre en œuvre son projet artistique»

Programme de formation. «S organiser à plusieurs pour développer et mettre en œuvre son projet artistique» Intitulé de la formation Programme de formation «S organiser à plusieurs pour développer et mettre en œuvre son projet artistique» Organisateur Organisme de formation : ARMETI : Email : armetiformations@gmail.com

Plus en détail

Cahier des charges pour le tutorat d un professeur du second degré

Cahier des charges pour le tutorat d un professeur du second degré Cahier des charges pour le tutorat d un professeur du second degré Référence : Circulaire n 2010-037 du 25 février 2010 relative au dispositif d'accueil, d'accompagnement et de formation des enseignants

Plus en détail

RÉUNION DES MINISTRES DE L'ALIMENTATION, DE L'AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE DES PAYS MEMBRES DU CIHEAM 9ÈME DECLARATION FINALE

RÉUNION DES MINISTRES DE L'ALIMENTATION, DE L'AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE DES PAYS MEMBRES DU CIHEAM 9ÈME DECLARATION FINALE 9ÈME RÉUNION DES MINISTRES DE L'ALIMENTATION, DE L'AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE DES PAYS MEMBRES DU CIHEAM La Valette 27 septembre 2012 DECLARATION FINALE page 1 A l invitation de S.E. George Pullicino,

Plus en détail

PLAN DE COMMUNICATION REGIONAL POUR LA PROMOTION DES FONDS EUROPEENS FEDER, FSE et FEADER EN ILE-DE-FRANCE

PLAN DE COMMUNICATION REGIONAL POUR LA PROMOTION DES FONDS EUROPEENS FEDER, FSE et FEADER EN ILE-DE-FRANCE PLAN DE COMMUNICATION REGIONAL POUR LA PROMOTION DES FONDS EUROPEENS FEDER, FSE et FEADER EN ILE-DE-FRANCE Version du 23 avril 2008 1 Sommaire 1. RAPPEL DU CONTEXTE_ 3 2. PILOTAGE ET PERIMETRE DU PLAN

Plus en détail

Notre métier : Vous accompagner dans votre Projet

Notre métier : Vous accompagner dans votre Projet Notre métier : Vous accompagner dans votre Projet Formation initiale en alternance (scolaire ou apprentissage) Formation continue FORMATION INITIALE > Bac Pro Bio Industries de Transformation Accéder x

Plus en détail

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive»

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» 10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» Préambule Si l actuelle majorité peut indéniablement se prévaloir d un très bon bilan,

Plus en détail

INNOVATION ET HABITAT PARTICIPATIF :

INNOVATION ET HABITAT PARTICIPATIF : INNOVATION ET HABITAT PARTICIPATIF : Complément au chapitre VII «Valorisation du Patrimoine Régional et Projets Innovants» du cadre d intervention régional sur l habitat et le logement, adopté par délibération

Plus en détail

Mme Catherine Malki - enseignante STMS - Lycée J Jaurès- Châtenay-Malabry

Mme Catherine Malki - enseignante STMS - Lycée J Jaurès- Châtenay-Malabry PRE-REQUIS DES BACHELIERS ST2S Pôle méthodologie : Comment les organisations sanitaires et sociales mettent en place un plan d action pour améliorer la santé ou le bien être social des populations? Notion

Plus en détail

Les dossiers de l enseignement scolaire. l Éducation nationale et la formation professionnelle en France

Les dossiers de l enseignement scolaire. l Éducation nationale et la formation professionnelle en France Les dossiers de l enseignement scolaire 2010 l Éducation nationale et la formation professionnelle en France ministère éducation nationale L Éducation nationale et la formation professionnelle en France

Plus en détail

Depuis 2009, l'éducation nationale s'est déjà mobilisée pour développer des banques de stages et des outils associés.

Depuis 2009, l'éducation nationale s'est déjà mobilisée pour développer des banques de stages et des outils associés. Pôles de stages Mise en place dans les académies de pôles de stages NOR : MENE1505070C circulaire n 2015-035 du 25-2-2015 MENESR - DGESCO A2-2 Texte adressé aux rectrices et recteurs d'académie Que ce

Plus en détail

Développement durable et restauration collective. Opportunités et risques, Cas du restaurant universitaire de la Cité Internationale de Paris

Développement durable et restauration collective. Opportunités et risques, Cas du restaurant universitaire de la Cité Internationale de Paris Master Economie du Développement Durable, de l Environnement et de l Energie Trophée Innovation & Développement Durable Développement durable et restauration collective Opportunités et risques, Cas du

Plus en détail

Le Programme National pour l Alimentation en Limousin Comité Régional de l ALIMentation du 09/12/2011

Le Programme National pour l Alimentation en Limousin Comité Régional de l ALIMentation du 09/12/2011 Le Programme National pour l Alimentation en Limousin Comité Régional de l ALIMentation du 09/12/2011 1 09/12/2011 1 Ordre du jour - Le Programme national de l alimentation : bref rappel - Gouvernance

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Science politique de l Université de Strasbourg Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

DEMANDE DE SOUTIEN - RAVIV. Fonds de Soutien à l Initiative et à la Recherche

DEMANDE DE SOUTIEN - RAVIV. Fonds de Soutien à l Initiative et à la Recherche DEMANDE DE SOUTIEN - RAVIV Fonds de Soutien à l Initiative et à la Recherche 2015 1 PRESENTATION DE LA STRUCTURE RAViV est un réseau solidaire de compagnies et structures franciliennes de spectacle vivant

Plus en détail

Contrat d objectifs des Chambres d Agriculture pour les programmes de développement agricole et rural 2014 2020

Contrat d objectifs des Chambres d Agriculture pour les programmes de développement agricole et rural 2014 2020 Contrat d objectifs des Chambres d Agriculture pour les programmes de développement agricole et rural 2014 2020 Octobre 2013 p. 2/29 Ce troisième contrat d objectifs a fait l objet d une délibération adoptée

Plus en détail

LE DEVENIR DES DIPLOMÉS

LE DEVENIR DES DIPLOMÉS LE DEVENIR DES DIPLOMÉS Master Aménagement urbanisme développement et prospective Finalité : Professionnelle Situation professionnelle deux ans après l obtention d un master 2 Les enquêtes sur le devenir

Plus en détail

Agriculture biologique et qualité de l eau Une question d intérêt général

Agriculture biologique et qualité de l eau Une question d intérêt général Agriculture biologique et qualité de l eau Une question d intérêt général 10 propositions du réseau FNAB pour une nouvelle politique de l eau (2013-2018) Cahier propositionnel du réseau FNAB dans le cadre

Plus en détail

Dossier. Mécénat 2013. Ensemble, construisons un monde solidaire et responsable!

Dossier. Mécénat 2013. Ensemble, construisons un monde solidaire et responsable! Dossier Mécénat 2013 Ensemble, construisons un monde solidaire et responsable! 1 Table des matières Prquoi devenir mécène? 3 Carte d identité : 4 Origines 4 Qui sommes ns? 4 Nos valeurs 5 Une reconnaissance

Plus en détail

L'orientation Après La Seconde Générale et Technologique

L'orientation Après La Seconde Générale et Technologique L'orientation Après La Seconde Générale et Technologique Pour un adolescent, se projeter dans l avenir nécessite de : Se sentir bien au présent, être soutenu et encouragé dans son investissement scolaire.

Plus en détail

PLAN BIO MIDI-PYRENEES 2014-2020, UN PLAN SANS AMBITION

PLAN BIO MIDI-PYRENEES 2014-2020, UN PLAN SANS AMBITION PLAN BIO MIDI-PYRENEES 2014-2020, UN PLAN SANS AMBITION Pourquoi les élu-es EELV au Conseil Régional ne voteront pas le Plan Bio Midi-Pyrénées 2014-2020 en l état? Plan Bio Midi-Pyrénées, un plan sans

Plus en détail

Les leviers régionaux de soutien de la structuration de l offre en produits alimentaires de proximité

Les leviers régionaux de soutien de la structuration de l offre en produits alimentaires de proximité Les leviers régionaux de soutien de la structuration de l offre en produits alimentaires de proximité Lycée agricole Edgar Pisani, Montreuil-Bellay (49) 11 octobre 2012 1. La PRI Jules Rieffel 1.1 Les

Plus en détail

ARRÊTÉ du. Projet d arrêté fixant le programme d'enseignement de santé et social en classe de seconde générale et technologique

ARRÊTÉ du. Projet d arrêté fixant le programme d'enseignement de santé et social en classe de seconde générale et technologique RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l Éducation nationale NOR : MENE1007267A ARRÊTÉ du Projet d arrêté fixant le programme d'enseignement de santé et social en classe de générale et technologique Le Ministre

Plus en détail

CONVENTION-CADRE MULTIPARTENARIALE. relative à l Education au Développement Durable 2009-2012

CONVENTION-CADRE MULTIPARTENARIALE. relative à l Education au Développement Durable 2009-2012 CONVENTION-CADRE MULTIPARTENARIALE relative à l Education au Développement Durable 2009-2012 novembre 2009 Les partenaires Rectorat de l Académie de la Guadeloupe Direction de l Agriculture et de la Forêt

Plus en détail

EP LOIRE Plateau collaboratif d échange. Intranet / Internet. du plan Loire grandeur nature 2007-2013. Note de cadrage

EP LOIRE Plateau collaboratif d échange. Intranet / Internet. du plan Loire grandeur nature 2007-2013. Note de cadrage EP LOIRE Plateau collaboratif d échange Intranet / Internet du plan Loire grandeur nature 2007-2013 Note de cadrage est une SARL au capital de 15 244,90, N SIRET 410 711 626 00029, APE 721 Z 60, rue Benjamin

Plus en détail

Consolider le développement du Jardin

Consolider le développement du Jardin Association «Solidarité & Initiative» pour le développement du Jardin de Cocagne de la Haute Borne pour la création de la Table de Cocagne de la Haute Borne Projet 2014 Adresse : 10 rue Héloïse Europarc

Plus en détail

Uniterres. Rapprocher l aide alimentaire et les producteurs locaux

Uniterres. Rapprocher l aide alimentaire et les producteurs locaux Le réseau des épiceries solidaires A.N.D.E.S. Uniterres Assurer la sécurité alimentaire des plus démunis et soutenir une agriculture durable et locale Rapprocher l aide alimentaire et les producteurs locaux

Plus en détail

Appel à manifestations

Appel à manifestations Appel à manifestations Rencontres Solidaires en Rhône-Alpes Edition 2013 20 événements pour vivre autrement en Rhône-Alpes www.rencontres-solidaires.org La 7éme édition des Rencontres Solidaires va se

Plus en détail

Autres bacs technologiques : STAV / STG

Autres bacs technologiques : STAV / STG Autres bacs technologiques : STAV / STG STAV Pour les élèves attirés par la biologie et l'écologie, l'agriculture et l'environnement, l'agroalimentaire Un module au choix parmi : production agricole transformation

Plus en détail

Journée 2 de la Fabrique du Projet à La Châtre Ci T Lycée. Productions La Châtre le 22 janvier 2013

Journée 2 de la Fabrique du Projet à La Châtre Ci T Lycée. Productions La Châtre le 22 janvier 2013 Journée 2 de la Fabrique du Projet à La Châtre Ci T Lycée Productions La Châtre le 22 janvier 2013 1- Transport participatif 2 2- Pôle de création «Georges Sound» 3 3- S ouvrir au monde par la Visioconférence

Plus en détail

Annexe 1 b : Description des actions de l opération 0412 Maîtrise de l énergie Programmation 2014 2020

Annexe 1 b : Description des actions de l opération 0412 Maîtrise de l énergie Programmation 2014 2020 Annexe 1 b : Description des actions de l opération 0412 Maîtrise de l énergie Programmation 2014 2020 CADRE REGLEMENTAIRE : FEADER, PROGRAMME DE DEVELOPPEMENT RURAL 2014 2020, REGION LIMOUSIN Cette annexe

Plus en détail

Groupe thématique «Biomasse-énergie» Comité de pilotage du 14 décembre 2012

Groupe thématique «Biomasse-énergie» Comité de pilotage du 14 décembre 2012 Groupe thématique «Biomasse-énergie» Comité de pilotage du 14 décembre 2012 Ordre du jour Présentation des travaux de transfert actions 2011-2012 Validation des livrables - actions 2012 : fiches méthodes

Plus en détail

Formation agricole : production d effectifs et prise en charge des besoins réels

Formation agricole : production d effectifs et prise en charge des besoins réels 11 èmes Journées d études «Ingénierie des Dispositifs de Formation à l International» Communication présentée par : Monsieur Hassen BERRANEN Sous Directeur de la Formation MADR/DFRV, Algérie. Formation

Plus en détail

Devenez point de chute d une ferme du réseau québécois d agriculture soutenue par la communauté (ASC)

Devenez point de chute d une ferme du réseau québécois d agriculture soutenue par la communauté (ASC) GUIDE À L INTENTION DES ORGANISATIONS Devenez point de chute d une ferme du réseau québécois d agriculture soutenue par la communauté (ASC) Pour des paniers de légumes locaux et sains, directement livrés

Plus en détail

Introduction : histoire et concept de l économie sociale Lucile Manoury

Introduction : histoire et concept de l économie sociale Lucile Manoury Introduction : histoire et concept de l économie sociale Lucile Manoury Lucile Manoury Chargée d études, Collège coopératif, Aix-en-Provence Bonjour à tous. Je vais vous faire une présentation un peu théorique

Plus en détail

INDUSTRIES DE SANTÉ. 6 DÉFIS RH À relever en soutien de la compétitivité des entreprises et de l évolution professionnelle des salariés

INDUSTRIES DE SANTÉ. 6 DÉFIS RH À relever en soutien de la compétitivité des entreprises et de l évolution professionnelle des salariés La lettre d information des défis RH lancés pour les entreprises de la filière Industries de santé INDUSTRIES DE SANTÉ Avril 2014 n 1 ACtionS/déveLoPPement/emPLoi/ComPétenCeS 6 DÉFIS RH À relever en soutien

Plus en détail

MASTER en SCIENCES DE L ÉDUCATION

MASTER en SCIENCES DE L ÉDUCATION MASTER en SCIENCES DE L ÉDUCATION Ø Un Master orienté vers l éducation, le jeu, la formation et l intervention, hors l école Le master en sciences de l éducation EFIS, Éducation, Formation, Intervention

Plus en détail

LES FONDS EUROPÉENS EN NORD-PAS DE CALAIS 2014-2020

LES FONDS EUROPÉENS EN NORD-PAS DE CALAIS 2014-2020 LES FONDS EUROPÉENS EN NORD-PAS DE CALAIS 2014-2020 CONNAÎTRE les programmes européens Pour faire face à la crise et aux grands défis de l Union européenne, ses Etats membres ont adopté en 2010 la Stratégie

Plus en détail

Guide pédagogique APPEL À PROJET 2015. Les 5 sens en éveil

Guide pédagogique APPEL À PROJET 2015. Les 5 sens en éveil Guide pédagogique APPEL À PROJET 2015 Les 5 sens Les 5 sens SOMMAIRE Edito 3 Le but de l appel à projet 4 Les intentions éducatives 4 Les critères d évaluation du projet 5 Le règlement 6 2 APPEL À PROJET

Plus en détail

un projet pédagogique, écologique, technologique et sportif élaboré par des enseignants pour la communauté éducative.

un projet pédagogique, écologique, technologique et sportif élaboré par des enseignants pour la communauté éducative. L association présente un projet pédagogique, écologique, technologique et sportif élaboré par des enseignants pour la communauté éducative. SOMMAIRE La présentation de l aventure Le schéma du projet Nos

Plus en détail

1 Travailler dans le secteur social

1 Travailler dans le secteur social 1 Travailler dans le secteur social Proposer des formations aux métiers de la solidarité. Accéder à un emploi dans un secteur porteur. Parmi les acteurs : AskOria, les métiers des solidarités Cet organisme

Plus en détail

Position de l ASTEE sur l innovation en matière de services d eau et de déchets

Position de l ASTEE sur l innovation en matière de services d eau et de déchets Position de l ASTEE sur l innovation en matière de services d eau et de déchets Les services publics locaux de l environnement : des services discrets mais moteurs de développement Depuis leur mise en

Plus en détail

NOUVELLE THEMATIQUE A L EXPLORATOIRE! Les métiers au service de la santé

NOUVELLE THEMATIQUE A L EXPLORATOIRE! Les métiers au service de la santé NOUVELLE THEMATIQUE A L EXPLORATOIRE! Les métiers au service de la santé L Exploratoire raconte la «belle histoire» d un territoire engagé à maintenir et accroître le niveau de santé de toute sa population,

Plus en détail

Bilan de la concertation sur le PEDT

Bilan de la concertation sur le PEDT les périscolaires Bilan de la concertation sur le PEDT J www.ville-cergy.fr Sommaire 1. Préambule 4 2. Le cadre de la démarche 5 2.1. Les objectifs 6 2.2. Les sujets du débat 6 2.3. Le déroulé de la démarche

Plus en détail

MASTER 1 MANAGEMENT PUBLIC ENVIRONNEMENTAL CONTENU DES ENSEIGNEMENTS

MASTER 1 MANAGEMENT PUBLIC ENVIRONNEMENTAL CONTENU DES ENSEIGNEMENTS MASTER 1 MANAGEMENT PUBLIC ENVIRONNEMENTAL CONTENU DES ENSEIGNEMENTS Le Master 1 : Management Public Environnemental forme aux spécialités de Master 2 suivantes : - Management de la qualité o Parcours

Plus en détail

Les sites de l Onisep

Les sites de l Onisep Les sites de l Onisep Toute l info sur les métiers et les formations au niveau national onisep.fr Choisir mes études : un mode d'emploi sur l'organisation des études au collège, au lycée et les poursuites

Plus en détail

MONITEUR-EDUCATEUR ANNEXE I : REFERENTIEL PROFESSIONNEL. Le moniteur-éducateur intervient dans des contextes différents :

MONITEUR-EDUCATEUR ANNEXE I : REFERENTIEL PROFESSIONNEL. Le moniteur-éducateur intervient dans des contextes différents : MONITEUR-EDUCATEUR ANNEXE I : REFERENTIEL PROFESSIONNEL 1.1 DEFINITION DE LA PROFESSION ET DU CONTEXTE DE L INTERVENTION Le moniteur-éducateur participe à l'action éducative, à l'animation et à l'organisation

Plus en détail

LA GESTION DURABLE DES FORÊTS PUBLIQUES

LA GESTION DURABLE DES FORÊTS PUBLIQUES LA GESTION DURABLE DES FORÊTS PUBLIQUES 2015 AGENCE DE FONTAINEBLEAU L OFFI CE NATIONAL DES FORÊTS PREMIER GESTIONNAIRE D ESPACES NATURELS EN FRANCE Établissement public à caractère industriel et commercial

Plus en détail

LE PROGRAMME D APPRENTISSAGE ET DE LEADERSHIP DU PERSONNEL ENSEIGNANT Résumé : Rapport de recherche 2013-2014

LE PROGRAMME D APPRENTISSAGE ET DE LEADERSHIP DU PERSONNEL ENSEIGNANT Résumé : Rapport de recherche 2013-2014 LE PROGRAMME D APPRENTISSAGE ET DE LEADERSHIP DU PERSONNEL ENSEIGNANT Résumé : Rapport de recherche 2013-2014 Carol Campbell, Ann Lieberman et Anna Yashkina avec Nathalie Carrier, Sofya Malik et Jacqueline

Plus en détail

Evénement à Valensole : Couleurs Paysannes ouvre son magasin de producteurs 5 juillet 2012 Contact presse

Evénement à Valensole : Couleurs Paysannes ouvre son magasin de producteurs 5 juillet 2012 Contact presse Evénement à Valenso ole : ouvre son magasi n de produc cteurs 5 juillet 2012 Contact presse Catherine Habas 06.27.20.64.08 catherine.habas@wanadoo.fr Evénement à Valensolee! ouvre son magasin de producteurs

Plus en détail

Lancement du site internet

Lancement du site internet PAY S DE SAI NT MALO Dossier de presse Jeudi 12 juillet 2012 Sommaire : Communiqué de presse Partenaires En présence des principaux acteurs et partenaires, Monsieur René COUANAU, maire de Saint-Malo et

Plus en détail

3 clés pour faire. de la communication managériale un levier de performance. Baromètre Afci-ANDRH-Inergie 2013 sur la communication managériale

3 clés pour faire. de la communication managériale un levier de performance. Baromètre Afci-ANDRH-Inergie 2013 sur la communication managériale 3 clés pour faire de la communication managériale un levier de performance Baromètre Afci-ANDRH-Inergie 2013 sur la communication managériale L Afci, l ANDRH et le cabinet Inergie mènent depuis 2006, tous

Plus en détail

Identifier les enjeux. de recul car un diagnostic sans enjeux serait un diagnostic sans conclusion!

Identifier les enjeux. de recul car un diagnostic sans enjeux serait un diagnostic sans conclusion! Liens vers d'autres fiches A quel moment de la démarche? Fiche 5 «Structurer le diagnostic» Fiche 6 «Inclure une dimension transversale» Fiche 9 «Mobiliser les acteurs» A la fin du diagnostic, en conclusion

Plus en détail

POLES DE COMPETITIVITE. et CENTRES D INNOVATION TECHNOLOGIQUES : OBJECTIF INNOVATION

POLES DE COMPETITIVITE. et CENTRES D INNOVATION TECHNOLOGIQUES : OBJECTIF INNOVATION POLES DE COMPETITIVITE et CENTRES D INNOVATION TECHNOLOGIQUES : OBJECTIF INNOVATION Plan - Qu est-ce qu un pôle de compétitivité? - Qu est-ce qu un centre d innovation technologique? - Zoom sur Valorial

Plus en détail

Parcours de découverte des métiers et des formations

Parcours de découverte des métiers et des formations Parcours de découverte des métiers et des formations Objectifs Acteurs Contenu Ressources OBJECTIFS GENERAUX (et pédagogiques) Acquérir une culture sur les métiers, le monde économique et les voies de

Plus en détail