Télétravail. Vers de nouvelles formes de travail. Titre : TEC-12 : Télétravail + exemples. Auteurs : Aït Si Ali Moussa. G1 Belloui Amokrane.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Télétravail. Vers de nouvelles formes de travail. Titre : TEC-12 : Télétravail + exemples. Auteurs : Aït Si Ali Moussa. G1 Belloui Amokrane."

Transcription

1 Télétravail Vers de nouvelles formes de travail Titre : TEC-12 : Télétravail + exemples. Auteurs : Aït Si Ali Moussa. G1 Belloui Amokrane. G3 Mots Clés : Télétravail, TIC, NTIC, Délocalisation, Décentralisation, à distance,

2 Sommaire : Introduction Le Télétravail 1.1. Définition Origines et évolution Réalité et enjeux Activités concernées.6 2. Types de télétravail 2.1. Selon le lieu de télétravail Selon la durée de télétravail Selon le statut du télétravailleur 9 3. Avantages et inconvénients 3.1. Pour les travailleurs Pour l entreprise Pour l environnement social et économique Aspects juridiques 4.1. Télétravailleur salarié et réglementation Télétravailleur indépendant et réglementation Télétravail et syndicalisme Mise en place du télétravail 5.1. Technologies utilisées Gestion de ressources humaines Santé et sécurité du télétravailleur Confidentialité et sécurité informatique Stratégie de mise en place Exemples 6.1. Hewlett Packard Autres exemples.26 Conclusion..27 Bibliographie

3 Introduction Les nouvelles technologies d information sont en train de changer le monde. C est un véritable phénomène de société qui est aujourd hui devenu à la portée de tout le monde en particulier les petites et moyennes entreprises, qui ont tendance à devenir virtuelles. Les distances n existent plus et les organisations peuvent ainsi profiter des services de n importe qui dans le monde. La notion de travail peut être associée à cette nouvelle tendance aux télécommunications, c est ainsi que naît le concept de Télétravail qui fait franchir au travail les barrières posées par l organisation traditionnelle. Notre objectif dans cet exposé est de présenter la notion de télétravail et de donner quelques paramètres essentiels qui pourrons éclaircir quelques points sombres. Dans la première partie de l exposé nous allons définir le télétravail, présenter ses origines et son évolution, la métiers concernés et la réalité dans le domaine. Puis nous allons présenter les types de télétravail car la notion de télétravail peut être très large et très vague. La décomposition en types se fera sur 3 axes: spatial, temporel et du statut. Il est ensuite intéressant d étudier les avantages et inconvénients pour les organisations, les travailleurs et pour l environnement socio-économique. Nous nous sommes sentis obligés de présenter les aspects juridiques du télétravail, quels sont les droits du télétravailleur ainsi que ses devoirs. Dans une deuxième partie, on présente les paramètres dont il faut tenir compte pour mettre en œuvre une organisation de télétravail, ainsi que quelques exemples sur des entreprises qui ont adopté le télétravail. 2

4 Télétravail 3

5 1. Définition : [CCLU][S&V][SVM] La première définition officielle est celle publiée dans le Petit Larousse de 1983 : Télétravail : "organisation décentralisée des tâches, les travailleurs les accomplissant à distance grâce à l'utilisation de la télématique". Du point de vue organisationnel : Une étude récente commandée par la Commission européenne définit le télétravail "Le télétravail est le travail effectué par une personne, principalement ou pour une part importante en un ou plusieurs lieux autres que le lieu de travail traditionnel pour le compte d'un employeur ou d'un client et dans lequel l'utilisation des télécommunications et des technologies de l'information modernes occupent une place essentielle et centrale." Cette définition décrit les fondements du télétravail cités dans le rapport «Breton» en 1993 "...ce travail s'effectue à distance,... en dehors de l'endroit où le travail est attendu,... au moyen de l'outil informatique et des outils de télécommunication..." Du point de vue juridique : Le CATRAL (Agence Régionale pour l'aménagement du Temps du Conseil) en 1993 apporte une définition qui évoque les différents statuts pouvant s approprier le télétravail. Elle évoque aussi la différenciation entre télétravail et téléservices. "Le travail à distance ou télétravail est une nouvelle modalité d'exécution du travail réalisé à distance qui utilise les modes de communication électroniques, informatiques et télématiques. Le travail à distance peut concerner tout type de salariés, à temps plein ou à temps partiel, qualifié ou non ainsi que les travailleurs indépendants. Le travail à distance est un mode d'organisation du travail interne à l'entreprise, les téléservices représentent une offre marchande de services (saisie informatique de données, écritures comptables, frappe de rapports, traduction de textes, frappe de courriers, etc..." Du point de vue économique : La définition de Bruno Lemaire (Professeur à HEC) en 1996, associe la notion de télétravail à la notion de rémunération et d évaluation. "Un télétravailleur est quelqu'un qui travaille en utilisant à distance les ressources de son entreprise... La notion de télétravailleur est presque indissociable d'entreprise en réseau et d'entreprise éclatée... Le télétravail implique à terme des formes de rémunération davantage liées aux résultats qu'au temps passé. D'où la nécessité de critères d'évaluation les plus précis et les plus objectifs possible...". Le télétravail est donc une nouvelle forme d organisation du travail dont le développement est très lié aux développement des nouvelles technologies d information et de communication. 4

6 2. Origines et évolution du télétravail : [CCLU] Les premiers travaux de recherche qui ont servi de base au télétravail remontent a très loin, ainsi en 1962, des firmes anglaises on essayé de délocaliser le travail vers les domiciles des travailleurs. En 1970 les laboratoires AT & T, géant des télécommunications lançait l idée d un travail de collaboration qui pouvait s exécuter a partir du domicile en utilisant les télécommunications. En 1979, le futurologue Alvin Toffler prédisait dans son livre "The Third Wave" qu'en 1990 un grand nombre d'activités professionnelles ne seraient plus exercées au bureau de l'employeur mais au domicile de l'employé. Sa vision du futur reposait sur l'observation que les ordinateurs personnels, les fax, téléphones et modems étaient en train de devenir abordables pour le grand public. Mais le choc pétrolier mondial de 1973 fût le déclencheur du changement. La crise pétrolière a poussé les organisation à résoudre le problème de perte d'énergie due au déplacements et à s'orienter vers une solutions qui les limitaient. Le développement technologique a ainsi tout de suite suivi, 1981 : premier ordinateur personnel de 11kg de APPLE : accessibilité à Internet au grand public : plus de 20 millions d utilisateurs Internet. On peut ainsi citer quatre facteurs qui sont à l origine de l émergence du télétravail: l'évolution rapide des performances des ordinateurs et de l'électronique en général accompagnée de fortes chutes de prix du matériel informatique et des logiciels de traitement de données. L évolution des télécommunications en général. l'importance croissante de l'information dans une société en profonde mutation. le désir accru de nombreux citoyens à accepter un travail qui demande un certain degré d'autonomie et de responsabilité. Le phénomène de télétravail est devenu tellement important, que la mise en œuvre de lois et chartes sur le télétravail est devenue nécessaire, pas seulement au niveau des pays mais au niveau international car le télétravail est en train de s étendre aux delà des frontières géographiques avec le concept d internationalisation. 5

7 3. Réalité et enjeux : [CEFRIO][EMERIT][ENCARTA] Les enjeux du télétravail sont bien nombreux, Ils vont des enjeux organisationnels, aux enjeux humains passant par les enjeux économiques, écologiques, Avec le télétravail, l'organigramme pyramidal perd de son importance au profit d'une organisation horizontale du travail et de l'échange. Le télétravail risque donc de chambouler à terme les relations hiérarchiques existantes. Au-delà d un mode d organisation du travail, le télétravail est aussi un outil d aménagement et de rééquilibrage du territoire et un outil de développement local. Maintenir une population active sur son lieu de vie et générer de nouvelles activités localement. Limiter les déplacements domicile travail, réguler les flux de transports et donc la pollution. Plusieurs catégories sociales peuvent trouver leur compte : femmes avec des enfants à élever, personnes handicapées physiquement, Tels sont les principaux enjeux du télétravail. Mais qu en est il en réalité? Le télétravail, qui est déjà une réalité pour 7 millions de personnes aux Etats-Unis, en Allemagne, en Grande-Bretagne et environ en France. Mais les statistiques concernant le télétravail souffrent d'un manque de précision ceci en grande partie à cause de la confusion entre télétravail, téléservices et travail à domicile. L explosion n a donc pas encore eu lieu. Moins de 15% des Américains exercent leur activité à distance de manière plus ou moins permanente. Pourtant le phénomène du télétravail s amplifie régulièrement en se développant dans le sillage des nouvelles technologies, sans qu il soit possible de l évaluer avec précision. 4. Activités concernées : [ALAFAC] Les métiers, fonctions et activités concernés sont très variés. Ils concernent à la fois les entreprises, les collectivités et les administrations. Appartenant généralement au secteur d activité tertiaire, ils possèdent une grande indépendance vis à vis des autres activités. Deux grandes catégories de populations de télétravailleurs peuvent être distingués: les populations à dominante nomade : commerciaux, acheteurs, techniciens de maintenance, consultants les populations à dominante sédentaire : responsables PAO/CAO, certaines secrétaires, responsables marketing, chefs de produit, concepteurs, développeurs, chargés d'études, chercheurs, experts, mais aussi comptables, contrôleurs de gestion, juristes, fiscalistes, téléformateurs 6

8 Typologie 7

9 Le facteur principal qui a rendu la définition du télétravail ardue est le fait que le télétravail se présente sous diverses formes organisationnelles. [MIRTI] [TYPE] On peut ces formes selon différents critères : Le lieu de télétravail (à domicile, itinérant, télécentre ou télécottage) Temps passé à télétravailler (à temps plein, à mi-temps ou à temps partiel) Statut d'emploi du télétravailleur (salarié, indépendant, bénévole) 1. Selon le lieu de télétravail : Le bureau à domicile : Les premières études sur le télétravail portaient presque exclusivement sur ce mode de télétravail, dans lequel les personnes travaillent de leur domicile. Mais la plupart des employeurs choisissent la solution appelée "télétravail alterné", dans laquelle le travail se fait alternativement à domicile et au lieu de travail habituel. Télétravail mobile : Les travailleurs dont l'activité exige de nombreux déplacements peuvent télétravailler de partout, d'un hôtel, de chez eux, au siège d'un client ou même en voyage. Les agents de vente, les ingénieurs de service et de nombreux dirigeants sont des personnes qui peuvent télétravailler de cette façon. Bureaux satellites : C'est une forme collective de télétravail, proche de la notion de filiale à la seule différence que les bureaux satellites réalisent un travail pour toute l'organisation. Les bureaux satellites sont propriété de l organisation et sont implantés généralement dans des destinations dites "offshore" (comme les Caraïbes, les Philippines et la Chine populaire) ou des perspectives financières se dégagent. Les télécentres, les bureaux de zone et les télécottages : Les télécentres et les télécottages sont des infrastructures crées dans des zones périphériques souvent économiquement défavorisées pour stimuler leur développement économique en offrant aux télétravailleurs (réguliers ou occasionnels) des bureaux de travail à distance. Et comme ils appartiennes à des sociétés tiers, ils évitent aux organisations la charge de devoir installer des bureaux satellites. Très souvent, les télécentres et les télécottages offrent aussi des cours de formation, surtout sur l'emploi des technologies d'information et de communication. Ainsi que des services de consultation, comme assistance-conseil aux petites entreprises. Le bureau virtuel : Ce terme décrit une forme radicale d'organisation décentralisée du travail, dans laquelle tout le personnel d'une société travaille à distance, et dans laquelle la société n'a pas de bureau central au sens matériel du terme. Les sociétés virtuelles peuvent relier des travailleurs dans plusieurs pays. 8

10 2. Selon la durée de télétravail : La société d'experts-conseils anglaise Management Technology Associates a mis au point une classification utile des télétravailleurs, selon le temps passé au télétravail. Télétravailleurs marginaux : (à temps partiel) Se sont les personnes qui télétravaillent très peu, la majeure partie du travail est effectué au bureau principal. Télétravailleurs substantiels : (à mi-temps) pendulaire Ceux pour lesquels le télétravail est assez régulier. Le bureau principal est encore considéré comme le lieu de travail principal, mais le télétravailleur substantiel a aussi l habitude de travailler à domicile. Télétravailleurs primaire : (à temps plein) Ceux pour lesquels le télétravail est devenu le mode de travail principal. Il peuvent rejoindre le bureau principal de temps en temps. 3. Statut d'emploi : Télétravail informel : Le salarié et ses dirigeants voient les avantages du télétravail et l'adoptent, bien qu'il ne fasse pas formellement partie de leur contrat de travail. Dans certains cas, les politiques officielles des sociétés peuvent même être contraires au télétravail. Télétravailleurs salariés : Le contrat de travail envisage le domicile du salarié comme lieu de travail à la place des bureaux de l'employeur. Signalons que ce type repose avant tout sur la confiance réciproque entre employeur et salarié. Ce qui implique que pour le moment rare sont les organisations qui recrutent de nouveaux salariés en leur proposant directement de télétravailler. Télétravailleurs indépendants ou freelance : Le travailleur choisit ou préfère travailler chez lui. Cela a toujours été normal pour la personne qui commence une activité professionnelle à domicile et qui ne peut se permettre les dépenses pour un bureau proprement dit. A présent, un nombre croissant d'entreprises décident de renoncer à l'idée d'un bureau formel et continuent à développer leur activité sur la base d'un réseau, dans lequel tout le personnel travaille individuellement. Le portage salarial : La société de portage signe un contrat de travail avec le télétravailleur et un contrat de prestation avec le client. Le télétravailleur se consacre à la réalisation de son travail, la société de portage se charge de lui apporter un statut juridique, elle procède ainsi à la facturation, encaissement des factures, le paiement des impôts, les cotisations sociales, Le télétravailleur comme étant un salarié de cette société. En échange de ses services, la société de portage conserve entre 5 et 15% du chiffre d affaire. Les travailleurs restent indépendants et recherchent eux mêmes leurs clients. 9

11 Avantages & Inconvénients 10

12 Le télétravail est souvent perçu comme une forme d'organisation de travail qui peut, si elle est justement négociée entre employeur et employé ou entre client et indépendant, être génératrice d'un grand nombre d'avantages pour les deux parties concernées. La ETO (European Telework Online) a énuméré les nombreux bienfaits potentiels du télétravail comme suit: [CCLU] 1. Pour les télétravailleurs : Avantages : Réduction du temps et des coûts de voyage, repas, Augmentation des chances d'embauche en postulant pour des postes assez eloignés. Flexibilité dans l'horaire du travail, chaque télétravailleur travaille à son rythme. Conditions de Travail les plus satisfaisantes (concentration, bruit, aération, ) Conciliation de la vie professionnelle et familiale. Participation aux activités de la communauté locale. Réduction des possibilité de conflits avec les collègues et superviseurs. Inconvénients : Risque de surtravail. Risque d'invasion de la vie privée par le travail. Sentiment d isolement. Difficultés d'inspection des conditions de santé et sécurité au travail. Perte des primes pour le travail de nuit, fin de semaine ou lors de congés. Difficultés liées au mélange vie professionnelle et familiale. Perte de communication avec les collègues. Perte de retour sur le travail, perte de reconnaissance. Manque de perspectives de carrière. 11

13 2. Pour les entreprises : Avantages : Réduction des coûts de location ou d achat des locaux et des bureaux. Réduction des frais de fonctionnement. Gain de productivité grâce au gain de temps et de motivation. Flexibilité dans l'organisation, ce qui permet Flexibilité dans la gestion de ressources humaines, ce qui permet de garder son personnel. Diminution du taux d absentéisme. Amélioration du service au client en élargissant les horaires d'ouverture normaux. Résistance contre imprévus : grèves, catastrophes naturelles, actions terroristes. Inconvénients : Difficultés de contrôle et de supervision du travail effectué. Risque de perte de confidentialité. Les normes du milieu de travail (équipements, logiciels, mobilier, ) non garanties. Diminution de l esprit d équipe. 3. Pour l'environnement social et économique : Avantages : Réduction des ressources énergétiques utilisées (essence, ) Réduction du trafic routier : réduction du nombre d accidents, de la pollution, Revitalisation des espaces ruraux grâce à l'implantation de télécentres. Intégration des personnes handicapées dans le circuit professionnel. Inconvénients : Réduction de certaines activités (transport public, parkings, restaurants, ) ce qui implique une suppression de postes de travail. Reste a évaluer le pour et le contre et voir si le changement vers une organisation en télétravail apporterait un certain bénéfice. 12

14 Aspects Juridiques 13

15 Devant l ampleur qu est en train de prendre le télétravail, Les lois et chartes sont devenues nécessaires. Ainsi en droit international, l Organisation Internationale du Travail (OIT) rédigeait en 1996 une première convention sur le télétravail. Dans l ensemble, les organismes internationaux qui traitent du télétravail insistent sur : o Le droit à l information pour le travailleur. o Le droit à l égalité des conditions de travail pour tous les salariés. o L importance de mettre en place des mécanismes d inspection efficaces. o La nécessité de dédommager les télétravailleurs pour les dépenses liées au travail. o La promotion de régimes législatifs pour encadrer le travail à domicile. Les personnes tentées par le télétravail se posent de nombreuses questions relatives aux lois. Deux cas peuvent se présenter : - on envisage de télétravailler pour un employeur, il s'agit de changer d'organisation de travail - on envisage de rompre avec le statut salarié et on veut télétravailler pour son propre compte. Dans les deux cas il faut être prudent et attentif aux clauses du contrat. 1. Télétravail salarié et réglementation [TTFR][TELETR] Le télétravail est un mode d'organisation du travail et non un type de travail spécifique. Les télétravailleurs n'ont donc pas de statut particulier et bénéficient des mêmes droits et de la même protection que les salariés travaillant dans les locaux de l'employeur. Il faut veiller à ce que le contrat de travail ne soit pas remplacé par un contrat de travailleur à domicile. En effet, le statut de travailleur à domicile, très ancien, désigne un contrat dont la rémunération se pratique à la tâche et correspond à des travaux tels que les travaux de couture, de petite manutention, mise sous enveloppe pratiqués depuis le domicile du salarié. Ce contrat n'a donc rien à voir avec un contrat CDI ou CDD classique. Les seules modifications nécessaires pour un contrat de travail type CDI ou CDD en cas de passage au mode télétravail, sont des adaptations du contrat en cours par voie d'avenant, où seront précisées les quelques modalités propres au changement de mode d'organisation du travail (lieu de travail, horaires, propriétés du matériel utilisé, ) et ceci en fonction des accords que le salarié aura négocié avec son employeur. La décision de télétravailler correspond à un choix personnel. Si un salarié souhaite s'orienter vers une solution de télétravail, il doit en parler avec son responsable, qui, si l'activité et le profil du salarié le permettent, lui apportera le soutien nécessaire dans son parcours de télétravail. Lorsque le télétravail n'est pas initialement prévu dans le contrat de travail, il est réversible. Cela signifie qu'une clause de retour dans l'avenant au contrat de travail permet au télétravailleur de mettre un terme au télétravail. L'accord-cadre européen précise que les télétravailleurs sont soumis aux mêmes conditions de participation et d'éligibilité aux élections pour les instances représentatives des salariés. L'établissement auquel le télétravailleur sera rattaché afin d'exercer ses droits collectifs est précisé au départ. 14

16 La santé, la sécurité au travail et la vie privée du télétravailleur doivent être protégées. L'employeur est responsable de la protection de la santé et de la sécurité professionnelles du télétravailleur. Il doit donc, en prévention, informer le télétravailleur de la politique de l'entreprise en matière de santé et de sécurité au travail. Le télétravailleur s'engage pour sa part à respecter ces règles. Le problème de preuve vient se poser, car les notions d horaire et de lieu de travail n existent plus, ce qui rends le problème des accidents de travail très délicat. D'où la nécessité d'avoir un espace de travail séparé afin de limiter au maximum le risque de confusion entre une origine domestique et une origine professionnelle à l'accident. Les télétravailleurs ont les mêmes droits collectifs que les salariés dans les locaux. Ils bénéficient des mêmes droits que tout salarié travaillant " physiquement " dans les locaux de l'entreprise : allocation de congés annuels, chômage, grossesse, etc. Une des règles essentielles est que le télétravailleur reste joignable et disponible lorsqu'il travaille chez lui ou dans un bureau de proximité. Mais, l'employeur doit respecter la vie privée du télétravailleur. Toutes les questions relatives aux équipements de travail, à la responsabilité et aux coûts sont définies clairement avant le début du télétravail. En règle générale, l'employeur est chargé de fournir, d'installer et d'entretenir les équipements nécessaires au télétravail, sauf si le télétravailleur utilise son propre équipement. Il couvre également les coûts liés aux communications. Il fournit un service approprié d'appui technique. En matière d'assurance, l'employeur prend en charge les coûts liés à la perte ou à l'endommagement des équipements et des données utilisés par le télétravailleur. C'est à l'entreprise de prendre les mesures qui s'imposent pour assurer la protection des données utilisées et traitées par le télétravailleur (achat de logiciel, mise en place d'un système de code d'accès au serveur de l'entreprise ). De son côté, le télétravailleur doit respecter les règles de l'entreprise qui le concernent : confidentialité, restriction à l'usage professionnel des équipements et des outils. 2. Télétravail indépendant et réglementation [TELETR] Autant la réglementation sur le télétravail salarié est riche et déjà largement précisée par le récent accord européen, autant la réglementation spécifique au télétravail indépendant est inexistante, c'est donc celle du code du commerce qui s'applique. Précisons néanmoins deux points : exercer pour son propre compte une activité de téléservices nécessite obligatoirement de choisir un statut juridique (SARL, EURL, portage, ), même très simple, et ne peut en aucun cas être pratiquée en dehors de ce cadre ; on parlerait alors de "travail au noir". l'exercice de certains métiers sont soumis à des règles strictes de diplôme et contrôle comme la comptabilité ou le droit par exemple ; mais les métiers de téléservices les plus couramment pratiqués (secrétariat, traduction, infographie,...) peuvent s'exercer librement, sans obligations de diplômes, de connaissances ou de contrôles particuliers. 15

17 3. Télétravail et syndicalisme [CEFRIO] Le télétravail révolutionne les bases du syndicalisme car les syndiqués ne sont plus tous regroupés sous un même toit et donc ils ne peuvent plus se grouper pour protester. En entreprise, les travailleurs syndiqués se côtoient régulièrement ce qui permet une circulation fluide des informations syndicales, ce n est pas le cas pour les télétravailleurs qui sont désavantagés du fait de l isolement. Les syndicats considèrent essentiel d exercer une surveillance vigilante sur ses modalités d application du télétravail (statut, mêmes avantages que pour les autres syndiqués, ). Principales revendications 1. pouvoir travailler à leur lieu habituel de travail au moins une fois la semaine. 2. pouvoir continuer à communiquer avec les autres travailleurs par des rencontres formelles. 3. pouvoir rencontrer leurs supérieurs immédiats sur une base régulière. 4. jouir des mêmes avantages et conditions que les autres travailleurs. 5. mêmes possibilités de formation et de développement que les autres travailleurs. 6. ne pas avoir à fournir une plus grande prestation de travail en raison de leur statut. 7. disposer d une ligne à part avec lien à distance pour télétravailler. 8. disposer d un poste de travail payé et entretenu par l employeur. 9. le télétravail doit être volontaire et s assortir d une possibilité de retour. 10. ne pas voir le statut être transformé d un salarié en un travailleur autonome. 11. l employeur doit assumer sa responsabilité en matière de santé et sécurité au travail. 12. le projet de télétravail doit inclure la poursuite de la vie syndicale. 13. le télétravail doit être un droit acquis. 16

18 Mise en oeuvre Nous nous sommes inspirés des travaux du CEFRIO lors du colloque international de mai 2001 au Québec pour tirer les points principaux liés à la mise en œuvre du télétravail. La mise en œuvre du télétravail doit tenir compte de 5 facteurs L infrastructure technologique L entreprise et ses dirigeants La nature du travail L individu et sa personnalité! Le lieu d activité. Il faut aussi prévoir une stratégie de mise en place pour permettre la conduite du changement en toute sécurité et éviter les pertes en cas d échec. C est ce que nous allons développer dans la section suivante. 17

19 1. Technologies utilisées : Toute entreprise doit d abord prévoir des investissements dans les infrastructures de base. Ces investissements sont nécessaires avant de penser à implanter un programme de télétravail. Les technologies utilisées dépendent de plusieurs facteurs, en particulier : Le degré et la nature des interactions du télétravailleur avec d autres personnes Le degré d autonomie ou de mobilité du télétravailleur Le niveau de synchronisation requis Autres les technologies classiques devenues indispensables (ordinateurs, ) On peut trouver d autres technologies comme : Les ordinateurs de poche, téléphones cellulaires ou téléavertisseurs, (nomades) Les technologies de communication : réseaux privés, Internet, intranet, Internet à haute vitesse rend par ailleurs la transmission vidéo accessible et plus économique, les cameras digitales peuvent ainsi servir de support pour les Visioconférences. Les outils logiciels qui facilitent la collaboration sont devenus de plus en plus utilisés. Les logiciels de Groupware permettent aujourd hui de réunir des groupes autour d un projet commun, d un objectif partagé, Mais Internet est sans doute la technologie la plus utilisée, car pas très chère et très utile. Gestion documentaire (pour le travail de groupe) Bibliothèque virtuelle Tableau d affichage (où chacun indique les activités proposées par son groupe) Journal en ligne Messagerie électronique Groupes de discussion pour converser en direct et en différé Visioconférences «Les nouveaux outils technologiques ne créent pas les communautés, ils les soutiennent. En fait, ils prolongent ou redéfinissent les moyens de collaboration conventionnels. Toutefois, ils impliquent un changement d attitude : au lieu d attendre, l individu doit être proactif et apporter sa contribution. Pour être efficaces, les outils exigent, encore et toujours, beaucoup d efforts.» Louis Langelier, président, KLMNOP Canada inc., Montréal, Canada. 2. Gestion de ressources humaines : Le déploiement du télétravail remet en question les pratiques traditionnelles de gestion des ressources humaines. Quelles sont justement les pratiques les plus touchées par le télétravail? Comment s organiser pour gérer à distance, lorsque la gestion par l observation, une pratique encore très répandue, n est plus possible? Quelles sont les nouvelles conditions à mettre en place? 18

20 Pratiques de gestion des RH (Anne Bourhis CEFRIO) Cinq pratiques de gestion des ressources humaines sont touchées par le télétravail. 1. Sélection des individus et des postes : Le télétravail n est pas applicable dans tous les cas, il faut que : Le poste ne doit pas être très dépendant des autres. Il doit plutôt exiger de la concentration. L employé doit avoir certains traits de caractère (autonomie, solidité psychologique, ). Il faut considérer la technologie et la capacités d aménagement du domicile. Le superviseur doit être prêt à adapter, voire à changer son style de gestion. 2. évaluation de la performance : L évaluation n est plus fondée sur l observation mais sur des objectifs et des résultats. Il faut par ailleurs considérer non seulement les résultats quantitatifs mais aussi les résultats qualitatifs : meilleure concentration, moins de fatigue, meilleurs services, Le contrôle de la durée peut tout de même se faire par divers mécanismes. 3. Formation : Il faut penser former les télétravailleurs, mais aussi les superviseurs et le personnel de soutien, sans oublier de sensibiliser les collègues restés au bureau. La formation portera sur les compétences techniques, mais aussi sur les habiletés de communication à distance, l aménagement du domicile, la discipline à instaurer, Une fois le projet lancé, les travailleurs qui ont acquis une certaine expérience pourront servir de relais pour former les futurs télétravailleurs. 4. Modes de communication efficaces : Les outils technologiques ne suffisent pas. Le superviseur doit communiquer régulièrement avec le télétravailleur. Un effort particulier doit être fait pour mettre en place des règles ou même un code de communication adapté aux besoins des télétravailleurs et de l entreprise (Envoi et stockage de documents, temps de réponse au courrier, ) et ceci pour permettre la gestion et le partage des connaissances entre les membres de l équipe virtuelle pour avoir le meilleur fonctionnement de l organisation. 5. Gestion de carrières : L organisation doit communiquer aux télétravailleurs les possibilités de carrière. Mais communiquer l information ne suffit pas toujours. Plusieurs télétravailleurs disent manquer de visibilité, ce qui peut avoir des répercussions négatives sur leur carrière. Pour certains, le télétravail n est peut-être pas indiqué, ou encore d autres formules peuvent être exploitées : projets spéciaux, télétravail temporaire (deux ou trois jours par semaine). L expérience du télétravail amène souvent une organisation à s interroger sur ses pratiques traditionnelles. Dans ce sens, le télétravail peut agir comme un important facteur de changement de l ensemble des pratiques de gestion des ressources humaines au sein d une entreprise. 19

Le Télétravail : gérer et manager le travail à distance. Club RH 2 février 2012

Le Télétravail : gérer et manager le travail à distance. Club RH 2 février 2012 Le Télétravail : gérer et manager le travail à distance Club RH 2 février 2012 Cadre juridique du télétravail Carine NIORT, Avocat associé, Département Droit Social Cabinet FIDAL PLAN Introduction I La

Plus en détail

Accord-cadre sur le télétravail 1

Accord-cadre sur le télétravail 1 S/2002/206.01.02/Accord fr Le 16 juillet 2002 Accord-cadre sur le télétravail 1 1. Considérations générales Dans le cadre de la Stratégie Européenne pour l Emploi, le Conseil européen a invité les partenaires

Plus en détail

TELETRAVAIL I. DEFINITION DU TELETRAVAILLEUR II. STATUT JURIDIQUE III. AVANTAGES ET CONTRAINTES 07/05/2015

TELETRAVAIL I. DEFINITION DU TELETRAVAILLEUR II. STATUT JURIDIQUE III. AVANTAGES ET CONTRAINTES 07/05/2015 TELETRAVAIL 07/05/2015 Le télétravail permet l exécution d un travail à distance grâce à l utilisation interactive des outils et réseaux de télécommunications. Cette forme de travail particulière est rendue

Plus en détail

Mettre en place le télétravail : un projet qui se construit

Mettre en place le télétravail : un projet qui se construit 1 20 juillet 2015 TITRE DE LA PRÉSENTATION POWERPOINT Mettre en place le télétravail : un projet qui se construit Commission du Débat public Réseau Express Grand Lille PRÉSENTATION DE L ARACT NORD PAS

Plus en détail

Charte de télétravail pendulaire

Charte de télétravail pendulaire Charte de télétravail pendulaire 1/5 Sommaire Préambule Définition du télétravail Chapitre 1 : Contexte général 1.1 - Objet 1.2 - Champ d application Chapitre 2 : Application 2.1 - Cadre Juridique 2.2

Plus en détail

Guide du télétravail au Conseil régional : Proposition

Guide du télétravail au Conseil régional : Proposition Guide du télétravail au Conseil régional : Proposition La Région Centre est engagée dans une démarche agenda 21 qui compte parmi ses grands objectifs stratégiques la mise en œuvre de politiques régionales

Plus en détail

Article L. 432-1 du Code du travail

Article L. 432-1 du Code du travail Dans les entreprises de 50 salariés et plus, le chef d entreprise est tenu d organiser la mise en place d un comité d entreprise (CE) composé de représentants élus et syndicaux. Ce comité assume des attributions

Plus en détail

LE TELETRAVAIL AU RECTORAT DE BORDEAUX

LE TELETRAVAIL AU RECTORAT DE BORDEAUX HISTORIQUE Le télétravail à domicile a été mis en place au Rectorat de Bordeaux suite à l approbation du projet présenté auprès de la DATAR dans le cadre d un appel à candidature lancé en 1993 auquel le

Plus en détail

Progressons vers l internet de demain

Progressons vers l internet de demain Progressons vers l internet de demain QU'EST CE QUE LE TÉLÉTRAVAIL? Le télétravail est une forme d organisation et/ou de réalisation du travail, utilisant les technologies de l information et de la communication

Plus en détail

TEMBEC INC. MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION

TEMBEC INC. MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION 1 TEMBEC INC. MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION I. INTRODUCTION A. Objet et objectifs Le Conseil d administration (le «Conseil») de la société par actions Tembec Inc. (la «Société») est responsable de

Plus en détail

Taux global de nomination préférentielle

Taux global de nomination préférentielle 6.2 MESURES DE REDRESSEMENT 1 Taux global de nomination préférentielle Les mesures de redressement d un programme d accès à l égalité ont pour but d augmenter la représentation de chaque groupe visé afin

Plus en détail

GESTION PERSONNELLE NIVEAU TROIS ÉCOLE SECONDAIRE

GESTION PERSONNELLE NIVEAU TROIS ÉCOLE SECONDAIRE Nom : Date : GESTION PERSONNELLE NIVEAU TROIS ÉCOLE SECONDAIRE Compétence 1 : Bâtir et maintenir une image de soi positive Niveau trois : Développer des habiletés afin de maintenir une image de soi positive

Plus en détail

La dématérialisation des procédures de marchés publics

La dématérialisation des procédures de marchés publics La dématérialisation des procédures de marchés publics Définition La dématérialisation des procédures de marchés publics consiste en l utilisation de la voie électronique pour les échanges d informations

Plus en détail

Les avantages de travailler avec des collaborateurs freelance

Les avantages de travailler avec des collaborateurs freelance Liberté, flexibilité, rapport qualité-prix Les avantages de travailler avec des collaborateurs freelance CONTENU 2 Introduction 2 La plus-value d un collaborateur free-lance 5 Conclusion Introduction En

Plus en détail

LES TENDANCES DU MANAGEMENT

LES TENDANCES DU MANAGEMENT Université d été Vendredi 30 mai 2008 Au château de la Pigossière LES TENDANCES DU MANAGEMENT Sur la période 2005/2010 Le management à distance Sommaire I- Le management à distance: pourquoi? Les raisons

Plus en détail

RÈGLEMENTS POLITIQUES - PROCÉDURES

RÈGLEMENTS POLITIQUES - PROCÉDURES RÈGLEMENTS POLITIQUES - PROCÉDURES OBJET : Politique de santé globale du personnel COTE : DG 2013-02 APPROUVÉE PAR : Le conseil d administration le 26 février 2013 EN VIGUEUR LE : 26 février 2013 RESPONSABLE

Plus en détail

Les approches d enseignement supporté dans l ingénierie

Les approches d enseignement supporté dans l ingénierie Les approches d enseignement supporté dans l ingénierie Jan Bujnak Université de Zilina Slovaquie La parole dite et le texte écrit sur papier étaient la base ainsi que le seul moyen de transférer les informations

Plus en détail

LE TRAVAIL COLLABORATIF

LE TRAVAIL COLLABORATIF LE TRAVAIL COLLABORATIF I. Le développement du travail collaboratif Le travail collaboratif, entendu comme situation de travail et de communication de groupe impliquant coopération et coordination, est

Plus en détail

L INTEGRATION D UN NOUVEAU COLLABORATEUR

L INTEGRATION D UN NOUVEAU COLLABORATEUR L INTEGRATION D UN NOUVEAU COLLABORATEUR «Rien ne sert de bien sélectionner, il faut aussi savoir intégrer à point!» Si un recrutement réussi dépend avant toute chose d une solide procédure de sélection,

Plus en détail

1- Définition du télétravail :

1- Définition du télétravail : Introduction L essor des nouvelles technologies de l information et de la communication, l accès à internet à haut débit, la pression de l emploi et de la compétitivité dans les entreprises ont fait émerger

Plus en détail

Services. Expériences d entreprises de moins de 20 salariés. Propositions d axes de travail. Agir pour améliorer les conditions de travail

Services. Expériences d entreprises de moins de 20 salariés. Propositions d axes de travail. Agir pour améliorer les conditions de travail Services à la personne Agir pour améliorer les conditions de travail Expériences d entreprises de moins de 20 salariés Propositions d axes de travail Des problématiques des Des petites entités souvent

Plus en détail

ÉNERGISER L AVENIR Étude d information sur le marché du travail 2008

ÉNERGISER L AVENIR Étude d information sur le marché du travail 2008 Construire un avenir brillant ÉNERGISER L AVENIR Étude d information sur le marché du travail 2008 www.avenirbrillant.ca Financé par le gouvernement du Canada par l entremise du Programme des conseils

Plus en détail

TELE TRAVAIL. . L employeur propose aux organisations syndicales les dispositions suivantes : -Le champ d application

TELE TRAVAIL. . L employeur propose aux organisations syndicales les dispositions suivantes : -Le champ d application COMMISSIONS PARITAIRES DES 14 et 28 janvier 2014 TELE TRAVAIL Constatant un développement anarchique de l application du télé travail dans le réseau Sécurité Sociale, la CFTC a été à l initiative de la

Plus en détail

OFFICE DE L HARMONISATION DANS LE MARCHÉ INTÉRIEUR

OFFICE DE L HARMONISATION DANS LE MARCHÉ INTÉRIEUR OFFICE DE L HARMONISATION DANS LE MARCHÉ INTÉRIEUR (MARQUES, DESSINS ET MODÈLES) Le président DECISION N ADM-04-10 REV DU PRESIDENT DE L OFFICE du 29 mars 2012 relative au télétravail LE PRESIDENT DE L

Plus en détail

MESURES DE REDRESSEMENT

MESURES DE REDRESSEMENT 1 LES MESURES pour l intégration des personnes handicapées au programme d accès à l égalité Le présent document propose des exemples de mesures qui peuvent faire partie du rapport d élaboration pour l

Plus en détail

Programme de formations

Programme de formations Programme de formations Member of Group LES DEFIS DE LA QUALITE Pourquoi mettre en place un Système de Management de la Qualité? Faire évoluer les comportements, les méthodes de travail et les moyens pour

Plus en détail

Renégociation des accords d'entreprise www.steria.com

Renégociation des accords d'entreprise www.steria.com Renégociation des accords d'entreprise. Document confidentiel Document : Nott_négo_131114_V1.ppt Page 1 Renégociation des accords d'entreprise Agenda 1 2 Durée du travail Principes généraux, Horaire de

Plus en détail

PROTOCOLE DE COORDINATION DES CAS URGENTS D INTIMIDATION OU DE VIOLENCE Selon le Code des droits et des responsabilités (BD-3)

PROTOCOLE DE COORDINATION DES CAS URGENTS D INTIMIDATION OU DE VIOLENCE Selon le Code des droits et des responsabilités (BD-3) Selon le Code des droits et des responsabilités (BD-3) Remarque : Le masculin est utilisé pour faciliter la lecture. PRINCIPES FONDAMENTAUX Les incidents provoqués par des conduites intimidantes ou violentes

Plus en détail

PLAN D ACTION RELATIF A L EMPLOI DES SENIORS

PLAN D ACTION RELATIF A L EMPLOI DES SENIORS PLAN D ACTION RELATIF A L EMPLOI DES SENIORS becret OGER INTERNATIONAL [Sélectionnez la date] Service Ressources Humaines OGER INTERNATIONAL Avril 2012 PREAMBULE Constatant que le taux d emploi des 55-64

Plus en détail

ACCORD NATIONAL INTERPROFESSIONNEL DU 19 JUILLET 2005 SUR LE TELETRAVAIL

ACCORD NATIONAL INTERPROFESSIONNEL DU 19 JUILLET 2005 SUR LE TELETRAVAIL ACCORD NATIONAL INTERPROFESSIONNEL DU 19 JUILLET 2005 SUR LE TELETRAVAIL Préambule Les partenaires sociaux européens, UNICE, UEAPME et CEEP d une part, et CES (et le comité de liaison EUROCADRES/CEC) d

Plus en détail

FAIRE APPEL À UN EXPERT

FAIRE APPEL À UN EXPERT FAIRE APPEL À UN EXPERT Décembre 2011 Afin d être en mesure d exercer ses missions, le comité d entreprise dispose de nombreux moyens d information, notamment par les documents que doit lui communiquer

Plus en détail

Charte des PLATEAUX TECHNIQUES

Charte des PLATEAUX TECHNIQUES Charte des PLATEAUX TECHNIQUES L université Blaise Pascal affiche sa volonté de mutualisation de ses équipements scientifiques et sa volonté d ouverture vers son environnement institutionnel et économique.

Plus en détail

1. Processus management et stratégie. Retour

1. Processus management et stratégie. Retour Retour Les principales fonctions du Siège social sont définies suivant un ensemble de processus dont la responsabilité est assurée par le Directeur Général de l Association. La mise en œuvre des activités

Plus en détail

POLITIQUE SUR LA FORMATION ET SUR LE DÉVELOPPEMENT DES RESSOURCES HUMAINES

POLITIQUE SUR LA FORMATION ET SUR LE DÉVELOPPEMENT DES RESSOURCES HUMAINES POLITIQUE SUR LA FORMATION ET SUR LE DÉVELOPPEMENT DES RESSOURCES HUMAINES Politique adoptée par la Résolution CA-2013-2014-7 du conseil d administration du Conservatoire à sa 26 e séance ordinaire tenue

Plus en détail

A V I S N 1.528 ----------------------- Séance du mercredi 9 novembre 2005 --------------------------------------------------

A V I S N 1.528 ----------------------- Séance du mercredi 9 novembre 2005 -------------------------------------------------- A V I S N 1.528 ----------------------- Séance du mercredi 9 novembre 2005 -------------------------------------------------- Mise en œuvre de l'accord volontaire européen sur le télétravail du 16 juillet

Plus en détail

OFFRE D EMPLOI. 2.1 La définition du poste

OFFRE D EMPLOI. 2.1 La définition du poste OFFRE D EMPLOI 1 Introduction Définir une offre d emploi type n est pas un processus anodin à sous-estimer. En effet, l offre que l entreprise va communiquer représente la proposition d emploi vacant.

Plus en détail

Stratégie Tier 2 : Quels avantages pour votre entreprise?

Stratégie Tier 2 : Quels avantages pour votre entreprise? Stratégie Tier 2 : Quels avantages pour votre entreprise? Les décideurs ont beaucoup à gagner de l intégration des données de gestion externes et internes, afin d assurer la disponibilité des informations

Plus en détail

CQP Animateur(trice) d équipe de logistique des industries chimiques. Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification

CQP Animateur(trice) d équipe de logistique des industries chimiques. Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification CQP Animateur(trice) d équipe de logistique des industries chimiques Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification Désignation du métier ou des composantes du métier en lien avec

Plus en détail

TITRE IV : EMBAUCHAGE ET CONTRAT DE TRAVAIL

TITRE IV : EMBAUCHAGE ET CONTRAT DE TRAVAIL TITRE IV : EMBAUCHAGE ET CONTRAT DE TRAVAIL 13 TITRE IV : EMBAUCHAGE ET CONTRAT DE TRAVAIL Article IV.1. Embauchage a) Postes vacants Le personnel est tenu informé, par voie d'affichage, des catégories

Plus en détail

BIBLIOTHÈQUE ET ARCHIVES CANADA PLAN D ÉVALUATION 2008-2009

BIBLIOTHÈQUE ET ARCHIVES CANADA PLAN D ÉVALUATION 2008-2009 BIBLIOTHÈQUE ET ARCHIVES CANADA PLAN D ÉVALUATION 2008-2009 Division du rendement et de l information institutionnels Direction générale de la gestion intégrée Présenté au : Comité d évaluation de Bibliothèque

Plus en détail

LA CONCILIATION TRAVAIL-FAMILLE

LA CONCILIATION TRAVAIL-FAMILLE LA CONCILIATION TRAVAIL-FAMILLE LA CONCILIATION TRAVAIL-FAMILLE Cette fi che est un outil d introduction au concept de la conciliation travail-famille. Elle est destinée aux gestionnaires de PME afi n

Plus en détail

GUIDE ASSISTANT DE PREVENTION

GUIDE ASSISTANT DE PREVENTION GUIDE ASSISTANT DE PREVENTION SOMMAIRE PROFIL DE RECRUTEMENT - STATUT... 1 LES QUALITES ATTENDUES LA FORMATION... 1 ROLE, MISSIONS ET CHAMP D INTERVENTION... 1 A. Rôle et champ d intervention... 1 B. Les

Plus en détail

Les nouvelles organisations du travail

Les nouvelles organisations du travail Les nouvelles organisations du travail Flexineo Travail 2.0, e-travail et solutions d éco-mobilité : Flexineo aide les entreprises et les collectivités à optimiser l organisation du travail et les déplacements,

Plus en détail

Financement des formations à la sécurité

Financement des formations à la sécurité Financement des formations à la sécurité Il existe de nombreux contentieux, soit avec l administration, soit avec des OPCA, sur la question du financement des formations à la sécurité. La présente note

Plus en détail

Déclaration commune sur le télétravail des partenaires sociaux européens du secteur de l'assurance

Déclaration commune sur le télétravail des partenaires sociaux européens du secteur de l'assurance Déclaration commune sur le télétravail des partenaires sociaux européens du secteur de l'assurance I. Introduction Plus de dix ans après la signature par les partenaires sociaux européens de l'accord-cadre

Plus en détail

RECUEIL DES RÈGLES DE GESTION

RECUEIL DES RÈGLES DE GESTION RECUEIL DES RÈGLES DE GESTION POLITIQUE RELATIVE À L APPRÉCIATION DU PERSONNEL PROFESSIONNEL ET DUPERSONNEL DE SOUTIEN (PO 13) RECUEIL DES RÈGLES DE GESTION POLITIQUE RELATIVE À L APPRÉCIATION DU PERSONNEL

Plus en détail

Table des matières. Introduction

Table des matières. Introduction Table des matières Introduction A la suite de l obtention de mon baccalauréat économique et social mention assez bien, je me suis dirigée vers la formation Gestion des Entreprises et des Administrations

Plus en détail

POLITIQUE DE FORMATION

POLITIQUE DE FORMATION POLITIQUE DE FORMATION ET DE DEVELOPPEMENT DES COMPETENCES Table des matières 1. Préambule... - 2-2. Buts généraux... - 2-3. Objectifs... - 2-4. Axes et typologie de formation... - 3-4.1 Axes de formation...

Plus en détail

Charte nationale de l accompagnement à la scolarité

Charte nationale de l accompagnement à la scolarité 1 Le droit à l éducation est un droit fondamental dans notre société. Cette exigence démocratique d une meilleure formation générale et d un haut niveau de qualification pour tous correspond aux besoins

Plus en détail

LETTRE D'INFORMATION AU CE - AVRIL 2009 -

LETTRE D'INFORMATION AU CE - AVRIL 2009 - LETTRE D'INFORMATION AU CE - AVRIL 2009 - Que peut demander le ce en avril? Au mois d'avril le CE peut demander à être consulté sur plusieurs points : Pour les entreprises de moins de 300 salariés : point

Plus en détail

LA GESTION DE LA FORCE DE VENTE ABORDEE SOUS L ANGLE DE LA REMUNERATION

LA GESTION DE LA FORCE DE VENTE ABORDEE SOUS L ANGLE DE LA REMUNERATION LA GESTION DE LA FORCE DE VENTE ABORDEE SOUS L ANGLE DE LA REMUNERATION Depuis quelques années, on constate une grande évolution de la fonction vente ; avec le passage de la notion de l acte de vente à

Plus en détail

Performance et valorisation RH

Performance et valorisation RH Performance et valorisation RH Document téléchargeable à des fins de consultation. Toute utilisation à des fins commerciales proscrite sans autorisation expresse de l auteur. 1 La fonction «Ressources

Plus en détail

CONCLUSIONS. Par rapport aux résultats obtenus, on peut conclure les idées suivantes :

CONCLUSIONS. Par rapport aux résultats obtenus, on peut conclure les idées suivantes : CONCLUSIONS L application de la PNL à l entreprise est confrontée aux besoins des leaders d équipe, tels que: la gestion de son propre développement, du stress, la résolution des problèmes tels que les

Plus en détail

L importance de la fonction RH dans les organisations

L importance de la fonction RH dans les organisations ENSAIA, 2ème année - RH L importance de la fonction RH dans les organisations Organisation de la présentation I. Introduction : la fonction RH dans l organisation II. Présentation des missions de la GRH

Plus en détail

Le concept FAH (ou ASP en anglais)

Le concept FAH (ou ASP en anglais) Le concept FAH (ou ASP en anglais) Présentation FAH signifie Fournisseur d Application Hébergé ASP signifie Application Service Provider L utilisation d un logiciel de gestion classique peut se révéler

Plus en détail

Les mutuelles de prévention

Les mutuelles de prévention Les modes de tarification de la Commission sur la Santé et Sécurité au Travail (CSST) Annuellement, chaque employeur doit remettre à la CSST une prime dont le montant est calculé selon le taux de prime.

Plus en détail

Charte du tourisme durable

Charte du tourisme durable Annexes Charte du tourisme durable Annexe 1 Les participants de la Conférence mondiale du Tourisme durable, réunis à Lanzarote, îles Canaries, Espagne, les 27 et 28 avril 1995, Conscients que le tourisme

Plus en détail

La place en crèche d entreprise :

La place en crèche d entreprise : La place en crèche d entreprise : Comment facilite-t-elle la conciliation vie familiale et vie professionnelle des salariés-parents? Direction Marketing Communication Etudes www.babilou.com Note méthodologique

Plus en détail

Pourquoi l ACEP a-t-elle renouvelé le bail du 100, rue Queen?

Pourquoi l ACEP a-t-elle renouvelé le bail du 100, rue Queen? Pourquoi l ACEP a-t-elle renouvelé le bail du 100, rue Queen? Un comité sur les locaux à bureaux composé de plusieurs membres du Conseil exécutif national a été mis sur pied. Des représentants de la gestion

Plus en détail

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE [Prénom Nom] Rapport sur le stage effectué du [date] au [date] Dans la Société : [NOM DE LA SOCIETE : Logo de la société] à [Ville] [Intitulé du

Plus en détail

ORGANISATIONS POLITIQUE ET ADMINISTRATIVE 6.12. SERVICE DES RESSOURCES HUMAINES Page 1 de 7 DIRECTION DU SERVICE DES RESSOURCES HUMAINES

ORGANISATIONS POLITIQUE ET ADMINISTRATIVE 6.12. SERVICE DES RESSOURCES HUMAINES Page 1 de 7 DIRECTION DU SERVICE DES RESSOURCES HUMAINES SERVICE DES RESSOURCES HUMAINES Page 1 de 7 DIRECTION DU SERVICE DES RESSOURCES HUMAINES Conformément aux dispositions législatives et réglementaires en vigueur, l'emploi de direction du Service des ressources

Plus en détail

LOI SUR SÉCURISATION DE L EMPLOI INCIDENCES SUR LE FONCTIONNEMENT DU CHSCT

LOI SUR SÉCURISATION DE L EMPLOI INCIDENCES SUR LE FONCTIONNEMENT DU CHSCT NOTE D INFORMATION-juillet 2013 LOI SUR SÉCURISATION DE L EMPLOI INCIDENCES SUR LE FONCTIONNEMENT DU CHSCT La loi du 14 Juin 2013 relative à la sécurisation de l emploi (n 2013-504) a introduit plusieurs

Plus en détail

Au cours d une semaine l élève de STG aura 14 h d enseignement technologique et 15 h d enseignement général.

Au cours d une semaine l élève de STG aura 14 h d enseignement technologique et 15 h d enseignement général. C est une section technologique dans un lycée général. En STG, les élèves découvrent l entreprise, son environnement économique et juridique, s initient au management des organisations, à l information

Plus en détail

Classification et accords de salaires pour les salariés des entreprises du paysage CCN du 10 octobre 2008 étendue le 25 mars 2009

Classification et accords de salaires pour les salariés des entreprises du paysage CCN du 10 octobre 2008 étendue le 25 mars 2009 Classification et accords de salaires pour les salariés des entreprises du paysage CCN du 10 octobre 2008 étendue le 25 mars 2009 Les entreprises du paysage de la CNATP ont 6 mois après la date d extension

Plus en détail

DROIT SOCIAL INTERNATIONAL ET EUROPÉEN EN PRATIQUE

DROIT SOCIAL INTERNATIONAL ET EUROPÉEN EN PRATIQUE Michel Miné Christine Boudineau Anne Le Nouvel Marie Mercat-Bruns Bruno Silhol DROIT SOCIAL INTERNATIONAL ET EUROPÉEN EN PRATIQUE, 2010 ISBNÞ: 978-2-212-54678-1 VI. MOBILITÉ DES SALARIÉS 127 Section 2.

Plus en détail

Formation. Position. Les défis

Formation. Position. Les défis Position Formation Outre le partenariat social, la formation est l un des plus importants facteurs du succès de l économie suisse. Elle a aussi un rôle clé lorsqu il s agit de combattre la pénurie de main-d

Plus en détail

Rapport annuel au Parlement 2005-2006 L application de la Loi sur l accès à l information et de la Loi sur la protection des renseignements personnels

Rapport annuel au Parlement 2005-2006 L application de la Loi sur l accès à l information et de la Loi sur la protection des renseignements personnels Rapport annuel au Parlement 2005-2006 L application de la Loi sur l accès à l information et de la Loi sur la protection des renseignements personnels RC4415(F) Avant-propos Le présent rapport annuel au

Plus en détail

Compétences essentielles numériques dans les petites entreprises rurales QUESTIONNAIRE DU SONDAGE PRÉ- FORMATION DES EMPLOYEURS

Compétences essentielles numériques dans les petites entreprises rurales QUESTIONNAIRE DU SONDAGE PRÉ- FORMATION DES EMPLOYEURS 1 Nom de l organisation INTRODUCTION Merci de prendre le temps de participer à ce sondage. Les résultats nous fourniront des données essentielles afin de mesurer l efficacité de la formation. Ces données

Plus en détail

La prise en charge de la santé et de la sécurité dans un établissement d enseignement

La prise en charge de la santé et de la sécurité dans un établissement d enseignement La prise en charge de la santé et de la sécurité dans un établissement d enseignement La gestion de la santé et de la sécurité du travail doit faire partie intégrante des activités quotidiennes d un établissement.

Plus en détail

Système de gestion de sécurité dans le transport ferroviaire

Système de gestion de sécurité dans le transport ferroviaire Système de gestion de sécurité dans le transport ferroviaire Dr CHEN Daoxing, ingénieur expert au Bureau de la sécurité des transports du Canada Présentation générale du système de sécurité Définition

Plus en détail

Securex : L humain avant tout

Securex : L humain avant tout Securex : L humain avant tout Qui sommes-nous? Spécialistes des ressources humaines, nous sommes à vos côtés pour vous conseiller et ce, quelles que soient les questions que vous vous posez en la matière.

Plus en détail

Institution de délégués de site

Institution de délégués de site Institution de délégués de site Dans les établissements employant habituellement moins de onze salariés et dont l'activité s'exerce sur un même site où sont employés durablement cinquante salariés et plus,

Plus en détail

Techniques de l informatique 420.AC. DEC intensif en informatique, option gestion de réseaux informatiques

Techniques de l informatique 420.AC. DEC intensif en informatique, option gestion de réseaux informatiques Plan de cours Techniques de l informatique 420.AC DEC intensif en informatique, option gestion de réseaux informatiques 420-691-MA Stage en entreprise Site du stage en entreprise : http://stages.cmaisonneuve.qc.ca/evaluation/1748/

Plus en détail

DOCUMENT PRÉLIMINAIRE

DOCUMENT PRÉLIMINAIRE DOCUMENT PRÉLIMINAIRE Principes universels de base de bonne gouvernance du Mouvement olympique et sportif 1. Vision, mission et stratégie p. 2 2. Structures, règlementations et processus démocratique p.

Plus en détail

GUIDE DE STAGE. AEC- Développeur-intégrateur SharePoint. Stage du mardi 3 septembre 2013 au vendredi 4 octobre 2013

GUIDE DE STAGE. AEC- Développeur-intégrateur SharePoint. Stage du mardi 3 septembre 2013 au vendredi 4 octobre 2013 GUIDE DE STAGE AEC- Développeur-intégrateur SharePoint Stage du mardi 3 septembre 2013 au vendredi 4 octobre 2013 Le présent guide a été conçu pour servir de référence aux entreprises acceptant de recevoir,

Plus en détail

Cartographie de compétences d un entrepreneur

Cartographie de compétences d un entrepreneur Cartographie de compétences d un entrepreneur Mission générale L entrepreneur définit la stratégie générale de l entreprise et supervise sa mise en œuvre Principales activités L entrepreneur fixe les objectifs

Plus en détail

Risk Management pour les entreprises

Risk Management pour les entreprises Risk Management pour les entreprises Ne laissez rien au hazard RM- Maîtrise Risk Management pour les entreprises procéder avec méthode La gestion repose sur un processus de prise de et d activités en constante

Plus en détail

L utilisation des TIC par le personnel enseignant. Marie-José Roy FRÉQUENCE D UTILISATION ET INTERNET

L utilisation des TIC par le personnel enseignant. Marie-José Roy FRÉQUENCE D UTILISATION ET INTERNET L utilisation des TIC par le personnel enseignant Marie-José Roy Depuis l apparition des micro-ordinateurs dans les années 1980, la tâche des enseignantes et enseignants s est vue modifiée à mesure que

Plus en détail

SOMMAIRE DE LA RÉPONSE DE LA DIRECTION

SOMMAIRE DE LA RÉPONSE DE LA DIRECTION SOMMAIRE DE LA RÉPONSE DE LA DIRECTION Rapport d évaluation final de l Initiative de la nouvelle économie (INÉ) Date : le 17 mars 2010 Programme de l INÉ : contexte Dans le cadre du plan du gouvernement

Plus en détail

Politique de gestion des ressources humaines

Politique de gestion des ressources humaines Politique de gestion des ressources humaines Adopté au conseil d administration le 18 octobre 2005 Résolution numéro 2068 Amendé le 16 avril 2013 par le conseil d administration Résolution numéro 2592

Plus en détail

e-management & stratégie

e-management & stratégie Plan de la session e-management & stratégie AIMS 6-6-22 Henri ISAAC Emmanuel JOSSERAND Michel KALIKA Université Paris Dauphine! L observatoire du e-management! Vers l entreprise numérique? (H. Isaac)!

Plus en détail

Politique de Gestion des Conflits d Intérêts

Politique de Gestion des Conflits d Intérêts Politique de Gestion des Conflits d Intérêts Rédigé par : Olivier Ramé Signature : Autorisé par : Olivier Ramé (RCCI) Signature : Date de création : 23/03/2012 Diffusé le : 26/03/2012 auprès de : Collaborateurs

Plus en détail

Mais au-delà de cette image simpliste (mais fréquente) comment se présente concrètement le télétravail?

Mais au-delà de cette image simpliste (mais fréquente) comment se présente concrètement le télétravail? #Télétravail Dans un environnement économique mondialisé, du flux tendu et surtout de l évolution des équipements avec les ordinateurs portables, les smartphones et la connexion internet sur tous les lieux

Plus en détail

Agenda annuel des informations / consultations du CE

Agenda annuel des informations / consultations du CE La question du DRH Agenda annuel des informations / consultations du CE Un certain nombre d informations et/ou consultations annuelles ou trimestrielles obligatoires doivent être mises en œuvre par l employeur,

Plus en détail

La mobilité interne, enjeu d efficacité des organisations. Hélène Beaugrand juillet 2014

La mobilité interne, enjeu d efficacité des organisations. Hélène Beaugrand juillet 2014 La mobilité interne, enjeu d efficacité des organisations Hélène Beaugrand juillet 2014 1 Sommaire 1 Qu entend-on par mobilité? 2 Les grands enjeux de la mobilité 3 La mobilité professionnelle en pratiques

Plus en détail

Devenir agent général d assurance. Collaborateurs. Relation onseiller. Entrepreneur. Assurance. Écoute. Proximité

Devenir agent général d assurance. Collaborateurs. Relation onseiller. Entrepreneur. Assurance. Écoute. Proximité Devenir agent général d assurance Entrepreneur Indépendant Relation onseiller Écoute Clients Libre Proximité Collaborateurs Assurance Quelques chiffres... 13 000 Les agents généraux d assurance sont au

Plus en détail

PACK ON DEMAND. Solution SaaS pour PME

PACK ON DEMAND. Solution SaaS pour PME PACK ON DEMAND Solution SaaS pour PME 1 Yourcegid RH Pack On Demand : Solution de gestion de la Paie et des Ressources Humaines, dédiée aux PME, en mode SaaS. Un grand souffle sur les ressources humaines

Plus en détail

REFERENTIEL D AMENAGEMENT DES ESPACES DE BUREAU DE LA MAIRIE DE PARIS

REFERENTIEL D AMENAGEMENT DES ESPACES DE BUREAU DE LA MAIRIE DE PARIS REFERENTIEL D AMENAGEMENT DES ESPACES DE BUREAU DE LA MAIRIE DE PARIS V2. 3/23/2011 1 / 7 SOMMAIRE DU REFERENTIEL INTRODUCTION PREAMBULE POURQUOI UN REFERENTIEL D AMENAGEMENT DES ESPACES DE BUREAU? P.

Plus en détail

À l ère d une GRH en transition 3 e édition

À l ère d une GRH en transition 3 e édition DelasupervisionàlagestiondesRESSOURCESHUMAINES Àl èred unegrhentransition 3 e édition Chapitre4 L analysedespostesetlaplanificationdesressources humaines 1. Parmi les méthodes suivantes, laquelle ne fait

Plus en détail

OBJECTIFS DE CERTIFICATION

OBJECTIFS DE CERTIFICATION OBJECTIFS DE CERTIFICATION DESCRIPTION DE LA REFERENCE PARTAGEE ASSISTANT COMMERCIAL IMPORT EXPORT EN TERMES D UNITES COMMUNES D ACQUIS D APPRENTISSAGE Tableau descriptif des unités d acquis d apprentissage

Plus en détail

RAPPORT A LA COMMISSION PERMANENTE. Séance du vendredi 19 octobre 2012 POLITIQUE A06 CONFORTER L'ATTRACTIVITÉ ÉCONOMIQUE DURABLE DES YVELINES

RAPPORT A LA COMMISSION PERMANENTE. Séance du vendredi 19 octobre 2012 POLITIQUE A06 CONFORTER L'ATTRACTIVITÉ ÉCONOMIQUE DURABLE DES YVELINES RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DÉPARTEMENT DES YVELINES Direction Générale des Services Direction de l'economie et de l'emploi DEE-Mission Numérique 2012-CP-4337 Affaire suivie par : M. Truchy Poste: RAPPORT A LA

Plus en détail

POLITIQUE DE GOUVERNANCE N o : Le conseil d administration Le :

POLITIQUE DE GOUVERNANCE N o : Le conseil d administration Le : Destinataires : POLITIQUE DE GOUVERNANCE N o : Administrateurs, directeurs, gestionnaires, médecins, employés, bénévoles, stagiaires et fournisseurs Élaborée par : Le conseil d administration Le : Adoptée

Plus en détail

Management de projet

Management de projet Management de projet Programme de stage Le métier de Chef de Projet 2 Objectifs 2 Démarche 3 Contenu du programme 4 Modalités d intervention 5 Quelques références 6 www.laurentderauglaudre.com 1/6 370

Plus en détail

Parcours de formation modulaire

Parcours de formation modulaire Parcours de formation modulaire CQPM 0264 : Coordinateur (trice) du développement des ressources humaines de l entreprise CQPM 0265 : Technicien (ne) en gestion et administration des ressources humaines

Plus en détail

SECRETARIAT : ORGANISATION, TECHNIQUES ET METHODES DE TRAVAIL

SECRETARIAT : ORGANISATION, TECHNIQUES ET METHODES DE TRAVAIL MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION SECRETARIAT

Plus en détail

COMMENT COUVRIR LE RISQUE DÉPENDANCE?

COMMENT COUVRIR LE RISQUE DÉPENDANCE? COMMENT COUVRIR LE RISQUE DÉPENDANCE? LE RÔLE DES CONTRATS COLLECTIFS D ENTREPRISE La dépendance se caractérise par des restrictions dans la réalisation des activités de la vie quotidienne et sociale.

Plus en détail

Les droits syndicaux en matière d environnement

Les droits syndicaux en matière d environnement Les droits syndicaux en matière d environnement 1. Introduction Le CPPT dispose de compétences par rapport à l environnement. Le CE n a, quant à lui, pas de compétence propre par rapport à l environnement

Plus en détail

Exemple de charte d'introduction du télétravail Secteur privé.

Exemple de charte d'introduction du télétravail Secteur privé. Exemple de charte d'introduction du télétravail Secteur privé. Ce document doit être adapté en fonction de la configuration de votre expérimentation et des modalités validées par la direction. Préambule.

Plus en détail

Cadre complet de mieux-être en milieu travail Présenté par : Marilyn Babineau, Réseau de santé Horizon Isabelle Duguay, Réseau de santé Vitalité Le 7

Cadre complet de mieux-être en milieu travail Présenté par : Marilyn Babineau, Réseau de santé Horizon Isabelle Duguay, Réseau de santé Vitalité Le 7 Cadre complet de mieux-être en milieu travail Présenté par : Marilyn Babineau, Réseau de santé Horizon Isabelle Duguay, Réseau de santé Vitalité Le 7 novembre 2012 Cadre de mieux-être en Le cadre de notre

Plus en détail

Parcours de formation modulaire

Parcours de formation modulaire Parcours de formation modulaire CQPM 0264 : Coordinateur (trice) du développement des ressources humaines de l entreprise Public concerné Assistant(e) RH débutant dans le poste ou personne chargée de la

Plus en détail