COMPLEXE DU PONTI La Trocante

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "COMPLEXE DU PONTI La Trocante"

Transcription

1 Janvier 2006 Page 1 sur 20 COMPLEXE DU PONTI La Trocante Rue de Fernelmont, Champion Tél. : 081/ Fax : 081/ Web : Avec le soutien financier de la Ministre de la Santé, de l Action Sociale et de l Egalité des Chances de la Région Wallonne

2 Janvier 2006 Page 2 sur 20 Tableau récapitulatif des 6 catégories de l Indice Passe-Partout Chaisard seul Entrer OUI 1 OUI 5 Commentaires : Pas de problème particulier Circuler NON 2 NON 6 Commentaires : Circulation sur 3 niveaux et absence d ascenseur Utiliser NON 3 NON 7 Commentaires : Hauteur minimale et maximale des rayonnages inaccessible aux chaisards Stationner OUI 4 NON 8 Commentaires : Absence du marquage au sol du logo chaisard Indice global 5 Chaisard assisté Entrer OUI 1 OUI 5 Commentaires : Pas de problème particulier Circuler NON 2 NON 6 Commentaires : Circulation sur 3 niveaux et absence d ascenseur Utiliser OUI 3 OUI 7 Commentaires : La présence de l aidant annule les problèmes de hauteur Stationner OUI 4 NON 8 Commentaires : Absence du marquage au sol du logo chaisard Indice global 5 Personne marchant difficilement Stationner OUI 1 NON 5 Commentaires : Absence du marquage au sol du logo chaisard Entrer OUI 2 OUI 6 Commentaires : Pas de problème particulier Circuler NON 3 NON 7 Commentaires : Escalier à claire voie Utiliser NON 4 NON 8 Commentaires : Hauteur minimale et maximale des rayonnages inaccessible Indice global 2

3 Janvier 2006 Page 3 sur 20 Personne déficiente visuelle Chien d assistance admis ou pris en charge OUI 1 Bâtiment et entrée repérables OUI 2 Signalisation visuelle ou élimination des dangers NON 3 Signalisation tactile des dangers NON 4 Informations concernant la localisation des services OUI 5 Possibilité de déplacement autonome vers ces services NON 6 Utilisation autonome des services par les malvoyants NON 7 Utilisation autonome des services par les aveugles NON 8 Présence d aménagements spécifiques NON 9 Commentaires : Potelets à l extérieur inférieurs à 1m Indice global 2 Personne déficiente auditive Possibilité de prise de contact «à distance» OUI 1 Information auditive par amplification NON 2 Information auditive par boucle à induction magnétique S. O. 3 Présence de sous-titrage dans des contextes particuliers S. O. 4 Présence d une personne sensibilisée aux modes visuels de communication NON 5 Personne ayant une connaissance de base en langue des signes NON 6 Personne ayant une connaissance approfondie en langue des signes NON 7 Présence en permanence d une personne connaissant la langue des signes NON 8 Présence de dispositifs spécifiques d alerte NON 9 Commentaires : Ambiance sonore un peu bruyante Indice global 1 Personne avec difficultés de compréhension Identifier le bâtiment dans son environnement OUI 1 Identifier l entrée et les heures d ouverture OUI 2 Franchir les dispositifs techniques de l entrée S.O. 3 Présence d informations visuelles de localisation OUI 4 Organisation des informations OUI 5 Continuité de la signalétique OUI 6 Diffusion d informations utilitaires auditives S.O. 7 Supports facilitant la compréhension (infos de type FACILE A LIRE) S.O. 8 Présence de dispositifs d accueil S3A NON 9 Commentaires : Pas de problème particulier Indice global 8

4 Janvier 2006 Page 4 sur 20 Présentation générale STATIONNER ET CHEMINER VERS L ENTREE : Le magasin dispose d une vaste aire de stationnement extérieure dont 4 emplacements sont réservés aux personnes à mobilité réduite. Les piétons qui arrivent depuis ce parking accèdent alors au magasin en empruntant la porte automatique. Il est également possible aux clients d utiliser un parking souterrain ne comptant qu un emplacement réservé. Depuis ce parking, l accès au magasin se fait via un des deux ascenseurs. ENTRER : L entrée dans le magasin se fait via une porte automatique coulissante qui donne accès à un grand hall. Si l on vient du parking souterrain, l ascenseur donne accès à ce même hall et on peut alors rentrer de plain-pied dans le magasin. CIRCULER A L INTERIEUR DU BATIMENT : Les zones de circulation dans le magasin sont bien larges et de plain-pied. Il est probable de rencontrer l un ou l autre présentoir temporaire qui encombrerait le passage, ce qui compliquera la progression des personnes à mobilité réduite. Le magasin s étend sur 3 niveaux, le sous-sol, le rez-de-chaussée et le 1 er étage. Un large escalier permet de relier les différents niveaux, mais aucun dispositif n est prévu pour les chaisards.

5 Janvier 2006 Page 5 sur 20 Détail de notre analyse 1 ère PARTIE : HANDICAP PHYSIQUE Chaisard seul Indice global 5 Chaisard assisté Indice global 5 Personne marchant difficilement Indice global 2 ENTRER Porte d entrée du bâtiment Ascenseurs donnant accès au hall Entrée du magasin L entrée, en venant du parking extérieur se fait via une porte coulissante automatique. Elle donne accès à un grand hall commun entre La Trocante et le Brico. C est dans ce grand sas que se trouve l entrée du magasin à proprement dit. - Entrée de plain-pied - Revêtement de sol stable - Porte automatique bien large - Ascenseurs de grande taille - Boutons de sélection des étages à bonne hauteur

6 Janvier 2006 Page 6 sur 20 Résultats de l analyse : ENTRER Chaisard seul Entrer OUI 1 OUI 5 Chaisard assisté Entrer OUI 1 OUI 5 Personne marchant difficilement Entrer OUI 2 OUI 6 CIRCULER Allées de circulation La circulation à l intérieur du magasin se fait dans des allées bien larges. Il est cependant fréquent que des présentoirs temporaires encombrent le passage. Le magasin compte 3 étages reliés entre eux par un large escalier à claire-voie. Cependant, on ne trouve aucun dispositif d accès aux étages pour les chaisards. - Aires de manœuvres bien amples - Revêtement de sol stable et non glissant - Voies de circulation bien larges - Pas de possibilité de s asseoir - Présence de présentoirs temporaires gênant le passage - Présence de 2 escaliers sans alternative

7 Janvier 2006 Page 7 sur 20 Résultats de l analyse : CIRCULER Chaisard seul Circuler NON 2 NON 6 Chaisard assisté Circuler NON 2 NON 6 Personne marchant difficilement Circuler NON 3 NON 7 UTILISER Comme nous le savons, l utilisation des présentoirs est rendue difficile par les impératifs marketing. Il y a en effet de fortes chances pour qu un ou plusieurs des produits convoités soient disposés hors d atteinte. Ceci est évidemment valable tant pour les chaisards que pour les personnes se baissant difficilement. Il est cependant toujours possible de solliciter l aide de membres du personnel. - Hauteur minimale et maximale des présentoirs inaccessible à certaines personnes à mobilité réduite - Guichet d accueil/caisse et bureaux de dépôt trop hauts Résultats de l analyse : UTILISER Chaisard seul Utiliser NON 3 NON 7 Chaisard assisté Utiliser OUI 3 OUI 7

8 Janvier 2006 Page 8 sur 20 Personne marchant difficilement Utiliser NON 4 NON 8 STATIONNER Emplacements PMR à l extérieur EMPLACEMENT(S) RESERVE(S) Le parking extérieur du magasin propose à sa clientèle 4 emplacements réservés dont 2 sont aux dimensions réglementaires. Ils sont signalés verticalement par le panneau officiel et sont délimités au sol. POSSIBILITE(S) DE STATIONNEMENT A MOINS DE 100 METRES Possibilité de stationnements dans le parking face à l entrée, dans le parking souterrain ou dans le parking à l étage. En venant du parking souterrain, on rejoint le hall via un des deux ascenseurs. - Identification des emplacements officiels - Nombre suffisant d emplacements officiels - Surface plane au niveau des emplacements - Revêtement non glissant au niveau des emplacements - Circulation sans souci jusqu à l entrée - Absence du marquage au sol du logo chaisard

9 Janvier 2006 Page 9 sur 20 Résultats de l analyse : STATIONNER Chaisard seul Stationner OUI 4 NON 8 Chaisard assisté Stationner OUI 4 NON 8 Personne marchant difficilement Stationner OUI 1 NON 5

10 Janvier 2006 Page 10 sur 20 Récapitulatif des fonctions analysées : Pour le chaisard seul : Fonction Niveau acceptable Indice Niveau performant Indice Entrer OUI 1 OUI 5 Circuler NON 2 NON 6 Utiliser NON 3 NON 7 Stationner OUI 4 NON 8 Indice global 5 Pour le chaisard assisté : Fonction Niveau acceptable Indice Niveau performant Indice Entrer OUI 1 OUI 5 Circuler NON 2 NON 6 Utiliser OUI 3 OUI 7 Stationner OUI 4 NON 8 Indice global 5 Pour la personne marchant difficilement : Fonction Niveau acceptable Indice Niveau performant Indice Stationner OUI 1 NON 5 Entrer OUI 2 OUI 6 Circuler NON 3 NON 7 Utiliser NON 4 NON 8 Indice global 2 Cote d excellence Indice 9 : Pour obtenir la cote 9, il faut que les critères concernant l Entrée, la Circulation intérieure, l Utilisation des équipements et le Stationnement soient compatibles en tous points avec les réglementations légales en vigueur (ex: CWATUP, RRU, ), ce qui n est pas le cas.

11 Janvier 2006 Page 11 sur 20 2 ème PARTIE : handicaps sensoriels et cognitifs Personne déficiente visuelle Indice global 2 ENTRER Nous étudions ici l acceptation du chien d assistance et le repérage du bâtiment par le malvoyant. Entrée du dépôt située chaussée de Louvain Borne signalant l entrée du complexe Enseigne bien visible Le magasin est repérable grâce à plusieurs grandes enseignes. L entrée n est pas aisément identifiable depuis la chaussée de Louvain mais une flèche de couleur contrastée placée sur la façade indiquant «entrée» facilitera néanmoins le repérage. Les chiens d assistance sont autorisés dans le complexe. - Chiens d assistance admis dans le magasin - Magasin signalé par plusieurs grandes enseignes Résultats de l analyse : ENTRER Personne déficiente visuelle Fonction Entrer Acceptation Indice Chien d assistance admis ou pris en charge OUI 1 Bâtiment et entrée repérables OUI 2

12 Janvier 2006 Page 12 sur 20 ETRE SECURISE Nous étudions ici la signalisation tactile ou visuelle des dangers. Porte d entrée automatique Comptoir d accueil situé à proximité de l entrée Dans le magasin, il est nécessaire de se faire accompagner. Nous n analyserons alors que l accès jusqu au comptoir d accueil. - Potelets à l extérieur inférieurs à 1m Résultats de l analyse : ETRE SECURISE Personne déficiente visuelle Fonction Etre sécurisé Acceptation Indice Signalisation visuelle ou élimination des dangers NON 3 Signalisation tactile des dangers NON 4

13 Janvier 2006 Page 13 sur 20 CIRCULER Nous étudions ici la présence d informations permettant de localiser les services et le déplacement autonome des personnes vers ces services. Présence de signalétique Panneaux délimitant les rayonnages Un guichet d accueil est installé à l entrée du magasin. Les personnes déficientes visuelles pourront s y renseigner sur la localisation des services. A l intérieur du magasin, la signalétique est cohérente et bien contrastée. Chaque rayon est signalé à l aide de panneaux contrastés. - Signalisation correcte et cohérente dans le complexe, puis dans le magasin - Installation du comptoir d accueil à l entrée du magasin - Signalisation des rayons par des panneaux contrastés Résultats de l analyse : CIRCULER Personne déficiente visuelle Fonction Circuler Acceptation Indice Informations concernant la localisation des services OUI 5 Possibilité de déplacement autonome vers ces services NON 6 UTILISER Nous étudions ici l utilisation autonome des services pour les malvoyants et pour les aveugles. - Aucune possibilité pour les personnes déficientes visuelles d identifier les articles.

14 Janvier 2006 Page 14 sur 20 Résultats de l analyse : UTILISER Personne déficiente visuelle Fonction Utiliser Acceptation Indice Utilisation autonome des services par les malvoyants NON 7 Utilisation autonome des services par les aveugles NON 8 Cote d excellence Indice 9 : Pour accéder à la cote 9, il faut que les aménagements en matière d autonomie et de sécurité des personnes aveugles et malvoyantes soient particulièrement poussés, ce qui n est pas le cas. Récapitulatif des fonctions analysées : Personne déficiente visuelle Fonctions Acceptation Indice Chien d assistance admis ou pris en charge OUI 1 Bâtiment et entrée repérables OUI 2 Signalisation visuelle ou élimination des dangers NON 3 Signalisation tactile des dangers NON 4 Informations concernant la localisation des services OUI 5 Possibilité de déplacement autonome vers ces services NON 6 Utilisation autonome des services par les malvoyants NON 7 Utilisation autonome des services par les aveugles NON 8 Présence d aménagements spécifiques NON 9 Indice global 2

15 Janvier 2006 Page 15 sur 20 Personne déficiente auditive Indice global 1 PRENDRE CONTACT Nous étudions ici la possibilité d avertir de son arrivée et d effectuer une réservation éventuelle. - Possibilité de prendre contact avec le magasin via un fax - Possibilité de consulter les produits via un site Internet et de prendre contact avec le magasin via une adresse Personne déficiente auditive Fonction Prendre contact Acceptation Indice Possibilité de prise de contact externe OUI 1 COMPRENDRE / ETRE COMPRIS Nous étudions ici la diffusion d informations auditives. Comptoir d accueil - Absence d un local isolé du bruit ambiant qui permettrait aux malentendants de communiquer plus confortablement avec le personnel de l accueil - Bruit ambiant autour du guichet d accueil trop important - Personnel non sensibilisé à la communication avec les personnes déficientes auditives

16 Janvier 2006 Page 16 sur 20 Personne déficiente auditive Fonction Comprendre/être compris Acceptation Indice Information auditive par amplification NON 2 Information auditive par boucle à induction magnétique SANS OBJET 3 Présence de sous-titrage dans des contextes particuliers SANS OBJET 4 DIALOGUER Nous étudions ici la disponibilité d une personne sensibilisée aux modes visuels de communication. - Absence de personnel sensibilisé à la langue des signes Personne déficiente auditive Fonction Dialoguer Acceptation Indice Présence d une personne sensibilisée aux modes visuels de communication Personne ayant une connaissance de base en langue des signes Personne ayant une connaissance approfondie en langue des signes Présence en permanence d une personne connaissant la langue des signes NON 5 NON 6 NON 7 NON 8

17 Janvier 2006 Page 17 sur 20 ETRE SECURISE Nous étudions ici la présence de dispositifs spécifiques d alerte. - Absence de dispositif spécifique d alerte Personne déficiente auditive Fonction Etre sécurisé Acceptation Indice Présence de dispositifs spécifiques d alerte NON 9 Récapitulatif des fonctions analysées : Personne déficiente auditive Fonctions Acceptation Indice Possibilité de prise de contact externe OUI 1 Information auditive par amplification NON 2 Information auditive par boucle à induction magnétique SANS OBJET 3 Présence de sous-titrage dans des contextes particuliers SANS OBJET 4 Présence d une personne sensibilisée aux modes visuels de communication NON 5 Personne ayant une connaissance de base en langue des signes NON 6 Personne ayant une connaissance approfondie en langue des signes NON 7 Présence en permanence d une personne connaissant la langue des signes NON 8 Présence de dispositifs spécifiques d alerte NON 9 Indice global 1

18 Janvier 2006 Page 18 sur 20 Personne avec difficultés de compréhension Indice global 8 LOCALISER ET ENTRER Nous étudions ici l identification du bâtiment dans son environnement et le franchissement de l entrée. Entrée du dépôt Entrée du magasin Heures d ouverture visibles de l extérieur - Présence de grandes enseignes qui simplifient le repérage du bâtiment - Heures d ouverture mentionnées juste à côté de la porte d entrée et à l entrée du dépôt - Indications de localisation des commerces, par étage placées à côté des ascenseurs Personne avec difficultés de compréhension Fonction Localiser-Entrer Acceptation Indice Identifier le bâtiment dans son environnement OUI 1 Identifier l entrée et les heures d ouverture OUI 2 Franchir les dispositifs techniques de l entrée OUI 3

19 Janvier 2006 Page 19 sur 20 SE SITUER/ SE DIRIGER Nous étudions ici la présence et l organisation d informations visuelles, ainsi que la continuité de la signalétique. - Personnel disponible en permanence à l accueil pour renseigner les clients - Panneaux signalétiques en tête de chaque rayon indiquant leur contenu Personne avec difficultés de compréhension Fonction Se situer/se diriger Acceptation Indice Informations visuelles OUI 4 Organisation des informations OUI 5 Continuité dans la signalétique OUI 6 UTILISER Nous étudions ici la diffusion d informations auditives et la disponibilité d informations simplifiées. - Aucun élément nécessitant des supports spécifiques Personne avec difficultés de compréhension Fonction Utiliser Acceptation Indice Diffusion d informations utilitaires auditives SANS OBJET 7 Supports facilitant la compréhension (infos de type FACILE A LIRE) SANS OBJET 8

20 Janvier 2006 Page 20 sur 20 ETRE SECURISE Nous étudions ici la présence de dispositifs spécifiques d accueil S3A. Personne avec difficultés de compréhension Fonction Etre sécurisé Acceptation Indice Présence de dispositifs spécifiques d accueil S3A NON 9 Pour accéder à la cote 9, il faut que les conditions «S3A» et celles des points 1 à 8 soient remplies. Les personnes formant l encadrement «S3A» doivent être compétentes dans l encadrement de personnes déficientes cognitives. Elles doivent avoir un diplôme d assistant social ou de psychologie ou avoir suivi une formation reconnue par les associations du milieu. Les personnes doivent être organisées pour offrir une disponibilité continue pendant les heures d ouverture. L autocollant «S3A» doit être apposé aux endroits où ces personnes se trouvent habituellement. On recommande que ces personnes portent le logo en épinglette afin d être facilement identifiables. Récapitulatif des fonctions analysées : Personne avec difficultés de compréhension Fonctions Acceptation Indice Identifier le bâtiment dans son environnement OUI 1 Identifier l entrée et les heures d ouverture OUI 2 Franchir les dispositifs techniques de l entrée SANS OBJET 3 Informations visuelles OUI 4 Organisation des informations OUI 5 Continuité de la signalétique OUI 6 Diffusion d informations utilitaires auditives SANS OBJET 7 Supports facilitant la compréhension (infos de type FACILE A LIRE) SANS OBJET 8 Présence de dispositifs spécifiques d accueil S3A NON 9 Indice global 8

HÔTEL DE VILLE D ARLON

HÔTEL DE VILLE D ARLON Septembre 2005 Page 1 sur 21 HÔTEL DE VILLE D ARLON Rue Paul Reuter, 8 6700 Arlon Tél. : 063/24.56.00 Fax : 063/22 29 75 E-Mail : administration@arlon.be Web : www.arlon.be 0 1 0 1 2 0 Avec le soutien

Plus en détail

LA GRANGE AUX SAVEURS

LA GRANGE AUX SAVEURS Mai 2009 Page 1 sur 20 LA GRANGE AUX SAVEURS Rue du Château le Duc, 23 6833 UCIMONT Tél. : 061/46 00 76 Fax : 061/46 00 86 E-mail : contact@lagrangeauxsaveurs.be Internet : www.lagrangeauxsaveurs.be 0

Plus en détail

MUSÉE DE L ART WALLON

MUSÉE DE L ART WALLON Mars 2006 Page 1 sur 21 MUSÉE DE L ART WALLON Ilot St-Georges En Féronstrée, 86 4000 Liège Tél. : 04/ 221 92 31 Fax : 04/ 221 92 32 E-Mail : musee.artwallon@liege.be 0 0 5 1 4 0 Avec le soutien financier

Plus en détail

IPP-0773 BAT-0743 Le Forum de Liège Janvier 2006 Page 1 sur 21

IPP-0773 BAT-0743 Le Forum de Liège Janvier 2006 Page 1 sur 21 Janvier 2006 Page 1 sur 21 LE FORUM Rue pont d Avroy, 14 4000 Liège Tél. : 04/ 223 18 18 Fax : 04/ 223 15 43 Web : www.leforum.be 0 3 0 2 1 8 Avec le soutien financier de la Ministre de la Santé, de l

Plus en détail

IPP-0775 BAT-0745 Gîtes aux Ânes à Trooz Mars 2005 Page 1 sur 22

IPP-0775 BAT-0745 Gîtes aux Ânes à Trooz Mars 2005 Page 1 sur 22 Mars 2005 Page 1 sur 22 GÎTES AUX ÂNES Rue sur le Batty, 79 4870 TROOZ Tél. : 087/26 76 26 Fax : 087/26.67.07 E-Mail :info@gitesauxanes.be Web : www.gitesauxanes.be! 7 8 4 3 9 8 Avec le soutien financier

Plus en détail

COMPLEXE DU PONTI Magasin Photo hall

COMPLEXE DU PONTI Magasin Photo hall janvier 2006 Page 1 sur 21 COMPLEXE DU PONTI Magasin Photo hall Rue de Fernelmont, 1 5020 Champion Tél. : 081/21.56.14 Fax : 081/21.08.84 Web : www.photohall.be 6 6 4 2 1 8 Avec le soutien financier de

Plus en détail

IPP-1071 BAT-1022 Maison des Terrils à Saint-Nicolas Octobre 2008 Page 1 sur 20

IPP-1071 BAT-1022 Maison des Terrils à Saint-Nicolas Octobre 2008 Page 1 sur 20 Octobre 2008 Page 1 sur 20 MAISON DES TERRILS Rue Chantraine 4420 Saint Nicolas Tél. : 04/234 66 53 E-Mail : info@paysdesterrils.eu Web : www.paysdesterrils.eu 0 2 0 1 2 1 Avec le soutien financier du

Plus en détail

L information destinée aux personnes à mobilité réduite dans les transports en commun

L information destinée aux personnes à mobilité réduite dans les transports en commun L information destinée aux personnes à mobilité réduite dans les transports en commun Présentation de l étude lors de la 2 ème journée d information Predim Atec Its Lundi 28 novembre 2005 La commande et

Plus en détail

Accessibilité des cinémas aux personnes handicapées

Accessibilité des cinémas aux personnes handicapées Accessibilité des cinémas aux personnes handicapées Novembre 2004 Cette étude a été réalisée par : Centre national de la cinématographie Service des études, des statistiques et de la prospective Benoît

Plus en détail

IPP-1019 BAT-0985 UGC De Brouckère à Bruxelles Juin 2007 Page 1 sur 21

IPP-1019 BAT-0985 UGC De Brouckère à Bruxelles Juin 2007 Page 1 sur 21 Juin 2007 Page 1 sur 21 UGC DE BROUCKÈRE Place De Brouckère, 38 1000 Bruxelles Tél. : 0900/10 440 Fax : 02/218 41 73 Web : www.ugc.be 0 6 5 2 2 4 Avec le soutien financier de la Ministre de la Santé, de

Plus en détail

Mise en conformité à la réglementation sur l accessibilité à destination des établissements de formation à la conduite.

Mise en conformité à la réglementation sur l accessibilité à destination des établissements de formation à la conduite. PREFET DE LA GIRONDE Mise en conformité à la réglementation sur l accessibilité à destination des établissements de formation à la conduite. La loi 2005-102 du 11 février 2005 pour l égalité des chances,

Plus en détail

L accessibilité des commerces

L accessibilité des commerces L accessibilité des commerces Réglementation et démarche La loi du 11 février 2005 pour l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées et l ordonnance

Plus en détail

IPP-0893 BAT-0863 Agence TRACE à Namur Juin 2006 Page 1 sur 19

IPP-0893 BAT-0863 Agence TRACE à Namur Juin 2006 Page 1 sur 19 Juin 2006 Page 1 sur 19 AGENCE TRACE Rue des Carmes, 42 5000 Namur Tél. : 081/ 24 02 60 Fax : 081/ 24 02 61 E-Mail : namur@tracegroup.be Web : www.tracegroup.be 0 8 4 6 4 7 Juin 2006 Page 2 sur 19 Tableau

Plus en détail

Mise en Accessibilité du Cadre Bâti Existant Pour les ouvrages de Métallerie dans les Etablissements Recevant du Public

Mise en Accessibilité du Cadre Bâti Existant Pour les ouvrages de Métallerie dans les Etablissements Recevant du Public Mise en Accessibilité du Cadre Bâti Existant Pour les ouvrages de Métallerie dans les Etablissements Recevant du Public L accessibilité des bâtiments est l un des forts enjeux de la construction depuis

Plus en détail

Remontées mécaniques: infrastructure + véhicules (approuvé par l UTP 12/02) (approuvé par l OFT 01/03)

Remontées mécaniques: infrastructure + véhicules (approuvé par l UTP 12/02) (approuvé par l OFT 01/03) UTP / OFT / HTP Concept pour handicapés: Remontées mécaniques D-F Page 1/5 Concept pour les handicapés funiculaires et téléphériques: profils d exigences fonctionnels Remontées mécaniques: infrastructure

Plus en détail

Guide de l Accessibilité. des Etablissements. Recevant du Public

Guide de l Accessibilité. des Etablissements. Recevant du Public Guide de l Accessibilité des Etablissements Recevant du Public Direction du Développement Commerce Tourisme Réaliser un projet qui garantit l égalité d accès : S assurer que les entrées principales soient

Plus en détail

Rue J. Jaspar, Liège. Tél. : 04/ Fax : 04/ Web :

Rue J. Jaspar, Liège. Tél. : 04/ Fax : 04/ Web : Jala Hôtel Rue J. Jaspar, 2 4000 Liège Tél. : 04/230 73 30 Fax : 04/230 73 31 E-Mail : info@jalahotel.com Web : www.jalahotel.com 0 6 4 2 6 4 Avec le soutien financier du Ministre du Gouvernement wallon

Plus en détail

BATEAU LE PAYS DE LIEGE

BATEAU LE PAYS DE LIEGE Mai 2009 Page 1 sur 22 BATEAU LE PAYS DE LIEGE Quai sur Meuse 4000 Liège Tél. : 04/387 43 33 Fax : 04/387 58 50 E-Mail : paysdeliege@blegnymine.be Web : www.bateaupaysdeliege.be 0 2 0 3 5 8 Avec le soutien

Plus en détail

PISCINE DU DOMAINE PROVINCIAL DE WEGIMONT

PISCINE DU DOMAINE PROVINCIAL DE WEGIMONT Octobre 2008 Page 1 sur 22 PISCINE DU DOMAINE PROVINCIAL DE WEGIMONT Chaussée de Wégimont, 76 4630 Soumagne Tél. : 04/237 24 00 Fax : 04/237 24 01 E-Mail : wegimont@prov-liege.be Web : www.prov-liege.be/wegimont

Plus en détail

Consulter le Modèle d Accessibilité de référence. Le modèle a considéré quatre types de diversité fonctionnelle :

Consulter le Modèle d Accessibilité de référence. Le modèle a considéré quatre types de diversité fonctionnelle : Consulter le Modèle d Accessibilité de référence. Le modèle a considéré quatre types de diversité fonctionnelle : Personnes ayant une diversité fonctionnelle physique Personnes ayant une diversité fonctionnelle

Plus en détail

L accessibilité des hôtels, restaurants et commerces de 5 ème catégorie

L accessibilité des hôtels, restaurants et commerces de 5 ème catégorie L accessibilité des hôtels, restaurants et commerces de 5 ème catégorie Guide pratique Règlementation, recommandations et préconisations Préambule 2 Définition d un ERP: Sont considérés comme des Établissements

Plus en détail

Avec le soutien financier du Ministre de la Santé, de l Action Sociale et de l Egalité des Chances de la Région Wallonne

Avec le soutien financier du Ministre de la Santé, de l Action Sociale et de l Egalité des Chances de la Région Wallonne Page sur MIREV Rue de la Cité, Verviers Tél. : /.. Fax : /.. E-Mail : mirev@skynet.be Avec le soutien financier du Ministre de la Santé, de l Action Sociale et de l Egalité des Chances de la Région Wallonne

Plus en détail

Séminaire sur les Ad Ap Sommes-nous prêt? Mercredi 17 juin 2015 CWTC Didier BERGEN Président de l Ordre des Architectes de la Guadeloupe

Séminaire sur les Ad Ap Sommes-nous prêt? Mercredi 17 juin 2015 CWTC Didier BERGEN Président de l Ordre des Architectes de la Guadeloupe 1 Qu est ce qu un ERP Selon l article R123-2 du Code de la Construction et de l Habitation, les ERP Établissements recevant du public, sont tous les «bâtiments, locaux et enceintes dans lesquels des personnes

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES TRANSPORTS, DE L ÉQUIPEMENT, DU TOURISME ET DE LA MER Arrêté du 4 mai 2006 relatif à la circulation des véhicules et matériels agricoles ou forestiers

Plus en détail

Schéma Directeur de mise en Accessibilité

Schéma Directeur de mise en Accessibilité Schéma Directeur de mise en Accessibilité Audits accessibilité des Etablissements Recevant du Public et des Installations Ouvertes au Public Communauté de Communes de DOL DE BRETAGNE Siége Social Maison

Plus en détail

La loi et le Label Tourisme et Handicap

La loi et le Label Tourisme et Handicap La loi et le Label Tourisme et Handicap La Loi du 11 février 2005 sur l égalité de droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées Que dit cette loi?. Le principe de

Plus en détail

Problèmes rencontrés par une personne à mobilité réduite

Problèmes rencontrés par une personne à mobilité réduite Le 17 Avril 2012 Problèmes rencontrés par une personne à mobilité réduite Hauteur de marche supérieure à 2 cm Largeur de la porte d entrée inférieure à 90cm Porte ouvrant vers l extérieur Cheminement inférieur

Plus en détail

Voirie correctement signalée. S orienter dans la résidence. Plan de la résidence. Contrôle d accès 1 adapté aux sourds (voyants

Voirie correctement signalée. S orienter dans la résidence. Plan de la résidence. Contrôle d accès 1 adapté aux sourds (voyants des personnes sourdes ou malentendantes BÂTIMENT D ION COLLECTIF s Localiser le bâtiment. Plan de la ville ou du quartier. Voirie correctement signalée. S orienter dans la résidence. Plan de la résidence.

Plus en détail

NOTICE ACCESSIBILITE POUR LES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC

NOTICE ACCESSIBILITE POUR LES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC NOTICE ACCESSIBILITE POUR LES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC 1/35 Le demandeur et l établissement 1- Le demandeur Nom, Prénom : Adresse : Téléphone : E-mail : 2- L établissement Nom : Adresse : Activité

Plus en détail

Conseil d Architecture, d Urbanisme et d Environnement. Espace INFO->ENERGIE de Tarn-et-Garonne

Conseil d Architecture, d Urbanisme et d Environnement. Espace INFO->ENERGIE de Tarn-et-Garonne premiers Hôtels-Dieu du Moyen-Age, accueillant tous les miséreux de la société: pauvres, infirmes, pauvres d esprit. 1790: principe affirmé devant l Assemblée Constituante du devoir d assistance par la

Plus en détail

Communauté de communes D Erdre et Gesvres Accessibilité aux ERP Jeudi 29 mars 2012

Communauté de communes D Erdre et Gesvres Accessibilité aux ERP Jeudi 29 mars 2012 Communauté de communes D Erdre et Gesvres Accessibilité aux ERP Jeudi 29 mars 2012 Département Commerce et Tourisme Chapitre 1 > Titre SOMMAIRE du chapitre. Préambule 1 Définition d un ERP et ses obligations

Plus en détail

Aide-mémoire pour assurer l accessibilité de vos événements

Aide-mémoire pour assurer l accessibilité de vos événements Guide pratique d accessibilité des événements Aide-mémoire pour assurer l accessibilité de vos événements Accessibilité extérieure Transport Service de transport collectif régulier, fréquent et à proximité.

Plus en détail

TOURISME ET HANDICAP CAHIER DES CHARGES - HÔTELLERIE

TOURISME ET HANDICAP CAHIER DES CHARGES - HÔTELLERIE TOURISME ET HANDICAP CAHIER DES CHARGES - HÔTELLERIE 1.1 - La sensibilisation du personnel Le personnel doit être sensibilisé à l accueil et à l accompagnement des clients susceptibles de se trouver en

Plus en détail

Des stratégies individuelles de compensation à la conception pour tous. Mardi 25 Novembre 2008

Des stratégies individuelles de compensation à la conception pour tous. Mardi 25 Novembre 2008 Des stratégies individuelles de compensation à la conception pour tous Mardi 25 Novembre 2008 Handicap : de quoi parle-t-on? Origine historique liée au domaine sportif : les milieux turfistes Apparition

Plus en détail

IPP-1064 BAT-0294 Château de Jehay à Jehay Septembre 2008 Page 1 sur 22

IPP-1064 BAT-0294 Château de Jehay à Jehay Septembre 2008 Page 1 sur 22 Septembre 2008 Page 1 sur 22 CHATEAU DE JEHAY Rue du Parc, 1 4540 Jehay Tél. : 085/82.44.12 Fax : 085/82.44.39 E-Mail : info@chateaujehay.be Web : www.chateaujehay.be 0 0 0 3 5 3 Avec le soutien financier

Plus en détail

CHAMBRE D HOTES «La Ferme de la Strée» Les Trixhes, FROIDTHIER. Tél. : 087/ Web :

CHAMBRE D HOTES «La Ferme de la Strée» Les Trixhes, FROIDTHIER. Tél. : 087/ Web : CHAMBRE D HOTES «La Ferme de la Strée» Les Trixhes, 47 4890 FROIDTHIER Tél. : 087/ 68 75 06 E-Mail : catyleroy@tiscali.be Web : www.ferme-stree.be 6 6 8 8 5 8 Avec le soutien financier de l AWIPH et du

Plus en détail

GUIDE D ACCESSIBILITÉ À L ESPACE PUBLIC

GUIDE D ACCESSIBILITÉ À L ESPACE PUBLIC Accessibilité à l espace public GUIDE D ACCESSIBILITÉ À L ESPACE PUBLIC FICHES TECHNIQUES Guide d accessilité à l espace public Accessibilité à l espace public Fiche de cas n 1a Passage piéton HAUTEUR

Plus en détail

Conséquences de la loi handicap 2005 sur le règlement de sécurité ERP

Conséquences de la loi handicap 2005 sur le règlement de sécurité ERP Conséquences de la loi handicap 2005 sur le règlement de sécurité ERP Evacuation des personnes en situation de handicap Le contexte Les modifications réglementaires: Les modifications du CCH La modification

Plus en détail

PRISE EN COMPTE DES BESOINS SPÉCIAUX LIÉS À LA SANTÉ OU AU HANDICAP DANS LE PROCESSUS DE FORMATION

PRISE EN COMPTE DES BESOINS SPÉCIAUX LIÉS À LA SANTÉ OU AU HANDICAP DANS LE PROCESSUS DE FORMATION PRISE EN COMPTE DES BESOINS SPÉCIAUX LIÉS À LA SANTÉ OU AU HANDICAP DANS LE PROCESSUS DE FORMATION LIGNES DIRECTRICES Besoins spéciaux et processus de formation Page 1 TABLE DES MATIÈRES 1. Objectifs...

Plus en détail

Approche complémentaire accessibilité-sécurité routière dans le traitement des traversées de communes: exemple de la commune de Bayel

Approche complémentaire accessibilité-sécurité routière dans le traitement des traversées de communes: exemple de la commune de Bayel Approche complémentaire accessibilité-sécurité routière dans le traitement des traversées de communes: exemple de la commune de Bayel Michel Lamy et Pascal Lux DDEA de l Aube Présentation de la commune

Plus en détail

Les clés de l'accessibilité

Les clés de l'accessibilité H Coordination Handicap Normandie Musée de l'horlogerie Les Papillons Blancs de l'agglomération rouennaise et du Pays de Caux Tourisme et Culture Les clés de l'accessibilité communication et formations

Plus en détail

Où puis-je obtenir de plus amples renseignements sur les événements et les nouveautés du FMF?

Où puis-je obtenir de plus amples renseignements sur les événements et les nouveautés du FMF? Qu est-ce que l application mobile du CMFC? L application mobile du CMFC contient l information sur le programme du FMF figurant dans la version papier ainsi que de l information générale sur le CMFC.

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES POUR L ACCOMPAGNEMENT DES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC DE 5ÈME CATÉGORIE AUX NOUVELLES NORMES D ACCESSIBILITÉ

CAHIER DES CHARGES POUR L ACCOMPAGNEMENT DES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC DE 5ÈME CATÉGORIE AUX NOUVELLES NORMES D ACCESSIBILITÉ CAHIER DES CHARGES POUR L ACCOMPAGNEMENT DES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC DE 5ÈME CATÉGORIE AUX NOUVELLES NORMES D ACCESSIBILITÉ 1. CONTEXTE La loi du 11 février 2005 exprime le principe «d accès

Plus en détail

COLLÉGIALE SAINT-BARTHELEMY

COLLÉGIALE SAINT-BARTHELEMY Juillet 2008 Page 1 sur 21 COLLÉGIALE SAINT-BARTHELEMY Place Saint-Barthélemy, 8 4000 Liège Tél. : 04/250 23 72 E-Mail : secretariat@st-barthelemy.be Web : www.st-barthelemy.be 0 5 5 1 4 1 Avec le soutien

Plus en détail

.6..SIGNALISATION. Critères d'accessibilité répondant aux besoins des personnes ayant une déficience visuelle. 6.1 Concept de base

.6..SIGNALISATION. Critères d'accessibilité répondant aux besoins des personnes ayant une déficience visuelle. 6.1 Concept de base énovation.6..signalisation. 6.1 Concept de base Prévoir une signalisation comportant quatre types d'information : - Orientation : plan qui donne un aperçu de l ensemble du bâtiment et répertoire d étage

Plus en détail

Plan d action pour l intégration des personnes handicapées

Plan d action pour l intégration des personnes handicapées Plan d action pour l intégration des personnes handicapées 1 er avril 2012 Ce document a été préparé par le service de santé et mieux-être au travail d Héma-Québec. 1. INTRODUCTION Dans le cadre de la

Plus en détail

ACCESSIBILITE DES PERSONNES HANDICAPEES ERP/ IOP EXISTANT

ACCESSIBILITE DES PERSONNES HANDICAPEES ERP/ IOP EXISTANT ACCESSIBILITE DES PERSONNES HANDICAPEES ERP/ IOP EXISTANT Le lundi 23 novembre 2015 de 18h à 20h, au Cegecoba, 10 Allée du bois de Florence à Anglet Justine de PARSCAU Année 2015 GABARIT FAUTEUIL ROULANT

Plus en détail

Stationnement automobile

Stationnement automobile H.02 Objet de la fiche Rappeler les dispositions de l arrêté pour l application, aux parcs de stationnement automobile, des articles R.111-19 à R.111-19-3 ; R.111-19-6, R.111-19-8 et R.111-19-11du code

Plus en détail

Demande de label «Tourisme et Handicap»

Demande de label «Tourisme et Handicap» Demande de label «Tourisme et Handicap» Vous souhaitez obtenir le label national «Tourisme et Handicap» pour votre établissement. Le présent questionnaire constitue la première étape de la démarche de

Plus en détail

prévue par les articles R.111-19-18 et R.111-19-19 du Code de la construction et de l'habitation

prévue par les articles R.111-19-18 et R.111-19-19 du Code de la construction et de l'habitation Notice descriptive d'accessibilité des personnes handicapées et à mobilité réduite aux Établissements et Installations ouvertes au public (E.R.P. et I.O.P.) prévue par les articles R.111-19-18 et R.111-19-19

Plus en détail

CHARTE D ASSISTANCE AUX PERSONNES HANDICAPEES ET AUX PERSONNES A MOBILITE REDUITE SUR L AEROPORT DE NIMES

CHARTE D ASSISTANCE AUX PERSONNES HANDICAPEES ET AUX PERSONNES A MOBILITE REDUITE SUR L AEROPORT DE NIMES CHARTE D ASSISTANCE AUX PERSONNES HANDICAPEES ET AUX PERSONNES A MOBILITE REDUITE SUR L AEROPORT DE NIMES REGLEMENT N 1107/2006 Aéroport Nîmes Alès Camargue Cévennes 2013 1 TABLE DES MATIERES Pages A INTRODUCTION

Plus en détail

Accessibilité > cadre bâti : ERP et logement

Accessibilité > cadre bâti : ERP et logement Accessibilité > cadre bâti : ERP et logement Réglementation Accessibilité / cadre bâti DDE 27 1 Les références réglementaires (1) Le cadre législatif Loi n 2005-102 du 11 février 2005 (notamment l article

Plus en détail

L'Ad'AP* : votre nouvelle obligation pour l'accessibilité des personnes handicapées

L'Ad'AP* : votre nouvelle obligation pour l'accessibilité des personnes handicapées L'Ad'AP* : votre nouvelle obligation pour l'accessibilité des personnes handicapées Date: 13 Novembre 2014 Olivier FROMENTIN Responsable d Opérations *L Agenda d Accesibilité Programmée Sommaire Le contexte

Plus en détail

Marque d Etat TOURISME & HANDICAP CAHIER DES CHARGES SPÉCIFIQUE «CENTRES ÉQUESTRES»

Marque d Etat TOURISME & HANDICAP CAHIER DES CHARGES SPÉCIFIQUE «CENTRES ÉQUESTRES» Marque d Etat TOURISME & HANDICAP CAHIER DES CHARGES SPÉCIFIQUE «CENTRES ÉQUESTRES» Le présent cahier des charges annule et remplace la version «septembre 2013». Il est applicable au 1 er janvier 2016

Plus en détail

Guide pratique à l usage des candidats aux élections et de tous les citoyens concernés

Guide pratique à l usage des candidats aux élections et de tous les citoyens concernés Accessibilité du processus électoral aux personnes handicapées Guide pratique à l usage des candidats aux élections et de tous les citoyens concernés Version modifiée 06 janvier 2012 Soumise à approbation

Plus en détail

PETIT GUIDE DE L'ACCESSIBILITÉ RENDRE VOTRE COMMERCE ACCESSIBLE AUX PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP

PETIT GUIDE DE L'ACCESSIBILITÉ RENDRE VOTRE COMMERCE ACCESSIBLE AUX PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP PETIT GUIDE DE L'ACCESSIBILITÉ RENDRE VOTRE COMMERCE ACCESSIBLE AUX PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP ENCORE : le pari de la proximité Créée en 2009, l association Ensemble pour Un Commerce Responsable

Plus en détail

NOTICE DESCRIPTIVE D ACCESSIBILITE POUR UN ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC

NOTICE DESCRIPTIVE D ACCESSIBILITE POUR UN ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC NOTICE DESCRIPTIVE D ACCESSIBILITE POUR UN ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC Notice rédigée conjointement par les associations compétentes et la direction départementale de l équipement RENSEIGNEMENTS ADMINISTRATIFS

Plus en détail

ACCESSIBILITÉ HANDICAPÉ DES ERP SITUÉS DANS LE CADRE D UN BÂTI EXISTANT

ACCESSIBILITÉ HANDICAPÉ DES ERP SITUÉS DANS LE CADRE D UN BÂTI EXISTANT LE MEMENTO ACCESSIBILITÉ HANDICAPÉ DES ERP SITUÉS DANS LE CADRE D UN BÂTI EXISTANT Mieux comprendre les prescriptions techniques Juin 2015 Préambule 1 Préambule PRÉSENTATION L arrêté du 8 décembre 2014

Plus en détail

- Grille d'autodiagnostic Restaurants

- Grille d'autodiagnostic Restaurants - Grille d'autodiagnostic Restaurants L objectif de ce document est de permettre aux exploitants de se forger un aperçu du niveau d accessibilité de leur établissement face aux obligations de mise en conformité

Plus en détail

Sur une aire de stationnement, accessible par tranche de 50 places.

Sur une aire de stationnement, accessible par tranche de 50 places. Handicap : Les normes d'accessibilité La loi du 11 février 2005 est l'une des principales lois sur les droits des personnes handicapées, depuis la loi de 1975. Elle réaffirme que les locaux d habitation,

Plus en détail

Loi du 11 février 2005. L accessibilité des ERP de 5 ème catégorie. Ministère de l'écologie, du Développement durable et de l Énergie

Loi du 11 février 2005. L accessibilité des ERP de 5 ème catégorie. Ministère de l'écologie, du Développement durable et de l Énergie Loi du 11 février 2005 L accessibilité des ERP de 5 ème catégorie Direction Départementale des Territoires des Yvelines Séance du 30 octobre 2012 Intervenant : François ALEMANY Chargé d opérations DREAL

Plus en détail

LIEUX D INTEGRATION MAISON COMMUNALE DE LA HULPE

LIEUX D INTEGRATION MAISON COMMUNALE DE LA HULPE LIEUX D INTEGRATION Maison communale de La Hulpe - entrée 1 marche de 6 cm MAISON COMMUNALE DE LA HULPE La commune de La Hulpe vient d aménager la place communale et de construire une nouvelle maison communale.

Plus en détail

Rapport de diagnostic Accessibilité aux personnes Handicapées

Rapport de diagnostic Accessibilité aux personnes Handicapées BUREAU VERITAS Agence : PAS 37-39 Parc du Golf CS 20512 13593 Aix en Provence Cedex 3 Tél : 04 42 37 25 00 Fax : 04 42 37 25 56 REGION PACA DIRECTION DES LYCEES Hôtel de Région 27 place Jules Guesde 13481

Plus en détail

BASEBALL POCHES. Règlements généraux. Principe du jeu

BASEBALL POCHES. Règlements généraux. Principe du jeu Règlements généraux BASEBALL POCHES Les résultats des compétiteurs ne pourront être divulgués avant la remise des prix aux fins de vérification. Afin qu une compétition ait lieu, il doit y avoir lors de

Plus en détail

FICHES SUR LES BESOINS DES ETUDIANTS EN SITUATION DE HANDICAP. Fiche n 3 DEFICIENCES AUDITIVES. Acces s c ool WWW.ACCESSCHOOL.EU

FICHES SUR LES BESOINS DES ETUDIANTS EN SITUATION DE HANDICAP. Fiche n 3 DEFICIENCES AUDITIVES. Acces s c ool WWW.ACCESSCHOOL.EU Acces s c ool FICHES SUR LES BESOINS DES ETUDIANTS EN SITUATION DE HANDICAP Fiche n 3 DEFICIENCES AUDITIVES WWW.ACCESSCHOOL.EU Ce projet a été financé avec le soutien de la Commission européenne. Cette

Plus en détail

Guide d utilisation du site «Fine Arts Sélection»

Guide d utilisation du site «Fine Arts Sélection» Guide d utilisation du site «Fine Arts Sélection» 1. ACCES AU SITE ET CHOIX DE LA LANGUE... 1 2. PRESENTATION DE LA PAGE D ACCUEIL... 2 3. LES PAGES PUBLIQUES DU SITE... 3 4. VOTRE ZONE PRIVEE... 5 1.

Plus en détail

DIRECTIVE D AFFICHAGE AU CAMPUS DE LONGUEUIL

DIRECTIVE D AFFICHAGE AU CAMPUS DE LONGUEUIL DIRECTIVE D AFFICHAGE AU CAMPUS DE LONGUEUIL L affichage sur les babillards ou dans les porte-affiches est un service offert gratuitement à tous les membres de la communauté universitaire. Les règles élaborées

Plus en détail

REGARDS CROISÉS SUR LE SERVICE Les nouveaux services et le nouveau visage des espaces de vente des stations de métro et gares de RER.

REGARDS CROISÉS SUR LE SERVICE Les nouveaux services et le nouveau visage des espaces de vente des stations de métro et gares de RER. D O S S I E R D E P R E S S E jeudi 25 juin 2015 REGARDS CROISÉS SUR LE SERVICE Les nouveaux services et le nouveau visage des espaces de vente des stations de métro et gares de RER. Le SAV : la RATP au

Plus en détail

SML Focus. Bien connaître les obligations qui vous concernent. Accessibilité des locaux aux personnes handicapées

SML Focus. Bien connaître les obligations qui vous concernent. Accessibilité des locaux aux personnes handicapées SML Focus Accessibilité des locaux aux personnes handicapées Bien connaître les obligations qui vous concernent Définition, types et catégories des ERP Les locaux des professionnels de santé ouverts aux

Plus en détail

Guide Tourisme et Handicap à Metz Visiter la ville de Metz

Guide Tourisme et Handicap à Metz Visiter la ville de Metz Guide Tourisme et Handicap à Metz Visiter la ville de Metz A. Accessibilité des circuits, aménagements et services des sites touristiques 1. Cathédrale Saint Etienne L entrée principale permet d accéder

Plus en détail

L ACCUEIL DU PUBLIC 3.1 REPÉRAGE DE LA BANQUE D ACCUEIL PRINCIPES GÉNÉRAUX DE L ACCESSIBILITÉ CE QUE DIT LA LOI RECOMMANDATIONS

L ACCUEIL DU PUBLIC 3.1 REPÉRAGE DE LA BANQUE D ACCUEIL PRINCIPES GÉNÉRAUX DE L ACCESSIBILITÉ CE QUE DIT LA LOI RECOMMANDATIONS 3 3.1 REPÉRAGE DE LA BANQUE D ACCUEIL PRINCIPES GÉNÉRAUX DE L ACCESSIBILITÉ L accueil doit pouvoir être identifié et atteint dès le franchissement de la porte d accès du bâtiment. Pour les personnes déficientes

Plus en détail

L accessibilité pour les personnes en situation de handicap aux spectacles

L accessibilité pour les personnes en situation de handicap aux spectacles ENJEUX et OBJECTIFS de la loi 2005-102 du 11 février 2005 «Egalité des droits et des chances, participation et citoyenneté des personnes handicapées L accessibilité pour les personnes en situation de handicap

Plus en détail

Plan d action à l égard des personnes handicapées 2010-2011

Plan d action à l égard des personnes handicapées 2010-2011 Société québécoise d information juridique Plan d action à l égard des personnes handicapées 2010-2011 1 - Mise en contexte L article 61.1 de la Loi assurant l exercice des droits des personnes handicapées

Plus en détail

DOSSIER-TYPE. Élaboration d une organisation d évacuation d un bâtiment. pour l élaboration d une organisation d évacuation d un bâtiment

DOSSIER-TYPE. Élaboration d une organisation d évacuation d un bâtiment. pour l élaboration d une organisation d évacuation d un bâtiment DOSSIER-TYPE pour l élaboration d une organisation d évacuation d un bâtiment 1 Evacuation d un bâtiment Préambule Le but de cet aide-mémoire est de faciliter la tâche des établissements concernés, par

Plus en détail

KIT D AIDE A LA MISE EN ACCESSIBILITE DES ETABLISSEMENTS DE TOURISME ET DE COMMERCE Édition Janvier 2015 FICHE N 2C RENDRE MON CAMPING ACCESSIBLE

KIT D AIDE A LA MISE EN ACCESSIBILITE DES ETABLISSEMENTS DE TOURISME ET DE COMMERCE Édition Janvier 2015 FICHE N 2C RENDRE MON CAMPING ACCESSIBLE KIT D AIDE A LA MISE EN ACCESSIBILITE DES ETABLISSEMENTS DE TOURISME ET DE COMMERCE Édition Janvier 2015 FICHE N 2C RENDRE MON CAMPING ACCESSIBLE RAPPEL : Les campings sont constitués d Installations Ouvertes

Plus en détail

Schéma Directeur de mise en Accessibilité P.M.R en Ile-de-France Gare d ENGHIEN-LES-BAINS. / Présentation du 22 mars 2013

Schéma Directeur de mise en Accessibilité P.M.R en Ile-de-France Gare d ENGHIEN-LES-BAINS. / Présentation du 22 mars 2013 Schéma Directeur de mise en Accessibilité P.M.R en Ile-de-France Gare d ENGHIEN-LES-BAINS 1 Le schéma Directeur d Accessibilité PMR De quoi s agit-il? En application de la loi du 11 février 2005 relative

Plus en détail

Accessibilité locaux existants ERP 5ème catégorie

Accessibilité locaux existants ERP 5ème catégorie Auto-évaluation(1) Accessibilité locaux existants ERP 5 ème catégorie (Est considéré comme Etablissement Recevant du Public de 5 ème catégorie tout magasin de vente dans lequel l effectif du public admis

Plus en détail

MODELE DE NOTICE D ACCESSIBILITE ERP NEUFS OU EXISTANTS sans contrainte structurelle

MODELE DE NOTICE D ACCESSIBILITE ERP NEUFS OU EXISTANTS sans contrainte structurelle MODELE DE NOTICE D ACCESSIBILITE ERP NEUFS OU EXISTANTS sans contrainte structurelle RENSEIGNEMENTS CONCERNANT LE DEMANDEUR ET L'ETABLISSEMENT 1 DEMANDEUR (bénéficiaire de l autorisation) NOM, prénoms...

Plus en détail

BearingNet - Bienvenue

BearingNet - Bienvenue Contenu Introduction... 2 Choisissez une langue... 3 Devenir membre... 3 L activité... 3 Utilitaires... 3 Jours Fériés... 6 Demande d aide... 6 Demande d aide... 6 Recherche... 7 Les dernières nouvelles...

Plus en détail

Accueillir les Personnes en Situation de Handicap dans les Commerces et les Hôtels.

Accueillir les Personnes en Situation de Handicap dans les Commerces et les Hôtels. Accueillir les Personnes en Situation de Handicap dans les Commerces et les Hôtels. Avec le concours des associations intervenant dans le domaine du handicap 1) Le handicap moteur : En France, on estime

Plus en détail

NORMES QUALITE PERSONNES A MOBILITE REDUITE & PERSONNES HANDICAPEES

NORMES QUALITE PERSONNES A MOBILITE REDUITE & PERSONNES HANDICAPEES NORMES QUALITE PERSONNES A MOBILITE REDUITE & PERSONNES HANDICAPEES AEROPORT PERPIGNAN Version N 1 1 Rédaction NOM FONCTION DATE VISA Rédigé par FIANCETTE. M Resp.Qualité 01/10/13 Vérifié par MORAT. S

Plus en détail

Guide de clôtures de piscine

Guide de clôtures de piscine Guide de clôtures de piscine ottawa.ca/enceintesdepiscine Le présent guide vous aidera à obtenir un permis pour l enceinte qui entoure votre piscine (voir la définition plus bas). En vertu du Règlement

Plus en détail

Station Turbo Guide de démarrage

Station Turbo Guide de démarrage Station Turbo Guide de démarrage NETGEAR MD MVBR1210C Bienvenue et merci d avoir choisi Bell. Votre nouvelle station Turbo vous permettra de vous connecter à Internet et de faire des appels avec un téléphone

Plus en détail

MAITRE D OUVRAGE : xxxxx «COMMERCE»

MAITRE D OUVRAGE : xxxxx «COMMERCE» DIAGNOSTIC DES CONDITIONS D ACCESSIBILITE DES PERSONNES HANDICAPEES DANS LES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC DE 5 éme CATEGORIE : COMMERCES MAITRE D OUVRAGE : xxxxx CONSULTATION POUR LA REALISATION D

Plus en détail

UCL ÉTUDIER ET VIVRE À L UCL AVEC UN HANDICAP GUIDE PRATIQUE. Service d aide aux étudiants. www.aide.ucl.ac.be/introhandi.html SERVICE AIDE-HANDI

UCL ÉTUDIER ET VIVRE À L UCL AVEC UN HANDICAP GUIDE PRATIQUE. Service d aide aux étudiants. www.aide.ucl.ac.be/introhandi.html SERVICE AIDE-HANDI www.aide.ucl.ac.be/introhandi.html s i n f o r m e r d é c o u v r i r s e p r é p a r e r s i n s c r i r e Bienvenue à l Université catholique de Louvain Les missions du Service «Aide-Handi» Un accueil

Plus en détail

NOTICE ACCESSIBILITE POUR LES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC

NOTICE ACCESSIBILITE POUR LES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC NOTICE ACCESSIBILITE POUR LES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC 1/30 Le demandeur et l établissement 1- Le demandeur Nom, Prénom : Adresse : Téléphone : E-mail : 2- L établissement Nom : Adresse : Activité

Plus en détail

1er janvier 2015. Le principes de la loi du 11 février 2005

1er janvier 2015. Le principes de la loi du 11 février 2005 ACCESSIBILITÉ CHRD Le principes de la loi du 11 février 2005 La loi du 11 février 2005 exprime le principe «d accès à tout pour tous». Les entreprises commerciales et artisanales qui reçoivent du public

Plus en détail

t-durable.gouv.fr/- L accessibilité Accessibilite-.html détails www.developpement-durable.gouv.fr/-accessibilite-.html

t-durable.gouv.fr/- L accessibilité Accessibilite-.html détails www.developpement-durable.gouv.fr/-accessibilite-.html t-durable.gouv.fr/- L accessibilité Accessibilite-.html en détails www.developpement-durable.gouv.fr/-accessibilite-.html La règlementation sur l'accessibilité dans les ERP et IOP, quels que soient leur

Plus en détail

EN 16005 Exigences relatives aux détecteurs

EN 16005 Exigences relatives aux détecteurs EN 16005 Exigences relatives aux détecteurs Norme européenne pour portes actionnées par source d énergie extérieure La norme européenne EN 16005 définit les exigences de sécurité en matière de conception

Plus en détail

Marque d Etat TOURISME & HANDICAP CAHIER DES CHARGES SPECIFIQUE «RESTAURATION»

Marque d Etat TOURISME & HANDICAP CAHIER DES CHARGES SPECIFIQUE «RESTAURATION» Marque d Etat TOURISME & HANDICAP CAHIER DES CHARGES SPECIFIQUE «RESTAURATION» Le présent cahier des charges annule et remplace la version «septembre 2013». Il est applicable au 1 er janvier 2016 avec

Plus en détail

POLITIQUE SUR LE PASSAGE ET LE CLASSEMENT DES ÉLÈVES EN CLASSE ORDINAIRE AUX ORDRES D ENSEIGNEMENT PRIMAIRE ET SECONDAIRE

POLITIQUE SUR LE PASSAGE ET LE CLASSEMENT DES ÉLÈVES EN CLASSE ORDINAIRE AUX ORDRES D ENSEIGNEMENT PRIMAIRE ET SECONDAIRE COMMISSION SCOLAIRE DE KAMOURASKA RIVIÈRE-DU-LOUP Code : SE 1999 03 En vigueur : 1999 01 13 Approbation : Conseil des commissaires CC 1999-01-97 POLITIQUE SUR LE PASSAGE ET LE CLASSEMENT DES ÉLÈVES EN

Plus en détail

Norme d accessibilité pour les services à la clientèle

Norme d accessibilité pour les services à la clientèle Norme d accessibilité pour les services à la clientèle comment démarrer : guide de l employeur organisations comptant moins de 20 employés devenir accessible Les services à la clientèle accessibles ne

Plus en détail

Les premiers contacts du directeur avec l étudiant Contexte

Les premiers contacts du directeur avec l étudiant Contexte Fiche pour les directeurs: Accepter un étudiant/ page 1 Contexte À l occasion du premier contact entre un professeur (directeur potentiel) et un étudiant à la recherche d un superviseur dans le cadre de

Plus en détail

NOTICE ACCESSIBILITÉ SIMPLIFIÉE Établissements recevant du public (ERP)

NOTICE ACCESSIBILITÉ SIMPLIFIÉE Établissements recevant du public (ERP) Direction départementale des Territoires Eure-et-Loir NOTICE ACCESSIBILITÉ SIMPLIFIÉE Établissements recevant du public (ERP) Pour Création par changement de destination 1 avec travaux sans travaux Travaux

Plus en détail

AUTO-DIAGNOSTIC POUR LES ERP DE 5 e CATEGORIE DE TYPE COMMERCE, ARTISANAT OU SERVICE

AUTO-DIAGNOSTIC POUR LES ERP DE 5 e CATEGORIE DE TYPE COMMERCE, ARTISANAT OU SERVICE COMMERCE Accessibilité Auto-diagnostic Contact CCI Seine-et-Marne: Constance VANDERMARCQ 01 74 60 51 00 constance.vandermarcq@seineetmarne.cci.fr Evaluez votre accessibilité AUTO-DIAGNOSTIC POUR LES ERP

Plus en détail

Travailleur isolé. Cependant pour des travaux très dangereux, la notion de travailleur isolé peut s entendre pour des périodes de quelques minutes

Travailleur isolé. Cependant pour des travaux très dangereux, la notion de travailleur isolé peut s entendre pour des périodes de quelques minutes Conseils prévention Santé au travail Travailleur isolé Crée le 20/09/2012 par Frédérique Sierra 1 Définition du travailleur isolé (INRS, ED 985, travail isolé) Une personne devra être considérée comme

Plus en détail

SRAL Saint Raphaël. Maison des associations 213, rue de la Soleillette 83700 Saint Raphaël. : 06 26 56 41 85 - : dromain.jean-pierre@neuf.

SRAL Saint Raphaël. Maison des associations 213, rue de la Soleillette 83700 Saint Raphaël. : 06 26 56 41 85 - : dromain.jean-pierre@neuf. SRAL Saint Raphaël Maison des associations 213, rue de la Soleillette 83700 Saint Raphaël : 06 26 56 41 85 - : dromain.jean-pierre@neuf.fr Document réalisé par Jean Pierre DROMAIN Pour servir de support

Plus en détail

MAIRIE DE BEAUFORT RAPPORT DE DIAGNOSTIC ACCESSIBILITE HANDICAPES EGLISE

MAIRIE DE BEAUFORT RAPPORT DE DIAGNOSTIC ACCESSIBILITE HANDICAPES EGLISE MAIRIE DE BEAUFORT À l attention de Monsieur LE MAIRE RAPPORT DE DIAGNOSTIC ACCESSIBILITE HANDICAPES EGLISE DATE : 05 DECEMBRE 2012 INDICE 02 PAGE : 2/13 MANDATAIRE : CABINET JEAN-MICHEL SIMON 7&9 chemin

Plus en détail

b-swiss entreprise La solution la plus simple et intelligente pour communiquer par écrans

b-swiss entreprise La solution la plus simple et intelligente pour communiquer par écrans entreprise La solution la plus simple et intelligente pour communiquer par écrans Conçu pour les entreprises de toute taille, le pack entreprise de la gamme constitue la solution économique permettant

Plus en détail

Comment se mettre aux normes pour les artisans - commerçants

Comment se mettre aux normes pour les artisans - commerçants Loi n 2005-102 du 11 février 2005 pour l égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées Comment se mettre aux normes pour les artisans - commerçants Logo

Plus en détail