Enquête qualitative Dispositif Congé Individuel de Formation 2009

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Enquête qualitative Dispositif Congé Individuel de Formation 2009"

Transcription

1 Enquête qualitative Dispositif Congé Individuel de Formation 29 RÉSULTATS CONSOLIDÉS Novembre 21 Synthèse... pages 1 à 11 Tous OPA CDI + intérimaires... pages 12 à 17 CDD + intermittents... pages 18 à 25 OPA du Champ CDI + intérimaires... pages 26 à 31 CDD + intermittents... pages 32 à 39 OPA Hors-Champ CDI + intérimaires... pages 4 à 45 CDD + intermittents... pages 46 à 53 Mission conseil des OPA... pages 54 à 57

2

3 1 Synthèse Synthèse pages 1 à 5 Activité, CBC et VAE de tous les OPA (CDI et CDD)... page 6 Collecte CDI et CDD de tous les OPA page 7 CDI montant des contributions perçues : classements 29/28/27/26... page 8 CDD montant des contributions perçues : classements 29/28/27/26... page 9 Contributions CDI et CDD reçues par les OPA en 29/28/27/26 : Répartition Champ/Hors-Champ... pages 1 et 11 2 Ensemble des OPA Dispositifs CDI : tous OPA + données spécifiques Intérimaires A/ Caractéristiques des entreprises ou établissements versants et contributions perçues au titre de page 12 A 1 d entreprises/établissements et de salariés relevant de l entreprise B/ Analyse des demandes traitées et nombre de congés gérés par l OPA en page 12 C/ Répartition du nombre de salariés bénéficiaires d un congé selon le sexe et la CSP... page 12 D/ Répartition du nombre de salariés bénéficiaires d un congé selon le sexe et l âge... page 13 E/ Répartition du nombre de congés de formation, des engagements et des dépenses correspondantes selon la taille des entreprises... page 13 F/ Répartition des coûts pédagogiques selon une prise en charge totale et partielle (hors Intérimaires)... page 13 G/ Répartition des congés pendant le temps de travail et hors temps de travail (hors Intérimaires)... page 14 H/ Niveaux de formation visés par la formation des et VAE... page 14 I/ Modalités de certification des et VAE... page 14 J/ Données complémentaires sur le en page 15 J 1 Durée de la formation d un J 2 Répartition du nombre d heures de formation d un prises en charge selon la CSP J 3 Caractéristiques des organismes de formation des J 4 Spécialités de formation des K/ Données complémentaires sur la VAE en page 16 K 1 Spécialités de certification des VAE L/ Intervention de l organisme collecteur paritaire par région de localisation des entreprises ou établissements page 17 L 1 Répartition en nombre L 2 Coût des actions prises en charge

4 Dispositifs CDD : tous OPA + données spécifiques Intermittents M/ Caractéristiques des entreprises ou établissements versants et contributions perçues au titre de page 18 M 1 Montant des contributions perçues au titre de l année 29 N/ Analyse des demandes traitées et nombre de congés gérés par l OPA en page 18 O/ Répartition du nombre de salariés bénéficiaires d un congé selon le sexe et la CSP... page 18 P/ Répartition du nombre de salariés bénéficiaires d un congé selon le sexe et l âge... page 19 Q/ congés de formation selon la taille des entreprises... page 19 R/ Répartition des coûts pédagogiques selon une prise en charge totale et partielle... page 19 S/ Répartition des congés pendant le temps de travail et hors temps de travail... page 2 T/ Niveaux de formation visés par la formation des et VAE... page 2 U/ Modalités de certification des et VAE... page 2 V/ Données complémentaires sur le en page 21 V 1 Durée de la formation d un V 2 Répartition du nombre d heures de formation d un prises en charge selon la CSP V 3 Caractéristiques des organismes de formation des V 4 Spécialités de formation des V 5 Durée des CDD dérogatoires et prise en charge par les OPA W/ Données complémentaires sur la VAE en page 22 W 1 Spécialités de certification des VAE X/ Données complémentaires sur le DIF CDD en page 23 X 1 Durée de la formation d un DIF CDD X2 Spécialités de formation des DIF CDD Y/ Intervention de l organisme collecteur paritaire par région de localisation des entreprises ou établissements... pages 24 et 25 Y 1 Répartition en nombre Y 2 Coût des actions prises en charge 3 OPA du Champ Dispositifs CDI : Fongecif + FAF TT + données spécifiques Intérimaires A/ Caractéristiques des entreprises ou établissements versants et contributions perçues au titre de page 26 A 1 d entreprises/établissements et de salariés relevant de l entreprise B/ Analyse des demandes traitées et nombre de congés gérés par l OPA en page 26 C/ Répartition du nombre de salariés bénéficiaires d un congé selon le sexe et la CSP... page 26 D/ Répartition du nombre de salariés bénéficiaires d un congé selon le sexe et l âge... page 27 E/ Répartition du nombre de congés de formation, des engagements et des dépenses correspondantes selon la taille des entreprises... page 27 F/ Répartition des coûts pédagogiques selon une prise en charge totale et partielle (hors Intérimaires)... page 27 G/ Répartition des congés pendant le temps de travail et hors temps de travail (hors Intérimaires)... page 28 H/ Niveaux de formation visés par la formation des et VAE... page 28 I/ Modalités de certification des et VAE... page 28 J/ Données complémentaires sur le en page 29 J 1 Durée de la formation d un J 2 Répartition du nombre d heures de formation d un prises en charge selon la CSP J 3 Caractéristiques des organismes de formation des J 4 Spécialités de formation des K/ Données complémentaires sur la VAE en page 3 K 1 Spécialités de certification des VAE L/ Intervention de l organisme collecteur paritaire par région de localisation des entreprises ou établissements page 31 L 1 Répartition en nombre L 2 Coût des actions prises en charge

5 Dispositifs CDD : Fongecif + FAF TT M/ Caractéristiques des entreprises ou établissements versants et contributions perçues au titre de page 32 M 1 Montant des contributions perçues au titre de l année 29 N/ Analyse des demandes traitées et nombre de congés gérés par l OPA en page 32 O/ Répartition du nombre de salariés bénéficiaires d un congé selon le sexe et la CSP... page 32 P/ Répartition du nombre de salariés bénéficiaires d un congé selon le sexe et l âge... page 33 Q/ congés de formation selon la taille des entreprises... page 33 R/ Répartition des coûts pédagogiques selon une prise en charge totale et partielle... page 33 S/ Répartition des congés pendant le temps de travail et hors temps de travail... page 34 T/ Niveaux de formation visés par la formation des et VAE... page 34 U/ Modalités de certification des et VAE... page 34 V/ Données complémentaires sur le en page 35 V 1 Durée de la formation d un V 2 Répartition du nombre d heures de formation d un prises en charge selon la CSP V 3 Caractéristiques des organismes de formation des V 4 Spécialités de formation des V 5 Durée des CDD dérogatoires et prise en charge par les OPA W/ Données complémentaires sur la VAE en page 36 W 1 Spécialités de certification des VAE X/ Données complémentaires sur le DIF CDD en page 37 X 1 Durée de la formation d un DIF CDD X2 Spécialités de formation des DIF CDD Y/ Intervention de l organisme collecteur paritaire par région de localisation des entreprises ou établissements... pages 38 et 39 Y 1 Répartition en nombre Y 2 Coût des actions prises en charge 4 OPA Hors-Champ Dispositifs CDI : OPA Hors-Champ A/ Caractéristiques des entreprises ou établissements versants et contributions perçues au titre de page 4 A 1 d entreprises/établissements et de salariés relevant de l organisme B/ Analyse des demandes traitées et nombre de congés gérés par l OPA en page 4 C/ Répartition du nombre de salariés bénéficiaires d un congé selon le sexe et la CSP... page 4 D/ Répartition du nombre de salariés bénéficiaires d un congé selon le sexe et l âge... page 41 E/ Répartition du nombre de congés de formation, des engagements et des dépenses correspondantes selon la taille des entreprises... page 41 F/ Répartition des coûts pédagogiques selon une prise en charge totale et partielle... page 41 G/ Répartition des congés pendant le temps de travail et hors temps de travail... page 42 H/ Niveaux de formation visés par la formation des et VAE... page 42 I/ Modalités de certification des et VAE... page 42 J/ Données complémentaires sur le en page 43 J 1 Durée de la formation d un J 2 Répartition du nombre d heures de formation d un prises en charge selon la CSP J 3 Caractéristiques des organismes de formation des J 4 Spécialités de formation des K/ Données complémentaires sur la VAE en page 44 K 1 Spécialités de certification des VAE L/ Intervention de l organisme collecteur paritaire par région de localisation des entreprises ou établissements page 45 L 1 Répartition en nombre L 2 Coût des actions prises en charge

6 Dispositifs CDD : OPA Hors-Champ + données spécifiques Intermittents M/ Caractéristiques des entreprises ou établissements versants et contributions perçues au titre de page 46 M 1 Montant des contributions perçues au titre de l année 29 N/ Analyse des demandes traitées et nombre de congés gérés par l OPA en page 46 O/ Répartition du nombre de salariés bénéficiaires d un congé selon le sexe et la CSP... page 46 P/ Répartition du nombre de salariés bénéficiaires d un congé selon le sexe et l âge... page 47 Q/ congés de formation selon la taille des entreprises... page 47 R/ Répartition des coûts pédagogiques selon une prise en charge totale et partielle... page 47 S/ Répartition des congés pendant le temps de travail et hors temps de travail... page 48 T/ Niveaux de formation visés par la formation des et VAE... page 48 U/ Modalités de certification des et VAE... page 48 V/ Données complémentaires sur le en page 49 V 1 Durée de la formation d un V 2 Répartition du nombre d heures de formation d un prises en charge selon la CSP V 3 Caractéristiques des organismes de formation des V 4 Spécialités de formation des V 5 Durée des CDD dérogatoires et prise en charge par les OPA W/ Données complémentaires sur la VAE en page 5 W 1 Spécialités de certification des VAE X/ Données complémentaires sur le DIF CDD en page 51 X 1 Durée de la formation d un DIF CDD X2 Spécialités de formation des DIF CDD Y/ Intervention de l organisme collecteur paritaire par région de localisation des entreprises ou établissements... pages 52 et 53 Y 1 Répartition en nombre Y 2 Coût des actions prises en charge 5 Mission conseil des OPA du Champ et Hors-Champ OPA du Champ Z1/ Bénéficiaires de service d accueil info, conseil et accompagnement... page 54 Z2/ Caractéristiques des bénéficiaires d une action de conseil et d accompagnement... page 54 OPA Hors-Champ Z1/ Bénéficiaires de service d accueil info, conseil et accompagnement... page 55 Z2/ Caractéristiques des bénéficiaires d une action de conseil et d accompagnement... page 55 OPA du Champ (nombre de bénéficiaires d action de conseil) et tous OPA Z3/ Secteur d activité des bénéficiaires d une action de conseil, d un bilan de compétences ou d un congé de formation au cours de l année pages 56 et 57

7 Enquête qualitative 29 1 Synthèse 29 Novembre 21

8

9 ENQUETE QUALITATIVE DU DISPOSITIF DU CONGE INDIVIDUEL DE FORMATION Cette synthèse 29 comprend la consolidation des réalisations de tous les OPA auxquelles s ajoutent les données des intérimaires à l activité CDI et les données des intermittents à l activité CDD. A CONTRIBUTIONS Les données sur la collecte sont issues du tableau G de l Etat Statistique et Financier et vous sont indiquées par OPA dans l annexe intitulée «Collecte CDI et CDD de tous les OPA 29». Les contributions évoluent de la manière suivante : - activité CDI : baisse de 16 M en passant de 735 M en 28 à 719 M en 29, soit -2,18 % (cf. annexe intitulée «CDI Montant des contributions perçues : Classements 29/28/27/26»), - activité CDD : hausse de 2 M en passant de 19 M en 28 à 193 M en 29, soit +1,1 % (cf. annexe intitulée «CDD Montant des contributions perçues : Classements 29/28/27/26»). La baisse de 2,18 % de la collecte CDI est principalement due à la collecte des OPA du Champ qui passe de 65 M en 28 à 587 M en 29, soit - 3,1 % alors que la collecte des OPA Hors-Champ passe de 13 M en 28 à 132 M en 29, soit + 1,69 %. La hausse de 1,1 % de la collecte CDD est principalement due à la collecte des OPA Hors- Champ qui passe de 68 M en 28 à 7 M en 29, soit + 2,79 % alors que la collecte des OPA du Champ passe de 122 M en 28 à 123 M en 29, soit +,16 %. B CONGE INDIVIDUEL DE FORMATION dossiers 1 ) CDI Après une hausse de 6,5 % en 28 des dossiers CDI pris en charge, une baisse de 3,5 % en 29 porte de 4 97 à le nombre de CDI pris en charge. Concernant les bénéficiaires de on notera plus particulièrement : a) Origine des bénéficiaires 19,3 % des concernent des salariés de PME de moins de 2 salariés. Bien que ces entreprises ne participent pas au financement du dispositif : - 13, % des sont financés au profit d entreprises de moins de 1 salariés, - 6,3 % des le sont pour des entreprises de 1 à 19 salariés. La mutualisation joue toujours son rôle au bénéfice des salariés des TPE/PME et une légère hausse est constatée entre 28 et 29 (18,7 % en 28 contre 19,3 % en 29, soit une hausse de,6 points). b) Catégories socioprofessionnelles Les concernent prioritairement des ouvriers et employés : - 28 % ouvriers, - 51 % employés, - 13 % techniciens, - 8 % cadres. Nous avons une répartition quasi-équivalente à 28. c) Niveaux visés par les formations des stagiaires Ce sont, comme en 28, majoritairement les niveaux V et IV qui sont concernés par des : - 2 % niveau VI, - 39 % niveau V, - 16 % niveau IV, - 14 % niveau III, - 16 % niveau I et II, - 13 % niveau indéterminé. d) Sexe Les femmes représentent 45,4 % des bénéficiaires de contre 43,7 % en 28, soit bénéficiaires en 29. page 1 sur 57

10 e) Durée d un La durée moyenne d un est de 784 heures en 29 contre 756 heures en 28, soit une hausse de 28 heures (+3,7 %). La durée moyenne d un est donc en constante augmentation depuis 3 ans puisqu elle était de 754 heures en % des bénéficiaires d un (hors intérimaires) ont effectué leur pendant le temps de travail. f) Coût d un Le coût moyen d un est de 23 en 29 contre 22 5 en 28, soit une hausse de 2,2 %. Au total ce sont 3,9 millions d heures de formation qui ont été prises en charge par l ensemble du réseau des OPA pour un investissement global de 98 M. Sur une heure à 29,4 en moyenne, les frais de salaire, de transport et d hébergement représentent 21, soit 71 % du prix d une heure de formation, Le coût pédagogique est de 8,4 soit 29 % du prix d une heure de formation. Les coûts pédagogiques ont été pris en charge à 1 % pour seulement 37 % des. Les engagements de CDI passent de 92 M en 28 à 98 M en 29, soit une baisse de 12 M (- 1,3 %). g) Taux d acceptation Le taux moyen d acceptation des CDI baisse de 6,4 points pour l ensemble des OPA en passant de 68,2 % en 28 à 61,8 % en 29, malgré une augmentation des demandes enregistrées qui sont passées de en 28 à en 29, soit une hausse de 9,7 %. Le taux moyen affiché dans l enquête est obtenu de la manière suivante : demandes acceptées/( demandes acceptées+ demandes refusées), soit pour 29 : / ( ) x 1 = 61,8 % Le taux moyen d acceptation est de 62,5 % pour les OPA du Champ et de 58,2 % pour les OPA Hors-Champ. Les OPA privilégient les bas niveaux de qualification et l inscrivent dans leurs critères et priorités annuels. Le CDI bénéficie : aux hommes (54 %), aux ouvriers et employés (79 %), provenant d entreprises de plus de 5 salariés (64 %), qui ont entre 25 et 44 ans (78 %), visant un niveau infra V de formation (54 %). Le taux moyen d acceptation a diminué mais le nombre de demandes acceptées reste relativement stable puisqu il est passé de 4 97 en 28 à en 29 grâce au soutien du FPSPP dans le cadre des fonds réservés alloués en 29 à hauteur de 5 M. 2 ) CDD a) Origine des bénéficiaires 38, % des CDD proviennent d entreprises de moins de 2 salariés contre 3,5 % en 28, soit une hausse de 7,5 points. Hausse du nombre de dossiers pris en charge qui passe de en 28 à en 29, soit une augmentation de 22 %. b) Catégorie socioprofessionnelle Les concernent prioritairement des ouvriers et des employés : - 2 % ouvriers, - 66 % employés, - 8 % techniciens, - 6 % cadres. Nous constatons un glissement des techniciens de 2 % au profit des ouvriers. c) Niveaux visés par les formations des stagiaires Ce sont, comme en 28, majoritairement les niveaux V et IV qui sont concernés par des : - 3 % niveau VI, - 41 % niveau V, - 2 % niveau IV, - 16 % niveau III, - 12 % niveau I et II, - 8 % niveau indéterminé. Le niveau de formation des stagiaires visant une formation de niveau V reste stable, il est passé de 4 % en 28 à 41 % en 29. d) Sexe Les femmes, qui sont au nombre de 5 747, représentent 51 % des bénéficiaires, soit une baisse de 2 points par rapport à 28 mais elles restent encore majoritaires. e) Durée d un La durée moyenne d un passe de 799 heures en 28 à 783 heures en 29, soit une diminution de 16 heures (-2 %). page 2 sur 57

11 f) Coût d un Les engagements CDD passent de 26,5 M en 28 à 25,1 M en 29, soit une hausse de 43,6 M (+21 %). Le coût moyen de prise en charge reste stable et s élève à en 29 contre en 28. g) Taux d acceptation dossiers ont été pris en charge avec un taux d acceptation de 8 % (calcul identique au taux d acceptation des CDI vu précédemment). Par rapport à 28, le taux de prise en charge est en baisse de 7 points puisqu il passe de 87 % à 8 % alors que le nombre de demandes enregistrées est passé de en 28 à en 29, soit une augmentation de 33 %. Les OPA privilégient les bas niveaux de qualification et l inscrivent dans leurs critères et priorités annuels. Le CDD bénéficie : aux femmes (51 %), aux ouvriers et employés (85 %), provenant d entreprises de moins de 5 salariés (52 %), qui ont entre 25 et 44 ans (72 %), visant un niveau V de formation (41 %). Rappelons que le FPSPP a abondé les besoins de couverture financière des OPA sur le dispositif du CDD en 29. BILAN DES ACTIVITES CDI et CDD Le nombre de dossiers acceptés est stable pour le CDI et en hausse pour le CDD. Les engagements financiers en CDI et en CDD représentent 1 milliard 158 M. C BILAN DE COMPETENCES 3 14 dossiers 1 ) Evolution - 3,8 % pour les CDI qui passent de en 28 à dossiers en ,7 % pour les CDD qui passent de 77 dossiers en 28 à 896 dossiers en % des bilans ont été effectués par des salariés issus d entreprises de moins de 2 salariés. 62 % des bénéficiaires d un bilan de compétences sont : - ouvriers (11 %), - employés (51 %). 71 % des bilans de compétences sont effectués hors temps de travail. 82 % des bilans de compétences sont pris en charge à 1 %. 2 ) Durée moyenne La durée moyenne d un bilan est constante (23 heures) aussi bien en CDI qu en CDD. 3 ) Coût d un bilan de compétences Le coût moyen d un bilan de compétences CDI est de 1 72 dont de coûts pédagogiques et de dont de coûts pédagogiques pour un bilan de compétences CDD. En 28, le coût moyen d un bilan de compétences CDI était de 1 64 dont de coûts pédagogiques et de dont 1 48 de coûts pédagogiques pour un bilan de compétences CDD. Le taux de prise en charge augmente d 1 point en passant de 97 % en 28 à 98 % en 29. Les engagements financiers en Bilans de Compétences CDI + CDD représentent D VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPERICENCE dossiers 1 ) Evolution Le nombre de dossiers VAE CDI reste relativement stable puisqu il progresse de 1 point en passant de dossiers en 28 à dossiers en 29. Les engagements passent de 9,6 M à 1,3 M soit une hausse de 7 % après une hausse de 17 % en 28 et 8 % en 27. Concernant les VAE CDD, leur nombre a augmenté de 13 %, soit un total de 425 VAE CDD après une hausse de 5,9 % en 28, pour un engagement de ) Spécialité de formation 48 % des VAE CDI ont une spécialité de formation dans les services à la personne contre 47 % en 28 et 21 % dans le commerce, la vente, la comptabilité et le transport comme en % des VAE CDD ont une spécialité de formation dans les services à la personne contre 63 % en 28 et 9 % dans le commerce, la vente, la comptabilité et le transport contre 8 % en 28. Les engagements financiers en VAE CDI + CDD représentent page 3 sur 57

12 E DIF CDD 683 dossiers 683 actions de formations financées contre 462 en 28, soit une hausse de 48 % heures ont été financées pour contre 9 61 heures pour en % ont une durée entre 2 et 59 heures. 31 % ont une spécialité de formation dans le commerce, la vente, la comptabilité et le transport contre 17 % en 28 et 2 % dans la communication et l information comme en ) DIF CDD des OPA du CHAMP 28 : 75 actions de formation financées soit heures pour d engagement. 29 : 215 actions de formation financées soit heures pour d engagement 2 ) DIF CDD des OPA HORS-CHAMP Les DIF CDD sont essentiellement financés par les OPA Hors-Champ. 28 : 387 actions de formations financées soit heures pour d engagement. 29 : 468 actions de formations financées soit heures pour d engagement. Les dispositifs restent globalement stables en 29. Il y a eu actions de formation engagées en 29 par l ensemble des OPA contre en 28 tous dispositifs confondus. La collecte s est élevée à 912 M. Les engagements des OPA sont pris au regard essentiellement des contributions, auxquelles s ajoutent les subventions du FSE, des Conseils Régionaux, des AGEFIPH, des abondements du FPSPP et tiennent compte des annulations sur les engagements des exercices antérieurs. F ACTIVITE CONSEIL entretiens Les informations demandées sur le service de proximité des OPA ont été retravaillées avec les chargés de mission de la DGEFP afin de partager des informations communes. Nous réaliserons un premier point sur l évolution des données des OPA Hors-Champ et un deuxième point sur l évolution de l activité conseil des OPA du Champ. 1 ) Activité conseil pour les OPA Hors- Champ contacts ont été pris auprès des OPA Hors-Champ en 29 contre en 28, soit une hausse de 14 % : en accueil physique en 29 contre en 28, soit une baisse de 5 %, en accueil téléphonique en 29 contre en 28, soit une hausse de 15 %. Ils ont débouché sur entretiens conseils en 29 contre 1 4 en 28, soit une hausse de 37 %. On affiche une hausse de l activité conseil des OPA Hors-Champ. La variation du nombre d entretiens provient d un meilleur suivi de la statistique par les OPA Hors- Champ. Quelques chiffres afin de caractériser la mission conseil sur ces bénéficiaires : ont été réalisées auprès de salariés en CDI sont des salariés ou anciens salariés en CDD personnes n ont pas donné d éléments sur leur statut professionnel personnes ont un niveau IV et V en 29 contre 2 48 personnes en sont des ouvriers et employés contre en ) Activité conseil pour les OPA du Champ : FONGE + FAF TT contacts ont été pris auprès des OPA du Champ en 29 contre en 28, soit une hausse de 12 % : en accueil physique en 29 contre en 28, soit une hausse de 2 %, en accueil téléphonique en 29 contre en 28, soit une hausse de 14 %. Ils ont débouché sur entretiens conseils en 29 contre en 28, soit une hausse de 1 %. On affiche une hausse continue de l activité conseil des OPA du Champ depuis plusieurs années. Vous trouverez en annexe les caractéristiques des bénéficiaires d une action de conseil et d accompagnement (Partie 5). Sur les salariés bénéficiant d actions de conseil, il n est pas possible de renseigner la totalité des informations les concernant, d où la présence dans les tableaux sur la mission de conseil de salariés inscrits en non répartis. page 4 sur 57

13 Les FONGE et le FAF TT accueillent tous les salariés et mettent en avant la confidentialité de l entretien entre le salarié et le conseiller. Le conseiller n obtient donc pas systématiquement toutes les informations sur le profil des salariés rencontrés. Il faut donc tenir compte du volume de salariés non répartis dans l analyse des données qui concernent les salariés ayant bénéficié d une action d accompagnement. Quelques chiffres afin de caractériser la mission conseil sur ces bénéficiaires : 98 9 entretiens ont été réalisés auprès de salariés en CDI entretiens ont été réalisés auprès de personnes aux statuts précaires : - 46 emplois aidés, demandeurs d emploi, intérimaires, salariés ou anciens salariés en CDD personnes rencontrées n ont pas donné d éléments sur leur statut professionnel. Au moins 46 % ont un niveau IV et V (74 %) sont des ouvriers et employés en 29 contre (72 %) en 28, soit une hausse de 2 points du nombre d ouvriers et d employés des bénéficiaires d une action de conseil ont fourni une donnée sur leur secteur d activité, soit 58 % de données renseignées : des salariés rencontrés sont issus du secteur de l industrie manufacturière, soit 23 %, relèvent du commerce, réparation auto et moto, soit 15 %, relèvent du transport et entreposage, soit 12 %, relèvent des activités spécialisées, scientifiques et techniques, soit 11 %. Ces données sont partielles du fait de la non réponse d une partie des bénéficiaires mais cela permet un éclairage sur cette importante activité des FONGE et du FAF TT. * *** * page 5 sur 57

14 Synthèse FPSPP Activité, CBC et VAE de tous les OPA (CDI et CDD) CDI CDD % p/r total CBC % p/r total CBC VAE % p/r total VAE % p/r total CBC % p/r total CBC VAE % p/r total VAE AFDAS 68 1,54% ,58% 94 1,8% 741 6,6% 13 1,45% 37 8,71% AGE 63 58,15% 36,12% 4,5% 6,5%,%,% AGE CAMA 243,62% 383 1,32% 34,39% 26,23% 8,89% 2,47% AGE IEG 427 1,8% 4,14% 9,1% 2,2%,%,% AGE RATP 11,26% 47,16% 7,8% 3,3%,%,% AGE SNCF 48 1,3% 257,88% 56,64% 23,2% 5,56% 1,24% CCFP,%,%,%,%,%,% FAF SECURITE SOCIALE 329,83% 83,29% 24,28% 51,45% 1,11% 1,24% FAF TT ,49% 475 1,63% 13 1,18% 13,12% 2,22% 1,24% FAFSEA 773 1,96% 435 1,49% 216 2,48% 74 6,59% 17 1,9% 4,94% FONGE Alsace 78 1,98% 82 2,75% 355 4,8% 124 1,1% 32 3,57% 9 2,12% FONGE Aquitaine ,1% ,59% 175 2,1% 472 4,21% 25 2,79% 11 2,59% FONGE Auvergne 566 1,43% 441 1,51% 74,85% 126 1,12% 11 1,23% 4,94% FONGE Basse Normandie 96 2,3% 511 1,75% 96 1,1% 248 2,21% 22 2,46% 6 1,41% FONGE Bourgogne 743 1,88% 3 1,3% 139 1,6% 9,8% 5,56% 3,71% FONGE Bretagne ,75% ,49% 241 2,77% 335 2,98% 62 6,92% 12 2,82% FONGE Centre ,88% 742 2,55% 12 1,38% 265 2,36% 21 2,34% 6 1,41% FONGE Champagne Ardenne 443 1,12% 418 1,44% 75,86% 64,57% 3,33% 5 1,18% FONGE Corse 63,16% 41,14% 5,6% 69,61% 5,56%,% FONGE Franche Comté 478 1,21% 53 1,82% 4,46% 62,55% 26 2,9% 1,24% FONGE Guadeloupe,%,%,%,%,%,% FONGE Guyane 31,8% 26,9% 23,26% 6,5%,% 1,24% FONGE Haute Normandie ,9% 892 3,6% 267 3,7% 231 2,6% 24 2,68% 19 4,47% FONGE Ile de France ,96% ,93% 551 6,34% ,46% ,22% 11 2,59% FONGE Languedoc Roussillon 775 1,96% 463 1,59% 72,83% 374 3,33% 31 3,46% 5 1,18% FONGE Limousin 263,67% 172,59% 79,91% 68,61% 4,45% 3,71% FONGE Lorraine 86 2,18% 643 2,21% 184 2,12% 13 1,16% 19 2,12% 42 9,88% FONGE Martinique 145,37% 51,18% 19,22% 19,17% 1,11%,% FONGE Midi Pyrénées 94 2,38% 731 2,51% 156 1,79% 515 4,59% 13 1,45% 4,94% FONGE Nord Pas de Calais ,8% ,38% 535 6,15% 654 5,83% 33 3,68% 8 1,88% FONGE P.A.C.A ,98% ,4% 273 3,14% 921 8,21% 83 9,26% 5 1,18% FONGE Pays de Loire ,21% 927 3,18% 23 2,65% 413 3,68% 41 4,58% 76 17,88% FONGE Picardie 484 1,23% 119,41% 11 1,16% 13,92%,%,% FONGE Poitou Charentes 383,97% 394 1,35% 74,85% 125 1,11% 12 1,34%,% FONGE Réunion 147,37% 174,6% 133 1,53% 7,62% 5,56% 5 1,18% FONGE Rhône Alpes ,69% ,38% 27 3,11% ,3% 64 7,14% 5 1,18% HABITAT FORMATION 314,8% 455 1,56% 281 3,23% 89,79% 8,89% 3,71% MEDIAFOR 197,5% 99,34% 26,3% 84,75% 4,45%,% OPCA 2 391,99% 286,98% 77,89% 135 1,2% 5,56%,% UNIFAF 943 2,39% ,98% ,46% 652 5,81% 18 2,1% 96 22,59% UNIFORMATION ,62% ,95% 914 1,51% 58 4,53% 56 6,25% 39 9,18% Total Champ Total Hors Champ OPA page 6 sur 57

15 Synthèse FPSPP Collecte CDI et CDD de tous les OPA - 29 OPA Collecte CDI 29 % p/r total collecte Collecte CDD 29 % p/r total collecte AFDAS ,15% ,28% AGE ,24% ,11% AGE CAMA ,13% ,55% AGE IEG ,79% ,6% AGE RATP ,47% ,4% AGE SNCF ,51% ,22% CCFP,%,% FAF SECURITE SOCIALE ,44% ,74% FAF TT ,76% ,14% FAFSEA ,5% ,64% FONGE Alsace ,24% ,34% FONGE Aquitaine ,78% ,15% FONGE Auvergne ,9% ,95% FONGE Basse Normandie ,24% ,29% FONGE Bourgogne ,45% ,11% FONGE Bretagne ,73% ,92% FONGE Centre ,5% ,86% FONGE Champagne Ardenne ,38% ,27% FONGE Corse ,16% ,62% FONGE Franche Comté ,17% ,81% FONGE Guadeloupe,%,% FONGE Guyane ,8% ,7% FONGE Haute Normandie ,97% ,56% FONGE Ile de France ,71% ,14% FONGE Languedoc Roussillon ,6% ,36% FONGE Limousin ,4% 7 482,36% FONGE Lorraine ,98% ,31% FONGE Martinique ,2% ,32% FONGE Midi Pyrénées ,2% ,72% FONGE Nord Pas de Calais ,17% ,9% FONGE P.A.C.A ,44% ,26% FONGE Pays de Loire ,56% ,24% FONGE Picardie ,74% ,45% FONGE Poitou Charentes ,45% ,55% FONGE Réunion ,37% ,52% FONGE Rhône Alpes ,42% ,22% HABITAT FORMATION ,7% ,89% MEDIAFOR ,62% ,62% OPCA ,98% ,35% UNIFAF ,5% ,52% UNIFORMATION ,27% ,35% Total Champ Total Hors Champ OPA page 7 sur 57

16 Synthèse FPSPP OPA 29 Classement Classement Classement Classement 26 AFDAS AGE AGE CAMA AGE IEG AGE RATP AGE SNCF CCFP FAF SECURITE SOCIALE FAF TT FAFSEA FONGE Alsace FONGE Aquitaine FONGE Auvergne FONGE Basse Normandie FONGE Bourgogne FONGE Bretagne FONGE Centre FONGE Champagne Ardenne FONGE Corse FONGE Franche Comté FONGE Guadeloupe FONGE Guyane FONGE Haute Normandie FONGE Ile de France FONGE Languedoc Roussillon FONGE Limousin FONGE Lorraine FONGE Martinique FONGE Midi Pyrénées FONGE Nord Pas de Calais FONGE P.A.C.A FONGE Pays de Loire FONGE Picardie FONGE Poitou Charentes FONGE Réunion FONGE Rhône Alpes HABITAT FORMATION MEDIAFOR OPCA UNIFAF UNIFORMATION Total Champ Total Hors Champ OPA CDI-Montant des contributions perçues: Classements 29/28/27/ / / / / 26 page 8 sur 57

17 Synthèse FPSPP OPA Total 29 Classement 29 Total 28 Classement 28 Total 27 Classement 27 Total 26 Classement 26 AFDAS AGE AGE CAMA AGE IEG AGE RATP AGE SNCF CCFP FAF SECURITE SOCIALE FAF TT FAFSEA FONGE Alsace FONGE Aquitaine FONGE Auvergne FONGE Basse Normandie FONGE Bourgogne FONGE Bretagne FONGE Centre FONGE Champagne Ardenne FONGE Corse FONGE Franche Comté FONGE Guadeloupe FONGE Guyane FONGE Haute Normandie FONGE Ile de France FONGE Languedoc Roussillon FONGE Limousin FONGE Lorraine FONGE Martinique FONGE Midi Pyrénées FONGE Nord Pas de Calais FONGE P.A.C.A FONGE Pays de Loire FONGE Picardie FONGE Poitou Charentes FONGE Réunion FONGE Rhône Alpes HABITAT FORMATION MEDIAFOR OPCA UNIFAF UNIFORMATION Total Champ Total Hors Champ OPA CDD-Montant des contributions perçues: Classements 29/28/27/ / / / / 26 page 9 sur 57

18 Synthèse FPSPP Contribution CDI reçue par les OPA en 26, 27, 28 et 29 : Répartition Champ/Hors Champ Contribution CDI 29 Contribution CDI 28 Contribution CDI 27 Contribution CDI : : : : Poids Poids Poids Poids Contribution Contribution Contribution Contribution Variation Variation Variation Variation CDI relatif relatif relatif relatif /28 28/27 27/26 29/ Champ 81,59% ,29% ,26% ,63% ,1% 4,1% 4,26% 5,19% Hors Champ 18,41% ,71% ,74% ,37% ,69% 3,79%,6% 5,48% Total ,18% 3,97% 3,47% 5,24% page 1 sur 57

19 Synthèse FPSPP Contribution CDD reçue par les OPA en 26, 27, 28 et 29 : Répartition Champ/Hors Champ Contribution CDD 29 Contribution CDD 28 Contribution CDD 27 Contribution CDD : : : : CDD Poids relatif 29 Contribution 29 Poids relatif 28 Contribution 28 Poids relatif 27 Contribution 27 Poids relatif 26 Contribution 26 Variation 29/28 Variation 28/27 Variation 27/26 Variation 29/26 Champ 63,64% ,24% ,27% ,74% ,16% 4,69% 5,51% 1,63% Hors Champ 36,36% 36% ,76% ,73% ,26% ,79% 483% 4,83% 3,11% 11,11% 11% Total ,1% 4,74% 4,64% 1,81% page 11 sur 57

20

21 Enquête qualitative 29 2 Ensemble des OPA Dispositifs CDI : Tous OPA + données spécifiques Intérimaires Dispositifs CDD : Tous OPA + données spécifiques intermittents Novembre 21

22

23 CDI Enquête Qualitative 29: Ensemble des OPA+Intérimaires FPSPP A - CARACTERISTIQUES DES ENTREPRISES OU ETABLISSEMENTS VERSANTS ET CONTRIBUTIONS PERCUES AU TITRE DE 29 A 1 - NOMBRE D'ENTREPRISES/ETABLISSEMENTS ET DE SALARIES RELEVANT DE L'ORGANISME Classe de taille (nombre de salariés) d'entreprises % salariés Contributions du,2% % En euros par entreprise En euros par salarié Nbre moyen de salariés moins de de 5 à de 2 à de 5 à 1 2 et Non de 1 à 19 de 2 à plus répartis % ,7% 6,3% 33,8% 19,4% 4,4% 2,1%,5% 3,9% 1,% Hommes ,12% % 1,% 1,1% 12,3% 19,2% 13,5% 17,8% 35,1%,% 1,% Femmes ,87% % 1,2% 1,2% 13,1% 21,1% 15,4% 19,8% 28,2%,% 1,% Non répartis ,2% % 1,1% 1,1% 12,6% 2,% 14,2% 18,6% 32,3%,% 1% ,51% 1,21% 14,68% 23,43% 15,84% 18,42% 23,9% 1,82% 1,% d où contribution moyenne perçue au titre de l année de participation 29 (en euros) : B - ANALYSE DES DEMANDES TRAITÉES ET NOMBRE DE CONGES GERES PAR L'OPA EN 29 Demandes traitées au cours de l'exercice % d'acceptation dont -DIF (art L du code du travail) % d'acceptation Bilans de compétences % d'acceptation VAE % d'acceptation % d'acceptation Congés examen demandes enregistrées demandes acceptées demandes refusées demandes transférées ou abandonnées demandes en instance au 31/12/N congés gérés au cours de l'exercice (parc actif) ,8% 1 1 1,% ,4% ,55% ,5% 163 C - REPARTITION DU NOMBRE DE SALARIES BENEFICIAIRES D'UN CONGE SELON SEXE ET CSP Classification des emplois Ouvriers Employés Agents de maîtrise techniciens et autres professions intermédiaires Ingénieurs et cadres Non répartis % BdC VAE Hommes ,45% % 4,74% 38,27% 12,99% 7,93%,7% 1,% Femmes ,41% % 12,13% 66,54% 12,23% 9,3%,7% 1,% Non répartis 57 57,14% % 27,69% 51,5% 12,63% 8,42%,21% 1,% Hommes ,11% % 2,91% 37,16% 15,98% 25,57%,38% 1,% Femmes ,83% % 6,11% 57,53% 16,4% 19,59%,37% 1,% Non répartis 17 17,6% % 11,1% 5,75% 16,25% 21,56%,43% 1,% Hommes ,49% % 21,68% 32,49% 29,52% 15,8%,51% 1,% Femmes ,17% % 6,48% 69,31% 17,49% 5,92%,8% 1,% Non répartis ,33% % 1,94% 58,23% 2,98% 8,81% 1,4% 1,% page 12 sur 57

24 CDI Enquête Qualitative 29: Ensemble des OPA+Intérimaires FPSPP D - REPARTITION DU NOMBRE DE SALARIES BENEFICIAIRES D'UN CONGE SELON LE SEXE ET L'AGE Classification des emplois moins de de 25 à de 35 à 44 de 45 à 5 51 ans et Non 25 ans 34 ans ans ans plus répartis % Hommes ,45% % 5,12% 42,6% 38,7% 1,66% 3,98%,9% 1,% Femmes ,41% % 4,65% 37,75% 38,63% 13,86% 5,5%,6% 1,% Non répartis 57 57,14% % 4,9% 4,4% 38,27% 12,1% 4,46%,22% 1,% BdC Hommes ,1% % 1,26% 33,39% 44,35% 14,82% 6,4%,15% 1,% Femmes ,85% % 1,34% 36,71% 42,24% 14,1% 5,53%,8% 1,% Non répartis 17 17,6% % 1,31% 35,59% 42,92% 14,33% 5,69%,16% 1,% VAE Hommes ,52% % 1,21% 26,66% 44,51% 19,84% 7,56%,23% 1,% Femmes ,15% % 1,7% 23,38% 42,11% 22,2% 1,89%,34% 1,% Non répartis ,33% % 1,1% 24,27% 42,68% 21,44% 9,87%,63% 1,% E - REPARTITION DU NOMBRE DE CONGES DE FORMATION, DES ENGAGEMENTS ET DES DEPENSES CORRESPONDANTES SELON LA TAILLE DES ENTREPRISES Classe de taille de 2 à de 5 à de 2 à de 5 à 2. et moins de 1 de 1 à 19 (nombre de salariés) plus Non répartis % 12,96% 6,32% 12,36% 19,7% 13,11% 13,3% 18,4% 4,83% 1,% Dépenses EFF Total % 1,68% 5,73% 11,53% 18,14% 13,44% 14,28% 2,58% 5,63% 1,% BdC % 15,81% 7,26% 12,27% 18,21% 12,71% 13,68% 12,51% 7,56% 1,% Dépenses EFF Total % 14,63% 6,99% 11,63% 17,72% 12,28% 14,36% 13,32% 9,8% 1,% VAE % 19,59% 6,89% 16,63% 2,42% 1,63% 11,27% 6,7% 8,49% 1,% Dépenses EFF Total % 15,44% 6,58% 18,67% 22,37% 11,8% 11,54% 5,82% 7,77% 1,% F - REPARTITION DES COUTS PEDAGOGIQUES SELON UNE PRISE EN CHARGE E ET PARTIELLE (hors intérimaires) Durée moy. h prix moyen % en Nb de pris en charge Total des heures prises en charge Coûts pédagogiques pris en charge Coûts pédagogiques non pris en charge Prises en charge à 1 % ,9% /// Prises en charge partielle ,7% Non prises en charge ,2% /// Formations non payantes 939 /// 1,2% /// /// ,% BdC Prises en charge à 1 % ,8% /// Prises en charge partielle ,2% ,% VAE Prises en charge à 1 % ,1% /// Prises en charge partielle ,9% ,% page 13 sur 57

25 CDI Enquête Qualitative 29: Ensemble des OPA+Intérimaires FPSPP G - REPARTITION DES CONGES PENDANT LE TEMPS DE TRAVAIL ET HORS TEMPS DE TRAVAIL (hors intérimaires) % de congés d'heures prises en charge (1) Rémunérations Coûts pris en charge Coûts pédagogiques Frais annexes pris en charge Prise en charge moyenne par congé (en euros) moyen d'heures prises en charge par congé Pendant le temps de travail 98,2% ,7 792 Hors temps de travail 1,98% , % ,2 779 BdC Pendant le temps de travail 29,86% ,3 23 Hors temps de travail 7,8% ,3 23 Non répartis,6% ,1 5 1% ,8 23 VAE Pendant le temps de travail 59% ,5 25 Hors temps de travail 41% ,8 17 1% ,7 22 (1) Il s'agit d'un nombre d'heures pris au titre des rémunérations, ou des frais de VAE lorsque celui-ci est effectué hors du temps de travail H - NIVEAUX DE FORMATION VISES PAR LA FORMATION DES ET VAE Niveaux I et II III IV V VI IX Non répartis % 15,94% 14,32% 14,91% 38,79% 2,14% 13,21%,69% 1,% VAE % 11,84% 32,97% 21,26% 32,1%,7%,33% 1,52% 1,% I - MODALITES DE CERTIFICATION DES ET VAE Modalités de reconnaissance des acquis Diplôme d'etat (ou national) Titre ou diplôme homologué liste CPNE ou CQP Qualification reconnue dans les classifications d'une CC de branche Pas de certification Non répartis % 48,92% 23,58% 7,36% 4,96% 14,77%,4% 1,% VAE ///////////////////////////////////////// % 81,93% 14,9% 2,99%,99% 1,% page 14 sur 57

26 CDI Enquête Qualitative 29: Ensemble des OPA+Intérimaires FPSPP J - DONNEES COMPLEMENTAIRES SUR LE EN 29 J 1 - DUREE DE LA FORMATION D'UN Durée moins de de 4 à de 2 à de 5 à de 8 à 1 2 4h 199h 499h 799h 1199h heures et + Non répartis % 2,91% 11,34% 19,46% 13,48% 26,19% 24,97% 1,64% 1,% J 2 - REPARTITION DU NOMBRE D'HEURES DE FORMATION D'UN PRISES EN CHARGE SELON LA CSP Classification des emplois Ouvriers Employés Ingénieurs et cadres Non répartis Nbre d'heures de formation % Durée moyenne par salarié Agents de maîtrise, techniciens et autres professions intermédiaires 25,3% 52,5% 14,89% 7,61%,16% 1,% J 3 - CARACTERISTIQUES DES ORGANISMES DE FORMATION DES Organismes de formation Coût pédagogique des actions de % nombre de Nbre heures / Coût horaire d'heuresstagiaires de prise en charge au cours de l exercice formation ayant fait l objet d une décision relevant du : stagiaires stagiaires stagiaire en euros Secteur privé (lucratif ou non) ,8% Secteur public ou parapublic ,5% Secteur consulaire 1 2 2,5% Non répartis 423 1,1% % J 4 - SPECIALITES DE FORMATION DES Spécialités de formation Code Intitulé de la spécialité de formation stagiaires % nombre de stagiaires d'heuresstagiaires Domaines disciplinaires ,83% Formations générales 339,86% Mathématiques 149,38% Sciences humaines et de droit 539 1,37% Lettres et arts 876 2,22% Domaines technico-prof. de la production ,15% Techno.industr. fondamentales et de transform ,58% Agriculture, pêche, forêts, espaces verts ,17% Transfo.agro-alimentaires, chimiques et apparentés ,88% Génie civil, bois, construction ,52% Textiles, habillement, cuirs et peaux 25,63% Mécanique, électricité, électronique ,36% Domaines des services technico-prof ,69% Spécialités plurivalentes des services 334,85% Echanges et gestion (commerce vente compta transport) ,49% Communication et information ,1% Services aux personnes ,9% Services à la collectivité 927 2,35% Domaines du développement personnel ,2% Domaines des capacités individuelles 968 2,46% Domaines des activités quotidiennes et de loisirs 221,56% Non répartis 521 1,32% ,% Coût des actions de formation ayant fait l objet d une décision de prise en charge au cours de l exercice coûts annexes (rémunérations, coûts pédagogiques frais transports/hébergement) * NB Considérer le montant global de la prise en charge décidée par l'opa (soit les charges réalisées dans l'exercice, payées ou à payer, et les EFF pour la partie de l'action de formation restant à réaliser) Prise en charge moyenne, par stagiaire (en euros) 23 3,48 Prise en charge moyenne, par heure-stagiaire (en euros) 29,39 moyen d heures-stagiaires prises en charge, par stagiaire (en heures) 783,53 COÛT page 15 sur 57

Enquête Quantitative Professionnalisation 2012

Enquête Quantitative Professionnalisation 2012 Enquête Quantitative 2012 RÉSULTATS CONSOLIDÉS RÉSULTATS CONSOLIDÉS Sommaire... page 1 Synthèse & Tendances... page 7 Ensemble des OPCA, inclus intérimaires & intermittents... page 15 OPCA Professionnels,

Plus en détail

Bilan Social 2013 Données du 01/01/2012 au 31/12/2012

Bilan Social 2013 Données du 01/01/2012 au 31/12/2012 Bilan Social 2013 Données du 01/01/2012 au 31/12/2012 Observatoire de l Emploi et des Métiers en Mutualité 1 Introduction Le bilan social existe depuis 1992. il constitue la source d information statistique

Plus en détail

BRANCHE PROFESSIONNELLE DES INSTITUTIONS DE RETRAITE COMPLEMENTAIRE ET DE PRÉVOYANCE BILAN ANNUEL 2014 VOLET PROFESSIONNALISATION

BRANCHE PROFESSIONNELLE DES INSTITUTIONS DE RETRAITE COMPLEMENTAIRE ET DE PRÉVOYANCE BILAN ANNUEL 2014 VOLET PROFESSIONNALISATION BRANCHE PROFESSIONNELLE DES INSTITUTIONS DE RETRAITE COMPLEMENTAIRE ET DE PRÉVOYANCE BILAN ANNUEL 2014 VOLET PROFESSIONNALISATION Pour les IRC-IP, l année 2014 représente sur la Professionnalisation 36

Plus en détail

BUREAU DE LA FORMATION

BUREAU DE LA FORMATION Direction générale de la Compétitivité, de l Industrie et des Services SERVICE DE LA COMPETITIVITE ET DU DEVELOPPEMENT DES PME SOUS DIRECTION DES CHAMBRE CONSULAIRES BUREAU DE LA FORMATION BILAN DE L ACTIVITE

Plus en détail

Direction générale des entreprises ANNEE 2014

Direction générale des entreprises ANNEE 2014 Direction générale des entreprises SERVICE DE L ACTION TERRITORIALE, EUROPÉENNE ET INTERNATIONALE SOUS DIRECTION DE LA RÉINDUSTIALISATION ET DES RESTRUCTURATIONS D ENTREPRISES BUREAU DE LA FORMATION ET

Plus en détail

Etude sociodémographique de la Branche du numérique, de l ingénierie, du conseil, des études et des métiers de l événement (IDCC 1486)

Etude sociodémographique de la Branche du numérique, de l ingénierie, du conseil, des études et des métiers de l événement (IDCC 1486) Synthèse d enquête terrain pour la Branche Jeudi 18 septembre 2014 Etude sociodémographique de la Branche du numérique, de l ingénierie, du conseil, des Rappel méthodologique Méthodologie employée pour

Plus en détail

POINT D ETAPE PASA, UHR, ASG MAI 2012

POINT D ETAPE PASA, UHR, ASG MAI 2012 POINT D ETAPE PASA, UHR, ASG MAI 2012 SYNDICAT NATIONAL DES ETABLISSEMENTS ET RESIDENCES PRIVES POUR PERSONNES AGEES Pôles social et médico-social SYNDICAT NATIONAL DES ETABLISSEMENTS ET RESIDENCES PRIVES

Plus en détail

RAPPORT DE BRANCHE 2009

RAPPORT DE BRANCHE 2009 RAPPORT DE BRANCHE 2009 Commerce de détail de l Horlogerie-Bijouterie Convention Collective Nationale n 3240 Données 2008 2 SOMMAIRE SOMMAIRE-I Perimetre de l étude SOMMAIRE...3 Précisions méthodologiques...5

Plus en détail

LES REPRISES D EMPLOI DE DEMANDEURS D EMPLOI AU 1 ER TRIMESTRE 2015

LES REPRISES D EMPLOI DE DEMANDEURS D EMPLOI AU 1 ER TRIMESTRE 2015 Juillet 2015 - N 15.023 LES REPRISES D EMPLOI DE DEMANDEURS D EMPLOI AU 1 ER TRIMESTRE 2015 Au cours du premier trimestre 2015, 888 400 demandeurs d emploi inscrits en catégories A ou B ont repris un emploi

Plus en détail

Effectifs salariés de la Plasturgie : Données sociales

Effectifs salariés de la Plasturgie : Données sociales Effectifs salariés de la Plasturgie : Données sociales Année 2014 SOMMAIRE ❶ Type d emploi :...3 ❷ Pyramide des âges :...4 ❸ Conditions d emploi :...5 ❹ Les emplois par catégorie socioprofessionnelle :...6

Plus en détail

La formation continue dans le secteur de la presse écrite en 2009, financée par l OPCA Médiafor

La formation continue dans le secteur de la presse écrite en 2009, financée par l OPCA Médiafor La formation continue dans le secteur de la presse écrite en 2009, financée par l OPCA Médiafor Etude statistique des données fournies par Médiafor L observatoire des métiers de la presse réalise une photographie

Plus en détail

Les magasins de bricolage DONNÉES 2011

Les magasins de bricolage DONNÉES 2011 026117 & REPÈRES TENDANCES Les magasins de bricolage DONNÉES 2011 SOMMAIRE DONNÉES ÉCONOMIQUES...................................... 4 Chiffre d affaires des magasins de plus de 300 m 2........ 4 Profil

Plus en détail

Fédération Nationale de CFA - Sport Animation Tourisme - 7, rue de la République - 13002 Marseille Tel : 04 96 11 56 44 -Fax : 04 91 90 88 39 - Email

Fédération Nationale de CFA - Sport Animation Tourisme - 7, rue de la République - 13002 Marseille Tel : 04 96 11 56 44 -Fax : 04 91 90 88 39 - Email BILAN 2015 Sur l activité 2014 des CFA ACTIVITE 2014 DES CFA LES APPRENTIS Nombre d apprentis ayant suivi des heures de formation en 2014 (en nombre de contrat d apprentissage) et total des heures de

Plus en détail

Etude sociodémographique de la Branche du numérique, de l ingénierie, du conseil, des études et des métiers de l événement (IDCC 1486)

Etude sociodémographique de la Branche du numérique, de l ingénierie, du conseil, des études et des métiers de l événement (IDCC 1486) Rapport de synthèse Secteur du Numérique Jeudi 18 septembre 2014 Etude sociodémographique de la Branche du numérique, de l ingénierie, du conseil, des études et des métiers de l événement (IDCC 1486) Rappel

Plus en détail

La société Pawnee et la base Maildata en quelques mots

La société Pawnee et la base Maildata en quelques mots La société Pawnee et la base Maildata en quelques mots Pawnee Maildata email Marketing La société Pawnee rachète le capital de l agence Maildata en septembre 2013, afin de mettre en œuvre toutes les ressources

Plus en détail

L EMPLOI INTÉRIMAIRE EN OCTOBRE 2015

L EMPLOI INTÉRIMAIRE EN OCTOBRE 2015 8 décembre 2015 - N 15.043 L EMPLOI INTÉRIMAIRE EN OCTOBRE 2015 Fin octobre 2015, le nombre d intérimaires s établit à 640 600 en valeur corrigée des variations saisonnières (donnée provisoire). Il connaît

Plus en détail

LA FORMATION PROFESSIONNELLE

LA FORMATION PROFESSIONNELLE LA FORMATION PROFESSIONNELLE La loi 2014-288 du 5 mars 2014 relative à la formation professionnelle Les mesures de cette loi sont, pour certaines, directement inspirées de l accord national interprofessionnel

Plus en détail

L EMPLOI INTERMITTENT DANS LE SPECTACLE AU COURS DE L ANNÉE 2014

L EMPLOI INTERMITTENT DANS LE SPECTACLE AU COURS DE L ANNÉE 2014 Septembre 2015 - N 15.032 L EMPLOI INTERMITTENT DANS LE SPECTACLE AU COURS DE L ANNÉE 2014 En résumé : En 2014, l emploi intermittents du spectacle concerne 256 000 salariés et génère 2 milliards d euros

Plus en détail

RAPPORT STATISTIQUE DE LA MAROQUINERIE

RAPPORT STATISTIQUE DE LA MAROQUINERIE RAPPORT STATISTIQUE DE LA MAROQUINERIE Publication 2011 Chiffres 2010 CHIFFRES CLES DE LA MAROQUINERIE STRUCTURES REGIONALES IMPORTATIONS / EXPORTATIONS Fédération Française de la Maroquinerie 16 rue Martel

Plus en détail

ISF et intermédiation : Collecte 2009

ISF et intermédiation : Collecte 2009 ISF et intermédiation : Collecte 2009 juillet 2009 1 Contexte et méthodologie Contexte: L AFIC et l AFG ont conduit une enquête pour suivre l impact des mesures dites «ISF PME», et en particulier, pour

Plus en détail

Données formation continue 2013 : Rapport de Branche EAC

Données formation continue 2013 : Rapport de Branche EAC Données formation continue 2013 : Rapport de Branche EAC Introduction... 2 L Afdas et l organisation du système de la formation professionnelle continue... 2 I) Les entreprises bénéficiaires... 5 A) Répartition

Plus en détail

Enquête Nationale sur le devenir des diplômés de

Enquête Nationale sur le devenir des diplômés de Enquête Nationale sur le devenir des diplômés de DUT 2010 Résultats de l IUT de Reims-Châlons-Charleville (Note de synthèse sur les diplômés de formation initiale hors alternance et formation continue)

Plus en détail

Portrait de branche - Cabinets d avocats - Edition 2007

Portrait de branche - Cabinets d avocats - Edition 2007 Portrait de branche - Cabinets d avocats - Edition 2007 Introduction/définition Les données présentées ici concernent les entreprises libérales du secteur des cabinets d avocats. Ce secteur n est pas identifié

Plus en détail

Emploi et Formation Secteur Publicité

Emploi et Formation Secteur Publicité Rapport statistique Emploi et Formation Secteur Publicité 2009-2010 AFDAS / R&D - Septembre 2012 Sommaire 1. DONNEES SUR L EMPLOI 3 1.1. POINT METHODOLOGIQUE ET PRECAUTIONS D USAGE 4 1.2. LES ENTREPRISES

Plus en détail

Instance Nationale de Concertation du 30 Mai 2013. Suivi de la production

Instance Nationale de Concertation du 30 Mai 2013. Suivi de la production Point n 3 Instance Nationale de Concertation du 30 Mai 2013 Suivi de la production 1 - L ETAT DES STOCKS DANS LES ORGANISMES... 2 2 - L EVOLUTION DES INSTANCES... 4 2.1. Evolution des instances toutes

Plus en détail

Diagnostic des caractéristiques quantitatives et qualitatives de l emploi salarié en Rhône-Alpes

Diagnostic des caractéristiques quantitatives et qualitatives de l emploi salarié en Rhône-Alpes Diagnostic des caractéristiques quantitatives et qualitatives de l emploi salarié en Rhône-Alpes Rapport d'étude - version de mars 2012 Chef de projet : Alain Dupré Chargée d'études : Laurence Labosse

Plus en détail

Le Fonds de Garantie pour la création, la reprise et le développement d entreprises à l initiative des femmes DOSSIER DE PRESSE

Le Fonds de Garantie pour la création, la reprise et le développement d entreprises à l initiative des femmes DOSSIER DE PRESSE Le Fonds de Garantie pour la création, la reprise et le développement d entreprises à l initiative des femmes DOSSIER DE PRESSE Le FGIF soutien l entreprise au féminin SOMMAIRE 1. LE FGIF ET L EMPLOI Chiffres

Plus en détail

L EMPLOI ET LA FORMATION DANS LA BRANCHE

L EMPLOI ET LA FORMATION DANS LA BRANCHE Copyright Photo Alto L EMPLOI ET LA FORMATION DANS LA BRANCHE Le phénomène de concentration continue d impacter le nombre des entreprises de la branche mais n a pas d incidence négative sur l emploi puisque

Plus en détail

RAPPORT D ACTIVITÉ 2009 à 2011 ASSOCIATION DE GESTION DU FINANCEMENT DE LA FORMATION DES CHEFS D ENTREPRISE

RAPPORT D ACTIVITÉ 2009 à 2011 ASSOCIATION DE GESTION DU FINANCEMENT DE LA FORMATION DES CHEFS D ENTREPRISE RAPPORT D ACTIVITÉ 2009 à 2011 Les chiffres clés Nombre d'actions de formation financées 43 624 54 963 62 657 Progression par rapport à l'année 2009 26,0% 43,6% Nombre de stagiaires financés 37 805 43

Plus en détail

Photographie Nationale de la Branche Plasturgie PREAMBULE

Photographie Nationale de la Branche Plasturgie PREAMBULE Photographie Nationale de la Branche Plasturgie Année 2013 PREAMBULE L Observatoire National Paritaire Prospectif des Métiers, des Emplois et des Qualifications de la Plasturgie remercie OPCA DEFI, Organisme

Plus en détail

L Entreprise et le DIF

L Entreprise et le DIF L Entreprise et le DIF Le DIF : pour quelle formation et pour qui? Le DIF est une modalité supplémentaire d accès à la formation pour les salariés, à leur initiative et avec l accord de leur employeur.

Plus en détail

Tableau de bord de l activité des organismes de formation en LR. Exploitation des bilans pédagogiques et financiers - Exercice 2013

Tableau de bord de l activité des organismes de formation en LR. Exploitation des bilans pédagogiques et financiers - Exercice 2013 Tableau de bord de l activité des organismes de formation en LR Exploitation des bilans pédagogiques et financiers - Exercice 2013 2 Avertissement sur les données 4 En résumé 5 1 Les caractéristiques des

Plus en détail

L emploi et la formation dans les Industries de la communication graphique. Chiffres clés

L emploi et la formation dans les Industries de la communication graphique. Chiffres clés L emploi et la formation dans les Industries de la communication graphique Chiffres clés 2010 ENTREPRISES ET EFFECTIFS ENTREPRISES : 6 664 établissements en 2009 6 000 5 000 4 000 3 000 2 000 1 000 0 Évolution

Plus en détail

Etude sociodémographique de la Branche du numérique, de l ingénierie, du conseil, des études et des métiers de l événement (IDCC 1486)

Etude sociodémographique de la Branche du numérique, de l ingénierie, du conseil, des études et des métiers de l événement (IDCC 1486) Rapport de synthèse Secteur des Etudes et du Conseil Jeudi 18 septembre 2014 Etude sociodémographique de la Branche du numérique, de l ingénierie, du conseil, des études et des métiers de l événement (IDCC

Plus en détail

Financer, Accompagner Le développement des compétences des salariés

Financer, Accompagner Le développement des compétences des salariés Financer, Accompagner Le développement des compétences des salariés Professions Libérales Hospitalisation privée Enseignement privé 26 ans d expérience au service des branches, des entreprises et des salariés

Plus en détail

Les FIP Fonds d investissement de proximité connaissent un développement rapide

Les FIP Fonds d investissement de proximité connaissent un développement rapide COMMUNIQUE DE PRESSE Paris le novembre Les FIP Fonds d investissement de proximité connaissent un développement rapide Principaux enseignements : - Avec millions d euros levés et fonds créés en et, les

Plus en détail

Portrait statistique des entreprises et des salariés

Portrait statistique des entreprises et des salariés Portrait statistique des entreprises et des salariés Branche professionnelle des entreprises du froid et connexes Comité Paritaire de Pilotage de l Observatoire 20 février 2013 Service Observatoires AGEFOS

Plus en détail

L Economie Sociale et Solidaire

L Economie Sociale et Solidaire L Economie Sociale et Solidaire en - Chiffres clés - octobre 2014 Champ : Le périmètre de l économie sociale a été défini conjointement en mars 2008 par la délégation interministérielle à l innovation

Plus en détail

Les dépenses de Bâtiment et des Travaux Publics des collectivités territoriales. REALISATIONS 2013... p.6. PREVISIONS BUDGETAIRES 2014... p.

Les dépenses de Bâtiment et des Travaux Publics des collectivités territoriales. REALISATIONS 2013... p.6. PREVISIONS BUDGETAIRES 2014... p. 2 Sommaire Les dépenses de Bâtiment et des Travaux Publics des collectivités territoriales REALISATIONS 2013... p.6 PREVISIONS BUDGETAIRES 2014... p.10 TAUX DE REALISATION AVANCE & ESTIMATION DES TRAVAUX...

Plus en détail

Reporting de la Cellule d appui MOA SIRH / DGA SI. Situation du 1 er juillet 2010 au soir

Reporting de la Cellule d appui MOA SIRH / DGA SI. Situation du 1 er juillet 2010 au soir Reporting de la Cellule d appui MOA SIRH / DGA SI Situation du 1 er juillet 21 au soir Indicateurs de la cellule Nombre d optants: données issues des régions 12151 personnes ont opté au 1/7/21 (données

Plus en détail

Diagnostic des enjeux et des besoins de formation des entreprises d architecture

Diagnostic des enjeux et des besoins de formation des entreprises d architecture Association Paritaire de Gestion du Paritarisme Convention Collective Nationale des Entreprises d Architecture Diagnostic des enjeux et des besoins de formation des entreprises d architecture La méthodologie

Plus en détail

Offre de services d AGEFOS PME auprès des adhérents du Sport. BOULOURIS 9 Juillet 2014

Offre de services d AGEFOS PME auprès des adhérents du Sport. BOULOURIS 9 Juillet 2014 Offre de services d AGEFOS PME auprès des adhérents du Sport BOULOURIS 9 Juillet 2014 Intervention AGEFOS PME C est quoi AGEFOS PME? Quelques données chiffrées dans le champ du sport Les dispositifs de

Plus en détail

Entreprendre au féminin

Entreprendre au féminin DOSSIER DE PRESSE Entreprendre au féminin Un dispositif géré par : SOMMAIRE FGIF : un fond de garantie destiné aux femmes p. 3 Evolution du dispositif p. 4 Profils des bénéficiaires en 2010 p. 5 Caractéristiques

Plus en détail

Centre d Etudes des Services de l Automobile (C.E.S.A.) Rapport de branche des services de l automobile. Année 2008

Centre d Etudes des Services de l Automobile (C.E.S.A.) Rapport de branche des services de l automobile. Année 2008 Centre d Etudes des Services de l Automobile (C.E.S.A.) Rapport de branche des services de l automobile Année 2008 15 DECEMBRE 2009 SOMMAIRE UNIVERS ETUDIE ET RAPPELS METHODOLOGIQUES 5 1ERE PARTIE : CARACTERISTIQUES

Plus en détail

Professions de la photographie

Professions de la photographie DONNÉES 200 & REPÈRES TENDANCES Professions de la photographie 0267 SOMMAIRE DONNÉES ÉCONOMIQUES...................................... 4 Dénombrement des entreprises................................ 4 Dénombrement

Plus en détail

Bilan Social 2015. Données du 01/01/2014 au 31/12/2014 BILAN SOCIAL 2015 1

Bilan Social 2015. Données du 01/01/2014 au 31/12/2014 BILAN SOCIAL 2015 1 Bilan Social 2015 Données du 01/01/2014 au 31/12/2014 BILAN SOCIAL 2015 1 Introduction Une source statistique nécessaire à la réflexion des partenaires sociaux de la Mutualité Le Bilan social de la branche

Plus en détail

CIF / DIF : nouvelle approche juridique, impacts pour les individus, les entreprises et les OPCA-OPACIF

CIF / DIF : nouvelle approche juridique, impacts pour les individus, les entreprises et les OPCA-OPACIF Séminaire Expert consacré à l évolution du droit et des politiques de formation Janvier 2010 Cycle 2009 2010 CIF / DIF : nouvelle approche juridique, impacts pour les individus, les entreprises et les

Plus en détail

BILANS REGIONAUX DE L EMPLOI

BILANS REGIONAUX DE L EMPLOI BILANS REGIONAUX DE L EMPLOI DANS L ECONOMIE SOCIALE EN 2013 Cécile BAZIN Marie DUROS Amadou BA Jacques MALET Octobre 2014 INTRODUCTION Pour la septième année consécutive, l Association des Régions de

Plus en détail

Enquête quantitative Congé Individuel de Formation 2011

Enquête quantitative Congé Individuel de Formation 2011 Enquête quantitative Congé Individuel de Formation 211 RÉSULTATS CONSOLIDÉS Décembre 212 Sommaire... 1 Synthèse et tendances... 1 Ensemble des OPACIF CDI aves les données spécifiques intérimaires... 24

Plus en détail

BRANCHE PROFESSIONNELLE DES GARDIENS, CONCIERGES ET EMPLOYES D'IMMEUBLE

BRANCHE PROFESSIONNELLE DES GARDIENS, CONCIERGES ET EMPLOYES D'IMMEUBLE Portrait statistique des entreprises et des salariés BRANCHE PROFESSIONNELLE DES GARDIENS, CONCIERGES ET EMPLOYES D'IMMEUBLE Service Observatoires AGEFOS PME 187, quai de Valmy 75010 PARIS agefos-pme.com

Plus en détail

BILAN 2005 DES ACTIVITES DE VALIDATION

BILAN 2005 DES ACTIVITES DE VALIDATION VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPÉRIENCE EN LORRAINE BILAN 2005 DES ACTIVITES DE VALIDATION Centre régional de ressources INFFOLOR VAE en Lorraine CdR 03/06 1 CADRE DU BILAN CERTIFICATEURS CONCERNES Ce bilan

Plus en détail

L emploi régional en 2010 : effets structurels et dynamisme

L emploi régional en 2010 : effets structurels et dynamisme DIRECTION ETUDES, STATISTIQUES ET PRÉVISIONS L emploi régional en 2010 : effets structurels et dynamisme 4 janvier 2012 Principe Cette étude relative au dynamisme des régions repose sur un modèle explicatif

Plus en détail

LE CONGÉ DE FORMATION PROFESSIONNELLE (CFP)

LE CONGÉ DE FORMATION PROFESSIONNELLE (CFP) TOUT SAVOIR SUR LE CONGÉ DE FORMATION PROFESSIONNELLE (CFP) ASSOCIATION NATIONALE POUR LA FORMATION PERMANENTE DU PERSONNEL HOSPITALIER LE CONGÉ DE FORMATION PROFESSIONNELLE LE CFP? Les agents de la Fonction

Plus en détail

Les Français et la domotique

Les Français et la domotique Titre du document Les Français et la domotique Principaux résultats de la deuxième enquête «HABITANTS, HABITATS & MODES DE VIE» réalisée avec le Credoc en juillet 2014 Conditions de réalisation de l enquête

Plus en détail

Portrait statistique des entreprises et des salariés

Portrait statistique des entreprises et des salariés Portrait statistique des entreprises et des salariés Commerce de détail de papeterie, fournitures de bureau, de bureautique et informatique Commission paritaire nationale pour l emploi Service Observatoires

Plus en détail

Portrait statistique des entreprises et des salariés

Portrait statistique des entreprises et des salariés Portrait statistique des entreprises et des salariés Branche professionnelle des entreprises de courtage d'assurances et/ou de réassurance Service Observatoires AGEFOS PME 187, quai de Valmy 75010 PARIS

Plus en détail

ETAT DES LIEUX DE LA FORMATION INITIALE EN METALLERIE. Atelier de 14h30 16h00

ETAT DES LIEUX DE LA FORMATION INITIALE EN METALLERIE. Atelier de 14h30 16h00 ETAT DES LIEUX DE LA FORMATION INITIALE EN METALLERIE Atelier de 14h30 16h00 Objectifs Identifier les zones en difficultés afin d éviter des fermetures De maintenir des effectifs suffisants dans les CFA

Plus en détail

PME du secteur des NMP: quels financements européens pour vos projets d innovation?

PME du secteur des NMP: quels financements européens pour vos projets d innovation? PME du secteur des NMP: quels financements européens pour vos projets d innovation? Pour financer et accompagner les PME Le Point de Contact National pour les PME et le réseau Entreprise Europe à votre

Plus en détail

L impact social DE FRANCE ACTIVE ÉTUDE 2012

L impact social DE FRANCE ACTIVE ÉTUDE 2012 L impact social DE FRANCE ACTIVE ÉTUDE 2012 EN 2012 29 033 emplois créés ou consolidés 218 M mobilisés en concours financiers Christian Sautter Président de France 6 145 structures accompagnées et financées

Plus en détail

Réforme de la formation professionnelle continue et réforme des OPCA Où en sommes-nous? ---------

Réforme de la formation professionnelle continue et réforme des OPCA Où en sommes-nous? --------- Réforme de la formation professionnelle continue et réforme des OPCA Où en sommes-nous? --------- Mardi 21 février Intervenant : Jean-Philippe CEPEDE, Directeur du Pôle Juridique-Observatoire du Centre

Plus en détail

Sur Mesure La fiche des politiques régionales

Sur Mesure La fiche des politiques régionales Sur Mesure La fiche des politiques régionales Publication de la Région Poitou-Charentes Juillet N 28-15 EMPLOI 1 933 Bourses Régionales Tremplins pour l'emploi attribuées en 27 par la Région Poitou-Charentes

Plus en détail

Opérations programmées

Opérations programmées Actions de qualification et de requalification des salariés et des demandeurs d emploi Article 3.2 Opérations programmées S DE CONNAISSANCES ET DE COMPÉTENCES DE BASE Favoriser l accès des salariés à des

Plus en détail

LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION CARACTÉRISTIQUES DES CONTRATS... 9

LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION CARACTÉRISTIQUES DES CONTRATS... 9 ENTREPRISES ET EFFECTIFS LES ÉTABLISSEMENTS... 2 LES SALARIÉS... 4 LE PROFIL DES SALARIÉS... 6 LES PRÉVISIONS DE DÉPART À LA RETRAITE PAR ACTIVITÉ... 7 LA FORMATION INITIALE... 8 LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION

Plus en détail

RAPPORT DE BRANCHE EXERCICE 2009. Convention Collective Nationale n 3240 Commerce de détail de l Horlogerie-Bijouterie

RAPPORT DE BRANCHE EXERCICE 2009. Convention Collective Nationale n 3240 Commerce de détail de l Horlogerie-Bijouterie RAPPORT DE BRANCHE EXERCICE 2009 Convention Collective Nationale n 3240 Commerce de détail de l Horlogerie-Bijouterie 1 2 SOMMAIRE SOMMAIRE 3 AVANT PROPOS METHODOLOGIQUE 5 1. Périmètre de l étude 6 2.

Plus en détail

Repères sur la fiscalité pétrolière (DGEMP/DIREM, mise à jour février 2008)

Repères sur la fiscalité pétrolière (DGEMP/DIREM, mise à jour février 2008) Repères sur la fiscalité pétrolière (DGEMP/DIREM, mise à jour février 2008) Les taxes en vigueur en France La fiscalité sur les produits pétroliers est composée de deux éléments : les accises et la Taxe

Plus en détail

SPORT. CCN 3328 IDCC 2511 Pour toutes les demandes effectuées à partir du 1 er janvier 2014 Pour des actions débutant en 2014

SPORT. CCN 3328 IDCC 2511 Pour toutes les demandes effectuées à partir du 1 er janvier 2014 Pour des actions débutant en 2014 CCN 3328 IDCC 2511 Pour toutes les demandes effectuées à partir du 1 er janvier Pour des actions débutant en 1 1 2 Contrat de professionnalisation 3 Période de professionnalisation 4 5 Droit Individuel

Plus en détail

Table des matières : TABLE DES MATIERES :... 5 BPRESENTATION DE LA PHOTOGRAPHIE DE LA BRANCHE PLASTURGIE PAR NAF :... 6 55B5B 66B6B 77B7B 88B8B 99B9B

Table des matières : TABLE DES MATIERES :... 5 BPRESENTATION DE LA PHOTOGRAPHIE DE LA BRANCHE PLASTURGIE PAR NAF :... 6 55B5B 66B6B 77B7B 88B8B 99B9B PORTRAIT SECTORIEL PAR CODE D ACTIVITE PRINCIPALE (INSEE : NAF2) DE LA BRANCHE PLASTURGIE AU 31/12/2010. Document réalisé par Audrey CHERRIERE Responsable de l Observatoire de la Plasturgie Novembre 2011

Plus en détail

Bilan de compétences professionnel du spectacle vivant (BCP-SV)

Bilan de compétences professionnel du spectacle vivant (BCP-SV) Culture Communication Médias Loisirs. www.afdas.com Bilan de compétences professionnel du spectacle vivant (BCP-SV) Note d information à destination des salariés du spectacle vivant (CDI, CDD, intermittents

Plus en détail

Un défi pour l avenir des métiers d avenir

Un défi pour l avenir des métiers d avenir LA FORMATION DE LA FILIÈRE ALIMENTAIRE La filière Alimentaire Un défi pour l avenir des métiers d avenir UN RÉSEAU AU SERVICE DE LA FILIèRE ALIMENTAIRE www.ifria-apprentissage.fr l offre de formation initiale

Plus en détail

L activité des organismes de formation continue enregistrés en Région Alsace en 2006

L activité des organismes de formation continue enregistrés en Région Alsace en 2006 DRTEFP Direction régionale du travail, de l emploi et de la formation professionnelle d Alsace R epères : synthèses ( n o 28 avril 28 L activité des organismes de formation continue enregistrés en Région

Plus en détail

JANVIER 2013 LE SURENDETTEMENT

JANVIER 2013 LE SURENDETTEMENT JANVIER 2013 LE SURENDETTEMENT DES MÉNAGES ENQUÊTE TYPOLOGIQUE 2011 SOMMAIRE INTRODUCTION 5 1 Champ de l étude 5 2 Résumé des principaux constats relatifs à l ensemble des dossiers recevables recensés

Plus en détail

La formation continue dans le secteur de la presse écrite de 2004 à 2007, financée par l OPCA MEDIAFOR

La formation continue dans le secteur de la presse écrite de 2004 à 2007, financée par l OPCA MEDIAFOR La formation continue dans le secteur de la presse écrite de 2004 à 2007, financée par l OPCA MEDIAFOR Etude statistique des données fournies par MEDIAFOR Avant-propos Cette étude a été réalisée par l

Plus en détail

STATISTIQUES 2011 PROVEMPLOI - Le Salon pour Vivre et Travailler en Province. Octobre 2011

STATISTIQUES 2011 PROVEMPLOI - Le Salon pour Vivre et Travailler en Province. Octobre 2011 STATISTIQUES 2011 PROVEMPLOI - Le Salon pour Vivre et Travailler en Province Octobre 2011 PRINCIPAUX CHIFFRES 4 121 visiteurs cette année +50% par rapport à 2010 +18% par rapport à 2009 +4% inscriptions

Plus en détail

Ministère des sports. Le ministre des sports. (pour attribution) (pour information)

Ministère des sports. Le ministre des sports. (pour attribution) (pour information) Ministère des sports Direction des sports Sous-direction de l emploi et des formations Bureau de la coordination des certifications et du service public de formation (D.S.C2) Personne chargée du dossier

Plus en détail

Le Fonds spécial des pensions des ouvriers des établissements industriels de l Etat PRESENTATION GENERALE

Le Fonds spécial des pensions des ouvriers des établissements industriels de l Etat PRESENTATION GENERALE Le Fonds spécial des pensions des ouvriers des établissements industriels de l Etat PRESENTATION GENERALE Le Fonds spécial des pensions des ouvriers des établissements industriels de l Etat (FSPOEIE) constitue

Plus en détail

publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques

publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques Dares Analyses avril 2015 N 030 publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques La formation professionnelle des personnes en recherche d emploi en 2013 Stabilité

Plus en détail

BILAN DE FREQUENTATION ETE 2009 ETABLI EN JUILLET / SEPTEMBRE 2009

BILAN DE FREQUENTATION ETE 2009 ETABLI EN JUILLET / SEPTEMBRE 2009 BILAN DE FREQUENTATION ETE 2009 ETABLI EN JUILLET / SEPTEMBRE 2009 Méthodologie : Données issues des plannings de disponibilités : -saisis par les propriétaires en gestion directe - issus des plannings

Plus en détail

Contexte institutionnel

Contexte institutionnel 1 Formation en protection de l autonomie des personnes âgées pour les aides à domicile Approche écologique Lucette Barthélémy Chargée d expertise en promotion de la santé Contexte institutionnel 2 L Institut

Plus en détail

Base de données sociales

Base de données sociales Base de données sociales Observatoire des métiers, des qualifications et de l égalité professionnelle entre les femmes et les hommes dans la banque AFB et groupes mutualistes : > Effectifs de la profession

Plus en détail

Mesure des emplois, métiers et formations de l économie verte

Mesure des emplois, métiers et formations de l économie verte Mesure des emplois, métiers et formations de l économie verte Conseil d orientation pour l emploi 26 mars 2013 (màj au 12/04/2013) Pierre Greffet MEDDE/CGDD/SOeS Crédit photo : Arnaud Bouissou/MEDDE Ministère

Plus en détail

DEMANDE D INSCRIPTION SECONDAIRE

DEMANDE D INSCRIPTION SECONDAIRE 5 place du Rosoir BP 50956 21009 Dijon cedex tél 03.80.59.65.20 fax 03.80.53.09.50 e-mail : contact@bfc.experts-comptables.fr www.bfc.experts-comptables.fr Réservé au Conseil régional : Code du dossier

Plus en détail

Levées de capitaux. 22 février 2012. Concerne les acteurs français membres de l AFIC, investissant en France et à l étranger page 1. www.afic data.

Levées de capitaux. 22 février 2012. Concerne les acteurs français membres de l AFIC, investissant en France et à l étranger page 1. www.afic data. Levées de capitaux par les FCPI et FIP créés en 2011 22 février 2012 Concerne les acteurs français membres de l AFIC, investissant en France et à l étranger page 1 Contexte et Méthodologie Contexte : L

Plus en détail

BILAN SOCIAL 2015 BRANCHE MUTUALITÉ

BILAN SOCIAL 2015 BRANCHE MUTUALITÉ BILAN SOCIAL 2015 BRANCHE MUTUALITÉ SYNTHÈSE SYNTHESE DU BILAN SOCIAL 2015 Définition Le Bilan social de la branche Mutualité constitue la source d information statistique reconnue par les partenaires

Plus en détail

Dossier de presse Février 2015

Dossier de presse Février 2015 ASSOCIATION FRANÇAISE DES FORESTIERS-INVESTISSEURS POUR LE DÉVELOPPEMENT DE LA FILIÈRE FORÊT BOIS Dossier de presse Février 2015 NOS VALEURS : LA FILIÈRE FORÊT BOIS FRANÇAISE 1 er pays de l Union Européenne

Plus en détail

Taxe d Apprentissage. Un circuit complexe Des chiffres clés Le plan d action Constats et réforme en cours. Présentation : DPMA CLOUET Thomas

Taxe d Apprentissage. Un circuit complexe Des chiffres clés Le plan d action Constats et réforme en cours. Présentation : DPMA CLOUET Thomas Taxe d Apprentissage Un circuit complexe Des chiffres clés Le plan d action Constats et réforme en cours Présentation : DPMA CLOUET Thomas Définition Impôt versé par les entreprises afin de financer le

Plus en détail

Fonds national de prévention des AT-MP de la CNRACL

Fonds national de prévention des AT-MP de la CNRACL Fonds national de prévention des AT-MP de la CNRACL Les constats Fonctions publiques territoriale et hospitalière Des mutations profondes dans le monde du travail, auxquelles sont confrontés les établissements

Plus en détail

N 51. par le PIB par emploi, y est une des plus élevées, au 5 e

N 51. par le PIB par emploi, y est une des plus élevées, au 5 e POUR L ' ALSACE N 51 JUIN 2014 Croissance économique en retrait dès l'année 2000 en Alsace Rapportée à sa population, la contribution de l'alsace à la richesse nationale la situe toujours, en 2011, dans

Plus en détail

Fiche critères de prise en charge 2010 EXPERTISE COMPTABLE

Fiche critères de prise en charge 2010 EXPERTISE COMPTABLE Attention, ces critères peuvent être modifiés en cours d année. Fiche critères de prise en charge 2010 Pour toutes les actions débutant à partir du 01/01/2010 CONTRAT DE PERIODE DE TUTORAT DIF PLAN DE

Plus en détail

ANALYSE DE L ACTIVITE PLAN ET PROFESSIONNALISATION DANS LE SECTEUR DE L ENSEIGNEMENT ET L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR PRIVE SOUS CONTRAT

ANALYSE DE L ACTIVITE PLAN ET PROFESSIONNALISATION DANS LE SECTEUR DE L ENSEIGNEMENT ET L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR PRIVE SOUS CONTRAT ANALYSE DE L ACTIVITE PLAN ET PROFESSIONNALISATION DANS LE SECTEUR DE L ENSEIGNEMENT ET L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR PRIVE SOUS CONTRAT ANNEE 2013 Mai 2014 Page 1 / 22 SOMMAIRE 1. Analyse des engagements au

Plus en détail

Donnez de la valeur à votre expérience professionnelle

Donnez de la valeur à votre expérience professionnelle Donnez de la valeur à votre expérience professionnelle préfet de la région pays de la loire DIRECTION régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l emploi 16pagesA5_juillet2012_avenant.indd

Plus en détail

Depuis la loi de 1971, après l accord des partenaires sociaux de 1970, les entreprises ont une obligation de dépense annuelle en formation.

Depuis la loi de 1971, après l accord des partenaires sociaux de 1970, les entreprises ont une obligation de dépense annuelle en formation. LA FORMATION PROFESSIONNELLE CONTINUE Etat des lieux, avant changements Un domaine important dans l activité du pays Plus de 8 millions de personnes sont parties en formation en 2010, qu elles soient :

Plus en détail

La forêt en Europe... 2. La forêt en France métropolitaine... 4. L évolution de la surface forestière... 5. Le taux de boisement...

La forêt en Europe... 2. La forêt en France métropolitaine... 4. L évolution de la surface forestière... 5. Le taux de boisement... Sommaire La forêt en Europe... 2 La forêt en France métropolitaine... 4 L évolution de la surface forestière... 5 Le taux de boisement... 6 par département... 6 par sylvoécorégion... 7 À qui la forêt appartient-elle?...

Plus en détail

MINISTÈRE DE L INTÉRIEUR. N o 2013-3

MINISTÈRE DE L INTÉRIEUR. N o 2013-3 15 avril 2013 MINISTÈRE DE L INTÉRIEUR Bulletin Officiel du Ministère de l Intérieur N o 2013-3 Direction de l information légale et administrative 26, rue Desaix 75727 Paris Cedex 15 ISSN : 1282-7924

Plus en détail

PRESTATAIRES DE SERVICES DU SECTEUR TERTIAIRE CCN 3301 IDCC 2098 Pour toutes les actions débutant le 01/01/2016

PRESTATAIRES DE SERVICES DU SECTEUR TERTIAIRE CCN 3301 IDCC 2098 Pour toutes les actions débutant le 01/01/2016 2016 PRESTATAIRES DE SERVICES DU SECTEUR TERTIAIRE CCN 3301 IDCC 2098 Pour toutes les actions débutant le 01/01/2016 1 2 3 4 5 Compte Personnel de Formation ATTENTION : CES CRITÈRES SONT SUSCEPTIBLES D'ETRE

Plus en détail

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ SANTÉ

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ SANTÉ SANTÉ MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ Direction générale de l offre des soins Sous-direction de la régulation de l offre de soins Bureau de la synthèse organisationnelle et financière (R1)

Plus en détail

Le microcrédit : un outil de prévention et de lutte contre l exclusion sociale et financière?

Le microcrédit : un outil de prévention et de lutte contre l exclusion sociale et financière? Le microcrédit : un outil de prévention et de lutte contre l exclusion sociale et financière? Observatoire de la Microfinance Juillet 2012 Introduction Observatoire de la microfinance de la Banque de France

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. 8 mars 2010 Journée des femmes. Entreprendre au féminin : les femmes actrices de la reprise économique

DOSSIER DE PRESSE. 8 mars 2010 Journée des femmes. Entreprendre au féminin : les femmes actrices de la reprise économique DOSSIER DE PRESSE 8 mars 2010 Journée des femmes Entreprendre au féminin : les femmes actrices de la reprise économique Un dispositif géré par ; UN FONDS DE GARANTIE DESTINÉ AUX FEMMES Grace au FGIF plus

Plus en détail

Que deviennent les jeunes après un enseignement en Transport & Logistique?

Que deviennent les jeunes après un enseignement en Transport & Logistique? marché INSERTION transitaire formation Chômage Poursuite d études zoom Education Nationale TRANSPORT Session 202 Exploitant données Logisticien Actifs inactivité LOGISTIQUE origine scolaire Conducteur

Plus en détail

Le compte personnel de formation (CPF)

Le compte personnel de formation (CPF) Le compte personnel de formation (CPF) Conseil national de l'information statistique (Cnis) Commission Emploi, qualifications et revenus du travail 23 mars 2016 1 Textes fondateurs Loi de sécurisation

Plus en détail

Evolution de la collecte des RPU Réseau OSCOUR

Evolution de la collecte des RPU Réseau OSCOUR Evolution de la collecte des RPU Réseau OSCOUR Vanina BOUSQUET InVS St MAURICE 20 Mai 2014 Journée plénière de la FEDORU SOMMAIRE Etat des lieux des remontée de RPU Etat des lieux des structures régionales

Plus en détail