Chapitre III. Gaz parfaits

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Chapitre III. Gaz parfaits"

Transcription

1 Chatre III Gaz arfats IIIA : Déftos rorétés IIIAI : Gééraltés : U gaz arfat est u flude déal qu satsfat à l équato d état vr, ou ecore c est u gaz qu obét rgoureusemet aux tros los MARIOE, GAY LUSSAC et CHARLES Das ce chatre, o désge ar v le volume d ue uté de masse (UDM) de gaz arfat et ar m le volume molare d u gaz arfat avec : mole 6,030 3 Molécules A (ombre d Avogadro) O cosdère ue masse gazeuse occuat le volume sous la resso et la temérature Lo de MARIOE Eocé de la lo : A temérature costate, le rodut de la resso d ue masse gazeuse ar so volume est costat (cette lo est d orge exérmetale ) Sous fables ressos, tous les gaz se comortet de la même maère quelque sot leur ature ar défto, u gaz arfat (G) sera u gaz our lequel, Cte lo de MARIOE our u gaz arfat, le rodut e déed que de la temérature f() La relato récédete à temérature costate eut s écrt à u secod éocé de la lo de MARIOE Cte, ce qu codut A temérature costate, la resso d ue masse gazeuse est versemet roortoelle au volume qu elle occue S o cosdère deux états dfférets d ue même masse gazeuse à la même temérature avec : et resso et volume à l état () et resso et volume à l état (), la lo de MARIOE sera alors : Cours de thermodyamque (ar Dr HENNI MANSOUR Z) age 7

2 Lo de GAY-LUSSAC Eocé de la lo : A resso costate, l augmetato de volume d u gaz arfat (dlatato ou détete) est roortoelle à la temérature absolue Cte Ou Cte lo de GAY-LUSSAC S o cosdère deux états dfférets d ue même masse gazeuse à la même resso avec : et temérature et volume à l état () et temérature et volume à l état () O a la relato : t ou + 73 t + 73 Secode forme de la relato Sot ue masse gazeuse chauffée à resso costate, 0 est le volume à 0 c 73 k est le volume à t c (73+t) k D arès GAY-LUSSAC o à : ( αt ) 0 t + 73 t ou t avec α/73 coeffcet de dlatato du gaz 3 Lo de CHARLES (ou eme lo de GAY-LUSSAC) Eocé de la lo : d où A volume costat, l augmetato de resso d u gaz arfat est roortoelle à l élévato de la temérature O à : Cte Lo de Charles S o cosdère deux états dfférets d ue même masse gazeuse das lesquelles elle occue le même volume la resso et la temérature sot : et resso et temérature à l état () et resso et temérature à l état () Cours de thermodyamque (ar Dr HENNI MANSOUR Z) age 8

3 O a la relato t + 73 t + 73 Secode forme de la relato Sot 0 et les ressos à 0 c et t c d ue même masse gazeuse dot le volume est varat (costat) o à : 0 t 0 + t Où ( + βt) 0 avec β/73 Coeffcet d augmetato de resso 4 emérature cetésmale temérature absolue a- Echelle cetésmale : L échelle cetésmale léare est défe ar la relato thermométrque tax+b où a et b sot deux ots fxes choss arbtraremet, o affecte : * La temérature 0 C, lorsque le thermomètre est das la glace fodate saturée d eau sou la resso atmoshérque ambate * La temérature 00 C, lorsque le thermomètre est das la vaeur d eau boullate sous resso atmoshérque ormale S l o désge ar x, x 0, x 00 les valeurs de la varable thermométrque, resectvemet aux temératures, t c, 0 c et 00 c, la relato récédete s écrt : 0 ax0 + b 00 00x0 a et b 00 ax00 + b x00 x0 x00 x 0 0 Sot t 00 x x x 00 x 0 La varable thermométrque x, eut être le volume, la resso d u flude etc b- Echelle absolue : S o rered la lo de CHARLES, hysquemet ue resso e eut être que ostve S 0 0 ( + βt) 0 + βt 0 t β La temérature la lus basse qu exste vaut t 73 c β Cours de thermodyamque (ar Dr HENNI MANSOUR Z) age 9

4 O eut défr la ouvelle échelle de temérature, le degré Kelv qu se dvse des degrés Celsus ar ue traslato Cette ouvelle temérature exrmée e Kelv s aelle temérature absolue ou temérature thermodyamque Notato habtuelle t : emérature cetésmale exrmée e degré Celsus ( c) : emérature thermodyamque ou absolue exrmée e degré Kelv ( k) Avec : t + 73 > 0 t IIIA : Caractérstques d u gaz arfat : : Equato d état O recherche l équato qu le les aramètres d état (, v,) O cosdère ue (UDM) d u gaz arfat das deux états dfférets : Etat () : (,, ) Etat () : (,, ) Imagos u 3 eme état où la resso est, la temérature est Etat (3) : (,, ) O asse à resso costate de l état () à l état (3), o a doc e vertu de la lo de GAY-LUSSAC K( ) O asse de l état (3) à l état (), la temérature état costate, o a doc e vertu de la lo de MARIOE: K E multlat membre à membre les deux équatos () et () o obtet : cte ( ) our u gaz arfat o à : Cte our l uté de masse (UDM) cette costate est aelée (r), l équato d état devet : v r Ic, v : est le volume massque tel que v r : déed du gaz cosdéré ρ Cours de thermodyamque (ar Dr HENNI MANSOUR Z) age 0

5 our ue masse m de gaz arfat, occuat le volume sous la resso et à temérature, l équato d état devet : mr our l ar, qu est cosdéré comme u gaz arfat, r vaut : 87 J/kg K S o cosdère ue masse molare M de gaz arfat, elle occue le volume, o eut écrre : Mr R avec : RMr tel que R : costate uverselle des gaz arfat déedate du gaz cosdéré Doc our Mole de gaz arfat, l équato d état devet v R Ic, v : rerésete le volume molare,4 L our moles de gaz arfat occuat u volume, sous la resso et la temérature, l équato d état devet : R R83J/Mole K our tous les gaz : Lo de JOULE GAY-LUSSAC sur l éerge tere : Eocé de la lo our u gaz arfat, l éerge tere U est focto que de la temérature Exérece justfcatve (Détete de joule) A et B réservor de même volume relé ar u robet R L esemble est mmergé das l eau coteue das u calormètre A l stat tal, le réservor est reml d u gaz arfat et e équlbre thermque hermomètre Robet Calormètre A B Eau A la même temérature, o ouvre le robet R, le gaz se déted das le réservor B le volume et la resso du gaz varet Lorsque le système est reveu à l état d équlbre, o costate que la temérature de l eau a as varée Aalyse d exérece : O cosdère le système A+B+Gaz, le er rce de la thermodyamque ermet d écrre : Cours de thermodyamque (ar Dr HENNI MANSOUR Z) age

6 W + Q U + { E + { Ec 0 0 W : seules les forces de resso sot suscetbles de travaller W dv cte dv 0 W 0 Q : o cosdère le système S (eau) W + Q U U m c Or de l eau a as varée (exérece) Q U Chaleur échagée avec A+B+Gaz S, cette chaleur e eut rover que ar S car l extéreur est calorfugé Q Q 0 Falemet our S, o a : U 0 Or : U U 443 A + U B + arato de l'éerge tere des reservors U Gaz 3 arato de l'éerge tere du gaz U A U B 0 car les réservors à l état fal sot à la même temérature qu à l état tal Falemet o dédut : U Gaz 0 our le gaz arfat, la resso et le volume ot chagé ar cotre, la temérature est restée costate, auss que l éerge tere l éerge tere du gaz arfat e déed que de la temérature U v U 0 our u gaz arfat 3 : Eerge tere d u gaz arfat : O cosdère ue trasformato élémetare de l état () : (,, ) à l état (+d) : (+d, +dv, +d) O aelle du la varato de l éerge tere au cours de cette trasformato O cosdère mateat l état (+d ) : (+d,, +d) trasformato sochore our laquelle o a ue varato d éerge tere du Etat () : (,, ) }du Etat +d : (+d, +dv, +dt) d Etat () : (,, ) }U Etat +d : (+d,, +dt) du du car les temératures tale et fale sot les mêmes (u que U e déed que de la temérature (exérece de joule)) d U δ W + δq ( er rce de la trasformato système fermé) Cours de thermodyamque (ar Dr HENNI MANSOUR Z) age

7 Or : δ W dv 0 car v cte δ Q Cv d + Ldv { δq Cv d 0 Falemet du Cv d avec : Cv, chaleur massque à volume costat, e Joule/kg k our ue trasformato de à, o a : Remarque : U Cvd Quad o se lace das ue tervalle de temérature assez restrete (de 00 c à 00 c ar exemle), o eut cosdérer avec ue boe aroxmato que Cv est costate (érfeé exérmetalemet) o à doc : U Cv Lorsqu o e eut lus cosdérer Cv comme costate, o red ue moyee Cv etre t et t 4 : Ethale du gaz arfat : Cv t t L ethale est doée ar : H U +, Cv( t) dt doc U Cv U : est focto que de : est focto que de (lo de MARIOE) H H L ethale H d u gaz arfat e déed que de 0 gaz arfat our u O cosdère ue trasformato élémetare de () (+d) H U + dh du + d() du + d + dv or du δ W + δq d + δq dh d + Q + d + d δ Avec : dh δq + d δq C d + h d h : Coeffcet calormetrque Cours de thermodyamque (ar Dr HENNI MANSOUR Z) age 3

8 our u même rasoemet à celu de 3, mas our ue trasformato sobare () (+d ), o trouve falemet : dh C d H C d Avec c, C chaleur sécfque à ue resso costate Nb : même remarque que our l éerge tere S C cte (fables varatos de temérature), o obtet : Coséquece : S C cte t H C C C( t) dt H C t t O cosdère l UDM d u gaz arfat (C et Cv chaleurs sécfques à resso et à volume costats exrmées e J/kg k) t dh Cd dh d(u+) du+d du +d(rt) Or du Cvd dh Cvd+ rd (Cv+r)d dh Cd C Cv + r ou : C - Cv r Formule de MAYER C r Cv Cv r C Ic, r, Cv et C sot exrmés e J/kg k O trodusat le raort Cv Cv Cv( ) r C C Cv Cv Lorsqu o travalle sur ue mole de gaz arfat o a : C Cv R R Cv R C C, C v et R exrmées e J/Mole k : Coeffcet de osso ou adabatque Coséquece : er rce système fermé du δ Q + δw Cours de thermodyamque (ar Dr HENNI MANSOUR Z) age 4

9 δq Cv d + L dv δw dv du Cv d Cv d Cv d + L dv dv 0 ( L ) L dv dv dv 0 L our u gaz arfat er rce système ouvert Avec m δw +δq dh + dec + de dh δw + δq (avec dec et de 0) δq C d + h d δw d ( traval techque) dh C d C d d + C d + h d h d + d ( h + ) d 0 h - our u gaz arfat δq Cvd + ldv Cvd + dv δq Cd + hd Cd d our u gaz arfat Or r (Equato d état d u gaz arfat our m ) O dérvat, o obtet : d d dv + d rd d + r r C C C C δ Q d + d d d + d r r r 3 r Cv r δ Q ( C d + Cvd ) r Falemet o a les exressos des δq e focto des tros (03) varables d, dv, d our u gaz arfat : δq Cv d + d δq C d d δq r ( C d + C d) v Cours de thermodyamque (ar Dr HENNI MANSOUR Z) age 5

10 IIIA3 : Mélage des gaz arfats : O cosdère u mélage de gaz chmquemet erte (mélage qu e doe as leu à ue réacto chmque) : Lo de DALON GIBBS Sot, le volume occué ar le mélage Chaque gaz occue le volume comme s l été seul sous ue resso aelée resso artelle La resso du mélage est égale à la somme des ressos artelles des gaz comosats Exemle : mélage de 0 gaz () et () R ( moles gaz ()) R ( moles gaz ()) ( + ) ( + )R ou R tels que : ombre de moles du mélage : resso du mélage De lus, les gaz état chmquemet ertes, l éerge tere du mélage est égale à la somme des éerges des gaz et e déed doc, que de la temérature de gaz Falemet o a doc : U mélage de gaz arfats chmquemet ertes est u gaz arfat : aramètres d état d u mélage de gaz arfats : O cosdère u mélage de gaz arfats (,,,, ) our défr la comosto de ce mélage, o a beso de aramètres d état dot les lus fréquemmet utlsés sot : La fracto molare La fracto molare x du gaz das le mélage est le raort etre ombre de moles de gaz et, ombre de moles du mélage x avec, x Cours de thermodyamque (ar Dr HENNI MANSOUR Z) age 6

11 La fracto volumque La fracto volumque ν du gaz das le mélage est le raort etre volume qu occuerat le gaz sous la resso et la temérature du mélage et : volume total du mélage ν D arès la lo d AMAGA: R R O e dédut v ν x our u gaz arfat Remarque : O a auss ν état la resso artelle du gaz O a R ( : volume du mélage) o à our le mélage R O e dédut x ν La fracto massque La fracto massque µ du gaz das le mélage est le raort etre m masse du gaz et m masse totale du mélage µ Avec m 3 : Caractérstques d u mélage de gaz arfats : 3a : olume sécfque du mélage m m m µ mel ρ Avec : ρ mel ρ mel m m ρ ν 3b : La masse molare aarete du mélage M Mel m M x M ν M m Cours de thermodyamque (ar Dr HENNI MANSOUR Z) age 7

12 3c : Costate du gaz du mélage r Mel m m r µ r Remarque : our le mélage des gaz, l équato caractérstque se résete sous la forme suvate mr Mel IIIB : Etude de quelques trasformatos artculères des gaz arfats : Etablr les formules our des trasformatos artculèremet usuelles des gaz arfats à artr des résultas vus das le sous chatre A outes les formules serot doées our ue UDM de gaz à la temérature et sous la resso ( C v et C serot exrmées e J/Kg K) our alquer ces formules à ue masse m de gaz arfat, l suff de multler C v, C, r ar m et de remlacer v ar, le volume effectvemet occué ar la masse m S o travalle sur ue mole de gaz arfat, l faut remlacer r ar R (C, C v, R exrmées e J/Mole k) IIIB : rasformato sotherme : : Equato caractérstque our l uté UDM d u gaz arfat, l équato d état s écrt r A temérature costate Cte Où r Cte Das le dagramme de CLAYRON (, ), ue sotherme est rerésetée ar ue hyerbole équlatère Fasceau d hyerboles Isotherme A resso costate 3 > > Dagramme de ClayRo Cours de thermodyamque (ar Dr HENNI MANSOUR Z) age 8

13 r r, r ctes S > > O eut graduer le dagramme e temérature ar u fasceau d hyerboles équlatères Les temératures augmetet quad o s éloge de l orge :Exresso du traval de forces de resso : W dv Or v r r r Cte s v dv W s r rl v ou ecore e focto des ressos : W s rl W s rl r l IIIB : rasformato adabatque réversble : : Equato caractérstque Nous avos vu das le sous chatre A, ζ4, que la quatté de chaleur eut s exrmer ar : δ Q ( C dv + Cv vd) r rasformato adabatque δq 0 c-a-d C dv+ C v vd 0 O devse les deux membres ar C v v o obtet : C dv Cv v d + 0 C v C v v v C C v dv + v d 0 d v d + ou 0, s cte, o tègre et o obtet : l (v) + l () cte v cte ou l(v ) cte cte Lo de osso (varable, v) our ue trasformato de () à () o à : ϒ ϒ Cours de thermodyamque (ar Dr HENNI MANSOUR Z) age 9

14 Remarque : La lo de osso eut s exrmer e focto de deux varables arms les tros varables (,,) arables (, ) r cte () - cte r - cte Or : r cte - cte ou cte eme lo de osso, varable (, ) - our ue trasformato de () à () o eut écrre arables (, ) r r - cte r cte () - cte - cte 3 eme lo de osso, varables (, ) rasformato de () à () - - Remarque : * E toute rgueur, les formules de osso e sot as valables que our cte, c-a-d C v et C sot costates O ratque, même our des varatos de temérature de 00 à 300 C et C v varet assez eu our que l o usse cosdérer les formules de osso comme exactes et cec avec ue boe récso δ δ Q δ δ Isoterme Ada revers L sotherme et l adabatque (, ) Cours de thermodyamque (ar Dr HENNI MANSOUR Z) age 30

15 * Dagramme de CLAYRON Les adabatques réversbles sot rerésetées ar des courbes d équato cte Calculos au ot M, les etes de l adabatque et de l sotherme qu y asse (or fgure c dessous) Isotherme : r r d d d d r } r Adabatque : d d d + d ϒ cte + 0 d d Où E géérale ϒ > Q d d d d Q d d Q d d Formule de REECH Q : rerésete das le dagramme (, v) la ete au ot M, de la courbe qu rerésete la trasformato adabatque : rerésete das le dagramme (, v) la ete au ot M, de la courbe qu rerésete la trasformato sotherme Or, comme ϒ > cela veut dre que l adabatque assat ar M a ue ete suéreure à l sotherme : raval de forces de resso : W ; dv rasformato adabatque ϒ cte où ϒ ϒ ϒ cte Cours de thermodyamque (ar Dr HENNI MANSOUR Z) age 3

16 Cours de thermodyamque (ar Dr HENNI MANSOUR Z) age 3 ( ) dv dv W / * ar et Or W K ( ) W D où falemet W Or r r ( ) kg m our r W Remarque :, E utlsat ces deux relatos, o trouve auss : W W W W Ou W W

17 3 : Eerge tere traval techque : Eerge tere W+ Q U, c Q 0 (trasformato adabatque) U W W * raval techque d d d Or o à cte + 0 d d + 0 d d Multlos ar d +d 0 où W W IIIB3 : rasformato oly troque: : Défto Les trasformatos réelles e sot e géérale tout a fat sotherme ( cte) tout a fat adabatques réversbles cte, mas se rarochet des trasformatos d équato K cte aelées trasformatos olytroques, avec e gééral <k< : raval de forces de resso traval techque A artr de la lo k cte A artr de l exresso δw -dv A artr de l exresso δw d, o eut fare u résoemet detque à celu de ζ II (trasformatos adabatques réversbles) mas e remlaçat ar k E artculer : W W k W k k k ( ) 3 : Chaleur massque d ue trasformato olytroque a : Défto Sot ue trasformato quelcoque C, assat ar u ot M (,, ) La chaleur massque du système étudé au cours de la trasformato C et calculée au ot M est : Cours de thermodyamque (ar Dr HENNI MANSOUR Z) age 33

18 Cc ( M ) Q Cc (M) : Chaleur massque M our ue trasformato doée Cc (M) déed du ot M mas auss de la trasformato C cosdérée E artculer our les trasformatos sobares (resectvemet sochores), o retrouve la chaleur massque C resectvemet Cv O effet, o a vu our u gaz arfat, δq Cvd + dv rasformato sochore dv 0 δq Cvd où Q Cv chaleur massque à volume costat De même our u gaz arfat, δq Cd d rasformato sobare d 0 δq Cd ou Q C chaleur massque à resso costate b : Alcato à ue trasformato olytroque: er rce δw + δq du or du Cvd ( ) δ d Sous forme dfféretelle de : W k W k δ W ( ) ( r ) d k d r d r d k k k r d δw k Cv d k δq du - δw Cv d Cv d Cv d k k k + k Q Cv d Cv d k k δ D où Remarque : S k o a C k 0 δq 0 δq C C k k d k Cv k O retrouve be l adabatque δq 0 Cte Cours de thermodyamque (ar Dr HENNI MANSOUR Z) age 34

19 S k C k (hysquemet mossble) Il faut que d 0 our que δq sot fe d 0, o retrouve be l sotherme cte cte Cours de thermodyamque (ar Dr HENNI MANSOUR Z) age 35

Chapitre III. Gaz parfaits

Chapitre III. Gaz parfaits Chatre I : Gaz arfats Chatre III Gaz arfats IIA : Déftos rorétés IIIAI : Gééraltés : U gaz arfat est u flude déal qu satsfat à l équato d état v=r, ou ecore c est u gaz qu obét rgoureusemet aux tros los

Plus en détail

f(t) g(t)dt f²(t)dt g²(t) dt a a a

f(t) g(t)dt f²(t)dt g²(t) dt a a a PCSI Chatre 4 : Produts scalares-résumé Das ce chatre E est u -ev. Produts scalares. Défto et exemles de référeces Def: O aelle rodut scalare sur E toute alcato de E² das est bléare. est symétrque: x,ye,

Plus en détail

CHAPITRE I : LES SERIES STATISTIQUES A DEUX DIMENSIONS : DISTRIBUTIONS MARGINALES ET CONDITIONNELLES

CHAPITRE I : LES SERIES STATISTIQUES A DEUX DIMENSIONS : DISTRIBUTIONS MARGINALES ET CONDITIONNELLES CHAPITRE I : LES SERIES STATISTIQUES A DEU DIMESIOS : DISTRIBUTIOS MARGIALES ET CODITIOELLES CHAPITRE I : LES SERIES STATISTIQUES A DEU DIMESIOS : DISTRIBUTIOS MARGIALES ET CODITIOELLES Il est très courat

Plus en détail

IFT3913 Qualité du logiciel et métriques. Chapitre 7 Collecte et analyse des métriques

IFT3913 Qualité du logiciel et métriques. Chapitre 7 Collecte et analyse des métriques IFT393 Qualté du logcel et métrques Chaptre 7 Collecte et aalyse des métrques Pla du cours Itroducto Qualté du logcel Théore de la mesure Mesure du produt logcel Mesure de la qualté du logcel Études emprques

Plus en détail

Chapitre III : Premier principe de la Thermodynamique. Système

Chapitre III : Premier principe de la Thermodynamique. Système Chaptre III : Premer prncpe de la Thermodynamque III.1. Langage thermodynamque Système : C est un corps ou un ensemble de corps de masse détermnée et délmtée dans l espace. Mleu extéreur : On consdère

Plus en détail

Calculs en chromatographie

Calculs en chromatographie Calculs e chroatographe éthode de la oralsato tere... 1 Coeffcet de répose assque relatf... 1 Calcul des pourcetages assques... 2 Calcul des pourcetages olares... 3 xeple d aalyse CG d ue substtuto copéttve

Plus en détail

Chapitre 8 Corrélation et régression linéaire simple. José LABARERE

Chapitre 8 Corrélation et régression linéaire simple. José LABARERE UE4 : Bostatstques Chaptre 8 Corrélato et régresso léare smple José LABARERE Aée uverstare 20/202 Uversté Joseph Fourer de Greoble - Tous drots réservés. Pla I. Corrélato et régresso léare II. Coeffcet

Plus en détail

Evaluation des méthodes d analyse appliquées aux sciences de la vie et de la santé. Statistique. Variables aléatoires

Evaluation des méthodes d analyse appliquées aux sciences de la vie et de la santé. Statistique. Variables aléatoires UE 4 Evaluato des méthodes d aalyse applquées au sceces de la ve et de la saté Statstque Varables aléatores Frédérc Mauy - 27 septembre et 3 octobre 2013 1 Pla du cours 1. Varable aléatore 1. Défto 2.

Plus en détail

Contrôle du mardi 27 janvier 2015 (3 heures) 1 ère S1 D P C. Le barème est donné sur 40. On répondra directement sur la copie fournie avec le sujet.

Contrôle du mardi 27 janvier 2015 (3 heures) 1 ère S1 D P C. Le barème est donné sur 40. On répondra directement sur la copie fournie avec le sujet. ère S Cotrôle du mard 7 javer 05 ( heures) D C N Le barème est doé sur 0 O répodra drectemet sur la cope foure avec le sujet U certa ombre de questos écesste ue recherche préalable au broullo O e rédgera

Plus en détail

Mathématiques Financières : l essentiel Les 10 formules incontournables (Fin de période)

Mathématiques Financières : l essentiel Les 10 formules incontournables (Fin de période) A-PDF OFFICE TO PDF DEMO: Purchase from www.a-pdf.com to remove the watermark Mathématques Facères : l essetel Les formules cotourables (F de érode) htt://www.ecogesam.ac-a-marselle.fr/esed/gesto/mathf/mathf.html#e5aels

Plus en détail

Annexe 1. Estimation d un quantile non-paramétrique par la méthode de Hazen

Annexe 1. Estimation d un quantile non-paramétrique par la méthode de Hazen Aexe. Estmato d u quatle o-paramétrque par la méthode de Haze La probablté cumulée emprque d ue doée au se d u échatllo est pas u cocept parfatemet déf : pluseurs estmatos sot possbles ; l e est de même

Plus en détail

PHYSIQUE DES SEMICONDUCTEURS

PHYSIQUE DES SEMICONDUCTEURS MIISTERE DE L'ESEIGEMET SUPERIEURE ET DE LA REHERHE SIETIFIQUE UIERSITE DE BEHAR Départemet es Sceces Laboratore e Pysque es spostfs à semcoucteurs (L.P.D.S ttp://www.uv-becar.z/lps/ PHYSIQUE DES SEMIODUTEURS

Plus en détail

5. Variables aléatoires simultanées

5. Variables aléatoires simultanées 5. Varables aléatores smultaées 5.1 Coule de varables aléatores Défto 1 Pour tout dce das 1, sot X ue varable aléatore. O dt que X X 1 X est ue varable aléatore de dmeso. Nous ous téresseros rcalemet aux

Plus en détail

ANALYSE DES CORRESPONDANCES SIMPLES

ANALYSE DES CORRESPONDANCES SIMPLES ANALYSE DES DONNÉES TEST DU KHI-DEUX ANALYSE DES CORRESPONDANCES SIMPLES Perre-Lous Gozalez MESURE DE LIAISON ENTRE DEUX VARIABLES QUALITATIVES KHI-DEUX Mesure de la laso etre deux varables qualtatves

Plus en détail

Cours 8 : Analyse de variance à un facteur

Cours 8 : Analyse de variance à un facteur PSY 004 Techques d aalyses e sychologe Cours 8 : alyse de varace à u facteur Table des matères Secto. "U cou de dé jamas 'abolra le hasard"... Secto. Itroducto à l aalyse de varace NOV... Secto 3. Réartto

Plus en détail

SYSTEME FERME EN REACTION CHIMIQUE

SYSTEME FERME EN REACTION CHIMIQUE SYSTEME FERME EN REACTION CHIMIQUE I. DESCRIPTION D UN SYSTEME. Les dfférets types de système (ouvert, fermé, solé U système S est formé d u esemble de corps séparés du reste de l uvers (appelé mleu extéreur

Plus en détail

Coefficient de partage

Coefficient de partage Coeffcet de partage E chme aque, la sythèse d'u composé se fat e pluseurs étapes : la réacto propremet dte (utlsat par exemple u motage à reflux quad la réacto dot être actvée thermquemet), les extractos

Plus en détail

Les emprunts indivis. Auteur : Philippe GILLET

Les emprunts indivis. Auteur : Philippe GILLET Les emruts dvs Auteur : Phle GILLET Emrut dvs et emrut oblgatare Emrut dvs Emrut oblgatare Souscrt ar ue ou luseurs baques Pluseurs souscrteurs Dvsé e arts : oblgatos Oblgatos cotées Grad ombre de souscrteurs

Plus en détail

III GRANDEURS MOLAIRES

III GRANDEURS MOLAIRES Chaptre III GRNDEURS MOLIRES Gradeurs molares - Gradeur molare d u corps pur ou d u age de corps purs Sot u système thermodyamque costtué de moles d u même composé, o assoce à ue gradeur extesve de ce

Plus en détail

POTENTIEL CHIMIQUE D UN CONSTITUANT PHYSICO-CHIMIQUE

POTENTIEL CHIMIQUE D UN CONSTITUANT PHYSICO-CHIMIQUE JL 2005-2006 2 PC HdB CHAPITRE 2 POTENTIEL CHIMIQUE D UN CONSTITUANT PHYSICO-CHIMIQUE Le otentel chmque d un consttuant hyscochmque est, comme nous l avons ndqué, la dérvée artelle de l enthale lbre ar

Plus en détail

LE PRINCIPE DU RAISONNEMENT PAR RÉCURRENCE

LE PRINCIPE DU RAISONNEMENT PAR RÉCURRENCE LE PRINCIPE DU RAISONNEMENT PAR RÉCURRENCE. Exemple troductf (Les élèves qu coasset déà be le prcpe peuvet sauter ce paragraphe) Cosdéros la sute (u ), défe pour tout, par : u u u 0 0 Cette sute est défe

Plus en détail

ESPACES VECTORIELS NORMÉS DE DIMENSION FINIE NORMES USUELLES, ÉQUIVALENCE DES NORMES

ESPACES VECTORIELS NORMÉS DE DIMENSION FINIE NORMES USUELLES, ÉQUIVALENCE DES NORMES ESPACES VECTORIELS NORMÉS DE DIMENSION FINIE NORMES USUELLES, ÉQUIVALENCE DES NORMES SOMMAIRE. Normes sur u espace vectorel E 2.. Défto d'ue orme. Cter l'égalté tragulare reversée. 2.2. Normes usuelles

Plus en détail

Module 4 - Leçon 01 - Budget des ventes 1. Introduction - Recherche de la tendance générale

Module 4 - Leçon 01 - Budget des ventes 1. Introduction - Recherche de la tendance générale Cotrôle de gesto Budget des vetes Module 4 - Leço - Budget des vetes Itroducto - Recherche de la tedace géérale - Itroducto Le budget des vetes est le premer budget opératoel à établr. Il est cosdéré comme

Plus en détail

Semestre : 4 Module : Méthodes Quantitatives III Elément : Mathématiques Financières Enseignant : Mme BENOMAR

Semestre : 4 Module : Méthodes Quantitatives III Elément : Mathématiques Financières Enseignant : Mme BENOMAR Semestre : 4 Module : Méthodes Quattatves III Elémet : Mathématques Facères Esegat : Mme BENOMAR Elémets du cours Itérêts smples, précompte, escompte et compte courat Itérêts composés Autés Amortssemets

Plus en détail

Correction des exercices du TD2

Correction des exercices du TD2 orrecto des exercces du TD Rael : des ades vous sot foures sur le ste «www.utc.fr /~mt/» à la f des fchers acrés aux chatre de cours. N héste as à les ulter our refare les exercces avat de regarder la

Plus en détail

III ESPERANCE MATHEMATIQUE

III ESPERANCE MATHEMATIQUE /9 ésumé de ours e alul des probabltés (JJ bellager III ESPEAE MATHEMATIQUE I.Défto et alul de l espérae mathématque d ue VA La défto la plus géérale de l espérae d u VA : (do à valeurs postves ou ulles

Plus en détail

Chapitre 4 : RÉGRESSION

Chapitre 4 : RÉGRESSION Chaptre 4 : RÉGRESSION 4. Régresso léare smple 4.. Équato de la régresso 4.. Estmato par les modres carrés 4..3 Coeffcet de détermato 4..4 Iférece sur les coeffcets 4..5 Prévso et aalyse des résdus Régresso

Plus en détail

La statistique et les statistiques

La statistique et les statistiques Psy004 Secto : La statstque et les statstques Pla du cours: 0.0: Beveue 0.: Les catégores du savor 0.: Survol de la psychologe 0.3: Le pla de cours 0.4: Les assstats.0: La physque: scece exacte?.: Scece

Plus en détail

Licence Science de la Mer et de l Environnement. Physique Générale

Licence Science de la Mer et de l Environnement. Physique Générale Licence Science de la Mer et de l Enironnement Physique Générale Chaitre 3 :ransformations réersibles d un gaz arfait ransformation d un gaz arfait Par exemle, on enferme le gaz dans un cylindre de section

Plus en détail

Chapitre 4 Fonction de transfert

Chapitre 4 Fonction de transfert Chatre 4 Focto de trasfert Chatre 4 Focto de trasfert 4.. Exresso de la focto de trasfert Pour u système léare cotu et varat, ous avos vu que la relato etre la sorte s( et l etrée e( est doée ar ue équato

Plus en détail

CHAPITRE 10 LES GAZ PARFAITS

CHAPITRE 10 LES GAZ PARFAITS 1 CHAPIRE 10 LES GAZ PARFAIS I PROPRIEES HERMODYNAMIQUES DES GAZ PARFAIS 1 Définition Dans un gaz parfait il n'y a aucune interaction entre les molécules. 2 Equation d'état L'équation d'état permet d'écrire

Plus en détail

Chapitre 2. Le cycle théorique Beau de Rochas

Chapitre 2. Le cycle théorique Beau de Rochas Chaitre Le cycle théorique Beau de Rochas 1 Les quatre oérations d un moteur thermique Une oération est l ensemble des rocessus hysico-chimiques rerésentant une étae dans le fonctionnement du moteur. Les

Plus en détail

TD Techniques de prévision pour la Gestion de production

TD Techniques de prévision pour la Gestion de production Orgasato et gesto dustrelle Page / 6 TD Techques de prévso pour la Gesto de producto er Exercce Vetes d u rayo de jouraux das u supermarché Javer Févrer Mars Avrl Ma Ju Jullet Août Septembre Octobre Novembre

Plus en détail

ENTHALPIE LIBRE ET POTENTIEL CHIMIQUE

ENTHALPIE LIBRE ET POTENTIEL CHIMIQUE ETHALPIE LIBRE ET POTETIEL CHIMIQUE I-Ethale lbre d u système fermé 1 Coséquece du deuxème rce Sot u système S fermé à la temérature T et à la resso.; ces valeurs sot a ror dfféretes de celles qu caractérset

Plus en détail

Plan du cours. 1 Jeux à deux joueurs à somme nulle. 4 Théorème du MINIMAX en stratégies mixtes. 3 stratégies mixtes

Plan du cours. 1 Jeux à deux joueurs à somme nulle. 4 Théorème du MINIMAX en stratégies mixtes. 3 stratégies mixtes Pla du cours Cours 8 : Alicatios ratiques de la rograatio liéaire Christohe Gozales LIP6 Uiversité Paris 6, Frace 1 Jeux à deux joueurs à soe ulle 2 Théorèe du MINIMAX e stratégies ures 3 stratégies ixtes

Plus en détail

Espaces vectoriels (et affines).

Espaces vectoriels (et affines). Esaces vectorels (et affes) Cha 04 : cours comlet Esaces vectorels réels ou comlexes (Su) Défto : K-esace vectorel Défto 2 : K-algèbre Théorème : exemles Défto 3 : combaso léare de vecteurs Défto 4 : sous-esace

Plus en détail

BTS C.G. 1996. B) Retour au problème concret: Le nombre d'appartements commercialisé est nécessairement un entier entre 2 et 20.

BTS C.G. 1996. B) Retour au problème concret: Le nombre d'appartements commercialisé est nécessairement un entier entre 2 et 20. BTS CG 996 Eercce : (0 pots) Ue agece mmoblère evsage de commercalser u programme de costructo d'appartemets Deu projets lu sot soums: Projet P : Le coût de producto de appartemets ( eter et 0 )est doé

Plus en détail

Chapitre 2 LES EMPRUNTS INDIVIS

Chapitre 2 LES EMPRUNTS INDIVIS Chptre LES EMPRUNTS INDIVIS.1 Actulsto de flux Actvté.1.1 : O dspose de chffres cocert l évoluto du chffre d ffres de l socété FLORIS depus 1985. E 1985, le Chffre d ffres étt de 1 Mllo de Frcs, e 1990

Plus en détail

BTS BIOCHIMIE & ANALYSES BIOLOGIQUES 2001

BTS BIOCHIMIE & ANALYSES BIOLOGIQUES 2001 Exercice 1 : ( 12 poits ) Les parties A et B peuvet être traitées idépedammet l ue de l autre. O se propose d étudier l évolutio e foctio du temps des températures d u bai et d u solide plogé das ce bai.

Plus en détail

Méthode du simplexe: préliminaires. 2. Programmation linéaire. Solution de base. Méthode du simplexe: préliminaires. b. Méthode du simplexe

Méthode du simplexe: préliminaires. 2. Programmation linéaire. Solution de base. Méthode du simplexe: préliminaires. b. Méthode du simplexe Méthode du smplee: prélmares Modèles de recherche opératoelle (RO). Programmato léare b. Méthode du smplee Das le cas où l y a ue fté de solutos, la méthode d élmato de Gauss-Jorda permet d detfer tros

Plus en détail

L hebdo Finance de la MACS

L hebdo Finance de la MACS - DU 2 AU 9 OCTOBRE 2006 - Numéro DÉFINITION DE LA SEMAINE : Stock otio Idice boursier DOSSIER DE LA SEMAINE : Simulatio d u rêt immobilier 2 LES COURS DU JOUR Le jeudi 2 octobre 7 L hebdo Fiace de la

Plus en détail

Chapitre II : Application du second principe à l étude de la réaction chimique ; Potentiel chimique

Chapitre II : Application du second principe à l étude de la réaction chimique ; Potentiel chimique Chaptre II : Applcato du secod prcpe à l étude de la réacto chmque ; Potetel chmque Pla : ********************** I- Eocé du secod prcpe de la thermodyamque... 2 1- Eocé du secod Prcpe de la hermodyamque...

Plus en détail

a. Le symbole se lit «sigma» ; l écriture Ex : 2 Fréquences en % ( f i x 100) 11,1 % 29,6 % 59,3 % 100 %!!!!

a. Le symbole se lit «sigma» ; l écriture Ex : 2 Fréquences en % ( f i x 100) 11,1 % 29,6 % 59,3 % 100 %!!!! Cours : Statstques I. Itroducto Classe de ère S O a vu que our caractérser ue sére statstque, o utlse des : - aramètres de tedace cetrale : - la moyee ; - la médae. Ils ermettet d dquer la «osto» de la

Plus en détail

Chaque élément de la population étudiée est : une unité statistique ou un individu (élève, pièce fabriquée, trajet journalier)

Chaque élément de la population étudiée est : une unité statistique ou un individu (élève, pièce fabriquée, trajet journalier) htt://maths-scences.fr STATISTIQUES I) Le vocabulare utlsé en statstques ) Caractère d une oulaton Les outls et les méthodes des études statstques s alquent à des ensembles d éléments nommés oulatons (exemle

Plus en détail

Comment les bookmakers (ou la FdJ) font-ils pour TOUJOURS gagner?

Comment les bookmakers (ou la FdJ) font-ils pour TOUJOURS gagner? Coet les bookakers (ou la FdJ fot-ls our TOUJOURS gager? Itroducto otatos et varables Esérace de ga du bookaker (ou de la FdJ 4 4 Les stratéges du bookaker 6 4 le bookaker hoête 6 4 le bookaker "réel"7

Plus en détail

(respectivement M n,1 ( )) l espace vectoriel réel

(respectivement M n,1 ( )) l espace vectoriel réel Les calculatrces sot autorsées **** NB : Le caddat attachera la lus grade mortace à la clarté, à la récso et à la cocso de la rédacto S u caddat est ameé à reérer ce qu eut lu sembler être ue erreur d'éocé,

Plus en détail

Partie 1. Corrigé de CCIP 2000 par Pierre Veuillez

Partie 1. Corrigé de CCIP 2000 par Pierre Veuillez Corrgé de CCIP 2000 par Perre Veullez Das tout le problème, désge u eter aturel o ul. O cosdère ue ure U coteat boules umérotées de à. O tre ue boule au hasard das U. O ote k le uméro de cette boule. S

Plus en détail

3- LES TIRAGES PROBABILISTES D'ECHANTILLONS

3- LES TIRAGES PROBABILISTES D'ECHANTILLONS 3- LES TIRAGES PROBABILISTES D'EHATILLOS Das de ombreuses alcatos ratques du calcul des robabltés, o retrouve u ou luseurs des schémas de trages robablstes d'échatllos que ous allos exoser. Le cadre gééral

Plus en détail

Thermodynamique de l atmosphère

Thermodynamique de l atmosphère Thermodynamique de l atmosphère 1 Introduction Notion de parcelle d air L atmosphère est composée d un ensemble de molécules. Pour la description de la plupart des phénomènes étudiés, le suivi des comportements

Plus en détail

Mathématiques Financières : l essentiel Les 10 formules incontournables (Fin de période)

Mathématiques Financières : l essentiel Les 10 formules incontournables (Fin de période) Mathématques Facères : l essetel Les 0 formules cotourables (F de érode) Raels d algèbre x x x x Taux roortoel Taux équvalet Taux Proortoel t Exemle : taux mesuel t roortoel à u taux auel de 2% 2% t %

Plus en détail

Corrigé du baccalauréat Polynésie 16 juin 2014 STI2D STL spécialité SPCL

Corrigé du baccalauréat Polynésie 16 juin 2014 STI2D STL spécialité SPCL Corrigé du baccalauréat Polyésie 6 jui 4 STID STL spécialité SPCL EXERCICE 4 poits Cet eercice est u questioaire à choi multiples. Pour chacue des questios suivates, ue seule des quatre réposes proposées

Plus en détail

6GEI300 - Électronique I. Examen Partiel #1

6GEI300 - Électronique I. Examen Partiel #1 6GEI3 Électroque I Autome 27 Modalté: Aucue documetato est permse. Vous avez drot à ue calculatrce o programmable. La durée de l exame est de 3h Cet exame compte pour 2% de la ote fale. Questo 1. Questos

Plus en détail

Conséquences des deux principes Machines thermiques Potentiels thermodynamiques

Conséquences des deux principes Machines thermiques Potentiels thermodynamiques S3 PMCP 2015/2016 D de thermodynamique n 5 Conséquences des deux principes Machines thermiques Potentiels thermodynamiques 1 Cycle avec une seule source de chaleur. Soit un système pouvant, pendant un

Plus en détail

Chapitre II : Introduction Thermodynamique des machines de compression (compresseurs) et de détente (turbines).

Chapitre II : Introduction Thermodynamique des machines de compression (compresseurs) et de détente (turbines). Chaptre II : Introducton hermodynamque des machnes de compresson (compresseurs) et de détente (turbnes). II. : Introducton. On s'ntéresse dans ce chaptre à l'ntroducton thermodynamque des compresseurs

Plus en détail

MICROECONOMIE APPROFONDIE ET CALCUL INTERTEMPOREL

MICROECONOMIE APPROFONDIE ET CALCUL INTERTEMPOREL 3èm aé r smstr II Alcatos à la gsto d ortfull. L modèl CAPM. a. Préfércs tr tmorlls t otmsato sur érods.. rdmt d actf t rsqu. msur sml du rdmt d u actf r avc d + d rx du ttr à la f d la érod cosdéré rx

Plus en détail

Estimations et intervalles de confiance

Estimations et intervalles de confiance Estimatios et itervalles de cofiace Estimatios et itervalles de cofiace Résumé Cette vigette itroduit la otio d estimateur et ses propriétés : covergece, biais, erreur quadratique, avat d aborder l estimatio

Plus en détail

cours n 4 : Chaleur, travail et énergie interne des gaz parfaits.

cours n 4 : Chaleur, travail et énergie interne des gaz parfaits. 1 er cycle universitaire. BS. C. Haouy, professeur de hysique Appliquée Cours de hermodynamique n 4 : chaleur, travail et énergie interne des gaz parfaits. Mise à jour du 21-02-07. Colonne de gauche =

Plus en détail

STATISTIQUES. La taille moyenne d un jeune enfant est donnée, en fonction de son âge (en mois), dans le tableau suivant :

STATISTIQUES. La taille moyenne d un jeune enfant est donnée, en fonction de son âge (en mois), dans le tableau suivant : STATISTIQUES Cours Termale ES O observe que, das certas cas, l semble ester u le etre deu caractères statstques quattatfs (deu varables) sur ue populato ; par eemple, etre le pods et la talle d u ouveau-é,

Plus en détail

II - Notions de probabilité. 19/10/2007 PHYS-F-301 G. Wilquet 1

II - Notions de probabilité. 19/10/2007 PHYS-F-301 G. Wilquet 1 II - Notos de probablté 9/0/007 PHYS-F-30 G. Wlquet Ue varable aléatore est ue varable dot la valeur e peut être prédte avec certtude mas dot la probablté d occurrece d ue valeur (varable dscrète) ou d

Plus en détail

[ ] IV.- Espérance mathématique de l estimateur  : Nous avons ( ) ε. alors l espérance mathématique sera : soit

[ ] IV.- Espérance mathématique de l estimateur  : Nous avons ( ) ε. alors l espérance mathématique sera : soit Itroducto à l écoométre S6-EF sc. éco. & gesto Prof. Mohamed El Meroua IV.- Espérace mathématque de l estmateur  : A ˆ A + X X X Nous avos ( ε alors l espérace mathématque sera : E ( E( A + E[ ( X X X

Plus en détail

1 Programme de l agrégation interne

1 Programme de l agrégation interne Séries umériques Programme de l agrégatio itere Partie 0b : Séries de ombres réels ou complexes Séries à termes positifs La série coverge si et seulemet si la suite des sommes partielles est borée Étude

Plus en détail

6. RADIERS 6.1. GÉNÉRALITÉS

6. RADIERS 6.1. GÉNÉRALITÉS 6. RADIERS 6.. GÉNÉRALITÉS U raer est ue alle plae, évetuellemet ervurée, costtuat l'esemble es foatos 'u bâtmet. Il s'éte sur toute la surface e l'ouvrage. Ce moe e foato est utlsé as eux cas : lorsque

Plus en détail

Analyse de régression

Analyse de régression Itroducto à la régresso Aalyse de régresso La régresso est utlsée pour estmer ue focto f( ) décrvat ue relato etre ue varable explquée cotue,, et ue ou pluseurs varables explcatves,. = f(,, 3,, )+ε Remarque

Plus en détail

Divisibilité et congruences. Corrigés d exercices

Divisibilité et congruences. Corrigés d exercices Dvsblté et cogrueces Corrgés d exercces Les exercces du lvre corrgés das ce docuet sot les suvats : Page 445 : N 1, 5 Page 459 : N 45 Page 449 : N 10 Page 460 : N 51, 5, 55, 57 Page 451 : N 16 Page 461

Plus en détail

Exercices, réflexion, réfraction

Exercices, réflexion, réfraction exercces réflexo réfracto Exercces réflexo réfracto Costructo d Huges Ue lampe placée au dessus d ue basse d eau éclare la surface de l eau Tracer tros raos lumeux ssus de la lampe à l ade de la costructo

Plus en détail

Racine nième Corrigés d exercices

Racine nième Corrigés d exercices Racie ième Corrigés d eercices Page 9 : N 8, 8, 8, 86, 88, 89, 9, 9, 9, 97 Page 6 : N, Page 6 : N Page 67 : N 8 Page 6 : N N 8 page 9 6 6 6 6 6 ( ) = = = = = = = = ( ) = = = = = = ( ) 8 = 8 = = = = = =

Plus en détail

Exercice 1 : Analogie entre équilibres acido-basiques et équilibres de complexation (Application du Principe de Le Châtelier).

Exercice 1 : Analogie entre équilibres acido-basiques et équilibres de complexation (Application du Principe de Le Châtelier). Bla UE 1C G. EXERCICES BILAN Exercce 1 : Aaloge etre équlbres acdo-basques et équlbres de complexato (Applcato du Prcpe de Le Châteler). Objectfs de l'exercce - Coassaces/Compéteces testées das cet exercce

Plus en détail

COURS THERMODYNAMIQUE FILIÈRE : SMIA & SMP SEMESTRE 1 FACULTÉ POLYDISCIPLINAIRE LARACHE ANNÉE UNIVERSITAIRE 2014/2015. Pr.

COURS THERMODYNAMIQUE FILIÈRE : SMIA & SMP SEMESTRE 1 FACULTÉ POLYDISCIPLINAIRE LARACHE ANNÉE UNIVERSITAIRE 2014/2015. Pr. COURS THERMODYNAMIQUE FILIÈRE : SMIA & SMP SEMESTRE 1 FACULTÉ POLYDISCIPLINAIRE LARACHE ANNÉE UNIVERSITAIRE 2014/2015 Pr. Aziz OUADOUD Table des matières 1 Introduction 3 1.1 Définitions générales.......................

Plus en détail

Chaîne de Markov - Télétrafic - Files d'attente

Chaîne de Markov - Télétrafic - Files d'attente ITRODUCTIO UX TLCOMMUICTIOS Chaîe de Marov - Télétrafc - Fles d'attete Verso 5 Mchel Terré lectroque L terre@camfr lectroque B ITRODUCTIO UX TLCOMMUICTIOS Raels de robablté Le dmesoemet d'u réseau de Télécommucatos

Plus en détail

BTS BLANC Mai ; on pose A. en fonction de an. puis écrire an

BTS BLANC Mai ; on pose A. en fonction de an. puis écrire an BTS BLANC Ma 0 Epreuve : Mathématques Géérales et Applquées Flère : DA / ARLE Durée: heures NB : Chaque parte dot être tratée sur des copes dfféretes I- MATHEMATIQUES GENERALES Exercce a b Sot le Sot la

Plus en détail

VARIANCE. I-Variance. 1) Facteurs d équilibre a) étude d un exemple. b) facteurs d équilibre = 0.

VARIANCE. I-Variance. 1) Facteurs d équilibre a) étude d un exemple. b) facteurs d équilibre = 0. VARANCE -Varace ) acteurs d équlbre a) étude d u exemle S l o cosdère u cors ur e équlbre dhasé, ar exemle lqude-vaeur, o sat que so état est caractérsé ar des aramètres tesfs qu sot la temérature et la

Plus en détail

Améliorer la productivité

Améliorer la productivité Maurce Pllet Amélorer la productvté Déploemet dustrel du toléracemet ertel, 00 SBN : 978---54754- Commet calculer ue tolérace ertelle 75 Nous avos doc u toléracemet par tervalle sur les exgeces foctoelles

Plus en détail

Partie I : Gestion de portefeuilles actions Chapitre 3 Gestion de Portefeuille Moyenne-Variance

Partie I : Gestion de portefeuilles actions Chapitre 3 Gestion de Portefeuille Moyenne-Variance Parte I : Gesto de portefeulles actos Chaptre 3 Gesto de Portefeulle Moyee-arace Gesto de Portefeulle D. Msae edemet d ue acto Cette parte est cosacrée à u apport mportat de la théore facère modere qu

Plus en détail

COUPLE DE VARIABLES ALEATOIRES. On considère deux variables aléatoires X et Y. On aimerait connaitre s il y a influence entre ces deux variables.

COUPLE DE VARIABLES ALEATOIRES. On considère deux variables aléatoires X et Y. On aimerait connaitre s il y a influence entre ces deux variables. COUPLE DE VARIABLES ALEATOIRES O cosdère deux varables aléatores et. O amerat coatre s l y a fluece etre ces deux varables. I Coule de varables dscrètes : 1) Lo ote : Soet et deux varables dscrètes, à

Plus en détail

TRANSISTORS A EFFET DE CHAMP

TRANSISTORS A EFFET DE CHAMP TRANITOR A EFFET E CHAMP La déomiatio «trasistor à effet de cham» (TEC ou FET) regroue deux tyes de trasistors : le TEC à joctio (JFET) le TEC à grille isolée (IFET : isulated gate FET, MOFET : Métal Oxyde

Plus en détail

Correction Exercices du MODULE 1 : M1Exo4b Distribution statistique à un caractère

Correction Exercices du MODULE 1 : M1Exo4b Distribution statistique à un caractère Exo Math Stat Correcto exercces du Module Dstrbuto statstque à u caractère MExo4b Correcto Exercces du MODULE : MExo4b Dstrbuto statstque à u caractère Exercce Mexo4 b Objectf : Cet exercce trate du calcul

Plus en détail

ANALYSE DES ENQUETES CAS-TEMOINS. AVEC PRISE EN COMPTE DE FACTEURS DE CONFUSION (Séries non appariées) ad bc. , bc. 762, nmnm

ANALYSE DES ENQUETES CAS-TEMOINS. AVEC PRISE EN COMPTE DE FACTEURS DE CONFUSION (Séries non appariées) ad bc. , bc. 762, nmnm I. DEFINITION ANALYSE DES ENQUETES CAS-TEMOINS AVEC PRISE EN COMPTE DE FACTEURS DE CONFUSION (Séres o apparées) Dr F. Séguret Départemet d Iformato Médale, Épdémologe et Bostatstques U facteur F est ue

Plus en détail

Electronique quantique

Electronique quantique Electoique quatique 3 èe èe Cous "Hilbet et Fouie à ote aide" /3 alai.sibille@esta.f Qu avos-ous déjà ais? La stuctue liéaie de l'équatio de Scödige ilique que la cobiaiso liéaie de deux solutios est égaleet

Plus en détail

I. Qu est-ce qu une variable aléatoire?

I. Qu est-ce qu une variable aléatoire? I. Qu est-ce qu ue varable aléatore?. Défto : Sot ue expérece aléatore dot l esemble des résultats possbles (l uvers est oté Ω. Ue varable aléatore est ue focto X allat de Ω sur R, c est-à-dre que c est

Plus en détail

M ( ) n,p. Chapitre 15 Matrices et systèmes linéaires. I Généralités. Dans tout le chapitre K désigne le corps R ou C.

M ( ) n,p. Chapitre 15 Matrices et systèmes linéaires. I Généralités. Dans tout le chapitre K désigne le corps R ou C. PSI 1 hatre 15 Matrces et systèmes léares Das tout le chatre K désge le cors R ou I Gééraltés 1 Défto Défto : Ue matrce est u tableau d élémets de K coteat lges et coloes Notatos : U matrce A est otée

Plus en détail

Le premier principe de la thermodynamique

Le premier principe de la thermodynamique Chaitre 3 Le remier rincie de la thermodynamique Sommaire 3.1 Le 1 er rincie our les systèmes fermés.................. 56 3. Caacités thermiques - Enthalie....................... 59 3.3 Etude des rinciales

Plus en détail

Estimation. Exemple Les statistiques des notes obtenues en mathématiques au BTS OL en France pour l année 2014 sont :

Estimation. Exemple Les statistiques des notes obtenues en mathématiques au BTS OL en France pour l année 2014 sont : Estimatio Objectifs Estimer poctuellemet ue proportio, ue moyee ou u écart type d ue populatio à l aide de la calculatrice ou d u logiciel, à partir d u échatillo Détermier u itervalle de cofiace à u iveau

Plus en détail

TD 1. On considère une mole de gaz (CO 2 ) qui obéit à l'équation de Van der Waals. (p + a/v 2 ) (v-b) = RT.

TD 1. On considère une mole de gaz (CO 2 ) qui obéit à l'équation de Van der Waals. (p + a/v 2 ) (v-b) = RT. TD 1 1: On considère une mole de gaz (CO 2 ) qui obéit à l'équation de Van der Waals. (p + a/v 2 ) (v-b) = RT. 1) Etablir l'expression du travail reçu par le gaz, au cours d'une compression isotherme réversible

Plus en détail

CHAPITRE 2. Les carrés dans (Z/nZ) 2.1 Carrés et non carrés dans le corps Z/pZ

CHAPITRE 2. Les carrés dans (Z/nZ) 2.1 Carrés et non carrés dans le corps Z/pZ CHAPITRE Les carrés das (Z/Z Das ce chatre o s téresse à l esemble des carrés das le cors Z/Z, mas auss das certas aeaux Z/Z avec o remer O todut le symbole de Legedre qu caractérse les carrés O trodut

Plus en détail

EPREUVE SPECIFIQUE FILIERE MP MATHEMATIQUES 2. Durée : 4 heures. Les calculatrices sont interdites. * * *

EPREUVE SPECIFIQUE FILIERE MP MATHEMATIQUES 2. Durée : 4 heures. Les calculatrices sont interdites. * * * SESSION 005 EPREUVE SPECIFIQUE FILIERE MP MATHEMATIQUES Durée : 4 heures Les calculatrces sot terdtes * * * NB : Le caddat attachera la lus grade mortace à la clarté, à la récso et à la cocso de la rédacto

Plus en détail

Séries entières. Chap. 09 : cours complet.

Séries entières. Chap. 09 : cours complet. Séries etières Chap 9 : cours complet Rayo de covergece et somme d ue série etière Défiitio : série etière réelle ou complee Théorème : lemme d Abel Théorème : itervalle des valeurs positives où ue série

Plus en détail

Partie I. Les données qualitatives

Partie I. Les données qualitatives Variables qualitatives : aalyse des corresodaces Jea-Marc Lasgouttes htt://www-rocqiriafr/~lasgoutt/aa-doees L aalyse factorielle des corresodaces But O cherche à décrire la liaiso etre deux variables

Plus en détail

MATERIEL UTILISE : CALCULATRICE AUTORISEE OUI NON

MATERIEL UTILISE : CALCULATRICE AUTORISEE OUI NON BAC BLANC MATIERE : MATHEMATIQUES OBLIGATOIRE CLASSE de : Termale S SALLE : Grade Permaece PROFESSEUR : Mle GUIHENEUF ATE : Vedred javer 6 HEURE ébut : 8 h HEURE f : h MATERIEL UTILISE : CALCULATRICE AUTORISEE

Plus en détail

Master 1ère année spécialité IMIS et Mathématiques Contrôle continu de "Processus Stochastiques"

Master 1ère année spécialité IMIS et Mathématiques Contrôle continu de Processus Stochastiques Master ère aée spécialité IMIS et Mathématiques Cotrôle cotiu de "Processus Stochastiques" 8 octobre 00 - Durée h Calculatrices et documets autorisés Exercice Jacques va tous les jours à so travail e emprutat

Plus en détail

LEÇON N 6 : Loi de Poisson, loi normale.

LEÇON N 6 : Loi de Poisson, loi normale. LEÇON N 6 :. Pré-requs : Probabltés : défto, calculs et probabltés codtoelles ; Lo bomale cf. leço o 5) ; Noto de varables aléatores dscrètes et cotues cf. leços o 4 et 7), et proprétés assocées : espérace,

Plus en détail

Fractions rationnelles

Fractions rationnelles Fractos ratoelles 1. Gééraltés 1.1. Rappels K R ou C U polyôme s écrt sous la forme : pour u ombre f de k et P(X) K [X] k k avec a k 0 sauf k 0 P( X ) a. X 1.. Défto d ue fracto ratoelle O appelle fracto

Plus en détail

ÉCOLE POLYTECHNIQUE DE MONTRÉAL ELE2302 : CIRCUITS ÉLECTRONIQUES SOLUTIONNAIRE EXAMEN FINAL

ÉCOLE POLYTECHNIQUE DE MONTRÉAL ELE2302 : CIRCUITS ÉLECTRONIQUES SOLUTIONNAIRE EXAMEN FINAL ELE2302 Circuits électroniques Solutionnaire examen final - Automne 2006 ÉCOLE POLYTECHNIQUE DE MONTRÉAL ELE2302 : CIRCUITS ÉLECTRONIQUES SOLUTIONNAIRE EXAMEN FINAL Notes :. Documentation : Feuilles manuscrites

Plus en détail

Thermodynamique des gaz parfaits

Thermodynamique des gaz parfaits Chapitre 24 Sciences Physiques - BTS Thermodynamique des gaz parfaits 1 Le modèle du gaz parfait 1.1 Définition On appelle gaz parfait un ensemble de molécules sans interaction entre elles en dehors des

Plus en détail

I. Moyenne, variance et écart-type d une série statistique

I. Moyenne, variance et écart-type d une série statistique I Moyee, varace et écart-type d ue sére statstque Sére statstque dscrète : Eemple d ue sére statstque dscrète : Preos le cas d ue classe de élèves qu réalset u devor oté sur 5 La sére statstque dscrète

Plus en détail

Annexe 2 Note méthodologique sur le calcul des évolutions de bases, taux et produits de la fiscalité directe locale

Annexe 2 Note méthodologique sur le calcul des évolutions de bases, taux et produits de la fiscalité directe locale Mstère de l téreur, de l outre-mer ublcato : «le gude statstque de et des collectvtés terrtorales la fscalté drecte locale 2007» Aexe 2 Note méthodologque sur le calcul des évolutos de bases, taux et produts

Plus en détail

Feuille d exercices 5

Feuille d exercices 5 Mathématiques Physique S3, 205/206 Uiversité Blaise Pascal Feuille d exercices 5 Ex.. Tracer le graphe des foctios périodiques suivates, doer leur développemet e série de Fourier et discuter la covergece

Plus en détail

Algorithmique pour la conversion par approximation de courbes de Bézier degré élevé : Le modèle de rationnelle

Algorithmique pour la conversion par approximation de courbes de Bézier degré élevé : Le modèle de rationnelle CIMA4 UM 3 Nov Dec 4 Algortmque pour la coverso par approxmato de courbes de ézer degré élevé : Le modèle de ratoelle Fard ASMA*, Idr ELAIDI*, Kamal MOHAMMEDI*, Guy ISCHIOMIN**, Moad Oulad CHALLALI *Laboratore

Plus en détail

Chapitre IX: Propriétés des gaz IX.1 Etats de la matière

Chapitre IX: Propriétés des gaz IX.1 Etats de la matière Nature des gaz IX.1 Etats de la matière Solide : - volume et forme déterminée - empilements denses de molécules qui ne se déplacent pas Interactions décroissantes entre molécules Liquide : -volume déterminé

Plus en détail

Séries chronologiques

Séries chronologiques Séres chroologques Rappel : Détermato de l équato d ue drote passat par pots. ( so équato peut se mettre sous la forme y ax + b ) ex : Détermato de l équato de la drote passat par les pots : A ( - ; -5

Plus en détail

NOMBRES COMPLEXES EXERCICES CORRIGES

NOMBRES COMPLEXES EXERCICES CORRIGES Cours et exercces de mathématques NOMRES COMPLEXES EXERCICES CORRIGES Exercce. O doe = + et = + Ecrre sous forme algébrque les complexes suvats : = ; Exercce. Calculer, et = ; = ; = ; 5 006 009 E dédure

Plus en détail