UE 3 LIQUIDE, GAZ ET SOLUTIONS ETAT DE LA MATIÈRE ET LEUR CARACTÉRISATION THÈME : CHAPITRE 1

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "UE 3 LIQUIDE, GAZ ET SOLUTIONS ETAT DE LA MATIÈRE ET LEUR CARACTÉRISATION THÈME : CHAPITRE 1"

Transcription

1 UE 3 THÈME : ETAT DE LA MATIÈRE ET LEUR CARACTÉRISATION CHAPITRE 1 LIQUIDE, GAZ ET SOLUTIONS

2 SOMMAIRE I NIVEAU D ORGANISATION DE LA MATIERE II LES GAZ PARFAITS III LES GAZ REELS

3 I NIVEAU D ORGANISATION DE LA MATIERE A GENERALITES ATOMES MOLECULES MATIERE O H 3 états CLASSIFICATION? DENSITÉ MOUVEMENT DEGRÈS D ORDRE INTERNE SOLIDE LIQUIDE GAZ Condensé Condensé Décondensé Sans Avec Avec Ordonné Désordonné Désordonné

4 I NIVEAU D ORGANISATION DE LA MATIERE A GENERALITES MATIERE 2 TENDANCES ANTAGONISTES DÉSORDE, EXTENSION, DISPERSION COHÉSION Agitation moléculaire (thermique) Forces d intéractions ETRANSLATION + EROTATION + EVIBRATION + ELIAISON

5 B FORCES D INTÉRACTIONS I NIVEAU D ORGANISATION DE LA MATIERE LIAISONS INTERMOLECULAIRES Attraction Liaisons de VAN DER WAALS : (électrostatiques), liaison forte entre molécules: Polaires/polaires Attractions des pôles opposés Polaires/apolaire Polarisation de la moléculaire apolaire Apolaires/apolaire (gaz rares, liq ou sol, basse T ) Répulsion Répulsion des nuages électroniques Encombrement stérique d éq F Répulsion F Attraction D éq: distance d équilibre compensation Au-delà :tendance à l attraction Avant : tendance à la répulsion

6 B FORCES D INTÉRACTIONS LIAISONS INTRAMOLECULAIRES Liaisons COVALENTES : fortes X Liaisons IONIQUES : fortes X + Y Y - Liaisons METALLIQUES : faibles Cas particulier : Liaisons HYDROGENES (électrostatiques) : faibles Atome H: pont entre plusieurs atomes alors qu ils n ont pas d électrons libres ++ pour les atomes très électronégatifs (ex : Oxygène) + grandes sont ces forces + énergie pour les briser est forte T de fusion, et de vaporisation 5 à 20% des liaisons intramoléculaires X X X

7 I NIVEAU D ORGANISATION DE LA MATIERE C L ETAT GAZEUX PAS DE VOLUME DEFINI EXPANSIBLE SPONTANEMENT A l INFINI NECESSITE DE DEFINIR LES CONDITIONS D ETUDES : T et P THEORIE CINETIQUE DES GAZ Un gaz est un milieu constitué de particules qui : Sont très éloignées les unes des autres Se déplacent continuellement, à grande vitesse, en ligne droite Entrent en collision

8 II LES GAZ PARFAITS A APPROXIMATIONS SUR LES GAZS PARFAITS PAS D INTERACTION ENTRE LES MOLECULES LE VOLUME DES MOLECULES EST NEGLIGEABLE OBEISSE A 5 LOIS : Boyle-Mariotte Avogadro Charles Gay Lussac A T et Pression constantes, 2 volumes égaux de gaz différents contienne la même quantité de gaz Dalton

9 II LES GAZ PARFAITS B EQUATION DES GAZ PARFAITS m 3 constante des gaz parfaits 8,3 J.mol -1.K -1 Pascal (Pa) mol Kelvin (K)

10 III LES GAZ REELS A EQUATION DES GAZ REELS a et b sont 2 constantes caractéristiques de chaque gaz b = covolume, volume propre des molécules! CONDITIONS D APPLICATION (pour éviter des réactions chimiques) : Faible masse molaire Molécule non polaire, et faible polarisabilité Grand volume offert au gaz, donc faible pression T éloignée de la T de condensation

11 III LES GAZ REELS B SOLUBILITE DES GAZ LOI DE HENRY A T cst et à saturation, la quantité de gaz dissous dans un liquide est proportionnelle à la pression partielle qu exerce ce gaz sur le liquide LA QUANTITÉ DE GAZ DISSOUS DÉPEND DE : Nature du liquide et du gaz Surface du liquide et du gaz Pression exercé par le gaz sur le liquide Temps (durée pendant laquelle s exerce la pression) Température

12 III LES GAZ REELS B SOLUBILITE DES GAZ Bien différencier :! Pression du GAZ LIBRE exercé sur le liquide Pression du GAZ DISSOUS exercé dans le liquide, on parle de tension SOUS -SATURATION 3 SITUATIONS (à T cst) SATURATION SUR -SATURATION Pression Gaz libre Pression Gaz libre Pression Gaz libre Tension Gaz dissous Tension Gaz dissous Tension Gaz dissous Pression > Tension ÉCHANGES GAZEUX Ex : Absorption O2 pendant la respiration Tension = pression PAS D ÉCHANGES GAZEUX Tension > pression ÉCHANGES GAZEUX Ex : Ouverture bouteille de champagne

13 III LES GAZ REELS B SOLUBILITE DES GAZ CALCULER LE VOLUME DISSOUS Coefficient d absorption Volume du liquide Volume du gaz dissous Pression partielle (du gaz libre) En mm de Hg

14 UE 3 THÈME : ETAT DE LA MATIERE ET LEUR CARACTERISATION CHAPITRE 2 POTENTIEL CHIMIQUE

15 SOMMAIRE I. ENTHALPIE LIBRE II. POTENTIEL CHIMIQUE (d 1 espèce PURE) III. Cas des MELANGES de gaz

16 I. ENTHALPIE LIBRE

17 ECHANGES d ENERGIE

18 Définir l état d un système Paramètres mesurables : - T - P = variables d'états - n - énergie interne U - entropie S = fonctions d'états - enthalpie H - enthalpie libre G les fonctions d états dépendent des variations des variables d états!

19 Equilibre Thermodynamique Etat du système ne change pas sans perturbation de l'environnement.

20 Processus d enthalpie Cyclique : Etat final est identique a l'état initial Isotherme : Température constante Isobare : Pression constante Isochore : Volume constant Adiabatique : Système fermé, sans échange de chaleur avec le milieu extérieur

21 Lois de Thermodynamique 1 er principe : conservation de l'énergie globale du système. Esyst = U (énergie interne) 2 ème principe : au cours d'une transformation spontanée et monotherme, la variation d'entropie S du système est supérieure au terme du à l'échange de chaleur (Q).

22 1 er principe Esyst = U (énergie interne) U = Q + W où W = -P.V est le travail et Q est la chaleur Transformation spontanée = implique TOUJOURS une réduction de la qualité de l'énergie : la chaleur entropie S : PORTION D'ENERGIE NON DISPONIBLE POUR LE TRAVAIL. Transformation spontanée réversible : ΔS = δqrév/t à T CONSTANTE

23 2 ème principe Inégalité de Clausius : ds > δq/t à T CONSTANTE Au cours d'une transformation spontanée, l'entropie varie : ΔSsyst = ΔSéchange + Scréation Puis on l applique à deux situations : les transformations réversibles et irréversibles. - Scréation = 0 donc ΔSsyst = ΔSéchange - Echange de désordre avec le milieu ext. - ΔSsyst = δqrev/t - Scréation >0 - échange de désordre et création d'entropie - ΔSsyst = δqrev/t + Scréation

24 ENTHALPIE H dq(p) = du(p) + P.dV Enthalpie : chaleur échangée par le système qui se transforme a P CONSTANTE dq(p) = dh et H = U + PV

25 ENTHALPIE LIBRE G À P et à T CONSTANTES : dg(p,t) = dh - T.dSsyst (P,T) dg(p,t) = 0 Transformation aboutissant a 1 système a l'équilibre dg(p,t) < 0 Système exergonique, transformation spontanée dg(p,t) > 0 Système endergonique, transformation non spontanée

26 II. POTENTIEL CHIMIQUE des espèces PURES

27 Pour les solides et liquides (non compressibles) dg(p) Go = enthalpie libre de référence Pour les gaz dg(p) Go

28 Potentiel chimique des gaz Un gaz parfait PUR µb = δg/δnb = G(T)/nB = Gm(T) L enthalpie libre Gm est donc égal à l enthalpie libre G divisé par la quantité de matière de ce gaz. soit µb = G m(t) + RT ln(p/po) Un gaz réel PUR fugacité f : égale a la pression fictive sous laquelle devrait se trouver le gaz s'il était parfait pour posséder Gm(T). µ = Gm(T) = G m(t) + RT ln(f/fo)

29 III. Cas des MELANGES de gaz

30 Quelques définitions Mélange Utilisé pour décrire une phase gazeuse, liquide ou solide contenant + d'1 substance lorsque les substances sont toutes considérées de la même manière. Solution Utilisé pour décrire une phase liquide ou solide contenant + d 1 substance. Solvant : substance capable de dissoudre une autre substance Soluté : substance dissoute dans une autre substance.

31 Mélange de gaz parfait Un mélange de gaz parfait satisfait : P.V = n.r.t Dans ce cas: Pi = (ni/ntot). Ptot = yi. Ptot où yi = fraction molaire de i dans le mélange gazeux, rapport des quantités de matière. Pi est la pression partielle. Pour chaque constituant Pi.V = ni.r.t

32 UE3 UE 3 - CHAPITRE 3 : CHANGEMENT D'ÉTAT DE LA MATIÈRE ET PRESSION DE VAPEUR 1. CHANGEMENT D'ÉTAT ET TRANSITION DE PHASE 2. LA TRANSITION LIQUIDE - GAZ

33 1. CHANGEMENT D'ÉTAT ET TRANSITION DE PHASE

34 A. Généralités 3 états de la matière : liquide solide gazeux L'état de la matière dépend de la pression et de la température Une transition de phase est le passage d'un état de la matière a un autre, elle a lieu lorsque les caractéristiques de la matiere changent (P, T)

35 B. Les différentes transitions de phase

36 C. Classification des transitions de phase Il existe 2 types de transition de phase : avec ou sans chaleur latente Transition de 1er ordre : existence d'une chaleur latente (ex : ébullition de l'eau) Transition de 2nd ordre : pas de chaleur latente (ex : transitions ferromagnétiques...)

37 C. Classification des transitions de phase Chaleur latente : quantité de chaleur/énergie qui n'est pas dégagée instantanément lors de la transition de phase mais progressivement. Ex : chauffée à 100 c, l'eau de la casserole n'est pas instantanément transformée en gaz mais forme un mélange hétérogène d'eau et de bulles de vapeur, jusqu'à évaporation complète de l'eau.

38 C. Classification des transitions de phase La transition de phase d'un corps pur se fait à température constante et pour une pression donnée, par exemple l'eau bout à 100 C au niveau de la mer. Ex : en faisant bouillir une casserole d'eau au niveau de la mer, l'eau va atteindre 100 C puis commencer à se vaporiser. Mais la température de l'eau n'augmentera pas au delà de 100 C, toute l'énergie apportée par la chaleur est utilisée pour réaliser la transition de phase : liquide gaz.

39 C. Classification des transitions de phase Généralement, à P constante les changements d'état se font à température constante. Ex : solidification d'un corps pur

40 D. Équilibre diphasé Définition : système qui possède 2 phases en équilibre. Ex : solidification

41 2. LA TRANSITION LIQUIDE - GAZ

42 A. Enthalpie molaire de vaporisation Lorsqu'on vaporise de l'eau à P constante, on obtient 2 aspects de la vaporisation : Aspect visible macroscopique : bulles de vapeur Aspect invisible : disparition progressive du liquide : L'enthalpie molaire de vaporisation est l'énergie nécessaire pour vaporiser 1 mole de liquide à P constant. Son unité est le kj/mol et elle est notée ΔvapHm.

43 A. Enthalpie molaire de vaporisation L'enthalpie molaire de vaporisation sert à diminuer les forces INTERmoléculaires (forces de cohésion) et à augmenter l'agitation moléculaire (agitation thermique).

44 B. Pression de vapeur : saturante - partielle Pression de vapeur (Pvap) : P de la vapeur d'un corps présent également sous forme liquide ou solide. On distingue 2 cas selon que le système soit ouvert (un flacon) ou fermé (un flacon bouché), à température constante et à température variable. /!\ On parlera de pression de vapeur saturante pour un système fermé, et de pression de vapeur partielle pour un système ouvert!!!

45 B. Pression de vapeur : saturante - partielle Système fermé avec T constante : Si on tire sur le piston, on voit un vide apparent se créer, il s'agit du liquide qui se vaporise. On augmente ainsi la Pvap. Lorsque la Pvap cesse d'augmenter, on atteint un état d'équilibre appelé pression de vapeur saturante : Psat.

46 B. Pression de vapeur : saturante - partielle Système fermé avec T constante : La pression de vapeur saturante ou tension de vapeur est la pression à laquelle la phase gazeuse d'une substance est en équilibre avec sa phase liquide ou solide. Plus la Pvap d'un corps est élevée, plus ce corps est volatile.

47 B. Pression de vapeur : saturante - partielle Système fermé avec T variable : Lorsque la température augmente, la Psat augmente jusqu'à un certain point. La Pvap d'un corps PUR (!!!) peut être calculée pour n'importe quelle température grâce à la relation de Clausius - Clapeyron :

48 B. Pression de vapeur : saturante - partielle Système ouvert avec T constante : Les molécules qui se vaporisent diffusent dans l'atm et n'augmentent pas la Pvap : la P à la surface = Patm. Cette Ptotale ne peut pas atteindre la Pvap, donc l'équilibre décrit dans le cadre d'un système fermé ne peut pas se réaliser, il y a vaporisation complète du liquide selon sa volatilité.

49 B. Pression de vapeur : saturante - partielle Système ouvert avec T variable : La T augmente jusqu'à la T de vaporisation du liquide. La T est telle que Psat = Patm. Il en résulte que la vapeur se disperse dans l atm et la Pvap n augmente plus le temps de la vaporisation et est constante.

50 PROPRIÉTÉS COLLIGATIVES DES SOLUTIONS UE 3 Thème 1 Pr Kovacic

51 DEFINITION Grandeurs thermodynamiques de solutions ou suspensions qui dépendent seulement du nombre de molécules et non de l espèce chimique

52 PLAN I- Solutions: définitions et caractéristiques Composition d une solution Classification Quantification Thermodynamique II- Propriétés colligatives Propriétés et explications Applications

53 I- SOLUTIONS: DÉFINITIONS ET CARACTÉRISTIQUES Composition Une solution = mélange : solide/liquide liquide/liquide gaz/liquide Dans ce cours: solide/liquide Vocabulaire: véhicule solvant corps dissous soluté Une solution = un mélange homogène au niveau moléculaire de divers composés dans un liquide

54 I- SOLUTIONS: DÉFINITIONS ET CARACTÉRISTIQUES Classification Les solutions micromoléculaires: Ne contiennent que quelques 10aines d atomes 2 catégories: neutres (moléculaires) ex: urée, glucose électrolytiques (ions) ex: NaCl Les solutions macromoléculaires ou colloïdales: Elles contiennent entre 10 3 et 10 9 atomes, qui sont sous forme d agrégats de matière, dispersés de façon stable dans le solvant. L agitation thermique des molécules de solvant > gravité, donc il n y a pas de sédimentation, c est un état homogène

55 I- SOLUTIONS: DÉFINITIONS ET CARACTÉRISTIQUES

56 I- SOLUTIONS: DÉFINITIONS ET CARACTÉRISTIQUES

57 I- SOLUTIONS: DÉFINITIONS ET CARACTÉRISTIQUES!Attention! Le nombre d entités cinétiques (donc d osmoles) dépend du caractère neutre ou electrolytique de la solution Principe : 6 moles de glucose 6 moles de NaCl 1 mol Glc 1 mol de Na+ 1 mol de Cl- 6 entités cinétiques 12 entités cinétiques Le glucose ne se dissocie pas en solution: la solution est neutre. Le NaCl lui se dissocie, c est une solution électrolytique. La C osmolaire sera toujours plus élevée pour un électrolyte que pour un soluté neutre à quantité égale de matière. Electrolytes forts: dissolution totale Electrolytes faibles: dissolution partielle

58 I- SOLUTIONS: DÉFINITIONS ET CARACTÉRISTIQUES PV sol P B P A PV B PV A A pur B pur

59 I- SOLUTIONS: DÉFINITIONS ET CARACTÉRISTIQUES La loi de Raoult = solutions idéales : Interactions propres entres molécules d une même espèce = interactions mutuelles entre espèces différentes Donc pas de réaction chimique entre solvant et soluté Une solution très diluée est une solution idéale. Solution non idéale ou réelle: modification des constituants due à leur environnement (contraction/augmentation de V, dégagement de Q ) Déviation négative Déviation positive

60 II- PROPRIÉTÉS COLLIGATIVES Lors de la mise en solution d un soluté non volatil, la solution a par rapport au solvant pur Une PV toujours plus basse : Soluté non volatil: ne quitte pas la solution L ajout de soluté non volatile diminue la C de solvant, le nombre de molécules à la surface de la solution et réduit la tendance des molécules à quitter la solution Abaissement de la PV

61 II- PROPRIÉTÉS COLLIGATIVES Lors de la mise en solution d un soluté non volatil, la solution a par rapport au solvant pur Un point d ébullition toujours plus élevé : Pt d ébullition = équilibre entre les phases liquide et gazeuse : taux de condensation = taux d évaporation Soluté dilue la phase liquide (soluté non volatil : ne quitte pas la solution) taux d évaporation Donc cet équilibre est atteint pour une température supérieure

62 II-PROPRIÉTÉS COLLIGATIVES Lors de la mise en solution d un soluté non volatil, la solution a par rapport au solvant pur Un point de congélation toujours plus bas Equilibre à T=0 C Déséquilibre à T=0 C Flux glace eau prépondérant Equilibre à T=-x C Contrairement au point d ébullition, le point de congélation est plus bas, mais c est le même principe!

63 II- PROPRIÉTÉS COLLIGATIVES Lors de la mise en solution d un soluté non volatil, la solution a par rapport au solvant pur Une pression osmotique d osmose. Membrane semi-perméable : seul le solvant diffuse C1 plus concentré que C2 le solvant diffuse vers le compartiment le plus concentré: C1. C est le phénomène La pression osmotique est la pression qu il faut exercer sur le compartiment le plus concentré pour annuler l osmose. Si on augmente la pression, le solvant diffuse du milieu le plus concentré vers le moins concentré, c est le phénomène d osmose inverse, ou ultrafiltration.

64 II-PROPRIÉTÉS COLLIGATIVES Application Ultrafiltration (osmose inverse) Osmose

LIQUIDES, GAZ, SOLUTIONS

LIQUIDES, GAZ, SOLUTIONS LIQUIDES, GAZ, SOLUTIONS UE3 I) Niveaux d organisation de la matière A. Caractéristiques des 3 états de la matière 1 er niveau = atome. 2 ème niveau = molécule (H2O ; Buthane ; ADN). 3 ème niveau = état

Plus en détail

12 Mélanges de gaz. m = m 1 + m 2 +... + m ns = m i. n = n 1 + n 2 +... + n ns = n i. 20 mars 2003 Généralités et mélanges de gaz parfaits 320

12 Mélanges de gaz. m = m 1 + m 2 +... + m ns = m i. n = n 1 + n 2 +... + n ns = n i. 20 mars 2003 Généralités et mélanges de gaz parfaits 320 20 mars 2003 Généralités et mélanges de gaz parfaits 320 12 On s est principalement limité jusqu à présent à l étude des substances pures. Or, bon nombre de problèmes thermodynamiques font intervenir des

Plus en détail

Thermodynamique de l atmosphère

Thermodynamique de l atmosphère Thermodynamique de l atmosphère 1 Introduction Notion de parcelle d air L atmosphère est composée d un ensemble de molécules. Pour la description de la plupart des phénomènes étudiés, le suivi des comportements

Plus en détail

TD 1. On considère une mole de gaz (CO 2 ) qui obéit à l'équation de Van der Waals. (p + a/v 2 ) (v-b) = RT.

TD 1. On considère une mole de gaz (CO 2 ) qui obéit à l'équation de Van der Waals. (p + a/v 2 ) (v-b) = RT. TD 1 1: On considère une mole de gaz (CO 2 ) qui obéit à l'équation de Van der Waals. (p + a/v 2 ) (v-b) = RT. 1) Etablir l'expression du travail reçu par le gaz, au cours d'une compression isotherme réversible

Plus en détail

PLAN 1ère partie. Chapitre 3 Les forces de liaisons Structure de l eau. Propriétés particulières. 1ère Partie : chapitre2 :Changement d'état

PLAN 1ère partie. Chapitre 3 Les forces de liaisons Structure de l eau. Propriétés particulières. 1ère Partie : chapitre2 :Changement d'état PLAN 1ère partie Chapitre 2 Changements d état 1 Généralités 1.1 Notion de phase 1.2 Passages d un état à l autre 1.3 Equilibre entre les phases 1.4 Chaleur latente de changement d état 2 Fusion-solidification

Plus en détail

A l échelle macroscopique, une phase est une quantité de matière homogène, on distingue la phase gazeuse, liquide et solide.

A l échelle macroscopique, une phase est une quantité de matière homogène, on distingue la phase gazeuse, liquide et solide. : Constitution de la matière: Différentes phases de la matière: A l échelle macroscopique, une phase est une quantité de matière homogène, on distingue la phase gazeuse, liquide et solide. o Phase gazeuse:

Plus en détail

2. L eau Structure et propriétés

2. L eau Structure et propriétés 2. L eau Structure et propriétés Structure simple aux propriétés complexes Comportement physico-chimique anormal comparé à H 2 S (structure voisine) Abondance des liaisons hydrogène Constante des milieux

Plus en détail

Thermodynamique des gaz parfaits

Thermodynamique des gaz parfaits Chapitre 24 Sciences Physiques - BTS Thermodynamique des gaz parfaits 1 Le modèle du gaz parfait 1.1 Définition On appelle gaz parfait un ensemble de molécules sans interaction entre elles en dehors des

Plus en détail

Le rôle d un thermomètre est d assurer la liaison entre la grandeur thermométrique et la matière dont on veut repérer la température.

Le rôle d un thermomètre est d assurer la liaison entre la grandeur thermométrique et la matière dont on veut repérer la température. COURS DE THERMODYNAMIQUE de Mme F. Lemmini, Professeur STU-SVI CHAPITRE I : TEMPERATURE ET CHALEUR I.1 Température I.1.1 Notion de température La température est liée à la sensation physiologique du chaud

Plus en détail

I Les différents états de l eau II Deux modes de vaporisation de l eau, III Echanges d énergie et changements d états

I Les différents états de l eau II Deux modes de vaporisation de l eau, III Echanges d énergie et changements d états I Les différents états de l eau II Deux modes de vaporisation de l eau, III Echanges d énergie et changements d états I Les différents états de l eau a- Les trois états de l eau. Quels sont les différents

Plus en détail

4 THÉORIE CINÉTIQUE DES GAZ. 4.1 Échelles d observations et fluctuations

4 THÉORIE CINÉTIQUE DES GAZ. 4.1 Échelles d observations et fluctuations 4 THÉORIE CINÉTIQUE DES GAZ 4.1 Échelles d observations et fluctuations On s intéresse à un volume V de gaz très grand : qq m 3 dans les conditions normales de température et de pression. Au sein de ce

Plus en détail

Le premier principe de la thermodynamique. Marie Paule Bassez http://chemphys.u strasbg.fr/mpb

Le premier principe de la thermodynamique. Marie Paule Bassez http://chemphys.u strasbg.fr/mpb Le premier principe de la thermodynamique Marie Paule Bassez http://chemphys.u strasbg.fr/mpb PLAN 1. Notion de système 2. Réversibilité 3. Travail d'un fluide en dilatation ou en compression 4. Détente

Plus en détail

Les gaz: caractéristiques

Les gaz: caractéristiques Les gaz Les gaz: caractéristiques les gaz épousent le volume et la forme de leurs contenants les gaz sont compressibles alors que les liquides et les solides le sont très peu des gaz déversés dans un même

Plus en détail

CHAPITRE 10 LES GAZ PARFAITS

CHAPITRE 10 LES GAZ PARFAITS 1 CHAPIRE 10 LES GAZ PARFAIS I PROPRIEES HERMODYNAMIQUES DES GAZ PARFAIS 1 Définition Dans un gaz parfait il n'y a aucune interaction entre les molécules. 2 Equation d'état L'équation d'état permet d'écrire

Plus en détail

mini INTERROS de Prépas & Deug SUP-SPÉ Thermodynamique Roland Bouffanais Collection dirigée par Éric MAURETTE Nassim MOKRANE

mini INTERROS de Prépas & Deug SUP-SPÉ Thermodynamique Roland Bouffanais Collection dirigée par Éric MAURETTE Nassim MOKRANE mini INTERROS de Prépas & Deug MPSI-PCSI-PTSI SUP-SPÉ Thermodynamique MP-MP*-PC-PC*-PT-PT* Roland Bouffanais Collection dirigée par Éric MAURETTE Nassim MOKRANE pages 1. Introduction à la thermodynamique.......................

Plus en détail

1. Les états de la matière et la théorie cinétique des gaz. 4. Les calculs mettant en application la loi générale des gaz

1. Les états de la matière et la théorie cinétique des gaz. 4. Les calculs mettant en application la loi générale des gaz Chapitre 11 Le comportement des gaz 1. Les états de la matière et la théorie cinétique des gaz 2. La pression et le volume des gaz 3. Les gaz et les variations de température 4. Les calculs mettant en

Plus en détail

Sommaire. Remerciements... iii. Introduction... 1

Sommaire. Remerciements... iii. Introduction... 1 Sommaire Remerciements................................. iii Introduction..................................... 1 Chapitre 1 : Concepts et outils de base 1. Introduction..................................................

Plus en détail

POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux

POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux - Section i-prépa LS1-1 Olivier CAUDRELIER oc.polyprepas@orange.fr Chapitre 1 Gaz, approche Thermodynamique I. Notions de base : Mécanique Thermodynamique

Plus en détail

SOMMAIRE. CHIMIE GENERALE ET MINERALE... p.47

SOMMAIRE. CHIMIE GENERALE ET MINERALE... p.47 SOMMAIRE REMISE A NIVEAU-NOTIONS NOTIONS DE BASE... p.7 REMISE A NIVEAU PHYSIQUE-CHIMIE-N 1 : STRUCTURE DE LA MATIERE. p.8 I. Structure atomique... p.8 II. La répartition électronique et représentation

Plus en détail

Thermodynamique et gaz parfaits

Thermodynamique et gaz parfaits Université Paris 7 PCEM 1 Cours de Physique Thermodynamique et gaz parfaits Étienne Parizot (APC Université Paris 7) É. Parizot Physique PCEM 1 ère année page 1 Résumé du cours précédent : travail énergie

Plus en détail

Table des matières. Equilibres de phases dans le cas des mélanges binaires. S.Boukaddid Equilibres binaires MP2

Table des matières. Equilibres de phases dans le cas des mélanges binaires. S.Boukaddid Equilibres binaires MP2 Equilibres de phases dans le cas des mélanges binaires able des matières 1 Mélange binaire-héorème des moments chimiques 2 1.1 Définitions....................................... 2 1.2 ariance........................................

Plus en détail

D U G A Z P A R F A I T M O N O A T O M I Q U E A U X F L U I D E S R E E L S E T A U X P H A S E S C O N D E N S E E S

D U G A Z P A R F A I T M O N O A T O M I Q U E A U X F L U I D E S R E E L S E T A U X P H A S E S C O N D E N S E E S THERMODYNAMIQUE Lycée F.BUISSON PTSI D U G A Z P A R F A I T M O N O A T O M I Q U E A U X F L U I D E S R E E L S E T A U X P H A S E S C O N D E N S E E S Ce chapitre pourrait s appeler du monde moléculaire

Plus en détail

Définition La thermodynamique est la description macroscopique des propriétés de la matière en termes de grandeurs physiques spécifiques

Définition La thermodynamique est la description macroscopique des propriétés de la matière en termes de grandeurs physiques spécifiques Thermodynamique du grec Thermos: chaud du grec Dunamis: puissance Pr. Alfonso San Miguel Laboratoire de Physique de la Matière Condensée et Nanostructures Bât L. Brillouin Définition La thermodynamique

Plus en détail

Mini dictionnaire de physique ( d après 5 ème BELIN)

Mini dictionnaire de physique ( d après 5 ème BELIN) Mini dictionnaire de physique ( d après 5 ème BELIN) Année (une) : durée de la révolution de la Terre autour du Soleil. Une année est égalée 365,25 jours. Aqueux (adj.): se dit d'un mélange dont le constituant

Plus en détail

Chapitre n 4 : L'ENERGIE EN CHIMIE

Chapitre n 4 : L'ENERGIE EN CHIMIE I) Calorimétrie, rappels : ) Equilibre thermique : Chimie - 6 ème année - Ecole Européenne Chapitre n 4 : L'ENERGIE EN CHIMIE - Un système est en équilibre thermique quand tous ses points sont à la même

Plus en détail

Introduction à la description des systèmes thermodynamiques

Introduction à la description des systèmes thermodynamiques Introduction à la description des systèmes thermodynamiques 1. Définitions et généralités : La Thermodynamique est l étude des échanges d énergie ou de matière. La thermodynamique ne délimite a priori

Plus en détail

PACES - UE3 Physique/Biophysique - ETATS DE LA MATIERE 2013/2014. Chapitre 1 : Liquides, gaz et solutions

PACES - UE3 Physique/Biophysique - ETATS DE LA MATIERE 2013/2014. Chapitre 1 : Liquides, gaz et solutions PACES - UE3 Physique/Biophysique - ETATS DE LA MATIERE 2013/2014 I - Niveau d'organisation de la matière A - Caractéristiques des trois états de la matière Chapitre 1 : Liquides, gaz et solutions 1er niveau

Plus en détail

Energétique et exergétique de la combustion. D après Borel, Favrat Thermodynamique et énergétique PPUR chap 11

Energétique et exergétique de la combustion. D après Borel, Favrat Thermodynamique et énergétique PPUR chap 11 Energétique et exergétique de la combustion D après Borel, avrat Thermodynamique et énergétique PPUR chap 11 1 Notations Nous utilisons les règles de notation suivantes : toute quantité de substance exprimée

Plus en détail

PROBLÈME 1 : Étude de l'eau en physique

PROBLÈME 1 : Étude de l'eau en physique Banque «Agro» A - 0304 PHYSIQUE Durée : 3 h 30 L usage d une calculatrice est autorisé pour cette épreuve L usage d abaques et de tables est interdit pour cette épreuve Les trois problèmes sont indépendants

Plus en détail

Thermodynamique : les fondamentaux

Thermodynamique : les fondamentaux Thermodynamique : les fondamentaux Extrait du programme Thermodynamique : fondamentaux Notions et contenus Capacités exigibles Énergie interne U d un système Vocabulaire et définitions : système, état

Plus en détail

Premier principe : bilans d énergie

Premier principe : bilans d énergie MPSI - Thermodynamique - Premier principe : bilans d énergie page 1/5 Premier principe : bilans d énergie Table des matières 1 De la mécanique à la thermodynamique : formes d énergie et échanges d énergie

Plus en détail

LES 2 PRINCIPES DE LA THERMODYNAMIQUE

LES 2 PRINCIPES DE LA THERMODYNAMIQUE PSI Brizeux Ch. T1 : Les deux principes de la thermodynamique 1 C H A P I T R E 1 LES 2 PRINCIPES DE LA THERMODYNAMIQUE APPLICATIONS 1. LES FONDEMENTS DE LA THERMODYNAMIQUE 1.1. La variable température

Plus en détail

PERMEABILITE DES POLYMERES

PERMEABILITE DES POLYMERES ANVAR PERMEABILITE DES POLYMERES I. NOTIONS SUR LE TRANSPORT GAZEUX DANS LES POLYMERES Il est généralement admis que les gaz traversent les films polymères denses par un processus de "dissolution-diffusion".

Plus en détail

Échange d énergie 1 er principe de la thermodynamique

Échange d énergie 1 er principe de la thermodynamique Échange d énergie 1 er principe de la thermodynamique Table des matières 1) MISE EN PLACE DU PREMIER PRINCIPE 2 1.1) ENERGIE INTERNE D UN SYSTEME 2 1.2) CADRE DU PROGRAMME 2 1.3) ENONCE DU PREMIER PRINCIPE

Plus en détail

10 Cycles frigorifiques

10 Cycles frigorifiques 14 mars 2003 Introduction 277 10 10.1 Introduction Dans la section 9.1, on a considéré des machines thermiques constituées de quatre processus distincts, mettant en œuvre soit des dispositifs à circulation

Plus en détail

Problème de l'agrégation de chimie 1976

Problème de l'agrégation de chimie 1976 Problème de l'agrégation de chimie 1976 COMPOSITION DE CHIMIE (Durée : 6 heures) Cette épreuve comporte deux parties. La première étudie le modèle des solutions strictement régulières qui permet l'évaluation

Plus en détail

DIAGRAMMES BINAIRES. Sommaire. G.P. Diagrammes binaires 2013

DIAGRAMMES BINAIRES. Sommaire. G.P. Diagrammes binaires 2013 DIAGRAMMES BINAIRES Sommaire I.Éléments de thermochimie maths spé...2 A.Introduction de la notion d'enthalpie libre...2 B.Évolution d'une même espèce chimique sous deux phases à P et constants...2 C.Expression

Plus en détail

TD Thermodynamique. Diffusion de particules

TD Thermodynamique. Diffusion de particules TPC2 TD Thermodynamique Diffusion de particules Exercice n o 1 : Diffusion du CO 2 On observe la diffusion du CO 2 dans l air, en régime stationnaire, à l intérieur d un tube de longueur L = 0, 25 m et

Plus en détail

THERMODYNAMIQUE SUP. Sommaire. G.P. Thermodynamique Sup 2013

THERMODYNAMIQUE SUP. Sommaire. G.P. Thermodynamique Sup 2013 THERMODYNAMIQUE SUP Sommaire I.Fonctions d'état...3 A.Calcul direct du travail de compression W pour un système gazeux...3 B.Calcul de l'énergie thermique échangée en partant de W...3 C.Utilisation des

Plus en détail

Chapitre n 3 : LE GAZ PARFAIT

Chapitre n 3 : LE GAZ PARFAIT Chimie - 6 ème année - Ecole Européenne Chapitre n 3 : LE GAZ PARFAIT I) Modèle du gaz parfait : 1) L'état gazeux : Dans l'état gazeux, les atomes sont généralement associés en molécules déformables, très

Plus en détail

Table des matières. Chapitre 1- Atomistique... 17. Chapitre 2- Liaisons chimiques... 47

Table des matières. Chapitre 1- Atomistique... 17. Chapitre 2- Liaisons chimiques... 47 Table des matières Chapitre 1- Atomistique... 17 1. Structure de l atome... 17 2. Modèle corpusculaire : cas de l atome H... 19 2.1 Objectif... 19 2.2 Modèle de Rutherford... 19 2.3 Modèle de Bohr... 20

Plus en détail

Chapitre IX: Propriétés des gaz IX.1 Etats de la matière

Chapitre IX: Propriétés des gaz IX.1 Etats de la matière Nature des gaz IX.1 Etats de la matière Solide : - volume et forme déterminée - empilements denses de molécules qui ne se déplacent pas Interactions décroissantes entre molécules Liquide : -volume déterminé

Plus en détail

Chapitre 7-Changement d état des corps purs. Cas particulier de l équilibre liquide-vapeur Application aux machines diphasées

Chapitre 7-Changement d état des corps purs. Cas particulier de l équilibre liquide-vapeur Application aux machines diphasées Chapitre 7-Changement d état des corps purs. Cas particulier de l équilibre liquide-vapeur Application aux machines diphasées On s intéressera tout particulièrement aux équilibres biphasés en ne mentionnant

Plus en détail

PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT D UN THERMOMETRE

PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT D UN THERMOMETRE ECHANGES THERMIQUES 1. GENERALITES : 1.1. Notion de température : Cette notion est liée à la sensation de chaud et de froid (sensation subjective). Par contre elle est directement liée à l état thermique

Plus en détail

Science et technologie de l'environnement CHAPITRE 2 LES MOLÉCULES ET LES SOLUTIONS

Science et technologie de l'environnement CHAPITRE 2 LES MOLÉCULES ET LES SOLUTIONS Science et technologie de l'environnement CHAPITRE 2 LES MOLÉCULES ET LES SOLUTIONS 1 LES MOLÉCULES: UNE MOLÉCULE, C'EST UN ENSEMBLE DE PLUSIEURS ATOMES LIÉS CHIMIQUEMENT. UNE LIAISON CHIMIQUE, C'EST LE

Plus en détail

Equilibre Liquide-Vapeur d un Système Binaire

Equilibre Liquide-Vapeur d un Système Binaire Equilibre Liquide-Vapeur d un Système Binaire 1 BUT... 2 2 THÉORIE... 2 2.1 LOI DE DLTON... 2 2.2 LOI DE ROULT... 2 2.3 LOI DE HENRY... 3 3 PRÉ RPPORT... 3 3.1 SYSTÈME BENZÈNE-TOLUÈNE... 3 4 PRTIE EXPÉRIMENTLE...

Plus en détail

TD de thermodynamique n o 3 Le premier principe de la thermodynamique Bilans d énergie

TD de thermodynamique n o 3 Le premier principe de la thermodynamique Bilans d énergie Lycée François Arago Perpignan M.P.S.I. 2012-2013 TD de thermodynamique n o 3 Le premier principe de la thermodynamique Bilans d énergie Exercice 1 - Influence du chemin de transformation. Une mole de

Plus en détail

BILANS THERMIQUES 1. DU MICROSCOPIQUE AU MACROSCOPIQUE 2. ENERGIE INTERNE

BILANS THERMIQUES 1. DU MICROSCOPIQUE AU MACROSCOPIQUE 2. ENERGIE INTERNE 1. DU MICROSCOPIQUE AU MACROSCOPIQUE BILANS THERMIQUES La description de la matière peut être faite au niveau microscopique ou au niveau macroscopique: L approche microscopique décrit le comportement individuel

Plus en détail

Corrigé examen de chimie physique 2BBM janvier 2008.

Corrigé examen de chimie physique 2BBM janvier 2008. Corrigé examen de chimie physique 2BBM janvier 2008. Note : la dispense est fixée à 12. Problème 1. On s intéresse à la combustion du gaz naturel, assimilé à du méthane dans le dioxygène : CH 4(g) + 2

Plus en détail

CONCOURS D ADMISSION 2011

CONCOURS D ADMISSION 2011 A 2011 Chimie MP ECOLE DES PONTS PARISTECH, SUPAERO (ISAE), ENSTA PARISTECH, TELECOM PARISTECH, MINES PARISTECH, MINES DE SAINTETIENNE, MINES DE NANCY, TELECOM BRETAGNE, ENSAE PARISTECH (FILIERE MP) ECOLE

Plus en détail

Conséquences des deux principes Machines thermiques Potentiels thermodynamiques

Conséquences des deux principes Machines thermiques Potentiels thermodynamiques S3 PMCP 2015/2016 D de thermodynamique n 5 Conséquences des deux principes Machines thermiques Potentiels thermodynamiques 1 Cycle avec une seule source de chaleur. Soit un système pouvant, pendant un

Plus en détail

Chaleur, température, pression, gaz parfait, diffusion,... v 7

Chaleur, température, pression, gaz parfait, diffusion,... v 7 9 Chaleur, température, pression, gaz parfait, diffusion,... v 7 1 La Température T Instrument de mesure type: le thermomètre à Hg. Calibration: échelle Celsius de température: 0 C l'eau gèle 100 C l'eau

Plus en détail

En bref, prévoir l évolution d un système dans des conditions données

En bref, prévoir l évolution d un système dans des conditions données I. Convertir une énergie en une autre II. Quantifier la part d énergie utilisable III. Prédire si une réaction chimique est réalisable, si elle sera spontanée ou si elle sera réversible et dans quelles

Plus en détail

Pr. Hatem BOULAHDOUR Biophysique et Médecine Nucléaire hatem.boulahdour@univ-fcomte.fr

Pr. Hatem BOULAHDOUR Biophysique et Médecine Nucléaire hatem.boulahdour@univ-fcomte.fr Pr. Hatem BOULAHDOUR Biophysique et Médecine Nucléaire hatem.boulahdour@univ-fcomte.fr Ouvrages de base : 1- Eléments de biophysique tome 1 et tome 2 GREMY F. et LETERRIER F. FLAMMARION 2- BIOPHYSIQUE

Plus en détail

Δ f H 0 (H 2 O) = -285,3 kj. mol -1

Δ f H 0 (H 2 O) = -285,3 kj. mol -1 ANNEXE : RAPPELS DE THERMODYNAMIQUE DEFINITION DE LA NOTION D ENTHALPIE Le terme enthalpie vient des mots grecs signifiant «chaleur interne». L enthalpie exprime la quantité de chaleur et le travail mécanique

Plus en détail

Equilibre solide-liquide des systèmes binaires

Equilibre solide-liquide des systèmes binaires Equilibre solide-liquide des systèmes binaires I. Introduction La matière présente généralement trois états: solide, liquide et gazeux. Les phases et les structures sous lesquelles peuvent exister les

Plus en détail

UE 303 - Thermodynamique - 2010/2011

UE 303 - Thermodynamique - 2010/2011 UE 303 - Thermodynamique - 2010/2011 Contrôle Continu du 03/11/2010. Durée: 2h00mn Exercice 1 : On suppose que l atmosphère est un gaz réel en équilibre dans le champ de pesanteur. L équation d état de

Plus en détail

Exercices MathSpé PC 2012-2013. Chapitre T.6 : Les diagrammes binaires liquide-vapeur

Exercices MathSpé PC 2012-2013. Chapitre T.6 : Les diagrammes binaires liquide-vapeur Chapitre T.6 : Les diagrammes binaires liquide-vapeur Exercice 1 : Le diagramme binaire isobare du mélange binaire formé par le propan-2-ol (noté 2) et du 2-méthylpropan-2-ol (noté 1) est donné ci-dessous.

Plus en détail

Table des Matières. Introduction... 8 Constantes et Notations Formulaire Chapitre 1 - Thermodynamique générale 1. Définitions...

Table des Matières. Introduction... 8 Constantes et Notations Formulaire Chapitre 1 - Thermodynamique générale 1. Définitions... Table des Matières Introduction... 8 Constantes et Notations... 11 Formulaire... 16 Chapitre 1 - Thermodynamique générale 1. Définitions... 18 1. 1. Systèmes thermodynamiques... 18 1. 2. Variables d'état

Plus en détail

2015-2016 Qualité de l'eau Biochimie UE : 11 Pharmacotechnie et pharmacie galénique Qualité de l'eau

2015-2016 Qualité de l'eau Biochimie UE : 11 Pharmacotechnie et pharmacie galénique Qualité de l'eau Biochimie UE : 11 Pharmacotechnie et pharmacie galénique Qualité de l'eau Semaine : n 13 (du 30/11/15 au 04/12/15) Date : 03/12/2015 Heure : de 9h à 10h Professeur : Pr. Gayot Binôme : n 29 Correcteur

Plus en détail

TUTORAT UE3-B 2011-2012 Physique Révisions 2012

TUTORAT UE3-B 2011-2012 Physique Révisions 2012 FACULTE De PHARMACIE TUTORAT UE3-B 2011-2012 Physique Révisions 2012 M. Boudousq, M. Kotzki, Mme Nurit, M. Galleyrand Séance préparée par tous les sites QCM n 1 : Concernant l équilibre acido-basique :

Plus en détail

Clemenceau. Du gaz parfait monoatomique aux fluides réels et aux phases condensées. Lycée. PCSI 1 - Physique. Lycée Clemenceau. PCSI 1 (O.

Clemenceau. Du gaz parfait monoatomique aux fluides réels et aux phases condensées. Lycée. PCSI 1 - Physique. Lycée Clemenceau. PCSI 1 (O. Lycée Clemenceau CSI (O.Granier) Du gaz parfait monoatomique aux fluides réels et aux phases condensées La thermodynamique? La thermodynamique? La thermodynamique est fondamentalement la science des transformations

Plus en détail

1. Etats de la matière 1. Etats de la matière 2. Etats de la matière 3. Les états de la matière 4. Etats de la matière

1. Etats de la matière 1. Etats de la matière 2. Etats de la matière 3. Les états de la matière 4. Etats de la matière 1. Etats de la matière 1. Etats de la matière A. Il existe sept unités de base dans le système international. B. Les interactions intermoléculaires sont plus importantes à l état gazeux qu à l état solide.

Plus en détail

Chapitre T2 : x1 0, , ,013 0,025 P1 (mmhg) 1,90 2,45 5,35 10,25

Chapitre T2 : x1 0, , ,013 0,025 P1 (mmhg) 1,90 2,45 5,35 10,25 Exercices athspé PC 2013-2014 Chapitre T2 : Le potentiel chimique : Expressions et applications Exercice 1 : Pour diverses solutions de brome (composé 1) dans le tétrachlorure de carbone (composé 2), la

Plus en détail

Le modèle du gaz parfait

Le modèle du gaz parfait Table des matières 1 : énergie interne, équation d état 1.1 Hypothèses........................................... 1. Énergie interne d un GPM................................... 1.3 Équation d état du GPM....................................

Plus en détail

1 Chambre froide : CORRECTION G.I.M. 2. Contrôle de thermodynamique du vendredi 30 janvier 2015

1 Chambre froide : CORRECTION G.I.M. 2. Contrôle de thermodynamique du vendredi 30 janvier 2015 IUT de Saint Denis Module THERM3 CORRECTION G.I.M. Contrôle de thermodynamique du vendredi 30 janvier 015 1 Chambre froide : 1. Les pressions d'évaporation et de condensation sont données par la table

Plus en détail

C4. La pompe à chaleur

C4. La pompe à chaleur C4. La pompe à chaleur I. BUT DE LA MANIPULATION Se familiariser avec le fonctionnement d'une pompe à chaleur et en déterminer le coefficient de performance sous différentes conditions d'utilisation. II.

Plus en détail

Doc 3 transferts thermiques

Doc 3 transferts thermiques Activité Documentaire Transferts d énergie entre systèmes macroscopiques Doc 1 Du microscopique au macroscopique La description de la matière peut être faite au niveau microscopique ou au niveau macroscopique.

Plus en détail

MAPR 1310a Thermodynamique : équilibre entre phases Réponse aux questions Tuyaux Exercices. Damien Janssens damien.janssens@student.uclouvain.

MAPR 1310a Thermodynamique : équilibre entre phases Réponse aux questions Tuyaux Exercices. Damien Janssens damien.janssens@student.uclouvain. MAPR 1310a Thermodynamique : équilibre entre phases Réponse aux questions Tuyaux Exercices Damien Janssens damien.janssens@student.uclouvain.be 21 avril 2010 Table des matières 1 Interprétation physique

Plus en détail

QUESTIONS SUR LE CHANGEMENT D ÉTAT LIQUIDE GAZ POUR L EAU RÉPONSES

QUESTIONS SUR LE CHANGEMENT D ÉTAT LIQUIDE GAZ POUR L EAU RÉPONSES QUESTIONS SUR LE CHANGEMENT D ÉTAT LIQUIDE GAZ POUR L EAU 1) Si on chauffe uniformément à 80 0 C un récipient fermé plein d eau, est-ce qu une partie de l eau se change en gaz (comme dans le fond de la

Plus en détail

P.V = n.r.t. P.V = n.r.t Avec: n: quantité de matière (1 mole = 6,02. 10 23 molécules). R : constante des gaz parfaits. R = 8,3 J.K -1.

P.V = n.r.t. P.V = n.r.t Avec: n: quantité de matière (1 mole = 6,02. 10 23 molécules). R : constante des gaz parfaits. R = 8,3 J.K -1. CHALEUR, TRAVAIL & ENERGIE INTERNE DES GAZ PARFAITS LES 4 TRANSFORMATIONS THERMODYNAMIQUES DE BASE EQUATION CARACTERISTIQUE DES GAZ PARFAITS GAZ PARFAITS L'état d'un gaz parfait est décrit par ses trois

Plus en détail

Organisation des transparents. Définitions : A retenir. Démonstration

Organisation des transparents. Définitions : A retenir. Démonstration IMPORTANT L1-PACES Organisation des transparents Définitions : A retenir Important : techniques, résumés, rappels Démonstration Analogie : Images pour vous aider à comprendre Culture : ne peut faire l

Plus en détail

Thermochimie - TD 2 Corrigé

Thermochimie - TD 2 Corrigé Thermochimie - TD Corrigé Licence 1 «Groupes Concours & Polytech» - 007 / 008 Exercice 1 : combustion La combustion dans une bombe calorimétrique (volume constant) d une pastille de 3,76 g d acide benzoïque

Plus en détail

EXERGIE ET EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE EXEMPLE DE COGÉNÉRATION

EXERGIE ET EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE EXEMPLE DE COGÉNÉRATION EXERGIE ET EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE EXEMPLE DE COGÉNÉRATION DÉFINITIONS L exergie d un système dans des conditions (T, S, U ) données correspond au travail utile maximal que ce système pourrait fournir en

Plus en détail

Les calculatrices sont interdites.

Les calculatrices sont interdites. Les calculatrices sont interdites. NB. : Le candidat attachera la plus grande importance à la clarté, à la précision et à la concision de la rédaction. Si un candidat est amené à repérer ce qui peut lui

Plus en détail

COURS THERMODYNAMIQUE FILIÈRE : SMIA & SMP SEMESTRE 1 FACULTÉ POLYDISCIPLINAIRE LARACHE ANNÉE UNIVERSITAIRE 2014/2015. Pr.

COURS THERMODYNAMIQUE FILIÈRE : SMIA & SMP SEMESTRE 1 FACULTÉ POLYDISCIPLINAIRE LARACHE ANNÉE UNIVERSITAIRE 2014/2015. Pr. COURS THERMODYNAMIQUE FILIÈRE : SMIA & SMP SEMESTRE 1 FACULTÉ POLYDISCIPLINAIRE LARACHE ANNÉE UNIVERSITAIRE 2014/2015 Pr. Aziz OUADOUD Table des matières 1 Introduction 3 1.1 Définitions générales.......................

Plus en détail

Thermodynamique. Plan du cours 3. Théorie cinétique des gaz : Calcul de la pression. Température et Energie. Dégrés de liberté d'une molécule

Thermodynamique. Plan du cours 3. Théorie cinétique des gaz : Calcul de la pression. Température et Energie. Dégrés de liberté d'une molécule Thermodynamique Plan du cours 3. Théorie cinétique des gaz : Calcul de la pression Ludwig Boltzmann (1844-1906), Température et Energie Dégrés de liberté d'une molécule Equation d'état du gaz parfait Théorie

Plus en détail

Les stalactites de glace fondent sous la chaleur du soleil. Pourquoi la glace fond-elle? Une canette ci!eau a été oubliée au congélateur. Pourquoi le métal s est-il déchiré? Par les froids matins d'automne,

Plus en détail

PRESSION. Rq2 : L HYDROSTATIQUE étudie les propriétés des fluides en équilibres, toutes les parties étant parfaitement immobiles (Archimède, Pascal)

PRESSION. Rq2 : L HYDROSTATIQUE étudie les propriétés des fluides en équilibres, toutes les parties étant parfaitement immobiles (Archimède, Pascal) PRESSION 1 1. GENERALITES 1.1. Définition : pression exercée par une force r F agissant uniformément et perpendiculairement à une surface de grandeur S UNITE SI : le Pascal [ Pa ] ou [ N.m -2 ] p = F S

Plus en détail

Chapitre 5.2 La pression d un gaz

Chapitre 5.2 La pression d un gaz Chapitre 5.2 La pression d un La pression d un Lorsqu on emprisonne un dans un ballon, le applique une force sur la du ballon, car celle-ci se déforme à mesure que le entre dans le ballon. Ainsi, un comprimé

Plus en détail

Cours de thermodynamique

Cours de thermodynamique Cours de thermodynamique Semestre 1 S. Poncet IUT de Marseille, département Génie Thermique et Énergie Année 2012-13 Table des matières 1 Introduction 6 1.1 Historique......................................

Plus en détail

I. LE POISON D HERCULE POIROT 7 40

I. LE POISON D HERCULE POIROT 7 40 DS S THÈME OBSERVER/COHÉSION DE LA MATIÈRE/ Page / NOM :... PRÉNOM :... CLASSE :... DATE :... I. LE POISON D HERCULE POIROT 7 40 a) Établir la formule de Lewis du cyanure d hydrogène Configurations électroniques

Plus en détail

Exemples d utilisation de G2D à l oral de Centrale

Exemples d utilisation de G2D à l oral de Centrale Exemples d utilisation de G2D à l oral de Centrale 1 Table des matières Page 1 : Binaire liquide-vapeur isotherme et isobare Page 2 : Page 3 : Page 4 : Page 5 : Page 6 : intéressant facile facile sauf

Plus en détail

116 page 2 «Liposolubilité des Substances Solides et Liquides»

116 page 2 «Liposolubilité des Substances Solides et Liquides» LIGNE DIRECTRICE DE L OCDE POUR LES ESSAIS DE PRODUITS CHIMIQUES Adoptée : 12 mai 1981 «Liposolubilité des Substances Solides et Liquides» (Méthode du flacon) 1. I N T R O D U C T I O N C o n n a i s s

Plus en détail

THERMODYNAMIQUE CHIMIQUE

THERMODYNAMIQUE CHIMIQUE Université Chouaib Doukkali Faculté des Sciences El Jadida FILIÈRE: SMC4 THERMODYNAMIQUE CHIMIQUE Chapitre 4 : Solution idéales Pr. Jilali EL HAJRI Année Universitaire 2015-2016 jelhajri@yahoo.fr Pression

Plus en détail

1. Gaz parfait et transformations thermodynamiques

1. Gaz parfait et transformations thermodynamiques 1. Gaz parfait et transformations thermodynamiques Pour l'air : r = R / M = 0,871 kj / (kg.k), avec M masse molaire c p =1,005 kj/kg K, c v = 0,718 kj/kg K = 1.93 kg / m 3 à 0 C et à 1013 mbars Pour un

Plus en détail

Expérience # 7 Identification des composés d un mélange

Expérience # 7 Identification des composés d un mélange Expérience # 7 1. But Le but de l expérience consiste à isoler chacun des composés d un mélange par les techniques de purification connues, à prouver la pureté de chacun et à déterminer la nature des composés

Plus en détail

Module 1.1 Les différentes formes galéniques I Les mélanges homogènes

Module 1.1 Les différentes formes galéniques I Les mélanges homogènes Module 1.1 Les différentes formes galéniques I Les différents états de la matière LES PRINCIPAUX ETATS DE LA MATIERE ETAT SOLIDE ETAT LIQUIDE ETAT PÂTEUX ETAT GAZEUX Les différents états de la matière

Plus en détail

Chapitre B3a. Spectroscopie infrarouge (IR)

Chapitre B3a. Spectroscopie infrarouge (IR) Chapitre B3a. Spectroscopie infrarouge (IR) 1 Chapitre B3a. Spectroscopie infrarouge (IR) Pour déterminer la formule développée d une molécule, on peut utiliser diverses méthodes : Des méthodes chimiques

Plus en détail

Université P. et M. Curie Année 2000/2001 DEUG Sciences de la Matière Session de septembre 2001 EXAMEN DE CHIMIE 2 CORRIGE

Université P. et M. Curie Année 2000/2001 DEUG Sciences de la Matière Session de septembre 2001 EXAMEN DE CHIMIE 2 CORRIGE Université P. et M. Curie Année 000/001 DEUG Sciences de la Matière Session de septembre 001 EXAMEN DE CHIMIE CORRIGE Durée de l épreuve : 3 heures Les calculatrices ne sont pas autorisées Données : (les

Plus en détail

Problèmes calcaires Protégez vos installations avant qu il ne soit trop tard!

Problèmes calcaires Protégez vos installations avant qu il ne soit trop tard! Problèmes calcaires Protégez vos installations avant qu il ne soit trop tard! Le Problème Suivant la position de l'équilibre entre la formation d'acide carbonique (H 2 CO 3 ) et celle de carbonate de calcium

Plus en détail

POMPE A CHALEUR A MELANGE DE FLUIDES

POMPE A CHALEUR A MELANGE DE FLUIDES POMPE A CHALEUR A MELANGE DE FLUIDES Cette note complète la présentation pédagogique allégée de la pompe à chaleur, en traitant du cas où le fluide thermodynamique est un mélange de vapeurs. C est notamment

Plus en détail

Transition de phase et métastabilité

Transition de phase et métastabilité Transition de phase et métastabilité F. James, H. Mathis Laboratoire de Mathématiques Jean Leray, Université de Nantes 8-9 septembre 2014 MODTERCOM Hélène Mathis (LMJL, Université de Nantes) Transition

Plus en détail

Cours N4 - Saison 2011/2012. La dissolution des gaz : Mécanismes et facteurs favorisants.

Cours N4 - Saison 2011/2012. La dissolution des gaz : Mécanismes et facteurs favorisants. Cours N4 - Saison 2011/2012. 1 Plan du cours 1. Objectif / But 2. Rappels 3. La dissolution des gaz et les facteurs favorisants / La loi de Henry 4. Application à la saturation / désaturation 5. Conclusions

Plus en détail

Chapitre 5-Thermodynamique des systèmes ouverts. Application à l écoulement des fluides

Chapitre 5-Thermodynamique des systèmes ouverts. Application à l écoulement des fluides 1 Chapitre 5-Thermodynamique des systèmes ouverts. Application à l écoulement des fluides I Premier principe de la thermodynamique pour un système ouvert Certains systèmes échangent avec l extérieur, outre

Plus en détail

Cours SGE «Modélisation de la pollution atmosphérique» Dynamique

Cours SGE «Modélisation de la pollution atmosphérique» Dynamique Cours SGE «Modélisation de la pollution atmosphérique» Dynamique Christian Seigneur Cerea Plan Structure verticale de l atmosphère Atmosphère libre et couche limite atmosphérique Transport et dispersion

Plus en détail

ELEMENTS DE THERMODYNAMIQUE ET THERMIQUE. I - Thermodynamique

ELEMENTS DE THERMODYNAMIQUE ET THERMIQUE. I - Thermodynamique Université Pierre et Marie Curie Année 2008/2009 Licence de Mécanique - L2 ELEMENTS DE THERMODYNAMIQUE ET THERMIQUE I - Thermodynamique Frédéric Doumenc Version 2.4 Université Paris VI Licence de mécanique

Plus en détail

Cours CH4. Description d un système physico-chimique Transformation chimique

Cours CH4. Description d un système physico-chimique Transformation chimique Cours CH4 Description d un système physico-chimique Transformation chimique David Malka MPSI 2014-2015 Lycée Saint-Exupéry http://www.mpsi-lycee-saint-exupery.fr Table des matières 1 Description d un système

Plus en détail

4.1 Étude de la solubilité du chlorure d hydrogène dans l eau

4.1 Étude de la solubilité du chlorure d hydrogène dans l eau Corrigés des problèmes du chapitre 4 4.1 Étude de la solubilité du chlorure d hydrogène dans l eau 1. Variables de composition 1.1 Par définition de la fraction molaire du constituant, nous avons : Ü Ò

Plus en détail

L «AIR HUMIDE» Requiert la lecture préalable des fiches : L'atmosphère : pression, température, structure verticale, composition de l'air.

L «AIR HUMIDE» Requiert la lecture préalable des fiches : L'atmosphère : pression, température, structure verticale, composition de l'air. L «AIR HUMIDE» Requiert la lecture préalable des fiches : L'atmosphère : pression, température, structure verticale, composition de l'air Les nuages I L air humide et la notion de pression partielle de

Plus en détail