Toiture et Façade. Ardoise ALTERNA NT. DIRECTIVES D APPLICATION 1 - Partie 1 de 3

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Toiture et Façade. Ardoise ALTERNA NT. DIRECTIVES D APPLICATION 1 - Partie 1 de 3"

Transcription

1 Toiture et Façade Ardoise ALTERNA NT DIRECTIVES D APPLICATION 1 - Partie 1 de 3 Pose à recouvrement double 1 GÉNÉRALITÉS Ces directives d'application sont spécifiquement destinées à la pose d ardoises en fibres-ciment sur une structure en bois. Ces directives fournissent un certain nombre de principes de base qui doivent être respectés. Pour les poses qui s'écartent de ces applications ou pour des conseils complémentaires, nous vous invitons à contacter ETERNIT. 2 MATERIAUX DE TOITURE En ce qui concerne les données relatives aux produits et au travail des ardoises en fibres-ciment, nous faisons référence à la fiche d'information produit, disponible auprès d'eternit. 3 DOMAINE D APPLICATION Le recouvrement double est généralement considéré comme la méthode de pose la plus universelle. Son domaine d application est le plus étendu et offre le plus large éventail de finitions. Cette méthode peut, bien entendu, être utilisée tant en toiture qu en revêtement de façade, que ce soit en construction neuve ou en rénovation. 4 INDICATIONS DE POSE Fig. 1: Format 40/27 Fig. 2: Format 60/40 coins coupés visibles 1 Ces directives d'application remplacent toutes les éditions précédentes. ETERNIT se réserve le droit de modifier ces directives sans notification préalable. Le lecteur doit s'assurer qu'il dispose effectivement de la version la plus récente de cette documentation. Les directives incluses dans ce document ne sont pas limitatives. Les garanties ne sont d'application que si les directives d'application ont été respectées. Au cas où l utilisation s'écarterait de ces applications, il serait recommandé de demander conseil auprès d'eternit. ETERNIT, Technical Service Center 1/21

2 Fig. 3: Format 45/32 coins coupés cachés Fig. 4: Format 45/32 coins coupés visibles Fig. 5: Format 60/32 coins coupés visibles Elle s applique à la pose de toutes les ardoises rectangulaires (cfr. Fiche information produit). Ces dernières sont fixées sur une double structure portante en bois (contre-lattes et lattes) au moyen d un crochet et éventuellement de deux clous. Cette pose est appelée «recouvrement double» parce qu il y a toujours au moins deux épaisseurs d ardoises superposées en n importe quel endroit du revêtement. A hauteur du recouvrement, on trouve même trois ardoises superposées. Conformément à la norme NBN B , une inclinaison minimale de 25 (mesurée sur l ardoise posée) doit être respectée. Cette norme mentionne également les recouvrements verticaux à prévoir en fonction de l inclinaison de la toiture. Pour toutes les inclinaisons, il est conseillé de prévoir une sous-toiture en Menuiserite, afin d éviter tout risque d infiltration de pluie, de neige poudreuse ou de poussière et d améliorer en même temps l étanchéité au vent de l ensemble de la toiture. Cette amélioration d étanchéité à l air augmente sensiblement les performances de la toiture en cas de tempête. Ce mode de couverture est indépendant de la direction des vents dominants. ETERNIT, Technical Service Center 2/21

3 Normalisation Suivant la norme NBN B , les recouvrements suivants doivent être respectés, en fonction de l inclinaison et de l exposition climatologique. Tableau 1 Pente Exposition climatologique Recouvrement vertical (*) a >= mm 30 >= a < 70 normal défavorable (**) 90 mm 110 mm 25 >= a < 30 (***) 110 mm 130mm (*) Le format minimal de l ardoise est un multiple du recouvrement : Hauteur d ardoise = min. recouvrement x 3 Largeur d ardoise = min. recouvrement x 2 (**) Exposition défavorable: bord de mer, sommet de colline, rase campagne, versant à projection horizontale supérieure à 5 m. (***) Pour les pentes comprises entre 25 et 30, avec un recouvrement de 110 mm, une sous-toiture est obligatoire. Dans les autres cas, une sous-toiture est vivement conseillée. Fig. 6: Pente en degrés et en pourcent ETERNIT, Technical Service Center 3/21

4 La Fig. 6 donne la relation pour une pente déterminée, exprimée en: degrés ( ) pourcent (%) cm / m longueur réelle du versant par mètre projeté horizontalement. Les tableaux suivants indiquent, pour chaque format d ardoise, les données numériques nécessaires en fonction du recouvrement. Tableau 2 : Format 40 x 27 recouvrement (mm) nombre/m² 20,86 23,55 25,17 27,03 entraxe des lattes (mm) poids/m² (kg) 19,26 21,67 23,16 24,87 lattes (m/m²) 5,71 6,45 6,90 7,41 Tableau 3: Format 45 x 32 recouvrement (mm) nombre/m² 15,43 17,15 18,16 19,25 entraxe des lattes (mm) poids/m² (kg) 17,6 21,10 22,34 23,73 lattes (m/m²) 5,00 5,56 5,88 6,25 Tableau 4: Format 60 x 32 recouvrement (mm) nombre/m² 11,22 12,10 12,60 13,13 entraxe des lattes (mm) poids/m² (kg) 18,29 19,73 20,54 21,41 lattes (m/m²) 3,63 3,93 4,08 4,26 Tableau 5: Format 60 x 40 (**) recouvrement (mm) nombre/m² 9 9,71 10,10 10,53 entraxe des lattes (mm) poids/m² (kg) 18,50 19,91 20,71 21,59 lattes (m/m²) 3,63 3,93 4,08 4,26 (**) A poser avec un crochet en acier inoxydable, épaisseur 3 mm. Prescriptions de pose Les ardoises sont placées sur une structure portante en bois, constituée de lattes horizontales. Il est conseillé de poser au préalable sur les chevrons ou les fermes des plaques de sous-toiture Menuiserite. Celles-ci seront maintenues par des contre-lattes verticales (Fig. 7). Les lattes utilisées pour ce domaine d application seront d une qualité conforme à la norme NBN 225. Elles seront en outre protégées durablement contre les attaques par les moisissures et les insectes, conformément à la norme NBN 471. ETERNIT, Technical Service Center 4/21

5 Fig.7 : Pose des ardoises 1. Repères 2. Lattes 3. Contre-lattes 4. Sous-toiture Menuiserite 5. Ardoise de doublis 6. Volige Les dimensions minimales des lattes, en fonction de la distance d axe en axe de leurs supports, sont les suivantes: écartement inférieur à 400 mm: 19 mm x 38 mm écartement de 400 à 500 mm: 26 mm x 38 mm écartement de 500 à 600 mm: 32 mm x 38 mm La qualité et le traitement des contre-lattes sont identiques à ceux des lattes. Leur épaisseur est au minimum 15 mm et au maximum 26 mm. Des contre-lattes trop épaisses créent une prise au vent trop importante des ardoises et des contre-lattes trop minces se fissurent trop rapidement lors du clouage. Elles permettent l évacuation d éventuelles infiltrations d eau de la sous-toiture vers la gouttière. Une volige est fixée à hauteur du pied de versant, parallèlement au faîtage. Cette volige doit être 4 mm plus épaisse que les lattes afin de compenser l absence d une épaisseur d ardoise. Le débordement maximal admissible des ardoises inférieures sur le bord de la première latte est de 50 mm. La distance entre le bord inférieur de la volige et le bord supérieur de la latte suivante est égale à la distance entre lattes + le recouvrement, le débordement utilisé (+ 10 mm). On trace ensuite au cordeau, sur le versant ou le pignon, des repères horizontaux à une distance égale à l écartement des lattes, comme indiqué dans les tableaux ci-dessus. Les lattes sont posées horizontalement sur toute la surface le long de ces repères. Toute inégalité est soigneusement compensée ou rectifiée de façon à ce que les lattes s appliquent solidement et que le bois ne subisse aucune tension interne. Des repères verticaux sont tracés perpendiculairement sur les lattes à une distance égale à une demi-largeur d ardoise + 2 mm. Le premier rang est constitué d ardoises de doublis dont la longueur est égale à la distance entre lattes + le recouvrement. Ces ardoises de doublis sont fixées à l aide de deux clous. Les crochets sont ensuite placés entre ces ardoises (distance intermédiaire 4 mm) en prévision de la pose du deuxième rang. Ce dernier est posé de telle sorte que le bord inférieur coïncide avec celui des ardoises de doublis et avec le bord supérieur reposant sur la latte suivante. Les axes des joints entre les ardoises du deuxième rang sont décalés d une demi-largeur d ardoise + 2 mm par rapport à celles du premier rang. Tous les rangs suivants sont placés de la même manière que la deuxième rangée. ETERNIT, Technical Service Center 5/21

6 Travail Pour la fixation des ardoises, on utilise des crochets en cuivre ou en inox (Fig. 8) ou en acier inoxydable (Fig. 9), de même que des clous en cuivre (Fig. 10). Pour le format 60x40, toujours utiliser un crochet en acier inoxydable (épaisseur 3 mm). Les uns et les autres peuvent être posés avec le marteau d ardoisier. Des crochets d un autre type ou de finition équivalente aux crochets décrits peuvent également être utilisés. Fig. 8. Crochet bosselé en cuivre ou en inox Fig. 9 : Crochet en inox type Crosinus Fig. 10 : Clou en cuivre On utilisera de préférence des crochets bosselés ou de type Crosinus dans le cas d inclinaisons jusqu à 70. Photo 1 : Fixation avec crochets ETERNIT, Technical Service Center 6/21

7 5 DÉTAILS DE PRINCIPE Raccordement de la gouttière La construction du pied de versant de la toiture a déjà été décrite plus haut (Fig. 7). Il faut être attentif à ce que le bord inférieur des ardoises de doublis surplombe la gouttière et surtout que la sous-toiture Menuiserite puisse évacuer dans le chéneau les eaux de dégel ou les éventuelles infiltrations. Au bas du versant, l ouverture entre la sous-toiture et la couverture doit être pourvue d un peigne d étanchéité en matière synthétique par exemple. Cette précaution prévient la formation de nids ainsi que l accumulation de feuilles mortes dans cet espace, qui doit rester libre pour évacuer par la sous-toiture les infiltrations accidentelles. Photo 2 : Pied de versant Faîtage Les ardoises de la rangée supérieure sont toujours fixées avec deux clous et un crochet. Pour la réalisation du faîtage, on peut utiliser: des pièces accessoires en fibres-ciment (faîtières demi-rondes, faîtières moulurées ou faîtières avec emboîtement intérieur) des feuilles de plomb combinées avec des ardoises rectangulaires (Strackort). Photo 3 : Faîtière demi-ronde Photo 4 : Faîtière moulurée ETERNIT, Technical Service Center 7/21

8 Les pièces accessoires, après achèvement complet des deux versants de toiture, sont fixées sur une latte faîtière à l aide de deux clous et d un crochet de faîtière en cuivre. Les faîtières sont posées en partant du côté opposé aux vents dominants, avec un recouvrement minimal de 70 mm. Fig. 11: Faîtière demi-ronde Fig. 12: Faîtière moulurée Fig. 13: Faîtière avec emboîtement intérieur Fig. 14: Crochet de faîtière Tableau 2 : Données des différents type de faîtières Type de faîtière Longueur totale (mm) Longueur utile (mm) Nombre de pièces par m Angle d ouverture standard faîtière demi-ronde ,03 - faîtière moulurée , faîtière avec emboîtement intérieur La finition avec feuilles de plomb et ardoises (Strackort) doit être précédée du découpage et du percement d une série d ardoises suivant le schéma de la Fig. 15. Les phases successives de la pose sont reprises dans la figure 7. Ces ardoises Strackort sont fixées au moyen de deux clous et d un crochet en cuivre ou inoxydable qui est d abord rabattu puis fermé. Le nombre d ardoises par mètre courant est de 12,9 pièces (ardoise 40/27). ETERNIT, Technical Service Center 8/21

9 Fig. 15: Modèle de base d une ardoise type Strackort Fig. 16: Phases successives d une finition de faîtière en Strackort Photo 5: Finition Strackort ETERNIT, Technical Service Center 9/21

10 Arêtier Les arêtiers peuvent être exécutés, comme le faîtage, au moyen de faîtières demi-rondes, faîtières moulurées ou faîtières avec emboîtement intérieur en fibres-ciment ou par une finition Strackort. Si les pentes des deux versants situées de part et d autre de l arêtier sont identiques, ce dernier peut être exécuté comme suit: avec des ardoises taillées en biais (Fig. 18) arêtier sans tasseau (Fig. 19) Fig. 17 : Exemple d ardoise taillée en biais Fig. 18 : Finition d un arêtier avec des ardoises taillées en biais 1. Contre latte - 2. Lattes - 3. Solin en plomb Photo 6 : Arêtier avec des taillées en biais Photo 7 : Arêtier sans tasseau ETERNIT, Technical Service Center 10/21

11 Fig. 19: Finition d un arêtier sans tasseau 1. Voligeage 2. Lattes 3. Sous-toiture Menuiserite 4. Contre latte 5. Solin en plomb 6. Peigne d obturation Noue La noue peut être exécutée de manière ouverte ou fermée. La noue ouverte (Fig. 20 et 21 et Photo 8) Un chéneau intérieur en zinc est placé sous les plaques de sous-toiture Menuiserite des deux versants, de part et d autre de l axe de noue. De chaque côté de cet axe, un voligeage est placé au-dessus des contre-lattes. Une gouttière en zinc ou en matière synthétique est alors posée sur ce voligeage. Les ardoises sont ensuite taillées parallèlement à l axe de noue et chevauchent les bords de la gouttière d au moins 80 mm. ETERNIT, Technical Service Center 11/21

12 Fig. 20 : Noue ouverte Photo 8 : La noue ouverte 1. Gouttière - 2. Voligeage 3. Sous-toiture - Menuiserite - 4. Chéneau encastré Fig. 21: Noue ouverte 1. Voligeage 2. Chéneau encastré 3. Sous-toiture - Menuiserite 4. Gouttière La noue fermée (Fig. 22) Pour assurer l étanchéité, on pose dans l axe de la noue, sous les plaques Menuiserite, une bande de zinc en forme de V. De part et d autre de l axe de la noue, deux voliges sont placées sur les contre-lattes. Les voliges auront la même épaisseur que les lattes. Au droit de la noue, et suivant son axe, des ardoises entières taillées en biais sont fixées. L étanchéité à l eau est assurée par l interposition entre les ardoises de noquets en plomb en tenant compte des recouvrements à respecter (voir Fig épaiss. plomb min. 1 mm). ETERNIT, Technical Service Center 12/21

13 Fig. 22 : Noue fermée Photo 9 : Noue fermée 1. Voligeage 2. Gouttière en zinc 3. Sous-toiture Menuiserite 4. Solin en plomb Fig. 23 : Noquet en plomb L = Distance des lattes O = Recouvrement Cheminée L infiltration éventuelle, reprise par la sous-toiture, est dérivée latéralement par la pose sous le revêtement d une tôle de dérivation métallique pliée en forme de V. Elle est posée sous le recouvrement des plaques Menuiserite, au-dessus de la pénétration. Le revêtement d ardoises est d abord exécuté jusqu au bas de la cheminée. Le raccordement inférieur avec la cheminée est réalisé au moyen d un solin métallique qui recouvre les ardoises avec le même recouvrement vertical que celles-ci. Des solins métalliques sont ensuite disposés latéralement entre les ardoises. Les ardoises recouvrent ces solins d au moins 1 recouvrement. Contre la partie montante du mur, le solin doit faire 10 cm, mesuré verticalement. Un profil métallique, recouvert par les ardoises, est également placé à la partie supérieure. Pour terminer, les éléments métalliques garnissant tous les côtés de la cheminée sont recouverts d un solin, lui-même ancré dans les joints de la maçonnerie. ETERNIT, Technical Service Center 13/21

14 Finition de rive latérale Photo 10 Photo 11 Photo 12 A hauteur de la rive sur le versant, on pose toujours des ardoises entières ou des demies. Les ardoises de remplissage seront intercalées plus loin dans le rang. Enfin, entières ou demies, les ardoises longeant la rive doivent toujours être fixées avec deux clous et avec un crochet, si possible. Ci-après, quelques finitions possibles de rives latérales: Rives latérales avec noquets en plomb (Fig. 24) Rives latérales avec profilé métallique (Fig. 25) Rives latérales en ardoises (Fig. 26) Photo 13 : Finition de rive latérale ETERNIT, Technical Service Center 14/21

15 Fig. 24 :Rives latérales avec noquets en plomb Fig. 25 : Rives latérales avec finition en zinc Fig. 26 :Rives latérales en ardoises Fenêtre de toiture (Fig. 27) Les fenêtres de toiture sont livrées avec les accessoires de pose nécessaires. Le raccordement de la traverse inférieure avec les ardoises est réalisé au moyen d un solin métallique. Les ardoises ou parties d ardoises latérales sont ensuite montées en intercalant un noquet métallique entre chaque ardoise de rive. On raccorde ensuite sur la traverse supérieure le solin métallique livré avec la fenêtre. L infiltration éventuelle d eau sur la sous-toiture est dérivée latéralement au moyen d un cadre de dérivation en zinc plié en forme de V. Il est posé sous le recouvrement des plaques Menuiserite, au dessus de la pénétration. ETERNIT, Technical Service Center 15/21

16 Fig. 27 : Pose d une fenêtre de toiture sur des ardoises à recouvrement double Photo 14 : Fenêtre de toiture ETERNIT, Technical Service Center 16/21

17 Raccords de mur Les raccords de murs sont exécutés de la même manière que les raccords latéraux aux cheminées. Photo 15 : Raccord de mur Crochets d échelle Les crochets d échelle doivent toujours être posés à l aplomb d un chevron et fixés avec des vis. L étanchéité à l eau est assurée au moyen de plaques de plomb placées au-dessus et en dessous du crochet. Photo 16 : Crochet d échelle ETERNIT, Technical Service Center 17/21

18 Chéneau encastré dans le versant Fig. 28 : Chéneau encastré dans le versant 1.Peigne d étanchéité 2. Gouttière en zinc 3.Zinc patiné Ligne de bris Fig. 29: Ligne de bris 1. Crochet et zinc patiné 2. Zinc 3. Sous-toiture Menuiserite ETERNIT, Technical Service Center 18/21

19 Pièce accessoire de ventilation Cette pièce, en matière synthétique gris foncée, est utilisée pour l admission ou l évacuation d air à travers le versant de toiture. Son format est de 60/30 cm. Son application concerne principalement la ventilation de salles de bain, cuisines, Ce type de pièce ne convient pas pour l évacuation d air chaud ou de gaz de combustion. Cette pièce accessoire peut être facilement placée avec tous les types de couverture en ardoises rectangulaires. Photo 17 : Ardoise universelle de ventilation ETERNIT, Technical Service Center 19/21

20 6 CONSTRUCTION DE TOITURE La Fig. 30 montre la vue d ensemble d une construction de toiture. Comme les ardoises, lattes et contre-lattes ont déjà été traitées en détail, nous nous attarderons donc davantage sur la sous-toiture, l isolation et la finition intérieure. Nous entendons souligner que la construction d une toiture forme un tout cohérent et que des erreurs dans l un de ses composants peut occasionner des problèmes dans d autres. Fig. 30 : Construction de toiture 1. Finition intérieure 2. Vide technique 3. Écran étanche à l air 4. Isolant thermique 5. Sous-toiture Menuiserite 6. Ardoises ALTERNA Sous-toiture La sous-toiture est exécutée avec des plaques de Menuiserite. Des prescriptions de pose plus détaillées sont reprises dans la documentation consacrée aux plaques planes. Les essais exécutés à la K.U. Leuven ont montré qu une plaque de sous-toiture capillaire comme la Menuiserite ne donne pas lieu, dans la pratique, à la formation de gouttes sous les plaques par suite de condensation, lors de la construction de toitures inclinées isolées, ceci contrairement à ce qui se passe en dessous des sous-toitures souples et non-capillaire. Ceci est primordial afin d éviter de l humidité dans l isolation suite à la condensation. Cette particularité ne résulte pas seulement de la faible valeur mu (résistance à la diffusion de la vapeur d eau) mais avant tout de la capacité de la plaque à retenir momentanément l eau dans ses pores. Perméable, capillaire et hygroscopique, sont les qualités qui font de la Menuiserite une sous-toiture inégalable. ETERNIT, Technical Service Center 20/21

21 Isolation Il est généralement conseillé d éviter tout espace vide entre la finition intérieure et l isolant, entre l isolant et la sous-toiture et surtout entre les panneaux isolants eux-mêmes. Des espaces vides favorisent en effet des courants d air rotatifs autour des panneaux isolants, avec pour conséquence de grandes pertes de chaleur ainsi que la migration d humidité vers la sous-toiture. Finition intérieure L exigence absolue à laquelle la finition intérieure doit se conformer est son étanchéité à l air. Ceci implique que les joints ouverts et les percements sont exclus. Si l on veut néanmoins intégrer l installation électrique dans la toiture, il faut séparer l ensemble par un écran étanche à l air et une finition (Fig. 30). Les câbles et les appareils éventuels peuvent alors être installés dans le vide technique intermédiaire ainsi aménagé. En ce qui concerne le pare-vapeur: la publication NIT 134 du CSTC mentionne expressément que le pare-vapeur n est soumis, pour ce qui concerne les classes de climat I à III, à aucune exigence spécifique pour autant que la soustoiture soit exécutée en Menuiserite (plaques de sous-toitures capillaires). En classe de climat IV (par ex. bassins de natation, friteries, ) une étude spécifique de la toiture est exigée dans chaque cas. ETERNIT sa, Division Toiture Kuiermansstraat 1, B-1880 Kapelle-op-den-Bos * site web: RPM Bruxelles TVA BE ETERNIT, Technical Service Center 21/21

ARDOISES EN FIBRES-CIMENT PARTIE 1 DONNEES TECHNIQUES GENERALES VALABLES POUR TOUTES LES ARDOISES EN FIBRES-CIMENT

ARDOISES EN FIBRES-CIMENT PARTIE 1 DONNEES TECHNIQUES GENERALES VALABLES POUR TOUTES LES ARDOISES EN FIBRES-CIMENT 1 DONNEES GENERALES CONCERNANT LE PRODUIT COMPOSITION DU PRODUIT Les ardoises ainsi que leurs accessoires sont constitués d un mélange de fibres-ciment, comportant principalement les éléments suivants:

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. 1- Historique... 1. 2- Types de ventilateurs et leurs différents usages... 1

TABLE DES MATIÈRES. 1- Historique... 1. 2- Types de ventilateurs et leurs différents usages... 1 LA VENTILATION DES COUVERTURES 01-01-1998 TABLE DES MATIÈRES Page 1- Historique... 1 2- Types de ventilateurs et leurs différents usages... 1 3- Recommandations et investigations avant réfection... 3 4-

Plus en détail

GUIDE D INSTALLATION. La première enveloppe pare air et perméable à la vapeur d eau AVANTAGES

GUIDE D INSTALLATION. La première enveloppe pare air et perméable à la vapeur d eau AVANTAGES GUIDE D INSTALLATION La première enveloppe pare air et perméable à la vapeur d eau AVANTAGES Possède une résistance thermique élevée Réduit la circulation d air à travers les murs Évite la formation d

Plus en détail

MONIER CLIMA COMFORT PLUS L isolation de toiture la plus mince. Des performances thermiques maximales et plus de confort

MONIER CLIMA COMFORT PLUS L isolation de toiture la plus mince. Des performances thermiques maximales et plus de confort MONIER CLIMA COMFORT PLUS L isolation de toiture la plus mince. Des performances thermiques maximales et plus de confort www.monier.be MONIER systèmes d isolation de toiture à l extérieur Savez-vous que

Plus en détail

ISOLER LA TOITURE INCLINÉE

ISOLER LA TOITURE INCLINÉE Lisez aussi : Fiche 1 INTRODUCTION + Fiche 2 MAÎTRISER L ÉTANCHÉITÉ ET PROTÉGER L ISOLANT + Fiche 10 AMÉLIORER LA VENTILATION RÉNOVER POUR CONSOMMER MOINS D ÉNERGIE : GUIDE PRATIQUE ISOLER LA TOITURE INCLINÉE

Plus en détail

Soutuile FR. M a n u e l d e p o s e

Soutuile FR. M a n u e l d e p o s e Soutuile FR M a n u e l d e p o s e Sommaire Caractéristiques des produits La gamme Soutuile FR............................................................................................... 4 Pose Soutuile

Plus en détail

TB-12. Caractéristiques* TAMIZADOS ÉMAILLÉES CRISTAL MÉTALLISÉES. Type : Double emboîtement latéral et double emboîtement longitudinal discontinu.

TB-12. Caractéristiques* TAMIZADOS ÉMAILLÉES CRISTAL MÉTALLISÉES. Type : Double emboîtement latéral et double emboîtement longitudinal discontinu. TB- Caractéristiques* Longueur : 43,9 cm. Largeur : 6 cm. Poids : 3,5 kg. Unités/m :,5 uds. Pureau utile : 37 cm. Type : Double emboîtement latéral et double emboîtement longitudinal discontinu. *Valeurs

Plus en détail

Postel 20 Documentation technique

Postel 20 Documentation technique Postel 20 Documentation technique www.monier.be Données techniques Description Le modèle de tuile POSTEL 20 est une tuile céramique, type tuile tempête, fabriquée par MONIER à Signy l Abbaye (France) à

Plus en détail

Guide d installation

Guide d installation PANNEAUX POLYVALENTS EN FIBROCIMENT Guide d installation Finex : solide par nature Finex inc. est un chef de file dans le domaine de la construction en fibrociment. Finex fabrique et offre une ligne de

Plus en détail

1. DONNEES TECHNIQUES GENERALES DE LA PLAQUE ONDULEE ARDEX NT PROFIL 75/20 14 ONDES PROFIL 8

1. DONNEES TECHNIQUES GENERALES DE LA PLAQUE ONDULEE ARDEX NT PROFIL 75/20 14 ONDES PROFIL 8 1. DONNEES TECHNIQUES GENERALES DE LA PLAQUE ONDULEE ARDEX NT PROFIL 75/20 14 ONDES PROFIL 8 COMPOSITION DU PRODUIT La plaque ondulée ARDEX est un matériau exempt d'amiante (NT). La base de la plaque ondulée

Plus en détail

WILLCO Aventi - Directives d application

WILLCO Aventi - Directives d application WILLCO Aventi - Directives d application Recouvrement de façade non ventilé Plaque d appui pour crépi 1 Généralités Ces instructions d application sont spécialement destinées à l application des panneaux

Plus en détail

PLAQUES ONDULEES ECOLOR NT ET ECOLOR EXTRA NT - PROFIL 177/51 LES PLAQUES ONDULÉES ECOLOR NT ET ECOLOR EXTRA NT

PLAQUES ONDULEES ECOLOR NT ET ECOLOR EXTRA NT - PROFIL 177/51 LES PLAQUES ONDULÉES ECOLOR NT ET ECOLOR EXTRA NT ECOLOR NT ET ECOLOR EXTRA NT - PROFIL 177/51 la plaque ondulée ECOLOR NT la plaque ondulée ECOLOR EXTRA NT LES PLAQUES ONDULÉES ECOLOR NT ET ECOLOR EXTRA NT PLOND_ECOLOR_177_51_GENERALE_ET_SPECIFIQUE_FR

Plus en détail

SANDWICH CHEVRONNÉ Détails de mise en œuvre

SANDWICH CHEVRONNÉ Détails de mise en œuvre SANDWICH CHEVRONNÉ Un système de toiture Détail de toiture avec ferme Poinçon Entrait retroussé Échantignolle Panne faîtière Semelle Panne intermédiaire Arbalétrier 2 Détail de toiture avec mur de refend

Plus en détail

Cours de tracés de Charpente, Le TRAIT

Cours de tracés de Charpente, Le TRAIT Page 1/5 Cours de tracés de Charpente, Le TRAIT Recherches de vraies grandeurs, angles de coupes, surfaces. Les Méthodes : Le tracé et les calculs Chaque chapitre ou fichier comportent une explication

Plus en détail

WILLCO Aventi - Directives d application

WILLCO Aventi - Directives d application WILLCO Aventi - Directives d application Plaque d appui pour crépi 1 Généralités Les présentes directives d application sont spécifiquement destinées à la fixation dlaques de construction Aventi WILLCO

Plus en détail

Documentation technique Romane

Documentation technique Romane Documentation technique Romane Août 2007 Romane. Ses caractéristiques exceptionnelles en font une tuile de haute technicité particulièrement adaptée aux toitures à faible pente. Son double emboîtement

Plus en détail

MONTREAL NOTICE DE MONTAGE. Réf. 47370. Carport une place à toit plat 298 x 500 cm. Charge tolérée (neige) : 100 kg/m2 Hauteur utile : 235 cm

MONTREAL NOTICE DE MONTAGE. Réf. 47370. Carport une place à toit plat 298 x 500 cm. Charge tolérée (neige) : 100 kg/m2 Hauteur utile : 235 cm MONTREAL Carport une place à toit plat 298 x 500 cm NOTICE DE MONTAGE Réf. 47370 Universo Bois S.A.S. Siège et Plate-Forme Logistique ZI Grand Bois - BP 40006-8, rue Frédéric Niemann 57211 SARREGUEMINES

Plus en détail

Compétences Bois. inclinées en rénovation

Compétences Bois. inclinées en rénovation 4 Compétences Isolation des toitures inclinées en rénovation Bois Sommaire 1. Les risques d humidité 2. Notions générales pour isoler une toiture 3. Cas de figures proposés dans le cadre de Compétences

Plus en détail

II.1 Usage 4 II.2 Avantages 4 II.3 Disponibilité 4. II.3.1 Caractéristiques dimensionnelles des panneaux tuiles 4 II.3.2. Les teintes 5. II.

II.1 Usage 4 II.2 Avantages 4 II.3 Disponibilité 4. II.3.1 Caractéristiques dimensionnelles des panneaux tuiles 4 II.3.2. Les teintes 5. II. ROBS Sommaire I. TARIFS I.1 Panneaux tuiles - EconoRobs - BigRobs I.2 Bricotuil I.3 Bricoprofile Les panneaux tuiles ROBS 3 II. CARACTERISTIQUES PRODUITS 4 II.1 Usage 4 II.2 Avantages 4 II.3 Disponibilité

Plus en détail

Édition 2012 ISOLANTS MINCES MULTI-RÉFLECTEURS ACTIS. régionalisé. Techniques de mise en œuvre TOITURES COMBLES MURS SOLS

Édition 2012 ISOLANTS MINCES MULTI-RÉFLECTEURS ACTIS. régionalisé. Techniques de mise en œuvre TOITURES COMBLES MURS SOLS Édition 2012 ISOLANTS MINCES MULTI-RÉFLECTEURS ACTIS Guide de pose régionalisé Techniques de mise en œuvre TOITURES COMBLES MURS SOLS 2 Sommaire Conseils - recommandations 4 Actis et l étanchéité 6 Sommaire

Plus en détail

26/02/2011. Structure principale sur mur porteur et ferme intermédiaire. Charpente traditionnelle. Structure principale. Structure principale.

26/02/2011. Structure principale sur mur porteur et ferme intermédiaire. Charpente traditionnelle. Structure principale. Structure principale. Pièces constitutives d une charpente Charpente traditionnelle Structure principale Structure principale sur mur porteur et ferme intermédiaire 2 1 5 4 3 1 - Panne 2 - Panne faitière 3 - Sablière 4 - Chevron

Plus en détail

Technique du toît Tuiles en terre cuite et béton Documentation technique

Technique du toît Tuiles en terre cuite et béton Documentation technique Technique du toît Tuiles en terre cuite et béton Documentation technique www.monier.be 1 TECHNIQUES Du toit ET INSTRUCTIONS DE MISE EN ŒUVRE Chapitre I Technique du toît et instructions de mise en œuvre

Plus en détail

Rt 5. L isolant Thermo-réfléchissant. Isolation Maximum... Épaisseur Minimum! 6.1 10.2. www.thermosulit.be. Système de recouvrements plats

Rt 5. L isolant Thermo-réfléchissant. Isolation Maximum... Épaisseur Minimum! 6.1 10.2. www.thermosulit.be. Système de recouvrements plats 6. 0. L isolant Thermo-réfléchissant Rt 5 m²k/w (Rapport CIM 0/007) Système de recouvrements plats Isolation Maximum... Épaisseur Minimum! www.thermosulit.be Découvrez Thermosulit Thermosulit 6. et 0.

Plus en détail

COMMENT CONSTRUIRE UN CRIB A MAÏS?

COMMENT CONSTRUIRE UN CRIB A MAÏS? COMMENT CONSTRUIRE UN CRIB A MAÏS? Par Philippe et Marie-Noëlle LENOIR Un couple du Volontaires du Progrès qui travaille à GALIM Département des Bamboutos, Province de l Ouest, nous adresse cette fiche

Plus en détail

Prise en compte des nœuds constructifs dans la PEB Formation développée dans le cadre de PATHB2010

Prise en compte des nœuds constructifs dans la PEB Formation développée dans le cadre de PATHB2010 Prise en compte des nœuds constructifs dans la PEB Formation développée dans le cadre de PATHB2010 PROGRAMME DE FORMATION Dans le cadre du PROJET PAThB2010 Practical Approach for Thermal Bridges 2010 AVEC

Plus en détail

Prescriptions techniques et de construction pour les locaux à compteurs

Prescriptions techniques et de construction pour les locaux à compteurs Prescriptions techniques et de construction pour les locaux à compteurs Référence: SIB10 CCLB 110 Date : 22/10/2010 Page 1/9 Table des matières 1 PRELIMINAIRES... 3 2 ABREVIATIONS... 3 3 ACCESSIBILITE

Plus en détail

16 cm. 31,5 cm. Rully. 20 tuiles au m 2. Lambert Guiraud. TBF Lahera

16 cm. 31,5 cm. Rully. 20 tuiles au m 2. Lambert Guiraud. TBF Lahera 3,5 cm cm Tuile petit moule 20 tuiles au m 2 Lambert Guiraud TBF Lahera Tu i l e P e t i t M o u l e Faible Impact tuile Environnemental Coloris : Ardoisé Caractéristiques techniques Type Double emboîtement

Plus en détail

Document Technique d Application 5/12-2318. Unilin Open Pur «Trilatte»

Document Technique d Application 5/12-2318. Unilin Open Pur «Trilatte» Document Technique d Application 5/12-2318 Annule et remplace l Avis Technique 2/05-1136 Caisson chevronné Système isolant support de couverture System insulation roofing support Verbunddämmstoff als Unterdeckung

Plus en détail

27 cm. 17 cm. Grand Cru. Tuile Grand Moule du Nord 14 tuiles au m 2. Lambert Guiraud. TBF Lahera

27 cm. 17 cm. Grand Cru. Tuile Grand Moule du Nord 14 tuiles au m 2. Lambert Guiraud. TBF Lahera cm 7 cm Tuile Grand Moule du Nord 4 tuiles au m 2 Lambert Guiraud TBF Lahera T u i l e G r a n d M o u l e d u N o r d Coloris : Sablé Bourgogne Vraie richesse des couleurs Proposée en 4 teintes nuancées,

Plus en détail

N 5 SUPERSTRUCTURE. Enveloppe Seconde œuvre. Arezou MONSHIZADE MOBat

N 5 SUPERSTRUCTURE. Enveloppe Seconde œuvre. Arezou MONSHIZADE MOBat N 5 SUPERSTRUCTURE Enveloppe Seconde œuvre Arezou MONSHIZADE MOBat SUPERSTRUCTURE: Eléments constructifs SUPERSTRUCTURE Murs et baies Plancher Toiture Couverture +Seconde oeuvre INFRASTRUCTURE Sol Semelles

Plus en détail

PRÉGYMÉTALTM. Mise en œuvre CONTRE-CLOISONS PRINCIPES DE POSE POINTS SINGULIERS ACCROCHAGES & FIXATIONS LOCAUX HUMIDES LOCAUX TRÈS HUMIDES

PRÉGYMÉTALTM. Mise en œuvre CONTRE-CLOISONS PRINCIPES DE POSE POINTS SINGULIERS ACCROCHAGES & FIXATIONS LOCAUX HUMIDES LOCAUX TRÈS HUMIDES PRÉGYMÉTALTM Mise en œuvre Caractéristiques techniques pages 90 à 9 PRINCIPES DE POSE A POINTS SINGULIERS 7 A 0 ACCROCHAGES & FIXATIONS LOCAUX HUMIDES LOCAUX TRÈS HUMIDES TRAÇAGE ET POSE DES RAILS CONTRE-CLOISONS

Plus en détail

Conseils de Zinc. Cahier technique

Conseils de Zinc. Cahier technique Conseils de Zinc Cahier technique 2 Table des matières Chapitre 1 - NedZink 2 Chapitre 2 - Produits 4 Chapitre 3 - Montage de gouttières et des tuyaux d évacuation des eaux pluviales 6 Chapitre 4 - Notions

Plus en détail

ISOLATION DES TOITURES EN TUILES ET EN ARDOISES AUX BRUITS AÉRIENS

ISOLATION DES TOITURES EN TUILES ET EN ARDOISES AUX BRUITS AÉRIENS P R A I Q U E IOLAION DE OIURE EN UILE E EN ARDOIE AUX BRUI AÉRIEN Une protection efficace du logement vis-à-vis des nuisances acoustiques, par le biais de la toiture et des façades, est une exigence de

Plus en détail

INSTRUCTIONS POSE ET FINITION DES PANNEAUX DE GYPSE GA-216-2013

INSTRUCTIONS POSE ET FINITION DES PANNEAUX DE GYPSE GA-216-2013 INSTRUCTIONS POSE ET FINITION DES PANNEAUX DE GYPSE GA-216-2013 Ce document est susceptible d être révisé ou retiré de la circulation en tout temps. L état du document devra être vérifié par l utilisateur

Plus en détail

LES MENUISERIES INTÉRIEURES

LES MENUISERIES INTÉRIEURES Les portes intérieures Seuls les ouvrages relatifs aux portes intérieures sont décrits ci-après. Pour la description des pièces de bois (montant, traverse ) et des accessoires de quincaillerie (paumelle,

Plus en détail

Rapport d'évaluation CCMC 12835-R IGLOO Wall Insulation

Rapport d'évaluation CCMC 12835-R IGLOO Wall Insulation CONSTRUCTION Rapport d'évaluation CCMC 12835-R IGLOO Wall Insulation RÉPERTOIRE Révision Jamais Réévaluation Non : NORMATIF : 07 21 23.06 Publication en de l'évaluation : 1997-12-08 Réévaluation cours

Plus en détail

Linum LN150 / LN250 STOCKAGE DISTRIBUTION. Rayonnages hygiéniques. Aluminium anodisé ou acier inoxydable 18/10 E-33

Linum LN150 / LN250 STOCKAGE DISTRIBUTION. Rayonnages hygiéniques. Aluminium anodisé ou acier inoxydable 18/10 E-33 Linum LN10 / LN0 Aluminium anodisé ou acier inoxydable 1/10 LINUM LN: finitions qualite alimentaire LN10: aluminium anodisé ALMG (1 micron) LN0: acier inoxydable 1/10 - AISI 0 Grilles ou étagères pleines

Plus en détail

C0nstruire une mais0n. Sommaire

C0nstruire une mais0n. Sommaire Sommaire Page 2 : Le terrain Page 3 : Les raccordements Page 4 : Les fondations Page 5 : La chape Page 6 : Les murs Page 8 : Les planchers Page 9 : Le toit Page 10 : La charpente Page 12 : Les tuiles C0nstruire

Plus en détail

LA CHARPENTE. Les principales pièces des charpentes traditionnelles

LA CHARPENTE. Les principales pièces des charpentes traditionnelles Les principales pièces des charpentes traditionnelles La charpente (fig. 5.1 et 5.2) : ensemble de pièces en bois qui portent la couverture. Les charpentes présentent diverses formes et différentes pentes

Plus en détail

Emprisonnons la chaleur 7 L isolation des murs

Emprisonnons la chaleur 7 L isolation des murs Emprisonnons la chaleur 7 L isolation des murs 7.1 Isolant soufflé 7.2 Rénovation de l intérieur 7.3 Rénovation de l extérieur 7.4 Endroits divers : garages attenants et autres espaces 7.5 Ajouts et nouvelles

Plus en détail

Instructions pour l installation

Instructions pour l installation InterSole SE Instructions pour l installation INTRODUCTION Information sur le produit L InterSole SE est un système de fixation complet pour l intégration de modules PV (conformément à IEC 61215 et IEC

Plus en détail

B1 Cahiers des charges

B1 Cahiers des charges B1 Cahiers des charges B1 cahiers des charges 35 B.1 Cahiers des charges Ce chapitre contient les cahiers des charges. Pour plus d informations, nous réfèrons au paragraphe B.3. Mise en oeuvre et B.4 Détails

Plus en détail

Ferrures d assemblage

Ferrures d assemblage Ferrures d assemblage Table des matières Ferrures d assemblage à percer 3-9 Ferrures d assemblage à visser 10-13 Équerre d assemblage et plaques de raccord 14-19 Ferrures d assemblage spécifiques 20-22

Plus en détail

Evacuations des eaux pluviales en VM ZINC

Evacuations des eaux pluviales en VM ZINC Evacuations des eau pluviales en VM ZINC Guide de prescription et de pose Gouttières PLULINE Chéneau en VM ZINC Noues en VM ZINC Tuyau de descente PLULINE Le contenu de ce document est limité à la prescription

Plus en détail

Avis Technique 5/10-2119. Sarking TMS Sarking TMS SI

Avis Technique 5/10-2119. Sarking TMS Sarking TMS SI Avis Technique 5/10-2119 Annule et remplace l Avis Technique 5/06-1876 Sarking Système isolant support de couverture System insulation roofing support Verbunddämmstoff als Unterdeckung für Dachdeckung

Plus en détail

PROTECTIONS COLLECTIVES

PROTECTIONS COLLECTIVES PROTECTIONS COLLECTIVES SOMMAIRE PROTECTIONS COLLECTIVES DE RIVES ET TOITURES presse rapide et ses consoles, protections avec poteaux, protection de rive par traversée de mur 3 CONSOLES POUR PLANCHERS

Plus en détail

INSTRUCTIONS COMPLÉTES

INSTRUCTIONS COMPLÉTES INSTRUCTIONS COMPLÉTES Le Service de plans du Canada, un organisme fédéral-provincial, favorise le transfert de technologie au moyen de feuillets, de croquis et de plans de construction qui montrent comment

Plus en détail

Carport Evolution 1 Voiture Adossant - 710470 -

Carport Evolution 1 Voiture Adossant - 710470 - Carport Evolution 1 Voiture Adossant - 710470-1 N O T I C E D E M O N T A G E du Carport Evolution 1 Voiture Adossant Après l ouverture du colis de votre Carport, n exposez pas les panneaux au rayonnement

Plus en détail

Installez votre paroi remplie Zenturo et Zenturo Super pour un beau mur décoratif

Installez votre paroi remplie Zenturo et Zenturo Super pour un beau mur décoratif Installez votre paroi remplie Zenturo et Zenturo Super pour un beau mur décoratif Lors de l installation de la clôture Zenturo ou Zenturo Super en tant que mur décoratif, vous devez tenir compte de quelques

Plus en détail

CONCEPTEUR DE CLOTURE BRISE VUE

CONCEPTEUR DE CLOTURE BRISE VUE OUTDOOR COLLECTION 2013 CONCEPTEUR DE CLOTURE BRISE VUE Particuliers Collectivités Industries Modèle : Entraxe poteaux 2511 mm - Ht 1951 mm Longueur du panneau 2506 mm Modèle : Entraxe poteaux 2511 mm

Plus en détail

Toitures plates. www.norbord.eu

Toitures plates. www.norbord.eu Toitures plates www.norbord.eu INTRODUCTION Toitures plates Les toitures plates, un marché avec du potentiel pour la construction en bois Les toits plats et les toits plats en pente sont particulièrement

Plus en détail

Combles et couvertures

Combles et couvertures FICHE TECHNIQUE Combles et couvertures 2 5 6 8 CONNAÎTRE > Protection et esthétique > Couverture > Charpente REGARDER > Couverture > Charpente ENTRETENIR AMÉLIORER > Changer le matériau de couverture >

Plus en détail

Les dimensions mentionnées sont pour la plupart reprises dans la réglementation (STS54, NBN EN 3509), RGPT, arrêté royal du 07/07/97)

Les dimensions mentionnées sont pour la plupart reprises dans la réglementation (STS54, NBN EN 3509), RGPT, arrêté royal du 07/07/97) Préliminaires Les dimensions mentionnées sont pour la plupart reprises dans la réglementation (STS54, NBN EN 3509), RGPT, arrêté royal du 07/07/97) Ces obligations assurent la sécurité dans les escaliers

Plus en détail

C.C.T.P. PROJET D'AMENAGEMENT D'UN CENTRE SOCIAL DANS UN BATIMENT EXISTANT LOT N 04 - PLOMBERIE SANITAIRE - ZINGUERIE DEPARTEMENT DE LA HAUTE-GARONNE

C.C.T.P. PROJET D'AMENAGEMENT D'UN CENTRE SOCIAL DANS UN BATIMENT EXISTANT LOT N 04 - PLOMBERIE SANITAIRE - ZINGUERIE DEPARTEMENT DE LA HAUTE-GARONNE DEPARTEMENT DE LA HAUTE-GARONNE COMMUNE DE SAINT-JORY PROJET D'AMENAGEMENT D'UN CENTRE SOCIAL DANS UN BATIMENT EXISTANT C.C.T.P. vvv LOT N 04 - PLOMBERIE SANITAIRE - ZINGUERIE L Entrepreneur : Le Maître

Plus en détail

NOTICE TECHNIQUE SSC : Système Solaire Combiné eau chaude sanitaire / appui chauffage maison / appui eau chaude piscine

NOTICE TECHNIQUE SSC : Système Solaire Combiné eau chaude sanitaire / appui chauffage maison / appui eau chaude piscine NOTICE TECHNIQUE SSC : Système Solaire Combiné eau chaude sanitaire / appui chauffage maison / appui eau chaude piscine «Capteur autonome eau chaude» Choix de la gamme ECOAUTONOME a retenu un capteur solaire

Plus en détail

PROTECTIONS COLLECTIVES

PROTECTIONS COLLECTIVES PROTECTIONS COLLECTIVES LA SOCIÉTÉ La société REMY voit le jour en 1964 à Dannemariesur-Crête dans le département du Doubs. Hervé REMY prend la succession de son père, Marcel, en 1987. Il développe l entreprise

Plus en détail

Tables. Tables individuelles réglables en hauteur manuellement

Tables. Tables individuelles réglables en hauteur manuellement Table réglable en hauteur Ropox Ergobasic, largueur 90 cm, inclinable Cette table économique réglable en hauteur est basée sur la table thérapeutique ROPOX ST, depuis des années une image fidèle dans les

Plus en détail

Top. La vis adéquate pour chaque montage

Top. La vis adéquate pour chaque montage Top La vis adéquate pour chaque montage Vue d ensemble: De cette manière vous trouvez la vis qu il vous faut. Applications Vis Toproc vis à distance Toproc-Baby vis à distance Toproc-S autoperceuse vis

Plus en détail

GUIDE TECHNIQUE PANNEAU ARCHITECTURAL BEONSTONE

GUIDE TECHNIQUE PANNEAU ARCHITECTURAL BEONSTONE GUIDE TECHNIQUE PANNEAU ARCHITECTURAL BEONSTONE TABLE DES MATIÈRES Ce guide d installation présente, de façon détaillée, toute la marche à suivre pour réaliser vous-même vos projets. Nous vous invitons

Plus en détail

Tuile à emboîtement grand moule fortement galbée AA OMEGA 13. S te Foy. IMERYS Toiture

Tuile à emboîtement grand moule fortement galbée AA OMEGA 13. S te Foy. IMERYS Toiture Tuile à emboîtement grand moule fortement galbée 1 AA IMERYS Toiture L est une tuile fortement galbée produite sur le site de l Argentière. Comme l'omega 10 S te Foy, elle offre une esthétique canal, grâce

Plus en détail

Notice de pose NOTICE DE POSE 1-2. 1. Fond: 2. IMPORTANT:

Notice de pose NOTICE DE POSE 1-2. 1. Fond: 2. IMPORTANT: Panneaux de terrasse TimberStar Notice de pose NOTICE DE POSE 1-2 Veuillez lire l intégralité de la notice de pose avant de commencer le montage! Les panneaux de terrasse TimberStar peuvent être sciés,

Plus en détail

ENCASTREZ UN EVIER ET POSEZ UN MITIGEUR A DOUCHETTE

ENCASTREZ UN EVIER ET POSEZ UN MITIGEUR A DOUCHETTE ENCASTREZ UN EVIER ET POSEZ UN MITIGEUR A DOUCHETTE ETAPE 1 LE PLAN DE TRAVAIL 1.a Repères Repères Mettez en place provisoirement le plan de travail et tracez au crayon effaçable deux repères qui correspondent

Plus en détail

La chaleur et le charme de notre tuile la plus méditerranéenne

La chaleur et le charme de notre tuile la plus méditerranéenne GRAND SUD Tuile mécanique à double courbe alliant design et fonctionnalité pour obtenir une couverture facile à monter, dégageant la beauté originale de la tuile canal Une tuile avec une grande variété

Plus en détail

Construction. Sarnavap 5000E SA. Pare-vapeur. Description du produit. Tests

Construction. Sarnavap 5000E SA. Pare-vapeur. Description du produit. Tests Notice Produit Edition 09.2012 Identification no4794 Version no. 2012-208 Sarnavap 5000E SA Pare-vapeur Description du produit Sarnavap 5000E SA est un pare-vapeur auto-adhésif pour système en adhérence

Plus en détail

Pour réaliser facilement vous-même, cloisons et aménagements. Conseils de pose

Pour réaliser facilement vous-même, cloisons et aménagements. Conseils de pose Pour réaliser facilement vous-même, cloisons et aménagements Conseils de pose Conseils de pose Vous avez des idées Cloison de séparation Aménagements de cuisine Habillage de baignoire et aménagements de

Plus en détail

RAPPORT D ENQUETE DE TECHNIQUE NOUVELLE

RAPPORT D ENQUETE DE TECHNIQUE NOUVELLE Bureau Alpes Contrôles bac.bourg@alpes-controles.fr RAPPORT D ENQUETE DE TECHNIQUE NOUVELLE REFERENCE: BT120047 indice 0 NOM DU PROCEDE: MODULES PHOTOVOLTAIQUES ASSOCIES EN POSE PORTRAIT OU PAYSAGE: TYPE

Plus en détail

HABITATIONS DESPROS INC. ENTREPRENEUR GÉNÉRAL DEVIS DE CONSTRUCTION

HABITATIONS DESPROS INC. ENTREPRENEUR GÉNÉRAL DEVIS DE CONSTRUCTION HABITATIONS DESPROS INC. ENTREPRENEUR GÉNÉRAL DEVIS DE CONSTRUCTION Nous avons sélectionnés avec minutie nous ouvriers & collaborateurs pour formés une équipe compétente pour la réalisation de votre maison

Plus en détail

DÉPARTEMENT SERVICE-TOITURES COORDONNÉES DISTRIBUTEURS MAISONS MODÈLES OFFRE DE PRIX REMARQUE. 2 www.monier.be

DÉPARTEMENT SERVICE-TOITURES COORDONNÉES DISTRIBUTEURS MAISONS MODÈLES OFFRE DE PRIX REMARQUE. 2 www.monier.be TUILES GRAND MOULE COORDONNÉES MONIER ROOF PRODUCTS Belgium s.a. Lokerenveldstraat 57, 9300 Alost T. 053 72 96 72 F. 053 72 96 69 info.be@monier.com www.monier.be BE 0447 085 965 RPR DENDERMONDE DÉPARTEMENT

Plus en détail

Mur double - appui plancher béton sur linteau Cellumat. 1/Détail: mur double appui hourdis béton sur linteau Cellumat

Mur double - appui plancher béton sur linteau Cellumat. 1/Détail: mur double appui hourdis béton sur linteau Cellumat Détails 1. Mur double - appui plancher béton sur linteau Cellumat 1/Détail: mur double appui hourdis béton sur linteau Cellumat Crochet type mur sec Mortier Membrane d'étanchéite Chaînage béton Brique

Plus en détail

RAPPORT D ENQUETE DE TECHNIQUE NOUVELLE

RAPPORT D ENQUETE DE TECHNIQUE NOUVELLE Bureau Alpes Contrôles bac.bourg@alpes-controles.fr - RAPPORT D ENQUETE DE TECHNIQUE NOUVELLE REFERENCE: BT120018 indice 0 NOM DU PROCEDE: MODULES PHOTOVOLTAIQUES ASSOCIES EN POSE PORTRAIT OU PAYSAGE:

Plus en détail

Retrouvez l ensemble des productions et services Gipen sur www.gipen.fr. Ferme comble perdu (EV : avec débord queue de vache) Ferme comble habitable

Retrouvez l ensemble des productions et services Gipen sur www.gipen.fr. Ferme comble perdu (EV : avec débord queue de vache) Ferme comble habitable Echelle de pignon Chevêtre Ferme comble habitable (A entrait porteur (AEP)) Ferme comble perdu (EV : avec débord queue de vache) Ferme pignon Ferme comble perdu (W : avec débord entrait long) Pénétration

Plus en détail

Fiche Technique pour un bâtiment modulaire à ossature en bois de 54 m²

Fiche Technique pour un bâtiment modulaire à ossature en bois de 54 m² Fiche Technique pour un bâtiment modulaire à ossature en bois de 54 m² Cahier de charge NON définitif. Adaptations possibles selon l arrivée de nouveaux matériaux bois ou la mise en œuvre de techniques

Plus en détail

Les portes intérieures

Les portes intérieures Les portes intérieures TECHNOLOGIE 2è DEGRE Wilmotte Bernard Institut Saint-Joseph de Saint Hubert Généralités 2 Description 2 Relevé des dimensions 3 Les genres de portes 3 Systèmes de suspension ou de

Plus en détail

LOT 02 CHARPENTE BOIS / BARDAGE

LOT 02 CHARPENTE BOIS / BARDAGE LOT 02 CHARPENTE BOIS / BARDAGE - page 1/5 LOT 02 CHARPENTE BOIS / BARDAGE IMPORTANT LOT 00 : Les entrepreneurs doivent impérativement prendre connaissance des prescriptions communes (lot 00) ainsi que

Plus en détail

Les Supports UC d ordinateur

Les Supports UC d ordinateur Les Supports UC d ordinateur Les solutions pour Unité Centrale sont bien plus que de simples supports pour unités centrales. Voilà de bonnes raisons de choisir les solutions pour UC pour protéger votre

Plus en détail

Soudal Panel System SPS. La force extrême derrière vos panneaux de façade. www.soudal.com SOUDAL PANEL SYSTEM. Soudal Panel System 1 SPS SOUDAL PANEL

Soudal Panel System SPS. La force extrême derrière vos panneaux de façade. www.soudal.com SOUDAL PANEL SYSTEM. Soudal Panel System 1 SPS SOUDAL PANEL www.soudal.com Soudal Panel System La force extrême derrière vos panneaux de façade WINDOW Soudal Panel System 1 Soudal Panel System () Qu est-ce que le? Les panneaux de façade existent dans tous les modèles

Plus en détail

D CO C U O VE U R VE TU R R TU E

D CO C U O VE U R VE TU R R TU E Ardoises Août 2011 OUVRAGES DE COUVERTURE Fascicule technique Cahier des clauses techniques particulières Bordereau de prix unitaire Mode de métré Avant-propos Après vingt ans de bons et loyaux services,

Plus en détail

Cloisons de distribution Caroplatre

Cloisons de distribution Caroplatre 04 Cloisons de distribution en carreaux de plâtre Cloisons de distribution Caroplatre Description Les carreaux de plâtre Caroplatre sont des éléments en plâtre 100% naturel fabriqués en usine. Leur coloration

Plus en détail

La Couverture en laves

La Couverture en laves La Couverture en laves Accorder une place aux matériaux et techniques d autrefois peut paraître un pur archaïsme ou simplement la volonté de sauver de l oubli des pratiques aujourd hui révolues. Pourtant,

Plus en détail

Vfoyers centraux chauffent

Vfoyers centraux chauffent Fiche technique - Série 9000 LES FOYERS isibles depuis tous les coins de la maison, nos Vfoyers centraux chauffent jusqu'à 1500 pi. car. sans besoin de ventilateurs électriques. Ils dégagent une douce

Plus en détail

Habillages des combles

Habillages des combles A01 Plafonds sur ossature métallique Placostil Travaux préparatoires et dispositions générales Les travaux ne doivent être entrepris que dans les constructions dont l état d avancement met les ouvrages

Plus en détail

PLAN DE TRAVAIL - EXPLICATIF pour le retrait de plaques en amiante-ciment à l air libre au bâtiment non-occupés par du public lors des travaux

PLAN DE TRAVAIL - EXPLICATIF pour le retrait de plaques en amiante-ciment à l air libre au bâtiment non-occupés par du public lors des travaux GRAND-DUCHE DE LUXEMBOURG ITM-SST 1916.1. PLAN DE TRAVAIL - EXPLICATIF pour le retrait de plaques en amiante-ciment à l air libre au bâtiment non-occupés par du public lors des travaux VISA DE L ITM NON-REQUIS

Plus en détail

Parois industrielles préfabriquées. Willy Naessens 61

Parois industrielles préfabriquées. Willy Naessens 61 Parois industrielles préfabriquées Willy Naessens 61 Dans le domaine de la préfabrication, les parois préfabriquées en béton offrent une solution efficace pour toutes façades extérieures et cloisonnements

Plus en détail

STANDARD DE CONSTRUCTION CONDUITS, ATTACHES ET RACCORDS DE

STANDARD DE CONSTRUCTION CONDUITS, ATTACHES ET RACCORDS DE , ATTACHES ET RACCORDS DE PARTIE 1 - GÉNÉRALITÉS 1.1 EMPLACEMENT DES 1.1.1 Les conduits posés devraient être indiqués sur les plans. Ils devraient être installés perpendiculairement aux lignes du bâtiment.

Plus en détail

Marmites rectangulaires

Marmites rectangulaires La ligne 900 Electrolux, équipements modulaires de cuisson, a été conçue pour répondre aux exigences requises dans une cuisine professionnelle. La flexibilité du design modulaire, avec ses unités monoblocs

Plus en détail

Aide à la mise en œuvre. Isolation des murs. par l extérieur

Aide à la mise en œuvre. Isolation des murs. par l extérieur Aide à la mise en œuvre Isolation des murs par l extérieur Protecteur Sain Ecologique 3 lettres synonymes de bien-être Telle pourrait être la définition du sigle PSE, mais ses atouts sont loin de se limiter

Plus en détail

Schlüter -KERDI-BOARD Support de pose, panneau de construction, étanchéité composite

Schlüter -KERDI-BOARD Support de pose, panneau de construction, étanchéité composite Support de pose, panneau de construction, étanchéité composite Le support de pose universel pour carrelages Important! Qu il s agisse d'une mosaïque ou de carreaux de grand format, la qualité d un revêtement

Plus en détail

les escaliers La pose Guide d installation pour bricoleurs Préparation des outils Prêt à installer Moulé à votre style de vie

les escaliers La pose Guide d installation pour bricoleurs Préparation des outils Prêt à installer Moulé à votre style de vie les escaliers La pose Guide d installation pour bricoleurs Préparation des outils Prêt à installer Moulé à votre style de vie Guide d installation d un escalier pour bricoleurs L escalier représente souvent

Plus en détail

VILLE DE FEYZIN PÔLE LOGISTIQUE ET BÂTIMENTS CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) TRAVAUX DE REFECTION D'ETANCHEITE

VILLE DE FEYZIN PÔLE LOGISTIQUE ET BÂTIMENTS CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) TRAVAUX DE REFECTION D'ETANCHEITE Département du Rhône (69) VILLE DE FEYZIN PÔLE LOGISTIQUE ET BÂTIMENTS CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) TRAVAUX DE REFECTION D'ETANCHEITE CENTRE DE LOISIRS 1 RUE DES BLEUETS Ville

Plus en détail

CLEANassist Emballage

CLEANassist Emballage Emballage Dans la zone d emballage, il est important de vérifier exactement l état et la fonctionnalité des instruments, car ce sont les conditions fondamentales pour la réussite d une opération. Il est

Plus en détail

LES ESCALIERS. Les mots de l escalier

LES ESCALIERS. Les mots de l escalier Les mots de l escalier L escalier :ouvrage constitué d une suite régulière de plans horizontaux (marches et paliers) permettant, dans une construction, de passer à pied d un étage à un autre. L emmarchement

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE. Domaines d applications. Stockage / Mise en oeuvre. Caractéristiques physiques et techniques STOCKAGE MISE EN OEUVRE

FICHE TECHNIQUE. Domaines d applications. Stockage / Mise en oeuvre. Caractéristiques physiques et techniques STOCKAGE MISE EN OEUVRE FICHE TECHNIQUE PLANS DE TRAVAIL EGGER EUROSPAN Les plans de travail EGGER EUROSPAN se composent d un panneau support EUROSPAN à faible émission de formaldéhyde E1 et d un stratifié décoratif plaqué uniformément

Plus en détail

Voyez la réponse à cette question dans ce chapitre. www.hometownroofingcontractors.com/blog/9-reasons-diy-rednecks-should-never-fix-their-own-roof

Voyez la réponse à cette question dans ce chapitre. www.hometownroofingcontractors.com/blog/9-reasons-diy-rednecks-should-never-fix-their-own-roof Une échelle est appuyée sur un mur. S il n y a que la friction statique avec le sol, quel est l angle minimum possible entre le sol et l échelle pour que l échelle ne glisse pas et tombe au sol? www.hometownroofingcontractors.com/blog/9-reasons-diy-rednecks-should-never-fix-their-own-roof

Plus en détail

SOMMAIRE ARTIPRIX PIQUAGES - FORAGES - PERCEMENTS DES MURS FORAGES DANS MURS FORAGES DANS PLANCHERS PERCEMENTS SAIGNÉES SCELLEMENTS

SOMMAIRE ARTIPRIX PIQUAGES - FORAGES - PERCEMENTS DES MURS FORAGES DANS MURS FORAGES DANS PLANCHERS PERCEMENTS SAIGNÉES SCELLEMENTS 1 2 3 4 5 6 7 PIQUAGES - FORAGES - PERCEMENTS DES MURS FORAGES DANS MURS FORAGES DANS PLANCHERS 15 PERCEMENTS 16 SAIGNÉES SCELLEMENTS FRAIS DIVERS D'INTERVENTION DE DÉPANNAGE RECONNAISSANCE DES TRAVAUX

Plus en détail

Construction. Catalogue de détails. L habitat sain, naturellement. Produits pour la construction saine issus de matériaux naturels renouvelables

Construction. Catalogue de détails. L habitat sain, naturellement. Produits pour la construction saine issus de matériaux naturels renouvelables Catalogue de détails Produits pour la construction saine issus de matériaux naturels renouvelables Construction CONTENU Détails de raccords Maison très basse consommation Systèmes bois massif Support maçonné

Plus en détail

Protection des structures et constructions à ossature bois par plaques de plâtre

Protection des structures et constructions à ossature bois par plaques de plâtre D01 Protection au feu des structures Protection des structures et constructions à ossature bois par plaques de plâtre Généralités et principes La stabilité au feu des structures évite, en cas d incendie,

Plus en détail

INSTALLER DES DETECTEURS DE FUMEE

INSTALLER DES DETECTEURS DE FUMEE INSTALLER DES DETECTEURS DE FUMEE POURQUOI, OU ET COMMENT? Elektrotechnisch materiaal, technische oplossingen en diensten. www.cebeo.be Matériel électrotechnique, solutions techniques et services. www.cebeo.be

Plus en détail

I Facades I Système de murs rideaux ventilés I. StoVentec R

I Facades I Système de murs rideaux ventilés I. StoVentec R I Facades I Système de murs rideaux ventilés I StoVentec R StoVentec: système de murs rideaux ventilés StoVentec Façade est la solution optimale en tant que système de murs rideaux ventilés pour les nouvelles

Plus en détail

GUIDE D'INSTALLATION Lave-Vaisselle

GUIDE D'INSTALLATION Lave-Vaisselle GUIDE D'INSTALLATION Lave-Vaisselle SOMMAIRE 1 / CONSIGNES DE SECURITE Avertissements importants 03 Dimensions d encastrement 04 Inventaire des pièces livrées 04 Raccordement à l eau 05 Evacuation des

Plus en détail

Version 1. Demandeur de l étude : VM - BETON SERVICES 51 Boulevard des Marchandises 85260 L'HERBERGEMENT. Auteur * Approbateur Vérificateur(s)

Version 1. Demandeur de l étude : VM - BETON SERVICES 51 Boulevard des Marchandises 85260 L'HERBERGEMENT. Auteur * Approbateur Vérificateur(s) Département Enveloppe et Revêtements Division HygroThermique des Ouvrages N affaire : 12-007 Le 10 avril 2012 Réf. DER/HTO 2012-093-BB/LS CALCUL DES COEFFICIENTS DE TRANSMISSION SURFACIQUE UP ET DES COEFFICIENTS

Plus en détail