Comment évolue le Category

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Comment évolue le Category"

Transcription

1 Comment évolue le Category Management dans les enseignes multicanal? 5e rendez-vous du category management - paris décembre 2012

2 Remerciements Florence Guittet et Serge Cogitore, enseignants du Master 206 Distribution et Relation Client de l Université Paris-Dauphine Les responsables du Master 206 Distribution et Relation Client : Valérie Renaudin et Denis Bied Charreton Tous les professionnels que nous avons pu interroger Tous les élèves du Master 206 Distribution et Relation Client

3 Contexte Le monde de la distribution a été témoin de la multiplication des canaux. En plus des hypermarchés, des supermarchés et du format de proximité, les distributeurs ont développé le concept de drive sur leurs sites marchands. En parallèle, le shopper a adopté un comportement d achat multicanal. Il s agit de se faciliter la vie au quotidien que ce soit en préparant ses visites en magasin sur internet ou l inverse! Par ailleurs le smartphone est devenu un assistant shopping incontournable. L objectif des distributeurs est toujours de développer leur chiffre d affaires, tâche complexe dans un contexte économique difficile. Ainsi le digital est perçu comme un levier de croissance supplémentaire qui ne nécessite pas de payer un loyer et le drive permet d ouvrir des points de ventes à moindres frais. Le digital est ainsi un vivier de croissance qu il faut investir rapidement avant les autres. Face à ce nouveau contexte, les category managers ont conscience qu il faut changer : «C est en train de changer, on pense à une restructuration» - Comment les entreprises font pour s adapter à ce nouveau contexte? - Quels ont été les impacts organisationnels sur les équipes qui gèrent les 4P? - Comment les experts shoppers que sont les category managers sont ils organisés face à ces nouveaux comportements shoppers pour créer la préférence à l enseigne? Pour le savoir, nous avons interrogé 19 enseignes de la distribution, à la fois des grandes surfaces alimentaires ainsi que des grandes surfaces spécialisées. Voici la restitution structurée des interviews et l analyse que nous avons pu en faire.

4 Une stratégie Les équipes sont dissociées et peuvent parfois relever de hiérarchies différentes dans une telle organisation. En effet, les échanges entre les équipes magasins et les équipes web se font le plus souvent de manière informelle. Deux cas de figure se présentent dans la gestion des 4P : différenciée Dans ce premier type d organisation, le canal e-commerce est perçu comme un nouveau magasin. Il n existe pas de lien entre le réseau physique et le e-canal dans ce type d organisations. Le e-canal est avant tout perçu comme un défi technique plutôt que marketing. Il s agit avant tout d acquérir les connaissances nécessaires à la gestion de ces nouvelles technologies. Le e-commerce est un magasin supplémentaire - Le site internet est une copie du magasin. Le catégory manager gère alors les 4P pour les deux canaux, et c est le chef de produit e-canal qui va s occuper de la partie technique du site. Le e-canal, une difficulté technique - La gestion des 4P magasin et e-canal n est pas faite par les mêmes équipes Dans ce cas, soit le category manager va fixer les prix avec l acheteur, l assortiment et les promotions, soit le chef de produit e-canal gère les 4P sur le web et applique les prix fixés par le category manager. Dans ce dernier cas, le chef de produit va également recevoir des recommandations sur les assortiments et les promotions qu il va pouvoir suivre ou non.

5 Acheteur magasin web Chef de catégorie Directeur e-canal Category manager magasin Chef de produit e-canal Organisation de la structure

6 Impacts organisationnels La gestion des 4P n est pas réalisée conjointement, ce qui peut engendrer des incohérences entre le e-canal et le magasin au niveau des assortiments, des promotions ou encore des mises en avant. De plus, l équipe e-canal possède plutôt des compétences techniques que marketing. Celle-ci ne possède donc pas de connaissances spécifiques des catégories ou des shoppers et ne bénéficie pas de l expertise du category manager. Impact shoppers Le e-canal et le magasin manquent de cohérence en termes d assortiment et de promotions. En effet, le consommateur retrouve souvent une offre en ligne moins importante que celle disponible en magasin. Par ailleurs, il existe un décalage ou une absence de synchronisation entre le magasin et l e-canal. Une promotion valable sur l ecanal ne le sera pas forcément en magasin et inversement. Ce manque de cohérence peut désorienter le client. Inconvénients - Le client cross canal ne comprend pas que les produits diffèrent entre le site internet et les magasins - Les promotions et les produits mis en avant sur les catalogues ne sont pas relayés sur le site Avantage Stratégie facilement intégrable à l organisation déjà existante Inconvénients - Aucune formalisation des échanges entre les équipes web et physiques - Pas de connaissance de la catégorie par les équipes e-canal ce qui engendre un niveau d expertise réduit de la catégorie Avantage Une telle stratégie offre une meilleure visibilité des produits au shopper et l aide à préparer ses achats en magasin Impact magasins L arrivée du e-canal est ressentie comme un concurrent supplémentaire pour certaines organisations qui ont identifié un risque de cannibalisation entre le drive et l hypermarché. Le e-canal est alors perçu comme une menace pour le chiffre d affaires réalisé par les magasins. Pour d autres, les systèmes de picking en magasin peuvent fausser les résultats et entraîner des problèmes de stocks dû à l indépendance des équipes web et magasin. En conclusion, les magasins physiques n ont pas encore pris conscience des possibilités offertes par le site marchand.

7 Uniformisation des structures Une même équipe magasin et e-canal Ces enseignes ont aussi compris que le site internet marchand constituait un bon moyen pour : - Relayer les opérations promotionnelles en magasin - Proposer des produits supplémentaires disponibles exclusivement sur le web afin de remédier à un problème de place en magasin par exemple. Les enseignes de distribution commencent à prendre conscience que le shopper navigue d un canal à l autre : il n y a pas de shopper qui achète exclusivement sur internet ou en magasin. Le category manager doit donc penser le shopper et son parcours d achat dans sa globalité. Par souci de cohérence entre leur offre magasin et leur offre web, beaucoup d enseignes ont opté pour une uniformisation des gammes de produit entre le web et le magasin. Les prix ainsi que les mécaniques promotionnelles sont identiques sur les deux canaux. - Relayer un succès en magasin et pouvoir compléter une gamme. Dans l équipement de la maison, certaines enseignes ont fait le choix de limiter l assortiment exposé en magasin et de renvoyer le client vers le site internet pour effectuer une commande. - Destocker les invendus des points de ventes physiques avec des promotions spécifiques d une manière plus flexible. - Proposer des promotions spéciales web pour faciliter l achat sur le e-canal comme des ventes flash.

8 Chef des catégories Acheteur Cellule e-commerce Category manager magasin et e-canal Responsable technique e-canal Organisation de la structure

9 Impacts organisationnels Impact shoppers Impact fournisseurs Pour assurer la cohérence entre les canaux web et physique, le pilotage des 4P est majoritairement assuré par les mêmes équipes. Il existe néanmoins une cellule e-commerce en charge de l exécution sur le site de la stratégie mise en place par le category management. Elle s occupe par exemple de la mise à jour de l habillage du site, des prix, etc. L uniformisation des canaux de ventes permet au shopper d être face à une offre cohérente sur les différents canaux. En effet, il retrouve les mêmes gammes de produits, les mêmes prix et les mêmes promotions. Avantage Le poids dans les négociations du category manager est plus fort. Il est effectivement l interlocuteur unique pour référencer les produits présents à la fois en magasin et sur le web. Les fournisseurs ne peuvent plus utiliser le web pour revendre des produits non référencés en magasin. Avantages - Expertise de la catégorie sur tous les canaux de vente - Structure plus légère, donc moins couteuse - Structure plus réactive du fait de l absence de nécessité de coordination entre deux Inconvénient Pas de contradiction entre les différents canaux Inconvénients - Les différences de comportement d achat et de parcours client entre le magasin et le web sont peu prises en compte - Absence de mécanique web to store au sein d un parcours d achat global Surcharge de travail pour les category managers

10 Une organisation catégorielle multicanal Une organisation catégorielle multicanal consiste à consiste à intégrer la gestion du category management e-canal à celle du category management réseau physique, et ce, au niveau de la catégorie. Une stratégie catégorielle centrée sur le shopper Les enseignes adoptant ce type d organisation développent une stratégie catégorielle centrée sur le shopper : elles cherchent à comprendre ses besoins pour mieux y répondre. Elles ont adopté une vision cross-canal et misent sur la complémentarité des canaux entre eux. Ainsi, elles identifient le rôle de chaque Une c a t é g o r i e au sein de vision chaque canal. C e r t a i n e s catégories ont un rôle de crosscanal destination pour un canal et de dépannage pour un autre En partant du constat que certains produits marchent très bien en drive (produits lourds, produits classiques) tandis que d autres y sont peu adaptés (frais, produit d impulsion) ces enseignes vont réaliser leur assortiment en fonction des besoins shoppers et de la nature des canaux.

11 Chef de groupe Manager e-canal Chef de catégories Acheteur Category manager Organisation de la structure

12 Impacts organisationnels Cette stratégie peut se traduire au niveau de l organisation par le rapprochement du spécialiste e-commerce avec les équipes marketing et achats et par la création d au moins un poste par groupe (comme nous pouvons le voir sur le schéma précédent). Dans certains cas étudiés, il n y a pas de spécialiste circuit au sein des marchés, mais c est le category manager qui, tout en restant spécialiste de sa catégorie, est capable de faire des recommandations shoppers différenciées sur chacun des canaux. Celles-ci sont faites via une expertise détenue grâce à des analyses d historique de vente sur chacun des canaux. Avantage Coordination des différents canaux facilitées du fait d une connaissance fine des comportements spécifiques des shoppers à chaque canal. Inconvénients Coûts élevés du fait des créations de postes de category managers web pour chaque groupe de produit. OU Surchage de travail pour le category manager multi-circuit Impacts shoppers Ces enseignes ont compris qu il fallait jouer la complémentarité et non la concurrence entre les canaux. Les atouts de chaque canal bénéficient aux autres canaux. Les catégories et les produits sont travaillés différemment afin de créer du trafic en magasin, qui reste le canal différenciant des enseignes. Avantage Impacts magasins Cette organisation catégorielle se base sur les besoins et attentes du shopper. Ainsi les assortiments vont être gérés différemment par canal, de façon à ce que le consommateur retrouve ce dont il a envie par canal : citons par exemple la création de packs liquides maxi exclusifs au web. Les produits dits plaisir vont quant à eux être mis en avant en magasin. Prise en compte du comportement multicanal du shopper

13 Synthèse Quelle est la répartition des 3 types d organisations observées parmi les enseignes interrogées? Différenciée Uniformisée 39% 44% Multicanal * 17% Le Category Management multi-canal, un idéal à atteindre *GSA uniquement. Conclusion 5 points importants sont à retenir de notre étude : - Des réalités très différentes existent sous le même terme de category manager - Le category management est presque absent en retail spécialisé, à nuancer toutefois compte tenu du nombre d enseignes interrogées - Il existe une volonté commune de tendre vers une stratégie cross-canal dans laquelle tous les canaux s apportent avantages et atouts mutuels - L omni-canal est un sujet d actualité car le shopper devient de plus en plus expert et exigeant. De ce fait, il existe une demande croissante de sa part d une utilisation croisée des canaux - Ainsi, la valeur client omni-canal est supérieure à la valeur client multi-canal

14 IMPP 121 Avenue des Champs Elysées Paris Master Distribution et Relation Client Université Paris-Dauphine Place du Maréchal de L attre de Tassigny Paris / Stratégies 52 rue Camille Desmoulins Issy les Moulineaux

Le Drive dans les PGC. IFM Jacques Dupré, Directeur Insights Frédéric Nicolas, Directeur Shopper Insights

Le Drive dans les PGC. IFM Jacques Dupré, Directeur Insights Frédéric Nicolas, Directeur Shopper Insights Le Drive dans les PGC IFM Jacques Dupré, Directeur Insights Frédéric Nicolas, Directeur Shopper Insights 17 juin 2014 Agenda 1 Le parc et le suivi IRI 2 Les performances du Drive à date 3 Les comportements

Plus en détail

Sia Conseil. Les Drive : situation et perspectives. Avril 2012. Votre contact

Sia Conseil. Les Drive : situation et perspectives. Avril 2012. Votre contact Bureau de Paris 18, boulevard Montmartre 75009 Paris Tel : (33) 1 42 77 76 17 Internet : www.sia-conseil.com Paris Bruxelles Amsterdam Roma Milano Casablanca Dubaï Sia Conseil Avril 2012 Votre contact

Plus en détail

Du marketing dans ma PME!

Du marketing dans ma PME! Du marketing dans ma PME! Manque d expérience marketing des managers de sociétés technologiques, difficulté de recruter des profils marketing formés ou expérimentés : pourquoi la mission marketing est-elle

Plus en détail

Dossier de Presse. 10 Octobre 2013

Dossier de Presse. 10 Octobre 2013 Dossier de Presse 10 Octobre 2013 Contacts : Anne-Sophie DUPIRE - Responsable Communication Lucie PORREAUX - Chargée des Relations Presse Tel : 0 328 328 000 - anne-sophie.dupire@sarbacane.com Tel : 0

Plus en détail

«Observatoire des pratiques Web-to-Store des enseignes françaises de la distribution»

«Observatoire des pratiques Web-to-Store des enseignes françaises de la distribution» Generix Group présente la première édition de l «Observatoire des pratiques Web-to-Store des enseignes françaises de la distribution» Paris, le 29 Avril 2016 Alors que la maturité des consommateurs pour

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Distribution et marketing de l Université Lille 2 Droit et santé Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations

Plus en détail

Réduire les coûts de communication. Votre guide SMS

Réduire les coûts de communication. Votre guide SMS Réduire les coûts de communication Votre guide SMS Le SMS face à l e-mail Rentabiliser la communication est un enjeu important pour les entreprises, qu il s agisse de multinationales ou de PME. Le défi

Plus en détail

Le parcours d achat instore connecté

Le parcours d achat instore connecté DIGITAL MEDIA Dossier de presse Le parcours d achat instore connecté En partenariat avec les sociétés BudgetBox et Store Electronic Systems, Intermarché digitalise les courses en magasin Paris, janvier

Plus en détail

,,ÉTUDES ET RECHERCHES SUR LA DISTRIBUTION, LA PROMOTION ET LA VALORISATION DES PRODUITS DE BOULANGERIE DANS LE MUNICIPE DE CONSTANŢA

,,ÉTUDES ET RECHERCHES SUR LA DISTRIBUTION, LA PROMOTION ET LA VALORISATION DES PRODUITS DE BOULANGERIE DANS LE MUNICIPE DE CONSTANŢA RESUMÉ Mots clés : marketing, produits alimentaires, stratégies La thèse de doctorat intitulée,,études ET RECHERCHES SUR LA DISTRIBUTION, LA PROMOTION ET LA VALORISATION DES PRODUITS DE BOULANGERIE DANS

Plus en détail

CONQUÊTE DE NOUVEAUX CLIENTS DÉVELOPPER SA CLIENTÈLE AVEC LE E-COMMERCE : UTOPIE OU RÉALITÉ?

CONQUÊTE DE NOUVEAUX CLIENTS DÉVELOPPER SA CLIENTÈLE AVEC LE E-COMMERCE : UTOPIE OU RÉALITÉ? CONQUÊTE DE NOUVEAUX CLIENTS DÉVELOPPER SA CLIENTÈLE AVEC LE E-COMMERCE : UTOPIE OU RÉALITÉ? ABITARE KIDS Créé en 2005 Un des plus grands magasins pour enfants en Europe (puériculture, mobilier, décoration,

Plus en détail

aux entreprises textiles Le parte n aire dédié www.sc-2.com Mail : commercial@sc-2.com

aux entreprises textiles Le parte n aire dédié www.sc-2.com Mail : commercial@sc-2.com 8 rue des 2 communes 94300 Vincennes, France Fax : +33 (0)1 70 70 21 30 SC-2 accompagne les entreprises textiles en leur apportant ses compétences multiples et significatives acquises au sein d enseignes

Plus en détail

Se connecter, analyser et optimiser ses ventes : 3 étapes gagnantes pour les e-commerces

Se connecter, analyser et optimiser ses ventes : 3 étapes gagnantes pour les e-commerces Se connecter, analyser et optimiser ses ventes : 3 étapes gagnantes pour les e-commerces Face aux rapides évolutions de consommation et de distribution en ligne, 3 experts du e-commerce international ont

Plus en détail

e-commerce+ êtes-vous prêt? BUSINESS OMNICANAL : WEB-TO-STORE : Les 5 outils stratégiques

e-commerce+ êtes-vous prêt? BUSINESS OMNICANAL : WEB-TO-STORE : Les 5 outils stratégiques e-commerce+ Magazine d information d Octave n 17 - Mars 2016 BUSINESS OMNICANAL : êtes-vous prêt? WEB-TO-STORE : Les 5 outils stratégiques E-COMMERCE ET POINTS DE VENTE Adoptez le point de vue du client

Plus en détail

Module: Organisation. 3.3. L informatique dans la structure d une organisation. Abdessamed Réda GHOMARI Maître de Conférences a_ghomari@esi.

Module: Organisation. 3.3. L informatique dans la structure d une organisation. Abdessamed Réda GHOMARI Maître de Conférences a_ghomari@esi. Module: Organisation 3.3. L informatique dans la structure d une organisation Abdessamed Réda GHOMARI Maître de Conférences a_ghomari@esi.dz Plan Introduction Informatique dans les organisations Rattachement

Plus en détail

Zoom études : Commerce et gestion Auditorium de l Institut Français du Bénin

Zoom études : Commerce et gestion Auditorium de l Institut Français du Bénin Zoom études : Commerce et gestion Auditorium de l Institut Français du Bénin Samedi 23 Novembre 2013 Introduction : le commerce en quelques chiffres 590 000 entreprises Commerce de gros Commerce de détail

Plus en détail

Paris Montréal 2 0 1 5

Paris Montréal 2 0 1 5 Paris Montréal 2 0 1 5 NOTRE OFFRE VOTRE CONTEXTE Le monde change à une vitesse extraordinaire, le commerce évolue et vous faites face aux défis du commerce 3.0, de l Omnicanal et des évolutions de la

Plus en détail

Web to store, mobile to store et medias sociaux : les nouveaux parcours clients

Web to store, mobile to store et medias sociaux : les nouveaux parcours clients La Distribution multi-canal : ventes en magasin et ventes en lignes Le management des différents canaux de distribution et leurs modèles d affaires respectifs Web to store, mobile to store et medias sociaux

Plus en détail

Etude exclusive : SoCloz présente le Smartshopper et son impact sur le parcours d achat

Etude exclusive : SoCloz présente le Smartshopper et son impact sur le parcours d achat Dossier de presse Novembre 2014 Etude exclusive : SoCloz présente le Smartshopper et son impact sur le parcours d achat *Sondage Viavoice pour SoCloz, réalisé en ligne du 15 au 19 Septembre 2014. Échantillon

Plus en détail

Achats en ligne. et conversion. Le marketing à la performance, du premier affichage au dernier clic. tradedoubler.com

Achats en ligne. et conversion. Le marketing à la performance, du premier affichage au dernier clic. tradedoubler.com Achats en ligne et conversion Le marketing à la performance, du premier affichage au dernier clic tradedoubler.com Lorsqu il s agit de choisir une marque ou un produit à acheter, les consommateurs européens

Plus en détail

Le Web-to-Store : panorama des stratégies et tendances en 2013. Présentation par Pauline BARBIER

Le Web-to-Store : panorama des stratégies et tendances en 2013. Présentation par Pauline BARBIER Le Web-to-Store : panorama des stratégies et tendances en 2013 Présentation par Pauline BARBIER Le Web-to-Store : Définition Le Web-to-Store, c est au sein d un parcours client : Le passage du consommateur

Plus en détail

Eléments clés d une Stratégie Omni canal

Eléments clés d une Stratégie Omni canal Eléments clés d une Stratégie Omni canal Pascal BIZZARI, Groupe AVISIA Conseil en stratégie marketing relationnel Préambule Pourquoi une tribune aujourd hui? Fondé en 2007 le Groupe AVISIA est un acteur

Plus en détail

KIT DE SENSIBILISATION «ZERO RUPTURE MODE D EMPLOI» Enjeux, démarche et outils pour lutter contre les ruptures linéaires

KIT DE SENSIBILISATION «ZERO RUPTURE MODE D EMPLOI» Enjeux, démarche et outils pour lutter contre les ruptures linéaires KIT DE SENSIBILISATION «ZERO RUPTURE MODE D EMPLOI» Enjeux, démarche et outils pour lutter contre les ruptures linéaires 1 Objectif du kit de sensibilisation Mettre à disposition des industriels et des

Plus en détail

Nicolas Malo Jacques Warren. Préface de Marc Lolivier. Web Analytics. Mesurer le succès et maximiser les profits de votre site Web

Nicolas Malo Jacques Warren. Préface de Marc Lolivier. Web Analytics. Mesurer le succès et maximiser les profits de votre site Web Nicolas Malo Jacques Warren Préface de Marc Lolivier Web Analytics Mesurer le succès et maximiser les profits de votre site Web www.webanalyticsprofits.com Deuxième édition revue et augmentée, 2009, 2012

Plus en détail

MAXIMISER LA DISPONIBILITÉ DES PRODUITS DANS LES MAGASINS

MAXIMISER LA DISPONIBILITÉ DES PRODUITS DANS LES MAGASINS Distribution MAXIMISER LA DISPONIBILITÉ DES PRODUITS DANS LES MAGASINS METTRE LES RUPTURES SOUS CONTRÔLE Introduction Tout distributeur veut que tous les produits soient bien présents dans ses rayons.

Plus en détail

Présentation Etude Multi Clients Sponsorisée 2015. Camille Marchand, Account Manager c.marchand@pac-online.com 07 63 23 01 82

Présentation Etude Multi Clients Sponsorisée 2015. Camille Marchand, Account Manager c.marchand@pac-online.com 07 63 23 01 82 La transformation numérique des banques : Un levier d innovation pour les banques traditionnelles et en ligne qui souhaitent répondre aux nouveaux enjeux de leurs clients. Présentation Etude Multi Clients

Plus en détail

Cas pratique la stratégie multicanale du distributeur Tesco

Cas pratique la stratégie multicanale du distributeur Tesco Cas pratique la stratégie multicanale du distributeur Tesco Tesco est un cas exemplaire de la force d une stratégie multicanale. Tesco a été fondé au lendemain de la première guerre mondiale et a créé

Plus en détail

Communiquer en entreprise. Votre guide SMS

Communiquer en entreprise. Votre guide SMS Communiquer en entreprise Votre guide SMS Pourquoi le SMS est-il si efficace? Quelque soit l activité de votre entreprise il est important que vous puissiez communiquer efficacement avec vos clients, fournisseurs

Plus en détail

Le consommateur devient un Promo sapiens : une plus grande conscience des prix lorsqu il y a beaucoup de promotions sur le point de vente

Le consommateur devient un Promo sapiens : une plus grande conscience des prix lorsqu il y a beaucoup de promotions sur le point de vente Le consommateur devient un Promo sapiens : une plus grande conscience des prix lorsqu il y a beaucoup de promotions sur le point de vente La communication en magasin purement tournée vers la promotion

Plus en détail

CROSS CANAL Comment mettre en place une stratégie cross-canal pour développer votre Chiffre d affaires?

CROSS CANAL Comment mettre en place une stratégie cross-canal pour développer votre Chiffre d affaires? CROSS CANAL Comment mettre en place une stratégie cross-canal pour développer votre Chiffre d affaires? Intervenante : Candice RAMPON Experte e-commerce - CIBLEWEB 1 PROGRAMME 1 Evolutions du Web et du

Plus en détail

Votre implantation à l étranger

Votre implantation à l étranger Votre implantation à l étranger Afin de déterminer la forme de présence la plus adaptée à la commercialisation de vos produits et de vos services, un choix est nécessaire entre quelques grandes options

Plus en détail

Hardis Group Jeudi 28 mai 2015

Hardis Group Jeudi 28 mai 2015 Hardis Group Jeudi 28 mai 2015 L univers d HARDIS GROUP ACTEUR DE L IT, DEPUIS 30 ANS AU SERVICE DE LA TRANSFORMATION ET DE LA PERFORMANCE DES ENTREPRISES_ CHIFFRES CLEFS 670 collaborateurs 5 agences en

Plus en détail

CORRIGE EPREUVE MANAGEMENT DES ENTREPRISES BTS Session 2015

CORRIGE EPREUVE MANAGEMENT DES ENTREPRISES BTS Session 2015 CORRIGE EPREUVE MANAGEMENT DES ENTREPRISES BTS Session 2015 Première partie : Analyse du contexte : 1. Justifiez, en mobilisant les références théoriques pertinentes, pourquoi la démarche suivie par Octave

Plus en détail

Le e-business. Simple canal de vente ou véritable opportunité de conquête de nouveaux marchés?

Le e-business. Simple canal de vente ou véritable opportunité de conquête de nouveaux marchés? Le e-business Simple canal de vente ou véritable opportunité de conquête de nouveaux marchés? Philippe Delaide Spécialiste e-business Les Spécialistes du Cabinet TOPS Consult est une Direction Développement

Plus en détail

Sofiane Messalta Maitre Assistant (Université Sétif 1) Farid Alleg Consultant ( Pro-Think Consulting)

Sofiane Messalta Maitre Assistant (Université Sétif 1) Farid Alleg Consultant ( Pro-Think Consulting) الشراكة المؤسسة الا نتاجیة وقطاع التوزیع الواسع( بین التجزي ة) تجارة Partenariat Producteur Grande Distribution Sofiane Messalta Maitre Assistant (Université Sétif 1) Farid Alleg Consultant ( Pro-Think

Plus en détail

LE MANAGEMENT STRATEGIQUE

LE MANAGEMENT STRATEGIQUE LE MANAGEMENT STRATEGIQUE I. Introduction au management stratégique... 2 A. Cas de l entreprise Dell... 2 B. Définitions... 2 C. Les décisions stratégiques... 2 D. Processus d élaboration... 3 E. Impact

Plus en détail

Partie I Stratégies relationnelles et principes d organisation... 23

Partie I Stratégies relationnelles et principes d organisation... 23 Introduction......................................................................... 1 1. Définition........................................................................ 2 1.1 Le CRM comme processus

Plus en détail

Centralisation et décentralisation des Achats : Analyses et tendances Une enquête de Resources Global Professionals

Centralisation et décentralisation des Achats : Analyses et tendances Une enquête de Resources Global Professionals Centralisation et décentralisation des Achats : Analyses et tendances Une enquête de Resources Global Professionals Conduite fin 2009, cette étude porte sur les différents types d organisations des Achats

Plus en détail

LE MONDE DE LA GRANDE DISTRIBUTION ET LE REVE, ENFIN REALITE, DE LA VISION 360 DE SES CLIENTS?

LE MONDE DE LA GRANDE DISTRIBUTION ET LE REVE, ENFIN REALITE, DE LA VISION 360 DE SES CLIENTS? LE MONDE DE LA GRANDE DISTRIBUTION ET LE REVE, ENFIN REALITE, DE LA VISION 360 DE SES CLIENTS? Soutenance 3 décembre 2012 Auteur : Isabelle Maloizel Directeur de thèse : Monsieur Michel Bellanger Responsable

Plus en détail

Les Instants E-Commerce

Les Instants E-Commerce Les Instants E-Commerce TPE/PME, Commerçants, Artisans ou Auto-Entrepreneurs : VOUS êtes concernés par le E-Commerce! Présentation Le E-Commerce 1 Introduction 2 Le marché Paysage du E-Commerce 3 - Profil

Plus en détail

DU VIRTUEL AU REEL, LE RETOUR DU CONTACT PHYSIQUE

DU VIRTUEL AU REEL, LE RETOUR DU CONTACT PHYSIQUE DU VIRTUEL AU REEL, LE RETOUR DU CONTACT PHYSIQUE et MEDIAPOST Publicité MEDIAPOST Publicité, c est En tant que Régie du Home Media, la transversalité est dans notre ADN La question que MEDIAPOST Publicité

Plus en détail

Le Digital In-Store & son intégration au sein du parcours client. Fabien Girard - Agence MOONDA Blog: www.marquesetreseaux.com

Le Digital In-Store & son intégration au sein du parcours client. Fabien Girard - Agence MOONDA Blog: www.marquesetreseaux.com Le Digital In-Store & son intégration au sein du parcours client Fabien Girard - Agence MOONDA Blog: www.marquesetreseaux.com Le Digital In-Store : Définitions et Enjeux L ensemble des dispositifs digitaux

Plus en détail

COMPRENDRE LES RESSORTS

COMPRENDRE LES RESSORTS «COMPRENDRE LES RESSORTS DE VOTRE DÉVELOPPEMENT» 16 bis rue Jouffroy d Abbans 75017 Paris +33 (0) 147 661 461 www.macassar.fr Philippe VIDAL +33 (0) 607 949 651 pvidal@macassar.fr Stéphanie MAQUENNEHAN

Plus en détail

Comment le site Internet d une enseigne modifie le comportement de ses clients en magasin.

Comment le site Internet d une enseigne modifie le comportement de ses clients en magasin. Multi-canal Comment le site Internet d une enseigne modifie le comportement de ses clients en magasin. Régine Vanheems Maître de Conférences, Habilitée à diriger des recherches Université de Paris I -

Plus en détail

Agile Learning Comment faire face aux changements organisationnels? Une étude internationale réalisée par Lumesse

Agile Learning Comment faire face aux changements organisationnels? Une étude internationale réalisée par Lumesse Comment faire face aux changements organisationnels? Une étude internationale réalisée par Lumesse Introduction Le monde du travail est plus que familier avec la notion de changement. Synonyme d innovation

Plus en détail

Mécanisation : une piste pour un équilibre économique?

Mécanisation : une piste pour un équilibre économique? 21 novembre 2014 Loïc DELAITRE loic.delaitre@savoye.com Mécanisation : une piste pour un équilibre économique? Semaine ATHENS Chaire FRELON Ecole des Mines de Paris Plan Contexte et Problématique Etat

Plus en détail

fiche pratique Préparer un accord GPEC Octobre 2008 #10 des repères pour agir dans les entreprises de plus de 50 salariés

fiche pratique Préparer un accord GPEC Octobre 2008 #10 des repères pour agir dans les entreprises de plus de 50 salariés h fiche pratique des repères pour agir #10 Préparer un accord GPEC dans les entreprises de plus de 50 salariés Octobre 2008 Le souci de se mettre en conformité avec la loi pousse un certain nombre d entreprises

Plus en détail

Présentation de la formation ECR «KIT Efficacité des promotions»

Présentation de la formation ECR «KIT Efficacité des promotions» Présentation de la formation ECR «KIT Efficacité des promotions» 2015 Objectifs de la formation S approprier les fiches du kit promo ECR : définitions, les bonnes pratiques promotionnelles, KPI Connaitre

Plus en détail

Web-to-Store. www.optra.fr

Web-to-Store. www.optra.fr Web-to-Store www.optra.fr 1 Le concept Le concept Web-to-Store s inscrit comme une tendance forte des 10 prochaines années, mais reste à définir. Les consommateurs sont de plus en plus nombreux à réaliser

Plus en détail

Le développement par fusionsacquisitions

Le développement par fusionsacquisitions Chapitre 1 Le développement par fusionsacquisitions Le développement par fusions-acquisitions s inscrit en général dans le champ de la croissance externe. Il est proposé de clarifier les différentes définitions

Plus en détail

Générer du trafic payant. Laurent BIZOT, Oxatis Lucile Chanel, ebay

Générer du trafic payant. Laurent BIZOT, Oxatis Lucile Chanel, ebay Générer du trafic payant Laurent BIZOT, Oxatis Lucile Chanel, ebay 13 et 14 mai 2011 Trouvez des nouveaux clients Adaptez-vous aux évolutions du E-Commerce Allez chercher les clients où ils se trouvent

Plus en détail

Boîte à outils e-commerce 2 e étape : enjeux pour l industriel*

Boîte à outils e-commerce 2 e étape : enjeux pour l industriel* Notilec du comité commercial Boîte à outils e-commerce 2 e étape : enjeux pour l industriel* FR, le 23 août 2012 * Cf. présentation au conseil d administration du 7 juillet 2012 : Montée en puissance du

Plus en détail

Executive MBA. Franck BRUNET Conseil en stratégie, Business Model, Business Development

Executive MBA. Franck BRUNET Conseil en stratégie, Business Model, Business Development P R O J E T D E T U D E Executive MBA Conseil en stratégie, Business Model, Business Development Préambule Dans le cadre d un Executive MBA à PARIS EXECUTIVE CAMPUS, je suis amené à proposer des projets

Plus en détail

Catalogue de formation 2012

Catalogue de formation 2012 Catalogue de formation 2012 www.h-conseil.com H comme Humain H Conseil est une société de conseil et de formation basée à Saint Nazaire et opérant partout, aussi bien en France qu à l étranger. La conviction

Plus en détail

DOSSIER SPONSORING 2015

DOSSIER SPONSORING 2015 DOSSIER SPONSORING 2015 L ÉVÉNEMENT E-BEAUTÉ 2015 La révolution digitale est en marche dans le monde de la beauté. Face aux habitudes des consommateurs toujours plus connectés, les marques de beauté doivent

Plus en détail

Offre IDALYS. Le conseil couvrant tous les aspects métiers du commerce digital. Mai 2013

Offre IDALYS. Le conseil couvrant tous les aspects métiers du commerce digital. Mai 2013 Offre IDALYS Le conseil couvrant tous les aspects métiers du commerce digital Focus sur : 1. Équilibre entre CA et Fraude 2. Étude d opportunité e-wallets Mai 2013 IDALYS - Sommaire 1 Présentation d IDALYS

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Marketing de l Université Lille 1 Sciences et technologies - USTL Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations

Plus en détail

Chapitre 5 : La politique de distribution

Chapitre 5 : La politique de distribution Chapitre 5 : La politique de distribution (Extraits du support des cours de MM. Berset et Di Meo) 1. Notion de distribution Ensemble des opérations qui permettent d acheminer un produit du lieu de production

Plus en détail

Chapitre V La mise en œuvre des stratégies

Chapitre V La mise en œuvre des stratégies Chapitre V La mise en œuvre des stratégies 1 Les forces dynamiques dans l évolution de l entreprise Base Base de de l l avantage concurrentiel dans dans l industrie Action stratégique Environnement de

Plus en détail

ETUDE E-COMMERCE / DRIVE MODULE SHOPPER

ETUDE E-COMMERCE / DRIVE MODULE SHOPPER ETUDE E-COMMERCE / DRIVE MODULE SHOPPER 2011 LECONTEXTE INSEE : 53% des internautes ont effectué au moins un achat sur Internet en 2010 (vs 35% en 2008) FEVAD MEDIAMETRIE : 12% des internautes ont fait

Plus en détail

Note partielle sur le E-Commerce

Note partielle sur le E-Commerce Note partielle sur le E-Commerce (Centrée sur le marché de l habillement ; source : IFM 2011) 1. Remarques générales ; quelques définitions et orientations 1. Les Pure Player Il s agit du commerce en ligne

Plus en détail

MARKETING # BASES. Séquence 5. Licence 3 Eco-Gestion

MARKETING # BASES. Séquence 5. Licence 3 Eco-Gestion MARKETING # BASES Séquence 5 Licence 3 Eco-Gestion 11/11/2014 gilles.catuli@u-pem.fr MARKETING. # BASES. L3 1 MIT M5C SÉQUENCE 5 : GERER LA RELATION CLIENT. DISTRIBUER ET VENDRE Stratégies push et pull

Plus en détail

Bonjour, Matthieu, pouvez-vous nous expliquer le concept de Nuukik?

Bonjour, Matthieu, pouvez-vous nous expliquer le concept de Nuukik? Bonjour, Matthieu, pouvez-vous nous expliquer le concept de Nuukik? Nuukik est un moteur de recommandation de produit aidant les e-commerçants à dynamiser et personnaliser leur offre commerciale afin de

Plus en détail

TECHNIQUES DE DISTRIBUTION

TECHNIQUES DE DISTRIBUTION MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION TECHNIQUES

Plus en détail

Conversion et e-commerce : la fidélité prime

Conversion et e-commerce : la fidélité prime Conversion et e-commerce : la fidélité prime Etude réalisée du 1 er au 28 février 2010 sur un périmètre de 8 sites d e-commerce audités par AT Internet. Les sites d e-commerce ont de plus en plus le vent

Plus en détail

INOP'S : un modèle prometteur

INOP'S : un modèle prometteur INOP'S : un modèle prometteur Décembre 2012 92 avenue de Wagram 75017 Paris Tel : +33 (0)1 56 56 63 33 info-france@pac-online.com Eric Monnoyer VP Consulting e.monnoyer@pac-online.com Le marché de l expertise

Plus en détail

Futurs chefs d entreprise, v ous allez aimer le Discount de proximité!

Futurs chefs d entreprise, v ous allez aimer le Discount de proximité! Futurs chefs d entreprise, v ous allez aimer le Discount de proximité! La franchise DIA, deux opportunités Pour parfaire votre parcours d intégration dans le réseau, vous rejoindrez un centre de formation

Plus en détail

EPARGNE RETRAITE COLLECTIVE ENJEUX FACE AUX DEFIS DE LA RETRAITE

EPARGNE RETRAITE COLLECTIVE ENJEUX FACE AUX DEFIS DE LA RETRAITE EPARGNE RETRAITE COLLECTIVE ENJEUX FACE AUX DEFIS DE LA RETRAITE RETRAITE COLLECTIVE, UN DEFI LEGISLATIF ET ORGANISATIONNEL Le paysage démographique comme économique de la France rend de plus en plus inéluctable

Plus en détail

Notions de marketing en restauration. Présentées par Katia Velayos et Jocelyn Grivaud

Notions de marketing en restauration. Présentées par Katia Velayos et Jocelyn Grivaud Notions de marketing en restauration Présentées par Katia Velayos et Jocelyn Grivaud Introduction Formation sur le marketing appliqué aux futurs métiers de nos élèves. L objectif est de vous aider dans

Plus en détail

L assurance en ligne au cœur d une stratégie multi-canal réussie. Analyse et retour d expérience CNIA SAADA 18/04/2013

L assurance en ligne au cœur d une stratégie multi-canal réussie. Analyse et retour d expérience CNIA SAADA 18/04/2013 L assurance en ligne au cœur d une stratégie multi-canal réussie Analyse et retour d expérience CNIA SAADA 18/04/2013 1 La transformation digitale engendre des changements profonds Dans les nouvelles habitudes

Plus en détail

REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre certifié de Niveau II (J.O du 09 Août 2014 - code NSF : 312)

REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre certifié de Niveau II (J.O du 09 Août 2014 - code NSF : 312) REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre certifié de Niveau II (J.O du 09 Août 2014 - code NSF : 312) REFERENTIEL DE FORMATION CHEF(FE) DE PROJETS MARKETING ET COMMERCIAL TITRE CERTIFIE

Plus en détail

Quels nouveaux services pour demain dans le secteur de la distribution?

Quels nouveaux services pour demain dans le secteur de la distribution? Quels nouveaux services pour demain dans le secteur de la distribution? «Les français et le E-commerce» 3 nov. 2009, Intercontinental Paris, 16h00 Sommaire 1 ère partie : le Multi canal Les entreprises

Plus en détail

Le retard en matière de marketing en ligne» dans l industrie hôtelière: une tendance inquiétante

Le retard en matière de marketing en ligne» dans l industrie hôtelière: une tendance inquiétante Septembre 2009 Le retard en matière de marketing en ligne» dans l industrie hôtelière: une tendance inquiétante par Max Starkov Comme spécialistes du marketing hôtelier en ligne depuis bientôt 15 ans,

Plus en détail

David von Ow. Directeur. ElectroLAN SA

David von Ow. Directeur. ElectroLAN SA CLIENTS INDUSTRIELS David von Ow Directeur ElectroLAN SA La concurrence globale nous place chaque jour devant de nouveaux défis. Seul celui qui sait se concentrer sur son métier de base réussit à faire

Plus en détail

7KqPHVHWVLWXDWLRQV$FKDW9HQWH. )LFKHSpGDJRJLTXH

7KqPHVHWVLWXDWLRQV$FKDW9HQWH. )LFKHSpGDJRJLTXH 5HVVRXUFHVSRXUOHVHQVHLJQDQWVHWOHVIRUPDWHXUVHQIUDQoDLVGHVDIIDLUHV $FWLYLWpSRXUODFODVVH')$ &UpGLW-RHOOH%RQHQIDQW -HDQ/DFURL[ 7KqPHVHWVLWXDWLRQV$FKDW9HQWH )LFKHSpGDJRJLTXH $FWLYLWp /HFRPPHUFHHQOLJQH &RPSUpKHQVLRQpFULWH

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes

Section des Formations et des diplômes Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Management de l Université Paris 1 - Panthéon Sorbonne Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations

Plus en détail

1. Chiffres clés et tendances du commerce électronique 11

1. Chiffres clés et tendances du commerce électronique 11 Liste des études de cas Liste des tableaux et des figures XI XII Introduction 1 Les auteurs 5 Partie I Concevoir le commerce électronique 7 Chapitre 1 Émergence et tendances du commerce électronique 9

Plus en détail

Béatrice Grimonpont. Diplômée Skema 1986 & 2014: MDCE

Béatrice Grimonpont. Diplômée Skema 1986 & 2014: MDCE Béatrice Grimonpont Diplômée Skema 1986 & 2014: MDCE Auteur d une thèse sur «l impact des nouveaux comportements Clients sur les Organisations dans le contexte multicanal» (mars 2014) Réalisée avec Isabelle

Plus en détail

Liens FAIBLES (amis de nos amis, collègues, ). Les réseaux sociaux permettent une connexion avec ces liens faibles

Liens FAIBLES (amis de nos amis, collègues, ). Les réseaux sociaux permettent une connexion avec ces liens faibles S421-1-3 LA REVOLUTION DIGITALE S42 La relation commerciale S421 : La relation commerciale et son contexte Définir les notions de relation commerciale et de contact commercial. Présenter la diversité des

Plus en détail

ETUDES & ANALYSES. I. Contexte : une prise de valeur plus importante en Martinique qu en Métropole

ETUDES & ANALYSES. I. Contexte : une prise de valeur plus importante en Martinique qu en Métropole ETUDES & ANALYSES DAAF MARTINIQUE N 4 Avril 2014 Formation du prix de la banane variété Cavendish vendue localement La DAAF est impliquée dans les réflexions relatives aux négociations du dispositif Bouclier

Plus en détail

CONNECTÉ LE COMMERCE. Comment le digital révolutionne le point de vente. Vincent Druguet. Jean-Baptiste Vallet. Groupe Eyrolles, 2015

CONNECTÉ LE COMMERCE. Comment le digital révolutionne le point de vente. Vincent Druguet. Jean-Baptiste Vallet. Groupe Eyrolles, 2015 Vincent Druguet Jean-Baptiste Vallet LE COMMERCE CONNECTÉ Comment le digital révolutionne le point de vente, 2015 ISBN : 978-2-212-56073-2 Table des matières Sommaire... 5 Remerciements... 7 Introduction...

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Distribution, mention management et gestion de rayon de l Université de Lille1 - Sciences et technologies - USTL

Plus en détail

Les bonnes pratiques en Management de transition

Les bonnes pratiques en Management de transition William Nahum Président de l Académie des Sciences et Techniques comptables et Financières Présente Les bonnes pratiques en Management de transition En partenariat avec Les bonnes pratiques en Management

Plus en détail

Ozélya Retail One Ozélya Ozélya Retail One

Ozélya Retail One Ozélya Ozélya Retail One Ozélya Retail One Pour vous aider à faire face à un monde devenu complexe, individuel, incertain, et interdépendant, Ozélya capitalise depuis plus de 20 ans sur les meilleures pratiques rencontrées dans

Plus en détail

Kit presse. .com. Il n a jamais été aussi simple. de choisir la bonne taille sur Internet

Kit presse. .com. Il n a jamais été aussi simple. de choisir la bonne taille sur Internet Kit presse.com Il n a jamais été aussi simple,, de choisir la bonne taille sur Internet Edito «S habiller à sa taille, et se chausser à son pied : voilà signe de sagesse» (Horace en -40 avant JC) Le problème

Plus en détail

INTRODUCTION AU MARKETING DIFFERENTIEL... 3. PRESENTATION DE DIFFERENTIAL MARKETING... 4 Les fondateurs Positionnement Métier

INTRODUCTION AU MARKETING DIFFERENTIEL... 3. PRESENTATION DE DIFFERENTIAL MARKETING... 4 Les fondateurs Positionnement Métier SOMMAIRE INTRODUCTION AU MARKETING DIFFERENTIEL... 3 PRESENTATION DE DIFFERENTIAL MARKETING... 4 Les fondateurs Positionnement Métier TROIS POLES DE COMPETENCES... 5 Innovation Lab Promotion Trade New

Plus en détail

OMNICANAL : QUELLES SONT LES ATTENTES DES CONSOMMATEURS?

OMNICANAL : QUELLES SONT LES ATTENTES DES CONSOMMATEURS? OMNICANAL : QUELLES SONT LES ATTENTES DES CONSOMMATEURS? Remise et commentaire des résultats de l'etude IFOP - Consommateurs et Omnicanal Dans un environnement économique et social dégradé, le pouvoir

Plus en détail

Deux constats La théorie des univers Les méthodes de recueil d informations

Deux constats La théorie des univers Les méthodes de recueil d informations SOMMAIRE Deux constats La théorie des univers Les méthodes de recueil d informations DEUX CONSTATS: Changement radical des comportements du consommateur Écart entre l'offre des distributeurs et l'évolution

Plus en détail

Portrait de la rémunération globale

Portrait de la rémunération globale CHAPITRE 1 Portrait de la rémunération globale pendant longtemps, on a surtout considéré les programmes de rémunération comme un mal nécessaire pour attirer des employés compétents et les fidéliser. Pour

Plus en détail

Trouver le bon partenaire commercial. Agent Commercial

Trouver le bon partenaire commercial. Agent Commercial Rencontres Auvergne International Rencontres Auvergne International 16h30 à 17h30 Trouver le bon partenaire commercial : Agent Commercial ou Distributeur ib t? Salle N 6-7 Trouver le bon partenaire commercial

Plus en détail

L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel pour les clients professionnels Baromètre annuel vague 7 Septembre 2011

L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel pour les clients professionnels Baromètre annuel vague 7 Septembre 2011 L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel pour les clients professionnels Baromètre annuel vague 7 Septembre 2011 Baromètre annuel vague 7-1 - PRESENTATION DE L ETUDE Baromètre annuel

Plus en détail

JOUR 1 : le choix des produits L assortiment du point de vente. JOUR 3 : prospection et fidélisation

JOUR 1 : le choix des produits L assortiment du point de vente. JOUR 3 : prospection et fidélisation 1 MARKETING JOUR 3 AGENDA 2 JOUR 1 : le choix des produits L assortiment du point de vente JOUR 2 : la présentation des produits JOUR 3 : prospection et fidélisation JOUR 3 : prospection et fidélisation

Plus en détail

Donnez un coup d accélérateur à votre activité grâce à la génération de leads BtoB

Donnez un coup d accélérateur à votre activité grâce à la génération de leads BtoB Donnez un coup d accélérateur à votre activité grâce à la génération de leads BtoB Générez des contacts BtoB qualifiés! @ emedia, c est plus de 10 ans d expérience dans la génération de contacts BtoB qualifiés

Plus en détail

Agence webmarketing & digitale

Agence webmarketing & digitale g 04 67 49 12 20 i cibleweb.com cement Agence webmarketing & digitale Depuis la création de cibleweb.com notre objectif reste inchangé Accompagner les PME dans l optimisation de leur présence en ligne

Plus en détail

Votre revendeur de confiance www.mercaway.com. Mercaway Time for shopping..com

Votre revendeur de confiance www.mercaway.com. Mercaway Time for shopping..com Votre revendeur de confiance www.mercaway.com Time for shopping.com Time for shopping.com Développez votre activité. Vos ventes en lignes sont prises en charge! est la plateforme de commerce en ligne et

Plus en détail

Auchan Consumer Zoom 600 000 clients pour mesurer et optimiser vos actions marketing. Une offre unique au service des industriels.

Auchan Consumer Zoom 600 000 clients pour mesurer et optimiser vos actions marketing. Une offre unique au service des industriels. marchés-test, efficacité publicitaire et promotionnelle, modélisation Auchan Consumer Zoom 600 000 clients pour mesurer et optimiser vos actions marketing. Une offre unique au service des industriels.

Plus en détail

1 I NTRODUCTION La franchise se développe en France depuis les années soixante La franchise, stratégie commerciale, évolue avec son temps

1 I NTRODUCTION La franchise se développe en France depuis les années soixante La franchise, stratégie commerciale, évolue avec son temps 1INTRODUCTION La franchise se développe en France depuis les années soixante. Elle comptait, fin 2007, plus de 1150 réseaux actifs dans tous les secteurs d activité (commerce de détail aussi bien que services)

Plus en détail

La vente : en pleine révolution 2.0

La vente : en pleine révolution 2.0 d ALAIN RENAULT COMMUNICATION La vente : en pleine révolution 2.0 d ALAIN RENAULT COMMUNICATION L avènement d Internet, des réseaux sociaux et l usage des mobiles ont provoqué un véritable bouleversement

Plus en détail

1. Un partenariat innovant

1. Un partenariat innovant 1. Un partenariat innovant Foncière des Régions et AOS Studley ont en commun le succès du projet immobilier d un utilisateur, Suez environnement. Grâce au conseil expert d AOS Studley et aux savoir-faire

Plus en détail

Sommaire. La Hongrie, contexte général... 19. Remerciements...5 Information pratique...7 Synthèse...9

Sommaire. La Hongrie, contexte général... 19. Remerciements...5 Information pratique...7 Synthèse...9 Sommaire Remerciements............................................................................................5 Information pratique...................................................................................7

Plus en détail

Dauphine Junior Conseil Junior-Entreprise de l Université Paris-Dauphine

Dauphine Junior Conseil Junior-Entreprise de l Université Paris-Dauphine Dauphine Junior Conseil Junior-Entreprise de l Université Paris-Dauphine Qui sommes-nous? Forte de plus de 30 ans d expérience, Dauphine Junior Conseil est la première des Junior-Entreprises d Université.

Plus en détail