Susana Artero - C1 ECRIT / Code cours FR 2491 PE 5 : Dans les forêts de Sibérie - mai TÂCHE : Page du Journal après réception de la lettre

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Susana Artero - C1 ECRIT / Code cours FR 2491 PE 5 : Dans les forêts de Sibérie - mai 2012. TÂCHE : Page du Journal après réception de la lettre"

Transcription

1 Susana Artero - C1 ECRIT / Code cours FR 2491 PE 5 : Dans les forêts de Sibérie - mai 2012 TÂCHE : Page du Journal après réception de la lettre En partant de Sibérie, j avais considéré mon journal fini. Cependant la lettre d Anne que j ai trouvée à mon retour m oblige à écrire cette sorte d épilogue. Quelqu'un pourrait me demander : «Mais, qui est cet Anne? Nous n avons jamais lu (rien) sur elle.» C est vrai. Toutefois ce n est pas parce qu elle ne soit pas assez importante pour figurer dans ces pages, mais, au contraire, parce que je lui accorde tant d importance que je ne voulais pas partager avec personne mes sentiments á son égard. Néanmoins, elle était toujours présente dans mes écrits, car c est à elle que je les adressais dans ma pensée. Tu vois, ma chère Anne? Tu te trompais, en supposant que je ne t écrivais pas à toi réellement. Tu étais la vraie destinatrice de mon journal. Tu ne peux pas imaginer comme tu me manquais. Cela est une autre raison pour ne pas écrire sur toi dans mon journal. Moi, qui avais tant loué le charme de la solitude, je ne pouvais pas avouer jusqu à quel point j avais besoin de toi. Cet homme amoureux ne s accordait pas avec la représentation de moi que je voulais montrer. Parfois, quand le soleil se couchait et que les ombres devenaient longues, je me laissais envahir par le cafard, je prenais ta photo et, en regardant ton visage souriant sur l image, j expérimentais même une douleur physique. Je parlais avec toi comme, peutêtre, nous ne l avons jamais fait. Parfois tu te plains de ce manque de dialogue. Pourtant tu connais bien mon opinion à ce respect, comme je hais cet impératif de trouver toujours quelque chose à dire, cette lutte que devient généralement une conversation. Ne trouves tu pas que nos silences disaient souvent beaucoup plus de ce que nous taisions? Pourquoi veux tu m entendre dire ce que tu sais déjà? En effet, tu me connais mieux que moi même. Tu as été capable de voir ce qui se cachait derrière mes belles paroles. Je parlais de l incompréhension vers les ermites, de l inutilité de la révolution ou de la beauté de la vie en pleine nature, pour ne pas admettre que j étais trop égoïste pour me préoccuper d autres êtres humains. J ai déguisé cette «fuite», comme tu l appelles, d aventure, de prouesse, en cherchant à t éblouir à toi et aux

2 autres. Néanmoins, tu ne t es pas laissé abuser par mon discours et, au lieu de ton admiration, tu m as offert ta compassion. Cela m a bouleversé. Nous, les hommes, avons besoin d être admirés ; la pitié nous semble presque une offense. C est drôle, je voulais devenir un héros pour toi et tu désirais le pauvre homme que je suis. Et c est précisément pour cela que je t aime, parce que tu connais mes faiblesses, ma lâcheté et, malgré tout, tu continues à m aimer. Est ce ne pas merveilleux? De ma part, je n ai pas su être si compréhensif envers toi. C est seulement maintenant que je comprends comme je t ai blessée avec quelques de mes décisions et que je devine ta souffrance. Je t en supplie pardon. Je crois qu il est arrivé le moment de commencer à nouveau, en nouant un rapport plus sincère et vraiment épanouissant. Je ne veux pas te perdre, Anne. Je veux rester avec toi pour toujours. Moi aussi, j ai appris quelque chose pendant ces mois. Néanmoins, je ne peux pas te promettre que je serai capable de tout partager. Je te prie de respecter mes silences, ces périodes de spleen, pendant lesquelles j ai besoin de m isoler et (que) je me cache dans ma coquille comme un escargot. Sois sûre que cela n a rien à voir avec toi et que, même alors, je continue à t aimer autant que maintenant. Appréciation de première lecture Après la Lettre (écrite par une femme amoureuse mais ayant à faire valoir un besoin d affection et de reconnaissance), voici l homme qui répond - dans une page de journal. L homme comprend le message, il ne se soustrait pas à son «devoir» d amour, reconnaît pour de bon la grandeur d âme de la femme qui lui écrit. Un très joli morceau d écriture créative (littéraire) dans les deux cas, qui atteste d une sensibilité poétique à n en pas douter. Merci! 2

3 Mouture I Suggestions d amendements 1 (Ne pas corriger ici! Passez de suite à la page 5) En partant de Sibérie, j avais considéré mon journal fini. Cependant la lettre d Anne que j ai trouvée à mon retour m oblige à écrire cette sorte d épilogue. Quelqu'un pourrait me demander : «Mais, qui est cet Anne? Nous n avons jamais lu (rien) 1 sur elle.» C est vrai. Toutefois ce n est pas parce qu elle ne soit 2 pas assez importante pour figurer dans ces pages, mais, bien au contraire, parce que je lui accorde tant d importance que je ne voulais pas 3 partager avec personne mes sentiments á son égard. Néanmoins, elle était 4 toujours présente dans mes écrits, car 5 c est à elle que je les adressais dans ma pensée. Tu vois, ma chère Anne? Tu te trompais, en supposant que je ne t écrivais pas à toi réellement. Tu étais la vraie destinatrice 6 de mon journal. Tu ne peux pas imaginer comme tu me manquais. Cela 7 est une autre raison pour ne pas écrire sur toi dans mon journal. Moi, qui avais tant loué le charme de la solitude, je ne pouvais pas avouer jusqu à quel point j avais besoin de toi. Cet homme amoureux ne s accordait pas avec la représentation de moi que je voulais montrer. Parfois, quand le soleil se couchait et que les ombres devenaient longues, je me laissais envahir par le cafard, je prenais ta photo et, en regardant ton visage souriant sur l image, j expérimentais même une douleur physique. Je parlais avec toi comme, peut-être, nous ne l avons jamais fait. Parfois tu te plains de ce manque de dialogue. Pourtant tu connais bien mon opinion à ce sujet, comme je hais cet impératif de trouver toujours quelque chose à dire, cette lutte que 8 devient généralement une conversation. Ne trouves-tu pas que nos silences disaient souvent beaucoup plus de 9 ce que nous taisions? Pourquoi veux-tu m entendre dire ce que tu sais déjà? En effet, tu me connais mieux que moi-même 10. Tu as été capable de voir ce qui se cachait derrière mes belles paroles. Je parlais de l incompréhension vers 11 les ermites, de l inutilité de la révolution ou de la beauté de la vie en pleine nature, pour ne pas admettre que j étais trop égoïste pour me préoccuper d autres êtres humains. J ai déguisé cette «fuite», comme tu l appelles, d aventure, de 12 prouesse, en cherchant à t éblouir, à toi et aux 13 autres. Néanmoins, tu ne t es pas laissé abuser par mon discours et, au lieu de ton admiration, tu m as offert ta compassion. Cela m a bouleversé. Nous, les hommes, avons besoin d être admirés ; la pitié nous semble presque une offense. C est drôle, je voulais devenir un héros pour toi et tu désirais le pauvre homme que je suis. Et c est précisément pour cela que je t aime, parce que tu connais mes faiblesses, ma lâcheté et, malgré tout, tu continues à m aimer. Est-ce ne pas 14 merveilleux? De ma part, je n ai pas su être si compréhensif envers toi. C est seulement maintenant que je comprends comme je t ai blessée avec quelques-unes de mes décisions et que je devine ta souffrance. Je t en supplie 15 pardon. Je crois qu il est arrivé 16 le moment de commencer à nouveau, en nouant un rapport plus sincère et vraiment épanouissant. Je ne veux pas te perdre, Anne. Je veux rester avec toi pour toujours. Moi aussi, j ai appris quelque chose pendant ces mois. Néanmoins, je ne peux pas te promettre que je serai capable de tout partager. Je te prie de respecter mes silences, ces périodes de spleen, pendant lesquelles j ai besoin de m isoler et de supporter que 17 je me cache dans ma coquille comme un escargot. Sois sûre que cela n a rien à voir avec toi et que, même alors, je continue à t aimer autant que maintenant Objet du verbe, nécessaire (non facultatif!). À changer de place (voir Négation). 2 mode 3 Négation encore! 4 temps 5 une autre conjonction (exprimant la cause) serait ici pertinente 6 expéditeur mais destinataire 7 S il y avait en devant le verbe (mais il ne doit pas y être), alors oui, mais là : C est. 8 que : bravo! 9 c est bien «plus que» ici! 10 construction phrase. 11 envers 12 déguiser qch en 13 construct verbale 14 la négation, décidément 15 ne marcherait que suivi d un infinitif. Changer de mot. 16 Forme impersonnelle impossible avec l article défini! Mettre le nom sujet du verbe! 17 bien vu que la répétition de la conjonction ici est nécessaire ; en revanche, il faudra alors «respecter le fait que»! Ce qu on peut aussi contourner? A toi de décider. 18 Pas de problème. Peut-être, «toujours» serait-il mieux? Sinon : «je n en continue pas moins de t aimer.» 3

4 Mouture 2 Amendements 1 En partant de Sibérie, j avais considéré mon journal fini. Cependant la lettre d Anne que j ai trouvée à mon retour m oblige à écrire cette sorte d épilogue. Quelqu'un pourrait me demander : «Mais, qui est cette Anne? Nous n avons jamais lu rien 1 sur elle.» C est vrai. Toutefois ce n est pas parce qu elle ne est 2 pas assez importante pour figurer dans ces pages, mais, bien au contraire, parce que je lui accorde tant d importance que je ne voulais pas 3 partager avec personne mes sentiments à son égard. Néanmoins, elle a été 4 toujours présente dans mes écrits, parce que 5 c est à elle que je les adressais dans ma pensée. Tu vois, ma chère Anne? Tu te trompais, en supposant que je ne t écrivais pas réellement à toi. Tu étais la vraie destinataire 6 de mon journal. Tu ne peux pas imaginer comme tu me manquais. C 7 est une autre raison pour ne pas écrire sur toi dans mon journal. Moi, qui avais tant loué le charme de la solitude, je ne pouvais pas avouer jusqu à quel point j avais besoin de toi. Cet homme amoureux ne s accordait pas avec la représentation de moi que je voulais montrer. Parfois, quand le soleil se couchait et que les ombres devenaient longues, je me laissais envahir par le cafard, je prenais ta photo et, en regardant ton visage souriant sur l image, j éprouvais même une douleur physique. Je parlais avec toi comme, peut être, nous ne l avons jamais fait. Parfois tu te plains de ce manque de dialogue. Pourtant tu connais bien mon opinion à ce sujet, comme je hais cet impératif de trouver toujours quelque chose à dire, cette lutte que 8 devient généralement une conversation. Ne trouves tu pas que nos silences disaient souvent beaucoup plus que 9 ce que nous taisions? Pourquoi veux tu m entendre dire ce que tu sais déjà? Tu me connais, en effet, mieux que moi même 10. Tu as été capable de voir ce qui se cachait derrière mes belles paroles. Je parlais de l incompréhension envers 11 les ermites, de l inutilité de la révolution ou de la beauté de la vie en pleine nature, pour ne pas admettre que j étais trop égoïste pour me préoccuper d autres êtres humains. J ai déguisé cette «fuite», comme tu l appelles, en aventure, en 12 prouesse, en cherchant à t éblouir, à toi et les 13 autres. Néanmoins, tu ne t es pas laissé abuser par mon discours et, au lieu de ton admiration, tu m as offert ta compassion. Cela m a bouleversé. Nous, les hommes, avons besoin d être admirés ; la pitié nous semble presque une offense. C est drôle, je voulais devenir un héros pour toi et tu désirais le pauvre homme que je suis. Et c est précisément pour cela que je t aime, parce que tu connais mes faiblesses, ma lâcheté et, malgré tout, tu continues à m aimer. N est ce pas 14 merveilleux? De ma part, je n ai pas su être si compréhensif envers toi. C est seulement maintenant que je comprends comme je t ai blessée avec quelques unes de mes décisions et que je devine ta souffrance. Je t en demande 15 pardon. Je crois que le moment de recommencer est arrivé 16, en nouant un rapport plus sincère et vraiment épanouissant. Je ne veux pas te perdre, Anne. Je veux rester avec toi pour toujours. Moi aussi, j ai appris quelque chose pendant ces mois. Néanmoins, je ne peux pas te promettre que je serai capable de tout partager. Je te prie de respecter mes silences, ces périodes de spleen, pendant lesquelles j ai besoin de m isoler et de supporter que 17 je me cache dans ma coquille comme un escargot. Sois sûre que cela n a rien à voir avec toi et que, même alors, je n en continue pas moins de t aimer Objet du verbe, nécessaire (non facultatif!). À changer de place (voir Négation). 2 mode 3 Négation encore! 4 temps 5 une autre conjonction (exprimant la cause) serait ici pertinente 6 expéditeur mais destinataire 7 S il y avait en devant le verbe (mais il ne doit pas y être), alors oui, mais là : C est. 8 que : bravo! 9 c est bien «plus que» ici! 10 construction phrase. 11 envers 12 déguiser qch en 13 construct verbale 14 la négation, décidément 15 ne marcherait que suivi d un infinitif. Changer de mot. 16 Forme impersonnelle impossible avec l article défini! Mettre le nom sujet du verbe! 17 bien vu que la répétition de la conjonction ici est nécessaire ; en revanche, il faudra alors «respecter le fait que»! Ce qu on peut aussi contourner? A toi de décider. 18 Pas de problème. Peut-être, «toujours» serait-il mieux? Sinon : «je n en continue pas moins de t aimer.» Susana Artero Fernández 7/5/12 11:24 Commentaire: Je me demande si l imparfait serait possible si j avais écrit : «elle était toujours présente quand j écrivais». Susana Artero Fernández 7/5/12 11:50 Commentaire: Je ne sais pas si j ai bien compris la note. Ce que je voulais dire est toujours en relation avec «périodes» et pas avec le fait de respecter : «ces périodes pendant lesquelles je me cache dans ma coquille» Susana Artero Fernández 7/5/12 11:55 Commentaire: Il y en a déjà plusieurs «toujours», donc j opte pour cette formule. 4

5 Mouture 2 Dernière relecture (Ne pas corriger ici! Passez de suite à la page 5) En partant de Sibérie, j avais considéré mon journal fini. Cependant la lettre d Anne que j ai trouvée à mon retour m oblige à écrire cette sorte d épilogue. Quelqu'un pourrait me demander : «Mais, qui est cette Anne? 1 Nous n avons jamais rien 2 lu sur elle.» C est vrai. Toutefois ce n est pas parce qu elle n est pas assez importante pour figurer dans ces pages, mais, bien au contraire, parce que je lui accorde tant d importance que je ne voulais partager avec personne mes sentiments à son égard. Néanmoins, elle a toujours 3 été présente dans mes écrits, parce que 4 c est à elle que je les adressais dans ma pensée. Tu vois, ma chère Anne? Tu te trompais, en supposant que je ne t écrivais pas à toi, réellement 5. Tu étais la vraie destinataire de mon journal. Tu ne peux pas imaginer comme tu me manquais. C est une autre raison pour ne pas écrire sur toi dans mon journal. Moi, qui avais tant loué le charme de la solitude, je ne pouvais pas 6 avouer jusqu à quel point j avais besoin de toi. Cet homme amoureux ne s accordait pas avec la représentation de moi que je voulais montrer. Parfois, quand le soleil se couchait et que les ombres devenaient longues, je me laissais envahir par le cafard, je prenais ta photo et, en regardant ton visage souriant sur l image, j éprouvais même une douleur physique. Je parlais avec toi comme, peut être, nous ne l avons jamais fait. Parfois tu te plains de ce manque de dialogue. Pourtant tu connais bien mon opinion à ce sujet, comme je hais cet impératif de trouver toujours quelque chose à dire, cette lutte que devient généralement une conversation. Ne trouves tu pas que nos silences disaient souvent beaucoup plus que ce que nous taisions? Pourquoi veux tu m entendre dire ce que tu sais déjà? En effet, tu me connais mieux que je ne me connais moi même 7. Tu as été capable de voir ce qui se cachait derrière mes belles paroles. Je parlais de l incompréhension envers les ermites, de l inutilité de la révolution ou de la beauté de la vie en pleine nature, pour ne pas admettre que j étais trop égoïste pour me préoccuper d autres êtres humains. J ai déguisé cette «fuite», comme tu l appelles, en aventure, en prouesse, en cherchant à t éblouir, toi et les autres. Néanmoins, tu ne t es pas laissé abuser par mon discours et, au lieu de ton admiration, tu m as offert ta compassion. Cela m a bouleversé. Nous, les hommes, avons besoin d être admirés ; la pitié nous semble presque une offense. C est drôle, je voulais devenir un héros pour toi et tu désirais le pauvre homme que je suis. Et c est précisément pour cela que je t aime, parce que tu connais mes faiblesses, ma lâcheté et, malgré tout, tu continues à m aimer. N est ce pas merveilleux? Pour ma part, je n ai pas su être si compréhensif envers toi. C est seulement maintenant que je comprends comme je t ai blessée avec quelques unes de mes décisions et que je devine ta souffrance. Je t en demande pardon. Je crois que le moment de recommencer est arrivé, en nouant un rapport plus sincère et vraiment épanouissant. Je ne veux pas te perdre, Anne. Je veux rester avec toi pour toujours. Moi aussi, j ai appris quelque chose pendant ces mois. Néanmoins, je ne peux pas te promettre que je serai capable de tout partager. Je te prie de respecter mes silences, ces périodes de spleen, pendant lesquelles j ai besoin de m isoler et de supporter que 8 je me cache dans ma coquille comme un escargot. Sois sûre que cela n a rien à voir avec toi et que, même alors, je n en continue pas moins de t aimer 9. 1 (Pas de virgule!) Alternative : (mise en relief) Mais, cette Anne, qui est-ce? 2 À changer de place (voir Négation). 3 Place de l adv 4 une autre conjonction (exprimant la cause) serait ici pertinente C est à «puisque» que je pensais? 5 «en réalité» ou «en fait»? 6 Juste si on voulait : ici «ne» seul, possible! 7 construction phrase. 8 bien vu que la répétition de la conjonction ici est nécessaire ; en revanche, il faudra alors «respecter le fait que»! Ce qu on peut aussi contourner? A toi de décider. 9 Pas de problème. Peut-être, «toujours» serait-il mieux? Sinon : «je n en continue pas moins de t aimer.» Susana Artero Fernández 19/5/12 18:48 Commentaire: Je me demande si l imparfait aurait été possible si j avais écrit : «elle était toujours présente quand j écrivais». Bonne question : l interdiction de l IMP me parait en effet moins impérieuse Discussion en classe? Susana Artero Fernández 19/5/12 19:08 Commentaire: Je ne sais pas si j ai bien compris la note. Ce que je voulais dire est toujours en relation avec «périodes» et pas avec le fait de respecter : «ces périodes pendant lesquelles je me cache dans ma coquille» C est bon, Susana. Ignore ma note. Susana Artero Fernández 19/5/12 18:37 Commentaire: Il y en a déjà plusieurs «toujours», donc j opte pour cette formule. 5

6 Mouture 2 Dernière relecture (Corriger sur cette page et renvoyer cette nouvelle version (VD) à la suite des précédentes! N effacer ni couleurs ni notes!) SIGNALÉTIQUE GÉNÉRALE DES ERREURS : Soulignés en rose : problèmes de morpho-syntaxe (questions d accord, formes verbales, articles, constructions, ordre des mots, etc.) ou d orthographe (grammaticale ou d usage). Soulignés en violet : problèmes d expression (termes, locutions impropres, contresens, redites) ou de style. Soulignés en bleu clair : problèmes d énonciation : qui parle : vous ou une personne de l article? Dans ce dernier cas, signalez-le par l usage de guillemets ()! Soulignés en vert : fautes de registre (p. ex., «familier» au lieu de «soutenu») Soulignés en brun : tout problème de cohérence (articulation logique entre deux idées). Ou de cohésion : cherchez le / un connecteur! Soulignés en rouge : problèmes de ponctuation. Soulignés en vert pomme : corrections. En partant de Sibérie, j avais considéré mon journal fini. Cependant la lettre d Anne que j ai trouvée à mon retour m oblige à écrire cette sorte d épilogue. Quelqu'un pourrait me demander : «) Mais, cette Anne, qui estce? 1 Nous n avons jamais rien 2 lu sur elle.» C est vrai. Toutefois ce n est pas parce qu elle n est pas assez importante pour figurer dans ces pages, mais, bien au contraire, parce que je lui accorde tant d importance que je ne voulais partager avec personne mes sentiments à son égard. Néanmoins, elle a toujours 3 été présente dans mes écrits, puisque 4 c est à elle que je les adressais dans ma pensée. Tu vois, ma chère Anne? Tu te trompais, en supposant que je ne t écrivais pas à toi, en réalité 5. Tu étais la vraie destinataire de mon journal. Tu ne peux pas imaginer comme tu me manquais. C est une autre raison pour ne pas écrire sur toi dans mon journal. Moi, qui avais tant loué le Susana Artero Fernández 19/5/12 19:23 Commentaire: Je me demande si l imparfait aurait été possible si j avais écrit : «elle était toujours présente quand j écrivais». Bonne question : l interdiction de l IMP me parait en effet moins impérieuse Discussion en classe? 1 (Pas de virgule!) Alternative : (mise en relief) Mais, cette Anne, qui est-ce? 2 À changer de place (voir Négation). 3 Place de l adv 4 une autre conjonction (exprimant la cause) serait ici pertinente C est à «puisque» que je pensais? 5 «en réalité» ou «en fait»? 6

7 charme de la solitude, je ne pouvais pas 1 avouer jusqu à quel point j avais besoin de toi. Cet homme amoureux ne s accordait pas avec la représentation de moi que je voulais montrer. Parfois, quand le soleil se couchait et que les ombres devenaient longues, je me laissais envahir par le cafard, je prenais ta photo et, en regardant ton visage souriant sur l image, j éprouvais même une douleur physique. Je parlais avec toi comme, peut être, nous ne l avons jamais fait. Parfois tu te plains de ce manque de dialogue. Pourtant tu connais bien mon opinion à ce sujet, comme je hais cet impératif de trouver toujours quelque chose à dire, cette lutte que devient généralement une conversation. Ne trouves tu pas que nos silences disaient souvent beaucoup plus que ce que nous taisions? Pourquoi veux tu m entendre dire ce que tu sais déjà? En effet, tu me connais mieux que je ne me connais moi même 2. Tu as été capable de voir ce qui se cachait derrière mes belles paroles. Je parlais de l incompréhension envers les ermites, de l inutilité de la révolution ou de la beauté de la vie en pleine nature, pour ne pas admettre que j étais trop égoïste pour me préoccuper d autres êtres humains. J ai déguisé cette «fuite», comme tu l appelles, en aventure, en prouesse, en cherchant à t éblouir, toi et les autres. Néanmoins, tu ne t es pas laissé abuser par mon discours et, au lieu de ton admiration, tu m as offert ta compassion. Cela m a bouleversé. Nous, les hommes, avons besoin d être admirés ; la pitié nous semble presque une offense. C est drôle, je voulais devenir un héros pour toi et tu désirais le pauvre homme que je suis. Et c est précisément pour cela que je t aime, parce que tu connais mes faiblesses, ma lâcheté et, malgré tout, tu continues à m aimer. N est ce pas merveilleux? Pour ma part, je n ai pas su être si compréhensif envers toi. C est seulement maintenant que je comprends comme je t ai blessée avec quelquesunes de mes décisions et que je devine ta souffrance. Je t en demande pardon. Je crois que le moment de recommencer est arrivé, en nouant un rapport plus sincère et vraiment épanouissant. Je ne veux pas te perdre, Anne. Je veux rester avec toi pour toujours. Moi aussi, j ai appris quelque chose pendant ces mois. Néanmoins, je ne peux pas te promettre que je serai capable de tout partager. Je te prie de respecter mes silences, ces périodes de spleen, pendant lesquelles j ai besoin de m isoler et de supporter que 3 je me cache 1 Juste si on voulait : ici «ne» seul, possible! 2 construction phrase. 3 bien vu que la répétition de la conjonction ici est nécessaire ; en revanche, il faudra alors «respecter le fait que»! Ce qu on peut aussi contourner? A toi de décider. Susana Artero Fernández 19/5/12 19:23 Commentaire: Je ne sais pas si j ai bien compris la note. Ce que je voulais dire est toujours en relation avec «périodes» et pas avec le fait de respecter : «ces périodes pendant lesquelles je me cache dans ma coquille» C est bon, Susana. Ignore ma note. 7

8 dans ma coquille comme un escargot. Sois sûre que cela n a rien à voir avec toi et que, même alors, je n en continue pas moins de t aimer 1. Susana Artero Fernández 19/5/12 19:23 Commentaire: Il y en a déjà plusieurs «toujours», donc j opte pour cette formule. 1 Pas de problème. Peut-être, «toujours» serait-il mieux? Sinon : «je n en continue pas moins de t aimer.» 8

9 VD RATIFICATION En partant de Sibérie, j avais considéré mon journal fini. Cependant la lettre d Anne que j ai trouvée à mon retour m oblige à écrire cette sorte d épilogue. Quelqu'un pourrait me demander : «Mais, cette Anne, qui est ce? Nous n avons jamais rien lu sur elle.» C est vrai. Toutefois ce n est pas parce qu elle n est pas assez importante pour figurer dans ces pages, mais, bien au contraire, parce que je lui accorde tant d importance que je ne voulais partager avec personne mes sentiments à son égard. Néanmoins, elle a toujours été présente dans mes écrits, puisque c est à elle que je les adressais dans ma pensée. Tu vois, ma chère Anne? Tu te trompais, en supposant que je ne t écrivais pas à toi, en réalité. Tu étais la vraie destinataire de mon journal. Tu ne peux pas imaginer comme tu me manquais. C est une autre raison pour ne pas écrire sur toi dans mon journal. Moi, qui avais tant loué le charme de la solitude, je ne pouvais avouer jusqu à quel point j avais besoin de toi. Cet homme amoureux ne s accordait pas avec la représentation de moi que je voulais montrer. Parfois, quand le soleil se couchait et que les ombres devenaient longues, je me laissais envahir par le cafard, je prenais ta photo et, en regardant ton visage souriant sur l image, j éprouvais même une douleur physique. Je parlais avec toi comme, peut être, nous ne l avons jamais fait. Parfois tu te plains de ce manque de dialogue. Pourtant tu connais bien mon opinion à ce sujet, comme je hais cet impératif de trouver toujours quelque chose à dire, cette lutte que devient généralement une conversation. Ne trouves tu pas que nos silences disaient souvent beaucoup plus que ce que nous taisions? Pourquoi veux tu m entendre dire ce que tu sais déjà? En effet, tu me connais mieux que je ne me connais moi même. Tu as été capable de voir ce qui se cachait derrière mes belles paroles. Je parlais de l incompréhension envers les ermites, de l inutilité de la révolution ou de la beauté de la vie en pleine nature, pour ne pas admettre que j étais trop égoïste pour me préoccuper d autres êtres humains. J ai déguisé cette «fuite», comme tu l appelles, en aventure, en prouesse, en cherchant à t éblouir, toi et les autres. Néanmoins, tu ne t es pas laissé abuser par mon 9

10 discours et, au lieu de ton admiration, tu m as offert ta compassion. Cela m a bouleversé. Nous, les hommes, avons besoin d être admirés ; la pitié nous semble presque une offense. C est drôle, je voulais devenir un héros pour toi et tu désirais le pauvre homme que je suis. Et c est précisément pour cela que je t aime, parce que tu connais mes faiblesses, ma lâcheté et, malgré tout, tu continues à m aimer. N est ce pas merveilleux? Pour ma part, je n ai pas su être si compréhensif envers toi. C est seulement maintenant que je comprends comme je t ai blessée avec quelquesunes de mes décisions et que je devine ta souffrance. Je t en demande pardon. Je crois que le moment de recommencer est arrivé, en nouant un rapport plus sincère et vraiment épanouissant. Je ne veux pas te perdre, Anne. Je veux rester avec toi pour toujours. Moi aussi, j ai appris quelque chose pendant ces mois. Néanmoins, je ne peux pas te promettre que je serai capable de tout partager. Je te prie de respecter mes silences, ces périodes de spleen, pendant lesquelles j ai besoin de m isoler et de supporter que je me cache dans ma coquille comme un escargot. Sois sûre que cela n a rien à voir avec toi et que, même alors, je n en continue pas moins de t aimer. 10

Les stratégies de lecture à travailler de façon explicite

Les stratégies de lecture à travailler de façon explicite Les stratégies de lecture à travailler de façon explicite AVANT LA LECTURE 1- SURVOLER LA PAGE COUVERTURE Lire le titre, puis amener l enfant à observer la page couverture tout en l invitant à faire des

Plus en détail

Aimer Elle avait laissé sa phrase en suspens. Je rouvris les yeux, pour voir qu elle me regardait. Elle m observait. Elle allait dire quelque chose, et guettait ma réaction. Je n avais aucune idée de ce

Plus en détail

Dorothee Daily Devotional BROADCAST SCRIPT Programme ID: RSA - 016 Original title: Fellowship with God Titre : La Communion avec Dieu

Dorothee Daily Devotional BROADCAST SCRIPT Programme ID: RSA - 016 Original title: Fellowship with God Titre : La Communion avec Dieu Dorothee Daily Devotional BROADCAST SCRIPT Programme ID: RSA - 016 Original title: Fellowship with God Titre : La Communion avec Dieu DDD French, S 276 Page 1 Salutations chaleureuses dans le Puissant

Plus en détail

Protocole du NICHD pour les auditions d enfants I. Introduction

Protocole du NICHD pour les auditions d enfants I. Introduction Protocole du NICHD pour les auditions d enfants I. Introduction 1. Bonjour, je m appelle et je suis un(e) policier(ière). (Présentez toute autre personne présente dans la pièce; idéalement, personne d

Plus en détail

Jubilé de la Miséricorde

Jubilé de la Miséricorde Pardonne Partage Aime Jubilé de la Miséricorde Découvre l année de la miséricorde en t amusant C est quoi un Jubilé? Qu est-ce que la miséricorde? 1 A tes crayons! 2 Qu est-ce qu un jubilé? Un jubilé est

Plus en détail

M Projet d écriture FLA 20-2. Le dialogue : Le racisme, parlons-en! Cahier de l élève. Nom : PROJETS EN SÉRIE

M Projet d écriture FLA 20-2. Le dialogue : Le racisme, parlons-en! Cahier de l élève. Nom : PROJETS EN SÉRIE M Projet d écriture Le dialogue : Le racisme, parlons-en! FLA 20-2 Cahier de l élève PROJETS EN SÉRIE Il faut réaliser ces projets dans l ordre suivant : L Ça doit arrêter! Lecture M Le racisme, parlons-en!

Plus en détail

Service diocésain de la Catéchèse. 149 rue Jodelle 77610 La Houssaye en Brie 01 64 07 46 48 catechese@catho77.fr http:\\enfance.catho77.

Service diocésain de la Catéchèse. 149 rue Jodelle 77610 La Houssaye en Brie 01 64 07 46 48 catechese@catho77.fr http:\\enfance.catho77. Service diocésain de la Catéchèse 149 rue Jodelle 77610 La Houssaye en Brie 01 64 07 46 48 catechese@catho77.fr http:\\enfance.catho77.fr A tes crayons! 7 Allez dans la Mission du Christ Porte la Paix

Plus en détail

John : Ce qui compte, c est que tu existes toujours pour moi et que j existe toujours pour toi. Tu sais? Aujourd hui j ai pris mon diplôme de droit.

John : Ce qui compte, c est que tu existes toujours pour moi et que j existe toujours pour toi. Tu sais? Aujourd hui j ai pris mon diplôme de droit. Correspondance jusqu à la mort MARIA PHILIPPOU ========================= Mary : Mon cher John. J espère que tu vas bien. Je n ai pas reçu eu de tes nouvelles depuis un mois. Je m inquiète. Est-ce que tu

Plus en détail

CARNET DE LECTURE NOM :

CARNET DE LECTURE NOM : CARNET DE LECTURE NOM : MES RÉACTIONS ÉCRITES THÈMES POUR LES RÉACTIONS ÉCRITES Textes littéraires Le livre Que pensez-vous de la page couverture du livre? Que pensez-vous du titre que l auteur a choisi?

Plus en détail

L ORTHOGRAPHE GRAMMATICALE

L ORTHOGRAPHE GRAMMATICALE L ORTHOGRAPHE GRAMMATICALE L orthographe est l une des plus grandes difficultés de la langue française. Voici un petit mémo de tous les accords principaux à savoir et à appliquer. I. ACCORD DE L ATTRIBUT

Plus en détail

La présence de tous les mots. La présence d au moins un verbe conjugué dans une très grande majorité de phrases

La présence de tous les mots. La présence d au moins un verbe conjugué dans une très grande majorité de phrases Sens rattaché au réel ou à l imaginaire Le chien marche sur le gazon. (réel) Le chien marche sur la planète Mars. (imaginaire) La présence de tous les mots Le chien marche sur le gazon. Le chien gazon

Plus en détail

Yuliana Fransani. Une aventure à Paris. Publibook

Yuliana Fransani. Une aventure à Paris. Publibook Yuliana Fransani Une aventure à Paris Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions Publibook est protégé par les lois

Plus en détail

S ouvrir aux différences ou s y enfarger

S ouvrir aux différences ou s y enfarger Audet, G. (2006). Voir http://www.recitdepratique.fse.ulaval.ca/ S ouvrir aux différences ou s y enfarger Je suis enseignante à la maternelle depuis trente ans, dont treize ans vécus en milieu défavorisé.

Plus en détail

LÀ L AS / L A 1 Homophones grammaticaux de catégories différentes. la là l as / l a

LÀ L AS / L A 1 Homophones grammaticaux de catégories différentes. la là l as / l a GRAMMATICAUX DE CATÉGORIES DIFFÉRENTES LA HOMOPHONES LÀ L AS / L A 1 Homophones grammaticaux de catégories différentes la là l as / l a la : déterminant défini féminin singulier. Il fait partie d un GN

Plus en détail

Préparation pour la garderie et l école

Préparation pour la garderie et l école 135 Chapitre14 Préparation pour la garderie et l école Dans certaines communautés, il y a des endroits où l on prend soin des enfants pendant que leurs parents travaillent. Ce sont généralement des écoles

Plus en détail

Texte 1. Texte 2. Texte 3. J ai rejoint ceux que j aimais et j attends ceux que j aime. Texte 4

Texte 1. Texte 2. Texte 3. J ai rejoint ceux que j aimais et j attends ceux que j aime. Texte 4 Texte 1 Quand tu regarderas les étoiles la nuit, puisque j habiterai dans l une d elles, puisque je rirai dans l une d elles, alors ce sera pour toi, comme si riaient toutes les étoiles A. de Saint Exupéry

Plus en détail

Programme "initiation au cinéma pour le primaire" ACTIVITÉ «L ACTEUR VIRTUEL : SPÉCIAL YVES SANSFAÇONS»

Programme initiation au cinéma pour le primaire ACTIVITÉ «L ACTEUR VIRTUEL : SPÉCIAL YVES SANSFAÇONS» Programme "initiation au cinéma pour le primaire" ACTIVITÉ «L ACTEUR VIRTUEL : SPÉCIAL» Situation #1 : en vacances Ah bien, si c est pas mon élève préféré! C est quoi ton nom déjà? ÉLÈVE (3 secondes) Est-ce

Plus en détail

Fiche de conseils sur la communication orale

Fiche de conseils sur la communication orale Les gens Les partenariats Le savoir Compétences et emploi Bureau de l alphabétisation et des compétences essentielles Fiche de conseils sur la communication orale Le présent outil renferme des conseils

Plus en détail

Libérez-vous d une relation toxique au travail!

Libérez-vous d une relation toxique au travail! Libérez-vous d une relation toxique au travail! Permettez-moi de vous poser ces trois questions : Travaillez-vous avec une personne qui vous fait souvent sortir de vos gonds et qui siphonne votre enthousiasme,

Plus en détail

ENTRETIEN D AUTOCONFRONTATION. Entretien entre Christelle (C) et le technicien informatique expert, David (D)

ENTRETIEN D AUTOCONFRONTATION. Entretien entre Christelle (C) et le technicien informatique expert, David (D) ENTRETIEN D AUTOCONFRONTATION Entretien entre Christelle (C) et le technicien informatique expert, David (D) Durée de l entretien : 14mn C : Alors, est-ce que tu peux d abord te présenter et dire en quoi

Plus en détail

Clé de correction. Test basé sur les normes. Français langue première 6 e année. Communication orale L écoute

Clé de correction. Test basé sur les normes. Français langue première 6 e année. Communication orale L écoute Clé de correction Test basé sur les normes Français langue première 6 e année Communication orale L écoute Printemps 2005 Tous droits réservés 2005, la Couronne du chef du Manitoba représentée par le ministre,

Plus en détail

Et pourtant, pourtant quelle puissance vit en moi, quelle puissance tu as pour moi!

Et pourtant, pourtant quelle puissance vit en moi, quelle puissance tu as pour moi! 1 Lecture : Ephésiens 4 : 17-32 N attristez pas le St Esprit. Bonjour Cher Saint Esprit J ai décidé de prendre ma plus belle plume, plus exactement le clavier de mon ordinateur, pour t écrire une lettre,

Plus en détail

Petit recueil de prières solaires

Petit recueil de prières solaires Petit recueil de prières solaires Un petit mot... d introduction. Ces quelques prières ne sont rien d autre qu un «prêt»... Oui, un prêt. Elles vous sont prêtées... en attendant que vous deveniez capable

Plus en détail

Le livre était sur la table devant nous, ainsi que la théière, les deux tasses et une assiette de tartelettes de Noël aux fruits secs.

Le livre était sur la table devant nous, ainsi que la théière, les deux tasses et une assiette de tartelettes de Noël aux fruits secs. 1 Le livre était sur la table devant nous, ainsi que la théière, les deux tasses et une assiette de tartelettes de Noël aux fruits secs. C était un livre et non pas le manuscrit auquel je m étais attendue

Plus en détail

Réalisation et idée originale : Un produit du programme Stop-tabac.ch :

Réalisation et idée originale : Un produit du programme Stop-tabac.ch : Réalisation et idée originale : Un produit du programme Stop-tabac.ch : Dirigé par : Evelyne Laszlo, Institut de Santé Globale et Université de Genève Réalisation, scénario et production : Hassan & Anne

Plus en détail

Ce livret parle de la plus grande des promesses jamais faites, et de ce que Dieu a fait pour la tenir.

Ce livret parle de la plus grande des promesses jamais faites, et de ce que Dieu a fait pour la tenir. Ce livret parle de la plus grande des promesses jamais faites, et de ce que Dieu a fait pour la tenir. 2 Dieu vous aime et il tient ses promesses. Depuis que Dieu a fait le monde, il a promis de prendre

Plus en détail

Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque!

Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque! 4 Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque! Objectifs : En cette 4 ème catéchèse, nous voulons faire découvrir que, par le baptême, Jésus nous a rassemblé e s dans la communauté

Plus en détail

1. Méthode donneur / receveur )

1. Méthode donneur / receveur ) 1. Méthode donneur / receveur ) Les classes de mots variables invariables donneurs receveurs adverbes conjonctions préposition noms pronoms déterminants verbes adjectifs 2. L accord des verbes avec le

Plus en détail

Mathématiciennes d hier et d aujourd hui (Dans le cadre de la semaine des mathématiques du 12 au 18 mars 2012)

Mathématiciennes d hier et d aujourd hui (Dans le cadre de la semaine des mathématiques du 12 au 18 mars 2012) Mathématiciennes d hier et d aujourd hui (Dans le cadre de la semaine des mathématiques du 12 au 18 mars 2012) La semaine des mathématiques a été l occasion de présenter aux élèves des parcours de mathématiciennes

Plus en détail

WILLIAM C est un cadeau du mariage?

WILLIAM C est un cadeau du mariage? 1 VOITURE C est un cadeau du mariage? Oui. Je l avais repéré dans une animalerie. Je suis allé le voir plusieurs fois, je l ai mis sur la liste de mariage, et et voilà. William, tu pourrais me le garder

Plus en détail

NOM/PRENOM... CLASSE : 4 e.. REMARQUES :.

NOM/PRENOM... CLASSE : 4 e.. REMARQUES :. DEVOIR A LA MAISON Séquence 3 Faire parler des personnages (12/10) NOM/PRENOM..... CLASSE : 4 e.. SOIN :.. / 0,5 NOTE :.. REMARQUES :.. I. Lecture et compréhension. Lis le texte ci-dessous et réponds aux

Plus en détail

CHAOS. Pièce en 14 tableaux de m.

CHAOS. Pièce en 14 tableaux de m. CHAOS Pièce en 14 tableaux de m. 1995 1 TABLEAU 1 L'UNE : Je t'aime. L'AUTRE : Chut... As-tu entendu ce bruit-là? L'UNE : Quel bruit? L'AUTRE : Le même bruit et pratiquement à la même heure. Le bruit de

Plus en détail

FRANÇAIS 3010W sample syllabus

FRANÇAIS 3010W sample syllabus FRANÇAIS 3010W sample syllabus 1 Semaine 1 2 Programme INTRODUCTION - Présentation du cours (voir description du cours sur BB) - Création de groupes de travail pour La Nouvelle Collective - Questionnaire

Plus en détail

28. Projet de lecture

28. Projet de lecture 28. Projet de lecture Extrait d une nouvelle : Jeunes en transit Français 10-2 Cahier de l élève Nom : Jeunes en transit DESCRIPTION DU PROJET Afin de te familiariser avec des jeunes vivant une situation

Plus en détail

PRÉSENTATION DE L EXAMEN

PRÉSENTATION DE L EXAMEN PRÉSENTATION DE L EXAMEN UN NOUVEAU DELF POUR LES SYSTÈMES SCOLAIRES Le DELF scolaire est une version du DELF 1 er degré réservée aux publics en situation scolaire. Il est mis en place à l étranger dans

Plus en détail

Handelsmittelschulen Bern Biel Thun

Handelsmittelschulen Bern Biel Thun Handelsmittelschulen Bern Biel Thun Aufnahmeprüfungen 2009 Datum: Montag, 16. März 2009 Fach: Französisch Lösungen Zeit: 11.00-12.00 (60 Minuten) Gesamtpunktzahl : / 87 NOTE : Kandidat/-in: Name: Vorname:

Plus en détail

Communiquer autrement Pour transformer vos relations professionnelles

Communiquer autrement Pour transformer vos relations professionnelles CONGRÈS DE L ACSQ 2014 Communiquer autrement Pour transformer vos relations professionnelles Manon Deschênes, M.Ps., CRHA Directrice principale Gestion de carrière et psychologie du travail MAI 2014 PLAN

Plus en détail

Transcription de la fin du cours d introduction des fonctions affines et linéaires dans une classe de 3 ème d un collège RAR en 2011

Transcription de la fin du cours d introduction des fonctions affines et linéaires dans une classe de 3 ème d un collège RAR en 2011 Transcription de la fin du cours d introduction des fonctions affines et linéaires dans une classe de 3 ème d un collège RAR en 2011 39 14 1. Professeur : Je vais le faire au tableau. Moi je n ai placé

Plus en détail

LEARNING BY EAR EPISODE

LEARNING BY EAR EPISODE LEARNING BY EAR Filles 10ème épisode Beauté Texte : Zainab Aziz Rédaction : Andrea Schmidt/Christine Harjes/Guy Degen Adaptation : Aude Gensbittel Personnages : Présentateur pour Intro/Outro Bibiy : personnage

Plus en détail

Proposer quelques pistes pour entendre les appels à la réconciliation que propose le texte. Et nous?

Proposer quelques pistes pour entendre les appels à la réconciliation que propose le texte. Et nous? Célébration du Pardon 2 e - 3 e années ACCUEIL Chaque enfant reçoit le texte de St Paul. Et le lit en silence. On leur donne également à chacun un caillou en carton Questions : - Sommes nous d accord avec

Plus en détail

En mai 2010, quelques élèves du club Lecture ont eu la chance de rencontrer l auteur de Littérature Jeunesse Xavier-Laurent PETIT au collège Emmanuel

En mai 2010, quelques élèves du club Lecture ont eu la chance de rencontrer l auteur de Littérature Jeunesse Xavier-Laurent PETIT au collège Emmanuel En mai 2010, quelques élèves du club Lecture ont eu la chance de rencontrer l auteur de Littérature Jeunesse Xavier-Laurent PETIT au collège Emmanuel de Martonne à Laval. Plusieurs clubs Lecture de la

Plus en détail

J annonce! Oyez! Oyez! J écris une petite annonce.

J annonce! Oyez! Oyez! J écris une petite annonce. J annonce! Oyez! Oyez! J écris une petite annonce. Faire ou revoir les exercices des numéros 1, 4, 6 et 8 dans Mon coffre à outils avant de commencer ce projet. FRANÇAIS 20-4 Écriture Nom : Thématique

Plus en détail

14. Projet d écriture

14. Projet d écriture 14. Projet d écriture Affiche publicitaire : Une soirée de magie Français 10-2 Cahier de l élève Nom : Une soirée de magie DESCRIPTION DU PROJET Les deux textes qui sont présentés dans ce projet te donneront

Plus en détail

Exercice supplémentaire A TEXTE et QUESTIONNAIRE

Exercice supplémentaire A TEXTE et QUESTIONNAIRE FRANÇAIS FRA-1032 COMPRÉHENSION EN LECTURE DOMINANTE EXPRESSIVE Exercice supplémentaire A TEXTE et QUESTIONNAIRE NE PAS ÉCRIRE SUR CE DOCUMENT Version de janvier 2005 Rédigé par Claudine Bellefleur Centre

Plus en détail

TEST DE CONNAISSANCES LINGUISTIQES. (Niveaux B et C) COPIE MODÈLE POUR DISTRIBUTION

TEST DE CONNAISSANCES LINGUISTIQES. (Niveaux B et C) COPIE MODÈLE POUR DISTRIBUTION TEST DE CONNAISSANCES LINGUISTIQES (Niveaux B et C) COPIE MODÈLE POUR DISTRIBUTION Voici un modèle réduit des épreuves écrites du test de connaissances destiné aux candidats externes. Le test vous permettra

Plus en détail

être compris de notre entourage.

être compris de notre entourage. La Nature des Mots Puisque nous communiquons avec nos semblables à l aide du langage, nous utilisons des mots. Ceux-ci servent à exprimer nos idées de façon à être compris de notre entourage. Cependant,

Plus en détail

Opinions, faits, sentiments

Opinions, faits, sentiments Opinions, faits, sentiments Les messages que nous recevons, de proches, d adultes, de la télévision, des livres, des journaux sont composés d un ensemble de faits, d opinions et de sentiments. Il n est

Plus en détail

LA MACHINE A TRICOTER (2)

LA MACHINE A TRICOTER (2) LA MACHINE A TRICOTER (2) TEXTE DEPOSE A LA SACD Son utilisation est soumise à l autorisation de l auteur via la SACD Pour plus de précisions et pour obtenir la suite de cet extrait: christian.moriat@orange.fr

Plus en détail

Pistes d animation suggérées

Pistes d animation suggérées Grande compétence : Communiquer des idées et de l information B3 : Remplir et créer des documents B1 : Interagir avec les autres Grande compétence : Rechercher et utiliser de l information A1 : Lire des

Plus en détail

Diplôme d études en langue française. DELF Prim A2. Niveau A2 du Cadre européen commun de référence pour les langues

Diplôme d études en langue française. DELF Prim A2. Niveau A2 du Cadre européen commun de référence pour les langues Diplôme d études en langue française Niveau A2 du Cadre européen commun de référence pour les langues Transcription des documents audio Épreuves collectives Durée Note sur Compréhension de l'oral Réponse

Plus en détail

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau B1. Petits malheurs de la vie quotidienne

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau B1. Petits malheurs de la vie quotidienne ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE Niveau B1 Petits malheurs de la vie quotidienne Le dossier comprend : - une fiche apprenant - une fiche enseignant - un document support Auteurs-concepteurs : Stéphanie Bara,

Plus en détail

Résultats d apprentissage spécifiques Indicateurs de rendement Exemples de référentiels Français maternelle

Résultats d apprentissage spécifiques Indicateurs de rendement Exemples de référentiels Français maternelle Résultats d apprentissage spécifiques Indicateurs de rendement Exemples de référentiels Français maternelle Document d appui en littératie septembre 2015 Dans ce document, le genre masculin est utilisé

Plus en détail

mes m est mets/met mais mets

mes m est mets/met mais mets GRAMMATICAUX DE CATÉGORIES DIFFÉRENTES MES HOMOPHONES M EST METS/MET MAIS METS 1 Homophones grammaticaux de catégories différentes mes m est mets/met mais mets mes : déterminant possessif pluriel, féminin

Plus en détail

Volet : Développement personnel 2.1 Apprendre à apprendre

Volet : Développement personnel 2.1 Apprendre à apprendre F Titre : J apprends à apprendre Activité pouvant servir d amorce au volet développement personnel. Le questionnaire est suivi d une compréhension en lecture et de questions générales. Un livre de référence

Plus en détail

ENTRE LES MURS : Le conseil de discipline

ENTRE LES MURS : Le conseil de discipline ENTRE LES MURS : Le conseil de discipline Réalisation : Laurent Cantet Production : Haut et Court Genre : comédie dramatique Adaptation du livre «entre les murs» de François Bégaudeau, éditions Gallimard

Plus en détail

Les cercles de lecture Les rôles

Les cercles de lecture Les rôles Les cercles de lecture Les rôles Voici cinq rôles utilisés pour les cercles de lecture. Ces rôles peuvent être assignés par l enseignant ou choisis par l élève. Idéalement, chaque élève aura l occasion

Plus en détail

I. COMPRÉHENSION ORALE: TEXTE N 1

I. COMPRÉHENSION ORALE: TEXTE N 1 I. COMPRÉHENSION ORALE: TEXTE N 1 Vous allez entendre le texte deux fois. Avant la première écoute, lisez attentivement les questions. ( 6 min ) Pendant la première écoute ne prenez pas de notes, vous

Plus en détail

Aider les enfants aux prises avec leurs

Aider les enfants aux prises avec leurs Aider les enfants aux prises avec leurs sentiments accueille respecte leurs sentiments. 1. Vous pouvez écouter en silence et avec attention. 2. Vous pouvez accueillir leurs sentiments Eh! Oh! Hum! Je vois.

Plus en détail

Donc voilà mon sujet, j essaie de voir donc ce que vous avez utilisé, et je cherche à savoir aussi pourquoi.

Donc voilà mon sujet, j essaie de voir donc ce que vous avez utilisé, et je cherche à savoir aussi pourquoi. Donc merci d être venu, merci de l occasion, de ton temps, etc, parce que suite donc à ta rédaction, à la présentation, comme je vous ai expliqué fin de l année dernière, que j ai proposé un sujet de communication,

Plus en détail

DISCOURS DIRECT ET INDIRECT

DISCOURS DIRECT ET INDIRECT DISCOURS DIRECT ET INDIRECT Si vous voulez rapporter les paroles de quelqu un, vous pouvez utiliser le discours direct ou le discours indirect (nous n aborderons pas ici le style indirect libre, qui relève

Plus en détail

Correction d énoncés avec compléments de phrases au début ou au sein de la phrase

Correction d énoncés avec compléments de phrases au début ou au sein de la phrase DE PONCTUATION PHRASES AU DÉBUT OU AU SEIN DE LA PHRASE 1 Virgule, ordre des mots et inversion Correction d énoncés avec compléments de phrases au début ou au sein de la phrase En cliquant sur le bouton

Plus en détail

Lettres au Père Noël Idées et suggestions

Lettres au Père Noël Idées et suggestions Lettres au Père Noël Idées et suggestions Un projet assisté de Prof-Inet Septembre à décembre 2000 Il y plusieurs façons de gérer ce projet avec petits et grands. Voici quelques idées et suggestions pour

Plus en détail

Présentation de PHOTOS

Présentation de PHOTOS Mesures de Contraintes Pour me présenter, je suis Alban LANGLOIS, je suis infirmier, je viens des soins somatiques (et ceci a son importance, à mes yeux, pour l expression de mon ressenti) et je suis membre

Plus en détail

Préparation au lancement de la thématique e. (maternelle à la 8 année)

Préparation au lancement de la thématique e. (maternelle à la 8 année) Préparation au lancement de la thématique e (maternelle à la 8 année) Durée: 40 minutes Septembre : la responsabilité Cette préparation peut être faite dans chacune des classes par l animateur/trice pastoral(e)

Plus en détail

Trousse d éducation pour adultes du Recensement

Trousse d éducation pour adultes du Recensement Trousse d éducation pour adultes du Recensement de 2016 Activité 2 : Le processus du recensement Aperçu Dans cette activité, les élèves apprendront le processus à suivre pour remplir le questionnaire du

Plus en détail

ANNEE DE LA MISERICORDE

ANNEE DE LA MISERICORDE Le logo du Jubilé Le logo et la devise, les deux, ensemble, offrent une heureuse synthèse de l Année jubilaire. Dans la devise Misericordiosi come il Padre (tirée de l Évangile de Luc, 6,36) on propose

Plus en détail

EMERVEILLE. Psaume 19

EMERVEILLE. Psaume 19 EMERVEILLE Psaume 19 Cédric Chanson La Colline, le 12 juillet 2015 Soli Deo Gloria 1. S émerveiller, remercier, partager (Faire passer et déguster des morceaux de melon) Comment vous trouvez ce melon?

Plus en détail

«Amis pour la vie» Une comédie de la vie.

«Amis pour la vie» Une comédie de la vie. 1 «Amis pour la vie» Une comédie de la vie. Célia Sam Alexia Amandine Élisa Simon Maureen Distribution modulable Scène I Deux enfants chargés de grands sacs à dos traversent la salle en chantant. Célia,

Plus en détail

Accueillir, faire connaissance

Accueillir, faire connaissance Formation/action de l Institut Catholique de Paris Recension de méthodes et techniques d animation Accueillir, faire connaissance 1. Constitution du groupe 1.1 Jeu «Aveugle et son guide» Des binômes constitués

Plus en détail

IMPROMPTU, SCÈNES DU COURS DE FRANÇAIS

IMPROMPTU, SCÈNES DU COURS DE FRANÇAIS Recherches n 50, D une classe à l autre, 2009-1 IMPROMPTU, SCÈNES DU COURS DE FRANÇAIS Marylène Constant IUFM Nord Pas-de-Calais, université d Artois Quentin est élève en première S dans un lycée lillois.

Plus en détail

Communication avec ses pair-e-s

Communication avec ses pair-e-s Communication avec ses pair-e-s Atelier de formation SPPE 21 mai 2007 Nathalie Junod & Marianne Aerni Plan Argumenter Convaincre Négocier Questionner et débattre Déroulement atelier Partie théorique (I)

Plus en détail

LIN3710 Devoir 2 La structure argumentale

LIN3710 Devoir 2 La structure argumentale LIN3710 Devoir 2 La structure argumentale Dû le 8 février 2012 Ce devoir a l air long, mais vos réponses ne devraient pas l être. Prenez du temps pour bien penser sur ces questions, et répondez-y de la

Plus en détail

Le Portable. Xavier Boissaye

Le Portable. Xavier Boissaye Le Portable Xavier Boissaye L acteur entre en scène s appuyant sur une béquille, la jambe plâtrée. «Quand je pense qu il y en a.» (bruit de portable) L acteur prend son appareil dans sa poche et se tourne

Plus en détail

La concordance des modes

La concordance des modes DES TEMPS L EMPLOI CONCORDANCE DU MODE DANS LA SUBORDONNÉE DES TEMPS RELATIVE 1 La concordance des modes La concordance des modes L emploi du mode dans la subordonnée relative RAPPEL : LA SUBORDONNÉE RELATIVE

Plus en détail

COMMENT CORRIGER UN TRAVAIL

COMMENT CORRIGER UN TRAVAIL COMMENT CORRIGER UN TRAVAIL La méthode de correction expliquée ici s applique à la correction des erreurs de français signalées dans un texte. L étudiant, à travers la correction de son travail, doit être

Plus en détail

C Projet de lecture FLA 30-2. Poésie et chanson : À mon image. Cahier de l élève. Nom :

C Projet de lecture FLA 30-2. Poésie et chanson : À mon image. Cahier de l élève. Nom : C Projet de lecture Poésie et chanson : À mon image FLA 30-2 Cahier de l élève Nom : À mon image DESCRIPTION DU PROJET Tu vas lire quelques poèmes et chansons portant sur différents sujets. Tu devras

Plus en détail

Rentrer à l université L histoire de Malaika / épisode 04

Rentrer à l université L histoire de Malaika / épisode 04 Learning by Ear Travail et éducation Rentrer à l université L histoire de Malaika / épisode 04 Auteur: Njoki C. Muhoho Rédaction: Maja Dreyer Traduction : Julien Méchaussie Adaptation : Sandrine Blanchard

Plus en détail

Ma catastrophe adorée

Ma catastrophe adorée Mathieu Lindon Ma catastrophe adorée P.O.L 33, rue Saint-André-des-Arts, Paris 6e «L amour, vous savez, grâce auquel échouent les conspirations des méchants, par qui les héros vivent leurs plus belles

Plus en détail

processus PRÉLECTURE LECTURE lecture conseil scolaire de district catholique centre- sud

processus PRÉLECTURE LECTURE lecture conseil scolaire de district catholique centre- sud guide des processus lecture PRÉLECTURE mprendre lire pour l de la conseil scolaire de district catholique LECTURE centre- sud Ce guide contient des conseils et des renseignements pour t aider à produire

Plus en détail

Le droit à la santé ORGANISATION MONDIALE DE LA SANTE

Le droit à la santé ORGANISATION MONDIALE DE LA SANTE Le droit à la santé ORGANISATION MONDIALE DE LA SANTE AVANT-PROPOS La possession du meilleur état de santé qu il est capable d atteindre constitue l un des droits fondamentaux de tout être humain. Pourtant,

Plus en détail

Ressource en communication orale

Ressource en communication orale Convaincre un public de son point de vue Ressource en communication orale Lancer une invitation Prendre part à une entrevue Présenter une marche à suivre Participer à un jeu de détecteur de mensonges Décrire

Plus en détail

La dictée à l adulte. Thierry Martin (IEN Castres) & Geneviève Gout (CPAIEN Castres) Frédéric Chabbert ( MAI Castres)

La dictée à l adulte. Thierry Martin (IEN Castres) & Geneviève Gout (CPAIEN Castres) Frédéric Chabbert ( MAI Castres) La dictée à l adulte Thierry Martin (IEN Castres) & Geneviève Gout (CPAIEN Castres) Frédéric Chabbert ( MAI Castres) SPECIFICITE DE L ECRIT Une hiérarchie d informations différente : Oral «moi tu sais!

Plus en détail

La naissance. Fleur de Lune. Texte : Cécile Galliot. Créatrice de Fleur de Lune. Illustrations : Aquarelles de Claude Albanèse

La naissance. Fleur de Lune. Texte : Cécile Galliot. Créatrice de Fleur de Lune. Illustrations : Aquarelles de Claude Albanèse La naissance Texte : Cécile Galliot Créatrice de Fleur de Lune de Fleur de Lune Illustrations : Aquarelles de Claude Albanèse http://prenomino.voila.net/ Bonjour! Je m appelle Tortillon. Tortillon, l'escargot.

Plus en détail

Le coin naturo. Lice onzales

Le coin naturo. Lice onzales Le coin naturo bioattitude.nc! A G Lice onzales «! ne plus subir mais vivre pleinement sa vie d a n s l e p o s i t i f e t l expérimentation de tout ce qui nous arrive et de tout ce que l on ressent!»

Plus en détail

Une enquête de l inspecteur Copeland

Une enquête de l inspecteur Copeland Une enquête de l inspecteur Copeland De Mélissa, Nigel et Kenza (5 ème 7) L enquêteur Patrick Copeland, policier à Alès, était tranquillement assis dans son fauteuil en train de regarder «Enquêtes Criminelles»

Plus en détail

Communication non-violente et médiation. Étienne Godinot 04.06.2014

Communication non-violente et médiation. Étienne Godinot 04.06.2014 Communication non-violente et médiation Étienne Godinot 04.06.2014 La communication non-violente et la médiation Sommaire 1 - La communication non-violente Qu est ce que la CNV? Définition, rôle Une démarche

Plus en détail

Découvrez l univers des piles avec nous!

Découvrez l univers des piles avec nous! Découvrez l univers des piles avec nous! Bonjour, c est moi Recharge! Aujourd hui, toi et moi allons en apprendre plus sur la vie des piles. Voici mon père! Des usines, des compagnies Voici, le chemin

Plus en détail

Indications pédagogiques E1 / 43

Indications pédagogiques E1 / 43 à la Communication Objectif général Indications pédagogiques E1 / 43 E : APPRECIER UN MESSAGE Degré de difficulté 1 Objectif intermédiaire Objectif opérationnel Pré-requis Nombre d exercices proposés 4

Plus en détail

ACTIVITÉ 1 : compréhension orale

ACTIVITÉ 1 : compréhension orale 5 TÉLÉSIMULATION ÉCHO A2 - LEÇON 5 «ON SE RETROUVE!» Objectifs : Prendre contact avec une personne francophone / Parler de son pays, de ses modes de vie et comportements Points de langue : Utiliser des

Plus en détail

L orthophonie en déficience auditive clientèle adulte

L orthophonie en déficience auditive clientèle adulte L orthophonie en déficience auditive clientèle adulte Pourquoi interpeller une orthophoniste? Au service des personnes ayant une déficience physique Il est important de mentionner que le contenu de cette

Plus en détail

I. Le déterminant Il détermine le nom. Le déterminant indique le genre, le

I. Le déterminant Il détermine le nom. Le déterminant indique le genre, le I. Le déterminant Il détermine le nom. Le déterminant indique le genre, le nombre et le degré de détermination du nom. 1. L article le, la, les, l, d, au, aux, du, des, un, une, des, du, de l, de la, des.

Plus en détail

«Ke C Bo» La correspondance entre George Sand et Alfred de Musset 1833-1835 Version SMS, retranscrite textuellement

«Ke C Bo» La correspondance entre George Sand et Alfred de Musset 1833-1835 Version SMS, retranscrite textuellement Scott Carpenter Carleton College, Minnesota (USA) scarpent@carleton.edu «Ke C Bo» La correspondance entre George Sand et Alfred de Musset 1833-1835 Version SMS, retranscrite textuellement Paris, le 23

Plus en détail

Laurent et Julie arrivent à la maison ; leur mère est au téléphone.

Laurent et Julie arrivent à la maison ; leur mère est au téléphone. Scène 1 Laurent et Julie arrivent à la maison ; leur mère est au téléphone. MME GRIMAUD LAURENT JULIE Oui, tante Odile. C est vrai, je Oui, oui, bien sûr Je sais, mais ce n est pas toujours facile Non

Plus en détail

Avant de commencer ma nouvelle aventure

Avant de commencer ma nouvelle aventure J Avant de commencer ma nouvelle aventure e me nomme Marie-Paillette mais tout le monde m appelle Marie-P, heureusement! Je déteste ce prénom étrange que mes parents m ont donné à cause de mes yeux brillants.

Plus en détail

La Servante du Seigneur

La Servante du Seigneur JEAN-LOUIS FOURNIER La Servante du Seigneur STOCK J ai égaré ma fille. Je suis retourné à l endroit où je l avais laissée, elle n y était plus. J ai cherché partout. J ai fouillé les forêts, j ai sondé

Plus en détail

LES PÈRES : ANALYSE DE DEUX PUBLICITÉS

LES PÈRES : ANALYSE DE DEUX PUBLICITÉS REPRÉSENTATIONS SEXUÉES DANS L'AUDIOVISUEL REPRÉSENTATIONS SEXUÉES DANS L'AUDIOVISUEL REPRÉSENTATIONS SEXUÉES ET STÉRÉOTYPES DANS L IMAGE LES PÈRES : ANALYSE DE DEUX PUBLICITÉS FICHE EXERCICE // PUBLICITÉ

Plus en détail

Reprenez vos pouvoirs pour devenir Créateur de votre Vie

Reprenez vos pouvoirs pour devenir Créateur de votre Vie Reprenez vos pouvoirs pour devenir Créateur de votre Vie Reprendre vos pouvoirs, c est en fait reconnaître les capacités que votre divin Créateur vous a données à votre naissance. Tout être humain est

Plus en détail

Les jeunes dans le move : actualité de leurs déplacements.

Les jeunes dans le move : actualité de leurs déplacements. Les jeunes dans le move : actualité de leurs déplacements. Une enquête comparative Lyon-Montréal Nathalie Ortar, Claudio Ribeiro, Stéphanie Vincent-Geslin Julie-Anne Boudreau, Pascal Pochet, Louafi Bouzouina,

Plus en détail

Dire l essentiel. Je fais un chèque. Je crée un dépliant.

Dire l essentiel. Je fais un chèque. Je crée un dépliant. Dire l essentiel. Je fais un chèque. Je crée un dépliant. Faire ou revoir les exercices des numéros 2, 5 et 6 dans Mon coffre à outils avant de commencer ce projet. FRANÇAIS 10-4 Écriture Nom : Thématique

Plus en détail

EN JESUS, LA PROMESSE SE REALISE

EN JESUS, LA PROMESSE SE REALISE Célébration pour le temps de Noël. Avent. Le Messie attendu. EN JESUS, LA PROMESSE SE REALISE Objectif : Ensemble, enfants et adultes, se rappellent la longue histoire de la tendresse de Dieu pour les

Plus en détail