La stratégie de distribution de Best Western : marque forte et présence multicanaux

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La stratégie de distribution de Best Western : marque forte et présence multicanaux"

Transcription

1 STÉPHANE GAUTHIER La stratégie de distribution de Best Western La stratégie de distribution de Best Western : marque forte et présence multicanaux STÉPHANE GAUTHIER DIRECTEUR COMMERCIAL ET MARKETING BEST WESTERN FRANCE Best Western est aujourd hui la marque d hôtel la plus répandue dans le monde, avec plus de hôtels répartis dans plus de 86 pays. Chaque hôtel membre de la chaîne est un hôtel indépendant, actionnaire de la coopérative Best Western du pays auquel il est rattaché. Best Western est donc un prestataire de services qui affilie des hôtels sous sa marque aux conditions suivantes : respect d un cahier des charges qualité au travers d un contrôle annuel ; positionnement 3 ou 4 étoiles ; minimum de 20 chambres ; situation stratégique au cœur des villes ou de lieux touristiques reconnus. CAHIER ESPACES 71 décembre 2001 La distribution touristique 13

2 Opérateurs : les rapports de force sont en train d'évoluer Prestataires : les stratégies multicanaux s imposent plus que jamais En contrepartie d une cotisation annuelle, Best Western délivre un panel de services à la disposition des adhérents. Best Western est certainement, en termes de service, la plus intégrée des chaînes volontaires et le cœur de l activité de la chaîne concerne la promotion et la commercialisation des hôtels : une centrale de réservation mondiale connectée à tous les GDS (1 500 agents de réservation et 12 millions d appels par an) + site internet marchand ; une force de vente de 80 commerciaux en Europe, répartis dans les bureaux nationaux la promotion de la marque au travers de salons et événements professionnels ; des campagnes de publicité nationales et mondiales ; un programme marketing adapté à chaque segment de clientèle ; un programme de cartes de fidélité, avec 1,5 million de porteurs ; la diffusion de 1,7 million de guides à travers le monde ; une centrale d achat comptant 130 fournisseurs référencés ; des services personnalisés : édition de brochures, assistance juridique, communication Aujourd hui, la force d une chaîne comme Best Western est, alors que le marché des groupes hôteliers se concentre et que le nombre de marques se multiplie ce qui est source de confusion pour le consommateur, d avoir la capacité de garder son indépendance et son autonomie financière du fait de sa structure coopérative. La philosophie de la chaîne, qui est de servir et de rester proches de nos membres qui sont nos actionnaires, nous oblige à une forte réactivité aux changements et aux évolutions des marchés en créant et en adaptant nos outils marketing. Ainsi, la centrale de réservation de Best Western est l une des plus puissantes au monde, générant plus de 750 millions de dollars de chiffre d affaires. UN STRATÉGIE DE MARQUE FORTE Les outils de réservation, aussi sophistiqués qu ils soient, ne peuvent être optimisés sans une stratégie de marque forte. Best Western est une véritable marque qui existe depuis cinquante-cinq ans aux États-Unis et trente ans en France. C est l une des marques de chaînes d hôtels le plus connues au monde. C est ce capital extraordinaire que chaque hôtel et chaque bureau affilié doit exploiter, développer et protéger. Best Western reste très attentif aux évolutions rapides et permanentes des nouveaux circuits de distribution dans l industrie du tourisme, et ce afin de faire les bons choix stratégiques et technologiques sans dévaluer la marque et sans affaiblir les stocks de chambres. Le parti pris de Best Western, bientôt rejoint par d autres grandes chaînes mondiales, a été d investir très tôt sur les développements technologiques des outils de réservation et de mise à disposition des chambres, pour nos distributeurs comme pour nos clients finaux. Créé en 1996, est ainsi aujourd hui le premier site marchand de vente de chambre en ligne dans le monde, avec plus de 110 millions de dollars de chiffres d affaires en La distribution des voyages et des chambres d hôtels n a pas échappé aux révolutions nées de l effervescence de l explosion d internet et du formidable gisement d idées nouvelles des start-up. Aujourd hui, peu ont survécu mais les sites et systèmes restant sur le marché sont des acteurs majeurs du tourisme dans le monde et l objet de toutes les convoitises. Très tôt, Best Western a souhaité protéger sa marque face aux tentations des distributeurs en ligne, discounters ou autres supermarchés du voyage. En effet, quel fabricant de yaourts risquerait aujourd hui de voir ses produits distribués sous sa marque 20 à 50 % moins cher par un hypermarché spécialiste du discount? Il préférera vendre les mêmes produits en marque cachée, dans ce cas la marque du distributeur. La distribution en marque cachée dans l hôtel- 14 La distribution touristique décembre 2001 CAHIER ESPACES 71

3 STÉPHANE GAUTHIER La stratégie de distribution de Best Western lerie n est pas totalement réalisable, puisqu au final le consommateur découvrira la marque de l hôtel dans lequel il dormira. Comment peut-il par la suite garder le même capital confiance dans cette marque qu il aura toujours l impression d acheter trop cher en appelant la centrale de réservation de la chaîne? UNE STRATÉGIE DE PRÉSENCE MULTICANAUX Un enjeu majeur de la distribution est la maîtrise du stock de chambres (room inventory) mis à la disposition des consommateurs, directement ou via les distributeurs (TO, agences, sites de voyages ). Les distributeurs en ligne demandent du stock directement aux hôtels (allottements) dont le volume et les tarifs sont ajustables sur leur propre système extranet. Ainsi ces stocks sortent des systèmes de réservation de Best Western pour être distribués, souvent moins chers, par les agences de voyages du net. N oublions pas toutefois que la part des réservations centralisées par une chaîne comme Best Western pour un hôtel représente 20 % en moyenne de son chiffre d affaires. Les distributeurs ou les clients finaux n utilisent pas forcément les systèmes mis à leur disposition par Best Western pour réserver un hôtel. Ils le font directement par fax et par téléphone, et là encore la marque joue un rôle majeur dans la décision du client pour le choix de son hôtel. Best Western a choisi de contraindre les plus gros distributeurs de chambres d hôtels (Worldres et Expedia par exemple) à venir se connecter directement sur ses systèmes de réservation, moyennant une commission réduite à 5 % ; cela lui permet de garder ainsi la maîtrise des stocks de chambres et de l exploitation de la marque. Ce choix permet à l hôtelier de préserver ses marges et à la chaîne d offrir une vraie cohérence tarifaire à ses consommateurs. Distribution des voyages d affaires Bien que récente, la distribution des voyages d affaires est aujourd hui de plus en plus structurée aux travers de canaux relativement bien identifiés : les réseaux d agences de voyages d affaires : Havas Voyage-American Express, CarlsonWagonlit, BTI, Rosenbluth Véritables spécialistes des entreprises, ces structures développent des services adaptés à leurs besoins : programme hôtelier dédié avec sollicitation, négociation et consolidation tarifaire ; agents de réservation au sein de l entreprise (implants) ; facturation centralisée, édition de statistiques ; audit de la politique voyages et recommandations ; développement de système personnalisé de réservation sur internet ; les agences de voyages d affaires sur internet Egencia, Runaworld proposent un service complet aux petites et moyennes entreprises qui souhaitent structurer leurs dépenses de déplacement : site web personnalisé aux couleurs de l entreprise ; édition de statistiques par voyageur, par type de dépense ; tarifs négociés : aérien, hôtels, location de voitures ; réservation en ligne et call center. 90 % des réservations d hôtels en provenance des systèmes utilisés par ces intermédiaires transitent par les GDS, ce qui ne doit pas faire oublier la partie immergée de l iceberg : une moyenne de 60 à 70 % des réservations dans les entreprises échappe à ces structures pour être faites directement à l hôtel, par téléphone le plus souvent. Il reste compliqué pour une entreprise de faire respecter une politique voyages tant les habitudes prises en la matière restent fortes. CAHIER ESPACES 71 décembre 2001 La distribution touristique 15

4 Opérateurs : les rapports de force sont en train d'évoluer Prestataires : les stratégies multicanaux s imposent plus que jamais Évolution de la répartition des canaux de réservation La tendance depuis cinq ans est claire, la distribution électronique via le net prend une part de plus grande chaque année et devient une véritable source de réservation (cf. tableau). Phénomène rapide est irréversible, les call centers sont de moins en moins utilisés et Best Western ferme à la fin 2001 deux centres d appels nord-américains, à Wichitta et à Flagstaff. Ces fermetures sont le fruit d un constat et ont été confortées par une étude demandée à KPMG Tourisme en mars 2001 : la tendance est claire, la vente de chambre d hôtels sur le web ne fera qu augmenter, diminuant l utilisation des numéros d appel gratuits (numéros verts, toll free numbers) et des réservations par téléphone. Paradoxe du web, les agences de voyages en ligne sont toutes contraintes, quant à elles, d ouvrir et/ou agrandir leur call center pour mieux répondre aux besoins de leurs clients, demandeurs d un contact et d un conseil téléphonique. Une chambre d hôtel devient un produit facile à réserver en ligne grâce à la notion Tableau 1 Origine des réservations centralisées dans les hôtels français Best Western Téléphone 54 % 51 % 46 % GDS 41 % 39 % 39 % Internet 5 % 10 % 15 % de marque, qui permet au client d être instantanément rassuré sur la qualité et les prestations d un établissement en voyant simplement sa photo sur un site. C est encore une fois la marque qui fait vendre et c est pourquoi les distributeurs off et on line ont besoin de marques fortes pour rassurer les clients. Que dire alors des GDS qu on croyait morts à l arrivée d internet et de la désintermédiation de la distribution? Il est vrai que les écrans et manipulations GDS faisaient office de préhistoire face à la convivialité et souplesse du web. Mais c était oublier l exhaustivité de l offre à laquelle ils donnent accès: 95 % des compagnies aériennes dans le monde ; 80 % des chaînes hôtelières ; 95 % des loueurs de voitures ; le rail, la croisière, l assurance voyages Le stock, les tarifs et la confirmation en temps réel de 80 % de l offre touristique mondiale. Aucun site ne peut rivaliser aujourd hui sauf ceux qui sont connectés aux moteurs de réservation GDS! Ainsi, aujourd hui, sur les dix premiers sites de ventes de voyages en ligne au monde, huit appartiennent aux GDS. Ce sont bien les GDS qui sont les leaders du voyage sur le web. Parallèlement, les agents de voyages subissent depuis trois ans une période extrêmement difficile et sont les grands perdants de cette nouvelle donne. Si aujourd hui plus de la moitié des réservations centralisées proviennent des agents de voyages, seuls les gros réseaux (Carlson Wagonlit, Havas Voyages, American Express, BTI ) et les agences spécialisées (par destination, par exemple) continuent de progresser. L environnement des GDS évolue grâce aux nouvelles technologies et devient de plus en plus convivial, permettant de réserver de plus en plus de produits en toute fiabilité. Le coût pour l hôtel de ce média n est pas neutre (de 3 à 5 $ par réservation), mais parfois équivalent, si l on n y prend pas gare, aux coûts d une réservation par internet (multiplication des intermédiaires) ou même d une réservation directe à l hôtel traitée manuellement! 16 La distribution touristique décembre 2001 CAHIER ESPACES 71

5 STÉPHANE GAUTHIER La stratégie de distribution de Best Western En Amérique du Nord, nous constatons une plus grande adaptation des salariés à une politique voyages strictes : chez Fedex, par exemple, 100 % des déplacements sont achetés chez un fournisseur référencé, les notes de frais ne suivant pas cette procédure n étant pas remboursées. Distribution des voyages loisirs Dans le domaine des loisirs, les canaux de distribution sont plus complexes, avec des intermédiaires plus nombreux, qu internet n a pas forcément éliminés : les réceptifs. Fournisseurs des TO, ils contractent directement avec les hôtels sur une base tarifaire de 5% à 10% des tarifs Fit (full inclusive tour). Ils sont au début de la chaîne de distribution des voyages. Plus les pays qu ils fournissent sont lointains, plus le réceptif a de la valeur ajoutée ; ainsi les réceptifs asiatiques sont aujourd hui incontournables pour travailler avec le Japon par exemple. Les réservations sont faites directement à l hôtel, on request ou parfois avec un allotement ; les tour-opérateurs. Dinosaures de la distribution, leur fonctionnement n a pas tellement changé depuis de nombreuses années. Ils éditent une à deux brochures par an en contractant directement avec les hôteliers (allotements, tarifs FIT et date de rétrocession) et utilisent les agences de voyages pour leur distribution. Les réservations se font par fax, téléphone ou . Les contraintes d une programmation rigide publiée un an à l avance sont compensées par une programmation rentable sur des destinations sûres, générant un volume important de réservation. Ces TO s adaptent aux évolutions des marchés en élargissant leur offre avec des brochures à thème plus spécifique : thalassothérapie, ski, lacs et montagnes Très peu se diversifient sur le web car ils s y brûleraient les ailes : leurs distributeurs, les agences de voyages ne toléreraient pas d être ainsi court-circuitées ; les agences de voyages classiques. Relais des TO, trop peu d agences s aventurent dans le sur mesure en vendant un séjour à la carte avec des réservations d hôtels et d avions séparés par exemple. Le voyageur touriste aime encore bien le tout-compris et le clef en main. C est internet qui va susciter de nouvelles offres sur un marché laissé à l abandon par les agences traditionnelles, faute de rentabilité. Les GDS restent l outil favori de réservation des agences de voyages. Peu coûteux, rapides et fiables, les quatre systèmes existants équipent 95 % des agences dans le monde. La réservation d un hôtel sur les GDS est récente (1996) et le potentiel de développement réel : chaque année, les segments des hôtels augmentent en moyenne de 20 %, les agences sont de mieux en mieux formées et trouvent dans la réservation d un hôtel une rémunération (commission de 10 %) tout à fait compétitive par rapport à l aérien ; les sites internet. Trois catégories se distinguent aujourd hui sur le web : agences de voyages sur internet : Expedia, Travelocity, Lastminute. Agences de voyages virtuelles, elles proposent toute l offre classique d un agent de voyages : revente de forfaits TO, location de voitures, chambre d hôtels, croisières, assurances, rail. 80 % de ces sites utilisent des moteurs GDS pour leur réservation, l internaute réservant directement dans les GDS quand il fait une réservation en ligne. Certaines ont une production TO maison, comme travelprice.com, sur des courts séjours ou des promotions vendues en dernière minute. Seules 5 à 10 % des ventes de ces sites sont faites en ligne, 90 % des autres ventes passant par le téléphone au travers de centres d appel. Plus de 60 % de leurs ventes sont de dernière minute (une semaine avant le départ) et les paniers moyens d achat sont similaires à ceux d une agence traditionnelle (entre et FF). Chaque hôtel peut CAHIER ESPACES 71 décembre 2001 La distribution touristique 17

6 Opérateurs : les rapports de force sont en train d'évoluer Prestataires : les stratégies multicanaux s imposent plus que jamais proposer directement des packages courts séjours et des promotions d invendus, le média utilisé par ces agences pouvant favoriser la vente de dernière minute. Cependant, le web ne fait pas de miracle et une chambre même à 50 % dans le centre de la France, au mois de novembre, reste difficile à vendre! Best Western veille à la mise en avant de sa marque sur ces sites à chaque fois qu un hôtel y est programmé ; sites de ventes aux enchères inversées, tel Priceline. Proposez un prix, une date et une destination, si le moteur trouve une prestation correspondant à votre demande, vous devez l acheter. Les produits sont tous vendus en marque cachée, l internaute sait quand il reçoit son billet quelle compagnie il va prendre, il ne le sait pas avant. Ces modèles sont basés sur un marketing de prix où le produit acheté est accessoire ; ils fonctionnent avec des moteurs GDS ; moteurs et portails de réservation hôteliers : Worldres, Travelweb. Ce sont des spécialistes de la réservation hôtelière, avec leur propre technologie. Ils passent des contrats d affiliation avec des sites partenaires qui leur ramènent du trafic, des réservations, donc des commissions (5 % pour les hôtels Best Western). Ils viennent directement se connecter aux systèmes de réservation des grandes chaînes mondiales à l aide de switchs élaborés par Pegasus ou Cisco. Être membre d une chaîne comme Best Western permet à un hôtel d être automatiquement distribué par ces poids lourds de la réservation électronique ; grossistes et consolidateurs, tels Hoteldiscount, Travelscape Ces sites sont des spécialistes du tour-operating sur le web. Ils demandent des tarifs FIT et des allottements, mais autorisent que ces deux paramètres varient dans le cours de l année en fonction de l occupation de l hôtel. Ces TO modernes veulent profiter des techniques de yield management des hôtels et proposer ainsi le meilleur tarif disponible à la vente à leur client. Ils gèrent les stocks de chambres directement dans leur système, sans passer par les centrales des chaînes. Chaque hôtel accède par un extranet aux systèmes de ces sites et gère ses allotements et tarifs comme il le fait dans le logiciel de réservation de Best Western. Dans le partenariat avec ces grossistes, une chaîne comme Best Western doit valider la cohérence des tarifs donnés (parité tarifaire avec la centrale de réservation) et protéger sa marque dans la diffusion des offres de ses adhérents. Le risque de la multiplication de ses canaux de distribution est de multiplier les tarifs et la disponibilité proposés par un même hôtel, pour une même chambre à la même période. À l avenir, les nouvelles technologies et internet doivent aboutir à une certaine forme de désintermédiation de la distribution touristique ( directement du producteur au consommateur ). Les professionnels intermédiaires du tourisme vont évoluer pour augmenter la valeur ajoutée de leur service et laisser ainsi les réservations plus simples se faire directement. Les systèmes de commissionnement doivent aussi évoluer vers la rationalisation, en éliminant certains intermédiaires et en permettant à chaque hôtel de proposer une chambre au meilleur tarif disponible en temps réel à n importe quel client. L ing et autres outils marketing du web vont permettre aux chaînes hôtelières d accélérer leurs actions BtoC pour mieux connaître le client final et le fidéliser. L exploitation des stocks de chambre va devenir un enjeu majeur dans la distribution traditionnelle et électronique, rien ne sert d avoir un bon prix si vous n avez pas de chambres à vendre! Les chaînes hôtelières doivent être inventives, innovantes et à la pointe du marketing pour pouvoir convaincre leurs propres hôtels de leur confier la plus grande partie de leur stock de chambres. 18 La distribution touristique décembre 2001 CAHIER ESPACES 71

Mettre en pratique sa politique tarifaire par reservit, solutions de réservations hôtelières. Ateliers du CRT 09/04/2015

Mettre en pratique sa politique tarifaire par reservit, solutions de réservations hôtelières. Ateliers du CRT 09/04/2015 Mettre en pratique sa politique tarifaire par reservit, solutions de réservations hôtelières Ateliers du CRT 09/04/2015 Quelques informations sur la société Interface Technologies (IT), société créée en

Plus en détail

Les différents systèmes de réservation en ligne. Tour d horizon

Les différents systèmes de réservation en ligne. Tour d horizon Les différents systèmes de réservation en ligne Tour d horizon La r-é-volution des destinations Client Univers de la promotion Conquérir les clients Séduction Information Relation Achat Univers de l organisation

Plus en détail

Les différents systèmes de réservation en ligne. Tour d horizon

Les différents systèmes de réservation en ligne. Tour d horizon Les différents systèmes de réservation en ligne Tour d horizon le web, un média de communication incontournable Et plus encore le média de communication du tourisme Le marché du voyage en ligne pèse 93,8

Plus en détail

L industrie du voyage Glossaire des termes

L industrie du voyage Glossaire des termes L industrie du voyage Glossaire des termes Accompagnateur, guide touristique, directeur touristique : Personne travaillant habituellement pour un voyagiste qui accompagne un groupe tout au long de son

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE 2013

DOSSIER DE PRESSE 2013 APPLICATOUR PRESENTE VIA SYSTEM, LA TECHNOLOGIE AU SERVICE DES PRODUCTEURS DE VOYAGES DOSSIER DE PRESSE 2013 Contact Presse : Tika Media Caroline Melin 80 rue Belgrand 75020 Paris 06 61 14 63 64 01 40

Plus en détail

Comportement Web des touristes québécois

Comportement Web des touristes québécois Comportement Web des touristes québécois Faits saillants - Mai 2011 Sondage Ipsos Descarie Réseau de veille en tourisme En partenariat avec le ministère du Tourisme du Québec Le sondage concernant le comportement

Plus en détail

L expansion du marché du e-tourisme sous l effet de nouveaux acteurs

L expansion du marché du e-tourisme sous l effet de nouveaux acteurs L expansion du marché du e-tourisme sous l effet de nouveaux acteurs Jean-François Crola* La France compte plus de 31 millions d internautes au 1 er janvier 2008, dont plus des deux tiers ont procédé à

Plus en détail

Communiquer sur le web Vendre en ligne. Mode d emploi du diaporama en ligne :

Communiquer sur le web Vendre en ligne. Mode d emploi du diaporama en ligne : intro Internet e-tourisme Exemples Projet de site hébergement référencement Vendre E-tourisme Communiquer sur le web Vendre en ligne Mode d emploi du diaporama en ligne : Pour faire avancer les animations

Plus en détail

La distribution multicanal

La distribution multicanal Les opérateurs traditionnels s emparent du multicanal La distribution multicanal Réalité, enjeux et perspectives F L O R E N C E C I O M E I Consultante, fondatrice d ADhoc Tourisme [florence.ciomei@club-internet.fr]

Plus en détail

La consolidation de l industrie aérienne entraîne-t-elle une hausse des prix pour les entreprises?

La consolidation de l industrie aérienne entraîne-t-elle une hausse des prix pour les entreprises? La consolidation de l industrie aérienne entraîne-t-elle une hausse des prix pour les entreprises? L industrie du transport aérien est connue pour la volatilité du prix des billets. Ce phénomène peut rendre

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Le réseau social des professionnels du tourisme en Méditerranée. Rejoignez la communauté Travel In Med! Communiquez Recherchez

DOSSIER DE PRESSE. Le réseau social des professionnels du tourisme en Méditerranée. Rejoignez la communauté Travel In Med! Communiquez Recherchez DOSSIER DE PRESSE Le réseau social des professionnels du tourisme en Méditerranée Communiquez Recherchez Echangez Apprenez Comparez Informez Rejoignez la communauté Travel In Med! Travel In Med pourquoi?

Plus en détail

SOLUTIONS DE COMMERCIALISATION WEB POUR LES INSTITUTIONNELS

SOLUTIONS DE COMMERCIALISATION WEB POUR LES INSTITUTIONNELS SOLUTIONS DE COMMERCIALISATION WEB POUR LES INSTITUTIONNELS Des études datant de quelques années montraient déjà un phénomène dans le comportement des internautes et cela perdure. A la question «pour préparer

Plus en détail

DÉGRIFTOUR OU LA RÉUSSITE D UNE AGENCE DE VOYAGE VIRTUELLE

DÉGRIFTOUR OU LA RÉUSSITE D UNE AGENCE DE VOYAGE VIRTUELLE DÉGRIFTOUR OU LA RÉUSSITE D UNE AGENCE DE VOYAGE VIRTUELLE Pierre Alzon Directeur général, Dégriftour Le rapprochement Dégriftour/Lastminute.com En août 2000, Dégriftour a rejoint le groupe Lastminute.com.

Plus en détail

WORLDHOTELS, en résumé

WORLDHOTELS, en résumé WORLDHOTELS, en résumé Nom de la société: WORLD HOTELS AG Date de création: 1970 Profil de la société: WORLDHOTELS est une collection exclusive d hôtels indépendants parmi les plus singuliers du monde.

Plus en détail

Mercredi 9 février 2011 Ateliers METIERS

Mercredi 9 février 2011 Ateliers METIERS Mercredi 9 février 2011 Ateliers METIERS Barcamp webmasters Webmasters, la technologie progresse de façon exponentielle dans un environnement marketing en perpétuel mutation. Que vous soyez technicien

Plus en détail

ctivateur d ffaires Franchisés & Investisseurs

ctivateur d ffaires Franchisés & Investisseurs ctivateur d ttractivité d un réseau en mouvement Une nouvelle direction n En 2015, AKENA hôtels se réinvente. L arrivée d une nouvelle direction impulse un nouveau projet d entreprise, avec la mise en

Plus en détail

Techniques touristiques

Techniques touristiques Techniques touristiques Frédéric Balot Professeur certifié d Hôtellerie-Tourisme en BTS Tourisme et licence professionnelle Hôtellerie-Tourisme Monica Bellet Formatrice en BTS Tourisme et licence professionnelle

Plus en détail

Garantir le bon déroulement d un séjour : une profession réglementée.

Garantir le bon déroulement d un séjour : une profession réglementée. Agent de Voyages Rome G1303 1 Le métier Le métier : Agent de voyage Recevoir le client, le conseiller, conclure une vente en réglant toutes les formalités nécessaires tel est l objectif de l agent de voyages.

Plus en détail

COMMENT CONDUIRE SON PROJET DE SITE WEB?

COMMENT CONDUIRE SON PROJET DE SITE WEB? COMMENT CONDUIRE SON PROJET DE SITE WEB? Lorraine Pour être efficace, un site web doit être réfléchi et en adéquation avec la stratégie de l entreprise. Cette notice présente les différentes possibilités

Plus en détail

Chap 12 : Le prix. I. La fixation du prix dans les unités commerciales. A. Les étapes. 1. La prise en compte de l objectif de l enseigne

Chap 12 : Le prix. I. La fixation du prix dans les unités commerciales. A. Les étapes. 1. La prise en compte de l objectif de l enseigne Chap 12 : Le prix I. La fixation du prix dans les unités commerciales A. Les étapes 1. La prise en compte de l objectif de l enseigne En fonction de la cible à atteindre et du positionnement de l enseigne,

Plus en détail

PRÉSENTATION E. BOUTIQUE - RESAWEB 55

PRÉSENTATION E. BOUTIQUE - RESAWEB 55 PRÉSENTATION E. BOUTIQUE - RESAWEB 55 Contexte Globale & Objectifs INTERNET : Un média incontournable dans l organisation des séjours touristiques Un prestataire qui n a pas de site perd 82% de ses clients

Plus en détail

Baromètre 2015 Havas Voyages / Intel* Travailler et voyager à l ère de la transformation numérique

Baromètre 2015 Havas Voyages / Intel* Travailler et voyager à l ère de la transformation numérique Communiqué de presse Baromètre 2015 Havas Voyages / Intel* Travailler et voyager à l ère de la transformation numérique Havas Voyages et Intel collaborent pour comprendre et adresser les nouvelles attentes

Plus en détail

Offices de tourisme et bonnes pratiques Internet. Evaluation comparative de sites Internet

Offices de tourisme et bonnes pratiques Internet. Evaluation comparative de sites Internet Offices de tourisme et bonnes pratiques Internet Evaluation comparative de sites Internet Quoi? Ce document est un résumé des résultats de l étude menée sur une quinzaine de sites Internet dans le domaine

Plus en détail

COMMENT CONDUIRE UN PROJET DE SITE WEB?

COMMENT CONDUIRE UN PROJET DE SITE WEB? COMMENT CONDUIRE UN PROJET DE SITE WEB? Typologie des sites web Les sites «vitrines» Les sites de «marque» Les sites «catalogues» Les sites marchands Site web et stratégie commerciale Etapes clés de la

Plus en détail

I - Les agences de voyages (AV)

I - Les agences de voyages (AV) - 1 - COURS III : LES ACTEURS DU TOURISME DANS LE MONDE I - Les agences de voyages (AV) Les agences de voyages assurent la distribution des produits élaborés par les voyagistes, présentés dans des brochures

Plus en détail

1. Contexte et positionnement de I-Resa

1. Contexte et positionnement de I-Resa 1. Contexte et positionnement de I-Resa Développé par Flag Systèmes, I-Resa est un logiciel multilingue de gestion et de distribution. Il s utilise avec un simple navigateur Internet et permet la gestion

Plus en détail

Le retard en matière de marketing en ligne» dans l industrie hôtelière: une tendance inquiétante

Le retard en matière de marketing en ligne» dans l industrie hôtelière: une tendance inquiétante Septembre 2009 Le retard en matière de marketing en ligne» dans l industrie hôtelière: une tendance inquiétante par Max Starkov Comme spécialistes du marketing hôtelier en ligne depuis bientôt 15 ans,

Plus en détail

Les autres types de cartes de commande et de règlement

Les autres types de cartes de commande et de règlement CHAPITRE 1 Les autres types de cartes de commande et de règlement La carte d'achat est un outil nouveau pour les collectivités et établissements publics locaux qui demande des aménagements dans les pratiques

Plus en détail

Diagnostic Numérique Territoire de Caen 15/01/2014

Diagnostic Numérique Territoire de Caen 15/01/2014 Diagnostic Numérique Territoire de Caen 2013 1 L Enquête 1. Activité principale des répondants 1030 questionnaires envoyés sur la circonscription CCI Caen Normandie 46 réponses 4,5 % de retours 2 Le Site

Plus en détail

Livret d accueil. Berry Province Réservation

Livret d accueil. Berry Province Réservation Livret d accueil Berry Province Réservation Edition 2012 A.PRESENTATION L Agence de Réservation Touristique du Cher et l Agence de Développement Touristique de l Indre poursuivent leur partenariat et se

Plus en détail

Session 2003 BTS Ventes et Productions Touristiques ÉTUDE DES MARCHÉS ET DES PRODUITS TOURISTIQUES L AGENCE CAP 3000. Eléments de corrigé.

Session 2003 BTS Ventes et Productions Touristiques ÉTUDE DES MARCHÉS ET DES PRODUITS TOURISTIQUES L AGENCE CAP 3000. Eléments de corrigé. Session 2003 BTS Ventes et Productions Touristiques ÉTUDE DES MARCHÉS ET DES PRODUITS TOURISTIQUES 1 Durée : 5 heures Coefficient : 3 L AGENCE CAP 3000 Eléments de corrigé Barème : Dossier 1 : (40 points)

Plus en détail

Le spécialiste basse saison des vacances en location GÎTES. Tarif adhérent

Le spécialiste basse saison des vacances en location GÎTES. Tarif adhérent Associez-vous au leader européen des locations en basse saison! Le spécialiste basse saison des vacances en location campings RESIDENcES hotels GÎTES Tarif adhérent holiday-cheque.com 2015 LA FORMULE HOLIDAY

Plus en détail

Perspectives sur les Politiques Voyages en Europe

Perspectives sur les Politiques Voyages en Europe Perspectives sur les Politiques Voyages en Europe Synthèse de l étude Réalisé par TRW Travel & Expense Management LLC Synthèse de l étude Egencia, la Fondation NBTA et les consultants de TRW Travel and

Plus en détail

Optimiser son expérience client dans la vente au détail

Optimiser son expérience client dans la vente au détail VENTE ACHETER Optimiser son expérience client dans la vente au détail Un Livre Blanc Maxymiser d Oracle Oct 2015 Livre Blanc www.maxymiser.fr Depuis quelques années, les professionnels de la vente au détail

Plus en détail

THEME 2 LA STRATEGIE DE DISTRIBUTION * * * * * Chapitre 1. Etudes et critères de choix pour la mise en place d un réseau

THEME 2 LA STRATEGIE DE DISTRIBUTION * * * * * Chapitre 1. Etudes et critères de choix pour la mise en place d un réseau THEME 2 LA STRATEGIE DE DISTRIBUTION * * * * * Chapitre 1 Etudes et critères de choix pour la mise en place d un réseau La mise en place d un réseau de distribution est une opération complexe. Le fabricant

Plus en détail

Atelier 2 L e-commerce

Atelier 2 L e-commerce Atelier 2 L e-commerce Claude Ménissez E-commerce Les lois de l efficacité 1 Spécificité essentielle du e-commerce Mettre en ligne un site internet marchand c est ouvrir d un coup des millions de boutiques

Plus en détail

Atelier web le 20 octobre 2011 à BELLIGNAT ------------------------------------ Mieux vendre sa prestation touristique sur Internet

Atelier web le 20 octobre 2011 à BELLIGNAT ------------------------------------ Mieux vendre sa prestation touristique sur Internet Atelier web le 20 octobre 2011 à BELLIGNAT ------------------------------------ Mieux vendre sa prestation touristique sur Internet Programme de 14h30 à 16h15 «Comment faire évoluer votre site internet

Plus en détail

Chap 20 : Les stratégies de communication

Chap 20 : Les stratégies de communication Chap 20 : Les stratégies de communication I. Les bases de la communication A. Les objectifs de la communication B. Les conditions de validité des objectifs Pour être valides, les objectifs de communication

Plus en détail

Optimiser la visibilité de son site internet. Les sites d avis. Les réseaux sociaux. www.monsite... La cartographie / Géolocalisation

Optimiser la visibilité de son site internet. Les sites d avis. Les réseaux sociaux. www.monsite... La cartographie / Géolocalisation Optimiser la visibilité de son site internet Les réseaux sociaux Les sites d avis www.monsite... Les sites de partages de photos/vidéos La cartographie / Géolocalisation Comment optimiser son site internet?

Plus en détail

REUNION D INFORMATION OFFICE DE TOURISME DES MONTS DE LACAUNE 26 MAI 2014

REUNION D INFORMATION OFFICE DE TOURISME DES MONTS DE LACAUNE 26 MAI 2014 REUNION D INFORMATION OFFICE DE TOURISME DES MONTS DE LACAUNE 26 MAI 2014 Quelques données et tendances fortes : + de 80% des internautes européens préparent leurs séjours en ligne 91% des voyageurs français

Plus en détail

Un site web performant

Un site web performant Un site web performant Vivian VIDAL Fondateur Dirigeant du cabinet 4V Co fondateur du groupement id rezo Expert en stratégie marketing Expert en marketing touristique vidal@4v.fr http://www.facebook.com/4v.marketing.tourisme

Plus en détail

Par : Michèle Lord SATQ-FEQ Par : Guylaine Jutras Voyages Lennoxville Division autocar

Par : Michèle Lord SATQ-FEQ Par : Guylaine Jutras Voyages Lennoxville Division autocar eoutils à L a b o î t F I C H E T E C H N I Q U E Touristique Glossaire Par : Michèle Lord SATQ-FEQ Par : Guylaine Jutras Voyages Lennoxville Division autocar Agent de promotion touristique Est un superviseur

Plus en détail

BTS ESTHÉTIQUE COSMÉTIQUE. Gestion et relation clientèle U41

BTS ESTHÉTIQUE COSMÉTIQUE. Gestion et relation clientèle U41 BTS ESTHÉTIQUE COSMÉTIQUE Gestion et relation clientèle U41 SESSION 2012 Durée : 3h30 Coefficient : 4 Matériel autorisé : - Toutes les calculatrices de poche y compris les calculatrices programmables,

Plus en détail

PROVOYAGES PRESENTATION DE L OUTIL DE RESERVATION EN LIGNE SELF BOOKING TOOL

PROVOYAGES PRESENTATION DE L OUTIL DE RESERVATION EN LIGNE SELF BOOKING TOOL PROVOYAGES PRESENTATION DE L OUTIL DE RESERVATION EN LIGNE SELF BOOKING TOOL SELECTOUR PROVOYAGES DEPARTEMENT AFFAIRES 66, ROUTE DE SARTROUVILLE - PARC LES ERABLES III 78230 LE PECQ S.A. au capital de

Plus en détail

TOUS SUR LE WEB. Résultats «Diagnostic e-marketing» Nord Isère Territoire CCI

TOUS SUR LE WEB. Résultats «Diagnostic e-marketing» Nord Isère Territoire CCI TOUS SUR LE WEB Résultats «Diagnostic e-marketing» Nord Isère Territoire CCI Pôle Animation & Services Septembre 2015 1 SOMMAIRE Résultats du Diagnostic e-marketing : o Profil des professionnels répondants

Plus en détail

10 Yield Management. Figure 1. Système de Yield Management (d après [JON 00]) Enquêtes de consommateurs. Processus de

10 Yield Management. Figure 1. Système de Yield Management (d après [JON 00]) Enquêtes de consommateurs. Processus de INTRODUCTION Le Yield Management est apparu lors de la déréglementation des transports aériens aux Etats-Unis, à la fin des années 1970. Dans un contexte de concurrence exacerbée, les compagnies aériennes

Plus en détail

Professionnels du tourisme Intégrez la Place de marché (Outils et Réservations de l offre touristique des Hautes-Alpes)

Professionnels du tourisme Intégrez la Place de marché (Outils et Réservations de l offre touristique des Hautes-Alpes) Professionnels du tourisme Intégrez la Place de marché (Outils et Réservations de l offre touristique des Hautes-Alpes) Les porteurs du projet, c est QUI? Le projet place de marché a été initié par le

Plus en détail

INTRODUCTION...4 1. TOURISME A L ERE D INTERNET...3

INTRODUCTION...4 1. TOURISME A L ERE D INTERNET...3 S O M M A I R E INTRODUCTION....4 1. TOURISME A L ERE D INTERNET...3 1.1 Emergence du e-commerce et du e-tourisme... 4 1.2 DÉveloppement d un nouveau profil du consommateur... 6 1.3 emergence de nouvelles

Plus en détail

SCHEMA DEPARTEMENTAL DE DEVELOPPEMENT TOURISTIQUE DES VOSGES. ATELIER n 2 : «Comment vendre les Vosges demain?» Senones, le 16 novembre 2012

SCHEMA DEPARTEMENTAL DE DEVELOPPEMENT TOURISTIQUE DES VOSGES. ATELIER n 2 : «Comment vendre les Vosges demain?» Senones, le 16 novembre 2012 SCHEMA DEPARTEMENTAL DE DEVELOPPEMENT TOURISTIQUE DES VOSGES ATELIER n 2 : «Comment vendre les Vosges demain?» Senones, le 16 novembre 2012 Une règle de base au bon déroulé de l atelier : Toutes les idées

Plus en détail

AGENCE DE VOYAGE SOMMAIRE

AGENCE DE VOYAGE SOMMAIRE AGENCE DE VOYAGE SOMMAIRE LE MARCHÉ DE L'AGENCE DE VOYAGE... 2 LA RÉGLEMENTATION DE L'AGENCE DE VOYAGE... 5 L'ACTIVITÉ DE L'AGENCE DE VOYAGE... 8 LES POINTS DE VIGILANCE L'AGENCE DE VOYAGE... 11 EN SAVOIR

Plus en détail

Les données non agrégées au service du E-commerce

Les données non agrégées au service du E-commerce Les données non agrégées au service du E-commerce Sébastien Moraldo, Senior Account Manager comscore Digital Analytix Le business est rythmé par des périodes clés Vous préparez déjà les fêtes de fin d

Plus en détail

TOUS SUR LE WEB. Résultats «Diagnostic e-marketing» OISANS

TOUS SUR LE WEB. Résultats «Diagnostic e-marketing» OISANS TOUS SUR LE WEB Résultats «Diagnostic e-marketing» OISANS Pôle Animation & Services Septembre 2015 1 Méthodologie Diagnostic e-marketing Enquête en ligne réalisée du 26 janvier au 20 mars 2015 2 500 hébergements

Plus en détail

Amadeus Onliner pour entreprises

Amadeus Onliner pour entreprises Onliner pour Entrerprises Amadeus Onliner pour entreprises 20 ans déjà 20 ans qu Amadeus accompagne les acteurs du voyage et leur offre les outils technologiques les plus performants et les plus adaptés

Plus en détail

Prospection. Laurent Dorey

Prospection. Laurent Dorey Prospection Laurent Dorey Mercredi 17 Sep 2014 Programme : Appel ca. 05 Concepts abordés Prospection Calcom CI processus commercial données empiriques raisons de fidéliser philosophie types de clients

Plus en détail

Rendez-vous technologique de Futur-net

Rendez-vous technologique de Futur-net Rendez-vous technologique de Futur-net Recherche d informations sur Internet : Préparer ses vacances par Internet Mardi 31 mai 2005 Marie-Aude HEMARD TVT Toulon Var Technologies - 2005 Introduction Internet

Plus en détail

du meilleur prix garantie Conditions générales de l offre Version disponible également en Deutsch English Pусский Česky (pdf)

du meilleur prix garantie Conditions générales de l offre Version disponible également en Deutsch English Pусский Česky (pdf) Version disponible également en Deutsch English Pусский Česky (pdf) Réservez sans souci simplement et bénéficiez du meilleur tarif offert. Grâce à notre Garantie du meilleur prix, vous gagnez du temps

Plus en détail

Teldar Travel, la centrale hôtelière B2B dernière génération, a déjà pris position sur le marché français!

Teldar Travel, la centrale hôtelière B2B dernière génération, a déjà pris position sur le marché français! DOSSIER DE PRESSE septembre 2010 w w w. t e l d a r t r a v e l. c o m 0 8 2 0 2 0 2 2 9 7 C o n t a c t p r e s s e : C a r o l i n e M e l i n T I K A M e d i a Té l. 0 6 6 1 1 4 6 3 6 4 0 1 4 0 3 0

Plus en détail

Travelport, un monde de solutions pour l industrie du voyage en Tunisie

Travelport, un monde de solutions pour l industrie du voyage en Tunisie Dossier de Presse Travelport, un monde de solutions pour l industrie du voyage en Tunisie Notre histoire : C est en 1971 que Travelport prenait ses racines lors de l introduction par la compagnie United

Plus en détail

OFFICE DE TOURISME DE LOURDES CREATION D UNE PLACE DE MARCHE

OFFICE DE TOURISME DE LOURDES CREATION D UNE PLACE DE MARCHE OFFICE DE TOURISME DE LOURDES CREATION D UNE PLACE DE MARCHE CAHIER DES CHARGES OFFICE DE TOURISME DE LOURDES Place Peyramale 65100 LOURDES Tél. : 00 33 (0)5 62 42 77 40 Fax : 00 33 (0)5 62 94 60 95 E-mail

Plus en détail

ENTREZ DANS LE PREMIER RÉSEAU D INDÉPENDANTS

ENTREZ DANS LE PREMIER RÉSEAU D INDÉPENDANTS ENTREZ DANS LE PREMIER RÉSEAU D INDÉPENDANTS Fédération Internationale des Logis VOUS SOUHAITEZ conserver votre identité et votre indépendance en vous appuyant sur une marque puissante?, c est 3 000 restaurateurs-hôteliers,

Plus en détail

Une première en France

Une première en France DOSSIER DE PRESSE 04/09/2013 LE GOOGLE LOCAL de METZ Lancement Officiel : 01/10/2013 Une première en France Grâce au soutien des collectivités, le commerce messin entre dans l ère du numérique pour redonner

Plus en détail

2 - Plateforme d affiliation : des outils et des compétences qui font vendre

2 - Plateforme d affiliation : des outils et des compétences qui font vendre 2 - Plateforme d affiliation : des outils et des compétences qui font vendre La plateforme d affiliation en charge de programmes voyage ne peut faire l impasse d une réelle maîtrise des spécificités du

Plus en détail

LA RÉSERVATION EN LIGNE PLACE DE MARCHÉ

LA RÉSERVATION EN LIGNE PLACE DE MARCHÉ LA RÉSERVATION EN LIGNE PLACE DE MARCHÉ AU PROGRAMME Tour de table Les chiffres OTA, c est quoi? Intérêt pour vous Présentation de la Place de Marché Manche Tourisme LES CHIFFRES L IMPACT DU E.TOURISME

Plus en détail

CHAPITRE 15 LES RELATIONS ENTRE PRODUCTEURS ET DISTRIBUTEURS.

CHAPITRE 15 LES RELATIONS ENTRE PRODUCTEURS ET DISTRIBUTEURS. CHAPITRE 15 LES RELATIONS ENTRE PRODUCTEURS ET DISTRIBUTEURS. Le choix de la stratégie de distribution s effectue dans le cadre d une réflexion stratégique générale, car il conditionne toute l organisation

Plus en détail

Présentation solutions etourisme

Présentation solutions etourisme Présentation solutions etourisme 1 1 Solution de réservation pour les agences de voyages et TO Client GDS BtoB Site web Database Booking engine Comptoirs agences de voyages Gestion des Réservations Btoc

Plus en détail

Cegid Business Hôtellerie

Cegid Business Hôtellerie CegidBusinessHôtellerie Cegid Business Hôtellerie Interfaces Gérer efficacement tous les aspects de votre métier. Cegid Business Hôtellerie est le seul véritable ERP intégrant tous les aspects de la gestion

Plus en détail

Saisine devant l Autorité de la concurrence contre les pratiques anticoncurrentielles des centrales de réservation en ligne

Saisine devant l Autorité de la concurrence contre les pratiques anticoncurrentielles des centrales de réservation en ligne Saisine devant l Autorité de la concurrence contre les pratiques anticoncurrentielles des centrales de réservation en ligne Mardi 2 juillet 2013 I. Contexte Le secteur du tourisme est l un des rares secteurs

Plus en détail

cadre de réflexion La commercialisation de l offre touristique

cadre de réflexion La commercialisation de l offre touristique La commercialisation de l offre touristique cadre de réflexion Un chantier du SRDT 2006-2010, Quels leviers les collectivités territoriales et les organismes institutionnels du tourisme peuvent-ils utiliser

Plus en détail

Chiffres-clés - e-tourisme : marché (France)

Chiffres-clés - e-tourisme : marché (France) Page 1 of 6 France : Le marché du tourisme en ligne (26/10/2009) Tous les chiffres-clés Tourisme : l'e-mailing enregistre un taux d'ouverture de 22 % Commentaire Les acteurs du tourisme se tournent de

Plus en détail

SAP Billing and Revenue Innovation Management for High-Volume Business

SAP Billing and Revenue Innovation Management for High-Volume Business SAP Solution Brief SAP Business Suite SAP Billing and Revenue Innovation Management Enjeux SAP Billing and Revenue Innovation Management for High-Volume Business Rationalisation du processus de facturation

Plus en détail

Associez-vous au leader européen des locations en basse saison! Le spécialiste basse saison des vacances en location. hotels. campings RESIDENcES

Associez-vous au leader européen des locations en basse saison! Le spécialiste basse saison des vacances en location. hotels. campings RESIDENcES Associez-vous au leader européen des locations en basse saison! Le spécialiste basse saison des vacances en location campings RESIDENcES hotels GÎTES holiday-cheque.com 2016 LA FORMULE HOLIDAY CHEqUE campings

Plus en détail

La relation client constitue un axe progrès stratégique pour toutes les entreprises.

La relation client constitue un axe progrès stratégique pour toutes les entreprises. Relation client PME PMI attention danger! Résumé La relation client constitue un axe progrès stratégique pour toutes les entreprises. Nous essaierons de montrer, dans cet article, que la relation client

Plus en détail

SYNERGIE Associés Confidentiel Reproduction interdite sans autorisation préalable Page 1 de 44

SYNERGIE Associés Confidentiel Reproduction interdite sans autorisation préalable Page 1 de 44 SYNERGIE Associés Confidentiel Reproduction interdite sans autorisation préalable Page 1 de 44 Le CRM (GRC) est la clef de votre succès Les Principes généraux de la Gestion de la Relation Clients Confidentiel

Plus en détail

Décrivez le micro-environnement de l entreprise, puis son macro-environnement.

Décrivez le micro-environnement de l entreprise, puis son macro-environnement. THÈME 1 L environnement de l entreprise EXERCICE 1 Environnement et marché Vous êtes un des leaders mondiaux sur le marché du café, vous avez su développer depuis des années de nouveaux produits pour vous

Plus en détail

Réseau régional de promotion et de distribution de l offre tourisme au départ de l Aéroport Nice Côte d Azur

Réseau régional de promotion et de distribution de l offre tourisme au départ de l Aéroport Nice Côte d Azur Réseau régional de promotion et de distribution de l offre tourisme au départ de l Aéroport Nice Côte d Azur Partenaires 16 Tos 90 agences le SNAV Net Managers Juin 2007 Sommaire www.plaisirdepartir.com

Plus en détail

Définition des objectifs Caractéristiques de l offre définitive Marché cible positionnement. Evaluation du potential de vente

Définition des objectifs Caractéristiques de l offre définitive Marché cible positionnement. Evaluation du potential de vente Chapitre 3 Lancement et développement de la jeune entreprise Une fois, l étude de marché réalisée, le créateur doit maintenant l explorer, c'est-à-dire en tirer les éléments qui serviront à la rédaction

Plus en détail

DORDOGNE-PERIGORD. Le label d excellence

DORDOGNE-PERIGORD. Le label d excellence DORDOGNE-PERIGORD Le label d excellence Les Gîtes de France, c est la force d un réseau bien établi et bien structure, qui oeuvre depuis 55 ans au service des propriétaires et des clients : Premier réseau

Plus en détail

Fiche Pratique. Agents Distributeurs. Différences, avantages, et inconvénients. Dominique Tai, Browne Jacobson LLP

Fiche Pratique. Agents Distributeurs. Différences, avantages, et inconvénients. Dominique Tai, Browne Jacobson LLP Fiche Pratique Agents Distributeurs Différences, avantages, et inconvénients Dominique Tai, Dominique Tai est Chargée de Clientèle Française et dirige le groupe français du cabinet d avocats. Dominique

Plus en détail

Nicolas Malo Jacques Warren. Préface de Marc Lolivier. Web Analytics. Mesurer le succès et maximiser les profits de votre site Web

Nicolas Malo Jacques Warren. Préface de Marc Lolivier. Web Analytics. Mesurer le succès et maximiser les profits de votre site Web Nicolas Malo Jacques Warren Préface de Marc Lolivier Web Analytics Mesurer le succès et maximiser les profits de votre site Web www.webanalyticsprofits.com Deuxième édition revue et augmentée, 2009, 2012

Plus en détail

FORMATION OPEN ACTIVITE

FORMATION OPEN ACTIVITE 1 FORMATION OPEN ACTIVITE I Présentation Open Activités est un tableau de bord dédié aux prestataires de loisirs dans la gestion et la commercialisation de leurs produits (activités sportives et culturelles,

Plus en détail

LES HÔTELS EN CÔTE-D OR

LES HÔTELS EN CÔTE-D OR LES HÔTELS EN CÔTE-D OR Décembre 2010 PREAMBULE Cette étude porte sur les dit de «tourisme» à l exclusion des les meublés, gîtes, chambres d hôtes, résidences hôtelières DEFINITIONS ET NORMES DE CLASSEMENT

Plus en détail

Le classement meublé de tourisme, un premier pas vers une démarche qualité

Le classement meublé de tourisme, un premier pas vers une démarche qualité Le classement meublé de tourisme, un premier pas vers une démarche qualité Pourquoi faire classer mon meublé? Faire classer mon meublé en 7 étapes Témoignage d un propriétaire Un nouveau classement né

Plus en détail

LA SOLUTION POUR LA GESTION COMMERCIALE DES ENTREPRISES

LA SOLUTION POUR LA GESTION COMMERCIALE DES ENTREPRISES LA SOLUTION POUR LA GESTION COMMERCIALE DES ENTREPRISES FASTMAG LA SOCIÉTÉ Fastmag est un éditeur de logiciels créé en 1989, spécialisé dans la gestion des points de vente, la création de sites e-commerce,

Plus en détail

2.Bien se commercialiser

2.Bien se commercialiser POUR TOUS Par filière Restaurateurs Débits de boissons Hébergeurs 2.Bien se commercialiser Activités de pleine nature Lieux de visite et sites culturels Bien se commercialiser : les 5 C 1. Connaître son

Plus en détail

Votre implantation à l étranger

Votre implantation à l étranger Votre implantation à l étranger Afin de déterminer la forme de présence la plus adaptée à la commercialisation de vos produits et de vos services, un choix est nécessaire entre quelques grandes options

Plus en détail

BOOSTER SON BUSINESS. Votre accès à plus de 8.000.000 de voyageurs potentiels belges!

BOOSTER SON BUSINESS. Votre accès à plus de 8.000.000 de voyageurs potentiels belges! BOOSTER SON BUSINESS Votre accès à plus de 8.000.000 de voyageurs potentiels belges! À PROPOS DE NOUS : AGENCE DE VOYAGES EN LIGNE (OTA) CONTENUS TOURISTIQUES OFFRES TOURISTIQUES TECHNOLOGIE MEILLEUR R.O.I.

Plus en détail

Les ratios d exploitation et les ratios bilanciels des Tour -Opérateurs. Mars 2013. kpmg.fr

Les ratios d exploitation et les ratios bilanciels des Tour -Opérateurs. Mars 2013. kpmg.fr Les ratios d exploitation et les ratios bilanciels des Tour -Opérateurs Mars 213 kpmg.fr Sommaire 3 Les participants et le périmètre de l étude 6 Les ratios d exploitation Les coûts de distribution 1 Les

Plus en détail

ANALYSE COMMERCIALE STRUCTUREE ET ACTUELLE DE L ENTREPRISE

ANALYSE COMMERCIALE STRUCTUREE ET ACTUELLE DE L ENTREPRISE ANALYSE COMMERCIALE STRUCTUREE ET ACTUELLE DE L ENTREPRISE CAMIF : Coopérative des Adhérents de la Mutualité des Instituteurs de France 1.1-Présentation de CAMIF Habitat La CAMIF Habitat a été créée en

Plus en détail

Comment devient-on le meilleur? Présentation de Sabre Red

Comment devient-on le meilleur? Présentation de Sabre Red Comment devient-on le meilleur? Est-ce par son engagement, la chance, la ténacité, le talent? En réalité, pour atteindre une performance optimale, il faut parvenir à un juste équilibre de tous ces facteurs.

Plus en détail

Internet reste un support il ne pourra pas remplacer tout le travail marketing et stratégique en amont.

Internet reste un support il ne pourra pas remplacer tout le travail marketing et stratégique en amont. :! En préambule : Internet reste un support il ne pourra pas remplacer tout le travail marketing et stratégique en amont. Parlons solutions numériques plutôt qu uniquement de site Internet! Pour structurer

Plus en détail

Avril 2013 DIAGNOSTIC NUMERIQUE. Réalisé par l Office de Tourisme Andernos-les-Bains

Avril 2013 DIAGNOSTIC NUMERIQUE. Réalisé par l Office de Tourisme Andernos-les-Bains Avril 2013 DIAGNOSTIC NUMERIQUE Réalisé par l Office de Tourisme Andernos-les-Bains Sommaire Présentation...3 Matériel numérique...4 Mise à disposition de matériel numérique...4 Mise à disposition d une

Plus en détail

Le cross-canal au service du tourisme

Le cross-canal au service du tourisme Le cross-canal au service du tourisme Bornes interactives, affichage dynamique, web, applications mobiles, Catherine BOCQUET, Dirigeante de SFI c-bocquet@sfi.fr / 04 77 91 13 13 19 ans d expérience dans

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE SOMMAIRE 1. L AEROPORT NICE COTE D AZUR ET SA ZONE DE CHALANDISE 2. PRESENTATION DE PLAISIR DE PARTIR 3. POURQUOI CE SERVICE?

DOSSIER DE PRESSE SOMMAIRE 1. L AEROPORT NICE COTE D AZUR ET SA ZONE DE CHALANDISE 2. PRESENTATION DE PLAISIR DE PARTIR 3. POURQUOI CE SERVICE? Contact : Catherine GALIMANT BERZOLLA Tel: 04 93 21 30 67 Mobile: 06 77 44 50 29 Fax : 04 93 21 31 47 catherine.galimant@cote-azur.aeroport.fr www.plaisirdepartir.com www.nice.aeroport.fr EMIS : LE 04

Plus en détail

GUIDE D UTILISATION RESERVATION ONLINE

GUIDE D UTILISATION RESERVATION ONLINE GUIDE D UTILISATION RESERVATION ONLINE Assistance Online Fram Affaires - Traveldoo =>support-affaires@fram.fr =>0811.460.175 Yoann et Sonia sont à votre écoute du lundi au vendredi de 08h00 à 19h00. Pour

Plus en détail

BEST WESTERN France Meilleure innovation hôtel. Hospitality Awards

BEST WESTERN France Meilleure innovation hôtel. Hospitality Awards BEST WESTERN France Meilleure innovation hôtel Hospitality Awards Contexte Aujourd hui, le secteur de l hôtellerie est en pleine évolution : Les hôteliers sont confrontés à l omniprésence des agences de

Plus en détail

I N S I G H T SERVICES FINANCIERS ENERGIE & UTILITIES TRANSPORT & LOGISTIQUE TELECOMS & MEDIAS RESSOURCES HUMAINES & CHANGE MANAGEMENT

I N S I G H T SERVICES FINANCIERS ENERGIE & UTILITIES TRANSPORT & LOGISTIQUE TELECOMS & MEDIAS RESSOURCES HUMAINES & CHANGE MANAGEMENT LA LERE SIA PARNERS 3er trimestre I N S I G H SERVICES FINANCIERS ENERGIE & UILIIES RANSPOR & LOGISIQUE ELECOMS & MEDIAS RESSOURCES HUMAINES & CHANGE MANAGEMEN EVOLUION DE L E-OURISME QUELS PEUVEN ERE

Plus en détail

Saint-Brieuc Agglomération

Saint-Brieuc Agglomération Dossier de presse Saint-Brieuc Agglomération destination tourisme d affaires Création du bureau des congrès : l Office de tourisme devient Office de tourisme et des congrès de la Baie de Saint-Brieuc Contact

Plus en détail

Journée CRDTA du 26 juin LA COMMERCIALISATION

Journée CRDTA du 26 juin LA COMMERCIALISATION - Journée CRDTA du 26 juin LA COMMERCIALISATION OFFICE DE TOURISME INTERCOMMUNAUTAIRE «DES PAYS DE SAINT-FLOUR» 26 juin 2014 1 - Est Cantal - OTI «DES PAYS DE SAINT-FLOUR» - Importance de l AXE 75 - Des

Plus en détail

Fidéliser ses clients, Pourquoi? Comment? 17 AVRIL 2014

Fidéliser ses clients, Pourquoi? Comment? 17 AVRIL 2014 Fidéliser ses clients, Pourquoi? Comment? 17 AVRIL 2014 1 FIDELISER, POURQUOI? Les actions de promotion/communication peuvent être classées en deux grandes catégories. LA CONQUETE S adresse à un large

Plus en détail