UNIQLO ConsULtants Ulaval Esther Labalette Sarah-Jeanne Lapointe Amandine Martel Nancy Tremblay

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "UNIQLO ConsULtants Ulaval Esther Labalette Sarah-Jeanne Lapointe Amandine Martel Nancy Tremblay"

Transcription

1 UNIQLO ConsULtants Ulaval Esther Labalette Sarah-Jeanne Lapointe Amandine Martel Nancy Tremblay

2 Prenez vos décisions en fonction de là ou vous voulez allez, pas de là ou vous êtes J. A Ray

3 Agenda q Mandat q Analyse q Diagnostic q Solution q Implantation q Conclusion 3

4 Mandat Mandat principal Revoir la chaîne d approvisionnement d Uniqlo afin d assurer son expansion mondiale? Objectifs secondaires : Assurer l expansion régionale Choisir le modèle de chaîne d approvisionnement Comment profiter de la montée du commerce électronique Comment assurer l objectif d Uniqlo USA 4

5 Une demande croissante pour le prêt à porter Analyse Politico-légal Accords libre échange (TPP ) Gouvernement de Shinzo Abe soutient les entreprises japonaises Économique Baisse croissance PIB en Chine Introduction du Yuan dans le FMI Reprise économique É-U Socio-économique Urbanisation croissante Classe moyenne x3 d ici 2030 Hausse de la pénétration internet (pays émergents et développés) Goûts des consommateurs changent vite Technologique Vêtements high-tech Internet des objets Croissance du commerce en ligne Environnemental Conscience environnementale (teinture toxiques, tissus équitables ) Maitrise des déchets toxiques 5

6 Une industrie concurrentielle Analyse Intensité concurrentielle Pouvoir de négociation des fournisseurs Pouvoir de négociation des clients : consommateur Menace de substituts Menace de nouveaux entrants 6

7 Une industrie concurrentielle Analyse Facteurs clés de succès : Marque Emplacement Rapport Qualité-prix Compréhension des goûts des clients Intensité concurrentielle Pouvoir de négociation des fournisseurs Pouvoir de négociation des clients : consommateur Menace de substituts Menace de nouveaux entrants 7

8 Des forces Analyse TI : Système de gestion de la demande, des fournisseurs intégré Intrant Production Distribution Marketing, ventes Service et logistique inverse Uniqlo Conception Contrôle qualité Lean (Takumi) Magasins en propre (SPA) E-commerce Peu adapté aux autres cultures Marque reconnue Tiersparties Tissus Conception (Chine/Vietnam et Bangladesh) Livraison Partenariat avec centre distribution Japon E-commerce par JD.com en Chine 8

9 Et des défis Analyse TI : Système de gestion de la demande, des fournisseurs intégré Intrant Production Distribution Marketing, ventes Service et logistique inverse Uniqlo Conception Contrôle qualité Lean (Takumi) Magasins en propre (SPA) E-commerce Peu adapté aux autres cultures Marque reconnue Tiersparties Tissus Conception (Chine/Vietnam et Bangladesh) Livraison Partenariat avec centre distribution Japon E-commerce par JD.com en Chine 9

10 Analyse financière Analyse Croissance annualisée pour les 5 dernières années 10% Croissance très rapide depuis la création Ø Pas soutenable à long terme 54% des revenus provient du Japon suivi de la Chine 10

11 Analyse financière Analyse Création de valeur pour les actionnaires Politique de bas prix Marges faibles Croissance par la gestion des coûts et l augmentation des ventes 11

12 Compétences distinctives Analyse Prix abordable Vêtements confortables, innovants Marque Contrôle de la qualité Avantage concurrentiel 12

13 Diagnostic Diagnostic OPPORTUNITÉS Croissance de la demande de prêt à porter Hausse du commerce en ligne Libre échange MENACES Hausse de la concurrence Ralentissement économique (Chine, Europe) Goûts des consommateurs changent vite FORCES Innovation Relations fournisseurs Contrôle de la chaîne de production Prix abordable Qualité et durabilité DÉFIS Production insuffisante Gestion des stocks complexe Adaptation aux cultures différentes Chaîne de production de type Hybride Chaîne de production de type H&M Chaîne de production de type Inditex 13

14 Critères de sélection Diagnostic ACCEPTABILITÉ FAISABILITÉ PERTINENCE FACTEURS CLÉS DE SUCCÈS Gains potentiels Risques Réaction des parties prenantes Ressources physiques Ressources financières Ressources humaines La stratégie permet-elle l expansion géographique et la croissance à long terme? Marque Emplacement Rapport Qualité-prix Compréhension des goûts des clients 14

15 Options stratégiques Diagnostic ACCEPTABILITÉ FAISABILITÉ PERTINENCE FACTEURS CLÉS DE SUCCÈS Chaîne de production de type Hybride Chaîne de production de type H&M Chaîne de production de type Inditex Risques élevés Gains modérés Ressources financières humaines présentes ; physiques à acquérir Permet l expansion géographique Ne correspond pas à l identité d Uniqlo Compréhension des goûts des clients 15

16 Options stratégiques Diagnostic ACCEPTABILITÉ FAISABILITÉ PERTINENCE FACTEURS CLÉS DE SUCCÈS Chaîne de production de type Hybride Chaîne de production de type H&M Risques élevés Gains élevés Ressources financières humaines présentes ; physiques à acquérir Permet l expansion géographique Correspond à l identité d Uniqlo Rapport Qualité-prix Chaîne de production de type Inditex Risques élevés Gains modérés Ressources financières humaines présentes ; physiques à acquérir Permet l expansion géographique Ne correspond pas à l identité d Uniqlo Compréhension des goûts des clients 16

17 Options stratégiques Diagnostic Chaîne de production de type Hybride Chaîne de production de type H&M Chaîne de production de type Inditex ACCEPTABILITÉ Risques modérés Gains élevés Risques élevés Gains élevés Risques élevés Gains modérés FAISABILITÉ Ressources financières humaines présentes ; physiques à acquérir Ressources financières humaines présentes ; physiques à acquérir Ressources financières humaines présentes ; physiques à acquérir PERTINENCE Permet l expansion géographique Correspond à l identité d Uniqlo Permet l expansion géographique Correspond à l identité d Uniqlo Permet l expansion géographique Ne correspond pas à l identité d Uniqlo FACTEURS CLÉS DE SUCCÈS Rapport Qualité-prix Compréhension des goûts des clients Rapport Qualité-prix Compréhension des goûts des clients 17

18 Solution Solution Faire autrement pour mieux faire 18

19 L expansion en solution Solution Modèle d approvisionnement actuel Fournisseurs asiatiques Ventes Uniqlo Japan Uniqlo International Magasin en ligne Production asiatique Modèles d approvisionnement nouveau Fournisseurs Asiatiques + ajout d un fournisseur de fibres Ventes Uniqlo Asie-Pacifique Magasin en ligne Fournisseur Brésil Production asiatique Ventes Uniqlo Amériques Magasin en ligne Production Brésil 19

20 Les phases vers l expansion Implantation S1 S2 S1 S2 S1 S2 S1 S2 Phase I : Réorganiser les secteurs d activités géographiques Ré-organisation a l interne Formation - Approche Kaizen Phase II : Augmenter la production pour le marché asiatique Recherche d un nouveau fournisseur pour fibres Entente Optimisation du réseau logistique Phase III : Augmenter la production pour le marché des Amériques Recherche d un partenaire d affaires Vérification diligente Entente Contrat Synergies de production distribution Contrôle - qualité Phase IV : Développer le commerce électronique Développement d une plateforme internationale Développement d une application d achats en ligne Marketing 20

21 Implantation Réorganiser les secteurs d activités géographiques Organisation actuelle Uniqlo Japon Uniqlo International Pourquoi réorganiser? Meilleure gestion: demande, fournisseurs, distribution, qualité et contrôle Comment? Kaizen avec les dirigeants Organisation proposée Uniqlo Asie- Pacifique Uniqlo Amériques Unqilo Europe (a venir) * Un directeur par secteur Favoriser l expansion 21

22 Implantation Ajout d un fournisseur de fibres : Augmenter la production pour le marché asiatique Pourquoi Comment Choix partenaire Toray fournisseur actuel de fibres délais de respect juste a temps (80% production) Répondre a la demande asiatique Soutenir la croissance future Diminuer la dépendance Trouver un nouveau producteur de fibres (20% de la production) Incitatif a la performance commande selon le respect du juste a temps Proximité des producteurs Culture compatible Ouvert a la philosophie kaizen Prix compétitifs = Nouveau fournisseur au Vietnam Budget 10 M$ - Réorganisation des territoires, Lean management, amélioration chaine logistique des fournisseurs, formation 22

23 Implantation Comment répondre a l expansion asiatique? Japon - Chine Entrepôt actuel Inde En développement Fournisseurs asiatiques Équipe Takumi En développement Europe Entrepôt de distribution en Allemagne Océanie 23

24 Implantation Coentreprise au Brésil : Augmenter la production pour le marché américain Pourquoi Diaspora Japonaise Faible coût de la main d œuvre Réal brésilien faible ALENA Comment Coentreprise producteur local Partage des risques et investissement Meilleur contrôle Utilisation expertise de UNIQLO Choix partenaire Partage les même valeurs Bonne situation financière Réseau de distribution au USA déjà établi Budget 30 M$ - Vérification diligente, Lean management, amélioration chaine logistique des fournisseurs, formation, R&D 24

25 Implantation Comment répondre a l expansion en Amérique? USA Entrepôt de distribution Canada En développement Co entreprise Brésil Bureau R&D Équipe Takumi En développement Amérique du Sud 25

26 Phase IV : Développer le e-commerce Implantation Création et gestion web : sous-traitance Sécurité des données et maintenance : sous-traitance Budget : 2 M $ Développer une application mobile d achat Développer une plateforme e-commerce internationale 26

27 Phase IV : Développer le e-commerce Implantation La distribution à l internationale Amériques du Nord Europe Asie Pacifique et Océanie Entrepôt : New Jersey Livraison : tierse parti logistique (FedEx) Entrepôt : Allemagne Livraison : tierse parti logistique (Purolator) Ressources existantes Budget pour infrastructure : 20 M $ Valeur ajoutée des entrepôts : meilleures connaissances des besoins des consommateurs, délais de livraison réduits, réductions des frais de douanes - New Jersey : proximité des magasins de la Côte Est - Allemagne : au cœur de l Europe 27

28 Phase IV : Développer le e-commerce Implantation Marketing : Augmenter le référencement Optimisation des moteurs de recherche Budget : 5 M $ Mesure de succès : Achalandage, clics, partage, taux de visibilité, ventes en ligne Publicité ciblée sur les réseaux sociaux + re-ciblage (retarketing) Impartition à une firme spécialisée en marketing digital 28

29 Budget Implantation Montant: 5% du chiffre d affaires soit 67 millions Fonds propres Dilution de l actionnariat Subventions gouvernementales Politique gouvernement Japonais actuel favorable Dette Taux intérêt bas Bouclier fiscal 29

30 Croissance Implantation Hypothèses: Croissance du e-commerce double Croissance Asie 9,5% Pénétration USA 20% Croissance annualisé de 15% Croissance par la gestion des coûts et l augmentation des ventes Ventes asiatiques 9,5% Ventes USA Gestion des coûts 30

31 Mesures de succès Implantation Éléments à contrôler Qualité des fournisseurs E-commerce Campagne de marketing Collaboration dans la co-entreprise Ré-organisation de la structure de l entreprise Mesures Nombre de défauts Ventes Marges Nombre de clics par rapport au CA généré Volume produit Marge Nombre de défauts Vitesse de livraison Taux de rotation du personnel Productivité 31

32 Gestion des risques Implantation Cyber sécurité Risques Scandale lié aux fournisseurs Incompréhension culturelle avec les fournisseurs E-commerce décevant Taux de change Prix des matières premières Résistance à la réorganisation de l entreprise Mesures de mitigation Tests fréquents Gestion interne des données Plan de communication de crise Assurance Formation Revendre les entrepôts Produits dérivés Produits dérivés Accompagnement du changement 32

33 Conclusion Mandat principal Revoir la chaîne d approvisionnement d Uniqlo afin d assurer son expansion mondiale? Objectifs secondaires : Assurer l expansion régionale Choisir le modèle de chaîne d approvisionnement Comment profiter de la montée du commerce électronique Comment assurer l objectif d Uniqlo USA ü Modèle hybride ü Usine de production au Brésil ü Ajout de fournisseur ü E-commerce en Europe et É-U 33

MAGGI NOODLES. ConsULtants Ulaval Esther Labalette Sarah-Jeanne Lapointe Amandine Martel Nancy Tremblay

MAGGI NOODLES. ConsULtants Ulaval Esther Labalette Sarah-Jeanne Lapointe Amandine Martel Nancy Tremblay MAGGI NOODLES ConsULtants Ulaval Esther Labalette Sarah-Jeanne Lapointe Amandine Martel Nancy Tremblay Notre plus grande gloire n est pas de jamais échouer, mais de se relever après un échec Emerson Mandat

Plus en détail

SOMMAIRE EXÉCUTIF SOMMAIRE EXÉCUTIF PORTRAIT DU SECTEUR PRINCIPALES FORCES ET FAIBLESSES DÉFIS ET ENJEUX ORIENTATIONS ET PISTES DE DÉVELOPPEMENT

SOMMAIRE EXÉCUTIF SOMMAIRE EXÉCUTIF PORTRAIT DU SECTEUR PRINCIPALES FORCES ET FAIBLESSES DÉFIS ET ENJEUX ORIENTATIONS ET PISTES DE DÉVELOPPEMENT SOMMAIRE EXÉCUTIF PORTRAIT DU SECTEUR Taille et structure de l industrie Livraisons et commerce international Production Ressources humaines Recherche et développement Développement durable PRINCIPALES

Plus en détail

109 - SYNTHESE DE LA STRATEGIE D'ENTREPRISE.doc LE DIAGNOSTIC STRATEGIQUE INTERNE

109 - SYNTHESE DE LA STRATEGIE D'ENTREPRISE.doc LE DIAGNOSTIC STRATEGIQUE INTERNE DIAGNOSTIC EXTERNE PESTEL 1. P L environnement politique - instabilité/stabilité du gouvernement, - politique fiscale (impôts, taxes), - subventions, - système de protection sociale, - politique monétaire,

Plus en détail

Notre métier, augmenter votre efficacité

Notre métier, augmenter votre efficacité Notre métier, augmenter votre efficacité FRANCE USA CHINE INDE Quatre leviers opérationnels Innovation Élaboration de business plans opérationnels Optimisation des processus de développement de nouveaux

Plus en détail

NORMAN COHEN. Comment faire 20% de croissance en période de crise?

NORMAN COHEN. Comment faire 20% de croissance en période de crise? NORMAN COHEN Comment faire 20% de croissance en période de crise? 10 Décembre 2012 S U C C E S Sommaire 1982 Création du Concept MGC ouverture du 1 er magasin Passage de l industrie, 75010 1983-1 er magasin

Plus en détail

PORTRAIT D UNE ENTREPRISE AXÉE SUR L INNOVATION

PORTRAIT D UNE ENTREPRISE AXÉE SUR L INNOVATION PORTRAIT D UNE ENTREPRISE AXÉE SUR L INNOVATION LOGIENT EST UNE ENTREPRISE DE GÉNIE LOGICIEL AXÉE SUR L INNOVATION. Depuis plus de 15 ans, Logient vous accompagne et réalise vos projets de développement

Plus en détail

Christophe Assens Université de de Versailles Saint Quentin en en Yvelines France

Christophe Assens Université de de Versailles Saint Quentin en en Yvelines France Christophe Assens Université de de Versailles Saint Quentin en en Yvelines France La performance des districts français L industrie du jouet dans le Jura Bologne 7 Novembre 2005 La compétitivité d un district

Plus en détail

Guide de rédaction. Plan d affaires d une entreprise ou d un projet d économie sociale

Guide de rédaction. Plan d affaires d une entreprise ou d un projet d économie sociale Guide de rédaction Plan d affaires d une entreprise ou d un projet d économie sociale Table des matières LA PRÉSENTATION DU PROJET 1.1. Le résumé du projet 1.2. L utilité sociale du projet 1.3. Le lien

Plus en détail

Mayinlay Jewellery Holdings (Hong Kong) Co., Ltd

Mayinlay Jewellery Holdings (Hong Kong) Co., Ltd Mayinlay Jewellery Holdings (Hong Kong) Co., Ltd Agenda I. Le marché II. La société Mayinlay III. Les perspectives de développement IV. Les données financières V. Conclusion 2 1. LE MARCHÉ 3 La très forte

Plus en détail

INTRODUCTION. Plan du cours (1/2) Marketing stratégique. Plan du cours (2/2) Le rôle du marketing stratégique. Le vocabulaire stratégique

INTRODUCTION. Plan du cours (1/2) Marketing stratégique. Plan du cours (2/2) Le rôle du marketing stratégique. Le vocabulaire stratégique Plan du cours (1/2) Marketing stratégique Séverine Saleilles Introduction Le diagnostic stratégique Diagnostic externe (PESTEL, forces concurrentielles, cycle de vie, benchmark) Diagnostic interne (chaîne

Plus en détail

France-Allemagne : 20 ans d histoire économique comparée

France-Allemagne : 20 ans d histoire économique comparée GLOBAL MACRO & THEMATIC INDEPENDENT RESEARCH IN CHARTS France-Allemagne : 20 ans d histoire économique comparée Comme toutes les crises, celle que nous traversons est propice aux dogmes, jugements à l

Plus en détail

Les fonctions d entreprises

Les fonctions d entreprises Chapitre 3 : Les fonctions d entreprises Réalisé par : Dr. ACHELHI HICHAM achelhihicham@yahoo.fr Chap 4 : les fonction de l'entreprise Dr ACHELHI Hicham 1 Introduction Direction Fournisseurs Services équipements

Plus en détail

Planification stratégique chez RCGT

Planification stratégique chez RCGT Planification stratégique chez RCGT 1 2 3 4 «Où sommes-nous?» «Où voulons-nous être?» «Comment s y rendre?» du plan stratégique Environnement Marchés et clients Concurrence Avantage concurrentiel Performance

Plus en détail

Croissance annuelle moyenne de la population active en France (en milliers)

Croissance annuelle moyenne de la population active en France (en milliers) 23 COMMENT PEUT-ON EXPLIQUER LE CHÔMAGE? A La population active augmente-t-elle trop vite? a) Le chômage : une population active supérieure à l'emploi 1. Au niveau d une économie nationale, le chômage

Plus en détail

Programme Rhône-Alpes d aide aux PME

Programme Rhône-Alpes d aide aux PME Programme Rhône-Alpes d aide aux PME Amélioration du Processus Participatif d Innovation de Conception 13 mois d accompagnement conseil personnalisé à chaque entreprise des formations inter-entreprises

Plus en détail

À la suite du diagnostic, l'entreprise pourra déduire l une des trois conclusions suivantes :

À la suite du diagnostic, l'entreprise pourra déduire l une des trois conclusions suivantes : DIAGNOSTIC EXPORTATION Avant d'aborder un marché étranger, comme avant de prendre toute décision importante concernant l'exportation, le gestionnaire doit vérifier que son entreprise est prête à exporter

Plus en détail

Examen 2015. Matière d examen. Temps alloué: 120 minutes

Examen 2015. Matière d examen. Temps alloué: 120 minutes Berufsprüfung für Technische Kaufleute mit eidg. Fachausweis Examen professionnel pour les agents technico-commerciaux avec brevet fédéral Candidat-No... Nom: Prénom:.. Examen 2015 Matière d examen Management

Plus en détail

À l affût des tendances 2016 Les 10 principaux défis des sociétés minières pour l année à venir

À l affût des tendances 2016 Les 10 principaux défis des sociétés minières pour l année à venir À l affût des tendances 2016 Les 10 principaux défis des sociétés minières pour l année à venir 2015. Pour obtenir de l information, communiquez avec Deloitte Touche Tohmatsu Limited À l affût des tendances

Plus en détail

Beauty & Go JOSÉE LAMOUREUX FRÉDÉRIC LAVOIE ANDRÉ MORIN MARTIN PROULX

Beauty & Go JOSÉE LAMOUREUX FRÉDÉRIC LAVOIE ANDRÉ MORIN MARTIN PROULX Beauty & Go JOSÉE LAMOUREUX FRÉDÉRIC LAVOIE ANDRÉ MORIN MARTIN PROULX Ordre du jour o Mandat o Analyse o Scénarios o Déploiement o Conclusions 2 Accroître le chiffre d affaires à 20M d ici 2019 MANDAT

Plus en détail

Conference EPG 2005. 16 Mai, 2005. Building a New Electric World

Conference EPG 2005. 16 Mai, 2005. Building a New Electric World Conference EPG 2005 16 Mai, 2005 Building a New Electric World Avertissement Cette présentation contient des informations à caractère prévisionnel. Ces informations qui expriment des objectifs établis

Plus en détail

Corrigé - Les Laboratoires Cattier

Corrigé - Les Laboratoires Cattier CIE4DME Session 2009 Brevet de Technicien Supérieur COMMERCE INTERNATIONAL à référentiel commun européen U41 Analyse diagnostique des marchés étrangers Corrigé - Les Laboratoires Cattier PARTIE I : L ÉTUDE

Plus en détail

Rapport financier semestriel

Rapport financier semestriel Le 1 er juin 2012 Rapport financier semestriel Au cours du premier semestre 2012, le Groupe a enregistré une forte croissance de son activité (+8,1%), notamment liée à une période de soldes hiver favorables,

Plus en détail

La Consommation et la Production Durables en un clic

La Consommation et la Production Durables en un clic PORTAIL MONDIAL DE LA CPD Consommation et Production Durables www.start.scpclearinghouse.org La Consommation et la Production Durables en un clic Animé par Action Mondiale pour la Consommation et la Production

Plus en détail

L internationalisation du groupe AXA et son implantation en Asie du Sud-Est

L internationalisation du groupe AXA et son implantation en Asie du Sud-Est ! Université d Automne 2003! Enseignants de Sciences Economiques et Sociales - Entreprises L internationalisation du groupe AXA et son implantation en Asie du Sud-Est Les entretiens Louis Le Grand 23 et

Plus en détail

ANALYSE DES THÈMES DÉVELOPPÉS

ANALYSE DES THÈMES DÉVELOPPÉS ANALYSE DES THÈMES DÉVELOPPÉS AUTOUR DE LA STRATÉGIE PROGRAMME DE MANAGEMENT DES ENTREPRISES RESSOURCES DOCUMENTAIRES : SITE ACADÉMIQUE DE TOULOUSE SANDRINE QUENNET Avril 2009 Partie 1 FINALISER ET DÉCIDER

Plus en détail

Cartographie de compétences : conception d un plan d affaire

Cartographie de compétences : conception d un plan d affaire Cartographie de compétences : conception d un plan d affaire Processus Activité Attitudes / comportements Capacités Connaissances Définition de l idée Utilise des méthodes et des techniques d évaluation

Plus en détail

Le cadre itératif de la recherche collaborative est une approche concertée qui fait grandement appel aux intervenants

Le cadre itératif de la recherche collaborative est une approche concertée qui fait grandement appel aux intervenants Contexte À mesure que la concurrence s intensifie à l échelle mondiale, l innovation en matière de logistique* pour les manufacturiers canadiens s étend du niveau de à la chaîne d approvisionnement. Pour

Plus en détail

Informations financières

Informations financières Informations financières Performance solide et objectifs 2014 atteints Chiffre d affaires T4 en hausse de +13% et croissance organique à +2,5% Chiffre d affaires annuel en hausse de +6,6%, croissance organique

Plus en détail

Ce diagnostic interne consiste à passer en revue les fonctions principales d une entreprise

Ce diagnostic interne consiste à passer en revue les fonctions principales d une entreprise Les fonctions et leur évolution 2. Le diagnostic par les fonctions jscilien@u-paris10.fr Ce diagnostic interne consiste à passer en revue les fonctions principales d une entreprise L analyse se fonde sur

Plus en détail

Vous avez mieux à faire que de vous soucier de vos placements

Vous avez mieux à faire que de vous soucier de vos placements Vous avez mieux à faire que de vous soucier de vos placements Une longue histoire de réussite en matière de placement La Financière Manuvie gère judicieusement des milliards de dollars de placements dans

Plus en détail

Pas d installations ou d équipement particuliers.

Pas d installations ou d équipement particuliers. COURS FIN1010 : Niveau : Préalable : Description : Paramètres : INFORMATION FINANCIÈRE PERSONNELLE Débutant Aucun L élève explore les concepts qui touchent aux finances des particuliers, y compris le code

Plus en détail

Chapitre 2 : Les facteurs de production

Chapitre 2 : Les facteurs de production Chapitre 2 : Les facteurs de production Introduction Introduction (1) Production : Emploi des ressources nécessaires à la création des biens et des services => Combinaison des facteurs de production Travail,

Plus en détail

RÉSULTATS ANNUELS 2008

RÉSULTATS ANNUELS 2008 RÉSULTATS ANNUELS 2008 SOMMAIRE Carte d identité L année 2008 2008 : des résultats en croissance Une situation financière solide Les atouts du groupe face à la crise Perspectives et conclusion 2 CARTE

Plus en détail

Plan à l international pour L'entreprise INC le marché américain Table des matières

Plan à l international pour L'entreprise INC le marché américain Table des matières Plan à l international pour L'entreprise INC le marché américain Table des matières 1. Présentation de L'entreprise INC 1.1 Identification de l entreprise 1.2 Mission de l entreprise 1.3 Historique 1.4

Plus en détail

chapitre 4 L innovation dans Le GRoupe

chapitre 4 L innovation dans Le GRoupe chapitre 4 L innovation dans Le GRoupe 4.1 définir L innovation selon l insee, l innovation est un changement significatif de nature technique, commerciale, organisationnelle, structurelle ou de logique

Plus en détail

Pharmacies Brunet Proches de vous. Grace Aoun Mary- Gaëlle Poyade Marco D Angelo Yuani Fragata GROUPE CONSULTATION HEC MONTRÉAL

Pharmacies Brunet Proches de vous. Grace Aoun Mary- Gaëlle Poyade Marco D Angelo Yuani Fragata GROUPE CONSULTATION HEC MONTRÉAL Pharmacies Brunet Proches de vous Grace Aoun Mary- Gaëlle Poyade Marco D Angelo Yuani Fragata GROUPE CONSULTATION HEC MONTRÉAL AGENDA Analyse et contexte Op/ons et risques Plan d ac/on Analyse financière

Plus en détail

Résultats du premier semestre 2009. Résistance des ventes Résultat net impacté par des charges non courantes La transformation est en cours

Résultats du premier semestre 2009. Résistance des ventes Résultat net impacté par des charges non courantes La transformation est en cours Résultats du premier semestre 2009 Résistance des ventes Résultat net impacté par des charges non courantes La transformation est en cours Bonne résistance des ventes au S1, des résultats impactés par

Plus en détail

ÉTUDE DE CAS Alliance Renault-Nissan

ÉTUDE DE CAS Alliance Renault-Nissan ÉTUDE DE CAS Alliance Renault-Nissan 1. Le diagnostic stratégique: un pré-requis à la prise de décision Définition du diagnostic stratégique = Analyse conjointe de l entreprise (ses forces / ses faiblesses)

Plus en détail

Page n 1 CCI QC 2010

Page n 1 CCI QC 2010 Page n 1 CCI QC 2010 Les Petits-Déjeuners de la transmission - reprise, de la théorie à la pratique Mardi Page n 2 CCI QC 2010 Les intervenants Monsieur Christian KERMARREC Expert-comptable (PricewaterhouseCoopers)

Plus en détail

Principaux résultats

Principaux résultats Principaux résultats Le rapport préparé pour la réunion de l OCDE au niveau des ministres de 2001 et intitulé «La nouvelle économie : mythe ou réalité?» concluait que les technologies de l information

Plus en détail

3 e édition - Avril 2012

3 e édition - Avril 2012 SAGE business index 3 e édition - Avril 2012 Activité des entreprises Chiffre d affaires des six derniers mois Mars 2012 Septembre 2011 9 % 9 % 24 % 35 % 23 % 35 % 32 % 34 % A augmenté Est resté stable

Plus en détail

Management: CH II Le diagnostic stratégique

Management: CH II Le diagnostic stratégique Management: CH II Le diagnostic stratégique 1 Les séquences diagnostic décision stratégique 1-Séquence «rationnelle» 2-Séquence«rationalisatrice» 3-Séquence «réelle» Diagnostic stratégique Diagnostic stratégique

Plus en détail

Votre succès notre spécialité!

Votre succès notre spécialité! Les prestataires sont nombreux sur le marché. EMPSI Consulting se démarque par son offre personnalisée au profit de chaque client : entreprise ou salarié. EMPSI Consulting a été créée en 2010 par Badreddine

Plus en détail

Stratégie commerciale

Stratégie commerciale Stratégie commerciale Vous êtes convaincus que vous avez développé un processus commercial efficace pour répondre aux besoins de vos clients, Vos clients sont satisfaits de vos produits, et/ou de vos prestations,

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES GÉNÉRALE

TABLE DES MATIÈRES GÉNÉRALE GÉNÉRALE LEXIQUE ET ABRÉVIATIONS UTILISÉES PAR L AUTEUR MODULE I INTRODUCTION MODULE II COMPRÉHENSION DE L ENVIRONNEMENT MODULE III ÉTABLISSEMENT D UNE STRATÉGIE DE FINANCEMENT MODULE IV PLANIFICATION

Plus en détail

Management Summary. Publisher iimt University Press: www.iimt.ch

Management Summary. Publisher iimt University Press: www.iimt.ch Management Summary Depuis environ six ans les services IT de Swiss Olympic se sont considérablement développés pour répondre aux besoins propres de Swiss Olympic mais également pour fournir des services

Plus en détail

Environnement d Affaires Mondiales dans le Contexte du Positionnement Géographique et Économique du Québec

Environnement d Affaires Mondiales dans le Contexte du Positionnement Géographique et Économique du Québec Projet d amenagement d un pole logistique, Réunion du comite directeur 15 juin 2009 Environnement d Affaires Mondiales dans le Contexte du Positionnement Géographique et Économique du Québec Jean-Paul

Plus en détail

Au cours du 3 ème trimestre 2013. Perspectives 2013 13.26

Au cours du 3 ème trimestre 2013. Perspectives 2013 13.26 13.26 Accélération de la croissance du chiffre d affaires au 3 ème trimestre : + 12 % à périmètre et taux de change constants du chiffre d affaires première monte équilibrée entre les différentes régions

Plus en détail

Démontrer la valeur ajoutée du DAM (gestion des ressources numériques) pour les spécialistes du marketing numérique et les équipes de création

Démontrer la valeur ajoutée du DAM (gestion des ressources numériques) pour les spécialistes du marketing numérique et les équipes de création Démontrer la valeur ajoutée du DAM (gestion des ressources numériques) Juin 2015 Résumé Aujourd hui, les spécialistes du marketing numérique et les directeurs de création rentabilisent largement leurs

Plus en détail

le langage du numérique adapté au monde de la mode

le langage du numérique adapté au monde de la mode le langage du numérique adapté au monde de la mode La communication numérique est «à la mode»! Il s agit d un langage commun au-delà des frontières terrestres et informatiques. Mais en quoi consiste ebiz

Plus en détail

La gestion de l entreprise numérique

La gestion de l entreprise numérique Chapitre 1 La gestion de l entreprise numérique OBJECTIFS Expliquer pourquoi les SI sont devenus si importants pour les affaires et la gestion Évaluer le rôle des SI dans le contexte d affaires concurrentiel

Plus en détail

Résultats de l exercice 2011 : + 106 % de croissance, 32,9 M de marge brute et 5% de rentabilité avant impôts

Résultats de l exercice 2011 : + 106 % de croissance, 32,9 M de marge brute et 5% de rentabilité avant impôts Communiqué de Presse Igny, le 14 mars 2012 Résultats de l exercice 2011 : + 106 % de croissance, 32,9 M de marge brute et 5% de rentabilité avant impôts Croissance de 106 % du chiffre d affaires (171,4

Plus en détail

RESULTATS SEMESTRIELS 2013 PRESENTATION SFAF

RESULTATS SEMESTRIELS 2013 PRESENTATION SFAF RESULTATS SEMESTRIELS 2013 PRESENTATION SFAF MERCREDI 11 SEPTEMBRE 2013 SOMMAIRE 01 - FAITS MARQUANTS DU 1 ER SEMESTRE 2013 02 RÉSULTATS SEMESTRIELS 2013 03 PERSPECTIVES 1 Le groupe Linedata UN GROUPE

Plus en détail

Fiche conseil. Nom du Document : FAITES LE BILAN A L HEURE DES COMPTES OU COMMENT LIRE SON BILAN ET INTERPRETER SON SON RESULTAT

Fiche conseil. Nom du Document : FAITES LE BILAN A L HEURE DES COMPTES OU COMMENT LIRE SON BILAN ET INTERPRETER SON SON RESULTAT FAITES LE BILAN A L HEURE DES COMPTES OU COMMENT LIRE SON BILAN ET INTERPRETER SON RESULTAT Fiche conseil Nos fiches conseils ont pour objectif de vous aider à mieux appréhender les notions : Comptables

Plus en détail

Du 24 janvier 2011. Aujourd hui je voudrais vous parler des enjeux de cette transformation et de nos perspectives.

Du 24 janvier 2011. Aujourd hui je voudrais vous parler des enjeux de cette transformation et de nos perspectives. Du 24 janvier 2011 Mesdames et Messieurs, Vous avez pu le constater au cours des présentations : sur l exercice 2009/2010, nos résultats ont été solides, nous avons poursuivi la transformation de notre

Plus en détail

Les investissements en centres de distribution à l extérieur du Canada ne sont pas aussi courants que sur le territoire national

Les investissements en centres de distribution à l extérieur du Canada ne sont pas aussi courants que sur le territoire national Les investissements en centres de distribution à l extérieur du Canada ne sont pas aussi courants que sur le territoire national Le secteur de la fabrication de matériel ferroviaire roulant rationalise

Plus en détail

Indice de densité numérique au Canada: un guide pour la transformation numérique

Indice de densité numérique au Canada: un guide pour la transformation numérique Indice de densité numérique au Canada: un guide pour la transformation numérique Indice de densité numérique au Canada: un guide pour la transformation numérique L étude d Accenture menée en 2014 sur la

Plus en détail

Nom du Document : FAITES LE BILAN A L HEURE DES COMPTES OU COMMENT LIRE SON BILAN ET INTERPRETER SON RESULTAT

Nom du Document : FAITES LE BILAN A L HEURE DES COMPTES OU COMMENT LIRE SON BILAN ET INTERPRETER SON RESULTAT OU COMMENT LIRE SON BILAN ET INTERPRETER SON FICHE CONSEIL Page : 1/9 INTERPRETER SON Vous connaissez chaque année le résultat de votre activité lors de l élaboration de vos comptes annuels. Vous pouvez

Plus en détail

Progression des résultats en 2015 La Fnac en position très favorable pour aborder de nouveaux défis

Progression des résultats en 2015 La Fnac en position très favorable pour aborder de nouveaux défis Ivry, le 17 février 2016 Progression des résultats en 2015 La Fnac en position très favorable pour aborder de nouveaux défis Stabilité du chiffre d affaires consolidé en 2015 Poursuite de la croissance

Plus en détail

ETUDE ET ANALYSE DU PRIX DE VENTE. Calculs de bénéfice Étude de positionnement commercial Comparaison de plusieurs politiques commerciales

ETUDE ET ANALYSE DU PRIX DE VENTE. Calculs de bénéfice Étude de positionnement commercial Comparaison de plusieurs politiques commerciales ETUDE ET ANALYSE DU PRIX DE VENTE La notion de prix de vente Les objectifs financiers Les objectifs commerciaux Les remises et rabais Exercice et corrigé Calculs de bénéfice Étude de positionnement commercial

Plus en détail

Produits de grande consommation. La voie de l excellence entre vous et vos consommateurs

Produits de grande consommation. La voie de l excellence entre vous et vos consommateurs Produits de grande consommation La voie de l excellence entre vous et vos consommateurs Votre environnement, toujours plus complexe Des consommateurs plus exigeants, une pression constante sur les marges

Plus en détail

Coûts cachés de la logistique et circuits courts. 27 janvier 2016 Stéphane Winandy, DiversiFerm Charles-Edouard Jolly, AEI

Coûts cachés de la logistique et circuits courts. 27 janvier 2016 Stéphane Winandy, DiversiFerm Charles-Edouard Jolly, AEI Coûts cachés de la logistique et circuits courts 27 janvier 2016 Stéphane Winandy, DiversiFerm Charles-Edouard Jolly, AEI Plan Introduction Exemples Outil Points d attention Perspectives Coûts cachés de

Plus en détail

Vendre en ligne, par où commencer? Michaël BOURGEONNIER, Gérant de l'agence Paprika Studio

Vendre en ligne, par où commencer? Michaël BOURGEONNIER, Gérant de l'agence Paprika Studio Vendre en ligne, par où commencer? Michaël BOURGEONNIER, Gérant de l'agence Paprika Studio Vendre en ligne, par où commencer? Intervenant : Michaël Bourgeonnier Agence de communication : PaPrika Studio,

Plus en détail

LES RATIOS. 1) définition Un ratio est un rapport entre 2 valeurs économiques qui permet des comparaisons dans le temps et/ou l espace.

LES RATIOS. 1) définition Un ratio est un rapport entre 2 valeurs économiques qui permet des comparaisons dans le temps et/ou l espace. LES RATIOS 1) GENERALITES 1) définition Un ratio est un rapport entre 2 valeurs économiques qui permet des comparaisons dans le temps et/ou l espace. 2) utilité Illustrer des informations Mesurer des objectifs

Plus en détail

Une compagnie pour la vie

Une compagnie pour la vie 12 pages:mise en page 1 01/06/11 11:15 Page1 Une compagnie pour la vie Une compagnie pour la vie AFI ESCA : Compagnie d assurance sur la vie et de capitalisation. Entreprise régie par le code des assurances.

Plus en détail

Alma CG : Le leader européen du #costconsulting

Alma CG : Le leader européen du #costconsulting Alma CG : Le leader européen du #costconsulting Notre métier 24/01/2013 Le Cost Consulting : générer des économies sur l ensemble des postes de votre compte de résultat 3 PRINCIPES DU COST CONSULTING Identifier

Plus en détail

Perspectives des technologies de l information de l OCDE, édition 2010. Principales conclusions

Perspectives des technologies de l information de l OCDE, édition 2010. Principales conclusions Perspectives des technologies de l information de l OCDE, édition 2010 Principales conclusions Le secteur des TIC se relève de la crise économique et les marchés mondiaux des TIC se déplacent vers les

Plus en détail

Impact du Logiciel Libre / Open Source Software en France 2015-2020 Quels enjeux de marchés, d'emploi, de formation et d'innovation?

Impact du Logiciel Libre / Open Source Software en France 2015-2020 Quels enjeux de marchés, d'emploi, de formation et d'innovation? Impact du Logiciel Libre / Open Source Software en France 2015-2020 Quels enjeux de marchés, d'emploi, de formation et d'innovation? Paris, le 19 Novembre 2015 PAC 2015 Le marché du logiciel libre en France

Plus en détail

Emballages alimentaires

Emballages alimentaires Emballages alimentaires Des emballages optimisés pour une fraîcheur accrue et des gains économiques Journée emballage CTAC 8 février 2012 Pourquoi optimiser l emballage? Les facteurs d influence pour l

Plus en détail

Politique de soutien aux entreprises

Politique de soutien aux entreprises Politique de soutien aux entreprises Adoptée par le Conseil de la Ville de Trois-Rivières le 14 décembre 2015 au moyen de la résolution n C-2015-1357 TABLE DES MATIÈRES Préambule... 1 1. Projets et secteurs

Plus en détail

Benetton : un exemple d entreprise en réseau

Benetton : un exemple d entreprise en réseau Benetton : un exemple d entreprise en réseau «La structure de Benetton est flexible, quoique contrôlée, souple comme les lainages avec lesquels on nous compare souvent». Luciano BENETTON Thierry Pénard

Plus en détail

Éléments pour la mise en place d un secteur de services compétitif Gogué Aimé Tchabouré gogueaime@gmail.com

Éléments pour la mise en place d un secteur de services compétitif Gogué Aimé Tchabouré gogueaime@gmail.com Éléments pour la mise en place d un secteur de services compétitif Gogué Aimé Tchabouré gogueaime@gmail.com 1 Atelier d Appui pour le Développement et les négociations sur le secteur des services ILEAP/

Plus en détail

Parfum & Beauté. La voie de l excellence entre vous et vos clients

Parfum & Beauté. La voie de l excellence entre vous et vos clients Parfum & Beauté La voie de l excellence entre vous et vos clients Excellence logistique, un atout de luxe Les points de contacts, réels et virtuels, avec le consommateur reflètent l originalité et la sophistication

Plus en détail

UE 3 Management et contrôle de gestion. Le programme

UE 3 Management et contrôle de gestion. Le programme UE 3 Management et contrôle de gestion Le programme Légende : Modifications de l arrêté du 8 mars 2010 Suppressions de l arrêté du 8 mars 2010 Partie inchangée par rapport au programme antérieur A. Management

Plus en détail

Enquête sur l accès au financement des entreprises en 2010

Enquête sur l accès au financement des entreprises en 2010 Matricule national Nom de l entreprise Personne de contact Solène Larue E-mail solene.larue@statec.etat.lu Téléphone 247-84262 Fax 22 84 96 Adresse Enquête sur l accès au financement des entreprises en

Plus en détail

07/07/2009. Contexte II- PRINCIPES DE BASE ET PRATIQUES DE LA BONNE GOUVERNANCE II- PRINCIPES DE BASE ET PRATIQUES DE LA BONNE GOUVERNANCE

07/07/2009. Contexte II- PRINCIPES DE BASE ET PRATIQUES DE LA BONNE GOUVERNANCE II- PRINCIPES DE BASE ET PRATIQUES DE LA BONNE GOUVERNANCE PLAN, EXEMPLE DES MEILLEURES PRATIQUES D EXPLOITATION ET DE DANS LES SOCIETES D ELECTRICITE I- RAPPEL HISTORIQUE ET DEFINITION DE LA II- PRINCIPES DE BASE ET PRATIQUES DE LA Présenté par VIGUEUR DANS L

Plus en détail

EBAUCHES DE PLANS : CHAPITRE 1 / CROISSANCE, CAPITAL ET PROGRES TECHNIQUE

EBAUCHES DE PLANS : CHAPITRE 1 / CROISSANCE, CAPITAL ET PROGRES TECHNIQUE EBAUCHES DE PLANS : CHAPITRE 1 / CROISSANCE, CAPITAL ET PROGRES TECHNIQUE SOURCE ET LIMITES DE LA CROISSANCE ECONOMIQUE 1. Dans quelle mesure la croissance économique accompagne-t-elle le développement?

Plus en détail

Jacques Vallerand Directeur administratif Maîtrise en gestion de la chaîne d approvisionnement mondiale Faculté des sciences de l administration

Jacques Vallerand Directeur administratif Maîtrise en gestion de la chaîne d approvisionnement mondiale Faculté des sciences de l administration Jacques Vallerand Directeur administratif Maîtrise en gestion de la chaîne d approvisionnement mondiale Faculté des sciences de l administration Université Laval 1 Gestion des fournisseurs par rapport

Plus en détail

2 ère session : Stratégie des acteurs : adaptation ou profondes mutations?

2 ère session : Stratégie des acteurs : adaptation ou profondes mutations? 2 ère session : Stratégie des acteurs : adaptation ou profondes mutations? 2.2 Nouveaux comportements / Nouvelles stratégies Marianne SIEG (Directrice du développement Air France) «La crise économique

Plus en détail

Déclaration de politique générale

Déclaration de politique générale Chambre de commerce internationale L organisation mondiale des entreprises Déclaration de politique générale Recommandations de politique générale d ICC sur la délocalisation de l informatique Rédigées

Plus en détail

i n f o r m a t i o n s

i n f o r m a t i o n s i n f o r m a t i o n s Paris, le 6 septembre 2005 Communiqué de Presse RESULTATS CONSOLIDES AU 30 JUIN 2005 Solides performances au 1 er semestre 2005 Le Conseil de Surveillance d Air Liquide, qui s est

Plus en détail

1 Présentation de l entreprise

1 Présentation de l entreprise Cette étude de cas permet d illustrer la démarche d architecture d entreprise et d urbanisation présentée dans le cours «Urbanisation des Systèmes d Information et Architecture d entreprise» du Master

Plus en détail

SOUTIEN A LA DYNAMIQUE DES CLUSTERS. Cahier des charges

SOUTIEN A LA DYNAMIQUE DES CLUSTERS. Cahier des charges SOUTIEN A LA DYNAMIQUE DES CLUSTERS Cahier des charges 1 Appel à projets L amélioration des perspectives de croissance et de compétitivité de l économie marocaine passe, notamment, par le soutien à l innovation

Plus en détail

Les affaires électroniques au service de votre entreprise

Les affaires électroniques au service de votre entreprise Les affaires électroniques au service de votre entreprise En quoi consistent les affaires électroniques? Lorsqu on évoque la notion d affaires électroniques, on pense souvent aux sites Web, qu ils soient

Plus en détail

Diagnostic et enjeux (1/11)

Diagnostic et enjeux (1/11) Diagnostic et enjeux (1/11) Région : Alsace / Franche - Comté Nom du groupe de travail : Automobile, transports et mobilité Participants à l atelier : voir liste des participant en annexe Rapporteur /

Plus en détail

Corrigé à l usage exclusif des experts

Corrigé à l usage exclusif des experts Procédure de qualification Gestionnaire du commerce de détail CFC CONNAISSANCE DU COMMERCE DE DÉTAIL Gestion des marchandises Série 2, 2012 Corrigé à l usage exclusif des experts Durée de l'épreuve : Moyens

Plus en détail

Recommandations en vue du budget fédéral 2015 : miser sur les métropoles pour stimuler la croissance

Recommandations en vue du budget fédéral 2015 : miser sur les métropoles pour stimuler la croissance Recommandations en vue du budget fédéral 2015 : miser sur les métropoles pour stimuler la croissance 1 Introduction À la mi-2014, l économie canadienne demeure robuste. Le gouvernement du Canada est solidement

Plus en détail

MÉMOIRE. Projet de loi n o 65 Loi sur Infrastructure Québec. présenté à la Commission des finances publiques

MÉMOIRE. Projet de loi n o 65 Loi sur Infrastructure Québec. présenté à la Commission des finances publiques MÉMOIRE Projet de loi n o 65 Loi sur Infrastructure Québec présenté à la Commission des finances publiques Novembre 2009 Table des matières 1. Présentation de l AICQ... 3 2. Commentaires généraux... 4

Plus en détail

Innovation en matière de logistique et de gestion de la chaîne d approvisionnement au Canada

Innovation en matière de logistique et de gestion de la chaîne d approvisionnement au Canada Innovation en matière de logistique et de gestion de la chaîne d approvisionnement au Canada Contexte À mesure que la concurrence devient plus mondiale, l innovation passe du niveau entreprise-à-entreprise

Plus en détail

Les motifs initiaux des ententes nationales Pool P5

Les motifs initiaux des ententes nationales Pool P5 Des réalisations et des défis pour assurer le futur Les ententes nationales en production laitière Geneviève Rainville, ill agr. Fédération des producteurs de lait du Québec Présentation Les motifs initiaux

Plus en détail

Baccalauréat sciences et technologies de l hôtellerie et de la restauration (STHR) Programme d économie et gestion hôtelière CLASSE DE SECONDE

Baccalauréat sciences et technologies de l hôtellerie et de la restauration (STHR) Programme d économie et gestion hôtelière CLASSE DE SECONDE Baccalauréat sciences et technologies de l hôtellerie et de la restauration (STHR) Programme d économie et gestion CLASSE DE SECONDE La série technologique hôtellerie-restauration présente des particularités

Plus en détail

LE CANADA A BESOIN D UNE NOUVELLE SÉRIE DE BAISSES D IMPÔ

LE CANADA A BESOIN D UNE NOUVELLE SÉRIE DE BAISSES D IMPÔ LE CANADA A BESOIN D UNE NOUVELLE SÉRIE DE BAISSES D IMPÔ T DAVID STEWART-PATTERSON VICE-PRÉSIDENT DIRECTEUR DEVANT LE COMIT É PERMANENT DES FINANCES NOVEMBRE 2004 Merci de nous donner encore une fois

Plus en détail

MANAGEMENT DES ENTREPRISES : Devoir n 4

MANAGEMENT DES ENTREPRISES : Devoir n 4 BTS S.T.1 C.2 Le 29/01/10 MANAGEMENT DES ENTREPRISES : Devoir n 4 Le cas «CARRELAGES ET REVETEMENTS D ARTOIS» Durée : 1 heure 15 A partir des documents dont vous disposez, de vos connaissances et de votre

Plus en détail

Solution logicielle intégrée pour l industrie de la Menuiserie et de la Fermeture SOLUTION DE CHIFFRAGE POUR LA MENUISERIE ET LA FERMETURE

Solution logicielle intégrée pour l industrie de la Menuiserie et de la Fermeture SOLUTION DE CHIFFRAGE POUR LA MENUISERIE ET LA FERMETURE Solution logicielle intégrée pour l industrie de la Menuiserie et de la Fermeture SOLUTION DE CHIFFRAGE POUR LA MENUISERIE ET LA FERMETURE Devis sans erreur Commandes sans erreur Intelligence artificielle

Plus en détail

Note de synthèse. Une éco-innovation qui présente plusieurs facettes a facilité l évolution de la production durable

Note de synthèse. Une éco-innovation qui présente plusieurs facettes a facilité l évolution de la production durable NOTE DE SYNTHÈSE 15 Note de synthèse Une éco-innovation qui présente plusieurs facettes a facilité l évolution de la production durable Par la mise en place de pratiques productives efficientes et le développement

Plus en détail

BAC PRO Gep éditions, 2009 ISBN : 978-2-84425-687-4

BAC PRO Gep éditions, 2009 ISBN : 978-2-84425-687-4 BAC PRO Rôle, objectifs et moyens d action d un point de vente 1 FICHE Être capable de Définir et comprendre le rôle et les objectifs d un point de vente. Identifier comment le magasin peut atteindre ses

Plus en détail

RESOURCES GLOBAL PROFESSIONALS

RESOURCES GLOBAL PROFESSIONALS Octobre 2015 Pour vos appels d offres CABINETS DE CONSEIL EN SCM 10 e ÉDITION RESOURCES GLOBAL PROFESSIONALS SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort 1. NOM DU CABINET RESOURCES

Plus en détail

Logiciel de veille stratégique et e-réputation www.digimind.fr 1 1

Logiciel de veille stratégique et e-réputation www.digimind.fr 1 1 1 1 Sommaire A PROPOS p. 3 INTRODUCTION p. 4 PRINCIPAUX ENSEIGNEMENTS p. 5-6 MÉTHODOLOGIE DE L ÉTUDE p. 7 RÉSULTATS ET ANALYSES p. 8-20 2 A propos Nom de l étude : Baromètre des pratiques de veille 2012

Plus en détail

Compétitivité des entreprises françaises

Compétitivité des entreprises françaises Compétitivité des entreprises françaises La compétitivité dépend en premier lieu de l évolution des coûts unitaires de production et des prix relatifs des biens exposés à la concurrence internationale.

Plus en détail

FICHE DE SYNTHESE : CHAPITRE 101 LA MONDIALISATION DES ECHANGES

FICHE DE SYNTHESE : CHAPITRE 101 LA MONDIALISATION DES ECHANGES FICHE DE SYNTHESE : CHAPITRE 101 LA MONDIALISATION DES ECHANGES 1 LES NOTIONS Echange marchand = échange de biens et de services qui s effectue sur un marché et qui donne lieu au paiement d un prix fixé

Plus en détail