méthodologie LECTURE D ŒUVRE - PEINTURE Emblèmes de France, l art au service des valeurs républicaines La notice de l œuvre

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "méthodologie LECTURE D ŒUVRE - PEINTURE Emblèmes de France, l art au service des valeurs républicaines La notice de l œuvre"

Transcription

1 Emblèmes de France, l art au service des valeurs républicaines - EXPOSITION ITINERANTE LECTURE D ŒUVRE - PEINTURE méthodologie Nous vous proposons ici une démarche parmi d autres qui peuvent être appliquées lors d une étude d œuvre. La notice de l œuvre Cette notice est obligatoire dans une étude. C est en quelque sorte la carte d identité de l œuvre. Ainsi, il est important de la renseigner sur : - l auteur - le titre de l œuvre - la date de réalisation - la technique - les dimensions -le lieu de conservation Le contexte artistique et historique Si l œuvre présente un intérêt historique et/ou artistique, il est intéressant de la replacer dans le contexte de l époque. En effet, ces évènements ont pu amener un questionnement de l artiste et donc avoir une incidence sur la réalisation de l œuvre. - Noter les évènements historiques. - Noter les évènements qui sont propres à la vie de l artiste comme des rencontres, des voyages - Noter les évènements artistiques majeurs de l Histoire de l Art se rattachant à la date de réalisation : exposition qui a fait scandale, écrit d un critique d art - Noter si l œuvre appartient à un courant artistique.

2 Analyse de l oeuvre L analyse de l œuvre correspond à une description de l image. Nous vous conseillons de partir d une description très générale et peu à peu de faire remarquer les détails. La composition - Où se déroule la scène? Est-ce un espace clos ou espace non clos? - Y a-t-il plusieurs registres ou plans? Combien de plans distingue-t-on? Que voit-on dans chaque plan? - La composition est-elle pyramidale? - Etudes des lignes verticales, des horizontales, des obliques. Les couleurs et la lumière - Quelle est la couleur dominante? - Y a-t-il des touches de couleurs qui orientent le regard? Où sont-elles? - Les tons sont-ils clairs, chauds, lumineux, froids, éteints? - La couleur est-elle un élément de construction de l espace? - D où vient la lumière? D une source visible, de l intérieur, de l extérieur - La lumière guide-t-elle le regard du spectateur vers un élément important du tableau? La touche ou la facture La touche permet de définir le courant auquel se rattache l œuvre ou s il y a une influence. -Est-elle lisse? Fluide? Ou au contraire épaisse? Rugueuse? Faite d empâtements, apposée en aplat, ou par petits points? -Arrive-t-on à distinguer le geste de l artiste? Interprétation L interprétation d une œuvre peut être propre à chacun. Il est intéressant de noter à la fois les ressentis de l artiste ou de la critique de l époque mais également de laisser une part à nos propres émotions. La thématique Quel est le thème de l œuvre? L oeuvre dénonce-elle quelque chose? Est-ce un témoignage? L inspiration L artiste s est-il inspiré d un ouvrage littéraire? D une pièce de théâtre? D un passage de la Bible? D une histoire ancienne? D un événement d actualité? De ses propres souvenirs (souvenirs d enfance, voyages )? La critique Quelle a été la réaction des critiques à la sortie de l œuvre? Un succès ou un échec? L œuvre peut avoir fait scandale à l époque mais reste aujourd hui une des grandes peintures qui marque l évolution de l histoire de l art Le tableau est-il une œuvre phare d un courant? Lequel et pourquoi? Notre ressenti Lire et apprécier une œuvre suppose de commencer par un temps d observation. L œuvre atteint son objectif si elle fait naître des questions, des sentiments (positifs ou négatifs), des émotions.

3 Emblèmes de France, l art au service des valeurs républicaines - EXPOSITION ITINERANTE LECTURE D ŒUVRE - PEINTURE Lamartine repoussant le drapeau rouge devant l Hôtel de ville Henri Félix Emmanuel Philippoteaux [Public domain], via Wikimedia Commons La notice de l œuvre AUTEUR : Henri Felix Emmanuel PHILIPPOTEAUX TITRE DE L ŒUVRE : Lamartine repoussant le drapeau rouge devant l hôtel de ville DATE : 1848 TECHNIQUE : Huile DIMENSIONS : 63 X 27,5 cm LIEU DE CONSERVATION : Musée Carnavalet, Paris

4 Le contexte artistique et historique En 1848, Henri-Félix Emmanuel Philippoteaux est un peintre spécialisé dans les scènes d histoire (catégorie la plus noble dans la hiérarchie des genres en peinture). Il est alors connu pour ses œuvres retraçant l épopée napoléonienne. Sous la monarchie de Louis-Philippe ( ), Philippoteaux a bénéficié de nombreuses commandes publiques. Peintre engagé, ayant exprimé ses sympathies révolutionnaires, il s exile lors de l avènement de Napoléon III. La deuxième République est proclamée suite à la Révolution de février 1848 et l abdication de Louis-Philippe. Le tableau représente Alphonse de Lamartine devant l Hôtel de ville le 25 février 1848, défendant avec éloquence le maintien du drapeau tricolore. Le tableau s inscrit dans le Romantisme post-révolutionnaire. Les artistes laissent apparaitre sur leur toile leur sensibilité, leurs impressions et s opposent aux contraintes de l Académie. Les sujets varient également, ils peignent les événements et tragédies de leur temps (la violence, l exaltation, la figure du héros), des paysages mélancoliques, et s inspirent beaucoup de la littérature. Repères : Le Romantisme : Monarchie de Juillet, Louis-Philippe : II e République, Louis Napoléon Bonaparte (Président) : Second Empire, Napoléon III (Empereur) Analyse de l oeuvre Le tableau offre à voir une lecture verticale de gauche à droite des évènements. C est une chronologie narrative, il y a un début, un milieu et une fin. Sur la partie gauche du tableau, nous voyons tout d abord les partisans du drapeau rouge, ensuite nous pouvons voir Alphonse de Lamartine qui est le sujet central de l évènement et sur la droite l artiste apporte une conclusion au tableau avec la présence du drapeau tricolore, soutenu à la fois par les troupes militaires et le peuple. Le choix de lignes verticales pour composer le tableau est un parti pris pour permettre d allonger l image. Cela n empêche pas de distinguer plusieurs plans. Au premier plan, on aperçoit le peuple. L homme dépose de l argenterie, symbole de l'honnêteté et de la discipline, mais on peut également penser que cet homme évoque les pillages, nombreux en ces temps troubles.

5 Analyse de l oeuvre Sur ce deuxième plan, la barricade symbolise les révoltes parisiennes. Entre le 22 et le 25 février 1848, 1512 barricades s érigent dans tout Paris. L artiste en place une volontairement pour renforcer l effet dramatique de la scène. L ouvrier gisant sur le sol en bas à gauche de la barricade rappelle également la violence de l événement. Dans le second plan, l artiste réussit à mettre en valeur le drapeau rouge (symbole révolutionnaire), par la présence d une femme sur un cheval blanc. Cette partisane du drapeau rouge, que l on peut facilement assimiler à Marianne (présence du bonnet phrygien) s oppose à Alphonse de Lamartine, partisan du drapeau tricolore. Lamartine, du haut de son fauteuil vert (symbole de la renaissance et de l espoir), défend le drapeau bleu-blanc-rouge, arguant qu il «a fait le tour du monde avec la République et l Empire, alors que le drapeau rouge n a fait que le tour du Champ-de-Mars dans le sang du peuple». Le drapeau situé à sa droite prouve que l ordre des couleurs n a pas encore d importance à cette période. On note aussi l espace vide entre le peuple et l orateur : la distance évoque une forme de respect de l homme et de son statut. Cela permet aussi au spectateur d orienter son regard et de situer le protagoniste de la scène. A l arrière-plan, en haut à gauche, la présence de fumée informe que le soulèvement du peuple continue. Enfin, la scène se déroule devant l Hôtel de ville de Paris, cœur du pouvoir politique, théâtre de nombreux soulèvements et de multiples complots. Cet édifice en impose par son architecture massive et solide. Ce lieu, par sa domination, se pose comme un rempart infranchissable face à la force des hommes. La couleur rouge domine la composition du tableau. Nous la retrouvons sur les drapeaux révolutionnaires et sur les drapeaux tricolores. C est ici tout l enjeu de la scène et de l évènement qui est donné à voir. L œil du spectateur est surtout attiré vers le point central du tableau : Alphonse de Lamartine. Tout converge vers ce personnage : les regards, les postures, la dynamique générale. Sur les quelques 200 personnages représentés, la lumière du tableau se concentre également autour de lui.

6 Interprétation Avec cette œuvre, l artiste vient illustrer un sujet d actualité. Le 25 février 1848, lors de la proclamation de la République, les révolutionnaires veulent un drapeau entièrement rouge et s opposent à Lamartine qui défend, lors d un long discours, le drapeau tricolore. Grâce à son verbe, Lamartine parvient à rallier à sa cause le peuple et la Garde nationale qui avait soutenu les Révolutionnaires et sauve ainsi le drapeau tricolore. La dernière scène du tableau, en bas à droite, propose une conclusion fraternelle à l évènement : l homme du peuple et le soldat marchent côte à côte, en portant fièrement le pavoisement national. Alphonse de Lamartine, alors Ministre des affaires étrangères et figure notable du gouvernement provisoire de la République, défend un idéal. A travers ce discours, c est un peu plus qu un choix de symbole qui est en jeu. Ce sont deux conceptions de la République qui s opposent. D un côté, nous avons une République libérale, qui abolit la peine de mort pour motifs politiques, ainsi que l esclavage dans les colonies. Les libertés de presse, d association, de réunion et de conscience sont garanties. D un autre côté, nous avons les partisans d une république sociale qui revendiquent la prise en compte des catégories populaires. L unité est fragile, mais une volonté de cohésion apparait dans les premiers mois. L œuvre s inscrit dans la pure tradition du tableau historique. Les couleurs traduisent la passion des sentiments et des idées. Les contrastes de lumières accentuent la dramaturgie des scènes. L artiste n hésite pas à idéaliser le héros de son tableau. Pour aller plus loin - La peinture d histoire (David, Delacroix, Gros, etc...) - Les tableaux évoquant le drapeau tricolore : Louis-Philippe, Duc d Orléans, arrive à l Hôtel de Ville de Paris, Eloi-Firmin FERON La Liberté guidant le peuple, Eugène DELACROIX La Rue Mosnier aux drapeaux, Edouard MANET La Rue Montorgueil, Claude MONET

7

Analyse plastique des œuvres : Les questions liées aux composantes plastiques et aux moyens mis en oeuvre

Analyse plastique des œuvres : Les questions liées aux composantes plastiques et aux moyens mis en oeuvre Analyse plastique des œuvres : Les questions liées aux composantes plastiques et aux moyens mis en oeuvre La couleur Comment peut-on qualifier les couleurs? (Vives, transparentes, opaques, ternes, brillantes,

Plus en détail

La peinture réaliste. La séance qui suit est un prolongement possible à la séquence «Héros/héroïnes d hier et d aujourd hui.»

La peinture réaliste. La séance qui suit est un prolongement possible à la séquence «Héros/héroïnes d hier et d aujourd hui.» EN ALLANT PLUS LOIN. La peinture réaliste La séance qui suit est un prolongement possible à la séquence «Héros/héroïnes d hier et d aujourd hui.» Les œuvres choisies appartiennent au courant réaliste.

Plus en détail

Méthodologie du dossier. Epreuve d histoire de l art

Méthodologie du dossier. Epreuve d histoire de l art Méthodologie du dossier Epreuve d histoire de l art Fiche d identité de l oeuvre Nature de l oeuvre : Huile sur toile Auteur Eugène Delacroix (1798-1863) Titre : La liberté guidant le peuple : le 28 juillet

Plus en détail

La tour Eiffel Séquence n 7

La tour Eiffel Séquence n 7 Introduction : C est à l occasion de l Exposition Universelle de 1889, date qui marque le centenaire de la Révolution française, qu un grand concours est lancé dans le journal officiel. Le pari est d étudier

Plus en détail

1Retrouvez cette œuvre dans l espace.

1Retrouvez cette œuvre dans l espace. CORRIGE Exposition temporaire : De Chaissac à Hyber, parcours d un amateur vendéen ETUDE D ŒUVRE 1Retrouvez cette œuvre dans l espace. Complétez le questionnaire. Attention : plusieurs réponses sont parfois

Plus en détail

Histoire des arts. Méthodologie : analyse d'une œuvre d'art visuel

Histoire des arts. Méthodologie : analyse d'une œuvre d'art visuel Histoire des arts Méthodologie : analyse d'une œuvre d'art visuel La méthode «classique» La méthode la plus connue pour analyser une œuvre d'art, est l'analyse iconographique et iconologique d'après l'historien

Plus en détail

I. Ce que je ressens.

I. Ce que je ressens. Mme Brouwers Janvier 2015 Fiche de travail (à remplir) sur Delaunay. Robert Delaunay Tour Eiffel rouge 1911 Type d œuvre (support artistique) : Peinture (huile sur toile). 202 x 138,5 cm. Problématique

Plus en détail

ANALYSE D IMAGE / MÉTHODE GÉNÉRALE

ANALYSE D IMAGE / MÉTHODE GÉNÉRALE ANALYSE D IMAGE / MÉTHODE GÉNÉRALE La découverte première de l œuvre doit rester directe et intuitive. Mais, l analyse méthodique de l œuvre doit permettre, ensuite, d en multiplier les niveaux de lecture.

Plus en détail

Atelier lecture d affiches de films - 1H30

Atelier lecture d affiches de films - 1H30 Atelier lecture d affiches de films - 1H30 I) Quelques principes généraux sur la lecture d affiches Pourquoi lire des affiches de cinéma à l école? 1) Dans le cadre du dispositif «école et cinéma» dans

Plus en détail

Histoires des arts : plans possibles pour le passage de l épreuve orale

Histoires des arts : plans possibles pour le passage de l épreuve orale Histoires des arts : plans possibles pour le passage de l épreuve orale Vous devrez être capable de : Situer l œuvre dans le temps, dans l espace et dans son contexte historique, social ou artistique Analyser

Plus en détail

Dans la face n on retrouve exactement la même chose que dans la face n mais cette fois avec le code barre tout à droite.

Dans la face n on retrouve exactement la même chose que dans la face n mais cette fois avec le code barre tout à droite. Introduction Les pizzas buitoni sont des pizzas d origine italiennes, aujourd hui elles appartiennent au groupe nestlé qui rachète la marque buitoni en 1988. La boite que nous étudierons est une boite

Plus en détail

El Tres de Mayo, GOYA

El Tres de Mayo, GOYA Art du visuel / «Arts, ruptures, continuités» Problématique : «Comment l expression du sentiment surgit-elle dans l art au XIX è siècle?» El Tres de Mayo, GOYA Le Tres de Mayo, Francisco Goya, huile sur

Plus en détail

CLASSE : : : ; : : : : LA LIBERTE GUIDANT LE PEUPLE EUGENE DELACROIX

CLASSE : : : ; : : : : LA LIBERTE GUIDANT LE PEUPLE EUGENE DELACROIX HISTOIRE DES ARTS CLASSE : 4 ème Période historique : XIXème siècle Moment choisi : le retour à la monarchie ; les Trois Glorieuses Thématique : Arts, Etats et pouvoir (œuvre engagée) Sujet : Comment un

Plus en détail

DOMAINE DE CHANTILLY DOMAINE DE CHANTILLY

DOMAINE DE CHANTILLY DOMAINE DE CHANTILLY REGARDS SUR L ORIENT Catalogue des modules de l exposition itinérante Service éducatif et culturel DOMAINE DE CHANTILLY DOMAINE DE CHANTILLY Introduction À l occasion de l année du dialogue interculturel

Plus en détail

1 lire une image /MDA

1 lire une image /MDA 1 lire une image 2 L ÉCHELLE DES PLANS L échelle des plans se construit à partir de la taille humaine. Le cinéma, la photo, le dessin, la peinture offrent ainsi une gamme variée de plans. Le cadrage d

Plus en détail

Réponse type Tableau chronologique

Réponse type Tableau chronologique Corrigés du matériel pédagogique Vincent van Gogh. Le dur combat d un artiste La bande dessinée sur la vie de Vincent van Gogh peut être utilisée en classe de différentes manières. L histoire en images

Plus en détail

«Tête de chat» - Delacroix

«Tête de chat» - Delacroix «Tête de chat» - Delacroix 1. Présentation de l'œuvre 2. Dénotation 3. Connotation 4. La recherche documentaire Sallaberry Stéphane 1 S2 2008-2009 1 1)Présentation de l'œuvre C'est une peinture à l'aquarelle

Plus en détail

MyFrenchFilmFestival.com

MyFrenchFilmFestival.com Fiche d activités pour la classe MyFrenchFilmFestival.com Parcours niveau B2 : en bref Thème : Les relations psychologiques homme-femme Après une mise en route à partir du synopsis et des affiches, les

Plus en détail

HISTOIRE DES ARTS FICHE DE REVISION POUR L EPREUVE ORALE. Autorretrato en la frontera entre México y Estados Unidos, Frida Kahlo

HISTOIRE DES ARTS FICHE DE REVISION POUR L EPREUVE ORALE. Autorretrato en la frontera entre México y Estados Unidos, Frida Kahlo HISTOIRE DES ARTS FICHE DE REVISION POUR L EPREUVE ORALE Autorretrato en la frontera entre México y Estados Unidos, Frida Kahlo Autorretrato en la frontera entre México y Estados Unidos, Frida Kahlo IDENTIFIER

Plus en détail

MyFrenchFilmFestival.com

MyFrenchFilmFestival.com Fiche d activités pour la classe MyFrenchFilmFestival.com Parcours niveau B2 : Thème : Les différentes façons de communiquer Après une mise en route, en situation, avec le début du film, les apprenants

Plus en détail

LA NAISSANCE DE LA FRANCE

LA NAISSANCE DE LA FRANCE (Ne pas inscrire le titre en début de séance) Cycle et niveau Cycle 3, classe de CM1 Chapitre Le Moyen Age Découvrir que la France est un vieil État, né de l Empire de Charlemagne Objectifs Découvrir la

Plus en détail

La partie de cartes, Fernand Léger, 1917

La partie de cartes, Fernand Léger, 1917 Correction du questionnaire La partie de cartes, Fernand Léger, 1917 Analyser une œuvre : la regarder, la comprendre, la situer. I) Première approche de l œuvre : 1. Ce que je vois, ce qui saute aux yeux

Plus en détail

Épreuve orale d Histoire des Arts Thème 1 : Arts, Etats et pouvoirs. Les affiches de propagande dans l URSS de Staline

Épreuve orale d Histoire des Arts Thème 1 : Arts, Etats et pouvoirs. Les affiches de propagande dans l URSS de Staline Épreuve orale d Histoire des Arts Thème 1 : Arts, Etats et pouvoirs. Les affiches de propagande dans l URSS de Staline Les s sont soumis à une propagande permanente qui utilise tous les moyens de communication

Plus en détail

Dossier pédagogique Ateliers pour les collèges

Dossier pédagogique Ateliers pour les collèges M u s é e d u V i e u x N î m e s Dossier pédagogique Ateliers pour les collèges Contact Charlotte Caragliu, Chargée de projet pour les collèges, les lycées et les écoles supérieures Isaline Portal, Responsable

Plus en détail

Elsa Pelestor répond à nos questions

Elsa Pelestor répond à nos questions Elsa Pelestor répond à nos questions Elsa Pelestor est professeur(e) des écoles à l école Jean Moulin de Cavaillon. Elle est l auteur(e) de l article Premiers pas, premières questions paru dans le n 466

Plus en détail

Perspective et espace ou comment créer l illusion de la profondeur à travers les collections du musée Mandet

Perspective et espace ou comment créer l illusion de la profondeur à travers les collections du musée Mandet Perspective et espace ou comment créer l illusion de la profondeur à travers les collections du musée Mandet Rappel : Les principaux types de perspective Perspective de réduction ou perspective diminutive

Plus en détail

Dominikos Theotokopoulos dit:

Dominikos Theotokopoulos dit: Dominikos Theotokopoulos dit: Le Gréco. Né en Crète à Candie en 1541 et mort à Tolède le 7 avril 1614. C'est donc le...de sa mort. Pour aborder les peintures du Gréco, cherchez à percevoir l'émotion qu'il

Plus en détail

Plagiat : Le plagiat consiste à copier ou à fortement s'inspirer d'un modèle un auteur ou créateur sans le dire.

Plagiat : Le plagiat consiste à copier ou à fortement s'inspirer d'un modèle un auteur ou créateur sans le dire. HDA Domaine : Arts du visuel Année : 2012/2013 Niveau : 4e Thématique : arts, ruptures, continuités Disciplines : Arts plastiques Objet d étude : les «remakes» Définition : Remake : Un remake (du verbe

Plus en détail

Le paysage : Lectures géographique et artistique. DOSSIER PÉDAGOGIQUE Musée des beaux-arts de Brest

Le paysage : Lectures géographique et artistique. DOSSIER PÉDAGOGIQUE Musée des beaux-arts de Brest Le paysage : Lectures géographique et artistique DOSSIER PÉDAGOGIQUE Musée des beaux-arts de Brest 1 SOMMAIRE DEFINITIONS EVOLUTION HISTORIQUE DE LA NOTION DE PAYSAGE LA DIVERSITE DES PAYSAGES DANS LES

Plus en détail

Analyser une séquence de jeu vidéo

Analyser une séquence de jeu vidéo Analyser une séquence de jeu vidéo Document réalisé par Corinne Bourdenet, enseignante en arts plastiques Un jeu video ne peut être analysé en Histoire des arts que si sa portée artistique et culturelle

Plus en détail

HISTOIRE LOUIS XIV ET LA MONARCHIE ABSOLUE

HISTOIRE LOUIS XIV ET LA MONARCHIE ABSOLUE HISTOIRE LOUIS XIV ET LA MONARCHIE ABSOLUE CYCLE 3 NIVEAU : CM1 PERIODE : selon programmation de cycle DOMAINE D APPRENTISSAGE : histoire OBJECTIFS : Situer le siècle de Louis XIV dans le temps à partir

Plus en détail

Grille d analyse des outils d intervention en éducation pour la santé

Grille d analyse des outils d intervention en éducation pour la santé Grille d analyse des outils d intervention en éducation pour la santé 53 La Direction des affaires scientifiques (Das) de l Inpes a construit une grille d analyse à partir de la liste des critères de qualité

Plus en détail

Impression, soleil levant

Impression, soleil levant Impression, soleil levant (1872, peinture sur toile, 0,48 x 0,63 m) de Claude Monet TEMPS MODERNES, XIXè Impression, soleil levant est un tableau peint en 1872 par Claude Monet. C'est ce tableau qui a

Plus en détail

DOSSIER PEDAGOGIQUE. Le Paysage. (niveau collège) Dossier réalisé par le service éducatif du musée Dubois-Boucher. H.Chabin, professeur animateur.

DOSSIER PEDAGOGIQUE. Le Paysage. (niveau collège) Dossier réalisé par le service éducatif du musée Dubois-Boucher. H.Chabin, professeur animateur. DOSSIER PEDAGOGIQUE Le Paysage (niveau collège) Dossier réalisé par le service éducatif du musée Dubois-Boucher. H.Chabin, professeur animateur. Table des matières I Préparer sa visite au musée 3 II Le

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Contact : Anne Sirot contact@premiereoeuvre.com T : 06 62 01 24 65 www.premiereoeuvre.com

DOSSIER DE PRESSE. Contact : Anne Sirot contact@premiereoeuvre.com T : 06 62 01 24 65 www.premiereoeuvre.com DOSSIER DE PRESSE Contact : Anne Sirot contact@premiereoeuvre.com T : 06 62 01 24 65 www.premiereoeuvre.com FRAGILITÉS Du 16 au 21 juin 2015 de 11h à 20h Vernissage le 16 juin de 17h à 21h Espace Beaurepaire

Plus en détail

MCFV, une association

MCFV, une association Mouvement des Citoyens Français d origine Vietnamienne Vous souhaite la MCFV, une association Au service de la communauté Dynamique Solidaire Promeut les talents Soutient la jeunesse Mouvement des Citoyens

Plus en détail

Gilles Huguet. Réunion de familles. Publibook

Gilles Huguet. Réunion de familles. Publibook Gilles Huguet Réunion de familles Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions Publibook est protégé par les lois et

Plus en détail

FRANÇAIS 4103 X2 INTRODUCTION AUX MÉTHODES D ANALYSE LITTÉRAIRE. mardi et jeudi 13h30 à 15h00

FRANÇAIS 4103 X2 INTRODUCTION AUX MÉTHODES D ANALYSE LITTÉRAIRE. mardi et jeudi 13h30 à 15h00 FRANÇAIS 4103 X2 INTRODUCTION AUX MÉTHODES D ANALYSE LITTÉRAIRE mardi et jeudi 13h30 à 15h00 Prof: Janice Best Bureau: BAC 324 Courrier électronique: janice.best@acadiau.ca Nous mettrons l accent dans

Plus en détail

REPERAGE. Activité 1 Le tableau suivant regroupe les distances, en km, entre quelques grandes villes françaises.

REPERAGE. Activité 1 Le tableau suivant regroupe les distances, en km, entre quelques grandes villes françaises. Chapitre 1 REPERAGE CAP Objectifs (à la fin du chapitre, je dois être capable de ) : - Lire un tableau numérique à double entrée. - Utiliser une graduation sur un axe pour repérer des points (placer un

Plus en détail

Le régime de Vichy est le gouvernement qui a renversé la III ème. française alors que la France est envahie puis occupée par les Allemands en juin

Le régime de Vichy est le gouvernement qui a renversé la III ème. française alors que la France est envahie puis occupée par les Allemands en juin PREMIERE PARTIE : HISTOIRE (13 POINTS) I. QUESTIONS (8 POINTS) 1) En quelle année la bataille de Verdun s'est-elle déroulée? Décrire et expliquer cet événement et sa portée. (2 points) Elle s est déroulée

Plus en détail

A. Plusieurs mots, une même réalité? B. Comment lire un texte? C. Comment lire une courbe? D. Des verbes utilisés en dissertation

A. Plusieurs mots, une même réalité? B. Comment lire un texte? C. Comment lire une courbe? D. Des verbes utilisés en dissertation SE20 Seconde Sciences économiques et sociales Approfondissement 1. Quelques définitions et explications A. Plusieurs mots, une même réalité? B. Comment lire un texte? C. Comment lire une courbe? D. Des

Plus en détail

Gespx (Logiciel de gestion commerciale) Version 4. Propriété & Usage

Gespx (Logiciel de gestion commerciale) Version 4. Propriété & Usage Gespx (Logiciel de gestion commerciale) Version 4 Propriété & Usage Tout usage, représentation ou reproduction intégral ou partiel, fait sans le consentement de Im@gin Micro est illicite (Loi du 11 Mars

Plus en détail

ACTIVITÉ 6 La composition

ACTIVITÉ 6 La composition ACTIVITÉ 6 La composition La composition d une image correspond à la disposition et à l organisation de formes, de masses colorées et de lignes directrices. «L impression que produit une image, les réactions

Plus en détail

L AUTOMATISATION DU FONCTIONNEMENT D UNE BASE DE DONNÉES

L AUTOMATISATION DU FONCTIONNEMENT D UNE BASE DE DONNÉES 1 L AUTOMATISATION DU FONCTIONNEMENT D UNE BASE DE DONNÉES Dans ce chapitre, nous allons automatiser le fonctionnement de la base de données. Jusqu à présent, nous avons créé différents objets, mais maintenant

Plus en détail

Création et utilisation de la boutique

Création et utilisation de la boutique Création et utilisation de la boutique Ce guide a pour but de présenter l organisation et le fonctionnement de l outil boutique de Sopixi, ainsi que les fonctions de base, nécessaire au bon fonctionnement

Plus en détail

Histoire La Tour Eiffel

Histoire La Tour Eiffel Histoire La Tour Eiffel Objectifs - Connaître un personnage historique, - Associer l ingénieur à la construction : La tour Eiffel. Compétences : - Donner du sens à l histoire de la tour Eiffel et au contexte,

Plus en détail

Les chevalets de Monet

Les chevalets de Monet Les chevalets de Monet Une exposition-jeu conçue et réalisée par Sylvie Girardet et Norbert Journo PRÉSENTATION DE L EXPOSITION Cette exposition présente, sous forme pédagogique et ludique, la vie de Monet

Plus en détail

Les Misérables. Victor Hugo. TOME 1 : Cosette TOME 2 : Gavroche. Introduction : L intérêt pédagogique

Les Misérables. Victor Hugo. TOME 1 : Cosette TOME 2 : Gavroche. Introduction : L intérêt pédagogique pédagogique T E X T E S C L A S S I Q U E S A B R É G É S Fiche pédagogique réalisée par Philippe Delpeuch, professeur agrégé de lettres modernes. Les Misérables Victor Hugo TOME 1 : Cosette TOME 2 : Gavroche

Plus en détail

Dossier de Presse. Art Shopping 25 & 26 octobre 2014. Stand D5 - Salle Soufflot

Dossier de Presse. Art Shopping 25 & 26 octobre 2014. Stand D5 - Salle Soufflot Le réseau artistique et culturel www.erya.info contact@erya.info Dossier de Presse Stand D5 - Salle Soufflot Promotion des artistes contemporains reconnus ou émergents représentatifs des grandes tendances

Plus en détail

Thème 1 La Défense fait-elle partie des «savoirs fondamentaux»?

Thème 1 La Défense fait-elle partie des «savoirs fondamentaux»? Thème 1 La Défense fait-elle partie des «savoirs fondamentaux»? Atelier A : Enseignement de défense et valeurs de la République : quels acteurs?/ La formation du citoyen : du service national à l enseignement

Plus en détail

Exercice 2. Population de Bruxelles de 18 à 65 ans selon le sexe et le statut d occupation - 2010

Exercice 2. Population de Bruxelles de 18 à 65 ans selon le sexe et le statut d occupation - 2010 Chapitre 1. Tableau à double entrée Exercices : solutions Texte provisoire. Merci pour les remarques, commentaires, suggestions Exercice 1 1.a. Population de Bruxelles selon le sexe et la nationalité Hommes

Plus en détail

Titre : Chambre au bord de la mer de E.HOPPER

Titre : Chambre au bord de la mer de E.HOPPER Titre : Chambre au bord de la mer de E.HOPPER Classe de cycle 3. Octobre 2013 PREALABLE Posture de l enseignant : accueillir toutes les propositions des enfants Ne pas présenter le titre et le nom de l

Plus en détail

La liberté guidant le peuple sur les barricades

La liberté guidant le peuple sur les barricades La liberté guidant le peuple sur les barricades Eugène DELACROIX 1830 Une étrange lumière Le soleil brille à travers la fumée de la poudre. Les écrits nous disent que nous sommes en début de matinée et

Plus en détail

Projet pluridisciplinaire CM2 Phase 3 : Réinvestir

Projet pluridisciplinaire CM2 Phase 3 : Réinvestir Projet pluridisciplinaire CM2 Phase 3 : Réinvestir Phase 3 : Réinvestir Permettre à l élève de réinvestir les apprentissages en réalisant un projet personnel : «Mes mémoires de paix». Produire : L élève

Plus en détail

Le Culte moderne des monuments

Le Culte moderne des monuments Le Culte moderne des monuments aloïs riegl La Culte moderne des monuments sa nature et ses origines Traduit de l allemand par mat thieu dumont & arthur lochmann Éditions allia 16, rue charlemagne, paris

Plus en détail

Communiqué de Presse

Communiqué de Presse Communiqué de Presse Fédération Des Moulins de France Alain Eyquem, Président 304 rue Pelleport 33800 BORDEAUX 33 (0)5 56 91 88 50 / 33 (0)6 10 53 17 51 contact@fdmf.fr www.fdmf.fr Historique Les 19 et

Plus en détail

CNRS CONCOURS INTERNE RÉDACTION DU RAPPORT D ACTIVITÉ. Quelques conseils

CNRS CONCOURS INTERNE RÉDACTION DU RAPPORT D ACTIVITÉ. Quelques conseils CNRS CONCOURS INTERNE RÉDACTION DU RAPPORT D ACTIVITÉ Quelques conseils 1 LA FINALITE, LA «PHILOSOPHIE» D UN RAPPORT D ACTIVITE Le rapport d activité a pour fonction de convaincre le jury que vous êtes

Plus en détail

Cette nouvelle exposition du FRAC fait suite à celle de 2001 qui avait déjà

Cette nouvelle exposition du FRAC fait suite à celle de 2001 qui avait déjà P i s t e s p é d a g o g i q u e s Cette nouvelle exposition du FRAC fait suite à celle de 2001 qui avait déjà été consacrée à cet artiste. Elle permet de suivre le travail d un artiste de loin en loin

Plus en détail

En mai 2010, quelques élèves du club Lecture ont eu la chance de rencontrer l auteur de Littérature Jeunesse Xavier-Laurent PETIT au collège Emmanuel

En mai 2010, quelques élèves du club Lecture ont eu la chance de rencontrer l auteur de Littérature Jeunesse Xavier-Laurent PETIT au collège Emmanuel En mai 2010, quelques élèves du club Lecture ont eu la chance de rencontrer l auteur de Littérature Jeunesse Xavier-Laurent PETIT au collège Emmanuel de Martonne à Laval. Plusieurs clubs Lecture de la

Plus en détail

Les symboles français

Les symboles français Fiche Pédagogique Les symboles français Par Karine Trampe Sommaire : Tableau descriptif 2 Fiche élève. 3-4 Fiche professeur.5-6 Transcription.7 Sources. 8 1 Tableau descriptif Niveau A2 Descripteur CECR,

Plus en détail

Quel artiste ce Matisse!

Quel artiste ce Matisse! Quel artiste ce Matisse! Une exposition-jeu conçue et réalisée par Sylvie Girardet et Norbert Journo PRÉSENTATION DE L EXPOSITION Cette exposition présente, sous forme pédagogique et ludique, la vie d

Plus en détail

NOUVEAU PLAN VIGIPIRATE

NOUVEAU PLAN VIGIPIRATE PREMIER MINISTRE NOUVEAU PLAN VIGIPIRATE DOSSIER DE PRESSE 13 février 2014 Contact Pôle Stratégie, médias, communication 57, rue de Varenne 75007 Paris Tél. : 01 42 75 50 78/79 www.gouvernement.fr NOUVEAU

Plus en détail

Accueillir, faire connaissance

Accueillir, faire connaissance Formation/action de l Institut Catholique de Paris Recension de méthodes et techniques d animation Accueillir, faire connaissance 1. Constitution du groupe 1.1 Jeu «Aveugle et son guide» Des binômes constitués

Plus en détail

Réflexion sur votre identité culturelle

Réflexion sur votre identité culturelle Réflexion sur votre identité culturelle Objectifs : Comprendre les idées principales d un texte sur l interculturel ; approfondir la notion d identité. Thème : L identité culturelle Durée de l activité

Plus en détail

Astrid DICK. La vibration comme seconde vie

Astrid DICK. La vibration comme seconde vie Astrid DICK La vibration comme seconde vie En 2009, Astrid Dick abandonne une carrière internationale d économiste brillante et prometteuse, pour vivre la peinture. Son histoire rappelleraitelle celle

Plus en détail

II. En quoi la Révolution française et l Empire mettent-ils les bases d une France nouvelle?

II. En quoi la Révolution française et l Empire mettent-ils les bases d une France nouvelle? II. En quoi la Révolution française et l Empire mettent-ils les bases d une France nouvelle? 1. DVP : Que permet la Constitution de 1791? Comment sont choisis les représentants de la France? DVP : Le pouvoir

Plus en détail

F1L-séance 4 Fiche pédagogique : Le métier d ingénieur manager. (Pauline LE RALLIER, Ching Fen YANG, Betty VALLADE, Issiaka SIDIBE)

F1L-séance 4 Fiche pédagogique : Le métier d ingénieur manager. (Pauline LE RALLIER, Ching Fen YANG, Betty VALLADE, Issiaka SIDIBE) F1L-séance 4 Fiche pédagogique : Le métier d ingénieur manager (Pauline LE RALLIER, Ching Fen YANG, Betty VALLADE, Issiaka SIDIBE) Choix des déclencheurs et progression : Nous abordons le thème de la semaine

Plus en détail

Seconde Guerre Mondiale

Seconde Guerre Mondiale Prénom : Date : Nom : Histoire Fiche 2 : L Europe sous la domination nazie Seconde Guerre Mondiale Objectifs : Acquis Non acquis En cours -E.C de décrire la France entre 1940 et 1945 -E.C de définir le

Plus en détail

Un jeu pour 2 ou 3 joueurs assoiffés d or, à partir de 8 ans.

Un jeu pour 2 ou 3 joueurs assoiffés d or, à partir de 8 ans. Un jeu pour 2 ou 3 joueurs assoiffés d or, à partir de 8 ans. De l or! De l or! Rien que de l or, à perte de vue! Un âne aux ducats, c est très pratique. Mais attention : ces animaux têtus peuvent aussi

Plus en détail

La France à la recherche d un régime durable : 1848-1880

La France à la recherche d un régime durable : 1848-1880 Cycle préparatoire au DAEU Cned Toulouse - Cours d Histoire N 10 page 1/6 La France à la recherche d un régime durable : 1848-1880 Introduction : De 1848 à 1914, la France a expérimenté successivement

Plus en détail

APPEL A PROJET POUR LA CREATION D UNE ŒUVRE MEMORIELLE CITOYENNE COMMEMORANT LES VICTIMES DES ATTENTATS DU 13 NOVEMRE 2015 A PARIS

APPEL A PROJET POUR LA CREATION D UNE ŒUVRE MEMORIELLE CITOYENNE COMMEMORANT LES VICTIMES DES ATTENTATS DU 13 NOVEMRE 2015 A PARIS APPEL A PROJET POUR LA CREATION D UNE ŒUVRE MEMORIELLE CITOYENNE COMMEMORANT LES VICTIMES DES ATTENTATS DU 13 NOVEMRE 2015 A PARIS Arnaud LECONTE / Xavier JANUS mémoire libre convergence énergie intemporel

Plus en détail

- Pourquoi utilise-t-il de nombreuses animalisations tout au long de son livre?

- Pourquoi utilise-t-il de nombreuses animalisations tout au long de son livre? L animalisation Les animalisations sont présentes tout au long du roman «Les Misérables». C est un procédé stylistique qui permet de décrire un personnage avec les traits ou les caractéristiques propres

Plus en détail

Conférence internationale pour le dialogue des cultures et des religions.

Conférence internationale pour le dialogue des cultures et des religions. Fès, 30 septembre 2013 Conférence internationale pour le dialogue des cultures et des religions. Discours de S.E. M. Abdou Diouf, Secrétaire général de la Francophonie Seul le texte prononcé fait foi Je

Plus en détail

Le protocole à l usage des maires

Le protocole à l usage des maires MINISTÈRE DE L INTÉRIEUR Le protocole à l usage des maires LA CÉLÉBRATION DES FÊTES NATIONALES ET COMMÉMORATIVES «Les cérémonies publiques sont organisées sur ordre du Gouvernement ou à l initiative d

Plus en détail

Compte-rendu du stage Parcours Education Artistique et Culturelle

Compte-rendu du stage Parcours Education Artistique et Culturelle Compte-rendu du stage Parcours Education Artistique et Culturelle Bangkok, 19-21 janvier 2015 Dominique Martinez-Maréchal, Académie de Lyon Mathias Gross, Lycée Français International de Bangkok L ensemble

Plus en détail

Les débuts du judaïsme à travers le personnage de Moïse.

Les débuts du judaïsme à travers le personnage de Moïse. Les débuts du judaïsme à travers le personnage de Moïse. ² Auteure : Hélène Eftimakis. ² Niveau : classes de sixième. ² Référence au programme d histoire : Les débuts du judaïsme. ² Disciplines : histoire,

Plus en détail

L ouvrage «La Vallée d Aoste», édité par le Touring Club Italiano en 1985, en regard d une photo de l église de Saint-Ours à Aoste, indique ceci :

L ouvrage «La Vallée d Aoste», édité par le Touring Club Italiano en 1985, en regard d une photo de l église de Saint-Ours à Aoste, indique ceci : La collégiale Saint-Ours à Aoste L ouvrage «La Vallée d Aoste», édité par le Touring Club Italiano en 1985, en regard d une photo de l église de Saint-Ours à Aoste, indique ceci : La façade gothique de

Plus en détail

Analyse des projets Fillon-Raffarin par Jean-Jacques Chavigné source : http://www.democratie-socialisme.org

Analyse des projets Fillon-Raffarin par Jean-Jacques Chavigné source : http://www.democratie-socialisme.org Analyse des projets Fillon-Raffarin par Jean-Jacques Chavigné source : http://www.democratie-socialisme.org SALARIES DU PRIVE Aujourd hui Réforme Fillon Commentaires DUREE DE COTISATION 40 années de cotisations

Plus en détail

EVALUATION, BILAN/SUIVI, INDICATEURS

EVALUATION, BILAN/SUIVI, INDICATEURS EVALUATION, BILAN/SUIVI, INDICATEURS NOTION EVALUATION L évaluation, c est la production d un jugement de valeur concernant une politique publique. Elle vise à mesurer les effets de la politique évaluée.

Plus en détail

Un amour sur mesure. Auteur : Roland Fuentès Illustrateur : Marjorie Pourchet Collection : Premiers Romans Niveau : CE1 - CE2

Un amour sur mesure. Auteur : Roland Fuentès Illustrateur : Marjorie Pourchet Collection : Premiers Romans Niveau : CE1 - CE2 Un amour sur mesure Auteur : Roland Fuentès Illustrateur : Marjorie Pourchet Collection : Premiers Romans Niveau : CE1 - CE2 Fiche pédagogique réalisée par Francine Euli, professeur des écoles Mots-clés

Plus en détail

Exposition Modigliani : Transcription de la bande son

Exposition Modigliani : Transcription de la bande son Exposition Modigliani : Transcription de la bande son La journaliste. «L ange au visage grave», c est la définition que Modigliani donnait du bonheur. Et le bonheur de poser son regard sur les cent dix

Plus en détail

Gérard Garouste, éloge du questionnement

Gérard Garouste, éloge du questionnement Peinture Entretien avec Philippe Piguet Gérard Garouste, éloge du questionnement Face à la critique radicale de l acte de peindre, reprendre la peinture à l origine. La confronter aux Maîtres du passé

Plus en détail

Trouver le bonheur en suivant le Seigneur Jésus Ouvrir son cœur aux besoins des autres

Trouver le bonheur en suivant le Seigneur Jésus Ouvrir son cœur aux besoins des autres Trouver le bonheur en suivant le Seigneur Jésus Ouvrir son cœur aux besoins des autres Catéchèse 1 1 Réfléchir ce qui donne vraiment du bonheur Accueil et chant populaire Qu est-ce qu on attend pour être

Plus en détail

Le portrait, l Homme «dans la plus exacte vérité»?

Le portrait, l Homme «dans la plus exacte vérité»? Exposition «Le goût de Diderot» Le portrait, l Homme «dans la plus exacte vérité»? (Pistes pédagogiques complémentaires au PORTFOLIO Le goût de Diderot) BERTHÉLEMY Jean-Simon, Portrait de Diderot, 1784,

Plus en détail

Château de Fontainebleau Livret de visite

Château de Fontainebleau Livret de visite Château de Fontainebleau Livret de visite Le château de Fontainebleau fut la maison des rois de France. Les rois de France, comme François Ier, aimaient y venir pour les nombreux animaux qu ils pouvaient

Plus en détail

Musée Ingres - Montauban «ESPRIT DE FAMILLE»

Musée Ingres - Montauban «ESPRIT DE FAMILLE» Musée Ingres - Montauban «ESPRIT DE FAMILLE» 14 avril 12 juin 2016 Michel Juillard, Esprit de famille, acrylique sur toile. S.d. Dossier pédagogique à destination des enseignants. Adresse : 19 rue de l

Plus en détail

L ANALYSE D UNE PEINTURE

L ANALYSE D UNE PEINTURE L ANALYSE D UNE PEINTURE OBSTACLES D'APPROCHE DU CODE ARTISTIQUE. 1) Obstacles d'ordre intellectuel (bagage culturel) 2) Obstacles liés à des caractères physiologiques (sensibilité personnelle dégageant

Plus en détail

LES WEEK- ENDS DÉCOUVERTES PHOTOGRAPHIQUES

LES WEEK- ENDS DÉCOUVERTES PHOTOGRAPHIQUES LES WEEK- ENDS DÉCOUVERTES PHOTOGRAPHIQUES LES STAGES PHOTO DES RENCONTRES D ARLES LES STAGES DE DÉCOUVERTES PHOTOGRAPHIQUES des Rencontres d Arles proposent aux photographes amateurs comme aux simples

Plus en détail

La photographie : observer, décrire et créer Découvrir l œuvre d un artiste pour créer une œuvre collective. Présentation du projet

La photographie : observer, décrire et créer Découvrir l œuvre d un artiste pour créer une œuvre collective. Présentation du projet La photographie : observer, décrire et créer Découvrir l œuvre d un artiste pour créer une œuvre collective Auteur : M.A Alfonso, Ecole d Adé Références : Photographies de Michel Dieuzaide, photographe

Plus en détail

Communiqué de presse. Louis German. 1863-1946 Peintre cannois de la mer et de la lumière

Communiqué de presse. Louis German. 1863-1946 Peintre cannois de la mer et de la lumière Communiqué de presse Louis German 1863-1946 Peintre cannois de la mer et de la lumière Exposition du mardi 10 au mercredi 25 janvier 2012 - Espace Miramar Cannes EXPOSITION PROLONGÉE JUSQU AU DIMANCHE

Plus en détail

Cognition & Emotions

Cognition & Emotions Université Nice Sophia-Antipolis Département Sociologie Anthropologie Cognition & Emotions L Emotion et le Virtuel : Le Cas Heavy Rain Julien ROCCHI Master 1 Sociologie Semestre 2 Enseignement A. HALLOY

Plus en détail

Face à face : la galerie des portraits du musée. Livret-jeu Musée des beaux-arts de Quimper

Face à face : la galerie des portraits du musée. Livret-jeu Musée des beaux-arts de Quimper Face à face : la galerie des portraits du musée Livretjeu Musée des beauxarts de Quimper Le portrait est la représentation d une personne réalisée en peinture, dessin, gravure, sculpture ou photographie.

Plus en détail

Papeterie & Design présentation - archivage - conservation

Papeterie & Design présentation - archivage - conservation Papeterie & Design présentation - archivage - conservation 84 rue des Vignoles 75020 Paris tel. 01 44 62 79 19 contact@le-portfolio.com ouverture de 11 h à 19 h du lundi au vendredi ou sur rendez-vous

Plus en détail

Le collectif jeune cinéma : un acteur de la vie du cinéma expérimental et. différent

Le collectif jeune cinéma : un acteur de la vie du cinéma expérimental et. différent Emmanuelle Corson Janvier 2007 Année universitaire 2006/2007 Le collectif jeune cinéma : un acteur de la vie du cinéma expérimental et différent Cours de Production et diffusion audiovisuelle et cinématographique

Plus en détail

MUSÉE des BEAUX-ARTS de CHÂLONS-EN-CHAMPAGNE. Atelier. «À la découverte. de la nouvelle galerie de peinture» Dossier didactique et pédagogique

MUSÉE des BEAUX-ARTS de CHÂLONS-EN-CHAMPAGNE. Atelier. «À la découverte. de la nouvelle galerie de peinture» Dossier didactique et pédagogique MUSÉE des BEAUX-ARTS de CHÂLONS-EN-CHAMPAGNE Atelier «À la découverte de la nouvelle galerie de peinture» Dossier didactique et pédagogique Photo Christophe Lucas PUBLIC : Cycle 3 et collège DURÉE : 1

Plus en détail

Douze paris mathémagiques

Douze paris mathémagiques Douze paris mathémagiques Atelier du dimanche 24 octobre 2010 aux Journées de Paris Dominique SOUDER dominique.souder@gmail.com Description : Les 12 travaux d Hercule d un amoureux de magie mathématique

Plus en détail

LES NOUVEAUX DÉFIS DE L ANPE

LES NOUVEAUX DÉFIS DE L ANPE C DANS L AIR LES NOUVEAUX DÉFIS DE L ANPE Réalisateur : Martin Frédéric France 5, Maximal Productions, 2005 Durée : 04min 22s Ce reportage, extrait du magazine d information C dans l air, présente l actuelle

Plus en détail

II- L'environnement matériel des séances d histoire

II- L'environnement matériel des séances d histoire Magali Chapelet-Guirriec - Pierrick Friquet Circonscription de Brest - Nord - Novembre 2012 Enseigner l'histoire en cycle 3 «Si nous voulons être les acteurs responsables de notre propre avenir, nous avons

Plus en détail

ART COMPANY : DES ATELIERS D ARTS PLASTIQUES ANIMÉS PAR DES ARTISTES QUI PARTAGENT LEUR PASSION ET LEURS TECHNIQUES AVEC UN PUBLIC CURIEUX

ART COMPANY : DES ATELIERS D ARTS PLASTIQUES ANIMÉS PAR DES ARTISTES QUI PARTAGENT LEUR PASSION ET LEURS TECHNIQUES AVEC UN PUBLIC CURIEUX ART COMPANY : DES ATELIERS D ARTS PLASTIQUES ANIMÉS PAR DES ARTISTES QUI PARTAGENT LEUR PASSION ET LEURS TECHNIQUES AVEC UN PUBLIC CURIEUX Art Company inaugure un nouveau concept et une approche novatrice

Plus en détail

DESNOYER François (1894-1972), La plage, XX e siècle

DESNOYER François (1894-1972), La plage, XX e siècle Les vacances au musée des Beaux-Arts de Bordeaux DESNOYER François (1894-1972), La plage, XX e siècle Toutes les œuvres présentées dans ce carnet ne sont pas exposées sur les murs du musée. Certaines sont

Plus en détail