COLLOQUE : Sciences et Décision Marketing PROGRAMME

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "COLLOQUE : Sciences et Décision Marketing PROGRAMME"

Transcription

1 COLLOQUE : Sciences et Décision Marketing Mardi 9 avril 2013 de 9h à 13h à l Université de Paris Sorbonne Salle Louis Liard (rue de la Sorbonne entrée n 17) PROGRAMME 9h-9h10 9h10-10h Daniel WERTEL, Président de MOD'SPE Paris Conférence inaugurale : Robert Vincent Joule, Professeur des Universités, Aix Marseille Université Autorité - Persuasion - Décision. Comment amener autrui à modifier librement ses comportements. 10h10h15 Marek Weltrowski Cégep Saint-Hyacinte Canada Quand les étiquettes parlent d'écologie 10h20-10h35 Christine Kratz ICN Business School La pratique des collections exclusives par les enseignes : volonté stratégique vs. comportement des consommatrices 10h40-10h55 11h-11h15 11h15-11h30 11h35-11h50 11h55-12h10 12h15-12h30 12h35-12h50 12H55-13H Hanene Oueslati Université de Haute-Alsace Emilie Coutant Université Paris Sorbonne Lucas Marchetti CELSA, Université Paris Sorbonne Angy Geerts Université de Mons Belgique Brigitte de Faultrier ESSCA Ecole de Management Angers Anne Flore Maman Larraufie ESSEC Business School Intégration perçue des canaux de distribution et confiance à l'égard d'une enseigne multicanal : le cas des enseignes de prêt-à-porter PAUSE La mode : outil de décryptage du futur Mode : lecture socioculturelle et sémiotique Analyse Typologique des Marques de Luxe sur Internet : Application aux Secteurs de la Mode. Stratégies cross-canal des distributeurs servant les enfants de 6 à 12 ans : le nouveau challenge pour les consommateurs de demain Vers une lecture synthétique de l'effet du pays d'origine et de ses conséquences marketing et managériales dans le secteur de la mode Clôture Chaque communication sera suivie d une série de questions / réponses

2 Marek Weltrowski Cégep Saint-Hyacinte Canada Quand les étiquettes parlent d écologie Chaque objet, y compris un vêtement, pour pouvoir être produit, utilisé et éliminé, nécessite une série d actions, qui ont toutes une influence plus ou moins grande sur l écologie de notre planète. Ces actions qui hypothèquent l écologie de la terre sont appelées l empreinte écologique. Chaque vêtement renferme donc une empreinte écologique, et il est impossible de l éviter. La seule option pour un consommateur écologiquement sensible est de la diminuer au maximum. La lecture judicieuse des étiquettes textiles peut fournir l information sur l empreinte écologique des vêtements. Les étiquettes contiennent le plus souvent les informations suivantes : composition en fibres, identité du fournisseur et méthodes (symboles) d entretien. Pour un consommateur écologiquement sensible, l information la plus importante est la composition en fibre, car elle influence l autre paramètre à surveiller, soit les méthodes d entretien. Christine Kratz ICN Business School La pratique des collections exclusives par les enseignes : volonté stratégique vs. comportements des consommatrices La pratique des collections exclusives (collection conçue spécifiquement par un créateur pour une enseigne) est une réalité managériale mais elle reste encore peu explicitée du point de vue académique. Les théories initialement mobilisées (co-branding, extension de gamme et du circuit de distribution) complétées par diverses études exploratoires auprès de professionnels (managers d enseignes et créateurs) et de consommatrices [entretiens individuels et de groupe, études descriptives et netnographiques (blogs)] ont permis de faire émerger la problématique suivante : comment les collections exclusives contribuent-elles au positionnement d une enseigne de prêt-à-porter? Cette question s est déclinée en plusieurs objectifs, à savoir : - évaluer la valeur perçue de la collection par les consommatrices ; - mesurer l impact des collections sur l attitude des consommatrices envers l enseigne et sur la mémorisation du nom de l enseigne ; - étudier dans quelle mesure l image de l enseigne évolue et spécifier les associations d image modifiées. L étude empirique, réalisée auprès de plus de 500 consommatrices, a porté sur le cas réel de la collection exclusive Versace pour H&M. Les résultats significatifs obtenus induisent des contributions sur le plan managérial : Quel impact? Quelle cible? Quel créateur inviter (en cohérence ou en rupture avec l enseigne)?

3 Hanene Oueslati Université de Haute-Alsace Intégration perçue des canaux de distribution et confiance à l égard d une enseigne Multicanal : cas des enseignes de prêt-à-porter L objectif de cette étude est de montrer la nécessité d intégrer les canaux de distribution d une enseigne multicanal, en s appuyant sur le point de vue des consommateurs. Un modèle de recherche basé sur une étude qualitative et une revue critique de la littérature existante est proposé. Il vise à tester l impact de l intégration perçue des canaux de distribution (IPCD) sur la confiance envers l enseigne, à travers des études quantitatives exploratoires et confirmatoires. Les tests statistiques ont révélé des liens à très forte portée managériale pour les clicks and mortar de prêt-à-porter, notamment les effets de l intégration perçue des canaux de distribution sur les dimensions de la confiance à l égard de l enseigne. Emilie Coutant Université Paris Sorbonne La mode : outil de décryptage du futur? La croissante accélération des mutations sociétales nous oblige à remettre en question nos schémas de pensée et l'ensemble des normes et valeurs qui façonnent notre raisonnement et notre imaginaire. Autrefois perçue comme un système coercitif et autorégulé, la mode s'apparente aujourd hui à une nébuleuse ouverte et participative façonnée par l'ensemble des consommateurs devenus acteurs/créateurs de styles. Hier fashion-victims à la recherche de la dernière avant-garde, aujourd hui fashion-experts engagés et innovants, les consommateurs de mode ont évolué. Des achats vestimentaires aux échanges de contenus numériques des tribus digitales, des nouveaux textiles au design numérique, des célébrations artistiques aux think tank de la mode, les expériences consommatoires et créatives nous révèlent un sens et une fonction nouvelle de la mode. Levier de compréhension des valeurs émergentes, la mode serait-elle devenue le meilleur outil pour décrypter le futur et les tendances en gestation?

4 Lucas Marchetti CELSA, Université Paris Sorbonne Mode : lecture socioculturelle et sémiotique L opportunité pour la mode de dépasser l'entropie visuelle de la culture contemporaine par une approche expérientielle, du produit, de sa communication et de l'espace de vente. L immédiateté et la reproductibilité du signe visuel, du style, paraissent désormais insuffisantes à transmettre une notion de "valeur créative" pertinente. En conséquence, une partie de la création de mode recherche une densification de l'expérience proposée par la dimension «durative» de la perception. D un côté l espace de vente fait évoluer sa stratégie de mise en scène essentiellement visuelle vers la «temporalité dilatée» de l interaction avec le visiteur. De l autre, des grandes maisons comme des créateurs plus jeunes valorisent davantage le «processus» de conception au détriment de l image, tandis que la complexité esthétique des pièces les Mode : lecture socioculturelle et sémiotique plus identitaires des collections impose au destinataire un «retard», un délai supplémentaire, dans le processus d identification et d'attribution de sens. L intervention encadre d abord le phénomène par quelques éléments historiques et en propose une lecture socioculturelle et sémiotique appuyée pas des références aux recherches en neurosciences sur la possibilité de définir mesurer et analyser l expérience optimale pour l individu. Le thème abordé sera illustré par des exemples tirés du panorama de la création contemporaine, mais également de projets réalisés pour différents interlocuteurs que j ai accompagné récemment dans leur démarche créative ou stratégique. Angy Geerts Université de Mons Belgique Analyse Typologique des Marques de Luxe sur Internet : Application aux Secteurs de la Mode L objectif de cette communication est d apporter un éclairage sur la façon dont les marques de luxe utilisent Internet dans leur stratégie communicationnelle. La recherche se base sur une revue de la littérature des concepts de marques de luxe et d Internet et sur la problématique de leur utilisation conjointe. Après construction d une grille d analyse basée tant sur la littérature que sur l avis des experts, une analyse de contenu des sites est ensuite menée afin de proposer une typologie des marques de luxe en quatre catégories : les E-shops traditionnalistes ; les E-shops artistiques ; les Interactifs du luxe ; les Traditionnalistes purs.

5 Brigitte de Faultrier ESSCA Ecole de Management Angers Stratégies cross canal des distributeurs servant les enfants de 6 à 12 ans : le nouveau challenge pour les consommateurs de demain L'objectif de cette communication est de comprendre comment les distributeurs de vêtements pour les enfants (6-12 ans) remplissent leur rôle auprès du nouveau consommateur. Nous avons étudié leurs réponses à trois préoccupations : choix du nombre de canaux et lesquels, gestion conjointe des canaux et place accordée à l'enfant dans la stratégie de distribution. Nous plaçant du point de vue du consommateur, nous avons mené une étude qualitative exploratoire auprès de douze enseignes. Les données ont été collectées par observation de l'ensemble des canaux de vente de chacune des enseignes et des flux les connectant à partir de deux situations, l'achat d'un produit et une opération commerciale. Les résultats montrent que, si peu de canaux sont utilisés, la stratégie multicanal est la norme, quatre mix-canaux étant proposés au consommateur. La manière de vendre est un élément de différenciation pour les enseignes, certaines offrant une liberté plus importante au consommateur qui a le choix de se procurer le produit par différents canaux. Quatre questions-types de gestion conjointe des canaux ont été identifiées mais la stratégie cross-canal est peu aboutie. Le parcours cross-canal devenant un réflexe automatique et engendrant une expérience plus positive qu'un parcours mono-canal, les quatre strategies n'ont pas la même capacité à répondre aux besoins du consommateur. Les enseignes accordent une place prépondérante aux magasins, qui est LE canal de destination, mais s'adressent peu aux enfants. Anne Flore Maman Larraufie ESSEC Business School Vers une lecture synthétique de l effet du pays d origine & de ses conséquences marketing et managériales dans le secteur de la mode Le Made In est aujourd hui un thème faisant couler beaucoup d encre. Tantôt associé à une posture protectionniste, tantôt symbole de rebond pour certaines entreprises (e.g. le cas Lejaby avec la renaissance de la marque Les Atelières ), il ne laisse jamais indifférent. Cependant, alors que le monde de la recherche académique a réfléchi de manière extensive (et depuis plus de 30 ans) à l effet du pays d origine (COO) sur le processus d achat des consommateurs, peu de managers en connaissent les résultats. La présente communication propose une lecture transverse des connaissances liées à l effet du COO, et les rassemble dans un schéma de synthèse à visée pédagogique/managériale. Chaque corrélation, lien et impacts sont explicités avec une mise en perspective de leur impact sur la mise en œuvre de prises de décisions marketing et stratégiques efficaces, tant pour les entreprises fabriquant en (marché local ou exportatrice), que pour celles faisant fabriquer à l étranger. La revue de littérature comporte 150 articles, dont une vingtaine non-académiques (résultats d Instituts de sondage), rédigés en langues française, anglaise et italienne. La liste est disponible sur demande.

Table des matières. Partie I Les enjeux 1. Avant-propos Préface Introduction. Chapitre 1 Les enjeux de l expérience client 3

Table des matières. Partie I Les enjeux 1. Avant-propos Préface Introduction. Chapitre 1 Les enjeux de l expérience client 3 Avant-propos Préface Introduction XV XVII XXI Partie I Les enjeux 1 Chapitre 1 Les enjeux de l expérience client 3 1. Une nouvelle ère du développement économique 3 1.1. La digitalisation de l économie

Plus en détail

17 & 18, 24 & 25 avril 2015, 30 avril & 1er mai 2015

17 & 18, 24 & 25 avril 2015, 30 avril & 1er mai 2015 À l occasion du festival de Pâques, la mairie de Deauville et l ESSEC Business School créent Break and Share 17 & 18, 24 & 25 avril 2015, 30 avril & 1er mai 2015 Villa Strassburger, à Deauville Autour

Plus en détail

PRESENTATION DE L ASSOCIATION

PRESENTATION DE L ASSOCIATION PRESENTATION DE L ASSOCIATION «Pour que l Esprit de Service soit la signature de l Excellence de Service à la française» Association Esprit de Service France L association Esprit de Service France L association

Plus en détail

Master Marketing et Pratiques Commerciales parcours Management de la marque et communication Apprentissage Master 2

Master Marketing et Pratiques Commerciales parcours Management de la marque et communication Apprentissage Master 2 Master Marketing et Pratiques Commerciales parcours Management de la marque et communication Apprentissage Master 2 2014/2015 UE1 MANAGEMENT STRATÉGIQUE Jean-Pierre Helfer Comprendre la posture stratégique

Plus en détail

Comment évolue le Category

Comment évolue le Category Comment évolue le Category Management dans les enseignes multicanal? 5e rendez-vous du category management - paris 12-14 décembre 2012 Remerciements Florence Guittet et Serge Cogitore, enseignants du Master

Plus en détail

Une étude sur : «La Supply Chain comme facteur clé de compétitivité» Jeudi 27 juin 2013 Au Grand Hôtel Opéra, Paris

Une étude sur : «La Supply Chain comme facteur clé de compétitivité» Jeudi 27 juin 2013 Au Grand Hôtel Opéra, Paris Jeudi 27 juin 2013 Au Grand Hôtel Opéra, Paris Une étude sur : «La Supply Chain comme facteur clé de compétitivité» A l'initiative de Réalisée par Pour le compte de Une étude basée sur un nombre significatif

Plus en détail

Etude de marché. Idée de depart. Etude de l environnement et des offres existantes. Clients. actuels. Choix de la cible précise

Etude de marché. Idée de depart. Etude de l environnement et des offres existantes. Clients. actuels. Choix de la cible précise Etude de marché Selon l Agence Pour la Création d Entreprise (APCE), 70% des cas de défaillance ont pour origine la mauvaise qualité des études de marché, que celles-ci soient mal réalisées ou de manière

Plus en détail

Digitas lance une offre 100% dédiée au Commerce Connecté. La France, agence «pilote» pour le réseau.

Digitas lance une offre 100% dédiée au Commerce Connecté. La France, agence «pilote» pour le réseau. COMMUNIQUE DE PRESSE POUR DIFFUSION IMMEDIATE Digitas lance une offre 100% dédiée au Commerce Connecté. La France, agence «pilote» pour le réseau. Neuilly sur Seine, le 26 janvier 2011 Digitas France (VivaKi/Publicis

Plus en détail

L EVOLUTION DE LA RELATION CLIENT

L EVOLUTION DE LA RELATION CLIENT L EVOLUTION DE LA RELATION CLIENT DU CRM AU VRM LIVRE BLANC NOVEMBRE 2013 Frédéric Donati Directeur Général Délégué Directeur du Développement b2s Sandra Heyde Responsable Marketing Produits et Services

Plus en détail

PARTIE 1 LA CONNAISSANCE DU MARCHÉ ET DU CYBER CONSOMMATEUR

PARTIE 1 LA CONNAISSANCE DU MARCHÉ ET DU CYBER CONSOMMATEUR AVANT-PROPOS Introduction au e-marketing Section 1 La maturité du commerce en ligne Section 2 Le phénomène web2.0 Section 3 Le plan de l ouvrage PARTIE 1 LA CONNAISSANCE DU MARCHÉ ET DU CYBER CONSOMMATEUR

Plus en détail

La prospection par téléphone. La Négociation Commerciale

La prospection par téléphone. La Négociation Commerciale La prospection par téléphone...2 La Négociation Commerciale...2 Structurer et performer le management de son réseau...3 Les techniques de vente...3 Le traitement des objections...4 L écoute active...4

Plus en détail

1 Master Pro bilingue «Intelligence et innovation culturelles» 2015-2016

1 Master Pro bilingue «Intelligence et innovation culturelles» 2015-2016 1 Master Pro bilingue «Intelligence et innovation culturelles» 2015-2016 MASTER 1 SEMESTRE 1 UE 1 : Approches théoriques 1 : communication et cultures contemporaines (coeff. 3) - 8 ECTS UE1 (a) : Histoire

Plus en détail

La Chaire Accenture Strategic Business Analytics de l ESSEC

La Chaire Accenture Strategic Business Analytics de l ESSEC La Chaire Accenture Strategic Business Analytics de l ESSEC La création de nouvelles opportunités par l analyse des données Dans le monde numérique actuel, l analyse des données est au cœur des réseaux

Plus en détail

Master Marketing et Pratiques Commerciales Apprentissage Master 2

Master Marketing et Pratiques Commerciales Apprentissage Master 2 Master Marketing et Pratiques Commerciales Apprentissage Master 2 2014/2015 UE1 MANAGEMENT STRATÉGIQUE Jean-Pierre Helfer Comprendre la posture stratégique dans l entreprise et son évolution dans la période

Plus en détail

Libérez votre potentiel innovation!

Libérez votre potentiel innovation! Libérez votre potentiel innovation! SUNIDEE 2014 Page 1 Nous aidons les entreprises à développer leur potentiel innovation Nous aidons votre entreprise à innover et développer son potentiel innovation

Plus en détail

Le Web, l'entreprise et le consommateur. Françoise Soulié Fogelman francoise@kxen.com

Le Web, l'entreprise et le consommateur. Françoise Soulié Fogelman francoise@kxen.com Le Web, l'entreprise et le consommateur Françoise Soulié Fogelman francoise@kxen.com Forum "Quel futur pour le Web" Lyon, mardi 21 septembre 2010 THE DATA MINING AUTOMATION COMPANY TM Agenda Le Web un

Plus en détail

Enjeux d une vision supply chain globale et défis associés. Yves Dallery Professeur à l Ecole Centrale Paris Associé au sein du cabinet Diagma

Enjeux d une vision supply chain globale et défis associés. Yves Dallery Professeur à l Ecole Centrale Paris Associé au sein du cabinet Diagma Enjeux d une vision supply chain globale et défis associés Yves Dallery Professeur à l Ecole Centrale Paris Associé au sein du cabinet Diagma LA VISION SUPPLY CHAIN GLOBALE COMME ENJEU DE LA COMPÉTITIVITÉ

Plus en détail

De la créativité publicitaire à la créativité numérique

De la créativité publicitaire à la créativité numérique Soutenance en vue de l obtention de l habilitation à diriger des recherches de Maria Mercanti-Guérin De la créativité publicitaire à la créativité numérique Modélisation et influences sur le consommateur

Plus en détail

La Performance Digitale en Business to Business

La Performance Digitale en Business to Business La Performance Digitale en Business to Business En quoi la performance digitale B2B et son optimisation, est-elle différente d une stratégie digitale B2C? Florent Bourc his - Marketing Stratégique - 2015

Plus en détail

Développer son point de vente online : Pour qui, comment et quels retours? Mardi 12 février 2013

Développer son point de vente online : Pour qui, comment et quels retours? Mardi 12 février 2013 Développer son point de vente online : Pour qui, comment et quels retours? Mardi 12 février 2013 Rhénatic Pôle de Compétences TIC d Alsace Créé en octobre 2006 En 2011, Reconnu «Grappe d Entreprises» nationale

Plus en détail

A. RAPPEL DES OBJECTIFS ET DE LA DEMARCHE DU PROJET

A. RAPPEL DES OBJECTIFS ET DE LA DEMARCHE DU PROJET Cette étude est cofinancée par l Union européenne. L Europe s engage en Ile-de- France avec le Fonds européen de développement régional. Synthèse de l Etude «Innovation dans les entreprises de services

Plus en détail

Université de la Transformation

Université de la Transformation Université de la Transformation L E X P E R I E N C E U N I Q U E La mission de l Université de la Transformation au sein de Capgemini Consulting Accompagner l évolution des compétences et comportements

Plus en détail

MARKETING CROSS-CANAL. Enjeux & solutions pour passer du mythe à la réalité

MARKETING CROSS-CANAL. Enjeux & solutions pour passer du mythe à la réalité MARKETING CROSS-CANAL Enjeux & solutions pour passer du mythe à la réalité Le consommateur est roi Stéphane Baranzelli Directeur Général, Experian Marketing Services France «Les professionnels du marketing

Plus en détail

Apprendre, oui... mais à ma manière. Siham Kortas Enseignante en TÉE Cégep Marie-Victorin

Apprendre, oui... mais à ma manière. Siham Kortas Enseignante en TÉE Cégep Marie-Victorin Apprendre, oui... mais à ma manière Siham Kortas Enseignante en TÉE Cégep Marie-Victorin La motivation scolaire prend son origine dans les perceptions qu un étudiant a de lui-même, et celui-ci doit jouer

Plus en détail

numéro 218-219 novembre-décembre 2011 LA MARQUE FRANCE Coordonné par Jean-Noël Kapferer

numéro 218-219 novembre-décembre 2011 LA MARQUE FRANCE Coordonné par Jean-Noël Kapferer S O M M A I R E numéro 218-219 novembre-décembre 2011 LA MARQUE FRANCE Coordonné par Jean-Noël Kapferer 9 Ont contribué à ce numéro 13 France : Pourquoi penser marque? Jean-Noël Kapferer I Réalités de

Plus en détail

Enjeux d une vision supply chain globale et défis associés. Yves Dallery Professeur à l Ecole Centrale Paris Associé au sein du cabinet Diagma

Enjeux d une vision supply chain globale et défis associés. Yves Dallery Professeur à l Ecole Centrale Paris Associé au sein du cabinet Diagma Enjeux d une vision supply chain globale et défis associés Yves Dallery Professeur à l Ecole Centrale Paris Associé au sein du cabinet Diagma LA VISION SUPPLY CHAIN GLOBALE COMME ENJEU DE LA COMPÉTITIVITÉ

Plus en détail

>> Dossier de presse. Octobre 2014

>> Dossier de presse. Octobre 2014 Octobre 2014 >> Dossier de presse Contact : Estelle Barré, Chargée de communication I Angers Technopole Tel : 02.41.72.14.13 / 06.46.10.14.74 estelle.barre@angerstechnopole.com 2 Au programme 1. > Contexte

Plus en détail

Management Opérationnel. Programme de Management Spécialisé

Management Opérationnel. Programme de Management Spécialisé Management Opérationnel Programme de Management Spécialisé ESSEC Business School Depuis sa création en 1907, l ESSEC cultive un modèle spécifique fondé sur une identité et des valeurs fortes : l innovation,

Plus en détail

Dossier de presse. Solucom dans le secteur de l énergie

Dossier de presse. Solucom dans le secteur de l énergie Dossier de presse Solucom dans le secteur de l énergie Solucom en quelques mots Solucom est un cabinet de conseil en management et système d information indépendant. Fondé en 1990, il est aujourd hui 3

Plus en détail

CATALOGUE DES FORMATIONS

CATALOGUE DES FORMATIONS CATALOGUE DES FORMATIONS 2015 L Agence : Créée en 2012, MyCom and You est une agence conseil en communication et un organisme de formation agrée. Elle accompagne ses clients privés et institutionnels dans

Plus en détail

LA PROFESSIONNALISATION DU COACHING EN ENTREPRISE :

LA PROFESSIONNALISATION DU COACHING EN ENTREPRISE : LA PROFESSIONNALISATION DU COACHING EN ENTREPRISE : DECRYPTAGE ET TEMOIGNAGE Le coaching en entreprise est souvent source de questionnement sur différents aspects : quelles populations concernées? Dans

Plus en détail

Big Data et Marketing : les competences attendues

Big Data et Marketing : les competences attendues Big Data et Marketing : les competences attendues Laurence Fiévet Responsable Marketing Corporate Oney Banque Accord LA DYNAMIQUE DU MARKETING Selon la définition de Kotler et Dubois, «Le marketing est

Plus en détail

M1/m2 bac+4 / bac+5 COMMUNICATION DIGITALE

M1/m2 bac+4 / bac+5 COMMUNICATION DIGITALE M1/m2 bac+4 / bac+5 COMMUNICATION DIGITALE NICOLAS BORDAS Vice-Président de TBWA\Europe et Président du réseau BEING Worldwide Parrain de la promotion ECS Paris 2012-2013 Il y a 3 grands mouvements majeurs

Plus en détail

Contacts et Informations. Finalité spécialisée du Master en sciences de gestion. En partenariat avec :

Contacts et Informations. Finalité spécialisée du Master en sciences de gestion. En partenariat avec : Contacts et Informations Sur les conditions d accès et l organisation pratique de la spécialité : Caroline Lovens, clovens@ulg.ac.be - + 32 (0)4 366 27 51 Sur le programme des cours et les débouchés :

Plus en détail

Optimisez votre organisation et vos pratiques Marketing pour réussir la transformation digitale

Optimisez votre organisation et vos pratiques Marketing pour réussir la transformation digitale Optimisez votre organisation et vos pratiques Marketing pour réussir la transformation digitale Notre vision des enjeux et notre offre de service Septembre 2015 La révolution digitale est un challenge

Plus en détail

ESSEC Business School - 38030312 - Mai 2012 - *La réponse est en vous - Panorama des programmes

ESSEC Business School - 38030312 - Mai 2012 - *La réponse est en vous - Panorama des programmes ESSEC Business School - 38030312 - Mai 2012 - *La réponse est en vous - Panorama des programmes Nos fondamentaux L excellence L ouverture L engagement L entrepreneuriat L innovation L humanisme La responsabilité

Plus en détail

Partie I Stratégies relationnelles et principes d organisation... 23

Partie I Stratégies relationnelles et principes d organisation... 23 Introduction......................................................................... 1 1. Définition........................................................................ 2 1.1 Le CRM comme processus

Plus en détail

Wellness Management 66 Avenue des Champs-Elysées 75008 - PARIS www.wellness-management.com contact@wellness-management.com. Feel Well Work Well

Wellness Management 66 Avenue des Champs-Elysées 75008 - PARIS www.wellness-management.com contact@wellness-management.com. Feel Well Work Well Wellness Management 66 Avenue des Champs-Elysées 75008 - PARIS www.wellness-management.com contact@wellness-management.com Feel Well Work Well POUR MIEUX TRAVAILLER ensemble LE CAPITAL HUMAIN RESTE LA

Plus en détail

Développer son expertise en tant que Responsable Formation

Développer son expertise en tant que Responsable Formation 1 Développer son expertise en tant que Responsable Formation Environnement et fondamentaux de la formation professionnelle L environnement de la formation professionnelle revêt un caractère de plus en

Plus en détail

Formation Ennéagramme & Coaching

Formation Ennéagramme & Coaching Formation Ennéagramme & Coaching Formation au métier de coach professionnel Troisième cycle de la formation CEE Diplôme de coach en 12 jours de formation pour les certifiés CEE Ouvert aux participants

Plus en détail

FORUM KREYOL FASHION DAYS 2015

FORUM KREYOL FASHION DAYS 2015 FORUM KREYOL FASHION DAYS 2015 PROGRAMME MARDI 2 JUIN INAUGURATION OFFICIELLE Pavillon de la Ville de Pointe-à-Pitre Vernissage de l exposition internationale de photographies KFD 2015 MERCREDI 3 JUIN

Plus en détail

avec Etude exclusive Le Club des Annonceurs & l Institut QualiQuanti «Le Brand Content : au cœur du pilotage de la marque»

avec Etude exclusive Le Club des Annonceurs & l Institut QualiQuanti «Le Brand Content : au cœur du pilotage de la marque» avec Communiqué de presse Paris, le 22 octobre 2014 Etude exclusive Le Club des Annonceurs & l Institut QualiQuanti «Le Brand Content : au cœur du pilotage de la marque» «A l heure où la marque devient

Plus en détail

DU Paris II Modèle de l économie numérique. Commerce électronique et conflits de canaux de distribution

DU Paris II Modèle de l économie numérique. Commerce électronique et conflits de canaux de distribution DU Paris II Modèle de l économie numérique Commerce électronique et conflits de canaux de distribution Introduction La notion de canaux de distribution : => réseaux de distribution propre : automobiles,

Plus en détail

CERTIFICAT E-COMMERCE

CERTIFICAT E-COMMERCE CERTIFICAT E-COMMERCE Maîtriser l évolution de son écosystème de vente en ligne Optimiser l efficacité commerciale de sa présence digitale Construire un plan de promotion adapté à son offre Mesurer la

Plus en détail

Le nouveau marketing urbain à l heure du numérique

Le nouveau marketing urbain à l heure du numérique Le nouveau marketing urbain à l heure du numérique Liège, 10 / 10 / 2014 Joël Gayet Chercheur associé à Sciences Po Aix Directeur de la Chaire «Attractivité & Nouveau Marketing Territorial» Attractivité

Plus en détail

CAMPAGNE DE COMMUNICATION 2014-2015

CAMPAGNE DE COMMUNICATION 2014-2015 CAMPAGNE DE COMMUNICATION 2014-2015 Développer la notoriété de l association en valorisant le rôle spécifique du papier au cœur des échanges sociétaux d aujourd hui et de demain. AVEC QUI AVEZ-VOUS PASSÉ

Plus en détail

MEMOIRE POUR UNE HABILITATION A DIRIGER DES RECHERCHES

MEMOIRE POUR UNE HABILITATION A DIRIGER DES RECHERCHES UNIVERSITE DE BOURGOGNE MEMOIRE POUR UNE HABILITATION A DIRIGER DES RECHERCHES Discipline : Sciences de Gestion Matière : Finance Candidate : Aurélie SANNAJUST Fonction : Maître de Conférences à l Université

Plus en détail

VENDRE : LES 7 REFLEXES GAGNANTS

VENDRE : LES 7 REFLEXES GAGNANTS LA PROSPECTION TELEPHONIQUE S approprier les nouvelles s et outils pour rendre sa prospection téléphonique plus efficace Renforcer sa compétence de prise de rendez-vous par téléphone Etre capable de maintenir

Plus en détail

Hospitality Awards 2012 Meilleure opération de communication

Hospitality Awards 2012 Meilleure opération de communication Hospitality Awards 2012 Meilleure opération de communication hotelbb.com Rejoignez-nous sur une problématique STRATéGIE : Faire de b&b hôtels, une marque «brand friend» Quelle communication de challenger

Plus en détail

Le Mémoire de Recherche Appliquée INSEEC MSc et MBA. Mai 2014

Le Mémoire de Recherche Appliquée INSEEC MSc et MBA. Mai 2014 Le Mémoire de Recherche Appliquée INSEEC MSc et MBA 1 Mai 2014 Sommaire 1) Objectifs et Principes du Mémoire de Recherche Appliquée 2) Les 3 Etapes Le thème du Mémoire La problématique Le plan 3) L évaluation

Plus en détail

La marque : clé du succès de la stratégie commerciale dans un marché global

La marque : clé du succès de la stratégie commerciale dans un marché global La marque : clé du succès de la stratégie commerciale dans un marché global Historique Les marques existent depuis les premiers échanges commerciaux et servaient essentiellement à authentifier l origine

Plus en détail

E-commerce et gestion de la relation client 26 Mars, 8H30 Xavier Masclaux Pôle Numérique xmasclaux@pole-numerique.fr @xmasclaux

E-commerce et gestion de la relation client 26 Mars, 8H30 Xavier Masclaux Pôle Numérique xmasclaux@pole-numerique.fr @xmasclaux E-commerce et gestion de la relation client 26 Mars, 8H30 Xavier Masclaux Pôle Numérique xmasclaux@pole-numerique.fr @xmasclaux Un Pôle de ressources en Drôme Un Pôle de ressources et d'échanges pour :

Plus en détail

Theme Sensorial marketing, from stores to Internet : retailers and sensorial marketing integration in multichannel distribution management.

Theme Sensorial marketing, from stores to Internet : retailers and sensorial marketing integration in multichannel distribution management. Les enseignes spécialisées et l intégration du marketing sensoriel dans l approche multicanale de leur distribution. Fanny NOYELLE Année Universitaire 2007 / 2008 ESUPCOM Lille Directeurs de mémoire :

Plus en détail

Pour rappel, l entretien annuel est un acte de management qui recouvre trois principales fonctions :

Pour rappel, l entretien annuel est un acte de management qui recouvre trois principales fonctions : L entretien annuel d évaluation : mode d emploi De quoi parlons-nous? Après avoir montré que l évaluation est un acte de management chargé d enjeux pour l ensemble des acteurs de l entreprise (cf. Fiche

Plus en détail

Training On Demand. www.crossknowledge.com

Training On Demand. www.crossknowledge.com Training On Demand www.crossknowledge.com CrossKnowledge France 2 bis, rue Godefroy - 92817 Puteaux Cedex - France T : +33 (0)1 41 38 14 99 - F : +33 (0)1 41 38 14 39 Plus d informations : contact@crossknowledge.com

Plus en détail

Béatrice Grimonpont. Diplômée Skema 1986 & 2014: MDCE

Béatrice Grimonpont. Diplômée Skema 1986 & 2014: MDCE Béatrice Grimonpont Diplômée Skema 1986 & 2014: MDCE Auteur d une thèse sur «l impact des nouveaux comportements Clients sur les Organisations dans le contexte multicanal» (mars 2014) Réalisée avec Isabelle

Plus en détail

SOMMAIRE. Nos Outils Speechmark Social Club Speechmark Campus Speechmark Test

SOMMAIRE. Nos Outils Speechmark Social Club Speechmark Campus Speechmark Test CATALOGUE PRINTEMPS 2014 Depuis 1996 nous avons formé plus de 10 000 dirigeants,, créatifs,, producteurs, réalisateurs, acheteurs d arts, experts en média, journalistes Vous rêvez de réaliser des présentations

Plus en détail

Sondage 2013 des canaux de revente de Direction informatique aperçu et PrIorItéS d affaires des PartenaIreS des FabrIcantS au canada

Sondage 2013 des canaux de revente de Direction informatique aperçu et PrIorItéS d affaires des PartenaIreS des FabrIcantS au canada Sondage 2013 des canaux de revente de Direction informatique aperçu et PrIorItéS d affaires des PartenaIreS des FabrIcantS au canada EN COLLABORATION AVEC : Sondage 2013 des canaux de revente de Direction

Plus en détail

MASTER GESTION DES ORGANISATIONS ACHAT A L INTERNATIONAL M1 2014/2015

MASTER GESTION DES ORGANISATIONS ACHAT A L INTERNATIONAL M1 2014/2015 MASTER GESTION DES ORGANISATIONS ACHAT A L INTERNATIONAL M1 2014/2015 Formation sur deux ans en apprentissage I - DÉROULEMENT DE LA FORMATION La formation se déroule en apprentissage selon un rythme alterné

Plus en détail

La vision des annonceurs sur la stratégie digitale et le marché des agences de communication

La vision des annonceurs sur la stratégie digitale et le marché des agences de communication La vision des annonceurs sur la stratégie digitale et le marché des agences de communication MÉTHODOLOGIE La partie de l'image avec l'id de relation rid11 n'a pas été trouvé dans le fichier. Phase qualitative

Plus en détail

MASTER 1 MANAGEMENT PUBLIC ENVIRONNEMENTAL CONTENU DES ENSEIGNEMENTS

MASTER 1 MANAGEMENT PUBLIC ENVIRONNEMENTAL CONTENU DES ENSEIGNEMENTS MASTER 1 MANAGEMENT PUBLIC ENVIRONNEMENTAL CONTENU DES ENSEIGNEMENTS Le Master 1 : Management Public Environnemental forme aux spécialités de Master 2 suivantes : - Management de la qualité o Parcours

Plus en détail

APPEL A CONCURRENCE en vue de l année 2015-2016 EDUCATION AUX MEDIAS

APPEL A CONCURRENCE en vue de l année 2015-2016 EDUCATION AUX MEDIAS CONSEIL DE L ENSEIGNEMENT CATHOLIQUE POUR LA FORMATION EN COURS DE CARRIERE (CECAFOC) APPEL A CONCURRENCE en vue de l année 2015-2016 EDUCATION AUX MEDIAS FICHES TECHNIQUES DU CAHIER DES CHARGES Contact

Plus en détail

Programme ESC 2. Les MAJEURES du semestre d automne 2013. Septembre à décembre

Programme ESC 2. Les MAJEURES du semestre d automne 2013. Septembre à décembre Programme ESC 2 Les MAJEURES du semestre d automne 2013 Septembre à décembre Les étudiants accueillis en séjour d études à l ESC PAU choisissent un programme d études spécialisé. Chaque Majeure compte

Plus en détail

Développer une culture d efficience

Développer une culture d efficience point de vue services financiers Développer une culture d efficience dans les Back Offices Hughes ROY Partner au sein de l'équipe Services Financiers de Sopra Consulting, Hughes Roy est porteur de l offre

Plus en détail

ÉVÉNEMENT «DYNAMISEZ VOTRE INTRANET» INTRANET, PANORAMA 2012 ET NOUVELLES TENDANCES WWW.CROSS-SYSTEMS.CH JÉRÔME BAILLY WWW.CROSS-SYSTEMS.

ÉVÉNEMENT «DYNAMISEZ VOTRE INTRANET» INTRANET, PANORAMA 2012 ET NOUVELLES TENDANCES WWW.CROSS-SYSTEMS.CH JÉRÔME BAILLY WWW.CROSS-SYSTEMS. ÉVÉNEMENT «DYNAMISEZ VOTRE INTRANET» INTRANET, PANORAMA 2012 ET NOUVELLES TENDANCES JÉRÔME BAILLY 10.10.2012 CONTACT JÉRÔME BAILLY CROSS AGENCY JBAILLY@CROSS-SYSTEMS.CH +41 78 878 78 26 SKYPE: JEROME.BAILLY

Plus en détail

Le logiciel qui simplifie les relations avec tous les publics

Le logiciel qui simplifie les relations avec tous les publics Dossier de presse Juin 2012 Le logiciel qui simplifie les relations avec tous les publics Depuis 2003, le logiciel AdequateRP est proposé aux professionnels de la communication pour simplifier leurs relations

Plus en détail

Avenant Avenant du 28 avril 2014 à l accord du 6 juillet 2010 relatif aux certificats de qualification professionnelle

Avenant Avenant du 28 avril 2014 à l accord du 6 juillet 2010 relatif aux certificats de qualification professionnelle Le 24 juillet 2015 Avenant Avenant du 28 avril 2014 à l accord du 6 juillet 2010 relatif aux certificats de qualification professionnelle Article 1er L article 5 du chapitre II, titre Ier, relatif à la

Plus en détail

Programme détaillé MASTER DE MANAGEMENT ET DE STRATEGIE D ENTREPRISE. Objectifs de la formation. Les métiers. Niveau et durée de la formation

Programme détaillé MASTER DE MANAGEMENT ET DE STRATEGIE D ENTREPRISE. Objectifs de la formation. Les métiers. Niveau et durée de la formation Objectifs de la formation Les métiers Ce Master valide votre qualification professionnelle et votre aptitude à tenir les emplois de cadres et futurs cadres supérieurs dans les professions industrielles

Plus en détail

Programme de formations Webmarketing & Réseaux sociaux

Programme de formations Webmarketing & Réseaux sociaux Programme de formations Webmarketing & Réseaux sociaux La Team Web Organisme de formation enregistré sous le numéro 91 34 08306 34 La Team Web SAS au capital de 10 000 8 rue de la Mairie / 34120 Lézignan

Plus en détail

Les usages des SI : état de la recherche. Michel KALIKA, Dr EM Strasbourg Ancien Professeur à Paris-Dauphine

Les usages des SI : état de la recherche. Michel KALIKA, Dr EM Strasbourg Ancien Professeur à Paris-Dauphine La Business School de la première Université de France Les usages des SI : état de la recherche Michel KALIKA, Dr EM Strasbourg Ancien Professeur à Paris-Dauphine 1 Voulez-vous un millefeuille? 2 Voulez-vous

Plus en détail

Chap 3 : La connaissance du client. I. Les fondements de la connaissance du client. Les principales évolutions sont résumées dans le tableau suivant :

Chap 3 : La connaissance du client. I. Les fondements de la connaissance du client. Les principales évolutions sont résumées dans le tableau suivant : Chap 3 : La connaissance du client I. Les fondements de la connaissance du client A. D une société de consommation à une société de consommateurs Depuis les années 1980, les mutations sociales ont eu d

Plus en détail

BusinessHIGHLIGHT MULTICANALITÉ : L EXPÉRIENCE CLIENT SANS COUTURE EST-ELLE POSSIBLE? Préconiser. n 5122011 .../... SOMMAIRE INTRODUCTION

BusinessHIGHLIGHT MULTICANALITÉ : L EXPÉRIENCE CLIENT SANS COUTURE EST-ELLE POSSIBLE? Préconiser. n 5122011 .../... SOMMAIRE INTRODUCTION BusinessHIGHLIGHT Préconiser MULTICANALITÉ : L EXPÉRIENCE CLIENT SANS COUTURE EST-ELLE POSSIBLE? SOMMAIRE Aborder la connaissance client sous l angle des canaux Maîtriser les outils de communication et

Plus en détail

ECOLE DES HAUTES ETUDES COMMERCIALES CORRIGÉ TYPE DE L EXAMEN

ECOLE DES HAUTES ETUDES COMMERCIALES CORRIGÉ TYPE DE L EXAMEN ECOLE DES HAUTES ETUDES COMMERCIALES Module : Marketing Fondamental Niveau : 1 ère Année Master Enseignant : KHERRI Abdenacer Date : 13/04/2015 Site web : www.mf-ehec.jimdo.com Durée : 1 heure 30 minutes

Plus en détail

LES OUTILS NUMÉRIQUES AU SERVICE DE L'INNOVATION MANAGÉRIALE

LES OUTILS NUMÉRIQUES AU SERVICE DE L'INNOVATION MANAGÉRIALE LES OUTILS NUMÉRIQUES AU SERVICE DE L'INNOVATION MANAGÉRIALE AGENDA Management CHP 2.0 Contexte du Programme Management CHP 2.0 Présentation d outils de collaboration CHP Zoom sur iobeya 2 CONTEXTE DU

Plus en détail

Executive MBA. Franck BRUNET Conseil en stratégie, Business Model, Business Development

Executive MBA. Franck BRUNET Conseil en stratégie, Business Model, Business Development P R O J E T D E T U D E Executive MBA Conseil en stratégie, Business Model, Business Development Préambule Dans le cadre d un Executive MBA à PARIS EXECUTIVE CAMPUS, je suis amené à proposer des projets

Plus en détail

Bpifrance enrichit son programme d accompagnement des PME et ETI en lançant la plateforme de e-learning Bpifrance Université

Bpifrance enrichit son programme d accompagnement des PME et ETI en lançant la plateforme de e-learning Bpifrance Université COMMUNIQUÉ DE PRESSE 13 AVRIL 2015 Bpifrance enrichit son programme d accompagnement des PME et ETI en lançant la plateforme de e-learning Bpifrance Université Bpifrance a fait de l accompagnement des

Plus en détail

SYNERGIE Associés Confidentiel Reproduction interdite sans autorisation préalable Page 1 de 44

SYNERGIE Associés Confidentiel Reproduction interdite sans autorisation préalable Page 1 de 44 SYNERGIE Associés Confidentiel Reproduction interdite sans autorisation préalable Page 1 de 44 Le CRM (GRC) est la clef de votre succès Les Principes généraux de la Gestion de la Relation Clients Confidentiel

Plus en détail

De l idée au produit acheté

De l idée au produit acheté De l idée au produit acheté les ressorts d une démarche de vente orientée clients : le «full house marketing concept» Parce que le produit acheté n est pas celui qui est vendu......les hommes de marketing

Plus en détail

BOUTIQUES CONNECTÉES Répondre aux nouveaux comportements d achat

BOUTIQUES CONNECTÉES Répondre aux nouveaux comportements d achat BOUTIQUES CONNECTÉES Répondre aux nouveaux comportements d achat Club ESSEC Luxe 24 octobre 2013 Contact Conférence Club ESSEC Luxe: Thina Cadierno - @TCadierno tcadierno@gmail.com NOUVEAU CLIENT 24 millions

Plus en détail

Grégory Bressolles L E-MARKETING

Grégory Bressolles L E-MARKETING Grégory Bressolles L E-MARKETING Conseiller éditorial : Christian Pinson Dunod, Paris, 2012 ISBN 978-2-10-057045-4 SOMMAIRE Avant-propos 5 CHAPITRE 1 Qu est-ce que l e-marketing? I COMMENT INTERNET A-T-IL

Plus en détail

UNE APPROCHE PLURIDISCIPLINAIRE DU CAPITAL IMMATERIEL :

UNE APPROCHE PLURIDISCIPLINAIRE DU CAPITAL IMMATERIEL : Management international APPEL A CONTRIBUTION Printemps 2014 UNE APPROCHE PLURIDISCIPLINAIRE DU CAPITAL IMMATERIEL : VERS DE NOUVELLES PERSPECTIVES? Rédacteurs en chef invités : Corinne Bessieux-Ollier,

Plus en détail

ITSM - Gestion des Services informatiques

ITSM - Gestion des Services informatiques Chapitre 1 - COMPRENDRE LE MARCHÉ ITSM - Gestion des Services informatiques Copyright 2011 CXP. 1 ITSM - Gestion des Services informatiques L'étude a été réalisée par : Dalila Souiah OBJECTIF DU DOCUMENT.

Plus en détail

webanalyste Boostez les performances de votre site Web grâce aux conseils du webanalyste

webanalyste Boostez les performances de votre site Web grâce aux conseils du webanalyste QUOI QUANTI QUALI POURQUOI webanalyste Boostez les performances de votre site grâce aux conseils du webanalyste webanalyste Qui c est? Mon nom est Franck Scandolera, je suis consultant et optimisation

Plus en détail

Expérience client. Résumé : Développer une expérience utilisateur cohérente sur plusieurs canaux

Expérience client. Résumé : Développer une expérience utilisateur cohérente sur plusieurs canaux Expérience client Développer une expérience utilisateur cohérente sur plusieurs canaux Comme le confirme l'utilisation grandissante du terme «omni-canal», les distributeurs ne peuvent plus se contenter

Plus en détail

Multi, cross, omnicanal. quelle définition? Et quelles implications? Régine Vanheems

Multi, cross, omnicanal. quelle définition? Et quelles implications? Régine Vanheems Multi, cross, omnicanal : quelle définition? Et quelles implications? Régine Vanheems Co-directrice du laboratoire PRISM Sorbonne Co-fondatrice de l Observatoire du Cross-Canal Co-fondatrice de Happy Cross-Shopper

Plus en détail

DIGITAL MINDS. Chapitre 12, La web analyse, mesure de la performance du système digital. 12 Clés pour Développer votre Business sur le Web

DIGITAL MINDS. Chapitre 12, La web analyse, mesure de la performance du système digital. 12 Clés pour Développer votre Business sur le Web DIGITAL MINDS 12 Clés pour Développer votre Business sur le Web Chapitre 12, La web analyse, mesure de la performance du WSI We Simplify the Internet Leader mondial en Stratégie Marketing sur Internet

Plus en détail

Octobre 2013. Contact Inergie. Luc Vidal Directeur général lvidal@inergie.com 01 41 09 05 45

Octobre 2013. Contact Inergie. Luc Vidal Directeur général lvidal@inergie.com 01 41 09 05 45 Baromètre Afci ANDRH Inergie 2013 sur la Communication Managériale 4 ème édition «L implication des managers dans une communication de proximité avec leurs équipes» Octobre 2013 Contact Inergie Toute publication

Plus en détail

FISH GEEK. La technologie au service du poisson des producteurs des transformateurs des consommateurs

FISH GEEK. La technologie au service du poisson des producteurs des transformateurs des consommateurs FISH GEEK La technologie au service du poisson des producteurs des transformateurs des consommateurs dans une perspective de développement durable et une approche d écoconception Seul Pôle de Compétitivité

Plus en détail

TEMPS PLEIN I CAMPUS REIMS. in Intelligence & Innovation Marketing. intégrant les outils digitaux

TEMPS PLEIN I CAMPUS REIMS. in Intelligence & Innovation Marketing. intégrant les outils digitaux TEMPS PLEIN I CAMPUS REIMS in Intelligence & Innovation Marketing Une approche dynamique du marketing intégrant les outils digitaux NEOMA Business School, c est : 3 campus Rouen, Reims et Paris «Le consommateur

Plus en détail

Table des matières. Partie I La marque en idée... 7. Remerciements... XVII Avant-propos... XIX Introduction... 1

Table des matières. Partie I La marque en idée... 7. Remerciements... XVII Avant-propos... XIX Introduction... 1 Table des matières Remerciements....................................................................... XVII Avant-propos.......................................................................... XIX Introduction...........................................................................

Plus en détail

Plénière 1 / Le retour sur investissement, nouveau paradigme de la communication? Mythes et réalités

Plénière 1 / Le retour sur investissement, nouveau paradigme de la communication? Mythes et réalités Plénière 1 / Le retour sur investissement, nouveau paradigme de la communication? Mythes et réalités Ce document est la synthèse de la conférence, réalisée et diffusée en direct par : Le retour sur investissement,

Plus en détail

Développement personnel

Développement personnel Développement personnel 50 REPÉRAGE DES TALENTS : COMPÉTENCES ET PERFORMANCE DE L'ENTREPRISE Repérer dans l'organisation les "talents" nécessaires à l'atteinte des objectifs de l'entreprise Construire

Plus en détail

NOUVEAU SITE INTERNET INSTITUTIONNEL. www.lvmh.com. Avril 2015

NOUVEAU SITE INTERNET INSTITUTIONNEL. www.lvmh.com. Avril 2015 NOUVEAU SITE INTERNET INSTITUTIONNEL www.lvmh.com 1 Avril 2015 LVMH.COM OBJECTIFS INCARNER LA MARQUE LVMH Véhiculer sa mission, ses valeurs, promouvoir ses spécificités (créativité, innovation, savoir-faire,

Plus en détail

Marketing des services & Relation Clients

Marketing des services & Relation Clients L E x e c u t i v e E d u c a t i o n d e M A S T È R E S P É C I A L I S É À T E M P S P A R T I E L Marketing des services & Relation Clients Le management du parcours client cross canal ÉDITO Anne-Sophie

Plus en détail

CONFÉRENCES ET FORMATIONS 2014

CONFÉRENCES ET FORMATIONS 2014 CONFÉRENCES ET FORMATIONS 2014 Isaq, création graphique et technologie web RedactEvent, conception et rédaction de contenus Votre plateforme de développement marketing et communication Sommaire 01. NEATA

Plus en détail

INFORMATION ETUDIANTS

INFORMATION ETUDIANTS INFORMATION ETUDIANTS Formation et diplôme A L ESVMD VOUS ALLEZ ETUDIER L ART COMMERCIAL! D un côté une stratégie marchande idéale élaborée par la marque. De l autre côté le consommateur qui se fabrique

Plus en détail

Master international de Management des Médias à distance. Organisation pédagogique de la formation

Master international de Management des Médias à distance. Organisation pédagogique de la formation Master international de Management des Médias à distance Organisation pédagogique de la formation Session 2014/2015 Table des matières Organisation pédagogique... 1 UE 1 : Histoire, économie et mondialisation

Plus en détail

CATALOGUE DE FORMATION. Institut de l Innovation et du Développement de l Entrepreneuriat - InsIDE

CATALOGUE DE FORMATION. Institut de l Innovation et du Développement de l Entrepreneuriat - InsIDE CATALOGUE DE FORMATION Institut de l Innovation et du Développement de l Entrepreneuriat - InsIDE «L expression de l innovation et de l entrepreneuriat» - Devenir Community Manager : créer et animer sa

Plus en détail

ère année et 2 ème année

ère année et 2 ème année Cahier de texte BTS design de mode textile et environnement 1 ère année et 2 ème année Ce document est distribué à chaque étudiant en première année afin de comprendre les enjeux du cours et d en percevoir

Plus en détail

Exemple de problématiques

Exemple de problématiques Les prescriptions d achat émises par les internautes sur les sites d opinions de consommateurs jouissent-elles d une crédibilité suffisante pour déstabiliser les journaux consuméristes? H1 : Les sites

Plus en détail