LES ACTIONS CONDUITES PAR GIPEBLOR EN 2009 AU SERVICE DE LA

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LES ACTIONS CONDUITES PAR GIPEBLOR EN 2009 AU SERVICE DE LA"

Transcription

1 GIPEBLOR GROUPE INTERPROFESSIONNEL DE PROMOTION DE L ÉCONOMIE DU BOIS EN LORRAINE LES ACTIONS CONDUITES PAR GIPEBLOR EN 2009 AU SERVICE DE LA FILIERE BOIS FORET EN LORRAINE *** Janvier 2010 Programmes conduits dans le cadre du contrat de projet passé entre le Conseil Régional de Lorraine et GIPEBLOR définissant les actions à mettre en œuvre pour consolider la filière bois-forêt en Lorraine.

2 DIAGNOSTIC / PERSPECTIVES 1. LA FILIERE BOIS-FORET LORRAINE A FIN SITUATION ET PERSPECTIVES La forêt lorraine Son importance reste l une des principales caractéristiques de la Lorraine ; sa productivité et sa diversité en font une des premières régions forestières de France (en termes de valeur). De bonne tradition forestière, il a été possible de relancer, avec les partenaires régionaux, une politique de gestion durable qui permet de mobiliser plus de bois dans le cadre les enjeux régionaux et nationaux, tels que définis dans le cadre du grenelle de l environnement. Le potentiel de ressource, réduit du fait de la tempête de 1999, est en cours d évaluation par l IFN. Il en ressort dès aujourd hui que le potentiel de ressource supplémentaire est situé en forêt privée, voire communale, notamment en feuillu. La mobilisation de cette ressource est fortement dépendante des cours du bois. Pour les forêts gérées par l ONF, avec la démarche de contractualisation engagée pour les bois résineux et bois industriels feuillus, la relation industrielle est favorisée. La forêt Lorraine dispose de la garantie de gestion durable PEFC. 61% des surfaces forestière sont certifiées PEFC. Ainsi, la forêt lorraine dispose d un argument de vente notable dans le cadre du grenelle de l environnement. Les consommateurs sont de plus en plus sensibles à cette garantie. Les industriels peuvent la trouver en région Lorraine. La relation entre la forêt et les outils de transformation est difficile. Après une période faste en terme de demande et de valeur proposée au bois, la tension est très forte, tant en résineux qu en feuillu. Les prix de vente doivent permettre de couvrir le coût de la sylviculture et ne pas mettre en péril les entreprises de transformation. L outil de récolte forestière Les entreprises investissent régulièrement dans les outils récolte forestière. Pour le débardage, on observe une évolution sensible vers des matériels performants et donnant la possibilité aux entreprises de prendre en compte les critères environnementaux : débusqueur à grue, câblemât mais aussi outillage de franchissement de cours d eau par exemple. L année fut cependant difficile avec la réduction d activité en résineux, et l arrêt brutal en feuillu à l automne. A contrario, l activité est soutenue dans les travaux forestiers qui prennent leur essor, 8 ans après la tempête. L outil de sciage Le secteur du feuillu et du hêtre est particulièrement préoccupant. Les marchés industriels se sont très brutalement fermés pendant l automne et la baisse d activité est très importante. Les scieries de résineux se sont trouvées dans des situations plus difficiles que pendant la période dès l automne La situation ne s est guère améliorée pour les marchés traditionnels pendant l année 2008 fragilisant notamment les plus grosses. Mais ces entreprises de taille moyenne ont des ressources et s efforcent de perdurer dans ce contexte où l offre de production est supérieure à la demande avec la fermeture de certains marchés dont celui des Etats Unis. Dans les deux secteurs, les baisses d activité se sont accompagnées de prise de congés anticipés, de chômage partiel, de réduction du nombre d équipe. 2

3 DIAGNOSTIC / PERSPECTIVES Les industries de l ameublement Ces industries travaillent à différencier leurs gammes de produits et services. Les nouveaux travaux avec le PLAB, mettant en relation scieries et industries de l ameublement devraient permettre d ouvrir des perspectives de marchés entre les différents maillons de la chaîne du bois en Lorraine. Le secteur Bois Bâtiment La construction bois reste le secteur dynamique de la filière bois en région lorraine et ce, malgré la crise du bâtiment. Ce marché est légèrement moins touché par le ralentissement économique. Le produit répond aux attentes des consommateurs de plus en plus sensibles aux thématiques de niveau de consommation d énergie, d environnement Les entreprises s adaptent aux attentes des clients et renouvellent leurs gammes de produits. Elles doivent aussi investir dans leur outil de production afin de respecter les conditions du marché que sont les prix. Automatismes, productivité, mécanisation, diminution de la pénibilité des opérateurs sont des enjeux de ce secteur qui vit une concurrence de plus en plus forte, localement et nationalement. A cela s ajoute la maitrise de la mise en œuvre du produit. C est un défi important qui demande de garantir à la base une offre de construction de qualité et de recruter des personnels compétents capables de mettre en œuvre le produit avec tous les corps de métier rassemblés sur un chantier. Les activités liées aux marchés de l industrie (emballage notamment) Ces activités sont d une grande importance pour l emploi des bois de seconde qualité. Leur équilibre dépend essentiellement de la compétitivité de l outil et de la compétitivité de leur approvisionnement en bois de qualité secondaire. Des investissements sont régulièrement réalisés, preuves du dynamisme de ce secteur. Cependant, directement liées aux marchés de l industrie, elles ont violemment subi la baisse d activité économique globale de l automne. Les marchés se sont fermés et les entreprises qui ont récemment investi ont du mal à faire face à leurs échéances. Les industries lourdes du bois Consommatrices de 2,2 millions de tonnes de bois (bois ronds ou plaquettes) sur la région Lorraine, elles marquent fortement ce territoire et sont très liées à l ensemble des partenaires de la filière forêt bois. Les autres emplois du bois Le développement des nouveaux usages de la fibre de bois émergent et deviennent de plus en plus importants pour la filière. Développés en relation avec l ensemble des acteurs de la filière, les nouveaux projets d utilisation de la biomasse pour l énergie s insèrent dans le paysage lorrain. 3

4 PRINCIPAUX PROGRAMMES LA MISE EN ŒUVRE DES PROGRAMMES 2008 En relation avec ses partenaires, le GIPEBLOR a travaillé sur des projets qui ont concerné : Le développement des emplois du bois dans la construction. Le développement de la démarche de certification de la gestion forestière durable PEFC, particulièrement dans les entreprises et vers les marchés. L appui à la consolidation des outils de transformation. L amélioration de la compétitivité des ressources forestières lorraines. L innovation et la formation professionnelle des hommes de la filière. L ensemble de ces travaux, et leurs résultats, sont détaillés dans les tableaux de synthèse qui suivent. Ceux-ci ont pu être conduits de façon cohérente grâce aux partenariats tant institutionnels que techniques qui se sont mis en place avec GIPEBLOR sur une longue période. Le développement des emplois du bois dans la construction, avec : La mobilisation du réseau des partenaires de la construction bois - Maîtres d œuvre, d ouvrage, négoces, formateurs, conseillers énergie - Mise en place des outils de référencement de l offre et des réalisations d entreprises lorraines. - Organisation d itinéraires bois, de conférences et visites de chantiers. L appui à la réalisation de programmes de construction utilisant le matériau et les techniques bois dans le logement et les constructions à usage d hébergement. Le développement des capacités de production des constructeurs lorrains par la modernisation des outils en place La promotion de la construction bois auprès du grand public avec la tenue des salons régionaux de l habitat et d interventions dans des manifestations publiques. Le développement de la nouvelle démarche de certification PEFC Lorraine La mobilisation des entreprises, en particulier des secteurs de l ameublement et de l imprimerie vers la démarche de certification. La promotion de la marque auprès du grand public avec la création d un évènementiel mené sur une grande surface de bricolage. L animation des propriétaires avec - La mise en œuvre des premiers renouvellements. - Le contrôle sur terrain des garanties de bonne gestion durale de la forêt. La consolidation de outils de production en Lorraine, avec : L appui à l étude et à la préparation des projets d investissement des entreprises régionales en lien avec les services du Conseil Régional de Lorraine et de l Etat. L obtention de l agrément du marquage CE auprès de scieries produisant du bois de structure. La réalisation d une étude stratégique sur les perspectives d évolution des scieries résineuses. La mobilisation d une aide à la trésorerie pour faire face aux difficultés conjoncturelles. 4

5 PRINCIPAUX PROGRAMMES 2008 L amélioration des conditions d accès à la ressource forestière avec la mise en œuvre de contrats d approvisionnement entre les outils commerciaux de la forêt publique et les entreprises. Le soutien à la conduite d une opération de promotion des sciages résineux sur le marché français et quelques marchés export. L amélioration de la compétitivité des ressources forestières lorraines, avec : L appui aux projets permettant d améliorer la récolte forestière en forêt particulière (particulièrement dans les forêts morcelées) à travers - La réalisation d opérations culturales ; - La mise en œuvre d investissements d intérêt collectifs qui déclenchent les pratiques culturales. L appui à la réalisation d outils destinés aux sylviculteurs et permettant d adapter au mieux les pratiques culturales aux stations, de favoriser les récoltes en améliorant les grands équilibres écologiques de la forêt. La modernisation de l outil de récolte forestière (investissement dans l outil de production), y compris de certains produits à valorisation énergétique. La réalisation d une étude par les 5 interprofessions des régions du Grand Est sur le bois énergie. L essor de la charte Quali Travaux Forestiers en Lorraine Le développement de nouveaux services aux adhérents - La simplification des échanges administratifs avec les donneurs d ordre et clients. - La reconnaissance mutuelle avec les chartes de régions voisines. - L achat groupé de matériels. La promotion de la charte auprès des acteurs régionaux avec l édition d une plaquette. L innovation et la formation des hommes de la filière, avec : La participation à la mise en place du Pôle Fibres Naturelles et la mobilisation des partenaires pour élaborer un programme d ensemble cohérent associant les spécialistes nationaux aux partenaires lorrains. La mise en œuvre du programme de formation des personnels forestiers sur la région. Le démarrage d actions de formation sur les métiers de la construction bois. ** 5

6 RESULTATS 2008 LES RESULTATS 1. LE DEVELOPPEMENT DES EMPLOIS DU BOIS DANS LA CONSTRUCTION Objectifs : Appui à la réalisation de constructions utilisant le bois Développer l outil spécifique de fabrication et pose dont dispose la Lorraine. Mobiliser les partenaires de l acte de construire sur l emploi du bois dans les projets courants. Sensibilisation du grand public à la construction bois. Faits et chiffres 1. Mobilisation des partenaires de l acte de construire Plus de 200 acteurs liés au secteur de la construction ont été rencontrés, informés. 30 projets de construction ont été détectés et suivis. 13 d entre eux ont fait l objet d une analyse approfondie afin qu ils puissent bénéficier d appuis du Conseil Régional de Lorraine. Diffusion d informations sur les avantages de la construction bois auprès de 17 rencontres et conférences techniques regroupant plus de 500 personnes. 2. Itinéraires bois 6 itinéraires de visite ont été organisés et ont mobilisé plus de 180 personnes, conseillers, experts bois, architectes, BET, services techniques des collectivités 3. Sensibilisation du grand public à la construction bois Réalisation de supports de communication pour le grand public dont le diaporama sur les références Lorraines (disponible sous la forme d un DVD au GIPEBLOR). Organisation de la présence de professionnels aux salons de l Habitat de NANCY : visiteurs METZ : visiteurs EPINAL : visiteurs. Soit une présence de la construction bois auprès de plus de lorrains. Elle a été assurée en liaison étroite avec les Services de la Région. Organisation de 5 conférences techniques à l occasion des salons 4. Projets spécifiques Publication de l étude d approche des besoins en main d œuvre qualifiée des entreprises de la filière bois bâtiment en lorraine. Mise en œuvre de nombreux partenariats. 6

7 RESULTATS LA MISE EN ŒUVRE DE LA CERTIFICATION PEFC AU PROFIT DE L EQUILIBRE DES MILIEUX ET DU DEVELOPPEMENT DE L ECONOMIE FORESTIERE Résultats Objectifs : Relancer le nouveau cycle de certification. Garantir la solidité du système par la mise en œuvre cohérente de contrôles. Mobiliser les entreprises dans la démarche de la marque. Promouvoir la marque dans des actions régionales. 1. Animation de la certification PEFC Démarrage de la nouvelle politique de qualité avec les 24 projets ou objectifs de projets engagés. Rédaction, publication et diffusion de la plaquette "Bilan de la 1ère Politique de Qualité". 35 contrôles mis en œuvre, avec des résultats très convaincants. 2. La mobilisation des entreprises autour de la certification Mise en place de 10 chaines de contrôle dans les entreprises de mobilisation et de première transformation. Mobilisation de 6 entreprises de l ameublement, en partenariat avec le Pôle Lorraine de l Ameublement. Les chaînes de contrôle de ces 6 entreprises ont été certifiées. Sensibilisation des entreprises de l imprimerie à la mise en place de chaînes de contrôle en partenariat avec le Centre Technique du Papier. 3. La promotion de la marque dans des actions régionales Mise en place d un nouvel évènementiel : PEFC Lorraine a été présent pendant une semaine dans une grande surface de bricolage, en l'occurrence le LEROY MERLIN d'houdemont, pour faire la promotion de PEFC auprès des consommateurs directement sur leur lieu d'achat. Grâce à un partenariat mis en place avec l'engref et l'onf, la présence de PEFC a été très visible et très remarquée par les visiteurs de ce magasin. Participation active dans les salons régionaux de l habitat, en particulier celui d Epinal, avec une animation spécifique auprès des visiteurs et des familles. 7

8 RESULTATS LA CONSOLIDATION DES OUTILS DE PRODUCTION EN LORRAINE Objectifs : Faits et chiffres Appuyer les dirigeants d entreprise dans la mise en œuvre de leurs programmes d investissement. Faciliter le dialogue pour les conditions d accès à la ressource Mettre en place le marquage CE dans les entreprises. Soutenir les actions lourdes de promotion des sciages. 1. Appui aux projets d investissement des entreprises de transformation Coordination d une étude menée par le cabinet Carrière consultant sur les perspectives d évolution des scieries résineuses en Lorraine. Un appel à projets est en cours de construction pour accompagner des investissements très importants dans les outils de première transformation ont été débloqués par le Conseil Régional de Lorraine pour accompagner 20 scieries ayant des difficultés de trésorerie pendant l année Appui au montage de 20 dossiers d investissement. Au total, ce sont 35 dossiers qui ont été soutenus au sein du comité de pilotage rassemblant les services de l Etat, de la Région et le GIPEBLOR pour un montant de Faciliter le dialogue pour les conditions d accès à la ressource Coordination et animation du groupe de pilotage mettant en place d accords contractuels dans le résineux avec le syndicat des scieurs et l ONF. 3. Adaptation aux évolutions des demandes des marchés Agrément «marquage CE» obtenu pour 30 scieries lorraines. Analyse des conséquences de l application de la méthode de calcul type «Eurocode» sur les sciages classés structure. Mise en place d un groupe de travail sur la mise en place d une unité de seconde transformation du bois valorisant le bois résineux dans les marchés de la construction bois avec le CRITT bois. Etude de ces marchés, Etude de l offre de bois pour une unité de transformation, Etude technico-économique de cette unité. 4. Actions lourdes de soutien et développement de l offre du sciage en Lorraine Animation d une marque collective de provenance des sciages résineux (Sélection Vosges) sur le programme comprenant des actions de promotion de la marque (Salon Carrefour International du Bois à Nantes et Salon NOVIBAT à Bordeaux) : - Publicité, site Internet, affiches, séminaire sur les évolutions normatives, - Développement de marchés export en direct ; - Référencement de fournisseurs ; - Veille normative, économique et technologique ; - Contractualisation des produits connexes avec l industrie lourde. 8

9 RESULTATS L AMELIORATION DES CAPACITES ET DE LA COMPETITIVITE DES RESSOURCES FORESTIERES DE LORRAINE Objectifs : Contribuer à offrir aux utilisateurs régionaux la matière bois nécessaire pour alimenter les installations existantes dans les meilleures conditions de qualité et de coût. Développer les capacités de production forestière régionales dans le respect des grands équilibres forestiers. Améliorer les capacités et coûts de récolte. Mise en place d un programme cadre de formation des personnels qui travaillent en forêt Animation de la démarche Qualité pour les Travaux Forestiers Résultats 1. Appui aux programmes permettant d accroître la récolte en petite forêt particulière avec La mise en œuvre, en 2008, avec la collaboration du CRPF, des organismes de la forêt privée et de l ONF de programmes d investissements en forêts privées morcelées et de programmes d investissements routiers d intérêt collectif permettant la desserte et l entrée en sylviculture de peuplements morcelés. 2. Etude sur le bois énergie dans le Grand Est Avec les 4 autres structures interprofessionnelles du Grand Est, GIPEBLOR a mené une étude sur le secteur du bois énergie. 3. Le montage d outils d information pour les sylviculteurs avec L édition et la diffusion d un guide biodiversité (CRPF) ; L édition d un atlas des forêts sous régime spécifique. NB : Ces outils sont à la fois destinés à améliorer l adaptation des essences aux stations et à consolider l équilibre des écosystèmes, permettant ainsi de mobiliser des récoltes d une façon plus continue dans le moyen terme. Ils permettront aux différents utilisateurs d envisager des solutions afin de tenir compte d éventuelles modifications climatiques. 4. Modernisation de l outil d exploitation forestière débardage En 2007, 33 programmes d investissement ont été étudiés, construits et soutenus auprès des services du Conseil Régional de Lorraine et de la DRAF pour une aide de Animation de la démarche Qualit TF Reconnaissance mutuelle des chartes avec les régions Alsace et Champagne-Ardenne. Edition d une plaquette de promotion de la démarche de qualité Mise en ligne sécurisée des documents nécessaires à la réalisation des chantiers forestiers dans le cadre de la législation française : Attestation de régularité vis-à-vis des obligations fiscales et sociales, Attestation d assurance Levée de présomption de salariat KBis et certification de régularité à la MA 9

10 RESULTATS L ORGANISATION DES OUTILS, L INNOVATION ET LA FORMATION DES HOMMES DE LA FILIERE Résultats Objectifs : Optimiser les actions de développement économique qui concernent la filière bois en Lorraine. Développer un pôle d excellence en terme de recherche et innovation sur le bois avec la collaboration des meilleurs spécialistes nationaux. 1. Mise en place d axes de collaboration avec le PLAB, le CRITT et l ENSTIB pour - Garantir la qualité des constructions bois en Lorraine, - Favoriser l utilisation locale des productions et identifier les besoins des entreprises, - Développer les chaînes de contrôle PEFC dans les entreprises du meuble. 2. Mise en œuvre d un programmes d ensemble de recherche développement avec - La réalisation d une approche fiable (et modélisée) des ressources forestières Lorraine, Wallonie, Luxembourg, Rhénanie Palatinat. - La mise en relation entre cette ressource et les besoins des industriels - La réduction des coûts de la sylviculture. - L amélioration des coûts de récolte en relation avec la démarche de qualité des travaux forestiers. 10

11 PROJETS 2009 LES PROJETS 1. LA MOBILISATION DES BOIS ET LA FORET Animer de la Certification PEFC. Développer de la charte QUALI TF. Communiquer vers les professionnels sur les méthodes d exploitation innovantes par rapport à l eau, les sols, la mobilisation des peuplements feuillus. Démarrer le projet sur l outil d échange d information sur les flux de bois à partir du logiciel Ser.FA. Mettre en œuvre de la contractualisation en résineux. Evaluer des impacts des modifications des modes de ventes en Lorraine. Quantifier les différents usages du bois en Lorraine. 2. LA PREMIERE TRANSFORMATION Conseiller et animer les acteurs pour la mise en place d une plateforme de valorisation des sciages résineux vers les métiers de la construction bois. Accompagner les scieries pour garantir la bonne réalisation du marquage CE. Démarrer une étude sur la qualification intrinsèque de la qualité des sciages de résineux selon les nouvelles normes de classement. Accompagner les professionnels de la filière feuillue pour améliorer leurs marchés. 3. LE BOIS CONSTRUCTION Informer les professionnels des possibilités et de l intérêt du bois dans la construction. Mettre en place des actions de formation aux bases et particularités de la construction bois. Communiquer en direction des professionnels et des élus sur le bois dans la construction ainsi que vers le grand public. Réaliser un guide sur l utilisation du bois dans les bâtiments agricoles. Travailler au lancement de cycles de formation continue pour la maison ossature bois. Quantifier le marché de la construction bois en Lorraine. 4. ADAPTER LE GROUPEMENT INTERPROFESSIONNEL AUX ATTENTES DES ACTEURS 11

Bilan des Actions Ressource forestière et Mobilisation du bois 2007-2010

Bilan des Actions Ressource forestière et Mobilisation du bois 2007-2010 Bilan des Actions Ressource forestière et Mobilisation du bois 2007-2010 Bilan des actions menées et coordonnées par le GIPEBLOR Avril 2010 Jérôme MARTINEZ GIPEBLOR Introduction GIPEBLOR achève en 2010,

Plus en détail

Evolution des adhésions de 2001 à 2009

Evolution des adhésions de 2001 à 2009 Evolution des adhésions de 2001 à 2009 82 86 87 76 67 71 Haute-Marne nombre d'adhésions 51 44 60 35 42 63 31 56 36 45 42 Meurthe et Moselle Meuse Moselle 25 Vosges 18 8 5 17 9 6 14 7 4 16 16 9 6 5 3 2

Plus en détail

Formations forêt-bois : catalogue 2014

Formations forêt-bois : catalogue 2014 Communes forestières de Lorraine Formations forêt-bois : catalogue 2014 version janvier 2014 Ce document est réalisé dans le cadre du programme de formation du réseau des associations de communes forestières,

Plus en détail

FIBRA. Étude de marché des sciages en Rhône-Alpes. Intervenant : Vincent MERCIER

FIBRA. Étude de marché des sciages en Rhône-Alpes. Intervenant : Vincent MERCIER FIBRA Étude de marché des sciages en Intervenant : Vincent MERCIER OBJECTIFS DE L ETUDE Apporter aux scieurs : Un état des lieux quantitatif et qualitatif de l offre et de la demande Les préconisations

Plus en détail

Les Vendredis du Bois-Energie

Les Vendredis du Bois-Energie Agence Locale de l Energie des Ardennes ALE 08 Les Vendredis du Bois-Energie Colloque 16 mars 2007 Présentation ALE 08 La forêt sur la zone urowood L exemple de deux chaufferies 1 Présentation Agence Locale

Plus en détail

LA GESTION DURABLE DES FORÊTS PUBLIQUES

LA GESTION DURABLE DES FORÊTS PUBLIQUES LA GESTION DURABLE DES FORÊTS PUBLIQUES 2015 AGENCE DE FONTAINEBLEAU L OFFI CE NATIONAL DES FORÊTS PREMIER GESTIONNAIRE D ESPACES NATURELS EN FRANCE Établissement public à caractère industriel et commercial

Plus en détail

Le bois, la première des énergies renouvelables

Le bois, la première des énergies renouvelables Le bois, la première des énergies renouvelables Chiffres clés du bois-énergie en France La France dispose de l un des plus importants massifs européens avec une forêt qui couvre près de 1/3 du territoire

Plus en détail

Présentation du site www.bff63.fr (bourse foncière forestière du Puy-de-Dôme)

Présentation du site www.bff63.fr (bourse foncière forestière du Puy-de-Dôme) Jeudi 27 novembre 2008 à 11h00 Présentation du site www.bff63.fr (bourse foncière forestière du Puy-de-Dôme) Maison de la Forêt et du Bois à Marmilhat En présence de Jean-Claude FOURNIER, vice-président

Plus en détail

La Charte. forestière. du Pilat. Un engagement collectif pour une gestion durable de la forêt

La Charte. forestière. du Pilat. Un engagement collectif pour une gestion durable de la forêt La Charte forestière du Pilat Un engagement collectif pour une gestion durable de la forêt Réalisation Jecom - RCS 493 898 043 - Avril 2011 - Imprimé sur papier issues de forêts françaises et belges gérées

Plus en détail

RENCONTRES REGIONALES POUR L AVENIR DU BOIS EN BRETAGNE. Thématique : Forêt, production pérenne et dynamique

RENCONTRES REGIONALES POUR L AVENIR DU BOIS EN BRETAGNE. Thématique : Forêt, production pérenne et dynamique RENCONTRES REGIONALES POUR L AVENIR DU BOIS EN BRETAGNE Thématique : Forêt, production pérenne et dynamique Introduction: objectifs et cadre général (1/2) ATELIERS REGIONAUX THEMATIQUES Objectifs généraux

Plus en détail

Movapro. MObiliser du bois supplémentaire en le VAlorisant pour motiver les PROducteurs

Movapro. MObiliser du bois supplémentaire en le VAlorisant pour motiver les PROducteurs Movapro Expérimentation Aquitaine Limousin Normandie MObiliser du bois supplémentaire en le VAlorisant pour motiver les PROducteurs État des lieux d actions concrètes d animations territoriales et mise

Plus en détail

Étude sur le chauffage domestique au bois : marchés et approvisionnement

Étude sur le chauffage domestique au bois : marchés et approvisionnement Étude sur le chauffage domestique au bois : marchés et approvisionnement Réunion de rendu final: les principaux résultats et recommandations 2 juillet 2013 Objectifs de l étude Caractériser les modes d

Plus en détail

Action collective ERP Bois

Action collective ERP Bois Action collective ERP Bois ou Le numérique au service de la compétitivité de l'industrie du bois 20 mars 2012 CCI des Landes (Mont de Marsan) Contexte. Filière bois en Aquitaine exploitation d'une des

Plus en détail

Baromè trè è conomiquè

Baromè trè è conomiquè Baromè trè è conomiquè 3 e trimestre 2015 Chaque trimestre, l Office économique wallon du bois publie son baromètre de l activité au sein de la filière bois. Il propose un tableau récapitulatif des tendances

Plus en détail

Le Plus Bois Entreprises Aide à l investissement pour les entreprises du bois de la Drôme

Le Plus Bois Entreprises Aide à l investissement pour les entreprises du bois de la Drôme Le Plus Bois Entreprises Aide à l investissement pour les entreprises du bois de la Drôme 1. Objectifs : Aide à l installation et renfort des ETF (Entrepreneurs de Travaux Forestiers) et transporteurs

Plus en détail

CRITERES DE QUALITE PRIORITAIRES

CRITERES DE QUALITE PRIORITAIRES L étude de marché Toute démarche de création d entreprise nécessite de vérifier qu il y a bien un marché potentiel donc suffisamment de travail pour l entreprise. Il est évident que vos chances de survie

Plus en détail

La Filiere Bois en Thierache

La Filiere Bois en Thierache ACTION GTEC OBSERVATOIRE EMPLOI FORMATION La Filiere Bois en Thierache Un partenariat avec la Chambre de Commerce et d Industrie de l Aisne CLASSIFICATION DES Bois DEMI SEC ENTREPRISES Bois Sec 2 ème transformation

Plus en détail

Baromè trè è conomiquè

Baromè trè è conomiquè Baromè trè è conomiquè 1 er trimestre 215 Chaque trimestre, l Office économique wallon du bois publie son baromètre de l activité au sein de la filière bois. Il propose un tableau récapitulatif des tendances

Plus en détail

Le Bois Energie. Développement d une filière en Midi-Pyrénées PLAN DE LA PRESENTATION. Les combustibles bois : origines & caractéristiques

Le Bois Energie. Développement d une filière en Midi-Pyrénées PLAN DE LA PRESENTATION. Les combustibles bois : origines & caractéristiques PLAN DE LA PRESENTATION Le Bois Energie Développement d une filière en Midi-Pyrénées L offre et la demande principaux acteurs et chiffres clés Séminaire interrégional du Réseau national des CFT Forêt et

Plus en détail

RESEAU RURAL REGIONAL DE FRANCHE-COMTE

RESEAU RURAL REGIONAL DE FRANCHE-COMTE RESEAU RURAL REGIONAL DE FRANCHE-COMTE Valorisation des bois des massifs comtois en circuit court dans le secteur de la construction Action portée par les Communes forestières de Franche-Comté en 2012-2013

Plus en détail

La Synergie Lavogez Filière courte : de l arbre à l établi

La Synergie Lavogez Filière courte : de l arbre à l établi La Synergie Lavogez Filière courte : de l arbre à l établi Une démarche de développement durable Coupe en forêts locales Charpentiers du Conception en bureau d études chez CSB Assemblage et taille en atelier

Plus en détail

PSADER du Haut-Bugey. du programme d actions. Comité PRADR Vendredi 7 janvier 2011

PSADER du Haut-Bugey. du programme d actions. Comité PRADR Vendredi 7 janvier 2011 PSADER du Haut-Bugey Présentation du programme d actions Comité PRADR Vendredi 7 janvier 2011 Territoire du Haut-Bugey Un bassin de 60 000 habitants (géographiquement très concentrés) Deux «capitales»

Plus en détail

Qu'est-ce que la bourse foncière forestière de l Ardèche?

Qu'est-ce que la bourse foncière forestière de l Ardèche? Qu'est-ce que la bourse foncière forestière de l Ardèche? Vous êtes un propriétaire forestier privé ou public? ou vous envisagez de le devenir? Vous souhaitez vendre, échanger ou acheter des parcelles

Plus en détail

DISPOSITIF 123 B : AIDE A L EQUIPEMENT DES ENTREPRISES DE MOBILISATION DES PRODUITS FORESTIERS

DISPOSITIF 123 B : AIDE A L EQUIPEMENT DES ENTREPRISES DE MOBILISATION DES PRODUITS FORESTIERS AXE 1. AMELIORER LA COMPETITIVITE DES SECTEURS AGRICOLES ET SYLVICOLES Objectif : Mesures visant à restructurer et à développer le capital physique ainsi qu à promouvoir l innovation DISPOSITIF 123 B :

Plus en détail

FILIÈRE BOIS. A l occasion d interventions nécessaires à la gestion forestière, ici par exemple la création de cloisonnements (zone de circulation)

FILIÈRE BOIS. A l occasion d interventions nécessaires à la gestion forestière, ici par exemple la création de cloisonnements (zone de circulation) FILIÈRE BOIS A l occasion d interventions nécessaires à la gestion forestière, ici par exemple la création de cloisonnements (zone de circulation) la réalisation de coupes ... l élargissement de pistes...

Plus en détail

Rénovation énergétique : Nouveau concept de façade isolante rapportée I-TECH-BOIS REPENSE L ASSOCIATION ISOLATION + BARDAGE

Rénovation énergétique : Nouveau concept de façade isolante rapportée I-TECH-BOIS REPENSE L ASSOCIATION ISOLATION + BARDAGE Rénovation énergétique : Nouveau concept de façade isolante rapportée I-TECH-BOIS REPENSE L ASSOCIATION ISOLATION + BARDAGE Edito «L un contribue au confort des occupants et aux économies d énergie, l

Plus en détail

Plan de soutien 2015-2020. La filière forêt/bois dans le Département de la Loire. www.loire.fr

Plan de soutien 2015-2020. La filière forêt/bois dans le Département de la Loire. www.loire.fr Plan de soutien 2015-2020 La filière forêt/bois dans le Département de la Loire www.loire.fr p 4-5 La filière forêt/bois dans la Loire p 6-7 Forêt et bois : un mariage durable p 8-9 Les acteurs locaux

Plus en détail

fsiata Actualisation des données alsaciennes du Schéma Régional Climat Air Energie Volet biomasse bois Rapport final Novembre 2013

fsiata Actualisation des données alsaciennes du Schéma Régional Climat Air Energie Volet biomasse bois Rapport final Novembre 2013 fsiata Actualisation des données alsaciennes du Schéma Régional Climat Air Energie Volet biomasse bois Rapport final Novembre 2013 Avec le financement de : La Direction Régionale de l Alimentation, de

Plus en détail

UNE APRÈS INTERPROFESSION INTERPROFESSION INTERPROFESSION NATIONALE NATIONALE NATIONALE. www.franceboisforet.fr www.franceboisforet.

UNE APRÈS INTERPROFESSION INTERPROFESSION INTERPROFESSION NATIONALE NATIONALE NATIONALE. www.franceboisforet.fr www.franceboisforet. AVANT APRÈS FILIÈRE FORÊT BOIS UNE Forêt & Bois FILIÈRE D'AVENIR POUR LA FRANCE France Bois Industries Entreprises SOMMA IRE 04 ÉDITO Une ressource, des acteurs, des atouts 05 Seltz FORÊT-BOIS Une filière

Plus en détail

Synthèse Communication Alsace Bois Bûche

Synthèse Communication Alsace Bois Bûche «Alsace Bois Bûche : des entreprises alsaciennes qui s engagent» Synthèse des actions de communication Depuis le lancement de la marque «Alsace Bois Bûche : des entreprises alsaciennes qui s engagent»

Plus en détail

Évolution de l importation et de l exportation de produits bois en Alsace

Évolution de l importation et de l exportation de produits bois en Alsace Filière forêt-bois Évolution de l importation et de l exportation de produits bois en Alsace (Source : Douane) En octobre 2014, l Agreste (service statistique du Ministère de l Agriculture, de l Agroalimentaire

Plus en détail

Audition ADEME. au Conseil d Orientation pour l Emploi. 24 novembre 2009 *** Matthieu ORPHELIN Directeur de cabinet de la Présidence de l ADEME

Audition ADEME. au Conseil d Orientation pour l Emploi. 24 novembre 2009 *** Matthieu ORPHELIN Directeur de cabinet de la Présidence de l ADEME udition DEME au Conseil d Orientation pour l Emploi 24 novembre 2009 *** Matthieu ORPHELIN Directeur de cabinet de la Présidence de l DEME Plan de la présentation Connaître et préparer l évolution des

Plus en détail

CHANGER D ATTITUDE ET INVESTIR EN FORÊT-DEUX MOYENS DE TRAVERSER LA CRISE

CHANGER D ATTITUDE ET INVESTIR EN FORÊT-DEUX MOYENS DE TRAVERSER LA CRISE CHANGER D ATTITUDE ET INVESTIR EN FORÊT-DEUX MOYENS DE TRAVERSER LA GILBERT PAILLÉ Ph.D. Ing.f. Février 2009 CRISE INTRODUCTION 1987-1990-Nouveau Régime Forestier (modifié 20 fois) - Compagnies reboisent

Plus en détail

RENCONTRES REGIONALES POUR L AVENIR DU BOIS EN BRETAGNE. Thématique : Projets d entreprise et accès aux financements

RENCONTRES REGIONALES POUR L AVENIR DU BOIS EN BRETAGNE. Thématique : Projets d entreprise et accès aux financements RENCONTRES REGIONALES POUR L AVENIR DU BOIS EN BRETAGNE Thématique : Projets d entreprise et accès aux financements Introduction: objectifs et cadre général (1/2) ATELIERS REGIONAUX THEMATIQUES Objectifs

Plus en détail

Production et approvisionnement bois énergie responsables. Quel avenir pour les ressources forestières?

Production et approvisionnement bois énergie responsables. Quel avenir pour les ressources forestières? Production et approvisionnement bois énergie responsables Quel avenir pour les ressources forestières? 1 Energies renouvelables en France Salon Bois énergie 2014 Saint Etienne Part des EnR dans la consommation

Plus en détail

Nature de formation. Ingénieur. Mastère spécialisé Forêt Nature et Société I GREF. Cursus du GREF Forêt, nature et société

Nature de formation. Ingénieur. Mastère spécialisé Forêt Nature et Société I GREF. Cursus du GREF Forêt, nature et société SECTEUR DE LA PRODUCTION FORESTIERE Type de formation Nature de formation Niveau Ingénieurs forestiers Ingénieur Mastère spécialisé Forêt Nature et Société Mastère spécialisé Ecole Nationale du Génie Rural

Plus en détail

Action 5.1.1 : Mettre en place des outils d accompagnement technico-économique en matière de pratiques culturales

Action 5.1.1 : Mettre en place des outils d accompagnement technico-économique en matière de pratiques culturales Orientation stratégique n 5 : Innover pour amélior er la productivité des exploitations Objectif opérationnel 5.1 : acquérir des références technico-économiques sur des techniques alternatives Action 5.1.1

Plus en détail

CONTRAT D APPLICATION 2014-2020 POUR L AMÉLIORATION DE LA COMPÉTITIVITÉ LOGISTIQUE MATÉRIAUX DE CONSTRUCTION

CONTRAT D APPLICATION 2014-2020 POUR L AMÉLIORATION DE LA COMPÉTITIVITÉ LOGISTIQUE MATÉRIAUX DE CONSTRUCTION CONTRAT D APPLICATION 2014-2020 POUR L AMÉLIORATION DE LA COMPÉTITIVITÉ LOGISTIQUE MATÉRIAUX DE CONSTRUCTION CONTEXTE GÉNERAL L optimisation de la logistique des flux de matériaux de construction est une

Plus en détail

Programme. De septembre 2015 à janvier 2016. Formation scieries BoisLim. Contexte : Les thèmes de formation : Formateurs :

Programme. De septembre 2015 à janvier 2016. Formation scieries BoisLim. Contexte : Les thèmes de formation : Formateurs : Formation scieries BoisLim Programme De septembre 2015 à janvier 2016 Source : Fotolia Contexte : La 1 ère transformation et plus particulièrement les scieries constituent le maillon stratégique de la

Plus en détail

DOCUMENT D ORIENTATIONS DE LA FILIÈRE FORÊT BOIS EN HAUTE-NORMANDIE

DOCUMENT D ORIENTATIONS DE LA FILIÈRE FORÊT BOIS EN HAUTE-NORMANDIE DOCUMENT D ORIENTATIONS 2007 DE LA FILIÈRE FORÊT BOIS le 15 avril 2008 EN HAUTE-NORMANDIE Direction Régionale et Départementale de l Agriculture et de la Forêt Service de la Forêt et des Territoires Cité

Plus en détail

Le Parc naturel régional du Gâtinais français. Déplacement Bas Saint Laurent 1

Le Parc naturel régional du Gâtinais français. Déplacement Bas Saint Laurent 1 Le Parc naturel régional du Gâtinais français Déplacement Bas Saint Laurent 1 46 Parcs naturels régionaux en France Déplacement Bas Saint Laurent 2 Les missions d'un Parc Protéger et mettre en valeur les

Plus en détail

Monaco s engage contre la déforestation

Monaco s engage contre la déforestation Compte rendu des deux réunions sur l élaboration de la Charte sur le Bois en Principauté Contexte des réunions Deux réunions de travail ont été organisées le jeudi 1 er juin et le mercredi 6 juin 2011

Plus en détail

Forum sur la Gouvernance forestière en Afrique Centrale: Perspectives du marché régional. Par Mme Célestine NTSAME-OKWO

Forum sur la Gouvernance forestière en Afrique Centrale: Perspectives du marché régional. Par Mme Célestine NTSAME-OKWO Forum sur la Gouvernance forestière en Afrique Centrale: Perspectives du marché régional Par Mme Célestine NTSAME-OKWO Représentant Régional de l OIBT pour l Afrique Introduction Généralités sur les 5pays

Plus en détail

«Construction de maisons bois : défis et opportunités»

«Construction de maisons bois : défis et opportunités» «Construction de maisons bois : défis et opportunités» Simon Rietbergen Banque mondiale NB Cette présentation ne représente pas nécessairement la position officielle de la Banque mondiale Constat secteur

Plus en détail

CONSTRUCTION ET CHIMIE IE VERTE + INNOVATION N ET R&D

CONSTRUCTION ET CHIMIE IE VERTE + INNOVATION N ET R&D COMPTE-RENDU CHAMPAGNE ARDENNE ATELIER VALORISATION COMPLETE DU BOIS : NOUVEAUX PRODUITS BOIS IS- CONSTRUCTION ET CHIMIE IE VERTE + INNOVATION N ET R&D Cadrage du thème de travail Périmètre et définition

Plus en détail

Une forêt en extension

Une forêt en extension Une forêt en extension En 2005, la forêt (1) franc-comtoise s étend sur 713 300 hectares, soit 43,7% du territoire régional. La Franche-Comté se place au 2 e rang des régions les plus boisées de France

Plus en détail

ANNEXE N 1 PRESENTATION DU PROJET EN VUE DE. 1. Contexte (figures 1 et 2) L OBTENTION D UNE SUBVENTION FEDER

ANNEXE N 1 PRESENTATION DU PROJET EN VUE DE. 1. Contexte (figures 1 et 2) L OBTENTION D UNE SUBVENTION FEDER ANNEXE N 1 PRESENTATION DU PROJET EN VUE DE L OBTENTION D UNE SUBVENTION FEDER PORTEUR DU PROJET : Christophe Drénou INTITULE DU PROJET : Les conséquences du changement climatique sur les chênaies en Midi-Pyrénées.

Plus en détail

«LE RUBAN» TRAVAUX DE FRANCE BOIS INDUSTRIE ENTREPRISE FBIE Infos septembre et Etat des lieux PEFC

«LE RUBAN» TRAVAUX DE FRANCE BOIS INDUSTRIE ENTREPRISE FBIE Infos septembre et Etat des lieux PEFC Numéro 276 22 Septembre 2011 Bulletin de la fédération nationale du bois «LE RUBAN» Paris, le 22 Septembre 2011 TRAVAUX DE FRANCE BOIS INDUSTRIE ENTREPRISE FBIE Infos septembre et Etat des lieux PEFC Destinée

Plus en détail

Chaîne d approvisionnement et chaîne de valeur

Chaîne d approvisionnement et chaîne de valeur Chaîne d approvisionnement et chaîne de valeur Christophe GINET, FCBA équipe PTA Approvisionnement Commission professionnelle Appro Juin 2014 FCBA Institut technologique Forêt Cellulose Bois construction

Plus en détail

FICHE ACTIONS Angers Expo Congrès

FICHE ACTIONS Angers Expo Congrès FICHE ACTIONS Angers Expo Congrès ACTIONS GLOBALES Implication dans une démarche de DD et de RSE Doctorante responsable de projet RSE Démarche de Certification ISO 26000 ACTIONS SOCIALES ET SOCIETALES

Plus en détail

MACHINES A BOIS FRANCAISES : Le Groupe FINEGA affirme son ambition

MACHINES A BOIS FRANCAISES : Le Groupe FINEGA affirme son ambition MACHINES A BOIS FRANCAISES : Le Groupe FINEGA affirme son ambition Avec les rachats des sites GILLET-RENNEPONT, MEM et des actifs de la société SEGEM intervenus au cours de l année 2013, le Groupe FINEGA

Plus en détail

Exemples concrets d animation territoriale des CRPF CRPF Aquitaine

Exemples concrets d animation territoriale des CRPF CRPF Aquitaine Exemples concrets d animation territoriale des CRPF CRPF Aquitaine 1 er octobre 2014 Colloque Mobilisons-nous, mobilisons mieux! MOVAPRO Expérimentation Aquitaine Limousin Normandie MObiliser du bois supplémentaire

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE I. PREAMBULE

DOSSIER DE CANDIDATURE I. PREAMBULE Trophée JeanPaul Lanly de l Académie d agriculture de France pour la valorisation du bois français DOSSIER DE CANDIDATURE I. PREAMBULE Qu'est ce que le Trophée JeanPaul Lanly de l Académie d agriculture

Plus en détail

FORMULAIRE DE DEMANDE DE SUBVENTION

FORMULAIRE DE DEMANDE DE SUBVENTION Logos des autres financeurs N à compléter Mise à jour : le 28/09/07 FORMULAIRE DE DEMANDE DE SUBVENTION AIDE AUX INVESTISSEMENTS IMMATERIELS DES ENTREPRISES D EXPLOITATION FORESTIERE Avant de remplir cette

Plus en détail

REFERENTIEL DE DIPLOME. «Gestion forestière»

REFERENTIEL DE DIPLOME. «Gestion forestière» REFERENTIEL DE DIPLOME Brevet de Technicien Supérieur Agricole «Gestion forestière» Arrêté du 15 juin 2012-1 - SOMMAIRE Le référentiel du diplôme du brevet de technicien supérieur agricole option «gestion

Plus en détail

Guyane. Bilan carbone et gestion forestière

Guyane. Bilan carbone et gestion forestière Guyane Bilan carbone et gestion forestière Séminaire organisé dans le cadre du projet CARPAGG «le carbone en forêt et en prairies issues de déforestation en Guyane, 1 octobre 2013» Le contexte de la forêt

Plus en détail

D UN DOCUMENT DE GESTION DE L A PROPRIÉTÉ FORESTIÈRE dans le cadre de la certification PEFC au Luxembourg FIR EIS BËSCHER VU MUER

D UN DOCUMENT DE GESTION DE L A PROPRIÉTÉ FORESTIÈRE dans le cadre de la certification PEFC au Luxembourg FIR EIS BËSCHER VU MUER Mireille Feldtrauer-Molitor I N S T R U C T I O N S P O U R L É L A B O R AT I O N D UN DOCUMENT DE GESTION DE L A PROPRIÉTÉ FORESTIÈRE dans le cadre de la certification PEFC au Luxembourg FIR EIS BËSCHER

Plus en détail

05/02/2014 1. Forum du bâtiment durable 2014 / Santé et climat : bien vivre le bâtiment

05/02/2014 1. Forum du bâtiment durable 2014 / Santé et climat : bien vivre le bâtiment 1 INNOVER EFFICACEMENT DANS LE BATIMENT Eric DIBLING POLE ALSACE ENERGIVIE 2 3 AVANT-PROPOS «Dans le secteur du Bâtiment, une innovation, ne peut concevoir ex-nihilo mais au contraire, pour être utilisable

Plus en détail

une énergie d avenir dans le Puy-de-Dôme

une énergie d avenir dans le Puy-de-Dôme une énergie d avenir dans le Puy-de-Dôme Les atouts du bois énergie Une énergie renouvelable Le bois est considéré comme une énergie renouvelable dans la mesure où la forêt est gérée de façon durable.

Plus en détail

Certifications environnementales

Certifications environnementales A - Contexte et enjeux 4 Certifications environnementales OBJECTIF Connaitre les labellisations existantes permettant de valoriser les bonnes pratiques environnementales ainsi que les outils d évaluation

Plus en détail

Education à l environnement et au territoire Orientations stratégiques des Parcs naturels régionaux

Education à l environnement et au territoire Orientations stratégiques des Parcs naturels régionaux Education à l environnement et au territoire Orientations stratégiques des Parcs naturels régionaux Novembre 2011 Suite à la relance de l animation du réseau des Parcs naturels régionaux en 2009, la Fédération

Plus en détail

PLAN DE MOBILISATION DURABLE DES RESSOURCES FORESTIERES DU PAYS DE LOURDES ET DES VALLEES DES GAVES

PLAN DE MOBILISATION DURABLE DES RESSOURCES FORESTIERES DU PAYS DE LOURDES ET DES VALLEES DES GAVES Syndicat Mixte Pays de Lourdes et des Vallées des Gaves PLAN DE MOBILISATION DURABLE DES RESSOURCES FORESTIERES DU PAYS DE LOURDES ET DES VALLEES DES GAVES Annexe 6: Fiche n 6 à 9 = Fiches actions de mobilisation

Plus en détail

Enquête Constructeurs Bois en région Rhône-Alpes - 2009 COMPTE-RENDU. Contexte. Objectif. Conditions de l enquête

Enquête Constructeurs Bois en région Rhône-Alpes - 2009 COMPTE-RENDU. Contexte. Objectif. Conditions de l enquête Enquête Constructeurs Bois en région Rhône-Alpes - 2009 COMPTE-RENDU Rédaction FIBRA - Mai 2011 Contexte La construction bois et plus particulièrement la maison bois connaît un véritable essor depuis quelques

Plus en détail

développement local de développement

développement local de développement Communauté Communauté de de Communes Communes de de la la Montagne Montagne du du Haut-Languedoc Haut-Languedoc et et Communes Communes Forestières Forestières Une projets et des outils Une volonté, volonté,

Plus en détail

AXE 1 : Habitat Fiche action 1.1 : Réhabilitation thermique de logements témoins

AXE 1 : Habitat Fiche action 1.1 : Réhabilitation thermique de logements témoins AXE 1 : Habitat Fiche action 1.1 : Réhabilitation thermique de logements témoins Porteur du projet Coordonnateur : Pays de Chaumont. (Maitre d ouvrage : Chaumont habitat, propriétaires privés ) Contexte

Plus en détail

Charte d application de la marque Version 1.0 - février 2011 Document de travail

Charte d application de la marque Version 1.0 - février 2011 Document de travail Charte d application de la marque Version 1.0 - février 2011 Document de travail 2 La marque «Peuplier, bois de nos régions» est gérée par un comité de pilotage constitué des dépositaires de la marque

Plus en détail

Le Nord du N.-B. Investissement au N.-B. $16.8 millions en investissement. Avril 2014. Scieries

Le Nord du N.-B. Investissement au N.-B. $16.8 millions en investissement. Avril 2014. Scieries Le Nord du N.-B. $16.8 millions en investissement Avril 2014 Scieries Scierie Grande Rivière (Saint Léonard) $2.5 millions en investissement Nouveau tamis et système de convoyeur pour copeaux Scierie Kedgwick

Plus en détail

Parc Naturel Régional des Grands Causses

Parc Naturel Régional des Grands Causses RAPPORT D ETAPE TACHE 3 Réf : RT3_PNRGC_DIAG FILIERE BOIS Version : V1.2 Date : 29 novembre 2013 Parc Naturel Régional des Grands Causses Diagnostic et perspectives de développement de la filière locale

Plus en détail

Compétitivité - Relocalisations - Emplois. La construction d une politique douanière européenne Un enjeu stratégique pour les scieries françaises

Compétitivité - Relocalisations - Emplois. La construction d une politique douanière européenne Un enjeu stratégique pour les scieries françaises Compétitivité - Relocalisations - Emplois La construction d une politique douanière européenne Un enjeu stratégique pour les scieries françaises Accélération des exportations de bois vers les pays émergents

Plus en détail

LE MARCHE MONDIAL Des BOIS RESINEUX : QUELLE PLACE POUR LES BOIS FRANCAIS?

LE MARCHE MONDIAL Des BOIS RESINEUX : QUELLE PLACE POUR LES BOIS FRANCAIS? LE MARCHE MONDIAL Des BOIS RESINEUX : QUELLE PLACE POUR LES BOIS FRANCAIS? ERIC TOPPAN FRANCE BOIS FORET Plan de la présentation Forêts et récolte de bois dans le monde, en Europe et en France Production

Plus en détail

Formation tout au long de la vie

Formation tout au long de la vie Formation tout au long de la vie Téléphonez à notre Conseiller Formation 04.90.77.80.01 Centre Forestier de la région Provence-Alpes-Côte d 'Azur 84240 La Bastide des Jourdans - Dossier FPC - 2015/2016

Plus en détail

SAINT-RAPHAËL 1 ère VILLE FRANCAISE CERTIFIEE ISO 50001

SAINT-RAPHAËL 1 ère VILLE FRANCAISE CERTIFIEE ISO 50001 SAINT-RAPHAËL 1 ère VILLE FRANCAISE CERTIFIEE ISO 50001 1 Saint-Raphaël 34 000 hab 100 000 ha en été Un environnement exceptionnel à préserver Engagement politique fort depuis 1995 Charte d objectifs environnement

Plus en détail

Hausse des prix des céréales Plan d action du ministère de l agriculture, de l agroalimentaire et de la forêt

Hausse des prix des céréales Plan d action du ministère de l agriculture, de l agroalimentaire et de la forêt Hausse des prix des céréales Plan d action du ministère de l agriculture, de l agroalimentaire et de la forêt La hausse des prix des céréales et des oléagineux constatée sur les marchés mondiaux ces derniers

Plus en détail

dossier de présentation de projet et de la stratégie de l entreprise

dossier de présentation de projet et de la stratégie de l entreprise Contexte et objectifs Le Conseil régional de Picardie souhaite favoriser l émergence de projets économiques ambitieux, créateurs de valeur ajoutée, d emplois, intégrant de véritables préoccupations sociales

Plus en détail

Atelier 5 : Structuration de la filière et stratégie collective

Atelier 5 : Structuration de la filière et stratégie collective Atelier 5 : Structuration de la filière et stratégie collective Soutenir l émergence de stratégies collectives nationales et internationales de filières, et de projets collaboratifs, notamment par le dialogue

Plus en détail

Réseau de Chaleur Biomasse Val de Ranguin chaufferie bois de l est la région PACA. INAUGURATION le 30 mars 2012

Réseau de Chaleur Biomasse Val de Ranguin chaufferie bois de l est la région PACA. INAUGURATION le 30 mars 2012 Réseau de Chaleur Biomasse Val de Ranguin La plus importante chaufferie bois de l est la région PACA INAUGURATION le 30 mars 2012 1 1 réseau de chaleur pour 900 équivalents logements Au sein du quartier

Plus en détail

NOTE TECHNIQUE EMPLOI DE MAIN D OEUVRE EN FORET. (Loi n 2001-602 du 9 juillet 2001 art. 14 Journal Officiel du 11 juillet 2001)

NOTE TECHNIQUE EMPLOI DE MAIN D OEUVRE EN FORET. (Loi n 2001-602 du 9 juillet 2001 art. 14 Journal Officiel du 11 juillet 2001) Direction Régionale de l Alimentation, de l Agriculture et de la Forêt NOTE TECHNIQUE EMPLOI DE MAIN D OEUVRE EN FORET 1 DEFINITION DES TRAVAUX FORESTIERS Article L722-3 du code rural (Loi n 2001-602 du

Plus en détail

PANORAMA DE LA CONSTRUCTION BOIS EN LORRAINE

PANORAMA DE LA CONSTRUCTION BOIS EN LORRAINE PANORAMA DE LA CONSTRUCTION BOIS EN LORRAINE L objectif de notre démarche est de disposer d éléments sur la construction de bâtiments en bois nous permettant de réaliser le panorama de l architecture contemporaine

Plus en détail

Sommet pleines voiles / Groupe de travail sur l autosuffisance : domaines d intérêt communs

Sommet pleines voiles / Groupe de travail sur l autosuffisance : domaines d intérêt communs Sommet pleines voiles / Groupe de travail sur l autosuffisance : domaines d intérêt communs Lors du Sommet pleines voiles en janvier 2007, la Commission des valeurs mobilières du Nouveau-Brunswick a publié

Plus en détail

Jean Pascal Chirat. Vice Président de la Fédération Française des Négociants en Appareils Sanitaires

Jean Pascal Chirat. Vice Président de la Fédération Française des Négociants en Appareils Sanitaires Jean Pascal Chirat Vice Président de la Fédération Française des Négociants en Appareils Sanitaires Intervention Fnas Plan de l intervention Etat énergétique du parc des logements français selon les: Etiquettes

Plus en détail

La plaquette forestière, quel produit, quel marché?

La plaquette forestière, quel produit, quel marché? La plaquette forestière, quel produit, quel marché? Maison de l Habitat, 8 décembre 2011 Rémi Grovel Forêt Energie Ressources Qu est-ce que la plaquette forestière pour l énergie? (1) produit de l exploitation

Plus en détail

ETAT DES LIEUX DE LA GESTION FORESTIERE DURABLE PEFC OUEST. Validé par l Assemblée générale du 8 janvier 2008

ETAT DES LIEUX DE LA GESTION FORESTIERE DURABLE PEFC OUEST. Validé par l Assemblée générale du 8 janvier 2008 ETAT DES LIEUX DE LA GESTION FORESTIERE DURABLE PEFC OUEST Validé par l Assemblée générale du 8 janvier 2008 Version renseignée au 5 février 2008 Sommaire Méthodologie utilisée pour l élaboration de cet

Plus en détail

Présentation du projet

Présentation du projet Séminaire mi-parcours SNB du 28/11/2013 à Paris Présentation du projet «Mise en œuvre d une animation territoriale en faveur de l intégration de la biodiversité dans les Chartes Forestières de Territoire

Plus en détail

Plan détaillé du Projet d Aménagement et de Développement Durable (PADD) et du Document d Orientations Générales (DOG)

Plan détaillé du Projet d Aménagement et de Développement Durable (PADD) et du Document d Orientations Générales (DOG) SCoT des Coteaux et du Val de Seine Plan détaillé du Projet d Aménagement et de Développement Durable (PADD) et du Document d Orientations Générales (DOG) Dominique Gaudron dominique.gaudron@algoe.fr Nicolas

Plus en détail

anj u PRODUITen dossier de candidature

anj u PRODUITen dossier de candidature dossier de candidature Le dossier de candidature dûment rempli et signé, incluant les pièces demandées, doit être adressé à : GIP Produit en Anjou Département de Maine-et-Loire CS 94104 49941 Angers cedex

Plus en détail

Point d étape Note méthodologique

Point d étape Note méthodologique Point d étape Note méthodologique Avril 2008 Avril 2008 SOMMAIRE... Préambule : Enjeux et objectifs des points d étape... 4 Partie 1 : Réalisation des points d étape pour les projets de rénovation urbaine

Plus en détail

29DEPARTEMENT DES VOSGES

29DEPARTEMENT DES VOSGES Direction du Développement des Activités Economiques Mission agriculture et forêt 29DEPARTEMENT DES VOSGES Extrait des délibérations du Conseil général Réunion du 14 décembre 2011 Programme 20: organisation

Plus en détail

La filière forestière. bois énergie. Réseau Rural Guyane 18 octobre 2012. Pôle R&D Cayenne

La filière forestière. bois énergie. Réseau Rural Guyane 18 octobre 2012. Pôle R&D Cayenne La filière forestière bois énergie Réseau Rural Guyane 18 octobre 2012 Pôle R&D Cayenne Le contexte Forte augmentation des besoins en énergie sur la Guyane forte attente sur le renouvelable dont biomasse

Plus en détail

Lettre DIAGADEME N 2 Juillet 2015 Dossier «RGE Etudes : des formations accessibles aux bureaux d études)

Lettre DIAGADEME N 2 Juillet 2015 Dossier «RGE Etudes : des formations accessibles aux bureaux d études) Avec la charte RGE Études, signée le 4 novembre 2013 entre l État, l ADEME et les représentants des bureaux d études (CINOV Construction et Syntec Ingénierie), architectes et économistes de la construction,

Plus en détail

Pacte social pour les industries de la métallurgie

Pacte social pour les industries de la métallurgie Paris le, 22 mai 2014 Contact : Dominique Gillier, Secrétaire général FGMM-CFDT 01 56 41 50 70 Pacte social pour les industries de la métallurgie Dans le cadre des engagements des branches pour la mise

Plus en détail

L ACV de la fenêtre en bois

L ACV de la fenêtre en bois L ACV de la fenêtre en bois FCBA a réalisé une étude sur l analyse du cycle de vie (ACV) de la fenêtre bois fabriquée par les entreprises adhérentes à la FFB (Fédération française du bâtiment, charpente-menuiserie-parquets)

Plus en détail

La gestion forestière et le SIG. Forum ESRI 2007 11 oct. 2007

La gestion forestière et le SIG. Forum ESRI 2007 11 oct. 2007 La gestion forestière et le SIG Forum ESRI 2007 11 oct. 2007 La gestion forestière Le terme «gestion forestière» regroupe toutes les interventions de conseils, de besoins administratifs, de travaux forestiers,

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DE L ACTION COLLECTIVE

CAHIER DES CHARGES DE L ACTION COLLECTIVE CAHIER DES CHARGES DE L ACTION COLLECTIVE «Accompagner la CROissance des TPE-PME à travers une stratégie de Développement Durable» (ACRODD MER) La «Responsabilité Sociétale des Entreprises» n est pas une

Plus en détail

La dynamique forêt filière bois au sein des Territoires Alpins

La dynamique forêt filière bois au sein des Territoires Alpins La dynamique forêt filière bois au sein des Territoires Alpins Retour sur les projets financés dans le cadre de la CIMA et du POIA 2007-2013 Réseau alpin de la forêt de montagne Sommaire 22 millions d

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes

Section des Formations et des diplômes Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Management de la production industrielle et gestion des flux de l Université de Lorraine Vague C 2013-2017 Campagne

Plus en détail

CONTEXTE 1. RESULTATS

CONTEXTE 1. RESULTATS FEUILLE DE ROUTE POUR LA MISE EN ŒUVRE DES ACTIONS DE PERENNISATION DES ACQUIS DU PROJET DE PREVENTION DE LA CONTAMINATION DU COTON EN AFRIQUE DE L OUEST 1 Les idées et opinions présentées dans ce rapport

Plus en détail

Point presse du 17 juillet 2012. Présentation du guide alésien de l habitat durable et actualités en matière d initiatives durables

Point presse du 17 juillet 2012. Présentation du guide alésien de l habitat durable et actualités en matière d initiatives durables Point presse du 17 juillet 2012 Présentation du guide alésien de l habitat durable et actualités en matière d initiatives durables Avant-propos La Ville d Alès et la Communauté d agglomération du Grand

Plus en détail

Le réseau FRENE. de Forêts Rhônalpines. en Évolution NaturellE. Arbre biotope Forêt communale de la Motte Servolex ( L.

Le réseau FRENE. de Forêts Rhônalpines. en Évolution NaturellE. Arbre biotope Forêt communale de la Motte Servolex ( L. Le réseau FRENE de Forêts Rhônalpines en Évolution NaturellE Arbre biotope Forêt communale de la Motte Servolex Pourquoi constituer ce réseau? Les peuplements âgés, grâce à leur bois mort et à cavités,

Plus en détail

DES FORÊTS POUR LE GRAND TÉTRAS GUIDE DE SYLVICULTURE

DES FORÊTS POUR LE GRAND TÉTRAS GUIDE DE SYLVICULTURE DES FORÊTS POUR LE GRAND TÉTRAS GUIDE DE SYLVICULTURE 2 ÉDITO C R C - M C Daniel BEGUIN Jean-Marie HARAUX Jean-Pierre RENAUD Henri PLAUCHE GILLON 3 SOMMAIRE PRÉAMBULE 5 PARTIE 1 : DESCRIPTION DE L ESPÈCE

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Urbanisme : stratégie, projets, maîtrise d ouvrage (USPMO)

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Urbanisme : stratégie, projets, maîtrise d ouvrage (USPMO) www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Urbanisme : stratégie, projets, maîtrise d ouvrage (USPMO) Former des urbanistes Le master Urbanisme : stratégie, projets, maîtrise d ouvrage (USPMO) s appuie sur

Plus en détail