Avec la seconde population mondiale après la Chine, l Inde a réussi le défi de nourrir

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Avec la seconde population mondiale après la Chine, l Inde a réussi le défi de nourrir"

Transcription

1 1 Nourrir les hommes Nourrir 1,1 milliard d Indiens Avec la seconde population mondiale après la Chine, l Inde a réussi le défi de nourrir la majorité de ses habitants, grâce à la Révolution verte (à partir de 1966). Pourtant aujourd hui, 1 Indien sur 5 ne mange pas à sa faim et la nourriture des pauvres est souvent déséquilibrée. Mais l intensification de la production, l utilisation massive d engrais et de pesticides, a créé de graves dommages. La «Révolution verte» en Inde est-elle un succès? Quelles sont les limites de ce succès? SITUATION 1. Expliquez la répartition des cultures (Doc. 1). 2. Quelles sont les régions productrices de blé et les régions productrices de riz (Doc. 1)? 3. Quels États de l Inde ont le plus profité de la Révolution verte (Doc. 1)? _ 4. À qui sont destinées les cultures de plantation (Doc. 1)? 5. Expliquez le fonctionnement de ce puits d irrigation (Doc. 2). 6. Pourquoi l irrigation est-elle nécessaire dans cette région (Docs 1 et 2)? _ 1 L agriculture indienne aujourd hui 2 Puits d irrigation au Rajasthan Sujet d étude 1 - Nourrir les hommes 53

2 La Révolution verte a démarré en Inde en 1966 (.) Le généticien Swaminathan a mis au point des riz améliorés. Blé et riz à haut rendement ont rapidement été cultivés en Inde. L extension des surfaces semées avec ces variétés et leur succès auprès des producteurs ont été extraordinairement rapides dans les périmètres irrigués du Pendjab [ ] Ce succès provient aussi et peut-être, surtout des politiques agricoles qui ont été appliquées. Tout d abord les semences étaient subventionnées ainsi que les engrais et les produits phytosanitaires (pesticides). Ensuite, les prix agricoles étaient garantis et stables ; l achat des récoltes était assuré par l État qui contrôlait ainsi les circuits des céréales et revendait celles-ci dans des boutiques où les prix étaient eux aussi subventionnés. Par ailleurs, les agriculteurs avaient accès à un crédit pour l achat des semences et fournitures ainsi que pour les investissements (motoculteurs, creusement de puits et achat de pompes). Cette politique est à l origine d un accroissement exceptionnel de la production. D après Michel Griffon, Révolution verte, révolution doublement verte, CIRAD, Évolution de la production de céréales en Inde (millions de tonnes) Les limites de ce succès sont aujourd hui visibles. Les céréales ont été privilégiées au détriment des fruits et des légumes [ ] D autre part, l inégalité se creuse entre les couches sociales, dont les paysans pauvres sont les premières victimes [ ] Il y a 214 millions de personnes sous-alimentées. Le troisième facteur de crise est la dégradation des conditions écologiques, et notamment de la disponibilité en eau : les nappes phréatiques se vident, épuisées par les pompes à eau qui consomment 31 % de l électricité du pays. D après Hervé Kempf, Le Monde de l Économie, mars Les limites de la Révolution verte 3 Les succès de la Révolution verte 7. En quoi la Révolution verte consiste-t-elle (Doc. 3)? 8. Qu est-ce qui a réellement permis sa réussite (Doc. 3)? 9. Quelles sont les trois limites de la Révolution verte (Doc. 4)? _ _ _ 10. La sécurité alimentaire est-elle assurée en Inde? Pourquoi (Docs 4 et 5)? 5 Distribution de riz aux mendiants dans la ville sainte de Bénarès PROLONGEMENT En recherchant des informations sur Internet, dites si le modèle de la Révolution verte a été une réussite dans d autres pays asiatiques ou en Amérique latine. 54 Sujet d étude 1 - Nourrir les hommes

3 La sécurité alimentaire en Afrique subsaharienne En 2006, l Afrique subsaharienne (au Sud du Sahara) a reçu 50 % de l aide alimentaire fournie par le Programme Alimentaire Mondial de l ONU. La malnutrition et la sous-nutrition touchent les jeunes enfants mais aussi les adultes en âge de travailler. Lutter contre l insécurité alimentaire en Afrique subsaharienne passe par une amélioration des conditions de production de l agriculture vivrière. Pourquoi l agriculture est-elle un enjeu capital du développement de l Afrique subsaharienne? SITUATION 1. Quels sont les pays dont plus de 50 % de la population est sous-alimentée (Doc. 1)? 2. Entourez en bleu les régions d Afrique qui échappent à la sous-alimentation (Doc. 1). 3. Analysez le cas de la République démocratique du Congo à l aide de la carte (Doc. 1). 4. Définissez «insuffisance pondérale» (Doc. 2). 5. Analysez la situation du Liberia en mettant en relation les deux documents (Docs 1 et 2). 1 La faim en Afrique Déchiré par la guerre civile de 1989 à 2003, le Liberia entame aujourd hui un long processus de reconstruction. Pour planifier celle-ci, il est essentiel de déterminer l état nutritionnel et sanitaire de la population, les causes de l insécurité alimentaire. Afin d identifier les personnes les plus vulnérables à la faim, une enquête approfondie sur 2 La situation alimentaire au Liberia la sécurité alimentaire et la nutrition a été réalisée en 2006 sous la direction du gouvernement du Liberia et en collaboration avec les organismes des Nations Unies et des organisations non gouvernementales (ONG). L enquête a révélé que : 39 % des enfants de moins de 5 ans sont de trop petite taille pour leur âge ; 6,9 % sont émaciés, c est-à-dire trop maigres pour leur stature ; 27 % présentent une insuffisance pondérale ; 50 % d entre eux courent un grand risque de souffrir de la faim ou d insécurité alimentaire. Rapport PAM/ONU, Sujet d étude 1 - Nourrir les hommes 55

4 3 Travail agricole à la houe tractée en Éthiopie L Afrique agricole présente un certain nombre de traits communs, pour l essentiel négatifs. Le premier est la faiblesse de la productivité du travail [ ]. Le travail du sol repose largement encore sur l énergie humaine, transmise par la houe. La roue a longtemps été ignorée ; la charrette reste un instrument coûteux et rare. Ont manqué bien sûr aussi des instruments au moins aussi fondamentaux que les semoirs ou les houes tractées [ ] La traction animale a donc été négligée et elle reste aujourd hui encore trop peu utilisée. D après A. Dubresson, J.-P. Raison, L Afrique subsaharienne, Armand Colin, Une faible productivité 6. Décrivez l arrière-plan de la photographie (Doc. 3)? 7. Quelle est la nature du sol cultivé par ce paysan (Doc. 3)? 5 Invasion de criquets au Mali en Décrivez le travail de ce paysan (Doc. 3). 9. Donnez une des causes de la sous-alimentation en Afrique subsaharienne (Docs 3 et 4). 10. Quelle est la conséquence des invasions de criquets (Doc. 5)? PROLONGEMENT En recherchant des informations et des documents sur Internet, construisez un petit dossier documentaire sur les autres causes de l insécurité alimentaire en Afrique subsaharienne. 56 Sujet d étude 1 - Nourrir les hommes

5 L agrobusiness aux États-Unis : une agriculture ouverte sur le monde La puissance agricole des États-Unis s exprime à la fois par leur capacité de production mais aussi par le rôle mondial des firmes agro-alimentaires. L agriculture américaine est fortement intégrée dans un système industriel et commercial qui s appuie sur de très grandes exploitations et des groupes multinationaux qui transforment les produits agricoles et les commercialisent. L agrobusiness aux États-Unis représente 18 % du PIB du pays et emploie 1/5 des actifs. Comment et pourquoi l agrobusiness des États-Unis domine-t-elle les marchés mondiaux? SITUATION En Californie, la plupart des produits bruts sont transformés. 13 % de la production fruitière sont expédiés en frais, le reste est mis en conserve, surgelé, séché ou déshydraté dans les centres coopératifs ou privés de conditionnement dont quelques-uns ont imposé leur marque à l échelle planétaire. Ainsi les oranges de Sunkist, les fruits en conserve de Di Giorgio ou de Del Monte (Dole), les fruits séchés de Tenneco. Ces groupes agro-alimentaires s approvisionnent directement auprès des producteurs mais contrôlent aussi de vastes domaines, dispersés dans les régions de production, aux États-Unis et à l étranger, ce qui leur permet d assurer l approvisionnement des marchés tout au long de l année en jouant sur les différences climatiques d une zone à l autre. Travaillant à l échelle intercontinentale, ces groupes font les prix mondiaux. Deux d entre eux contrôlent ainsi, depuis leur base de Salinas, la moitié de la production américaine de laitues. Le vignoble doit son grand développement à l investissement massif des groupes multinationaux (Nestlé, Moët-Hennessy LVMH ou Ricard Seagrams). Peu d exploitations peuvent échapper à cette intégration par l aval du complexe agro-industriel et elles sont entraînées dans un mouvement perpétuel de concentration : fermes (10 % du total) font aujourd hui 86 % de la production commercialisée. D après Gérard Dorel, Atlas de la Californie, Autrement, Le complexe agro-industriel en Californie 1. Quelle est la destination de la production de fruits (Doc. 1)? 2. Pourquoi peut-on dire que les groupes agro-alimentaires américains ont une stratégie mondiale (Doc. 1)? 3. À quoi correspondent les secteurs amont et aval de l agrobusiness (Doc. 2)? 2 L agrobusiness Population active agricole 2 % Part des industries agro-alimentaires dans le PNB 20 % Part de la production agricole exportée 23 % Part du commerce agricole international 34 % 3 L agrobusiness en chiffres 4. Comment la puissance de l agrobusiness apparaîtelle (Doc. 3)? Sujet d étude 1 - Nourrir les hommes 57

6 4 Productions et exportations agricoles des États-Unis 5 McDonald s en Arabie Saoudite 5. Montrez que l agriculture des États- Unis produit pour l étranger (Doc. 4). 6. En quoi cette image est-elle révélatrice de la puissance agro-alimentaire des États-Unis (Doc. 5)? Nom de la société Classement mondial Chiffres d affaires (en milliards d euros) Cargill 1 60 Archer Daniels Midland 3 30 Kraft Foods 4 27 Pepsico 5 25 Tyson Foods 7 22 Coca-Cola 9 19 Mars Conagra Foods Les 8 premières sociétés agro-alimentaires américaines 7. Comment les États-Unis exportent-ils leurs habitudes alimentaires (Doc. 5)? 8. Montrez la puissance des sociétés américaines (Docs 6 et 7). 7 Les produits du groupe agro-alimentaire Mars PROLONGEMENT En recherchant des informations et des documents sur Internet, construisez un petit dossier documentaire, illustré de photographies sur les produits commercialisés en France par les grandes firmes agro-alimentaires étatsuniennes. Vous devez choisir au moins quatre des huit sociétés citées dans le document Sujet d étude 1 - Nourrir les hommes

7 Nourrir les hommes La croissance de la population mondiale nécessite des besoins alimentaires accrus. Les progrès de l agriculture, dans les pays riches comme dans les pays pauvres ont fortement augmenté les rendements et les productions. Pourtant plus de 900 millions d habitants de la planète ne mangent pas toujours à leur faim. Si les agricultures modernes sont tournées vers le marché mondial, les agricultures vivrières restent peu productives. Les progrès agricoles s accompagnent souvent d atteintes graves à l environnement qu il faut limiter en développant une agriculture durable. REPÈRES Population mondiale : 1950 : 2,5 milliards d habitants 2008 : 6,7 milliards d habitants kilocalories par jour : ration alimentaire moyenne d un individu. En dessous de ce seuil, les populations souffrent de sous-nutrition. Consommation d engrais dans le monde, en millions de tonnes : Chine : 37 États-Unis : 20 France : 4,8 COURS 1 Croissance démographique et production agricole La population mondiale a fortement augmenté au xx e siècle. Elle atteint 6,7 milliards d habitants et devrait passer à 9 milliards en Grâce aux progrès de l agriculture, les produits alimentaires n ont jamais été aussi abondants et la croissance de la production agricole est aujourd hui supérieure à celle de la population mondiale. Pourtant la sécurité alimentaire n est pas assurée partout et pour tous. De grandes inégalités subsistent selon les régions du monde. 13 % de la population mondiale souffrent de sous-nutrition, avec moins de kcal/jour. C est le cas en Afrique subsaharienne et en Asie du Sud où vivent 80 % des mal-nourris de la planète. La malnutrition touche surtout les pays en développement mais n est pas absente des pays riches. Plus de 3 millions de Français font appel chaque année à l aide alimentaire. Par ailleurs, une part croissante de la population des pays riches est suralimentée. L obésité touche le tiers de la population des États-Unis. Pour lutter contre les famines dans les pays pauvres, l ONU et les ONG envoient de la nourriture dans plus de 80 pays. ACTIVITÉS p Quelles agricultures pour nourrir les hommes? Dans les pays du Sud, l agriculture vivrière ne parvient plus à nourrir une population en forte croissance. En Afrique subsaharienne, les rendements et la productivité sont faibles. L insécurité alimentaire demeure. Pour augmenter la production agricole, certains pays, en Afrique et en Amérique latine, ont augmenté les surfaces cultivées. Au Brésil, on met en valeur les terres de la forêt amazonienne (fronts pionniers). On développe une agriculture extensive. D autres pays développent une agriculture intensive : en Asie, les Révolutions vertes, conduites par les États, utilisent des semences sélectionnées, des produits phytosanitaires et développent l irrigation. L Inde, par exemple, est parvenue à l autosuffisance alimentaire. Dans les pays riches, l agriculture productiviste domine. Les rendements sont forts et la productivité importante. L agrobusiness, aux États-Unis est aux mains de très grandes sociétés multinationales qui alimentent l agriculture commerciale. ACTIVITÉS p Promouvoir une agriculture durable Dans les pays riches, l utilisation massive d engrais et de pesticides pollue les sols et les rivières. Par ailleurs, l agriculture productiviste peut entraîner des risques sanitaires graves (crise de la «vache folle» en , grippe aviaire en 2005). Depuis le «Sommet de la terre» de 1992, on tente de mettre en place une agriculture durable, soucieuse de préserver l environnement et la santé humaine. Dans les pays développés, on souhaite favoriser l agriculture biologique. Cependant, certains pays développent la culture des OGM (États-Unis, Brésil, Inde). Dans les pays du Sud, le défi majeur reste la satisfaction des besoins alimentaires des plus pauvres. L autre enjeu est de réguler le commerce des produits agricoles (commerce équitable). ACTIVITÉS p. 62 MOTS-CLÉS Agriculture durable : agriculture qui respecte l environnement pour permettre aux générations futures de faire face à leurs besoins alimentaires tout en essayant de limiter les inégalités sociales. Agriculture vivrière : productions destinées à la consommation locale. Agrobusiness : activités associant la production, la transformation et la commercialisation de produits agricoles. Commerce équitable : commerce qui permet aux producteurs de bénéficier d une partie raisonnable du prix payé par le consommateur. Malnutrition : État d un individu qui consomme une nourriture dont les éléments nutritifs (protéines, vitamines, minéraux) sont insuffisants. Révolution verte : intensification de l agriculture qui s appuie sur l utilisation de semences améliorées, l irrigation et l apport de produits chimiques (engrais, pesticides). Sécurité alimentaire : situation qui assure à une population la disponibilité et l accès à la nourriture en quantité et en qualité suffisantes. Sous-nutrition : quantité insuffisante de nourriture consommée (moins de kilocalories/habitant/jour) pouvant entraîner de nombreuses maladies. Sujet d étude 1 - Nourrir les hommes 59

8 ACTIVITÉS 1 Croissance démographique et production agricole km 1 L alimentation dans le monde 1. Complétez le tableau suivant (Doc. 1). 3 pays africains qui souffrent de la faim (moins de kilocalories/jour) 2 pays asiatiques qui souffrent de la faim (moins de kilocalories/jour) 3 pays africains où eurent lieu des émeutes de la faim en pays d Amérique où eurent lieu des émeutes de la faim en continents qui ne souffrent pas de la faim 2. Analysez la répartition de l obésité sur le territoire américain en 2006 (Doc. 2)? REPÈRES 923 millions de sous-alimentés dans le monde. 90 millions d obèses aux États-Unis sur 302 millions d habitants 2 L obésité aux États-Unis en Sujet d étude 1 - Nourrir les hommes

9 2 Quelles agricultures pour nourrir les hommes? ACTIVITÉS 1 Les grands types d agriculture dans le monde 1. Complétez le tableau suivant en utilisant si besoin un atlas (Doc. 1). 3 régions du monde où l agriculture est limitée par des contraintes climatiques 3 régions du monde où dominent des agricultures vivrières familiales 2 grands pays où dominent les systèmes intensifs de la Révolution verte 2 régions de polycultures intensives modernes 3 zones de plantations tropicales 2. À l aide du document 2 et des chiffres des «Repères», expliquez les contrastes de l agriculture brésilienne. REPÈRES BRÉSIL : 1 er rang mondial pour les agrumes, le café, le soja, la canne à sucre. 5 % du territoire cultivé. 13 % des Brésiliens souffrent encore de la faim. Trois systèmes coexistent dans l espace rural du pays : d un côté, au centre et au sud, des formes d organisation de production agropastorale modernes, intégrées à un puissant complexe agro-industriel et bien reliées par les voies de communication aux marchés de consommation, mais qui emploient peu de main-d œuvre par rapport à leur production et à leur capital investi. Plus au nord et au nord-est, des régions où la population agricole est nombreuse, mais qui sont largement tournées vers l autoconsommation et la cueillette, et peu intégrées aux circuits commerciaux. Enfin, à l Ouest, des zones pionnières, encore en cours d intégration au territoire national. D après Hervé Théry, Le Brésil, A. Colin, Réédition L agriculture brésilienne Sujet d étude 1 - Nourrir les hommes 61

10 ACTIVITÉS 3 Promouvoir une agriculture durable REPÈRES Pourcentage des superficies occupées par l agriculture biologique : Union européenne : 4 % Autriche 14 % Allemagne 5 % Royaume-Uni 4 % France : 2 % 1 Publicité pour une ferme biologique en Normandie (France), Décrivez les éléments de la publicité (Doc. 1). Les textes L agriculture biologique a été pratiquée sur 31 millions d hectares en 2007, ce qui correspond à seulement 0,75 % des superficies agricoles mondiales. La demande de produits «bio» est pourtant dynamique en Europe et en Amérique du Nord, surtout dans les catégories sociales aisées. Ceci explique qu entre 2004 et 2007, les superficies en agriculture biologique aient progressé de hectares, aussi bien en Europe qu en Amérique du Nord. Jean-Paul Charvet, Atlas des Développements durables, Autrement, L agriculture «bio» dans le monde Les images et la couleur de fond. La carte. 2. Quels sont les deux objectifs de cette publicité (Doc. 1)? 3. Quelle est la place de l agriculture biologique dans le monde (Doc. 2)? 4. Comment évolue-t-elle ces dernières années? Pourquoi? 5. Quels sont les arguments utilisés dans cette publicité pour promouvoir le commerce équitable (Doc. 3)? 3 Publicité pour le café équitable (2007) 6. Sur votre cahier, rédigez un paragraphe de 10 lignes dans lequel vous vous demanderez comment les exemples donnés (Docs 1, 2 et 3) peuvent promouvoir une agriculture durable. 62 Sujet d étude 1 - Nourrir les hommes

11 Je suis capable de : Nom : Prénom : Classe : Date : 1 Compléter une carte de géographie Complétez ce fond de carte en suivant les consignes ci-dessous : ÉVALUATION Identifiez les trois zones suivantes : Agriculture de plantation Polyculture commerciale et élevage Agriculture extensive. Complétez la légende en choisissant trois couleurs. Coloriez les trois zones sur le fond de carte. Situez l Amazonie sur la carte. Reportez sur la carte les fronts pionniers qui sont les espaces de mise en valeur de terres vierges. Donnez un titre à cette carte. Titre : 2 Identifier une notion clé Complétez le tableau ci-dessous, en proposant pour chaque description la notion qui correspond. Grandes superficies cultivées + faible production Faibles superficies cultivées + production importante Investissements importants + peu de main-d œuvre + production intégrée au complexe agro-industriel Irrigation + encadrement de l État + semences à hauts rendements Cultures destinées à l autoconsommation Cultures destinées à être vendues sur les marchés mondiaux Sujet d étude 1 - Nourrir les hommes 63

12 3 Comparer deux photographies Comparez le matériel agricole utilisé. Quels noms donne-t-on à ces deux types d agriculture? 1 Battage du blé à Madagascar 2 La récolte du blé au Canada 4 Classer les informations d un texte Pour ou contre les OGM? 1. Les gènes peuvent atterrir dans des endroits inattendus. 2. Les cultures deviennent plus résistantes aux infestations d insectes, on peut atténuer le risque de pertes de récoltes. 3. La recherche biotechnologique est effectuée essentiellement par le secteur privé et pourrait aboutir à une dominance du marché par une poignée de puissantes multinationales. Ceci pourrait avoir un effet négatif sur les petits exploitants du monde entier. 4. Interaction avec les variétés sauvages et indigènes, mettant en péril la biodiversité. 5. En greffant des gènes dans des plantes comme le riz et le blé, on peut en accroître la valeur nutritive. 6. La technique des empreintes génétiques permet aux chercheurs de connaître un organisme avec précision en identifiant son empreinte génétique. 7. Les plantes sont modifiées pour produire des vaccins, des protéines et autres produits pharmaceutiques. 8. Les gènes peuvent muter avec des effets nocifs. 9. Avec les OGM, les agriculteurs des prochaines générations pourraient ne pas être contraints de cultiver autant de terres marginales. 10. Les gènes allergéniques pourraient être accidentellement transférés à d autres espèces, causant de dangereuses réactions chez les personnes allergiques. 11. Les technologies «terminator» empêcheraient à une plante d être cultivée l année suivante à partir de sa propre semence. 12. De mauvaises pratiques d irrigation ont provoqué la salinisation de vastes étendues de terres agricoles dans le monde en développement. La modification génétique pourrait produire des variétés tolérantes au sel. 13. La résistance aux insectes nuisibles et aux maladies nées du génie génétique pourrait considérablement réduire les besoins de produits chimiques pour la protection des cultures. 14. Mélange de produits génétiquement modifiés dans la chaîne alimentaire. D après site FAO. Org Classez les informations dans le tableau ci-dessous en reportant le numéro dans la bonne case. Avantages potentiels des OGM pour : Inconvénients potentiels des OGM pour : l agriculture l environnement la santé de l homme l agriculture l environnement la santé de l homme 64 Sujet d étude 1 - Nourrir les hommes

Mur des préjugés. Idée reçue Réalité Argumentation

Mur des préjugés. Idée reçue Réalité Argumentation Mur des préjugés Idée reçue Réalité Argumentation 1 Une idée reçue très courante consiste à croire que les gens souffrent de la faim seulement en situation de famine ; or derrière le mot faim se cache

Plus en détail

Géographie. Chapitre n.. La question des ressources alimentaires

Géographie. Chapitre n.. La question des ressources alimentaires Géographie Chapitre n.. La question des ressources alimentaires I) La situation alimentaire aux Etats-Unis et au Soudan Problématique : Quelles sont les différences entre la situation alimentaire aux Etats-Unis

Plus en détail

Des hommes et des ressources

Des hommes et des ressources Des hommes et des ressources G 6. La question des ressources alimentaires I. Etude de cas : au Brésil Quelle est la situation alimentaire au Brésil? P 282-283 A. Une grande puissance agricole 1) L agriculture

Plus en détail

Intervention de l Honorable Gloriose Berahino,

Intervention de l Honorable Gloriose Berahino, Conférence du Réseau des Femmes Parlementaires d Afrique Centrale (RFPAC) «L Accès et le contrôle des ressources par les femmes» Irlande, Dublin, 26 juin 2013 O Callaghan Alexander Hotel Intervention de

Plus en détail

Eau, agriculture et sécurité alimentaire: faire face aux changements globaux

Eau, agriculture et sécurité alimentaire: faire face aux changements globaux Eau, agriculture et sécurité alimentaire: faire face aux changements globaux Billy Troy, Fondation FARM Partage du savoir en Méditerranée (7) Tunis, 19 mai 2012 Sécurité hydrique et sécurité alimentaire

Plus en détail

Chapitre 2 : Nourrir les hommes

Chapitre 2 : Nourrir les hommes Introduction Il y a environ 6,5 milliards d hommes sur la planète. En 2050, il y en aura surement 9 milliards. Chaque année, il y a 80 millions d habitants en plus sur la Terre. Cette population nombreuse

Plus en détail

La sécurité alimentaire dans l agenda post-2015 : Quels objectifs pour quels effets? Alain de Janvry Université de Californie à Berkeley et FERDI

La sécurité alimentaire dans l agenda post-2015 : Quels objectifs pour quels effets? Alain de Janvry Université de Californie à Berkeley et FERDI La sécurité alimentaire dans l agenda post-2015 : Quels objectifs pour quels effets? Alain de Janvry Université de Californie à Berkeley et FERDI Objectif de la discussion : Quel bilan tirer du résultat

Plus en détail

AGRICULTURE GUINéE. Une personne sur six dans le monde souffre de la faim. 75 % des personnes qui ont faim

AGRICULTURE GUINéE. Une personne sur six dans le monde souffre de la faim. 75 % des personnes qui ont faim AGRICULTURE GUINéE La Guinée est l un des plus importants consommateurs de riz d Afrique de l Ouest avec une moyenne de 100 kg par personne et par an. Le pays est obligé d importer chaque année 300 000

Plus en détail

PROJET PÉDAGOGIQUE Sensibilisation à la faim dans le monde et aux réalités du monde paysan dans les pays du Sud

PROJET PÉDAGOGIQUE Sensibilisation à la faim dans le monde et aux réalités du monde paysan dans les pays du Sud PROJET PÉDAGOGIQUE Sensibilisation à la faim dans le monde et aux réalités du monde paysan dans les pays du Sud Public ciblé : élèves de CM1, CM2, 6ème SOMMAIRE Page 3 : Programme Page 4 : Ampleur de la

Plus en détail

Coup d œil sur le FIDA

Coup d œil sur le FIDA Coup d œil sur le FIDA L objectif du FIDA Le Fonds international de développement agricole (FIDA) a pour but d aider les femmes et les hommes ruraux pauvres à améliorer leur sécurité alimentaire et nutritionnelle,

Plus en détail

GERER LES RESSOURCES TERRESTRES / THEME 2.

GERER LES RESSOURCES TERRESTRES / THEME 2. 1 CHAPITRE 2 : NOURRIR LES HOMMES. ETUDE DE CAS SUR L AGRICULTURE BRESILIENNE. INTRODUCTION EXTRAIT VIDEO «JE MANGE DONC JE SUIS» I / La réussite de la «ferme du monde»? A / La réussite agricole du Brésil

Plus en détail

Points saillants du plan libéral pour la première politique alimentaire nationale du Canada

Points saillants du plan libéral pour la première politique alimentaire nationale du Canada 1 Points saillants du plan libéral pour la première politique alimentaire nationale du Canada «Il ne s agit pas seulement d une bonne politique pour le monde rural, il s agit d une bonne politique publique

Plus en détail

L Australie et la crise agricole

L Australie et la crise agricole L Australie et la crise agricole Agriculture en Australie Agriculture en France 20% 8% céréales élevage à viande/laitier 23% culture et élevage 48% autre 17% 36% Sources : Bureau australien des Statistiques

Plus en détail

France, Europe et monde Les tendances économiques de l agriculture Lucien Bourgeois *

France, Europe et monde Les tendances économiques de l agriculture Lucien Bourgeois * France, Europe et monde Les tendances économiques de l agriculture Lucien Bourgeois * Dans 50 ans, le secteur agricole restera stratégique même dans nos pays développés et il faudra toujours autant de

Plus en détail

La crise mondiale des revenus agricoles

La crise mondiale des revenus agricoles Le marché a perdu la clé des champs André D Beaudoin Secrétaire Général UPA DI La crise mondiale des revenus agricoles Forum Souveraineté alimentaire Niamey/ novembre 2006 Depuis plus de quatre décennies:

Plus en détail

La crise alimentaire mondiale Christian Deverre

La crise alimentaire mondiale Christian Deverre La crise alimentaire mondiale Christian Deverre INRA UMR 1048 SAD-APT Paris France Briare, 5 mars 2010 Le retour de la famine? Deux évènements déclencheurs: Une violente vague de hausse des prix des denrées

Plus en détail

Cours 1 Le développement d un territoire ultramarin : entre Union européenne et aire régionale (étude de cas) La Guadeloupe

Cours 1 Le développement d un territoire ultramarin : entre Union européenne et aire régionale (étude de cas) La Guadeloupe GEOGRAPHIE Thème 3 L Union européenne : dynamiques et développement des territoires (11-12 heures) Question 2 Les territoires ultramarins de l Union européenne et leur développement Cours 1 Le développement

Plus en détail

Promouvoir l'agriculture familiale pour résoudre les grands défis contemporains

Promouvoir l'agriculture familiale pour résoudre les grands défis contemporains Promouvoir l'agriculture familiale pour résoudre les grands défis contemporains MINISTÈRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES MINISTÈRE DE L AGRICULTURE DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT Le secteur agricole est

Plus en détail

Taux de natalité 33 21, 3 19 Taux de mortalité 15, 3 7, 4 7 Taux d accroissement naturel Nombre d enfants par femme

Taux de natalité 33 21, 3 19 Taux de mortalité 15, 3 7, 4 7 Taux d accroissement naturel Nombre d enfants par femme La Chine Activité 6 «Le défi est double, ralentir la croissance démographique et réduire les inégalités de peuplement. De 1949 à 1957, la population chinoise a doublé, atteignant le milliard. Depuis les

Plus en détail

Objectif 8. Mettre en place un partenariat mondial pour le développement

Objectif 8. Mettre en place un partenariat mondial pour le développement 5 objectifs du millénaire pour le développement : rapport de 13 Objectif Mettre en place un partenariat mondial pour le développement La crise financière mondiale et les turbulences de la zone euro continuent

Plus en détail

Les paysages agraires dans les pays du Sud

Les paysages agraires dans les pays du Sud Les paysages agraires dans les pays du Sud Diversités et complexité d un monde sous influences Lætitia Perrier Bruslé U102 Paysages agraires dans les pays du Sud 2009-2010 Introduction 3 séances pour 3

Plus en détail

Remise du rapport. «Les cessions d actifs agricoles à des investisseurs étangers dans les pays en développement»

Remise du rapport. «Les cessions d actifs agricoles à des investisseurs étangers dans les pays en développement» P REMIER MINISTRE Remise du rapport «Les cessions d actifs agricoles à des investisseurs étangers dans les pays en développement» Centre d analyse stratégique Lundi 28 juin 2010 Discours de Vincent Chriqui,

Plus en détail

Chapitre 2 : Nourrir les hommes

Chapitre 2 : Nourrir les hommes Chapitre 2 : Nourrir les hommes Caricature de Kal et Plantu PBL= De quelle manière la mise en place d une agriculture durable permet-elle de nourrir l humanité? I- Etude de cas : «Les paradoxes de l agriculture

Plus en détail

Agir en faveur de ceux qui souffrent de la pauvreté et de la faim dans le monde Une voie à suivre

Agir en faveur de ceux qui souffrent de la pauvreté et de la faim dans le monde Une voie à suivre Agir en faveur de ceux qui souffrent de la pauvreté et de la faim dans le monde Institut international de recherche sur les politiques alimentaires www.ifpri.org Actualisé le 27 octobre 2007 Préoccupé

Plus en détail

GUIDE PÉDAGOGIQUE DE L'ENSEIGNANT pour la FICHE PÉDAGOGIQUE SUR LA SÉCURITÉ ALIMENTAIRE EN ÉTHIOPIE

GUIDE PÉDAGOGIQUE DE L'ENSEIGNANT pour la FICHE PÉDAGOGIQUE SUR LA SÉCURITÉ ALIMENTAIRE EN ÉTHIOPIE GUIDE PÉDAGOGIQUE DE L'ENSEIGNANT pour la FICHE PÉDAGOGIQUE SUR LA SÉCURITÉ ALIMENTAIRE EN ÉTHIOPIE Avec Domaine général de formation Compétences transversales Compétences disciplinaires Scénario pédagogique

Plus en détail

Pour une bonne planification agricole

Pour une bonne planification agricole Assurance-production Aperçu du régime Nouveaux semis pour les cultures fourragères Pour une bonne planification agricole Établir un lien entre producteurs et programmes Ce que vous devez savoir au sujet

Plus en détail

ED 1957/05. 1 juillet 2005 Original : anglais. Évolution et perspectives de l industrie du café vietnamienne

ED 1957/05. 1 juillet 2005 Original : anglais. Évolution et perspectives de l industrie du café vietnamienne ED 1957/05 International Coffee Organization Organización Internacional del Café Organização Internacional do Café Organisation Internationale du Café 1 juillet 2005 Original : anglais F Évolution et perspectives

Plus en détail

Régime d assurance pour les fraises

Régime d assurance pour les fraises Assurance-production Aperçu du régime Fraises Régime d assurance pour les fraises Établir un lien entre producteurs et programmes Ce que vous devez savoir sur la protection de vos cultures de fraises grâce

Plus en détail

L agriculture biologique : un secteur en forte croissance

L agriculture biologique : un secteur en forte croissance L agriculture biologique : un secteur en forte croissance L agriculture biologique est en plein développement au niveau mondial, avec un taux de croissance annuel de la production de 15 à 30%. L Europe

Plus en détail

La question du développement durable

La question du développement durable La question du développement durable G 1. Les enjeux du développement durable I. Etude ce cas : les transports à Fribourg Comment la municipalité de Fribourg parvient-elle à développer les transports tout

Plus en détail

1 888 234-8533 devp.org

1 888 234-8533 devp.org 1 888 234-8533 devp.org À l occasion du carême, nous sommes appelés à semer la solidarité avec nos sœurs et nos frères des pays du Sud. Pour ce faire, il ne suffit pas de partager nos biens matériels avec

Plus en détail

Groupe Genre, Empowerment et Sécurité Alimentaire de la Commission Femmes et Développement

Groupe Genre, Empowerment et Sécurité Alimentaire de la Commission Femmes et Développement Groupe Genre, Empowerment et Sécurité Alimentaire de la Commission Femmes et Développement L accès et le contrôle des ressources par les femmes : un défi pour la sécurité alimentaire Recommandations Vers

Plus en détail

FACTEURS AFFECTANT LA SÉCURITÉ ALIMENTAIRE ET L ÉTAT NUTRITIONNEL DES MÉNAGES

FACTEURS AFFECTANT LA SÉCURITÉ ALIMENTAIRE ET L ÉTAT NUTRITIONNEL DES MÉNAGES Améliorer la nutrition grâce aux jardins potagers 45 FACTEURS AFFECTANT LA SÉCURITÉ ALIMENTAIRE ET L ÉTAT NUTRITIONNEL DES MÉNAGES OBJECTIF A la fin de cette session, les agents de terrain devront être

Plus en détail

FAO et les 17 Objectifs de développement durable

FAO et les 17 Objectifs de développement durable FAO et les 17 Objectifs de développement durable La FAO/Asselin Principaux messages de la FAO Les objectifs de développement durable offrent la vision d un monde plus juste et plus prospère, pacifique

Plus en détail

Consommation alimentaire de produits biologiques : Où en est-on?

Consommation alimentaire de produits biologiques : Où en est-on? Consommation alimentaire de produits biologiques : Juillet 2015 Où en est-on? En 2015, 88 % des Français ont consommé un produit bio (contre 75 % en 2013). 62 % déclarent en consommer au moins une fois

Plus en détail

Fiches Techniques un outil pour faciliter l évaluation du crédit agricole

Fiches Techniques un outil pour faciliter l évaluation du crédit agricole Fiches Techniques un outil pour faciliter l évaluation du crédit agricole Michael Marx, Centre d investissement Organisation des Nations Unies pour l Agriculture et l Alimentation Date: 18 mars 2015 AgriFin

Plus en détail

APPEL A CANDIDATURE POUR LA SELECTION DE HUIT (8) COLLECTIVITES TERRITORIALES POUR LE PROGRAMME SONGHAI CCT

APPEL A CANDIDATURE POUR LA SELECTION DE HUIT (8) COLLECTIVITES TERRITORIALES POUR LE PROGRAMME SONGHAI CCT UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE ---------- Le Conseil des Collectivités Territoriales -------- LE PRESIDENT --------- APPEL A CANDIDATURE POUR LA SELECTION DE HUIT (8) COLLECTIVITES TERRITORIALES

Plus en détail

ASIE (exceptés Chine et Inde)

ASIE (exceptés Chine et Inde) ASIE (exceptés Chine et Inde) Vous produisez peu de gaz à effet de serre (vous polluez peu) mais vous êtes parmi les premières victimes des effets négatifs (sécheresses, inondations, etc.) du changement

Plus en détail

Nouveaux programmes de 4 è me Géographie

Nouveaux programmes de 4 è me Géographie Nouveaux programmes de 4 è me Géographie La construction de croquis : capacités s visées et proposition de démarchesd 1. Présentation et réflexion r préalable 1.1. Qu est-ce-qu un croquis? - La carte de

Plus en détail

Les allégations santé et les produits horticoles

Les allégations santé et les produits horticoles BULLETIN DE VEILLE Volume 1, numéro 5 Le 31 août 2009 En ligne : www.cqh.ca Les allégations santé et les produits horticoles Mise en contexte Dans le but de protéger les consommateurs d allégations frauduleuses,

Plus en détail

/ EXPOSITION DU 10 AVRIL 2015 au 29 NOVEMBRE 2015

/ EXPOSITION DU 10 AVRIL 2015 au 29 NOVEMBRE 2015 Document à l attention des enseignants LES DÉFIS UNE EXPOSITION TEMPORAIRE DE 800 M 2 PRÉSENTÉE DU 10 AVRIL AU 29 NOVEMBRE 2015 Vers 2050, la population mondiale pourrait atteindre 9 milliards d Hommes

Plus en détail

FICHE DE PRESENTATION DE LA LEÇON DEUXIEME PARTIE : LA REPARTITION DE LA POPULATION DANS LE MONDE

FICHE DE PRESENTATION DE LA LEÇON DEUXIEME PARTIE : LA REPARTITION DE LA POPULATION DANS LE MONDE Une rue de Shanghai (Chine) : un espace urbain très peuplé La forêt amazonienne : un espace très faiblement peuplé FICHE DE PRESENTATION DE LA LEÇON DEUXIEME PARTIE : LA REPARTITION DE LA POPULATION DANS

Plus en détail

SCIENCE, TECHNOLOGIE ET INNOVATION AU SERVICE DE LA TRANSFORMATION DES ÉCONOMIES AFRICAINES

SCIENCE, TECHNOLOGIE ET INNOVATION AU SERVICE DE LA TRANSFORMATION DES ÉCONOMIES AFRICAINES SCIENCE, TECHNOLOGIE ET INNOVATION AU SERVICE DE LA TRANSFORMATION DES ÉCONOMIES AFRICAINES SESSION I : ÉLÉMENTS D UN SYSTÈME DE PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE EFFICACE ET ÉQUILIBRÉ POUR FAVORISER L INNOVATION

Plus en détail

Veille Médiatique 中 国 法 国 工 商 会 CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE FRANÇAISE EN CHINE. Semaine 4 et 5/2014 (20 31 Janvier 2014)

Veille Médiatique 中 国 法 国 工 商 会 CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE FRANÇAISE EN CHINE. Semaine 4 et 5/2014 (20 31 Janvier 2014) Chine - Rapport Veille Médiatique 中 国 法 国 工 商 会 CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE FRANÇAISE EN CHINE Semaine 4 et 5/2014 (20 31 Janvier 2014) Publication : China Dairy Industry Association Date de publication

Plus en détail

chimique et pharmaceutique

chimique et pharmaceutique L industrie chimique et pharmaceutique, un puissant moteur de croissance Avec son taux de croissance exceptionnel et sa forte implication dans l économie nationale, l industrie chimique et pharmaceutique

Plus en détail

Chapitre 3 : Vers une agriculture durable

Chapitre 3 : Vers une agriculture durable Chapitre 3 : Vers une agriculture durable Au XXI siècle, on prévoit une population de 9 milliards d êtres humains. Nourrir la population est donc un défi majeur. Cf. cours de seconde : problèmes de la

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Biokala : une énergie verte pour la Côte d Ivoire

DOSSIER DE PRESSE Biokala : une énergie verte pour la Côte d Ivoire DOSSIER DE PRESSE Biokala : une énergie verte pour la Côte d Ivoire CONTACTS PRESSE : SIFCA Ibrahim OUATTARA : + 225 07 02 80 60 / ouattarai@sifca.ci 35 N Philippe PERDRIX : + 33 (0)6 84 24 62 96 / pp@35nord.com

Plus en détail

3ème PARTIE: LES PUISSANCES ECONOMIQUES MAJEURES

3ème PARTIE: LES PUISSANCES ECONOMIQUES MAJEURES 3ème PARTIE: LES PUISSANCES ECONOMIQUES MAJEURES 1ère leçon:les Etats-Unis 1.Un immense territoire peuplé et maîtrisé: =? Zones regroupant les grandes agglomérations A.Territoire et population: P 210-211

Plus en détail

www.elephant-vert.com 1

www.elephant-vert.com 1 www.elephant-vert.com 1 L AGRICULTURE FACE À DES DÉFIS INÉDITS 3 L Afrique au cœur d un carrefour stratégique 1. 2. 3. 4. 5. Défi sanitaire: 1 Africain sur 4 souffre encore de malnutrition. Dans les pays

Plus en détail

Politique Internationale d Achat de Cacao

Politique Internationale d Achat de Cacao Politique Internationale d Achat de Cacao Version : Juillet 2015 Nos exigences Le Groupe ALDI Nord (ci-après : «ALDI Nord») revendique d agir de manière honnête, responsable et fiable. Nos valeurs de commerce

Plus en détail

RAPPORT DES CONSULTATIONS DE LA RD CONGO SUR LA RECTUALISATION DE LA STRATEGIE DE LA BANQUE MONDIALE POUR L AFRIQUE. KINSHASA, 15 JUILLET 2010

RAPPORT DES CONSULTATIONS DE LA RD CONGO SUR LA RECTUALISATION DE LA STRATEGIE DE LA BANQUE MONDIALE POUR L AFRIQUE. KINSHASA, 15 JUILLET 2010 1 RAPPORT DES CONSULTATIONS DE LA RD CONGO SUR LA RECTUALISATION DE LA STRATEGIE DE LA BANQUE MONDIALE POUR L AFRIQUE. KINSHASA, 15 JUILLET 2010 Les consultations Régionales sur la Réactualisation de la

Plus en détail

Discours sur la sécurité alimentaire

Discours sur la sécurité alimentaire Discours sur la sécurité alimentaire L alimentation est le besoin le plus fondamental de l homme. Elle est essentielle à la vie et au développement. Le droit à l alimentation est donc la base de tous les

Plus en détail

Les échanges extérieurs agricoles et agroalimentaires de l Union européenne

Les échanges extérieurs agricoles et agroalimentaires de l Union européenne Les échanges extérieurs agricoles et agroalimentaires de l Union européenne Guillaume Wemelbeke* Depuis la crise survenue à la fin 2008, la production européenne de produits agricoles et agroalimentaires

Plus en détail

Thème 2. Gérer les ressources terrestres

Thème 2. Gérer les ressources terrestres Thème 2. Gérer les ressources terrestres Question 1. Nourrir les hommes Mise au point scientifique I. Croissance des populations, croissance des productions I.1. Des disponibilités alimentaires globalement

Plus en détail

SUJET D ETUDE : NOURRIR LES HOMMES

SUJET D ETUDE : NOURRIR LES HOMMES SUJET D ETUDE : NOURRIR LES HOMMES Référence au programme Géographie Classe de seconde On constate la persistance de la malnutrition et de la sous-nutrition malgré la croissance des disponibilités alimentaires

Plus en détail

Session 2015. Epreuve écrite d admissibilité

Session 2015. Epreuve écrite d admissibilité CONCOURS EXTERNE ET INTERNE COMMUN DE RECRUTEMENT DANS LE PREMIER GRADE DE DIVERS CORPS DE FONCTIONNAIRES DE CATEGORIE B (Secrétaire administratif de classe normale) Session 2015 Epreuve écrite d admissibilité

Plus en détail

Le développement durable

Le développement durable Le développement durable 1. Le corrigé Page 32 Carnet-découverte n 2 1. Le corrigé Page 33 2. Des pistes pédagogiques Objectif pédagogique : Découvrir le volet social et solidaire du développement durable

Plus en détail

ORDRE DE LA CHAMBRE RENVOYANT LE PREMIER RAPPORT DU COMITÉ : AECG ET SES EFFETS SUR LE SECTEUR AGRICOLE CANADIEN

ORDRE DE LA CHAMBRE RENVOYANT LE PREMIER RAPPORT DU COMITÉ : AECG ET SES EFFETS SUR LE SECTEUR AGRICOLE CANADIEN ORDRE DE LA CHAMBRE RENVOYANT LE PREMIER RAPPORT DU COMITÉ : AECG ET SES EFFETS SUR LE SECTEUR AGRICOLE CANADIEN PRÉSENTATION AU COMITÉ PERMANENT DE L AGRICULTURE ET DE L AGROALIMENTAIRE DE LA CHAMBRE

Plus en détail

Des fruits pour l Asie

Des fruits pour l Asie Éducation au développement durable Le tour du monde de Thalassa émission 5, 26 oct.07 Des fruits pour l Asie - Fiche pédagogique collège - Ce document peut être utilisé librement dans le cadre des activités

Plus en détail

Chapitre 2 Les dynamiques de la population et le développement durable

Chapitre 2 Les dynamiques de la population et le développement durable Chapitre 2 Les dynamiques de la population et le développement durable Introduction : photo Ile DE Pâques p 188, exemple d une civilisation effondrée en raison d une mauvaise gestion de ses ressources

Plus en détail

Que fait MSF? Evaluation de la situation. Evaluation de la situation

Que fait MSF? Evaluation de la situation. Evaluation de la situation Que fait MSF? La malnutrition Lorsqu une population se trouve confrontée à une crise alimentaire ou à une famine¹, il est primordial pour les équipes de Médecins Sans Frontières (MSF) d agir vite et bien.

Plus en détail

La France et l Union européenne : influence mondiale, puissance incomplète

La France et l Union européenne : influence mondiale, puissance incomplète La France et l Union européenne : influence mondiale, puissance incomplète Capacités Localiser et situer : - le territoire français ultramarin sur un planisphère - les principaux espaces de la francophonie

Plus en détail

ÉTUDE DE CAS N 2 : LA QUESTION DE L ACCÈS À L EAU AU MAROC.

ÉTUDE DE CAS N 2 : LA QUESTION DE L ACCÈS À L EAU AU MAROC. ÉTUDE DE CAS N 2 : LA QUESTION DE L ACCÈS À L EAU AU MAROC. MISE AU POINT SCIENTIFIQUE L EAU AU MAROC : ATOUTS ET CONTRAINTES. Le Maroc se trouve dans une situation singulière : c est { la fois le pays

Plus en détail

Mme Murphy-Chanéac, 2, Nourrir les Hommes, TP Page 1

Mme Murphy-Chanéac, 2, Nourrir les Hommes, TP Page 1 SEANCE D ETUDE DE CAS : COMMENT L INDE PARVIENT-ELLE A NOURRIR 1,2 MILLIARD D HOMMES TOUT EN ESSAYANT DE CONTRIBUER AU DEVELOPPEMENT DURABLE? ETUDE DE CAS : L INDE Méthodes : Analyse de documents Synthèse

Plus en détail

POPULATION MONDIALE, AGRICULTURE ET MALNUTRITION

POPULATION MONDIALE, AGRICULTURE ET MALNUTRITION POPULATION MONDIALE, AGRICULTURE ET MALNUTRITION par David Pimentel et Anne Wilson L augmentation de la production de nourriture par hectare de terre ne va pas de pair avec l augmentation de la population,

Plus en détail

Rapport de la Banque Mondiale sur le développement dans le monde : le monde du travail dans une économie sans frontières

Rapport de la Banque Mondiale sur le développement dans le monde : le monde du travail dans une économie sans frontières Royaume du Maroc Direction des Etudes et des Prévisions financières Rapport de la Banque Mondiale sur le développement dans le monde : le monde du travail dans une économie sans frontières Février 1996

Plus en détail

Décision n 10-DCC-197 du 30 décembre 2010 relative à la prise de contrôle d un fonds de commerce par la société Ho Hio Hen Investissements Outre Mer

Décision n 10-DCC-197 du 30 décembre 2010 relative à la prise de contrôle d un fonds de commerce par la société Ho Hio Hen Investissements Outre Mer RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Décision n 10-DCC-197 du 30 décembre 2010 relative à la prise de contrôle d un fonds de commerce par la société Ho Hio Hen Investissements Outre Mer L Autorité de la concurrence, Vu

Plus en détail

! 2nde E 2h 24/03/ 2014

! 2nde E 2h 24/03/ 2014 2nde E 2h 24/03/ 2014 DST # 4 EXERCICE 1 : Exploitation de documents : Les mécanismes de l évolution { 10 points, 45 min } Parmi ces 2 exemples, un illustre particulièrement la dérive génétique et l autre

Plus en détail

Croissance annuelle moyenne de la population active en France (en milliers)

Croissance annuelle moyenne de la population active en France (en milliers) 23 COMMENT PEUT-ON EXPLIQUER LE CHÔMAGE? A La population active augmente-t-elle trop vite? a) Le chômage : une population active supérieure à l'emploi 1. Au niveau d une économie nationale, le chômage

Plus en détail

Document de travail 14. Original: anglais

Document de travail 14. Original: anglais Document de travail 14 Original: anglais Vers une politique de partage des données d enquête et de suivi recueillies et/ou conservées par le Programme pêche côtière de la CPS pour le compte des pays membres

Plus en détail

Chapitre IV Habiter le monde rural

Chapitre IV Habiter le monde rural Chapitre IV Habiter le monde rural 1 e Leçon Y a-t-il beaucoup d agriculteurs dans les campagnes des pays riches? Ex : l Amérique du Nord Projection de la vidéo Galilée : un paysage rural du Middle West

Plus en détail

Nom du Document : FAITES LE BILAN A L HEURE DES COMPTES OU COMMENT LIRE SON BILAN ET INTERPRETER SON RESULTAT

Nom du Document : FAITES LE BILAN A L HEURE DES COMPTES OU COMMENT LIRE SON BILAN ET INTERPRETER SON RESULTAT OU COMMENT LIRE SON BILAN ET INTERPRETER SON FICHE CONSEIL Page : 1/9 INTERPRETER SON Vous connaissez chaque année le résultat de votre activité lors de l élaboration de vos comptes annuels. Vous pouvez

Plus en détail

LE BRÉSIL, NOUVELLE FERME DU MONDE

LE BRÉSIL, NOUVELLE FERME DU MONDE LE BRÉSIL, NOUVELLE FERME DU MONDE QUESTION 1 : MONTRER QUE LA CULTURE DU SOJA EST UNE AGRICULTURE MODÉRÉE ET MÉCANISÉE. La culture du soja est une agriculture moderne et mécanisée car sur l image du document

Plus en détail

Déclaration de la Réunion sur le Tourisme durable dans les Îles

Déclaration de la Réunion sur le Tourisme durable dans les Îles Déclaration de la Réunion sur le Tourisme durable dans les Îles La Conférence sur «Le développement durable du tourisme des îles», organisée par l OMT (Nations-Unies) et le Gouvernement français à Saint-Denis

Plus en détail

La sécurité alimentaire dans le monde

La sécurité alimentaire dans le monde Séquence 1 Nourrir les hommes Lancement : Reportage : Journal télévisé de TF1 et émission de Y.A.Bertrand «Vu du ciel» Problématiques générales : 1). 2). Séance 1 La sécurité alimentaire dans le monde

Plus en détail

Les paysages agricoles des pays du Sud Séance 3

Les paysages agricoles des pays du Sud Séance 3 Les paysages agricoles des pays du Sud Séance 3 Deux exemples de développement agricole : le Brésil vs l Inde Lætitia Perrier Bruslé U102 Paysages agraires dans les pays du Sud 2009-2010 Introduction Deux

Plus en détail

II. Les territoires dans la mondialisation

II. Les territoires dans la mondialisation Place dans le programme: II. Les territoires dans la mondialisation Thème 2: les puissances émergentes L exemple de la Chine I.Une puissance mondialisée MAIS Fil directeur (Démarche) II. émergente Les

Plus en détail

Commerce International des Céréales et Production Céréalière au Mali

Commerce International des Céréales et Production Céréalière au Mali Commerce International des Céréales et Production Céréalière au Mali Par Niama Nango DEMBELE Coordinateur Projet PASIDMA, APCAM_MSU_USAID APCAM/MSU Document de Travail no. 5 Bamako, Avril 12, 2003 Introduction

Plus en détail

Filière coton: Rôle économique majeur dans les 16 pays producteurs d'afrique de l Ouest et du Centre (AOC):

Filière coton: Rôle économique majeur dans les 16 pays producteurs d'afrique de l Ouest et du Centre (AOC): CONFERENCE DES MINISTRES DE L AGRICULTURE DE L AFRIQUE DE L OUEST ET DU CENTRE CMA/AOC Avenue Bourguiba BP. 15799 Dakar-Fann Tél : (221) 869 11 90 Fax : (221) 825 47 30 Email : cmaoc@cmaoc.org CONFERENCE

Plus en détail

DÉVELOPPEMENT DES PLANTATIONS FORESTIÈRES EN AFRIQUE ~ CONDITIONS CADRES NÉCESSAIRES

DÉVELOPPEMENT DES PLANTATIONS FORESTIÈRES EN AFRIQUE ~ CONDITIONS CADRES NÉCESSAIRES DÉVELOPPEMENT DES PLANTATIONS FORESTIÈRES EN AFRIQUE ~ CONDITIONS CADRES NÉCESSAIRES Espace Fréjorgues Ouest, 60 rue Henri Fabre 34130 Mauguio Gd Montpellier - France Tél : +33 (0)4 67 20 08 09 - Fax :

Plus en détail

Fiches de synthèse AGRICULTURE

Fiches de synthèse AGRICULTURE CERCAM Fiches de synthèse AGRICULTURE Cas de : 1. Sénégal 2. Cote d Ivoire 3. Gabon 4. Mali Mars 2014 1- Secteur agricole au Sénégal Foncier Le foncier sénégalais appartient à 95 % au domaine national

Plus en détail

DECLARATION DE MATADI SUR LE FONCIER AU KONGO CENTRAL. «Une sécurisation foncière pour une sécurité/souveraineté alimentaire au Kongo Central»

DECLARATION DE MATADI SUR LE FONCIER AU KONGO CENTRAL. «Une sécurisation foncière pour une sécurité/souveraineté alimentaire au Kongo Central» DECLARATION DE MATADI SUR LE FONCIER AU KONGO CENTRAL «Une sécurisation foncière pour une sécurité/souveraineté alimentaire au Kongo Central» La terre est une ressource essentielle pour la vie des populations

Plus en détail

La France a ainsi beaucoup investi dans l agriculture, créant ainsi une agriculture performante car technologiquement avancée.

La France a ainsi beaucoup investi dans l agriculture, créant ainsi une agriculture performante car technologiquement avancée. La culture intensive L agriculture intensive se caractérise par la mise en place de monocultures à base de semences dites «à haut rendement», une utilisation importante des intrants chimiques (pesticides,

Plus en détail

Conférence «La Chine, puissance mondiale» par Zongxia Caï, Professeur, Académie des Sciences de Chine, Pékin

Conférence «La Chine, puissance mondiale» par Zongxia Caï, Professeur, Académie des Sciences de Chine, Pékin Conf Hôtel de Ville, Grand Salon Conférence «La Chine, puissance mondiale» par Zongxia Caï, Professeur, Académie des Sciences de Chine, Pékin La Chine est un pays très étendu : 5 000 km du Nord au Sud,

Plus en détail

Baromètre de la Biodiversité 2012

Baromètre de la Biodiversité 2012 La biodiversité, pilier du développement durable Chaque année, l UEBT publie son baromètre de la biodiversité, cette édition 2012 porte sur 8 pays : Brésil, France, Allemagne, Inde, Pérou, Suisse, Royaume-Uni

Plus en détail

Fiche conseil. Nom du Document : FAITES LE BILAN A L HEURE DES COMPTES OU COMMENT LIRE SON BILAN ET INTERPRETER SON SON RESULTAT

Fiche conseil. Nom du Document : FAITES LE BILAN A L HEURE DES COMPTES OU COMMENT LIRE SON BILAN ET INTERPRETER SON SON RESULTAT FAITES LE BILAN A L HEURE DES COMPTES OU COMMENT LIRE SON BILAN ET INTERPRETER SON RESULTAT Fiche conseil Nos fiches conseils ont pour objectif de vous aider à mieux appréhender les notions : Comptables

Plus en détail

«La Politique agricole commune (PAC) doit être remplacée par une Politique alimentaire, agricole et territoriale commune»

«La Politique agricole commune (PAC) doit être remplacée par une Politique alimentaire, agricole et territoriale commune» ENTRETIEN AVEC LUC GUYAU Entretien d Europe n 72 17 juin 2013 «La Politique agricole commune (PAC) doit être remplacée par une Politique alimentaire, 1. Vous êtes le président du Conseil de la FAO. A quelques

Plus en détail

APPROVISIONNEMENT EN EAU

APPROVISIONNEMENT EN EAU APPROVISIONNEMENT EN EAU Pourquoi est-ce un problème prioritaire? Deux raisons principales font de l approvisionnement en eau un enjeu important pour le territoire du COBAMIL. D abord, l eau brute destinée

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE SEPTEMBRE 2015

DOSSIER DE PRESSE SEPTEMBRE 2015 DOSSIER DE PRESSE SEPTEMBRE 2015 Dossier de presse septembre 2015 2 SOMMAIRE Merial, un leader mondial en santé animale Merial en chiffres Merial en France La santé animale au cœur des enjeux alimentaires

Plus en détail

WT35 Les filières et systèmes agroalimentaires durables

WT35 Les filières et systèmes agroalimentaires durables Session 1 La vision chinoise Approche du problème : une approche holistique pour résoudre la question multidimensionnelle que pose l association du développement durable et des concepts de chaînes d approvisionnement

Plus en détail

Retour au Plein Emploi?

Retour au Plein Emploi? Retour au Plein Emploi? Fiche 45 JAMES E. MEADE Dans ce petit livre (Economica, 1995, 88 p.) préfacé par Robert M.Solow (prix Nobel), James E. Meade (prix Nobel) propose des solutions macro-économiques

Plus en détail

L'industrie sucrière. Alp O. Tekelioglu Y. (ed.). Agricultures méditerranéennes : la Turquie

L'industrie sucrière. Alp O. Tekelioglu Y. (ed.). Agricultures méditerranéennes : la Turquie L'industrie sucrière Alp O. in Tekelioglu Y. (ed.). Agricultures méditerranéennes : la Turquie Montpellier : CIHEAM Options Méditerranéennes : Série B. Etudes et Recherches; n. 1 1989 pages 227-232 Article

Plus en détail

MAISON DE LA BEAUCE ACTIVITÉS PÉDAGOGIQUES ENSEIGNEMENT SECONDAIRE ANNÉE SCOLAIRE 2011 /201 2

MAISON DE LA BEAUCE ACTIVITÉS PÉDAGOGIQUES ENSEIGNEMENT SECONDAIRE ANNÉE SCOLAIRE 2011 /201 2 MAISON DE LA BEAUCE ACTIVITÉS PÉDAGOGIQUES ENSEIGNEMENT SECONDAIRE ANNÉE SCOLAIRE 2011 /201 2 LA MAISON DE LA BEAUCE CENTRE D'INTERPRÉTATION ET ESPACE CULTUREL DE LA BEAUCE La Maison de la Beauce, association

Plus en détail

La politique agricole régionale de l Afrique de l Ouest : l ECOWAP

La politique agricole régionale de l Afrique de l Ouest : l ECOWAP La politique agricole régionale de l Afrique de l Ouest : l ECOWAP Faire de l agriculture le levier de l intégration régionale CET «ECOWAP EN BREF» est un document d information sur les enjeux agricoles

Plus en détail

Comment répondre aux besoins alimentaires et préserver les ressources indispensables à l agriculture?

Comment répondre aux besoins alimentaires et préserver les ressources indispensables à l agriculture? Martin Bortzmeyer est chef de bureau au Commissariat Général au développement durable. Le Commissariat est membre de droit du Conseil Economique pour le développement durable (CEDD). Comment répondre aux

Plus en détail

Je commencerai donc par quelques chiffres clés concernant nos relations avec l Afrique.

Je commencerai donc par quelques chiffres clés concernant nos relations avec l Afrique. Mesdames, Messieurs, C est pour moi un grand plaisir de pouvoir présenter aujourd hui la coopération japonaise en Afrique aux différents partenaires qui ont répondu à mon invitation à cette soirée de rencontre.

Plus en détail

Produire à quel prix? Le cas du soja. Septembre 2007

Produire à quel prix? Le cas du soja. Septembre 2007 Produire à quel prix? Le cas du soja Septembre 2007 Le moins que l on puisse dire, c est que la production mondiale de soja a le vent en poupe. Jugez plutôt : en un peu plus de 30 ans, cette production

Plus en détail

Retour à l accumulation primitive et instruments financiers complexes

Retour à l accumulation primitive et instruments financiers complexes 20 Retour à l accumulation primitive et instruments financiers complexes L un des faits marquants de la période qui a commencé dans les années 1980 est l utilisation d instruments extrêmement complexes

Plus en détail

Commerce équitable : Le travail des enfants? Certainement pas! Activités pour les classes de la 4ème à la et 6ème primaire

Commerce équitable : Le travail des enfants? Certainement pas! Activités pour les classes de la 4ème à la et 6ème primaire Commerce équitable : Le travail des enfants? Certainement pas! Activités pour les classes de la 4ème à la et 6ème primaire Introduction Dans cette fiche vous trouverez des pistes d activités pour parler

Plus en détail

Repenser la politique agricole des Etats-Unis:

Repenser la politique agricole des Etats-Unis: Repenser la politique agricole des Etats-Unis: Daryll E. Ray Daniel G. De La Torre Ugarte Kelly J. Tiller Changer la donne pour assurer des revenus aux agriculteurs du monde entier. Agricultural Policy

Plus en détail