Démantèlement des installations nucléaires. Visiatome 14 mars 2013 J-M. DESTREZ CEA/DEN/DADN J.G. NOKHAMZON CEA/DEN/DADN

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Démantèlement des installations nucléaires. Visiatome 14 mars 2013 J-M. DESTREZ CEA/DEN/DADN J.G. NOKHAMZON CEA/DEN/DADN"

Transcription

1 Démantèlement des installatins nucléaires Visiatme 14 mars 2013 J-M. DESTREZ CEA/DEN/DADN J.G. NOKHAMZON CEA/DEN/DADN CEA Séminaire DEN du 26 au 28 juin 2012 PAGE 1

2 SOMMAIRE 1. L A/D au CEA 2. Les déchets 3. La R&D en A/D PAGE 2

3 1. L A/D au CEA Enjeux, bjectifs, stratégie Périmètre Organisatin PAGE 3

4 A&D dans l actualité Cmité Stratégique de la Filière Nucléaire Présidé par A. De Mnteburg et D. Bath Mntbard le 29/01/2013 Annnce de plusieurs mesures de sutien à la filière nucléaire: Fnds de mdernisatin des entreprises nucléaires dté de 133M Renfrcement de la filière du démantèlement «pur répndre aux imprtants besins à venir dans tus les pays cncernés, en s appuyant sur l excellence de ns entreprises en cette matière de haute technlgie» Innver, ntamment en matière de démantèlement

5 A&D ENJEUX, OBJECTIFS Gérer rigureusement l aval du cycle pur démntrer la gestin durable du nucléaire : Démantèlement des INB arrêtées Reprise, cnditinnement et réentrepsage déchets anciens et CU Evacuatin des déchets vers les exutires L bjectif du CEA est de mener à bien, en tute sûreté et dans le strict respect des cûts et des délais, les prgrammes d A&D des INB. prirités : Finir le prgramme d A&D de GRENOBLE, Assainir et démanteler FAR, A Marcule : démanteler UP1 en pririté / Phénix et à l APM. DAM : PIE URE, MAR Célestins/ATM, terminer l assainissement de DIF Les autres prgrammes d A&D sernt menés en prenant sin : De respecter : les dates de fin de chantier impsées par décrets, les bjectifs principaux de sûreté / AS De maîtriser les cûts de surveillance de ces installatins PAGE 5

6 Passé PÉRIMÈTRE A&D AU CEA Présent LHA, ULYSSE, OSIRIS Fntenayaux-Rses STED RM2, Bât. 18 Saclay DIF Bâtiments G, D, ERA APM, G1, PHENIX UP1, Célestins G2G3 UDG URE Valduc Grenble Pierrelatte Cadarache Marcule Bâtiments Pu, U, T2 SILOETTE, MELUSINE SILOE, LAMA, STED INBS PN HARMONIE, RAPSODIE, PHEBUS ATPu, ATUE, STED REALISE EN COURS FUTUR Civil Défense PAGE 6

7 SPECIFICITE A&D DU CEA Grande diversité d installatins : Réacteurs : piscine, neutrns rapides, autres, Accélérateurs et irradiateurs ; Labratires, ateliers et usine du cycle du cmbustible; Installatins de traitement de déchets et d entrepsage Pas d effet de série : cntrairement à EDF u Eurdif Tailles diverses : Réacteur : Ulysse INSTN -> Phénix LAMA -> bat 18 FAR -> APM -> UP1 Installatins de R&D, traçabilité des mdificatins, histrique? Traitement chimique de Cmbustibles irradiés : => niveau de cntaminatin puvant être imprtant : FAR, APM, UP1, Déchets très divers. Sites nucléaires histriques : => FAR, SAC, MAR, GRE, CAD, DIF, VA PAGE 7

8 Un cadre STRATEGIE DU CEA Lis de 2006 Cntexte réglementaire : lis 2006 Lis TSN & «déchets» Décrets, prescriptins des AS Enquêtes publiques, décrets DEM Critères d assainissement pussé Jalns de sûreté avec les AS Le démantèlement immédiat et cmplet d une installatin, recmmandé par les AS, sera mis en œuvre par le CEA chaque fis que cela sera réalisable : maîtrise de la sûreté, diminutin cûts de SENEX, utilisatin persnnel d explitatin,. Certains cas particuliers peuvent justifier d un démantèlement différé : cas de RN à vie curte, recherche d ptimum technic-écnmique, ( RAPSODIE) Etat final : Ttalité substances dangereuses évacuées (ntamment RA) Si impssibilité : déclassement avec servitudes assciées à des pints chauds lcalisés, ICPE nucléaire. Déchets & effluents : minimiser, ptimiser la catégrisatin (TFA-FA-FAVL-MAVL, HAVL), évacuer en ligne Recherche d ptimisatin technic-écnmique Servitudes publiques u industrielles PAGE 8

9 Les prgrammes DEN/DADN PAGE 9

10 ENJEUX DE LA DEN Directin Assainissement Démantèlement Nucléaires A&D Marcule A&D FAR-SAC A&D CAD-GRE Gestin déchets Déchets T2 Dem ITER Transprts-Exutires Installatins Energie Nucléaire Participer au dévelppement du nucléaire du futur Sutenir le nucléaire actuel (industriels) Assainissement-Démantèlement Assainir et démanteler les installatins nucléaires en fin de vie Gérer les déchets du CEA Valrisatin Prpulsin nucléaire, applicatins industrielles du nucléaire, matériaux pur la fusin, explitatin d installatins (Réacteur Orphée, Labratires.) Frmatin dans le dmaine nucléaire PAGE 10

11 A&D : MAD ET DEM Evacuatin CU Phénix MAD (Mise à l Arrêt Définitif) & DEMantèlement DEM Disslveur UP1 1. Retrait matières et cmbustibles issues de l explitatin 2. Opératins préparatires au DEM, aménagements Référentiel de sûreté d explitatin 3. Rédactin du dssier de DEM, Enquête publique 4. Opératins de démantèlement Prcédé : BàG, Chaines blindées, Disslveurs, cuves de réacteur, Réseaux et utilités actifs, Autrisatin DSND ASN décret Référentiel de sûreté de DEM 5. Assainissement des structures Ecrutage, démlitin partielle, 6. Evacuatin des déchets 7. Cntrôles radilgiques finaux 8. Dssier de Déclassement DEM LAMA Déclassement INB ASN PAGE 11 Déclasst. mélusine

12 A&D du CEA GRENOBLE Périmètre : 6 INB 3 Réacteurs, 1 Labratire, Traitement de déchets et effluents : 2 INB Prgramme priritaire du CEA ( ) Rérientatin stratégique des centres CEA en 2001, Objectif COP Etat / CEA tenu : fin DEM en 2012 (échéance initiale : 2015) 2 Réacteurs déclassés. Actins cmplémentaires d assainissement pussé à mener pur le déclassement de 4 INB en 2014 Budget glbal : ~ 300 M, Première grande pératin industrielle d A&D à l échelle d un site qui se termine. Retur d expérience : Maintenir les cmpétences et les capitaliser, Nmbreux aléas inhérents à cette activité, SILOE Déchets Silette Réacteur Mélusine déclassé Charges fixes imprtantes => maitrise du planning : anticipatin, réactivité Imprtance des aspects sûreté et des relatins avec l ASN, Des quantités très imprtantes de déchets à gérer en liaisn avec l ANDRA, Infrmatin régulière en lcal (persnnel, CLI, médias) Mélusine PAGE 12

13 A&D FAR PÉRIMÈTRE - OBJECTIFS INB 166 «Supprts» STED en explitatin : Bâtiments 10, 50, 53, 54, 58, 91, Bât. 18 : Ancien lab. de radichimie - prductin de transuraniens ( ) 18 Bât : Ancien lab. radi métallurgie RM2 ( ) INB 165 «Prcédés» Décrets 2006 : DEM INB 165 prcédés < mi 2017, INB166 supprt : < mi Stratégie du CEA : Dénucléariser et assainir le site au plus tôt (centre urbain, surfaces pur DSV). Tenir échéances décrets pur parties INB ù cela est faisable. Prlngatin décrets RM2 : Travaux préparatires terminés, Lancement DEM en 2012 DEM bat 18 3 CB en 2011, plus de 10 chantiers en curs PAGE 13

14 CHANTIER PETRUS Rappel : Vue en cupe : Vue 3D: Brkks PAGE 14

15 MARCOULE Prgramme UP1: 6 prjets : DEM Dégainage DEM Usines DEM Vitrificatin AVM DEM SPF RCD Bitumes + RCD Hrs bitumes DEM Ateliers supprt Stratégie Réaliser les pératins de DEM le plus tôt pssible Améliratin de la sûreté (diminutin du terme surce mbilisable) Baisser les charges de SENEX Evacuer les déchets FAMA & TFA sans délai vers les exutires existants Evacuer les déchets MA & HAVL le plus tard pssible en : Se calant sur les jalns des stckages ANDRA (spécificatins uverture) Respectant les exigences de la li et les engagements DSND Autres prgrammes: Centrale Phénix et gestin des cmbustibles APM Réacteur G1 5 NOVEMBRE 2012 PAGE 15

16 A&D SACLAY : PÉRIMÈTRE - OBJECTIFS LHA ( ) : Décret du : Déclassement de L INB 49 en labratires -> 2 u 3 ICPE radiactives INB 35 (STEL) : Décret du 8 janvier 2004 Bt 387 : Assainissement du prcédé bitumage < Bt 393 : Evacuatin ttalité effluents entrepsés < Assainissement avant INB 72 (STED) : GP de février 2009 : en 2017 : Arrêt prise en charge déchets, MAD & engagement DEM Mise à l'arrêt définitif puis DEM de l INB 40 (OSIRIS) prévue à partir de 2016 PAGE 16

17 Démantèlement INB de CADARACHE ATUE ( ) : Décret du 8 février 2006 nuveau dssier de DEM en curs avec EP CFCa (Cryt t ) : Dssier DEM crytraitement transmis 2009 DEM en curs. RAPSODIE : RS DEM (2009) jugé nn recevable Evacuatin déchets sdés avant fin 2013 Phébus : Dssier de DEM en 2015 STED : rénvatin STD et DEM STEL INB 56 : RS DEM en 2015, Décret en 2018 PAGE 17

18 2. DECHETS NUCLEAIRES Caractériser Traiter, cnditinner, expédier Gérer les flux PAGE 18

19 Les Filières de déchets VIE COURTE (VC) < 30 ans VIE LONGUE (VL) > 30 ans Très Faible Activité (TFA) Déchets TFA Centre de stckage TFA de Mrvilliers Faible Activité (FA) Myenne Activité (MA) Déchets FMA type A Centre de stckage FMA de l Aube Déchets tritiés Entrepsage Déchets Graphite SCI Déchets Radifères SCR déchets type B Stckage prfnd Haute Activité (HA) déchets type C Stckage prfnd Filières OPERATIONNELLES Déchets évacuables en stckage de Surface Filières à l ÉTUDE Déchets nn évacuables ( li du 28 juin 2006)

20 CENTRES DE STOCKAGES DE DECHETS TFA «Mrvilliers» FMA Centre de l Aube» FAVL 2021? HAMAVL CIGEO 2025

21 Des vlumes de déchets générés très imprtants Déchets CEA (FAMA-VC+ FAVL+ MAVL+ HA) ASS&DEM (FDD) UP1 : m 3 (60%) R&D : 5734 m 3 (3%) ASS&DEM (FDC): m 3 (37%) DEM GRE Silé L essentiel des déchets est généré par les prgrammes d A&D Les cût liés aux déchets représentent ~ 30% du cût des prjets d A&D Quantités de TFA livrées au CSTFA Alvéle CSTFA

22 3. Recherche et Dévelppement en A/D PAGE 22

23 R&D POUR LES PROGRAMMES d A&D Musse Mg UP1 Aspilaser Objectifs : Diminuer les délais, cûts et déchets Amélirer la sûreté Axes de dévelppement : 1. Evaluatin état radilgique installatins & sls 2. Réalisatin d pératins en milieu hstile 3. Décntaminatin structures et sls 4. Traitement de déchets et effluents 5. Caractérisatin des déchets Partenariats et cntrats avec entreprises (licences) Rbt Maestr Financement CEA + + : ~ 10M /an, 50 persnnes. => Valriser la R&D & l expérience du CEA auprès des industriels => Financer de la R&D, Réslutin mutualisable de pbs, Ryalties Mesure nucléaire PAGE 23 Chantier virtuel Narvés

24 1. Evaluatin de l état radilgique des installatins en A&D et des sls R&D sur l évaluatin de l état radilgique initial, en curs et final des installatins nucléaires et des sls pllués Cartgraphie installatins et sls, lcalisatin pints chauds, identificatin radiéléments, estimatin activité, Gains attendus : Maîtriser les aléas, les plannings et les cûts, Optimiser les prises d échantillns. Diminuer la dsimétrie en amnt des pératins d A&D Dévelppements : Mesure ND gamma (cntaminatin bétns), Alpha Caméra : Pu dans les B à G LIBS : mesure in situ de la cntaminatin, Méthde géstatistique pur ptimiser les mesures et limiter l échantillnnage PAGE 24

25 R&D sur la rbtique, décupe de frtes épaisseurs, simulatin, (APM, Pétrus, UP1 Disslveurs MAR 200, SPF AVM, Phénix, ) Rbtisatin, décupe frtes épaisseurs, chantier virtuel,. Gains attendus : Répnse technique à des prblème spécifiques, Etude de scénaris, préparatin de chantiers, Prductivité, maîtrise des aléas, plannings et cûts, Maîtrise dsimétrie, diminutin déchets (décupe), Valrisatin. Dévelppements : Bras télépéré MAESTRO mnté sur prteur Décupe laser : pièces de frte épaisseur, sus H 2 O Simulatin 3D et réalité virtuelle. 2. Réalisatin d pératins en milieu hstile Rbt Maestr Chantier virtuel Narvés PAGE 25

26 3. Décntaminatin des structures et des sls R&D sur la décntaminatin des surfaces, structures, sls Gains attendus : Prductivité, maîtrise des aléas, plannings et cûts, Diminutin et décatégrisatin des déchets Valrisatin. Dévelppements : Décntaminatin de surfaces et structures par: Laser (ASPILASER) Aspilaser Qualif. Atue (Astriane) Électrdécntaminatin Musses, gels, Décntaminatin des sls ISAI (fevdi) PAGE 26

27 4. Traitement et cnditinnement des déchets et effluents R&D sur le traitement des déchets & effluents spécifiques issus des prgrammes d A&D et de RCD et la caractérisatin des déchets Gains attendus : Définitin d une filière, Maîtrise des aléas, plannings et cûts, Dévelppements : Caractérisatin de déchets (gamma, neutrn,..) Traitement cnditinnement de déchets : Mg des fsses dégainage d UP1 : => Blcage par un liant (Géplymère) Autres déchets (bues, pulvérulents, ) => Dévt. de frmulatins cimentaires Na et déchets sdés (Phénix, Rapsdie,..) => Dévt. de prcédés Mg UP1 Traitement d effluents spécifiques anciens: Liquides Organiques FAR & SAC HA4 : => Lavage / Evapratin / Oxydatin Hydr Thermale (DELOS) Liquides Organ Halgénés (SAC) : Incinératin par trche Plasma (IDOHL) PAGE 27

28 5. Caractérisatin des déchets et des clis R&D pur la caractérisatin des déchets issus des prgrammes d A&D Gains attendus : Catégrisatin déchets, maîtrise de la prductin Standardisatin des systèmes d acquisitin Gestin des flux (Système d Infrmatin) Dévelppements ( et améliratin de l existant ): Analyses nn destructives: Imagerie γ et α Spectrmétrie γ => Algrithmes de dépuillement (Istpie γ des Actinides IGA) => Mesure des hauts flux γ (nuveaux détecteurs) => Spectrmétrie γ à hautes énergies Mesures neutrniques passives (Matière Nucléaire) Mesures interrgatives => INA, IPA => Technique de la Particule Assciée ( clis MAVL) Analyses destructives : Analyse des émetteurs béta à vie lngue Miniaturisatin des techniques analytiques Installatin SAPHIR (IPA) PAGE 28

29 CONCLUSION Le marché de l A/D en dévelppement Réacteurs Lab et usines du cycle Prgrammes d A&D au CEA Des prgrammes tus différents et nmbreux Des prirités claires liées aux cntraintes budgétaires et humaines Une expérience à l échelle d un site réussie: Grenble Déchets Challenge majeur sur les chantiers d A/D R&D Gains en sûreté,en déchets et en cûts Avantage cncurrentiel PAGE 29

30 Organisatin CEA maître d uvrage & pilte pératinnel (~ 150 persnnes) CEA explitant nucléaire Assistance techniques, études & Maîtrise d œuvre : Ingénieries Réalisatin pératins d A&D : assainisseurs, rbticiens, sûreté, Cmmissin d acceptatin des entreprises en assainissement radiactif MOA : DEN DADN & DAM DME DOB CP Piltage stratégique des prgrammes Directin de centre (explitant nucléaire) CP u CA Assist. Assistances Techniques Lt A Lt i Métiers Piltage Opératinnel : MAR DPAD & DIF DPII Explitant INB MOEs Industriels 18/03/2013 Entreprises de Réalisatin PAGE 30

31 Merci de vtre attentin Des questins? Séminaire DEN du 26 au 28 juin 2012 PAGE 31

LE DÉMANTÈLEMENT DES INSTALLATIONS NUCLÉAIRES AU CEA

LE DÉMANTÈLEMENT DES INSTALLATIONS NUCLÉAIRES AU CEA LE DÉMANTÈLEMENT DES INSTALLATIONS NUCLÉAIRES AU CEA Sommaire L A&D au CEA : périmètre, enjeux, stratégie, organisation et financement Focus sur le programme d A&D de Grenoble Rex du CEA La R&D pour les

Plus en détail

FICHE DE POSTE Fonction : Chef de Division Ressources Humaines FONCTION : CHEF DE DIVISION RESSOURCES HUMAINES

FICHE DE POSTE Fonction : Chef de Division Ressources Humaines FONCTION : CHEF DE DIVISION RESSOURCES HUMAINES Fnctin : Chef de Divisin Ressurces Humaines Versin : FONCTION : CHEF DE DIVISION RESSOURCES HUMAINES DÉPARTEMENT : Département Ressurces DIVISION : Divisin Ressurces Humaines SERVICE : / RESPONSABLE HIÉRARCHIQUE

Plus en détail

Marché public de prestations intellectuelles ETUDE PRELIMINAIRE DANS LE CADRE DE LA CONSTRUCTION D UNE DECHETERIE A PLAISANCE DU TOUCH (31)

Marché public de prestations intellectuelles ETUDE PRELIMINAIRE DANS LE CADRE DE LA CONSTRUCTION D UNE DECHETERIE A PLAISANCE DU TOUCH (31) Syndicat Mixte DECOSET 6 bis avenue des Pyrénées BP 39 31242 L Unin Cedex Tel : 05.62.89.03.41 Fax : 05.62.89.03.40 Curriel : cntact@decset.fr Marché public de prestatins intellectuelles ETUDE PRELIMINAIRE

Plus en détail

INC Retraite 6 mai 2015. Actualités des Missions Réseau Déléguées

INC Retraite 6 mai 2015. Actualités des Missions Réseau Déléguées INC Retraite 6 mai 2015 Actualités des Missins Réseau Déléguées Enjeux: Les missins réseau déléguées : un nuveau levier pur ptimiser Amélirer la maîtrise des acticités Maintenir la cntinuité de service,

Plus en détail

TSTT - ACC FICHE 2 : LES METIERS COMMERCIAUX

TSTT - ACC FICHE 2 : LES METIERS COMMERCIAUX TSTT - ACC FICHE 2 : LES METIERS COMMERCIAUX 1. LA STRUCTURE DE LA FONCTION COMMERCIALE Pur satisfaire au mieux le cnsmmateur, il faut une fnctin cmmerciale bien structurée. 1.1 EXEMPLE En général plusieurs

Plus en détail

CRiP Assises ITIL et Gouvernance. Le 26 février 2013 Pavillon Dauphine, Paris

CRiP Assises ITIL et Gouvernance. Le 26 février 2013 Pavillon Dauphine, Paris CRiP Assises ITIL et Guvernance Le 26 février 2013 Pavilln Dauphine, Paris CRiP Assises ITIL et Guvernance SYSTALIANS est un GIE infrmatique qui répnd spécifiquement aux besins des systèmes d infrmatin

Plus en détail

FICHE DE POSTE Fonction : Chef de Division Contrôle des opérations Financières FONCTION : CHEF DE DIVISION CONTRÔLE DES OPÉRATIONS FINANCIÈRES

FICHE DE POSTE Fonction : Chef de Division Contrôle des opérations Financières FONCTION : CHEF DE DIVISION CONTRÔLE DES OPÉRATIONS FINANCIÈRES Fnctin : Chef de Divisin Cntrôle des pératins Financières Versin : 3 Nvembre 2014 FONCTION : CHEF DE DIVISION CONTRÔLE DES OPÉRATIONS FINANCIÈRES DÉPARTEMENT : Département Opérateurs DIVISION : Divisin

Plus en détail

Déconstruction - démantèlement Généralités et stratégies

Déconstruction - démantèlement Généralités et stratégies Déconstruction - démantèlement Généralités et stratégies M. TACHON CEA/DEN/DPAD/SECAD 1 Nomenclature INB : Installation Nucléaire de Base ICPE : Installation Classée pour la Protection de l Environnement

Plus en détail

ORGANISATION POUR LA MISE EN PLACE D UN SIG Exemple de la ville de Nanterre Service informatique ou service technique?

ORGANISATION POUR LA MISE EN PLACE D UN SIG Exemple de la ville de Nanterre Service informatique ou service technique? ORGANISATION POUR LA MISE EN PLACE D UN SIG Exemple de la ville de Nanterre Service infrmatique u service technique? Lrs de la mise en place d un système d infrmatin gégraphique, une questin se pse suvent

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES I. ELEMENTS DE CONTEXTE GENERAUX

CAHIER DES CHARGES I. ELEMENTS DE CONTEXTE GENERAUX CAHIER DES CHARGES OBJET : PRESTATION DE CONSEIL EN ASSISTANCE A MAITRISE D OUVRAGE DANS LE CADRE DE LA RECONFIGURATION DE LA PHARMACIE A USAGE INTERIEUR DE L HOPITAL FOCH I. ELEMENTS DE CONTEXTE GENERAUX

Plus en détail

DCC/DMP : exemple de la valeur ajoutée du DMP pour un exercice en réseau

DCC/DMP : exemple de la valeur ajoutée du DMP pour un exercice en réseau DCC/DMP : exemple de la valeur ajutée du DMP pur un exercice en réseau ASIP Santé Jurnée Natinal des Industriels 23 nvembre 2010 Un parcurs de sins vaste et étendu De multiples dcuments papier et/u dématérialisé

Plus en détail

LA FONCTION ET SON CONTEXTE

LA FONCTION ET SON CONTEXTE Prfil de fnctin : Analyste-prgrammeur LA FONCTION ET SON CONTEXTE Intitulé de la fnctin Analyste-prgrammeur Grade : analyste-prgrammeur Rang : 100/4i Département auquel se rattache la fnctin : Dévelppement

Plus en détail

Aucune distinction entre un logiciel développé et en maintenance par GEOBOX SA et un logiciel uniquement revendu par GEOBOX SA.

Aucune distinction entre un logiciel développé et en maintenance par GEOBOX SA et un logiciel uniquement revendu par GEOBOX SA. Winterthur, le 1.1.2010 Cnditins générales GEOBOX SA Technpark Winterthur Jägerstrasse 2 8406 Winterthur 1 Objet du cntrat GEOBOX SA furnit des prestatins à ses clients dans le but d assurer, autant pur

Plus en détail

FORMATIONS A LA MAITRISE DE L ENERGIE

FORMATIONS A LA MAITRISE DE L ENERGIE FORMATIONS A LA MAITRISE DE L ENERGIE Frmatin «Référent Energie» PACK 1 : «Efficacité énergétique liée au prcess» PACK 2 : «Efficacité énergétique liée au bâti» 4 Jurs 3 Jurs 3 Jurs PACK 3 : «Efficacité

Plus en détail

Termes de Référence Consultant Intégré CDS SA

Termes de Référence Consultant Intégré CDS SA Termes de Référence Cnsultant Intégré CDS SA Date de Démarrage: 1 Septembre 2013 Durée: 3 mis avec une pssible extensin à 6 mis maximum Objectif : L bjectif du recrutement du Cnsultant intégré est de sutenir

Plus en détail

Cabinet Consultant Jean-Claude VICTOR

Cabinet Consultant Jean-Claude VICTOR Internatinal Cabinet Cnsultant Jean-Claude VICTOR Outils d apprpriatin pur la mise en œuvre d un système de management intégré à l aide des référentiels ( Nrmes ISO9001 :2000 et ISO14001 :2004, du référentiel

Plus en détail

DEMANDE D INFORMATION

DEMANDE D INFORMATION Dcument Réf. : RFI_REFAB_20091230_v0.2.dc Demande d infrmatin SPAI Page 1/10 DEMANDE D INFORMATION SOMMAIRE 1. OBJET DE LA DEMANDE D INFORMATION... 3 2. PÉRIMÈTRE DE L INFORMATION... 3 2.1. CONTEXTE GÉNÉRAL...

Plus en détail

Consultant, PMP Associé gérant de Ruby Consulting philippe.gallet@rubyconsulting.fr +33 (0)6 09 53 53 56. http://www.linkedin.com/in/philippegallet

Consultant, PMP Associé gérant de Ruby Consulting philippe.gallet@rubyconsulting.fr +33 (0)6 09 53 53 56. http://www.linkedin.com/in/philippegallet Philippe GALLET Cnsultant, PMP Asscié gérant de Ruby Cnsulting philippe.gallet@rubycnsulting.fr +33 (0)6 09 53 53 56 AGILITY IN IT PROJECTS AND GOVERNANCE http://www.linkedin.cm/in/philippegallet Ruby

Plus en détail

ITIL V3. Exploitation des services : La gestion des événements

ITIL V3. Exploitation des services : La gestion des événements ITIL V3 Explitatin des services : La gestin des événements Créatin : janvier 2008 Mise à jur : aût 2009 A prps A prps du dcument Ce dcument de référence sur le référentiel ITIL V3 a été réalisé en se basant

Plus en détail

IDENTIFICATION DU POSTE. N de l emploi : Contractuel. Intitulé du poste : Chargé de mission FC

IDENTIFICATION DU POSTE. N de l emploi : Contractuel. Intitulé du poste : Chargé de mission FC DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES 34, Avenue Carnt - B.P. 185-63006 CLERMONT-FERRAND CEDEX 1 FICHE DE POSTE IDENTIFICATION DU POSTE N de l empli : Cntractuel Intitulé du pste : Chargé de missin FC FILIERE

Plus en détail

MARCHE DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES. Marché n 2011-002 CAHIER DES CHARGES

MARCHE DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES. Marché n 2011-002 CAHIER DES CHARGES MARCHE DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES Marché n 2011-002 CAHIER DES CHARGES Midi-Pyrénées Innvatin Agence réginale de l innvatin 31685 Tuluse Cedex Objet de la cnsultatin : Accmpagnement dans l élabratin

Plus en détail

DEMANDE D INFORMATION RFI (Request For Information)

DEMANDE D INFORMATION RFI (Request For Information) DOD-CENTER RFI Demande d infrmatin ESOP Réf. : RFI_ESOP_DemandeInfrmatin.dcx Page 1/6 DEMANDE D INFORMATION RFI (Request Fr Infrmatin) RFI20120001 SOMMAIRE 1. OBJET DE LA DEMANDE D INFORMATION... 3 1.1.

Plus en détail

Développement Sans Frontières

Développement Sans Frontières Dévelppement Sans Frntières Favriser les Initiatives de Slidarité internatinale Assciatin li 1901 recnnue d intérêt général Cncept qui prévit la cntributin tripartite entre : le salarié de l'entreprise

Plus en détail

APPEL D OFFRES PRESTATION INTEGRATION FINANCEMENT DSI 2014 163 PAP DOCUMENT DE CONSULTATION 04 JUILLET 2014

APPEL D OFFRES PRESTATION INTEGRATION FINANCEMENT DSI 2014 163 PAP DOCUMENT DE CONSULTATION 04 JUILLET 2014 DOCUMENT DE CONSULTATION 04 JUILLET 2014 APPEL D OFFRES PRESTATION INTEGRATION FINANCEMENT DSI 2014 163 PAP Bpifrance PRESTATION INTEGRATION FINANCEMENT 1 TYPE DE PROCEDURE Marché privé, passé en appel

Plus en détail

Compte rendu groupes de travail sur émergence des questions évaluatives (Atelier qualification collective 1)

Compte rendu groupes de travail sur émergence des questions évaluatives (Atelier qualification collective 1) Cmpte rendu grupes de travail sur émergence des questins évaluatives (Atelier qualificatin cllective 1) Objectifs : Identificatin des questins évaluatives (tris au maximum) et les myens qui divent être

Plus en détail

Programme de surveillance : Développement professionnel Document explicatif

Programme de surveillance : Développement professionnel Document explicatif Prgramme de surveillance : Dévelppement prfessinnel Dcument explicatif DÉVELOPPEMENT PROFESSIONNEL Questinnaire d aut-inspectin«(qai) Plan d atteinte des standards (PAS) Plan de prise en charge du patient

Plus en détail

MINISTERE DE L EDUCATION. Institut National des Sciences de l Education

MINISTERE DE L EDUCATION. Institut National des Sciences de l Education 1 MINISTERE DE L EDUCATION Institut Natinal des Sciences de l Educatin Prjet de cpératin relatif au dévelppement des stratégies visant à réduire le taux d échecs et d abandns dans l enseignement de base

Plus en détail

Guide des MOOC à l UL

Guide des MOOC à l UL Guide des MOOC à l UL Infrmatins pur les enseignants Page SOMMAIRE Qu est-ce qu un MOOC? Quelle différence entre un MOOC et un curs en ligne? Sur quelle platefrme héberger sn MOOC? J ai un prjet de MOOC

Plus en détail

Ministère des Affaires Sociales et de la Santé

Ministère des Affaires Sociales et de la Santé Ministère des Affaires Sciales et de la Santé Directin Générale de l Offre de Sins Sus-directin du piltage de la perfrmance des acteurs de l ffre de sins Bureau de l efficience des établissements de santé

Plus en détail

Informations financières

Informations financières Infrmatins financières Prgramme d entreprise 2012-2014 Rueil-Malmaisn (France), le 22 février 2012 tient aujurd hui une cnférence avec les investisseurs financiers à Paris, au curs de laquelle, Jean-Pascal

Plus en détail

COMMUNE DE SAINT ANDRE DE LA MARCHE. Mise à jour du Schéma Directeur des Eaux Usées et intégration du volet eaux pluviales

COMMUNE DE SAINT ANDRE DE LA MARCHE. Mise à jour du Schéma Directeur des Eaux Usées et intégration du volet eaux pluviales COMMUNE DE SAINT ANDRE DE LA MARCHE DEPARTEMENT DU MAINE ET LOIRE (49) Mise à jur du Schéma Directeur des Eaux Usées et intégratin du vlet eaux pluviales Dssier de cnsultatin des bureaux d études Cahier

Plus en détail

Document d information

Document d information Dcument d infrmatin Dépôt du rapprt du Bureau du vérificateur général sur la vérificatin de gestin de l Administratin de la Chambre Au sujet de la vérificatin Prtée La vérificatin avait pur but d examiner

Plus en détail

REPONSES AUX DEMANDES DE RENSEIGNEMENTS COMPLEMENTAIRES

REPONSES AUX DEMANDES DE RENSEIGNEMENTS COMPLEMENTAIRES REPONSES AUX DEMANDES DE RENSEIGNEMENTS COMPLEMENTAIRES ET MODIFICATIONS DE DETAIL AU DOSSIER DE CONSULTATION Objet de la cnsultatin : Accmpagnement au mntage des dssiers Crédit Impôt Recherche RAPPEL

Plus en détail

La Conduite de Projet Informatique

La Conduite de Projet Informatique La Cnduite de Prjet Infrmatique La Ntin de Prjet Un prjet est un prcessus unique qui cnsiste en un ensemble d activités qui snt crdnnées, maitrisées, qui cmprte une date de début et de fin. Le prjet est

Plus en détail

Business & High Technology

Business & High Technology UNIVERSITE DE TUNIS INSTITUT SUPERIEUR DE GESTION DE TUNIS Département : Infrmatique Business & High Technlgy Chapitre 7 : Supply Chain Management (SCM) Smmaire Intrductin... 1 Finalités de SCM... 1 Les

Plus en détail

ALTERNANCE CHARGE(E) DES SERVICES GENERAUX ET LOGISTIQUE HUMANITAIRE

ALTERNANCE CHARGE(E) DES SERVICES GENERAUX ET LOGISTIQUE HUMANITAIRE ALTERNANCE CHARGE(E) DES SERVICES GENERAUX ET LOGISTIQUE HUMANITAIRE Une frmatin au métier de Lgisticien de Santé 2014/2015 PRESENTATION DE L INSTITUT ET DE LA FORMATION L ALTERNANCE COTE RESSOURCES HUMAINES

Plus en détail

COMMUNIQUE DE LANCEMENT. Sage 100 Trésorerie

COMMUNIQUE DE LANCEMENT. Sage 100 Trésorerie COMMUNIQUE DE LANCEMENT Sage 100 Trésrerie Sage 100 Trésrerie Ce qu il faut retenir Sage présente Sage 100 Trésrerie, sn nuveau mdule de gestin de trésrerie dispnible à la vente à partir du 15 janvier

Plus en détail

Guide pour la rédaction d une Spécification Technique de Besoin (STB)

Guide pour la rédaction d une Spécification Technique de Besoin (STB) Manuel Guide pur la rédactin d une Spécificatin Technique de Besin SP2_MA _ Date créatin : 23/09/08 Page 1 sur 8 Guide pur la rédactin d une Spécificatin Technique de Besin (STB) Ce dcument est un guide

Plus en détail

REFERENTIEL DE LA QUALIFICATION VALIDEE

REFERENTIEL DE LA QUALIFICATION VALIDEE COMMISSION PARITAIRE NATIONALE DE L'EMPLOI DE LA METALLURGIE Qualificatin : MQ 96 09 69 0142 (Cette fiche annule et remplace à cmpter Du 08/11//2012 la précédente fiche d identité) REFERENTIEL DE LA QUALIFICATION

Plus en détail

Objectif de la formation. Public visé. Modalités d inscription

Objectif de la formation. Public visé. Modalités d inscription Cursus Spa Manager Prgramme pédaggique Saisn 2012 Objectif de la frmatin Dans un cntexte de pleine crissance, les entreprises du secteur du bien être snt à la recherche d un persnnel hautement qualifié,

Plus en détail

30 minutes. Business intelligence 07/05/2015. Maîtrisez votre futur en analysant vos données avec la Business Intelligence

30 minutes. Business intelligence 07/05/2015. Maîtrisez votre futur en analysant vos données avec la Business Intelligence 07/05/2015 Business intelligence Maîtrisez vtre futur en analysant vs dnnées avec la Business Intelligence 30 minutes POUR Sensibiliser Démystifier Démntrer Démarrer Références Questins 1 Vs attentes SONT

Plus en détail

Plans d action et contrôles supplémentaires engagés depuis le début de l'année 2008 dans la banque de financement et d investissement

Plans d action et contrôles supplémentaires engagés depuis le début de l'année 2008 dans la banque de financement et d investissement Plans d actin et cntrôles supplémentaires engagés depuis le début de l'année 2008 dans la banque de financement et d investissement Dès la décuverte de la fraude en janvier 2008, Sciété Générale a immédiatement

Plus en détail

FOCUS : LES SYSTÈMES D INFORMATION

FOCUS : LES SYSTÈMES D INFORMATION Une autre apprche pur un enjeu stratégique Les systèmes d infrmatin, qui innervent l entreprise et qui impactent de manière sensible sn fnctinnement, cnstituent encre suvent un dmaine «réservé aux experts»,

Plus en détail

MSc avec projet supervisé en marketing. Lignes directrices à l intention des étudiants et professeurs

MSc avec projet supervisé en marketing. Lignes directrices à l intention des étudiants et professeurs MSc avec prjet supervisé en marketing Lignes directrices à l intentin des étudiants et prfesseurs Le prjet supervisé Avec mémire u avec prjet supervisé, la M. Sc. en gestin mène, au chix de chacun, à des

Plus en détail

Parc urs. Séminaire d accueil (0,5 jour) Gestion des organisations. Management et communication. Gestion de production. Amélioration continue QSE

Parc urs. Séminaire d accueil (0,5 jour) Gestion des organisations. Management et communication. Gestion de production. Amélioration continue QSE MANAGER INTERMEDIAIRE GESTION DE PROJET GESTION DES ORGANISATIONS RH ET DROIT SOCIAL QSE MANAGEMENT ET COMMUNICATION AMELIORATION CONTINUE GESTION DE PRODUCTION Séminaire d accueil (0,5 jur) Gestin des

Plus en détail

Coefficient 4. L ACRC est validé par le contrôle des compétences suivantes :

Coefficient 4. L ACRC est validé par le contrôle des compétences suivantes : BTS MUC CCF Finalités et bjectifs E5 ANALYSE ET CONDUITE DE LA RELATION COMMERCIALE Cefficient 4 Cette épreuve permet d évaluer les aptitudes du candidat à prendre en respnsabilité des activités curantes

Plus en détail

territoire où les EC sont où les EC sont «sous représentés» Dont nb adhérents +10 1440 517 44

territoire où les EC sont où les EC sont «sous représentés» Dont nb adhérents +10 1440 517 44 Assistance à maitrise d uvrage (AMO) du «Prjet expérimental de sécurisatin des parcurs prfessinnels pur les métiers de la cmptabilité» Cahier des charges PRESENTATION DU PROJET Le cntexte du prjet Le prjet

Plus en détail

COMMENT OPTIMISER LA CONTRIBUTION DES PETITS ENTREPRENEURS PRIVÉS POUR AMÉLIORER L ACCÈS À L ASSAINISSEMENT DANS LES VILLES DES PAYS EN DÉVELOPPEMENT

COMMENT OPTIMISER LA CONTRIBUTION DES PETITS ENTREPRENEURS PRIVÉS POUR AMÉLIORER L ACCÈS À L ASSAINISSEMENT DANS LES VILLES DES PAYS EN DÉVELOPPEMENT COMMENT OPTIMISER LA CONTRIBUTION DES PETITS ENTREPRENEURS PRIVÉS POUR AMÉLIORER L ACCÈS À L ASSAINISSEMENT DANS LES VILLES DES PAYS EN DÉVELOPPEMENT 1 au 3 février 2012 Tchnda Tetuehaki Chargé des bues

Plus en détail

Actions d insertion 2012/2013

Actions d insertion 2012/2013 Cmmissin Eurpéenne Fnds Scial Eurpéen Actins d insertin 2012/2013 Le Département de Seine-Maritime suhaite sutenir les actins d insertin sciale et prfessinnelle en faveur des bénéficiaires du RSA dmiciliés

Plus en détail

Le dispositif de qualification OPQIBI pour les audits énergétiques (réglementaires)

Le dispositif de qualification OPQIBI pour les audits énergétiques (réglementaires) Le dispsitif de qualificatin OPQIBI pur les audits énergétiques (réglementaires) (01/12/14) 1. Rappel du cntexte réglementaire Depuis le 1 er juillet 2014, cnfrmément à la Li n 2013-619 du 16 juillet 2013

Plus en détail

2. L application territoriale de ce principe de neutralité carbone

2. L application territoriale de ce principe de neutralité carbone PREMIER MINISTRE MINISTERE DE L ECOLOGIE, DE L ENERGIE, DU DEVELOPPEMENT DURABLE ET DE L AMENAGEMENT DU TERRITOIRE SECRETARIAT D ETAT A L AMENAGEMENT DU TERRITOIRE DÉLÉGATION INTERMINISTÉRIELLE À L AMÉNAGEMENT

Plus en détail

Atelier : la maitrise des charges de chauffage

Atelier : la maitrise des charges de chauffage Atelier : la maitrise des charges de chauffage Thibaut Debeauvais, chargé de prjets «eau, énergie et rénvatin», ARC 19/10/2015 1 L Assciatin des Respnsables de Cprpriété 14 000 cprpriétés adhérentes Une

Plus en détail

L UTILISATION DE STANDARDS DE DONNEES DANS LE SECTEUR DE L ASSURANCE BELGE INTRODUCTION

L UTILISATION DE STANDARDS DE DONNEES DANS LE SECTEUR DE L ASSURANCE BELGE INTRODUCTION Cntenu 1. Origine... 2 2. Apprche... 2 3. Dmaine... 2 4. Pints de départ... 3 4.1. Cnventin sectrielle... 3 4.2. De Service Level Agreement vers Cnventin... 3 4.3. Seln le mdèle «cnsensus»... 3 4.4. Basées

Plus en détail

Pour l étude d un logiciel documentaire : o Mener une réflexion technique sur les ressources d un logiciel documentaire : Caractériser le logiciel

Pour l étude d un logiciel documentaire : o Mener une réflexion technique sur les ressources d un logiciel documentaire : Caractériser le logiciel IDENTIFICATION Intitulé de l Unité de frmatin : Biblithécaire - Frmatin Niveau d études : C & D technique et prfessinnelle Intitulé du curs : Infrmatique Réseaux Gestin Nmbre de crédits ECTS : dcumentaire

Plus en détail

Les solutions de paie et de gestion du personnel : du logiciel à l extermalisation

Les solutions de paie et de gestion du personnel : du logiciel à l extermalisation Les slutins de paie et de gestin du persnnel : du lgiciel à l extermalisatin Smmaire La gestin des ressurces humaines pur les PME 1. Intrductin 2. Le lgiciel 3. La paie manuelle 4. L expert cmptable 5.

Plus en détail

PHASE 1 : choix et définition du sujet du TM.

PHASE 1 : choix et définition du sujet du TM. PHASE 1 : chix et définitin du sujet du TM. Le chix du sujet est une partie imprtante du TM. Ce chix se fait durant la 1 ère phase. La prblématique du thème cncerne le rapprt entre la chimie et la vie

Plus en détail

DSP compétences professionnelles région NPC Groupe de travail n 1

DSP compétences professionnelles région NPC Groupe de travail n 1 DSP cmpétences prfessinnelles régin NPC Grupe de travail n 1 Identificatin des mdalités de mise en œuvre pératinnelle par les pérateurs futurs délégataires Questin : Eléments de répnse Exemples : 2 Faciliter

Plus en détail

APPEL A PROJETS 2014. Modèles de tumeurs spontanées chez l animal pour la recherche translationnelle en cancérologie

APPEL A PROJETS 2014. Modèles de tumeurs spontanées chez l animal pour la recherche translationnelle en cancérologie APPEL A PROJETS 2014 Mdèles de tumeurs spntanées chez l animal pur la recherche translatinnelle en cancérlgie L'ITMO Cancer de l alliance natinale pur les sciences de la vie et de la santé (AVIESAN) en

Plus en détail

SUJET ELMER ELEMENTS DE CORRECTION MANAGEMENT DES ENTREPRISES SESSION 2011

SUJET ELMER ELEMENTS DE CORRECTION MANAGEMENT DES ENTREPRISES SESSION 2011 SUJET ELMER ELEMENTS DE CORRECTION MANAGEMENT DES ENTREPRISES SESSION 2011 La cmmissin de chix de sujets a rédigé cette prpsitin de crrigé, à partir des enrichissements successifs apprtés aux différents

Plus en détail

Audits énergétiques Entreprises Règlementation et perspectives Méthodologie Février15

Audits énergétiques Entreprises Règlementation et perspectives Méthodologie Février15 Audits énergétiques Entreprises Règlementatin et perspectives Méthdlgie Février15 Présentatin générale Qui smmes-nus? Bureau d études techniques Energies renuvelables et Maitrise de l Energie Actinnariat

Plus en détail

Solutions de pilotage énergétique pour les bâtiments d activité professionnelle

Solutions de pilotage énergétique pour les bâtiments d activité professionnelle Slutins de piltage énergétique pur les bâtiments d activité prfessinnelle Efficiency Builder CONFIDENTIEL - Prpriété de Bnext Energy BNEXT ENERGY: HISTORIQUE ET CHIFFRES CLÉS Entrée à l incubateur Midi

Plus en détail

Le dossier communicant de. service du dossier médical personnel. ASIP Santé 15 octobre 2010

Le dossier communicant de. service du dossier médical personnel. ASIP Santé 15 octobre 2010 Le dssier cmmunicant de cancérlgie, service du dssier médical persnnel ASIP Santé 15 ctbre 2010 L actin 18.3 du Plan Cancer : «partager les dnnées médicales entre les prfessinnels de santé» Le Plan Cancer

Plus en détail

Appel aux projets - 2015-16

Appel aux projets - 2015-16 Appel aux prjets - 2015-16 LA MISSION DE L ESC RENNES «Préparer, par l enseignement et la recherche, des managers respnsables et innvants à agir efficacement dans un envirnnement glbalisé» La missin vise

Plus en détail

Appel à projets régional. «100 rénovations de logements basse énergie 2009 2010» MODALITES

Appel à projets régional. «100 rénovations de logements basse énergie 2009 2010» MODALITES 1/ Cntexte et bjectif Appel à prjets réginal «100 rénvatins de lgements basse énergie 2009 2010» MODALITES En matière de lgement, le gisement d écnmies d énergies étant principalement dans l habitat existant,

Plus en détail

CHAPITRE III: L'ENSEIGNEMENT ET LA RECHERCHE SECTION 3.4: LES SERVICES DE SUPPORT AUX ACTIVITÉS D ENSEIGNEMENT ET DE RECHERCHE/CRÉATION

CHAPITRE III: L'ENSEIGNEMENT ET LA RECHERCHE SECTION 3.4: LES SERVICES DE SUPPORT AUX ACTIVITÉS D ENSEIGNEMENT ET DE RECHERCHE/CRÉATION CHAPITRE III: L'ENSEIGNEMENT ET LA RECHERCHE SECTION 3.4: LES SERVICES DE SUPPORT AUX ACTIVITÉS D ENSEIGNEMENT ET DE RECHERCHE/CRÉATION SOUS-SECTION 3.4.4: LES SERVICES INFORMATIQUES POLITIQUE RELATIVE

Plus en détail

Consultant Informatique, Monétique et Retail

Consultant Informatique, Monétique et Retail Cnsultant Infrmatique, Mnétique et Retail Marcel GOURLAY Le Pré Jan 35360 BOISGERVILLY 02 99 06 56 52 06 75 61 47 70 Marcel.gurlay@range.fr Mes capacités à travailler en équipe u en autnmie, une bnne faculté

Plus en détail

Offres de stages - XDEMAT - 2012 FONCTIONS DE DEMATERIALISATION, DE GED ET DE WORKFLOW ET EVOLUTION DE L APPLICATION ARCHMP DE GESTION DES ARCHIVES

Offres de stages - XDEMAT - 2012 FONCTIONS DE DEMATERIALISATION, DE GED ET DE WORKFLOW ET EVOLUTION DE L APPLICATION ARCHMP DE GESTION DES ARCHIVES OFFRE DE STAGE 2012 EVOLUTION D UN INTRANET INTEGRANT DES FONCTIONS DE DEMATERIALISATION, DE GED ET DE WORKFLOW ET EVOLUTION DE L APPLICATION ARCHMP DE GESTION DES ARCHIVES En partenariat avec Habitat

Plus en détail

MISSION TICE AISNE ESPACE NUMERIQUE DE TRAVAIL E.N.T.

MISSION TICE AISNE ESPACE NUMERIQUE DE TRAVAIL E.N.T. MISSION TICE AISNE ESPACE NUMERIQUE DE TRAVAIL E.N.T. Mdifié en juillet 2014, ce dcument prpse des pssibilités de travail avec Icnit. Fichier surce : http://dsden02.ac-amiens.fr/tnp/tnp_internet/dssiers_tnp/activites_classe_mbile/ent/missin_tuic_02_ent_2012.pdf

Plus en détail

Environnement Développement Durable Responsabilité Sociétale des Entreprises

Environnement Développement Durable Responsabilité Sociétale des Entreprises MODULES DE FORMATION Envirnnement Dévelppement Durable Respnsabilité Sciétale des Entreprises Cntact : Séverine OPSOMER 06 14 81 21 91 spsmer@ecgitactins.cm PROGRAMME 2012-2013 Beaujlais Bleu EURL au capital

Plus en détail

Agilité et gestion de projet

Agilité et gestion de projet Agilité et gestin de prjet Sensibilisatin Yann Olive AUTOPORTRAIT RAPIDE 2 Dates clés Avant : Etudes de Physilgie végétale 2000 : Débuts dans le dévelppement Web 2012 : Respnsable Prductin et Qualité Web

Plus en détail

GUIDE D ENTRETIEN POUR LA PHASE 1

GUIDE D ENTRETIEN POUR LA PHASE 1 GUIDE D ENTRETIEN POUR LA PHASE 1 DE DESCRIPTION DE L EXISTANT Avant-prps : Le terme «infrastructure» cuvre les vlets suivants : 1. Vlet applicatif, bases de dnnées, plates-frmes infrmatiques 2. Vlets

Plus en détail

Facilité d Investissement Voisinage (FIV) EuropeAid

Facilité d Investissement Voisinage (FIV) EuropeAid Facilité d Investissement Visinage (FIV) Histrique Décembre 2006: Cmmunicatin de la Cmmissin sur le renfrcement de la plitique eurpéenne de visinage Décembre 2007: Première décisin de financement de la

Plus en détail

Le Programme africain de procédure de vol

Le Programme africain de procédure de vol Prgramme africain de prcédure de vl ( Le Prgramme africain de prcédure de vl Duala Camerun 1-4 septembre 2015 Frédéric, Directeur, Prgramme africain de prcédure de vl Histrique Le Prgramme Africain de

Plus en détail

adifco Convention de formation N 20110550 Formation au référencement 3 jours

adifco Convention de formation N 20110550 Formation au référencement 3 jours 1 Cnventin de frmatin : référencement internet. adifc Cnventin de frmatin N 20110550 Frmatin au référencement 3 jurs Signature bligatire : ADIFCO, sarl au capital de 10 000, SIREN 451 292 544, RCS Dijn,

Plus en détail

Intitulé Ingénieur diplômé de l Ecole Centrale de Lille, spécialité Génie Industriel et Entrepreneurial (Ingénieur Manager Entrepreneur)

Intitulé Ingénieur diplômé de l Ecole Centrale de Lille, spécialité Génie Industriel et Entrepreneurial (Ingénieur Manager Entrepreneur) Répertire Natinal des Certificatins Prfessinnelles Résumé descriptif de la certificatin Intitulé Ingénieur diplômé de l Ecle Centrale de Lille, spécialité Génie Industriel et Entrepreneurial (Ingénieur

Plus en détail

Contrat de Destination Voyage dans les Alpes Volet 2 / Comité Technique 17 Avril 2015

Contrat de Destination Voyage dans les Alpes Volet 2 / Comité Technique 17 Avril 2015 Cmpte-rendu Cntrat de Destinatin Vyage dans les Alpes Vlet 2 / Cmité Technique 17 Avril 2015 Participants : - Grande Traversée des Alpes : Muriel FAURE, Directrice Carline RIVA, Respnsable du Pôle Hébergements

Plus en détail

Division des Statistiques du Commerce Extérieur

Division des Statistiques du Commerce Extérieur Fnctin : Chef de Service Statistiques des Imprtatins Versin : FONCTION : CHEF DE SERVICE STATISTIQUES DES IMPORTATIONS DEPARTEMENT : DIVISION : SERVICE : RESPONSABLE HIERARCHIQUE : RESPONSABLE FONCTIONNEL

Plus en détail

ROUTE PLUS. Informations Générales et Préconisations

ROUTE PLUS. Informations Générales et Préconisations ROUTE PLUS Infrmatins Générales et Précnisatins PARTIE 1 : PRESENTATION... 2 PARTIE 2 : ARCHITECTURE ROUTE PLUS... 3 1 : Mnpste... 3 2 : Multipstes... 3 3 : Serveur d applicatin / Terminaux... 4 PARTIE

Plus en détail

Réhabilitation des institutions financières rurales : les enseignements tirés du Bénin et l expérience Africaine

Réhabilitation des institutions financières rurales : les enseignements tirés du Bénin et l expérience Africaine Public Disclsure Authrized N. 131 janvier 2000 Public Disclsure Authrized Public Disclsure Authrized Réhabilitatin des institutins financières rurales : les enseignements tirés du Bénin et l expérience

Plus en détail

Gestion de la rémunération et de la masse salariale

Gestion de la rémunération et de la masse salariale Chapitre 1 - COMPRENDRE LE MARCHÉ Gestin de la rémunératin et de la masse salariale Cpyright 2009 CXP. 1 All rights reserved. Reprductin r distributin f this dcument, in any frm, is expressly prhibited

Plus en détail

Objectifs du module 1 : «Conception de dispositifs de formation et scénarios pédagogiques recourant aux TIC»

Objectifs du module 1 : «Conception de dispositifs de formation et scénarios pédagogiques recourant aux TIC» Objectifs du mdule 1 : «Cnceptin de dispsitifs de frmatin et scénaris pédaggiques recurant aux TIC» Ce mdule vise à amener l apprenant à cncevir et à gérer un dispsitif de frmatin recurant à divers scénaris

Plus en détail

Plans d action et contrôles supplémentaires engagés depuis le début de l'année 2008 dans la banque de financement et d investissement

Plans d action et contrôles supplémentaires engagés depuis le début de l'année 2008 dans la banque de financement et d investissement Plans d actin et cntrôles supplémentaires engagés depuis le début de l'année 2008 dans la banque de financement et d investissement Dès la décuverte de la fraude en janvier 2008, Sciété Générale a immédiatement

Plus en détail

Project Portfolio Management

Project Portfolio Management Revue Cmparative des Référentiels en Prtfli Management PMI & MP Tls&Tip Frum 15 28 Janvier Mars 2013 Kickff 2013 - Management de prjet 3D Prject Prtfli Management Prject Prtfli Management Revue Cmparative

Plus en détail

Implémentation de la nouvelle politique de santé mentale pour enfants et adolescents

Implémentation de la nouvelle politique de santé mentale pour enfants et adolescents Implémentatin de la nuvelle plitique de santé mentale pur enfants et adlescents Mdèle pur la descriptin du réseau 1. Intrductin Le 30 mars 2015, le Guide vers une nuvelle plitique de sins de santé mentale

Plus en détail

À l attention des. 2 Dossier d élaboration de projet... 2. 3 Dispositions de sécurité... 3

À l attention des. 2 Dossier d élaboration de projet... 2. 3 Dispositions de sécurité... 3 3 Date de publicatin Objet Id du dcument Juillet 2013 Prescriptins de travail à l attentin des FST u des sciétés utilisatrices et de mandataires accrédités Prescriptins prtant sur les travaux dans les

Plus en détail

Réunion de concertation du Fonds social européen 2014-2020 27 septembre 2013 - Paris

Réunion de concertation du Fonds social européen 2014-2020 27 septembre 2013 - Paris Réunin de cncertatin du Fnds scial eurpéen 2014-2020 27 septembre 2013 - Paris Atelier 3 «Prmuvir l inclusin sciale et lutter cntre la pauvreté» 1. Cntexte général a. Les rientatins cmmunautaires La crise

Plus en détail

Directive et procédure : Gestion du centre de documentation

Directive et procédure : Gestion du centre de documentation DSPR-DIR-02-01 Manuel de gestin Directive et prcédure : Expéditeur : Persnnel visé : Respnsable de sa mise en applicatin : Directin des services prfessinnels et de réadaptatin Persnnel du CR La Myriade

Plus en détail

MANUEL DE MANAGEMENT DE LA QUALITÉ

MANUEL DE MANAGEMENT DE LA QUALITÉ MANUEL DE MANAGEMENT DE LA QUALITÉ V05 DECEMBRE 2008 ISO 9001 V 2000 EG màj 12/12/2008 Validatin directin 15/12/2008 SOMMAIRE SOMMAIRE... 1 1. ENGAGEMENT DE LA DIRECTION... 3 2. LES ACTEURS MOBILISES...

Plus en détail

Des indicateurs de résultats

Des indicateurs de résultats Curs 2014 entreprise et marché (um1.ec.free.fr) Indicateur de perfrmance : dnnée quantifiée qui mesure l efficacité de tut u partie d un prcessus u d un système par rapprt à une nrme, un plan u un bjectif

Plus en détail

Retour d expérience : (40 mn)

Retour d expérience : (40 mn) AXA France Services Retur d expérience : Mise en place des cnditins de créatin de valeur chez AXA (40 mn) 18 Mai 2006-1- Smmaire de la présentatin AXA France en quelques chiffres Partie 1: les stratégies,

Plus en détail

La Gestion de projet Web

La Gestion de projet Web La Gestin de prjet Web Définitin de gestin de prjet Gérer et animer un prjet, être chef de prjet c est d abrd savir en négcier l bjectif mais aussi prévir. Pur cela, il faut savir mettre en œuvre les utils

Plus en détail

Le cœur de l étude consiste à évaluer les risques présentés par les différentes installations de CATERPILLAR. Cette évaluation passe par :

Le cœur de l étude consiste à évaluer les risques présentés par les différentes installations de CATERPILLAR. Cette évaluation passe par : 1 RESUME NON TECHNIQUE La sciété CATERPILLAR France SAS fabrique sur ses deux sites de Grenble et Echirlles des engins de travaux publics. Dans le cadre d un prjet de rérganisatin de ses activités de prductin,

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES Consultation expert en investissement participatif

CAHIER DES CHARGES Consultation expert en investissement participatif CAHIER DES CHARGES Cnsultatin expert en investissement participatif Date de publicatin : 06/04/2014 Date de reprt des candidatures : 10/01/2014 à 13h00 Le présent cahier des charges a pur bjet une missin

Plus en détail

Politique de Service à la clientèle

Politique de Service à la clientèle Plitique de Service à la clientèle Ntre engagement : Innver et aller au-delà de vs attentes! Révisée aût 2009 Table des matières 1. Missin de l entreprise 2. Clientèle et services distinctifs 3. Départements

Plus en détail

Réunions de territoires Parentalité Juin 2014 Compte rendu

Réunions de territoires Parentalité Juin 2014 Compte rendu Le Cmité de piltage du Réseau Parentalité Reaap de la Drôme, cmpsé de la directin départementale de la chésin sciale, la Caf, le Cnseil général, la Msa et l Udaf, a rganisé, en cmplémentarité des rencntres

Plus en détail

Division des Statistiques du Commerce Extérieur

Division des Statistiques du Commerce Extérieur Fnctin : Chef de Service Analyse des Dnnées du Cmmerce Extérieur Versin : FONCTION : CHEF DE SERVICE ANALYSE DES DONNEES DU COMMERCE EXTERIEUR DEPARTEMENT : DIVISION : SERVICE : RESPONSABLE HIERARCHIQUE

Plus en détail

COMPTE-RENDU de la réunion des ACMO de l UPMC. Réunion du 15 septembre 2009

COMPTE-RENDU de la réunion des ACMO de l UPMC. Réunion du 15 septembre 2009 COMPTE-RENDU de la réunin des ACMO de l UPMC Réunin du 15 septembre 2009 Le 30/09/2009 Présents : Les ACMO : 79 ACMO Campus Jussieu et Sites parisiens Les représentants du Service Hygiène et Sécurité (SHS)

Plus en détail

Appel A Projets du C2TR Note de présentation

Appel A Projets du C2TR Note de présentation Appel A Prjets du C2TR Nte de présentatin PREAMBULE Le prjet C2TR est né de la vlnté de la Régin Picardie et de l Etat de créer, à partir des besins exprimés par un industriel, AEROLIA, une plate-frme

Plus en détail