Rad4Med.be, premier acteur global dans le nucléaire médical

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Rad4Med.be, premier acteur global dans le nucléaire médical"

Transcription

1 Bruxelles, 15 octobre 2013 Communiqué de presse Rad4Med.be, premier acteur global dans le nucléaire médical La radioactivité au service de la médecine, un savoir-faire belge qui s exporte dans le monde Initié en 2013 par le pôle de compétitivité Santé de Wallonie (BioWin), le Centre d'etude de l'energie Nucléaire (SCK CEN), l Institut National des Radioéléments (IRE) et IBA, Rad4Med.be est le premier réseau belge pour les applications des radiations aux soins de santé. Rad4Med.be représente l entièreté de la chaîne de valeur du nucléaire médical, de l équipement à la production de radioéléments jusqu aux diagnostic et traitement du patient. Grâce à ce réseau, les acteurs étrangers ont un accès direct à toutes les infrastructures disponibles en Belgique, tant celles liées à la recherche comme les universités, qu aux opérateurs logistiques tels les transporteurs. Aujourd hui, Rad4Med.be compte quelque 40 partenaires : universités, centres de recherche, centres de formation, associations ainsi que les entreprises actives directement ou indirectement dans le nucléaire médical. Le premier objectif de Rad4Med.be est de promouvoir l expertise belge dans le nucléaire médical et de poursuivre ainsi le développement international d un secteur dans lequel notre pays figure au premier rang mondial. La Belgique est un acteur majeur dans la production de radioéléments à usage médical. Grâce au SCK CEN, avec son réacteur BR2, et à l IRE, elle produit plus de 25% de la demande mondiale en molybdène-99 ( 99 Mo); elle l exporte entre autres aux Etats-Unis et en Chine. Le technétium-99m ( 99m Tc), dérivé de ce molybdène, est employé dans les hôpitaux pour les examens médicaux du cerveau, du foie ou encore des os. Actuellement, on ne compte qu une poignée de pays capables de produire ces radioéléments utilisés dans le monde entier. L IRE, par exemple, est l un des cinq centres qui fournit du molybdène-99 à l échelle mondiale grâce à un réseau logistique spécialisé fort développé en Belgique. En outre, dans la production d équipements à usage médical, la Belgique dispose avec l entreprise IBA d un leader mondial dans le domaine de la protonthérapie de nouvelle génération et des équipements de pointe pour le diagnostic et le traitement du cancer. IBA a installé plus de la moitié des centres de protonthérapie dans le monde. Médecine nucléaire : domaine de la santé spécialisé dans l utilisation de médicaments radioactifs injectés au patient pour le diagnostic et la thérapie Radiothérapie : méthode de thérapie basée sur l utilisation de rayonnements de source externe (rayons X, neutrons, protons, ) Radiopharmaceutique : médicament radioactif destiné à un diagnostic ou à une thérapie de médecine nucléaire Protonthérapie : méthode de thérapie basée sur l utilisation de particules (protons). C est la forme de radiothérapie la plus précise, elle permet de préserver les tissus sains autour de la tumeur. Cette méthode est particulièrement indiquée dans le traitement des cancers pédiatriques.

2 Expertise et maîtrise de l ensemble de la chaîne Très tôt, la Belgique a joué un rôle dans l essor de la physique nucléaire et la production de radioéléments à usage thérapeutique. Au sortir de la Seconde Guerre mondiale, un premier cyclotron est construit en 1947 à Louvain, ancêtre des cyclotrons que développera plus tard IBA. En 1952, est créé le SCK CEN à Mol et en 1971, l IRE à Fleurus. Le nucléaire médical en chiffres A travers le monde, plus de 30 millions de procédures/an utilisant le 99m Tc, plus de hôpitaux équipés, plus de 400 cyclotrons de production 6 millions de ces examens sont réalisés grâce à la production belge de 99m Tc Parallèlement, à ces centres de réputation internationale, les universités formeront au fil des décennies des ingénieurs, médecins, chercheurs, professeurs et spécialistes en radioactivité dont les qualités et compétences sont reconnues à l étranger. Aujourd hui, la Belgique est le Infrastructure belge -20 caméras TEP: 1,8 TEP par million d habitants (1 TEP par million d habitants est la moyenne européenne) -7 cyclotrons -1 des 5 centres mondiaux capable de produire le 99 Mo -1 des 5 réacteurs les plus puissants au monde -8 centres de formation pays qui compte proportionnellement le plus de médecins nucléaires au monde : 300, soit 27 par million d habitants. Ces médecins, outre leurs activités de cliniciens, sont actifs dans la R&D de nouveaux traitements et produits de diagnostic grâce à des collaborations en Belgique et à l étranger. En termes de postes de travail, le nucléaire médical représente emplois directs et emplois indirects. Un des buts poursuivis par Rad4Med.be est d ailleurs d encourager la formation pour préserver et développer ce gisement de connaissance dont dispose la Belgique. La maîtrise de l ensemble de la chaîne de valeur - de l innovation des équipements, la production du radioélément à son utilisation par le médecin lors de l élaboration du diagnostic et/ou du traitement du patient - constitue un atout majeur de la Belgique dans le domaine des applications des radiations pour les soins de santé. Cette maîtrise a permis de bâtir un savoir-faire exceptionnel que Rad4Med.be entend valoriser au niveau international. Tant en attirant des investisseurs étrangers qui trouveront en Belgique non seulement une connaissance et une expertise mais également des technologies de pointe qu en exportant ces compétences dans les marchés en pleine croissance, notamment en Asie. C est la mission que s est fixée Rad4Med.be afin de contribuer à la croissance du secteur et de créer de l emploi. 23 octobre Dans le cadre de la mission princière en Afrique du Sud, Rad4Med.be présentera lors d un séminaire organisé à Johannesburg toute la chaîne de valeur belge dans le nucléaire médical. Une tomographie par émission de positons (TEP ou PET scan) est un examen d imagerie médicale par scintigraphie. Cet examen consiste à injecter par voie intraveineuse un traceur faiblement radioactif dont le comportement et les propriétés biologiques sont connues pour obtenir une image du fonctionnement d'un organe.

3 Un premier partenariat en Chine signé par IRE-ELiT IRE-ELiT, la filiale de l IRE qui produit les radiopharmaceutiques, a signé des accords de partenariat avec LAI-TAI, entreprise chinoise active dans le développement de traitements pour lutter contre le cancer. Actuellement déjà, IRE-ELiT participe avec l entreprise LAI-TAI à une étude clinique en Chine. Le développement des activités relatives à ce partenariat créera de l emploi à Shanghai, mais également en Belgique. Aujourd hui, l utilisation de la radiopharmacie dans le traitement de la maladie est à ses prémices en Chine, se cantonnant pour l essentiel au diagnostic. Pourtant la maladie touche durement cette population. Pas moins de 60% des malades atteints du cancer du foie sont chinois. Regroupant des partenaires qui répondent à des standards de qualité élevés en matière de radiopharmacie, Rad4Med.be joue un rôle important d information dans le développement du nucléaire médical en Chine. Technologies de pointe et savoir-faire en cette matière se retrouvent rarement dans les hôpitaux chinois, et encore moins dans ceux situés dans le centre du pays. Le cancer tue dans le monde 12,7 millions de nouveaux cas ont été détectés en Ce chiffre est estimé à 21,4 millions en ,6 millions de personnes sont mortes du cancer en Ce chiffre pourrait atteindre les 12,9 millions en Source : World cancer report 2008 Rad4Med.be permettra d interconnecter centres de recherche et industries des deux régions, et d échanger sur le développement d une molécule, sur les best practices, IRE-ELiT est largement soutenu dans son projet d internationalisation par la région wallonne, l AWEX, BioWin et PIC-W (Plateforme Innovation Chine-Wallonie). Diagnostic et thérapie : des avancées gigantesques Les radiopharmaceutiques ont fait des progrès considérables, et plus particulièrement en thérapie, depuis l arrivée en 2002 du premier médicament radioactif traitant les lymphomes non-hodgkinien ( 90 Y-Zevalin). Au cours des dernières années, chercheurs industriels et universitaires ont développé des molécules ultra sophistiquées basées sur des fragments d anticorps marqués à l yttrium-90 ou au lutétium-177. Pour la première fois en Belgique, un peptide marqué au lutétium-177 est utilisé dans le cadre d une étude clinique pour le traitement des cancers neuroendocriniens. Le domaine du diagnostic connaît également de très belles avancées. Cette année, grâce aux médicaments marqués au fluor-18, l imagerie du cerveau de patients potentiellement atteints de la maladie d Alzheimer permet de prédire le degré de développement de la maladie plusieurs années avant l apparition des premiers signes cliniques.

4 Rad4Med.be est une entité autofinancée gérée entièrement par ses membres. Elle dispose d un site internet (www.rad4med.be), d un secrétariat et de groupes de travail. Rad4Med a 4 objectifs : 1. Promouvoir le savoir-faire belge en médecine nucléaire et radiothérapie 2. Accroître la notoriété de la Belgique dans ce domaine 3. Stimuler les accords commerciaux et créer indirectement de l emploi 4. Encourager et développer la formation Rad4Med.be compte aujourd hui plus de 40 partenaires : Entreprises CSIntell IBA Intuitim IRE IRE ELiT ISI (Isotopes Services International) ORA SA Transrad NV SCK CEN SDV Belgium NV Telemis TRASIS S.A. Universités, hôpitaux et centres de recherche imagx research group IRISIB Nuclear Unit UCL MIRO Nuclear Medicine Clinical Research UCL MIRO Radiotherapy Clinical Research UCL MIRO Radiochemistry-Radiopharmacy UCL MIRO Preclinical Research ULB CUB Hopital Erasme ULB Department Radiation Oncology ULB Nuclear Medicine and Radiotherapy ULB/UMons CMMI Ex Vivo Molecular Imaging ULB/UMons CMMI In Vivo Molecular Imaging ULg Cyclotron Research Centre (CRC) ULg CHU de Liège Nuclear Medicine ULg CHU de Liège Radiotherapy Department UNamur LARN UZ Brussel Nuclear Medicine UZ Brussel Radiopharmacy UZ Brussel Radiation Oncology UZ/UGENT INFINITY Lab UZ Leuven Radiation Oncology VUB Camel - IDS VUB ICMI Brussels

5 Centres de formation HEPHS ISIB Department IBA Academy SCK CEN Academy UCL Nuclear Medicine & Radiotherapy ULB Bordet Institute ULB & Académie Wallonie-Bruxelles ULg Université de Liège UZ Brussel VUB Associations AIPES Belgian Nuclear Forum BELNUC (Belgian Society of Nuclear Medicine) BioWin asbl (the Health Cluster of Wallonia). EITA EORTC (European Organisation for Research and Treatment of Cancer) LIEU Network ONDRAF The Oncidium Foundation Personnes de contacts Rad4Med.be Richard Zimmermann, Cathy Schoels,

Cartographie de l emploi dans le secteur nucléaire en Belgique Mai 2012

Cartographie de l emploi dans le secteur nucléaire en Belgique Mai 2012 www.pwc.com Cartographie de l emploi dans le secteur nucléaire en Belgique Mai 2012 Agenda 1. Introduction 2. Structure économique du secteur nucléaire 3. Cartographie de l emploi dans le secteur nucléaire

Plus en détail

Document d information dans le cadre de l installation d un cyclotron. à Saint-Louis

Document d information dans le cadre de l installation d un cyclotron. à Saint-Louis Document d information dans le cadre de l installation d un cyclotron à Saint-Louis Cancers & imagerie médicale Un progrès majeur pour une meilleure prise en charge des patients. Accroitre les possibilités

Plus en détail

Le cyclotron Arronax et la médecine nucléaire

Le cyclotron Arronax et la médecine nucléaire Le cyclotron Arronax et la médecine nucléaire Jean-François Chatal Université de Nantes et GIP Arronax 1934: découverte de la radioactivité artificielle Naissance de la médecine nucléaire Un radiopharmaceutique

Plus en détail

TRIUMF ACCÉLÉRER LA CROISSANCE DES ENTREPRISES CANADIENNES GRÂCE AUX SCIENCES ET À L INNOVATION. Consultations prébudgétaires 2014

TRIUMF ACCÉLÉRER LA CROISSANCE DES ENTREPRISES CANADIENNES GRÂCE AUX SCIENCES ET À L INNOVATION. Consultations prébudgétaires 2014 Canada s national laboratory for particle and nuclear physics Laboratoire national canadien pour la recherche en physique nucléaire et en physique des particules TRIUMF ACCÉLÉRER LA CROISSANCE DES ENTREPRISES

Plus en détail

GUSTAVE ROUSSY / ASTRAZENECA

GUSTAVE ROUSSY / ASTRAZENECA DOSSIER DE PRESSE GUSTAVE ROUSSY / ASTRAZENECA Une alliance au service des patients CONTACTS PRESSE : Véronique Simon 01.45.03.56.58 / 06.68.86.32.30 / v.simon@ljcom.net GUSTAVE ROUSSY Christine Lascombe

Plus en détail

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la scintigraphie osseuse et le TEP-SCAN

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la scintigraphie osseuse et le TEP-SCAN Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la scintigraphie osseuse et le TEP-SCAN Docteur Antoine MONET Centre d Imagerie Fonctionnelle Clinique Saint Augustin Jeudi 25 Septembre 2008 Un peu d histoire

Plus en détail

Le cyclotron ARRONAX

Le cyclotron ARRONAX Le cyclotron ARRONAX Un accélérateur pour la recherche en radiochimie et en oncologie à Nantes-Atlantique Séminaire généraliste 20/10/2005 François GAUCHÉ Objectifs du cyclotron La médecine nucléaire Utilise

Plus en détail

Radio-pharmaceutiques TEP

Radio-pharmaceutiques TEP Médecine Nucléaire diagnostique: imagerie fonctionnelle par scintigraphie de positons et rayonnements γ Service de Médecine Nucléaire, juin 2005 Franz Buchegger, PD Le radio-pharmaceutique Le radio-pharmaceutique

Plus en détail

Quantification en tomographie d émission

Quantification en tomographie d émission Quantification en tomographie d émission Irène Buvat Imagerie et Modélisation en Neurobiologie et Cancérologie UMR 8165 CNRS - Paris 7 - Paris 11 buvat@imnc.in2p3.fr http://www.guillemet.org/irene Séminaire

Plus en détail

Exposition professionnelle en médecine nucléaire: de l évaluation au processus d optimisation

Exposition professionnelle en médecine nucléaire: de l évaluation au processus d optimisation Exposition professionnelle en médecine nucléaire: de l évaluation au processus d optimisation Peter Covens 4-12-2009 Herhaling titel van presentatie 1 Exposition professionnelle en médecine nucléaire Partie

Plus en détail

RÉACTEURS NUCLÉAIRES ET PRODUCTION DURABLE DE RADIOISOTOPES MÉDICAUX

RÉACTEURS NUCLÉAIRES ET PRODUCTION DURABLE DE RADIOISOTOPES MÉDICAUX RÉACTEURS NUCLÉAIRES ET PRODUCTION DURABLE DE RADIOISOTOPES MÉDICAUX CORNELIA CHILIAN Directrice, Laboratoire d analyse par activation neutronique SLOWPOKE DÉPARTEMENT DE GÉNIE PHYSIQUE ÉCOLE POLYTECHNIQUE

Plus en détail

Technologie nucléaire : diversité, utilité et défis pour l avenir

Technologie nucléaire : diversité, utilité et défis pour l avenir Technologie nucléaire : diversité, utilité et défis pour l avenir 2 faits et chiffres clés La technologie nucléaire est essentielle pour de nombreuses applications quotidiennes. Outre la production d électricité,

Plus en détail

Communiqué de presse Information réglementée

Communiqué de presse Information réglementée IBA RESULTATS A MI-ANNEE 2008 1ERE INTEGRATION DE CISBIO Embargo jusqu à 17h40 (heure belge) 29 août 2008 Louvain-la-Neuve, Belgique, 29 août 2008 IBA (Ion Beam Applications S.A.: Reuters IBAB.BR et Bloomberg

Plus en détail

PROJ-H-500 Programme 2012-2013

PROJ-H-500 Programme 2012-2013 PROJ-H-500 Programme 2012-2013 Séminaires : - éthique - techniques! présences Vendredi de 12h à 14h au LISA (local LE3-120) Visites : financement par demande groupée au Fonds Lefranc (secrétariat) Travail

Plus en détail

Initiative de recherche clinique précoce au Québec: une opportunité à saisir.

Initiative de recherche clinique précoce au Québec: une opportunité à saisir. Initiative de recherche clinique précoce au Québec: une opportunité à saisir. 1 er Forum sur le médicament Jacques Turgeon, B.Pharm., Ph.D., Membre Académie canadienne des sciences de la santé, Membre

Plus en détail

newsletter 5 ème appel à projets: BioWin obtient la labellisation de 6 nouveaux projets de R&D et de 2 projets de formation.

newsletter 5 ème appel à projets: BioWin obtient la labellisation de 6 nouveaux projets de R&D et de 2 projets de formation. newsletter N 10 Juin 2009 5 ème appel à projets: BioWin obtient la labellisation de 6 nouveaux projets de R&D et de 2 projets de formation. Cette nouvelle labellisation octroyée le 7 juin dernier par le

Plus en détail

DECOUVREZ TOUT CE QUE VOUS N AVEZ JAMAIS VOULU SAVOIR SUR L ENERGIE NUCLEAIRE

DECOUVREZ TOUT CE QUE VOUS N AVEZ JAMAIS VOULU SAVOIR SUR L ENERGIE NUCLEAIRE DECOUVREZ TOUT CE QUE VOUS N AVEZ JAMAIS VOULU SAVOIR SUR L ENERGIE NUCLEAIRE DECOUVREZ TOUT CE QUE VOUS AVEZ TOUJOURS VOULU SAVOIR SUR L ENERGIE NUCLEAIRE Pendant quatre semaines et au travers d une série

Plus en détail

GLOBAL CARE Initiative : un lancement international réussi lors de BIO-Europe 2013

GLOBAL CARE Initiative : un lancement international réussi lors de BIO-Europe 2013 dvvxcvcxvdfvcs GLOBAL CARE Initiative : un lancement international réussi lors de BIO-Europe 2013 Le projet GLOBAL CARE Initiative (The Global Partnering Research Initiative of the Carnot Human Health

Plus en détail

Un leader de l imagerie moléculaire personnalisée

Un leader de l imagerie moléculaire personnalisée Un leader de l imagerie moléculaire personnalisée 2 L équipe de direction Une équipe expérimentée et reconnue Olivier Carli Président Un «serial entrepreneur» à succès dans l univers médical Co-Fondateur

Plus en détail

Service d Hématologie clinique et Thérapie cellulaire Bâtiment Médico-Chirurgical - 3 ème et 4 ème étages

Service d Hématologie clinique et Thérapie cellulaire Bâtiment Médico-Chirurgical - 3 ème et 4 ème étages Centre Hospitalier Pontoise Service d Hématologie clinique et Thérapie cellulaire Bâtiment Médico-Chirurgical - 3 ème et 4 ème étages Chef de service : Dr Hugo GONZALEZ Accueil secrétariat 01 30 75 49

Plus en détail

La pénurie d isotopes médicaux en 2009 et 2010 : cause, effets et considérations futures

La pénurie d isotopes médicaux en 2009 et 2010 : cause, effets et considérations futures La pénurie d isotopes médicaux en 2009 et 2010 : cause, effets et considérations futures Publication n o 2009-04-F Révisé le 17 novembre 2010 Mohamed Zakzouk Division de l industrie, de l infrastructure

Plus en détail

Un des plus grands services de médecine nucléaire en France

Un des plus grands services de médecine nucléaire en France Dossier de presse 1 Mai 2013 Jérôme Céa Jérôme Céa Un des plus grands services de médecine nucléaire en France Le Département de médecine nucléaire du Centre Léon Bérard et le service de médecine nucléaire

Plus en détail

Radiopharmaceutiques : diagnostic et applications

Radiopharmaceutiques : diagnostic et applications Radiopharmaceutiques : diagnostic et applications Les traceurs en oncologie Cible moléculaire Radiopharmaceutique 90 Y 90 Y Gamma: Scinti/SPECT-CT Récepteur: SMS Antigène: ACE Transporteur: GLUT1 90 Y

Plus en détail

Rapport final sur les priorités en matière de surveillance de la médecine

Rapport final sur les priorités en matière de surveillance de la médecine Département fédéral de l'intérieur DF) Office fédéral de la santé publique OFSP Unité de direction Protection des consommateurs Rapport final sur les priorités en matière de surveillance de la médecine

Plus en détail

Laboratoire Maurice Tubiana. DOSSIER DE PRESSE AREVA Med. Pose de la première

Laboratoire Maurice Tubiana. DOSSIER DE PRESSE AREVA Med. Pose de la première Laboratoire Maurice Tubiana DOSSIER DE PRESSE AREVA Med Pose de la première pierre du Laboratoire Maurice Tubiana AREVA Med AREVA Med en bref AREVA Med est une filiale d AREVA, spécialisée dans le développement

Plus en détail

IntegraGen Résultats annuels 2012

IntegraGen Résultats annuels 2012 Clinical Genomics Experts COMMUNIQUE DE PRESSE - DIFFUSION IMMEDIATE IntegraGen Résultats annuels 2012 Croissance du chiffre d affaires marquée par une hausse de 15% des commandes Premières ventes du test

Plus en détail

AGENCE FÉDÉRALE DE CONTRÔLE NUCLÉAIRE

AGENCE FÉDÉRALE DE CONTRÔLE NUCLÉAIRE AGENCE FÉDÉRALE DE CONTRÔLE NUCLÉAIRE Recommandations pour l utilisation et le contrôle qualité des scanners PET utilisés en médecine nucléaire. CHAPITRE I Champ d application et définitions Les présentes

Plus en détail

Quelles applications médicales, diagnostiques et thérapeutiques, avec les radioisotopes de dernière génération?

Quelles applications médicales, diagnostiques et thérapeutiques, avec les radioisotopes de dernière génération? Quelles applications médicales, diagnostiques et thérapeutiques, avec les radioisotopes de dernière génération? Jean-François Chatal, GIP Arronax, Nantes-Saint-Herblain GDR MI2B Marseille 4 septembre 2015

Plus en détail

Investissements d avenir

Investissements d avenir Investissements d avenir Projet EQUIPEX ArronaxPlus Nuclear Technology for Health Professeur Pierre ARONNAX, «20 000 lieues sous les mers», Jules Verne Contexte et enjeux L imagerie moléculaire, permettant

Plus en détail

Claudine AYME Relations-presse / Tél. +33 (0) 6 09 84 64 62 contact@claudine-ayme.fr Des visuels libres de droit sont disponibles à votre demande.

Claudine AYME Relations-presse / Tél. +33 (0) 6 09 84 64 62 contact@claudine-ayme.fr Des visuels libres de droit sont disponibles à votre demande. Dossier de Presse Mirion Technologies (MGPI), filiale du groupe Mirion Technologies, inaugure son nouveau site industriel à Lamanon (13) Vos contacts presse : Viviane ELY - Chargée de Communication / Communication

Plus en détail

Bases physiques de l imagerie en

Bases physiques de l imagerie en Bases physiques de l imagerie en Médecine Nucléaire (MN) Pr. Malika ÇAOUI Service de Médecine Nucléaire CHU International Cheikh Zaid Faculté de Médecine et de Pharmacie - Rabat- 02/12/2010 Pr. Malika

Plus en détail

UE 3A. Organisation des appareils et des systèmes : Aspects fonctionnels et méthodes d étude. Dr Tristan Richard. L1 santé année universitaire 2009/10

UE 3A. Organisation des appareils et des systèmes : Aspects fonctionnels et méthodes d étude. Dr Tristan Richard. L1 santé année universitaire 2009/10 UE 3 Organisation des appareils et des systèmes : spects fonctionnels et méthodes d étude Dr Tristan Richard L1 santé année universitaire 2009/10 UE 3 : Organisation des appareils et des systèmes : spects

Plus en détail

Campagne d enlèvement des déchets radioactifs dans les hôpitaux - printemps 2014

Campagne d enlèvement des déchets radioactifs dans les hôpitaux - printemps 2014 Campagne d enlèvement des déchets radioactifs dans les hôpitaux - printemps 2014 L ONDRAF et les hôpitaux s associent pour assurer une gestion sûre des déchets radioactifs Sommaire 1. Le quoi et le pourquoi

Plus en détail

LA RADIOPHARMACIE. Nicolas Lheureux Radiopharmacien CHU Amiens 13/11/2013

LA RADIOPHARMACIE. Nicolas Lheureux Radiopharmacien CHU Amiens 13/11/2013 LA RADIOPHARMACIE Nicolas Lheureux Radiopharmacien CHU Amiens 13/11/2013 Plan du cours Le radiopharmacien Le médicament radiopharmaceutique (MRP) Production des radionucléïdes Préparation des MRP Environnement

Plus en détail

État des lieux des biotech en France vision macroéconomique Pierre-Yves Arnoux

État des lieux des biotech en France vision macroéconomique Pierre-Yves Arnoux État des lieux des biotech en France vision macroéconomique Pierre-Yves Arnoux Leem Direction des Affaires scientifiques pharmaceutiques et médicales 11 décembre 2008 Le plan d études du Leem Les segments

Plus en détail

L imagerie médicale menacée de paralysie mondiale

L imagerie médicale menacée de paralysie mondiale L imagerie médicale menacée de paralysie mondiale LE MONDE 23.02.10 14h32 Le réacteur HFR est une petite installation nucléaire située à Petten, aux Pays-Bas. Il a été discrètement mis à l'arrêt, vendredi

Plus en détail

FILIÈRE «PHYSIQUE» La formation en un coup d œil. Objectifs. Le programme de cours. Les débouchés. La recherche

FILIÈRE «PHYSIQUE» La formation en un coup d œil. Objectifs. Le programme de cours. Les débouchés. La recherche FILIÈRE «PHYSIQUE» Président: Prof. Marc Haelterman marc.haelterman@ulb.ac.be Vice-président : Prof. Pierre-Etienne Labeau pelabeau@ulb.ac.be La formation en un coup d œil Objectifs Former les étudiants

Plus en détail

PROGRAMMATION 2007-2013 DES FONDS STRUCTURELS DOSSIER SOUMIS AU COFINANCEMENT DU FEDER FICHE - PROJET OPERATIONNELLE

PROGRAMMATION 2007-2013 DES FONDS STRUCTURELS DOSSIER SOUMIS AU COFINANCEMENT DU FEDER FICHE - PROJET OPERATIONNELLE Page : 1/23 Secrétariat Général Département de la Coordination des Fonds Structurels Place Joséphine Charlotte 2, B-5100 Namur (Jambes) Tél : 081/32.13.56 - Fax : 081/32.16.08 Mél : dcfs@spw.wallonie.be

Plus en détail

1. Introduction. Quelle est la structure de la matière? L idée est vieille:

1. Introduction. Quelle est la structure de la matière? L idée est vieille: 1. Introduction échelle macroscopique échelle moléculaire La chimie est la science des propriétés et des transformations de la matière. Quelle est la structure de la matière? L idée est vieille: Demokrit

Plus en détail

Du Diagnostic au Traitement par le Nucléaire Est-ce possible?

Du Diagnostic au Traitement par le Nucléaire Est-ce possible? Du Diagnostic au Traitement par le Nucléaire Est-ce possible? Pr Denis AGOSTINI MD-DSc CHU Côte de Nacre Caen CHERBOURG MARS 2012 Cherbourg 2012 1 Plan 1. DIAGNOSTIC EN MEDECINE NUCLEAIRE 1. TEP-SCANNER

Plus en détail

Actualités du traitement du cancer Radiothérapie

Actualités du traitement du cancer Radiothérapie Actualités du traitement du cancer Radiothérapie Véronique Vendrely Service d oncologie radiothérapie Hôpital Saint André Bordeaux Club des jeunes néphrologues 20 Mai 2006 Introduction Quelques bases pour

Plus en détail

LA MEDECINE NUCLEAIRE. Table Ronde

LA MEDECINE NUCLEAIRE. Table Ronde LA MEDECINE NUCLEAIRE Table Ronde Jean-Pierre Cabocel Directeur Général AIPES PENURIE D ISOTOPES MEDICAUX AGENDA 1. ORGANISATION AIPES 2. LA PRODUCTION D ISOTOPES MEDICAUX 3. LA PENURIE DE MOLYBDENE 4.

Plus en détail

PROGRAMMES OPERATIONNELS CONVERGENCE ET COMPETITIVITE REGIONALE ET EMPLOI FEDER ET FSE

PROGRAMMES OPERATIONNELS CONVERGENCE ET COMPETITIVITE REGIONALE ET EMPLOI FEDER ET FSE PROGRAMMES OPERATIONNELS CONVERGENCE ET COMPETITIVITE REGIONALE ET EMPLOI FEDER ET FSE Technology Promotion Agency SMEs Distributed environment Many ressources available Diverse technological needs not

Plus en détail

La crise des isotopes médicaux

La crise des isotopes médicaux La crise des isotopes médicaux Frank Deconinck 1 et Bernard Ponsard² 1 Vrije Universiteit Brussel et Belgian Nuclear Research Centre (SCK CEN) ; frank.deconinck@vub.ac.be. ² Belgian Nuclear Research Centre

Plus en détail

Soutenir l Université. Les fondations de l Université catholique de Louvain UCL. Université catholique de Louvain

Soutenir l Université. Les fondations de l Université catholique de Louvain UCL. Université catholique de Louvain Soutenir l Université Les fondations de l Université catholique de Louvain Université catholique de Louvain UCL L Université et ses trois fondations L université est au service de chacun de nous, à plusieurs

Plus en détail

L infrastructure de recherche MYRRHA: une première mondiale

L infrastructure de recherche MYRRHA: une première mondiale L infrastructure de recherche MYRRHA: une première mondiale Dossier de presse Contacts presse Pr Dr Hamid Aït Abderrahim Directeur général adjoint du SCK CEN et directeur du projet MYRRHA hamid.ait.abderrahim@sckcen.be,

Plus en détail

Techniques d imagerie et Recherche

Techniques d imagerie et Recherche Techniques d imagerie et Recherche Jean-Christophe Ferré, PH 1- Unité de Neuroradiologie, Département de Radiologie et Imagerie Médicale, CHU RENNES 2- Unité/ Projet Visages U746 INSERM/ INRIA, IRISA,

Plus en détail

Rapport de l AERES sur l unité :

Rapport de l AERES sur l unité : Section des Unités de recherche Rapport de l AERES sur l unité : Transporteurs en Imagerie et Radiothérapie en Oncologie (TIRO) sous tutelle des établissements et organismes : Université de Nice-Sophia

Plus en détail

Découvrez L INSTITUT UNIVERSITAIRE DU CANCER DE TOULOUSE

Découvrez L INSTITUT UNIVERSITAIRE DU CANCER DE TOULOUSE Découvrez L INSTITUT UNIVERSITAIRE DU CANCER DE TOULOUSE 2014 L INSTITUT UNIVERSITAIRE DU CANCER DE TOULOUSE L Institut universitaire du cancer de Toulouse (IUCT) est un nouveau modèle français d organisation

Plus en détail

Le cancer cet ennemi commun

Le cancer cet ennemi commun Le cancer cet ennemi commun En France, 360 000 nouveaux cas par an. 1 homme sur 2 et 1 femme sur 3 touchés au cours de leur vie. en Languedoc-Roussillon, ICI il tue 20 personnes par jour. www.icm.unicancer.fr

Plus en détail

Le GELARC. Groupe d Etude des Lymphomes de l Adulte Recherche Clinique. Biotuesday 8 septembre 2009

Le GELARC. Groupe d Etude des Lymphomes de l Adulte Recherche Clinique. Biotuesday 8 septembre 2009 Le GELARC Groupe d Etude des Lymphomes de l Adulte Recherche Clinique Biotuesday 8 septembre 2009 Pascal Deschaseaux Médecin, MBA Depuis 1990 dans les industrie de santé Pierre Fabre: Directeur Médical

Plus en détail

Communiqué de Presse Information règlementée

Communiqué de Presse Information règlementée DECLARATION INTERMEDIAIRE, TROISIEME TRIMESTRE 2013 Hausse des revenus par rapport à la première moitié de 2013, grâce à un bon taux d avancement des commandes. IBA prévoit d être sélectionnée pour huit

Plus en détail

IntegraGen Résultats annuels 2014

IntegraGen Résultats annuels 2014 Clinical Genomics Experts COMMUNIQUÉ DE PRESSE - DIFFUSION IMMÉDIATE IntegraGen Résultats annuels 2014 Chiffre d affaires en augmentation de 12% Réduction des pertes de 59% Installation de la première

Plus en détail

Les radiopharmaceutiques: exemple de l oncologie

Les radiopharmaceutiques: exemple de l oncologie Les radiopharmaceutiques: exemple de l oncologie Françoise Kraeber-Bodéré, Nantes SAB October 16, 2006 1 Principe de l imagerie en Médecine nucléaire Détection de la distribution spatiale et temporelle

Plus en détail

Introduction à la biochimie SBI4U

Introduction à la biochimie SBI4U Résultat d apprentissage pour le test : Je décris les innovations technologiques et les besoins de la société à l aide de la structure et la fonction des macromolécules, les réactions biochimiques et des

Plus en détail

Conférence de presse. Mardi 14 mai 2013. Aéropole de Charleroi

Conférence de presse. Mardi 14 mai 2013. Aéropole de Charleroi devient Conférence de presse Mardi 14 mai 2013 Aéropole de Charleroi Communiqué de presse Biopark Incubator devient i-tech Incubator En avril 2012 était inauguré le Biopark Incubator. Aujourd hui, la pépinière

Plus en détail

Résumé des prestations

Résumé des prestations Résumé des prestations Un tableau simple pour vous aider à choisir le niveau de couverture qui correspond à vos besoins Plan Santé International healthcare Choisissez le niveau de couverture qui vous convient:

Plus en détail

Wallonie - USA : Exportations investissements. Raisons et bonnes pratiques. Philippe SUINEN, CEO de l AWEX

Wallonie - USA : Exportations investissements. Raisons et bonnes pratiques. Philippe SUINEN, CEO de l AWEX Wallonie - USA : Exportations investissements. Raisons et bonnes pratiques Philippe SUINEN, CEO de l AWEX LA WALLONIE COMME ON LA FAIT ENSEMBLE A. Un positionnement géographique privilégié au cœur de l

Plus en détail

Objectif 13 : Se donner les moyens d une recherche innovante

Objectif 13 : Se donner les moyens d une recherche innovante Objectif 13 : Se donner les moyens d une recherche innovante Le Plan s inscrit dans le défi santé/bien-être de l Agenda stratégique pour la recherche, le transfert et l innovation (France Europe 2020).

Plus en détail

Stratégie de spécialisation intelligente de la Wallonie

Stratégie de spécialisation intelligente de la Wallonie Stratégie de spécialisation intelligente de la Wallonie Juillet 2015 DIRECTION DE LA POLITIQUE ECONOMIQUE Florence HENNART Plan Spécialisation intelligente en Wallonie : processus et fondements Stratégie

Plus en détail

PET- SCAN ou TEP. Son intérêt actuel en Cancérologie thoracique Professeur D. ANTHOINE CHU de NANCY et Docteur F. VAYLET Hôpital du Val-de-Grâce

PET- SCAN ou TEP. Son intérêt actuel en Cancérologie thoracique Professeur D. ANTHOINE CHU de NANCY et Docteur F. VAYLET Hôpital du Val-de-Grâce PET- SCAN ou TEP Son intérêt actuel en Cancérologie thoracique Professeur D. ANTHOINE CHU de NANCY et Docteur F. VAYLET Hôpital du Val-de-Grâce (certains de ces clichés proviennent de la monographie Astrazeneca

Plus en détail

Sûreté et sécurité de la production d isotopes médicaux

Sûreté et sécurité de la production d isotopes médicaux Sûreté et sécurité de la production d isotopes médicaux La perspective de l organisme de réglementation 8 e Conférence internationale sur les isotopes de l ANS Chicago (Illinois) 27 août 2014 Ramzi Jammal

Plus en détail

de courte durée de vie

de courte durée de vie Une solution à long terme pour les déchets belges de faible et de moyenne activité et de courte durée de vie Ensemble nous y parviendrons Une solution à long terme pour les déchets belges de faible et

Plus en détail

La Tomographie par Emission de Positons. Dr A Devillers, Dr L Le Dortz,

La Tomographie par Emission de Positons. Dr A Devillers, Dr L Le Dortz, La Tomographie par Emission de Positons Dr A Devillers, Dr L Le Dortz, Qu est ce que la TEP? Plateau technique de médecine nucléaire Technique d imagerie médicale fonctionnelle métabolique PET scan : terme

Plus en détail

La Radioprotection. UE Santé Société Humanité Module Santé Publique

La Radioprotection. UE Santé Société Humanité Module Santé Publique La Radioprotection UE Santé Société Humanité Module Santé Publique La Radioprotection La radioprotection est la discipline qui coordonne les recherches, les travaux et les techniques concernant les moyens

Plus en détail

Expertise de la chirurgie viscérale hautement spécialisée Résultats intermédiaires

Expertise de la chirurgie viscérale hautement spécialisée Résultats intermédiaires Expertise de la chirurgie viscérale hautement spécialisée Résultats intermédiaires Esther Waeber-Kalbermatten Cheffe du Département de la santé, des affaires sociales et de la culture Mandat d expertise

Plus en détail

BACCALAURÉAT EN SOINS

BACCALAURÉAT EN SOINS BACCALAURÉAT EN SOINS INFIRMIERS SPÉCIALISATION EN IMAGERIE MÉDICALE ET RADIOTHÉRAPIE ISSIG Rue Royale 336 1030 Bruxelles Tél : 02/613.19.70 613.19.71 issig@galilee.be www.issig.be 1 Table des matières

Plus en détail

La valorisation in2p3

La valorisation in2p3 Catherine Clerc Celine Tanguy DAT in2p3 Chargée de valorisation in2p3 La valorisation in2p3 JNE 2015 La valorisation : pourquoi La valorisation des recherches entreprises au CNRS trouve son fondement dans

Plus en détail

Information PACES 20 Septembre 2012. Les métiers en lien avec le choix Manipulateur d Electroradiologie Médicale «MEM» Monsieur Daniel LAMI

Information PACES 20 Septembre 2012. Les métiers en lien avec le choix Manipulateur d Electroradiologie Médicale «MEM» Monsieur Daniel LAMI Information PACES 20 Septembre 2012 Les métiers en lien avec le choix Manipulateur d Electroradiologie Médicale «MEM» Monsieur Daniel LAMI 1 Institut de Formation de Manipulateurs d Electroradiologie Médicale

Plus en détail

LA PRODUCTIVITÉ DE LA R&D EST EN DÉCROISSANCE

LA PRODUCTIVITÉ DE LA R&D EST EN DÉCROISSANCE Diane Gosselin, Pdg Réunion annuelle du Réseau des centres d excellence - 12 février 2013 LA PRODUCTIVITÉ DE LA R&D EST EN DÉCROISSANCE L INNOVATION OUVERTE DANS LE NOUVEAU MODÈLE D AFFAIRES DE l INDUSTRIE

Plus en détail

Alsace BioValley labellise 5 projets d innovations thérapeutiques développés au cœur de l Alsace

Alsace BioValley labellise 5 projets d innovations thérapeutiques développés au cœur de l Alsace Communiqué de presse l Strasbourg l 13 décembre 2010 Alsace BioValley labellise 5 projets d innovations thérapeutiques développés au cœur de l Alsace Alsace BioValley, pôle de compétitivité à visibilité

Plus en détail

Dossier de presse. 16 janvier 2015 I. LES MISSIONS DE LA NOUVELLE AGENCE

Dossier de presse. 16 janvier 2015 I. LES MISSIONS DE LA NOUVELLE AGENCE 16 janvier 2015 Dossier de presse I. LES MISSIONS DE LA NOUVELLE AGENCE Les missions respectives actuelles des deux agences, quoique par nature différentes, tendent vers un même objectif : celui de l internationalisation

Plus en détail

Cristalliser la réflexion dans la santé

Cristalliser la réflexion dans la santé Cristalliser la réflexion dans la santé BIOMERIEUX GUERBET IPSEN LFB PIERRE FABRE SANOFI SERVIER STALLERGENES LES LABORATOIRES THEA www.g5.asso.fr Le G5 Santé est l association des entreprises françaises

Plus en détail

Projections du nombre total d étudiants internationaux d ici 2025. Source : Unesco Institute for Statistics, calculs France Stratégie

Projections du nombre total d étudiants internationaux d ici 2025. Source : Unesco Institute for Statistics, calculs France Stratégie SYNTHÈSE Trois grandes tendances mondiales Transnationalisation La géographie de l économie mondiale du savoir connaît de profonds bouleversements depuis plusieurs décennies. L innovation et la recherche

Plus en détail

CONSTRUCTION DE LA VISION 2025. COMITE de pilotage et scientifique 6 mai 2010

CONSTRUCTION DE LA VISION 2025. COMITE de pilotage et scientifique 6 mai 2010 CONSTRUCTION DE LA VISION 2025 COMITE de pilotage et scientifique 6 mai 2010 LA VISION 2025 EST AU CARREFOUR DE TROIS DYNAMIQUES Industrie Sociétés savantes Flux de découvertes scientifiques et développement

Plus en détail

UE2 CANCEROLOGIE Place de la Médecine Nucléaire

UE2 CANCEROLOGIE Place de la Médecine Nucléaire UE2 CANCEROLOGIE Place de la Médecine Nucléaire Imagerie Imagerie de Gamma Caméra Tomographie d émission monophotoniqueou TEMP: radiopharmaceutiqueémetteurs de rayonnement Gamma Imagerie de Caméra TEP

Plus en détail

Fiche prospective Australie deuxième semestre 2011

Fiche prospective Australie deuxième semestre 2011 Fiche prospective Australie deuxième semestre 2011 Pays : Secteur/créneau/marché porteur : AUSTRALIE SECTEUR BIOTECHNOLOGIE Développement / explications du secteur choisi Aspects généraux : Avec plus de

Plus en détail

Nouvelle version du Guide du bon usage des examens d'imagerie médicale

Nouvelle version du Guide du bon usage des examens d'imagerie médicale 1 er février 2013 Nouvelle version du Guide du bon usage des examens d'imagerie médicale Limiter l exposition des patients aux rayonnements ionisants Améliorer la qualité des soins Promouvoir l interdisciplinarité

Plus en détail

- 2 - faire industriel dans la mise au point des produits biologiques. L Institut Roche de Recherche et Médecine Translationnelle (IRRMT, basé à

- 2 - faire industriel dans la mise au point des produits biologiques. L Institut Roche de Recherche et Médecine Translationnelle (IRRMT, basé à Information presse Roche, l Agence Nationale de Recherches sur le Sida et les hépatites virales (ANRS), le Baylor Research Institute (BRI) et Inserm Transfert mettent en place une coopération stratégique

Plus en détail

Le don de cellules souches. M.Lambermont Pascale Van Muylder

Le don de cellules souches. M.Lambermont Pascale Van Muylder Le don de cellules souches M.Lambermont Pascale Van Muylder 1 Pourquoi avons-nous recours à la greffe de CSH? Certaines maladies causent la destruction ou un fonctionnement anormal de la moelle osseuse.

Plus en détail

Dr David LUSSATO Dr Mathieu QUENEAU. 14 Octobre 2010

Dr David LUSSATO Dr Mathieu QUENEAU. 14 Octobre 2010 Dr David LUSSATO Dr Mathieu QUENEAU 14 Octobre 2010 Indication (B2) - Suspicion de récidive locale ou métastatique Bourguet P, Hitzel A, Houvenaeghel G, Vinatier D, Bosquet L, Bonichon F,Corone C, Giard-Lefevre

Plus en détail

LES MATINALES DE LA FONDATION

LES MATINALES DE LA FONDATION LES MATINALES DE LA FONDATION «Les nouvelles formes de radiothérapie dans le traitement des cancers de l enfant» Conférence du Professeur Jean-Louis HABRAND, Université de Caen-Basse Normandie, Chef du

Plus en détail

LYRIC. Directeur : Jean-Yves Blay Co-directeurs : Alain Puisieux / Charles Dumontet Coordinateur : Marina Rousseau-Tsangaris

LYRIC. Directeur : Jean-Yves Blay Co-directeurs : Alain Puisieux / Charles Dumontet Coordinateur : Marina Rousseau-Tsangaris LYRIC Directeur : Jean-Yves Blay Co-directeurs : Alain Puisieux / Charles Dumontet Coordinateur : Marina Rousseau-Tsangaris CONTEXTE DE L AO DES SIRIC (SITES DE RECHERCHE INTÉGRÉS SUR LE CANCER) AO publié

Plus en détail

Le programme de formations et de stages en commerce international de l AWEx

Le programme de formations et de stages en commerce international de l AWEx Le programme de formations et de stages en commerce international de l AWEx Nicolas RAVENEL Coach Explort UCL 26 février 2015 L AWEx Agence Wallonne à l Exportation et aux Investissements étrangers L AWEX:

Plus en détail

ANNEXE 3 EXTRAIT DU MANUEL ISO 1

ANNEXE 3 EXTRAIT DU MANUEL ISO 1 ANNEXE 3 EXTRAIT DU MANUEL ISO 1 1. POLITIQUE DE QUALITE MANUEL DE QUALITE 1.1. Manuel central de qualité description politique de qualité du service de médecine nucléaire 1.2. Norme ISO 9001:2008 2. LE

Plus en détail

ouverture de l'institut de cancérologie du gard (ICG)

ouverture de l'institut de cancérologie du gard (ICG) ouverture de l'institut de cancérologie du gard (ICG) Ensemble, face aux cancers, aujourd hui et demain Conférence de presse du 11 septembre 2015 En présence de M. Jean-Paul Fournier Sénateur du Gard -

Plus en détail

Déclaration de Mme Marie Christine Marghem, Ministre de l Energie, de l Environnement et du Développement durable.

Déclaration de Mme Marie Christine Marghem, Ministre de l Energie, de l Environnement et du Développement durable. Déclaration de Mme Marie Christine Marghem, Ministre de l Energie, de l Environnement et du Développement durable. 59 ème session de la Conférence générale de l AIEA (14-18 septembre 2015) Mr. le Président,

Plus en détail

Sujets présentés par le Professeur Olivier CUSSENOT

Sujets présentés par le Professeur Olivier CUSSENOT ANAMACaP Association Nationale des Malades du Cancer de la Prostate 17, bis Avenue Poincaré. 57400 SARREBOURG Sujets présentés par le Professeur Olivier CUSSENOT Place des nouvelles techniques d imagerie

Plus en détail

Genopole Siège Campus 1 - Bâtiment Genavenir 8 5, rue Henri Desbruères F-91030 Evry cedex T. +33 1 60 87 83 00 - F.

Genopole Siège Campus 1 - Bâtiment Genavenir 8 5, rue Henri Desbruères F-91030 Evry cedex T. +33 1 60 87 83 00 - F. Annuaire Genopole Mars 2007 G opole Genopole Siège Campus 1 - Bâtiment Genavenir 8, rue Henri Desbruères F-91030 Evry cedex T. +33 1 60 87 83 00 - F. +33 1 60 87 83 01 prénom.nom@genopole.fr 2 Réussir

Plus en détail

Imagerie cérébrale. Licence de Psychologie (L3S6). 2015. Florence Perrin

Imagerie cérébrale. Licence de Psychologie (L3S6). 2015. Florence Perrin Licence de Psychologie (L3S6). 2015 Imagerie cérébrale Florence Perrin Integrative Biology of Neuroregeneration INSERM U1051 Institut des Neurosciences de Montpellier Université Montpellier Web site: http://www.ibn-lab.com/

Plus en détail

Que fait UNAMEC pour le secteur? Que font les membres de UNAMEC en faveur des soins de santé?

Que fait UNAMEC pour le secteur? Que font les membres de UNAMEC en faveur des soins de santé? UNAMEC est l association professionnelle belge des fabricants, importateurs et distributeurs de dispositifs médicaux et compte plus de 200 firmes, bon pour 80% du marché concerné. Les membres sont subdivisés

Plus en détail

ANR-11-LABX-18-01. Innovative Radiopharmaceuticals in Oncology and Neurology

ANR-11-LABX-18-01. Innovative Radiopharmaceuticals in Oncology and Neurology ANR-11-LABX-18-01 Innovative Radiopharmaceuticals in Oncology and Neurology Un projet en réseau : 12 partenaires CRCNA ARRONAX LEMNA BPMSS SUBATECH MINT CYCERON ICOA P3R IPHC NiND CERRP Oncology Research

Plus en détail

Liège, le 29 juillet 2013. APPEL INTERNE et EXTERNE AUX CANDIDATURES N 2013-085

Liège, le 29 juillet 2013. APPEL INTERNE et EXTERNE AUX CANDIDATURES N 2013-085 Centre Hospitalier Universitaire de Liège Domaine Universitaire du Sart Tilman B35 4000 LIEGE 1 www.chuliege.be Département de Gestion des Ressources Humaines Service Recrutement Liège, le 29 juillet 2013

Plus en détail

Le cancer des glandes surrénales Corticosurrénalome

Le cancer des glandes surrénales Corticosurrénalome Le cancer des glandes surrénales Corticosurrénalome Vous avez appris que vous avez un cancer des glandes surrénales. Cette fiche vous aidera à mieux comprendre la maladie et les traitements possibles.

Plus en détail

Indications de la radiothérapie

Indications de la radiothérapie traitements, soins et innovation MAI 2009 Indications de la radiothérapie CANCER De la prostate COLLECTION recommandations & référentiels OUTIL D AIDE À LA DÉCISION CONSENSUS D EXPERTS À PARTIR DE RECOMMANDATIONS

Plus en détail

Définition de l activité de radiothérapie

Définition de l activité de radiothérapie Equipe médicale : Dr Claudine BEAUMONT-RAYMOND : 03 25 49 48 87 (secrétariat) Dr Dominique EYCHENNE : 03 25 49 47 56 (secrétariat) Dr Ulrich NIEWOEHNER : 03 25 49 47 82 (secrétariat) Définition de l activité

Plus en détail

Du diagnostic au traitement des cancers :

Du diagnostic au traitement des cancers : Quand le nucléaire soigne Du diagnostic au traitement des cancers : la radiothérapie Jean DATCHARY IUT Cherbourg-Manche Lundi 19 mars 2012 1 Deux grandes découvertes qui ne passent pas inaperçues 28/12/1895

Plus en détail

Modèles numériques anthropomorphiques pour les simulations en TEMP et TEP

Modèles numériques anthropomorphiques pour les simulations en TEMP et TEP Modèles numériques anthropomorphiques pour les simulations en TEMP et TEP Irène Buvat et Simon Stute Imagerie et Modélisation en Neurobiologie et Cancérologie UMR 8165 CNRS - Paris 7 - Paris 11 buvat@imnc.in2p3.fr

Plus en détail

COLLOQUE MEDICO-CHIRURGICAL HOPITAL PRIVE DE LA LOIRE

COLLOQUE MEDICO-CHIRURGICAL HOPITAL PRIVE DE LA LOIRE COLLOQUE MEDICO-CHIRURGICAL HOPITAL PRIVE DE LA LOIRE IMAGERIE EN CANCÉROLOGIE : UN ARSENAL COMPLET À L HPL Benjamin GEISSLER (1), Didier LIEUX (2) (1) Centre d Imagerie Nucléaire (2) Centre d Imagerie

Plus en détail