greng /77 L( ~ d el '. parlementaire 1 ~ :.UV Monsieur Laurent Mosar Président de la Chambre des Député-e-s Luxembourg

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "greng /77 L( ~ d el '. parlementaire 1 ~ :.UV. 2011 Monsieur Laurent Mosar Président de la Chambre des Député-e-s Luxembourg"

Transcription

1 groupe d el '. parlementaire, greng Monsieur Laurent Mosar Président de la Chambre des Député-e-s Luxembourg 1 ~ :.UV /77 L( ~ Luxembourg, le 15 novembre 2011 Monsieur le Président, Par la présente et conformément à notre règlement interne, nous nous permettons de poser une question parlementaire à Monsieur le Ministre des Communications et des Médias. LuxConnect, une société crée par le Gouvernement en 2006 avec la double mission de construire et d'exploiter des centres internationaux d'hébergement et de communication au Luxembourg et de déployer des réseaux de transmission de données basées sur la fibre optique au Luxembourg comme à l'international, est en train de construire un nouveau centre de données informatiques 'DataCenter' à Roost. Il est prévu de refroidir les installations techniques de ce bâtiment à l'aide de l'énergie produite par une nouvelle installation de cogénération située sur le même site. Or, des centres de données informatiques comparables en France (p.ex. au Val d'europe dans le département Seine-et-Marne) utilisent l'énergie produite par leur installations techniques pour chauffer à l'aide d'un circuit d'eau chaude m 2 de bureaux et d'équipement publics et pour refroidir ainsi leurs propres installations. Donc, contrairement au concept du 'DataCentre' à Roost, l'énergie produite du centre au Val d'europe est utilisée pour substituer d'autres formes de production d'énergie pour le chauffage de bâtiments. Ce concept nous parait être beaucoup plus intéressant du point de vue développement durable que le concept du centre à Roost. Dans ce contexte, nous aimerions poser les questions suivantes à Monsieur le Ministre des Communications et des Médias. Est-ce qu'une étude a été réalisée en relation avec l'utilisation de l'énergie produite au DataCentre à Roost?

2 Si oui, est-ce que l'option de la récupération et de l'utilisation de l'énergie du DataCenter a été étudiée (p.ex. pour alimenter un réseau de chaleur)? Pourquoi le cas échéant, cette option n'a pas été retenue? Si non, pourquoi l'option de la récupération de l'énergie produite par le DataCenter n'a pas été étudiée? Veuillez agréer, Monsieur le Président, l'expression de nos salutations les meilleures. Henri Kox Député Camille Gira Député

3 Luxembourg, le 13 décembre 20 Il LE GOUVERNEMENT DU GRAND-DUCHÉ DE LUXEMBOURG Ministère La Ministre d'état aux Relations avec le Parlement Monsieur le Président de la Chambre des Députés Luxembourg Personne en charge du dossier: Adisa Karahasanovic 'il CHAMBRE DES DEPUTES Entrée le: 1 4 DEC Réf.: / Objet: Réponse à la question parlementaire no1749 du 15 novembre 20 Il de Monsieur le Député Henri Kox et de Monsieur le Député Camille Gira. Monsieur le Président, J'ai 1'honneur de vous transmettre en annexe )a réponse de Monsieur le Ministre des Communications et des Médias à la question parlementaire sous objet, concernant le concept énergétique du bâtiment pour le nouveau «DataCenter» à Roost. Veuillez agréer, Monsieur le Président, l'assurance de ma haute considération. La Ministre aux Relations avec le Parlement l Octavie Modert 43, boulevard F.-D. Roosevelt L-245ü Luxembourg Tél.: (+352) Fax: (+352)

4 LE GOUVERNEMENT DU GRAND-DUCHÉ DE LUXEMBOURG ~inistère d'état Le Ministre des Communications et des Médias lle Ministre aux Relatians avec le Parlement 1 1 SERVICE CENTRAL DE LEGISLAnON 1 f~ [SCL' :=1 1Entré le: 1 3 c;a: ~E:"~JHD: l' 1A trai ter oor: 1!Copie à: 1 L! Luxembourg, le 9 décembre 20 Il Madame la Ministre aux Relations avec le Parlement Service Central de Législation 43 bd Roosevelt L-2450 Luxembourg Objet: Question parlementaire no 1749 des Messieurs les Députés Henri KOX et Camille GlRA Madame la Ministre, Je vous prie de trouver ci-après la réponse à la question parlementaire no 1749 des Messieurs les Députés Henri KOX et Camille GlRA concernant l'utilisation de l'énergie produite du Datacenter au Roost. Bureaux Maison de Cassai 5. rue Large L-1g17 Luxembourg TéL: (+352) /63 Fax: (+352)

5 ."" Réponse du Ministre des Communications et des Médias à la question parlementaire n de Messieurs les députés Henri Kox et Camille Gira Le concept de «Green IT» fait partie intégrante du programme gouvernemental et se traduit notamment par la recherche d'économies d'énergie, l'utilisation d'énergies renouvelables et la réutilisation de l'énergie actuellement dégagée dans l'atmosphère, Dans cet ordre d'idées, les centres de données construits au Luxembourg par les sociétés à participation étatique directe ou indirecte, soit LuxConnect et E-business & Resilience Centre (ebrc), ont le souci d'utiliser l'énergie de la façon la plus rationnelle possible et ce non seulement dans un souci environnemental, mais également afin de rester compétitif sur un marché international fortement concurrentiel. D'une manière générale, tant du point de vue économique qu'écologique, un centre de données constitue d'ailleurs un meilleur choix par rapport à une salle serveur interne pour une entreprise gérant un parc informatique. En effet, vu le prix de l'énergie électrique, tout élément d'un centre de données doit être optimisé afin d'avoir une consommation énergétique aussi basse que possible, ce qui est rarement le cas d'une simple salle serveur qui se situe dans un bâtiment servant également à d'autres fins que l'hébergement d'infrastructures informatiques. La construction d'un centre de données représente un investissement considérable. Avant de commencer une telle construction, des études approfondies sont faites afin de réaliser un centre qui correspond aux critères écologiques et économiques, ainsi qu'aux attentes des clients nationaux et internationaux. Le résultat de ces efforts est mesuré par l'indicateur d'efficacité énergétique ou «power usage effectiveness» (PUE) en anglais, un facteur technique qui renseigne sur l'efficacité - d'utilisation de l'énergie du centre de données. Plus la valeur de l'indicateur est petite, plus un centre de données est énergétiquement efficace. Avec des techniques de plus en plus avancées, comme notamment le «free cooling» et le «free chilling» (refroidissement de l'air ou de l'eau par le contact avec l'air extérieur), on obtient aujourd'hui des indicateurs d'efficacité énergétique inférieurs à 1,35. A titre de comparaison, en 2008 cet indicateur était généralement encore supérieur à 2. Un indicateur d'efficacité énergétique de 2 signifie que pour un kilowatt (kw) d'énergie consommée par l'équipement informatique, le centre de données doit retirer le double du réseau électrique, le 2 e kw étant nécessaire au traitement de l'énergie électrique et à la production du froid. Du fait que l'énergie devient de plus en plus chère, il est évident qu'aussi bien les opérateurs que les clients soient fortement intéressés à ce que le centre de données travaille de la manière la plus économe en énergie possible. L'énergie nécessaire pour le fonctionnement et le refroidissement des équipements informatiques se retrouve finalement à la fin des processus, convertie sous forme de chaleur. Aussi bien LuxConnect qu'ebrc ont mis en place des dispositifs pour récupérer cette chaleur de rebut, afin de l'utiliser dans une application utile. Pour tous ces centres de données, LuxConnect utilise la chaleur de rebut pour chauffer ses bâtiments administratifs et techniques ainsi que pour préchauffer ses générateurs de secours. La chaleur de rebut en excès pourra, à terme, être utilisée à d'autres fins, comme par exemple pour le chauffage d'un bâtiment administratif ou technique avoisinant. En ce qui concerne plus particulièrement le nouveau centre de données de LuxConnect à Bissen, il convient de souligner que la société Kiowatt SA y construira une installation de cogénération. Cette installation brûlera du bois de rebut, classé biomasse, et produira primairement de l'énergie électrique destinée à être injectée dans le réseau de Creos. La 1

6 .... chaleur de rebut dégagée dans ce processus est récupérée pour la réutilisation dans différents processus: 53 % sont convertis en froid et dirigés vers le centre de calcul de LuxConnect pour refroidir les équipements informatiques; 25 % sont utilisés pour une production de pellets; les 22 % restants pourront, à terme, par exemple être utilisés pour l'alimentation d'un réseau de chaleur à distance; la réalisation d'un tel réseau de chaleur à distance ne dépend cependant pas de la volonté de LuxConnect. L'installation de Kiowatt SA, qui fait partie intégrante du concept du centre données LuxConnect à Bissen, permettra à notre pays une réduction importante des émissions de C02 de l'ordre de tonnes/an. Outre la réduction considérable de consommation énergétique, LuxConnect est, grâce à Kiowatt, le premier centre de données au monde, qui selon la connaissance de mes services s'alimente principalement à base de biomasse. En ce qui concerne ebrc, la chaleur de rebut est également utilisée pour le chauffage de bâtiments annexes, comme c'est par exemple le cas du bâtiment Editus à Kayl. Par ailleurs, il est à noter qu'ebrc est certifiée ISO 14001, une norme dans le domaine du management environnemental. L'engagement environnemental d'ebrc porte essentiellement sur l'optimisation de la consommation énergétique des centres de données par l'amélioration continue des installations: récupération des eaux pluviales et des eaux grises, panneaux solaires à cellules photovoltaïques, «free chilling», pompes à chaleur, «free-cooling» ou roue de Kyoto, façade dynamique, «Cold Aisle Containment», etc. En outre, ebrc achète de l'énergie de source exclusivement hydroélectrique et éolienne; 2

Comment ces conditions sont-elles vérifiées lors du passage au contrôle technique?

Comment ces conditions sont-elles vérifiées lors du passage au contrôle technique? d el '. 1 groupe parlementaire greng Monsieur Laurent Mosar Président de la Chambre des Député-e-s '~_~_'."., ~. Luxembourg 1 CHAi'jIBRt.: LicS DEPUTES 1 Entrée le: 12 NOY. 20t0.;f(Jo6 Luxembourg, le 12

Plus en détail

Dans ce contexte, nous aimerions poser les questions suivantes aux Messieurs les Ministres:

Dans ce contexte, nous aimerions poser les questions suivantes aux Messieurs les Ministres: groupe d el '. parlementaire greng 1 Monsieur Laurent Mosar Président de la Chambre des Député-e-s Luxembourg fehai\jis're: P~$ or;putes Entrée le: fi E 2 11 /lbltl Luxembourg, le 1 septembre 2011 Monsieur

Plus en détail

greng c~, d '. parfemenlaile VEN/ll/SEP/2009 10:41 dei greng N' FAX: 00352463741 P, DOl/DOl '1 1 SEP. 2009 '61- el,

greng c~, d '. parfemenlaile VEN/ll/SEP/2009 10:41 dei greng N' FAX: 00352463741 P, DOl/DOl '1 1 SEP. 2009 '61- el, VEN/ll/SEP/2009 0:4 dei greng N' FAX: 0035246374 P, DOl/DOl 0035246374,,. groupa d '. parfemenlaile greng el, Monsieur Laurent Mosar Président de la Chambre des Député-e-s, ' Luxembourg CHAMBRE Entrée

Plus en détail

-Dt.S~.;::D~ËP;;:;;U""'T~E~S"" Entrée le: 2 5 JUIL.2ôl~

-Dt.S~.;::D~ËP;;:;;U'T~E~S Entrée le: 2 5 JUIL.2ôl~ d el '., groupe par)emelltaire greng Monsieur Laurent Mosar Président de la Chambre des Député-e-s Luxembourg (CHAMBRE -Dt.S~.;::D~ËP;;:;;U""'T~E~S"" Entrée le: 2 5 JUIL.2ôl~ A 5?- Luxembourg, le 25 juillet

Plus en détail

Foire Aux Questions sur les chaudières. Ci-dessous sont repris les caractéristiques des principaux types de chaudières: mazout

Foire Aux Questions sur les chaudières. Ci-dessous sont repris les caractéristiques des principaux types de chaudières: mazout Qu'est-ce qu'une chaudière? Le rôle d'une chaudière est d'assurer une bonne combustion et de transférer le maximum d'énergie thermique aux circuits de chauffage et d'eau chaude sanitaire. Quelles sont

Plus en détail

Le caractère urgent de la question a été reconnu (21.12.2011)

Le caractère urgent de la question a été reconnu (21.12.2011) Le caractère urgent de la question a été reconnu (21.12.2011) groupe. d" parlementaire el " greng...i\~8'rë-i3z~~deputesl Entr'ée le: 2 1 nef. 20H /l F.AO Monsieur Laurent Mosar Président de la Chambre

Plus en détail

Comment peut-on produire du chauffage et de l'eau chaude à partir de l'air? EFFICACITÉ POUR LES MAISONS

Comment peut-on produire du chauffage et de l'eau chaude à partir de l'air? EFFICACITÉ POUR LES MAISONS Comment peut-on produire du chauffage et de l'eau chaude à partir de l'air? Découvrez la gamme Aquarea de Panasonic Pompe à chaleur Source Air CONÇUE POUR LES MAISONS Une pompe à chaleur Aquarea avec Source

Plus en détail

ÏAMBRE DtiS DdKuïîi ^ Entrée le-

ÏAMBRE DtiS DdKuïîi ^ Entrée le- groupe Sréns ÏAMBRE DtiS DdKuïîi ^ Entrée le- 11 m.2012 Monsieur Laurent Mosar Président de la Chambre dës Député-e-s Luxembourg Luxembourg, le 17 avril 2012 Monsieur le Président, Par la présente et conformément

Plus en détail

Par la présente et conformément à notre règlement interne, je me permets de poser une question parlementaire à Monsieur le Ministre des Finances.

Par la présente et conformément à notre règlement interne, je me permets de poser une question parlementaire à Monsieur le Ministre des Finances. groupe d el '. parlementaire, grel1g Monsieur ;~E~lAMBRE DES DEPUTES 1, Entrée le: 1... ~~\t~lj~ le Président, 28 oe. 11 --Z120 Monsieur Laurent Mosar Président de la Chambre des Député-e-s Luxembourg

Plus en détail

I~U. LL')~ [. 1 DEI GRENG. DES DEPUrEs'; 1 4 JUIL 2008

I~U. LL')~ [. 1 DEI GRENG. DES DEPUrEs'; 1 4 JUIL 2008 Il,VV\'''''LVVV Il,LL LILI UIILII'J I~U. LL')~ [. 1 DEI GRENG groupe d el ' parlementaire, grel19 HAMBRE Entrée DES DEPUrEs'; le: Monsieur Lucien Weiler Président de la Chambre des Député-e-s Luxembourg

Plus en détail

Quelle est l'ampleur actuelle du phénomène des voitures de société pour le Luxembourg et quelle en est l'évolution?

Quelle est l'ampleur actuelle du phénomène des voitures de société pour le Luxembourg et quelle en est l'évolution? ,. '.' -.,'! '-~- ~., ';:;;':::?,:::,... " " DÉI GRÉNG CHAMBRE Entrée DES DËPUTËS le:. - 6 FEV.26 QCjO~ MonsÍeur Lucien Weiler Président de la Chambre des Députés, Luxembourg Luxembourg, le 6 février 26

Plus en détail

Quels sont les types de pompes à chaleur les plus couramment utilisés pour la production de chauffage des bâtiments et la production d'eau chaude?

Quels sont les types de pompes à chaleur les plus couramment utilisés pour la production de chauffage des bâtiments et la production d'eau chaude? Qu'est-ce qu'une pompe à chaleur? Une pompe à chaleur est un frigo qui fonctionne à l'envers. Une pompe à chaleur est capable de capter l'énergie à l'extérieur et de la restituer à l'intérieur. Par exemple,

Plus en détail

gréng MBRE DES DEPUTES Entrée le:

gréng MBRE DES DEPUTES Entrée le: groupe Monsieur Mars di Bartolomeo Président de ia Chambre des Député-e-s Luxembourg gréng MBRE DES DEPUTES Entrée le: Monsieur le Président, 2 8 JAN. 2015 m Luxembourg, le 28 janvier 2015 Par la présente

Plus en détail

Passeport énergétique

Passeport énergétique pas de numéro pas de numéro 0/0/0 0 07 //00 Classe de performance énergétique Classe d'isolation thermique Besoins économes Bâtiment à basse consommation d'énergie Classe de performance énergétique La

Plus en détail

DOCUMENT 0. link0 Evènement(s) : Question écrite n 520 - Sujet : Troubles du comportement alimentaire (anorexie / boulimie)

DOCUMENT 0. link0 Evènement(s) : Question écrite n 520 - Sujet : Troubles du comportement alimentaire (anorexie / boulimie) Question écrite n 520 - Sujet : Troubles du comportement alimentaire (anorexie / boulimie) Auteur(s) : Madame Nancy Arendt épouse Kemp, Députée Destinataire(s) : Monsieur Mars Di Bartolomeo, Ministre de

Plus en détail

Entrée le: Luxembourg 10 JAN, 2012

Entrée le: Luxembourg 10 JAN, 2012 ~inistère La ~inistre d'état aux Relations avec le Parlement Luxembourg, le 9 janvier 2012 Monsieur le Président de la Chambre des Députés CHAMBRE DES DEPUTES. Entrée le: Luxembourg 10 JAN, 2012 Personne

Plus en détail

Des systèmes de chauffage avec pompe à chaleur et accumulateur de chaleur pour les construction dans les zones de montagne.

Des systèmes de chauffage avec pompe à chaleur et accumulateur de chaleur pour les construction dans les zones de montagne. Des systèmes de chauffage avec pompe à chaleur et accumulateur de chaleur pour les construction dans les zones de montagne. Formation à la promotion des énergies renouvelables à CEFIDEC Vatra Dornei Dănuţ

Plus en détail

Sont exclus du présent règlement communal les locaux à usage professionnel ou commercial.

Sont exclus du présent règlement communal les locaux à usage professionnel ou commercial. Règlement communal concernant l'octroi d'une subvention pour l'utilisation rationnelle de l'énergie et la mise en valeur des sources d'énergie renouvelables Article 1 Il est accordé sous les conditions

Plus en détail

En relation avec les PINs qui concernent le Luxembourg, j'aimerais savoir de la part de Monsieur le Ministre de "Environnement:

En relation avec les PINs qui concernent le Luxembourg, j'aimerais savoir de la part de Monsieur le Ministre de Environnement: groupe,,' parlementaire d el, greng Monsieur Lucien Weiler Président de la Chambre des Député.e~s Luxembourg rë-ham8re DES D:::pü~l:i::'s', Entrée le: o 2 DEC. 2008 C;.'?, [7-1t l... :I

Plus en détail

IceSol -Système de chauffage avec pompe à chaleur solaire et stock à changement de phase

IceSol -Système de chauffage avec pompe à chaleur solaire et stock à changement de phase IceSol -Système de chauffage avec pompe à chaleur solaire et stock à changement de phase Energie Solaire SA Version 16.03.2015 ENERGIE SOLAIRE SA www.energie-solaire.com 1/29 Energie Solaire SA: Fondée

Plus en détail

Partant du souci du Ministère de faire preuve de transparence dans l'attribution de ce statut, j'aimerais savoir:

Partant du souci du Ministère de faire preuve de transparence dans l'attribution de ce statut, j'aimerais savoir: 9. DEC. 2008 10:15 DEI GRENG DEI GRENG NO.2514 P. 1 qrol1pe d '. el parlemen'aire, grel19 AMBRE DES DEPUTES Entrée le: o 9 DEC. 2008 Monsieur Lucien Weiler Président de la Chambre des Député-e-s Luxembourg

Plus en détail

La combinaison. naturelle DAIKIN ALTHERMA HYDRIDE POMPE À CHALEUR CHAUFFAGE ET EAU CHAUDE SANITAIRE. Informations préliminaires

La combinaison. naturelle DAIKIN ALTHERMA HYDRIDE POMPE À CHALEUR CHAUFFAGE ET EAU CHAUDE SANITAIRE. Informations préliminaires La combinaison naturelle DAIKIN ALTHERMA HYDRIDE POMPE À CHALEUR CHAUFFAGE ET EAU CHAUDE SANITAIRE Informations préliminaires 2 Le futur c'est maintenant 3 et le futur est plus respectueux de l'environnement,

Plus en détail

Avec DUOSUN. Avant DUOSUN

Avec DUOSUN. Avant DUOSUN La dernière invention DUOSUN est un capteur solaire thermique qui fonctionne bien mieux. Il est moins cher et est plus propre que les autres produits actuellement disponibles. Ce capteur est destiné à

Plus en détail

Le chauffage le plus économique: La pompe à chaleur

Le chauffage le plus économique: La pompe à chaleur Le chauffage le plus économique: La pompe à chaleur Avec une pompe à chaleur moderne, vous économiserez non seulement au minimum de 60 à 80 % d'énergie, jusqu'à 100 % de CO2, mais aussi et surtout des

Plus en détail

Tarification prévue pour l'électricité produite à partir de sources d'énergie renouvelables

Tarification prévue pour l'électricité produite à partir de sources d'énergie renouvelables Tarification prévue pour l'électricité produite à partir de sources d'énergie renouvelables Luxembourg, le 2 décembre 2013 myenergy 1 Sommaire Le plan d action national en matière d énergies renouvelables

Plus en détail

GSE AIR SYSTEM V3.0 L indépendance énergétique à portée de mains

GSE AIR SYSTEM V3.0 L indépendance énergétique à portée de mains AÉROVOLTAÏQUE V3.0 L indépendance énergétique à portée de mains Photos non contractuelles www.gseintegration.com L'alliance des économies d'énergie et du confort thermique Édito L énergie solaire est indispensable

Plus en détail

Efficacité énergétique

Efficacité énergétique Optimiser l'énergie Pourquoi? L'importance de l'efficacité énergétique Il en va de la responsabilité de tous d'éviter le gaspillage de l'énergie en l'utilisant intelligemment. Pourquoi? Parce que l'énergie

Plus en détail

L énergie en France et en Allemagne : comparaisons

L énergie en France et en Allemagne : comparaisons L énergie en France et en Allemagne : comparaisons En matière de consommation d énergie, de structure du système électrique, de recours aux énergies renouvelables, d émission de gaz à effet de serre, les

Plus en détail

Sommaire. Qu est-ce que la RT 2012... 3. Consommation énergétique... 4. Les grands principes de la RT 2012... 5 à 8. Les avantages de la RT 2012...

Sommaire. Qu est-ce que la RT 2012... 3. Consommation énergétique... 4. Les grands principes de la RT 2012... 5 à 8. Les avantages de la RT 2012... Sommaire Qu est-ce que la RT 2012... 3 Consommation énergétique... 4 Les grands principes de la RT 2012... 5 à 8 Les avantages de la RT 2012... 9 En résumé... 10 En Résumé Qu est-ce que la RT 2012? Cette

Plus en détail

+352225922. Monsieur Laurent Mosar r-c-h-a-m-b-r... E-D~ES---D-Ê':"'"P-U-T~É:-S...Président de la ChlUnbre des Députés Entrée le: Luxembourg \\'1

+352225922. Monsieur Laurent Mosar r-c-h-a-m-b-r... E-D~ES---D-Ê':'P-U-T~É:-S...Président de la ChlUnbre des Députés Entrée le: Luxembourg \\'1 +352225922 Monsieur Laurent Mosar r-c-h-a-m-b-r... E-D~ES---D-Ê':"'"P-U-T~É:-S...Président de la ChlUnbre des Députés Entrée le: Luxembourg 1 8 JAN. 2011 \\'1 Luxembourg, le l:i. janvier 201 1 Monsieur

Plus en détail

De la difficulté de récupérer la chaleur industrielle pour du chauffage urbain

De la difficulté de récupérer la chaleur industrielle pour du chauffage urbain De la difficulté de récupérer la chaleur industrielle pour du chauffage urbain Table des matières Introduction...2 Le réseau d'échange de chaleur basse température...3 Concept...3 Fourniture de chaud et

Plus en détail

Objet: Réponse commune à la question parlementaire no2990 du 25 novembre 2008 de Monsieur le Député Xavier Bettel.

Objet: Réponse commune à la question parlementaire no2990 du 25 novembre 2008 de Monsieur le Député Xavier Bettel. Luxembourg, le 29 décembre 2008 Monsieur le Président de la Chambre des Députés Luxembourg Personne en eharge du dossier: Nicole Sontag-Hirseh V247-82952 Réf.: 2008-2009 / 2990-02 Objet: Réponse commune

Plus en détail

Question parlementaire N 1559 de Monsieur le Député Jean Huss 09 FEV. 2007 Q\5SQ

Question parlementaire N 1559 de Monsieur le Député Jean Huss 09 FEV. 2007 Q\5SQ Question parlementaire N 1559 de Monsieur le Député Jean Huss Monsieur Lucien Weiler CHAMBRE DES DËPUTËSF résident de la Chambre des Députés Entrée le: Luxembourg DÉI GRÉNG 09 FEV. 2007 Q\5SQ Luxembourg,

Plus en détail

Les maisons à énergie positive

Les maisons à énergie positive Conférence dans le cadre du projet VallEnergie Les maisons à énergie positive Attert, le 11 mars 2014 VallEnergie Atteindre l autonomie énergétique de la Vallée de l Attert belgo-luxembourgeoise gérée

Plus en détail

Fonds chaleur renouvelable de l ADEME. Florence MORIN ADEME Franche-Comté

Fonds chaleur renouvelable de l ADEME. Florence MORIN ADEME Franche-Comté Fonds chaleur renouvelable de l ADEME Florence MORIN ADEME Franche-Comté LE FONDS CHALEUR DÉFINITION 2 Le Fonds Chaleur est un engagement majeur du Grenelle de l environnement et l une des 50 mesures pour

Plus en détail

Bearstech. Datacenters écologiques ( green ) Salon THD 2011. Johan Charpentier. Bearstech Green Datacenters

Bearstech. Datacenters écologiques ( green ) Salon THD 2011. Johan Charpentier. Bearstech Green Datacenters Bearstech Datacenters écologiques ( green ) Salon THD 2011 Johan Charpentier Bearstech Green Datacenters Bearstech Bearstech est une société coopérative d ingénieurs spécialisée en infogérance, en hébergement

Plus en détail

A savoir - Modification des exigences concernant les nouvelles constructions

A savoir - Modification des exigences concernant les nouvelles constructions ULC Artikel März 2015 A savoir - Modification des exigences concernant les nouvelles constructions 1. Modification règlementaires À partir du 1 janvier 2015 les nouvelles constructions se rapprocheront

Plus en détail

T.Flow. Le système qui ré-invente l eau chaude. 1 SYSTEME 2 FONCTIONS. Bienvenue dans un monde tempéré. SYSTEMES DE TEMPERATION DOMESTIQUE

T.Flow. Le système qui ré-invente l eau chaude. 1 SYSTEME 2 FONCTIONS. Bienvenue dans un monde tempéré. SYSTEMES DE TEMPERATION DOMESTIQUE SYSTEMES DE TEMPERATION DOMESTIQUE T.Flow Le système qui ré-invente l eau chaude. SYSTEME Ventiler Produire l ECS 2 FONCTIONS Bienvenue dans un monde tempéré. Système de Températion Domestique T.Flow Bienvenue

Plus en détail

Technique de pointe. Une autoconsommation efficace de l'électricité solaire

Technique de pointe. Une autoconsommation efficace de l'électricité solaire Technique de pointe Une autoconsommation efficace de l'électricité solaire Concernant les installations photovoltaïques destinées aux particuliers, jusqu à présent il n a pas été fait de distinction en

Plus en détail

ThermoCondensor alufer Hoval Exploitation maximale de l'énergie grâce à la technique de condensation pour des puissances élevées

ThermoCondensor alufer Hoval Exploitation maximale de l'énergie grâce à la technique de condensation pour des puissances élevées ThermoCondensor alufer Hoval Exploitation maximale de l'énergie grâce à la technique de condensation pour des puissances élevées L'exploitation efficace des potentiels disponibles facilite considérablement

Plus en détail

Nouveau régime d aides financières pour les économies d énergie et l utilisation des énergies renouvelables dans le domaine du logement

Nouveau régime d aides financières pour les économies d énergie et l utilisation des énergies renouvelables dans le domaine du logement Conférence de presse Nouveau régime d aides financières pour les économies d énergie et l utilisation des énergies renouvelables dans le domaine du logement 13 septembre 2012 Régime actuel (2008-2012)

Plus en détail

AMO pour la réalisation d études Energies Renouvelables (ENR)

AMO pour la réalisation d études Energies Renouvelables (ENR) Ensemble des missions AMO pour la réalisation d études Energies Renouvelables (ENR) Réaliser les études techniques nécessaires à la mise en oeuvre de nouveaux projets ENR ou à la réhabilitation d installations

Plus en détail

Date Description Liens

Date Description Liens Question écrite n 2656 - Sujet : Archives nationales Auteur(s) : Monsieur Roger Negri, Député Destinataire(s) : Madame Octavie Modert, Ministre de la Culture; Monsieur Claude Wiseler, Ministre du Développement

Plus en détail

Partant, je souhaiterais poser les questions suivantes à Monsieur le Ministre de la Santé et de

Partant, je souhaiterais poser les questions suivantes à Monsieur le Ministre de la Santé et de 08:07 AM Groupe parlementair~dp +352471007 111 +352 471007 Luxembourg, le 7 octobre 2008 Monsieur Lucien WEILER Président de la Chambre des Députés LUXEMBOURG Monsieur le Président, J'ai l'honneur de vous

Plus en détail

Tables des figures et des tableaux

Tables des figures et des tableaux Tables des figures et des tableaux 1. Table des figures Figure 1 : Priorités de la démarche négawatt... 7 Figure 2 : Démarche de modélisation du scénario négawatt 2011... 11 Figure 3 : Diagramme de Sankey

Plus en détail

AUDIT ÉNERGÉTIQUE EN 16247. Nour DIAB nour.diab@afnor.org 01.41.62.80.25 06.07.66.03.45

AUDIT ÉNERGÉTIQUE EN 16247. Nour DIAB nour.diab@afnor.org 01.41.62.80.25 06.07.66.03.45 AUDIT ÉNERGÉTIQUE EN 16247 Nour DIAB nour.diab@afnor.org 01.41.62.80.25 06.07.66.03.45 Une méthodologie pour des audits énergétiques de qualité dans des secteurs spécifiques Une norme en 5 parties EN 16247-1

Plus en détail

CHAMBRE DES DÉPUTÉS Entrée le: 3 t MARS 2015 loll-

CHAMBRE DES DÉPUTÉS Entrée le: 3 t MARS 2015 loll- CHAMBRE DES DÉPUTÉS Entrée le: 3 t MARS 2015 loll- Monsieur Mars Di Bartolomeo Président de la Chambre des Député-e-s Luxembourg, le 31 mars 2015 Monsieur le Président, Par la présente et conformément

Plus en détail

Avis de la Chambre des Métiers

Avis de la Chambre des Métiers CdM/09/12/11 87-11 Projet de loi modifiant la loi modifiée du 1er août 2007 relative à l organisation du marché de l électricité Avis de la Chambre des Métiers Par sa lettre du 29 juillet 2011, Monsieur

Plus en détail

SE CHAUFFER ET PREPARER L'EAU CHAUDE SANITAIRE AU MOYEN DE SYSTEMES PERFORMANTS

SE CHAUFFER ET PREPARER L'EAU CHAUDE SANITAIRE AU MOYEN DE SYSTEMES PERFORMANTS SE CHAUFFER ET PREPARER L'EAU CHAUDE SANITAIRE AU MOYEN DE SYSTEMES PERFORMANTS Le système de chauffage et de production de chaleur fait partie des postes à contrôler pour assurer la rationalisation des

Plus en détail

IceSol - Système de chauffage avec pompe à chaleur solaire et stock à changement de phase

IceSol - Système de chauffage avec pompe à chaleur solaire et stock à changement de phase IceSol - Système de chauffage avec pompe à chaleur solaire et stock à changement de phase ENERGIE SOLAIRE SA, Bernard Thissen www.energie- solaire.com JPPAC 15, Lausanne 10.03.2015 ENERGIE SOLAIRE SA www.energie-

Plus en détail

Monsieur Lucien WEilER Président de la Chambre des Députés L.uxembourg

Monsieur Lucien WEilER Président de la Chambre des Députés L.uxembourg CHAMBRE DES DEPUTES Entrée le~ 2 B JAN. 2008 Ubl Monsieur Lucien WEilER Président de la Chambre des Députés L.uxembourg Luxembourg, le 28 janvier 2008 Monsieur le Président, J'ai l'honneur de vous Informer

Plus en détail

Peut-on envisager de mettre en plaoe un système similaire à celuî qui existe en Espagne '?

Peut-on envisager de mettre en plaoe un système similaire à celuî qui existe en Espagne '? Monsieur Lucien WEILER Président de la Chambre des Députés Luxembourg Luxembourg, le 28 septembre 2007 Monsieur le Président, Par la présente, j'ai l'honneur de vous informer que, conformément à l'article

Plus en détail

FormaSciences 2014 «Les énergies du futur»

FormaSciences 2014 «Les énergies du futur» FormaSciences 2014 «Les énergies du futur» Comment récupérer des calories sur un Data Center présentation de J-Louis PERROT le 06/02/2014 Le Centre de Calcul de l IN2P3 du CNRS Le CC IN2P3 est un prestataire

Plus en détail

AUDIT D EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE : VALIDEZ VOS POTENTIELS D ÉCONOMIE. Des outils performants pour qualifier vos priorités d actions

AUDIT D EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE : VALIDEZ VOS POTENTIELS D ÉCONOMIE. Des outils performants pour qualifier vos priorités d actions AUDIT D EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE : VALIDEZ VOS POTENTIELS D ÉCONOMIE Des outils performants pour qualifier vos priorités d actions 1 L AUDIT ÉNERGÉTIQUE: UNE ÉTAPE PRÉALABLE À LA MISE EN ŒUVRE DE TOUTE DÉMARCHE

Plus en détail

France Telecom SA. Bilan d émissions de Gaz à effet de Serre (GES) Décembre 2012

France Telecom SA. Bilan d émissions de Gaz à effet de Serre (GES) Décembre 2012 France Telecom SA Bilan d émissions de Gaz à effet de Serre (GES) Décembre 2012 1. Description de la personne morale concernée Raison sociale : France Telecom SA Code NAF : 6110Z / Télécommunications filaires

Plus en détail

Alimentation Électrique Autonome (AEA)

Alimentation Électrique Autonome (AEA) Alimentation Électrique Autonome (AEA) SIREA Création en 1994 32 employés en France 2 filiales au Burkina Faso et à Madagascar, 2 représentations commerciales au Maroc et au Vietnam Interventions dans

Plus en détail

Données énergétiques sur des projets relatifs à des travaux sur bâtiments ANCIENS

Données énergétiques sur des projets relatifs à des travaux sur bâtiments ANCIENS Données énergétiques sur des projets relatifs à des travaux sur bâtiments ANCIENS La Région a fait de l'excellence environnementale sa priorité. Elle se traduit concrètement au travers du Plan Initiatives

Plus en détail

Efficacité énergétique : Un levier de compétitivité pour les entreprises

Efficacité énergétique : Un levier de compétitivité pour les entreprises Efficacité énergétique : Un levier de compétitivité pour les entreprises Julie BEELMEON Service énergie climat véhicule Direction Régionale et Interdépartementale de l Environnement et de l Energie 05

Plus en détail

Attestation de la prise en compte de la réglementation thermique à l'achèvement des travaux. atteste que

Attestation de la prise en compte de la réglementation thermique à l'achèvement des travaux. atteste que Attestation de la prise en compte de la réglementation thermique à l'achèvement des travaux Je soussigné(e) :... représentant(e) de la société..., située à :... Numéro :... Voie:... Lieu-dit :... Localité

Plus en détail

RECUEIL DE LEGISLATION. S o m m a i r e

RECUEIL DE LEGISLATION. S o m m a i r e MEMORIAL Journal Officiel du Grand-Duché de Luxembourg 1767 MEMORIAL Amtsblatt des Großherzogtums Luxemburg RECUEIL DE LEGISLATION A N 85 23 juillet 2001 S o m m a i r e Règlement grand-ducal du 17 juillet

Plus en détail

ATTESTATION DE LA PRISE EN COMPTE DE LA RÉGLEMENTATION THERMIQUE À L ACHEVEMENT DES TRAVAUX

ATTESTATION DE LA PRISE EN COMPTE DE LA RÉGLEMENTATION THERMIQUE À L ACHEVEMENT DES TRAVAUX ATTESTATION DE LA PRISE EN COMPTE DE LA RÉGLEMENTATION THERMIQUE À L ACHEVEMENT DES TRAVAUX Je soussigné(e) : Représentant(e) de la société Située à : Numéro Voie Lieu-dit Localité Code postal : ---- BP

Plus en détail

Principes de la réglementation concernant la performance énergétique des bâtiments fonctionnels

Principes de la réglementation concernant la performance énergétique des bâtiments fonctionnels Principes de la réglementation concernant la performance énergétique des bâtiments fonctionnels Présentation du Ministère de l Economie et du Commerce extérieur Journée Construction Acier 2011 Luxembourg,

Plus en détail

Le Projet Sémiramis à Fribourg

Le Projet Sémiramis à Fribourg Le Projet Sémiramis à Fribourg Dominique Chuard Architecte EPFZ, Sorane SA, Lausanne Situation initiale Cette note présente le processus d'optimisation énergétique menée lors du développement du projet

Plus en détail

JCDecaux France. Bilan d émissions de Gaz à effet de Serre obligatoire défini par l article 75 de la loi n 2010 788 du 12 juillet 2010

JCDecaux France. Bilan d émissions de Gaz à effet de Serre obligatoire défini par l article 75 de la loi n 2010 788 du 12 juillet 2010 JCDecaux France Bilan d émissions de Gaz à effet de Serre obligatoire défini par l article 75 de la loi n 2010 788 du 12 juillet 2010 Novembre 2012 PRESENTATION DU CADRE DU REPORTING 1 Description de la

Plus en détail

Bilan des émissions de gaz à effet de serre du groupe SFR

Bilan des émissions de gaz à effet de serre du groupe SFR Bilan des émissions de gaz à effet de serre du groupe SFR Décembre 2012 Réalisé pour le compte du Groupe SFR par Biens Communs et Factea Durable Sommaire I PRÉSENTATION... 1 I.1 DESCRIPTION DE LA PERSONNE

Plus en détail

Règlement communal relatif à l'aide aux familles en matière d'énergie consommée et aux mesures d'encouragement pour l'utilisation rationnelle de

Règlement communal relatif à l'aide aux familles en matière d'énergie consommée et aux mesures d'encouragement pour l'utilisation rationnelle de Règlement communal relatif à l'aide aux familles en matière d'énergie consommée et aux mesures d'encouragement pour l'utilisation rationnelle de l'énergie et pour la promotion des énergies renouvelables

Plus en détail

Énergies renouvelables

Énergies renouvelables REFERENCES : 7 QUALEADER 92, Rue René Coty 85000 La Roche sur Yon Tél. : 02 51 47 96 98 Fax : 02 51 47 71 26 Email : jean-philippe.leger@qualeader.com Effectif : 7 salariés Activité : Audit, Conseil, Formation,

Plus en détail

P o m p e à c h a l e u r à a b s o r p t i o n g a z n a t u r e l. Système de Chauffage à 160 % de rendement l EnR n est plus en option!

P o m p e à c h a l e u r à a b s o r p t i o n g a z n a t u r e l. Système de Chauffage à 160 % de rendement l EnR n est plus en option! P o m p e à c h a l e u r à a b s o r p t i o n g a z n a t u r e l Système de Chauffage à 160 % de rendement l EnR n est plus en option! France Air & Robur Technology France Air, en partenariat avec Robur

Plus en détail

Monsieur Mars di Bartolomeo Président de ia Chambre des Député-e-s Luxembourg. Luxembourg, le 24 octobre 2014. CHAMBKL 0 i DLPUTES Enîréf

Monsieur Mars di Bartolomeo Président de ia Chambre des Député-e-s Luxembourg. Luxembourg, le 24 octobre 2014. CHAMBKL 0 i DLPUTES Enîréf Monsieur Mars di Bartolomeo Président de ia Chambre des Député-e-s Luxembourg Luxembourg, le 24 octobre 2014 CHAMBKL 0 i DLPUTES Enîréf Monsieur le Président, n Iji. i. / tui Par la présente et conformément

Plus en détail

Système Solaire Combiné Demande de subvention

Système Solaire Combiné Demande de subvention Le Fonds Régional d'excellence Environnementale Poitou Charentes est l'outil d'intervention du partenariat pluriannuel 2007 2013 ADEME Région, doté pour la période de 68 millions d'euros et abondé de 54

Plus en détail

Etude de faisabilité : SOLAIRE THERMIQUE

Etude de faisabilité : SOLAIRE THERMIQUE Etude de faisabilité : SOLAIRE THERMIQUE Dans cette partie, nous analyserons la pertinence de l'installation de panneaux solaires thermiques dans le but de soutenir la production d'eau chaude sanitaire.

Plus en détail

Fonds Régional d Excellence Environnementale (FREE) 2015. Opération de géothermie intermédiaire avec Pompe à Chaleur Hors Particuliers -

Fonds Régional d Excellence Environnementale (FREE) 2015. Opération de géothermie intermédiaire avec Pompe à Chaleur Hors Particuliers - Fonds Régional d Excellence Environnementale (FREE) 2015 Opération de géothermie intermédiaire avec ompe à Chaleur Hors articuliers - Cette procédure concerne uniquement les opérations de géothermie intermédiaire

Plus en détail

Étude sur les «Pratiques énergétiques des PME»

Étude sur les «Pratiques énergétiques des PME» Étude sur les «Pratiques énergétiques des PME» 1. Données sur l entreprise a) Pays : FRANCE b) Nombre d employés : 0 9 10 49 50-99 100-249 250 c) Chiffre d affaires annuel en millions d EUROS : < 2 2-5

Plus en détail

Optimisation énergétique de la technique du bâtiment 19 juin 2015

Optimisation énergétique de la technique du bâtiment 19 juin 2015 Optimisation énergétique de la technique du bâtiment 19 juin 2015 Benoît Pfister AGENDA 1. Optimisation énergétique des installations CVC 2. Solution de monitoring énergétique 3. Modernisation du système

Plus en détail

Assainissement énergétique. Energie am grénge Beräich GESTION DE L ENERGIE CONSEIL EN ENERGIE FORMATIONS

Assainissement énergétique. Energie am grénge Beräich GESTION DE L ENERGIE CONSEIL EN ENERGIE FORMATIONS Assainissement énergétique Energie am grénge Beräich GESTION DE L ENERGIE CONSEIL EN ENERGIE FORMATIONS Confort thermique 3 Aspects d un assainissement Dans une maison ancienne non assainie, environ 85

Plus en détail

36% T.Flow VMC hygroréglable & chauffe eau thermodynamique QUAND LA VENTILATION RÉINVENTE L EAU CHAUDE. BÉNÉFICIEZ DE

36% T.Flow VMC hygroréglable & chauffe eau thermodynamique QUAND LA VENTILATION RÉINVENTE L EAU CHAUDE. BÉNÉFICIEZ DE T.Flow VMC hygroréglable & chauffe eau thermodynamique QUAND LA VENTILATION RÉINVENTE L EAU CHAUDE. BÉNÉFICIEZ DE 36% DE CRÉDIT D'IMPÔTS Loi de finance 2011 T.Flow Un système révolutionnaire 2 en 1 Seul

Plus en détail

Bilan d émissions de Gaz à Effet de Serre Rapport du bilan destiné à la Préfecture de Police de Paris Décembre 2012

Bilan d émissions de Gaz à Effet de Serre Rapport du bilan destiné à la Préfecture de Police de Paris Décembre 2012 Lectra S.A. Bilan d émissions de Gaz à Effet de Serre Rapport du bilan destiné à la Préfecture de Police de Paris Décembre 2012 World Headquarters & siège social : 16-18, rue Chalgrin 75016 Paris France

Plus en détail

CONCEPT H 2 ZERO ENERGY ZERO EMISSION

CONCEPT H 2 ZERO ENERGY ZERO EMISSION CONCEPT H 2 ZERO ENERGY ZERO EMISSION Concept H 2 : L idée est de produire, de stocker et d assurer 100% des besoins énergétiques d un immeuble résidentiel sans aucun rejet de CO 2 et sans frais énergétiques.

Plus en détail

La centrale électrique personnelle à la maison.

La centrale électrique personnelle à la maison. La centrale électrique personnelle à la maison. Produisez simultanément de l électricité et de la chaleur. La micro-cogénération s impose de plus en plus et s intègre parfaitement dans pratiquement tous

Plus en détail

La centrale électrique personnelle à la maison.

La centrale électrique personnelle à la maison. La centrale électrique personnelle à la maison. La micro-cogénération s impose de plus en plus et s intègre parfaitement dans pratiquement tous les concepts d habitation. 2 La centrale électrique personnelle

Plus en détail

Les sources d énergie. Comment utiliser une source d énergie naturelle pour concevoir des objets utiles à l homme.

Les sources d énergie. Comment utiliser une source d énergie naturelle pour concevoir des objets utiles à l homme. Les sources d énergie Comment utiliser une source d énergie naturelle pour concevoir des objets utiles à l homme. Un scénario déclencheur Ibla, 2067... Les énergies fossiles sont presque épuisées. Les

Plus en détail

OBSERVATOIRE DE LA QUALITÉ LES OPÉRATIONS RÉNOVÉES ET CERTIFIÉES BBC-EFFINERGIE RÉNOVATION

OBSERVATOIRE DE LA QUALITÉ LES OPÉRATIONS RÉNOVÉES ET CERTIFIÉES BBC-EFFINERGIE RÉNOVATION OBSERVATOIRE DE LA QUALITÉ LES OPÉRATIONS RÉNOVÉES ET CERTIFIÉES BBC-EFFINERGIE RÉNOVATION 2 SOMMAIRE INTRODUCTION 3 PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE ET ÉMISSION DE GAZ À EFFET DE SERRE 4 LA CONSOMMATION D ÉNERGIE

Plus en détail

Indice énergie SIA2031 (thermique + électrique)

Indice énergie SIA2031 (thermique + électrique) Immeuble : 108c - Bugnon 10 Mars 2014 Synthèses ImmoLabel Résumé des étiquettes Valeurs de référence Surface énergétique (SRE) 700 [m2] Année de construction Consommation eau 1910.9 [m3] Electricité communs

Plus en détail

3 ème COURS Electricité Chapitre 1 LA PRODUCTION D'ÉNERGIE ÉLECTRIQUE CORRECTION DES EXERCICES. Téléchargé sur http://gwenaelm.free.

3 ème COURS Electricité Chapitre 1 LA PRODUCTION D'ÉNERGIE ÉLECTRIQUE CORRECTION DES EXERCICES. Téléchargé sur http://gwenaelm.free. 3 ème COURS Electricité Chapitre 1 LA PRODUCTION D'ÉNERGIE ÉLECTRIQUE CORRECTION DES EXERCICES Téléchargé sur http://gwenaelm.free.fr/2008-9 Correction : Exercice 10 p 159 Centrale nucléaire : Energie

Plus en détail

Au top de l'information Au top de la certification

Au top de l'information Au top de la certification Au top de l'information Au top de la certification grâce à l'association de fabricants de CTA Herstellerverband Raumlufttechnische Geräte e.v. sûr, rentable, efficace sur le plan énergétique L'association

Plus en détail

Comment développer la production et l'utilisation des énergies renouvelables dans les zones d'activités du Val d'ille?

Comment développer la production et l'utilisation des énergies renouvelables dans les zones d'activités du Val d'ille? Comment développer la production et l'utilisation des énergies renouvelables dans les zones d'activités du Val d'ille? Synthèse de l'étude réalisée par la SEMAEB d'avril à décembre 2014 pour le compte

Plus en détail

Réunion d'information : «Construction durable, Grenelle 2, RT2012» La loi Grenelle 2.

Réunion d'information : «Construction durable, Grenelle 2, RT2012» La loi Grenelle 2. Réunion d'information : «Construction durable, Grenelle 2, RT2012» La loi Grenelle 2. Chambéry, le 5 octobre 2010 Définition : Loi n 2010-788 du 12 juillet 2010 portant engagement national pour l'environnement

Plus en détail

Conseils pour le choix d'un chauffage central au granulé de bois

Conseils pour le choix d'un chauffage central au granulé de bois Le chauffage central (ou pellet) est un système éprouvé, écologique et économique. Il existe de nombreux distributeurs de granulés de bois livrant dans notre région. PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT Ces chaudières

Plus en détail

Introduction. Depuis tout temps, les hommes cherchent une énergie propre, viable ; cette énergie c est la géothermie.

Introduction. Depuis tout temps, les hommes cherchent une énergie propre, viable ; cette énergie c est la géothermie. Introduction Depuis tout temps, les hommes cherchent une énergie propre, viable ; cette énergie c est la géothermie. La géothermie par captage horizontal DÉFINITION La géothermie, du grec géo (la terre)

Plus en détail

DIRECTION Circulaire du directeur des contributions DES L.I.R. n 14/2 du 23 mai 2003 CONTRIBUTIONS DIRECTES

DIRECTION Circulaire du directeur des contributions DES L.I.R. n 14/2 du 23 mai 2003 CONTRIBUTIONS DIRECTES DIRECTION Circulaire du directeur des contributions DES L.I.R. n 14/2 du 23 mai 2003 CONTRIBUTIONS DIRECTES L.I.R. n 14/2 Objet : Traitement fiscal d une personne physique exploitant une installation photovoltaïque.

Plus en détail

Dans ce contexte je voudrai adresser au Ministre des Finances Luc Frieden les questions suivantes:

Dans ce contexte je voudrai adresser au Ministre des Finances Luc Frieden les questions suivantes: groupe d el '. parlementaire, greng Monsieur le Président, Monsieur Laurent Mosar Président de la Chambre des Député-e-s Luxembourg Luxembourg, le 8 mars 2011 rêhambre DES DEPUTES1 Entrée le: o.ars 2011

Plus en détail

LA COGENERATION. Durée : 2 heures. Thème abordé : La cogénération. Objectifs : - A partir de la cogénération de la ville d Amiens

LA COGENERATION. Durée : 2 heures. Thème abordé : La cogénération. Objectifs : - A partir de la cogénération de la ville d Amiens LA COGENERATION Classes : Lycée technique et BTS Durée : 2 heures Disciplines : STI, SSI, Génie Electrique Thème abordé : La cogénération Objectifs : - A partir de la cogénération de la ville d Amiens

Plus en détail

Présentation de la nouvelle tarification prévue pour l'électricité produite à partir de sources d'énergies renouvelables

Présentation de la nouvelle tarification prévue pour l'électricité produite à partir de sources d'énergies renouvelables Présentation de la nouvelle tarification prévue pour l'électricité produite à partir de sources d'énergies renouvelables Luxembourg, le 22 juillet 2013 1 1 Sommaire - Le plan d action national en matière

Plus en détail

Les Contrats de Performance Energétique Présentation générale. www.cofely-gdfsuez.fr

Les Contrats de Performance Energétique Présentation générale. www.cofely-gdfsuez.fr Les Contrats de Performance Energétique Présentation générale www.cofely-gdfsuez.fr Le CPE un contrat de performance Qu'est-ce qu'un Contrat de Performance Energétique? Un contrat garantissant une amélioration

Plus en détail

Colloque USINE+ 6 octobre 2015. L audit énergétique en application du code de l énergie

Colloque USINE+ 6 octobre 2015. L audit énergétique en application du code de l énergie Colloque USINE+ 6 octobre 2015 L audit énergétique en application du code de l énergie Laurent CADIOU Direction générale de l énergie et du climat Ministère de l écologie, du développement durable et de

Plus en détail

RESIDENCE DINETARD BRICE FEBVRE GRDF JEAN PASCAL AGARD ATMOSPHERE

RESIDENCE DINETARD BRICE FEBVRE GRDF JEAN PASCAL AGARD ATMOSPHERE RESIDENCE DINETARD BRICE FEBVRE GRDF JEAN PASCAL AGARD ATMOSPHERE PAC absorption gaz Le site de la Résidence Dinetard à Toulouse SOMMAIRE Le site instrumenté Etudes de dimensionnement : 1, 2 ou 3 PAC??

Plus en détail

Le gaz naturel : un allié pour le développement économique durable

Le gaz naturel : un allié pour le développement économique durable Le gaz naturel : un allié pour le développement économique durable Présenté par : Sonia Veilleux, Ambioner 28 avril 2014 Introduction Le principe de base dans la gestion des matières 1. Réduire 2. Réutiliser

Plus en détail

Certificat de performance énergétique d'un bâtiment d'habitation 1 / 5 P.100401..123.1.N 123456 01.04.2010 30.03.2020

Certificat de performance énergétique d'un bâtiment d'habitation 1 / 5 P.100401..123.1.N 123456 01.04.2010 30.03.2020 ertificat de performance énergétique d'un bâtiment d'habitation 1 / 5 No. expert ate âtiment ancien âtiment neuf lasse de performance énergétique esoins économes hoher nergiebedarf nformations concernant

Plus en détail

DEVELOPPEMENT DURABLE. Le crédit d impôt dédié au développement durable. Quelles sont les dépenses concernées par cette mesure?

DEVELOPPEMENT DURABLE. Le crédit d impôt dédié au développement durable. Quelles sont les dépenses concernées par cette mesure? CREDIT D IMPOT DEDIE AU DEVELOPPEMENT DURABLE Le crédit d impôt dédié au développement durable Avertissement : le document ci après a été rédigé pour apporter une aide aux lecteurs pour une meilleure compréhension

Plus en détail

Nouvelles exigences en matière d'efficacité énergétique pour les générateurs de chaleur

Nouvelles exigences en matière d'efficacité énergétique pour les générateurs de chaleur Nouvelles exigences en matière d'efficacité énergétique pour les générateurs de chaleur L'Union européenne exige qu'à partir du 26 septembre 2015, tous les générateurs de chaleur et ballons satisfassent

Plus en détail