Séance d information Actifs. Direction des Retraites et de la Solidarité

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Séance d information Actifs. Direction des Retraites et de la Solidarité"

Transcription

1 Direction des Retraites et de la Solidarité 2015

2 La retraite en France Assurance Retraite (Régime Général de la Sécurité Sociale) 2

3 Sommaire Introduction La CNRACL Caisse nationale de retraites des agents des collectivités locales Le minimum vieillesse Le RAFP Régime additionnel de la Fonction Publique Etre informé est un droit Les outils de communication Conclusion 3 Titre de la présentation

4 La pension CNRACL La demande de retraite L âge légal de départ en retraite Autres départs anticipés Retraite à 60 ans : pour qui? Comprendre le calcul de sa pension Partir avec ou sans le taux plein L âge du taux plein Le montant garanti Les accessoires de pension La date d effet du paiement de la pension Le cumul emploi/retraite La pension d invalidité La pension de réversion Le RAFP Le minimum vieillesse Le Droit à l Information (DAI) Les outils de communication 4

5 La demande de retraite TRES IMPORTANT La demande de retraite: L agent doit déposer sa demande auprès de l employeur 6 mois avant la date souhaitée pour son admission à la retraite L envoi du dossier à la CNRACL: L employeur (ou le CDG) doit adresser le dossier complet au plus tard 3 mois avant la date de RDC 5 La réglementation de la CNRACL

6 Recueil des données médiatiques Un nouveau pavé «Coordonnées de communication du destinataire courrier» est ajouté sur les dossiers de liquidation: - courriel, - téléphone portable national, - téléphone portable international (sauf si surcoût) La demande de retraite Ces données ne sont pas obligatoires et nécessitent votre accord Les futurs pensionnés pourront donc être informés par mail ou SMS des différentes étapes de leur dossier accusé réception, date de fin de traitement, date de 1 er versement de la pension 6 La réglementation de la CNRACL

7 Je relève de la catégorie sédentaire L âge légal de départ à la retraite est fixé entre 60 et 62 ans selon la génération si j ai effectué 2 ans minimum de services (stagiaire, titulaire ou services militaires) Je relève de la catégorie active* L âge légal de départ en retraite L âge légal de départ est possible entre 55 et 57 ans selon la génération SI j ai effectué, au cours de ma carrière, entre 15 et 17 ans de services dans cette catégorie d emploi * La classification d un emploi en catégorie active est établie par référence à un texte. Il s agit d un nombre d emplois limités soumis à un risque particulier et à des fatigues exceptionnelles. 7

8 condition de durée de services en catégorie active Année d atteinte de l ancienne durée de 15 ans exigée avant la Réforme 2010 Avant le 1/07/2011 Entre le 1/07 et le 31/12/2011 Nouvelle durée de services exigée en application du II de l article 35 de la loi n ans 15 ans et 4 mois ans et 9 mois ans et 2 mois ans et 7 mois À compter du 01/01/ ans 8 La réglementation de la CNRACL

9 L âge légal de départ en retraite catégorie sédentaire générations Age légal Nés avant le 01/07/ ans 65 ans Limite d âge Si le dernier emploi est en catégorie sédentaire Du 01/07 au 31/12/ ans et 4 mois 65 ans et 4 mois Du 01/01 au 31/12/ ans et 9 mois 65 ans et 9 mois Du 01/01 au 31/12/ ans et 2 mois 66 ans et 2 mois Du 01/01 au 31/12/ ans et 7 mois 66 ans et 7 mois A compter du 01/01/ ans 67 ans 9

10 L âge légal de départ en retraite catégorie active Générations Age de départ Si la durée nécessaire en services actifs est remplie Limite d âge Si le dernier emploi est en catégorie active Avant le 01/07/ ans 60 ans Du 01/07 au 31/12/ ans et 4 mois 60 ans et 4 mois Du 01/01 au 31/12/ ans et 9 mois 60 ans et 9 mois Du 01/01 au 31/12/ ans et 2 mois 61 ans et 2 mois Du 01/01 au 31/12/ ans et 7 mois 61 ans et 7 mois A compter du 01/01/ ans 62 ans 10

11 le fonctionnaire parent de trois enfants Dispositif en extinction depuis le 1 er janvier 2012 le fonctionnaire parent d un enfant invalide le fonctionnaire ayant un conjoint invalide Départ carrière longue le fonctionnaire handicapé Le fonctionnaire invalide Autres départs anticipés pour chacun de ces départs anticipés des conditions particulières sont exigées 11

12 Carrière longue Retraite à 60 ans : pour qui? Pour les fonctionnaires ayant débuté leur activité avant 20 ans Les conditions 5 trimestres d activité avant la fin de l année civile de votre 20 ème anniversaire 4 seulement si naissance dans le courant du dernier trimestre Justifier d un nombre minimum de trimestres cotisés Cette durée correspond au nombre de trimestres nécessaires au taux plein 12

13 Carrière longue Périodes cotisées ou réputées cotisées Congés maladie statutaires Service national Périodes maternité Périodes invalidité MDA au titre de la pénibilité Périodes de chômage indemnisé Durée 4 T 4 T intégralité 2 T intégralité 4 T Attention: les trimestres réputés cotisés ne sont pris en compte que lorsque l assuré n a pas déjà obtenu 4 trimestres, tous régimes confondus, au titre des cotisations versées Application : décret n du 19/03/2014 pour pensions prenant effet au 1er avril La réglementation de la CNRACL

14 Fonctionnaire handicapé Conditions de Durée d assurance et de durée d activité cotisée avec un handicap à 80 % ou avec la reconnaissance de travailleur handicapé tous régimes (décret n du 18/09/2012 ) Nouvelles mesures Article 36 de la loi du 20 janvier 2014 Date d application Principe Abaissement du taux d incapacité permanente de 80% à 50%. Suppression du critère de la reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé (RQTH) au sens de l article L du code du travail pour les périodes effectuées à compter du 1 er janvier 2016 Départ possible à partir de 55 ans avec attribution d une majoration de pension Fonctionnaire Handicapé Pension + majoration FH plafonnée à 75% Elevée à 80% si bonifications 14 La réglementation de la CNRACL

15 Fonctionnaire handicapé 15 La réglementation de la CNRACL

16 Comprendre le calcul de sa pension Les paramètres de calcul Les trimestres acquis Les trimestres requis Le traitement indiciaire brut détenu pendant au mois 6 mois La durée d assurance tous régimes confondus La formule de calcul Nombre de trimestres acquis Nombre de trimestres requis X 75 % La pension est écrêtée à 75% du dernier traitement brut indiciaire (80% avec les bonifications de services) 16

17 Comprendre le calcul de sa pension Les trimestres acquis Les trimestres accomplis dans la Fonction publique + Nombre de trimestres acquis Nombre de trimestres requis X 75 % Les services militaires + Eventuellement des bonifications de services La bonification pour enfants Nés avant 2004 Carrière privée ou publique Si interruption de l activité pendant 2 mois consécutifs 17

18 Conditions d attribution: Effets: La bonification des sapeurs pompiers professionnels Etre âgés entre 55 et 57 ans (selon la génération) lors de sa mise à la retraite Avoir accompli entre 25 et 27 ans de services valables Avoir accompli entre 15 et 17 ans de services effectifs en qualité de SPP Etre radié des cadres sur un emploi de SPP Bonification égale au 1/5 ème du temps des services de SPP Durée maximum 5 ans S ajoute aux services effectifs sans permettre de dépasser le nombre de trimestres nécessaires pour obtenir le % maximum de pension (75%) 18

19 Le pourcentage maximum de pension Nombre de trimestres acquis Nombre de trimestres requis X - % 19 La réglementation de la CNRACL

20 Cas N 1 Services effectifs : 56 T Calcul : 56 X 75 % = 25,30 % 166 Cas N 2 Services effectifs : 107 T Calcul : 107 X 75 % = 48,34 % 166 Cas N 3 : application de la règle d écrêtement du t aux Services effectifs : 167 T plafonnés à 166 T Bonifications : 6 T Calcul : 172 X 75 % = 77,71 % 166 Cas N 4 : application de la règle d écrêtement du t aux Services effectifs : 153 T Bonifications : 28 T Calcul : 181 X 75 % = 81,77 % plafonnés à 80 % 166 Exemples de calcul de % de pension avec un nombre de trimestres requis de 166 T 20 La réglementation de la CNRACL

21 Durée d assurance ou de services et bonifications 21 Année des 60 ans de l agent jusqu en 2003 (tous fonctionnaires) Nombre de trimestres 150 Année des 60 ans de l agent Nombre de trimestres 2018 (né en 1958) (né en 1959) (né en 1944) (né en 1960) (né en 1945) (né en 1961) (né en 1946) (né en 1962) (né en 1947) (né en 1963) (né en 1948) né en 1964) (né en 1949) (né en 1965) (né en 1950) (né en 1966) (né en 1951) (né en 1967) (né en 1952) (né en 1968) (né en 1953) (né en 1969) (né en 1954) (né en 1970) (né en 1955) (né en 1971) (né en 1956) (né en 1972) 171 Direction des retraites et de la solidarité 2017 (né en 1957) et + ( né en 1973 et +) 172

22 La durée d assurance retenue sera celle de l année d ouverture du droit (= celle où vous remplirez la double condition): Vous avez atteint votre âge légal Durée d assurance catégorie active Vous avez effectué la durée minimum de services en catégorie active (entre 15 et 17 ans selon le cas) Exemple: Agent né le 1 er février 1957, âge légal 55 ans 9 mois atteint le 1 er novembre 2013, il réunit les 15 ans de services (atteints avant le 1 er juillet 2011): Année d ouverture du droit 2013: 165 Trimestres exigés 22

23 Détermination du dernier traitement Traitement afférent aux grade et échelon de titulaire détenus pendant au moins 6 mois Si la condition des 6 mois n est pas remplie, c est la situation antérieure qui est prise en compte 23 La réglementation de la CNRACL

24 La majoration de pension: intégration prime de feu Sapeurs pompiers professionnels 1 ère hypothèse: l agent a effectué la totalité de sa carrière en qualité de SPP (minimum entre 15 et 17 ans) La pension sera calculée sur la base de l indice fictif majoré 2 ème hypothèse: l agent n a effectué qu une partie de sa carrière en qualité de SPP: Indice proratisé 24

25 Partir avec ou sans le taux plein La pension est liquidée à taux plein Quand la durée d assurance tous régimes confondus est atteinte ou dépassée Ou quand l âge du taux plein est atteint La pension est décotée Si la durée d assurance n est pas atteinte Et si l agent part avant l âge du taux plein La pension est surcotée Si la durée d assurance est dépassée Et que l agent dépasse l âge légal (60 à 62 ans suivant la génération) 25

26 Catégorie sédentaire L âge du taux plein Né à compter du 01/01/1953 jusqu au 31/10/1953 Né à compter du 01/11/1953 jusqu au 31/12/1953 Né à compter du 01/01/1954 jusqu au 31/05/1954 Né à compter du 01/06/1954 jusqu au 31/12/1954 Né en 1955 Né en 1956 Né en 1957 Né en ans et 8 mois 64 ans et 11 mois 65 ans et 4 mois 65 ans et 7 mois 66 ans et 3 mois 66 ans et 6 mois 66 ans et 9 mois 67 ans 26

27 L âge du taux plein Catégorie active Né à compter du 01/01/1956 jusqu au 30/06/ ans et 9 mois Né à compter du 01/07/1956 jusqu au 31/08/ ans et 1 mois Né à compter du 01/09/1956 jusqu au 31/12/ ans et 4 mois Né à compter du 01/01/1957 jusqu au 31/03/ ans et 9 mois Né à compter du 01/04/1957 jusqu au 31/12/ ans Né à compter du 01/01/1958 jusqu au 31/10/ ans et 8 mois 27

28 Dates de naissance Les conditions d attribution de la surcote Avoir atteint ou dépassé sa durée d assurance et travailler au-delà de l âge légal Âge au-delà duquel il peut y avoir surcote (pour toutes les catégories d emplois) Avant le 1 er juillet ans 28 Du 1 er juillet 1951 au 31 décembre 1951 Du 1 er janvier 1952 au 31 décembre 1952 Du 1 er janvier 1953 au 31 décembre 1953 Du 1 er janvier 1954 au 31 décembre 1954 A partir du 1 er janvier ans et 4 mois 60 ans 9 mois 61 ans 2 mois 61 ans 7 mois 62 ans La réglementation de la CNRACL

29 J aurais droit au montant garanti Si ma pension est liquidée à taux plein Le montant garanti Ou si j obtiens une pension «d invalidité», «fonctionnaire handicapé», «parent d enfant invalide» ou «conjoint invalide» Exemple de montants pour 40 ans de services pour 30 ans de services 809 pour 20 ans de services 665 pour 15 ans de services Calcul au prorata du temps travaillé pour les pensions de moins de 15 ans 29

30 Condition d attribution du montant garanti Pensions liquidées à compter du 01/07/2013 Deuxième condition À la date de liquidation de sa pension le fonctionnaire doit avoir fait valoir ses droits à l ensemble des pensions de droit direct auxquelles il peut prétendre Troisième condition La condition de ressources peut modifier le montant du MG Ces 2 mesures sont en attente de décret 30 La réglementation de la CNRACL

31 Les possibilités de travailler au-delà de la limite d âge Reculs de limite d âge à titre personnel Prolongation d activité (10 T maxi) Prolongation d activité accordée aux agents de la catégorie active qui peuvent travailler jusqu à la limite d âge de la catégorie sédentaire, entre 65 et 67 ans selon la génération Maintien en fonctions Ces différentes possibilités sont accordées sous conditions 31

32 Les accessoires de pension La majoration pour enfants 10% de majoration pour 3 enfants (+ 5% par enfant supplémentaire) Elevés pendant au moins 9 ans Au titre de ses propres enfants et des enfants de son conjoint (si les conditions sont remplies) Bénéficiaires : hommes et femmes Pension + majoration enfants = 100% du dernier traitement La majoration pour enfants est imposable (comme la retraite La Nouvelle Bonification Indiciaire Le supplément de pension des aides-soignantes 32

33 Le paiement de la retraite La mise en paiement: Le 1 er jour du mois suivant la date de cessation d activité Cessation d activité Date d effet de la pension 1 er versement 30/06/ /07/2016 Fin juillet 2016 Sauf départ pour limite d âge, décès, invalidité 33

34 Le cumul emploi/retraite Le cumul emploi/retraite pour les nouveaux retraités Le calcul du plafond 34

35 Le cumul emploi/retraite Dans tous les cas, et afin d être sûr des conditions de cumul de la pension avec une activité, l agent doit impérativement EN AVISER (lettre ou mail) la CNRACL, Service des paiements, qui l informera de ses droits, en précisant : son numéro de pension nom et adresse de l employeur nature de l activité professionnelle 35

36 Le calcul du plafond Les nouvelles mesures applicables à la liquidation d une première pension à compter du 01/01/2015 Condition de cessation d activité pour pouvoir liquider une pension Principe de non-acquisition de nouveau droit en cas de reprise ou de poursuite d activité Application des règles de cumul en cas de reprise ou poursuite d activité quel que soit la nature de l employeur (privé/public) 36

37 Le calcul du plafond Le principe Écrêtement de la pension si la rémunération dépasse un certain seuil Le seuil à ne pas dépasser 1/3 du montant de la pension + ½ de l indice majoré 227 soit 6941,39 au titre de l année 2014 Ecrêtement si votre rémunération est supérieure à ce calcul, la différence est déduite de votre pension 37

38 Le cumul emploi/retraite pour les nouveaux retraités (à/c de 01/2015) Le cumul interdit pensionné recruté stagiaire ou titulaire (ré-affilié) Le cumul libre 1. Pensionné invalide 2. Pensionné qui perçoit toutes ses pensions et qui a atteint la limite d âge ou qui a atteint l âge légal de droit avec une DA complète 3. Pensionné qui exerce en qualité d artiste du spectacle, de mannequin, d artiste auteur d œuvres (littéraires, musicales...), d artiste interprète, ou participe à des activités entraînant la production d œuvres de l esprit, à des activités juridictionnelles ou assimilées, à des instances consultatives ou délibératives réunies en vertu d un texte législatif ou réglementaire Le cumul avec plafonnement Tout autre pensionné 38

39 Les particularités Pas de condition d âge Pas de condition de durée de services Pas de condition de taux minimum d invalidité L invalidité à la CNRACL Les Conditions: Etre Inapte de manière définitive et absolue à l exercice de ses fonctions Ne pas avoir pu être reclassé dans un emploi compatible avec son état de santé Inaptitude reconnue avant la radiation des cadres et avant la limite d âge 39

40 L invalidité à la CNRACL Calcul de la pension Comme une pension normale en fonction du nombre de trimestres acquis sur le dernier indice détenu pendant au moins 6 mois * avec calcul du minimum garanti sans application de la minoration de pension (décote) Si taux d invalidité à 60% le montant de la pension ne peut être < à 50 % du dernier traitement d activité (art 34) * Sauf en cas d invalidité imputable 40

41 La pension de réversion Pas de conditions de ressources, ni d âge Les ayants cause Conjoint, ex conjoint divorcé non remarié ne vivant pas en concubinage Orphelin de moins de 21 ans Orphelin majeur infirme Les droits ouverts Pension principale 50% des droits acquis Pension temporaire 10% des droits acquis Pension principale d orphelin 10% des droits acquis 41

42 Le Régime Additionnel de la Fonction Publique (RAFP) La prestation du RAFP Les cotisations Les points RAFP Le calcul de la rente Le calcul du capital 42

43 La prestation du RAFP Les conditions d ouverture du droit Avoir atteint l âge légal (de la catégorie sédentaire) Avoir été admis à la retraite au titre du régime principal Les dispositions pour carrières longues ou tout autre départ anticipé ne s appliquent pas au RAFP Présentation de la demande En même temps que la pension CNRACL La date d effet Possibilité de majorer le montant de sa prestation en retardant la date d effet 43

44 Les points RAFP Valeur d acquisition du point Sert à calculer le nombre de points acquis Valeur de service du point Sert à calculer le montant de l avantage servi En 2015: Valeur d acquisition du point : 1,14520 euros Valeur de service du point : 0,04465 euros 44

45 Calcul de la prestation (montant annuel) Le RAFP Le calcul de la rente Nombre de points (droits) x Valeur de Service du point x Coefficient âge Exemples de coefficients âge Pour mémoire, avant la réforme 60 ans : 1 62 ans : 1,00 63 ans : 1,04 65 ans : 1,12 67 ans : 1,22 70 ans : 1,40 > 75 ans : 1,81 Le coefficient âge est fixé au mois près. 45 Exemple: 6000 points acquis- départ à 62 ans en 2015 Montant annuel brut: 6000 X 0,04465 X 1,00 = 267,90 euros Direction des retraites et de la solidarité

46 Le calcul du capital La conversion de la rente en capital s effectue lorsque le nombre de points acquis est inférieur à 5125 pts Le coefficient de conversion dépend de l âge du pensionné Capital unique = Montant de la rente x Coefficient de conversion (62 ans : 24,62) Exemple: 5000 points acquis/ Départ à 62 ans en 2015 Capital : 241 X 24,62 = 5933 euros (Montant brut) 46

47 Le RAFP La prestation de réversion Les ayants cause Conjoint survivant : 50 % (au prorata de la durée de mariage s il y a des conjoints divorcés) Orphelins: réversion temporaire de 10% jusqu à 21 ans La procédure demande de prestation RAFP en même temps que la demande de réversion de la pension de base (dossier de liquidation dématérialisé) Demande expresse sur le site pour les ayants causes des fonctionnaires rétablis au régime général 47 Direction des retraites et de la solidarité

48 Le minimum vieillesse L allocation spéciale aux personnes âgées L allocation spéciale invalidité 48 Service pilotage de la relation clients

49 ASPA : allocation de solidarité aux personnes âgées Allocation de solidarité aux personnes âgées Prestation versée en complément de la pension de base pour atteindre un minimum de ressources garanti aux personnes résidants en France Les conditions Âge : 65 ans (ramenés à 60 ans dans certains cas) La résidence Ressources Montant 800 /mois pour une personne seule /mois pour un couple Les affiliés doivent en faire la demande expresse Récupération possible sur la succession du pensionné 49

50 ASI : allocation supplémentaire invalidité Conditions avoir été reconnu inapte au travail par la Commission de Réforme présenter un taux d incapacité égal à 60 % être bénéficiaire d une pension d invalidité, travailleur handicapé ne pas avoir atteint l âge légal de sa génération répondre aux conditions de ressources de l ASPA résider en Métropole ou DOM plus de 6 mois dans l année 50

51 Etre informé est un droit Le droit à l information La synthèse 51 Service pilotage de la relation clients

52 Le droit à l information Un document écrit tous les 5 ans RIS : relevé de situation individuelle dès 35 ans EIG : estimation indicative globale à partir de 55 ans Un document accessible via internet RIS électronique Un entretien personnalisé et gratuit dès 45 ans EIR : entretien information retraite 52

53 synthèse ans ans ans ans RIS EIG systématique systématique Entretien Individuel Retraite RIS A LA DEMANDE 53

54 Les outils de communication Le site Les coordonnées médiatiques L espace personnalisé 54

55 Les outils de communication Le site : - Profil «actifs» Accès à de l information réglementaire et sur les évolutions issues des réformes en cours Lettre «actif pour ma retraite» (électronique et trimestrielle) Flash info électroniques (informations ponctuelles) Le Guide du futur retraité Le guide «Ma retraite mode d emploi» Depuis le 1 er décembre 2014 Recueil de vos coordonnées médiatiques par votre employeur, de l affiliation à la demande de pension Votre espace personnalisé Procédure d inscription et réception d un code personnel Accès à des services personnalisés Une fois inscrit, réception automatique de tous les courriers électroniques précités 55

56 Les outils de communication profil actif / La lettre des affiliés 56

57 ANNEXES

58 Carrière longue Condition âge Nouveau dispositif depuis le 1/11/2012 Génération Age de départ possible en retraite Début d'activité : 5 (4*) T avant fin de l'année civile** des DAC 56 a 16 ans a 4 m 16 ans a 8 m 17 ans a 20 ans a 16 ans a 8 m 16 ans a 20 ans a 4 m 16 ans a 16 ans a 20 ans a 8 m 16 ans a 4 m 16 ans a 20 ans ans 16 ans ans 8 mois 16 ans ans 20 ans * 5 T ou 4 trimestres si né au dernier trimestre civil ** du 1er janvier au 31 décembre La réglementation de la CNRACL

59 Carrière longue Condition âge Nouveau dispositif depuis le 1/11/2012 Génération Age de départ possible en retraite Début d'activité : 5 (4*) T avant fin de l'année civile** des DAC De 1961 à 1963 De 1964 à 1966 De 1967 à 1969 De 1970 à 1972 À partir de a 4 m 16 ans a 20 ans a 8 m 16 ans a 20 ans a 16 ans a 20 ans a 16 ans a 20 ans ans 16 ans ans 20 ans ans 16 ans ans 20 ans ans 16 ans ans 20 ans ans 16 ans ans 20 ans * 5 T ou 4 trimestres si né au dernier trimestre civil ** du 1er janvier au 31 décembre La réglementation de la CNRACL

60 Tableau récapitulatif Date de naissance Age légal Année d'ouverture du droit Limite âge âge annulation décote Age bénéfice du MG Cat. SEDENTAIRE Cat. ACTIVE 60 du 01/01/1951 au 30/06/ a a 62 a 9 m 60 a 6 m du 1/7/1951 au 31/8/ a et 4 m a 4 m 63 a 1 m 60 a 10 m du 1/9/1951 au 31/12/ a et 4 m a 4 m 63 a 4 m 61 a 7 m du 1/1/1952 au 31/03/ a et 9 m a 9 m 63 a 9 m 62 a du 1/4/1952 au 31/12/ a et 9 m a 9 m 64 a 62 a 9 m du 01/01/1953 au 31/10/ a et 2 m a 2 m 64 a 8 m 63 a 11 m du 01/11/1953 au 31/12/ a et 2 m a 2 m 64 a 11 m 64 a 8 m du 1/1/1954 au 31/05/ a et 7 m a 7 m 65 a 4 m 65 a 1 m du 1/6/1954 au 31/12/ a et 7 m a 7 m 65 a 7 m 65 a 7 m du 1/1/1955 au 31/12/ a a 66 a 3 m 66 a 3 m En a a 66 a 6 m 66 a 6 m En a a 66 a 9 m 66 a 9 m En a a 67 a 67 a du 01/01/1956 au 30/06/ a a 57 a 9 m 55 a 6 m du 1/7/1956 au 31/8/ a et 4 m a 4 m 58 a 1 m 55 a 10 m du 1/9/1956 au 31/12/ a et 4 m a 4 m 58 a 4 m 56 a 7 m du 1/1/1957 au 31/03/ a et 9 m a 9 m 58 a 9 m 57 a du 1/4/1957 au 31/12/ a et 9 m a 9 m 59 a 57a 9 m du 1/01/1958 au 31/10/ a et 2 mois a 2 m 59 a 8 m 58 a 11 m du 01/11/1958 au 31/12/ a et 2 mois a 2 m 59 a 11 m 59 a 8 m du 1/1/1959 au 31/05/ a et 7 m a 7 m 60 a 4 m 60 a 1 m du 1/6/1959 au 31/12/ a et 7 m a 7 m 60 a 7 m 60 a 7 m du 1/1/1960 au 31/12/ a a 61 a 3 m 61 a 3 m En a a 61 a 6 m 61 a 6 m En a a 61 a 9 m 61 a 9 m En a a 62 a 62 a La réglementation de la CNRACL

Réforme des retraites Loi n 2010-1330 du 9 novembre 2010 mise à jour 25 Mars 2011

Réforme des retraites Loi n 2010-1330 du 9 novembre 2010 mise à jour 25 Mars 2011 Réforme des retraites Loi n 2010-1330 du 9 novembre 2010 mise à jour 25 Mars 2011 Centre de Gestion de la Fonction Publique Territoriale du Doubs Réunions du 31 Mars, du 4 Avril et 7 Avril 2011 Pilotage

Plus en détail

Retraites CNRACL : ce qu il faut savoir

Retraites CNRACL : ce qu il faut savoir Retraites CNRACL : ce qu il faut savoir Unité Retraites CDG76 Janvier 2012 La CNRACL Les principaux textes 1 1945 : ordonnance 45-993 du 17 mai 1947 : décret 47-1846 du 19 septembre 1949 : décret 49-1416

Plus en détail

Le calcul de la retraite

Le calcul de la retraite Le calcul de la retraite Loi 2010-1330 du 9 novembre 2010 portant réforme des retraites. L légal de départ en retraite Pour prétendre à une retraite CNRACL, il faut avoir accompli 2 ans de services effectifs

Plus en détail

La retraite du régime spécial CNRACL

La retraite du régime spécial CNRACL La retraite du régime spécial CNRACL Loi n 2014-40 du 20 janvier 2014 garantissant l avenir et la justice du système de retraites. Loi n 2011-1906 du 21 décembre 2011, de financement de la sécurité sociale

Plus en détail

Information retraite Réforme 2013. Juin 2014

Information retraite Réforme 2013. Juin 2014 Information retraite Réforme 2013 Juin 2014 SOMMAIRE La réforme 2013 Loi 2014-40 du 20 janvier 2014 mesures impactant les actifs et les employeurs Augmentation du taux de cotisations Augmentation du nombre

Plus en détail

Présentation des principales mesures de la loi portant réforme des retraites

Présentation des principales mesures de la loi portant réforme des retraites Présentation des principales mesures de la loi portant réforme des retraites Décembre 00 Ce document est proposé à titre d information. En effet, certaines dispositions de la loi portant réforme des retraites,

Plus en détail

La retraite du fonctionnaire

La retraite du fonctionnaire La retraite du fonctionnaire Réglementation en vigueur au 1 er mai 2012 Cette brochure rassemble l essentiel des informations relatives au régime des pensions civiles et militaires de retraite applicable

Plus en détail

LOI PORTANT REFORME DES RETRAITES

LOI PORTANT REFORME DES RETRAITES LOI PORTANT REFORME DES RETRAITES La loi n 2010-1330 du 9 novembre 2010, parue au JO du 10 novembre 2010 introduit de nouvelles dispositions. Le décret n 2003-1306 du 26 décembre 2003 relatif au régime

Plus en détail

Guide du futur retraité

Guide du futur retraité Guide du futur retraité 2013 Sommaire L âge de la retraite page 04 Le droit à pension page 09 Les avantages liés aux enfants et les bonifications page 10 Le calcul de la pension page 12 Les prélèvements

Plus en détail

ESPACE PErSonnAliSé, immatriculation, AFFiliATion, 2011 rétablissement. CoTiSATionS, régularisation, rachat, validation, CPA.

ESPACE PErSonnAliSé, immatriculation, AFFiliATion, 2011 rétablissement. CoTiSATionS, régularisation, rachat, validation, CPA. édition 2011 ESPACE Personnalisé, IMMATRICULATION, AFFILIATION, Rétablissement. COTISATIONS, Régularisation, RACHAT, VALIDATION, CPA. La pension CNRACL. CARRIèRES LONGUES, DéPARTS ANTICIPéS, 15 ANS 3 ENFANTS.

Plus en détail

La retraite du fonctionnaire

La retraite du fonctionnaire La retraite du fonctionnaire Réglementation en vigueur au 1er mars 2015 Cette brochure rassemble l essentiel des informations relatives au régime des pensions civiles et militaires de retraite applicable

Plus en détail

Lexique : Les termes à connaître

Lexique : Les termes à connaître D O S S I E R R E T R A I T E N PAGES I - GLOSSAIRE A) Lexique : Les termes à connaître (par ordre alphabétique)... 2 II - ÉLÉMENTS QUI SONT À PRENDRE EN COMPTE B) Âge d ouverture des droits... 9 C) Carrières...

Plus en détail

ATELIER RETRAITE 2014 SEANCE D ACTUALISATION

ATELIER RETRAITE 2014 SEANCE D ACTUALISATION ATELIER RETRAITE 2014 SEANCE D ACTUALISATION I- La réforme des retraites 2014 1 - Les mesures impactant les actifs et les employeurs Les cotisations retraite La durée d assurance / taux plein Le départ

Plus en détail

L admission à la retraite pour invalidité des fonctionnaires relevant de la CNRACL

L admission à la retraite pour invalidité des fonctionnaires relevant de la CNRACL CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE DES PYRENEES-ATLANTIQUES Maison des Communes - B.P. 609 64006 PAU CEDEX Tél : 05 59 84 40 40 Télécopie : 05 59 84 11 98 Internet : www.cdg-64.fr GA/2/11

Plus en détail

REUNION D INFORMATION AFFILIES

REUNION D INFORMATION AFFILIES BENEFICIAIRES NON SALARIES NON SALARIES TYPES DE REGIMES Obligatoires et légaux REGIME DE BASE REGIME DE BASE Régimes complémentaires Salariés + Régime Général de de Régimes la la Sécurité Sociale complémentaires

Plus en détail

LA CESSATION PROGRESSIVE D'ACTIVITÉ

LA CESSATION PROGRESSIVE D'ACTIVITÉ Circulaire n 24/2006 Cl. C 477 Colmar, le 29 juin 2006 CENTRE de GESTION du HAUT-RHIN FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE 22, rue Wilson - 68000 COLMAR 03 89 20 36 00-03 89 20 36 29 - cdg68@calixo.net - www.cdg68.fr

Plus en détail

44 Taux de liquidation, calcul de la pension, décote, surcote, minimum garanti...

44 Taux de liquidation, calcul de la pension, décote, surcote, minimum garanti... FONCTIONNAIRES : FICHE 44 44 Taux de liquidation, calcul de la pension, décote, surcote, minimum garanti... Le principe de calcul de la pension de retraite repose sur trois éléments principaux : le nombre

Plus en détail

la retraite des fonctionnaires

la retraite des fonctionnaires la retraite des fonctionnaires Cette brochure rassemble l essentiel des informations relatives au régime des pensions civiles et militaires de retraite applicable aux fonctionnaires de l Etat, compte tenu

Plus en détail

les dossiers Retraite des fonctionnaires RETRAITES www.sup-recherche.org GUIDE PRATIQUE

les dossiers Retraite des fonctionnaires RETRAITES www.sup-recherche.org GUIDE PRATIQUE les dossiers RETRAITES 3 Retraite des fonctionnaires GUIDE PRATIQUE www.sup-recherche.org Retraite des fonctionnaires Ce guide pratique est conçu pour répondre aux principales questions que se pose tout

Plus en détail

Les évolutions du simulateur de calcul de pension

Les évolutions du simulateur de calcul de pension Les évolutions du simulateur de calcul de pension Mise à jour : 18/02/2014 1. OBJET DU DOCUMENT Ce document présente les évolutions du simulateur de pensions CNRACL depuis la réforme des retraites 2010.

Plus en détail

CONNAISSANCES STATUTAIRES LA REFORME DE LA RETRAITE

CONNAISSANCES STATUTAIRES LA REFORME DE LA RETRAITE CONNAISSANCES STATUTAIRES LA REFORME DE LA RETRAITE La dernière loi portant réforme des retraites est la loi n 2014-40 du 20 janvier 2014 garantissant l'avenir et la justice du système de retraites. Deux

Plus en détail

Comparaison des règles de calcul des pensions entre régimes. Secrétariat général du Conseil d orientation des retraites

Comparaison des règles de calcul des pensions entre régimes. Secrétariat général du Conseil d orientation des retraites CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 10 juin 2009 9 h 30 «Les règles des différents régimes : points de convergence, spécificités et conséquences pour les assurés» Document N 2 Document

Plus en détail

guide de la retraite CNRACL

guide de la retraite CNRACL supplément CoTe SUD n 6 guide de la retraite CNRACL Caisse Nationale de Retraite des Agents des Collectivités Locales mai 2007 Sommaire Préambule... 4 Références règlementaires... 6 La pension 1 L âge

Plus en détail

Âge d'ouverture de droit. Vous ne justifi ez pas d au moins 25 ans d assurance à la CRPCEN

Âge d'ouverture de droit. Vous ne justifi ez pas d au moins 25 ans d assurance à la CRPCEN NOTICE D INFORMATION Pour tout renseignement, contacter : Tél. 01 44 90 13 25 Fax 01 44 90 21 81 contact@crpcen.fr PENSION PERSONNELLE CETTE NOTICE N'INTÈGRE PAS LES MODIFICATIONS ISSUES DE LA RÉFORME

Plus en détail

LES RÉGIMES DE RETRAITE DES SALARIÉS

LES RÉGIMES DE RETRAITE DES SALARIÉS LES RÉGIMES DE RETRAITE DES SALARIÉS Assurance vieillesse de la Sécurité sociale Régimes complémentaires Agirc / Arrco "La réglementation étant susceptible d'évoluer, les données contenues dans le présent

Plus en détail

La retraite et l inaptitude au travail

La retraite et l inaptitude au travail La retraite et l inaptitude au travail 1 Le calcul de la retraite Salaire annuel moyen X Taux X Trimestres du RG Calculé sur les 25 meilleures années Varie entre 160 25% minimum et 50% maximum 2 Le taux

Plus en détail

DISPOSITIF D ABAISSEMENT DE L ÂGE DE LA RETRAITE POUR LES FONCTIONNAIRES AYANT COMMENCÉ TÔT LEUR ACTIVITE PROFESSIONNELLE

DISPOSITIF D ABAISSEMENT DE L ÂGE DE LA RETRAITE POUR LES FONCTIONNAIRES AYANT COMMENCÉ TÔT LEUR ACTIVITE PROFESSIONNELLE DISPOSITIF D ABAISSEMENT DE L ÂGE DE LA RETRAITE POUR LES FONCTIONNAIRES AYANT COMMENCÉ TÔT LEUR ACTIVITE PROFESSIONNELLE TEXTES Loi n 2004-1484 du 30 décembre 2004 de finances pour 2005 Article 119 :

Plus en détail

Le lexique «retraite»

Le lexique «retraite» Votre retraite 47 Le lexique «retraite» PRÉAMBULE Le «Lexique retraite», publié en supplément du n 203 de Direction, reprenait les dispositions de la loi de novembre 2010. La loi n 2014-40 du 20 janvier

Plus en détail

TOUT RETRAITE. votre. Fédération SUD Santé Sociaux

TOUT RETRAITE. votre. Fédération SUD Santé Sociaux TOUT votre RETRAITE Fédération SUD Santé Sociaux 70 rue Philippe de Girard 75018 PARIS Tél : 01 40 33 85 00 Courriel : contact@sudsantesociaux.org Site internet : www.sud-sante.org Sommaire 1. Ce que change

Plus en détail

La prise en compte du travail à temps partiel dans les droits à retraite des différents régimes

La prise en compte du travail à temps partiel dans les droits à retraite des différents régimes CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 9 juillet 2014 à 9 h 30 «Carrières précaires, carrières incomplètes et retraite» Document N 10 Document de travail, n engage pas le Conseil La prise

Plus en détail

NOTE D INFORMATION COMPTE EPARGNE-TEMPS (C.E.T)

NOTE D INFORMATION COMPTE EPARGNE-TEMPS (C.E.T) NOTE D INFORMATION CV Réf. : II-6-1-14 Pôle des services 1 er avril 2011 Tel : 05 63 60 16 66 1-3 Temps de travail Mail : services@cdg81.fr COMPTE EPARGNE-TEMPS (C.E.T) Décret n 2004-878 du 26 août 2004

Plus en détail

Retraite des fonctionnaires

Retraite des fonctionnaires Retraite des fonctionnaires Ce guide pratique est conçu pour répondre aux principales questions que se pose tout futur retraité d une des trois fonctions publiques de l État, territoriale et hospitalière.

Plus en détail

L IRCANTEC. L Ircantec concerne les salariés de l Etat et des employeurs du secteur public ne relevant pas d un régime spécial de retraite.

L IRCANTEC. L Ircantec concerne les salariés de l Etat et des employeurs du secteur public ne relevant pas d un régime spécial de retraite. Fiche n 15 L IRCANTEC Institution de Retraite Complémentaire des Agents Non Titulaires de l Etat, des Collectivités publiques et de leurs établissements, l IRCANTEC a fusionné, en 1971, l IGRANTE et l

Plus en détail

Commission ad hoc. Séance du 10 février 2014. 2.- Loi garantissant l avenir et la justice du système de retraites

Commission ad hoc. Séance du 10 février 2014. 2.- Loi garantissant l avenir et la justice du système de retraites Commission ad hoc Séance du 10 février 2014 2.- Loi garantissant l avenir et la justice du système de retraites La loi n 2014-40 du 20 janvier 2014 garantissant l avenir et la justice du système de retraites,

Plus en détail

Retraite. Thème - Retraite. Départs à la retraite 5.1. Effectifs des retraités 5.2. Montant des pensions 5.3. Équilibre financier des pensions 5.

Retraite. Thème - Retraite. Départs à la retraite 5.1. Effectifs des retraités 5.2. Montant des pensions 5.3. Équilibre financier des pensions 5. Retraite Départs à la retraite.1 Effectifs des retraités.2 Montant des pensions.3 Équilibre financier des pensions.4 Faits et chiffres édition 2013-46 Départs à la retraite.1 Définitions et méthodes Les

Plus en détail

Salon des transfrontaliers mars 2015. Caisse d assurance retraite et de la santé au travail

Salon des transfrontaliers mars 2015. Caisse d assurance retraite et de la santé au travail Salon des transfrontaliers mars 2015 Caisse d assurance retraite et de la santé au travail La retraite du régime général La Sécurité Sociale Maladie - AT/MP Maternité - Invalidité Vieillesse Décès Charges

Plus en détail

Les salariés au régime général retraités de la fonction publique hospitalière ou territoriale : une seconde carrière après la retraite?

Les salariés au régime général retraités de la fonction publique hospitalière ou territoriale : une seconde carrière après la retraite? n o 29 06 / 2015 études, recherches et statistiques de la Cnav étude Catherine Bac et Agathe Dardier, Cnav Isabelle Bridenne, CDC En collaboration avec : Les salariés au régime général retraités de la

Plus en détail

LES GARANTIES DU REGIME CONVENTIONNEL DES CADRES DE LA PRODUCTION AGRICOLE

LES GARANTIES DU REGIME CONVENTIONNEL DES CADRES DE LA PRODUCTION AGRICOLE LES GARANTIES DU REGIME CONVENTIONNEL DES CADRES DE LA PRODUCTION AGRICOLE Dernière mise à jour : avril 2010 CPCEA 1 2 Préambule Le régime conventionnel des cadres de la production agricole est institué

Plus en détail

conseils pratiques aux retraités civils et militaires

conseils pratiques aux retraités civils et militaires conseils pratiques aux retraités civils et militaires conseils pratiques aux retraités civils et militaires Cette brochure se propose de répondre aux questions que vous vous posez le plus souvent lorsque

Plus en détail

LE RÉGIME DE RETRAITE ADDITIONNELLE DE LA FP (RAFP) La retraite, c est aussi sur les primes!

LE RÉGIME DE RETRAITE ADDITIONNELLE DE LA FP (RAFP) La retraite, c est aussi sur les primes! LE RÉGIME DE RETRAITE ADDITIONNELLE DE LA FP (RAFP) La retraite, c est aussi sur les primes! I La présentation du régime Les caractéristiques du régime Les bénéficiaires Les cotisations l assiette de cotisation

Plus en détail

Invalidité et incapacité permanente dans la fonction publique. Direction générale de l administration et de la fonction publique

Invalidité et incapacité permanente dans la fonction publique. Direction générale de l administration et de la fonction publique CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 16 mars 2011 à 9 h 30 «Inaptitude, incapacité, invalidité, pénibilité et retraite» Document N 10 Document de travail, n engage pas le Conseil Invalidité

Plus en détail

garanties décès Vos Référence : 0004787 OCIRP NOVALIS Prévoyance NOVALIS Prévoyance verse des prestations en cas : de décès du participant,

garanties décès Vos Référence : 0004787 OCIRP NOVALIS Prévoyance NOVALIS Prévoyance verse des prestations en cas : de décès du participant, NOVALIS Prévoyance Institution de prévoyance régie par le Code de la Sécurité sociale Vos garanties décès Référence : 0004787 OCIRP NOVALIS Prévoyance verse des prestations en cas : de décès du participant,

Plus en détail

RETRAITE : CE QUI CHANGE A PARTIR DE 2014

RETRAITE : CE QUI CHANGE A PARTIR DE 2014 RETRAITE NOTE D'INFORMATION N 2014-04 DU 17 FEVRIER 2014 - MAJ LE 03/07/2014 SERVICE STATUTS - REMUNERATION RETRAITE : CE QUI CHANGE A PARTIR DE 2014 REFERENCES Loi n 2014-40 du 20 janvier 2014 garantissant

Plus en détail

Congrès des maires. 12 juin 2014. Marie-Christine DEVAUX Direction Développement des Carrières CDG59

Congrès des maires. 12 juin 2014. Marie-Christine DEVAUX Direction Développement des Carrières CDG59 Congrès des maires 12 juin 2014 Marie-Christine DEVAUX Direction Développement des Carrières CDG59 1 1. Les textes de base Loi n 83-634 du 13 juillet 1983 portant droits et obligations des fonctionnaires

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE SIMULATION DE CALCUL DEMANDE D'AVIS PREALABLE

GUIDE PRATIQUE SIMULATION DE CALCUL DEMANDE D'AVIS PREALABLE GUIDE PRATIQUE SIMULATION DE CALCUL DEMANDE D'AVIS PREALABLE CDG 64 - Guide de saisie d'un dossier de simulation de calcul & demande d'avis préalable - CNRACL Version mise à jour le 26/05/2015 1 PREPARER

Plus en détail

Atelier «Retraites» de la commission sociale Mercredi 9 juillet 2014

Atelier «Retraites» de la commission sociale Mercredi 9 juillet 2014 Atelier «Retraites» de la commission sociale Mercredi 9 juillet 2014 La nouvelle réforme Loi du 20 janvier 2014 Impact pour les chefs d entreprises et pour les salariés 01 La nouvelle réforme des retraites

Plus en détail

Modification des conditions d'accès à la retraite anticipée au titre des "carrières longues"

Modification des conditions d'accès à la retraite anticipée au titre des carrières longues Direction des Ressources Humaines et des Relations Sociales Direction de l'économie RH et des Ressources Destinataires DIFFUSION NATIONALE Tous services Contact LEMAIRE François Tél : 01.55.44.23.96 Fax

Plus en détail

LE REGLEMENT DE LA SITUATION ADMINISTRATIVE EN FIN DE CONGE POUR LES FONCTIONNAIRES RELEVANT DE LA CNRACL

LE REGLEMENT DE LA SITUATION ADMINISTRATIVE EN FIN DE CONGE POUR LES FONCTIONNAIRES RELEVANT DE LA CNRACL CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE DES PYRENEES-ATLANTIQUES Maison des Communes - B.P. 609 64006 PAU CEDEX Tél : 05 59 84 40 40 Télécopie : 05 59 84 11 98 Internet : www.cdg-64.fr GA/2/11

Plus en détail

1. L'AFFILIATION 2. LES COTISATIONS. Le commerçant. 1. L'affiliation 2. Les cotisations 3. Les droits durant la vie 4. Les droits en cas de décès

1. L'AFFILIATION 2. LES COTISATIONS. Le commerçant. 1. L'affiliation 2. Les cotisations 3. Les droits durant la vie 4. Les droits en cas de décès Page 1 sur 7 Fiches pratiques > fiches métier > les ressortissants du RSI Le commerçant 1. L'affiliation 2. Les cotisations 3. Les droits durant la vie 4. Les droits en cas de décès 1. L'AFFILIATION Les

Plus en détail

VOTRE GUIDE RETRAITE ET PRÉVOYANCE

VOTRE GUIDE RETRAITE ET PRÉVOYANCE CAISSE D ASSURANCE VIEILLESSE DES EXPERTS-COMPTABLES ET DES COMMISSAIRES AUX COMPTES VOTRE GUIDE RETRAITE ET PRÉVOYANCE 2015 COTISATIONS RETRAITE DE BASE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE PRÉVOYANCE VOTRE COMPTE

Plus en détail

Avec la MSA, préparez votre retraite en toute tranquillité

Avec la MSA, préparez votre retraite en toute tranquillité vous guider Avec la MSA, préparez votre retraite en toute tranquillité n Non-salariés agricoles www.msa.fr Sommaire Comprendre votre retraite Votre compte individuel 4 Votre relevé de carrière 4 Vos cotisations

Plus en détail

1. Principe et portée

1. Principe et portée Circulaire n 2014/04 du 06/11/2014 La surcote 1. Principe et portée 2. Conditions d ouverture du droit à surcote 3. Détermination du nombre de trimestres de surcote 4. Calcul du coefficient de surcote

Plus en détail

DEMANDE D'ADMISSION À LA RETRAITE

DEMANDE D'ADMISSION À LA RETRAITE MINISTÈRE DE L'ÉDUCATION NATIONALE RECTORAT 20, boulevard d'alsace-lorraine 80063 AMIENS CEDEX 9 DIVISION DES PERSONNELS D ADMINISTRATION ET D ENCADREMENT Bureaux DPAE2 DPAE3 DPAE4 - DPAID5 DIVISION DE

Plus en détail

GUIDE DU RACHAT DES ANNEES D ETUDES. Sommaire

GUIDE DU RACHAT DES ANNEES D ETUDES. Sommaire GUIDE DU RACHAT DES ANNEES D ETUDES Sommaire Fiche n 1 : Les textes de référence Fiche n 2 : Les bénéficiaires Fiche n 3 : Les périodes d études concernées Fiche n 4 : Les modalités du rachat Fiche n 5

Plus en détail

Réunion préparatoire à l Assemblée générale des délégués. Transparents 2015. Collège invalidité-décès. Mme Perrin 18 septembre 2015

Réunion préparatoire à l Assemblée générale des délégués. Transparents 2015. Collège invalidité-décès. Mme Perrin 18 septembre 2015 Transparents 2015 Réunion préparatoire à l Assemblée générale des délégués Collège invalidité-décès Mme Perrin 18 septembre 2015 Votre caisse de retraite Les élus de la CARMF 2 Élus de la CARMF au 15/01/2015

Plus en détail

MALADIE ORDINAIRE FONCTIONNAIRES (TITULAIRES

MALADIE ORDINAIRE FONCTIONNAIRES (TITULAIRES LE CONGÉ MALADIE ORDINAIRE FONCTIONNAIRES (TITULAIRES ET STAGIAIRES, AFFILIÉS OU NON NON CNRACL ) Références : Article 57 2 de la loi n 84-53 du 26 janvier 1984 Décret n 87-602 du 30 juillet 1987 Circulaire

Plus en détail

Retraite. Principales mesures du régime spécial de retraite du personnel de la SNCF (applicables jusqu au 31/12/2016)

Retraite. Principales mesures du régime spécial de retraite du personnel de la SNCF (applicables jusqu au 31/12/2016) Retraite Principales mesures du régime spécial de retraite du personnel de la SNCF (applicables jusqu au 31/12/2016) Depuis le 1 er juillet 2008, le règlement du régime spécial de retraite du personnel

Plus en détail

Avec la MSA, préparez votre retraite en toute tranquillité

Avec la MSA, préparez votre retraite en toute tranquillité vous guider Avec la MSA, préparez votre retraite en toute tranquillité n Non-salariés agricoles www.msa.fr Sommaire Comprendre votre retraite Votre carrière 4 Vos cotisations 4 Le droit à l information

Plus en détail

INSTRUCTION. N 08-015-B3 du 20 mars 2008 NOR : BUD R 08 00015 J. Texte publié au Bulletin Officiel de la Comptabilité Publique

INSTRUCTION. N 08-015-B3 du 20 mars 2008 NOR : BUD R 08 00015 J. Texte publié au Bulletin Officiel de la Comptabilité Publique INSTRUCTION N 08-015-B3 du 20 mars 2008 NOR : BUD R 08 00015 J Texte publié au Bulletin Officiel de la Comptabilité Publique RETRAITE ANTICIPÉE DES FONCTIONNAIRES HANDICAPÉS. MAJORATION DE PENSION ANALYSE

Plus en détail

TOUT SAVOIR SUR LA REFORME DES RETRAITES DANS LA FONCTION PUBLIQUE

TOUT SAVOIR SUR LA REFORME DES RETRAITES DANS LA FONCTION PUBLIQUE TOUT SAVOIR SUR LA REFORME DES RETRAITES DANS LA FONCTION PUBLIQUE Réussissons une réforme juste SOMMAIRE I. CE QUI NE CHANGE PAS, CE QUI CHANGE 3 II. QUESTIONS/RÉPONSES 7 1 - J APPARTIENS À UN CORPS DE

Plus en détail

retraite connaître le guide pour mes droits

retraite connaître le guide pour mes droits Ma retraite le guide pour connaître mes droits Ma retraite : le guide pour connaître mes droits - SNUipp.FSU S ommaire 1 La nouvelle loi p 4 2 Les droits à partir à la retraite p 6 3 Éléments de calcul

Plus en détail

LES MODALITES DE CALCUL DE LA PENSION CIVILE

LES MODALITES DE CALCUL DE LA PENSION CIVILE Fiche n 6 LES MODALITES DE CALCUL DE LA PENSION CIVILE Le montant d une pension dépend : - du nombre de trimestres liquidables, - de la durée de services et bonifications nécessaire pour obtenir une pension

Plus en détail

RETRAITE. Après la réforme de 2010. Petit guide Sgen-CFDT Midi-Pyrénées

RETRAITE. Après la réforme de 2010. Petit guide Sgen-CFDT Midi-Pyrénées RETRAITE Petit guide Sgen-CFDT Midi-Pyrénées Après la réforme de 2010 Ce petit guide a pour but de mettre à plat les nouveaux textes de la loi sur les retraites 2010. Si notre opposition à cette loi s

Plus en détail

RETRAITE. calcul. minimum garanti. Solde de réforme. bonifications. fin de carrière. Majoration. infirmités. montant. réversion. droit à l information

RETRAITE. calcul. minimum garanti. Solde de réforme. bonifications. fin de carrière. Majoration. infirmités. montant. réversion. droit à l information RETRAITE DES militaires fin de carrière Majoration droit à l information Solde de réforme infirmités réversion décote bonifications calcul montant rachat minimum garanti durée d assurance GUIDE PRATIQUE

Plus en détail

L ASSURANCE STATUTAIRE

L ASSURANCE STATUTAIRE VILLE DE TREGUNC MARCHE ASSURANCES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES GENERALES L ASSURANCE STATUTAIRE 1 DEFINITIONS Pour l application des présentes garanties, on entend par : COLLECTIVITE SOUSCRIPTRICE :

Plus en détail

A - ASSURANCE VIEILLESSE RÉGIME GÉNERAL DE LA SÉCURITÉ SOCIALE CAISSE NATIONALE D ASSURANCE VIEILLESSE (CNAV) Organisation de la branche vieillesse

A - ASSURANCE VIEILLESSE RÉGIME GÉNERAL DE LA SÉCURITÉ SOCIALE CAISSE NATIONALE D ASSURANCE VIEILLESSE (CNAV) Organisation de la branche vieillesse I MAJ.09-2015 SOMMAIRE A - ASSURANCE VIEILLESSE RÉGIME GÉNERAL DE LA SÉCURITÉ SOCIALE CAISSE NATIONALE D ASSURANCE VIEILLESSE (CNAV) Organisation de la branche vieillesse A10 A10 FINANCEMENT DE L ASSURANCE

Plus en détail

La retraite, comment en bénéficier?

La retraite, comment en bénéficier? Salariés agricoles La retraite, comment en bénéficier? Je prépare ma retraite RETRAITE Je suis, salarié agricole cadre ou non cadre Sommaire De quoi est composée ma retraite? p.3 Ma retraite à taux plein,

Plus en détail

Avec la MSA, préparez votre retraite en toute tranquillité

Avec la MSA, préparez votre retraite en toute tranquillité vous guider Avec la MSA, préparez votre retraite en toute tranquillité n Salariés agricoles www.msa.fr Sommaire Comprendre votre retraite Votre compte individuel 4 Votre relevé de carrière 5 Le droit à

Plus en détail

LA PROTECTION SOCIALE ET L HISTOIRE DE LA RETRAITE EN FRANCE. Formation des nouveaux administrateurs Session 1 : 1 ère journée 16 octobre 2009

LA PROTECTION SOCIALE ET L HISTOIRE DE LA RETRAITE EN FRANCE. Formation des nouveaux administrateurs Session 1 : 1 ère journée 16 octobre 2009 LA PROTECTION SOCIALE ET L HISTOIRE DE LA RETRAITE EN FRANCE Formation des nouveaux administrateurs Session 1 : 1 ère journée 16 octobre 2009 I La protection sociale en France - Les branches de la protection

Plus en détail

Lexique de la CIMR. Les termes les plus courants sur la retraite et leur définition

Lexique de la CIMR. Les termes les plus courants sur la retraite et leur définition Lexique de la CIMR Les termes les plus courants sur la retraite et leur définition Plus d informations sur 0522 424 888 ou sur www.cimr.ma - www.cimrpro.ma EDITO Pour vous aider à comprendre les termes

Plus en détail

' ()*+,-./! 01 2120 21"33345 % %!' -7 8 & %! #6 ' 21$ 96 211:4 '%! -)' $6 211: #6 21#4 , ' &./ 211 12#6 '! 2#16 215 , 7 & 8' ' ; & 2#6 $##64 !

' ()*+,-./! 01 2120 2133345 % %!' -7 8 & %! #6 ' 21$ 96 211:4 '%! -)' $6 211: #6 21#4 , ' &./ 211 12#6 '! 2#16 215 , 7 & 8' ' ; & 2#6 $##64 ! Avertissement : Cette fiche a une vocation pédagogique, elle ne constitue pas l analyse exhaustive de la FNME-CGT. Les tableaux et références de cette fiche sont tirés des dispositions de la loi Fillon

Plus en détail

LA RETRAITE DES PROFESSEURS : le point après la loi n 2003-775 du 21 août 2003.

LA RETRAITE DES PROFESSEURS : le point après la loi n 2003-775 du 21 août 2003. LA RETRAITE DES PROFESSEURS : le point après la loi n 2003-775 du 21 août 2003. La loi n 2003-775 constitue une réforme importante pour la retraite des professeurs agrégés. Certains points restent imprécis

Plus en détail

Caisse Interprofessionnelle de Prévoyance et d Assurance Vieillesse VOTRE GUIDE AUTO ENTREPRENEUR

Caisse Interprofessionnelle de Prévoyance et d Assurance Vieillesse VOTRE GUIDE AUTO ENTREPRENEUR Caisse Interprofessionnelle de Prévoyance et d Assurance Vieillesse VOTRE GUIDE AUTO ENTREPRENEUR 2010 Vous avez choisi d adhérer au régime de l auto-entrepreneur, institué par la Loi de Modernisation

Plus en détail

Caisse Interprofessionnelle de Prévoyance et d Assurance Vieillesse. Professionnels libéraux. Votre guide de. l invalidité-décès

Caisse Interprofessionnelle de Prévoyance et d Assurance Vieillesse. Professionnels libéraux. Votre guide de. l invalidité-décès Caisse Interprofessionnelle de Prévoyance et d Assurance Vieillesse Professionnels libéraux Votre guide de l invalidité-décès 2013 Afin de vous permettre de comprendre le SOMMAIRE La cotisation du régime

Plus en détail

RETREP : REgime Temporaire de Retraite de l Enseignement Privé

RETREP : REgime Temporaire de Retraite de l Enseignement Privé RETREP : REgime Temporaire de Retraite de l Enseignement Privé Ce régime a été créé en 1980 pour permettre aux maîtres de l enseignement privé sous contrat de partir à la retraite dans les mêmes conditions

Plus en détail

L UNITÉ SPECIAL RETRAITES SNUI. Le nouveau Code des Pensions. L hebdomadaire du Syndicat National Unifié des Impôts. NUMERO 822 DU 16 mars 2004

L UNITÉ SPECIAL RETRAITES SNUI. Le nouveau Code des Pensions. L hebdomadaire du Syndicat National Unifié des Impôts. NUMERO 822 DU 16 mars 2004 NUMERO 822 DU 16 mars 2004 L UNITÉ SNUI L hebdomadaire du Syndicat National Unifié des Impôts SPECIAL RETRAITES Le nouveau Code des Pensions DE LA REVENDICATION 3 avril 2003 3 juin 2003 AU DIALOGUE! Les

Plus en détail

À SAVOIR vous donne accès à une information complémentaire. ATTENTION attire votre attention sur un point particulier.

À SAVOIR vous donne accès à une information complémentaire. ATTENTION attire votre attention sur un point particulier. Sommaire 1 MA RETRAITE SELON MON STATUT page 6 - Mes droits en fonction de mon statut professionnel 2 MA RETRAITE AU CAS PAR CAS page 42 - Mes droits en fonction de mon parcours 3 MA RETRAITE À LA CARTE

Plus en détail

RÉGIMES DE LA CARMF (loi du 17 /01/1948 décret du 19/07/1948)

RÉGIMES DE LA CARMF (loi du 17 /01/1948 décret du 19/07/1948) RÉGIMES DE LA CARMF (loi du 17 /01/1948 décret du 19/07/1948) Médecin Régimes obligatoires Médecin Conjoint collaborateur La retraite : Base (1949) Complémentaire (1949) ASV (1972) La prévoyance : Invalidité-Décès

Plus en détail

Demande de retraite d un fonctionnaire de l Etat ou d un magistrat

Demande de retraite d un fonctionnaire de l Etat ou d un magistrat Nous sommes là pour vous aider Demande de retraite d un fonctionnaire de l Etat Articles D.1 et D.21 du code des pensions civiles et militaires de retraite et demande de retraite additionnelle Article

Plus en détail

GUIDE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE AGIRC ET ARRCO DEMANDE ET CALCUL DE LA RETRAITE COMPLÉMENTAIRE. n o 4. Demande et calcul de la retraite complémentaire

GUIDE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE AGIRC ET ARRCO DEMANDE ET CALCUL DE LA RETRAITE COMPLÉMENTAIRE. n o 4. Demande et calcul de la retraite complémentaire GUIDE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE AGIRC ET ARRCO DEMANDE ET CALCUL DE LA RETRAITE COMPLÉMENTAIRE Guide salariés n o 4 JUIN 2015 Demande et calcul de la retraite complémentaire Sommaire La retraite, en bref...

Plus en détail

Inaptitude, invalidité, handicap et pénibilité : vos droits

Inaptitude, invalidité, handicap et pénibilité : vos droits Inaptitude, invalidité, handicap et pénibilité : vos droits Des questions sur la retraite? Notre newsletter «Tremplin Retraite», la lettre des actifs vous informe régulièrement sur l actualité, vos droits,

Plus en détail

COMPRENDRE SA RETRAITE

COMPRENDRE SA RETRAITE Salar ié du secteur pr ivé COMPRENDRE SA RETRAITE avec l Assurance retraite, l Arrco et l Agirc??? Janvier 2012 = Le système de retraite Le système de retraite obligatoire est à deux étages. Vous cotisez,

Plus en détail

Mise à jour : 4 avril 2013

Mise à jour : 4 avril 2013 EN CAS DE DECES d un fonctionnaire affilié à la CNRACL Agents stagiaires et titulaires effectuant une durée hebdomadaire de service égale ou supérieure à 28/35 èmes Mise à jour : 4 avril 2013 Centre de

Plus en détail

La Pension d Invalidité

La Pension d Invalidité DEFINITION Elle a pour objet d accorder à l assuré une pension en compensation de la perte de salaire résultant de la réduction de sa capacité de travail La pension fait souvent suite à un arrêt de travail

Plus en détail

NOTE DE SERVICE DGA/SDDPRS/N2004-1213 Date: 12 juillet 2004

NOTE DE SERVICE DGA/SDDPRS/N2004-1213 Date: 12 juillet 2004 MINISTERE DE L AGRICULTURE, DE L ALIMENTATION, DE LA PECHE ET DES AFFAIRES RURALES Direction générale de l administration Sous-direction du développement professionnel et des relations sociales Bureau

Plus en détail

BULLETIN DE PAIE. Généralités. Différentes mentions. Simplification du bulletin de paie. Exemples de bulletin de paie.

BULLETIN DE PAIE. Généralités. Différentes mentions. Simplification du bulletin de paie. Exemples de bulletin de paie. I MAJ.06-2015 SOMMAIRE A - PRINCIPES DE RÉMUNÉRATION BULLETIN DE PAIE Généralités Différentes mentions Simplification du bulletin de paie Exemples de bulletin de paie Cas particuliers A10 A10 A11 A12 A13

Plus en détail

I CONDITIONS D ACCÈS À LA CESSATION PROGRESSIVE D ACTIVITÉ

I CONDITIONS D ACCÈS À LA CESSATION PROGRESSIVE D ACTIVITÉ NOTE TECHNIQUE RELATIVE À LA CESSATION PROGRESSIVE D ACTIVITÉ ordonnance n 82-297 du 31 mars 1982 (modifiée notamment par la loi n 2003-775 du 21 Août 2003 portant réforme des retraites article 73 et le

Plus en détail

1. Principe et portée

1. Principe et portée Circulaire n 2011/09 du 04/10/2011 Appréciation de la notion de fratrie 1. Principe et portée 2. Date d appréciation de la fratrie 3. Détermination des enfants entrant dans la composition de la fratrie

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DE LA CAISSE AUTONOME DES RETRAITES

REGLEMENT INTERIEUR DE LA CAISSE AUTONOME DES RETRAITES REGLEMENT INTERIEUR DE LA CAISSE AUTONOME DES RETRAITES REGLEMENT INTERIEUR DE LA CAISSE AUTONOME DES RETRAITES ARTICLE 1 er : AFFILIATION DES EMPLOYEURS - IMMATRICULATION DES SALARIÉS - OBLIGATIONS RESPECTIVES

Plus en détail

Ma retraite. mode d'emploi. Le guide. pour comprendre. et préparer. sa retraite

Ma retraite. mode d'emploi. Le guide. pour comprendre. et préparer. sa retraite sa retraite pour comprendre Ma retraite mode d'emploi et préparer Le guide Avant-propos Sommaire 1. MA RETRAITE SELON MON STATUT p. 10 Mes droits en fonction de mon statut professionnel 2. MA RETRAITE

Plus en détail

INFORMATION RETRAITE SYNDICAT CGT DES TRAVAILLEURS PORTUAIRES DU GPMH LE HAVRE FRANCE. Septembre 2009 SOMMAIRE - 1 - 1. LA RETRAITE (QUELQUES DATES )

INFORMATION RETRAITE SYNDICAT CGT DES TRAVAILLEURS PORTUAIRES DU GPMH LE HAVRE FRANCE. Septembre 2009 SOMMAIRE - 1 - 1. LA RETRAITE (QUELQUES DATES ) SYNDICAT CGT DES TRAVAILLEURS PORTUAIRES DU GPMH LE HAVRE FRANCE INFORMATION RETRAITE Septembre 2009 SOMMAIRE 1. LA RETRAITE (QUELQUES DATES ) 2 LA RETRAITE SECURITE SOCIALE 3 LA RETRAITE COMPLEMENTAIRE

Plus en détail

France. Conditions d ouverture des droits. Calcul des prestations. Indicateurs essentiels. France : le système de retraite en 2012

France. Conditions d ouverture des droits. Calcul des prestations. Indicateurs essentiels. France : le système de retraite en 2012 France France : le système de retraite en 212 Dans le secteur privé, le système de retraite repose sur deux piliers obligatoires : un régime général lié à la rémunération et des dispositifs professionnels

Plus en détail

La pension de vieillesse au Luxembourg: réglementation et modalités de calcul. Florence Navarro

La pension de vieillesse au Luxembourg: réglementation et modalités de calcul. Florence Navarro La pension de vieillesse au Luxembourg: réglementation et modalités de calcul Déjeuner-débat ELSA Florence Navarro 2 juillet 2014 Le principe des 3 piliers en matière de pension 1 er pilier Sécurité sociale

Plus en détail

COMPTE EPARGNE TEMPS

COMPTE EPARGNE TEMPS CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE DE LA VENDEE Maison des Communes 65, Rue Kepler B.P.239 85006 LA ROCHE-SUR-YON - CEDEX - : 02.51.44.50.60 : 02.51.37.00.66 : www.cdg85.fr : maison.des.communes@cdg85.fr

Plus en détail

Votre guide retraite et prévoyance

Votre guide retraite et prévoyance Caisse Interprofessionnelle de Prévoyance et d Assurance Vieillesse Votre guide retraite et prévoyance 2015 Cotisations Retraite de base Retraite complémentaire Prévoyance Votre compte en ligne SOMMAIRE

Plus en détail

Directeur de la publication : Jean-Luc Izard Directeur de la rédaction : Marie-Christine Tovagliari Contributeurs : l ensemble des organismes de

Directeur de la publication : Jean-Luc Izard Directeur de la rédaction : Marie-Christine Tovagliari Contributeurs : l ensemble des organismes de Directeur de la publication : Jean-Luc Izard Directeur de la rédaction : Marie-Christine Tovagliari Contributeurs : l ensemble des organismes de retraite obligatoires Crédits photos Fotolia : Kurhan Livyy

Plus en détail

VOS DROITS Point par point «La retraite des Magistrats»

VOS DROITS Point par point «La retraite des Magistrats» 3 septembre 2010 VOS DROITS Point par point «La retraite des Magistrats» Parler des retraites impose nécessairement de s interroger sur la structure du corps. Compte tenu de la politique de recrutements

Plus en détail

Conventions spéciales Aléassur Risques statutaires CNRACL. >Collectivités

Conventions spéciales Aléassur Risques statutaires CNRACL. >Collectivités Conventions spéciales Aléassur Risques statutaires CNRACL >Collectivités SOMMAIRE PRESTATIONS STATUTAIRES CNRACL ARTICLE 1 - Agents visés par les présentes conventions spéciales 5 CHAPITRE 1 EXPOSÉ DES

Plus en détail

Préparer aujourd hui votre retraite de demain

Préparer aujourd hui votre retraite de demain Préparer aujourd hui votre retraite de demain SOMMAIRE PAGES Deux grands principes Comment se calcule votre retraite? L épargne retraite doit aujourd hui faire partie d un budget Faites le point sur votre

Plus en détail

MINISTÈRE DE LA FONCTION PUBLIQUE. Réforme des retraites. La validation des services des non titulaires

MINISTÈRE DE LA FONCTION PUBLIQUE. Réforme des retraites. La validation des services des non titulaires MINISTÈRE DE LA FONCTION PUBLIQUE Réforme des retraites La validation des services des non titulaires LA VALIDATION DES SERVICES DE NON TITULAIRES DGAFP 21 avril 2005 1 SOMMAIRE LES TEXTES 3 LES PERSONNELS

Plus en détail