Le palmarès 2010 des villes où il fait bon

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le palmarès 2010 des villes où il fait bon"

Transcription

1 ROANNE s p é c i a l A i n A r d è c h e D r ô m e H a u t e - S a v o i e I s è r e L o i r e R h ô n e S a v o i e H a u t e - L o i r e J u r a P u y - d e - D ô m e S a ô n e - e t - L o i r e r h ô n e - a l p e s 15 décembre n 2017 L a c t u a l i t é d e s e n t r e p r i s e s e t d e s c o l l e c t i v i t é s r é g i o n a l e s >>Dans ce numéro Absys 7 After-Mouse.Com 9 APRRES Industries 5 Atos Origin 10 BCSN 2 Bel Maille 6 Bouygues 5 Carré Blanc 2 CERCLH 4 CIC Banque de Vizille 9 Devernois 4 Döring 6 Dzeta Conseil 6 EDF Rhône-Alpes 9 Effia Stationnement 10 Energy Pool 10 Euroteknika 9 Formavenir 12 GACD 9 Gefco 10 Gerflor 9 Grand Roanne Agglomération 3-7 H Dev 10 JSM Industrie 5 La Fée Maraboutée 6 Laspi 4 Lyria 12 Mars 2 Millenium 4 MS Résistances 10 Nexter 2 Noviloire 3 Orange Business Services 12 Plastic Omnium Environnement 12 Play 9 Quercetti 9 RBI 9 Refresco France 5 Renou-Morgue 3 Reymond 5 Roanne Angels 7 Rovaltain 12 Sapins de Chartreuse 10 Scai Tech 5 Schneider Electric 10 Sunvie 10 Tissages de Charlieu 4 Ultra Nova 6 Urbiparc 10 Valentin Traiteur 3 Véolia 4 Roanne est de retour * Le palmarès 2010 des villes où il fait bon entreprendre, publié en octobre par le magazine L Entreprise, a de quoi mettre du baume au cœur des Roannais... qui s en servent déjà comme argument de communication. On ne sait quelle importance il faut donner à ce genre de classement au sein duquel Roanne, seizième en 2007, n a cessé d améliorer sa position pour accrocher cette année le podium, derrière Arras et Quimper. Mais ne faisons pas la fine bouche. C est une bonne nouvelle. Enfin! serait-on tenté d ajouter, tant Roanne souffre d une image que les crises du textile et de la mécanique, deux de ses points forts pendant un siècle, ont noircie sans pitié. Et qui mettra encore quelques années à changer, le temps que ce territoire meurtri, né de la révolution industrielle et mis K.O. par la mondialisation, réussisse la mutation qu il a déjà entamée. Certes, les chiffres sont têtus avec, notamment, un taux de chômage encore supérieur aux moyennes nationale et régionale, et ses conséquences de tous ordres (démographie en berne, faiblesse des revenus moyens, vacance élevée de logements ). Mais le tableau de l économie roannaise, laquelle a su créer plus de emplois de services en une quinzaine d années et n est pas sans atout, autorise aussi un certain optimisme, comme le montrent les informations de ce Numéro spécial. Au moins pour deux raisons. D une part, les élus locaux participent à une redynamisation salutaire qui finira bien par porter ses fruits. Après une mandature municipale marquée par la construction de nouveaux équipements (Le Scarabée, le multiplexe de cinémas), non négligeables pour le rayonnement de la ville, l équipe aujourd hui aux commandes joue la carte du soutien aux filières locales (le numérique, la déconstruction, l écologie industrielle, l agroalimentaire, le bois), tout en affichant sa volonté de se rapprocher de la métropole lyonnaise et de tenir son rôle dans le concert des villes de Rhône-Alpes. D autre part, les infrastructures de transport, qui avaient contribué à la prospérité de Roanne, étape de la mythique Route Nationale 6 avant d être écartée par l Autoroute du sud, pourraient bien revenir sur le devant de la scène. Ainsi la nouvelle autoroute A 89, malgré les couacs de sa jonction avec l agglomération lyonnaise, sera-t-elle inaugurée en Aux Roannais de la transformer en accélérateur du développement (à elle seule, une autoroute ne fait pas une économie locale, surtout quand, comme l A 89, elle passe à une trentaine de kilomètres du centre-ville). Mais, à plus long terme, un autre projet apparaît comme un enjeu majeur : parmi les trois tracés encore en lice en vue du doublement de la ligne à grande vitesse entre Lyon et Paris, celui passant par Roanne serait le mieux placé. Une gare TGV à Roanne, mettant la ville à moins de deux heures de la capitale et d une demi-heure de Lyon! Voilà qui serait une opportunité rare, pour ne pas dire une chance unique. On dit que l histoire ne repasse jamais les plats. La géographie, peut-être bien. Didier Durand * La formule est de Jean-Bernard Devernois, président de la CCI du Roannais. Bref Rhône-Alpes vous souhaite de joyeuses fêtes de fin d année et vous donne rendez-vous le 5 janvier > > retrouvez toute l économie rhônalpine sur

2 s p é c i a l ROANNE >> 15 décembre 2010 n e année IDM Rhône-Alpes éditeur de : Bref Rhône-Alpes Entreprises Rhône-Alpes La e-lettre de Bref Guideco Retrouvez toutes les offres d abonnement sur >> Abonnements Nadia Riccy Sandrine Mansano Vente au n : 15 E ttc >> Commercial Directeur marketing Nathalie Serre Dépôt légal CPPAP n I ISSN >> Rédaction Directeur de publication Didier Durand Secrétaire de rédaction Corinne Delisle Ont participé à ce numéro Isabelle Ambregna Sophie Boutrelle Pascal Burgues Vincent Charbonnier Laurent Guigon Frédéric Thomasson Patrick-Michel Vercesi Pierre-Olivier Vérot Assistantes Bérangère Martel Pascale Paillet >> Edition Bref Rhône-Alpes Le Factory 66, cours Charlemagne BP Lyon Cedex 2 Tél Fax RCS Paris >> Publicité Catherine Saignes >> Maquette et montage L U A grafikdesign Tél Reproduction interdite. Toutes les photos non signées sont en droits réservés. Couverture : Grand Roanne. [ ils avancent ] LOIRE > ARMEMENT Nexter rejoint Mars et décroche un contrat de 21 ME Spécialiste des systèmes blindés de combat terrestre, Nexter, dont le site principal est basé à Roanne, vient d être retenu par la Direction Générale de l Armement (DGA) pour conduire, aux côtés de Thales et de Sagem, la phase d architecture du programme Scorpion au profit de l armée de terre française. Ce marché, d une durée de deux ans, s élève à 21 ME. Pour le mener à bien, les trois partenaires ont créé une société dédiée, Mars (Maîtrise de l ARchitecture Scorpion). Celle-ci conduira sa mission en liaison avec les équipes de la DGA, des états-majors et des forces terrestres. CHIFFRES. Nexter (pdt du ca : Philippe Burtin) fabrique des systèmes d armement et des munitions à destination des trois armées. Son CA 2009 s est établi à 887 ME (+ 53 %) faisant ressortir un résultat net de 141 ME (+ 42 %). Son carnet de commandes s élève à 2,1 MdE. Le groupe français souhaite faire passer son CA export de 18 à 33 % à moyen terme.. CONTEXTE. L arrêt de production de chars Leclerc a été compensé par la montée en puissance de produits adaptés aux nouvelles menaces terrestres. Nexter a ainsi fabriqué ses quinze premiers Aravis, des 4x4 surpuissants pour protéger contre les explosifs. A noter des informations selon lesquelles Thales envisagerait de prendre le contrôle de Nexter. LOIRE > MAINTENANCE Débats autour du projet BCSN Devant les interrogations soulevées par le projet d implantation d un site de maintenance de Bouygues Construction Services Nucléaires, à Mably (Bref n 2014), Grand Roanne Agglomération (pdt : Christian Avocat) multiplie les initiatives pour expliquer la teneur du dossier. Un physicien nucléaire rencontrera les élus le 21 décembre prochain afin de préciser les prescriptions très strictes imposées par l autorité de sûreté nucléaire (ASN). Plusieurs élus locaux, relayés par un collectif de citoyens, ont estimé qu une telle implantation ne pouvait être validée sans que toutes les garanties de sécurité ne soient apportées par l investisseur. CONTEXTE. BCSN (pdt : Thomas Chauveau) devrait occuper, à l horizon 2012, l ex-usine textile Intexa, soit m 2 de bureaux, m 2 d ateliers et m 2 de terrain. Elle emploiera, dans un premier temps, une dizaine d ingénieurs et techniciens supérieurs. Spécialisée dans la maintenance et la conception d outillages utilisés dans les enceintes nucléaires, les centrales électriques et les laboratoires, BCSN compte développer deux types d activité : un atelier de maintenance de matériels ayant servi sur des installations nucléaires et un centre de conception et de production de nouveaux matériels, nécessaires au démantèlement progressif de centrales et laboratoires. BCSN emploie 300 personnes et réalise 15 % de croissance par an. Elle travaille notamment pour EDF, Areva et le CEA. LOIRE > TEXTILE Carré Blanc sur Internet Premier réseau français spécialisé dans le linge de maison, Carré Blanc (pdg : Claude Jantet ; Roanne) va se lancer dans la vente en ligne au deuxième semestre Il nous fallait l adhésion du réseau avant de pouvoir le faire, explique Jean Somat, dir. marketing. Sur les 254 points de vente Carré Blanc (dont 185 en France), trente sont détenus en propre par le groupe, le solde étant constitué de franchisés qui constituent l essentiel du développement, à raison de 10 à 15 ouvertures/an, notamment à l international. Les franchises permettent aussi d ouvrir des magasins à l étranger dans des pays que nous n aurions pas imaginés, fait remarquer Jean Somat, en référence à l ouverture, en mai dernier, d un point de vente au Kazakhstan. Carré Blanc teste un concept de moyenne surface en périphérie du Mans. Ces espaces de 250 à 300 m 2 pourraient voir le jour en périphérie des grandes villes. CHIFFRES. Carré Blanc (150 pers. dont 46 à Roanne), toujours détenu par ses cadres et CDC Capital Investissement, devrait retrouver en 2010 le niveau de CA de 2008, à 85 ME, après une baisse de 4,5 % en Carré Blanc a adopté la stratégie des grandes chaînes de prêt-à-porter en proposant deux à trois nouvelles collections tous les quinze jours. Carré Blanc [2]

3 s p é c i a l ROANNE LOIRE > MECANIQUE Investissements gagnants pour Renou-Morgue Spécialisée dans l usinage et la mécanique de précision, Renou-Morgue (dir. : Jean-François Morgue ; treize pers.) tire les bénéfices de ses investissements. La PME roannaise, qui avait injecté, en pleine crise, 300 KE dans plusieurs équipements de production (tours à commande numérique, centre d usinage...), vient de signer un important contrat représentant 35 % de son CA annuel. Son CA 2010 devrait retrouver son niveau de 2008 (1,6 ME) après un tassement de l ordre de 18 % l an dernier. COMMERCIAL. Renou Morgue travaille majoritairement pour le secteur bio-médical, notamment pour le fabricant d automates roannais Noviloire, la pétrochimie et le militaire. L entreprise intervient en usinage sur des pièces de rechange de véhicules d armement Nexter mais compte également se positionner sur des produits de première monte. STRATEGIE. En cours de certification ISO 9001, Renou- Morgue a entamé une diversification dans le montage en traçabilité extrême. Elle s est ainsi dotée d un atelier de 400 m 2 afin de réaliser des opérations d assemblage de composants dans un univers isolé et sécurisé. LOIRE > AGROALIMENTAIRE Valentin Traiteur prend encore du poids Valentin Traiteur, spécialisée dans la fabrication de pâtisseries charcutières, va investir 12 ME autour de son site actuel de La Demie-Lieue, à Mably. L entreprise roannaise injectera 7 ME dans l acquisition d un terrain de m 2 et d un bâtiment industriel de m 2, lequel sera dédié à la préparation des commandes et à la logistique. Elle investira par ailleurs 5 ME en matériel de production. La création de 55 emplois est prévue, ce qui porterait l effectif à près de 200 personnes. La nouvelle organisation de production sera opérationnelle courant STRATEGIE. Cet agrandissement permettra à Valentin Traiteur (pdg : Emmanuel Brochot) de proposer plus de 100 nouvelles références (roulé au fromage, croquemonsieur, croissant au jambon, quiche, tarte salée) à la grande distribution et à la restauration collective. Ses volumes de production passeront de à t par an et son CA de 40 à 70 ME. Valentin Traiteur pourrait réaliser des croissances externes en Rhône-Alpes. L objectif est de constituer, à l horizon 2015, un groupe de 600 salariés et atteindre les 100 ME de CA. Texto >>La ville de Roanne compte un peu plus de habitants. La Communauté d Agglomération, avec ses six communes, abrite quant à elle personnes. Mais l aire d influence économique de Roanne est plus large encore : ainsi, le bassin du Roannais, qui dépasse les strictes frontières administratives en s étendant sur le Rhône (Thizy et Amplepuis) et la Saône-et-Loire, totalise habitants. >>L économie roannaise actuelle reflète encore la longue tradition industrielle qui a marqué son passé. Ainsi, alors que le secteur dit secondaire (industrie et BTP) ne pèse plus que 28 % des emplois en France, il représente encore 42 % de la main d œuvre dans le Roannais (source CCI du Roannais). [ la parole à ] Christian Avocat Roanne n a plus de Pin Bouchain dans la tête Le président de Grand Roanne Agglomération évoque le rattachement progressif du Roannais à l aire métropolitaine lyonnaise. *Le rattachement de l économie roannaise à la métropole lyonnaise est-elle en bonne voie? Christian Avocat : Pour l heure, la métropole lyonnaise s appuie sur son G4 : Lyon, Saint- Etienne, le Pays Viennois et la Communauté d agglomération des portes de l Isère. Nous sommes, avec Valence et Bourg-en-Bresse, dans le deuxième cercle ayant vocation à rentrer dans le processus de grande métropole. Je pense que cette dernière a tout à gagner à s appuyer sur une constellation de compétences. Par sa position géographique, Roanne peut devenir la porte d entrée Nord-Ouest de cette aire métropolitaine. Nous pouvons également apporter une vraie valeur ajoutée dans des secteurs où nous sommes reconnus ou en passe de l être : la déconstruction mécanique, les datacenters, le textile avec Altertex *A l horizon 2013, Roanne sera reliée à Lyon en 2x2 voies, via l A 89 principalement. De quoi faciliter vos projets C. A. : Absolument. Le désenclavement de Roanne vers Lyon est très attendu. Je crois surtout qu il sera le symbole de l ouverture définitive de Roanne vers l extérieur. Il y avait l obstacle naturel du Pin Bouchin (le col séparant les départements de Loire et du Rhône, NDLR) mais pas seulement. Il y avait d autres barrières à franchir, d autres idées reçues à combattre. Aujourd hui, Roanne n a plus de Pin Bouchin dans la tête! Cette ouverture nous la démontrons aussi dans notre façon de travailler. La stratégie de filières que nous avons mise en place au sein de Roanne Territoires intègre les partenaires locaux (Grand Roanne, CCI, Pays) mais aussi des partenaires extérieurs très précieux : l Adel 42, la Mipra, le Commissariat du Massif Central, l Etat. *L A 89 va arriver à 30 km au sud de Roanne. Ne redoutez-vous pas un cavalier seul de la région de Balbigny? C. A. : Il est légitime que Balbigny s interroge sur la valorisation de son emplacement. Pour le bien de tout l arrondissement de Roanne, dont Balbigny fait partie, je crois qu il faut construire des complémentarités. Pour cela, nous avons besoin d une gouvernance territoriale pertinente. Avec trois Scot dans un rayon de 60 km, nous avons déjà gâché une belle occasion de trouver cette gouvernance. *L agglomération a engagé une action en faveur de l économie numérique. C est l image du nouveau Roanne? C. A. : C est plus qu un effet d image. Notre Numeriparc, dans lequel nous avons injecté 7 ME, accueille une pépinière numérique, des bureaux pour entreprises matures du secteur, et l un des principaux centres d appels du groupe Laser Contact. Le site compte plus de 300 emplois. Nous nous appuyons également sur un Datacenter de 400 m 2 parfaitement sécurisé, ce qui nous a permis d engager un projet très ambitieux d archivage d images numériques médicales, répondant aux attentes des établissements hospitaliers. Un important groupe français d intégration de services en informatique envisage également de déplacer, à Roanne, l un de ses quatre datacenters parisiens. C est aussi une très bonne nouvelle pour notre enseignement supérieur qui forme des opérateurs de très bon niveau dans ce domaine. [3]

4 s p é c i a l ROANNE Texto >>Le Roannais est durement touché par le chômage : selon l Insee, le taux de chômage du deuxième trimestre 2010 atteint 9,8 % dans la zone d emploi concernée (arrondissement + cantons de Thizy et Amplepuis/Rhône), alors qu il est de 9,5 % dans le département de la Loire, de 8,6 % dans la région Rhône-Alpes et de 9,3 % en France (source CCI). >>En septembre dernier, près de étudiants se sont inscrits dans l une des 27 filières d enseignement supérieur qui leur sont proposées à Roanne. En particulier, sont présentes deux écoles d ingénieurs : le département textile de l Itech (Lyon) et l enseignement productique de l Istil (Saint Etienne). Si ces effectifs sont en progression, leur poids relatif par rapport à la population de l agglomération reste faible, en comparaison avec d autres villes de taille similaire. L accueil de filières d enseignement supérieur, perçu comme une façon d attirer une population jeune et qualifiée, est une priorité pour tous les élus. Devernois Nouvelle collection D.Sport. [ ils avancent ] LOIRE > RECHERCHE Vibrations positives au CERCLH Le CERCLH (Centre de recherche et de compétences en logistique hospitalière ; Roanne) change de statut. Cette plateforme de transfert de technologie du Laspi (laboratoire d analyse des signaux et des processus industriels) est désormais organisée en SAS (pdt : Bertrand Pellet), première filiale du l Université Jean Monnet de Saint-Etienne. La nouvelle structure (neuf pers.) met les outils définis par le Laspi au service de la production de soins et de la gestion organisationnelle d hôpitaux, de services d urgences, de centre de cancérologie, d unité d hospitalisation à domicile. METIER. Créé en 1995, le Laspi (dir. : François Guillet) est devenu le spécialiste national des mesures vibratoires et électriques sur machines tournantes. Il intervient pour la SNCF (diagnostic de systèmes de transmission TGV), Renault Trucks (roulements poids-lourds) ou encore EDF (groupes de secours de centrales nucléaires)... Le Laspi a créé une seconde plateforme de transfert de spécialisée dans le diagnostic de machines à distance et la surveillance en intervient notamment au Maroc pour un propriétaire de cimenteries et de sucreries. La création d une troisième plateforme biomécanique, spécialisée dans l impact des vibrations sur l être humain, est en projet. Au total, une trentaine de chercheurs et doctorants (jusqu à Bac + 8) travaillent, à Roanne, pour le Laspi, le CERCLH LOIRE > TEXTILE Devernois élargit sa clientèle Le groupe de prêt-à-porter Devernois (pdt du dir. : Thierry Brun ; dg : Séverine Brun ; Roanne ; 135 pers. au siège) vient de lancer une nouvelle collection casual chic. Baptisée D.Sport, la ligne qui répond à nos habituels critères de qualité et de prix est composée de doudounes, cabans, chemises en coton, pulls en cachemire, etc. Elle doit permettre d élargir et faire évoluer la clientèle, explique Séverine Brun. Le succès est au rendez-vous puisque la collection hiver est déjà presque épuisée en magasin. La prochaine collection hiver 2011 se composera de 150 modèles dessinés par les trois stylistes de la maison. Par ailleurs, Devernois s apprête à ouvrir un flagship à Barcelone dans le courant du mois de décembre. La marque roannaise est très présente à l export, notamment en Russie, Belgique et au Portugal. Sa boutique en ligne, lancée il y a un an et demi, connaît aussi un beau succès avec une croissance à deux chiffres. CHIFFRES. Devernois devrait réaliser un CA 2010 stable, à 38 ME, grâce à une super saison d hiver (sur le premier semestre, le CA s affichait en retrait de 7,7 %, à 21 ME). A fin juin, le réseau Dervernois représentait en France 83 succursales, dont cinq corners dans les grands magasins et 21 affiliés. A l étranger (Espagne, Portugal, Suisse, Belgique et Luxembourg), il se compose de 39 succursales, dont seize stands dans des grands magasins, et de trois affiliés. [ ils arrivent ] LOIRE > MEDICAL Millenium fait ses dents Encouragé par les nouvelles normes de traçabilité des implants et prothèses dentaires imposées par un décret du Ministère de la santé et par l obligation faite aux dentistes d informer leurs patients de l origine des prothèses qu ils utilisent, un groupe d investisseurs vient de créer, à Roanne, la société Millenium (pdt : Lionel Chemla), spécialisée dans la fabrication made in France de chapes (supports) pour prothèses dentaires. La nouvelle structure a réalisé un investissement de 1,4 ME dans des locaux de m 2 et l acquisition de deux machines de numérisation des empreintes dentaires et de fabrication des chapes. A court terme, Millenium devrait de nouveau investir 2 ME. L entreprise a créé sept emplois. Elle devrait atteindre les trente salariés fin 2011 et la centaine d ici trois ans. COMMERCIAL. Millenium est capable de livrer ses produits en 48 h sur toute la France. Elle travaille directement pour les prothésistes. Le projet Millenium a été détecté par l Agence de développement économique de la Loire qui a favorisé sa concrétisation à Roanne. [ en bref ] LOIRE > TEXTILE Altertex étoffe son réseau Lancée par les Tissages de Charlieu (pdg : Eric Boël ; photo ci-dessus), la démarche de développement durable Altertex rassemble une cinquantaine d entreprises (filateurs, tisseurs, tricoteurs, ennoblisseurs, confectionneurs, converteurs...). Leur objectif commun est de concilier enjeux économiques et éthiques. Les signataires de la charte Altertex se sont engagés à utiliser, sur une partie de leur production, des tissus (ou mailles) composés d au moins 80 % de fils durables (biologiques, équitables ou recyclés), à respecter les règles sociales européennes, à pratiquer la participation des salariés Altertex défend notamment le principe du surcoût durable : le distributeur répercute sur son prix de vente le coût des matières bio utilisées par le fabricant mais ne réalise pas de marge dessus. [4]

5 s p é c i a l ROANNE LOIRE > MECANIQUE Véolia et Bouygues s intéressent au pôle de déconstruction de Roanne Le projet de création, à Roanne, d une unité de démantèlement de véhicules roulants lourds vient de connaître une réelle avancée. Véolia et Bouygues ont manifesté leur intention de participer à la création d un consortium d industriels. Ce consortium développerait une plateforme dédiée à la déconstruction, au recyclage et à la valorisation de produits et matériels. Bouygues serait représenté par deux sociétés, Bouygues Construction et Genier Deforge, tandis que Véolia serait présent via le groupe Bartin. La plateforme nécessiterait un investissement de l ordre de 10,5 ME. Une étude a également été confiée à l école d ingénieurs Enise, à l industriel de l armement Nexter et au pôle de compétitivité Viameca, afin de définir l opportunité de créer un centre de ressources (veille réglementaire et commerciale, outils méthodologiques ). FOCUS. Une société roannaise, APRRES Industries, spécialisée dans l offre globale de maintenance de véhicules, devrait également être l une des locomotives du pôle de déconstruction. APRRES (pdt : Daniel Rollet) s appuie sur un réseau d une vingtaine de partenaires industriels employant au total un millier de personnes. Elle projette un investissement de 5 ME dans un nouveau bâtiment de m 2. LOIRE > AERONAUTIQUE Un centre européen du silence en projet sur l aéroport de Roanne L équipementier aéronautique Scai Tech (dir. : Alain et Christiane Ferri), actuellement basé à Saint-Laurentdu-Var, s installera, courant 2011, sur la plateforme aéroportuaire de Roanne-Renaison. Il fabriquera des silencieux à destination de l aviation légère (Cessna, Piper, Cirrus) et des ULM. Ces équipements permettent une réduction des nuisances sonores de 50 %. CONTEXTE. Scai Tech anticipe les nouvelles normes sonores qui seront imposées d ici En France, plus de avions seront à équiper et certifier. A ce titre, l entreprise projette la création d un centre européen du silence. Elle travaille pour cela avec la DGAC (Direction générale de l aviation) dans le cadre du projet Genial (Gestion des nuisances sonores induits par l aviation légère). Scai Tech (cinq pers.) compte recruter dix personnes à court terme. ORGANISATION. Grand Roanne a investi 1 ME dans la réfection d un hangar (130 KE), la réalisation d une nouvelle station météo (20 KE), la réfection du balisage lumineux et diurne (50 KE), le réaménagement de la tour de contrôle, rehaussée de 8,50 à 19,60 m (625 KE) et la création d une station automatique de carburant (170 KE d investissements), utilisée quotidiennement par des avions civils et militaires. [ ils investissent ] LOIRE > AGROALIMENTAIRE Les Eaux Minérales de Saint-Alban vont lancer une 5 ème ligne de production Le groupe Refresco France (dg : Vincent Delozière ; Margès/Drôme) a lancé un investissement de 15 ME sur son site des Eaux Minérales de Saint-Alban (dir. du site : Jean-Yves Robert), afin de le doter d une cinquième ligne de production. Elle devrait démarrer en février 2011 et permettre de produire 40 M de cols supplémentaires qui viendront s ajouter aux 380 M qui sortent déjà du site! La ligne de production sera principalement dédiée aux boissons plates et dérivées de thé, notamment pour Lipton. FOCUS. Le site de Saint- Alban, outre la production de l eau minérale gazeuse du même nom (15 % de la production totale en volume), travaille pour de grands groupes tels que Lipton et Pepsi pour qui il réalise des boissons au thé, boissons gazeuses, boissons aux fruits (Frutsi). Une grosse partie de l activité est aussi réalisée dans les marques distributeurs (Leclerc, Intermarché, etc.). A noter que le site roannais est le hub logistique de Pepsi en France. L arrivée de l A 89 est ainsi attendue avec impatience pour soulager les problèmes de transports. *CA 2010 : 85 ME ; 170 pers. ; + 15 pers. d ici 18 mois. [ en bref ] LOIRE > MECANIQUE Reymond veut créer un groupement de tôleriechaudronnerie En cours d installation dans de nouveaux locaux de m 2 au Coteau (Bref n 2010), Reymond (pdg : Jean-Luc Rabourg ; Mably), spécialisée dans la tôlerie industrielle et la mécano-soudure, envisage la création, sur son nouveau site, d un pôle de tôlerie-chaudronnerie constitué de plusieurs entreprises industrielles et de services. Reymond, qui travaille pour le ferroviaire, le BTP, l armement, le transport routier, emploie une trentaine de salariés et devrait créer une quinzaine d emplois supplémentaires sur trois ans. Elle fait partie du groupe auvergnat JSM Industrie. Celui-ci chapeaute deux autres sociétés : Hydra (Riom/Puy-de- Dôme), spécialisée dans la maintenance industrielle, et Steel-Meca (Pouilly-sous-Charlieu/Loire), tournée vers la mécanique de précision. Le groupe affiche un CA global de 10 ME et emploie 72 personnes. Texto >>Avec 26 % des emplois industriels, la mécanique peut être considérée comme le premier employeur du bassin économique roannais : elle occupe 3700 salariés dans 165 établissements, soit une moyenne de 22 salariés par établissement. Les métiers s étendent de la chaudronnerie à la mécanique de précision, en passant par la fonderie, la mécano-soudure, la tôlerie, le traitement thermique et de surface. Il s agit principalement d activités de sous-traitance, bien sûr. Parmi les principales entreprises : Altrad, Barriquand, Ultra Nova, Doitrand, Gimaex, Nexter (940 pers.), Potain, SAB, Sorome, Thivend. >>Le textile est, tout comme la mécanique, un secteur historique du bassin. Il occupe aujourd hui 18 % des emplois industriels, soit 2415 emplois dans 130 entreprises, soit une moyenne de 19 emplois par établissement. Toute la filière est représentée, de l ennoblissement des tissus à la création de vêtements. Parmi les leaders : Bel Maille, Carré Blanc, Yves Delorme, Descamp Jalla, Deveaux, Devernois, Griffon, Jo Ben, Lewinger, Linder, Mado Marcel, Pauporte, Rodam, TAD. >>L agroalimentaire est représenté dans le bassin roannais par 41 entreprises employant 1185 personnes, soit une moyenne de 29 salariés par entreprise. Produits carnés, eaux minérales, plats cuisinés, pâtisserie, fromage, salaisons, chocolat et vins constituent les principales activités, avec des grands noms comme Révillon (les papillotes!), les Eaux Minérales de Saint- Alban ou encore Valentin Traiteur. (Chiffres : source CCI). [5]

6 s p é c i a l ROANNE Question à Laurence Bussière directrice du Scarabée Roanne *Après deux ans d existence, votre équipement a-t-il atteint ses objectifs? L.B. : En 2009, nous avions accueilli dix salons, congrès ou colloques. En 2010, nous en avons reçu quatorze et le programme 2011 sera tout aussi riche avec, entre autres, l organisation du congrès Renatour qui réunira plusieurs centaines de professionnels nationaux du tourisme. En matière de salons, nous avons développé 11 thématiques et deux nouvelles manifestations sont prévues pour 2011 : le salon des antiquaires et des métiers d art, en avril, et le salon du chocolat, en octobre. La grande qualité du Scarabée c est la modularité de ses m 2. Outre la partie purement économique, le public roannais bénéficie désormais d une salle de spectacles de grande qualité. Nous accueillons déjà toutes les grandes tournées françaises. Sur deux ans, personnes ont franchi les portes du Scarabée. L arrivée de l A 89 en 2012 va nous faire passer un cap supplémentaire en améliorant notre accessibilité. C est le dernier obstacle qu il nous faut lever. Christian Verdet [ ils investissent ] LOIRE > TEXTILE Bel Maille poursuit ses investissements Fabricant de tissus en maille, Bel Maille (pdt : Stéphane Ziegler ; Riorges) poursuit ses investissements, à hauteur de 400 KE par an. L entreprise va installer en janvier un nouveau système électronique d apport de fils sur l un de ses métiers à tricoter. Elle dispose actuellement de 67 métiers qui produisent quelque 3,5 millions de mètres de tissu chaque année. CHIFFRES. Bel Maille (105 pers.) va enregistrer une croissance de 20 % de son CA en En 2009, il s est élevé à 17,5 ME. En 2011, il devrait progresser à nouveau d un peu plus de 10 %. L entreprise réalise les trois quarts de son CA dans le prêt-à-porter, le sportswear, la lingerie, le balnéaire, un quart dans les tissus techniques, avec des tissus pour des cagoules de pompiers, de pilotes automobiles ou d ouvriers d aciérie, pour des gants anti-coupure, etc. Les exportations représentent 47 % de son CA. FOCUS. Bel Maille travaille avec des laboratoires de recherche universitaires, l Institut français du textile et de l habillement (IFTH) et le pôle de compétitivité Techtera pour l amélioration des technologies d encapsulage de matières actives dans les tissus. Une autre réflexion est conduite sur le cycle de vie des tissus afin de mettre au point des techniques de recyclage. [ ils rachètent ] LOIRE > TEXTILE Dzeta Conseil à la baguette de La Fée Maraboutée La société d investissement Dzeta Conseil (pdt : Claude Darmon) a repris 100 % de La Fée Maraboutée. L entreprise roannaise, présente sur le créneau de la mode féminine depuis le début des années 2000, était détenue par Jean-Michel Calsat et sa fille Carole (16,5 % chacun), par le styliste Jean-Pierre Braillard (33 %), fondateur de la société, et par Naxicap (33 %). Plusieurs offres industrielles et financières ont été formulées. Il s agit du premier investissement de Dzeta dans le textile. La nouvelle direction sera assurée par Jean-Christophe Astruc et Thierry Perusat, qui poursuivront leur collaboration avec Jean-Pierre Braillard. COMMERCIAL. La Fée Maraboutée est distribuée via un millier de boutiques multimarques en France et 700 à l étranger, en Europe ainsi qu au Canada, en Russie ou encore en Chine. Elle s appuie également sur une dizaine de boutiques en propre dont quatre à Paris. La fabrication est sous-traitée, principalement en Italie et au Portugal. L entreprise connaît une croissance régulière, passant de 20 ME de CA en 2006 à 34 ME en LOIRE > METALLURGIE Ultra Nova acquiert une PME italienne Fabricant de scies et de lames, Ultra Nova (ex-ultra Diam ; nouveau dg : Marc-Antoine Peter ; Roanne) vient de racheter une PME italienne (CA 2009 : 2 ME ; dix pers.) disposant d un savoir-faire particulier dans les lames à papiers. Les machines ont été rapatriées sur le site roannais. Cette opération de croissance externe, qui pourrait être suivie d autres, doit permettre à Ultra Nova de contribuer à positionner la marque Ultra sur le marché européen. Depuis sa mise en redressement judiciaire et sa reprise par le groupe allemand Döring en 2008, Ultra Nova a repris du poil de la bête. Chaque année, 1 ME est investi dans l outil de production et le développement de nouveaux produits. En 2011, Ultra Nova va ainsi lancer une gamme de lames à main éco conçue. Tous les packagings ont également été revus et de nouveaux produits sont en cours d élaboration dans le bureau d études interne. CHIFFRES. Ultra Nova devrait réaliser un CA 2010 en hausse de 20 à 25 % par rapport à 2009 (12,2 ME). Et 2011 devrait être sur la même tendance (+ 20 %) grâce notamment au développement à l export. Par exemple, Ultra Nova est présente depuis le mois d octobre sur le marché américain via 120 revendeurs exclusifs, et attaque les marchés de l Inde et de la Russie. Les effectifs du site roannais sont passés de 96 personnes en 2009 à 137 aujourd hui. Pourquoi nous confier votre taxe d apprentissage?... Pour que vous puissiez récolter le fruit de leur réussite 7, rue Pierre Robin LYON Cedex 07 Tél. : Fax : Siret Code APE 8532 Z Avec le concours de notre collecteur ORT Lyon [6]

7 s p é c i a l ROANNE [ ils font parler d eux ] LOIRE > COMMERCE Les portes se referment sur le Retail Park de Riorges Le projet de Retail Park Les Portes de Riorges 2, porté par l investisseur privé Absys (pdg : Maurice Bansay) et la ville de Riorges (maire : Roland Devis ; hab.), a été refusé par la commission départementale d aménagement commercial (CDAC). Sur les douze votants, sept se sont exprimés contre le projet et quatre pour (une abstention). Les deux représentants des consommateurs des zones de chalandise concernées (Loire et Saône-et-Loire) ont fait pencher la balance en repoussant le projet. Le dossier n est cependant pas enterré : les promoteurs du projet attendent les motivations écrites du refus pour décider, avant la fin de l année, d un éventuel recours en CNAC. FOCUS. Le Retail Park prévoit la création, sur m 2, d enseignes dédiées à l équipement de la maison (60 %), au segment culture-cadeaux (11 %), à l équipement de la personne (9 %), à la beauté et la santé (8 %) et aux services (12 %). La ville de Roanne (maire : Laure Décoche), voisine de Riorges, et la CCI du Roannais (pdt : Jean- Bernard Devernois) dénoncent ce projet depuis son origine, estimant qu un tel équipement condamnerait le centre-ville de Roanne, au moment même où 10 ME viennent d être engagés pour sa rénovation. [ ils avancent ] LOIRE > NUMERIQUE Roanne veut remplir son coffre-fort numérique L existence du Numériparc et de son datacenter a permis au Grand Roanne de présenter un dossier de candidature dans le cadre de l appel à projets Télémédecine publié par ASIP Santé (Agence des systèmes d information partagés de santé). Il s agirait d archiver et héberger les images numériques issues des hôpitaux et cliniques. Le datacenter deviendrait ainsi le coffre-fort numérique des images médicales de Rhône-Alpes. FOCUS. La filière numérique fait partie des axes prioritaires du Grand Roanne. Le Numériparc, construit à la fin des années 1990 et dans lequel 7 ME ont été investis, en constitue le fer de lance. Sur 5500 m 2, il accueille une pépinière d entreprises, des bureaux, un datacenter de 400 m 2 ainsi qu un centre d appels sur 2150 m 2. Au total, une quinzaine d entreprises (300 emplois) y sont abritées dans un environnement sécurisé et doté du très haut débit. Parallèlement, le Grand Roanne a acquis en 2007, auprès de Nexter, un bâtiment de m 2 qu il envisage de réaménager en salles informatiques (études en cours). Casino, qui héberge déjà dans le Numériparc une partie de ses données, étudierait la possibilité d un agrandissement de ses capacités sur ce second site. Un groupe français de services informatiques serait également intéressé. RHONE > INFRASTRUCTURES A 89 : les grands travaux battent leur plein 2010 et 2011 sont deux années de grands travaux pour l autoroute A 89 qui, fin 2012, reliera Balbigny à La Tour-de-Salvagny, désenclavant le pays roannais et les bassins de Tarare et de L Arbresle notamment. Depuis quelques mois, les opérations de terrassement connaissent une très forte activité. Actuellement, le chantier occupe personnes. A l automne 2011, les quatre couches de chaussée seront mises en œuvre. Cette phase, ainsi que la mise en place des équipements de sécurité, durera encore un an. Par ailleurs, la plupart des viaducs et tunnels sont bien avancés, certains déjà achevés. Le percement du tunnel de Violay, long de plus de 4 km, est déjà réalisé à 75 %. RACCORDEMENT. Si la construction de l autoroute avance à vitesse grand V, le problème de son raccordement à l agglomération lyonnaise continue à se poser. Deux projets existent. Le premier, de raccordement à l A 6 et à l A 46 à partir de La Tour-de-Salvagny, pourraît être validé par le gouvernement début 2011, pour une mise en service espérée fin Entre-temps, des mesures transitoires devront être étudiées afin de réduire les impacts de l augmentation de trafic attendue. Mais plus récemment, le SNIT (Schéma National des Infrastructures de Transport), a retenu le principe d un barreau Les Olmes-Villefranche, liaison vraisemblablement autoroutière et sous concession à travers le Beaujolais. Le Conseil général du Rhône soutient ce projet dont on ne connaît encore ni le tracé exact ni la date de mise en service prévisionnelle. Texto >>Avec places supplémentaires, la Halle des Sports de Roanne entrera, en septembre 2011, dans le cercle très fermé des équipements sportifs couverts français de plus de places. A ce titre, Grand Roanne Agglomération, qui porte 70 % de l investissement (8,9 ME au total), est candidate à l organisation de la Semaine des As 2012, l une des compétitions majeures de la Ligue Nationale de basket-ball. La nouvelle salle sera notamment dédiée à la Chorale de Roanne Basket, championne de France >>Roanne Angels (21 membres) vient de valider un troisième dossier, porté par cinq investisseurs locaux, à l origine d une plateforme Internet jugée très novatrice par l association. Les deux premières entreprises soutenues depuis 2009, l une dans le médical, l autre dans le bâtiment, connaissent des développements conformes aux prévisions. ASF AP SUDINFO 210x40.indd 1 26/04/10 12:35:30 [7]

8 e n t r e p r i s e s NOUS AVONS CELLE DE VOUS ACCOMPAGNER. d encours de crédit aux professionnels depuis 1 an * i de clients professionnels depuis 1 an * i Accompagner durablement les projets des Rhônalpins, c est notre ambition de grande banque régionale. Aider les entrepreneurs à créer ou à reprendre une entreprise, soutenir les professionnels dans leur développement, Caisse d Epargne et de Prévoyance de Rhône Alpes RCS Lyon. * Au 30 septembre [8] c est notre expertise. Nous le prouvons aujourd hui et nous le prouverons demain. Alors, n entreprenez rien sans nous consulter! P r o f e s s i o n s l i b é r a l e s A r t i s a n s C o m m e r ç a n t s P e t i t e s e n t r e p r i s e s A u t o - e n t r e p r e n e u r s

9 e n t r e p r i s e s [ ils avancent ] HAUTE-SAVOIE > SANTE Euroteknika progresse de 36 % Euroteknika (pdt : Armand Stemmer ; dg : Alain Veillard ; Sallanches ; 77 pers.) va boucler son exercice 2010 sur un CA de 12 ME, en hausse de 36 %. Pour accompagner sa croissance, le fabricant d implants dentaires a recruté une quinzaine de personnes afin de renforcer son bureau d études, la production, le contrôle, la force de vente. Ses effectifs devraient être portés à 120 en L année a également été marquée par l ouverture d une filiale en Espagne et d une autre au Portugal. Pour 2011, Euroteknika prévoit une nouvelle progression de 35 % de son activité et 2,2 ME d investissements consacrés aux outils de production (1,2 ME) et aux filiales étrangères (1 ME). FOCUS. Créée en 1992 en région parisienne, Euroteknika a été reprise en 2004 par le groupe GACD, n 1 français sur le marché de la distribution de produits dentaires. Elle a enregistré une croissance de 72 % en 2008 avec 17 % de parts de marché en France. En juin dernier, la société a inauguré un investissement de 6 ME portant sur l acquisition de machines et matériels et sur la construction d un bâtiment de m 2 sur trois niveaux. Le site accueille entre autres l activité de Teknikatraining, sa filiale dédiée à la formation en implantation des dentistes et distributeurs. Une seconde filiale, Teknika3D, a été créée afin de se consacrer aux technologies numériques pour l implantologie. RHONE > REVETEMENTS DE SOLS 7 % de croissance pour Gerflor en 2010 Bertrand Chammas, le pdg du Groupe Gerflor, fabricant de sols souples dont le siège social se situe à Vénissieux et les unités de production à Tarare et Saint-Paul-les- Trois-Châteaux (Drôme), a annoncé que l exercice 2010 devrait être marqué par une croissance de l ordre de 7 %. Le CA va être porté à 445 ME, un volume supérieur à 2008, année très favorable. Le groupe estime profiter de dix années d efforts d innovation et d une politique d investissement soutenue : 15 ME en 2009 et 16 ME en 2010 (dont 4,5 ME pour la mise en service, à Tarare, d une nouvelle ligne de complexage pour sols souples doublés de mousse, notamment pour les sols sportifs et ceux destinés au bâtiment). Gerflor emploie salariés, dont en France (600 à Tarare). MARCHES. Les bons résultats obtenus par Gerflor en 2010 et les perspectives favorables pour l année à venir ont pour origine la montée en puissance de marchés ouverts ces dernières années : Scandinavie, Chine, Australie, Moyen-Orient Ils font plus que compenser les marchés en retrait comme ceux des pays d Europe de l Est. Début 2010, l entreprise a également bénéficié de la forte baisse des cours des matières premières. Mais ces cours sont repartis nettement à la hausse depuis quelques mois, pas encore contrebalancés par une hausse des prix des produits finis. Une augmentation qui constitue l un des objectifs de Gerflor pour RHONE > JOUETS RBI lance son propre jeu éducatif Spécialisée dans la distribution de jouets pour le compte de fabricants étrangers et dans l acquisition de droits de licence (ex. Barbapapa, National Geographic, OL, etc.), la société RBI (dir. : Richard Barbett ; Brignais ; quatorze pers.) vient de lancer sa propre gamme de jeux éducatifs destinée aux enfants de maternelle, Clic éduc associe le concept des clous à des fiches d activités (algorithmes, pré-écriture, repérages et observation, dessin, formes, lettres et couleurs). Le jeu, déjà écoulé à plus de exemplaires, a été développé avec l agence Play (dir. : Christelle Mounier ; Lyon) et des enseignantes. Clic éduc est confectionné en Italie par Quercetti, l un des derniers fabricants de jouets européens. FOCUS. Créé en 1995, RBI avait déjà lancé, en 2006, un premier jeu, mais la crise l avait rattrapé, mettant fin momentanément à l expérience. En 2008, RBI a vu son CA chuter de 30 %, puis se stabiliser en 2009 (pertes : 70 KE). L entreprise a depuis réalisé deux augmentations de capital (200 KE) et s est implantée, en plus des magasins spécialisés (King Jouet, etc.), dans les grandes surfaces alimentaires (Auchan). RBI devrait réaliser cette année un CA de 2,7 ME (+ 15 %) et un résultat net positif. Elle vise les 4 ME de CA à trois ans. Disposant d un site de vente en ligne, elle possède plus de 400 références produits. Texto >>CIC Banque de Vizille (Lyon) vient d investir 1,5 ME en fonds propres dans le groupe niçois Pascal Coste. Ce dernier compte aujourd hui 145 salons de coiffures (enseignes : Pascal Coste et People Coiffure ; 750 pers.) dans le grand quart sud-est de la France, dont 70 sont exploités en propre et 75 en franchises. Le groupe, qui veut se développer à Paris, dans le grand sud-ouest, mais aussi en Espagne, va réaliser un CA consolidé de 50 ME en >>Après Lyon et Paris, After-Mouse.Com (Lyon) s apprête à ouvrir son troisième showroom à New York. Spécialisée dans le développement d applications tactiles sur mesure, l entreprise s offre 410 m 2 de locaux sur la Cinquième Avenue où seront présentées et testées, dès le 12 janvier 2011, toutes les applications qu elle a développées pour de nombreux supports : Microsoft Surface, All-in-one, ordinateurs portables, netbooks, murs, écrans et tablettes tactiles. >>François Corteel, 59 ans, vient d être nommé délégué régional EDF en Rhône-Alpes. Ce diplômé de l Institut National Polytechnique de Grenoble, qui a fait carrière chez EDF, remplace Jean-Roger Regnier appelé à prendre des responsabilités nationales au sein de la direction production ingénierie d EDF. Le Sunway, un immeuble innovant Bâtiment Basse Consommation Démarche Haute Qualité Environnementale m² de bureaux et commerces en RdC au cœur de Lyon Gerland, Métro Debourg Bureaux Locaux d activité Entrepôts Plus d offres sur : [9]

10 e n t r e p r i s e s Texto >>Effia Stationnement, filiale du Groupe Keolis (exploitant du réseau TCL), a remporté l appel d offres lancé par le Grand Lyon pour assurer la gestion des parkings des gares de Perrache (900 places) et Part-Dieu (Villette ; 660 places). Le contrat de délégation de service public, qui débutera le 1 er février 2011 pour une durée de douze ans, génèrera un CA cumulé de 48,8 ME. Effia, qui investira sur les deux sites (accessibilité aux personnes à mobilité réduite, systèmes d éclairage) déploiera des services pour la clientèle utilisatrice du train, avec notamment le système Résaplace qui permet de réserver sa place de stationnement par Internet ou par téléphone. >>Le logisticien Gefco, qui traite voitures/an sur le parc industriel de la Plaine de l Ain (Pipa) où il dispose d un immense parking de 28 ha, va utiliser cette plateforme pour installer une centrale photovoltaïque chargée de fournir une énergie propre et durable tout en protégeant les véhicules contre la pluie, la grêle et les intempéries. C est l entreprise Sunvie (Montrouge/Hauts-de- Seine) qui a été choisie pour l installation de cette centrale : elle prend en charge la conception, la réalisation, le financement et l exploitation du projet. Actuellement au stade du permis de construire, le projet prévoit 14,1 GW/h de production électrique annuelle, pour une puissance cumulée de 13,5 MWc. [ ils avancent ] ISERE > AMENAGEMENT Les Reflets du Vercors accueilleront Atos Origin Le promoteur Urbiparc, désormais filiale de Bouygues Immobilier (pdt : Michel Ferrier ; Grenoble), démarre sa seconde opération tertiaire ( m 2 ) sur la Zac Bouchayer-Viallet. A la suite des Reflets du Drac ( m 2 ), ce second programme de bureaux, baptisé Les Reflets du Vercors, associe la Caisse des Dépôts et Consignation et le Crédit Agricole Rhône-Alpes qui financent les 27,6 ME d investissement. Signé par le cabinet d architecture grenoblois Tomasini Design, le futur bâtiment vise la labellisation BBC Effinergie et la certification Certivea. La démarche énergétique est mise en avant : pompes à chaleur et géothermie pour le rafraîchissement, ventilation double flux, etc. 70 % de l immeuble seront chauffés par un système de récupération de la chaleur dégagée par les équipements informatiques de la société Atos Origin, futur locataire du bâtiment. FOCUS. Atos Origin Intégration (dir. : Jérôme De Parscau ; Meylan), branche du groupe Atos Origin (conseil, infogérance et intégration de systèmes informatiques ; Bézons/Val-d Oise), quittera au printemps 2012 son site d Inovallée (Meylan) où elle s était installée il y a trente ans avec quatre salariés. Atos Origin Intégration compte actuellement 650 salariés avec sa filiale Atos Worlgride (créée en août dernier, 500 pers.), répartis sur six bâtiments. LOIRE > EQUIPEMENT MS Résistances investit à Saint-Chamond Spécialisée dans la fabrication de résistances haute tension, la société MS Résistances (vice-pdt : Hakam El Hassad ; CA 2010 : 3,3 ME) va se doter d une nouvelle ligne de production à Saint-Chamond. Ce nouvel équipement, dont le coût est estimé à 1 ME, permettra de répondre à un important marché contracté pour EDF, portant sur la fabrication de grilles destinées à équiper vingt sous-stations électriques. L entreprise soutraite sa production et réalise les assemblages à Saint-Chamond. Par ailleurs, elle a programmé d agrandir ses installations de m 2 pour un investissement de 500 KE. Le chantier devrait être engagé début 2011 pour une livraison l été suivant. MS Résistances, qui a fêté cette année ses dix ans d existence, a déjà signé pour 3 ME de commandes pour INTERNATIONAL. La société, qui exporte la quasi-totalité de sa production, vient également de signer un nouveau contrat pour fournir 34 résistances en Uruguay. Elle a conçu cette année un sectionneur haute tension de 100 kw. Unique au monde, cet équipement équipera le plus grand laboratoire de recherche et d essai de Toshiba au Japon. Depuis huit ans, la société est aussi très présente à Singapour. Parmi ses clients figurent, outre les compagnies d électricité, Alstom, Siemens ou encore Hyundai. [ ils rachètent ] SAVOIE > ENERGIE Schneider Electric prend le contrôle d Energy Pool Schneider Electric (pdt du c.s. : Henri Lachmann ; Rueil- Malmaison ; CA 2009 : 15,8 MdE avec pers.) vient de prendre le contrôle d Energy Pool (pdt : Olivier Baud ; Le Bourget-du-Lac ; 25 pers.). Portant sur 51 % du capital, l opération est réalisée par l intermédiaire de H Dev (pdt : Olivier Baud ; Le Bourget-du-lac), une holding créée en 2006 afin de développer des sociétés spécialisées dans les économies d énergie et la baisse des émissions des gaz à effet de serre. Les managers et fondateurs restent au capital à hauteur de 49 %. FOCUS. Le groupe H Dev a créé une première filiale en Baptisée Enges (pdt : Christopher Darguence ; Lyon), celle-ci s est positionnée sur la valorisation des économies d énergie et la réduction des émissions de CO2. Fondée en 2008, Energy Pool est quant à elle spécialisée dans l ajustement de la consommation. Elle s adresse aux gros consommateurs d électricité dans le cadre de la nouvelle organisation du marché. En 2009, Energy Pool avait bouclé une première levée de fonds auprès de huit investisseurs physiques. [ en bref ] SAVOIE/ISERE > AGRICULTURE Sapins de Chartreuse réduit son empreinte environnementale Fraîcheur de coupe, bonne tenue et brillance des aiguilles spécialisée dans la production de sapins de Noël, Sapins de Chartreuse (gér. : Jean-Luc Rat-Praton ; Saint-Thibaud-de-Couz) séduit aussi avec sa démarche écologique. Pour limiter l utilisation de désherbants, celle-ci a investi dans un cheptel de 80 Shropshire. Une race pure de moutons anglais qui a le bon goût de ne pas manger d écorces mais de brouter la végétation environnante (habituellement traitée). Ce désherbage naturel a été étendu sur 10 des 15 ha de l exploitation. 100 % sont visés à court terme. Sapins de Chartreuse, qui vend sapins/an, réalise un CA de 481 KE (+ 10 %) avec six salariés permanents et quinze en saison. 50 % du CA est réalisé sur l activité de création et entretien de jardins et espace verts. [10]

11 [11]

12 t e r r i t o i r e s Texto >>Plastic Omnium Environnement, leader européen de la gestion des déchets, et Orange Business Services ont conclu un accord en vue d apporter aux collectivités locales une prestation globale visant à optimiser la collecte des déchets. Cette prestation permet aux deux partenaires d accompagner les collectivités locales dans la mise en place de la tarification incitative lancée par le Grenelle 2 de l Environnement. Basée sur un service de géolocalisation de véhicule et sur un service de télémétrie et de traitement de données, la traçabilité du process permet à la collectivité locale de disposer d une grande richesse d informations (activité des véhicules, circuits effectués, utilisation du service par les usagers, quantité de déchets collectés...) afin d analyser l efficacité de son service de collecte. >>Le tourisme emploie directement personnes dans la Région Rhône-Alpes. Le montant des investissements, soit 1,14 MdE, classe la Région en tête des grandes collectivités territoriales françaises. Les sports d hiver apportent 874 ME de recettes pour les exploitants des domaines skiables, soit 76 % du CA consolidé pour la France. La région compte lits marchands et 1,9 million de lits en résidences secondaires. Enfin, Rhône-Alpes, qui a totalisé 151 M de nuitées en 2009, se classe en seconde position (9 % des nuitées) des régions françaises derrière Provence Côte d Azur (10,6 % des nuitées). Ces informations (et bien d autres), figurent dans la 9 ème édition du Mémento du tourisme réalisé par l observatoire régional spécifique. [ ils avancent ] AIN > TRANSPORTS Lyria exploite la ligne du Haut-Bugey Filiale de la SNCF (74 %) et des Chemins de fer fédéraux helvétiques (26 %), Lyria SAS, société de droit français, exploite l ensemble des liaisons à grande vitesse entre Paris et la Suisse (axes Paris-Bâle-Zürich, Paris-Neuchâtel-Berne, Paris-Lausanne, Paris-Bourg-Bellegarde-Genève). L entreprise vient d ouvrir l exploitation commerciale de la nouvelle ligne du Haut-Bugey qui devrait mettre la cité lémanique à 3h05 de la capitale parisienne, avec jusqu à neuf allers et retours quotidiens (deux A/R supplémentaires). L ouverture de cette nouvelle liaison TGV va permettre de mieux desservir Bellegarde-sur-Valserine et l ensemble du Faucigny- Genevois-Chablais. Le bassin d Oyonnax bénéficiera également de trois arrêts quotidiens, via la nouvelle gare de Nurieux-Volognat. FOCUS. Lyria SAS opère quotidiennement 38 relations entre Paris et la Suisse. La société transporte annuellement 4 millions de passagers, avec un trafic global en hausse de 11 % et une progression du CA (260 ME prévus en 2010) de 17 %. En 2010, le trafic Paris-Genève a augmenté de 6 % et celui de Paris-Lausanne de 9 %. DROME > AMENAGEMENT Les projets se multiplient sur Rovaltain Le parc technologique et scientifique de Rovaltain, proche de la gare de Valence TGV et géré par le syndicat mixte éponyme (pdt : Gérard Chaumontet ; Alixan), compte actuellement 77 entreprises et emplois (dont 70 % dans le privé) dans m 2 de bâtiments sur deux zones d activités : le Quartier de la gare (10 ha) et le Parc dit du 45 ème parallèle (24 ha). Une troisième zone, dite du Parc de la correspondance, va être aménagée sur 40 ha pour un coût de 18 ME. PERSPECTIVES. Sur le Quartier de la gare, à l horizon 2012, cinq nouveaux bâtiments seront construits proposant m 2 de locaux dont un hôtel trois étoiles, une pépinière d entreprises, un restaurant et des locaux de formation. La zone sera alors complète. Sur celle du 45 ème parallèle, trois nouveaux bâtiments vont sortir de terre l an prochain, soit m 2, notamment le centre de formation à l éco-construction Neopolis, actuellement installé à l Ineed. En outre vont être ouverts des services aux entreprises et aux salariés avec un restaurant d entreprises de 800 m 2, une crèche interentreprises et une conciergerie. FOCUS. La construction du projet phare de Rovaltain, à savoir le centre de recherche sur la toxicologie environnementale et l écotoxicologie baptisé Ecotox, devrait quant à lui débuter début 2011 avec l objectif d accueillir, fin 2012, une soixantaine de chercheurs. Il fonctionnera sur le modèle d un hôtel à projets. La plateforme sera composée de laboratoires, organisés autour d un hall d expérimentation. [ ils investissent ] HAUTE-SAVOIE > ENSEIGNEMENT Le collège Saint-François transféré à Seynod L ensemble scolaire Saint-François Saint-Pierre des Cordeliers (dir. : Françoise Teullet ; 600 élèves, de la maternelle à la troisième) abandonne son implantation d Annecy pour se regrouper à Seynod où il disposait de réserves foncières. Le projet est réalisé dans le cadre d un partenariat noué entre l Ogec (Association des familles des écoles privées d Annecy) et le groupe Eiffage qui construira un programme immobilier sur le site historique, une fois les bâtiments démolis. Imaginé par le cabinet d architectes Brière & Brière, le nouveau collège est construit à deux pas de l école des Cordeliers, sur le boulevard urbain de la nouvelle Zac de Périaz à Seynod. Il s étendra sur m 2 répartis sur deux bâtiments reliés entre eux par un îlot central. Lancés en novembre, les travaux seront livrés pour la rentrée prochaine. Le collège accueillera à terme seize classes, soit 450 élèves environ. INVESTISSEMENT. Le nouveau collège représente un investissement de 7 ME, principalement financé par la vente des bâtiments anciens, avec une aide de 700 KE du Conseil général. L école primaire Saint-François va quant à elle stopper son activité à la fin de l année scolaire : les enfants et les personnels seront répartis sur d autres établissements de l agglomération. [ en bref ] HAUTE-SAVOIE > FORMATION Formavenir inaugure ses nouveaux locaux Le CFAI Formavenir (Centre de formation des apprentis de l industrie ; pdt : Hervé Depery ; Thiez) inaugure ses nouveaux locaux. Bâti sur une ancienne friche industrielle, ce bâtiment de m 2 de plain-pied est doté de seize salles de formation, six ateliers et un nouvel espace de restauration. Equipé d un chauffage géothermique associé à des panneaux solaires, il a opté pour une architecture moderne symbolisant l image innovante de l industrie. L investissement, qui s élève à 6,4 ME, a été cofinancé à travers la taxe d apprentissage et le soutien de la CSM 74 (Chambre syndicale de la métallurgie de la Haute-Savoie), de l UIMM (l Union des industries et des métiers de la métallurgie), des Conseils régional et général. Formavenir est né du rapprochement en 2007 de deux centres de formation confrontés à des difficultés de recrutement des apprentis. N 1 de la formation en alternance dans les métiers technologiques et industriels en Haute-Savoie, le CFAI accueille 164 apprentis, du Bac Pro au BTS, dans six filières. La rentrée 2010 a été marquée par une hausse de 30 % des effectifs de première année. [12]

13 Mouvements D i r i g e a n t s / S o c i é t é s / C a p i t a u x La rubrique Mouvements est une sélection des principales annonces légales parues dans la région. Elle est préparée par un journaliste spécialisé. L ensemble est classé par thèmes avec, éventuellement, le renvoi d un chapitre à un autre. Mouvements se veut un outil de travail destiné aux lecteurs de Bref Rhône-Alpes. [1-créations] Atelier Fluides Super - Critiques : SAS au capital de euros - Ineed - Rovaltin TGV, 1, rue Marc Seguin, B.P , Alixan - Recherche, production, distribution de produits pour diverses applications en agroalimentaire, cosmétique, nutraceutique, chimie fine - Président : Michel PERRUT, 2, allée de la Prairie, Villers-lès-Nancy - RCS Romans Bio Agri : SAS au capital de euros - Route de Saint-Etienne, Feurs - Commercialisation de produits ou services destinés à l agriculture biologique - Présidente : Sté EUREA (Bertrand RELAVE), même adresse - RCS Saint-Etienne Brunier Bois : SARL au capital de euros - 2, rue Joseph Blanc, Annecy - Menuiserie, charpente - Gérant : Thibault BRUNIER, même adresse - RCS Annecy Cap Finance (SAS) : SAS au capital de euros - 9, rue Vaillant-Couturier, Saint-Fons - Participations - Président : Philippe Georges PRABLANC, même adresse - RCS Lyon D.V.A. Compagnie (SARL) : SARL au capital de euros - 33, rue de la République, Lyon - Transport de marchandises - Gérante : Evelyne ZIN, 7, avenue Danielle Casanova, Givors - RCS Lyon Ecole Européenne Supérieure de l Environnement : SARL au capital de euros - 12, allée Irène Joliot-Curie, bât. B2, Saint-Priest - Création et exploitation d établissements libres d enseignement supérieur, formations professionnelle et continue - Gérant : Nicolas CAZALS, 1, rue Hispano Suiza, Bois Colombes - RCS Lyon Finber D2 : SAS au capital de euros - Z.I. de Braille, route de Chasselay, Lissieu - Participations - Président : Cyrille BERTHET, 10, rue Luizet, Ecully - RCS Lyon Gedion O Brien Project : SARL au capital de euros - 10, place Jean Jaurès, Saint-Etienne - Participations - Gérant : Paul Marie CLARET, 3, place Anatole France, Saint-Etienne - RCS Saint-Etienne GenkyoTex Innovation : SAS au capital de euros - Domaine de Chosal, Archamps - Recherche et développement de mobiles ou produits utilisés notamment à des fins de thérapies dans le domaine de la santé - Président : Philippe WIESEL (Belgique), 18, rue Boursault, Paris - RCS Thonon Habitat, Innovation & Technology : SARL au capital de euros - 97, quai Charles de Gaulle, Lyon - Services aux différents acteurs de l habitat collectif - Gérant : Rémi DARRICAU, même adresse - RCS Lyon Le Chevril : SARL au capital de euros - 7, rue Chapiron, Lyon - Participations - Gérant : Nicolas PITANCE, même adresse - RCS Lyon Muroa (SARL) : SARL au capital de euros - 25, montée de la Butte, Lyon - Participations - Gérant : Henri BOUILLOT, même adresse - RCS Lyon O4S : SAS au capital de euros - Le Plaza, 93, rue de la Villette, Lyon - Editeur de logiciels, conseils en informatique - Présidente : Sylvia RIVOIRE, 25, chemin du Rival, Belmont - RCS Lyon Semarchy : SAS au capital de euros - Les Bureaux Verts, bât. A, 14, rue professeur Deperet, Tassin-la-Demi-Lune -Fabrication, distribution, maintenance de matériels et produits électriques, informatiques, logiciels - Président : Salah KAMEL, 30, avenue Mathieu- Misery, Tassin-la-Demi-Lune - RCS Lyon SVARA : SAS au capital de euros - 29, rue Castellion, Oyonnax - Commercialisation de tous produits plastiques - Présidente : SAS FIMOS, 3, rue Docteur Nodet, Bourgen-Bresse - RCS Bourg TND Frigo Industrie : SARL au capital de euros - Les Pierrelles, Beausemblant - Transport de marchandises - Gérants : Daniel STANCO, quartier Morel, Saint-Cyr, et David WALKOWIAK, 3, avenue des Jardins de Molly, Saint-Genis-Laval - RCS Romans TND Frigo Location : SARL au capital de euros - Les Pierrelles, Beausemblant - Transport de marchandises, location de véhicules - Gérants : Daniel STANCO, quartier Morel, Saint-Cyr, et David WALKOWIAK, 3, avenue des Jardins de Molly, Saint-Genis-Laval - RCS Romans Transports AMS : SARL au capital de euros - 3, impasse de Montjoint, Rive-de-Giers - Transport de marchandises - Gérant : Hasdine SAGHOUR, même adresse - RCS Saint-Etienne [2-nouveaux dirigeants] Astruc Jean-Christophe, remplace Caisat Jean- Michel - Ma Fée, 2, passage Gerbay, Roanne Bornarel Cédric gérant - Robotic SARL, Logis Neuf, Confrancon Bussière Dominique président du directoire, remplace Hoch Didier - Sanofi Pasteur MSD Gestion SA, 8, rue Jonas Salk, Lyon Degomme Arnaud président, remplace Degomme Jean-François - Degomme Boccard- Machines Outils, 166, avenue Marcel Cachin, Vaulx-en-Velin Doire Maurice président du conseil de surveillance - Doire Philippe président du directoire - Alissas Distribution, La Clef du Sac, Alissas Chomérac Duale Robin président, remplace Blanc André - Editions Tissot, 9, rue du Pré Paillard, Parc des Glaisins, Annecy-le-Vieux Duret Sébastien dg - Etablissements Marcel Duret, La Glière du Thermosey, Marlens Duvillard Roger Frédéric président, remplace Duvillard Danielle - SA Duvillard, 61, rue Léon Jouhaux, Lyon Eustachy Thierry président, remplace Poncet Gérard - Perino et Bordone, 120, chemin de l Ile du Pont, Voreppe cedex Genève Eric président, remplace Anthoine Claude - Anthogyr, 2237, avenue André Lasquin, Sallanches Guillemin Marielle dg délégué - Charles River Laboratories France - C.R.L.F., Les Oncins, [13]

14 m o u v e m e n t s Saint-Germain-sur-l Arbresle Itoh Kazuo (Japon) président, remplace Nerisako Wakam - Itoh Denki Europe, P.A.E. Les Jourdies, 400, avenue des Jourdies, Saint-Pierre-en- Faucigny Lim Henry Woon-Hoe (USA) président, remplace Beazer Brian Cyril - Neill France SA, Z.I. du Coin, Saint-Chamond Miliat Denis président, remplace Subtil Alain - Charmeil Agencement, Z.A. des Bieux, Chaveyriat Pérusat Thierry président, remplace Braillard Jean-Pierre - La Fée, 2, passage Gerbay, Roanne Pérusat Thierry président, remplace Calsat Jean-Michel - Magique, 2, passage Gerbay, Roanne P.A. Capital (SAS) présidente, remplace Vialaron Roger (gérant) - Domaxess Fermetures, 37, avenue Jean Moulin, Saint-Laurent-de-Mure Palmier Vincent président du conseil de surveillance - Tyredating, 31, rue de Cuire, Lyon Sellam Benoît membre du conseil de surveillance, remplace Bonnet Régis - T.A.I. Trailor Actm International, 3, avenue de Rochemaure, Montélimar [3-changements de dénomination sociale] C PRO SYSTECOM, Villeurbanne 69, devient C PRO VDI, 342, rue Garibalbi, Lyon Centrale Photovoltaïque des Plaines de Péchimbert, Z.A. du Meyrol, 22, avenue Gaston Vernier, Montélimar, devient SAS Maison Blanche Claritis, 58, avenue Chanoine Cartellier, Saint-Genis-Laval, devient Ocealis Sécurité Ingénierie et Méthodes de la Construction, 10, rue Alexandre Grammont, Saint-Priest, devient Ingénierie et Méthodes de la Construction Rhône-Alpes Martel-Baussant Finances, 5, chemin de la Dhuy, Moûtiers, devient Florent Paquez Finance Matra & Burgaud, Villeurbanne 69, devient ERRT, 2, chemin de Mars, Communay Restaurant Boé (SNC), 1 Esplanade de France, Saint-Etienne, devient Tupaia Staff, 6, rue du Parc, Annemasse, devient Staff Formations [4-transferts de sièges sociaux] Ares Applications : de Lyon 69 à Saint-Sixt 74800, 5 résidence Les Champs-de-Chant Berlioz Industrie : de Saint-Priest-en-Jarez 42 à Saint-Etienne 42100, 2, rue Testenoire Lafayette Broderies Roannaises : de Roanne 42 à Le Coteau 42120, 13, rue des Guérins Damaris : de Champagne-au-Mont-d Or 69 à Dardilly 69570, 9, chemin du Jubin, bât. E Inergie Automotive Systems France : de Paris 75 à Lyon 69007, 19, avenue Jules Carteret Leadership International Vision : de Valence 26 à Bourg-lès-Valence 26500, 6, rue Léon Blum Shold : de Torchefelon 38 à Bron 69500, 191 C, avenue Saint-Exupéry TREDI : de Paris 75 à Saint-Vulbas 01150, allée des Pins, Parc Industriel de la Plaine de l Ain [5-augmentations de capital] Bio Access, 1, boulevard Vivier-Merle, Lyon : de euros à euros Broc Marché, rue Louise Michel, Feyzin : de euros à euros Esker SA, 10, rue des Emeraudes, Lyon : de euros à euros FHDS Cran, 82, route des Creuses, Cran Gevrier : de euros à euros Groupe PROGRES SA, 4, rue Paul Montrochet, Lyon : de euros à euros Le Grand Rey, 51, avenue Jean Jaurès, Lyon : de euros à euros Olympique Lyonnais, 350, avenue Jean Jaurès, Lyon : de euros à euros P.A. Capital, 50, rue Etienne Richerand, Lyon : de euros à euros [6-fusions - absorptions] PROJETS DE FUSION Administration d Immeubles P. Rosier et A. Modice, 14, rue Lieutenant Colonel Prèvost, Lyon, absorberait S.L.T.I. Société de Location & Transactions Immobilières, 30, rue Vendôme, Lyon Dinac, Z.I. des Marais, La Mure, absorberait Favotex, Z.I.N., rue de Tamas, Arbent, Oyonnax Forclim Centre Est SAS, Z.I. de Mariage, 4, rue des Frères Lumière, Pusignan absorberait Crystal Centre Est SAS, 2, rue Bernard Palissy, Saint-Priest GPI, Z.I.N., rue de Tamas, Arbent, Oyonnax, absorberait Pastor SA, avenue du Golf, Baillargues Jelly, 83, boulevard Vivier-Merle, Lyon, absorberait Cleanfood, c/o Evolem, 11, rue de la République, Lyon cedex 01 Labaronne - CITAF, Z.I. de Leveau, secteur F, Vienne, absorberait Financière L.C., 81, impasse du Rond-Point, Le Magellan, Saint-Romainen-Gal Oradis, 11, rue Christophe Colomb, Paris, absorberait IPH Communication, 174, avenue Jean Jaurès, Lyon Ossabois SAS, La Prat, Saint-Julien-la-Vètre, absorberait Aqua Logis, La Croix du Poyet, Charreloche Pharmacie de la Scala, 21, rue Thomassin, Lyon, absorberait Pharmacie du Palais, 31, rue Tupin, Lyon Sacer Sud-Est, 2, avenue Tony Garnier, Lyon, absorberait Entreprise Delmas SA, chemin du Villeret, Malzieu Ville SOVILEC - Société Villeurbannaise d Electricité Générale et d Eclairage Luminescent, 70, rue Alexandre Dumas, Vaulx-en-Velin, absorberait Aeropub, P.A. de Bois Vert, Epercieux Saint-Paul [7-redressements judiciaires] Aquilus JPB (Sté), construction, entretien, équipement des piscines - Les Goutterons, Andrézieux Bouthéon Savigneux Feurs - M e Scarfogliero, Montbrison Duvert Jean Claude (SARL), étude, ingénierie, analyse des fluides, recherche en épuration, systèmes écologiques - 12, boulevard de la Madeleine, Montbrison - M e Scarfogliero, Montbrison [8-liquidations judiciaires] A.P.P. Networking, maintenance informatique, conseils en ingénierie informatique - 117, rue des Charmettes, Lyon - M e Dubois, Lyon Aware Invest Holding, participations - 49, rue de l Université, Lyon - M e Walczak, Lyon Charpentes, 10, avenue Roger Salengro, Vaulx-en-Velin - M e Walczak, Lyon Construction Ardèche Drôme, 22, avenue de la Feuillade, Montélimar - M e F. Madonna, Valence Convoyages Schorter, convoyage, transfert de véhicules - 21, rue Emile Littré, Saint-Etienne - M e Roche, Saint-Etienne LG Trading, distribution de matériel de climatisation solaire et photovoltaïque - 28, avenue Karl Marx, Vaulx-en-Velin - M e Walczak, Lyon Mapeje Finances, 7, avenue du Meyrol, Montélimar - M e A. Madonna, Valence Transports Comte, Z.A. de la Fauchetière, Livron-sur-Drôme - M e F. Madonna, Valence [14]

15 Bref Rhône-Alpes Le Guide Économique 2011 des entreprises et des collectivités de Rhône-Alpes est disponible > Coordonnées > Nom des dirigeants > Activités et mouvements > Missions > Filiales > Effectif Renseignements et commandes sur ou au E n p a r t e n a r i a t a v e c : Suivez les entreprises qui créent le développement éco de Rhône-Alpes et travaillez ensemble! Le Guide Économique 2011 L annuaire des entreprises et des collectivités La e-lettre de Bref Rhône-Alpes Chaque matin par + accès illimité aux archives Bref Rhône-Alpes L hebdo économique de référence des décideurs Entreprises Rhône-Alpes Le magazine de l économie régionale Nom... Prénom... Fonction... Société... Activité... Nb de salariés... N Siren... Adresse de livraison... Code Postal... Ville... Tél Ci-joint, mon règlement à l ordre d IDM Rhône-Alpes. Je recevrai une facture justificative. Date... Signature IDM Rhône-Alpes 66 cours Charlemagne - BP Lyon cedex 2 - Tél. : Abonnez-vous dès maintenant! Abonnement 1 an Pack Guide Econonomique 1 an 579 HT (594,53 TTC) Bref R-A + Entreprises R-A + Guide Economique Pack électronique 1 an 579 HT (609,53 TTC) Bref R-A + Entreprises R-A + e-lettre PREMIUM 1 an 669 HT (704,79 TTC) Bref R-A + Entreprises R-A + Guide Economique + e-lettre Abonnement 2 ans Pack Guide Econonomique 2 ans 915 HT (939,49 TTC) Bref R-A + Entreprises R-A + Guide Economique Pack électronique 2 ans 915 HT (963,09 TTC) Bref R-A + Entreprises R-A + e-lettre PREMIUM 2 ans 990 HT (1043,02 TTC) -21% -26% Bref R-A + Entreprises R-A + Guide Economique+ e-lettre [15]

16

Agir pour le développement économique et l innovation dans les vallées hydrauliques

Agir pour le développement économique et l innovation dans les vallées hydrauliques Agir pour le développement économique et l innovation dans les vallées hydrauliques Raphaël Mehr Directeur de l Unité de Production Hydraulique Est EDF s engage en faveur du développement économique et

Plus en détail

entreprendre et réussir en seine-et-marne

entreprendre et réussir en seine-et-marne entreprendre et réussir en seine-et-marne 3 métiers : informer Etre informé, c est pouvoir agir en connaissance de cause. Alimentée par son réseau de partenaires, l agence recueille toutes les informations

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Courants porteurs en ligne et vidéosurveillance. Villeneuve-la-Garenne. 2 février 2005

DOSSIER DE PRESSE. Courants porteurs en ligne et vidéosurveillance. Villeneuve-la-Garenne. 2 février 2005 DOSSIER DE PRESSE Courants porteurs en ligne et vidéosurveillance Villeneuve-la-Garenne 2 février 2005 Signataires de la convention d expérimentation : Partenaires du projet : Le 2 février 2005 COMMUNIQUE

Plus en détail

4 AXES STRATEGIQUES. Plan de mandature

4 AXES STRATEGIQUES. Plan de mandature 4 AXES STRATEGIQUES Plan de mandature Un projet pour notre territoire 9 ObjECTIFS OPERATIONNELS B âtir un programme au service de l économie dans lequel une large majorité d entre vous se reconnaît est

Plus en détail

Les enjeux du projet Cœur de Quartier sont :

Les enjeux du projet Cœur de Quartier sont : Communiqué de presse 23 avril 2014 Établissement public d aménagement de La Défense Seine Arche 55 Place Nelson Mandela 92024 Nanterre Cedex L Etablissement Public d Aménagement de La Défense Seine Arche

Plus en détail

Signature officielle du projet Rehabitasystem, Lauréat des investissements d avenir. Lundi 19 mars 2012 à 14H 15

Signature officielle du projet Rehabitasystem, Lauréat des investissements d avenir. Lundi 19 mars 2012 à 14H 15 Signature officielle du projet Rehabitasystem, Lauréat des investissements d avenir Lundi 19 mars 2012 à 14H 15 «seul le prononcé fait foi» Mesdames et Messieurs les présidents, Mesdames et Messieurs les

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Les premiers retours positifs d un projet innovant

DOSSIER DE PRESSE. Les premiers retours positifs d un projet innovant Inauguration 28 Novembre 2007 DOSSIER DE PRESSE ADITU, un outil de la compétitivité économique et numérique des territoires Les premiers retours positifs d un projet innovant Inauguration 28 Novembre 2007

Plus en détail

Géographie Thème 2, question 4, cours 1 Roissy : plate- forme multimodale et hub mondial (étude de cas)

Géographie Thème 2, question 4, cours 1 Roissy : plate- forme multimodale et hub mondial (étude de cas) Géographie Thème 2, question 4, cours 1 Roissy : plate- forme multimodale et hub mondial (étude de cas) I. Le fonctionnement d un hub mondial 1. L un des sept premiers aéroports mondiaux Situé à 25 km

Plus en détail

Travaux d isolation et de finitions (peinture, revêtements, plâtrerie, ) Parc

Travaux d isolation et de finitions (peinture, revêtements, plâtrerie, ) Parc Activité Travaux d isolation et de finitions (peinture, revêtements, plâtrerie, ) Parc PNR Monts d Ardèche 1-Dynamique du marché Caractéristiques du secteur d activité et perspectives (au niveau national)

Plus en détail

Lancement d ESTER (Electricité Solaire des Territoires) L électricité solaire compétitive

Lancement d ESTER (Electricité Solaire des Territoires) L électricité solaire compétitive Lancement d ESTER (Electricité Solaire des Territoires) L électricité solaire compétitive Communiqué de presse le 30 novembre 2011 Comment fournir au consommateur une électricité propre, de proximité et

Plus en détail

PARC DES EXPOSITIONS de la Porte de Versailles

PARC DES EXPOSITIONS de la Porte de Versailles PARC DES EXPOSITIONS de la Porte de Versailles I- LE PARC DES EXPOSITIONS AUJOURD HUI Bien positionné sur les classements internationaux, Paris est une destination phare du tourisme d affaires au niveau

Plus en détail

Dossier de presse. 18 février 2014 Beauvais

Dossier de presse. 18 février 2014 Beauvais Dossier de presse Pose de la Première Pierre de l immeuble de bureaux de la Direction Régionale Picardie de Quille Construction 18 février 2014 Beauvais 1 Communiqué de presse Pose de la Première Pierre

Plus en détail

A la recherche de vents porteurs

A la recherche de vents porteurs OCTOBRE 2014 A la recherche de vents porteurs Le bilan d activité des TPE-PME pour le troisième trimestre s inscrit dans le prolongement des trimestres précédents. Après avoir été un peu plus favorable

Plus en détail

PRESENTATION. HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63

PRESENTATION. HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63 PRESENTATION HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63 Zone aéroparc2 Contact : M Jean-Claude REBISCHUNG 3 rue des Cigognes Email : info@hrexcellium.fr 67960 Strasbourg-aéroport Site web : www.hrexcellium.fr (en

Plus en détail

NOTE DE CONJONCTURE. des entreprises de Rhône-Alpes. Suivez l activité UNE ACTIVITE ECONOMIQUE EN LEGERE BAISSE. N 12 - Edition Lyon Rhône Mai 2015

NOTE DE CONJONCTURE. des entreprises de Rhône-Alpes. Suivez l activité UNE ACTIVITE ECONOMIQUE EN LEGERE BAISSE. N 12 - Edition Lyon Rhône Mai 2015 Suivez l activité des entreprises de Rhône-Alpes NOTE DE CONJONCTURE N 12 - Edition Lyon Rhône Mai UNE ACTIVITE ECONOMIQUE EN LEGERE BAISSE L activité économique des entreprises artisanales du Rhône rencontrent

Plus en détail

CCI Dordogne. Axes stratégiques 2011 ı 2015. cci dordogne ı entreprendre ı équiper ı former

CCI Dordogne. Axes stratégiques 2011 ı 2015. cci dordogne ı entreprendre ı équiper ı former CCI Dordogne Axes stratégiques 2011 ı 2015 cci dordogne ı entreprendre ı équiper ı former Evolution du nombre d entreprises entre 2005 et 2010 8 000 7 000 6 000 5 000 4 000 3 000 6 125 5 151 2 522 6 472

Plus en détail

Financer et accompagner les entreprises

Financer et accompagner les entreprises Financer et accompagner les entreprises EN HAUTE-NORMANDIE Créer EN HAUTE-NORMANDIE Innover Fiches pratiques Développer Transmettre Outils communs Édito des Présidents La Région Haute-Normandie et OSEO,

Plus en détail

Mission commerciale au MAROC portée par la CGPME en collaboration avec Erai Maroc

Mission commerciale au MAROC portée par la CGPME en collaboration avec Erai Maroc Mission commerciale au MAROC portée par la CGPME en collaboration avec Erai Maroc Caractéristiques du marché Cinquième puissance économique d Afrique, le Maroc est un pays émergent dynamique. Au cours

Plus en détail

CHIFFRE D AFFAIRES ET ACTIVITE COMMERCIALE 2009

CHIFFRE D AFFAIRES ET ACTIVITE COMMERCIALE 2009 Communiqué de presse Paris, 15 février 2010 CHIFFRE D AFFAIRES ET ACTIVITE COMMERCIALE 2009 Activité commerciale 2009 très soutenue dans toutes les classes d actifs Maintien du chiffre d affaires à hauteur

Plus en détail

RESULTATS 2014 Swiss Life France enregistre une bonne progression de son résultat associée à une croissance soutenue

RESULTATS 2014 Swiss Life France enregistre une bonne progression de son résultat associée à une croissance soutenue Paris, le 05/03/2015 RESULTATS 2014 Swiss Life France enregistre une bonne progression de son résultat associée à une croissance soutenue Swiss Life France annonce une progression de son résultat opérationnel

Plus en détail

entreprendre et réussir en seine-et-marne

entreprendre et réussir en seine-et-marne entreprendre et réussir en seine-et-marne 3 métiers : informer Etre informé, c est pouvoir agir en connaissance de cause. Alimentée par son réseau de partenaires, l agence recueille toutes les informations

Plus en détail

Vers un nouveau modèle de société

Vers un nouveau modèle de société Vers un nouveau modèle de société Qu est-ce que la transition énergétique? L énergie est partout dans notre vie quotidienne : pour chauffer nos logements, pour faire fonctionner nos équipements, pour faire

Plus en détail

MISE EN PLACE DU PLAN RÉGIONAL D INTERNATIONALISATION DES ENTREPRISES POUR LA BRETAGNE

MISE EN PLACE DU PLAN RÉGIONAL D INTERNATIONALISATION DES ENTREPRISES POUR LA BRETAGNE Direction de l Economie Service des Projets d Entreprises Conseil régional Juin 2013 MISE EN PLACE DU PLAN RÉGIONAL D INTERNATIONALISATION DES ENTREPRISES POUR LA BRETAGNE Le développement à l'international

Plus en détail

CONSEIL REGIONAL RAPPORT DU PRESIDENT SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT DES FORMATIONS PROFESSIONNELLES

CONSEIL REGIONAL RAPPORT DU PRESIDENT SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT DES FORMATIONS PROFESSIONNELLES REUNION DU 20 DECEMBRE 2013 RAPPORT N CR-13/06.653 CONSEIL REGIONAL RAPPORT DU PRESIDENT SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT DES FORMATIONS PROFESSIONNELLES Stratégie régionale de formation des jeunes et

Plus en détail

Dossier de Présentation DREDA. Des Racines Et Des Ailes. Bâtir une vision d entreprise pour un avenir durable.

Dossier de Présentation DREDA. Des Racines Et Des Ailes. Bâtir une vision d entreprise pour un avenir durable. Dossier de Présentation DREDA Des Racines Et Des Ailes Bâtir une vision d entreprise pour un avenir durable. DREDA, ambitions du projet Le projet DREDA, futurs locaux de Manutan France et centre européen

Plus en détail

Discours de Maurice Leroy Ministre de la ville, chargé du Grand Paris

Discours de Maurice Leroy Ministre de la ville, chargé du Grand Paris Discours de Maurice Leroy Ministre de la ville, chargé du Grand Paris Paris, mardi 12 juillet 2011 SEMINAIRE «THE GREATER PARIS PROJECT : FINANCIAL AND REAL ESTATE INVESTMENT OPPOTUNITIES» LONDRES, ROYAUME

Plus en détail

Casablanca Lundi 21 avril 2014 0/6

Casablanca Lundi 21 avril 2014 0/6 Allocution du Dr. Abdelkader AMARA Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement A l occasion de la Cérémonie de lancement du Cluster Solaire Casablanca Lundi 21 avril 2014 0/6 Monsieur

Plus en détail

Exclusive Restaurant se lance en franchise

Exclusive Restaurant se lance en franchise Dossier de Presse / Décembre 2012 Exclusive Restaurant se lance en franchise Parce qu un bon moment peut faire toute la différence. Ex c l usi ve R esta u ran ts - SAS au capital de 44 560 - RCS Par i

Plus en détail

Le secteur informatique

Le secteur informatique Mai 2014 Le secteur informatique Service Etudes CCI Indre Le secteur informatique Toute reproduction interdite sans l autorisation de l auteur Page 1 SOMMAIRE SECTEUR INFORMATIQUE EN FRANCE Etablissements

Plus en détail

CAPURBA 2015, ÉVÈNEMENT FÉDÉRATEUR POUR

CAPURBA 2015, ÉVÈNEMENT FÉDÉRATEUR POUR DU 02 AU 04 JUIN 2015 LYON EUREXPO FRANCE www.capurba.com AU CŒUR DES VILLES INTELLIGENTES & INNOVANTES Parce que la ville a laissé place à la Smart City, le salon CapUrba propose une réflexion globale

Plus en détail

DOMITYS exporte son modèle et renforce sa présence en France

DOMITYS exporte son modèle et renforce sa présence en France Résidences Services Seniors DOMITYS exporte son modèle et renforce sa présence en France Paris, le 11 avril 2014 Le groupe DOMITYS, leader des Résidences Services Seniors Nouvelle Génération, est le premier

Plus en détail

Lauréat du. DUA février 2011. Z.A.C Cœur de Ville. Créer un centre-ville. pour tous. Horizon > 2013

Lauréat du. DUA février 2011. Z.A.C Cœur de Ville. Créer un centre-ville. pour tous. Horizon > 2013 Lauréat du DUA février 2011 Z.A.C Cœur de Ville Créer un centre-ville pour tous Horizon > 2013 Périmètre de la ZAC Cœur de Ville 2 Rappel des objectifs de la ZAC CŒUR DE VILLE Renforcer le Cœur de Ville

Plus en détail

L immobilier dans l économie

L immobilier dans l économie ETUDE EN BREF Janvier 29 L immobilier dans l économie Avec 2 % de la valeur ajoutée en 27 et 45 % de l investissement, l immobilier a une place prépondérante dans l économie française. Phénomène nouveau?

Plus en détail

Colloque OSE 2013. Énergie, Citoyens et Ville Durable. Présentation par la CCI Nice Côte. sur le salon

Colloque OSE 2013. Énergie, Citoyens et Ville Durable. Présentation par la CCI Nice Côte. sur le salon Colloque OSE 2013 Énergie, Citoyens et Ville Durable Présentation par la CCI Nice Côte d Azur des entreprises présentes sur le salon La Chambre de Commerce et d Industrie (CCI) Nice Côte d Azur en quelques

Plus en détail

ACTIONS GLOBALES. Organiser, accueillir et promouvoir des salons et manifestations plus durables

ACTIONS GLOBALES. Organiser, accueillir et promouvoir des salons et manifestations plus durables FICHE ACTIONS Expo Nantes Atlantique ACTIONS GLOBALES Organiser, accueillir et promouvoir des salons et manifestations plus durables ACTIONS SOCIALES ET SOCIETALES Sensibilisation des employés, des prestataires

Plus en détail

EXTERIMMO. Une offre du Groupe Caisse des dépôts au service de la transition énergétique et écologique (TEE)

EXTERIMMO. Une offre du Groupe Caisse des dépôts au service de la transition énergétique et écologique (TEE) EXTERIMMO Une offre du Groupe Caisse des dépôts au service de la transition énergétique et écologique (TEE) Une offre née dans un contexte d urgence Des exigences réglementaires nombreuses et ambitieuses,

Plus en détail

Entreprendre ici est une chance

Entreprendre ici est une chance Entreprendre ici est une chance Je me sens bien dans cette ambiance cosmopolite Environnement exceptionnel Pierre est chargé de clientèle pour l Europe «Anglais, allemand, italien, chinois, russe Quand

Plus en détail

ACTIVITE EN BERNE AVANT UN RETOUR DE LA CROISSANCE ECONOMIQUE?

ACTIVITE EN BERNE AVANT UN RETOUR DE LA CROISSANCE ECONOMIQUE? 1 er trimestre ACTIVITE EN BERNE AVANT UN RETOUR DE LA CROISSANCE ECONOMIQUE? Un baisse d activité au cours de ce 1 er trimestre pour les entreprises savoyardes, mais les prévisions pour le 2 ème trimestre

Plus en détail

Appel d offres. Accompagnement des PME-TPE de la métallurgie en région parisienne à la GPEC et à l analyse des besoins de formation

Appel d offres. Accompagnement des PME-TPE de la métallurgie en région parisienne à la GPEC et à l analyse des besoins de formation Appel d offres Accompagnement des PME-TPE de la métallurgie en région parisienne à la GPEC et à l analyse des besoins de formation Le GIM, chambre syndicale territoriale de l UIMM en région parisienne,

Plus en détail

Le Caducée. Résidence Etudiante et Jeunes Actifs

Le Caducée. Résidence Etudiante et Jeunes Actifs Le Caducée Résidence Etudiante et Jeunes Actifs Présentation de Tours 3 Présentation du programme 6 Terrain et environnement 9 Situation 10 Tours est une cité dont la préservation du patrimoine est une

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE CREATION, TRANSMISSION, FINANCEMENT : LA REGION ACCOMPAGNE LES ENTREPRENEURS À CHAQUE ETAPE

DOSSIER DE PRESSE CREATION, TRANSMISSION, FINANCEMENT : LA REGION ACCOMPAGNE LES ENTREPRENEURS À CHAQUE ETAPE DOSSIER DE PRESSE Contacts presse Région Rhône-Alpes Clémence CAPRON 04 26 73 49 57 06 87 56 05 48 + CREATION, TRANSMISSION, FINANCEMENT : LA REGION ACCOMPAGNE LES ENTREPRENEURS À CHAQUE ETAPE SALON DES

Plus en détail

Mission d expertises techniques, démarche HQE et audit énergétique de 100 collèges

Mission d expertises techniques, démarche HQE et audit énergétique de 100 collèges Mission d expertises techniques, démarche HQE et audit énergétique de 100 collèges Conseil Général des Hauts de Seine En partenariat avec les bureaux d étude Trivalor et Nextep Cette action a comme principal

Plus en détail

http://www.economie.gouv.fr

http://www.economie.gouv.fr PIERRE MOSCOVICI MINISTRE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES http://www.economie.gouv.fr Discours de Pierre MOSCOVICI, Ministre de l Economie et des Finances Conférence de presse pour le lancement de la Banque

Plus en détail

Charnières et Verrouillages

Charnières et Verrouillages Toutes les solutions de et Verrouillages La société PINET propose, depuis 6 générations, des produits pour applications industrielles. Comptant parmi les leaders européens, la société investit dans des

Plus en détail

CLÉS. pour réussir votre implantation d entreprise en Ardèche

CLÉS. pour réussir votre implantation d entreprise en Ardèche E 7 CLÉS pour réussir votre implantation d entreprise en Ardèche 1 Défi nir «votre» localisation géographique idéale Choisir un emplacement adapté, c est tout d abord définir le barycentre de votre future

Plus en détail

Culture familiale et ouverture sur le monde

Culture familiale et ouverture sur le monde > Culture familiale et ouverture sur le monde Il est dans notre culture d entreprendre, d investir dans de nouveaux projets, de croître internationalement. Location automobile à court terme CHIFFRES CLÉS

Plus en détail

Investir l excellence et la solidarité

Investir l excellence et la solidarité Investir l excellence et la solidarité www.fondation.dauphine.fr CULTURE. ÉGALITÉ DES CHANCES. CAMPUS. RECHERCHE. INTERNATIONAL. ENTREPRENEURIAT La Fondation Dauphine Notre vision La Fondation Dauphine

Plus en détail

La SEMAEST, opérateur commercial des quartiers

La SEMAEST, opérateur commercial des quartiers La SEMAEST, opérateur commercial des quartiers De l aménagement urbain au développement économique La SEMAEST, Société d économie mixte de la Ville de Paris, spécialisée dans La SEMAEST, Société d économie

Plus en détail

NOTE DE CONJONCTURE. des entreprises de l Isère. Suivez l activité NOUVELLE DÉGRADATION DE L ACTIVITÉ. 1er trimestre 2015

NOTE DE CONJONCTURE. des entreprises de l Isère. Suivez l activité NOUVELLE DÉGRADATION DE L ACTIVITÉ. 1er trimestre 2015 Suivez l activité des entreprises de l Isère NOTE DE CONJONCTURE 1er trimestre NOUVELLE DÉGRADATION DE L ACTIVITÉ Des prévisions pessimistes confirmées en ce début d année, hormis pour les entreprises

Plus en détail

Les perspectives économiques des différents analystes prévoient une faible croissance du PIB en

Les perspectives économiques des différents analystes prévoient une faible croissance du PIB en Relancer l investissement en France, un impératif pour la croissance. Les perspectives économiques des différents analystes prévoient une faible croissance du PIB en 2015 surement inférieur à 1%. Ce n

Plus en détail

ACTIONS GLOBALES. Réduction des émissions de CO 2 ACTIONS SOCIALES ET SOCIETALES. Mise en place d ambassadeurs développement durable

ACTIONS GLOBALES. Réduction des émissions de CO 2 ACTIONS SOCIALES ET SOCIETALES. Mise en place d ambassadeurs développement durable FICHE ACTIONS Logica ACTIONS GLOBALES Réduction des émissions de CO 2 ACTIONS SOCIALES ET SOCIETALES Mise en place d ambassadeurs développement durable ACTIONS ENVIRONNEMENTALES Favorise l utilisation

Plus en détail

Bâtiment ÉLECTRICIEN

Bâtiment ÉLECTRICIEN Bâtiment ÉLECTRICIEN ÉLECTRICIEN L électricien effectue tous les travaux d installations électriques et de raccordement d appareils électriques dans diverses spécialités : éclairage, confort thermique,

Plus en détail

Groupe O2i : Résultats 1 er semestre 2011

Groupe O2i : Résultats 1 er semestre 2011 Groupe O2i : Résultats 1 er semestre 2011 Le pôle ingénierie a constaté une activité commerciale au 1 er semestre 2011 en deçà de ses prévisions en raison du décalage entre la montée en puissance de la

Plus en détail

L AUTRE VISAGE DU RECRUTEMENT

L AUTRE VISAGE DU RECRUTEMENT crédit photos : Fotolia / conception : Youkeo PARIS 91 rue du Faubourg Saint Honoré 75008 - PARIS Tel : +33 (0)1 44 71 35 18 LYON 97 rue du Président Edouard Herriot 69002 - LYON Tel : +33 (0)4 72 77 04

Plus en détail

Une démarche éco-responsable et des actions concrètes Les 1ères bornes de recharge électrique pour l habitat collectif locatif

Une démarche éco-responsable et des actions concrètes Les 1ères bornes de recharge électrique pour l habitat collectif locatif Une démarche éco-responsable et des actions concrètes Mon Logis, entreprise sociale pour l habitat, s est engagée dans une démarche éco-responsable, au travers d actions concrètes et de projets pilotes

Plus en détail

Prospective des dispositifs médicauxm. : diagnostic et potentialités s de la filière dans la concurrence international

Prospective des dispositifs médicauxm. : diagnostic et potentialités s de la filière dans la concurrence international Prospective des dispositifs médicauxm : diagnostic et potentialités s de la filière dans la concurrence international Dominique Carlac h - Directrice Générale D&C LYON 19 Bd Deruelle 69 003 Lyon Tél :

Plus en détail

Les travaux d aménagement des futurs bureaux de la CARSAT au sein du Parc Valmy démarrent

Les travaux d aménagement des futurs bureaux de la CARSAT au sein du Parc Valmy démarrent COMMUNIQUE DE PRESSE CONJOINT 28.06.2014 12.11.2013 Les travaux d aménagement des futurs bureaux de la CARSAT au sein du Parc Valmy démarrent Dans le cadre de la signature d une Vente en l Etat Futur d

Plus en détail

Finance, audit, conseil, industrie, grande consommation, distribution

Finance, audit, conseil, industrie, grande consommation, distribution Les secteurs qui recrutent Finance, audit, conseil, industrie, grande consommation, distribution On trouve des diplômés des écoles de commerce dans tous les secteurs d activité. C est l avantage qu offrent

Plus en détail

10.CARBON DESKTOP : RÉDUIRE SES COÛTS GRÂCE A UN SUIVI INFORMATISE DES DONNÉES DÉCHETS ET ÉNERGIE

10.CARBON DESKTOP : RÉDUIRE SES COÛTS GRÂCE A UN SUIVI INFORMATISE DES DONNÉES DÉCHETS ET ÉNERGIE ÉTUDE DE BENCHMARKING SUR LES DÉCHETS DANS LES MÉTHODOLOGIES D ACTION SUR LES COÛTS ET SUR LES 10.CARBON DESKTOP : RÉDUIRE SES COÛTS GRÂCE A UN SUIVI INFORMATISE DES DONNÉES DÉCHETS ET ÉNERGIE Type de

Plus en détail

FOCUS. ALD Automotive France

FOCUS. ALD Automotive France FOCUS ALD Automotive France LA FLOTTE D ALD AUTOMOTIVE FRANCE ENREGISTRE UNE PROGRESSION DE 7 % UN ACTEUR POUR PLUS DE 20 % DU MARCHÉ UN ENGAGEMENT À LA QUALITÉ CERTIFIÉE Sur un marché automobile aux résultats

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. saintronic. rendre le complexe accessible

DOSSIER DE PRESSE. saintronic. rendre le complexe accessible DOSSIER DE PRESSE saintronic SOMMAIRE Saintronic, la mobilité verte 1 2 3 4 5 LES NOUVELLES BORNES SAINTRONIC, INTELLIGENTES ET CONNECTÉES ELECTROMOBILISONS-NOUS! SAINTRONIC, 40 ANS DE PERFORMANCE INDUSTRIELLE

Plus en détail

Conférence internationale sur les Energies renouvelables et efficacité énergétique

Conférence internationale sur les Energies renouvelables et efficacité énergétique Conférence internationale sur les Energies renouvelables et efficacité énergétique Instruments novateurs en matière de politique et de financement pour les pays voisins au sud et à l est de l Union européenne

Plus en détail

ENCOURAGER L EFFICACITE ENERGETIQUE DANS LE BATIMENT

ENCOURAGER L EFFICACITE ENERGETIQUE DANS LE BATIMENT ENCOURAGER L EFFICACITE ENERGETIQUE DANS LE BATIMENT Le secteur du bâtiment représente à lui seul 44 % de la consommation d énergie finale totale de la France (chiffres 2009). La question de l efficacité

Plus en détail

Dossier de consultation pour une mise en concurrence AGENCE DE DEVELOPPEMENT TOURISTIQUE DES

Dossier de consultation pour une mise en concurrence AGENCE DE DEVELOPPEMENT TOURISTIQUE DES Dossier de consultation pour une mise en concurrence AGENCE DE DEVELOPPEMENT TOURISTIQUE DES ALPES DE HAUTE-PROVENCE ASSISTANCE A MAITRISE D OUVRAGE REFLEXION MARKETING ET ACCOMPAGNEMENT A LA MISE EN ŒUVRE

Plus en détail

Programme d Investissements d Avenir

Programme d Investissements d Avenir www.caissedesdepots.fr Programme d Investissements d Avenir Créateur de solutions durables Programme d Investissements d Avenir L État investit 35 milliards d euros Pilotage 0 gestionnaires 5 priorités

Plus en détail

Appareil productif. Spécialisations. Un noyau urbain dynamique

Appareil productif. Spécialisations. Un noyau urbain dynamique Social Ménages-logements Démographie Infrastructures-déplacements Morphologie Spécialisations Si le secteur tertiaire, commerces et services, regroupe plus de 70% des emplois du département 31,la tradition

Plus en détail

STORAGE : LA SOLUTION POUR REDUIRE LA FACTURE ENERGETIQUE DES CONSOMMATEURS

STORAGE : LA SOLUTION POUR REDUIRE LA FACTURE ENERGETIQUE DES CONSOMMATEURS STORAGE : LA SOLUTION POUR REDUIRE LA FACTURE ENERGETIQUE DES CONSOMMATEURS Le stockage d énergie vu par Energy Pool Le fort développement des énergies renouvelables pose de nouveaux problèmes auxquels

Plus en détail

LEADER... LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : UN OBJECTIF FORT : LEADER ACCOMPAGNE : LES 4 THÉMATIQUES : POUR VOUS ACCOMPAGNER

LEADER... LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : UN OBJECTIF FORT : LEADER ACCOMPAGNE : LES 4 THÉMATIQUES : POUR VOUS ACCOMPAGNER LE DISPOSITIF DE FINANCEMENT EUROPÉEN LEADER AU SERVICE DE L ATTRACTIVITÉ TERRITORIALE LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : Le programme LEADER est un outil au service de la mise en œuvre du projet de territoire

Plus en détail

Le lycée pilote innovant de Poitiers

Le lycée pilote innovant de Poitiers Merci d'utiliser le titre suivant lorsque vous citez ce document : OCDE (1998), «Le lycée pilote innovant de Poitiers : Futuroscope - 10 ans déjà», PEB Échanges, Programme pour la construction et l'équipement

Plus en détail

Déploiement d une approche unique d innovation collaborative en agriculture. Mémoire Sommet économique 2015. Le 1 er avril 2015

Déploiement d une approche unique d innovation collaborative en agriculture. Mémoire Sommet économique 2015. Le 1 er avril 2015 Déploiement d une approche unique d innovation collaborative en agriculture Mémoire Sommet économique 2015 Le 1 er avril 2015 Déploiement d une approche unique d innovation collaborative en agriculture

Plus en détail

440 hectares 2 milliards d euros

440 hectares 2 milliards d euros EUROSITY EUROSITY, UNE PLATEFORME SINO-EUROPéENNE UNIQUE EN EUROPE Une plateforme innovante de coopération industrielle, commerciale et académique, d une ampleur sans précédent, entre la France et la Chine,

Plus en détail

RRésidence. ealista. Rennes centre (35)

RRésidence. ealista. Rennes centre (35) RRésidence ealista Rennes centre (35) Rennes : Une ville résolument étudiante Elue régulièrement parmi les villes les plus dynamiques et les plus agréables de France par le magazine l Express, Rennes offre

Plus en détail

La réindustrialisation du site PSA de Rennes : Une opportunité pour développer des projets industriels ou logistiques

La réindustrialisation du site PSA de Rennes : Une opportunité pour développer des projets industriels ou logistiques Communiqué de Presse le 17 juin 2013 La réindustrialisation du site PSA de Rennes : Une opportunité pour développer des projets industriels ou logistiques Du fait du compactage de ses activités, le site

Plus en détail

Dispositif PINEL* Zone A

Dispositif PINEL* Zone A Villa Cirta Nice (06) PROGRAMME IMMOBILIER / Dispositif PINEL* Zone A *Selon les conditions de la Loi de finances LOI no 2014-1654 du 29 décembre 2014 de finances pour 2015 (articles 5, 6 et 82). RÉGION,

Plus en détail

Quel bassin économique?

Quel bassin économique? Bassin de vie et bassin d emploi Quel bassin économique? Un bassin d emploi tourné majoritairement sur Roanne, Un bassin de vie tourné plutôt sur Balbigny. Les secteurs de la Communauté en 2004²: Industrie

Plus en détail

UN QUARTIER VIVANT ET DYNAMIQUE, CŒUR HISTORIQUE DE L INDUSTRIE LYONNAISE

UN QUARTIER VIVANT ET DYNAMIQUE, CŒUR HISTORIQUE DE L INDUSTRIE LYONNAISE LYON GERLAND 2 30 000 UN QUARTIER VIVANT ET DYNAMIQUE, CŒUR HISTORIQUE DE L INDUSTRIE LYONNAISE UN QUARTIER VIVANT ET MIXTE 2 350 emplois établissements 3 000 30 000 étudiants UN PÔLE DE CULTURE ET LOISIRS

Plus en détail

Cycle d échanges DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET QUARTIERS. 6 matinées d avril à décembre 2015. Contexte. Présentation du cycle

Cycle d échanges DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET QUARTIERS. 6 matinées d avril à décembre 2015. Contexte. Présentation du cycle DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET QUARTIERS 6 matinées d avril à décembre 2015 à Lyon (Rhône) Contexte Insuffisance de services et d activités économiques, commerces de proximité en berne, taux de chômage deux

Plus en détail

Une approche collaborative pour plus d efficacité urbaine. Septembre 2013

Une approche collaborative pour plus d efficacité urbaine. Septembre 2013 Une approche collaborative pour plus d efficacité urbaine. Septembre 2013 Schneider Electric le spécialiste mondial de la gestion de l énergie Des geographies équilibrées FY 2012 milliards d de CA en 2012

Plus en détail

Déploiement d une Infrastructure de Recharge publique de Véhicules Electriques dans le département de l AISNE DIRVE 02

Déploiement d une Infrastructure de Recharge publique de Véhicules Electriques dans le département de l AISNE DIRVE 02 Déploiement d une Infrastructure de Recharge publique de Véhicules Electriques dans le département de l AISNE DIRVE 02 1 Présentation de l USEDA 2 L USEDA au 30 juin 2015 L USEDA : 801 communes regroupant

Plus en détail

forum Quel intérêt à créer des emplois de solidarité? En mots et en images 21 septembre 2009 Centre de l Espérance

forum Quel intérêt à créer des emplois de solidarité? En mots et en images 21 septembre 2009 Centre de l Espérance Quel intérêt à créer des emplois de solidarité? Retour sur le forum organisé par l Office cantonal de l emploi (OCE) En mots et en images forum 21 septembre 2009 Centre de l Espérance Le 21 septembre,

Plus en détail

Nouveau départ pour la gare de Saint-Chamond

Nouveau départ pour la gare de Saint-Chamond Nouveau départ pour la gare de Saint-Chamond Depuis une dizaine d années, le pôle d échanges de Saint-Chamond connaît une fréquentation en hausse, avec en 2012, environ 3300 voyages par jour. C est la

Plus en détail

Appel à manifestation d intérêts Economie numérique

Appel à manifestation d intérêts Economie numérique Appel à manifestation d intérêts Economie numérique CONTEXTE La Région considère comme prioritaire le secteur numérique, vecteur essentiel de performance, de modernité et d attractivité du territoire,

Plus en détail

l indépendance en toute sérénité

l indépendance en toute sérénité A P P A R T S E N I O R S N A N T E S S E N g h O R VIVRE à NANTES l indépendance en toute sérénité appart séniors une nouvelle solution d habitat Ici, j ai choisi un logement fonctionnel et sécurisant,

Plus en détail

Une stratégie Bas Carbone

Une stratégie Bas Carbone Colloque UFE - Mardi 17 juin 2014 Une stratégie Bas Carbone au service de la Transition énergétique Comment réussir la Transition énergétique à moindre coût? 1 12 Contexte A la veille de la présentation

Plus en détail

Communiqué de presse

Communiqué de presse 1 «Le Perche souhaite accueillir de nouveaux arrivants et met en place une politique volontariste et des actions. La session d accueil s adresse à tous les porteurs de projet souhaitant créer ou reprendre

Plus en détail

La démarche environnementale de Dalkia Centre Méditerranée

La démarche environnementale de Dalkia Centre Méditerranée La démarche environnementale de Dalkia Centre Méditerranée Dalkia, le leader européen des services énergétiques Dalkia filiale de EDF et de Veolia Environnement, place les enjeux environnementaux au cœur

Plus en détail

APPEL A PROJETS USINE DU FUTUR CENTRE VAL DE LOIRE 2015

APPEL A PROJETS USINE DU FUTUR CENTRE VAL DE LOIRE 2015 APPEL A PROJETS USINE DU FUTUR CENTRE VAL DE LOIRE 2015 Contexte et enjeux : Depuis plusieurs années la politique économique de la Région Centre - Val de Loire s est fixée comme objectif de soutenir la

Plus en détail

DES SERVICES A PORTÉE DE MAIN PILOTAGE MAINTENANCE SOURCING RECRUTEMENT PROPRETÉ BILAN DE COMPÉTENCES HYGIÈNE DE L AIR/3D EMPLOI & MOBILITÉ

DES SERVICES A PORTÉE DE MAIN PILOTAGE MAINTENANCE SOURCING RECRUTEMENT PROPRETÉ BILAN DE COMPÉTENCES HYGIÈNE DE L AIR/3D EMPLOI & MOBILITÉ L EMPLOI A UN NOM DES SERVICES AUX O C C U P A N T S E T A U X B Â T I M E N T S A PORTÉE DE MAIN PILOTAGE MAINTENANCE PROPRETÉ SOURCING RECRUTEMENT BILAN DE COMPÉTENCES HYGIÈNE DE L AIR/3D SÉCURITÉ /

Plus en détail

Projet Bordeaux-Euratlantique : diagnostic «point 0» Dossier de presse

Projet Bordeaux-Euratlantique : diagnostic «point 0» Dossier de presse Projet Bordeaux-Euratlantique : diagnostic «point 0» Dossier de presse INSEE Aquitaine 33 rue de Saget 33 076 Bordeaux Cedex www.insee.fr Contact : Michèle CHARPENTIER Tél. : 05 57 95 03 89 Mail : michele.charpentier@insee.fr

Plus en détail

OKKO HOTELS. Vue 3D du futur hôtel OKKO Cannes Croisette

OKKO HOTELS. Vue 3D du futur hôtel OKKO Cannes Croisette Communiqué de presse AVRIL 2015 OKKO HOTELS 4* et 3 nouvelles ouvertures prévues en 2016 La nouvelle chaîne 4* française OKKO HOTELS continue de s agrandir et annonce trois nouvelles ouvertures en 2016

Plus en détail

Énergies renouvelables

Énergies renouvelables REFERENCES : 7 QUALEADER 92, Rue René Coty 85000 La Roche sur Yon Tél. : 02 51 47 96 98 Fax : 02 51 47 71 26 Email : jean-philippe.leger@qualeader.com Effectif : 7 salariés Activité : Audit, Conseil, Formation,

Plus en détail

NEWSLETTER 1 er SEMESTRE 2014

NEWSLETTER 1 er SEMESTRE 2014 NEWSLETTER 1 er SEMESTRE 2014 ACTUALITE ECONOMIQUE L activité mondiale devrait poursuivre son affermissement. L impulsion est donnée par les pays avancés, bien que leurs redressements restent inégaux.

Plus en détail

STIF Concertation prolongement ligne 1 75443 PARIS CEDEX 9. Madame, Monsieur,

STIF Concertation prolongement ligne 1 75443 PARIS CEDEX 9. Madame, Monsieur, STIF Concertation prolongement ligne 1 75443 PARIS CEDEX 9 2015-006/GD/GL/CL Créteil, le 8 janvier 2015 Département Projets de territoire et collectivités Affaire suivie par Catherine LAINE et Raphaël

Plus en détail

CLERMONT - FERRAND SAINT - JEAN. L entre - deux villes

CLERMONT - FERRAND SAINT - JEAN. L entre - deux villes CLERMONT - FERRAND SAINT - JEAN L entre - deux villes Clermont-Ferrand/Saint-Jean 20 L entre deux villes Site inscrit dans l ÉcoCité Clermont métropole Population : 143 000 hab. (ville) ; 290 000 hab.

Plus en détail

La nouvelle Bourse régionale, fière de faire grandir les PME, annonce sa 1 ère cotation

La nouvelle Bourse régionale, fière de faire grandir les PME, annonce sa 1 ère cotation La nouvelle Bourse régionale, fière de faire grandir les PME, annonce sa 1 ère cotation DOSSIER DE PRESSE Mercredi 2 juillet 2014 Contact presse : Thibaud Etienne 04 72 40 58 39 etienne@lyon.cci.fr SOMMAIRE

Plus en détail

Refondation de l Ecole De la République. Contribution des CCI de France

Refondation de l Ecole De la République. Contribution des CCI de France Refondation de l Ecole De la République Contribution des CCI de France Octobre 2012 Etablissements publics dirigés par des chefs d entreprises élus par leurs pairs, les CCI de France assurent globalement

Plus en détail

Concepts d espaces Concepts de communication

Concepts d espaces Concepts de communication Concepts d espaces Concepts de communication Tertia design, l agence Conseil et Concept Sept. 2006 p. 1 Identité Date de création 1986 Filiale depuis 2005 Fondateur et DG Gérard Gaillard CA 2007 1,6 M

Plus en détail

Ageas France. Votre partenaire en assurance

Ageas France. Votre partenaire en assurance Ageas France Votre partenaire en assurance Edito Ageas France est une société d assurance française, filiale du Groupe Ageas. Ageas est un groupe d assurance international riche de plus de 180 années d

Plus en détail

ENTREPRISES ACCOMPAGNÉES

ENTREPRISES ACCOMPAGNÉES SOMMAIRE Stratégie et critères D INVESTISSEMENT P.3 À l origine d EVOLEM : UN ENTREPRENEUR P.2 1 2 3 Notre EXPERTISE P.4 4 Evolem EN CHIFFRES P.5 Nos RÉFÉRENCES PASSÉES P.16 9 5 Notre ÉQUIPE P.6 Nouveaux

Plus en détail

Ouverture d une Pépinière dédiée à la finance 5 rue d UZès

Ouverture d une Pépinière dédiée à la finance 5 rue d UZès Ouverture d une Pépinière dédiée à la finance 5 rue d UZès Présentation à l attention des PME candidates Mercredi 30 juin 2010 www.finance-innovation.org 1 La création d une pépinière dédiée aux entreprises

Plus en détail