Madère: Des Solutions Globales pour un Investissement Judicieux

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Madère: Des Solutions Globales pour un Investissement Judicieux"

Transcription

1 Madère: Des Solutions Globales pour un Investissement Judicieux

2 Madère: Des Solutions Globales pour un Investissement Judicieux S.D.M. - Sociedade de Desenvolvimento da Madeira, S.A. Rua da Mouraria, n.º 9-1.º P. O. Box 4164, Funchal Madeira, Portugal t f e.mail:

3 Madère Une région taillée pour l'investissement L île de Madère, partie intégrante du Portugal et membre de l Union Européenne, se situe sur la côte Atlantique, à 900km au sud-ouest de Lisbonne. Funchal, capitale de l archipel compte près de habitants. Madère est une région autonome du Portugal qui bénéficie d un environnement politique et social stable. En tant que démocratie, elle bénéficie de l élection de ses propres partis gouvernementaux que sont le Parlement et le Gouvernement Régional. Une telle stabilité politique a permis d instaurer les conditions nécessaires aux flux d investissements rentables au sein d une économie viable. L'intérêt de Madère en tant que juridiction d'affaires réside en grande partie dans son Centre d'affaires International, pôle d'attractivité majeur pour les investisseurs étrangers. Le Centre International d Affaires de Madère a été reconnu par l Union Européen en tant que programme légitime au développement de l économie. A cela s ajoute l intégration totale du Centre International d Affaires de Madère dans le système légal portugais et européen, faisant de Madère non seulement un lieu privilégié pour réaliser des investissements efficaces, mais aussi un centre d affaires bien régulé qui vient d être qualifié de modèle à suivre par l OCDE. Madère: Des Solutions Globales pour un Investissement Judicieux 3

4 Le Centre d Affaires International de Madère Le Centre d Affaires International de Madère a été créé pour attirer des investissements étrangers dans le but de moderniser et de diversifier l économie de l île. Ce programme d aide de l Etat, entièrement approuvé et supporté par le Portugal et l Union Européenne, a pour but de fournir aux investisseurs un ensemble unique de bénéfices. L ensemble des activités qui peuvent être entreprises dans le cadre du Centre International d Affaires de Madère s étend Des activités industrielles et commerciales au transport maritime. Les différentes synergies qui peuvent survenir au sein de ces différentes activités montrent que le Centre International d Affaires a été structuré afin d offrir aux investisseurs un package global. Un investissement judicieux Des entreprises du monde entier ont choisi Madère pour localiser leurs centres d affaires. Certaines d entre-elles sont de petites structures établies pour la première fois en dehors de leur marché domestique. Les autres sont des multinationales reconnues qui continuent à étendre leurs opérations en Europe. Flux d'investissements vers le Centre d'affaires de Madère Pays d origine (2006) Italie Espagne 27% Suisse 26% Portugal Luxembourg Royaume-Uni France Brésil Etats-Units Allemagne Autres 3% 3% 12% 3% 4% 4% 9% 4% 6% Source: S.D.M. Sociedade de Desenvolvimento da Madeira S.A. 4 Madère: Des Solutions Globales pour un Investissement Judicieux

5 Une localisation gagnante-gagnante Les taxes directes et indirectes sont très faibles. L impôt sur les sociétés applicable sur l île peut être réduit à des taux effectifs allant de 4% à 5% jusqu en 2020, dans le cadre d un plafond pré établi. De tels facteurs deviennent cruciaux pour l application du régime des sociétés étrangères contrôlées (CFC rules) et des accords de double taxation; Membre de l Union Européenne, Madère ouvre l accès à un marché détaxé de 370 millions de personnes, l élimination des coûts de transaction, des taux d intérêts toujours plus bas et un environnement économique plus stable en général; De faibles coûts opérationnels comparativement aux autres pays européens. Coût mensuel pour la location de bureaux Coût approximatif Funchal (Localisation de premier ordre) Source: ACIF CCIM Associação Comercial e Industrial do Funchal Funchal (Lieux de seconde zone) Des services de support de haute qualité: existence d'un réseau efficace de banques, des entreprises de gestion, des universités locales, des écoles internationales et d'une infrastructure de télécommunications moderne; En dehors de Funchal 20 / m 2 10 / m 2 7,5 / m 2 Attitude Pro-Business - Les autorités madériennes et la population locale sont fortement impliquées dans le développement de l'économie de l'île en encourageant et accueillant les investissements étrangers et les importants transferts de savoir-faire; Présence d'un aéroport international comptant aujourd'hui près de 10 vols quotidiens vers Lisbonne ainsi que de nombreux vols hebdomadaires vers Londres et les principales villes européennes telles que Milan, Amsterdam, Paris et Berlin; Une population locale multilingue. L' Anglais, l'allemand et le Français sont des langues couramment parlées sur l'île grâce à l'influence des activités touristiques. En moyenne, un habitant de l'île étudie l'anglais à l'école publique pendant 6 ans; Madère: Des Solutions Globales pour un Investissement Judicieux 5

6 Madère bénéficie d une excellente qualité de vie, d un climat tempéré, d un des environnements les plus sûrs du monde, ainsi qu un coût de vie des plus faibles d Europe. Funchal, capitale de l île, est une ville cosmopolite très agréable à vivre. l arrière pays se distingue par une végétation abondante qui offre des vues spectaculaires. Les résidents de l île ont un vaste choix d activités de loisirs telles que le golf, le surf, la voile, la pêche, l équitation et l escalade. L île offre également un vaste choix d hôtels et de restaurants. Enfin, la qualité de vie sur cette île est confirmée par la cohabitation de nombreuses communautés étrangères; L université de Madère forme des professionnels de haute qualité pour les entreprises de taille internationale. Actuellement, environ 300 diplômés sortent chaque année de l université de Madère; La possibilité de recruter des professionnels hautement qualifiés sortant des universités portugaises ou ayant étudié à l étranger. Il n y a aucune restriction concernant le recrutement de main-d oeuvre qualifiée étrangère; Une Main-d oeuvre jeune disponible. 35% de la population a moins de 24 ans; Un taux de productivité de la main-d oeuvre locale au niveau de celui de la moyenne de l Union Européenne. 6 Madère: Des Solutions Globales pour un Investissement Judicieux

7 Activités Le Centre d Affaires International de Madère facilite l établissement d un grand nombre d activités, aussi diverses soient-elles, couvrant l ensemble des activités industrielles, commerciales, de shipping et des services en général, avec une emphase particulière sur les activités d e-business, les entreprises commerciales et les holdings ainsi que les activités d immatriculation des bateaux et des yachts. Des entreprises à l orientation service Madère est l une des régions de l Union Européenne les plus adéquates pour l installation des entreprises du secteur du service et ce, dans une large gamme d activités telles que l import-export, l e-business, le transport maritime, les investissements immobiliers ou la protection de la propriété intellectuelle, qu elles soient basées ou non au sein de l Union Européenne. De nombreux arguments contribuent à faire de Madère une région attractive. Les principaux suivent: Des taxes sur les sociétés extrêmement faibles, avec des taux allant de 4% à 5% jusqu à la fin 2020; Exemption de retenue à la source sur la distribution des dividendes aux entreprises résidentes dans d'autres états membres de l'union européenne ou de l'espace économique européen; L accès au réseau portugais des accords pour éviter la double imposition; Le respect du régime des sociétés étrangères contrôlées (CFC rules); Et finalement, une approbation totale de l Union Européenne, ce qui confère à l ensemble du régime la transparence et la crédibilité que beaucoup d autres juridictions envient. Les sociétés de Holding Le régime applicable aux S.G.P.S Sociétés de Gestion à la Participation Sociale (sociétés portugaises ayant uniquement des activités de holdings) à Madère est, sans doute, a ce jour, l un des fondements des plus intéressants pour structurer les investissements en Union Européenne, sachant que: La directive E.U. Mère/Filiale, exempt de taxation les revenus reçus des entreprises affiliées en Union Européenne: Le revenu reçu des filiales non-européennes, ainsi que les revenus mondiaux provenant des intérêts et services, est taxé à des taux réduits de 3% à 5%; Exemption à la participation totale dans les gains de capitaux mondiaux reçus; Pas de retenue à la source sur la distribution des dividendes aux entreprises présentes dans d'autres états de l'union Européenne ou dans l'espace économique européen; Accès au réseau portugais d accords de double imposition. Madère: Des Solutions Globales pour un Investissement Judicieux 7

8 Activités d e e-business Madère est un choix logique pour les entreprises évoluant dans les domaines des télécommunications et de l'e-business grâce d'une part à son régime fiscal avantageux, et d'autre part à la qualité de ses infrastructures de télécommunications, son centre d'hébergement majeur de câbles en fibre optique et sa situation géographique stratégiquement avantageuse. Madère est ainsi une localisation privilégiée pour les activités pré-citées, sachant par ailleurs que: A l adhésion totale à l U.E s ajoute un des systèmes de taxation des plus bas de l Europe; Les services connexes sont d excellente qualité existence d un réseau performant d entreprise du domaine informatique, du conseil juridique, de gestion et de finance; Les coûts de télécommunication sont dans la moyenne européenne; Existence du «Datacenter de Madère», un bâtiment moderne spécialement conçu et dédié à l accueil des équipements de Datacenters relatifs aux télécommunications et la transmission de données de type, chers, entre autres, aux fournisseurs de service Internet; Existence d une station de câblage sous-marine, au sein du Datacenter de Madère, gérant un réseau international de câbles sous-marins optiques, permettant l interconnectivité avec les réseaux SDH nationaux et internationaux et fournissant des avantages significatifs en terme de qualité, de coûts, de bande passante et d étendue du réseau; SMW-3 (Europa do Norte) Columbus-3 (América do Norte) MADEIRA Lisboa SMW-3 (Médio/Extremo Oriente) SAT-3/SAFE (África) Columbus-3 Americas-2 PoP Londres TAT-14 MADEIRA Atlantis-2 SAT-3/WASC PoP Amesterdão PoP Paris MID Lisboa SMW-3 SMW-3 SAFE SMW-3 Atlantis-2 (América do Sul) Infrastructure de câblages sous marin de Madère Portail Internet fournit par Marconi Internet Direct (MID). Ce MID offre un accès Internet international sans équivalent et utilisant la diversité d accès aux standards internationaux. La plateforme ip a une connectivité internationale distribuée par: 3 PoPs (Londres, Amsterdam et Paris), des connexions partagées avec les centaines de réseaux IP et ISP des multinationales qui transitent en Europe et aux Etats-Unis. 8 Madère: Des Solutions Globales pour un Investissement Judicieux

9 Opérations de Production et d Assemblage Madère a mis à la disposition des entreprises commerciales une Zone Franche Industrielle (ZFI) stratégiquement située à 8km de l aéroport international de l île. Au sein de la zone franche industrielle, d une superficie totale de 130 hectares, la mise en place d opérations de production, d assemblage et de stockage est rendue possible, soit sur des parcelles ayant été soigneusement préparées et munies des infrastructures nécessaires à la construction de sites industriels, soit dans des locaux dédiés aux entreprises et qui ne nécessitent pas de grands espaces pour le développement de leur activité. Toutes les entreprises bénéficient d un accès total au régime de taxation préférentiel du Centre d Affaires de Madère et, de plus, peuvent profiter d une réduction de 50% sur le taux d imposition sur les sociétés sous certaines conditions spécifiques citées ci-après: Contribuer à la modernisation de l économie régionale, à savoir à travers l innovation technologique des produits et processus industriels; Contribuer à la diversification de l économie régionale, à savoir à travers le développement de nouvelles activités à haute valeur ajoutée; Contribuer au recrutement de ressources humaines au haut mérite et fortes compétences dans les domaines techniques et scientifiques; Contribuer à la protection de l environnement; Créer, au moins, 15 emplois qui devront être maintenus pour une période de 5 ans minimum. Le port de commerce de Madère est situé le long du parc industriel, impliquant que tous les chargements et déchargements d un cargo s effectuent à quelques centaines de mètres de la Zone Franche Industrielle (ZFI). De plus, le parc industriel a en connexion immédiate avec la principale autoroute de l île, ce qui permet une distribution rapide et efficace des produits à travers Madère. Plus de 50 entreprises de diverses origines opèrent actuellement ou sont en train de s installer dans la Zone Franche Industrielle. Le champ des activités s étend du retraitement des poissons et des produits alimentaires aux cosmétiques, produits électroniques ou encore le nettoyage. Immatriculation des voiliers et des yachts Le Registre International de Navires de Madère MAR a été créé dans le cadre du Centre d Affaires International de Madère et est devenu une alternative crédible et compétitive par rapport aux autres registres d immatriculation internationaux, garantissant des niveaux de qualité et l assurance de la sécurité d une immatriculation en Union Européenne. Toutes les entités dont l activité repose sur le transport maritime de personnes et de biens les entreprises, branches et agences peuvent immatriculer leurs navires au MAR, naviguant sous pavillon portugais. Les entreprises de transport naval autorisées à opérer au sein du Centre d Affaires International de Madère bénéficieront en totalité du régime de taxation en place. Madère: Des Solutions Globales pour un Investissement Judicieux 9

10 Des avantages spécifiques à l immatriculation des navires commerciaux Registre communautaire, avec plein accès au cabotage continental et insulaire dans l Union Européenne; Flexibilité au niveau des requis de citoyenneté de l équipage. Le capitaine et 50% de l équipage de sécurité de chaque navire enregistré au MAR doivent être citoyens de l un des pays du continent européen ou de d autres pays de langue officielle portugaise. Toutefois, au cas par cas, ce requis pourra être éliminé toujours et quand cela se justifiera dans des circonstances particulières; Un régime de sécurité sociale compétitif. Les membres de l équipage de navires enregistrés au MAR ainsi que leurs employeurs respectifs ne sont pas tenus d effectuer des déductions pour la sécurité sociale endéans le système portugais. Cependant, un système volontaire d assurance ou de sécurité sociale devra exister; Flexibilité au niveau du régime des hypothèques, qui permet que les deux parties puissent choisir ensemble le système légal d un pays particulier qui régira les termes de l hypothèque; Enregistrement du navire au nom d une société constituée dans le cadre du Centre International d Affaires de Madère ou d une société avec le siège social à l étranger. Dans ce cas-là, l indication d une représentation légale à Madère qui soit dotée de tous les pouvoirs nécessaires sera obligatoire; Existence d un réseau de correspondants dans plusieurs pays européens, destiné à soutenir d une façon personnalisée et «in loco» les armateurs qui veulent enregistrer ses navires au MAR. Des avantages spécifiques à l immatriculation des yachts: L immatriculation en U.E ouvre l accès total et sans restrictions à la navigation dans les eaux de l U.E; Niveau d imposition fiscal très réduit; Possibilité de remboursement de la TVA, lorsque que le yacht a un usage commercial; Aucune obligation de constituer une société locale; Aucun requis de citoyenneté de l équipage des yachts à usage commercial enregistrés au MAR; Flexibilité au niveau du régime de sécurité sociale de l équipage des yachts commerciaux. MAR peut déléguer quelques-unes de ses prérogatives à des sociétés de classification ou d autres entités reconnues, et s engage à reconnaître les certificats émises par celles-ci. le Portugal reconnaît actuellement huit sociétés de classification certifiées aptes à opérer dans le cadre du MAR. Elles sont: Lloyd s Register of Shipping (LRS); Bureau Veritas (BV); Det Norske Veritas (DNV); Registro Italiano Navale (RINA); American Bureau of Shipping (ABS); Germanischer Lloyd (GL); Rinave Portuguesa (RINAVE). 10 Madère: Des Solutions Globales pour un Investissement Judicieux

11 Le MAR dispose d une Commission Technique dont l une des missions est d établir la composition de l équipage. Ainsi le propriétaire du bateau peut proposer la composition de l équipage sur son bateau et sur la base des caractéristiques du bateau qui doit être immatriculé en parfait accord avec les conventions internationales sur la sécurité et la préservation de la qualité de vie à bord et en mer. La Commission Technique établira, quant à elle, les exigences minimum concernant la composition de l équipage. L immatriculation temporaire et les affrètements des coques nues sont autorisés par la loi et peuvent être entrepris dans les consulats portugais ou dans tout autre département qui aurait été ou pourrait être mandaté à de tels effets. Le MAR, en tant que registre d immatriculation portugais, fait partie des registres d immatriculation de haute qualité qui garantissent la mise en place de mesures adéquates pour assurer la surveillance efficace de tous les navires immatriculés. Toutes les conventions internationales ratifiées par le Portugal sont intégralement applicables et dûment respectées par le service d immatriculation de Madère, qui n a jamais été considéré comme un «pavillon de convenance». Le Rôle de S.D.M. Emanation du gouvernement régional de Madère, La société S.D.M. Sociedade de Desenvolvimento da Madeira, S.A- a pour mission de promouvoir et de gérer le centre d affaires international. Ses employés hautement qualifiés s'engagent à fournir les "normes d'excellence" en vigueur dans d'autres centres d'affaires de l'union Européenne. SDM a par ailleurs mis en place tout un réseau de correspondances a travers le monde dont le rôle est d apporter aux investisseurs tout le soutien institutionnel et opérationnel dont ils ont besoin. En résumé, SDM s affiche en professionnel «one-stop-shop» qui a pour objectif de satisfaire les besoins des entreprises internationales. Madère: Des Solutions Globales pour un Investissement Judicieux 11

12

«L INVESTISSEMENT EN ALGÉRIE»

«L INVESTISSEMENT EN ALGÉRIE» Ministère de l Industrie de la PME et de la de la Promotion des Investissements Communication «L INVESTISSEMENT EN ALGÉRIE» Présentée par: Mr A.C. BOUDIA Madrid, Octobre 2012 Une importante position Géo-Stratégique

Plus en détail

Sommet pleines voiles / Groupe de travail sur l autosuffisance : domaines d intérêt communs

Sommet pleines voiles / Groupe de travail sur l autosuffisance : domaines d intérêt communs Sommet pleines voiles / Groupe de travail sur l autosuffisance : domaines d intérêt communs Lors du Sommet pleines voiles en janvier 2007, la Commission des valeurs mobilières du Nouveau-Brunswick a publié

Plus en détail

PROJET DE LOI. NOR : MAEJ1123829L/Bleue-1 ------ ÉTUDE D IMPACT

PROJET DE LOI. NOR : MAEJ1123829L/Bleue-1 ------ ÉTUDE D IMPACT RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère des affaires étrangères et européennes PROJET DE LOI autorisant l approbation de l avenant à la convention entre le Gouvernement de la République française et le Gouvernement

Plus en détail

BIENVENUE AU PARADIS DES ENTREPRENEURS

BIENVENUE AU PARADIS DES ENTREPRENEURS BIENVENUE AU PARADIS DES ENTREPRENEURS Les Emirats bénéficient d'une des économies les plus dynamiques au monde. Réputé pour sa beauté naturelle et son "art de vivre", Dubaï a également acquis la réputation

Plus en détail

Restrictions et Libéralisation des I.D.E Au Maroc. Mr. Marwane MANSOURI

Restrictions et Libéralisation des I.D.E Au Maroc. Mr. Marwane MANSOURI Restrictions et Libéralisation des I.D.E Au Maroc Mr. Marwane MANSOURI Chef de la Division des Etudes et de l Information Direction des Investissements Amman, Jordanie 4 septembre 2007 Direction des Investissements,

Plus en détail

LISBOA PORTO FUNCHAL SÃO PAULO LUANDA MAPUTO PRAIA MACAU DILI SÃO TOMÉ PEQUIM SHANGAI. Le régime fiscal portugais des «résidents non habituels»

LISBOA PORTO FUNCHAL SÃO PAULO LUANDA MAPUTO PRAIA MACAU DILI SÃO TOMÉ PEQUIM SHANGAI. Le régime fiscal portugais des «résidents non habituels» LISBOA PORTO FUNCHAL SÃO PAULO LUANDA MAPUTO PRAIA MACAU DILI SÃO TOMÉ PEQUIM SHANGAI Le régime fiscal portugais des «résidents non habituels» Lisbonne, 8 mai 2015 Sommaire: Personnes Physiques 1 Pourquoi

Plus en détail

Hong Kong: Sociétés offshore à Hong Kong :

Hong Kong: Sociétés offshore à Hong Kong : Hong Kong: Le territoire de Hong Kong est situé sur les côtes Sud Est de la Chine et regroupe un grand nombre d îles. Ce territoire compte, à ce jour, près de sept millions d habitants. Hong Kong est revenu

Plus en détail

Casablanca finance city

Casablanca finance city Casablanca finance city Introduction : Aujourd hui les pays en vois de développement ont libéralisé leurs économies et ils ont mis en place un ensemble de mesures attractives pour attirer les investisseurs

Plus en détail

9. FRANCE - Impôt sur le revenu Déduction des frais de double résidence. 10. FRANCE - TVA Location partielle de locaux nus à usage professionnel

9. FRANCE - Impôt sur le revenu Déduction des frais de double résidence. 10. FRANCE - TVA Location partielle de locaux nus à usage professionnel Lettre mensuelle Décembre 2004 La loi de finances pour 2005 et la loi de finances rectificative pour 2004 feront l objet d une lettre spéciale courant janvier 2005. SOCIETES 1. FRANCE - Retenue à la source

Plus en détail

Budget du Québec de juin 2014 Faits saillants

Budget du Québec de juin 2014 Faits saillants des Services fiscaux Numéro 2014-26F Budget du Québec de juin 2014 Faits saillants Le 4 juin 2014 En bref Le ministre des Finances, M. Carlos Leitao, a présenté aujourd'hui, le 4 juin 2014, le budget 2014-2015

Plus en détail

2. FRANCE - Plus-values Cession de fonds de commerce et clientèles libérales

2. FRANCE - Plus-values Cession de fonds de commerce et clientèles libérales Lettre mensuelle Mai 2005 SOCIETES 1. UE FRANCE - Intégration fiscale Déduction des pertes subies par des filiales situées dans d autres Etats Membre de l UE 2. FRANCE - Plus-values Cession de fonds de

Plus en détail

Principes anti-blanchiment de Wolfsberg pour les banques correspondantes

Principes anti-blanchiment de Wolfsberg pour les banques correspondantes Principes anti-blanchiment de Wolfsberg pour les banques correspondantes 1 Préambule Le groupe de Wolfsberg d établissements financiers internationaux 1 s est accordé sur ces Principes qui constituent

Plus en détail

VERS UNE NOUVELLE VISION NATIONALE

VERS UNE NOUVELLE VISION NATIONALE VERS UNE NOUVELLE VISION NATIONALE Les occasions et les restrictions du Canada face au transport mondial des marchandises Rapport du Comité sénatorial permanent des transports et des communications Juin

Plus en détail

IMPOSITION DES INTÉRÊTS, DES DIVIDENDES ET DES GAINS EN CAPITAL A CHYPRE LOIS ET DÉCRETS

IMPOSITION DES INTÉRÊTS, DES DIVIDENDES ET DES GAINS EN CAPITAL A CHYPRE LOIS ET DÉCRETS IMPOSITION DES INTÉRÊTS, DES DIVIDENDES ET DES GAINS EN CAPITAL A CHYPRE LOIS ET DÉCRETS Loi relative à l impôt sur le revenu (amendement) de 2005 Loi relative à la contribution spéciale à la défense (amendement)

Plus en détail

Vous manquez de place? Vous cherchez un prestataire logistique? Un lieu de conditionnement?

Vous manquez de place? Vous cherchez un prestataire logistique? Un lieu de conditionnement? Vous manquez de place? Vous cherchez un prestataire logistique? Un lieu de conditionnement? Nous vous offrons un entrepôt de stockage modulable selon vos attentes défiant toute concurrence avec la main

Plus en détail

Votre fiduciaire de confiance au Luxembourg EXPERTISE COMPTABLE ET FISCALE CONSEIL ECONOMIQUE GESTION DES SALAIRES

Votre fiduciaire de confiance au Luxembourg EXPERTISE COMPTABLE ET FISCALE CONSEIL ECONOMIQUE GESTION DES SALAIRES Votre fiduciaire de confiance au Luxembourg EXPERTISE COMPTABLE ET FISCALE CONSEIL ECONOMIQUE GESTION DES SALAIRES ORDRE DES EXPERTS-COMPTABLES Membre inscrit I. Définitions Loi du 11 mai 2007 relative

Plus en détail

Grâce à l investissement

Grâce à l investissement Appuyer la prospérité économique Grâce à l investissement Mémoire de l ACCC au Comité permanent des finances de la Chambre des communes Mémoire préparé par : Association des collèges communautaires du

Plus en détail

http://www.societeoffshore.fr - http://www.societeoffshore.fr - http://www.societeoffshore.fr Situation générale

http://www.societeoffshore.fr - http://www.societeoffshore.fr - http://www.societeoffshore.fr Situation générale Chypre Géographie Situation générale Chypre est appelée officiellement la République de Chypre et est un pays insulaire eurasien situé au milieu de la mer Méditerranée orientale. Chypre se trouve au sud

Plus en détail

Table des matières - 2 -

Table des matières - 2 - Résultat de la consultation publique se terminant au 26 juin 2006 sur l analyse de marché et les projets de mesure concernant la fourniture en gros d accès dégroupé (y compris l accès partagé) aux boucles

Plus en détail

d action, auxquels s ajoutent des priorités territoriales identifiées par les parties prenantes :

d action, auxquels s ajoutent des priorités territoriales identifiées par les parties prenantes : Axes et priorités Les quatre enjeux deviennent les axes de développement à la base du plan d action, auxquels s ajoutent des priorités territoriales identifiées par les parties prenantes : Axe 1 - Agir

Plus en détail

Promotion des investissements au Maroc

Promotion des investissements au Maroc Royaume du Maroc Direction des Etudes et des Prévisions financières Promotion des investissements au Maroc Mai 1996 Document de travail n 08 Promotion des investissements au Maroc Mai 1996 L objet de la

Plus en détail

Harmonisation fiscale dans les pays de la Zone Franc

Harmonisation fiscale dans les pays de la Zone Franc Commission juridique et fiscale Harmonisation fiscale dans les pays de la Zone Franc Réunion du 3 février 2010 au Cabinet CMS Bureau Francis Lefebvre CEMAC = 40,11 millions habitants UEMOA = 92,087 millions

Plus en détail

DISPOSITIONS FISCALES DE LA LOI DE FINANCES 2015

DISPOSITIONS FISCALES DE LA LOI DE FINANCES 2015 DISPOSITIONS FISCALES DE LA LOI DE FINANCES 2015 Abdellatif ZAGHNOUN Directeur Général des Impôts OEC, 22 janvier 2015 Contexte d élaboration de la LF 2015 Recommandations des Assises Nationales sur la

Plus en détail

Italie IMPOSITION DES RESIDENTS ITALIENS

Italie IMPOSITION DES RESIDENTS ITALIENS Italie IMPOSITION DES RESIDENTS ITALIENS Déductions et crédits d impôt Réductions d impôts Imposition des plus-values Imposition des revenus financiers Régimes spéciaux concernant les expatriés L impôt

Plus en détail

UNE FISCALITE MAROCAINE ATTRACTIVE

UNE FISCALITE MAROCAINE ATTRACTIVE UNE FISCALITE MAROCAINE ATTRACTIVE Le Maroc a mis en place un plan d action ambitieux dans le but de se convertir en une destination touristique attractive. Dans ce cadre, il s est doté d une législation

Plus en détail

FORMULE 11 DÉCLARATION FINANCIÈRE

FORMULE 11 DÉCLARATION FINANCIÈRE FORMULE 11 DÉCLARATION FINANCIÈRE (Loi sur l établissement et l exécution réciproque des ordonnances de soutien, L.N.-B. 2002, c.i-12.05, art.5(2)e), 9(1)b)(ii), 23(2)f) et 27(1)b)(ii)) Je suis le demandeur

Plus en détail

La place bancaire de Zurich. Faits et chiffres Edition 2015/2016

La place bancaire de Zurich. Faits et chiffres Edition 2015/2016 La place bancaire de Zurich Faits et chiffres Edition 2015/2016 Avant-propos Pour la région zurichoise, la place bancaire de Zurich revêt une importance décisive. Elle apporte une contribution significative

Plus en détail

Luxembourg, le 26 avril 2011. Projet de loi portant

Luxembourg, le 26 avril 2011. Projet de loi portant Luxembourg, le 26 avril 2011. Objet: Projet de loi portant 1. approbation du Protocole et de l échange de lettres y relatif, signés à Luxembourg, le 25 janvier 2010, modifiant la Convention entre le Grand-Duché

Plus en détail

PERP Gaipare Zen. Prévoir le meilleur pour votre retraite

PERP Gaipare Zen. Prévoir le meilleur pour votre retraite PERP Gaipare Zen Prévoir le meilleur pour votre retraite On a tous une bonne raison d épargner pour sa retraite Composante de votre avenir, la retraite s envisage comme une nouvelle vie, synonyme de liberté.

Plus en détail

Loi de finances rectificative pour 2010 et Loi de finances pour 2011. Loi de finances pour 2011

Loi de finances rectificative pour 2010 et Loi de finances pour 2011. Loi de finances pour 2011 Loi de finances rectificative pour 2010 et Loi de finances pour 2011 Loi de finances pour 2011 La loi de finances pour 2011 ne bouleverse pas notre fiscalité. Les principales dispositions sont relatives

Plus en détail

Fiche d information 3 OÙ IRA L ARGENT?

Fiche d information 3 OÙ IRA L ARGENT? Fiche d information 3 OÙ IRA L ARGENT? Le plan d investissement pour l Europe sera constitué d un ensemble de mesures visant à libérer au moins 315 milliards d euros d investissements publics et privés

Plus en détail

Faites-la comme il faut du premier coup! Évitez les erreurs les plus courantes en préparant votre déclaration de revenus par Jamie Golombek

Faites-la comme il faut du premier coup! Évitez les erreurs les plus courantes en préparant votre déclaration de revenus par Jamie Golombek 19 mars 2014 Faites-la comme il faut du premier coup! Évitez les erreurs les plus courantes en préparant votre déclaration de revenus par Jamie Golombek Produire votre déclaration de revenus peut vous

Plus en détail

Fonds Private Label. L essence de notre metier

Fonds Private Label. L essence de notre metier Fonds Private Label L essence de notre metier CONTENU 5 VOTRE PARTENAIRE POUR VOS SOLUTIONS PRIVATE LABELLING DEPUIS 20 ANS 7 CREEZ VOTRE PROPRE FONDS 9 LE SUCCES GRGRACE AU MELANGE ADEQUAT 11 CONSEIL

Plus en détail

Présentation du Secteur Privé à Djibouti. Rapport de la Chambre de Commerce et d Industrie de Djibouti

Présentation du Secteur Privé à Djibouti. Rapport de la Chambre de Commerce et d Industrie de Djibouti Présentation du Secteur Privé à Djibouti Rapport de la Chambre de Commerce et d Industrie de Djibouti Mars 2013 Site internet : - 1 - Table des Matières 1 Généralités 1.1. Description du secteur privé

Plus en détail

IMPÔT SUR LES SOCIÉTÉS ET IMPÔT SUR LE REVENU DES PERSONNES PHYSIQUES

IMPÔT SUR LES SOCIÉTÉS ET IMPÔT SUR LE REVENU DES PERSONNES PHYSIQUES 13. Système fiscal Le système fiscal tchèque, décrit ci-après en conformité avec la législation tchèque en vigueur, peut être modifié par un traité destiné à éviter la double imposition. Le système fiscal

Plus en détail

Global Business Company 2 (CBC2) à l Ile Maurice :

Global Business Company 2 (CBC2) à l Ile Maurice : Global Business Company 2 (CBC2) à l Ile Maurice : Une société détenant une licence globale d'affaires de la Catégorie 2 est souvent utilisée pour les opérations commerciales et les investissements. L'île

Plus en détail

ACCOMPAGNER L INNOVATION www.parlonsentreprise.com

ACCOMPAGNER L INNOVATION www.parlonsentreprise.com ACCOMPAGNER L INNOVATION www.parlonsentreprise.com Sommaire INTRODUCTION ET DEFINITIONS Soutenir la recherche et developpement : une volonte politique La mission de l Expert-Comptable Table ronde 2 Une

Plus en détail

Ordonnance sur le cautionnement de prêts pour financer des navires suisses de haute mer

Ordonnance sur le cautionnement de prêts pour financer des navires suisses de haute mer Ordonnance sur le cautionnement de prêts pour financer des navires suisses de haute mer 531.44 du 14 juin 2002 (Etat le 1 er juillet 2015) Le Conseil fédéral suisse, vu les art. 22, al. 1, et 52 de la

Plus en détail

10 e budget Flaherty COMPTE RENDU D ÉLÉMENTS DIGNES DE MENTION POUR L INDUSTRIE TOURISTIQUE. Dépôt du budget fédéral 2014-2015

10 e budget Flaherty COMPTE RENDU D ÉLÉMENTS DIGNES DE MENTION POUR L INDUSTRIE TOURISTIQUE. Dépôt du budget fédéral 2014-2015 Volume 1. Numéro 10 12 février 2014 10 e budget Flaherty Dépôt du budget fédéral 2014-2015 COMPTE RENDU D ÉLÉMENTS DIGNES DE MENTION POUR L INDUSTRIE TOURISTIQUE Mardi, le ministre des Finances Jim Flaherty

Plus en détail

Hypothèques Financement immobilier. Un seul partenaire pour votre hypothèque, votre prévoyance et votre assurance bâtiment

Hypothèques Financement immobilier. Un seul partenaire pour votre hypothèque, votre prévoyance et votre assurance bâtiment Hypothèques Financement immobilier Un seul partenaire pour votre hypothèque, votre prévoyance et votre assurance bâtiment Un soutien financier sur mesure et attrayant Êtes-Vous déjà propriétaire ou rêvez-vous

Plus en détail

28.8.2014 Journal officiel de l Union européenne L 257/73

28.8.2014 Journal officiel de l Union européenne L 257/73 28.8.2014 Journal officiel de l Union européenne L 257/73 RÈGLEMENT (UE) N o 910/2014 DU PARLEMENT EUROPÉEN ET DU CONSEIL du 23 juillet 2014 sur l identification électronique et les services de confiance

Plus en détail

Info Finance. et Prévoyance. En 2013 aussi, les clients profitent d une rémunération globale attractive!

Info Finance. et Prévoyance. En 2013 aussi, les clients profitent d une rémunération globale attractive! Allianz Suisse Case postale 8010 Zurich www.allianz-suisse.ch Info Finance 01 YDPPR267F et Prévoyance Édition 01, mars 2013 EXCÉDENTS LPP En 2013 aussi, les clients profitent d une rémunération globale

Plus en détail

3 e pilier, prévoyance privée. Assurance vie

3 e pilier, prévoyance privée. Assurance vie 3 e pilier, prévoyance privée Assurance vie La prévoyance privée est facultative. Elle complète les prestations des 1 er et 2 e piliers et comble les lacunes en matière de prévoyance individuelle. Table

Plus en détail

Malte. Experts en création de sociétés et optimisation fiscale internationale depuis 1991 AMEDIA PARTNERS MALTE 1

Malte. Experts en création de sociétés et optimisation fiscale internationale depuis 1991 AMEDIA PARTNERS MALTE 1 Experts en création de sociétés et optimisation fiscale internationale depuis 1991 Malte www.amedia- offshore.com www.fiduciaire- suisse.com Amedia Partners, tous droits de reproductions réservés. Dernières

Plus en détail

August 2014. ASSOCIATION CANADIENNE DE LA CONSTRUCTION MÉMOIRE PRÉBUDGÉTAIRE 2015 Comité permanent des finances

August 2014. ASSOCIATION CANADIENNE DE LA CONSTRUCTION MÉMOIRE PRÉBUDGÉTAIRE 2015 Comité permanent des finances August 2014 ASSOCIATION CANADIENNE DE LA CONSTRUCTION MÉMOIRE PRÉBUDGÉTAIRE 2015 Comité permanent des finances Résumé L Association canadienne de la construction (ACC) représente 20 000 entreprises membres

Plus en détail

Petits déjeuners des PME & Start-up. Vendredi 31 janvier 2014

Petits déjeuners des PME & Start-up. Vendredi 31 janvier 2014 Petits déjeuners des PME & Start-up Vendredi 31 janvier 2014 Réforme de la Fiscalité des Entreprises III Markus F. Huber, Partner Karen Simonin, Partner Agenda Situation actuelle Rapport de l organe de

Plus en détail

Une résidence exploitée par Euro Disney Associés S.C.A. Un référencement

Une résidence exploitée par Euro Disney Associés S.C.A. Un référencement Une résidence exploitée par Euro Disney Associés S.C.A. Un référencement Marne-la-Vallée, puissant pôle d'attraction 40 ans d aménagement novateur : territoire d expérimentation et véritable précurseur

Plus en détail

Nom. les. autres États. n de l aviation. Organisation. ATConf/6-WP/49 14/2/12. Point 2 : 2.2. Examen de. des accords bilatéraux. consultées.

Nom. les. autres États. n de l aviation. Organisation. ATConf/6-WP/49 14/2/12. Point 2 : 2.2. Examen de. des accords bilatéraux. consultées. Nom Organisation n de l aviation civile internationale NOTE DE TRAVAIL ATConf/6-WP/49 14/2/12 SIXIÈME CONFÉRENCE MONDIALE DE TRANSPORT AÉRIEN Montréal, 18 22 mars 2013 Point 2 : 2.2 Examen de questions

Plus en détail

CHAPITRE 4. APPLICATION DE LA NOTION D ETABLISSEMENT STABLE

CHAPITRE 4. APPLICATION DE LA NOTION D ETABLISSEMENT STABLE COMMERCE ELECTRONIQUE ET IMPOTS @ OCDE CLARIFICATION POUR L APPLICATION DE LA DÉFINITION D ÉTABLISSEMENT STABLE DANS LE CADRE DU COMMERCE ÉLECTRONIQUE : MODIFICATIONS DES COMMENTAIRES SUR L ARTICLE 5 22

Plus en détail

Le secteur des Technologies de l Information et de la Communication: Des Réalisations Importantes et des Perspectives Prometteuses

Le secteur des Technologies de l Information et de la Communication: Des Réalisations Importantes et des Perspectives Prometteuses REPUBLIQUE TUNISIENNE Ministère des Technologies de la Communication Le secteur des Technologies de l Information et de la Communication: Des Réalisations Importantes et des Perspectives Prometteuses Grâce

Plus en détail

Bien vivre, dans les limites de notre planète

Bien vivre, dans les limites de notre planète isstock Bien vivre, dans les limites de notre planète 7e PAE le programme d action général de l Union pour l environnement à l horizon 2020 Depuis le milieu des années 70, la politique environnementale

Plus en détail

MESURES INCITATIVES À L INVESTISSEMENT 1

MESURES INCITATIVES À L INVESTISSEMENT 1 1/9 1. Fonds de promotion de l investissement «FPI» 2 Investissement égal ou supérieur à 200 Millions Dh Création d au moins 250 emplois stables Installation dans une des provinces ou préfectures «prioritaires»

Plus en détail

Thermostate, Type KP. Fiche technique MAKING MODERN LIVING POSSIBLE

Thermostate, Type KP. Fiche technique MAKING MODERN LIVING POSSIBLE MAKING MODERN LIVING POSSIBLE Fiche technique Thermostate, Type KP Les thermostats de type KP sont des commutateurs électriques unipolaires dont le fonctionnement est lié à la température (SPDT). Un thermostat

Plus en détail

Gérer votre patrimoine.

Gérer votre patrimoine. Gérer votre patrimoine. Planifier votre avenir. Nous vivons dans un monde en constante évolution. 2 Introduction Introduction 3 Gérer votre patrimoine dans un monde en constante évolution. Nous vivons

Plus en détail

Étapes Nécessaires Pour Créer Un Bureau Ou Une Présence Aux États Unis:

Étapes Nécessaires Pour Créer Un Bureau Ou Une Présence Aux États Unis: SPOTT, LUCEY & WALL, INC. CERTIFIED PUBLIC ACCOUNTANTS CRISTA M. LUCEY (415) 217-6902 IRINA A. BENDA (415) 217-6943 CHARLOTTE R. WALL (415) 217-6903 MICHELLE PIGNATARO (415) 217-6905 601 MONTGOMERY STREET

Plus en détail

PROJET DE LOI 27 DU NOUVEAU BRUNSWICK LOI SUR L ASSURANCE MÉDICAMENTS SUR ORDONNANCE ET MÉDICAMENTS ONÉREUX

PROJET DE LOI 27 DU NOUVEAU BRUNSWICK LOI SUR L ASSURANCE MÉDICAMENTS SUR ORDONNANCE ET MÉDICAMENTS ONÉREUX Le 16 décembre 2013 PROJET DE LOI 27 DU NOUVEAU BRUNSWICK LOI SUR L ASSURANCE MÉDICAMENTS SUR ORDONNANCE ET MÉDICAMENTS ONÉREUX Le 10 décembre 2013, le projet de loi 27, la Loi sur l assurance médicaments

Plus en détail

Virtual Data Center d Interoute. Prenez la main sur votre Cloud.

Virtual Data Center d Interoute. Prenez la main sur votre Cloud. Virtual Data Center d Interoute. Prenez la main sur votre Cloud. Faites évoluer vos ressources informatiques à la demande Choisissez la localisation d hébergement de vos données en Europe Le réseau européen

Plus en détail

Annexe - document CA 118/9. Termes de référence. Audit fonctionnel et organisationnel de l OTIF

Annexe - document CA 118/9. Termes de référence. Audit fonctionnel et organisationnel de l OTIF Annexe - document CA 118/9 Termes de référence Audit fonctionnel et organisationnel de l OTIF Index 1 Description de l organisation... 3 2 Contexte de la mission... 4 3 Objet de la mission... 4 3.1 Objectif

Plus en détail

LES SOCIETES DE GESTION DE PATRIMOINE FAMILIAL

LES SOCIETES DE GESTION DE PATRIMOINE FAMILIAL LES SOCIETES DE GESTION DE PATRIMOINE FAMILIAL (SPF) www.bdo.lu 2 Les Sociétés de Gestion de Patrimoine Familial (SPF) TABLE DES MATIERES AVANT-PROPOS 3 1. INTRODUCTION 4 2. ACTIVITES D UNE SPF 2.1 Activités

Plus en détail

TROUSSE DESTINÉE AUX COURTIERS (Québec seulement)

TROUSSE DESTINÉE AUX COURTIERS (Québec seulement) Ce document est offert par la Banque Nationale, ses filiales et les entités de son groupe à titre informatif seulement. TROUSSE DESTINÉE AUX COURTIERS (Québec seulement) MARS 2015 TOUT-EN-UN... 3 REMISE

Plus en détail

Investir au Maroc: Contrôle des changes et environnement fiscal

Investir au Maroc: Contrôle des changes et environnement fiscal Abdelwaret KABBAJ Expert-comptable diplômé en France Fondateur du cabinet Kabbaj Erradi advisory firm: Conseil en fiscalité des entreprises et des individus Formations fiscales Marocaines et internationales

Plus en détail

Europimmo LFP. SCPI d entreprise, immobilier européen AVERTISSEMENT

Europimmo LFP. SCPI d entreprise, immobilier européen AVERTISSEMENT LFP Europimmo SCPI d entreprise, immobilier européen AVERTISSEMENT Les parts de SCPI sont des supports de placement à long terme et doivent être acquises dans une optique de diversification de votre patrimoine.

Plus en détail

Sommaire. Loi du 13 juillet 1989 portant création d un établissement public dénommé «Parc Hosingen» (telle qu elle a été modifiée)...

Sommaire. Loi du 13 juillet 1989 portant création d un établissement public dénommé «Parc Hosingen» (telle qu elle a été modifiée)... PARC HOSINGEN 1 PARC HOSINGEN Sommaire Loi du 13 juillet 1989 portant création d un établissement public dénommé «Parc Hosingen» (telle qu elle a été modifiée)...................................................................................

Plus en détail

Exercer une activité au Royaume-Uni

Exercer une activité au Royaume-Uni Exercer une activité au Royaume-Uni Exercer une activité au Royaume-Uni : quels avantages? Le réseau de transport intégré britannique assure des livraisons rapides et bon marché dans toute l Europe. Le

Plus en détail

commerce électronique

commerce électronique Les négociations n sur le commerce électronique Stratégies Africaines de Négociations Bilatérales et Multilatérales sur le Commerce des Services SEMINAIRE ILEAP/JEICEP Accra, Ghana Du 9 au 12 mars 2005

Plus en détail

Le cadre juridique de la fibre optique au Sénégal? Baye Samba DIOP Chef service affaires juridiques ARTP Sénégal baye.diop@artp.sn

Le cadre juridique de la fibre optique au Sénégal? Baye Samba DIOP Chef service affaires juridiques ARTP Sénégal baye.diop@artp.sn Le cadre juridique de la fibre optique au Sénégal? Baye Samba DIOP Chef service affaires juridiques ARTP Sénégal baye.diop@artp.sn PLAN EN TROIS QUESTIONS OU? QUOI? COMMENT? Ou? Le Sénégal se situe à l

Plus en détail

GOLDEN RETRAITE AUPORTUGAL VOUS ACCOMPAGNE POUR UNE RETRAITE DORÉE. Golden Retraite votre agence de relocation:

GOLDEN RETRAITE AUPORTUGAL VOUS ACCOMPAGNE POUR UNE RETRAITE DORÉE. Golden Retraite votre agence de relocation: GOLDEN RETRAITE VOUS ACCOMPAGNE POUR AUPORTUGAL UNE RETRAITE DORÉE 4 bonnes raisons de choisir le Portugal : Marché immobilier attractif Avantages fiscaux : 0% d impôts Qualité de vie Pouvoir d achat Golden

Plus en détail

http://www.societeoffshore.fr - http://www.societeoffshore.fr - http://www.societeoffshore.fr Situation générale

http://www.societeoffshore.fr - http://www.societeoffshore.fr - http://www.societeoffshore.fr Situation générale République des Seychelles Situation générale 1. Géographie La Républiques des Seychelles est un archipel composé de 115 îles, situé au nord-est de Madagascar. L île la plus importante est l île de Mahé.

Plus en détail

Itinérance: la Commission intervient pour faire baisser les prix des SMS et du transfert de données à l étranger

Itinérance: la Commission intervient pour faire baisser les prix des SMS et du transfert de données à l étranger IP/08/1386 Bruxelles, le 23 septembre 2008 Itinérance: la Commission intervient pour faire baisser les prix des SMS et du transfert de données à l étranger Les utilisateurs de téléphone portable peuvent

Plus en détail

VOTRE PROJET AVEC LE PLUS GRAND MARCHÉ DE PRODUITS FRAIS DU MONDE!

VOTRE PROJET AVEC LE PLUS GRAND MARCHÉ DE PRODUITS FRAIS DU MONDE! VOTRE PROJET AVEC LE PLUS GRAND MARCHÉ DE PRODUITS FRAIS DU MONDE! VOUS AVEZ UN PROJET, RUNGIS CONSULTANT VOUS ACCOMPAGNE RUNGIS CONSULTANT : SOMMAIRE UNE EXPÉRIENCE INTERNATIONALE RECONNUE UNE EXPERTISE

Plus en détail

Transport maritime courte distance

Transport maritime courte distance Transport maritime courte distance Nicole Trépanier ZIP Ville-Marie Stratégies Saint-Laurent Longueuil - 7 juin 2006 Armateurs du Saint-Laurent 19 membres actifs (transporteurs maritimes) 55 membres associés

Plus en détail

WWW.INVEST.GOV.MA. Réformes et libéralisation des investissements Maroc. Souraya Ouali 26 juin 2007

WWW.INVEST.GOV.MA. Réformes et libéralisation des investissements Maroc. Souraya Ouali 26 juin 2007 Réformes et libéralisation des investissements Maroc Souraya Ouali 26 juin 2007 Direction des Investissements, email : info@invest-in-morocco.gov.ma 1 Réformes et libéralisation des investissements au

Plus en détail

Services de travail temporaire

Services de travail temporaire Chapitre 4 Section 4.14 Ministère des Services gouvernementaux Services de travail temporaire Suivi des vérifications de l optimisation des ressources, section 3.14 du Rapport annuel 2005 Chapitre 4 Section

Plus en détail

Rapport 2012 de l Observatoire de la téléphonie mobile en Afrique subsaharienne. Résumé

Rapport 2012 de l Observatoire de la téléphonie mobile en Afrique subsaharienne. Résumé Rapport 2012 de l Observatoire de la téléphonie mobile en Afrique subsaharienne Résumé 1 Rapport 2012 de l Observatoire de la téléphonie mobile en Afrique subsaharienne Au cours de la dernière décennie,

Plus en détail

CONFERENCE SORBONNE - IMMO RICS INVESTISSEMENT IMMOBILIER STRUCTURATION FISCALE. Mercredi 13 juin 2007

CONFERENCE SORBONNE - IMMO RICS INVESTISSEMENT IMMOBILIER STRUCTURATION FISCALE. Mercredi 13 juin 2007 CONFERENCE SORBONNE - IMMO RICS INVESTISSEMENT IMMOBILIER STRUCTURATION FISCALE Mercredi 13 juin 2007 LOCALISATION DE VEHICULES D INVESTISSEMENT EN FRANCE INVESTISSEMENTS PAN-EUROPEENS REGIMES SPECIFIQUES

Plus en détail

DÉCLARATION FINANCIÈRE DE (nom du demandeur ou requérant)

DÉCLARATION FINANCIÈRE DE (nom du demandeur ou requérant) DÉCLARATION FINANCIÈRE DE (nom du demandeur ou requérant) Je suis le demandeur / requérant, dans la présente demande en vue d obtenir ou de faire modifier une ordonnance alimentaire. Voici ma situation

Plus en détail

RÉGIME DE RÉINVESTISSEMENT DE DIVIDENDES ET D ACHAT D ACTIONS NOTICE D OFFRE

RÉGIME DE RÉINVESTISSEMENT DE DIVIDENDES ET D ACHAT D ACTIONS NOTICE D OFFRE RÉGIME DE RÉINVESTISSEMENT DE DIVIDENDES ET D ACHAT D ACTIONS NOTICE D OFFRE Le 18 décembre 2013 Les actionnaires devraient lire attentivement la notice d offre en entier avant de prendre une décision

Plus en détail

Investissement direct (WOFE) 1

Investissement direct (WOFE) 1 Investissement direct (WOFE) 1 2 Pourquoi créer une WFOE en Chine? Les sociétés commerciales à capitaux étrangers ont la capacité de s'engager dans les activités suivantes: L'achat en Chine pour l'export

Plus en détail

RELEVÉ DES TRANSACTIONS ÉCONOMIQUES AVEC DES NON-RÉSIDENTS RTE

RELEVÉ DES TRANSACTIONS ÉCONOMIQUES AVEC DES NON-RÉSIDENTS RTE RELEVÉ DES S ÉCONOMIQUES AVEC DES NON-RÉSIDENTS RTE Nomenclature générale des codes de transactions à produire par les Déclarants Directs Généraux Pour application à compter du 1 er juillet 2012 15 décembre

Plus en détail

LES SECRETS DU SUCCÈS

LES SECRETS DU SUCCÈS Investir - Pour un Québec résolument moderne et innovateur Colloque organisé par le Conseil du patronat du Québec Montréal, le jeudi 11 novembre 2004 POINTS SAILLANTS DU COLLOQUE LES SECRETS DU SUCCÈS

Plus en détail

ATTACHES METIER : INGENIEUR INDUSTRIEL, OPTION ELECTRICITE, MECANIQUE, ELECTROMECANIQUE, ELECTRONIQUE ET TELECOMMUNICATIONS (M/F)

ATTACHES METIER : INGENIEUR INDUSTRIEL, OPTION ELECTRICITE, MECANIQUE, ELECTROMECANIQUE, ELECTRONIQUE ET TELECOMMUNICATIONS (M/F) ATTACHES METIER : INGENIEUR INDUSTRIEL, OPTION ELECTRICITE, MECANIQUE, ELECTROMECANIQUE, ELECTRONIQUE ET TELECOMMUNICATIONS (M/F) MINISTERES ET CERTAINS ORGANISMES D INTERET PUBLIC DE LA REGION WALLONNE

Plus en détail

Statuts de «pr suisse»

Statuts de «pr suisse» Statuts de «pr suisse» Art. 1 L'Association Sous le nom «Association Suisse de Relations Publiques», «Schweizerischer Public Relations Verband», «Associazione Svizzera di Relazioni Pubbliche», «Swiss Public

Plus en détail

Royaume du Maroc المرجع :

Royaume du Maroc المرجع : المملكة المغربية Royaume du Maroc المرجع : a présente note méthodologique reprend les nouvelles recommandations internationales mises en œuvre par le Maroc, pour l établissement de la balance des paiements

Plus en détail

Faire des affaires autrement

Faire des affaires autrement Faire des affaires autrement FOYAL TRADE Agence Import-Export Une Invitation de «FOYAL TRADE» Club d affaires affilié au réseau CIOA Bienvenue dans le Club d affaires Foyal Trade! «L accélération de la

Plus en détail

Comité permanent des finances de la Chambre des communes Consultations prébudgétaires 2015 23 juillet 2015

Comité permanent des finances de la Chambre des communes Consultations prébudgétaires 2015 23 juillet 2015 Sommaire de gestion Comité permanent des finances de la Chambre des communes Consultations prébudgétaires 2015 23 juillet 2015 L'Association canadienne du commerce des valeurs mobilières (ACCVM) est reconnaissante

Plus en détail

Faire des affaires autrement

Faire des affaires autrement Faire des affaires autrement Une Invitation de «Club d affaires Club d affaires SOLUTIONS BUSINESS SENEGAL» 1 2 7 BÉNÉFICES POUR ELARGIR LE CHAMP DE VOS POSSIBLES Faîtes des affaires au coin de votre rue

Plus en détail

DOCUMENT PRÉLIMINAIRE

DOCUMENT PRÉLIMINAIRE DOCUMENT PRÉLIMINAIRE Principes universels de base de bonne gouvernance du Mouvement olympique et sportif 1. Vision, mission et stratégie p. 2 2. Structures, règlementations et processus démocratique p.

Plus en détail

Les bons critères pour choisir son lieu d implantation. Animé par :

Les bons critères pour choisir son lieu d implantation. Animé par : Les bons critères pour choisir son lieu d implantation Animé par : Laurent LETHOREY Agnès CAVART Pierre-Yves LE BRUN Laurent GAUDICHEAU Les critères de choix : Le couple projet/lieu d implantation 1. La

Plus en détail

La gouvernance foncière Agissons pour sa mise en œuvre!

La gouvernance foncière Agissons pour sa mise en œuvre! La gouvernance foncière Agissons pour sa mise en œuvre! Directives volontaires pour une gouvernance responsable des régimes fonciers applicables aux terres, aux pêches et aux forêts dans le contexte de

Plus en détail

Latham & Watkins Département Tax. des investisseurs

Latham & Watkins Département Tax. des investisseurs Numéro 360 14 Janvier 2004 Client Alert Latham & Watkins Département Tax La loi de finances pour 2004 ainsi que la loi pour l Initiative Economique votée l été dernier prévoient de nombreuses mesures en

Plus en détail

C O M M U N I Q U E D E P R E S S E

C O M M U N I Q U E D E P R E S S E Conclusion d un accord de partenariat pour l implantation d une usine au sein d Atlantic Free Zone à Kénitra De gauche à droite : M. Abdellatif Hadj Hamou, Président du Directoire de MEDZ, M. Alexandre

Plus en détail

Encouragement de l Investissement et mobilisation des compétences marocaines du Monde

Encouragement de l Investissement et mobilisation des compétences marocaines du Monde Encouragement de l Investissement et mobilisation des compétences marocaines du Monde Marwan Berrada Chef du Service des études et de l action économique Ministère Chargé des Marocains Résidant à l Etranger

Plus en détail

Rencontre programme d aide à la création d entreprises innovantes en Méditerranée Paris, 6, 7 et 8 mars 2012

Rencontre programme d aide à la création d entreprises innovantes en Méditerranée Paris, 6, 7 et 8 mars 2012 Rencontre programme d aide à la création d entreprises innovantes en Méditerranée Paris, 6, 7 et 8 mars 2012 Investir en Algérie : Mode opératoire Ahmed BERRiCHI, Directeur d Etudes Agence Nationale de

Plus en détail

Le ministre Oliver dépose un budget équilibré et un plan axé sur des impôts bas pour favoriser l emploi, la croissance et la sécurité

Le ministre Oliver dépose un budget équilibré et un plan axé sur des impôts bas pour favoriser l emploi, la croissance et la sécurité Ministère des Finances Communiqué Le ministre Oliver dépose un budget équilibré et un plan axé sur des impôts bas pour favoriser l emploi, la croissance et la sécurité Le Plan d action économique de 2015

Plus en détail

3. JAPON - FRANCE - Convention fiscale - Ratification du protocole - Entrée en vigueur

3. JAPON - FRANCE - Convention fiscale - Ratification du protocole - Entrée en vigueur Lettre d'information - Janvier 2008 ENTREPRISES 1. LUXEMBOURG - FRANCE - Convention fiscale - Ratification du protocole 2. UE - FRANCE - Procédure en manquement - Taxation de l'électricité et de l'énergie

Plus en détail

PÉRIODE DE PRESCRIPTION PROLONGÉE DE TROIS ANNÉES AU FÉDÉRAL

PÉRIODE DE PRESCRIPTION PROLONGÉE DE TROIS ANNÉES AU FÉDÉRAL RÈGLES FISCALES RELATIVES AUX AUTOMOBILES Pour 2014, les plafonds des déductions relatives aux frais d automobile et les taux servant au calcul de l avantage imposable pour les frais de fonctionnement

Plus en détail

Exercice d imposition 2013 - Revenus 2012

Exercice d imposition 2013 - Revenus 2012 L UNION FAIT LA FORCE Service Public Fédéral FINANCES LA DEDUCTION D INTERET NOTIONNEL: un incitant fiscal belge novateur Exercice d imposition 2013 - Revenus 2012 www.invest.belgium.be 2 Contenu 4 De

Plus en détail

Banking Business Consulting SYNTHESE SUR LES ENJEUX LIES A LA MISE EN PLACE DE FATCA. 1 P a g e. 1. Objectif de FATCA

Banking Business Consulting SYNTHESE SUR LES ENJEUX LIES A LA MISE EN PLACE DE FATCA. 1 P a g e. 1. Objectif de FATCA 1. Objectif de FATCA En mars 2010, le Sénat américain a adopté la loi "Foreign Account Tax Compliance Act" aux termes de laquelle les établissements financiers et les fonds étrangers sont appelés à collaborer

Plus en détail

Coffre-fort de données : comment la Suisse peut rester un site d excellence pour les datacenter dossierpolitique

Coffre-fort de données : comment la Suisse peut rester un site d excellence pour les datacenter dossierpolitique Schweizerischer Verband der Telekommunikation Association Suisse des Télécommunications Swiss Telecommunications Association Coffre-fort de données : comment la Suisse peut rester un site d excellence

Plus en détail